• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Philippe Val ou la deuxième mort de Charlie Hebdo

Philippe Val ou la deuxième mort de Charlie Hebdo

Lorsque j’avais entre 16 et 17 ans, la lecture d’Hara Kiri puis de Chalie Hebdo était une vraie bouffée d’oxygène dans la France gaulliste de l’époque.

Mes meilleurs souvenirs (pas forcément pour les fondateurs du journal) :

Le numéro d’Hara Kiri saisi par la justice à la demande de Valéry Giscard D’Estaing, président de la République, pendant le premier choc pétrolier que j’ai pu avoir entre mes mains. On y voyait un montage dans lequel l’épouse du chef de l’Etat était assise nue sur les genoux d’un émir. Le texte disait : "Giscard vend sa femme aux émirs." Ledit émir disait : "Trop maigre, un baril."

Lorsqu’on voit aujourd’hui les fakes (montages photoshop) disponibles sur le web, on a du mal à croire que cela pouvait suffire à l’époque pour interdire un journal.

Charlie Hebdo était interdit dans les casernes (au même titre que L’Humanité) dans les années 70. En 1976, il était enfin autorisé. Le premier numéro autorisé titrait : Premier numéro autorisé dans les casernes "Merde à l’armée" sur fond kaki. Interdit dès le lendemain.

C’était ça Charlie !!!

De Cavanna ("Il ne suffit pas d’être con. Il faut être fier de l’être" et son "je l’ai pas lu, je l’ai pas vu mais j’en ai entendu parler") à Choron (les jeux de con du Professeur Choron), en passant par Reiser (Gros Dégueulasse) , Wolinski (Vive les femmes), Delfeil de Ton, GEBE (l’an 01), Cabu (Duduche, les beaufs) et tant d’autres on pouvait ressentir une authentique énergie contre un pouvoir réactionnaire et répressif. Il n’y a qu’à voir le nombre d’interdictions de publication ou de mise en vente.

Créé en 1960 sous le nom de Hara Kiri (nous conseillons à ceux qui ne le connaissent pas de faire des recherches sur un moteur de recherche d’images pour découvrir quelques couvertures), interdit à la publication en 1961. Reparaît puis de nouveau interdit en 1966. Interdit en 1970 ("Bal tragique à Colombey") il renaîtra de ses cendres sous le nom de Charlie Hebdo.

La liste des interdictions de parution, d’affichage ou de présentation au public pour les kiosques serait trop longue mais prouve la détermination des hommes.

Le Charlie Hebdo de Philippe Val ne risque pas ce genre de mesures.
Pourquoi ?

Tout simplement parce que Philippe Val a transformé un mythe en un fanzine qui ne dérange plus grand monde à part quelques religieux tatillons. Philippe Val a transformé un brûlot en mag pour bobos amusés dont seule la couverture essaye encore de donner le change.

J’ai connu le Philippe Val qui se produisait sur scène aux côtés de Patrick Font dans les années 70. Qu’en dit le site Web Aubonsketch ?

Patrick Font a surtout inventé un style, un ton nouveau pour le café-théâtre et la chanson. Et ce, en même temps que Coluche et bien avant Renaud. Un ton mordant, provocateur, libertaire, proche de l¹esprit d’Hara-Kiri des années soixante mais sur la scène. Il a, par ce biais, influencé pas mal de nos nouveaux humoristes. Christophe Alévèque, Laurence Boccolini, Didier Porte, Laurent Violet ou des groupes comme les Wriggles, Lobo & Mie, Les Épis Noirs et Blue-Jean-Society se réclament de lui.

Dans sa jeunesse, il passait ses journées d’ado à écouter ses maîtres en matière de chanson : Brassens (le détonateur de sa vocation), Roger Riffard, Guy Béart, Anne Sylvestre, Patachou, Marie-José Neuville, Pierre destailles (le chansonnier auteur de "Tout ça parce qu’au bois d’Chaville" qu’il reprendra plus tard), bref tous les bons auteurs des cabarets rive-gauche des années 50. Puis il essayait d’en faire autant sur sa guitare. ... / ... Mais c’est en juillet 1966 qu’il fit véritablement ses débuts de chansonnier en étant embauché au Caveau de la République pour trois chansons et 20 francs par soirée. C’est dans ce cabaret, véritable antre des chansonnier (ils sont tous passés par là...), qu’il fera son apprentissage de la scène et qu’il créera son style unique "toujours vulgaire, jamais grossier !..." ... / ...

Arrive enfin l’année 1970, année importante dans la vie de Font, celle de sa rencontre avec Philippe Val. C’est le coup de foudre artistique. Val, en 70, c’est un gros pull en laine troué, une moustache bizarre, des cheveux longs mal coiffés et des chansons pessimistes et destructrices qu’il crache à la gueule du public avec une rage non dissimulée. Dès le début de leur rencontre ils ont envie de monter un spectacle ensemble. C’est ainsi qu’en Janvier 1973, au Théâtre de Dix-Heures, aura lieu la première du duo Font & Val. Le public est coupé en deux : les anarcho-gauchistes abonnés à vie à Charlie Hebdo sont heureux, tous les autres sont radicalement contre. .../... Avec Val, il créa une troupe de café-théâtre et écrivit quelques pièces qui deviendront des références dans le genre : "En ce temps-là les gens mouraient" en 1973 et "Sainte-Jeanne du Larzac" en 1974. En novembre 1974, après avoir squatté à La Pizza du Marais, la troupe s’installe au Vrai Chic Parisien, l¹ex-Café de la Gare de Coluche et de Romain Bouteille. Dans ce lieu mythique, se jouera "La Démocratie est avancée", troisième pièce de la troupe. En 1977 débutent les premières tournées Font & Val en province et sort leur premier disque : "L’autogestion". Grâce au soutien du Charlie Hebdo de l¹époque et de quelques animateurs de France Inter (Bouteiller & José Artur), ils remportent un beau succès. Ensuite tout s’accélère, les spectacles comme les disques. Font & Val deviennent de plus en plus célèbres.

Entre 77 et 86, Font & Val vivent leurs heures de gloire. Il n’y a pas un festival de la chanson où on ne les voit pas, pas une année sans la sortie d’un nouveau disque et un nouveau spectacle. Charlie Hebdo leur consacre même une double page entièrement dessinée par l’ami Cabu, qui signera également la plupart de leurs pochettes de disque et affiches. En 1986, Font sort son cinquième disque solo, "Patrick Font, 19 chansons", album qui deviendra vite culte auprès des amateurs de la bonne chanson française abonnés à "Paroles & Musiques" puis "Chorus". Entre 1986 et 1991, Font & Val vivent, comme la plupart des chanteurs des années 70, une petite période dans le creux de la vague. Leurs albums "Votez Sensuel" (unique disque de Font & Val entièrement réalisé dans un studio avec une face Val et une face Font) et "Bientôt l’Europe" se vendent peu.

Le vendredi 16 août 1996, je lis dans mon journal régional qui est L’Est Républicain : "Font a été arrêté, mis en examen et écroué sur plaintes de plusieurs familles pour des affaires de moeurs à l’encontre de filles mineures. L’animateur a admis avoir noué des relations avec des jeunes filles mineures, faits qui correspondent à deux chefs de mise en examen retenus à son encontre (attentats à la pudeur et attouchements sur mineures de moins de 15 ans par personne ayant autorité) mais a catégoriquement nié toute autre accusation. (En pleine affaire Dutroux, tout le monde fera l’amalgame et il se fera traiter de violeur et d’assassin.) Il fera 4 ans de prison.

Aujourd’hui, Font est tous les lundis soirs au théâtre du Lucernaire à Paris dans un spectacle intitulé "Politiquement incorrect" avec plein de ses anciens potes... Val, de peur que son histoire ne brise sa carrière, refuse de retravailler avec lui. Font prépare un tout nouveau spectacle "Le Rocky Humour Chaud" avec Serge Llado et un guitariste nommé Frédéric Belinsky et un nouveau disque de ses nouvelles chansons. La vie continue... et Font avec...


Déjà les prémices de l’angoisse du politiquement correct... et du qu’en-dira-t-on ?

Est-ce cette même angoisse qui pousse Philippe Val à sanctionner Siné ?

Et pour les plus jeunes, qui est Siné - Source WIKIPEDIA

À quatorze ans, il entre à l’École Estienne et y étudie le dessin et la maquette. La nuit, il gagne sa vie en chantant dans les cabarets. À son retour du service militaire, qu’il passe en grande partie en prison, il commence à dessiner et fait des retouches sur les photos des revues pornographiques de l’époque. Il publie son premier dessin dans France Dimanche en 1952 et reçoit le Grand Prix de l’Humour Noir en 1955 pour son recueil "Complainte sans paroles".

C’est sa série de dessins sur les chats qui le lance définitivement, il entre alors à L’Express comme dessinateur politique.

Il exprime ses opinions anticolonialistes pendant la guerre d’Algérie. Alors qu’il remplace brièvement François Mauriac au bloc-note du journal lorsque ce dernier devra s’absenter pour raisons de santé, ce "débloque-note" vaut à L’Express de nombreuses lettres indignées de ses lecteurs et obligera Jean-Jacques Servan-Schreiber à publier une lettre d’excuses en première page du journal, ce qui n’arrangera pas ses relations avec Siné, celui-ci continuant à publier des dessins engagés dans le journal. Défendu par Jacques Vergès, alors avocat du FLN, Il quitte l’Express en 1962 pour créer son propre journal, Siné Massacre, où il exprime alors son anticolonialisme, anticapitalisme, anticléricalisme et son anarchisme.

En mai 1968, il fonde L’Enragé avec Jean-Jacques Pauvert. En 1981, il rejoint l’équipe de Charlie Hebdo avec sa rubrique Siné sème sa zone et en 1981 Michel Polac fait appel à lui pour l’émission Droit de réponse sur TF1. À la suppression de l’émission en 1987 en raison d’un dessin (de Wiaz) annoté d’un : Bouygues, une maison de maçon, un pont de maçon, une télé de m..., il passe à L’Événement du Jeudi avec Loup.

En 1992, il reprend sa rubrique Siné sème sa zone à la reprise du nouveau Charlie Hebdo, non sans quelques heurts avec la nouvelle direction. En 2004, il soutient la liste Euro-Palestine. Il est également membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Siné a toujours affiché un athéisme militant.

"La religion m’énerve. C’est de l’obscurantisme, ça rend les gens idiots. La soumission enlève le libre arbitre et impose des tabous. Je n’ai jamais cru en Dieu. Ça m’a toujours paru infantile. Mais ce n’est pas le fait que les gens croient qui m’énerve, c’est le prosélytisme, cette façon de nous faire partager des trucs saugrenus. Les curés, les rabbins, les ayatollahs inculquent des choses fausses aux enfants. La religion devrait être quelque chose de personnel."

"Je vois d’un meilleur œil les religions orientales, par exemple l’hindouisme. Je trouve amusantes l’idée de renaître et leur représentation des dieux. Je n’y crois pas, mais ça me choque moins. Et j’adore les gospels. Ce qui me plaît, c’est la façon dont chantent les Noirs-Américains, pas l’aspect religieux." Le 11 juin 2008, Siné avait publié, également dans Charlie Hebdo, une chronique violemment contre l’islam qui ne provoque pas de remous éditorial : "J’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul !"

Et oui, ça c’est Siné avec ses outrances et c’était aussi ça Hara Kiri et Charlie Hebdo

Mais Siné c’est une époque, un contexte et un journal dont lui-même et Val n’ont pas la même vision. Mettre Bob Siné au pilori et au chômage, signifie que l’esprit et le nom du journal ont définitivement cessé d’exister.

Quel est le motif pour lequel Philippe Val a sanctionné Siné ?

Dans une chronique publiée le 2 juillet 2008, Siné écrit à propos de Jean Sarkozy :

"Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit !"

Ce texte déclenche une vive polémique lorsque six jours plus tard, Claude Askolovitch dénonce sur RTL "un article antisémite dans un journal qui ne l’est pas", tandis que Philippe Val promettait de condamner le texte de Siné dans son journal. Siné, après avoir rédigé une lettre d’explications et d’excuses à paraître, se rend compte que Philippe Val voulait publier conjointement un texte que Val voulait faire signer par toute la rédaction - une partie refusera, dont Michel Polac, et le texte ne sera pas publié -, ce qu’il considère comme "une pétition contre lui". Il trouve cela "dégueulasse" et refuse donc de publier ses excuses. Philippe Val lui annonce alors son licenciement, le 15 juillet 2008.

Une pétition déclarant "Nous apportons notre soutien inconditionnel à Siné" a été signée notamment par des dessinateurs dont Jacques Tardi, Tignous, Willem, Pétillon, Pichon, Philippe Geluck, Desclozeaux, des écrivains tels Gilles Perrault, François Maspero et Raphaël Confiant, des philosophes comme Michel Onfray et Daniel Bensaïd, les humoristes Guy Bedos et Christophe Alévêque, l’écrivain et cinéaste Fernando Arrabal, le réalisateur Pierre Carles, des enseignants, des journalistes (Denis Robert, Denis Sieffert), la comédienne Marina Vlady, le porte-parole de la LCR Alain Krivine, l’entarteur Noël Godin, le vice-président de l’Union juive française pour la paix Pierre Stambul, le musicien François Hadji-Lazaro, le DAL ou encore Rony Brauman, ex-président de Médecins sans frontières et, plus modestement ... la rédaction de Slovar les Nouvelles.

Clairement, en ayant lu la partie de l’article consacré à Font et Val, il semblerait que le "gros pull en laine troué, une moustache bizarre, des cheveux longs mal coiffés et des chansons pessimistes et destructrices qu’il crache à la gueule du public avec une rage non dissimulée" ait repris le dessus mais avec toutefois une nouvelle habitude : celle du politiquement correct. Il est vrai que les afficionados de Charlie Hebdo se souviennent d’avoir halluciné en voyant Philippe Val sur les plateaux de télévision en 2005 se faire le promoteur du OUI à la constitution européenne.

Que craint Philippe Val ?

Que l’embourgeoisement de son journal ne soit remis en cause par un vieux guerrier anticonformiste ?

Que quelques philosophes ou grands intellectuels arrêtent leur abonnement à Charlie ?


Il semble que l’affaire des caricatures de Mahomet et la couverture de Charlie de cette époque ait sapé la résistance nerveuse de Philippe Val. A moins que ce ne soit le soutien de Nicolas Sarkozy à cette époque ?

Rappel : Alors que Charlie Hebdo, poursuivi après la publication de caricatures du prophète Mahomet pour "injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion" par la Grande mosquée de Paris et l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), deux composantes du Conseil français du culte musulman (CFCM), répond depuis ce matin de ces accusations devant le tribunal correctionnel de Paris, Nicolas Sarkozy affirme dans une lettre lue à l’audience par l’un des avocats de l’hebdomadaire satirique : "Je tiens à apporter mon soutien à votre journal qui s’inscrit dans une vieille tradition française, celle de la satire".

La peur n’évite pas le danger M. Val, et si la peur l’emporte sur tout le reste que penser de votre vue de l’impertinence ?

Impertinence, nous vous le rapellons, sans laquelle le journal que vous dirigez n’aurait jamais existé.

J’avais déjà du mal ces derniers temps à acheter Charlie en raison de la faible qualité de son contenu. Cette fois-ci lorsque j’aurai cette envie, je me plongerai dans la lecture d’un livre qui m’a été récemment offert et qui montre et parle des années Charlie, les vraies !!!

Pour finir, j’aimerais pasticher Diane Dufresne et sa Chanson pour Elvis.

Tu vieillis mal, Charlie
T’aurais p’t’êt dû mourir
Comme Marilyn ou Janis
T’avais pas l’droit d’vieillir

Décidément M. Val, vous êtes un imbécile que j’espère... malheureux. Rendez-nous Charlie Hebdo et baptisez votre journal Val Hebdo !!!

Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (267 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 25 juillet 2008 12:35

    et en plus siné allait faire ses excuses
    quel vendu ce val


    • LaEr LaEr 25 juillet 2008 13:25

      Il me semble que, plus que des excuses, c’était un texte où Siné expliquait qu’il était désolé si le texte était mal interprété. D’ailleurs, c’est normal : on fait des excuses quand on est coupable, et dans le cas de Siné, il n’est coupable que d’avoir apporté son soutient à Denis Robert contre l’avis du Despote de Charlie Hebdo...

      Même si je suis entièrement d’accord avec lui, sa pique sur le bottage de cul des voilées méritaient certainement plus des accusations d’intolérance... Mais il est clair que pour certains, toute critique contre un juif est antisémitisme, alors qu’il est tout de même "de bon ton" de cracher sur l’islam ou le christianisme...

      Le plus abérant dans cette histoire est de voir ceux qui se défendaient si justement dans l’affaire des caricatures de Mahomet adopter la même position que les intégristes qui les attaquaient...



    • toubakouta 25 juillet 2008 13:37

      Les propos de Siné sont clairement antisémites.... à l’image des affiches de propagande antisémite du passé Juif = argent = voleur.

      Qu’il dégage, on perd pas grand chose


    • snoopy86 25 juillet 2008 14:57

      Pour ceux qui ne s’en étaient pas rendu compte rappelons que le premier commentateur de ce texte a pris pour pict la photo de Khaled Kelkal :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Khaled_Kelkal

      Voilà qui augure bien de la suite du fil

      Gazi et Brieli ne semblent pas s’en offusquer...


    • Djanel 25 juillet 2008 15:12

      Snoopy

      Je signale votre commentaire comme étant abusif parce hors sujet.


    • snoopy86 25 juillet 2008 15:16

      Djanel,mon petit trollichon...

      Il me semble au contraire parfaitement dans le sujet.

      Demande à Momo de t’expliquer...


    • Gazi BORAT 25 juillet 2008 18:40

      @ SNOOPY

      Félicitations, quelle mémoire Inspecteur !

      Je ne me souvenais même plus de l’apparence de Mr Kelkal.. que vous êtes apparemment le seul à vous offusquer de voir ici.

      Puisque vous l’évoquez, parlons-en... J’ai, en mon âme et conscience, toujours douté de l’activisme conscient de ce jeune et de sa culpabilité dans les faits qui lui étaient reprochés.

      Mes éléments de réflexion ?

      L’intérêt de la junte algérienne, d’une part de repousser le processus électoral en maintenant un certain niveau de terreur à l’intérieur, d’autre part de solidariser dans sa cause le gouvernement français de l’époque en exportant dans l’hexagone ces attentats qui frappaient les Algériens.

      Khaled Kelkal fut, au pire un ado déboussolé manipulé un officier traitant mais certainement pas un terroriste professionnel. J’ai du mal à concilier le palmarès qu’on lui attribue et le fait que ce jeune de 24 ans n’ait pas eu d’instruction militaire conséquente... Ajoutez à celà comme seule preuve confondante une empreinte digitale récupérée tardivement sur un morceau de bande adhésive..

      Sa mort fut bien pratique car, miraculeusement, elle contribua à clore l’enquête sur les attentats de 1995 et les circonstances de celle-ci sont troublantes : abattu impeccablement de nuit par des gendarmes disposant d’intesificateurs de lumière tandis que lui n’y voyait goutte et n’était armé que d’un vieux 7,65 de la police..

      http://www.zitocland.com/administrer/upload/160706_182037_PEEL_w3GcEz.JPG

      Comment les gendarmes ont-ils fait pour ne pas le prendre vivant ? Je m’en étonne encore.. Je persiste à penser que sa mort tombait à pic...

      En fait de terroriste, parlez-moi d’un Carlos, d’une Gundrun Esslin, d’une Fusako Shigeinobu, d’un Max Frerot.. mais Kelkal.. je n’arrive pas à le prendre au sérieux..


      - - - - - - - - - - -

      Parlons sérieusement, maintenant : je suis par contre gravement choqué par votre avatar qui fait la promotion d’un sport non seulement parmi les plus bourgeois, mais aussi parmi les plus désastreux au niveau écologique.

      Combien de tonnes d’eau pour un hectare de green ?

      gAZi bORAt





    • snoopy86 25 juillet 2008 19:53

      @ Gazi

      Je passerai sur Kelkal, votre version des faits étant pour le moins contestable...La seule chose dont nous soyions sûr étant qu’il s’agissait d’un petit voyou converti au terrorisme islamique...

      Mon plaisir est de pouvoir vous prendre en défaut sur le golf et là vous ne pourrez tenir l’affrontement...Vous me voyez heureux de pouvoir réfuter vos idées recues ( rassurez-vous vous n’êtes pas le seul)

      Je vous conseille néanmoins d’accompagner un golfeur sur un parcours, et il en est de magnifiques en Alsace, vous pourrez alors y apprécier l’odieux privilège qui est le mien...

      Bien que ne reniant pas mon appartenance à ce que vous appelez la bourgeoisie ( personnellement j’aurais la tentation de me classer ailleurs...) je pratique effectivement assidument depuis plus de 25 ans le même sport "bourgeois" que 30 millions d’américains, une dizaine de millions de britanniques, et grosso-modo 80 à 100 millions de bourgeois dans le monde.

      Ma cotisation annuelle, pour jouer dans un environnement magnifique est d’environ 1000 euros, ce qui fait que chaque parcours me coûte moins cher qu’une place de cinéma...

      Mon matériel, trés haut de gamme, que je renouvelle environ tous les 10 ans peut être estimé à 1500 euros, soit beaucoup moins cher que le moindre vélo de sport.

      Sur le plan écologique, le golf est au contraire un sport en pointe. Si celà vous intéresse allez visiter le site de la fédération. Mon golf ne préléve pas un litre d’eau en dehors des étangs dont il est garni, et de nombreux golfs utilisent l’eau des stations d’épuration. Un terrain moyen ( 60 à 80 hectares) consomme de toutes façons infiniment moins que la moindre terre agricole arrosée.

      Quant à vous, comment entretenez-vous votre forme ? Car si vous vous contentez de taper sur un clavier vous coutez ou allez couter trés cher à la collectivité...

      Désolé je n’arrive plus à placer les smileys...


    • Gazi BORAT 25 juillet 2008 20:58

      Je ne cherclais qu’à vous titiller sur cette question du golf, mais je vois que vous avez l’habitude d’être attaqué sur ce sujet. Je n’ai personnellement rien contre ce sport ni contre ceux qui le pratiquent.

      Concernant Kelkal, petit voyou... disons délinquant. Converti au terrorisme islamiste.. disons qu’à cette époque, on y trouvait nombre de prédicateurs qui relevaient du bateleur de foire.

      J’en ai vu pratiquer, c’est du niveau du missionnaire.. catholique apprenant à un Noir à faire du vélo puis, l’amenant au milieu d’un village, lançant un défi au païen :

      • "Regardez ce qu’est capable de faire votre camarade depuis qu’il a reconnu Jesus Christ comme son Seigneur.." et le nouveau converti de faire un tour de piste devant leas animistes épatés.
      • "Et maintenant, nous allons voir : votre dieu est il capable de vous faire maitriser le petit cheval de fer ?"
      Je vous laisse imaginer le résultat..

      Revenons aux prêcheurs en milieu carcéral.. Certains vous écrivaient en arabe le nom de Dieu.. avec une graphie savamment déformée... Ils vous retournaient ensuite la feuille et vous pouviez voir.. une vache !

      Ils reprenaient ensuite l’opération, et vous faisaient apparaitre, toujours en retournant le papier.. un chat !
      • "N’est-ce pas prodigieux ? Avec le nom de Dieu, tu peux dessiner n’importe quel animal de la Création..."
      Ils possédaient une demi douzaine de tours de foire dans le même acabit... Passaient ensuite les preuves : il est écrit dans le Coran que l’eau de Mer et l’eau douce ne peuvent se mélager.. des scientifiques l’on découvert il y a quelques années.. Le commandant Cousteau, un scientifique français, en a été tellementy saisi qu’il s’est converti illico !

      Lorsque l’homme a mis le pied sur la Lune, il a entendu dans son casque l’appel à la prière... etc, etc..
      Concernant cette dernière anecdote, la branche française de la secte Sokka Gakkai la raconte avec le Sutra du Lotus (Namyohorengekyo !).

      Le problème de la prison, c’est qu’on y met des jeunes immatures, qui n’ont pas achevé le développement de leur personnalité, qui ont un parcours familial chaotique, et qui sont prêt à s’identifier à n’importe quel adulte leur offrant un modèle positif..

      La suite du sermon est la suivante :
      • "Tu vois où elle t’a mené ta vie.. Elle n’a pas de sens.. Rejoins Dieu et sors de ta misère.."
      Les cibles idéales sont les jeunes non arabophones, avec problèmes identitaires et devant qui la moindre formule en arabe prononcée de façon sépulchrale prend une allure de formule magique..

      Avec des techniques bien rôdées, on vous fabrique à la chaïne des Van Der Lubbe prêts à incendier le Reichtag, des Lee Harvey Oswald, des Khaled Kelkal... L’investissement est minime...

      Les mécanismes de stratégie de la tension ne sont jamais à cours de chair à canon.

      Quant au terrorisme, c’est toujours relatif... Les plastiqueurs de l’OAS trouveront sans peine chez vous des excuses : honneur dévoyé, noblesse des causes perdues, etc, etc..

      gAZi bORAt 

    • Gazi BORAT 25 juillet 2008 21:02

      @ SNOOPY

      Il manquait un adjectif "Carceral" au début du post, sans lequel il est incompréhensible..

      gAZi bORAt


    • Djanel 25 juillet 2008 21:24

      C’est bien ce que je pensais le golf qui n’est pas un sport mais un loisir de bourgeois ne coûte pas cher au pratiquants comme snoopy vient de nous le démontrer Mais peut-on évaluer le prix que cela coûte à la communauté.

      Prenons en en exemple : une vache donne 6 000 kilos de lait par an plus un veau. Il faut compter une vache par hectare. Snoopy nous a dit qu’un terrain de golfe, c’est 80 hectares. Donc 80 par 6 000 çà nous donne 480 000 litres de lait qui aurait pu être produit sur le parcours d’un golfe. Un litre de lait entier vaut en grande surface un euro donc le manque à gagner pour la communauté est 480 .000 euros pour un golfe moyen et je n’ai pas compté les veaux. Pour snoopy çà ne vaut pas cher ce n’est pas lui qui paie mais le prolo qui paie son lait de plus en plus cher et comme cette inflation des prix alimentaires n’est pas prêt de s’arrêter à cause que des terres agricoles devront produire du carburant à la place de denrées alimentaires, il y en a qui joueront au golfe tandis que d’autre crèveront de faim.

      .

      .


      Le travailler plus pour gagner moins de Sarkozy vous enrichira car vous ne perdrez plus votre argent en loisirs futiles et plus vous travaillerez et moins vous dépenserez tandis que les pauvres-riches s’ennuieront à jouer au golfe.


    • snoopy86 25 juillet 2008 23:46

      Djanel...tu me fais culpabiliser

      25 ans de golf :
       
      2000 veaux qui n’ont pas vu le jour...

      120 millions de litres de lait perdus....

      D’un autre côté, il parait qu’il n’y a pas pire que le pet de la vache pour la couche d’ozone

      J’ai peut-être fait oeuvre utile...

      J’y réfléchirai demain sur le parcours

      Mes excuses à l’auteur pour nos disgressions écolo-agricoles...
       


    • bernard29 bernard29 25 juillet 2008 12:42

      trés bien.


      • bernard29 bernard29 25 juillet 2008 15:11

        mon commentaire est un peu court alors

        voici le lien pour la signature de la pétition de soutien à Siné

        http://www.soutenir-sine.org/petition/


      • sisyphe sisyphe 25 juillet 2008 12:42

        Indépendamment du cas Val (plus rien à voir effectivement, avec l’esprit Hara-Kiri ou Charlie Hebdo 1ère version), seul Willem a manifesté son soutien à Siné dans cette affaire.

        Je trouve le silence de Cabu, Cavanna, Wolinski, Charb et consorts assez assourdissant.
        Facile de dénoncer les travers des autres, mais quand il s’agit de risquer de perdre son petit boulot, l’esprit critique et la  déontologie sont  facilement mis dans la poche.

        Toutes raisons de boycotter, définitivement, le Charlie de Val et ses sbires.

        L’avis de Delfeil de Ton


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 juillet 2008 16:25

          On peut dire que le cas Val en fait courir plus d’ un ...


        • claude claude 26 juillet 2008 00:11

          capitaine, vous vous surpassez ! smiley


        • alceste 25 juillet 2008 12:56

          Bien vu.
          Comme chanson d’adieu, j’avais pensé à celle de Brel :
          Le coeur au repos
          Les yeux bien sur terre
          Au bar de l’hôtel des "Trois Faisans"
          Avec maître Jojo
          Et avec maître Pierre
          Entre notaires on passe le temps
          Jojo parle de Voltaire
          Et Pierre de Casanova
          Et moi moi qui suis resté le plus fier
          Moi moi je parle encore de moi
          Et c’est en sortant vers minuit Monsieur le Commissaire
          Que tous les soirs de chez la Montalant
          De jeunes "peigne-culs" nous montrent leur derrière
          En nous chantant...


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 juillet 2008 16:07

            @alceste : Ou cette autre de Brel : "Salut à toi, Dame Bêtise"

            @ l’auteur : Merci pour cette excellente retospective de "ce temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.."

            La France a perdu sa courtoisie, elle perd son humour. Me rappelle cette émission où l’on avait sondé les auditeurs pour identifier "Le plus grand Français de tous les temps", où Catherine Deneuve avait battu Jeanne d’Arc et Claude François dépassé Richelieu... 

            Pierre JC Allard


          • K K 26 juillet 2008 09:46

            que des artistes, éphémères peut être, surclasse des gens de guerre n’est pas un si mauvais signe.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 juillet 2008 20:27

            Bien sûr. Et c’est aussi le genre de choix qui permettrait  peut-être de mousser la candidature de certains d’entre nous au titre de" ’plus petit Français de tous les temps... 

            PJCA


          • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 25 juillet 2008 13:20

            "avez-vous reçu l’imprimatur de la seule autorité morale d’Agora Vox : l’ami cartho pratiquant de Morice voulant regarder Avox en famille ?"

            Non et j’avoue ma profonde honte


          • rameur rameur 25 juillet 2008 16:49

            Vous êtes sans yeux,bouche et oreilles, mais la haine vous guide dans les ténébres.


          • TALL 25 juillet 2008 16:59

            Et il s’y connaît en oreilles, notre Bug’s Bunny du far west


          • rameur rameur 25 juillet 2008 20:36

            L’homme au couvre chef en peau de fesse et aux yeux de verres n’est qu’à une portée de flèche.


          • Djanel 25 juillet 2008 21:36

            le rameur

            .

            Excellent . Court mais ho combien efficace ?


          • TALL 26 juillet 2008 08:00

            Si Hugh Bunny croit que mon chapeau est en peau de fesse, vu sa couleur, il ferait bien de se laver le derrière. C’est samedi quand même ....


          • hans lefebvre hans lefebvre 25 juillet 2008 13:55

            Au risque de me répéter, que l’on remette val aux farc, sans espoir de rançon, mais en voudront-ils ? C’est une autre question !


            • Yvance77 25 juillet 2008 14:04

              C’est vrai qu’elle commence à mes les brouter sévère leur sociète néo-con politiquement correct. Des excès et des exgarérations naissent aussi des vérités. Coluche et Choron sont mort deux fois depuis. Et je me demande si Déproges n’aurait pas fini à Fresnes en ces temps bénis de libéralisme.

              A voir l’état de la télé du monde, on voit pa bien ce qui pourrait décaper le cerveau de l’homme. Et puis il y a Val et son retrounement de veste à 180 °.

              Sincèrement on devrait pourvoir rire de tout, et c’est ce qui devrait permettre de sauver l’âme, mais non IL décide autrement.

              Mais j’ai aussi cette intime conviction que cela n’est qu’un prétexte tiré par les cheveux. L’objet du mépris est ailleurs, et vaut mieux accuser son clébard de rage si on veut s’en séparer.

              Merci Val pour cette leçon de lacheté !


              • TALL 25 juillet 2008 17:02

                furtif

                Si maintenant et les jours suivants tu subis un moinssage systématique de tes articles et posts, quoique tu dises, ne cherche pas + loin... il me fait ça depuis des mois.


              • 3°oeil 25 juillet 2008 14:12

                 M. Val en en faisant trop, vient de faire un Hara Kiri à Charlie Hebdo.


                • tiloo87 tiloo87 25 juillet 2008 14:13

                  Etonnant quand même le nombre de tribunes, de forums qui parlent de cette histoire.

                  Ancien lecteur assidu  de hara kiri puis de l’hebdo, voisin de la rue des trois portes, j’ai partagé quelques bouteilles  avec le prof et sa bande.
                  Bien qu’ayant bien aimé aussi les spectacles de Font et Val, je n’ai pas vu d’un bon oeil la reprise du titre par Val : c’était de la nécrophagie.

                  Le plus choquant, à mon sens, est l’absence de réaction des dessinateurs actuels (mais très représentatif de ce qui se passe dans le reste de la société, finalement)
                  D’accord avec Sisyphe :

                  "Je trouve le silence de Cabu, Cavanna, Wolinski, Charb et consorts assez assourdissant.
                  Facile de dénoncer les travers des autres, mais quand il s’agit de risquer de perdre son petit boulot, l’esprit critique et la  déontologie sont  facilement mis dans la poche"



                  • lolet lolet 30 juillet 2008 11:36

                    Oui, cela augure mal du futur, où l’injustice flagrante de la société ne pourra être dénoncée que par une poignée ....

                    Il parait que Charb a laissé tomber Siné ...

                    Visiblement, cette affaire va laisser des traces .... Charb m’et déjà beaucoup moins sympatique ....

                    Je hais la lâcheté !


                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 25 juillet 2008 14:21

                    SALUT A TOUS

                    Pour une fois que je trouvais quelqu’un de fréquentable à Charlie Hebdo, je veux parler de Philippe VAL , toute la horde de gauchos qui sévissent sur agoravox veut sa peau .

                    J’ai beaucoup apprécié la conduite de Monsieur VAL à propos des caricatures de Mahomet . Pourquoi alors qu’il met à la porte cette vieille canaille c ommuniste de SINE qui est surtout le dessinateur de l’Humanité faites vous autant de bruit .

                    Il est interessant de voir que les bolchéviques que l’on croyait disparus sont bien vivants . Pour reprendre une expression que vous connaissez bien : "Il est encore fécond le ventre de la bête immonde"

                    Vive la république quand même .


                    • bobbygre bobbygre 25 juillet 2008 14:26

                      Ca te réjouit vraiment de voir que tous les gens qui ne pensent pas comme toi sont réduits au silence ?


                    • 3°oeil 25 juillet 2008 14:37

                      The bolshoi , un super groupe, musicalement bien sur !!!


                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 25 juillet 2008 14:45

                      DEJA MOINS SIX

                      Bravo amis gauchos encore un effort


                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 25 juillet 2008 15:21

                      SALUT LUDO

                      Je m’amuse

                      Bien sur que vous avez raison ! On ne peut impunèment se moquer des Juifs alors qu’on le peut surtout des cathos .

                      Ce qui m’amuse c’est cette querelle entre gochos . entre anciens et modernes gochos . C’est du petit lait et je me régale comme une vieille chate .

                      cordialement LUDO


                    • hihoha 25 juillet 2008 15:56

                      C’est vrai que les Juifs ont envoyé beaucoup de catholiques vers les camps de concentration.


                    • lolet lolet 30 juillet 2008 11:43

                      Je crois que le fait d’avoir Malka comme avocat n’est pas anodin ...

                      Ce type a eu la peau de Denis Robert en attaquant de la part de Clearstream, la lessiveuse (potentielle) de la scientologie (ça reste à prouver ...).

                      De plus, Val considère comme abrutis tous ceux qui pensent que les coquins du gouvt bush sont derrière le 11 septembre , alors qu’il est complètement incapable de donner des explications claires à cette histoire (je pense au Bât N° 7 qui n’a toujours (!) pas reçu de réponse officielle de son explosion !)

                      and so on ...

                      Et si Val était un agent infiltré ??? Ouaffff !
                      ....je me pose juste la question comme ça ... mais je suis parano...


                    • el bourrico 25 juillet 2008 14:29

                      "Il est encore fécond le ventre de la bête immonde"

                      Tu m’étonnes, c’est vrai que l’esprit d’extrême droite est bien représenté ici.


                      • meta-babar 25 juillet 2008 15:36

                        Vous avez raison sur Val, mais vous n’êtes pas obligé de présenter l’affaire Font comme ça.
                        Val le méchant qui quitte le gentil Font pour pas se faire éclabousser est un raccourci ultra simpliste parce que :

                        - Si Font n’est pas Dutrou loin de là, il a été jugé coupable

                        - Je peux vous dire que les gens qui ont porté pleinte contre lui ne l’ont pas fait pour des raisons politiques.

                        Vous déservez votre message de fond sur Val avec une affaire que visiblement vous ne connaissez pas.


                        • Yohan Yohan 25 juillet 2008 15:45

                          Quand les mous prennent le pouvoir dans un journal satirique, le mieux est encore d’entrer en dissidence et de lancer un nouveau journal. Pas de temps à perdre avec la censure


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 juillet 2008 15:50

                            @ Cambronne : En l’appelant "Monsieur", vous emlevez à Val ce qui lui restait du charme de l’anar hurlant en gilet troué.   Il ne reste que celui qui avait laissé tomber Font au moment difficile. Ce qui reste ne vaut pas la peine d’en parler.   Saluons plutôt Pierre Stambul, vice-président de l’Union juive française pour la paix, dont on critiquera sans doute le manque de solidarité avec la communauté juive, mais qui m’apparait comme l’un de ces justes qui sont toujours nécessaires pour éviter les réactions mal ciblées.   Il se pose ces jours-ci tant de gestes malhabiles, qu’on croirait qu’une opération est en cours pour attiser l’antisémitisme.  Qui y a intérêt ?

                            Pierre JC Allard

                            http://nouvellescociete.wordpress.com


                            • hihoha 25 juillet 2008 15:54

                              Allard, toujours présent quant il faut taper sur les Juifs c’est très tendance chez lui, comme sa coiffure, un Jésus de Montréal en quelque sorte...


                              • Gzorg 25 juillet 2008 16:18

                                Oui mais en fait les dires de Mr Allard au delà d’être souvent juste ...sont quand même bien moins pesant que le communautarisme victimaire de certains qui commencent a gonfler un paquet de Français qui sont, ne vous en déplaise, ni des racistes ni des anti-sémites , mais juste des citoyens qui en ont marre de voir la censure s’établir partout pour les interrêts bien senti de certains....

                                raz le bol du politiquement correcte.


                              • Gzorg 25 juillet 2008 16:13

                                Bon article, mais quelque chose me chagrine....

                                Quelques soient les positions des personnes qui écrivent des articles sur cette lamentable histoire, qu’ elles defendent Siné ou Val, toutes sans exeptions oublient de donner la version de Siné, version qu’il a donné sur RTL deux jours apres avoir été licencié.

                                Et cette version de Siné disait bien autre chose que le supposé conformisme de Val, il a clairement expliqué que VAL lui avait reproché avant tout sa position vis à vis de l’affaire Clearstream / Denis robert ou Siné avait fait judicieusement remarqué que la critique de Val sur Denis Robert dans un edito quelques semaines au paravant pourrait s’expliquer en partie par le fait que l’avocat de Val est également un avocat de Clearstream...

                                Hors curieusement personne ne semble relever cette information...qui pour moi est bien plus importante que les positions de "vierge effarouchée de la pbien pensance" du triste sieur Val...

                                J’aimerais bien aussi voir traiter cet aspect de l’information...parceque cela semble créer des liens entre le nouveau patron de Charlie et les puissance d’argent qui expliquerait beaucoup mieux les tristes dérives de "l’humoriste" mr P. Val...


                                • furio furio 25 juillet 2008 16:24

                                  Inutile de chercher la chti’te bête, val a viré Siné parcequ’il a cru déceler de l’antisémitisme. Et vous savez pour ces gens qui ont justifié, philosophes sionistes à l’appui, le snipe des enfants palestiniens qui jetaient des pierres. Avec ce passif tout est bon ! Pour essayer de se disculper.
                                  La vérité est surtout que val est de la pire espèce de ces gens qui pourchassaient les juifs en 40 ne nous y trompons pas. Les rôles se sont inversés. Hasard de l’histoire ? Jusqu’en 45 ils étaient traqués aujourd’hui ils sont dans la peau des traqueurs ( ils traquent les musulmans, les athées, les cathos, les antisémites comme ils disent). eh ! bien nous les athées qui pensont à ce pauvre peuple parqué dans le ghetto de gaza, on emmerde le val et compagnie et on va pas de gêner de lui dire.


                                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 juillet 2008 16:01

                                    Joffrin commence par employer le mot "race" à propos des juifs dans son article Libé d’hier où il traite Siné de raciste.

                                    Puis sur Internet, il retire le mot "race" à cause des protestations, mais laisse l’accusation d’antisémitisme.

                                    Dans l’article il écrit : le choix d’une religion relève de la volonté. Qu’a dit d’autre Siné ???

                                    Ce Joffrin (de son vrai nom Mouchard) est bien mal inspiré.


                                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 juillet 2008 20:52

                                     Cette apparition de Arthur Mage est un profond dessein de la providence.  Elle vient illustrer comment quelqu’un peut se rendre si casse-pieds que beaucoup n l’écoutent plus et ferment ses posts sans même les lire. Personnellement, j’ai aussi cessé de lire ses messages, mais je ne les moinsse jamais.  Pas de préjugés.  Si quelqu’un veut se dévouer à le lire, pourquoi lui interdire cette bonne oeuvre et priver le Mage du même coup de tout espoir de rédemption ?  S’il dit quelque chose de bien, ainsi, ça se saura... Évidemmnent, il a fallu qu’il emmerde beaucoup de gens longtemps pour qu’on le traite aussi injustement. Il devrait peut-être s’interroger.  Je vous prie de m’excuser de m’être ainsi écarté du sujet de l’article

                                     Pierre JC Allard



                                  • oeil-de-lynx oeil-de-lynx 27 juillet 2008 22:50

                                    Parlant de diabolisé, Monsierr Allard, ce long commentaire a Arthur que vous ignorez toujours n’est il pas une diabolique allégorie moins hors sujet que vous ne le dites ?


                                  • gagnepetit gagnepetit 25 juillet 2008 17:51

                                    Siné, depuis combien d’années il travaillait avec Val ? Il ne s’est aperçu de rien pendant toutes ces années ? Siné, combien de ses dessins ont été interdits de publication par la justice ? Par contre, combien de fois s’est-il autocensuré (voir interview...) ? Allons, entre Charlie Hebdo et le pépé de la provoc, y a pas l’épaisseur d’un papier à cigarette... Le vieil anar est bien édenté, Il ne suffit pas de dire ou dessiner "merde", "flic", torero sans couille" pour être une menace pour l’ordre moral.


                                    • TSS 25 juillet 2008 18:10

                                      il faut signaler egalement le soutien de Polac à Siné !!

                                      personnellement j’ai rompu mon abonnement à "Charlie" il y a deux ans car je n’en pouvais plus des editoriaux

                                      pontifiants de Val !!!


                                      • gagnepetit gagnepetit 25 juillet 2008 18:19

                                        Dans le dernier Charlie, la chronique de Polac est pour le moins ambigüe. Il l’avait écrite avant le "tremblement de terre", ce qui explique pour lui sa présence ... Que veut dire Charlie sans Siné, c’est un journal châtré mais je n’y crois pas trop. Serait-ce de la langue de bois ?


                                      • snoopy86 25 juillet 2008 18:30

                                        Des soutiens comme Polac, j’imagine de toutes façons que Siné s’en passerait....

                                        Je vous conseille la page 147 de son journal intime....


                                      • Polemikvictor Polemikvictor 25 juillet 2008 19:21

                                        Je me souviens d’un photo-montage dans un des premiers Hara Kiri mensuel où on voyait Hitler "tirer gentiment l’oreille des ses fideles déportés " comme Napoleon le faisait avec ses grognards, imaginer une telle provocation maintenant est impensable !!!

                                        La censure quand De Gaulle etait président et Papon ministre de l’intérieur était moins stricte que l’autocensure des cerveaux étroits qui président maintenant à la destinée de ce journal.

                                        Et dire que j’ai posé des affiches pour Charlie Hebdo apres la disparition d’Hara Kiri !
                                        Cela m’ a valu de poser en pleine campagne electorale des Affiches " votez con vous n’avez pas le choix", chez tous les marchands de journaux de ma ville, c’etait le bon temps ( excusez l’ancien combattant) et de me faire repérer par les RG.

                                        Il n’y aurait pas internet j’aurais envie de dire " lisez con vous n’avez pas le choix"


                                        • Polemikvictor Polemikvictor 25 juillet 2008 19:27

                                          Erreur :Papon etait prefet de police et pas ministre de l’intérieur. On ne prete qu’aux riches...


                                          • abersabil 25 juillet 2008 20:14

                                            Nul n’est aveugle que celui qui ne veut pas voir, de toutes les communautés vivant en France, deux retiennent les feux de la rampe, la communauté juive puissante et conquérante, elle a tout noyauté au point de l’investiture, en maîtresse de maison elle est arrivée a faire passer une loi  que les français de souche regretteront de l’avoir votée, la suite de ce qui puisse arriver est tout a fait imaginable, comme résistance légitime a la fanfaronnade adoubée a la mesquinerie de la victimisation ; a contrario, la communauté musulmane fait figure d’un punching ball, sur qui tous les coups sont permis ; même si ces propos paraissent politiquement incorrectes, ils ne sont malheureusement pas loin de la réalité, tout en ajoutant , combien de personnalités sont passées à la trappe depuis que cette loi ( pas très ancienne) fut mise en application ?, quand le droit passe par le pouvoir, il faut bien dire bonjour aux dérives !!!

                                            Une injustice en terre de Palestine, ne peut ne pas éclabousser l’hexagone (sans m’étendre d’avantage là-dessus), d’autant plus, quand la haine supplante la raison, les Hommes  perdent  la leur.
                                            Des val et des Siné ne sont que des dindons de la farce.


                                            • frédéric lyon 25 juillet 2008 20:54

                                              "Une injustice en terre de Palestine, ne peut ne pas éclabousser l’hexagone (sans m’étendre d’avantage là-dessus)"

                                              ......................

                                              Pourquoi ne pas vous étendre davantage au contraire ?

                                              A qui croyez-vous faire peur ?

                                              De quel égout sortez-vous ?

                                              Quant à Siné on attend toujours qu’il porte plainte pour licenciement abusif.


                                              • abersabil abersabil 25 juillet 2008 21:24

                                                Calmos lyon, ne t’excite pas trop, tout ce que je voulais dire c’est que vu que les deux communautés vivent ensemble sur cette terre de France, elles ne sont sûrement pas indifférentes de ce qui se passe en Palestine, que des intello français soutiennent la juste cause palestinienne, qu’ils n’échapperaient pas a la vindicte de cette injuste loi, et d’une manière ou d’une autre ils risquent d’être rattrapés pour leurs positions courageuses ( je sais que tu est courageux devant les faibles, et que tu n’a pas peur, des lors que tu soutiens tes frères sionistes qui nous l’ont prouvé ).
                                                je ne me fait pas le plaisir de vous dire que je ne suis pas un rat....


                                                • frédéric lyon 25 juillet 2008 21:50

                                                  Tiens, c’est toi Abersabi ??

                                                  Ton pseudo n’aparaissait pas.

                                                  Fous-nous la paix avec tes histoires palestiniennes, ça n’interesse personne en France. D’ailleurs on se demande pourquoi ça t’interesse, tu es israëlien ?


                                                • Gazi BORAT 26 juillet 2008 10:10

                                                  Au fait, Mr Lyon, ça avance les préparatifs de votre départ au Xinjiang ?

                                                  gAZi bORAt



                                                  • Allain Jules Allain Jules 25 juillet 2008 23:40

                                                    Siné aussi est un imbécile que j’espère malheureux !

                                                    http://allainjulesblog.blogspot.com/


                                                    • 26 juillet 2008 00:18

                                                      Y avait deux choses très importantes pour moi dans les tiroirs de mon père quand j’étais ado : ses exemplaires de Playboy, et ses vieux Charlie Hebdo. C’était ni ma génération ni mon époque, mais j’ai adoré cette liberté de ton, ce côté bête et méchant complètement assumé.

                                                      Val fait ce qu’il veut, mais je pense qu’en virant Siné il vient effetivement de retuer Charlie, et quelque part c’est tant mieux parce que ce journal ne ressemblait décidemment plus à rien. J’ai beau lire et relire la phrase incriminée, mis à part le mot "juive" je vois vraiment pas où est le problème, surtout au regard de tout ce que Siné a bien pu écrire par le passé.

                                                      Et d’ailleurs un cadeau pour Val, la une du Charlie du 16 novembre 1978 :

                                                      palladio.free.fr/harakiri/ChH/1978-2/no418.jpg

                                                      Il aurait fait quoi Val ce jour-là ? Il aurait viré Wolinski aussi ?


                                                      • Iren-Nao 26 juillet 2008 02:53

                                                        Mon pauvre, il y a bien longtemps que ce canard et d’autres qui s’y croient, ces vagues auteurs de mass media sont devenus le conformisme le plus plat, le plus politiquement correct qui soit .
                                                        Pensez donc :
                                                        athe, anti militariste, anti raciste, feministe (non pas trop), homo, anti etat et autorite, pour les pauvres contre les riches, amoureux de l’art soit disant popu....etc
                                                        Bref, Bidons de chez bidons. mais faisant leur beurre sur le gogo qui se croit branche.
                                                        Ces gens la sont a l’anti conformisme ce que la branlette est a la vraie baise.
                                                        Val a lourde Sine, et alors ??!! peut etre que bourre de Vieugra il bourrrait sa grosse ?? va savoir

                                                        Salut

                                                        Iren-Nao


                                                        • Christoff_M Christoff_M 26 juillet 2008 06:48

                                                          Charlie hebdo est remplacé par GALA, et la France gaulliste que beaucoup de gens ont critiqué facilement...

                                                          un plaisir par rapport à la France sarkozyste...

                                                          est ce que tous les soixante huitards qui ont retourné leurs vestes en devenant des bons petits cadres de la société mondialiste de 2008 ne sont pas les meilleurs soutiens de Sarkozy, n’est ce pas messieurs de la pub de la com et des médias Val sert de tete de turc mais il n’est pas leseul.... il faut voir les pseudos intellectuels ou membre de la gauche courrir derrière les chèques et les promesses tendues par SARKO...

                                                          quand un pays perd sa droite ou sa gauche, son identité ou son sens des valeurs pour se laisser entrainer par le tourbillon devastateur semé par ce petit homme plein de ruse...


                                                          • frédéric lyon 26 juillet 2008 09:11

                                                            Et oui. Nos amis se sentent bien seuls, même la gauche les lache et Joffrin prend la défense de Philippe Val !

                                                            Savez-vous pourquoi pauvres petits ?

                                                            Parce que vous êtes des déclassés, des marginaux, les héritiers des SA et des collaborateurs. Vous ètes bien les seuls à ne pas voir l’antisémitisme qui gigle dans la bouche d’un Siné, qui se gardera bien d’attaquer en diffamation ceux qui ont souligné son dérapage et qui l’ont condamné.

                                                            Car il se ferait condamner aux dépends par le Tribunal !


                                                            • Gazi BORAT 26 juillet 2008 10:19

                                                              Frédéric Lyon inlassablement pourfend l’antisémitisme en faisant régulièrement l’apologie de l’inégalité des races telle qu’on la concevait dans les années trente...

                                                              Son cerveau étroit ne peut produire qu’une pensée aussi subtil qu’un Siné qui clamait ses envies de "botter le cul" aux femmes musulmanes qu’il croisait sans la rue.

                                                              Siné a été militant anticolonial, soutient la cause palestinienne, mais ça ne l’empêche pas d’être un vieux con. Qu’il se débrouille avec son employeur.

                                                              Charlie Hebdo est mort depuis une dizaine d’années.. Jamais il ne redeviendra ce qu’il a été dans les années soixante-dix.. Son coup de pub de la publication des caricatures danoises aura prolongé son agonie...

                                                              Soyons humains, abrégeons les souffrances de cette publication moribonde !

                                                              Boycottons-la !

                                                              gAZi bORAt


                                                            • Christoff_M Christoff_M 27 juillet 2008 02:29

                                                              le problème en France c’est qu’on ne plus taquiner , rigoler, ou est Rabelais ??

                                                              sans etre attaqué par des individus ou des groupes qui vous traitent d’anti... de raciste... ou d’antisémite...

                                                              bel ouvrage de zizanie de confusion et d’amalgame entretenu par le grand usurpateur, le président de la division, Mitterrand avait créé sos racisme afin d’appater à la carte rose la banlieue et les jeunes...

                                                              Sarkozy créée la confusion et la panique, les français se bouffent le nez et la haut les avocats et conseillers font a peu pres tout et n’importe quoi pendant que les classes inférieures se bouffent le nez entre elles...


                                                            • Nathan Nathan 26 juillet 2008 10:20

                                                               Bonjour,

                                                              Le début de l’article, et la photo était sympathiques et me donnait envie de découvrir le mag., malheureusement, la fin sent un peu le cramoisi, la rancoeur, l’amertume, la politique à tonton et les vieilles histoires foireuses journalistico-politico-mediatico-dessinateurs à la Plantu. Désolé pour moi et pour vous.

                                                              En revanche, pour vous et ceux qui auraient apprécié le début de cet article, je conseille l’excellent magazine "Canard PC" au ton singulier, décalé, un peu à la Charlie Hebdo mais en d’aujourd’hui et original. Et en plus ça traite d’ordinateurs et de jeux vidéos, que demande le peuple ?

                                                              http://www.canardplus.com/

                                                              ps : transfuges du vieux magasine "Joystick" pour ceux qui connaissaient ou connaissent. Non ce ne sont ni des geeks, ni des nerds, ce sont ... autre chose. La vérité est ailleurs.


                                                              • CAMBRONNE CAMBRONNE 26 juillet 2008 10:59

                                                                RE BONJOUR

                                                                J’ai pu constater une fois de plus qu’exprimer autre chose que la pensée unique anarcho trotskiste qui décidemment est en pleine forme sur ce site relève du crime de lèse citoyenneté .

                                                                Etre citoyen ne se comprend que "de gôche" bien entendu .

                                                                Cette presse que vous louez tant , l’ancienne : noire et rouge , ne se conçoit pas ailleurs que dans nos pays où l’on peut dire à peu près n’importe quoi . Les mêmes que vous aimez se transforment immédiatement en CENSEURS dés que leurs idées sont arrivées au pouvoir .

                                                                VAL en fait partie , c’est tout et ce qui me surprend c’est que cela vous étonne .

                                                                Vous pouvez toujours me moinsser il n’en reste que je dis la vérité .


                                                                • Iren-Nao 26 juillet 2008 15:50

                                                                  @ Cambronne

                                                                  Je vous plusse mon General

                                                                  Iren-Nao


                                                                • cocobe 26 juillet 2008 14:29

                                                                  Dommage que Philippe VAL ait la "mémoire courte" comme dirait Pétain ... de lui , car il appartient à une génération qui écrivait sur les murs de la Sorbonne : "Il est interdit d’interdire".( sur la tête de ma mère, la vérité si je mens !)

                                                                  L’article de Siné apporte un peu de fraicheur au sein du politiquement correct, mais comme le chante Guy Béart : "Il a dit la vérité, il doit être exécuté". A Monsieur ASKOLOVITCH, rappelons cette belle formule : "Si les cons volaient , tu serais chef d’escadrille", à moins que ce ne soit son ambition.
                                                                  Ainsi FONT, FONT trois petits tours et s’en vont Philippe et et Claude ....donner des gages au Prince qui n’en demandait pas tant, c’est beau l’autocensure et ça rassure le bourgeois qui , comme chacun sait, "Plus il devient vieux...."


                                                                  • Polemikvictor Polemikvictor 26 juillet 2008 15:28

                                                                    Philippe Val a dit, au moment des caricatures de Mahomet que la liberté d’expression commence quand ce qu’on dit gène.
                                                                    No comment


                                                                  • Christoff_M Christoff_M 27 juillet 2008 02:37

                                                                    Pourquoi ne caicature t il que mahommet ??

                                                                    La ce n’est plus de la liberté d’expression, c’est de la propagande au service des pro USA tres malsaine en temps de guerre d’IRAK et d’Afghanistan...

                                                                    C’est un peu comme l’info sur le Red Bull qui se voudrait dissuasive et dont on parle allègrement pendant plusieurs jt... français ce gouvernement n’a jamais eu d’équivalent dans la manipulation des médias et les messages cachés derrière les nouvelles apparamment banales.


                                                                  • Christoff_M Christoff_M 28 juillet 2008 04:56

                                                                    je crois que monsieur VAL mandaté parachève la fin de l’humour vache, quelque part confirme la fin de 68 et le retour des coincés, des conservateurs, des bien pensants, le pire c’est que maintenant ils se prétendent à gauche !!

                                                                    et ils ont plus de balais dans le cul que ceux qui les valaient à droite avant 68....


                                                                    • Adama Adama 28 juillet 2008 07:29

                                                                      La chronique d’Alexandre Adler du 26 juillet.

                                                                      L’antisémitisme est une bien vilaine chose, même sur le plan esthétique, si l’on oublie Wagner et Céline ; en tout cas, sur le plan moral et, bien souvent, sur le plan politique, malgré les satisfactions que certains y cherchent à court terme. Mais si l’on accepte un point de vue plus immanent que transcendant, on y verra surtout les vertiges et les trébuchements de sociétés, au demeurant forts diverses, qui sont en train de perdre leurs repères essentiels.

                                                                      Examinons donc, sous cet angle, l’affaire Siné. Il ne devrait pas y avoir le moindre doute sur le caractère antisémite des propos de l’auteur. Rappelons tout à trac et dans un ordre dispersé la récidive : Siné a déjà été condamné sévèrement par les tribunaux pour des propos outrageants, et avait déjà comme témoins de moralité quelques-uns des pétitionnaires en sa faveur tels le pontifiant Michel Polac ou l’amusant Guy Bedos. Sans la précaution rhétorique de l’antisionisme, ce sont les juifs qui sont présentés comme les maîtres de l’argent et de la société française. Sans préjuger de l’inévitable réponse des tribunaux, on aurait pu imaginer que la presse et l’opinion reconnaissent le tranquille courage du directeur de Charlie Hebdo, Philippe Val, qui, après avoir épuisé les moyens de sauver la face de Siné, a pris acte de l’incompatibilité morale de sa présence et de celle dudit dessinateur, caricaturiste, au sein d’une même publication.

                                                                      Mais cette attitude pleine de rectitude ne plaît pas aux amis de Siné. Certains invoquent son grand âge, qui semble ne pas avoir joué à l’endroit de Maurice Papon ; d’autres lui prêtent un « tempérament d’anar » qui, à leurs yeux, justifierait tous les excès. On leur répondra sur ce point que de grands intellectuels anarchistes français, comme Octave Mirbeau et Bernard Lazare, ont été des professeurs d’antiracisme, et spécifiquement de dreyfusisme.

                                                                      La réalité, c’est que le terme « anar » ne signifie pas ici l’anarchisme politique qui eut ses gloires parfois et sa dignité toujours, celui de Durruti en Espagne, de Rudolf Rocker en Allemagne, mais plutôt les borborygmes haineux des Céline de grande banlieue (dont Céline lui-même) qui font régulièrement leur apparition dans notre paysage littéraire comme autant de bulles de méthane sur un étang pollué. Le cas Siné est éminemment plus simple, en ce que l’auteur n’a jamais été anarchiste mais bien davantage stalinien endurci. On le retrouve ainsi quasi-éditorialiste graphique de la revue Révolution que le communiste néostalinien d’alors, Jacques Vergès, édite à la fin des années 1950 pour fustiger le XXe congrès du Parti communiste de L’Union soviétique, et exalter la résistance de Mao et de l’Albanais Enver Hodja.

                                                                      Qu’est-ce qui unit de part le monde un islamiste marocain, un communiste russe déçu, un pasteur africain-américain ségrégationniste à l’envers, un intellectuel anglais semi-aristocratique et antiaméricain… et un adversaire rabique du président Nicolas Sarkozy, qui voit en lui l’inacceptable promotion de l’étranger ? L’antisémitisme sert ici de ciment à un authentique vertige identitaire. Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Et pourquoi les juifs semblent-ils ne pas souffrir de ce même vertige ? La réponse est d’ailleurs simple : les juifs aussi, de part le monde, souffrent de ce même vertige. Mais revenons un instant sur la haine antisarkozyste : on aura beau rappeler que le président n’est ni juif par la religion ni même très majoritairement par l’origine, de même qu’on constatera que le président s’est illustré depuis un an par une attention sans faille aux difficultés du monde arabe et a incarné, parfois à tort à mon avis, un recentrement assez sceptique de la politique européenne de la France : qu’importe, dans une mondialisation impétueuse que certains, à droite comme à gauche, vivent comme une agression permanente, un homme, Nicolas Sarkozy, proclame, sans cesse, qu’il est une opportunité pour une France qui peut se secouer de la rancœur petite-bourgeoise de la corporation et de l’éloge de la paresse, et voici que les antisémites, comme un essaim de mouches, s’en prennent à sa personne, ou, le cas échéant, à celle de son fils.

                                                                      Le degré d’horreur et de mépris que cette attitude produira chez nos concitoyens, au-delà des clivages politiques traditionnels, est un test en grandeur réelle de la santé de notre corps politique. La France tombe souvent très bas, mais se relève ensuite plus haut que n’importe laquelle des autres nations de l’Europe. Aujourd’hui, on voit en tout cas qui a la trempe d’un Zola, d’un général Picard : c’est Philippe Val. Et qui a la bassesse de Drumont, de Maurras ou de Bernanos : ce sont les pétitionnaires semi-trotskistes en faveur de l’éternel stalinien Siné.


                                                                      • Gazi BORAT 28 juillet 2008 07:47

                                                                        @ ADAMA

                                                                        Alexandre Adler a une belle plume, c’est évident, mais lorsque l’on arrive à :

                                                                        • "Aujourd’hui, on voit en tout cas qui a la trempe d’un Zola, d’un général Picard : c’est Philippe Val."
                                                                        .... difficile de ne pas rire !

                                                                        gAZi bORAt

                                                                      • Adama Adama 28 juillet 2008 15:26

                                                                        C’est drôle moi ça ne me fait pas rire ,il faut dire que je suis juif alsacien d’origine comme Dreyfus.


                                                                      • lolet lolet 30 juillet 2008 12:26

                                                                        Ah oui, et alors ????


                                                                        En fait l’anti sémitisme n’a rien à voir avec cette histoire ... il s’agit juste d’un pretexte ...


                                                                      • frédéric lyon 28 juillet 2008 07:48

                                                                        Après les attaques contre la laïcité, contre la démocratie représentative, contre les droits et la dignité des femmes, voici que l’on ressuscite l’antisémitisme !

                                                                        Tout le monde sait d’où proviennent toutes ces attaques, elles ont toutes la même source.

                                                                        Il est temps de s’en préoccuper.


                                                                        • Gazi BORAT 28 juillet 2008 08:40

                                                                          @ frédéric lyon

                                                                          • quoiqu’en pense notre ami Gazi Borat qui est assez intelligent, contrairement aux autres, pour sentir le danger qui plane désormais sur la tête de ses coréligionnaires.

                                                                          coreligionnaire - Définition :

                                                                          1. Celui, celle qui professe la même religion que certains autres.
                                                                             
                                                                          D’où connaissez-vous ma religion ?

                                                                          A titre indicatif, j’ai été baptisé et n’ai fait l’objet d’aucune mesure d’excommunication. Je n’ai pas non plus entamé la procédure complexe visant à mon annulation de baptème. Je suis donc catholique.

                                                                          gAZi bORAt

                                                                          • frédéric lyon 28 juillet 2008 09:34

                                                                            "A titre indicatif, j’ai été baptisé et n’ai fait l’objet d’aucune mesure d’excommunication. Je n’ai pas non plus entamé la procédure complexe visant à mon annulation de baptème. Je suis donc catholique.

                                                                            ...............................

                                                                            Sans blague ?


                                                                          • Gazi BORAT 28 juillet 2008 10:12

                                                                            @ Mr Lyon

                                                                            Ce qui est fantastique avec vous... c’est la richesse des échanges !

                                                                            gAZi bORAt


                                                                          • Vilain petit canard Vilain petit canard 28 juillet 2008 09:24

                                                                            Salut JC !

                                                                            Dans cette histoire, on arrive au bout d’un certain système. Siné accumule les provocations douteuses depuis des années. Charlie clame haut et fort sa volonté de briser les tabous (tiens...), quoique soigneusement choisis. Val étale sa culture pseudo-philosophique à tout bout de champ, et les journalistes ou dessinateurs de Charlie se retrouvent sur tous les plateaux télé (Anne-Sophie Mercier à RTL et I>télé, Tignous chez Masure sur LCP, etc.). Siné est un emmerdeur, mais bon, il jouait la carte "je peux tout dire, chiche", Val la carte plus salonnarde "touche pas à ma philo".

                                                                            Fallait bien que ça pète un jour. Auréolé de l’affaire des caricatures, Val s’est piqué de jouer au patron de prese, dans un silence pesant parmi les troupes. Résultat, il passe pour un facho, et Siné pour un martyr incompris. Et en prime, comme Siné descendait le fils Sarko, Val passe pour un collabo. Bien fait pour leur gueule.


                                                                            • magaliesimon 28 juillet 2008 10:14

                                                                              Très bon article. Avec le départ de Siné, c’est la fin d’une époque en France, la fin de la liberté d’expression, tout simplement.
                                                                              http://www.jesuisencolere.com


                                                                              • frédéric lyon 28 juillet 2008 15:19

                                                                                De Laurent Joffrin, directeur de "Libération" :

                                                                                Laurent Joffrin maintient ensuite son accusation d’antisémitisme à l’encontre de Siné : "Les défenseurs de Siné clament que son texte n’a rien d’antisémite. Je tiens qu’il l’est : tout est là, l’association du juif, de l’argent et du pouvoir dans une phrase qui stigmatise l’arrivisme d’un individu (il s’allie à une juive riche pour parvenir) fait partie des clichés les plus classiques de cette littérature".

                                                                                Laurent Joffrin rapporte également des "propos plus anciens" de Siné, pour lesquels il "a déjà été traduit en justice" : "’Je suis antisémite et je n’ai plus peur de l’avouer. Je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs. Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s’il est propalestinien. Qu’ils meurent’."

                                                                                Le directeur de Libération précise qu’"à l’époque Siné avait affirmé qu’il était ivre et s’était excusé auprès de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme)", et il s’interroge : "Pourquoi ne s’est-il pas excusé cette fois-ci ?"


                                                                                • Christoff_M Christoff_M 28 juillet 2008 20:22

                                                                                  Méfiez vous les français commencent à en avoir marre des menteurs et des usurpateurs ? DE CE DISCOURS UNIQUE qui veut nous imposer une pensée et des idées, sous des apparences démagos, qui sont des idées limitatatives et antifrançaises....

                                                                                  ras le bol du retour vers le passé, de la victimisation et de l’air d’insinuer perfidement que les français sont des racistes et des gens limités mentalement....

                                                                                  on reconnait dans le mépris des autres, la théorie unique, le retour vers un passé mystifié les agents de la propagande sioniste ici, insulte au dialogue et à l’esprit de tolérance de la moyenne des français...

                                                                                  je vais finir par me demander si certains extrémistes, en France ou ailleurs, ne sont pas financés par les neo-cons américains et les sionistes extrémistes...

                                                                                  le prétexte d’antisémitisme utilisé a tort et à travers dès que quelqu’un des médias dit autre chose que le troupeau devient complètement stupide et déplacé....

                                                                                  idem ici des pseudos camouflés sous des logos sympa sont la uniquement pour nous faire l’apologie de la pensée mondialiste unique, le sionisme n’étant qu’un agent catalyseur de toutes ces idées impérialistes et nauséabondes !!


                                                                                • lolet lolet 30 juillet 2008 12:36

                                                                                  Vous vous contredisez :
                                                                                  " le bol ...de l’air d’insinuer perfidement que les français sont ...des gens limités mentalement.... "


                                                                                  "idem ici des pseudos camouflés sous des logos sympa sont la uniquement pour nous faire l’apologie de la pensée mondialiste unique, le sionisme n’étant qu’un agent catalyseur de toutes ces idées impérialistes et nauséabondes !! "


                                                                                  En fait lisez mieux les commentaires ... à part quelques uns, vous aurez une idée précise de la bêtise...


                                                                                • sisyphe sisyphe 29 juillet 2008 12:03

                                                                                  Les choses sont claires !
                                                                                  Philippe Val a reçu le soutien de la Licra, du Crif, et de tous les pseudos-intellos de confession juive (plus Christine Albanel, chargée de pourfendre le  crime de lèse-majesté de s’être attaqué au fils Sarko)

                                                                                  D’un autre côté, il a reçu le soutien de 2000 journalistes, humoristes, intellos, dont beaucoup, également, de confession juive.

                                                                                  C’est donc dire qu’il y a, d’un côté, les citoyens attachés à la liberté d’expression et de satire, juifs et non-juifs,  de l’autre tout le lobby sioniste.

                                                                                  Boycott total de Charlie Hebdo : Val n’a qu’à aller le faire publier en Israël : il y gagnera beaucoup de lecteurs, et débarrassera le plancher.


                                                                                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 juillet 2008 15:07

                                                                                    En ce qui concerne la Licra, le soutien à Val est bien surprenant ; voir le post qui suit sur Gaubert.


                                                                                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 juillet 2008 15:05

                                                                                    On en apprend une bien bonne sur le site du Nouvel Obs :

                                                                                    Patrick Gaubert, président de la Licra, se réjouissait, dans les pages de Libération du 23 juin, que "le fils de Nicolas Sarkozy, Jean", vienne "de se fiancer avec une juive, héritière des fondateurs de Darty, et envisagerait de se convertir au judaïsme pour l’épouser".

                                                                                    Soit les termes exacts reprochés à Siné !!!...


                                                                                    • (---.---.180.215) 15 décembre 2009 20:01

                                                                                      ce type fait tellement passer de vessies pour des lanternes qu’il va exploser ; on sait tous de tte façon que seule la vérité (ou un peu...) blesse, et en ce cas elle est disséminée parmi des auteurs de talents ; de plsu la réalité economique des palestiniens montre bien qu’il y a de l’abus ! ;) Propagande usuelle !


                                                                                      • (---.---.180.215) 15 décembre 2009 20:03

                                                                                        & je parle de l’ineffable A. Adler bien entendu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès