• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Philippe Torreton insulte les contribuables

Philippe Torreton insulte les contribuables

Nos socialistes sont quand même formidables. Ils finissent par rendre sympathiques les causes ou les personnes les plus antipathiques. Prenez Gérard Depardieu, qui était ces dernières années connu pour des faits divers ou des rôles lourdingues. L'attaque de Philippe Torreton achève de rendre Gérard Depardieu, un homme libre, sympathique.

L'attaque de Philippe Torreton achève de rendre Gérard Depardieu, un homme libre, sympathique. 

Déjà, ce tir croisé des socialistes Ayrault, Sapin, Torreton contre Depardieu a permis de rappeler le C.V. et le parcours de cet acteur issu de milieu populaire qui a commencé à travailler à 14 ans et qui, aujourd'hui, fait travailler 80 personnes dans les entreprises qu'il a crée. 
 
Inversement, on ne peut être qu’atterré par la charge de Torreton dans Libération. Quelle hargne, quelle pitoyable attaque !
Philippe Torreton regrette que Gérard Depardieu ne pense qu'à son fric. Très bien. Mais dans le même texte, Torreton dit que son métier, c'est faire de ce pays un territoire où l'on peut encore, malgré la crise, (...) faire des films et monter des spectacles grâce à des subventions obtenues en prélevant l'impôt. 

Vous n'en bondissez pas sur votre chaise, chers lecteurs ??
 

Quelle arrogance ! Philippe Torreton est le spécialiste de l'usage personnel de l'argent public, c'est à dire de notre argent, et ce depuis toujours, regardez un peu :

  • a étudié au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, une école nationale subventionnée par le ministère français de la Culture. 
  • est devenu pensionnaire puis sociétaire de la Comédie Française
  • a été l'un des pires élus absentéistes (socialistes) de la Ville de Paris
C'est peut-être cette dernière remarque qui constitue le trait le plus insupportable chez cet arrogant théatreux. Philippe Torreton se place du coté des défenseurs des bénéficiaires du RSA et du coté des opposants aux dictateurs, degôche donc démocrate
 
Question : qu'a fait Philippe Torreton, concrètement pour le bon usage de l'argent public et la démocratie locale quand il était en capacité de le faire, en tant qu'élu au conseil de Paris ? Réponse : rien. Il s'est contenté de toucher pendant des années ses 4 186,37 € bruts par mois . Avec Lagarde et Lellouche, Philippe Terreton a été le pire élu en terme d'absentéisme au conseil de Paris (source : Le MondeDaily NeuvièmeLes EchosMénilmontant mas oui Madame). 
Et en terme d’impôts parions que son charmant moulin deNogent sur Loir, en Sarthe doit donner droit à un crédit d'impot ou à un déficit foncier. 
 
"On va se démerder sans toi", écrit Philippe Torreton à Gérard Depardieu ? Mais si seulement c'était vrai ! Helas, cette phrase est fausse. Philippe Torreton va continuer à se débrouiller pour racketter les contribuables, et faire passer son intérêt personnel pour de l’intérêt général. 
Jamais il ne viendrait à l'idée de Phhilippe Torreton que si nous voulons du théâtre ou du cinéma alors nous pourrions tout simplement aller acheter une place, plutôt que d'attendre des subventions.


Sur le même sujet 

Gérard Depardieu : "Je rends mon passeport"
"Dumping" fiscal Belge : balayons devant notre porte
Faut faire payer les riches !
Augmentation de l'exil fiscal : Depardieu ne part pas seul

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.28/5   (159 votes)




Réagissez à l'article

208 réactions à cet article    


  • Celti 21 décembre 2012 10:43

    dans les entreprises qu’il a crée
    dans les entreprises qu’il a créées

    et k’argumentation est au niveau de l’orthographe


    • bnosec bnosec 22 décembre 2012 09:21

      67% de votes négatifs pour cet article, pourtant d’une limpide exactitude.

      Les veaux qui paissent sur agoravox ne sont décidément prets à manger que la bouillie prémachée par tous les merdias. Penser par eux même ne leur est pas possible, cervelle de veau oblige...

      pfff...



    • vieux grincheux 25 décembre 2012 04:11

      à l’ auteur


      67% de Non, t’ es content de toi....et de ta liberté de (dé) penser ?

      Pour la Libre Pensée, c ’est ici que ça se passe :

      KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!

      VG

    • Robert GIL ROBERT GIL 21 décembre 2012 10:46

      que celui qui ne touche pas d’argent public leve le doigt !

      voir : QUI NE PROFITE PAS D’ARGENT PUBLIC ?


      • Jagermaster Jagermaster 21 décembre 2012 14:42

        A la place de notre Gérard national, j’aurais fait pareil mais ..... plus tôt.

        Imaginez que demain vous gagnez à la loterie, disons 100millions €.

        Que préférez vous :

        * Payer vos impôts en France et graisser un système fait pour gacher l’argent public, et donc sponsoriser les politiques dans leurs course au néant ?

        * Ou bien, se barrer en espérant que votre geste fera réagir et peut être changer les choses ?

        Je vous rassure, je n’ai pas gagné à la loterie et je paye mes impots en france, mais j’ai horreur du gâchis. Alors quand je vois en plus que Hollande va poursuivre la décentralisation, et donner toujours plus de pouvoirs aux régions, je me dit que notre couteux millefeuilles à de l’avenir et que Gérard à eu raison de se barrer avant.

        On ne renouvelle plus 1 fonctionnaire sur 2, mais on continue de multiplier les élus. On devrait faire l’inverse : supprimer 1 élu sur 2.


      • Aldous Aldous 21 décembre 2012 17:04

        Tout l’article repose sur une erreur : le cinema francais n’est pas payé par le cobtribuable mais par l’avance sur recette.


        Le tribuable n’est pas concerné, c’est le spectateur qui paye avec une part de sont ticket pour financer de futurs films français.

        en gros, les bloc busters made in hollywood financent en grande part les films français.

         Il en decoule que l’article ne raconte rien d’interessant.


        A ne pas lire.


      • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 21 décembre 2012 19:19

        Encore faut-il se renseigner avant de dénigrer un article.

        Avez-vous entendu parlé du CNC ?

        Chaque DVD, les chaînes de télévision, les places de cinéma (même celles concernant des films étrangers) ainsi que les opérateurs internet, payent une taxe à cette officine, qui ne sait plus que faire de son magot : 855 M€ en février 2012, malgré des dépenses de fonctionnement de 42M€ / an.

        C’est donc bien le contribuable qui paye pour les sangsues inutiles comme Torreton.


      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:25

        Tout l’article repose sur une erreur : le cinema francais n’est pas payé par le cobtribuable mais par l’avance sur recette.

        Le tribuable n’est pas concerné, c’est le spectateur qui paye avec une part de sont ticket pour financer de futurs films français.

        je pense que vous m’avez mal lu, Aldous. je parle du fait que quand Torreton était élu, il a craché sur le contribuable en ne se donnant même pas la peine de se rendre aux Conseils Municipaux de la Ville de Paris. Pourtant, son salaire était de l’argent public. OUI, le contribuable est intéressé par Mr Torreton.

      • vieux grincheux 25 décembre 2012 04:14

        Mettre tout le monde au Revenu de base, y compris les zélus : http://www.youtube.com/watch?v=-cwdVDcm-Z0


        Ca c ’est d’ la bombe !!!

        KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!!

        VG

      • Yohan Yohan 21 décembre 2012 10:48

        A part jouer Scapin dans des théâtres subventionnés, il est clair que Torreton est un acteur besogneux qui n’a pas réussi. De là, à taper sous la ceinture pour se faire GG, il y avait un pas, que l’acteur de théâtre subventionné a quand même franchi, preuve que la jalousie détruit la cervelle.


        • Joachim 21 décembre 2012 13:12

          Putain, mais elle a fondu ta pauvre cervelle. Tu vois ce que c’est de refuser la culture subventionnée, tu t’es rabattu sur le dernier album de Carla, la femme de ton héros du printemps, et voilà le résultat. smiley


        • Joachim 21 décembre 2012 13:27

          C’est bien, maintenant, après les arabes et les pauvres,il a trouvé les intellectuels pour compléter sa trinité personnelle. Ouf, après des années de réflexion, l’élément manquant a été enfin trouvé.


        • kalagan75 21 décembre 2012 14:42

          Torreton un intellectuel ? Gégé aussi alors ?

          Dans la définition d’un intello je verrais plutôt oppenheimer, bohr, einstein, de gennes ...


        • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 21 décembre 2012 19:25

          Il est clair que le génie français n’avait jamais brillé avant 1981 et la montagne de subvention déversée sur les copains-coquins.

          Avant cela, la France n’était qu’un désert intellectuel. Alors que maintenant, grâce à cette manne céleste, notre culture envahi le monde entier.

          En ce qui concerne la propagande d’état et le lavage de cerveau, vos réflexions sont la preuve que sur cet aspect là, les subventions ont été efficaces.


        • Irina leroyer Irina leroyer 21 décembre 2012 19:42

          je partage cet avis


          Irina

        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:26

          Merci Yohan,  jesuisunhommelibre et Irina Leloyer !


        • Yohan Yohan 21 décembre 2012 10:56

          Torreton a dit, en citant Molière « il faut faire et ne pas dire » (1m15)


          En tout cas, voilà ce qu’il a fait   smiley smiley smiley

          • Robert GIL ROBERT GIL 21 décembre 2012 10:58

            ah, j’oubliais aussi les winners qui se sont fait tout seul, on en a quelque specimens sur agoravox....

            voir : JE ME SUIS FAIT TOUT SEUL


            • Joachim 21 décembre 2012 13:17

              Non, au contraire, il faut remercier ce genre de profil, récemment, j’ai montré à un ami psychiatre le celui de Spartacus. Ensemble, nous avons beaucoup rigolé. smiley

              PS : c’est une très bonne occasion d’attirer l’attention sur ce CV, parce que l’histoire des articles de Morice a montré que certains anciens paraissaient très attirés par les profils de tel ou tel inscrit, qu’ils commentaient, contestaient à foison certains détails. Là, ils ont du premier choix, qu’ils commentent donc, sinon, je vais penser que ce sont des menteurs. 

            • kalagan75 21 décembre 2012 14:14

              robert gil aussi devrait consulter : copier coller ses commentaires et ses liens absolument partout, cela doit bien porter un nom dans le domaine psychiatrique


            • jaja jaja 21 décembre 2012 14:23

              Alors encore en pause le Médef ? smiley


            • kalagan75 21 décembre 2012 14:37

              je me sens un peu seul le vendredi après midi, et tout cela à cause de Martine smiley


            • jaja jaja 21 décembre 2012 14:39

              Eh oui, sans patron les salariés arrivent à bosser...l’inverse n’est pas vrai....la preuve smiley


            • kalagan75 21 décembre 2012 14:44

              que veux tu , faut tuer le temps en attendant le client ( ou la fin du monde dans une heure )


            • vieux grincheux 25 décembre 2012 04:25

              @Kalagan, en ce qui concerne Robert Gil


              Ca s’ appelle être persévérant.

              Il faut dire plusieurs fois la m^me chose pour que ça s’ inscrive dans le Neurone des mous de la dure-mère comme tézigue.

              Plus bas tu dis que tu te sens un peu seul......rassures-moi, le travail a bien été inventé pour s’ affranchir de l’ ennui ?

              KONSELEDIIIIIIIIIIIIIISEU !!!

              VG

            • LE CHAT LE CHAT 21 décembre 2012 11:47

              ce que pense Torreton gôôche bobo , les français s’en tapent !
              c’est un jaloux de Gégé , sûrement !


              • Joachim 21 décembre 2012 13:09

                Pas en forme, j’ai mieux. «  Torreton excelle dans le rôle de sa vie : justicier du peuple de gauche ! Je préconise que A Fillipetti lui paye un tournage de Zorro en Corée du Nord ! »

                Provenance : les commentateurs du Point.fr. Du très drôle, nuancé, pas schématique pour deux sous. Tout ce qui va vous plaire donc.

                Réveillez vous les UMPISTES, vos blagues sont minables aujourd’hui, j’attends mieux, je vais pas passer la journée à aller fouiller ailleurs pour pallier votre manque d’inspiration.

              • périscope 23 décembre 2012 20:29

                Je parierais que ce Torreton est un des adeptes du « mariage » homo
                donc des faux problèmes et qu’il n’a rien à faire des soucis réels des familles.


              • JL JL 21 décembre 2012 12:03

                La question n’est pas de savoir combien d’impôts il convient de payer, mais quelle sont les inégalités qu’une société peut endurer.

                Il me parait évident que, aussi longtemps que tous les besoins de tous sont satisfaits, je ne vois aucune raison d’empêcher les plus chanceux de satisfaire leurs désirs les plus fous - dès lors qu’ils ne sortent pas du cadre légal.

                Mais ce n’est pas le cas : les inégalités peuvent être le moteur ou le frein :

                - « C’est la dose qui fait le poison »
                - « L’excès en tout est préjudiciable ».

                Les inégalités sont clairement excessives lorsqu’un premier pince sans rire déclare : « Je suis à la tête d’un État en faillite ». Et dans ces circonstances, la seule solution c’est de mettre à contribution les riches.

                « Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi, la société n’est qu’un rêve de prédateur. » Daniel Pennac


                • JL JL 21 décembre 2012 12:04

                  « Premier ministre » évidemment.


                • krachunka 21 décembre 2012 12:19

                  Mais franchement vous n’en avez pas marre de ces gamineries !!

                   - Plutôt que de critiquer le papier de Torreton (et il y a matière je pense !) on le diffame ! Et du coup Depardieu devient un saint qui embauche des gens et s’est sortit tout seul de son milieu populaire (comme si son exil fiscal en était plus justifié !).

                  - Plutôt que se poser la question sur les raisons du départ de Depardieu, on critique son travail d’acteur et on le trouve gros porc, poivrot, sarkoziste etc....

                  Bien sur à chaque fois le talent d’acteur est lié au camp de l’individu ! Exactement comme à la starac ou le talent de chanteur est directement lié à l’importance prise devant la caméra......

                  Les trolls au début c’était rigolo mais ils on réussi à pourrir le fond du site (et des auteurs) pour les amener au niveau des supporters de football !

                  tiens je vais plutôt aller sur les sites des supporters du PSG et de l’OM, le fond est exactement le même mais ils se prennent moins au serieux !!


                  • foufouille foufouille 21 décembre 2012 12:26

                    avoir des vignes permet de toucher des subventions


                    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:28

                      et vous savez que je suis contre la PAC !


                    • jacques jacques 21 décembre 2012 13:20

                      Si je critique gégé c’est que je suis jaloux !
                      Donc ceux qui critiquent le pédophile Dutroux c’est quoi !


                      • Joachim 21 décembre 2012 13:29

                        Ca me fait penser à un des commentateurs du fil, qui raille Torreton d’être sorti avec Claire Chazal, alors que cet individu, reconnaissable par un avatar en forme de scaphandre, avait passé le mois d’avril et les premiers jours de mai dernier à faire de la retape active pour un homme politique qui avait eu une liaison avec Laurence Ferrari. Cohérence quand tu nous tiens....


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 décembre 2012 13:33

                        Salut Eleusis,


                        Très bonne remise de pendules à l’heure. Encore un qui bouffe à la gamelle et qui sans vergogne et un donneur de leçons. En général, se sont ces derniers ( droite / gauche ) qui sont les plus merdeux !


                        @+ P@py



                        • Dudule 21 décembre 2012 20:34

                          Torreton c’est absenté de quoi ?

                          Vous êtes sûr que l’on parle du même ou c’est une réponse automatique ?


                        • le CAITAINE CONAN A RAISON CONTRE LE LOBBY DES MAQUERELLES DU SHOW

                           BUSINESS(deneuve et bardot) 

                          et les MAQUEREAUX GEGE NANAR ET ELMALLEH

                          MAUVAIS ANNEE ET MAUVAISE SANTE A CETTE BANDE DES 4


                        • LE CAPITAINE....CONAN A LE DROIT DE DEC....ONNER..

                          LES BEAUF DE FRANCAIS AMIS DE GG SONT DES COCORI....CONS


                        • DanielD2 DanielD2 21 décembre 2012 13:56

                          « Torreton dit que son métier, c’est faire de ce pays un territoire où l’on peut encore, malgré la crise, (...) faire des films et monter des spectacles grâce à des subventions obtenues en prélevant l’impôt.  »


                          MDR. Le type trouve ça tout à fait normal que l’état le paye pour faire des films foireux ( Le cinéma Français va mal, c’est pas un secret, surement à cause des subventions d’ailleurs ) Ca lui ai jamais venu à l’idée de faire des films payés par les futurs entrés en salle, comme le reste de la planète ? Ils sont dingues ces gens de gooooches. 


                          • olfe olfe 21 décembre 2012 14:45

                            S’il n’y avait plus de subventions de l’état, le cinéma français n’existerais plus tout simplement. Il serait remplacé par des séries genre séries américaines nulles à ch...
                            Torreton a critiqué le comportement de Depardieu, pas son talent qui est réel même s’il a fait aussi quelques navets...personne n’est parfait.
                            Depardieu, comme Torreton, a profité du système subventionné par l’état, et parmi ceux qui critiquent ce système, beaucoup ont profité des écoles, lycées, universités qui sont égalemnt financés par l’état, alors qu’ils ne crachent pas dans la soupe.


                            • bernard bernard 21 décembre 2012 15:51

                              S’ils n’y avait plus de subventions de l’état...
                              Le cinéma français serait obligé de se bouger le c.. pour exister et proposer autre chose que la vitrine actuelle.
                              Je pense sincèrement que l’on a les hommes, les femmes, et le matériel pour faire du bon boulot mais comme les subsides de l’état pourvoient à tout...même aux navets, surtout aux navets, pourquoi se casser le C..

                              Feignant, ramier, profiteur !
                              Mais pas tous !


                            • Jean-Louis CHARPAL 21 décembre 2012 14:48

                              L’ultra libéralisme qui a gagné une bataille, mais perdra la guerre, est un cime contre l’Humanité et la planète.

                              Il est condamné par l’Histoire.


                              • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:30

                                heu ... le rapport avec l’article ?? smiley ??


                              • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:31

                                tres juste ! comme vous, je ne suis pas spécialement fan de l’acteur


                              • Pyrathome Pyrathome 21 décembre 2012 15:42

                                J’en connais un qui ne pas tarder à revenir en France se faire soigner au frais de la princesse....
                                http://obsession.nouvelobs.com/people/20121221.OBS3372/gerard-depardieu-photographie-en-fauteuil-roulant-a-rome.html
                                Faut-il en rire ou en pleurer ?
                                Il y a des gens dignes, et d’autres qui ne savent pas ce que ce mot veut dire, les ingrats....
                                L’argent corrompt tout, y compris les âmes......tout est dit !



                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 décembre 2012 19:21

                                  Salut Pyrathorme,


                                  Dans mon article du 18, dans le paragraphe : Depardieu réagit vivement et déclare ne rien devoir à la Sécu !


                                  j’ai évoqué cett possibilité !


                                  …. Donc en cas d’une nouvelle et éventuelle hospitalisation, notre Obélix, qui ne veut plus être français, … devra aller se faire soigner ailleurs, dans les cliniques Suisses par exemple,... pas sûr que pour certaines pathologies ces dernières soient plus performantes et plus en pointe que quelques-uns de nos grands services hospitaliers à renommée internationale !

                                  « Minables » pour les « Depardieu et consorts » je pense que le mot est... très très juste !

                                  @+ P@py


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 décembre 2012 19:30

                                  Pyrathorme re,


                                  P’tain le moins que l’on puise dire, … l’a l’air pas très en forme le GG !



                                  @+ P@py


                                • Pyrathome Pyrathome 22 décembre 2012 00:19

                                  Salut papy,
                                  Oui mal en forme, il a beau être riche, célèbre, talentueux....il montre là un homme complètement ruiné et broyé par sa propre vie d’excès.
                                  Dans le fond, je le plains, c’est un malheureux tourmenté.
                                  La richesse n’a jamais empêché la misère psychologique, par contre, elle rend particulièrement con...


                                • Poil à gratter 21 décembre 2012 16:00

                                  Torreton n’est rien. En parler, c’est déjà lui faire trop d’honneur.


                                  • tf1Goupie 21 décembre 2012 16:04

                                    « Gérard Depardieu, un homme libre,... »

                                    J’aimerais bien que l’auteur nous explique ce qu’il appelle un « homme libre ».

                                    Est-ce un homme qui pisse dans une bouteille dans un avion ? Est-ce un homme qui insulte les gens en public quand il est bourré, un homme qui devient arroguant et méprisable quand il est célèbre et pété de thunes, un homme qui devient pitoyable quand il fait une sortie chancelante pour soutenir Sarkozy ?

                                    C’est ça un homme libre, parce que je ne suis pas sûr que ça m’intéresse d’être un homme libre !


                                    • Irina leroyer Irina leroyer 21 décembre 2012 19:55

                                      si tu es volontaire pour inaugurer le goulag, et bien vas y tout seul !

                                      être libre est le premier et le plus important de nos droits ! l’oublier c’est se diriger doucement mais surement vers le totalitarisme.

                                      Irina

                                    • Romain Desbois 21 décembre 2012 20:06

                                      « La liberté des autres étend la mienne à l’infini » Bakounine


                                    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:36
                                       tf1Goupie : 

                                      Prenez Gérard Depardieu, qui était ces dernières années connu pour des faits divers ou des rôles lourdingues

                                      voila ce que j’ai ecris.

                                      la liberté de Depardieu, c’est celle de ne pas etre un serf d’Etat, enfermé dans un goulag (merci pour l’expression, Irina leroyer)

                                      A lire : 
                                      L’idéologie de la prison fiscale
                                      Par Alain Cohen-Dumouchel le mercredi, 19 déc. 2012, 14:22 


                                    • RBEYEUR 21 décembre 2012 16:05

                                      De Joachim, le 21 décembre à 13h17 :

                                      « …il faut remercier ce genre de profil, récemment, j’ai montré à un ami psychiatre le celui de Spartacus. Ensemble, nous avons beaucoup rigolé… ». 

                                      Parfait !

                                      Maintenant à nous de rigoler, voyons le profil de Joachim ........

                                      EUUUUHHHHHH………………..


                                      • Yohan Yohan 21 décembre 2012 19:17

                                        Joachim est un banni d’Avox qui revient sous un autre pseudo. On reconnait son style et ses idées. Il n’a aucun des deux. smiley


                                      • Max Angel Max Angel 21 décembre 2012 16:05

                                        « Pas de République sans un minimum de vertu » Les émigrés fiscaux au pilori !

                                         

                                        Article XIII

                                        Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les Citoyens, en raison de leurs facultés.

                                        Article XIV

                                        Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

                                         Si l’on se souvient de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 sur laquelle repose notre actuelle Constitution et toute la morale républicaine contemporaine qui font les beaux discours de nos donneurs de leçons habituels, tout citoyen français qui fuit ses responsabilités de « citoyen contributeur » des charges nécessaires à l’entretien de la « chose publique », la « res publica »,  met celle-ci en danger et devrait donc être poursuivi.

                                        En cette merveilleuse période de compétitivité à tout va, nous vivons une guerre économique impitoyable.

                                        Or, le patriotisme élémentaire oblige moralement tout citoyen d’un pays à le défendre contre les concurrents « ennemis ».

                                        En conséquence, tout émigré fiscal doit être tenu comme « traître à la patrie » et jugé comme tel.

                                        On nous dit qu’il serait quasi impossible de leur retirer leur nationalité. Soit ! Français, ils sont nés, français ils mourront, sauf, s’ils demandent la nationalité de leur pays d’accueil.

                                        Mais les biens qu’ils possèdent en France et sur lesquels ils devraient être taxés, leurs avoirs, peuvent en fonction de la loi du 30/04/1792, être confisqués au profit de l’Etat et revendus. Ce qui fera entrer quelque finance dans les caisses de cet état.

                                        Il est bien entendu, que ces « traîtres » à la patrie devront rendre les breloques, médailles et autres crachats français qu’on leur aurait attribués à quelque titre que ce soit.

                                        Enfin, bien que demeurant citoyens français, il sera nécessaire de leur retirer leurs droits civiques puisqu’ils ont choisi de ne point assumer leur devoir de contribuable.

                                        Leurs noms seront inscrits au tableau d’infamie des journaux. Leur présence dans des galas, des spectacles, des concours, des réunions sportives sur le territoire qu’ils ont renié ne sera pas la bienvenue.

                                         

                                        Exagération de ma part ? Peut-être. Mais moi, je paie mes impôts en France, et j’en suis fier. Bien mieux ! Je suis prêt à en payer plus, ce qui signifierait que je gagnerais plus sauf si le gouvernement était pris de quelque folie fiscale.  

                                        Je me contenterai d’exprimer mon mépris le plus profond pour ces acteurs, ces chanteurs, ces sportifs, ces industriels et autres financiers qui ont tiré leur fortune de l’argent des français et qui, obéissant à leur morale TPMG (Tout Pour Ma Gueule), crachent au visage de ceux qui les ont admirés ou en ont été exploités en refusant de contribuer à la richesse collective de la Nation.

                                        J’invite tous les patriotes à boycotter leurs spectacles et leurs concerts, et à fuir leurs magasins. Qu’on se le dise !

                                         

                                         

                                         

                                         


                                        • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 21 décembre 2012 19:09

                                          C’est très bien de citer la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Mais c’est encore mieux de la comprendre.

                                          Article 2 : Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

                                          Voir aussi l’article 13 que vous citez, où il est précisé les missions de l’état payables par l’impôt.

                                          Quand l’état ne remplis plus sa mission, mais au contraire viole la propriété, restreint la liberté il ne nous reste que la résistance à l’oppression. Exactement ce que fait G. Depardieu, et de façon non-violente, en plus.


                                        • Irina leroyer Irina leroyer 21 décembre 2012 20:58

                                          traître à la patrie ! ennemi du peuple ! 


                                          c’est ainsi qu’on accusait les opposants au régimes tels que l’union soviétique ou la chine de Mao. il était donc normal et logique de les dépouiller de leur biens, de les déchoir de leurs droits les plus élémentaires et accessoirement, si ils étaient encore là, de les emprisonner arbitrairement voire tout simplement de les faire disparaître sans autre forme de procès.

                                          la liberté d’aller ou bon nous semble est le droit le plus fondamental ! 

                                          Max Angel, comment peux tu être aveuglé par la haine et la jalousie au point de ne pas t’en rendre compte. 

                                          au lieu d’invectiver ceux qui quittent le pays, tu devrais te remettre en question et te demander comment tu as pu devenir si mauvais et si minable qu’ils ne veulent plus rester chez toi !

                                          en aucun cas la tentative de résoudre des problème en augmentant la pression fiscale n’est une solution. au contraire elle ne fait qu’empirer les choses. mais pour comprendre cela il te faudrait avoir un minimum de bagage mathématique. ce qui ne doit pas être le cas puisque, manifestement, tu ne sais pas faire une règle de 3.

                                          pauvre de toi et pauvre de nous, car moi aussi je paye mes impôts en France mais grâce à toi et à tes partisans je vais en payer plus pour aucun résultat en contrepartie.

                                          Irina

                                        • Max Angel Max Angel 22 décembre 2012 00:15

                                          Il existe pour le non mathématicien que je suis des valeurs issues du Siècle des Lumières et même d’avant.
                                          A savoir, un sens de l’intérêt collectif que l’on doit placer au-dessus de l’intérêt particulier.
                                          Mais, cette valeur est la négation même du libéralisme économique qui consiste à diviser les individus, les mettre en compétition et les convaincre que le but unique de la vie, c’est l’enrichissement personnel sans limites et sans contre-partie.
                                          Tout Pour Ma Gueule, c’est ce qui les réunit.

                                          Je ne suis pas contre le fait que quelqu’un par son travail personnel, par son talent, par ses prises de risques s’enrichisse. Bien au contraire. Mais l’on fait fortune grâce aux autres et souvent en exploitant les autres.
                                          Par conséquent, à ceux qui gagnent le plus, il est normal d’exiger qu’ils partagent le plus. C’est d’ailleurs ce que font parfois certains magnats américains au travers de Fondations, de bourses, de dons à des universités...
                                          Ce n’est guère la mode en France où l’égoïsme prime et triomphe avec cette lâcheté suprême qui consiste à aller demander refuge auprès de pays moins exigeants.

                                          Pour ceux qui se plaignent des impôts et de la prégnance de l’Etat sur leurs intérêts personnels, je ne saurai trop leur recommander un billet aller pour la Somalie. Merveilleux pays, sans état ou presque, sans impôts, sans police fiscale, sans fonctionnaires jaloux, sans presse libre : le Paradis dont ils rêvent.


                                        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:39

                                          « Mais les biens qu’ils possèdent en France et sur lesquels ils devraient être taxés, leurs avoirs, peuvent en fonction de la loi du 30/04/1792, être confisqués au profit de l’Etat et revendus. Ce qui fera entrer quelque finance dans les caisses de cet état. » ??


                                          vous n’avez RIEN COMPRIS. Nous ne sommes plus en 1792. La valeur du travail est devenue IMMATERIELLE. Un champ de blé ou une abbaye, et un acteur, ca n’est pas la même chose. Si un individu part, vous détruisez de la base taxable.

                                        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 22 décembre 2012 11:41

                                          «  à ceux qui gagnent le plus, il est normal d’exiger qu’ils partagent le plus. C’est d’ailleurs ce que font parfois certains magnats américains au travers de Fondations, de bourses, de dons à des universités... 
                                          Ce n’est guère la mode en France où l’égoïsme prime et triomphe avec cette lâcheté suprême qui consiste à aller demander refuge auprès de pays moins exigeants. »



                                          EXIGER : non !

                                          mais par contre je suis d’accord avec vous sur le fait que nous ayons besoin de solidarité volontaire, de dons, de bénévolat. 
                                          Mais le systeme fiscal français nous encourage au contraire.

                                        • Jagermaster Jagermaster 23 décembre 2012 02:08

                                          Ça sent le relent franc maçon tout ça M. Max Angel.

                                          La poursuite de fins d’intérêt général n’est possible qu’au détriment de certains intérêts particuliers et immédiats des individus et des groupes sociaux et en raison directe de l’importance de ce à quoi il renonce. En d’autres termes, elle impose le respect d’obligations et d’interdictions.


                                        • Romain Desbois 23 décembre 2012 07:30

                                          jager

                                          Comme quoi par exemple, les éleveurs qui sont tous subventionnés ?

                                          Les corridas qui n’existeraient plus si elles ne bénéficiaient des mannes publiques locales ?

                                          Des sportifs professionnels qui ne vivent qu’aux crochets des entreprises et de l’Etat ?

                                          Du foie gras dont les pubs sont payées par l’UE et par la région aquitaine ?

                                          Oui je suis bien d’accord avec vous, ils faut arrêter de subventionner tous ces parasites.


                                        • julius 1ER 23 décembre 2012 09:57

                                          @ cette pauvre irina qui croit avoir tout compris !


                                          sans le savoir sans doute( car pour proférer de telles inepties tu dois être très jeune, mais la jeunesse n’excuse pas la bêtise, n’est-ce pas, alors nous sommes jaloux, inasptocrate, et tous en voie de soviétiser le pays, ce que bien sûr tu vas empêcher grâce à ton argumentation lumineuse et pourfendeuse du totalitarisme...........
                                          ce que je remarque c’est que sur ma charge contre Reagan, tu m’attaques personnellement mais tu ne dis rien sur ma démonstration ce qui prouve à mes yeux que non seulement tu invalides tes propos , mais qu’ en plus tu devrais faire une mise à jour de ton logiciel personnel , car le collectivisme, le communisme çà ne marche pas sauf que lorsque l’on vous parle de la Chine il y a un long silence qui exprime plus que les mots alors si tu veux croiser le fer avec moi donne moi une définition de la Chine , celle de maintenant bien sûr pas celle de Mao qui te sert d’épouvantail...... ;



                                        • si NOTRE CONSIDERATION QUE GG ET NANAR N AURONT JAMAIS...........................


                                        • Irina leroyer Irina leroyer 24 décembre 2012 01:37

                                          romain des bois,


                                          je suis d’accord avec toi arrêttons tout de suite toutes ces subventions qui truquent le jeux et incitent à la magouille !

                                          Irina

                                        • Irina leroyer Irina leroyer 24 décembre 2012 01:44

                                          Julius 1er,


                                          je connais bien la chine d’aujourd’hui, elle n’a rien de communiste, rien du tout, les dirigeants chinois ont su négocier le virage et rester en place. cela reste une dictature, mais avec un certain pragmatisme qu’il faut reconnaître. par contre en Chine s’applique un capitalisme « sauvage » ou quelques privilégiés créent des empires financier a une vitesse folle ; ce n’est donc pas du tout un modèle d’humanisme, bien au contraire !

                                          Irina


                                        • Jagermaster Jagermaster 26 décembre 2012 01:42

                                          @ Romain

                                          Mais bien sur, c’est un scandale de payer pour ces inutiles dont la rentabilité est proche du zero absolu, cessons de privilégier les intérêts privé avec nos impôts (majoritairement les impôts locaux).

                                          Juste une remarque, les éleveurs (j’ai compris agriculteurs) sont subventionnés par la pac donc par les impots européens et les notres sont donc dillués et plus indolores. Ce secteur est à part.

                                          Le véritable scandale réside dans les niches éléctorrales et les cours que les élus se constituent tant pour se faire flatter que pour se faire réélire.

                                          SUPPRIMONS UN ÉLU SUR DEUX ET ANNIHILONS LES DOUBLONS QUI GANGRÈNENT LES PRISES DE DÉCISIONS 


                                        • Romain Desbois 26 décembre 2012 04:38

                                          jagger

                                          Si vous souhaitez vraiment connaître ce que j’en pense, lisez ceci et flânez un peu sur mon blog


                                        • Jagermaster Jagermaster 12 juillet 2013 02:16

                                          Impossible de comprendre votre ligne sans se tapper 20h de lecture sur votre blog. J’ai abandonné sans savoir si j’était d’accord ou non avec vous. Sur d’autres fils vous m’imputiez des argument que j’avais à votre charge. C’est dire la difficulté que j’ai à vous répondre.
                                          Refondez votre site car le contenu est la, c’est indéniable.


                                        • Jagermaster Jagermaster 12 juillet 2013 02:19

                                          Et vous pensez vraiment que tout cet argent arrive dans les poches des petits exploitants ? Je me gausse...

                                          y’en a que pour les « fermes » industrielles. La plupart des subventions UE vont aux multinationales, ouvrez les yeux


                                        • spartacus spartacus 21 décembre 2012 16:05
                                          L’histoire de Toreretonux et Depardiux.

                                          Voici compté la véritable histoire de Torretonuxux, Melanchonux, Hollandux, Poutux, Tobirux, Hamonux, Montebourux, désirux, Aubryux et leur ami Depardiux.

                                           Il était une fois, 10 Copains d’avant qui avaient pris l’habitude de se retrouver tous les vendredis soirs après une dure semaine de travail pour boire quelques bières dans un pub. 

                                          L’addition totale s’élevait invariablement à 100 € et les compères (des anciens soixante-huitards) avaient mis en place une clé de répartition de l’addition « équitable » inspirée de la répartition de l’impôt sur le revenu avant la réforme de 2012 : par ordre croissant de revenus, les 5 plus pauvres ne payaient rien, le sixième Mélenchonux (député européen) seulement 1 €, la septième Aubryux (maire de la ville) 3 €, le huitième Montebourux (un brillant avocat) 6 €, le neuvième Holandux (un brillant député) 16 € et le dixième, Depardiux, le plus riche (un brillant acteur) 74 €

                                          La concorde régnait dans ce petit groupe jusqu’au jour où le tenancier, ayant appris l’impact du doublement de la taxe sur les bières prévu par le projet de loi de finances pour 2013, de la hausse de TVA, de la hausse de l’impôt sur les sociétés et l’import sur les cessions leur expliqua qu’il devait augmenter leur addition globale de 10% et leur demanda quelle clé de répartition ils souhaitaient dorénavant adopter. 

                                          Tous les amis ressentaient la dureté des temps décidèrent démocratiquement sous l’impulsion de Torretonux de faire supporter les 10 € supplémentaires sur le plus riche d’entre eux qui paya sans barguigner en 2013 son addition, tout en estimant,que sa quote-part dans le club était vraiment trop importante.

                                          En réalité, depuis quelque temps déjà Depardiux s’ennuyait ferme à retrouver ses vieux copains et regrettait de ne pouvoir accepter l’invitation du Club des Belges qui se retrouvait à la même heure dans un autre bar à une centaine de mètres.

                                           Il trouva donc une excuse pour fausser poliment compagnie aux Copains d’avant, d’autant que, d’après ses estimations, la répartition de l’addition au Club des brillants bobos lui permettait, pour le même prix, de boire une bouteille entière de Champagne avec ses autres amis Belges. 

                                          Chacun le regretta et Torretonuxux,, Melanchonux, Hollandux, Poutux, Chavezux, Hamonux, Montebourux, désirux, Aubryux retournèrent au pub la semaine suivante pour trinquer à sa santé. Torretonuyx, expliqua qu’il n’était pas indispensable, et qu’ils pourraient continuer à boire, et qu’en fin de compte il n’était pas indispensable.

                                           Mais quand vint le moment de payer leur note, ils découvrirent qu’ils ne pouvaient pas payer le quart de l’addition…

                                          • Pyrathome Pyrathome 21 décembre 2012 16:23

                                            Rongé par l’alcool, rongé par son pognon, rongé par la névrose
                                            Dans la « grande bouffe », ils finissent tous comme ça...
                                            Dans l’indignité et le déshonneur....
                                            http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2251340/Adieu-France-Gerard-Depardieu-lands-Rome-renouncing-French-citizenship.html#comments
                                            La déchéance....
                                            Comme tes potes de l’ump, la fin du monde...
                                            http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20121221.OBS3329/les-comptes-de-campagne-2012-de-sarkozy-rejetes.html
                                            21/12/2012, le début de la fin d’un monde inepte.....
                                            Spartagus, retourne dans ton époque féodale.....


                                          • sam turlupine sam turlupine 21 décembre 2012 17:13

                                            Les histoires de l’Oncle spartacux, même les idiots les trouvent cons...


                                          • Irina leroyer Irina leroyer 21 décembre 2012 20:19

                                            c’est tout a fait exact Spartacus !


                                            ta démonstration est des plus brillante, mais elle ne suffira pas à convertir les cons !

                                            car par définition un con est si nul en mathématique qu’il n’ toujours pas compris comment on fait une règle de 3 !
                                            preuve en est : la retraite par « répartition » en faillite programmée depuis 40 ans mais défendu bec et ongle par les cons !

                                            car comme le disais Georges Brassens : « quand on est con , on est con... »

                                            Les cons ne comprennent que les baffes dans la gueule et les coup de pied au cul et ils seront bientôt servis car en favorisant l’inaptocratie, ils mettent le pied à l’étrier au FN et aux extrémismes.

                                            Irina

                                          • Robert GIL ROBERT GIL 21 décembre 2012 22:54

                                            sparagus l’assisté qui nous ressert son histoire...faut te renouveler mon gars, sur qu’avec ton poids chiche ce n’est pas evident, mais essaie quand meme !


                                          • Chupa chups Chupa chups 21 décembre 2012 23:54

                                            Faudra m’expliquer tout de même en quoi Spartacus est un assisté ...


                                          • sam turlupine sam turlupine 23 décembre 2012 17:27

                                            @ irina Leroyer

                                            On est toujours le con de quelqu’un ; vous en faites la parfaite démonstration.


                                          • julius 1ER 21 décembre 2012 17:01

                                            tu radotes Spartacus, cette histoire a déjà été servie ce n’est que du réchauffé, elle est égale à toi-même une caricature ambulante véhiculant les poncifs néo-libéraux !!!!!

                                            cela me rappelle ton copain Reagan un crétin qui s’est pris pour un nobel d’économie, quand il disait
                                            « l’état n’est pas la solution , il est le problème » on a vu que ce sont les états(c’est à dire les contribuables ) qui ont épongé les dettes de jeu des banques et des financiers provoquant la plus gigantesque crise économique de l’histoire ; à cause de l’imposture de quelques uns des générations de gens vont se retrouver sans emploi, sans ressources et de surcroît sans avenir , laisser des allumettes aux pyromanes que vous êtes est non seulement une erreur mais dans la conjoncture actuelle c’est un crime !!!!!!!!!

                                            • Irina leroyer Irina leroyer 21 décembre 2012 20:21

                                              le crime Julius 1er roi des cons, 


                                              c’est d’avoir des oeillères au point de ne pas se rendre compte que l’inaptocratie est en train de mener le pays à la ruine !

                                              Irina

                                            • Robert GIL ROBERT GIL 21 décembre 2012 22:58

                                              wouha,l’irina a le meme genre de CV que sparagus, qui se ressemble s’assemble, mais je suis pas sur qu’a eux deux il aient un cerveau complet...


                                            • Irina leroyer Irina leroyer 24 décembre 2012 01:48

                                              robert gil,


                                              serais tu donc a court d’arguments ? en as tu seulement eu ?

                                              joyeux noël

                                              Irina

                                            • julius 1ER 21 décembre 2012 17:10

                                              sur cet article hormis que c’est un parti-contre Torreton, il n’apporte rien je dirai article « nul et non avenu » car il attaque Torreton sur sa vie sur ce qu’il est mais finalement rien sur ce qu’il a dit dans sa charge contre Depardieu on ne saura pas si ce qu’il a dit est juste ou pas ? car moi qui n’ait pas lu cet article de Torreton, je m’en vais le quérir afin de savoir nonobstant sa personne si ce qu’il a dit est juste ou à côté du sujet ?????????????????????,


                                              • Romain Desbois 21 décembre 2012 17:17

                                                Le feuilleton continu puisque la Deneuve défend son GG et tacle tauroéton.

                                                Elle si mal placée pour donner des leçons de morale.

                                                J’espère qu’au prochain festiveaux de Cancanes les suites royales ne seront plus payées par nos impôts via le ministère de la culture.


                                              • Yohan Yohan 21 décembre 2012 19:11

                                                Desbois, c’est toi le chômeur professionnel qui squatte agoravox 24h/24


                                              • Romain Desbois 21 décembre 2012 20:53

                                                yohan

                                                Je ne savais pas qu’il y avait une limite aux interventions sur Avox. vous en êtes le gardien censeur ?


                                              • foufouille foufouille 21 décembre 2012 22:11

                                                yohan « travailles » grace aux chomeurs


                                              • chantecler chantecler 21 décembre 2012 17:23

                                                Je ne savions point qu’alternative libérale ça existait encore .
                                                C’est vrai que pour eux tous les sous qu’on touche on doit se les garder .
                                                Pas de redistribution , pas d’état social .
                                                Et que si j’utilise une route ou que j’ai besoin de la police ou de me faire soigner je me les paie tout seul ...
                                                Les sans boulots à la décharge .
                                                Bref vive ce gros con de G.D ( qui semble bien malade)
                                                et honte à capitaine Conan .



                                                • julius 1ER 21 décembre 2012 17:28

                                                  On va se démerder sans toi pour faire de ce pays un territoire où l’on peut encore, malgré la crise, se soigner correctement, où l’on peut accéder à la culture quelle que soit sa fortune, où l’on peut faire des films et monter des spectacles grâce à des subventions obtenues en prélevant l’impôt… Un pays que tu quittes au moment où l’on a besoin de toutes les forces, en plein siège d’Arras, sous les yeux des cadets médusés… Adieu

                                                  je suis allé lire le texte de Torreton sur libé et je fais un copié-collé de l’épilogue de ce texte ; ce que peux dire c’est que le texte de Torreton est beaucoup plus résonné et de plus grand sens que le vôtre M Bastiat qui n’est qu’une énième charge pro-libérale ! on aimerait voir des gens comme vous beaucoup plus acerbe contre des gens comme Dassault premier parasite de France qui en plus se permet de stigmatiser les pauvres, mais de cela il ne sera jamais question puisque vous n’êtes que bon à véhiculer
                                                  cette idéologie qui sans doute vous nourrit plus que de raison, on ne mort pas la main du maître qui vous comble , n’est-ce pas !  

                                                  • Irina leroyer Irina leroyer 21 décembre 2012 20:03

                                                    ça s’appelle tout simplement l’inaptocratie !


                                                    Irina

                                                  • Robert GIL ROBERT GIL 21 décembre 2012 23:36

                                                    t’a trouvée un nouveau mot et y te plait, on va t’appeler « l’irinaptocratie »...



                                                  • Irina leroyer Irina leroyer 24 décembre 2012 02:10

                                                    Robert gil,


                                                    et oui il y a un mot qui résume parfaitement la situation dans laquelle nous sommes. mais il est logique que cela ne plaise pas au soixanthuitard sur le retour que tu es. surtout du fait que les gens comme toi ont une grande part de responsabilité dans ce qui nous arrive.

                                                    oser citer la Chine comme une réussite du communisme et du collectivisme ; c’est risible, tu n’as rien d’autre a nous servir ? la chine d’aujourd’hui na rien a voir avec celle de Mao, communiste et collectiviste. la chine d’aujourd’hui est capitaliste, mais un capitalisme inhumain et sauvage ou l’exploitation de l’homme par l’homme atteint son paroxysme. je suis allée plusieurs fois en Chine pour raisons professionnelles et j’ai pu me rendre compte par moi même. par contre, du communisme elle a gardé le coté dictatorial et totalitaire. 
                                                    en fait les penchants qui te conviennent le plus dans ton idéal de société ou la liberté n’a plus le droit de citer.. 

                                                    Irina

                                                  • julius 1ER 21 décembre 2012 17:56

                                                    merci @ robert gil

                                                    Pour une démocratie il n’est pas sain que des entreprises privées nationales ou multinationales soient plus riches que les Etats. La richesse permet de corrompre les pouvoirs politiques. Pour les capitalistes, le gouvernement n’est plus qu’une courroie de transmission des fonds publics vers le secteur privé. La course au gigantisme et à la richesse aboutit au final à plus de pauvreté, de précarité et d’insécurité. Toutes ces personnes qui « réussissent » l’on fait grâce au système mis en place par la collectivité.

                                                    c’est ce que je me tue à dire dans de nombreux forums , les nuls en économie devraient commencer par apprendre ce texte, car hors de cela
                                                    point de salut !!!! 

                                                    • Irina leroyer Irina leroyer 21 décembre 2012 20:29

                                                      le nivellement par le bas et la pauvreté pour tous ! pas de jaloux !


                                                      joli programme ! mais ouvre ton livre d’histoire : le communisme, le collectivisme que tu prône, ça ne marche pas !

                                                      bien entendu, celui qui voudrai sortir et aller en Belgique ou ailleurs, tu le mets au goulag...

                                                      tu n’es pas que nul en économie, tu es nul tout court.

                                                      Irina

                                                    • Robert GIL ROBERT GIL 21 décembre 2012 23:31

                                                      et l’irina, au lieu de caquetter comme une poule, essai de comprendre ce qu’on dit...pourquoi tu repete connement les memes choses et reponds a coté de la plaque.


                                                    • Connolly 23 décembre 2012 20:34

                                                      « @Gil Irina est peut être une poule, mais avec un scotch sur la bouche je m’en contenterais ! »


                                                      Moi aussi ... 

                                                    • Irina leroyer Irina leroyer 24 décembre 2012 02:13

                                                      a robert gil et ses copains,


                                                      celui qui me collera un scotch sur la bouche n’est pas encore né

                                                      Irina

                                                    • Connolly 24 décembre 2012 09:51

                                                      Irina je vous aime. Voulez-vous m’épouser ?


                                                    • chantecler chantecler 25 décembre 2012 12:29

                                                      Pas certain que ce soit une affaire .
                                                      D’ailleurs seul son pict indique que c’est une femme . Je doute .


                                                    • Irina leroyer Irina leroyer 26 décembre 2012 00:06

                                                      non connely,


                                                      car vous n’êtes qu’un grossier perssonnage sans aucune finesse

                                                      irina

                                                    • Connolly 26 décembre 2012 10:06

                                                      Et vous, vous manquez foncièrement d’humour ! Le second degré ne fait apparemment pas partie de votre panoplie ! Dommage !







                                                    • xbrossard 26 décembre 2012 15:47

                                                      @irina leroyer

                                                      irina, je suis plein de thunes acquises sur le dos de mes abrutis de salariés, voulez-vous m’épouser ?


                                                    • Irina leroyer Irina leroyer 28 décembre 2012 04:44

                                                      non car tu n’es qu’ un corbeau


                                                      Irina

                                                    • RBEYEUR 21 décembre 2012 18:37

                                                      @Max Angel

                                                      Vous avez cité les articles 13 et 14 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 qui est, comme chacun sait, en préambule de notre constitution.
                                                      Il convient d’y ajouter l’article 17.

                                                      Afin d’éviter toute déviation regrettable, il est nécessaire d’en faire une explication de texte précise et approfondie afin d’en tirer les conséquences effectives sur les actuelles réalités de notre fiscalité.   

                                                      Article XIII - Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les Citoyens, en raison de leurs facultés.
                                                      -Explication-
                                                      La seule et unique contribution demandée au citoyen  procède uniquement de ses  facultés.
                                                      Tout ce qui est étranger à l’expression de ses facultés personnelles ne peut donc pas entrer dans l’assiette de son impôt personnel.
                                                      C’est ainsi que son patrimoine, acquis par l’expression de ses facultés et après libération de ses contributions personnelles, ne saurait en aucun cas faire l’objet d’un quelconque impôt personnel additionnel.
                                                      Tel qu’en dispose ce texte, il est patent qu’ayant payé les contributions tirées de l’expression de ses moyens intrinsèques, les ressources qui lui restent, quels que soient leurs usages, tombent évidemment hors du champ de tout prélèvement personnel supplémentaire.
                                                      Selon les termes même de la déclaration des droits de l’homme il en ressort que l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) est institutionnellement illicite par surabondance.  
                                                      L’article 17, prohibant tout appauvrissement du seul fait de la puissance publique, aggrave cette anti-institutionnalité de l’ISF, soit ce texte :
                                                      Article XVII - La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.
                                                      -Explication- 
                                                      Nul ne peut être privé de son patrimoine auquel s’attache un droit inviolable et sacré.
                                                      Toutefois, ce droit peut être exceptionnellement suspendu sous la condition expresse d’une nécessité publique dont l’exigence est évidemment constatée par la loi.
                                                      Mais cette circonstance ne peut intervenir que sous la condition expresse d’une juste et préalable indemnité aux fins d’éviter l’appauvrissement qui résulterait de cette suspension exceptionnelle du droit de propriété.
                                                      En violant cette règle institutionnelle prohibant tout appauvrissement du seul fait de la puissance publique, l’anti-institutionnalité de l’ISF est particulièrement aggravée.
                                                      Mais à ce déni manifeste de droit institutionnel s’ajoute une imposture particulièrement immorale.
                                                      En effet, cet impôt frappe uniquement les citoyens possesseurs d’un patrimoine.
                                                      Ce faisant, seuls ceux qui consacrent leurs revenus à la constitution d’un patrimoine seront soumis à cet impôt tandis que ceux qui emploient ces mêmes revenus à d’autres fins quelles qu’elles soient, y compris les plus futiles, n’y seront jamais assujettis.
                                                      Outre un contexte évidemment scélérat, il en ressort une inégalité institutionnelle rédhibitoire face à la contribution publique.

                                                      Article XIV - Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.
                                                      -Explication-
                                                      Tout citoyen a le droit absolu d’une constatation, par lui-même ou par son représentant, de la conformité de la contribution publique lui étant demandée.
                                                      Il s’agit du choix ; soit d’une action personnelle, soit d’une action via un représentant, soit des deux puisqu’ils ne sont pas mutuellement exclusifs.
                                                      Il s’en suit le droit absolu de tout citoyen à procéder par lui-même, ou via son représentant, aux supervisions suivantes :
                                                      1— « De la nécessité de la contribution publique » ; manifestation de la volonté générale.  
                                                      2— « De la consentir librement » ; accord formel de mise en œuvre.
                                                      3— « D’en suivre l’emploi » ; suivi des affectations et utilisations de la contribution.
                                                      4— « D’en déterminer la quotité » ; fixation de la répartition.

                                                      5— « Den déterminer l’assiette  » ; fixation des éléments de constitution.
                                                      6— « D’en déterminer le recouvrement  » ; fixation des formes et modalités de recettes.
                                                      7— « D’en déterminer la durée  » ; fixation des échéances.

                                                      EN CONSÉQUENCE DE QUOI

                                                      Avant de dire :

                                                      — « … tout émigré fiscal doit être tenu comme « traître à la patrie » et jugé comme tel.. »..
                                                      — « … les biens qu’ils possèdent en France (les émigrés fiscaux)  peuvent en fonction de la loi du 30/04/1792, être confisqués au profit de l’Etat et revendus… ».
                                                      — « …ces « traîtres » à la patrie (les émigrés fiscaux) devront rendre les breloques, médailles et autres crachats français qu’on leur aurait attribués à quelque titre que ce soit… ».
                                                      — « …bien que demeurant citoyens français (les émigrés fiscaux), il sera nécessaire de leur retirer leurs droits civiques puisqu’ils ont choisi de ne point assumer leur devoir de contribuable.. ».
                                                      — « …Leurs noms (les émigrés fiscaux) seront inscrits au tableau d’infamie des journaux. Leur présence dans des galas, des spectacles, des concours, des réunions sportives sur le territoire qu’ils ont renié ne sera pas la bienvenue… ».

                                                      Il conviendra, au préalable, de passer en jugement tous les responsables politiques, sans aucune exception, coupables de patricide en ayant collectivement construit cette bastille de déni de droit institutionnel dont l’évaluation de la masse ne peut être imagée que par l’écart entre le code général des impôts et la déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789.


                                                      • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 21 décembre 2012 19:45

                                                        @RBEYEUR

                                                        Bravo pour votre rappel du Droit, supérieur à la loi.
                                                        Car la loi n’existe que pour servir le Droit, et non l’inverse.


                                                      • Max Angel Max Angel 22 décembre 2012 00:25

                                                        Très belle collection d’arguments spécieux qui retire le rôle redistributif de l’Etat et le prive des moyens nécessaires à son fonctionnement.

                                                        C’est l’éternelle opposition des jacobins et des libéraux. C’est la défense du MOI avant le NOUS. C’est chacun pour soi et le minimum pour l’Etat sauf en matière de police et d’armée mises au service exclusif des possédants contre les exploités.

                                                        Le mot Fraternité est à effacer des frontons des lieux publics, le mot Egalité ne passe pas et quant à la LIberté, seulement celle d’entreprendre et de s’en mettre jusque là !

                                                        La loi du plus fort. Avec, au passage une conception bizarre du droit.


                                                      • Deenye Deenye 21 décembre 2012 19:20

                                                        Article de rageux qui n’a toujours pas digéré la défaite de son gourou.

                                                        Ca a quelque chose de pathétique.

                                                        Crachez votre venin autant que vous le souhaitez, ça ne changera pas le résultat des élections.

                                                        Jolie tentative de diversion de l’info du jour, par ailleurs !

                                                        Comptes de Sarkozy rejetés : une preuve de plus de sa malhonnêteté.


                                                        • Chupa chups Chupa chups 22 décembre 2012 00:01

                                                          Sarkozy était libéral ? Vous devez faire erreur, le libéralisme n’est pas reparu depuis la IIIe république en France. Les libéraux pensent, à raison, que Sarkozy est social-démocrate.


                                                        • Connolly 23 décembre 2012 20:29

                                                          « Les libéraux pensent, à raison, que Sarkozy est social-démocrate ».


                                                          Certains d’entre vous, tel notre ami John_John, vont même jusqu’à assimiler le néo-libéralisme à du socialisme. Preuve, s’il en est, de votre malhonnêteté intellectuelle en la matière.
                                                          Non cher ami, Sarko n’était pas social-démocrate - et encore socialiste - mais bel et bien néo-libéral - à défaut d’être libéral stricto sensu. Lequel néo-libéralisme, contrairement à la sociale démocratie justement, vise à mettre l’Etat au service des intérêts privées (pour aller très vite, bien entendu ; je n’ai pas le temps de développer).


                                                        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral 23 décembre 2012 21:47

                                                          Article de rageux qui n’a toujours pas digéré la défaite de son gourou. ?


                                                          mon pauvre ami .. si vous pensez que pour un libéral, il y a une différence de fond (et non pas de forme) entre Sarkozy et Flamby Mollande ...

                                                          L’État français et ses taxes

                                                          Sarkozy : le président des taxes

                                                          Morsay





                                                        • Connolly 23 décembre 2012 22:18

                                                          Sarko est néo-libéral et Flamby social-libéral. Votre soi-disant libéralisme « pur » aboutit inéluctablement à l’un ou à l’autre, cher ami.


                                                        • Connolly 23 décembre 2012 22:26

                                                          Et puis, pour aller un peu plus loin :

                                                          Les malversations des banques, obligées d’être renflouées par les états, pour ne pas tomber en faillite ? Des « manipulations keynesiennes » ! 

                                                          Les fonds de pension qui exigent un rendement à 2 chiffres, dans une économie à la croissance quasi nulle ? Yaka plus payer les travailleurs ! 

                                                          La crise des subprimes ? Une conséquence de la social-démocratie ! 

                                                          La privatisation du monde, entraînant les accroissements des inégalités ? De la propagande bolchévique ! 

                                                          Les dettes ILLEGITIMES des pays qui n’existent que parce qu’on a livré la création monétaire aux banques et organismes financiers ? La faute des méchants nétats ! 

                                                          Sacré Parisien libéral : il ne vit que dans son monde théorique, et refuse obstinément la réalité, dès lors qu’elle s’oppose à ses dogmes libéraux et libertariens...


                                                        • fcpgismo fcpgismo 21 décembre 2012 19:30

                                                          La racaille bouffi de fric qui prend la défense des stars du frico-spectacle.Une bande de profiteurs qui pullulent dans les médias l’ accaparement des merdias dominants par cette bande de voyous en bande organisé est du au seul fait d’ une population qui se comporte comme des esclaves soumis . A part une ou deux exceptions tout les spectacles télévisuels ou un de ces personnage bouffi de fric apparait est immanquablement dénaturé.Depardieu, Deneuve, et d’ autres même pronostic de ces pseudo stars du spectacle qui abîment le cinéma de qualité.


                                                          • easy easy 21 décembre 2012 20:10

                                                            J’aime ou pas Desgens
                                                             
                                                            Pas pour leur argent

                                                            Où qu’ils le mettent

                                                            Ne fait pas mon omelette


                                                            • jacques lemiere 21 décembre 2012 20:34

                                                              Le fait même que depardieu dui s’installe ( dit on) à 100 m de la frontière française pour ne pas payer d’impôts en toute légalité pest l’objet d’un débat. est navrante ..car en tant que citoyens nous pouvons faire les lois mais pas les opinons des individus.


                                                              Dans un monde normal les gens se questionneraient sur la loi..pas sur le zig..

                                                              Depardieu n’a rien fait d’illégal...

                                                              c’est quoi votre réponse à cet exil ???
                                                              comme torreton ? le mépris ?

                                                              En clair quelle fiscalité proposez vous ???

                                                              • Irina leroyer Irina leroyer 24 décembre 2012 03:19

                                                                et oui Jacques tout le problème est la ,


                                                                quelle fiscalité proposer pour éviter la fuite des capitaux et des gros contribuables ?

                                                                ils faut donc leur prendre le plus possible mais pas trop pour qu’ils ne soient pas incités au départ. 

                                                                il y a un excellent discourt de Michel Rocard a l’assemblée nationale sur ce sujet. un morceau d’anthologie par ce premier ministre socialiste qui a dit aussi qu’on ne pouvait accueillir chez nous toute la misère du monde... 

                                                                Irina

                                                              • Connolly 24 décembre 2012 10:06

                                                                « ce premier ministre socialiste qui a dit aussi qu’on ne pouvait accueillir chez nous toute la misère du monde... »


                                                                Sauf qu’il s’agit d’une citation tronquée, chère amie, la formule complète étant la suivante :«  La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa part. » La version courte - et donc tronquée - est un détournement abusif appelant clairement à limiter l’immigration, tandis que la version longue - la vraie donc - met au contraire en garde contre une politique anti-immigration trop drastique.

                                                              • Irina leroyer Irina leroyer 26 décembre 2012 00:13

                                                                @ conolly


                                                                 «  La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa part. » veut bien dire qu’il ne faut pas ouvrir les portes en grands et que donc il faut discriminer !

                                                                tiens donc vous ne voulez plus m’épouser ?

                                                                Irina

                                                                 


                                                              • Connolly 26 décembre 2012 10:14

                                                                 « veut bien dire qu’il ne faut pas ouvrir les portes en grands et que donc il faut discriminer ! »

                                                                Cela, c’est votre interprétation (et celle d’une partie de la droite et de l’extrême droite) pas celle de l’auteur, Michel Rocard, qui lui, au contraire, mettait en garde contre des mesures anti-immigration par trop drastiques.

                                                                « tiens donc vous ne voulez plus m’épouser ? »

                                                                Le jour où vous m’aurez démontré qu’au fond, l’humour fait bel et bien partie de vos traits caractériques, je vous redemanderais votre main


                                                              • Irina leroyer Irina leroyer 28 décembre 2012 19:55

                                                                connoly, 


                                                                combien de SDF et d’ immigrés clandestin hébergez vous, chez vous dans votre maison ? 

                                                                aucun !

                                                                pourtant vous devriez montrer l’exemple et ouvrir votre porte à « toute la misère du monde »

                                                                mais ça , ça fait pas politiquement correct chez un bobo socialo !

                                                                Irina

                                                              • Connolly 29 décembre 2012 18:30
                                                                « combien de SDF et d’ immigrés clandestin hébergez vous, chez vous dans votre maison ? 
                                                                aucun ! »

                                                                D’une part, quel rapport avec la citation de Roccard ?
                                                                D’autre part, votre remarque fleure bon la démagogie des gros beaufs du café du commerce, en l’occurrence celle d’une petite fille prétentieuse et hargneuse, dont l’ego surdimensionné est vexé d’avoir été mis à quia.
                                                                Enfin : qu’en savez-vous chère amie ? Que connaissez-vous de ma vie ? 

                                                                Vous n’êtes franchement pas sérieuse...


                                                              • Irina leroyer Irina leroyer 31 décembre 2012 07:32

                                                                connoly,


                                                                je suis très sérieuse au contraire, 

                                                                si vous ouvrez les portes en grand, tous les miséreux du monde entier vont se ruer pour entrer.

                                                                mais vu que nous sommes déjà au bord de la faillite , nous ne pouvons objectivement les accueillir.

                                                                il faut donc fermer les portes pour éviter de les laisser rentrer, non par plaisir sadique, mais parce que nous n’avons pas le choix. 

                                                                ce n’est pas de la démagogie que de dire simplement la vérité.

                                                                cordialement

                                                                irina

                                                              • Connolly 31 décembre 2012 09:48

                                                                « si vous ouvrez les portes en grand, tous les miséreux du monde entier vont se ruer pour entrer.
                                                                mais vu que nous sommes déjà au bord de la faillite , nous ne pouvons objectivement les accueillir.
                                                                il faut donc fermer les portes pour éviter de les laisser rentrer, non par plaisir sadique, mais parce que nous n’avons pas le choix. »

                                                                Comme l’a dit Rocard, il ne s’agit pas de « de recevoir toute la misère du monde » mais d’y apporter notre contribution, de toute façon inévitable (à mon sens)... 

                                                                « ce n’est pas de la démagogie que de dire simplement la vérité ».

                                                                Mon « démagogie » s’adressait à votre « Combien de travailleurs clandestins accueillez-vous sous votre toit ? Aucun ».

                                                                Il stigmatisait moins votre point de vue (que je respecte) que l’argument que vous avez utilisé pour l’étayer.



                                                              • LEELOO Sa 31 décembre 2012 09:52

                                                                Laisse tomber bro (tu sais qui je suis, je sais qui tu es, je sais qui est Irina)


                                                                et je sais surtout qui dirige sur ce site, et qu’on va faire marcher à la baguette !

                                                              • JL JL 31 décembre 2012 10:13

                                                                « si vous ouvrez les portes en grand, tous les miséreux du monde entier vont se ruer pour entrer.

                                                                mais vu que nous sommes déjà au bord de la faillite , nous ne pouvons objectivement les accueillir. » (irina leroyer)

                                                                Allez donc dire ça au Médef !

                                                                 smiley

                                                                Le business de la xénophobie en plein boom
                                                                 : Par Nolwenn Weiler (30 octobre 2012) : « La lutte contre l’immigration est le nouveau marché en vogue pour les sociétés de sécurité et d’armement. Dans un livre, la juriste Claire Rodier décrypte le boom de cette « xénophobie business ». Où l’on apprend que les sociétés privées, appuyées par la Commission européenne, investissent des dizaines de millions d’euros dans des technologies anti-migrants, que GDF-Suez, via une filiale, gère des centres de rétention… Entretien. … Les entreprises de sécurité organisent un « salon mondial de la sécurité intérieure des États », Milipol, en région parisienne. …Le marché de la sécurité intérieure détrônerait-elle … l’industrie de l’armement ? … La sécurité des frontières serait-elle en voie de totale privatisation ? »

                                                                Pour NDA, l’immigration de masse organisée est profitable avant tout par et pour le patronat. : « NDA s’étonne que l’on poursuive de façon folle l’immigration aujourd’hui encore, sous l’ère Sarkozy qui fait croire aux naïfs qu’il lutte durement contre ce phénomène, alors que c’est tout le contraire. NDA démontre comment ce processus en réalité ultralibéral, met en concurrence les personnes, pousse à la baisse les salaires et pose des questions d’ordre démographique alors que la France reste l’un des rares pays d’Europe avec une natalité positive. »


                                                              • eric 21 décembre 2012 22:31

                                                                Moi, ce qui me choque le plus dans les propos de ce type que je ne connaissais pas ( en Russie en revanche on connait Depardieu, Deneuve, Clavier, Reno) c’est leur aspect franchement homophobe.

                                                                Il est évident qu’en refusant d’obtemperer a une promesse de Hollande, pourtant voulue par 48% des electeurs, Depardieu prive le president des moyens de mettre en œuvre ses priorites politiques voulues par tous les francais. En se gardant bien de denoncer l’aspect objectivement homophobe de l’exil de Depardieu, ne se fait il pas l’allie objectif de l’homophobie ?
                                                                Il traite l’acteur d’à peu prêt tous les noms, mais pas d’homophobe. Cet « oublie » est éminemment suspect par les temps qui courent
                                                                Il se prononce sur les impots, les subventions, le cinéma...bref sur un peu tout, mais il ne nous dit rien sur la PMA qui est quand meme la preoccupation majeure de l’heure est qui a ete promise par tous les francais.

                                                                Alors oui, la question est posée, en subventionnant, payant, élisant cette personne, la vraie gauche n’aurait elle pas réchauffé un serpent en son sein généreux ?


                                                                • courageux_anonyme 22 décembre 2012 08:08

                                                                  Surtout que les subventions servent à financer la propagande de gauche.


                                                                  • moonmartre 22 décembre 2012 13:19

                                                                    R BEYEUR,

                                                                    A partir de quel montant de salaire estimez-vous qu’un contribuable devient un traître à la nation en voulant s’installer dans un autre pays ?

                                                                    Vous oubliez un point important, c’est l’égalité de traitement des citoyens devant la loi, donc si je veux m’exiler (en fait juste changer de pays), je mérite la même punition, c’est bien çà ?
                                                                    Je précise que je suis très loin d’avoir les émoluments de G.D !

                                                                    Un émigré fiscal est comme celui qui utilise les niches fiscal pour minorer ses impôt, vous êtes d’accord ? J’en fais parti !

                                                                    Accusé levez-vous ! Je pense surtout que vous nous ressortez les articles de la déclaration des droits de l’homme pour justifiez un jugement de déli de sale gueule en faisant fi de la loi qui stipule que la liberté des biens et des personnes est légale dans la zone Schengen !

                                                                    Libre à vous de demander une modification de celle-ci comme vous le suggérez d’ailleurs !
                                                                    C’est au citoyen de s’approprier la loi et non ses représentants.

                                                                    • RBEYEUR 22 décembre 2012 13:24

                                                                      Réplique de Max Angel à mon explication de texte du 21 décembre à 18h37 sur les articles 13,14 et 17 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 :

                                                                      ------------------------------
                                                                      « …Très belle collection d’arguments spécieux qui retire le rôle redistributif de l’Etat et le prive des moyens « nécessaires à son fonctionnement. C’est l’éternelle opposition des jacobins et des libéraux. C’est la défense du « MOI avant le NOUS. C’est chacun pour soi et le minimum pour l’Etat sauf en matière de police et d’armée « mises au service exclusif des possédants contre les exploités. Le mot Fraternité est à effacer des frontons des « lieux publics, le mot Egalité ne passe pas et quant à la LIberté, seulement celle d’entreprendre et de s’en mettre « jusque là ! La loi du plus fort. Avec, au passage une conception bizarre du droit… ».
                                                                      ------------------------------

                                                                      « …Très belle collection d’arguments spécieux … ».
                                                                      — Quels arguments spécieux ?
                                                                      — Où ?
                                                                      — Quand ?
                                                                      — Comment ?
                                                                      — Pourquoi ?
                                                                      On ne trouve absolument rien de tout cela !
                                                                      Totale inexistence du moindre raisonnement, de la moindre réflexion, du moindre argument, de la moindre démonstration, de la moindre discussion...
                                                                      C’est un crachat en l’air retombant irrémédiablement sur la face de celui qui l’a vomi.

                                                                      « … retire le rôle redistributif de l’Etat et le prive des moyens « nécessaires à son fonctionnement… ».
                                                                      Dire que l’application de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 serait éminemment nocive pour le fonctionnement de l’état ?

                                                                      « …C’est l’éternelle opposition des jacobins et des libéraux. C’est la défense du « MOI avant le NOUS. C’est chacun pour soi et le minimum pour l’Etat sauf en matière de police et d’armée « mises au service exclusif des possédants contre les exploités. Le mot Fraternité est à effacer des frontons des « lieux publics, le mot Egalité ne passe pas et quant à la LIberté, seulement celle d’entreprendre et de s’en mettre « jusque là !... ».
                                                                      C’est à se demander si la déclaration des droits de l’homme et du citoyen ne serait pas le support institutionnel d’un libéralisme absolu, intégral et totalitaire ?

                                                                      « …La loi du plus fort… ».
                                                                      C’est, notamment, le crédo du bolcho/fascisme visant l’élimination complète de toute discussion, de toute argumentation et de tout débat, comme démontré ci-dessus.

                                                                      « …une conception bizarre du droit… ».
                                                                      En effet, nier les fondements de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen procède effectivement d’une déviation gravissime dans la conception du droit…

                                                                      EN CONSÉQUENCE DE QUOI

                                                                      Ce qui vient d’être démontré porte un nom : le gauchouillardisme(*), matérialisation d’obscurantisme, d’ignorantisme et de ténèbres cérébrales qui existent au-delà des religions.


                                                                      (*) Le gauchouillard est un mutant du franchouillard.
                                                                      Il en reprend l’insuffisance mentale, l’étroitesse intellectuelle, l’esprit borné et la haine farouche du juif.
                                                                      Il ajoute à cet héritage la typique frustration socialiste d’envie, de jalousie, de rancœur et d’amertume vis-à-vis d’une aisance non acquise par lui-même parce qu’elle exige inventivité, créativité et productivité personnelles.
                                                                      Néanmoins, il se considère un aryen de la pensée de gauche, un dispensateur de vérités définitives et absolues jamais démontrées, un grand ordonnateur de leçons de morale et de vertu seulement applicables aux autres.
                                                                      Par sa matérialisation constante du négativisme, le gauchouillard est une provocation sous-jacente du totalitarisme sous toutes ses formes, favorisant notamment le développement des desseins les plus conquérants du capitalisme.



                                                                      • RBEYEUR 22 décembre 2012 16:40

                                                                        @moonmartre.

                                                                        « …A partir de quel montant de salaire estimez-vous qu’un contribuable devient un traître à la nation en voulant s’installer dans un autre pays ?... ».

                                                                        On doit s’interroger, en premier lieu, sur la forfaiture de l’Etat  avant d’aborder  la question de la « traitrise » du contribuable.

                                                                        En matière fiscale, la forfaiture de l’Etat est indiscutable en comparant le code général des impôts avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789.

                                                                        Entre autres considérations, nul besoin d’être juriste pour constater que le « contribuable » n’existe pas.

                                                                        En effet, étant donné  qu’aucune des dispositions de la déclaration des droits de l’homme éliminant l’« impôt » au profit de la « contribution librement consentie » n’est appliquée, le « sujet taillable à merci », tel que défini sous la monarchie absolue, demeure

                                                                        Il en ressort que la notion de « traitrise du contribuable » est absurde puisque le « contribuable » n’existe pas.

                                                                        L’émigration et la fraude fiscale sont, bien évidemment, des accusations délictuelles sans aucun fondement puisque ce sont des manifestations de fait contre un incontestable déni de droit institutionnel.

                                                                        Mais l’oligarchie politico/fonctionnariale, son armée de cinq millions cinq cent mille fonctionnaires, et divers ayants droits vivant aux crochets de la collectivité, qualifient de « crime de lèse-majesté » l’émigration et la fraude fiscale commises par ceux qu’ils considèrent irrémédiablement comme des « sujets taillables à merci ».


                                                                        • Irina leroyer Irina leroyer 24 décembre 2012 02:26

                                                                          RBEYEUR,


                                                                          je partage votre avis, tout est dit il n’y a rien a ajouter. ceux qui fustigent GD ou les autre exilés devraient se regarder dans un miroir et se demander si ce n’est eux même qui sont la cause des départs. 

                                                                          irina


                                                                        • Connolly 24 décembre 2012 10:09

                                                                          « je partage votre avis, tout est dit il n’y a rien a ajouter. ceux qui fustigent GD ou les autre exilés devraient se regarder dans un miroir et se demander si ce n’est eux même qui sont la cause des départs. »


                                                                          Mon dieu ! Pauvres riches ! Franchement on croit rêver parfois. Heureusement pour certains que le ridicule ne tue pas ...

                                                                        • Irina leroyer Irina leroyer 29 décembre 2012 08:23

                                                                          connoly,


                                                                          « heureusement que le ridicule ne tue pas »

                                                                          effectivement sans quoi tu serais déja mort !

                                                                          Irina

                                                                        • Connolly 29 décembre 2012 18:22
                                                                          « effectivement sans quoi tu serais déja mort !

                                                                          Irina »

                                                                          Cela cher Irina c’est du niveau, « C’est celui qui le dit qui l’est », propre au cours de récréation. 

                                                                          Pas très constructif en tous cas.

                                                                        • Irina leroyer Irina leroyer 31 décembre 2012 07:55

                                                                          connoly,


                                                                          c’et l’expression faussement ironique que vous ressortez sans cesse : « pauvre riches » qui m’a fait réagir.

                                                                          pourquoi, celui ou celle qui possède, matériellement plus de biens que vous doit il être désigné péjorativement comme un coupable ou un criminel ?

                                                                          comparativement, un habitant du bidonville de Bombay pourrait vous qualifier, vous Connelly, de sale riche, nanti, profiteur.. etc ... car effectivement , dans les faits, vous êtes 10 000 fois plus riche que lui.

                                                                          Y avez vous pensé ? 

                                                                          on est toujours plus riche ou plus pauvre qu’un autre. L’essentiel ne serait il pas d’arriver à se satisfaire de ce que l’on a ? la jalousie est un vilain défaut. j’espère que vous arriverez à la surmonter et qu’à l’avenir je ne verrai plus dans vos articles ou vos réactions de telles interjections qui au final vous ridiculisent. 

                                                                          quant à ma réaction sur le ridicule qui ne tue pas, elle était aussi minable que vos propos, je l’admets.

                                                                          cordialement

                                                                          Irina

                                                                        • Connolly 31 décembre 2012 09:14
                                                                          « c’et l’expression faussement ironique que vous ressortez sans cesse : « pauvre riches » qui m’a fait réagir. »

                                                                          Ecoutez, je ne vais pas revenir là-dessus. D’une part, cette expression, je ne l’ai utilisé qu’une fois (et non pas sans cesse). D’autre part, si vous voulez savoir pourquoi je l’ai utilisé, vous pouvez toujours relire mon débat avec RBEYEUR (je vous dirai seulement ici qu’il s’adressait non pas à vous en particulier et à tous ceux qui abondaient dans le même sens).

                                                                          Dernier point : « ironie » et « grossièreté » ne sont pas synonymes.

                                                                          « pourquoi, celui ou celle qui possède, matériellement plus de biens que vous doit il être désigné péjorativement comme un coupable ou un criminel ? »

                                                                          Loin de moi cette idée, vous avez une forte tendance à extrapoler les propos de vos contradicteurs. Pour en savoir plus, lire mon débat avec RBEYEUR.
                                                                          Et puis, je vous prie (et je vous le demande avec courtoisie), cessez une bonne fois pour toute d’insinuer une quelconque jalousie chez ceux qui s’offusquent de la cupidité grossière de certains riches (parce qu’il ne s’agit pas d’autre chose à l’origine de mon « pauvres riches », lesquels « pauvres richesses » ne se contentent pas de ce qu’ils ont justement et en veulent toujours plus, ce qui devrait en principe vous offusquer tout autant). Pour certains, comme moi, l’argent est loin de constituer une fin en soi. Je ne jalouse ni la richesse, ni la réussite de telle ou telle star ou patron du CAC40. Et ce tout simplement parce que je pense avoir atteint partiellement mes objectifs au regard de mes projets initiaux, lesquels n’étaient nullement de devenir « riche » (millionnaire ou milliardaire), sinon vous pensez bien que j’aurais tenté de faire autre chose. En clair, je ne suis ni riche (donc ni millionnaire ni milliardaire), ni une star, mais j’estime néanmoins avoir réussi pour partie, tout simplement parce que j’exerce des activités qui me passionnent et me font vivre (même si tout n’est pas parfait, loin de là) - un peu comme un sportif professionnel, l’argent en moins. 

                                                                          « comparativement, un habitant du bidonville de Bombay pourrait vous qualifier, vous Connelly, de sale riche, nanti, profiteur.. etc ... car effectivement , dans les faits, vous êtes 10 000 fois plus riche que lui. »

                                                                          C’est un lieu commun que d’affirmer que l’on est plus riche que Pierre, Paul ou Jacques. J’irais même jusqu’à dire que nos SDF sont des nantis par rapport aux habitants des bidonvilles de Bombay.

                                                                          La question n’est pas là. Elle réside dans la cupidité outrancière de certains riches de chez nous (pays occidentaux), d’une part (ceux qui s’exilent pour raisons fiscales, d’autant que la mesure visant imposer à 75 % les revenus au-dessus de 1 million relevait plus de la symbolique qu’autre chose puisque riches ils le demeureront après coup), et dans les inégalités outrancières (en termes de répartition des richesses) à mon sens injustifiés, lesquelles (là encore, à mon sens) polluent nos sociétés, génèrent sa violence, son insécurité, son égoïsme, ses jalousies (et pas seulement envers les « riches », mais envers ceux qui ont tout simplement plus que vous), ses fractures... Or je ne vois pas trop (et n’y croit pas bcp du reste) comment l’on pourrait réduire drastiquement celles-ci via des recettes inspirées du libéralisme. D’où mon engagement aux côtés de la gauche radicale justement (laquelle est bcp plus éclectique que vous ne semblez le penser).

                                                                          « quant à ma réaction sur le ridicule qui ne tue pas, elle était aussi minable que vos propos, je l’admets. »

                                                                          Sauf que mon propos, lui, n’était pas minable. Voir mon débat avec RBEYEUR.


                                                                        • LEELOO Sa 31 décembre 2012 09:24

                                                                          Salut, Géant bleu smiley 


                                                                          make my day please, dear bro smiley

                                                                        • Irina leroyer Irina leroyer 2 janvier 2013 21:54

                                                                          Connely,


                                                                          vous voila arrivé à de meilleurs sentiments !

                                                                          aussi je vous renouvelle tous mes voeux pour 2013

                                                                          Irina

                                                                        • Connolly 3 janvier 2013 08:44

                                                                          Chère amie, je n’ai jamais éprouvé de mauvais sentiments envers quiconque.

                                                                          Encore une fois, ce n’est pas parce que l’on s’exprime parfois à coups d’ironie, voire de sarcasme, que l’on est empreint de mauvais sentiments ou que l’on éprouve de la haine. On peut ainsi très bien être ironique ou sarcastique sans pour autant insulter l’autre ou être grossier à son égard.

                                                                          Bref...

                                                                          Je vous adresse tous mes meilleurs voeux également.

                                                                        • antonio 23 décembre 2012 09:11

                                                                          Torreton : quelle vulgarité chez cet histrion malade de ne pas avoir de talent !


                                                                          • julius 1ER 23 décembre 2012 10:04

                                                                            @irina


                                                                            Les cons ne comprennent que les baffes dans la gueule et les coup de pied au cul et ils seront bientôt servis car en favorisant l’inaptocratie, ils mettent le pied à l’étrier au FN et aux extrémismes.

                                                                            et toi tu te permet de dire que nous avons des esprits totalitaires ???j’ai du mal à croire que tu sois une femme pour être aussi vulgaire ?????????????????

                                                                            • julius 1ER 23 décembre 2012 10:30

                                                                              @irina 


                                                                              pour être plus politique, d’après tes écrits, je pense que tu dois être Sarkosyste fraction Copéiste qui pense que seule la Droite est légitime pour gouverner ce qui est vraiment un comble, car le bilan de cette décennie de droite est une réelle catastrophe pour le pays : + 1000 milliards de dettes, un déficit commercial constant depuis 10 ans dû à un mauvais positionnement sur les marchés trop de bas de gamme,( à ce propos tes génies de droite ont été incapables en10 ans de corriger le tir, en faisant comme si de rien n’était preuve de la pensée unique qui réside dans ces sphères là) un alignement sur les USA qui nous coûte et ne rapporte rien............ tu dénonces la retraite par répartition mais saches que la plupart des pays ou elle fonctionne par capitalisation et bien les gens en sont pour leur frais , les retraités se retrouvent avec des retraites misérables au moins on peux dire que la répartition entretient le moteur de la consommation ce qui n’est pas négligeable par les temps qui courent .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès