• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Peut-on être de DROITE et SOCIALE ?

Peut-on être de DROITE et SOCIALE ?

C’est la position singulière que revendique Marine LE PEN invitée par le MEDEF. La comparaison de son programme avec celui de l’Union Populaire permet d’éclairer les convergences de constats de ces deux sensibilités et les divergences de solutions.

--------------------------------------

 

 I - MARINE LE PEN, PRESIDENTE DES RICHES ?

 

--------------------------------------

Premier objectif de Madame LE PEN :

Pas de « coup de pouce » au SMIC pendant 5 ans mais une « incitation » à augmenter les salaires de 10% , sur la base de la « bonne volonté patronale » contre une baisse des cotisations sociales .

Cette promesse n’engage nullement la candidate puisque ce n’est pas elle qui en aura l’initiative mais seulement votre employeur.

Qui plus est, cette très incertaine augmentation aura pour seul effet de réduire votre retraite en fin de carrière : pas de cotisations retraite égal pas de retraite.

Madame LE PEN se prive donc du seul moyen gouvernemental d’augmentation générale des salaires qui est l’augmentation du SMIC contrairement à L’Union Populaire qui le porte à 1400 euros net .

Cette même politique est demeurée en outre sans résultats lors du quinquennat de Monsieur MACRON qui l’a tentée et a conduit les salariés à des démissions post COVID en séries :

Ne parvenant plus à recruter dans l’hôtellerie, les cafés et la restauration les employeurs ont donc été contraints à renégocier les salaires .

Vous voilà avertis, pour une revalorisation réelle des salaires sous un mandat LE PEN , il va falloir commencer par menacer de démissionner !

 

Second objectif : pas de rattrapage clairement défini du point d’indice des fonctionnaires bloqué depuis des années.

Marine LE PEN dit vouloir revaloriser les salaires des personnels soignants « à hauteur de leur travail » d’après les informations de son programme. Cela ne donne aucune indication sur l’amplitude du rattrapage salarial.

Côté Union Populaire, pour éviter les démissions en série des personnels de santé et les difficultés de recrutement dans l’éducation nationale il est prévu de revaloriser le salaire de ces fonctionnaires à hauteur de ce qui se pratique chez nos voisins européens puisque dans les territoires frontaliers on constate par exemple que les infirmières préfèrent travailler en Belgique ou en Suisse plutôt que dans les hôpitaux français limitrophes.

 

Troisième objectif : Madame LE PEN prévoit d’avantager les RICHES héritiers ;

Alors que 50% des français n’ont aucun héritage et que la moyenne des héritages en France est inférieure en à 70000 euros Marine LE PEN ne fait que reprendre une disposition déjà existante en déclarant « supprimer les impôts sur l’héritage direct pour les familles modestes et les classes moyennes ». Ces exonérations totales d’imposition sur les héritages de moins de 100000 euros par enfant existent déjà et vous pouvez même les calculer sur le simulateur gouvernemental.

Reste les donations entre vifs actuellement moins favorables que celles proposées par la candidate.

Sachant que le salaire médian en France était en 2019 de 1940 euros se pose la question de savoir combien de parents ou grands-parents disposent d’une épargne de 100000 euros à offrir à chacun de leurs enfants ou petits-enfants tous les dix ans ? Pratiquement personne.

Cette annonce est en fait destinée à draguer les électeurs les plus fortunés de notre pays . Ce n’est pas elle qui favorisera celles et ceux qui sont « mal nés » et ne peuvent espérer aucun héritage.

Seul le programme de l’Union Populaire TRANSMET LE SOLDE DES FORTUNES supérieures à 12 millions d’euros PAR HERITIER à l’ensemble des jeunes français.

Chacun peut faire l’estimation de la taxe sur l’héritage qu’il aurait à payer sur le simulateur de l’union populaire. Cette transmission intergénérationnelle se fait sous forme d’une allocation d’études MENSUELLE de 1063 euros pour chaque jeune homme ou jeune fille détaché(e) de la fiscalité parentale, en formation professionnelle ou poursuivant des études supérieures en facultés, jusqu’à l’acquisition de son diplôme.

Ainsi, grâce à l’union populaire chaque jeune pourra en France conduire EN AUTONOMIE les études de son choix avec cette allocation de 1063 euros s’ajoutant à son salaire d’apprenti ou d’alternant éventuel .

Madame LE PEN a le budget pour faire de même, mais elle choisit de répartir ce budget « formation » entre salarié et employeur.

Le salarié touchera mensuellement un chèque formation réduit à « 200 à 300 » euros et l’employeur en touchera autant alors que la modicité des salaires versés aux alternants et apprentis est déjà destinée à indemniser l’employeur du temps qu’il leur consacre pour les former.

Pour continuer à draguer les jeunes les mieux rémunérés, Madame LE PEN prévoit de créer un prêt à 0% pour les jeunes familles françaises, transformé en subvention pour les couples qui auront un 3e enfant tout comme Monsieur MACRON qui envoie un mail personnalisé aux moins de 30 ans ayant des ressources mensuelles supérieures à 2000 euros dans le cadre de sa campagne !

Qui, même avec deux SMIC peut envisager de prendre en charge les remboursements d’emprunt souscrit pour l’achat d’un logement et de subvenir en même temps aux besoins de trois enfants ? Personne.

Cette disposition couplée avec une exonération d’impôts sur les revenus individuels et les revenus des entreprises créées par des trentenaires ne concerne que celles et ceux qui, souvent grâce aux moyens financiers de leurs familles, ont pu faire des études supérieures longues aboutissant aux activités les mieux rémunérées sous statut de salarié ou d’entreprenariat.

Cette exonération d’impôts sur les revenus ne concerne pas les smicards qui ne payent justement pas d’impôts. On perdure donc dans la « reproduction des élites » sans donner de perspectives aux trois quarts des jeunes.

A contrario, l’Union Populaire instaure une GARANTIE d’emploi  qui sécurise aussi bien l’entrée dans l’emploi des jeunes diplômés que le retour à l’emploi des salariés licenciés qui n’ont pas retrouvé de travail.

L’union Populaire garantit par ailleurs aux jeunes entrepreneurs qui démarrent une visibilité de 5 ans des commandes d’Etat notamment pour les chantiers relatifs à la bifurcation écologique.

 

CONCLUSION : à travers ces dispositions, allocation d’étude et garantie d’emploi, que LA VALEUR « TRAVAIL » est promue par l’Union Populaire tandis que la VALEUR « HERITAGE » est privilégiée par Madame LE PEN.

 

--------------------------------------

 

II – CONSTATS SOCIAUX DE DROITE ET DE GAUCHE ET SOLUTIONS 

 

--------------------------------------

Impôt des plus fortunés : Marine LE PEN protège les patrimoines immobiliers

Marine LE PEN souhaite supprimer l’IFI qui taxe l’enracinement et créer un IFF, impôt sur la fortune financière, pour taxer la spéculation.

L’Union Populaire lutte également contre la spéculation :

La FLAT TAXE est supprimée par les deux candidats .Cependant l’union populaire interdit en plus

  • Les stocks options ;
  • La distribution de dividendes si des masses financières identiques ne sont pas réinvesties soit en salaires ou soit en matériel de production ;
  • Le rachat par les entreprises de leurs propres actions pour en faire augmenter fictivement le cours.

A contrario de Marine LE PEN, l’union populaire ne « sanctuarise » pas le patrimoine immobilier parce qu’en France 3,5 % des ménages détiennent 50 % des logements en location et que cette concentration des fortunes immobilières favorise la spéculation.

 

Impôt des particuliers, des entreprises et CSG : Pour Marine LE PEN , pas de réforme structurelle de l’imposition. A l’inverse, l’instauration d’une progressivité généralisée pour l’Union Populaire. 

Marine LE PEN souhaite faire baisser les impôts des entreprises et des particuliers et l’Union Populaire également.

Cependant, le Rassemblement National ne renonce pas aux inégalités de traitement entre PME et grands groupes, entre particuliers des classes moyennes et les 10% des familles les plus aisées de France .

A contrario le principe retenu par l’union Populaire est

Pour que chacun puisse personnellement calculer son impôt sur le revenu , L’union Populaire a mis en place un simulateur . Le principe est de réduire la pression fiscale jusqu’à 4000 euros de ressources mensuelles nettes par personne ( charges donnant lieu à exonération d’impôt déduites) et 5500 euros de ressources mensuelles pour un couple grâce à cette progressivité

 

Le reste à vivre : deux méthodes pour l’augmenter dont l’une , celle de Marine LE PEN affecte le budget de l’Etat.

Les médias parlent à tort du « pouvoir d’achat » quand ce qui compte c’est le reste à vivre, une fois les frais contraints payés (eau, gaz, électricité, essence, loyer ou remboursement d’emprunt etc…).

Aux deux bords de l’hémicycle, Rassemblement National et Union Populaire veulent augmenter le « reste à vivre » des français mais la méthode diffère sensiblement.

En baissant la TVA de 20% à 5.5% sur les produits énergétiques (carburants, fioul, gaz et électricité) en tant que biens de première nécessité, Marine LE PEN impacte les ressources en TVA de l’Etat qui ne seront plus disponibles pour d’autres urgences comme la santé.

A contrario, L’Union Populaire utilise quant à elle un article du Code du Commerce permettant de bloquer ces prix mais également les prix de denrées alimentaires d’usage courant comme cela se pratique déjà à La Réunion et dans d’autres de nos îles et a déjà été pratiqué par le gouvernement Macron pour le prix des masques pendant la pandémie, par exemple.

Pour l’Union Populaire c’est aux producteurs de réduire leurs marges sur ces biens de première nécessité sans que cela impacte le budget de l’Etat.

Pour les grandes multinationales cela se comprend : TOTAL a fait les plus forts bénéfices de son existence en 2020 en raison de la spéculation sur le pétrole, il parait normal de les faire participer à cet effort de solidarité.

Reste les petits producteurs alimentaires : ils ne verront pas leurs rémunérations baisser car l’union populaire y veille en demandant aux grandes enseignes de distribution de baisser leurs marges particulièrement importantes sur les produits les plus courants (pâtes, farine etc)

On voit donc à travers ces dispositions, Impôt sur la fortune, impôt des particuliers et des entreprises, CSG et reste à vivre, que Madame LE PEN privilégie le statu quo et l’Union Populaire une « juste fiscalité » : on participe au financement des biens et services communs proportionnellement à ses moyens et on en profite proportionnellement à ses besoins.

 

--------------------------------------

 

SOURCES : LE PROGRAMME DE MARINE LE PEN - LE CHIFFRAGE DU PROGRAMME DE L'UNION POPULAIRE 

SOMMAIRE 00:00:00 : Introduction 00:03:11 : Présentation de l’esprit du programme par Jean-Luc Mélenchon 00:14:40 : Synthèse des recettes et des dépenses 00:24:28 : Sommaire de l’émission PARTIE I - 00:31:10 : Gagner plus pour vivre mieux 00:31:10 : Le pouvoir d’achat – État des lieux et coût de nos mesures 00:34:40 : Le pouvoir d’achat – Le SMIC à 1400€ 00:35:46 : Le pouvoir d’achat – Revalorisation des fonctionnaires 00:36:20 : Le pouvoir d’achat – Les recettes fiscales de la hausse des salaires 00:37:02 : Le pouvoir d’achat – La garantie autonomie : personne en dessous de 1063€ 00:38:42 : Le pouvoir d’achat – Quantité d’eau et électricité gratuite 00:40:25 : La justice fiscale - État des lieux et gain par nos mesures 00:43:29 : La justice fiscale - ISF et Flat Tax 00:45:26 : La justice fiscale - Taxe foncière 00:46:46 : La justice fiscale – Impôt sur l’héritage 00:48:14 : La justice fiscale – Impôt sur le patrimoine 00:49:00 : La justice fiscale – Impôt sur le revenu 00:53:50 : La justice fiscale – Les niches fiscales 00:54:41 : La justice fiscale – La TVA 00:55:51 : Qui sont les gagnants de nos mesures fiscales ? PARTIE II - 00:58:04 : LE PROGRES SOCIAL ET HUMAIN 00:58:04 : L’éducation – État des lieux et mesures 01:00:40 : L’éducation – Recruter des enseignants et construire de nouveaux lycées 01:01:48 : L’éducation – Augmentation des salaires 01:02:17 : L’éducation – Gratuité réelle de l’enseignement 01:02:57 : Qui sont les gagnants de nos mesures sur l’éducation ? 01:04:12 : La jeunesse – État des lieux et mesures 01:08:57 : La jeunesse – Combien coûte la situation actuelle ? 01:09:50 : La jeunesse – La garantie autonomie jeunesse 01:10:44 : La jeunesse – Rénovation des universités 01:11:07 : La jeunesse – Création de 300.000 emplois jeunes 01:11:47 : La jeunesse – La conscription 01:13:19 : La santé – État des lieux et mesures 01:17:11 : La santé – Sécurité sociale à 100% 01:18:23 : La santé – Recrutement de soignants et hausse du budget de l’hôpital 01:20:06 : La santé – Investissement dans la prise en charge du grand âge 01:21:13 : La sécurité – État des lieux et mesures 01:24:06 : La sécurité – La justice 01:26:12 : La sécurité – La police 01:27:38 : La sécurité – Lutte contre les violences faites aux femmes PARTIE III - 01:29:51 : UNE ÉCONOMIE AU SERVICE DU PEUPLE 01:29:51 : L’urgence écologique – État des lieux et mesures 01:35:06 : L’urgence écologique – L’énergie 01:35:46 : L’urgence écologique – Isolation des logements 01:36:36 : L’urgence écologique – Le transport 01:37:42 : L’urgence écologique – Reconstruction industrielle 01:38:31 : L’urgence écologique – Adaptation au changement climatique 01:39:02 : L’urgence écologique – Rénovation des canalisations 01:39:25 : Les entreprises – État des lieux et mesures 01:43:54 : Les entreprises – Justice fiscale 01:47:54 : Les entreprises – Cotisation des entreprises 01:48:24 : LE BILAN MACROECONOMIQUE 01:49:35 : Bilan – Création d’emplois 01:52:17 : Bilan – Croissance et pouvoir d’achat 01:55:25 : Bilan – Equilibre budgétaire 01:58:04 : Bilan – Ce que rapporte l’investissement public 01:58:46 : Bilan – Relocaliser la production 02:00:17 : Bilan – Les chiffres clefs PARTIE IV - 02:00:17 : JEAN-LUC MÉLENCHON FACE À LA PRESSE 02:04:06 : Avis des quatre journalistes sur l’émission 02:11:49 : Réaction de Jean-Luc Mélenchon aux avis 02:13:35 : Investir massivement et rapidement est-il efficace ? (J. Grandin E.) 02:24:09 : Quel est le coût de la retraite à 60 ans et comment on la finance ? (J.C. Catalon) 02:27:17 : Les emplois jeunes sont-ils vraiment pertinents ? (G. Ottenheimer) 02:38:29 : Salarié, consommateur, contribuable, quelle préférence ? (P. Perri) 02:44:03 : Comment stimuler l’économie ? (J.C. Catalon) 02:51:55 : Quel indicateur pour remplacer le PIB ? (J.C. Catalon) 02:54:56 : Que faire s’il y a moins d’argent qui rentre dans les caisses que prévu ? (J. Grandin E.) 02:59:08 : Conclusion


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

165 réactions à cet article    


  • Comme je l’ai parfaitement développé chez Nabum, la notion de droite et de gauche est propre à la Révolution française. Une grave erreur. Quand le chanteur Renaud qui a écrit un album : les enfants d’abord et vote Fillon. Je pense qu’il n’est ni de droite, ni de gauche. Juste éthique. La question. Peut-on être de gauche et être éthique, le libertarisme étant le règle.... Le nazisme n’était-il pas avant tout : national socialiste. Le Père Le Pen est une erreur. Le libéralisme est plutôt une idée libertaire... J’ai aussi lu l’extrait d’un livre : l’écologie ne peut -être que de droite. Je ne pas pas. J’avais un voisin antisémite et facho qui détestait les éclos. Plutôt le genre cowboy Macho. Il aurait bien jeté ses canettes de bière par la vitre de sa voiture au diesel....


    • Séraphin Lampion Kaa 1er avril 09:19

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Ça, c’était dans le monde d’avant.

      Dans l’idéologie dominante actuelle, directement importée d’outre-Atlantique, « gauche » signifie « démocrate » et « droite » signifie « républicain ». Entre les deux, la ligne de clivage n’est pas sociale, mais sociétale en ce qui concerne les « valeurs », les uns se disant « progressistes » parce qu’ils soutiennent le mouvement LGBT et les autres « conservateurs » parce qu’ils le rejettent.

      Sur la plan géopolitique, les uns sont mondialistes (à condition d’avoir une position dominante) et les autres sont isolationnistes (et sont favorables à des accords bilatéraux léonins).

      Cette géographie socioculturelle a un sens pour les classes sociales favorisée (consciemment ou pas) américaines, mais elle sonne faux dans notre statut de colonie où les politiques singent leurs modèles sans avoir digéré eux-mêmes la bouillie d’importation qu’ils nous servent.


    • @Kaa merci. vous au moins avez réfléchi à la question : le mondialisme, de droite ou de gauches. Des communistes sont patriotes (c : Emmanuel Todd,...). Les mondialistes seraient plutît centristes. Mais parmi le centre, on retrouve une catégorie important : les artisans, les commerçant (plutôt patriotique ou nationaliste et les enseignants : très pratagés). Les LGBT semblent-ils votraient Macron plutôt que Mélenchon (LGBT se retrouvent parmi les « artistes » et surtout l’esthétique : coffeurs, mannequinat, haute couture, donc souvent riches, les ouvirers, les paysans beuuuurk). La droite ultralibélae est plutôt mondialiste. La conservatrice (entre patrotisme et nationalisme, idem pour de nombreux communiste : l’internationnale,...).. La démocrassie à l’américaine ce sont le « wokes ». Lire Keyserling... Les paysans, terrien votent Marine ou Bayrou. Il y a aussi une difference entre classe populaire (les psys diraient les primaires...pas dans le sens de votes bien sûr) et intellos (secondaire : rat des villes et rats de champs). Parmi les intellos, il y a les libertariens et les plus classique : entre Foucault et Victor Hugo en passant par Rousseau ou voltaire... Très disparates...Se retrouvent en partie dans l’électorat Zemmoien (le retour au PERE de la nation, haine des gauchiasses). . 


    • Trop de fautes de frappe : @Kaa merci. vous au moins avez réfléchi à la question : le mondialisme, de droite ou de gauche. Des communistes sont patriotes (cf : Emmanuel Todd,...). Les mondialistes seraient plutôt centristes. Mais parmi le centre, on retrouve des catégories importantes : les artisans, les commerçant (plutôt patriotique ou nationaliste et les enseignants : très partagés). Les LGBT semblent-ils votraient Macron plutôt que Mélenchon (LGBT se retrouvent parmi les « artistes » et surtout l’esthétique : coffeurs, mannequinat, haute couture, donc souvent riches, les ouvriers, les paysans beuuuurk). La droite ultralibélare est plutôt mondialiste. La conservatrice (entre patrotisme et nationalisme, idem pour de nombreux communiste : l’internationnale,...).. La démocrassie à l’américaine ce sont le « wokes ». Lire Keyserling... Les paysans, terriens votent Marine ou Bayrou. Il y a aussi une difference entre classe populaire (les psys diraient les primaires...pas dans le sens de votes bien sûr) et intellos (secondaire : rats des villes et rats de champs). Parmi les intellos, il y a les libertariens et les plus classique : entre Foucault et Victor Hugo en passant par Rousseau ou Voltaire... Très disparates...Se retrouvent en partie dans l’électorat Zemmourien (le retour au PERE de la nation, haine des gauchiasses). . 


    • sylvain sylvain 1er avril 14:27

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Quand le chanteur Renaud qui a écrit un album : les enfants d’abord et vote Fillon. Je pense qu’il n’est ni de droite, ni de gauche. Juste éthique

       renaud est juste un vieille alcoolique complètement pommé.

      Les paysans, terriens votent Marine ou Bayrou

      les paysans n’existent pour ainsi dire plus .Il reste des agriculteurs, ou des agrientrepreneurs qui ne sont pas « terriens » mais « propriétaires » .Ils votent effectivement a droite en général


    • pascal58 2 avril 08:29

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Oseriez-vous nous dire que le nazisme est socialiste parce qu’il porte le nom socialisme, et en a tous les attributs ? 
      Oseriez-vous dire que Staline était communiste ? Moi je dirais qu’il est simplement Staliniste et rien d’autre. 
      Oseriez-vous dire que Hollande est de gauche parce que sont parti est le PARTI SOCIALISTE, qu’il a fait une politique de gauche ? 
      Ce sont les actes qui définissent une politique et en aucun cas les mots ou le blablabla qui les enrobe. 


    • @pascal58 excellente question à laquelle je n’ai pas de réponse tranchée. Mussolini était socialiste. Hollande a eu un père le Péniste. Vaste question qui demande de remonter dans l’histoire du socialisme. J’ai vécu avec un sociologue et j’avoue que nous ne sommes JAMAIS rrivé à nous comprendre. Perso je préfère encore une royauté éclairée (la Maât) mais pas de sang.... Hier j’ai regardé une émission d’Arté sur Victor Hugo qui pour moi reste un modèle. Hésitant sans cesse entre République et Monarchie... Qu’est-ce que le socialisme..... ????? l’égalité (ou le plus petit dénominateur commun). Pour moi, le socialisme c’est l’horizontalité et je préfère la verticalité.... Marine le Pen risque d’être élue en jouant la carte socialiste populiste. Hélaaas. Simplement parce que Zemmour est clivant et caractériel. Ce n’est pas Victor Hugo. Manque l’enpathie et cette chaleur humaine propre à un « bon roi ».... Ces hommes là ont disparu.....


    • En Belgique, le socialisme que je connais bien, ce n’est que mafia, corruption, pot de vins... Affaire André Cools. Mais comme je suis opposée aussi à l’ultra-libéralisme, je pense au final qu’aucun parti ne me représente jusqu’à en devenir a-politique.... 


    • Non « Je ne pas pas. » mais lire : je ne pense pas"... en belgique l’équivalent de Marine Le Pen existe, c’est la N-VA, mais eux sont plutôt comme Jean Marie Le Pen (ultra-libéraux). Les wallons tous des faits néants qui ne pense qu’à vivre de la vache laitière qu’est la Flandre... De toutes façons, durant les guerres, la donne change. Un pauvre peut devenir riche avec le marché noir et un riche perdre sa maison parce qu’une bombe est tombée sur sa maison... N’ayant pas vécu 40-45, je ne sais si l’assurance sont en capacité de payer...


      • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 09:23

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        « ...Les wallons tous des faits néants qui ne pense qu’à vivre de la vache laitière qu’est la Flandre.. »

        Vous oubliez que la Wallonie a été une région parmi les plus riches d’Europe pendant longtemps, les flamands qui en profitaient alors. Ont-ils été traités de fainéant ?


      • carnac carnac 1er avril 09:48

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Les compagnies d’assurance ne couvrent NI les dégats de guerre NI les situations hors normes, tsunamis etc ... dans ces cas ce sont les pouvoirs publics qui prennent « difficilement » la relève : en France , après la guerre 39-45 , il y a eu le mouvement des castors qui mettaient leurs trop faibles indemnisations de guerre en commun pour reconstruire des logements en copropriété après avoir perdu leurs maisons individuelles dans des bombardements.
        Les assurances individualisent les bénéfices en versant des dividendes et collectivisent les pertes .....


      • chantecler chantecler 1er avril 09:52

        @carnac
        Aujourd’hui les castors seraient interdits : concurrence déloyale .


      • @L’apostilleur Je vais vous révéler un fait qui m’a été raconté par une personne sérieuse. Les flamands ont demandé aux nazis de ne pas bombarder la métallurgie wallone qui faisait se fierté. Objectif : ne pas bénéficer du plan Marshall... 


      • @carnac je fus amie du petit fils de Paul Gutt (un surréaliste) en Belgique. Petit fils de Camille Gutt qui a décidé de dévaluer l’argent en Belgique...


      • @carnac c’est ce qui justifia la montée du socialisme et des socio-chrétiens ,ainsi que la sociale démocratie après la guerre. Mais après. 77 ans de paix. La pauvreté ne devrait plus exister. Les moye,s de s’enrirchir sont tellement nombreux : suffit de ne pas avoir trop d’éthique : la bourses, et autres commerces souvent frauduleux : drogues et j’en passe...). Les pauvres sont soit trop éthiques, soit psychotiques (nombreux SDF). Soit peu intelligent...


      • robert 1er avril 10:20

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Le plan marshall n’était pas un bénéfice mais une Dette


      • @robert et quelle est la différence.... Ben les flamands savaient qu’il risquaient de devoir « raquer » pour la métallurgie wallonne. Au moment où la la guerre ne se terminrait pas en faveur des nazis.....


      • carnac carnac 1er avril 10:57

        @chantecler c’était des COOPERATIVES et on peut à nouveau en créer AD HOC ; D’ailleurs le programme de l’Union Populaire prévoit de favoriser ce secteur entreprenarial.


      • chantecler chantecler 1er avril 10:59

        @carnac
        Je ne sais pas si vous savez que les mutuelles mutuelles sont dans le collimateur de l’UE .
        Trop social, mon fils .


      • carnac carnac 1er avril 11:07

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Pour votre information je suis pupille de la nation et c’est parce que j’ai été BIEN traitée à l’époque que je suis au niveau où je suis ; Je veux pour tous les enfants affectés par les accidents de la vie des « maisons d’éducation de la légion d’honneur » 

        A l’heure actuelle il y a en FRANCE une maltraitance des jeunes de l’aide sociale à l’enfance (c’est à dire les jeunes orphelins ASE) équivalente à celle dénoncée par le livre « les fossoyeurs » pour les personnes agées, c’est dire !

        Les difficultés des plus pauvres SONT D’ABORD SYSTEMIQUES : commençons par remettre l’Etat en marche, commençons par payer des salaires qui permettent de vivre normalement et après on verra les cas exceptionnels que sont les psychotiques et ceux dont l’intelligence n’a pas été éveillée par l’éducation nationale .... 


      • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 13:29

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Je vais vous révéler ce que penses beaucoup de français. Ils seraient disposés à rattacher la wallonnie .. pour les flamands, pas sûr. 


      • Seth 1er avril 13:51

        @robert

        Exact. Le plan Marshall a été un des truchements de la mise en place de l’Europe telle qu’elle est, c’est à dire soumise à ceux qui ont refilé la thune en ces temps anciens.

        On n’a rien sans rien en ce bas monde. Il n’y a que Hollande ou Macron pour donner sans raison valable un pognon de dingue à leurs potes sans prendre de garanties à leurs avantages.

        Mais pour cela encore eût-il fallu attendre que le capital fût pris à la gorge et ne fut plus en position de force, ce qu’ils se sont bien gardés de faire.


      • carnac carnac 1er avril 14:09

        @chantecler concernant les anti « solutions alternatives » au capitalisme comme les coopératives , les mutuelles etc... , l’UE est toujours dans le « sale » coup et c’est pourquoi la solution de l’union populaire quant à l’attitude à avoir vis à vis de Bruxelles me convient . A noter que Marine LE PEN a fait machine arrière toute sur ce sujet.


      • carnac carnac 1er avril 17:02

        @L’apostilleur je ne sais pas si ce secteur géographique fait partie des risques de tensions sur les frontières pointés par l’union populaire ? 


      • @carnac puplile de la nation après la guerre ou suite à une catastrophe (accident de voiture, incendie ou autre). Mais aujourd’hui, il y a la pilule. Et il se fait que les personnes qui souffrent le plus sont les familles monoparentales. Là, ce n’est pas une catastrophe, mais un choix. Et je pense que c’est un très mauvais signal que d’aider plus ce genre de configuration « familiale ». Même les oiseaux ne pondent leurs oeufs qu’après avoir construit leur nid. L’humain lui se jette dans la parentalité sans réfléchir avant. Aider ces immatures est comme je le dis, une action qui aura beaucoup d’effets pervers.... 


      • carnac carnac 3 avril 15:28

        @Mélusine ou la Robe de Saphir. pupille de la Nation à tître militaire


      • carnac carnac 3 avril 15:54

        @Seth il y a un livre qui décrit fort bien la naissance de l’Europe c’est celui de Aquilino Morelle extrêmement documenté « l’opium des élites, comment on a défait la France sans faire l’Europe »


      • Les français étant plus soucieux de leur portefeuille que de l’avenir de leur enfant (sujet de prédilection de Zemmour et Pécesse) je fort tendance à penser que Marine risque bien de gagner. Elle aura les votes des populistes, et ceux que Macron a appauvri., les vote des électeur de Zemmour par détestation de Macron, les votes des l’exrême gauche pour les mêmes raisons... Et comme l’immigration fout la trouille,.... Le vote sera surtout inspiré par le besoin de sécurité. Il y a en plusla guerre. D’ailleurs pour un 1er avril il neige. Comme un signe que les temps futurs seront durs pour tout le monde. La crise économique étant aussi aux portex. Quant à l’avenir, INCH ALLAH/ 


        • Quand on me met une étoile. Merci d’argumenter...


          • germon germon 2 avril 10:11

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Vous lire me fatigue énormément. Quand à vous mettre quelque étoile que ce soit je m’abstiendrais si je vous lisait  smiley


          • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 09:14

            @ l’auteur 

            « ...Cette promesse n’engage nullement la candidate puisque ce n’est pas elle qui en aura l’initiative mais seulement votre employeur... »


            Les dizaines de milliers de TPE,PME,PMI, doivent considérer cette mesure plutôt comme un gage de réalisme.

            En général moins les candidats ont de chance d’être élu, plus leurs propositions sont aberrantes.

            Se mettrait-elle à y croire ??


            • carnac carnac 1er avril 09:54

              @L’apostilleur : je pense en effet que la validation de la retraite à 62 ans avec comme seul bémol l’autorisation de partir 2 ans plus tôt avec 40 annuités de cotisation , le maintien dans l’Europe qu’en 2017 elle voulait quitter, et cet attrape nigauds de 10% d’augmentation des salaires sur la base du « volontariat » relèvent de la stratégie du ratissage large car c’est exactement la politique de Mr. Macron . Le seul distingo est la chasse aux étrangers sur le territoire français encore que .... la conduite de l’Etat à Calais a déjà donné le signal.


            • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 13:39

              @carnac
              Le problème pour la gauche extrême ce n’est pas la droite, c’est qu’un socialiste comme Chevènement préfère Macron.
              Que reprochez-vous à Chevènement ?


            • carnac carnac 1er avril 14:14

              @L’apostilleur
              J’apprécie Chevènement « un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne » MAIS , l’union populaire n’est PAS LA GAUCHE EXTREME : je considère qu’un service CIVIL UNIVERSEL et payé au smic est une mesure PATRIOTE , fondamentalement REPUBLICAINE et n’a RIEN d’extrémiste .... par exemple .
              Je considère que l’aisser un héritage de 12 millions PAR ENFANT n’est pas extrémiste etc ....


            • sylvain sylvain 1er avril 14:33

              @L’apostilleur
              c’est qu’un socialiste comme Chevènement préfère Macron.

              Si vous appellez socialistes les gens qui sont au PS, ils ont a peut près tous préférés le neolibéralisme au socialisme, et ce depuis plus de 20 ans déja .

               Et le neolibéralisme a tout d’un projet d’extrême droite .


            • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 15:44

              Le wokisme de Mélenchon, son goût pour la créolisation à sa sauce, le multiculturalisme qu’il voudrait imposer aux français qui n’en veulent pas, la Vie République qu’il souhaite parce qu’il sait qu’il ne sera pas aux affaires, sa compromission avec les islamistes quand il manifeste avec l’extrêmiste Muhamad contre L’islamophobie...

              Les ouvriers qui subissent le multiculturalisme condamné partout en Europe ne votent plus pour cette gauche extrême. 

              Mélenchon n’a pas réussi son assimilation et voudrait entraîner les français dans un gloubiboulga culturel hasardeux et dangereux.

              La diversité oui le multiculturalisme non.

              L’extrémisme de Mélenchon est le pendant de celui de Zemmour dont personne ne s’offusque. 

              Pourquoi s’étonner de celui de Mélenchon ??

              Il faut assumer.


            • sylvain sylvain 1er avril 16:08

              @L’apostilleur
              c’est ce qui fait que LFI ne sera pas au deuxième tour .Son positionnement sur l’immigration est inacceptable pour 60,70% des français .
              En même temps on a les convictions qu’on a, et LFI maintient sa ligne .

              Ce qu’ils pourraient faire, et qu’ils n’ont visiblement pas voulus faire, c’est proposer un référendum sur la question .Le résultat aurait été contre l’immigration de masse, c’est sur, mais le respect de la souveraineté populaire est aussi au programme de LFI .Ca a aurait au moins permis un débat, peut être constructif a la place de monologues des anti et des pro .

              C’est une question merdeuse .Au vu de ce qu’est la politique sécuritaire actuellement, quand on regarde calais par exemple, je comprends qu’ils ne veuillent pas avoir a gérer et perpétuer ce genre de choses .D’un autre coté, imposer des étrangers a une société, a des personnes, qui n’en veulent pas, ce n’est pas mieux, et c’est très dangereux


            • carnac carnac 1er avril 17:12

              @L’apostilleur

              La « créolisation » n’est pas une politique MAIS le simple constat que , le temps passant , les amours étant ce qu’elles sont , on a eu des familles franco-italiennes alors qu’il y a eu des « pogroms » contre les italiens (et maintenant on adore la pizza) , des familles franco  portugaises , des familles franco-espagnoles maltraitées, des familles franco-pieds noirs et leur pendant les familles franco-algériennes, des familles franco-antillaises ou franco-réunionnaises tout cela aboutissant à des couleurs qui selon la chanson « sont celles de l’amour » .

              Le temps a fait son office ....


            • carnac carnac 1er avril 17:17

              @sylvain la non application de la loi SRU sur notre territoire fait que TOUTE la pauvreté est ghéttoïsée pour que soient préservés les ghettos DE RICHES . 
              On trouve ainsi regroupés et donc sciemment visibilisés ces personnes qui n’auraient aucune difficulté à s’insérer s’ils étaient proportionnellement réparties sur le territoire : ainsi dans mon petit village personne ne peut se passer de Martin , notre épicier de sa fille qui est jeune pompier volontaire et de son fils qui brille dans l’équipe de foot du village et des « martins » dans nos campagnes il en faudrait beaucoup plus.


            • carnac carnac 1er avril 18:39

              @sylvain en tous cas à voir l’opression dont les gilets jaunes et les manifestants contre le détricotage du droit à la retraite ont fait l’objet , les achats en masse de matériel anti émeutes pour les CRS , le néolibéralisme ne peut survivre qu’en étant de plus en plus agressif. C’est aussi ce à quoi il faut penser avant de mettre son bulletin de vote dans l’urne.


            • sylvain sylvain 1er avril 18:49

              @carnac
              Ce n’est pas toute la pauvreté .Je vis a la campagne et il y a beaucoup de personnes en dessous du seuil de pauvreté . Ce sont les immigrés qui vont dans les quartiers populaires, les immigrés pauvres, Si tu arrives et que tu es médecin, c’est pas pareil .
              Je connais plusieurs personnes qui ont accueillis des africains, souvent mineurs.
              Ils finissent invariablement par rejoindre d’autre immigrés, pas tellement pour des raisons financières .Il y a des raisons culturelles, mais c’est surtout parceque ce qu’ils sont venus chercher n’est pas ici .C’est le rêve occidental, qui n’existe nulle part, mais qui est lié a la métropole
              Ce n’est pas propre aux immigré d’ailleurs, mais c’est exacerbé par le processus de sélection qu’ils traversent


            • sylvain sylvain 1er avril 20:16

              @sylvain
              et puis, bien sur, quand ces immigrés arrivent dans les métropoles, ils sont irrémédiablement poussés vers les quartiers populaires au vu des prix incroyables de l’immobilier .
              Mais si moi, ou la plupart de mes connaissances, décidions d’aller a paris, on se retrouverait dans les mêmes quartiers, pour les mêmes raisons .Et là, on aurait clairement pas l’impression d’être en france .Moi, je n’ai pas l’identité france chevillée au corps, alors ça ne me dérangerait pas en soi, mes critères sont ailleurs, mais il est compréhensible que ça puisse poser question .On parle de respect des identités partout, mais demander le respect de l’identité majoritaire est assimilé a du racisme .


            • carnac carnac 1er avril 21:44

              @sylvain Exact, toute la pauvreté n’est pas uniquement urbaine mais aussi dans nos campagnes où les frais de transport pour aller travailler entame de façon très importante le SMIC


            • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 23:45

              « ...La « créolisation » n’est pas une politique MAIS le simple constat que , le temps passant , les amours étant ce qu’elles sont , on a eu des familles... »

              Vous prenez les gens pour des imbéciles ou vous ignorez la réalité ??

              Mélenchon est favorable au multiculturalisme que refuse l’écrasante majorité des français.

              Le président de l’Europe, Merkel Cameron, Sarkozy... ont fait le constat de cet échec depuis 2010.

              Mélenchon a raté son assimilation et voudrait entraîner ses partisans avec lui dans une politique revancharde électoraliste. 

              La majorité des français refusent le multiculturalisme conséquence de la créolisation. 

              Le temp est en train de faire son office et vous fermez les yeux.

              La diversité oui, le multiculturalisme NON.


            • germon germon 2 avril 10:21

              @carnac

              Vous avez un immense courage a vouloir leur expliquer la différence entre :

              « tout pour moi et rien pour les autres » ( Macron, LePen, Zemmour, LR, PS)

              et

              « un pour tous et tous pour un » ( sa doit rappeller quelque chose à certains, non ? Marine Nationale ? )

               Cordialement


            • carnac carnac 3 avril 16:06

              @sylvain et @ L’appostilleur :

              le principe retenu par l’Union Populaire c’est qu’il faut faire une prévention de l’immigration dans LE PAYS D’ORIGINE et pour m’occuper de jeunes MNA je pense que c’est la solution .
              Plusieurs dispositions vont en ce sens : 1/ déjà dans les pays francophone qui sont les principaux pourvoyeurs de migration en France remettre d’aplomb notre réseau d’ambassades
              2/ ne plus faire d’ingérence dans les affaires de ces pays
              3/ mais alerter l’ONU et travailler AVEC L’ONU sur les maltraitances subies par certaines parties de la population ou bien les catastrophes économiques ou écologiques qui pointent à l’horizon
              4/Régler les dossiers de droit d’asile « sur place » afin que les personnes candidates à un départ pour la France sachent d’AVANCE si elles seront acceptées ou pas à ce tître ou un autre car il y a beaucoup de désinformation d’anciens migrants sur le sujet (ils ne veulent pas perdre la face vis à vis de leurs familles) 


            • carnac carnac 3 avril 16:16

              @L’apostilleur « L’extrémisme de Mélenchon est le pendant de celui de Zemmour dont personne ne s’offusque. »
              Pour moi ZEMMOUR est extrémiste , la notion de re-migration , les « mal prénommés » ce sont des dispositions extrêmes d’ailleurs inaplicables.
              Pour moi à la lecture de certaines parties du programme de Mélenchon , je dirai qu’il est à la fois « traditionaliste » sur la VALEUR TRAVAIL par exemple et visionnaire sur la nécessité « d’une planification de la bifurcation écologique » idée sur laquelle Monsieur ROUX DE BEZIEUX , pas franchement un extrémiste , lui emboite le pas


            • carnac carnac 3 avril 16:33

              @sylvain je ne crois pas que la notion « d’identité » soit de nature à régler les problèmes de cohabitation dans un immeuble. C’est trop général et partant mal défini : vous avez des français « de souche » , des DUPONT, qui ne savent pas se comporter dans un ensemble immobilier et c’est une gestionnaire de logement social ET de copropriétés qui vous le dit .... après 40 ans de fréquentation de ces collectivités.


            • Le vote de la trouille.... cela rouille les méninges. Mais Macron est-il mieux ? C’est quoi être de droite ou de gauche ????


              • C’est quoi être de droite ????


                • chantecler chantecler 1er avril 09:41

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  C’est se dire apolitique .


                • Seth 1er avril 13:56

                  @chantecler

                  Comme le centre (cf. lou Bayrou). Comme Macron (toujours lui) qui était une sorte de ni-ni. Ou le petit Jobert qui il y a bien longtemps était « ailleurs »...


                • sylvain sylvain 1er avril 14:40

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  a l’origine, c’est être monarchiste, être pour le maintient du système en place .
                  Maintenant c’est plus flou .C’est être pour une société inégalitaire, hiérarchique, élitiste, c’est être conservateur, affirmer que les pauvres sont a leur place ...
                  Mais comme expliqué par séraphin, pardon kaa, plus haut, c’est une notion qui perd de sa centralité, voir de sa pertinance .
                  On peut être transhumaniste de gauche ou de droite ; mondialiste de gauche ou de droite...


                • carnac carnac 1er avril 17:22

                  @sylvain : le transhumaniste est-il « humain » ? c’est une question à laquelle j’aimerai bien vous voir répondre car le nazisme visait aussi une « race » améliorée , purifiée au point que des centaines de bébés ont été mis au monde par des humains triés car aryens purs et confiés au gouvernement ce qui a donné des enfants lourdement handicapés ....


                • sylvain sylvain 1er avril 18:59

                  @carnac
                  heureusement qu’ils ne connaissaient pas les OGM ceux là !
                  La Chine vient d’ailleurs de créer les premiers humains OGM, censés être plus intelligents .Ca n’a pas l’air de très bien fonctionner, mais c’est fait .Il ya déja des influenceurs, notamment zététiciens qui disent qu’il faut qu’on s’y mette pour ne pas finir dans les poubelles de l’histoire
                  Je dirais que ces gens sont biologiquement humains, ça semble malheureusement incontestable, mais certainement pas humanistes .
                  Mais tout dépend évidemment de la motivation .Les nouvelles prothèses qui permettent a des handicapés de se déplacer facilement, les implants neuraux qui permettent d’endiguer la maladie de parkinson ne sont pas forcément détestables

                  Le transhumanisme dans une société de compétition aboutit forcément a un projet eugéniste qui rappellera le nazisme, là dessus je n’ai aucun doute


                • carnac carnac 3 avril 16:29

                  @sylvain plutôt d’accord avec vous , une « technique » n’est ni bien , ni mal , tout dépend de ce que l’on en fait


                • ZenZoe ZenZoe 1er avril 09:28

                  Qu’est-ce que ça peut faire droite ou gauche ?

                  L’important est de tomber sur un candidat sincère et au service des Français, et qui tienne ses promesses. Et d’encourager les électeurs à voter autrement que comme le chien de Pavlov, et ça, c’est pas gagné.


                  • carnac carnac 1er avril 10:04

                    @ZenZoe
                    En effet , l’abstention vote « Macron »


                  • sirocco sirocco 1er avril 13:26

                    @carnac
                    En effet , l’abstention vote « Macron » 

                    Non. L’abstention, en fin de compte, favorise le vainqueur des élections.


                  • Fergus Fergus 1er avril 13:28

                    Bonjour, carnac

                    « En effet , l’abstention vote « Macron » »
                    Vous avez raison. Je me tue depuis fort longtemps à dire que « l’abstention vote toujours pour le vainqueur ».



                  • sirocco sirocco 1er avril 13:40

                    @ZenZoe

                    Si vous ne voulez pas vous les geler l’hiver prochain, vous avez intérêt à élire quelqu’un qui est prêt à acheter du gaz russe en roubles.


                  • nono le simplet nono le simplet 1er avril 13:54

                    @sirocco
                    même la pire des putes a un peu plus de dignité que ça ...


                  • carnac carnac 1er avril 17:24

                    @sirocco : la solution est déjà trouvée : on achète du gaz russe euros et une banque non exclue des sanctions transforme nos euros en roubles si bien que la demande de roubles augmentant , le rouble remonte ....


                  • sirocco sirocco 1er avril 19:01

                    @Fergus
                    « En effet , l’abstention vote « Macron »
                    Vous avez raison. Je me tue depuis fort longtemps à dire que « l’abstention vote toujours pour le vainqueur ».

                    On déduit de ces 2 phrases que vous considérez Macron comme le vainqueur des
                    prochaines élections...

                    Et cela ne semble pas vous chagriner ! Mais rassurez-vous : cet aveu ne surprend personne sur ce forum !


                  • carnac carnac 3 avril 15:49

                    @sirocco je pense que vous avez raison , l’abstention vote pour le mieux placé dans l’élection donc potentiellement peut voter LE PEN si MACRON faiblit , après statistiquement CHIRAC n’avait pas besoin de nos voix de « castor » , MACRON 2017 non plus , MACRON 2022 ?


                  • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 09:32

                    @ l’auteur 

                    « Côté union populaire »

                    L’union c’est LFI avec qui ?


                    • carnac carnac 1er avril 09:56

                      @L’apostilleur réponse dans mon prochain article : « du rififi chez les castors » :))


                    • zygzornifle zygzornifle 1er avril 09:38

                      Comme Macron ?

                      Il est de droite pisse vinaigre et il utilise le mot social pour faire frétiller le mougeon qui ne comprend plus rien a rien ....

                      Avant quand on montrait la Lune au mougeon il regardait le doigt, depuis Macron il le suce .... 


                      • chantecler chantecler 1er avril 09:40

                        @zygzornifle
                        C’est peut être abusif !
                        Vous avez des sources ?


                      • zygzornifle zygzornifle 1er avril 10:34

                        @chantecler

                        Cette source d’eau minérale est à l’origine de la notoriété internationale d’Evian. Elle porte le nom de Gabriel Cachat, propriétaire du jardin dans lequel elle coulait à la fin du XVIIIe siècle.


                      • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 09:42

                        « ...Peut-on être de DROITE et SOCIALE ?... »

                        Depuis que Mélenchon fait de l’écologie aussi, Jadot du social aussi, Macron de droite et de gauche...

                        Ostraciser avec cette question relève d’un logiciel périmé. 


                        • carnac carnac 1er avril 10:01

                          @L’apostilleur

                          DECOUVREZ la vidéo du chiffrage budgétaire de l’union populaire EN FIN D’ARTICLE sur le thème de votre choix et vous verrez qu’il Il y a des solutions budgétaires « sociales » à comparer avec les solutions budgétaires « de droite » qui détricotent la « sécurité sociale » héritée de nos grands parents et parents ;

                          Ensuite on en reparle :))


                        • mmbbb 1er avril 09:56

                          à droite ils sont tous méchants, à gauche ils sont tous gentils 


                          • carnac carnac 1er avril 10:02

                            @mmbbb
                            Pas d’accord avec vous : j’ai un grand respect pour le catholicisme social malgré son paternalisme que j’ai longuement cotoyé dans mes fonctions de conseillère prud’homale et présidente de conseil de prud’hommes


                          • mmbbb 1er avril 10:14

                            @carnac c est du second degré , la propagande a tellement affirme qu a gauche , c est la vertu , sauf qu Hollande a eu un tel mépris pour « les sans dent » que l on peut douter de cette gauche 


                          • Nowhere Man 1er avril 11:05

                            @mmbbb
                            Hollande de gauche ?
                            En cas de 2è tour (miraculeux) Macron/Mélenchon : Hollande, Hidalgo, le PS, Jadot votent Jupiter donc à droite toute en compagnie du LR et de toute la droite moisie.
                            Pour Mélenchon : le PC, la cgt (les trotskistes Poutou, Arthau s’abstiennent.)

                            Pour simplifier à outrance on ne peut pas être de gauche si on ne tient pas un discours anticapitaliste.

                            https://www.youtube.com/watch?v=nmeYnvouPFU


                          • carnac carnac 1er avril 11:10

                            @mmbbb pour moi la « hollandie » n’est plus de gauche : on a seulement des « notables » qui se démènent pour partir en retraite comme sénateurs ou députés 


                          • carnac carnac 1er avril 11:15

                            @Nowhere Man
                            il est exact qu’en 2017 la hollandie a voté Macron et une bonne partie d’ EELV également voilà d’ailleurs pourquoi je compte voter Union Populaire. 


                          • chantecler chantecler 1er avril 11:20

                            @carnac
                            Ah !
                            « Un autre monde est possible » , mais il n’est pas certain .
                            Sauf si vous devenez députée .
                            Votre monde à vous changera à coup sûr !
                            Bonne chance !
                            PS : faites attention , paraît qu’on rénove les guillotines.


                          • Octave Lebel Octave Lebel 1er avril 13:02

                            @Nowhere Man

                            "En cas de 2è tour (miraculeux) Macron/Mélenchon : Hollande, Hidalgo, le PS, Jadot votent Jupiter donc à droite toute en compagnie du LR et de toute la droite moisie."

                            Ah bon, ils ont une troupe d’électeurs aux ordres qui marchent au pas ?
                            Combien ?

                            Vous vous sentez découragé avant même d’avoir levé le petit doigt ?


                          • Nowhere Man 1er avril 13:25

                            @carnac
                            Je n’ai voté à droite consciemment que pour Chirac en 2002 pour sauver la république. Jospin quelques années plus tard a déclaré que ce barrage au fascisme était en fait de théâtre.

                            Pourtant j’ai continué à voté utile càd PS jusqu’à Hollande. J’ai été berné en votant
                            à droite « à l’insu de mon plein gré ».
                            Désormais je suis totalement immunisé : plus de vote socialiste ou ses variants écolo-macrono de ma vie quoi qu’il en coûte.

                            Seule option crédible Mélenchon dont je persiste à penser que s’il avait bénéficié de la même propagande médiatique que macron, il aurait été élu en 2017.

                            2è tour Macron/Le Pen à 90% je m’abstiens. Je me garde donc 10% pour dégager Macron s’il continue à me casser les burnes.
                            Je sais que Marine est aussi gourdasse que Ségolène et n’effraie ni la bourse ni les bourgeois. Voter pour elle ne servirait pas les prolos mais l’autre me fait vraiment trop chier.


                          • Seth 1er avril 14:06

                            @Nowhere Man

                            Exactement dans la même situation que vous, je réagirai de le même manière.

                            Merci de me confirmer par votre commentaire clair et net que je ne suis pas le seul. smiley


                          • carnac carnac 1er avril 14:17

                            @chantecler « cet autre monde possible » ne peut naître que si nous nous en donnons la peine en commençant PAR VOTER histoire de n’avoir pas à battre le pavé pendant les 5 prochaines années


                          • carnac carnac 3 avril 15:45

                            @Octave Lebel mon prochain article « présidentielle : à droite et à gauche, du rififi chez les castors » va traiter précisément de ces castors transpartisans


                          • mmbbb 4 avril 09:06

                            @Nowhere Man c est son étiquette !


                          • zygzornifle zygzornifle 1er avril 10:36

                            La droite fait du social avec les riches ....


                            • sylvain sylvain 1er avril 14:50

                              @zygzornifle
                              et la gauche aussi .Ou alors il n’y a plus que de la droite .
                              Autrement dit, on a une bande mafieuse de tribuns qui se partage le pouvoir et la richesse, et qui se demande de plus en plus l’utilité de tous ces « sans dents » « qui ne sont rien » .
                              Ils ont leurs histoires, ils se fritent de temps en temps, mais les moutons sont ils concernés par deux éleveurs qui se tirent dessus pour savoir a qui est le champ ??


                            • carnac carnac 1er avril 17:29

                              @sylvain l’assemblée constituante vous attend Sylvain pour mettre en bon ordre la gouvernance de notre pays et vous savez quoi ? seule l’Union Populaire la propose et VOUS fait confiance 

                              Observez comment TOUS LES AUTRES PARTIS parlent A VOTRE PLACE de ce sujet pourtant crucial face aux défis qui nous attendent


                            • sylvain sylvain 1er avril 20:21

                              @carnac
                              vous bilez pas, je sais déja que je vais voter méluche .J’aime beaucoup les militants LFI que je connais, et le programme est intéressant .Je n’aime pas spécialement mélenchon, mais rien n’est parfait .
                              ce que je me demande bien, c’est comment on va s’en sortir avec cette mafia internationale qui nous impose ses politiques depuis 30 ans, voir plus .Je ne compte pas sur la russie pour nous sortir de là, au contraire 


                            • carnac carnac 3 avril 15:56

                              @sylvain Le « patriarche Mélenchon » nous quitte une fois la VI ième République mise en place par référendum 


                            • troletbuse troletbuse 1er avril 11:01

                              Prochain article :

                              Peut-on être de gauche et social ?

                              Réponse :

                              Oui, mais façon Hollandouille qui a tourné seulement de 60° vers la droite.


                              • carnac carnac 1er avril 11:11

                                @troletbuse Pour moi la « hollandie » n’est pas de gauche : on a juste des « notables » qui veulent partir à la retraite comme députés ou sénateurs


                              • troletbuse troletbuse 1er avril 11:14

                                @carnac
                                Ben oui. 60° vers la droite, il se retrouve où ?


                              • troletbuse troletbuse 1er avril 11:16

                                @carnac
                                Je l’ai exprimé bien des fois : il n’y a pas plus de gauche que de droite. Les politicards ne sont plus que des tocards qui vont où on les accepte afin de profiter des largesses dont ils sont abreuvés.


                              • carnac carnac 1er avril 11:16

                                @troletbuse je vous ai mal compris : QUI se retrouve où ?


                              • carnac carnac 1er avril 17:32

                                @troletbuse donc vous contestez la représentativité de tous les élus quels qu’ils soient : vous êtes mûr pour siéger à l’assemblée Constituante et proposer quelquechose qui conviendra mieux 


                              • Hervé Hum Hervé Hum 1er avril 11:32

                                comme disait Einstein, « on ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée qui l’a engendré », ce qui revient à son autre phrase disant « la folie consiste toujours à se comporter de la même manière et d’en attendre un résultat différent ».

                                Ce qu’il ne précise pas pour ne pas l’avoir su, c’est que pour des personnes intelligentes (ce qu’il était !), la folie consiste à toujours s’appuyer sur le même principe directeur qui définit le fond et de croire qu’en changeant juste la forme, l’habillage, on obtiendra un résultat différent.

                                Or, s’il y a des différences de formes entre les programmes de Marine ou de Mélenchon, le fond reste lui strictement identique et donc au final, rien ne changera.

                                Comprendre que le fond du problème est la propriété et donc, sans remise en cause de celle-ci aucun des problèmes structurels, systémiques affectant le monde d’aujourd’hui ne pourra être résolu. C’est strictement impossible dans la réalité qui obéit à la causalité, mais ne pose par contre aucune difficulté dans l’imaginaire pour lequel la causalité est un ordre secondaire. La propriété ne rend pas responsable, mais cupide. C’est à dire que la responsabilité est un choix secondaire et si quelqu’un prend soin de son bien, c’est d’abord par cupidité. Ce que Adam Smith avait très bien compris et expliqué. Mais en son temps, personne ne parlait de pollution, changement climatique, destruction, surpopulation, etc...

                                Bref, sans poser la primauté de la responsabilité définit ici comme la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui (jamais envers soi même !) et qui interdit l’exploitation d’autrui à son profit, implique la suppression de la propriété privé des moyens de productions et déplace la propriété à l’individu seul. Sans poser comme base fondamentale l’équité ou égalité relative pouvant se résumer à la formule "nul ne peut exiger plus de droits (monétaires et immobiliers) qu’il n’accomplit de devoirs (par lui même) et nul ne peut se voir exiger plus de devoirs qu’il ne réclame de droits. Sans ce changement de paradigme fondamental où le mérite personnel (qui interdit par définition l’exploitation du mérite d’autrui à son profit) devient la règle sociale, rien ne pourra changer.


                                • Seth 1er avril 14:12

                                  @Hervé Hum

                                  « on ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée qui l’a engendré », ce qui revient à son autre phrase disant « la folie consiste toujours à se comporter de la même manière et d’en attendre un résultat différent ».

                                  On ne peut obtenir un résultat différent en se basant sur les mêmes postulats.

                                  Par contre il faut revenir aux mêmes postulats pour comprendre ce qu’il s’est passé et qu’il faut éviter à tout prix de voir se reproduire.

                                  Bon, j’arrête ; on n’est pas en dissert ici. smiley


                                • carnac carnac 1er avril 14:34

                                  @Hervé Hum
                                   Vous nous dîtes que le problème c’est la remise en cause de « la propriété »

                                  Je pense qu’il faut déjà s’entendre sur ce que l’on met sous le terme de « propriété » : l’Union Populaire restitue à la population LA PROPRIETE DES COMMUNS : l’eau, l’air, les services communs comme l’hopital etc .... le problème dès lors est de définir ces biens et services qui resteront propriété indivisible des français et de sanctuariser leur protection comme par « la règle verte » introduite dans la constitution qui INTERDIT de prendre en une année à notre vaisseau Terre plus qu’il ne peut reproduire en une année.
                                  Par contre pour moi avoir une maison familiale ou un logement en copropriété ce n’est pas avoir une « propriété » mais un tître portant sur un élément du démentèlement du droit de propriété puisque le sol sous votre habitation familiale appartient à l’Etat.

                                  Ce qui me fait dire que l’Union Populaire est CREDIBLE c’est qu’elle remet l’organisation de la gouvernance du pays DANS LES MAINS des français par la mise en place d’une assemblée CONSTITUANTE.

                                  Observez que pas un autre parti ne rend sa voix à la population sur ce sujet crucial qui est celui de la gouvernance de l’Etat alors même que nous savons que vous allons devoir affronter des défis pour lesquels un consensus devra impérativement émerger .

                                  Même les partis qui pourfendaient nos institutions et, à juste tître, décident SANS NOUS de ce qu’ils vont à la marge modifier : c’est le cas du RN , d’EELV SEULE L’UNION POPULAIRE nous donne les clés pour un débat de deux ans validé à l’entrée et à la sortie par un double référendum.


                                • Hervé Hum Hervé Hum 2 avril 09:58

                                  @carnac

                                  par « la règle verte » introduite dans la constitution qui INTERDIT de prendre en une année à notre vaisseau Terre plus qu’il ne peut reproduire en une année.

                                  Dans la réalité, si vous avez toujours le choix de la finalité ou but que vous vous proposez d’atteindre, ici, ne pas consommer plus que ce que la Terre peut produire en une année, vous n’avez pas forcément le choix quand au moyen d’y parvenir.

                                  Autrement dit, soit la causalité en tant que ordre premier, directeur de la réalité l’autorise en vous donnant un ou plusieurs moyens (dans ce dernier cas, la fin peut justifier les moyens) soit elle ne vous en donne aucun et dans ce dernier cas cela restera toujours du domaine de l’imaginaire, pour lequel la causalité est un ordre secondaire, c’est à dire, accessoire, sans obligation aucune de le suivre, d’y être contraint, de s’y soumettre.

                                  Bref, si vous vous donnez comme objectif premier à atteindre de ne pas consommer plus que ce que la Terre peut produire en une année, cela implique de manière absolue, impératif, de savoir si le ou les moyens existes et qu’elles sont leur conditions.

                                  En résumé, dans la réalité physique (pléonasme d’affirmation), la fin nécessite les moyens et ne les justifient que s’il existent au moins deux moyens, mais s’il en existe un seul, vous n’avez pas d’autre choix que de vous y soumettre ou de renoncer à votre objectif, sauf dans votre imaginaire !

                                  Or, il n’existe qu’un seul moyen pour y parvenir, du moins, sans passer par la case dépopulation massive subite et c’est la primauté de la responsabilité (telle que définie ci-dessus) sur la propriété. Ainsi, soit la Terre en elle même est un bien commun où dès lors la notion de propriété perd tout son sens, soit vous continuez de garder le dogme de la propriété et vous vous interdisez de fait le moyen.

                                  En pratique, tous les instruments de gestion et de production sont conservés tels quel, seul leur réglage change fondamentalement. Autrement dit, il est possible techniquement de passer d’un modèle à un autre quasiment du jour au lendemain. L’impossibilité actuelle n’est pas technique, mais humain, c’est à dire, de sa conscience. Sachant que la différence entre la conscience et l’intelligence est le sens de l’action. C’est à dire, que seule la conscience définit un sens à son action, l’intelligence ne définissant que le moyen ou la capacité d’action. Le but de l’élite actuelle pouvant se résumer au proverbe de préserver la chèvre et le chou. Comme de dire qu’il faut toujours plus produire et moins consommer !!!

                                  Bref, si la conscience humaine s’ouvre petit à petit au fait de partager un même espace-temps commun qu’est le « vaisseau Terre », elle se refuse toujours à devoir se plier, soumettre au seul moyen de parvenir à l’équilibre sans passer par la dépopulation massive et subite, qui vous l’aurez compris veut dire l’éradication d’au moins 90% de la population mondiale.

                                  Ainsi, vous ne pouvez pas soutenir la souveraineté d’un coté et de l’autre affirmer vivre sur un même vaisseau. C’est totalement contradictoire ! La souveraineté étant toujours une relation d’intériorité et n’est extérieure à soi que dans une relation de domination, de soi sur autrui ou de autrui sur soi même. La réalité repose sur quelques lois inviolables, sauf dans l’imaginaire !


                                • carnac carnac 3 avril 16:39

                                  @Hervé Hum

                                  "Bref, si la conscience humaine s’ouvre petit à petit au fait de partager un même espace-temps commun qu’est le « vaisseau Terre », elle se refuse toujours à devoir se plier, soumettre au seul moyen de parvenir à l’équilibre sans passer par la dépopulation massive et subite, qui vous l’aurez compris veut dire l’éradication d’au moins 90% de la population mondiale."

                                  Pas d’accord avec vous , il y a UN MONDE entre le consumérisme occidental et la façon de vivre des africains et pour avoir vécu en divers pays africains et à Madagascar pendant toute mon enfance je peux vous dire que l’on peut nourrir tout le monde à condition que certains n’accumulent pas les richesses pendant que les autres n’ont RIEN .

                                  Même en France cela est vrai : expliquez moi au nom de quoi les 5 plus grandes fortunes de France on multiplié par deux leur capital pendant que la plupart des salariés et entrepreneurs dans l’économie REELLE (non financière) tiraient la langue ?


                                • chantecler chantecler 3 avril 17:00

                                  @carnac
                                  Ca c’est fastoche .
                                  Pour devenir milliardaire faut vachement être intelligent .
                                  Et pour doubler se fortune faut manger du poisson : il y a plein de phosphore qui active les neurones là dedans .


                                • carnac carnac 3 avril 17:27

                                  @chantecler Je ne pense pas avoir tenu de tels propos ?
                                  Par contre certaine commentatrice SI ....


                                • Hervé Hum Hervé Hum 3 avril 23:38

                                  @carnac

                                  Pour le coup, vous me lisez bien mal. En effet, je n’écris pas vraiment autre chose que vous, pour vous en convaincre, reprenez mes différents commentaires et vous le constaterez.

                                  Car placer la responsabilité devant la propriété permet très facilement de nourrir tout le monde et ce, tout en développant le confort de vie de tout un chacun. Avec un système non plus basé sur la fumeuse croissance économique, mais sur l’équilibre économique, avec un indicateur fonctionnant sur le principe de la balance.

                                  Seulement, c’est strictement impossible dans un système qui place la propriété devant la responsabilité, c’est à dire, avec le modèle actuel. La propriété ne rend pas responsable, elle rend cupide, à contrario, la responsabilité rend juste et contraint à la justice, car fondé sur l’équilibre entre ses droits pris et les devoirs correspondant. Tout droit impliquant un devoir et tout devoir appliquant un droit ou comme je pense vous l ’avoir déjà écrit, nul ne peut prétendre à plus de droits (monétaire et immobilier) qu’il n’accomplit de devoirs et nul ne peut se voir exiger plus de devoirs qu’il ne réclame de droits.

                                  La monnaie en elle même est un échange de valeur de temps de vie dédié à autrui et détenu sur autrui. Ainsi, celui qui détient la monnaie, détient le droit d’exploiter le temps de vie d’autrui à son profit et celui qui est en manque, besoin de droits, détient les devoirs correspondants. Autrement dit, l’équilibre global de la monnaie ne peut être rompue sans être détruite. C’est le seul fait de diviser le droit et le devoir qui permet à une minorité de capitaliser les droits et d’en faire assumer la charge par tous les autres. Autre conséquence, toute personne qui naît en manque de monnaie, naît avec une dette systémique, même si elle n’a pas de dette personnelle lié à un crédit. Autre conséquence, la monnaie qui permet l’équilibre n’est pas celle qui permet sa thésaurisation, mais celle qui la limite à la marge. La monnaie d’équilibre étant en réalité celle dite de crédit, en fait de crédit./débit. Mais pour laquelle il n’y a pas d’intérêt d’une part et qui est crée par tout un chacun et non pas par un banquier ou une élite dirigeante quelconque.

                                  Lorsqu’on place la responsabilité devant la propriété, la notion de salariat ne disparaît pas, car par définition, c’est le principe de l’échange d’un travail contre un autre travail et qui n’implique pas un rapport ouvrier patronat, mais seulement une relation d’échange. Par exemple, un auto entrepreneur est autant son employé que son patron, mais on lui vend seulement l’idée qu’il est entrepreneur. En réalité, il devient encore plus corvéable par son véritable patron, celui qui le fait travailler ! De même, un agriculteur est un salarié, car il vend son travail contre un autre travail. Le fait qu’il existe une partie variable, fixe ou les deux ne change rien, dès l’instant où vous échangez votre travail contre rémunération, il s’agit du principe du salariat.

                                  Etc...

                                  Mais pour le comprendre, il faut changer de mode de pensé, c’est à dire, comprendre une loi fondamentale de la causalité, qui domine la réalité et qui veut qu’un principe est invariant fondamentalement (dans ses conditions d’existences) quelle que soit l’échelle ou le domaine auquel on l’applique, seul change la forme qu’il peut prendre et lorsqu’on change d’échelle ou domaine, peut donner l’illusion qu’il s’agit d’un autre principe, mais il n’en est rien.

                                  Enfin, pour répondre à votre commentaire ci-dessous, la différence entre l’esclave et l’ouvrier non esclave, c’est précisément ce « reste à vivre ». Si une fois déduit vos besoins essentiels, vitaux il ne vous reste rien, alors, vous êtes réduit à la condition d’esclave.La réalité ne se fonde pas sur les mots, mais sur la causalité, les faits ! Les mots sont là uniquement pour permettre de manipuler l’imaginaire des gens et leur faire passer des vessies pour des lanternes. C’est le principe de la confusion, qui peut prendre une multitude de formes, mais reste fondamentalement toujours le même.


                                • carnac carnac 4 avril 15:49

                                  @Hervé Hum
                                  « Pour le coup, vous me lisez bien mal. En effet, je n’écris pas vraiment autre chose que vous »
                                  En effet , je le constate , nous sommes d’accord. Pour moi aussi peu importe le « statut », (entrepreneur, auto-entrepreneur,salarié,travailleur indépendant) de la personne qui travaille , les droits sociaux devraient être identiques mais avant que l’on puisse arriver à cette refondation, il y a bien des barrières à surmonter.


                                • Yves Alvarez 1er avril 12:21

                                  Ces questions qui reviennent sans cesse…

                                  Je vais vous confier un secret. À l’origine, John Davidson Rockefeller et Pierre-Joseph Proudhon ne font qu’un seul homme.

                                  La force de ceux qui détiennent le capitalisme est d’avoir su séparer les deux hommes.

                                  Focalisez-vous sur cette question et vous aurez toutes vos réponses, à condition de ne pas être « cloisonné ».


                                  • Seth 1er avril 14:13

                                    @Yves Alvarez

                                    Vous parlez d’individualisme ?


                                  • Yves Alvarez 1er avril 20:11

                                    L’individualisme, c’est l’autonomie, la créativité et un intérêt réel pour la collectivité et la justice sociale.

                                    La supra-classe mondialiste qui domine l’occident haït tout autant l’individualisme que le collectivisme, car elle les sait indissociables.


                                  • Hervé Hum Hervé Hum 2 avril 12:21

                                    @Yves Alvarez

                                    Votre réponse indique que vous mélangez tout.

                                    L’individualisme, par définition, c’est l’individu avant le collectif. Autrement dit, la compétition avant la coopération, les deux ne pouvant pas exister au même niveau en même temps, car s’agissant d’une dualité, l’un précède nécessairement l’autre. C’est comme si vous jetez une pièce de monnaie et dites que vous obtenez le coté pile et face en même temps. Si votre pièce tombe sur la tranche, vous n’avez ni l’un, ni l’autre.

                                    L’autonomie au sens strict, consiste à se passer d’autrui, donc, de la collectivité. Ce qui implique que dès l’instant où vous avez besoin de la collectivité, vous n’êtes pas autonome.

                                    Rockefeller était individualiste, mais pas autonome, donc, il avait besoin de la collectivité. Ce qui à pour conséquence logique qu’il était pour l’exploitation d’autrui à son profit exclusif et c’est ce qu’il à très bien su faire !

                                    Par contre, une collectivité quelconque ne peut pas exploiter l’individu, cette relation n’est pas réversible ! La collectivité étant la somme des individus qui la compose, ne peut pas être considérée en tant que telle comme un individu, c’est impossible dans la réalité, seulement dans l’imaginaire. En réalité, c’est toujours l’individu ou groupe d’individus qui domine la collectivité qui l’exploite, donc, la somme d’individus qui compose l’essentiel de la collectivité à l’exception de celui ou ceux qui la domine.

                                    Bref, affirmer qu’il puisse y avoir un président et une élite au service de la collectivité est une arnaque et n’a jamais existé.

                                    Tout comme dire que la démocratie consiste à élire quelqu’un, cela n’a aucun sens dans la réalité, seulement dans l’imaginaire collectif et on appelle cela de la manipulation.

                                    La démocratie, par définition, interdit la prise de pouvoir individuel, le secret pour quelque raison que ce soit car constitutif d’un complot contre le souverain peuple et la dictature de fait. Car un souverain peut déléguer son pouvoir pour un mandat impératif, mais jamais lui donner son pouvoir discrétionnaire, car cela signifie sa propre abdication. La France et aucun pays occidental n’a jamais été démocratique, seulement des dictatures que l’on peut qualifier « d’éclairée ». Toutes bâtie sur le modèle anglais, 1 siècle avant la révolution bourgeoisie française !


                                  • Seth 2 avril 13:09

                                    @Hervé Hum

                                    Vous exprimez très clairement ce que je sous-entendais. Mais comme je suis feignasse, je préfère laisser les gens penser par eux-mêmes que de tout développer.

                                    Le terme « individualisme » désigne le comportement de tout un chacun aujourd’hui, en révolte contre un instinct grégaire qui est le propre de l’homme, lequel estime pouvoir sortir des règles absolues de le Nature et d’une certaine façon se considérer comme un Dieu lui-même tout seul.

                                    Merci Hervé.


                                  • Hervé Hum Hervé Hum 2 avril 14:30

                                    @Seth

                                    je vous remercie à mon tour, car il est encore trop rare de voir quelqu’un saisir ce qui en soit est un truisme, une Lapalissade. Le fait que la réalité n’obéit pas à un être quelconque, même un Dieu tout puissant, mais à la causalité. Autrement dit, que l’on soit Dieu tout puissant ou une simple fourmi, dans la réalité, c’est la causalité qui impose sa logique, par contre, dans l’imaginaire, tout un chacun y est le maître absolu, mais avec ses conséquences propres, avantages et inconvénients.

                                    En fait, l’être, donc y compris Dieu, n’a de choix que de se plier à la causalité dans la réalité ou bien de renoncer à la réalité et donc, n’exister que dans son seul imaginaire. C’est à dire, accepter la solitude absolue de sa propre existence....

                                    Bon, à mon tour de vous laisser développer !


                                  • Seth 2 avril 16:13

                                    @Hervé Hum

                                    Merci, je vais penser, n’en doutez pas.
                                    Mais il est bien dommage que nous ne parlions pas directement. Sighhhhhh....

                                    ... donc je n’ajoute rien ; développons mons ami, il en restera toujours quelque chose pour chacun.

                                    A+


                                  • Yves Alvarez 2 avril 21:31

                                    @Hervé Hum & Seth 

                                    Je ne mélange rien du tout !

                                    Tout d’abord

                                    Je ne fréquente pas Agoravox, tout juste si je jette un coup d’œil comme ça, une fois par mois. Vu que la teneur des textes est identique avec les mêmes thématiques qui reviennent sans cesse. Je me suis donc permis de mettre un com, comme ça, histoire de voir qui allait mordre à l’hameçon. Que l’auteur de l’article Carnac ne m’en veuille pas, merci.

                                    Votre catéchisme est plus que désuet, c’est une des raisons pour lesquelles je ne fréquente plus les forums depuis fort longtemps.

                                    Ils sont le refuge de gens dans votre genre, qui parle beaucoup pour ne rien dire, mais qui au détour de leur multiple diatribe révèle leur vraie nature.

                                    Votre tirade est bourrée de contradiction et vous le savez ! En outre, vous partez sur des contrées que je n’ai pas abordées. 

                                    En fait vous n’autorisez pas la moindre contradiction et invasion de votre territoire, la pensée organisée. Vous êtes à l’image de la plupart des auteurs qui publient sur cet espace, l’archétype de la démoralisation, des coupeurs de couilles voués à cloisonner l’autre.

                                    «  Rockefeller était individualiste, mais pas autonome, donc, il avait besoin de la collectivité. Ce qui à pour conséquence logique qu’il était pour l’exploitation d’autrui à son profit exclusif et c’est ce qu’il à très bien su faire ! »

                                    Le fait de simplement lire cette phrase résume la question ! dogmatiser au-delà de l’absurde.


                                  • Hervé Hum Hervé Hum 3 avril 11:12

                                    @Yves Alvarez

                                     vous avez raison de ne plus venir, vu que votre commentaire s’applique en premier lieu à vous même.

                                    Relisez vous, tout comme votre première intervention qui affirme sans démontrer, votre commentaire ne porte aucune contre argumentation, vous affirmez que « ma diatribe est bourrée de contradiction » sans être capable d’en montrer une seule, ce qui est le minimum lorsqu’on prétend ne pas être « dogmatique », « cloisonné » et être avoir un raisonnement logique.

                                    Alors vous écrivez « et vous le savez ». Ben non justement, je ne le sais pas, c’est vous qui affirmez le savoir sans être capable de le démontrer avec au minimum un seul exemple, vu que selon vous c’est « bourré de contradictions ». Je lis seulement que vous, vous n’en savez rien car sinon vous ne manqueriez pas de l’écrire.

                                    Alors vous vous réfugiez dans ce qu’on appelle l’attaque sur la personne pour faire illusion, mais vous ne trompez que votre propre vacuité intellectuelle.

                                    Aussi, je suis bien d’accord avec vous de ne plus discuter, c’est une perte de temps pour moi aussi.

                                    Maintenant, si vous n’êtes pas vous même un dogmatisme de votre propre pensée, dont votre commentaire laisse surtout voir la vacuité, je vous suggère d’expliquer en quoi écrire «  Rockefeller était individualiste, mais pas autonome, donc, il avait besoin de la collectivité. Ce qui à pour conséquence logique qu’il était pour l’exploitation d’autrui à son profit exclusif et c’est ce qu’il à très bien su faire ! » est dogmatique dans le sens de l’absurde et non dans le sens de la réalité.

                                    A l’impossible nul n’est tenu, mais cela révèlera votre propre « absurdité ».

                                    Bon dimanche !


                                  • carnac carnac 3 avril 15:35

                                    @Yves Alvarez je ne vous en veux pas de quitter quelque peu le sujet de cet article , la plateforme est faite pour favoriser les discussions


                                  • Octave Lebel Octave Lebel 1er avril 12:52

                                    Bravo et merci pour ce travail précis et méthodique et compliments pour votre maîtrise du sujet.


                                    • Fergus Fergus 1er avril 13:31

                                      Bonjour, Octave Lebel

                                      Oui, excellent travail !


                                    • carnac carnac 1er avril 14:18

                                      @Octave Lebel merci :))


                                    • carnac carnac 1er avril 14:19

                                      @Fergus merci :))


                                    • sylvain sylvain 1er avril 14:20

                                      Marine LE PEN souhaite supprimer l’IFI qui taxe l’enracinement et créer un IFF, impôt sur la fortune financière, pour taxer la spéculation.


                                      Cette phrase résume toute la différence entre macron et le pen . L’un est soutenu par l’oligarchie mondialisée, qui a principalement investie dans la finance internationale, l’autre par l’oligarchie nationale, qui a principalement investie dans l’immobilier .

                                      Les deux proposent un impot qui protège ses commanditaires et fait payer les autres .

                                      Ce qui est vraiment navrant, c’est que cette guerre des dominants devrait donner une occasion aux mouvements populaires de reprendre du terrain, mais que ce n’est pas du tout le cas


                                      • carnac carnac 1er avril 17:55

                                        @sylvain Je ne suis pas de votre avis : pour moi nous sommes à un moment de bascule et celle-ci dépend de la mobilisation des trentenaires car eux visent un monde différent et à bas bruit ont fait leurs propres révolutions individuelles. Donc « oligarchie » ou pas , ils sont en nombre supérieur aux jeunes loups dopés aux écoles de commerce , LE VIEUX MONDE va tomber.


                                      • sylvain sylvain 1er avril 21:30

                                        @carnac .
                                        J’ai lu il y a peu une étude montrant que les français avaient en grande majorité des valeurs et des espérances dites de gauche, mais faisaient de plus en plus confiance a la droite pour exercer le pouvoir .
                                        La manière dont je le comprends, c’est que les gens sont plutot humanistes, ils veulent que ça aille bien pour tout le monde, mais ils se disent que ça va être dur...

                                        Il y a donc de l’espoir oui, on est d’accord sur ce qui nous tient a coeur, c’est fondamental, mais on ne sait pas comment y arriver, il faut s’organiser et être plus fort, batir quelque chose sur quoi compter.Je vous remercie d’ailleurs d’y contribuer nous sommes a un moment de bascule comme vous dites, et tout compte


                                      • Hervé Hum Hervé Hum 2 avril 10:07

                                        @sylvain

                                        ces français dont vous parlez veulent ce qu’on appelle le beurre et l’argent du beurre.

                                         C’est à dire, veulent préserver l’environnement, tout en conservant leur fumeux « pouvoir d’achat » et qui lui, se nourrit en saccageant l’environnement.

                                        Voilà pourquoi ils se disent avec des valeurs de gauches, mais font confiance aux voleurs de droite en pratique.

                                        C’est que toute l’intelligence des maîtres à penser a été de leur vendre l’idée qu’ils étaient eux aussi des propriétaires au même titre que les riches et des actionnaires et des banquiers, bref, qu’ils défendaient les mêmes intérêts. La crise leur faisant douter que cela soit vrai, mais que voulez vous, personne n’a envi de quitter une situation qui était confortable et même si elle se perd, à toujours tendance à le nier jusqu’à ce que la réalité ne lui laisse plus le choix.


                                      • carnac carnac 3 avril 15:43

                                        @Hervé Hum pour moi la notion de « pouvoir d’achat » n’a AUCUN SENS , vous parlez en réalité du « RESTE A VIVRE » une fois tous les frais contraints payés et croyez moi cela n’a rien de « fumeux » , pour certains c’est à l’euro près.

                                        Là où je suis d’accord avec vous c’est que le démentèlement de la « propriété » qu’est par exemple la « co-propriété » est une forme de location d’un cube d’air transmissible à vos enfants mais pas une « propriété » contrairement par exemple à un champ d’extraction du pétrole ou une carrière lesquels vous rendent propriétaires du sol ET du sous sol aussi longtemps que vous parvenez à défendre ce territoire par des milices.


                                      • Hervé Hum Hervé Hum 3 avril 23:48

                                        @carnac
                                         
                                        Dans la réalité, il est impossible de supprimer un principe établit, seulement de le maîtriser. On ne peut donc pas supprimer la propriété, mais la décaler dans l’ordre des priorités. C’est à dire, dans chaque être humain. Idem pour la souveraineté.

                                        La responsabilité se substitue donc à la propriété comme ordre premier. Par contre, cela n’implique pas de chasser les gens de chez eux, c’est totalement absurde. Elle implique seulement qu’au droit d’avoir un logement décent en fonction de son propre mérite personnel, implique le devoir de bon usage et entretien. Sauf dans un cas, celui où vous restez dans le même logement jusqu’à votre mort. Autrement dit, l’obligation d’entretien ne vaut que pour changer de domicile. Ceci, parce que la responsabilité ne peut pas supprimer la propriété, tout comme la compétition ne supprime pas la coopération et réciproquement.


                                      • carnac carnac 4 avril 15:55

                                        @Hervé Hum Pour moi on doit établir un autre indicateur que le PIB et c’est prévu par l’Union Populaire


                                      • Djam Djam 1er avril 14:27

                                        @ carnac

                                        Evidemment que l’on peut être « de droite » et se préoccuper du social ! C’était le programme Gaullien. 

                                        Un certain Soral affiche « droite des valeurs, gauche du travail », ce qui indique le même souci de combinaison. 

                                        Quant au « clivage » (mot tendance dont se gargarisent pas mal de pseudo penseurs...) gauche / droite, dont l’écho américain est démocrate / républicain, ce n’est qu’une vision extrêmement réduite des possibilités politiques. 

                                        Le problème c’est que cette invention « clivante » et parfaitement binaire permet d’envaper avec une grande aisance le cheptel votant qui, par sa geste scrutineuse (oui, j’ose ce barbarisme tordu car « ça » le vaut bien), croit avoir le choix. 

                                        Ici un lien : (faut être un peu entêté pour ouvrir la vidéo) https://t.me/netizensouljahtv/7285

                                        démontrant sans effort l’arnaque intégrale de l’élection de Macron en 17... le pauvre type était précisément en queue de peloton — et il se produit exactement la même chose pour la très proche présidentielle — mais les instituts de sondage ne sont pas à une manipulation près. 

                                        Oui, les cons ça osent tout et ça met en danger le monde entier. Je viens de recevoir ma nouvelle carte d’électeur et je l’ai fichu à la poubelle directement. Avoir le droit de voter avec un QR code, ça sera sans moi. 


                                        • carnac carnac 1er avril 14:54

                                          @Djam

                                          Pour moi le programme de l’Union Populaire est par bien des aspects UN PROGRAMME GAULLIEN notamment du fait qu’il prône LE NON ALIGNEMENT qui était un des principes fondamentaux du Général .

                                          Le Général lui même était sociétal : on lui doit par exemple le droit à la « pillule » , donc oui par exemple les catholiques sociaux conjuguent souvent avec sincérité les principes d’ordre et une sensibilité sociale.

                                          MAINTENANT lorsque les dispositions « sociales » de Marine LE PEN piochent dans votre PROPRE POCHE de salarié pour augmenter votre salaire en réduisant votre retraite ce n’est pas pour moi une disposition SOCIALE c’est EXACTEMENT contraire et de plus LE PROGRAMME DE MACRON : un budget ne ment pas .... il est même très cru dans ses orientations, on sait toujours qui paye ...

                                          Ensuite pour moi, l’ABSTENTION VOTE MACRON . 

                                          Je suis une opposante résolue à TOUS LES PASS et c’est justement à cause de cela que je vote Union populaire car il me semble que ce flicage généralisé induit par l’utilisation dévoyée des nouvelles technologies nous promet un avenir à la WUHAN : un « permis à points de la citoyenneté » .


                                        • eddofr eddofr 1er avril 14:33

                                          Peut-on être carnivore et activiste L214 ?

                                          1. Vous êtes carnivore et « rien à foutre » des conditions d’élevage et d’abattage du bétail, voire même, c’est pour vous un plaisir de le chasser.
                                          2. Vous êtes carnivore mais vous voulez que les animaux soient bien traités et vous êtes contre la chasse (mais ils finissent quand même dans votre assiette).
                                          3. Vous êtes végétarien et vous vous voulez que les animaux soient bien traités et vous êtes contre la chasse
                                          4. Vous êtes végétalien
                                          5. Vous êtes Vegan et vous voulez obliger tout le monde à l’être

                                          En matière d’économie, c’est la même chose.

                                          Droite et Social, c’est pareil.

                                          Marine le PEN, c’est choix 2

                                          Macron et Pécresse c’est le 1

                                          Les socialistes sont entre le 2 et le 3, plus près du 2 que du 3

                                          Mélenchon doit se situer quelque part entre le 2 et le 3

                                          Poutou doit être au niveau 4

                                          Artaud doit être au niveau 5


                                          • carnac carnac 1er avril 15:10

                                            @eddofr NON LA DROITE VERSUS RN n’est PAS SOCIALE : Regardez le chiffrage du programme de Madame LE PEN et vous verrez que le financement de ses mesures « sociales » se fait au détriment de la protection sociale que nous avons héritée de nos parents et grands parents .

                                            Pour que vous avaliez cette pillule amère , on dénonce des responsables qui ne sont pas responsables du manque d’investissement de l’Etat macroniste dans nos hôpitaux mis à nu par LA COVID ou du manque d’investissements dans la rénovation de nos centrales nucléaires : on désigne à la vindicte populaire un personnage générique « l’émigré » derrière lequel chacun met le visage qu’il veut : pour beaucoup les trop bronzés quand bien même seraient-ils martiniquais ou réunionnais DONC FRANCAIS, pour d’autres même les ukrainiens comme autrefois les italiens , les portugais .... 


                                          • eddofr eddofr 1er avril 14:39

                                            @eddofr

                                            Après réflexion, Marine LE PEN est carnivore mais vous voulez que les animaux soient bien traités et que les chasseurs les protègent contre les animaux sauvages (les animaux « immigrés »).


                                            C’est donc un 1 et 1/2 smiley



                                            • I.A. 1er avril 16:33

                                              On peut bien être de gauche et libéral... !?


                                              • chantecler chantecler 1er avril 16:50

                                                @I.A.
                                                "On peut bien être de gauche et libéral... !?

                                                "
                                                Nan !
                                                Mais faut pas le dire : c’est un secret .
                                                et le PS ne le connait pas.


                                              • Armelle Armelle 1er avril 17:51

                                                @I.A.
                                                « On peut bien être de gauche et libéral... !? »
                                                On peut même être de gauche dans les idées et de droite dans les actes...ou plutôt dans « l’absence » d’acte"
                                                C’est d’ailleurs loin d’être rare....Je dirais même plus, c’est courant !!!


                                              • Armelle Armelle 1er avril 18:01

                                                @Armelle
                                                Et puis notre social à nous est tellement bête !!! On ne peut que s’enfoncer davantage.
                                                Le social par le don, il n’ y a rien de plus pervers...
                                                Mais c’est vrai dans notre pays on préfère donner le poisson plutôt qu’enseigner la pêche, histoire de mieux rendre le sujet dépendant, donnant du même coup à ce dernier le sentiment que le donateur est indispensable à sa survie... Quelle horreur !!!
                                                Le fond de commerce de la gauche sociale, c’est la misère. Sans cette dernière la gauche sociale n’a pas de raison d’exister...


                                              • Armelle Armelle 1er avril 18:16

                                                @Armelle
                                                D’ailleurs chiffres intéressant que ceux qui suivent ;
                                                Etats unis, pays bien plus libéral que la Franc et bien moins « social
                                                34 millions de pauvres, donc 10.5%
                                                -France pays très »social 9 Millions de pauvres, donc 13.5%

                                                La différence est écrasante dites-moi smiley, surtout quand en France le taux de prélèvement est de 46% comparé à celui des Etats-unis qui lui est de 27%...Cherchez l’erreur !
                                                On se demande bien où va noter argent ?


                                              • carnac carnac 1er avril 21:56

                                                @Armelle Je ne pense pas Armelle que le nécessaire soit fait pour donner à chacun les mêmes moyens de s’en sortir : il y a un monde entre vivre enfant dans un logement exigu et malsain et vivre dans un logement de meilleure qualité et un monde entre manger bio et manger de la mal bouffe , LA COVID a été le marqueur des zones de pauvreté , de mal logement et de comorbidité .... 


                                              • carnac carnac 3 avril 16:20

                                                @Armelle ne pas inverser CAUSES ET CONSEQUENCES : la cause de la misère c’est l’appat du lucre que démontre le fait que le capitalisme fait du fric sur toutes les misères :
                                                1/ la pandémie vive SANOFI bénéficiaire des subsides de l’Etat pendant des années sans trouver le moindre vaccin contre la COVID ! voilà ce qu’est réellement l’assistanat !
                                                2/ maintenant le complexe militaro industriel sur la guerre en Ukraine etc etc 


                                              • carnac carnac 3 avril 16:24

                                                @Armelle ne pas comparer non plus DES CHOUX et des RAVES .

                                                A ma connaissance pour vous faire soigner aux USA pays libéral il faut SORTIR VOTRE CARTE BLEUE ....
                                                Ma mère n’a sorti en France aucune carte bleue pour se faire soigner de son cancer !
                                                donc vous mettez en France et aux USA DES SERVICES fort différents  sous la notion de dépenses sociales .... 

                                                Serait-ce par IDEOLOGIE ?


                                              • Armelle Armelle 1er avril 16:44

                                                @carnac
                                                « Les assurances individualisent les bénéfices en versant des dividendes et collectivisent les pertes ..... »
                                                Oui effectivement mais bon ça n’a rien d’un scoop et puis ce principe est maintenant entré dans le standard... Les banques font bien la même chose !!! ...Et personne ne dit rien
                                                Et d’ailleurs ; 
                                                -Notre monarchie contemporaine s’assoit sur le « non » citoyen du reférendum 2005...Et personne ne dit rien
                                                -On nous pique comme des veaux (une dose ts les 4 mois, amusant comme vaccin non ?) et seulement 10% des citoyens (qui n’en sont plus d’ailleurs si j’ai bien entendu Manu 1er) osent se manifester ? Donc personne ne dit rien
                                                -Notre Hollandouille se permet de faire sa petite guerre sans même l’aval de l’otan, personne ne dit rien
                                                -Aucune des promesses des candidats à la présidentielle n’est tenue, personne ne dit rien
                                                -Toujours notre monarchie contemporaine accentue le niveau des prélèvement alors que dans un même temps des tombereaux de tâches administratives reviennent dans le giron des particuliers, et des entreprises (cherchez l’erreur !), mais personne ne dit rien
                                                -Les députés font l’objet d’intimidations par l’exécutif pour faire passer ses lois scélérates mais personne ne dit rien
                                                -Bon nombre de politiques se font épinglés dans des malversations insensées et histoires de pots de vin récurrents, ne font pas leur peine s’ils sont jugés, et personne ne dit rien
                                                Et la liste n’en finit pas...
                                                Etes-vous certaine que le débat important qu’une France en perdition aurait besoin, soit celui de « droite sociale » ou « gauche sociale », droite ou gauche tout court ? Toutes ces idéologies, qu’elles soient extrêmes ou non portent le même ADN, et si ce ne sont qqes petites mesures qui leur seront propres, le résultat est malheureusement toujours le même pour la populace, a qui il est demandé de bosser et surtout de fermer sa GG quand il rentre du boulot.

                                                Le vrai débat c’est LA LEGITIMITÉ du pouvoir tel qu’il est dans notre Vème république


                                                • carnac carnac 1er avril 18:27

                                                  @Armelle

                                                  Il se trouve que les « fachés, pas fachos » qui sont attirés par Marine LE PEN le sont pour ses « fausses mesures sociales » . Il faut fréquenter les ZUP et autres quartiers sociaux pour le comprendre . Si vous parlez à ces personnes de l’assemblée constituante et de la VIième république mesure qui, pour ma part , me fera voter Union Populaire, cela leur passe à 15 pieds au dessus de la tête car ils ont beaucoup d’autres soucis et des soucis quotidiens !

                                                  De toutes manières , le programme de l’union populaire est tellement complet qu’il permet de parler à de nombreux profils de leur quotidien . J’ai choisi pour cet article les mesures sociales phare sur lesquelles Marine LE PEN rallie beaucoup de ceux qui ne voient pas leur travail « payer » et personne ne peut leur en vouloir.

                                                  Il ne vous aura pas échappé que j’ai mis en annexe le « chiffrage du programme de l’union populaire » qui porte sur de nombreux autres thèmes si bien que cette tribune est ouverte à tous les thèmes que vous souhaitez développer où une comparaison peut être faite avec les thèmes traités par l’extrême droite .


                                                • Armelle Armelle 1er avril 18:53

                                                  @carnac
                                                  J’entends tout ça bien sûr, en revanche, je ne suis pas certaine que les « fâchés » soient attirés par Marine Lepen pour ses fausses mesures sociales, je pense qu’une grande partie le sont pour renverser la table, et advienne que pourra... Les gens en ont marre de tous ces pingouins, gras comme des dindes de noêl, qui à longueur de temps nous disent comment vivre, quoi manger, comment faire ci, comment faire ça, ne pas faire ci, ne pas faire ça...Les Français en ont marre...Et le tout dans un cadre de vie où les prélèvements sont de plus en plus lourds, pour un retour bien maigre ; La sécurité : un désastre, l’enseignement : n’en parlons même pas c’est vingt mille lieux sous les mers, l’emploi : une véritable catastrophe...Enfin rien ne va
                                                  En fait les résultats sont inversement proportionnels aux montants prélevés.
                                                  Les citoyens n’acceptent plus, et c’est normal...


                                                • carnac carnac 1er avril 22:00

                                                  @Armelle , il est possible que ce ras le bol l’emporte en effet sur des considérations de valeurs et portent l’extrême droite au pouvoir. Nos derniers gouvernements ont tout fait pour y parvenir.


                                                • carnac carnac 3 avril 16:27

                                                  @Armelle Là je vous rejoins , les résultats des cabinets de conseil de Monsieur MACRON ne font pas l’unanimité et je suis « gentille ».
                                                  Payer Mac Kinsey 300000 euros pour nous dire que LA POSTE peut distribuer dans nos boites aux lettres les professions de foi des candidats à la présidentielle c’est un peu fort de café !


                                                • zygzornifle zygzornifle 1er avril 16:58

                                                  La droite et la gauche sont comme des œufs en omelette, ils se mélangent facilement .... 


                                                  • Nowhere Man 1er avril 20:31

                                                    Etre de droite ou de gauche ne voudrait plus rien dire... 

                                                    Je dont je suis certain c’est que ceux qui l’affirment ne sont pas de gauche.


                                                    • nemesis 2 avril 10:50

                                                      @Nowhere Man

                                                       Gauche ... ?

                                                      C’est quoi,
                                                      c’était qui, 
                                                      c’est qui ?


                                                    • Nowhere Man 2 avril 13:10

                                                      @nemesis

                                                      Je reformule :

                                                      « Le clivage gauche/droite/n’a pas (plus) de sens, il est dépassé » c’est ce qu’on lit ou entend à longueur de journée. Ce dont je suis certain c’est que ceux qui l’affirment ne sont pas de gauche.

                                                      C’est le triomphe du « en même temps ». On voit le résultat : ni de gauche ni de gauche comme tout bon centriste.

                                                       

                                                      Il ne faut pas imaginer que cette posture soit originale. Le philosophe Alain, pas franchement bolchévique, l’avait déjà remarquée dans les années 20/30.

                                                       

                                                      « Je suis pas de droite non je ne suis pas de droite c’est pas vrai. Je suis encore moins de gauche, faut pas déconner... » C’est la conclusion du monologue d’un personnage de Coluche qui après avoir déversé sa bile ultra réactionnaire, tente de se rattraper plutôt maladroitement.


                                                    • nemesis 2 avril 19:10

                                                      @Nowhere Man

                                                      TU reformules Kamarade mais tu ne réponds pas à ma question.

                                                      De toutes façons, même Julien Dray est emmerdé pour y répondre, semaine après semaine sur CNews... carrément emmerdé et son coreligionnaire William Goldnadel se fout de lui gentiment à l’occasion.
                                                      Comme disait Coluche :
                                                      Tous pourris tous pour un !


                                                    • Nowhere Man 2 avril 23:44

                                                      @nemesis
                                                      Je n’ai sans doute pas compris ta question. Un petit éclaircissement ? Je suis trop con pour comprendre ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité