• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Peut-être un milliard de personnes seront infectées par le coronavirus : (...)

Peut-être un milliard de personnes seront infectées par le coronavirus : est-ce inquiétant et que faut-il faire ?

JPEG

 Cette crise du coronavirus paraît de plus en plus étrange et même irrationnelle. Comme si le monde s’était dédoublé en deux moitiés. D’un côté un monde où vivent les gens de la « vraie vie » et de l’autre un univers de personnages apparaissant dans les écrans, jouant un étrange scénario catastrophe que nul ne comprend, comme si nous assistions par écrans interposés à une série télévisée dont les plans séquences s’écrivent de jour en jour et dont les acteurs et figurants ne sont pas payés pour jouer un rôle dans une fiction télévisée mais appartiennent au monde réel. Derrière nos écrans nous croyons être informés mais au final, un esprit clairvoyant aura l’impression de regarder une série de téléréalité diffusée 24 heures sur 24. Il est pratiquement impossible de comprendre ce qui se passe. Ce qui ne signifie pas qu’il faille y renoncer.

 

1) Trouver les bons chiffres. A moins d’arrêter toute forme de vie sociale et économique, le coronavirus poursuivra sa course en 2020. La saison printanière puis estivale ne stoppera pas le virus. Pour mémoire, la crise du SRAS de 2003 a couru de mars à juillet. Combien de personnes pourraient-elles être infectées ? Le 17 février, on pouvait lire que l’épidémiologiste Gabriel Leung, président du département de médecine de santé publique à l’Université de Hong Kong, estimait à 60 % la part de population mondiale pouvant être contaminée par le SARS-CoV-2. Le professeur Leung est considéré comme l’un des experts mondiaux des épidémies de coronavirus précisait The Guardian. Il fut un acteur majeur lors l’épidémie de SRAS en 2002-2003. Leung estimait ainsi que les mesures de confinement sont essentielles et que la quarantaine des patients devait être assortie d’un test tous les deux jours. Ce chiffre est-il le fait d’une déformation professionnelle et d’un biais cognitif ? Ou pour le dire autrement, ce médecin avait-il en tête les mesures à prendre et ajusté la communication d’un chiffre adapté à cet objectif ? C’est possible. Toujours est-il que ce taux de 60% est parfois relayé dans les médias.

 Aurait-on une estimation plus sérieuse ? Oui, avec le cas du Diamond Princess, ce navire de croisière resté coincé au large du Japon suite à la détection d’un premier cas suspect le premier février 2020. Les passagers du navire ont joué à leur corps défendant les cobayes en étant placés en quarantaine. Pendant la première quinzaine de février les symptômes de la maladie s’étendent avec une augmentation quotidienne des détections. Au final, quelque 500 personnes auraient été détectées positives par les autorités japonaises. Ce qui nous fait un taux de 15 %. Un chiffre à moduler car entaché de biais mais qui offre un ordre de grandeur pour la capacité de ce virus à contaminer les personnes. Faites une règle de trois et vous avez le résultat, un milliard de personnes infectées dans le monde. Ce chiffre d’un milliard est plausible en admettant que chaque hôte potentiel puisse le rencontrer sur son passage ce qui peut prendre un certain temps, quelques mois ou quelques années. La cinétique des infections est calquée sur une cinétique chimique. Lorsque tous les réactifs sont épuisés, la réaction s’arrête. La différence étant que la réaction virale fait intervenir plusieurs facteurs, les mesures de confinement, les pratiques hygiéniques, la circulation des personnes et la capacité des patients à se défendre sans oublier la possibilité de voir la virulence s’atténuer à la faveur de mutations favorables (ou l’inverse).

 

2) Les bons chiffres de gravité et de létalité. Un milliard de contaminés mais combien de morts ? Le nombre de décès inquiète en premier lieu les populations. Pour les systèmes de santé, le chiffre qui importe est le nombre de cas graves, nécessitant une prise en charge, une hospitalisation et s’il y a lieu, des soins en réanimation. Le nombre de lits en hôpitaux est limité. Le système de santé ne peut pas accueillir une surcharge pouvant être conséquente si le taux de gravité est de l’ordre de quelques pour cents. Actuellement, aucun chiffre n’est disponible puisque seul les décès et les patients pris en charge sont comptabilisés et comparé au nombre de patients viropositifs.

 En terme de décès, un taux de létalité de 3.5 comme suggéré par l’OMS aboutirait à 35 millions de morts (comparable à la grippe espagnole de 1918) alors qu’un taux de l’ordre de 0.1 correspondrait à un million de décès, comparable aux chiffres de la grippe. Au stade où en sont les données diffusées cette première semaine de mars, la létalité est en dessous de 3, avec des inconnues et des différences d’un pays à l’autre. Cette létalité se dessine autour de 0.5 selon les études menées par les Coréens en multipliant les dépistages pour avoir une photographie statistique de l’étendue des infections. Pour les systèmes de soins, le chiffre important est le taux de gravité, ce qui explique que le directeur de la santé Salomon annonce le nombre de décès mais aussi celui des cas jugés « graves ». En Italie, quelques hôpitaux sont obligés de trier entre les patients qui ont un pronostic « jouable » et ceux qui en « très mauvais état » et pratiquement « condamnés », ne passeront pas dans la case réanimation.

 Les autorités ne disposent pas de chiffres significatifs. Ce n’est pas comme le soir d’une élection. Les chiffres donnés à 20 heures s’affinent et ne varient que peu dans la soirée. Pour ce virus qui émerge sans prévenir et affecte diversement les populations, les estimations du taux de gravité peuvent varier du simple au décuple. En revanche, l’évolution du nombre de patients pris en charge s’affine au fur et à mesure que l’épidémie progresse. Ce 9 mars sur le site Atlantico, le spécialiste des systèmes de soins Jean de Kervasdoue déclarait que « les cas de détresse respiratoire causés par le coronavirus nouveau conduisent inévitablement les patients en salle de réanimation ». Précisant par ailleurs « qu’en France, il y a 4500 lits disponibles dans les hôpitaux publics, auxquels s’ajoutent 500 lits dans le privé. À l’heure actuelle, 54 lits sont occupés dans le privé et 258 dans les hôpitaux publics. » Et pour finir une anticipation inquiétante sur l’évolution de la situation car « pour l’instant nous pouvons faire face à une augmentation du nombre de cas. En revanche, cela peut commencer si on dépasse 1000 personnes en services de réanimation. Cela sera le cas si on atteint 20 000 à 30 000 porteurs de virus. Et à mes yeux, c’est un scénario hautement probable auquel il faut se préparer dès aujourd’hui. »

 Dans ce même article paru sur Atlantico, Stéphane Gayet ne se montre guère plus rassurant : Si la répartition décrivant 80 % de formes bénignes, 15 % de formes nécessitant une hospitalisation et 5 % de formes graves se vérifiait en France, la prise en charge de ces 5 % serait plus que scabreuse. Concernant les 15 %, dans la mesure où il n’existe à ce jour aucun traitement curatif, on sera sûrement amené à récuser l’indication de l’hospitalisation pour un grand nombre »

 

3a) Les bons calculs. D’après la règle de trois effectuée sur la base du Diamond Princess, quelque 10 millions de Français devraient un jour ou l’autre héberger le virus. La stratégie du système de soins repose sur deux éléments. Le taux de gravité, que l’on ne connaît pas, et la cinétique de l’épidémie, dont une évaluation est possible avec les tests viraux et les données cliniques. Ce qui compte n’est pas le nombre final de patients gravement atteints. Tout dépend de la vitesse de propagation et bien évidemment du taux de gravité. Faisons un calcul quelque peu idiot. Avec 10 millions de Français potentiellement affectés et un taux de gravité de 20% comme indiqué ci-dessus par Gayet, cela nous ferait quelque 2 millions de patients en soins hospitaliers. Si l’épidémie se propage en 3 mois, ce qui est plausible d’après les épidémiologistes, cela fait un afflux de 20 000 patients par jour en moyenne. Ce qui, pour le dire avec un euphémisme, n’est pas jouable en termes de gestion sanitaire et de prise en charge. En revanche, si le taux de gravité réel est dix fois inférieur, soit 2 %, cela ferait un afflux de 2000 patients en moyenne ce qui est jouable en gérant de manière « très serrée » les prises en charge. Et quelque 1000 patients si seulement une personne infectée sur cent nécessite des soins hospitaliers. Et encore cette incertitude sur le taux de prévalence du coronavirus qui s’il était élevé ferait baisser considérablement le taux de gravité. 

 

3b) Comment placer le curseur ? Interviewé par France TV, l’épidémiologue François Bricaire livre un avis critique contrastant avec les annonces inquiétantes diffusées sur les chaînes d’info : « Le curseur est difficile à positionner. Je crois que notre gouvernement fait au mieux pour essayer de gérer une situation où, d’un point de vue international, on a un certain nombre d'éléments qui conduisent à pousser vers des actions supplémentaires. C’est vrai que l’Italie n’a pas tout à fait le même mode de réactivité, la même organisation du système de santé. Elle a peut-être été débordée. Finalement, ils peuvent prendre des mesures de quarantaine supplémentaires, je ne suis pas sûr que ça va changer énormément l'évolution du phénomène épidémique. Ça va peut-être le retarder un peu, l’atténuer quantitativement peut-être. Mais le phénomène épidémique est là (…) À mon sens, il ne faut pas gêner l'ensemble des activités et empêcher la société de fonctionner correctement »

 François Bricaire ajoute alors, non sans préciser qu’il parle en tant que citoyen : « Si le coronavirus était un coronavirus déjà connu antérieurement, si on le voyait circuler chaque année, sans doute ne prendrions-nous pas autant de mesures et autant de précautions. Donc, le fait que ce coronavirus soit un coronavirus émergeant jusqu’ici inconnu, et le fait que la Chine a décidé de prendre des mesures drastiques, ça a donné un exemple qui pousse l’ensemble de la communauté internationale à suivre un peu vers des mesures fortes. Gardons notre sang froid, c'est la meilleure façon de réagir de toute façon vis à vis d'un phénomène épidémique, et surtout ne nous inquiétons pas au-delà de ce qui est raisonnable ».

 Bricaire a certainement compris quelques ressorts de cette crise non seulement sanitaire mais aussi et surtout psycho-politique. C’est la nouveauté du virus qui a engendré cette réaction. Au final, c’est exactement ce qui s’est passé lors de la pandémie H1N1 que j’ai eu l’occasion de suivre. Le virus H1N1 de la grippe isolé sur le patient zéro à Mexico s’est révélé nouveau, issu d’un réassortiment de séquences entre trois souches, porcine, aviaire, humaine.

 

4) Que faire alors ? Il est évident qu’un observateur réfléchissant depuis son coin de France n’aura pas la même appréciation qu’un acteur placé au centre des décisions gouvernementales et sanitaires. Ce qui n’empêche pas de raisonner. Et de penser qu’avec le réservoir de personnes pouvant attraper le virus ainsi que la dynamique de propagation, l’épidémie risque de se poursuivre avec une vitesse conséquente pendant quelques mois. Les décisions ne reposent pas uniquement sur le curseur sanitaire. Elles engagent une orientation dans les choix de société. Les mesures du stade 3 ne sont efficaces que si elles sont reconduites jusqu’à l’été à moins que le virus ne se montre moins menaçant que prévu. On ne peut pas bloquer un pays pendant trois mois ou si mais alors cette décision aurait des conséquences gravissimes, surtout si toutes les nations font de même. Peut-être faut-il assumer une part de risque et assumer aussi la possibilité de ne pas pratiquer un acharnement thérapeutique sur des patients qui, avec ou sans virus, sont condamnés à une issue fatale. C’est difficile de parler en ces termes. La mort est encore un sujet recélant son cortège de tabous mais elle refait surface à l’occasion de cette crise sanitaire devenue sociale, politique et sans doute signant la marque d’une civilisation en fin de course.

 

L’hypothèse d’une levée des mesures contraignantes n’est pas encore d’actualité ni plausible au vu de l’esprit régnant dans le pays. J’espère juste avoir expliqué que cette hypothèse tient la route. J’espère aussi vous avoir convaincu que les décisions administratives prises par les gouvernants ne sont pas automatiques. On peut modifier le curseur mais aussi effectuer des choix.


Moyenne des avis sur cet article :  2.34/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

208 réactions à cet article    



    • JL JL 10 mars 09:45

      @Séraphin Lampion
       
       chut ...


    • velosolex velosolex 10 mars 13:24

      @Séraphin Lampion
      Le même auteur 26 février. 
      Souhaitons que le monde reprenne sa raison et que l’économie puisse à nouveau fonctionner avec des esprits animaux redevenus sereins. Pour info, il n’y a pas de vaccin contre la pandémie de peur. Il y a juste des sujets qui sont immunisés par la raison. Cela ne date pas d’hier. Déjà Platon connaissait les contrepoisons face aux émotions qu’un autre système du spectacle pouvait générer dans la Grèce antique, celui des poètes et des tragédiens.
      Alors, messieurs les journalistes, cessez d’être tragiques, ce virus est bien anodin. Mais soyez rassurés, il n’y a pas de Platon pour vous chasser de la
      République (cf. Livre X)


    • Théophile Duplessis Jean Guillot 10 mars 18:17

      On va vers un système d’hospitalisation comme en temps de guerre on ne pourra pas intuber tout le monde , il faudra faire des choix .
      Par exemple un vieux débris comme moi à l’hôpital c’est game over , je ressort avec un costume en sapin .
      Donc maintenant il faut vivre au jour le jour et ne plus faire de projets
        smiley


    • Xenozoid Xenozoid 10 mars 18:27

      @Jean Guillot

      commander un sapin,et en planter un autre,c’est un projet...humour


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mars 18:47

      @Jean Guillot

      En sapin ? En bois de palettes recyclées ça suffira...


    • L' Hermite (IX) prong 10 mars 18:56

      @Jean Guillot

      Comme dans le bon vieux temps , pour zapper le dentiste il vous reste 
      Cyrus le forgeron , j’ ais toute les pince necessaire et la forge pour chauffer le cautère :)

      Tarif special pour les mauvaise langue d’ agoravox
      ( je vais pas vous louper les gars lol)


    • L' Hermite (IX) prong 10 mars 19:16

      @Aita Pea Pea

      t’ est pas ecolo toi :)
      un pieu dans le cul et les corbeau font le boulot ...
      imagine le nombre de foret qu’ on va sauver :)


    • L' Hermite (IX) prong 10 mars 19:17

      @prong

      je te met pas de video , je crois que tu as comprit le principe smiley


    • Xenozoid Xenozoid 10 mars 19:26

      @prong

      sans compter les récoltes


    • Le421 Le421 10 mars 19:35

      @Jean Guillot
      Mon pôv’ Jeannot !!
      C’est bien pour ça que j’ai ramené trois litres de rhum Isautier de La Réunion.
      J’ai les médocs qui vont bien, le virus peut venir...  smiley


    • L' Hermite (IX) prong 10 mars 19:38

      @Le421

      On les vois les anciens ... ca siffle a peine il sorte déjà la « doucette » :)


    • L' Hermite (IX) prong 10 mars 19:38

      @prong
      si ca fait long feu , garde moi la bouteille :)


    • Ruut Ruut 12 mars 05:25

      C’est avant l’infection qu’il fallait prendre des mesures de protection fortes.
      Maintenant c’est plus de la régulation d’infection non contrôlée qu’autre chose.....


    • Leonard Leonard 15 mars 18:10

      @Séraphin Lampion

      Le fameux Didier Raoult LOL

      Oui oui... Et on a bien sur toutes les capacités de traitement... et de production du fameux médicaments...

      Fin de partie...


    • civis1 civis1 16 mars 11:58

      @Séraphin Lampion

      Vous parlez d’immunité Et du rôle de la raison ? Objectivement, que sait-on de l’épidémie du covid19 en Inde et faute de dépistage , du taux de mortalité ? Pauvreté étant synonyme de promiscuité, fallait-il (faut-il) s’attendre à propagation rapide de ce virus dans cette population de plus d’un milliard d’ habitants ? Y a-t-il des études statistiques en cours concernant la corrélation entre : 1- Les découvertes scientifiques récentes montrant que seule des molécules tirées du vivant peuvent être reconnues et utilisées bénéfiquement par les organismes vivants ) et mettant en question les effets ( le ratio bénéfices / effets délétères ) des molécules de synthèse sur l’organisme . 2- Le fait que dans un pays où les produits des lobbies pharmaceutiques étant trop chers , les médecins recourent régulièrement à des thérapeutiques bon marché à base de molécules naturelles , et à l’homéopathie ? 3-La capacité qu’aurait les systèmes immunitaire des indiens eu égard à des conditions de contamination plus péjoratives que l’Europe ?


    • rita rita 10 mars 09:22

      En fait le vrai danger est économique, la planète étant tributaire de la Chine en grande partie d’ou la nécessité de relocaliser au plus vite pour ne plus avoir à faire à ce pays pour l’économie mondiale ?

      Est ce réalisable ?

      That is the question ?


      • rogal 10 mars 10:57

        @rita
        Pas que la Chine (production industrielle). Déjà bien visibles : tourisme de masse, transport (aérien), aéronautique, enseignement, etc.


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 mars 11:06

        @rita La relocalisation est irréalisable, surtout en quelques mois. C’est un mythe servi par les bonnes âmes
        Pour amortir la crise, il y a comme en 2008 et 2011 les banques centrales et cette fois, d’autres dispositions de bon sens comme rétablir les échanges et le commerce. Les dirigeants connaissent certainement le danger si cette affaire se poursuit trop longtemps. Je n’étais pas inquiet en 2008 mais en 2020, ça pourrait être un autre scenario. Je n’ai pas d’éléments pour trancher


      • Cadoudal Cadoudal 10 mars 11:22

        @Bernard Dugué
        C’est un mythe servi par les bonnes âmes

        T’as le bonjour de Vladimir, qui à toujours un coup d’avance...lol...

        A la lumière de la crise Covid-19 et de tout ce qu’elle induit comme constats catastrophiques de l’actuelle situation générale de la globalisation, la démarche russe représente une véritable dé-globalisation.

        La situation en est à un point, nous disent ces sources que certains économistes jugent que la levée des sanctions serait une très mauvaise chose et une chose risquée, susceptible, si elle ramenait à la situation d’avant les sanctions, de provoquer des chocs du type que ceux qu’a connus la Russie d’Eltsine, des années 1990. Mais au train où vont les choses avec Covid-19, levée des sanctions ou pas, il paraîtrait très étonnant que l’on parvienne à rétablir la situation antérieure, ni même qu’on y songe...

        https://www.dedefensa.org/article/notes-sur-une-patience-enfuie


      • JL JL 10 mars 11:28

        @Bernard Dugué
         
         ’’ Les dirigeants connaissent certainement le danger’’
         
         Qui a dit que c’était un danger pour eux ? Eux et nous n’avons pas les mêmes valeurs.


      • In Bruges In Bruges 10 mars 13:45

        @Bernard Dugué
        Comment quelqu’un qui a fait profession (de foi ?) ici même pendant des semaines, pour dire au bon peuple que ce n’était que « grippette », que les cassandres étaient des ignorants au mieux, des complotistes au pire , de mèche avec le « complexe pharmaco-industriel » ( celui qui vous empêche de trouver un job depuis 20 ans...),
        comment osez vous encore écrire ici ?
        Vous n’avez pas honte ?
        Vous ne reconnaissez jamais vos erreurs ?
        Et maintenant vous nous parlez de centaines d milliers de morts ? ( pourquoi pas, en effet).
        Est-ce que vous vous rendez compte que cet article, si un autre l’avait publié il y a seulement une semaine, vous vous en seriez gaussé, d’un haussement d’épaule du scientifique à deux balles qui s’autorise à penser dans les milieux autorisés.  ???
        Ca ne vous rend pas modeste, au moins une seconde ?
        Bouffon...


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 mars 13:53

        @In Bruges Le bouffon n’est pas celui que l’on pense

        1. Le titre parle d’un milliard de personnes infectées
        2. Et ajoure : faut-il s’en inquiéter ?
        3. Dans le texte, j’envisage une mortalité pouvant chuter à 0.1 % ce qui nous situe au niveau d’une grippe
        4. Il n’y a pas de traitement antiviraux
        5. Il y a en revanche des remèdes contre l’illettrisme

      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mars 13:55

        @In Bruges

        Bernard est bien au dessus de vos considérations mémorielles ...ce qui s’est écrit à Las Avox etc ...


      • Le421 Le421 10 mars 19:38

        @Bernard Dugué
        L’illettrisme, ça peut se résorber avec un bon instituteur.
        Par contre, la connerie...
        C’est un virus dont on ne guérit pas et qui tue des millions de personnes.
        Ce n’est pas reconnu, et pourtant, réfléchissez-bien...


      • doctorix doctorix 10 mars 19:39

        @Bernard Dugué
        Bref, vous donnez comme fourchette de létalité de 0,1 à 3%.
        Un peu comme si je disais à une jeune maman que son enfant va vivre de 3 à 90 ans...
        J’ai déjà dit ça à propos du réchauffement anthropique, qui navigue dans le brouillard avec des fourchettes du même ordre (et ce n’est pas facile de ramer avec des fourchettes).
        Ca valait vraiment le coup de l’écrire, cet article ?
        Une moitié s’avance pour dire que tout ça va s’arranger, une autre pour dire que l’humanité est foutue.
        Ce qui fait que dans 6 mois, une des moitiés passera pour des cons....Ce qui prouvera qu’ils auront survécu...
        Tout ce qu’on peut faire à ce stade, c’est des paris.
        Moi, je parie sur l’intox, parce que je suis optimiste et parce que nos gouvernants nous ont longuement habitués à ce type de fadaise. 


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 mars 22:36

        @doctorix 3% c’est le calcul de l’OMS qui repose sur les cas détectés
        Je n’ai jamais donné cette fourchette
        L’estimation raisonnable est en dessous de 1
        Et probablement nous n’auront pas le résultat exact car les patients asymptomatiques sont très nombreux. La létalité pourrait tomber à 0.1
        Pour l’instant, il y a de grandes zones d’ombre sur ce qui se passe réellement
        On ne nous cache rien mais on ne communique pas correctement les données
        C’est mon dernier mot d’ici le prochain


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 mars 10:07

        @rita

        Bonjour, pour l’instant je crois que la planète est toujours tributaire des caprices Etats-Uniens, de la Fed, et du pétrole en général. La Chine, ne vient qu’après.
        C’est l’Empire en décomposition qui tient encore entre ses doigts cadavériques les cartes du jeu de dupes mondial. Les Russes sont en train de rebattre les cartes très sérieusement.
        L’Empire est en train de s’écrouler, et l’on continue à nous rebattre les oreilles avec le coronavirus. Voici un lien très explicatif que nous ne sommes pas sortis de la guerre du pétrole qui tient les banques, les finances mondiales.
        http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/03/la-guerre-du-petrole-est-lancee-0.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


      • Le Panda BERNARD 11 mars 13:08

        @doctorix
        En étant pratiquement hors sujet à %, « X » vous menez un combat à l’inverse de l’article. Pensez-vous que si le monde possédait un « vaccin » contre cette saloperie de de coronavirus il ne serait pas utilisé ? Nous connaissons du moins en ce qui me concerne votre combat contre les « vaccins » ce que je ne partage nullement. Voici ce que les vaccins ont plus ou moins apportés au monde, ce sera mon seul échange à ce niveau : Les vaccins constituent l’une des inventions les plus importantes de l’histoire de l’humanité. Ils ont sauvé des millions de vies humaines et ont contribué à éradiquer de terribles maladies, du moins dans les pays développés. Pourtant, depuis 1991, le pourcentage d’enfants non-vaccinés a plus que doublé. Le résultat inévitable de cette tendance est que des centaines d’enfants ont récemment souffert et sont trop souvent morts de maladies qui datent de l’époque de leurs grands-parents comme la rougeole, les oreillons, la coqueluche et la polio, etc. Pensez-vous que l’acteur dont la sœur est morte chez « eux » dans la mesure ou je trouve la vidéo je vous la place et pensez à ce frère, lui aussi atteint du « virus » pourquoi ils n’ont pas été prit en charge ? Ultime commentaire d’un C.qui ignore s’il survivra. J’ai trouvé c’est honteux ou pas ?Lien



      • keiser keiser 10 mars 09:25

        Salut

        Au final, quelque 500 personnes auraient été détectées positives par les autorités japonaises. Ce qui nous fait un taux de 15 %."

        Pour la compréhension de ton calcul, peut être faut-il préciser que ce navire de croisière totalise 174 malades sur ses 3 711 passagers et membres d’équipage.

        Bon ça c’est sur Wiki et effectivement avec ces chiffres on approche les 15 %.

        Mais à la finale, ce sont plus de 600 personnes qui sont désormais diagnostiquées atteintes. (toujours Wiki)

        Donc 16 % et pardonnes moi pour cette petite précision mais il manquait des données pour ton calcul. smiley


        • izarn izarn 15 mars 12:32

          @keiser
          3700 personnes sur un navire, cela fait une énorme concentration : Trés efficace pour propager un virus, qui dit-on peut aller jusqu’à 4 metres.
          Bref tirer des conclusions sur ce navire japonais, n’a aucun sens.
          Ca de la science ? Mais c’est du n’importe quoi ce chiffre de 15% !
          Ensuite on mélange plusieurs types de coronavirus. En Chine, on a ajouté les pneumonies ; car tester les gens coute cher, prends du temps.
          Ensuite combien de gens meurent de pneumonie chaque hivers ?
          Le cas le plus bizarre est l’Italie....En effet, il ne se passe pas grand chose en Allemagne, dans les pays de l’Est, ni en Russie ! Endroits ou pourtant il fait très froid en hivers !
          L’Italie est un pays qui a été depuis des années « réformé » par l’UE et la BCE, en s’attaquant aux services de santé publique.
          Un petit surplus de malades et c’est la catastrophe !
          Ceci dit 1000 morts sur 45 millions d’italiens, c’est pas grand chose...
          Les propos sur cette pandémie venant d’Italie sont proprement complétement délirants ! Les merdias italiens font trés forts !


        • BA 15 mars 19:39

          @izarn

          Dimanche 15 mars 2020 :


          Coronavirus : en Italie, un nouveau record de décès en 24 heures avec 368 morts.


          L’Italie a enregistré 368 nouveaux décès liés au coronavirus en 24 heures, ce qui fait grimper le nombre des morts à 1.809 dans le pays, le plus touché en Europe, selon un bilan publié dimanche par la Protection civile.


          Comme samedi, le nombre de personnes contaminées fait un nouveau bond, avec 3.509 cas supplémentaires en 24 heures, soit un total de près de 25.000 personnes contaminées.


          https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-en-italie-un-nouveau-record-de-deces-en-24-heures-avec-368-morts-20200315


        • ZXSpect ZXSpect 16 mars 07:42

          @BA
          .

          vous n’avez aucun commentaire personnel à apporter, vous voulez exister sur le web, postez des copiés-collés d’infos anxiogènes que chacun peut consulter sur internet… prenez exemple sur Bruno Arfeuille pour en ajouter inutilement à l’anxiété générale justifiée mais qui n’a pas besoin d’amplificateurs irresponsables !


        • JL JL 10 mars 09:33

          ’’Derrière nos écrans nous croyons être informés mais au final, un esprit clairvoyant aura l’impression de regarder une série de téléréalité diffusée 24 heures sur 24. Il est pratiquement impossible de comprendre ce qui se passe.’’

           

           Bien vu. A la vérité, nous ne croyons pas, nous découvrons que le spectacle qui nous est donné est une téléréalité.

           

           Le scénario de « La Saison coronavirus » est simplissime : « l’économie mondiale est en surchauffe ; il faut la ralentir, comme une centrale nucléaire qui risque d’exploser ; le coronavirus est l’outil que les dirigeants ont décidé de mettre en œuvre. »

           

          A quelqu’un qui demandait ce que fait la France comparativement à l’Italie et ses 15 millions de citoyens mis en quarantaine , je croyais plaisanter en répondant ceci : « il faut mettre 67 millions de Français en quarantaine, tant cette mesure me paraissait absurde. » De fait, on apprend aujourd’hui que c’est toute sa population que l’Italie vient de mettre en quarantaine !!!

           

           

          Créer la réalité et la mettre en spectacle c’est donner à voir de la téléréalité  : « Nous sommes un empire, maintenant, (poursuivit-il,) et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire (...). Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons. » (Bush, ou plutôt son conseiller Karl Rove)

           


          • Gollum Gollum 10 mars 10:47

            @JL

            « l’économie mondiale est en surchauffe ; il faut la ralentir, comme une centrale nucléaire qui risque d’exploser ; le coronavirus est l’outil que les dirigeants ont décidé de mettre en œuvre. »

            Je ne sais pas où vous avez vu que l’économie était en surchauffe. La Bourse peut-être, tellement les liquidités monétaires, créées de toute pièce, abondent, mais la Bourse ce n’est plus l’économie.

            Au contraire le monde tourne au ralenti depuis pas mal de temps, depuis le traumatisme de 2008 même..

            Donc tomber dans un complotisme de bazar ne me semble pas la bonne option..

            À la rigueur on pourrait admettre que ce virus aurait été implanté en Chine pour torpiller l’économie chinoise, par les US bien évidemment, mais ce serait jouer à l’apprenti sorcier et j’avoue être sceptique sur cette option.. D’un autre côté ces américains sont tellement cons que... smiley


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 mars 11:00

            @Gollum
            C’est en effet un classique, les gens confondent la finance et l’économie
            pour info, en 1987, le Dow Jones a perdu en quelques jours presque 40% de sa valeur
            En 1990, le Nikkei est passé en quelques semaines de presque 40 000 point à je crois 12 000 points, soit 70% 
            Les gens cherchent un complot alors qu’une analyse systémique et psychologique du système permet d’expliquer presque en totalité le phénomène qui se dessine sur la planète


          • JL JL 10 mars 11:11

            @Gollum

            ’’Je ne sais pas où vous avez vu que l’économie était en surchauffe.’’
             
            Bah ! Le CO2, le réchauffement, Greta Thunberg, les pollutions, les interdépendances industrielles, ...
             
             ’’D’un autre côté ces américains sont tellement cons que... ’’
             
             Je dirai plutôt que les milliardaires sont déments parce que les milliards ça donne du pouvoir et le pouvoir ça rend fou.


          • JL JL 10 mars 11:15

            @Bernard Dugué
             
             ’’Les gens cherchent un complot alors qu’une analyse systémique ... ’’
             
             ça va on connait la chanson préférée de ceux qui ne veulent voir jamais aucun complot nulle part ; ça fait intello mais ici c’est en contradiction avec cette idée de téléréalité.
             
             


          • Gollum Gollum 10 mars 11:49

            @JL

            CO2, le réchauffement, Greta Thunberg, les pollutions, les interdépendances industrielles, ...

            C’est une réponse ça ? smiley


          • Gollum Gollum 10 mars 11:54

            @Bernard Dugué

            Et encore en 1987 les cours boursiers n’étaient pas autant déconnectés du réel alors qu’aujourd’hui...

            une analyse systémique et psychologique du système permet d’expliquer presque en totalité le phénomène qui se dessine sur la planète

            Tout à fait. Ce qui ne veut pas dire absence de complot et de coup bas (la rupture de l’accord sur le pétrole opéré par les russes est clairement destiné à saborder l’industrie du pétrole de schiste aux US) mais faut pas en abuser non plus...


          • JL JL 10 mars 12:03

            @Gollum
             
             Vous devez être le dernier à croire que la croissance peut durer indéfiniment. Tout cons qu’ils sont, les milliardaires l’ont bien compromis, eux.
             


          • Gollum Gollum 10 mars 12:25

            @JL

            Vous devez être le dernier à croire que la croissance peut durer indéfiniment.

            C’est juste.

            Tout cons qu’ils sont, les milliardaires l’ont bien compromis, eux.

            J’imagine que vous vouliez dire compris. 

            Il y aurait une solution plus simple que de balancer un virus. Partager les richesses financières. Même des grands patrons, Bill Gates par exemple, l’admettent. Ils semblent ne pas être écoutés. D’où on peut en déduire que d’autres ne sont pas d’accord..

            Quant à une vision écologique qui serait en train de gagner les hautes sphères je suis assez sceptique. Le court terme a toujours été la norme dans tous ces milieux, c’’est suicidaire et ce n’est pas prêt de changer.. Le culte de la jouissance de l’instant présent ayant tout emporté.


          • JL JL 10 mars 12:36

            @Gollum
             
            ’’C’est juste.’’ ?
             
            ’’compris vs compromis ’’ j’assume ce lapsus significatif . Il s’agit bien d’un compromis : on freine pour ne pas taper dans le mur.


          • velosolex velosolex 10 mars 13:37

            @Gollum
            Un extrait d’un article du monde, mettant intelligemment les choses en perspective. Ce virus ne donne pas que des « gripettes ». Il s’avère plus dangereux que prévu. Les spécialistes ne donnent que les conseils ancestraux : Mises en quarantaine, continument. Tous restent dans le registre médical de prophylaxie, et ne diront pas qu’il faut remettre l’économie vite fait au centre, son principe érigé en priorité étant contraire aux mesures efficaces de prévention ;
            Extrait ; 

            Ce qu’on entend

            « On s’agite beaucoup, mais le coronavirus fait très peu de morts »

            Des articles et publications populaires sur les réseaux sociaux expriment des doutes sur la gravité de l’épidémie de Covid-19. L’un d’entre eux, rédigé par un médecin adepte des médecines alternatives, écrit ainsi qu’il ne s’agit au fond que d’un « très gros rhume monté en épingle ». De même, une image diffusée sur Facebook relativise la mortalité du coronavirus en la comparant au nombre de morts imputables chaque année au tabac, aux accidents de voiture… 

            POURQUOI C’EST PLUS COMPLIQUÉ

            Le nombre de morts liées à l’épidémie due au coronavirus dans le monde est estimé à environ 3 800 le 9 mars, dont environ 3 100 en Chine. Cette donnée peut effectivement être mise en perspective avec d’autres causes importantes de mortalité dans le monde, comme par exemple le VIH, le virus responsable du sida, qui a fait un million de morts en 2016, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

            Cela ne suffit pas, pour autant, à conclure que le Covid-19 ne serait qu’un épiphénomène qu’on pourrait négliger. D’abord parce que le décompte du nombre de morts est provisoire et évolue rapidement : l’épidémie n’a débuté qu’en décembre 2019 en Chine, le bilan actuel est donc vraisemblablement très éloigné de ce qu’il représentera sur une année complète. Par ailleurs, le risque de mutations du virus vers des formes plus virulentes ne peut être écarté à ce stade.



          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mars 13:49

            @velosolex

            Le Monde enfonce des portes ouvertes, a retardement comme d’hab.


          • Gollum Gollum 10 mars 14:16

            @velosolex

            Bonjour velosolex. Je ne sais pas pourquoi vous vous adressez spécifiquement à moi là-dessus je n’ai pas d’avis tranché sur ce Covid19, j’attends de voir entre les paniqués et les optimistes...

            Quelque part je m’en fous un peu j’ai tendance à vivre en ermite..

            Ce sont plutôt les conséquences économiques qui risquent d’être désastreuses bien plus que le virus..

            Rappelons d’ailleurs que la chute boursière d’hier était moins due au covid19 qu’à la chute des prix du pétrole à cause d’un conflit Russie/Arabie à l’OPEP..


          • velosolex velosolex 10 mars 14:45

            @Gollum
            Penez pas la pique. Ce message ne vous était pas forcément destiné.
            Je prends le virus au vol et le renvois un peu au hasard la chance, comme on disait gamin.
            La contention en ces temps obscurs et une sage décision, surtout quand elle est volontaire !
            Ainsi l’ermitage est voulu et non provoqué, faisant de vous un citoyen libre, alors que d’autres se sentiront prisonniers. 
            Je dois dire pour moi même cela ne change en rien à ma vie. 
            Il faut s’en faire pour se qu’on peut changer, et admettre ce qui nous est imposé. Mais le plus difficile est de faire la différence entre les deux choses
            Néanmoins tout est de plus endémique, et interconnecté. Regis Debray a écrit il y a bien vingt ans, « l’éloge de la frontière », et le livre me parait de plus en plus pertinent


          • Gollum Gollum 10 mars 15:07

            @velosolex

            Lol je ne prends pas la pique, j’ai vu mon pseudo.. En principe quand il y a pseudo c’est pour interpeller ou pour répondre.. Si vous voulez faire dans le général vous cliquez et remplacez le pseudo par @tous (je le fais de temps en temps) ou supprimez carrément la référence au pseudo.. Pas compliqué. smiley

            Et ne prenez pas mal mes remarques encore une fois il n’y a rien d’agressif là-dedans.. smiley

            Il faut s’en faire pour se qu’on peut changer, et admettre ce qui nous est imposé.

            Bien d’accord. Faisons en sorte que les choses contre lesquelles on ne peut rien qu’elles ne puissent rien contre nous. Égalité d’âme, vieux principe stoïcien.. smiley


          • Doume65 10 mars 17:17

            @JL
            « ceux qui ne veulent voir jamais aucun complot nulle part »
            Entre voir des complots partout et n’en voir nule part, il y a quelques nuances. Et, moi qui en voit à l’occasion sans toutefois pouvoir prétendre savoir où ils sont vraiment, j’aimerais que tu donnes quelques preuves de cette affirmation, qui, en l’état est totalement gratuite :
            « l’économie mondiale est en surchauffe [...] le coronavirus est l’outil que les dirigeants ont décidé de mettre en œuvre. »
            Par exemple, que signifie en surchauffe, comment se mesure la température, quels dirigeants ont décidé du scénario (chinois, occidentaux, russes, illuminati, martiens ) ? Quand ? Comment ont-ils exécuté leur plan ? Etc... Bref, un peu de concret. Merci.


          • kéké02360 10 mars 18:17

            @Bernard Dugué

            C’est génial , en pleine réforme des retraites arrive un virus intelligent qui ne s’attaque qu’au vieux !!!

            çà va booster la caisse de retraite et sérieusement assainir les commentaires sur agoravox !!!!  smiley


          • alinea alinea 10 mars 22:07

            @Gollum
            Moi qui adore le discours des « complotistes » ( entre guillemets car je ne comprends pas bien pourquoi les suspicieux plein d’imagination seraient ceux qui fomentent des complots, mais bon), je vous livre le dernier que j’ai entendu, et qui, bien sûr m’a plu !!
            Les Chinois ont sorti ce virus de leur labo de Wuhan, pour réduire voire anéantir la révolte de Hong Kong ; les autres, pareillement infestés de Gilets Jaunes ou autres trublions, pratiquent l’intox pour finir par interdire toute manifestation, y compris celle, grandiose, du 14 mars à Paris.


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 mars 11:17

            @ alinea

            Bonjour, Vous dîtes « Les Chinois ont sorti ce virus de leur labo de Wuhan ».
            Ce virus est sorti du labo de Wuhan mais est-ce bien par les Chinois ? Ou bien y est-il rentré ?
            A ce stade nous n’en savons toujours rien. L’article de Patrice Bravo paru sur Agoravox hier, nous raconte une autre version, tout à fait plausible.

            D’autre part, la Macronie avec le lavage de cerveau télévisuel a bien réussi son coup ! Hier, dans ma ville, très peu de monde sur le marché, malgré un temps magnifique. Aujourd’hui, beaucoup de personnes refusent de serrer la main à leurs connaissances. Cela laisse pantois !

            Il est en train de s’installer une psychose dans le pays, et cela arrange bien les petites affaires de la Macronie.
            Apparemment, le 49.3 est passé aux oubliettes et la réforme des retraites aussi.




          • alinea alinea 11 mars 11:40

            @Nicole Cheverney
            Les complotistes sont observateurs !! et nous observons la même chose !
            À propos des retraites, le député LREM de chez moi vient de donner sa démission ; on dit que beaucoup « craquent » et se sentent moins obéissants, peut-être le gouvernement a-t-il eu peur qu’en traînant encore un peu, il n’ait plus la majorité ?!!
            ( l’esprit complotiste est contagieux, il est tellement rationnel !!)
            Bonne journée à vous Nicole


          • Gollum Gollum 11 mars 14:44

            @alinea

            Bonjour alinea. Le complotisme a tendance à me fatiguer quelque peu car il devient un peu trop systématique et ressemble à un réflexe de Pavlov..

            Qui dit réflexe dit absence de réflexion. Je n’ai pas d’à priori sur la venue de ce virus. Il est peut-être sorti du labo P4 de Wuhan par accident, été introduit en Chine par les US pour faire ch.. les chinois, ou bien introduit par les forces financières au bord du gouffre pour faire porter le chapeau au virus de la crise de toute façon fatale et qui allait se déclencher... etc, etc.. 

            Mais bon faire des hypothèses c’est bien gentil mais tant que ce n’est pas fermement prouvé... smiley


          • Gollum Gollum 11 mars 14:46

            @alinea

            on dit que beaucoup « craquent » et se sentent moins obéissants

            ça ce n’est pas du complotisme ça me semble très factuel au contraire... smiley


          • alinea alinea 11 mars 23:06

            @Gollum
            Le factuel est rassurant, ou menaçant, le complotisme, disons l’imaginaire des complotistes est, lui, jamais prouvé mais toujours de bon sens !! c’est un peu de fantaisie dans ce monde de fous tristes !


          • pacem 10 mars 10:03

            @Bernard Dugué " On ne peut pas bloquer un pays pendant trois mois ou si mais alors cette décision aurait des conséquences gravissimes, surtout si toutes les nations font de même. « 

            Il y a un petit problème de logique dans cette déclaration, si tous les pays bloquent leur activité pendant trois mois, l’activité de la France sera de facto aussi bloquée.

            Il est aussi étonnant de constater que pour vous, les  » conséquences gravissimes «  (que vous ne détaillez pas smiley) seraient réglées par un  »assumer aussi la possibilité de ne pas pratiquer un acharnement thérapeutique sur des patients qui, avec ou sans virus, sont condamnés à une issue fatale" smiley


            • rogal 10 mars 11:01

              Quoi d’étonnant, pacem ? Quel vivant n’est pas condamné à une issue fatale ? À moins que quelque biais statistique...


            • pacem 10 mars 12:36

              @rogal « Quoi d’étonnant, pacem ? »

              De privilégier le PIB plutôt que les ancêtres ?

              « Quel vivant n’est pas condamné à une issue fatale ? »

              Si on regarde l’histoire, on peut aussi demander quel système sociétal n’est pas condamné à une issue fatale ?


            • rogal 10 mars 13:34

              @pacem
              J’enchainais sur votre « Il est aussi étonnant de constater que

              (...) ».


            • velosolex velosolex 10 mars 13:50

              @pacem
              Les économistes se feront des soucis pour le PIB, du moins tant qu’ils ne sont pas malades. Même quand ils le seront leurs visions autistiques du monde, ne changera pas d’un pouce. 

              « Souhaitons que le monde reprenne sa raison et que l’économie puisse à nouveau fonctionner avec des esprits animaux redevenus sereins. »
              Disait Duguet dans un autre article le 26 février.

              J’en déduis facilement, à travers de billet d’allégeance à nos maitres de la fiance, qu’il travaille plus pour leur lobby que pour celui de l’intérêt général et de la santé.

              Car cette pandémie est liée au libéralisme sauvage, qui a provoqué l’exode d’animaux qui avait auparavant un écosystème qui les protégeait, et autant nous mêmes ; la mondialisation a accentué les échanges et bafoué les frontières et les protections. 
              Il est illusoire de chercher des traitements, si en même temps on ne s’attaque pas aux causes, qui inchangées, recréons demain les mêmes effets. 


            • colibri 10 mars 10:05

              « l’économie mondiale est en surchauffe ; il faut la ralentir, comme une centrale nucléaire qui risque d’exploser ; le coronavirus est l’outil que les dirigeants ont décidé de mettre en œuvre. »



              C’est surtout un moyen de faire peur , d’affoler les consciences et manipuler les masses pour mieux faire accepter un gouvernement centralisé .


              • Gollum Gollum 10 mars 11:57

                @colibri

                J’ai bien peur que les plus affolés ne soient les financiers eux-même plus que les masses..

                Quant à celles-ci si elles sont assez connes pour céder à la panique en se précipitant sur les denrées alimentaires et en pillant les magasins, qu’elles crèvent, je n’aurai pas une larme pour des gens cédant allégement au : ma pomme d’abord..


              • JL JL 10 mars 12:22

                @colibri
                 
                Et que fera un gouvernement mondial selon vous ?
                 
                Il ralentira la croissance, ou bien organisera la décroissance, dans le respect de la préservation de ses propres intérêts.
                 
                 Gollum sera content : le peuple peut crever pourvu que les riches restent riches.


              • Gollum Gollum 10 mars 12:39

                @JL & colibri

                Arrêtez avec votre gouvernement mondial. C’est pas prêt d’arriver..

                Vous avez vu les dissensions colossales qu’il y a partout ? Et vous fantasmez un gouvernement mondial parce que contaminés (c’est surtout vrai pour colibri) par de vagues croyances apocalyptiques (ce qui est d’ailleurs contestable, je ne vois pas de gouvernement mondial dans l’Apocalypse). C’est même l’inverse qui arrive. L’Europe, entité supra nationale, est appelée à disparaitre.. Et les US pourraient bien se disloquer aussi sous la poussée de pulsions de retour sur soi (Californie, Virginie, etc).. L’URSS qui était une entité supranationale s’est disloquée.. Bref..

                le peuple peut crever pourvu que les riches restent riches.

                Je ne suis pas marxiste moi. Je ne déclare donc pas à priori que les pauvres sont bons et les riches mauvais..

                Il peut y avoir des bons même chez les riches bien que l’argent surabondant ne soit pas une bonne chose..

                Et l’inverse est vrai aussi..

                Donc votre caricature grossière vous pouvez vous la garder. Et je répète que je n’ai pas de respect pour des gens qui paniquent.

                Les pauvres, qui pillent les magasins, comme les riches qui pleurent quand ils voient leur porte feuille boursier fondre comme neige au soleil..


              • colibri 10 mars 16:21

                @JL
                Et que fera un gouvernement mondial selon vous ?

                comme fait le gouvernement européen :des directives pour aligner tout le monde sur les mêmes règles , disparition des liberté au niveau local , disparition des nations , des particularismes , des habitudes régionales , 

                si le gouvernement impose que le monde entier doit êre vacciné personne ne pourra s’y soustraire , big pharma pourra écouler ses productions , 
                Au sujet des pesticides les maires ne sont déjà plus maitre chez eux , les initiatives locales sont assujeties aux directives européennes et on peut imaginer bientôt des directives au niveau mondial , les retraites sont en voie d’être uniformisées partout en europe , pourquoi pas au niveau mondial avec une gouvernance mondiale quand les peuples auront été lobotomisés par des crises ?
                au nom de l’intérêt général , de l’intérêt du monde ce sont les libertés qui tombent .

                Il y a bien une parade au virus contrairement à ce qui est annoncé :c’est avoir une bonne immunité , curieusement les médias ne véhiculent que la peur , 
                personne ne dit qu’avec Calendula TM en gargarisme , de l’Echinacée , Vit C ,pollen etc on peut se construire une super immunité , se protéger et atténuer les effets du virus , car le microbe n’est rien c’est le terrain qui est tout ....


              • microf 10 mars 10:16
                « Peut-être un milliard de personnes seront infectées par le coronavirus : est-ce inquiétant et que faut-il faire ? »

                Il n´ya rien á faire, il faut laisser la nature faire son travail.

                Le CORONAVIRUS étant naturel sorti des animaux, d´après ce qu´on nous dit, la nature fait toujours son travail.

                Dans ces colonnes d´Agoravox, sortent des articles sur la démographie, il ya trop de personnes dans le monde, il faut réduire la population mondiale, il faut faire ceci, il faut faire celá, voilá, nous y sommes.

                Sans rien avoir á organiser cette reduction de la population, le CORONAVIRUS est lá et en marche aujourd´hui partout dans le monde, il va nous aider á réduire la population, si un milliard de personnes meurent, il ya et aura toujours et encore assez de monde.


                • Loatse Loatse 10 mars 10:40

                  Tout d’abord, il semblerait qu’ici, sur ce site, s’exprimer sur ce virus qui est à la une des médias, de tous les médias, c’est déchoir...ou si vous voulez faire le jeu de je ne sais qui...

                  C’est aussi surréaliste ce quasi silence que l’ambiance qui règne dans ma région (dixit un parisien qui s’étonne des porteurs de masque et du suivi des consignes gouvernementales (non proximité, évitement des lieux confinés).

                  Un virus bizarre qui s’invite en même temps que le 49-3, la crise migratoire, les elections et le fameux virus de la tomate (dont on ne parle plus)

                  Sorte d’apothéose de la loi de Murphy. La cerise (chinoise ?) sur le gateau d’une situation internationale qui vaut son pesant de cacahuète ou d’or plus exactement.

                  Bref, pour couronner le tout (tiens il porte bien son nom celui là !), cet infiniment petit qui n’a pour objectif que de survivre le plus longtemps possible et donc de se dupliquer à qui mieux mieux, serait pourvu d’une certaine éthique : il n’attaque pas les rassemblements de 4999 personnes, mais à 5000 vlan, c’est l’hallali.

                  Hors du commun celui ci apparemment ne circule pas en métro (l’odeur d’aisselles le gêne t’il ?), n’aime guère les enfants (un ph trop alcalin à son goût ?) et aurait la facheuse tendance à rééquilibrer les comptes des caisses de retraites en décimant de pauvres vieux sans défenses ainsi que des cancereux.

                  Une population fragile qui ne trouve pas un masque à se mettre sur le visage et encore moins de gel hydroalcoolique...

                  des bénitiers vides dans lesquels en rouge est écrit « en raison du coronavirus et des risques de propagation, on a vidé... »affiche qui peine à cacher l’initiale vantant les mérites de l’eau bénite sur le mal.

                  et pourtant, lors de la grande peste noire, alors que toulon était décimée, notre village pas loin fut épargné, la population se pressant faire pénitence à la chapelle du haut...

                  je crois bien qu’il y a pire que ce « nouveau baptisé » : covid 19 qui passera comme est passé h1n1 en son heure ; le moral en berne.....


                  • rogal 10 mars 11:08

                     D’accord pour introduire la cinétique, soit la variable temps qui manquait jusqu’ici, ainsi que la gravité, au moins aussi importante que la létalité.


                    • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 mars 12:51

                      @rogal La gravité est à prendre en compte
                      Le ministre Véran vient de déclarer que les chiffres annonceraient désormais le nombre de décès mais aussi de cas graves. Et c’est ce dernier chiffre qui compte pour des questions de gestion de crise


                    • JL JL 10 mars 13:02

                      @Bernard Dugué
                       
                       ’’Le ministre Véran vient de déclarer que les chiffres annonceraient désormais le nombre de décès mais aussi de cas graves.’’
                       
                       Preuve que c’est n’importe quoi : les cas graves ne sont ni précis quels sont les critères ? ni définitifs.


                    • Le Panda BERNARD 10 mars 13:46

                      @JL bonjour,

                      Preuve que c’est n’importe quoi : les cas graves ne sont ni précis — quels sont les critères ? — ni définitifs.
                      Bonne question et analyses, simplement en quelques lignes les services en France n’ont pas les structures pour mettre en réanimation les personnes ayant plus de 70 ans. Véran s’est fait dépisté de lui même sous prétexte d’aller à la rencontre de gens. Les chiffres communiqués sont bien au-delà de ceux que l’on nous communique. Je l’ai précisé plus bas la France ne possède pas les moyens pour répondre à une réelle épidémie si Madame Buzin avait fait réellement son travail, nous n’en serons peut-être pas à ce stade. Le président du Portugal est atteint depuis 1 jour : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-le-president-du-portugal-place-en-quarantaine-chez-lui-pour-deux-semaines-6771981


                    • velosolex velosolex 10 mars 14:33

                      @JL
                      Il est facile de voir que le gouvernement cherche à minimiser l’infection, en camouflant le nombre de personnes concernés. j’ai entendu sur inter ce midi que les personnes inquiètent, présentant les symptômes, sont conviés maintenant à ne plus s’adresser au samu, comme il était dit auparavant mais à leur médecin traitant.
                      Vaste rigolade, car le téléphone, première barrière à franchir, est saturé la plupart du temps, et de toute façon, le médecin renverra au samu…Débarqué au cabinet en électron libre, ni pensons pas, mais c’est pourtant évidemment ce que vont faire certains, n’ayant même pas de masque…..De même la consultation par informatique est vivement encouragé...Sans rire...Comme si ce genre de procédé qui demande une double connexion entre les intéressés, et auquel il est nécessaire d’avoir un minimum de pratique était déjà banalisé. 
                      Bref, les patients risquent très rapidement de ne plus être repéré, et diagnostiqué. Manque de personnel, de temps, de tests. Résultat des personnes même , et surtout s’ils ne présentent pas de risque de gravité, font offrir un grand risque de contagion envers leurs proches et leurs voisons, vous et moi. Je suis catastrophé par les sorties aberrantes, et la toute puissance de certains, comme cette Sibeth NDyale, prêt à en découdre contre corano : « La France va pas s’arrêter de vivre avec le corano… »...Ce genre de défit est stupide. Il n’y a que la réalité, et la prudence qu’on peut avoir, selon les moyens dont on dispose ; c’est là que le bât blesse


                    • JL JL 10 mars 15:12

                      @velosolex
                       
                       ’’Il est facile de voir que le gouvernement cherche à minimiser l’infection, en camouflant le nombre de personnes concernés ’’
                       
                      C’est curieux, j’ai le sentiment inverse !
                       
                       Savez vous combien de personnes meurent en France chaque année ? 609 648 en 2018, soit 1670 par jour ! Vous croyez que quelques unes, 5 ? 10 ? diagnostiquées à tort ou à raison, coronavirus ça soit un problème de santé qui puisse objectivement affoler une population correctement informée ?
                       
                      Pas moi.


                    • velosolex velosolex 10 mars 16:48

                      @JL
                      Savez vous que la mort est un phénomène naturel, et que la connerie est un phénomène endémique


                    • Attila Attila 10 mars 17:05

                      @JL
                      Merci de rappeler ces données, restons les pieds sur terre.

                      .


                    • JL JL 10 mars 19:00

                      @velosolex
                       
                       ’’Savez vous que la mort est un phénomène naturel ’’
                       
                       Non, je l’ignorais.
                       
                       Pfff ! Quelle bêtise.


                    • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 10 mars 20:11

                      @JL
                      les cas graves c’est en réanimation normalement


                    • CORH CORH 10 mars 23:44

                      @velosolex
                      "Il est facile de voir que le gouvernement cherche à minimiser

                      "
                      je ne sais pas s’ il cherche a minimiser, mais ce qui est absolument sur c’est que notre systeme de santé est parfaitement incapable de tester toutes les personnes presentant un risque.
                      Ici a Auray dans le Morbihan je suis concerné car présentant des symptômes et ayant fréquenté des gens hospitalisés, je confirme tout a fait ce que vous écrivez ici : Pour espérer être testé, il faut être minimum en détresse respiratoire . Être ministre ça marche aussi, on dirait.
                      Ceci dit, il semble vrai que le taux de létalité n’a pas l’air effrayant.


                    • JL JL 11 mars 08:08

                      @CORH
                       
                       votre discours est pétri de contradiction !
                       
                      En effet, vous dites d’un coté, que l’on ne contrôle que les personnes qui sont en détresse respiratoire et de l’autre que le taux de létalité est faible ; et malgré cela vous supposez implicitement avec velosolex que la situation est grave cependant que nous en sommes à une trentaine de décès constatés, sur les quelques 30 000 qui se sont produits depuis le début des contrôles  !!! 1 sur 1000 !
                       
                      Peut-on minimiser ce qui est relativement minime ?
                       
                      Est-ce que vous comprenez l’idiotie de ce discours, ou faut-il qu’on vous explique ?


                    • velosolex velosolex 11 mars 12:01

                      @CORH
                      J’ai lu hier dans ouest France, que les italiens avaient été scandalisé par l’événement de Landerneau : Plusieurs milliers de personnes réunis sous un déguisement de schtroumfs bleus, afin de battre soi disant un record du monde ; sans doute celui de la bêtise.
                      Ces imbéciles ne comprennent ils pas qu’ils risquent de propager le« virus pas si grave que ça, une grippette » nous dit l’état. Voilà l’inconséquence du rassurement à tout prix, et de la banalisation outrancière, à la sibeth Ndyale : « C’est pas le corano qui va nous empêcher de vivre ! »
                      Auray, je connais bien. J’ai habité à Vannes. Et j’étais à Hennebont à l’époque du H1N1. Je me souviens bien par contre combien le gouvernement à l’époque cherchait non à rassurer, mais à affoler, voulant à tout prix vacciner à tour de bras, après avoir acheté quelques millions de vaccins ! 
                      Les soignants, dont je faisais partie, car étant infirmier, n’avaient pas suivi. Pas un sur cinq n’avait pensé que le risque était avéré. Dés le départ de l’affaire en chine, avec les images de villes interdites, on vu cette fois que l’affaire était d’un autre ordre.
                      Si le monde est interconnecté, il aurait été tout de même indispensable d’interdire les vols. Le tourisme a continué comme si de rien n’était. Des Chinois sont venus se réfugier en Europe ! Des pays visiblement contaminés, se sont prétendu vierges ! Des bateaux de croisière ont déversé leurs passagers infectés dans les ports. Cela prouve que l’économie écrase toute décision politique, et surtout sanitaire. On l’avait déjà su deviné à l’époque de la vache folle et du scandale du sang contaminé, entre autres....
                      « Une gripette », nous dit-on. ? S’il ne faut pas s’affoler, si l’on est touché, sauf si l’on a une broncho pneumopathie, car la létalité reste minime. Mais le danger vient de la vitesse de propagation du virus, qui semble semblable à celui de la grippe espagnole, qui avec un taux de 2 à 3 % avait fait plusieurs centaines de millions de morts pour cette raison de contagion inédite. Ainsi, au niveau général, c’est une catastrophe.
                      Personne ne parle de l’état de la santé, curieusement. Pas la peine c’est vrai de rajouter de l’anxiété à la catastrophe qu’on connaissait, les budgets étant raccourcis chaque année pour des prises en charge de plus en plus importantes.
                      Il y a six mois, des soignants se mettaient en grève de la fin pour exiger plus de moyens !
                      On leur demande de faire face avec une intendance problématique. Les masques manquent….Inutile de faire l’extension sur les lits et l’assistance respiratoire indispensable pour les malades les plus atteints, devant lesquels il y aura des choix à faire. Il faut faire l’union sacrée, se taire, rester dans le rang. Je suppose qu’il y aura des cellules psychologiques pour aider ensuite les soignants, ainsi, tout sera pour le mieux, dans le meilleur des mondes possible. 
                      L’Italie qui nous devance vit quelque chose de très grave. Les autorités ne parviennent plus à suivre que très difficilement. Du reste, la chine qui ne surjoue pas dans la phobie d’habitude, et qui n’aurait pas pris des mesures économiques difficiles est un révélateur, un crash test grandeur nature.
                      « Il faut bien mourir de quelque chose ! » ai je entendu rire certains, qui n’ont jamais vu un mort, et qui bombent le torse comme en 14. Ceci un crash test de nos dépendances, de nos veaux d’or, de nos priorités, de nos dénis. Il nous met en phase avec ce que certains n’avaient jamais imagine, encore moins croisé, la fragilité de la vie.
                      Le mieux est de rester chez soi. Ou bouger le moins possible. Rester calme. Prendre un livre. Un roman sur les pandémies par exemple, histoire de se mettre la tête à l’envers, et voir comment et par où les anciens sont passés, comment ils s’en sont sortis. Il faut bien positiver, et le mérite des crises est de nous faire passer par beaucoup d’état d’âmes, de la lumière à l’ombre, comme précisément le nombre de fois que le soleil peut percer les nuages en bretagne


                    • velosolex velosolex 11 mars 12:05

                      @velosolex

                      Landerneau. Le rassemblement de 3 500 Schtroumpfs jugé « irresponsable » par la presse italienne

                      Pragmatisme ou jalousie ? La presse italienne a qualifié le rassemblement de 3 500 Schtroumpfs à Landerneau (Finistère), d’« irresponsable ». Le pays est en proie à la propagation du coronavirus.

                      https://bit.ly/337SoBP


                    • rogal 11 mars 18:20

                      @velosolex
                      3500 < 5000 : sagesse avant
                      3500 > 1000 : folie après


                    • CORH CORH 12 mars 00:44

                      @JL
                      Si on veut bien admettre que la grande majorité des personnes contaminées mais qui n’ont pas ou peu de symptômes ( la majorité, d’après les experts ) ne sont pas testés, ils ne font donc pas partie du nombre affiché des personnes contaminés.
                      Du coup la létalité réelle est nécessairement plus basse que celle annoncée puisque dans le rapport décès /contaminés, le dénominateur doit être augmenté.
                      Je vous renvoie à vos cours de primaire si vous avez un doute.

                      Donc oui ,la létalité est plus faible que celle qui est annoncée.
                      Et que le nombre de personnes contaminés soit assez largement plus important que le nombre répertorié est une évidence pour tout le monde sauf apparemment pour vous.

                      Pour finir, le taux de létalité peut baisser, ça ne veut évidemment pas dire que le nombre de morts va baisser (si le nombre de gens contaminés continue a augmenter comme cela semble se dessiner).
                      Il n’y a aucune contradiction dans tout ça, mais je me demande si vous suivez :(

                       


                    • JL JL 12 mars 01:07

                      @CORH
                       
                       Pour vous justifier vous êtes obligé de me faire mentir.
                       
                      Si vous avez bien assimilé vos « cours primaire », je vous conseille de suivre un cours secondaire et un cours supérieur. Quand vous aurez fini, nous pourrons discuter d’égal à égal.
                       
                      Je répète pour les mal comprenants : étant donné un nombre de décès donné attribué à une maladie, il faut choisir : ou bien on veut proclamer un taux de létalité élevé, mais dans ce cas on sous diagnostique ; ou bien on veut diagnostiquer beaucoup, et dans ce cas on ne peut annoncer qu’un faible taux de létalité.
                       
                      Si quelqu’un voulait faire peur, il devrait choisir entre le beurre et l’argent du beurre : On ne peut grossir artificiellement l’étendue de la maladie et en même temps le taux de létalité, puisque le nombre de décès est une donnée objective.
                       
                      Mais je me demande si vous suivez 

                       


                    • Le Panda BERNARD 10 mars 12:08

                      Bernard Dugué bonjour,

                      Le nombre de cas ne cesse d’augmenter ces derniers jours. Nos hôpitaux et autres infrastructures médicales ne risquent-elles pas d’être saturés prochainement ? Ce n’est point un cri de désespoir, mais un réalisme qui pourrait toucher tous les états.

                      Le chiffre semblerait bien supérieur à un milliard, dans la mesure ou la pandémie continue de progresser. Les consignes prises par L’Italie semblent valables ou pas ?
                      Il est indéniable que la sélection de survie se fera par l’âge, et le monde ne possède pas les structures hospitalières pour accueillir plus de 10 000 personnes en réanimations. En France nous ne disposons que de 5000 places point. 


                      • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 mars 12:26

                        @BERNARD C’est en effet une question de chiffres. Aura-t-on un afflux de patient dépassant largement les 5000 places ? Tout dépend de la cinétique de l’épidémie. Les données actuelles ne sont pas encore assez fiables pour prédire avec une fourchette assez fiable. 
                        Le mot crise signifie jugement, mais aussi décision, selon l’étymologie grecque
                        L’Italie a-t-elle bien jugé la situation ?
                        A-t-elle pris la bonne décision ? 
                        Je n’en sais rien mais aucun décision ne peut être bonne. Il faut prendre la moins mauvaise. Les décisions actuelles présentent un risque grave pour l’économie. La situation est jouable sur quelques semaines, elle devient périlleuse si ça continue pendant trois mois ou plus


                      • pacem 10 mars 12:32

                        @Bernard Dugué « Aura-t-on un afflux de patient dépassant largement les 5000 places ? »

                        Les services hospitaliers étaient déjà en burn out avant l’épidémie.

                        Il semble aussi qu’en Chine, le personnel hospitalier, malgré les mesures de protections, est aussi assez souvent contaminé.


                      • Le Panda BERNARD 10 mars 13:05

                        @Bernard Dugué
                        La situation ne peut être jouable sur quelques semaines, elle est déjà plus que périlleuse, l’article retrace les conséquences de la « grippe espagnole » à prendre en compte qu’en 1918, le virus était déjà un H1N1 et provenait de la Chine. Malgré la fermeture de l’Espagne dans les deux conflits mondiaux, en modifiant leurs rails de chemin de fer.
                        Par contre il existe des chiffres réels que personne ne peut contester. Mon article en modération possède les sources qui vont plus loin de l’ordre de 70% de la population du globe. Une fois qu’on a pris conscience de ce qu’implique la prise en charge d’une telle pathologie, il faut compter. Il y a en France un peu moins de 400 services de réanimation, qui totalisent environ 5500 lits. Le cap des 1500 cas d’infections par le coronavirus a été dépassé en France, et 25 personnes sont décédées. Cela représente donc probablement une centaine de patients en soins intensifs ou y ayant séjourné. Qu’adviendrait-il si l’épidémie devenait hors de contrôle ? Si elle devait toucher 10 000 personnes, cela ferait un surplus de 500 à 1000 patients ayant besoin de réanimation ; 100 000 malades = 5000 à 10 000 hospitalisations supplémentaires en réanimation ! On le voit, les capacités hospitalières seraient alors largement dépassées. Et ce même si l’arrivée des cas se faisait de façon filée, un malade atteint remplaçant un malade guéri, la durée de séjour en réanimation en cas de SDRA est rarement inférieure à 3 semaines. Donc existe t-il une solution à 13h ce jour il y 30 morts en France et plus de 400 personnes ne pouvant recevoir de soins en Europe dont 25% en France. Les Etats pourraient être attaqués pour ne pas avoir prit les mesures adéquates quant il le fallait. Cela est incontournable, j’étais hier à la réunion à la faculté de médecine les échos sont de ne pas pousser aux drames, mais de faire une sélection, avec le sentiment d’entendre la barbarie par le second Reich. 


                      • Le Panda BERNARD 10 mars 13:15

                        @pacem bonjour,

                        Les services hospitaliers étaient déjà en burn out avant l’épidémie.

                        Il semble aussi qu’en Chine, le personnel hospitalier, malgré les mesures de protections, est aussi assez souvent contaminé.

                        Merci de prendre connaissance de ma réponse à Bernard Dugué que je connais depuis bien des temps. Ce ne sont pas les services hospitaliers qui sont responsables, ce sont les dirigeant des diverses nations qui n’ont pas agit en conséquences pour colmater les brèches. Le personnel hospitalier en Chine est bloqué par leur Etat. Le cas de L’Italie et de l’Europe sont différents.  La preuve depuis hier les laboratoires, les infirmières de villes sont autorisés à pratiquer le dépistage sur prescription du médecin traitant. Le montant est de 54€ remboursé à 70% par la S.S. le complément par les mutuelles.


                      • velosolex velosolex 10 mars 14:06

                        @pacem
                        C’est justement l’économie, placée en terme de valeur suprême qui a mis les hôpitaux en burn out, une situation dont plus personne ne parle !.
                        Le conanovirus aurait il amené un relent d’optimisme dans les services, à l’égal de l’évocation Cop 21 qui faisait sauter les dirigeants de la planète de joie ? « On l’ a fait ! On l’a signé ! »
                        Il existe maintenant des programmes informatiques, au sein des hôpitaux, sensés mettre en adéquation le pics d’entrées de malades, avec le nombre de personnel en place. Voilà jusqu’à où est poussé la folie technocratique, dans son illusion de contrôle, n’hésitant pas à prédire le futur, comme le font les météorologues, mais des temps bien plus longs, à la manière de Nostradamus. Ces algorithmes évidemment ne prévoient pas les accidents majeurs, encore moins les pandémies, qui ne peuvent exister dans cette société du contrôle idéal, où l’on a supprimé 100 000 lits en 20 ans, et où les agents fonctionnent à flux tendu comme sur une chaine de montage . 
                        De visu, nous voyons, s’il faut admettre comme l’auteur l’a fait que ce coranovirus n’est qu’en grande partie une psychose, qu’une souris met en danger un troupeau d’éléphants. Ce virus est en fait le révélateur du mirage d’une économie prédatrice, ayant amené des effets pathogènes en nombre dans un monde encore plus fragilisé par ses interconnexions ; et ce n’est pas par hasard que la bourse plonge, car tout se tient par la barbichette. J’allais dire « par les couilles ! »


                      • Xenozoid Xenozoid 10 mars 14:25

                        @velosolex

                        a y regardé de plus près on pourrait penser a un stress test,disons, grandeur nature .


                      • Xenozoid Xenozoid 10 mars 14:27

                        @velosolex

                        et j’ajoute que le stress n’aide pas a fabriquer des anticorps,ce serait même le contraire


                      • Alexis Toulet Alexis Toulet 10 mars 15:08

                        @BERNARD
                        « Nos hôpitaux et autres infrastructures médicales ne risquent-elles pas d’être saturés prochainement ? »

                        Oui, entre le 16 et le 23 mars suivant les hypothèses plus ou moins optimistes ou pessimistes. Entre lundi prochain et le lundi de la semaine suivante.

                        En effet, on sait par le retour d’expérience des Chinois que 6% des cas détectés ont besoin de soins intensifs, et 20% au total ont besoin d’hospitalisation.

                        Selon ce médecin, la France compte 5 500 lits dans 400 services de réanimation. Ces lits sont en fait déjà en tension par rapport aux besoins. D’autre part, en cas de syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) une personne reste généralement au moins trois semaines en réanimation.

                        - Si on suppose que 10% des 5 500 lits en soins intensifs peuvent être attribués aux malades du coronavirus sans priver de soins d’autres malades qui en ont besoin, le nombre de cas actifs (patient ni guéri ni décédé) en France en même temps ne devrait pas dépasser 5 500 * 10% / 6% soit environ 9 200. Le 9 mars au soir, les cas actifs en France étaient 1 370. Compte tenu d’une augmentation moyenne de +33% chaque jour la semaine passée, si l’augmentation se poursuit au même rythme il faudra 7 jours pour que la capacité en soins intensifs de la France soit dépassée par l’épidémie de Covid-19 et que des choix commencent à devenir nécessaires entre qui soigner et qui laisser sans soins adéquats, soit le 16 mars

                        - Si on suppose que 30% des 5 500 lits en soins intensifs peuvent être attribués aux malades du coronavirus sans priver de soins d’autres personnes, si l’on suppose de plus que la progression de l’épidémie ralentit à +24% par jour comme en Italie cette dernière semaine, le moment où il deviendra nécessaire de rationner les soins et de décider qui doit rester sans sera décalé au 23 mars

                        On peut faire des calculs pour d’autres pourcentages de disponibilité des lits. Mais s’ils sont déjà « en tension », j’ai du mal à imaginer que le pourcentage puisse être bien au-delà de 30%.

                        A noter que les calculs ci-dessus supposent que la progression du virus reste similaire en France à ce qu’elle a été en Italie huit jours plus tôt, comme c’est le cas jusqu’ici. Cette hypothèse dépend évidemment de la politique de lutte qui sera choisie par le gouvernement. Si le pays faisait le même choix que l’Italie, mais plus tôt, la situation pourrait être meilleure. S’il faisait ce choix plus tard, elle pourrait être pire.


                      • Le Panda BERNARD 10 mars 16:51

                        @Alexis Toulet bonjour,
                        Dans la mesure ou je ne connaisse pas vos qualités de « rédacteur-modérateur » je comprends plus ou moins ce que vous avez fait. Mes échanges avec @Bernard Dugué vous avez bien recherché. Et indéniablement avec quelques rajouts de votre style, vous avez lu mon article en modération, ce que je pense un peu plus. Puisque 40 à 50% de votre commentaire sont issu de mon article. Bien joué, merci pour le lien, ensuite il suffit de prendre une calculette et multiplier mais il faut que la calculette possède les 4 fonctions.
                        Dans la mesure ou je me trompe j’en suis désolé.

                        A noter que les calculs ci-dessus supposent que la progression du virus reste similaire en France à ce qu’elle a été en Italie huit jours plus tôt, comme c’est le cas jusqu’ici. Cette hypothèse dépend évidemment de la politique de lutte qui sera choisie par le gouvernement. Si le pays faisait le même choix que l’Italie, mais plus tôt, la situation pourrait être meilleure. S’il faisait ce choix plus tard, elle pourrait être pire.

                        Dans la mesure ou la preuve par 8 X 5 soit faite il est indéniable que nous avons raison en certains cas tous les deux. Mais le fait d’avoir contracté le coronavirus est d’être soigné à bon escient, rien n’empêche de l’attraper une nouvelle fois. Donc ce qui démontre sans contexte que nous sommes face à un virus qui peu muter à tous moments. 
                        Je suis juste un peu plus proche du terrain et à moins de remonter au 1er porteur le journalisme d’investigation peut parfois coûter la vie à ceux qui vont au bout du tunnel.
                        Le vécu donne d’autres leçons dont nous sommes chacun porteur et je vous assure qu’à la parution de votre prochain article je me permettrai d’intervenir.
                        Mais vous aurez l’occasion de ne pas connaitre les anciennes chambres de 10 ou 12 lits, il semble évident que les chiffres ne vont cesser de monter et que chacun aura les moyens de les vivre sans trop d’anxiétés. 


                      • Xenozoid Xenozoid 10 mars 16:56

                        @BERNARD

                        les virus sont tous le temps en mutation bernard panda


                      • Le Panda BERNARD 10 mars 17:13

                        @Xenozoid
                        Comment vous en avez douté ?

                        L’Italie est submergée par l’épidémie de Covid-19. Le personnel soignant est débordé, et se met à trier les patients. Les plus âgés ne seront bientôt plus soignés. « Il y a 733 personnes en thérapie intensive ce soir (lundi 9 mars) dans les hôpitaux italiens, c’est-à-dire qu’elles ont besoin d’appareils d’assistance respiratoire, or, il n’y a pas autant d’appareils, notamment dans le nord du pays », explique le journaliste Alban Mikoczy, en direct depuis Rome (Italie). 

                        Les soignants vont-ils privilégier les patients plus jeunes ? 

                        Une soignante disait tout son désarroi d’avoir à choisir parmi tous ses patients. « Une note est sortie aujourd’hui. Un cabinet de groupe d’experts de médecins en réanimation donne 15 critères dans lesquels choisir les personnes vers qui il faut orienter les soins. Les patients ont-ils des antécédents pulmonaires ? L’âge intervient aussi. Il est écrit qu’il vaut mieux privilégier les personnes plus jeunes plutôt que les personnes âgées. Cela fait beaucoup débat en Italie », précise le journaliste.

                        A vous de choisir AFP ou France Info ?


                      • Xenozoid Xenozoid 10 mars 17:18

                        @BERNARD

                        je dis juste que les virus sont des mutants c’est leur maniere d’exister,apres les médias sont plus des parasites payer par d’autres pas vraiment de choix en les lisant


                      • Xenozoid Xenozoid 10 mars 17:25

                        @Xenozoid

                        le panda est un mutant aussi mais n’as pas le même métabolisme,il était carnivore et tu vois il ne l’est plus,cela a pris quelque millions d’annees


                      • Alexis Toulet Alexis Toulet 10 mars 17:49

                        @BERNARD
                        « indéniablement avec quelques rajouts de votre style, vous avez lu mon article en modération, ce que je pense un peu plus. Puisque 40 à 50% de votre commentaire sont issu de mon article. Bien joué, merci pour le lien, ensuite il suffit de prendre une calculette et multiplier mais il faut que la calculette possède les 4 fonctions »

                        Bonjour,

                        Vous vous trompez smiley Je n’ai pas regardé votre article en modération.

                        Il est simplement possible que nous soyons d’accord sur pas mal de choses. Tant mieux, ne dit-on pas que « les grands esprits se rencontrent » smiley ?


                      • Le Panda BERNARD 10 mars 18:05

                        @Alexis Toulet
                        J’attendais votre réponse qui me fait énormément plaisir par rapport à certains « trolls » qui sont parfois utiles, mais comment leur en vouloir ?

                         smiley
                        J’aime bien la finition de votre commentaire qui démontre sans contexte votre bonne foi. Reste à savoir si comme vous l’écrivez nous sommes de grands esprits qui se rencontrent, alors je dirai simplement espérons que ce ne soit pas le dernière fois merci à vous  smiley

                      • SamAgora95 SamAgora95 10 mars 12:28

                        4 Députés sur 500 sont infectés, c’est une catégorie de personne protégée (Hygiène personnelle, locaux désinfectes, ne prend pas le métro un lundi à 8h00 du matin), ont peut donc estimer que sur un groupe de 500 personnes au moins 4 sont contaminés, ce qui fait 500 000 personnes rien qu’en France

                        Le milliards de personnes dans le monde est donc très certainement atteint, pour un total de 3000 décès en comptant les vieux de 90 ans morts de maladie chronique déjà très avancées.

                        En résumé, on retourne donc la planète pour un virus minable, qui n’arrive pas à la cheville de la grippe saisonnière...Pourquoi ? Dans quel but caché ?


                        • nono le simplet nono le simplet 10 mars 12:38

                          @SamAgora95
                          4 Députés sur 500 sont infectés c’est une catégorie de personne protégée

                          superbe calcul ... et un ministre sur 18 est infecté ... aucun acteur de la Comédie Française ...
                          en période électorale les députés serrent des milliers de pognes à longueur de journée et postillonnent aussi à longueur de journée au Palais Bourbon ... ils sont donc très exposés !


                        • SamAgora95 SamAgora95 10 mars 13:55

                          @nono le simplet

                          « ..en période électorale les députés serrent des milliers de pognes à longueur de journée.. »

                          En période électorale quand il n’y a pas de danger, sinon dans les circonstances actuelles il n’y a pas plus lâche et craintif qu’un politicien.

                          Venir nous raconter que des ministres et des députés sont contaminés nous donne effectivement un bon aperçu de la contamination réelle.

                          C’est comme si des dizaines de millions de personnes participaient à une tombola ou seule 30 ont tickets sont gagnants, et au miracle parmi ces 30 personnes 4 sont au gouvernement !

                          Quelle est la probabilité que cela se produise d’après vous ? Elle est très très faible, voir quasiment de zéro ! Sauf s’il y a beaucoup, mais alors beaucoup plus de gagnants !

                          Beaucoup de nos concitoyens ne réalisent pas que nous sommes 65 millions, et que s’affoler pour 30 décès ou même 30 000 est totalement ridicule.

                          Il est absolument évident que nos dirigeants aidés par leur service de propagande (les médias mainstream) cherchent à créer la panique, dans quel but ? Je l’ignore, nous verrons bien, dans le meilleurs des cas il s’agit d’un exercice en conditions réelles de mise en confinement.


                        • velosolex velosolex 10 mars 14:15

                          @nono le simplet
                          Il reste des stocks insensés de masques à gaz des la guerre de 14, encore en très bon état, et des vieilles capotes militaires de 39.
                          En bon, coton, on peut aisément se moucher dans la manche. J’ai fait ça pendant tout mon service, quand je faisais la sentinelle.
                          Je peux faire un tuto pour le gouvernement, et ne cracherais pas sur un petit poste d’attaché parlementaire à la pénélope.
                          Merde, j’ai dit, « cracherais », un mot de trop qui gâche tous mes effets. C’est là qu’on se rend compte que la représentation ça s’improvise pas. 


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mars 14:23

                          @velosolex

                          Nono il a choisi la mauvaise période pour arrêter de fumer. Une clope au bec allumée h24 et aucun virus passe dans tes poumons...



                        • nono le simplet nono le simplet 10 mars 14:34

                          @SamAgora95
                          que s’affoler pour 30 décès ou même 30 000 est totalement ridicule.

                          à partir de combien il faut s’affoler ?
                          les députés doivent moins serrer de mains mais c’est trop tard smiley
                          pour le reste la contamination en France en est à ses touts débuts et il devient de plus en plus ridicule de jour en jour de parler d’une simple gripette ...
                          de plus faire des calculs à partir de l’Assemblée à un moment X pour l’extrapoler à la France entière est un peu ... léger, on va dire ... smiley


                        • nono le simplet nono le simplet 10 mars 14:37

                          @Aita Pea Pea
                          ouais, enfin faut pas fumer des coronas, ça les attire, les virus ...


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mars 14:50

                          @nono le simplet

                          Faut faire comme Bill avant de les fumer.


                        • velosolex velosolex 10 mars 14:58

                          @nono le simplet
                          Ces pauvres députés dépités ont cru que l’immunité parlementaire les protégeait
                          . Le professeur Benalla leur avait fait un cours à se sujet, pour lequel il a d’ailleurs été réénuméré fort cher. 
                          Maintenant ils sont bien marris. Ils pensent faire une action collective, mais attendent que d’autres soient touchés, afin de peser plus lourd. 

                          Plus grave, le ministre de la culture est touché. Aussi inattendu qu’un maréchal qui se faisait atteindre par un éclat d’obus en 14, alors qu’il prenait son déjeuner dans sa tente. 
                          D’autant plus étonnant grave que j’avais cru que la culture protégeait. 
                          Résultat on ne sait plus à qui se fier. 
                          Ce corano serait il un vengeur masqué, comme Zorro, surgissant de la nuit juste à l’endroit où on ne l’attend pas. 
                          En tout cas c’est Pénélope qui doit bien être soulagée de ne plus être en service
                          . La pauv’dame aurait été en première ligne, en temps qu’attaché parlementaire. 
                          Un terme qui fait fantasmé je sais, les sado masochistes.
                          Ces gens se régalent même dans la souffrance des autres !. 


                        • velosolex velosolex 10 mars 15:02

                          @nono le simplet
                          Bien sûr on peut se couper les mains, d’est radical.
                          Je ne sais plus quelle actrice s’est coupée les seins par peur d’attraper le cancer. 
                          Quequ’un a t’il peur d’attraper un cancer des testicules ?
                          Tout ça me fout les glandes. 
                          A quand le tombeau du mort du coronavirus inconnu ?


                        • velosolex velosolex 10 mars 15:12

                          @nono le simplet

                          « Regardez moi, mon cher, et dites moi quelle espérance, pourrait bien me laisser cette protubérance ? »    
                                             ( Corano de Bergerac )


                        • SamAgora95 SamAgora95 10 mars 15:57

                          @nono le simplet

                          que s’affoler pour 30 décès ou même 30 000 est totalement ridicule.

                          à partir de combien il faut s’affoler ?


                          Personnellement je commencerai à prendre cette histoire au sérieux quand je verrai plus d’une personne dans mon entourage perdre la vie à cause du virus alors qu’elles étaient en bonne santé.

                          Pour le moment ils vont finir par nous mettre en quarantaine pour rien, et ça c’est déjà un problème.


                        • pacem 10 mars 16:04

                          @SamAgora95 "Personnellement je commencerai à prendre cette histoire au sérieux quand je verrai plus d’une personne dans mon entourage perdre la vie à cause du virus alors qu’elles étaient en bonne santé."

                          Même sans perdre la vie, avoir un proche en soins intensifs c’est pas une partie de plaisir.

                          Pas mal la philosophie, tant que cela ne touche pas ... ça ne me touche pas ! smiley


                        • SamAgora95 SamAgora95 10 mars 20:55

                          @pacem

                          Non, vous avez mal interprété ma phrase.

                          Je dis simplement que pour moi, il n’y a pas d’épidémie, c’est une peur basée sur du vent ! je considérerai qu’il y a épidémie quand je verrai des gents atteints de ce virus dans mon voisinage immédiat.

                          Pour le moment il n’y a que les politiques et la presse qui crient au loup, et des gents qui s’agitent dans tous les sens sans savoir pourquoi.

                          Bizarrement il y a très peu de témoignage de personnes atteintes ou guéris de ce virus, même en Chine ou en Italie.

                          Les personnes de mon entourage qui ont eu les symptômes et qui appellent le 15, on leur demande de rester chez eux, car pas moyen de faire le test de toute façon.

                          Et si c’était bidon ? Et si cela était le prétexte à autre chose, reset économique ?, guerre à venir ? exercice de confinement ?


                        • Xenozoid Xenozoid 10 mars 21:02

                          @SamAgora95

                          c’est vrais pas de témoignage a part les médias et connaisant les médias on est en droit de se poser la question,on pourrait aussi demander comment le testepeux découvrire le covid 19 des autres corona virus dont la grippe est


                        • vachefolle vachefolle 11 mars 00:34

                          @SamAgora95
                          Pourquoi personne ne comprend rien ?
                          (cela fait plus d’un mois que j’explique qu’on va a la cata avec ce virus et personne n’écoute).
                          Est-ce que vous ne savez pas compter ?

                          Faites le calcul par vous-mêmes (ou aidez vous d’une calculette) :

                          Population France : 67M

                          % de personnes contaminées : entre 20 et 30% (retex de la grippe H1N1 en 2010 30%)

                          % de personnes sans symptomes : entre 80 et 90% (doigt mouillé optimiste)

                          % de mortalité : entre 2 et 3% (stats en cours + etude chinoise sur 40k)

                          DONC (sortez votre calculette)

                          Hypothese optimiste = 27000 morts (equivalent canicule 2003)

                          Hypothèse pessimiste = 120 000 morts (catastrophe sanitaire)

                          Soyez sur que si on atteint 120 000 personnes en France, vous connaitrez au moins directement 1 mort du virus, puisque visiblement votre « horizon » se résume a ce que vous etes capable de voir et concevoir a 1 metre de distance, et 10 minutes d’avance....

                          DONC SOIT VOUS EXPLIQUEZ EN QUOI CES CALCULS SONT FAUX, soit vous ARRETEZ DE RACONTER N’IMPORTE QUOI !!!


                        • L' Hermite (IX) Cavernus Hotpierre 11 mars 00:48

                          @vachefolle

                          Hypothese optimiste = 27000 morts (equivalent canicule 2003)

                          Hypothèse pessimiste = 120 000 morts (catastrophe sanitaire)

                          > je fait le calcule autrement ... 70 million de francais 1 mort pour millle =70 000 on est pas tres loin de ton ecard moyen ...

                          mais la c’ est se regarder le nombril , si ca se propage tautant en france (tout le monde positif) , ce la fera presque 700 millions de personnes a l’ echelle planetaire .

                          l’ italie fait a peut pret 1/3 de la france ... elle as deja 500 mort ...
                          on as interet a s’ attendre a 2000 mort .

                          c’ est certe moins que la grippe , mais entre deux on as 8 mois pour recuperer 
                          la il faut tabler sur une epidemie permanente ... ou au moins recurente .
                          elle est la la diffrence que personne ne regarde .


                        • nono le simplet nono le simplet 11 mars 02:59

                          @Cavernus Hotpierre
                          l’ italie fait a peut pret 1/3 de la france

                          1/3 de quoi ? de m² ?
                          parce que côté population c’est 60 483 000 d’italiens pour 64 639 000 français


                        • nono le simplet nono le simplet 11 mars 03:23

                          @vachefolle
                          salut
                          en plus, les chinois ont institué un confinement extrêmement sévère, construit 14 hôpitaux ... dans le Hubei la mortalité provisoire est de 3.91% des cas confirmés ... environ 0.1% de la population a été contaminée de manière certaine, confirmée
                          l’Italie se décide tardivement à prendre des mesures de confinement partiel, en tous cas moins sévère qu’en Chine ... en France on tergiverse, on attend, on temporise ...
                          l’enjeu est de ne pas être débordés, et par la contamination et par la prise en charge des cas graves comme en Italie ... la mortalité provisoire en Italie est de presque 7 % des cas confirmés ...


                        • @nono le simplet

                          Bon constat ... encore du korbinsky en semantique générale...

                          le terrictoire ne fait pas la poppulation ...
                          la c’ est moi qui de doit un pack , on est quite « ASSOIFEUR DU PEUPLE »


                        • SamAgora95 SamAgora95 11 mars 18:44

                          @vachefolle
                          Nous n’avons pas les même chiffres, d’ou sortez vous ces 30%

                          Si l’on s’en tient à la progression du virus en Asie, alors ce % se rapproche d’avantage de 0.002% que de 30%, alors même que l’Asie à du l’affronter en plein hiver.
                          Les vraies chiffres sans les délires de nos dirigeants de la presse et de l’OMS :
                          population Asie : 4.5 miliards
                          Infectés : 100 000 (chiffre stabilisé, il n’augmente plus) vous pouvez multiplier ce chiffre par 10 si ça vous chante, disons donc 1 million.

                          Résultat -> taux d’infection  : 0.02% de la population asiatique...c’est un taux ferme et définitif !

                          Je vous le dis ce virus c’est du vent fabriqué par nos dirigeants pour créer des mises en quarantaines dans un but précis...


                        • njama njama 10 mars 13:24

                          Quel pataquès pour un gros rhume ! L’OMS tousse et tous les gouvernements éternuent. Pour l’instant on ne peut pas dire que ce coronavirus a fait une hécatombe. A la louche il doit mourir quelques 600.000 personnes chaque mois en Chine, et 50.000 par mois en France.

                          4.000 morts dans le monde en 2 mois, des vieilles personnes pour la plupart ça paraît un peu mince pour sortir un vaccin

                          « Les coronavirus, on les connaît bien, ce sont des virus qu’on appelle les virus du rhume. C’est un peu comme si nous avions une épidémie de rhume plus sévère. Même si je ne souhaite pas banaliser la situation, je trouve qu’on la dramatise à l’extrême. »

                          dixit le Professeur Jean-Michel Molina, chef du service infectiologie de l’hôpital parisien Saint-Louis


                          • Eric F Eric F 10 mars 19:25

                            @njama
                            le vaccin arrivera de toutes façons trop tard, la souche aura muté entretemps.

                            il serait intéressant de savoir comment intervient dans une telle épidémie la concentration ou dispersion d’une population sur un territoire, ainsi que les déplacements dans le pays. Je suppose qu’il y a des secteurs de Chine où jamais une personne contaminée n’a mis les pieds, donc des zones blanches pour la maladie. Des villages isolés de France seront sans doute dans la même situation, et ce sera plus accentué dans les pays où il y a peu de déplacements inter-régionaux.


                          • vachefolle vachefolle 11 mars 00:40

                            @njama
                            Vous etes totalement NUL.
                            Cela fait 1 mois qu’on voit la cata arriver et vous ne comprenez toujours RIEN.
                            C’est affligeant, sortez une calculette.


                          • SamAgora95 SamAgora95 11 mars 21:11

                            @vachefolle

                            J’ai sortie la calculette :

                            Si l’on s’en tient à la progression du virus en Asie, alors ce % se rapproche d’avantage de 0.002% que de 30%, alors même que l’Asie a due l’affronter en plein hiver.
                            Les vraies chiffres sans les délires de nos dirigeants de la presse et de l’OMS :
                            population Asie : 4.5 miliards
                            Infectés : 100 000 (chiffre stabilisé, il n’augmente plus) vous pouvez multiplier ce chiffre par 10 si ça vous chante, disons donc 1 million.

                            Résultat -> taux d’infection : 0.02% de la population asiatique...c’est un taux ferme et définitif !


                          • JL JL 10 mars 13:30

                            « Épandus massivement depuis 2013 en France, les pesticides SDHI « inquiètent au plus haut point », dites-vous, car ils s’attaquent à la fonction respiratoire de tous les êtres vivants. Pouvez-vous nous décrire ces pesticides ?’’ Fabrice Nicolino, pour Bastamag

                             

                            Si on arrêtait les pesticides, les caisses de retraites feraient faillite.

                             

                            Coronavirus, relève ou renfort des pesticides ?


                            • hgo04 hgo04 10 mars 13:38

                              La Chine est en pleine régression de la maladie.. 

                              Pourquoi ?? parce qu’elle n’attend pas, peut être, un médicament sorti par les américains, comme nous semblons faire..

                              http://outremers360.com/sciences/covid-2019-un-medicament-cubain-parmi-les-solutions-de-traitement-du-coronavirus-en-chine/


                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 mars 13:42

                                @hgo04 Il n’y a aucun traitement antiviral
                                vous diffusez un lien sans prendre la peine de lire ce qu’il contient
                                le médicament en question traite l’insuffisance respiratoire causée par le virus et non pas le virus. Autant utiliser de la cortisone !
                                Il n’y a pas de médicament antiviral efficace pour ce type de virus. Uniquement des vaccins, plus ou moins efficace


                              • njama njama 10 mars 14:04

                                @Bernard Dugué
                                Un vaccin c’est uniquement préventif comment voulez-vous qu’on accepterait un vaccin pour si peu de cas. Il n’y a pas le marché c’est tout, sauf dans les Ehpad peut-être...


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mars 14:30

                                @njama

                                Le prix des EPHAD risque de baisser faute de clients mais le coût des conventions obsèques d’augmenter.


                              • njama njama 10 mars 14:39

                                @Aita Pea Pea
                                Pour les obsèques il y aura peut-être des tarifs de groupe, et un décret qui imposera l’incinération des personnes atteintes de Covid-19


                              • hgo04 hgo04 11 mars 14:22

                                @Bernard Dugué

                                 il n’y a aucun traitement médical..

                                En attendant la maladie recule en Chine, et ça.. PERSONNE NE L’EXPLIQUE !!!

                                Et je vous reprends : IL N’Y A PAS DE VACCIN contre CE virus..
                                Je vois que vous êtes d’ailleurs en attente de ce produit puisque vous en parlez comme s’il existait... Un vaccin de peut etre plus ou moins efficace... Il l’est ou il ne l’est pas.


                              • njama njama 10 mars 14:16

                                Coronavirus : La Chine entrevoit un retour à la normale

                                Réouverture partielle de Disneyland ou des magasins Ikea, fermeture d’hôpitaux de campagne : la Chine s’orientait lundi vers un retour à la normale très progressif après un mois et demi d’hyper restrictions pour cause de nouveau coronavirus.

                                https://www.french.alahednews.com.lb/34337/341

                                Rebecca Rambar @RebeccaRambar· 23H
                                Chine : Le nombre de cas de coronavirus SARS-CoV-2 à Wuhan continue de diminuer. La ville a fermé 11 hôpitaux temporaires, qui étaient utilisés pour traiter des patients présentant des symptômes relativement bénins de COVID-19.
                                #WuhanOutbreak

                                https://twitter.com/RebeccaRambar/status/1237018140602744832


                                • julius 1ER 10 mars 14:46

                                  si l’on considère que plus d’1 milliard de personnes seront touchés par le Virus et que la fourchette de mortalité se situe entre 0,5 et 3,5 % c’est au bas mot entre 10 et 35 millions de personnes qui passeront de vie à trépas ???

                                  c’est un chiffre important qui peut rendre anxiogène mais rapporté à la France ... çà donne quoi ???? en supposant que 10 millions de français en soient victimes c’est entre 50000 à 350 000 morts de plus cette année ..... ce sont des chiffres à ne pas divulguer car là on va assister à une panique générale !!!!!!

                                  me tromperai-je ????


                                  • SamAgora95 SamAgora95 10 mars 16:20

                                    @julius 1ER

                                    Etant donnés les chiffres provenant de Chine, qui se stabilise à 100 000 infectés pour 1.3 milliards de personnes, 1 million d’infectés dans le monde serait le maximum.


                                  • ETTORE ETTORE 10 mars 15:06

                                    Pour ma part, la guéguerre des chiffres, des courbes....Des anémomètres qui ne font que réagir au vent(S) des « informations », mais sans en indiquer ni l’origine, ni la direction.

                                    Ce que je constate, c’est cette belle coordination européenne sur les mesures liées à la santé des peuples qui la compose.

                                    Cet « épisode » sanitaire dramatique, par sa non coordination, met en lumière, le manquement, et mets en évidence, la seule fonction pour laquelle cette « agence hors risque » a été crée !

                                    Bien sûr, la rectitude des concombres est très importante pour la normalisation des cagettes des supermarchés.....et j’en passe.

                                    Ce que l’on peut constater avec force, actuellement, c’est que la base de toute cette pyramide, n’est QUE financière. Autorisant des trous de vers, connus et répertoriés, afin de permettre aux grandes industries « intéressées » d’y trouver un échappatoire.

                                    (Pas vrais Mr Jc Juncker ?)

                                    Financiarisation..... plus que certainement, et le sanitaire dans tout cela ?

                                    Cette institution ne fonctionne que pour l’enrichissement des entreprises de son giron, et pour l’extérieur, via ses connexions.

                                    Aujourd’hui, on voit de façon criante, cette parité entre les capitaux financiers

                                    et l’asservissement de cette secte à la valeur ajoutée.

                                    Les hôpitaux gérés comme des entreprises, des lits supprimés, des soins insuffisants, des personnels à bout de souffle, et sous payés, des petits hôpitaux fermés...

                                    Au même régime, bien d’autres institutions, qui prennent actuellement l’eau !

                                    Elle est pas belle, la santé en flux tendu ?

                                    Ce qui me désole, ce n’est pas tant d’avoir été obligé de prendre le toboggan de cette institution à chaque acte de ma vie....NON, mais le manque de clairvoyance de ces pontifes, qui n’auront de toute façon, de compte à rendre à personne.


                                    • AlLusion AlLusion 10 mars 15:12

                                      Ce qu’il faut faire... Simplement comprendre l’immunologie

                                      et comment l’augmenter


                                      • agent ananas agent ananas 10 mars 15:32

                                        Nous ne savons pas encore si ce virus est une vraie catastrophe ou simplement bénin. Il faudra attendre cet été pour le savoir, la plupart des germes ne résistent pas aux températures élevées en général.

                                        Est-ce que le Diamond Princess est le bon exemple pour évaluer le taux de contamination et sa projection à plus grande échelle ? Il est bon de rappeler que les croisières sont fréquentées principalement par des retraités chez qui le système immunitaire est plus faible et sujet aux infections. Par conséquent ces estimations seraient exagérées.

                                        Donc, est-ce que cette hystérie sert à la la mise en oeuvre d’un plan d’ingénierie sociale pour amortir la chute du système financier au bord du collapse ?

                                        A titre de comparaison, il est estimé que la saison de la grippe 2019/2020 à touché 800 millions de personnes dans le monde et les décès s’élèvent à 450 000 morts (dont 18 000 aux USA).

                                        Qui bono ?


                                        • agent ananas agent ananas 10 mars 16:25

                                          @agent ananas

                                          PS :
                                          Je découvre que le taux de mortalité entre la grippe et le coronavirus sont différents, ce qui explique l’hystérie actuelle et les mesures drastiques pour endiguer l’épidémie.
                                          Pour la grippe le taux de mortalité est de 0.06%, alors que pour le coronavirus il est de 2 à 3%, soit l’équivalent de celui de la grippe espagnole de 1918 qui avait tué entre 50 et 100 millions de personnes globalement selon diverses estimations.


                                        • Xenozoid Xenozoid 10 mars 16:37

                                          @agent ananas

                                          tu as surement vu ce graphique de comparaison


                                        • nono le simplet nono le simplet 10 mars 16:47

                                          @Xenozoid
                                          merci xeno ... bon graphique très explicite


                                        • agent ananas agent ananas 10 mars 17:29

                                          @Xenozoid
                                          Merci, cela confirme ce que j’ai lu autre part ...


                                        • AlLusion AlLusion 10 mars 18:45

                                          @agent ananas
                                           C’est ce que j’avais signalé et le graphique confirme le rôle du virus : accélérer l’évolution des espèces représentée par un buisson avec des branches qui se terminent sans suites.
                                           L’homme est peut-être arrivé sur l’une d’elle, s’il ne trouve pas comment fonctionne l’immunité pour la renforcer. 


                                        • Eric F Eric F 10 mars 19:13

                                          @agent ananas
                                          « Est-ce que le Diamond Princess est le bon exemple... »
                                          Non, car sur un navire de croisière, « en vase clos 24/24 », la promiscuité est beaucoup plus grande que dans la « vraie vie », sans compter l’air confiné, la clim, les objets que chacun touche.
                                          Le « modèle » du paquebot peut s’appliquer à une maison de retraite, c’est pourquoi il est légitime de tout faire pour éviter l’entrée de personne risquant d’être porteuse du virus.


                                        • ETTORE ETTORE 10 mars 15:46

                                          Si on regarde la carte des contaminations....Ce qui apparait semble irréel !

                                          On voit bien que le continent africain semble épargné .

                                          Tout comme l’Inde....Dans une moindre mesure, l’Amérique du sud

                                          Et pourtant, L’Inde et l’Afrique ce sont deux continents, à forte densité de population, et/ou l’ingénierie chinoise est très bien implantée.

                                          On pourrais dire que l’inde, pourrait faire face à la pandémie ? Peut être ...

                                          L’Afrique.. Alors là....

                                          Je crains que « ces creux », ne soient les prochains volcans épidémiologiques catastrophiques.

                                          Avec des contraintes humaines, plus exacerbée qu’envers les...... chinois !


                                          • microf 10 mars 17:10

                                            @ETTORE

                                            L´Afrique et les autres continents que vous citez ne sont pas si épargnés par le Virus.
                                            Au Nigéria, le virus y est déjá, apporté par qui ? Un Italien.
                                            Au Cameroun le virus y est déjá depuis quelques jours apporté par qui ? Un francais.https://www.gabonmediatime.com/coronavirus-un-deuxieme-cas-teste-positif-au-cameroun/ 


                                          • AlLusion AlLusion 10 mars 18:51

                                            @ETTORE

                                             Bien vu au sujet de l’Afrique.
                                             L’Afrique en a vu tellement
                                             Notre monde occidental est devenu stérilisé, tellement propre que les agents immunitaires n’ont plus de substances nouvelles à attaquer.
                                             Sauf exception quand il arrive de pays comme la Chine qui ingurgite tout ce qui est mangeable comme la chauve souris qui est immunisée pour elle-même, mais qui ne tue pas les virus qui se propagent sur d’autres organismes vivants, moins protégés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès