• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Peut-on éviter le coup d’Etat en France  ?

Peut-on éviter le coup d’Etat en France  ?

 Les Français sont bien connus pour être un peuple de bluffeurs, du genre à dire : “cela n’arrive qu’aux autres”. Et pourtant, il existe de bonnes raisons et de nouvelles qui s’accumulent de plus en plus pour justifier la normalité d’un tel clash.

La démission récente du chef d’état-major des Armées, le général Pierre de Villiers, ressemble bien à un dernier avertissement des armées qui n’en peuvent plus. Elles ont trop donné, on leur en demande encore plus sans leur fournir les moyens adéquats. Par-dessus le marché, on se permet de les humilier publiquement à travers le chef d’état-major des Armées. Ce n’est pas monsieur Pierre de Villiers qui a été humilié, car il est monté au créneau, non pas pour défendre des intérêts personnels, mais la cause de toutes les armées. On ne s’en prend pas à l’armée sans recevoir une réponse. Félicitons le général Pierre de Villiers et toutes les armées françaises de n’avoir pas immédiatement fait usage du pouvoir de leurs armes. Considérons tout de même la démission du CEMA comme un tir de sommation exécuté dans les règles de l’art.

 

Le Général Pierre de Villiers a démontré de façon éclatante qu’il est un véritable maître en matière de stratégie. En deux temps, trois mouvements, il a, sur le terrain, recadré le président de la République et tout un gouvernement *d’enfants naïfs* non initiés aux réalités de la vie. Monsieur Emmanuel Macron se trouve du coup dans le rôle ridicule de “l’arroseur arrosé”. Sauf qu’ici, il ne s’agit pas d’une petite blague, mais d’un problème extrêmement grave de sécurité humaine qui préoccupe toute la nation.

 

L’acte de démission, bien orchestré, du général de Villiers, fait de lui un homme d’exception, de la dimension d’un Gorbatchev. Il a posé un point marginal entre ce qui sera désormais appelé, un avant et un après de Villiers. 

La France, désormais sans un chef d’état-major des armées, est au bord du gouffre. C’est cela la triste réalité. Un CEMA de l’acabit du général Pierre de Villiers n’est pas un pion qui se remplace par un autre sans grande incidence sur toutes les armées. Le successeur, quel qu’il soit, ne pourra que, honteusement, se blottir dans le coin bien rétréci par le président de la République. De toute façon, le problème est ailleurs et ne sera pas si facilement résolu. Au-delà même de la question financière, la complexité de l’équation en appelle à un sursaut national.

 

Notez que le général Pierre de Villiers a en priorité exprimé sa démission à ses frères d’armes et au peuple français avant le rendez-vous prévu avec le Président de la République. Soulignons aussi ce sens du respect et de la responsabilité du chef d’état-major vis-à-vis du peuple, bien que n’ayant pas été élu, mais nommé. Comme quoi, une personne nommée peut avoir un sens de la responsabilité plus élevé que grand nombre d’élus de la nation.

 

Les peuples et les citoyens français doivent eux aussi entrer en scène, faire montre de leur responsabilité.

 

La bévue, il faut appeler les choses par leur nom, car, c’est de cela qu’il s’agit, la bévue de monsieur Emmanuel Macron Président de la République, remet en cause toutes les institutions héritées de la Révolution française de 1789. À commencer par la Constitution.

 

Le choix de la période de la fête du 14 Juillet de la part du CEMA pour annoncer sa démission n’est pas fortuit. De Villiers nous suggère, par le choix de cette date, ce qu’il ne pouvait complètement dire ou faire à cause de sa loyauté :

 

Les armements de la France et ses idéologies héritées de la Révolution de 1789 sont obsolètes. La France a un besoin urgent d’être entièrement updated (mise à jour).

 

Vu l’incapacité patente des représentants politiques à assurer la sécurité de façon durable, le choix est bien mince qui n’offre que l’alternative du coup d’État pour la raison suivante :

 

Si la Révolution française a valorisé la démocratie représentative par l’intermédiaire du papier, le troisième millénaire, grâce aux ondes, impose aux populations du monde entier le direct. Dans la civilisation moderne du papier, pour atteindre le maximum d’efficacité la division et les intermédiaires sont absolument nécessaires. Dans la civilisation post-moderne du 21e siècle, nous y sommes, les intermédiaires constituent une lourdeur contre-productive, inefficace.

 

Nous avons le choix entre la dictature directe exercée par l’armée ou la démocratie directe pratiquée par le peuple : mais dans tous les cas, il faut invalider la constitution écrite et opter pour le kurukanfuga (constitution orale par le peuple, sans discrimination).

 

Un peuple prévenu en vaut deux. Si le peuple et les citoyens français ne prennent pas la responsabilité qui est la leur, personne ne pourra reprocher aux Armées de prendre leur responsabilité, car je l’imagine, elles ne se laisseront pas indéfiniment conduire à l’abattoir.

À bon entendeur, salut !.

 

Mory Traore

 

Abidjan, Côte d’Ivoire

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • pallas 14 août 11:55
    morytraore.com

    La France est le chaos, la chaleur des flammes de l’enfer, c’est notre histoire.

    Nous en revenons à nos fondamentaux ancestraux, il ne faut pas d’inquiété, sa fait prêt de 60 ans que l’ont dort, alors le réveil peut paraitre bizarre pour autrui, mais c’est notre culture.

    Étudier l’age sombre du moyen age avec le monarque de son surnom « Le Faucon Noir ».

    La France est une terre de guerre et combat, juste un rien à la retour à la normal et ça me va très bien.

    Il n’y a pas de coup d’état, pour cela pas d’inquiétude, un retour aux origines de notre essence simple et primaire.

    Salut


    • morytraore.com morytraore.com 14 août 14:00

      @pallas
      Merci pallas pour ce commentaire spontanné et très interessant. Salut


    • francois 14 août 16:25

      @pallas
      11:55 c’est un peu tôt quand même.


    • Dan22 14 août 22:23

      @pallas
      On s’en fout de tout ça !
      Moi , tout ce que je vois c’est que pour les vacances on passe de la canicule à un temps automnale !
      ça c’est insupportable ...........


    • moi29 moi29 14 août 23:07

      @pallas
      Des larmes et du sang, ça vous va bien ? Mais quelle bêtise ! vous n’avez pas la lumière à tous étages !


    • Agafia Agafia 14 août 12:43

      Moi je l’espère ce coup d’Etat... Un coup d’Etat militaire, pas façon Pinochet avec torture et dictature. Non. Juste un coup d’Etat pour virer toute cette engeance pourrie jusqu’à la moëlle censée nous gouverner, et tout remettre à plat, faire le ménage, un bon coup de karcher.


      Un coup d’Etat par des Hommes d’Honneur, pour remettre la France sur les rails.

      • pallas 14 août 13:00

        @Agafia

        Juste revenir au fondamentaux est largement suffisant.
        Le reste découlera tout seul, redevenir soit, sortir de la rêverie, et après réfléchir.

        La solution est toute simple smiley

        Salut


      • morytraore.com morytraore.com 14 août 15:04

        @Agafia
        En s’exprimant on se rend compte à quel point le dégout des représentants politique est si fortement repandu. « La France sur les rails » rendra un grand service à tous les pays du monde qui ne font que copier la Constitution française ou américaine. Merci Agafia.


      • mmbbb 20 août 12:41

        @morytraore.com Balkany a ete reelu ! Les francais sont des veaux je le pense de plus en plus


      • Alvares Alvares 14 août 13:11

        Moi aussi, comme beaucoup de français, je le souhaite ce coup d’état.

        Une action des militaires avec arrestation des politiciens et journalistes collabos, est le seul moyen pour la France, de retrouver son indépendance et d’éviter la 3eme guerre mondiale.

        Les dernières élections ont prouvé qu’il n’y avait plus de démocratie, que les médias de l’OTAN contrôle tout, que le peuple français est assommé par une propagande atlantiste et eurofasciste répétitive journalière, et que plus aucune critique contre ce système qui nous amène droit dans le mur, n’est possible.

        Sarkozy, Hollande et Macron travaillent tous pour les mêmes intérêts financier, Sarkozy obéis au Carlyle group et Hollande Macron et leur gouvernement sont passé par les écoles qui forment les administrateurs des pays dirigés par Washington, et les responsables des principaux médias aussi (les young leader de la french american fundation, l’école des collabos).

        Et la meilleurs raison pour faire ce coup d’état, c’est pour sauver la vie de nos enfants, en empêchant la 3eme guerre mondiale que les USA souhaite déclencher, pour, comme avec la 2eme, nous affaiblir et garder leur hégémonie sur le monde.

        Un coup d’état, vite, pour nous sauver de l’enfer qu’ils nous préparent !!!!


        • bourrak 14 août 13:47

          S’il n’y a plus de démocratie, autant aller jusqu’à la contre-révolution.


          • gogoRat gogoRat 15 août 16:46

            @bourrak

            ni contre-révolution ni coup d’Etat !

            juste de l’huile de coude pour chaque citoyen !
             La réponse à :
            ’Si la Révolution française a valorisé la démocratie représentative par l’intermédiaire du papier, le troisième millénaire, grâce aux ondes, impose aux populations du monde entier le direct.

             passera certainement par
             des cahiers de doléances/propositions modernisés et conçus de façon collaborative ! ...
            ( le pouvoir est celui des mots officiels. Celles et ceux qui confondent un pouvoir d’expression personnel officialisée avec on ne sait quelle acception de la ’démagogie’ ne sont pas aptes à comprendre ce que veut dire démocratie , ou bien en sont ennemis ! Qu’ils l’avouent clairement une bonne fois pour toute pour espérer prendre la voie de plus d’honnêteté !)

             Sinon les pousse aux crime nous pousseront à une situation de cahos pour mieux s’imposer ensuite comme les sauveurs : califes à la place du calife, pour remplacer une dictature (classe oligarchique) par une autre (’empire’ ... d’une fumeuse ’lutte des classes’ ?)


          • Tora 14 août 15:00

            Bravo pour cette analyse très intéressante ! En tout cas, on a vraiment besoin d’être bousculés !


            • francois 14 août 16:24

              @Tora
              prenez le métro, ça bouscule bien aussi.


            • sls0 sls0 14 août 15:57

              Un paramètre à prendre en compte.

              60 ans que le marketing, les medias et la pub endorment et formatent les français. Comme veaux ont est pas mal.
              Des enfants gâtés font des crises d’enfants gâtés pas la révolution.
              Un reportage à la télé pour faire peur ou dire que tout va bien et le peuple reste devant sa télé.
              Des sites comme agoravox c’est consulté par combien de personnes ? Il y a pas le cul de Loanna ou le dernier modèle de chez Renault ou Citroën c’est invisible.

              Nota : je suis très peu la presse people, en mémoire je n’ai que Loanna en pas trop vieux.

              • petit gibus 14 août 17:01
                @sls0


                « Des enfants gâtés font des crises d’enfants gâtés pas la révolution. »

                Bien d’accord avec toi
                ce qui explique un Macron Président 
                mais le prob qui se profile
                c’est que les enfants gâtés sont entrain de se faire de plus en plus rare

                Quels en seront alors les conséquences ? ? ?


              • sls0 sls0 14 août 18:59

                @petit gibus
                Un enfant gâté même pauvre reste un enfant gâté.

                Que sait il faire de sa propre initiative ?
                Déjà le peuple se révolte, il y a révolution que s’il est orienté par des personnes qui ont éventuellement les mêmes attentes. Comme c’est souvent le pouvoir qui est recherché on peut avoir des doutes coté attentes.

                Quand on regarde l’histoire, les avancées sociales viennent souvent après une grosse couille de la classe dirigeante qui a trop tiré sur la ficelle. Pour celui qui a l’intelligence de s’intéresser en ce moment c’est vrai qu’on tire furieusement sur la ficelle mais est-ce suffisant pour des enfants gâtés ?
                Quand on voit le pillage des ressources avec l’idée que tant qu’il y en a, il y en a, pas sûr que les enfants gâtés réagissent à temps.

              • HELIOS HELIOS 20 août 12:07

                @sls0

                quand on voit comment vous traitez, vous tous (pas que vous, sls0) ceux qui ont eu des c*uilles pour secouer le cocotier en 1968 et qu’on voit ce que vous etes devenus... c’est pas demain qu’on va s’en sortir. 

                Et, même si, par un miracle de conjonctions favorables, il y avait quelques manifs qui risquent de changer quelque chose, nous aurons les « CRS » d’italie, d’allemagne et des 24 autres pays qui vont respecter le traité de Lisbonne et qui seront là pour nous aider le gouvernement a « défendre la démocratie et les valeurs europeennes » !!!

                Alors, si personne n’est a ce jour capable de revenir a des fondmentaux pourtant bien inscrit dans notre constitution, comment voulez vous que ceux qui assassinent notre pays fassent quoi que ce soit ???

                La dernière fois, a part la révolte de 68, ceux qui ont osés, je parle des généraux en 1961/1962 et cela s’est terminé avec la guillotine !
                Plus pres de nous, une simple contestation et en 2016, le général Piquemal s’est fait arreter a Calais... vous ne vous en souvenez pas ???

                alors, DeVillier démissionne, pfff, c’est un homme de valeur avec des Valeurs face un un président dont la seule valeur a un symbole : l’Euro !... devinez qui a gagné ?

                un pays n’est pas une entreprise, il fallait voter pour un président, pas pour un PDG.

              • francois 14 août 16:23

                un coup d’état en France et purquoi pas non plus une classe politique intégre ou des fraises en hivers

                Usage de stupéfiant


                • globulos nilasse 14 août 17:01

                  un coup d’état,pourquoi pas ; mais ne serait il pas dangereux que l’armée reste au pouvoir et instaure une dictature militaire,ce qui nous mettrait en état de siège permanent avec tous les « débordements » que cela implique ?

                  l’idée peut paraître séduisante mais selon qui contrôle vraiment l’armée,ça peut être encore pire qu’aujourd’hui.
                  la majorité de nos compatriotes sont dans une apathie certaine,hypnotisée par le rêve ultime du consumérisme abrutissant nord américain. pourtant,ce doit être a nous tous de nous soulever,pas uniquement a l’armée qui pourrait considérer qu’on lui donne un chèque en blanc.

                  • Yvance77 Yvance77 14 août 17:59

                    @nilasse

                    On doit voir cela autrement, c’est avec des militaires à sa tête que la France a connu aussi la gloire : Napoléon et De Gaulle pour les plus récents. 

                    Pas si loin, c’est avec un militaire à sa tête qu’un immense pays a vacillé et a retrouver la fierté : la Russie

                    Aussi va pour un militaire


                  • morytraore.com morytraore.com 14 août 21:51

                    @nilasse
                    Ne sommes-nous pas déjà en état de siège permanent ?


                  • morytraore.com morytraore.com 14 août 21:54

                    @Yvance77
                    Ou va pour la démocratie directe . Le Kurukanfuga (constitution orale).


                  • globulos nilasse 15 août 07:56

                    @morytraore.com
                    pas encore mais ils leur suffiraient d’un autre attentat tout aussi douteux que les précédents pour l’instaurer. l’état de siège n’est pas l’état d’urgence (qui est déjà une saloperie en soi).

                    si c’est pour passer d’une dictature oligarchique et policière a une dictature oligarchique et militaire,je ne vois pas ou pourrait être le progrès.

                  • gogoRat gogoRat 15 août 17:00

                    @nilasse

                    Merci !! Pile poil ce que je viens d’écrire dans ma ’réaction’ précédente !!
                     

                     De plus la consultation du profil de l’avatar ’gogoRat’ montre qu’il est possible de tenter (avec un minimum d’huile de coude) le brossage constructif d’une perspective plausible ...
                     
                     Quelles autres perspectives sont visées par celles et ceux qui refusent d’envisager celle-là ??


                  • gogoRat gogoRat 15 août 17:52

                    @gogoRat

                     Principe visé pour dépasser la loi du plus grand nombre (et, bien pire : la loi procédurière de l’apparence officialisée-légitimationnée du plus grand nombre ! ) : Savoir ce que veulent les autres (indépendamment les uns des autres !) pour établir un consentement partagé.
                     
                     
                     (cf autre article : citation ’rami’)
                    ’3 amis décident d’acheter un pot de glace et il y a deux choix : fraise, ou vanille. Deux préfèrent la fraise, mais ils aiment bien la vanille. Le troisième est allergique à la fraise, il ne peut manger que la vanille. Dans un consensus majoritaire classique, les trois amis achètent le pot de fraise (2 contre 1) et l’un ne mange pas. Dans une pratique de consentement ils achètent le pot de vanille puisque la préférence a moins de valeur que l’objection.’


                  • QAmonBra QAmonBra 14 août 21:27

                    Merci @ l’auteur pour le partage


                    La « grande muette » l’est de moins en moins, normal, elle est constitutionnellement l’ultime rempart de la République face aux ennemis extérieurs et intérieurs de la nation française.

                    Compte tenu que le péril est présent au plus niveau de l’état et des institutions, seules les forces de défense du pays ont la légitimité et le pouvoir d’y mettre proprement un terme, c’est cela ou bien un chaos aussi sanglant que destructeur. . . 

                    • morytraore.com morytraore.com 14 août 21:47

                      @QAmonBra
                      Merci QAmonBra



                    • baldis30 14 août 22:05

                      Bonsoir,

                      coup d’Etat ou pas coup d’Etat ... le problème n’est pas là ...

                      En effet comme après toute élection législative il y a des contestations et des annulations prononcées par le Conseil Constitutionnel ....

                      Dès lors il serait dans la logique de l’HONNEUR ( ce que les politiciens français actuels n’ont pas l’air de connaître) que le général de Villiers se présentât ... Vu la carrure intellectuelle de la personne, il faudrait qu’il y ait du « gros » en face pour qu’il ne soit pas élu ...

                      Ensuite .. tout simplement il peut exposer les problèmes à la tribune lesquels sont ensuite imprimés et publics ...

                      Ce ne serait pas un coup d’Etat, toujours regrettable pour la réputation d’un pays, mais un coup d’éclat dont nous avons besoin ... un pont d’Arcole .... en somme

                      Nul doute que les militants et députés de LREM ( késaco ? peut-être un nouveau Lance-Roquette aux initiales de son inventeur ?) vont se faire un plaisir de transmettre cela à leur cellule de surveillance ...


                      • GéraldCursoux GéraldCursoux 15 août 08:04

                        « Conseiller en veille techno et culturelle » ! Ouaff !!!!! Du baratin au kilomètre, ça vaut combien au mètre ?


                        • zygzornifle zygzornifle 15 août 09:56

                          pourquoi l’éviter ? Un coup d’état serait salutaire , c’est le seul moyen de faire le ménage dans ce pays cela permettrai une purge radicale parmi tous ces politiques corrompus , faut faire place nette et virer tous les parasites qui vampirisent le pays depuis des décennies .....


                          • AuscultaFili AuscultaFili 15 août 11:27
                            @zygzornifle Il est permis de rêver, mais cela reviendrait à remplacer les parasites et les corrompus par d’autres parasites et d’autres corrompus.

                            Un peu comme Abraham à Sodome on cherche en vain quels sont ceux qui mériteraient qu’on sauve leur pays de la destruction inévitable. D’un autre coté, puisque la guerre est souvent le corollaire du coup d’état, moi aussi j’aimerais bien. Et j’espère que M. Trump ira plus loin que de vagues menaces contre le régime qui se mettrait en place car il est temps d’en finir avec tout ça.

                          • baldis30 15 août 20:59

                            @zygzornifle
                            bonsoir,

                            les exemples de coup d’Etat montrent tous que c’est une classe qui en remplace une autre .... quand ce n’est pas la même sous des appellations différentes après un semblant d’épuration...

                            la purge ... on n’est plus sous la révolution ... et quelques années après ....

                            « Ce siècle avait deux ans, Rome remplaçait Sparte

                            Et Napoléon pointait sous Bonaparte .... »

                            lequel après 100 jours ..... 


                          • AuscultaFili AuscultaFili 15 août 11:18
                            Mais Pierre de Villiers a immédiatement été remplacé dans l’indifférence générale par François Lecointre, jusqu’àlors chef de cabinet à Matignon. On pense ce qu’on veut de la décision de placer un politique proche du régime à la tête de l’armée, mais le poste n’est pas resté vacant une journée, et la nomination de cette personne n’a provoqué aucun émoi.
                            Coup d’état militaire, je n’y crois pas. La guerre civile est déjà là, désormais ce sont les soldats et non plus les civils qui sont les cibles des attentats, mais la plèbe est désormais parfaitement conditionnée et docile et le régime dispose de supports indisieux dans une certaine frange de la population, qui prétendent défendre une certaine conception de la démocratie.

                            La guerre civile pourrait prendre de l’ampleur, des insurrections pourraient éclater, mais au nom d’idéologies qui n’ont rien à voir avec la France. Notez que je ne dis pas que ce serait dommage, je me moque bien de l’avenir de ce pays et de ses habitants qui peuvent crever la gueule ouverte jusqu’au dernier aussi loin que je suis concerné, je me pose juste des questions sur l’évolution des choses et des idées.

                            Pour qu’il y ait un coup d’état, il faudrait qu’il soit initié par des officiers, capitaines ou même colonels qui auraient œuvré dans un secret total pour convaincre les militaires et obtenir les ressources, mais on n’a aucune expérience dans le monde d’un tel coup d’état dans une situation comparable. Et on ne voit aucun fédérateur dans l’armée qui pourrait prendre la tête si le gouvernement était renversé.
                            En outre, il ne faut pas négliger l’opinion publique, largement manipulée par les médias aux ordres du régime.

                            • lloreen 20 août 20:00

                              @AuscultaFili
                              « Coup d’état militaire, je n’y crois pas. »

                              Vous êtes très mal renseigné (e)...Il a eu lieu tout en souplesse (d’échines) le 6 décembre 2016.
                              https://www.youtube.com/watch?v=WIZJRcyYMx4

                              Depuis le coup d’état du 6 décembre 2016, la France vit sous un régime dictatorial.Celui du grand capital. Vous ne l’aviez peut-être pas remarqué non plus...


                            • lloreen 20 août 20:04

                              @AuscultaFili
                              « mais le poste n’est pas resté vacant une journée, »
                              Ce qui prouve bien que tout était joué d’avance. Une énième manipulation de l’opinion publique qui passe comme un chèque auprès d’une banque...


                            • @AuscultaFili
                              Coup d’état militaire, je n’y crois pas...


                              Alors là, vous êtes un peu naïf...Je peux ouvertement vous dire Attention !!!!

                              Ce que j’ai vu et entendu dans ma compagnie en 1981 après l’élection de la Mitt.....était pour le moins le début d’une mobilisation pour un coup d’état....Officiers en tête.. !
                              A l’époque les socs... sont passés à deux poils du cul d’un renversement.....
                              Suite à cela la Mitt ... a purgé l’armée. J’ai été éclaboussé par la purge. J’ai compris que les socs étaient des pourris qu’ils employaient les mêmes méthodes que la Gestapo.. 

                              Notamment, quand j’entends « des bécasses de la gendarmerie(f) » pérorer qu’elles ont une étique de la justice et de la police....Il y a des baffes qui se perdent dans l’abîme  
                                de la connerie........ 

                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 août 12:30

                              La Ve république étant un coup d’Etat de 1958, elle a foiré NATURELLEMENT ! 


                              Cette fausse république n’avait tenu que grâce à la profusion de la corruption de la grande consommation des années des vaches grasses qui a réussi a engraisser le peuple français. Mais aujourd’hui que la Corne d’abondance siffle le vent, le peuple doit réfléchir à bien corriger le cap avant la déchéance certaine.

                              Ce n’est surtout pas en bordélisant la société avec une « loi travail d’esclavage libre » que la France se redressera !


                              • Le421 Le421 15 août 13:54

                                Bah !!

                                De Villiers a été remplacé par un général ayant fait son école politique au Rwanda...

                                Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

                                On a bien mis au Travail une ancienne DRH qui faisait du fric en virant des ouvriers.
                                Tout se tient.
                                Des escrocs pour parler de l’intégrité en politique.
                                Ne manque que DSK aux droits de la femme et Tapie à Bercy...

                                Mais je ne désespère pas.

                                Mieux, je me marre !!


                                • Elliot Elliot 15 août 13:54

                                  Mais le coup d’état est déjà bien là : l’élection de Macron en est l’avènement qui ponctue la lente mais ferme prise de pouvoir des puissances d’argent entamée dès le début de l’ère pompidolienne et qui n’a fait que grignoter, année après année, l’aire décisionnelle du monde politique.

                                  Nous sommes arrivés au point d’orgue : Macron élu avec l’appui quasi unanime des médias au service de leurs propriétaires, eux-mêmes membres éminents de l’oligarchie, qui ont trusté les uns après les autres les médias d’influence sapant ainsi le pluralisme des opinions ou en tout cas les balisant dans des limites strictes dont le franchissement vaut licenciement.

                                  Natacha Polony fut éjectée parce que sa liberté de ton lui a donné l’audace de dire clairement dans une émission de grande écoute de qui et de quoi Macron était le nom. 

                                  Tant qu’elle se contentait de généralités même assorties d’une certaine insolence mais suffisamment vagues pour ne porter ombrage à personne nommément cité, elle jouait le rôle du bouffon du roi, une voix certes roborative mais superficielle.

                                  Macron peut s’appuyer au parlement sur une majorité d’ilotes que l’on voit drillés par les sachants, les anciens repris du vieux monde, et ceux qui, dans cette enceinte peu favorable, s’efforcent de porter des alternatives sont au mieux snobés au pire moqués pour leur liberté vestimentaire, non pas celle qui remplace la cravate par la lavallière, ce qui suppose un grand raffinement ! mais celle qui en exclut parfois le port.
                                  Les insoumis sont accusés quasi de forfaiture pour ne pas respecter les codes compassés de l’institution et les idées qu’ils expriment sont par définition celles de gougnafiers.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès