• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Plagiat : Avec Gad ElSalemec

Plagiat : Avec Gad ElSalemec

JPEG

Il triche... Et il porte plainte ! Avec une nuée d’avocat,[1] celui qui rigole en entrant sur scène de ses vannes avant de les délivrer à son public, va poursuivre en justice le youtoubeur qui met en parallèle sur les écrans, les artistes créateurs originaux de sketchs, et la parfaite synchronisation dans la gestuelle ou dans les mots du français : ce qui démontre sans aucun doute possible, le plagiat de cet humoriste qu’est Gad Elmaleh,[2] baptisé pour cet article ElSalemec, car, emprunter le travail d’un autre revient à ça : se comporter comme un sale mec sans scrupule, et être persuadé que le public, cet être sans tête n’y verra que du feu...Sauf, qu’il n’avait pas anticipé l’explosion de l’internet, et sa possibilité de tout voir, tout entendre en nano seconde...Et oui, on peut faire rire à bon compte, sans pour autant être un génie de l’anticipation. Et puis, comme tout malhonnête, ne s’étant pas fait prendre, il est gourmand et en 2018, pour son nouveau spectacle, il continue de pomper.

Derrière CopyComic se cache ? On ne sait pas qui, mais, quelqu’un qui connaît bien le milieux des humoristes. C’est lui qui met des vidéos en ligne. Droite écran, le standuper américain, gauche écran, le français qui plagie. Et Gad ElSalemec n’y va pas avec le dos de la cuillère. Un de ses sketchs des plus connus, le mec qui marche avec sa paire de chaussures de ski, vient directement du spectacle en 2000 « histoires vraies » du canadien Martin Matte. La gestuelle et l’idée sont là, il n’a eu qu’à changer des mots et ainsi se l’approprier. Encore plus fort : dans son spectacle de 2005, il copie de bout en bout le sketch hilarant de Jerry Seinfeld (en 1986), celui de l’hôtesse de l’air qui donne les instructions avant le décollage. Il a été toujours assez « malin » d’emprunter sur des spectacles anciens : de Richard Prior (1979), de George Carlin (1992,1996) et d’autres, pour ses plus récents spectacles. Ce n’est donc pas un hasard, mais bien un plagiat fait de manière délibéré en espérant que ca passerait... Alors, quand je lis pour dénoncer ce personnage « coïncidence ou plagiat ? », je me demande bien pourquoi une telle prudence. Aurait-il des appuis qui feraient peur ? La cour de Monac peut-être ? C’est vrai que ça la fout mal dans la capitale des casinos d’avoir un tricheur à la cour faute d’un bouffon...

La tite mafia des humoristes en cour

D’abord le petit roi : Jamel Debbouze, qu’il faut bien avouer a transformé ce milieu en une industrie. Son comédie club, son Marrakech du rire sont des réussites patentes. Beaucoup de ceux qui nous amusent en viennent et surtout cela a permis l’émergence d’artistes issus de minorités ignorées jusqu’à là. L’appétit venant en faisant rire, et comme il fallait produire, produire, eh bien, un ti tour chez les ricains, les canadiens, les belges et hop, ni vu ni connu, sauf que...Internet ! Le petit roi lui-même a copié et pas qu’un peu dans le spectacle de David chapelle de 2000.

Le pire de tous, car il en a fait une tournée, d’un show joué 400 fois est Tomer Sisley.[3] Et il assume sans aucune gêne son vol de vannes. « moi j’étais fan, fan, fan des stand up américains, à l’époque Internet n’était pas ce que c’est aujourd’hui, ces humoristes américains étaient absolument inconnus en France, donc oui, y’en a plein a qui j’ai pris une vannes ou deux, et je les ai collé dans le spectacle que j’avais déjà et c’était comme une garniture et pis pour moi j’adorais les jouer. Je n’ai jamais prétendu que telle ou telle vanne c’est moi qui l’ai écrite etc... » Dans le cynisme heureux impossible de faire mieux ! Il avoue avoir parié sur l’ignorance du public, et l’ignorance des auteurs américains qui jamais pensaient être autant copiés et sans ne recevoir aucun crédit et rémunération de droits d’auteurs...Ca ne le dérange pas le Tomer, et benoitement, il a encaissé la galette d’un spectacle qui ne venait pas de lui, et est listé comme comédien/humoriste, alors que sachant cela, son public ne rit plus du tout ; mais trop tard, les billets vendus ne sont pas remboursables ; c’est un peu comme un concert qui serait en playback, sans en avertir le public. 

Gad Elmaleh, a aussi pompé sur des français, comme Coluche, Dany Boon ou Dieudonné... Ce dernier qu’il traine dans le boue depuis des années lorsqu’un micro se tend... Le pire de la tricherie, mais un tricheur a-t-il des limites ? Un humoriste corse, Fréderic Fraticheli connu sous le pseudo de Kido,[4] dont le spectacle était produit par ce même Elmaleh, et bien, celui-ci n’avait pas hésité d’utiliser une très bonne vanne de son spectacle : « c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres ! » , qu’il employait dans ses spectacles du début des années 2000 et dans le film La vérité si je mens. Lorsque Kido lui faisant la remarque, Gad innocemment lui répondait : « oh, excuse moi, c’est sorti comme ça ! »... Et en plus faux cul ! Kido conclue de manière désabusée : « on a découvert à force de le connaître qu’il faisait ça avec plein d’autres comiques ».

Pour un coupable de mauvaise foi et ayant des moyens financiers, la meilleure défense est l’attaque, et il attaque en justice.

« Dans deux vidéos qui accumulent en seulement quelques semaines plus de 1,9 million de vues. CopyComic met en parallèle les images de sketchs de l’humoriste français avec les... originaux. En deux épisodes d’une dizaine de minutes, on découvre avec stupéfaction Gad Elmaleh reprenant à son compte - parfois au mot près - les blagues de ses confrères nord-américains.  »[5]

Elmaleh a donc le culot, d’attaquer sur le terrain des droits voisins : qui permettent aux artistes de contrôler l'utilisation et l'exploitation de leurs prestations.

Le plagiaire crie à l’illégalité de la présence de ses vidéos en ligne sur Utube le montrant en train de plagier... Il pourrait même demander le versement de droits d’auteurs. Fort non ! Et comme ce ElSalemec n’a aucune, mais alors aucune limite il veut que l’auteur de ces mises en ligne soit découvert, que l’on connaisse son identité... Une requête qui ne manque pas d’agacer Ben, le vidéaste derrière les vidéos de CopyComic : « Au motif de “non-respect de tes droits d'auteur”, tu fais censurer par Twitter les deux tweets contenant les vidéos CopyComic qui te concernent ! Et tu exiges de Twitter qu'ils te révèlent mon identité ! » Oui, mon bon Ben, tu t’attaques au beauf de Albert de Monac mec, attention, tu vas te prendre un contrôle paradis fiscal dans les dents ! 

Ces « humoristes » copieurs font qu’aux Etats-Unis, tout ce qui est français dans ce secteur et devenu source de méfiance à priori. Le patron du Comedy Store de Los Angeles qui a vu les débuts d’Eddy Murphy, de Robin Williams et tous les autres, ne veut plus entendre parler de « la nation des tricheurs »... A New York c’est pareil.

A cause de ces faussaires, le reste de la profession devient tricarde... Pourtant nous avons en numéro 1 Dieudonné, mais aussi, Christophe Aleveque, Gaspard Proust, Constance, Albert Dupontel, Blanche Gardin, Laura Laune, Benoit Delépine, Alexandre Astier, ce cher François Rollin et pourquoi pas Frank Lepage... Qui eux ont un univers où ils vous emmènent, du talent et sont capable de tenir un public durant 2h00 avec des histoires écrites venant d’eux-mêmes, d’où l’accent de sincérité qui manque énormément aux autres, ces rois du réchauffé...

Comme d’habitude les bons paieront pour les néfastes, qui bien sûr ne seront ni poursuivis, ni condamnés. La triche eut payé en notre beau pays, et paie toujours bien ces impayables !

------------------------------

Tout cela pour dire que : en tout recoin de notre pauvre société, de tels individus croissent, croassent, se multiplient à la vitesse d’une bonne grosse blague de Toto. Je pense que les comiques sont le reflet d’une époque, et lorsque je parcours l’horizon de ces amuseurs/copieurs, je ne trouve partout que des petits magouilleurs, méprisants leur public ; ces cons qui paient leur place, ces beaufs qui achètent des CD, ces beaufs/campeurs dans des film et ces gilets jaunes qui emmerdent...

La majorité des plagiaires suite à ces vidéos fait le mort en attendant que ça passe, d’autres, assument leur cynisme, et enfin un qui attaque en justice... Avec de vraies chances de se prendre un gadin... Gad... El gadin ? ahah – (ne me la pique pas celle là, ElSalemec, ya un copyright dessus !)

 

Georges Zeter/février 2019

Une des vidéos de plagiat de Elmaleh



Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • leypanou 26 février 12:24

    Pourtant nous avons en numéro 1 Dieudonné, mais aussi, Christophe Aleveque, Gaspard Proust, Constance, Albert Dupontel, Blanche Gardin, Laura Laune, Benoit Delépine, Alexandre Astier, ce cher François Rollin et pourquoi pas Frank Lepage... 

     : attention Georges, vous allez vous faire mal voir là.

    QUI vous savez -le commentateur sans reproche- traque tous les articles sur agvx pour essayer de les faire disparaître : il va considérer que c’est le 3ème de la journée.


    • George L. ZETER George L. ZETER 26 février 12:56

      @leypanou
      j’suis déja mal vu, et je m’assieds dessus !


    • cétacose2 26 février 13:44

      Que voulez vous ,cet individu est juif donc il a du talent et vous devez rire obligatoirement ,sinon vous serez taxé de ,vous l’auriez parié ....d ’antimésite....


      • sweach 26 février 15:22

        Les droits d’auteurs, les brevets, le copyright, etc ...

        Sérieusement, vous êtes pour ce genre de truc ?

        Il faut arrêter de croire qu’on crée à partir de rien, où est le crime de s’inspirer de ceux que d’autres ont fait ? pourquoi interdire aux autres de s’inspirer de ce qu’on fait ?

        Une fois crée une oeuvre appartient à tout le monde, non seulement on a le droit mais on se doit de l’exploiter, sans cela notre culture n’évolue plus.

        Sur l’humour, personnellement j’ai inventé aucune blague mais j’ai répété et refait à ma sauce des blagues que j’avais déjà entendu, qu’elle droit revendiquer sur un trait d’humour ?


        • Trelawney Trelawney 26 février 16:14

          @sweach
          Une fois crée une oeuvre appartient à tout le monde
          La seule différence entre un copieur et un faussaire, c’est l’intention


        • jeanpiètre jeanpiètre 26 février 18:48

          @Trelawney
          pourquoi pas, faire tomber les algos basiques de google dans le domaine publc et exempter les recherches simples de deal publicitaires, chiche !


        • Hervé Hum Hervé Hum 27 février 08:31

          @sweach

          exactement !

          Si une personne ne veut pas que son idée, invention, écrit ou autre ne soit pas copiée ou reprise, il lui suffit de la garder pour lui même. Mais autant l’intérêt que le profit sont alors très limité, voir nul. Peut on imaginer un humoriste se faisant de l’humour qu’envers lui même pour en conserver l’exclusivité des droits d’auteurs ? La théorie selon laquelle les droits d’auteurs visent à inciter à partager ses inventions est simplement une escroquerie intellectuelle.

          Que l’on soit récompensé pour son apport est une chose, en avoir l’exclusivité, même limité dans le temps en est une autre. Dans le premier cas, on affirme son appartenance à la communauté dans le sens du partage où le véritable profit est dans la reconnaissance de la communauté. Dans le second cas, on affirme sa supériorité, son mépris de la communauté donc, dans le sens de la domination.

          Les plus grands génies, les vrais, on tous agis dans le sens du partage, les faux, les plagiaires, dans le sens de l’exploitation des autres.


        • Gasty Gasty 27 février 08:32

          @Trelawney

          L’intention de se l’approprier ou de le partager ou en faire un profil.

          C’est l’intention qui compte certainement. Est-ce que tout le monde y trouve son compte...


        • Duke77 Duke77 27 février 13:39

          @sweach
          Le truc, c’est que quand on va jusqu’à copier la gestuelle et le rythme, on n’a clairement aucun mérite et ne démontre aucun talent. S’il avait au moins reformulé ses sketchs à sa sauce, OK. Mais là nada. Donc ce type est un imposteur point barre. juste un barratineur mais à l’aise en public (comme nos dirigeants ?). Vouloir tout excuser comme ça, ça devient débile...


        • sweach 28 février 16:29

          @Duke77
          Si tu n’aime pas ce qu’il fait ne va pas voir son spectacle, mais en revendiquant qu’il est un « imposteur », c’est toi qui reconnait que le plagia est mauvais, qu’il faut l’interdire, le punir, etc ...

          Bref tu revendique haut et fort que si Mr X fait un truc alors Mr Y n’a pas le droit de le faire, comme si Mr X avait mit un petit drapeau et revendique son territoire.

          La culture est universel, on ne peut pas la revendiquer, ce qui s’en donne le droit perso je l’ai em*$&.. 


        • machin 4 mars 08:09

          @sweach

          Gad en s’appropriant les talents des autres est un imposteurt un fourbe.

          Il n’imite pas, il singe.
          C’est une petite guenon.


        • sweach 4 mars 09:42

          @machin
          *Il n’imite pas, il singe.*
          Et alors ?
          Ça empêche la terre de tourner ?

          C’est avec des trucs comme ça qu’on se retrouve à ne pas pouvoir chanter joyeux anniversaire.

          Certain vont très loin en voulant interdire aux autres de faire ou de dire quelque chose que d’autres on fait avant.
          On n’est pas dans un cas de figure de développement industriel couteux dont il faut préserver les revenus sinon on détruit les futurs développement.

          Mais bien dans un principe autoritaire du doit du premier


        • Loatse Loatse 26 février 17:07

          Si le public de Gad rit, c’est qu’il ne s’estime pas lésé, qu’il en a pour son argent en l’occurence.. (idem quand j’écoute une reprise de « summertime » avec un petit quelque chose de différent qui fait qu’on peut apprécier et l’original et sa reprise personnalisée, retravaillée, je ne m’estime pas lésée comme auditeur loin de là..)..

          Les auteurs des reprises de Gad non plus semble t’il ne se sont pas estimé lésés, (d’ailleurs le devraient ils ?) puisqu’aucune plainte n’a été déposée.. (et puis cela serait ridicule à mon avis, que peut on leur prendre qui n’appartient qu’à eux et qui fait la différence (leur style, leur célébrité, leur talent propre)

          perso comme beaucoup j’ai aimé, j’aime les sketchs sur le grand blond (notamment). Le style, la gestuelle de gad contribuent pour beaucoup au coté comique de ses spectacles.. bref on vient le voir, l’écouter aussi pour cela..

          Tout ceci pour dire que j’ai éprouvé un certain malaise en visionnant cette vidéo. S’en dégage comme une intention malveillante sous-jacente, une volonté de nuire.. que je n’ai pas trouvé chez Gad, reprise ou pas reprise des sketchs de ses collègues humoristes..

          Je crois bien qu’il l’a perçu lui aussi, d’ou sa riposte..


          • François Vesin François Vesin 26 février 18:25

            @Loatse
            « (idem quand j’écoute une reprise de « summertime » avec un petit quelque chose de différent qui fait qu’on peut apprécier et l’original et sa reprise personnalisée, retravaillée, je ne m’estime pas lésée comme auditeur loin de là..)..  »

            Une reprise comme l’indique très bien son nom
            c’est une oeuvre réinterprétée par le musicien
            qui peut parfaitement faire valoir son « arrangement »
            et se faire rémunérer pour ça autant que l’auteur
            sera rémunéré pour avoir créé l’original.
            Dans le cas du couvreur de princesse, c’est du plagiat
            parce qu’il ne se donne même pas la peine de faire
            référence à l’auteur et le concepteur des sketch originaux.
            Méfiez vous toujours des « comiques » qui entrent en scène en riant !


          • aimable 26 février 17:36

            Il pompe , il pompe tellement que c’en est a se demander s’il existe, par contre quand il passe a la caisse , là il est vraiment lui même , il a du garder cette manie depuis son entrée a l’école primaire peut être même qu’il le faisait déjà en entrant a la maternelle ou il devait criait après son méfait, madame madame il copie sur moi en montrant son voisin .


            • Montdragon Montdragon 26 février 20:06

              Cet homme est très drôle !!

              Et pour un DVD du spectacle acheté, un Merkava V offert !

              Offre limitée !


              • troletbuse troletbuse 26 février 22:17

                Franchement, aujourd’hui, il n’y a plus d’humoristes qui me font rire. J’ai regardé Gad environ 1 minute il y a bien 5 ou 6 ans. Ca m’a suffit.

                Enfin si il a pompé des soi-disant humoristes aussi nuls que lui, c’est pas grave.


                • L'Astronome L’Astronome 26 février 22:33

                   

                  « c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres ! »

                   

                  J’ai lu cette vanne il y a des années à propos des éternels bugs de Windaube version Millenium.

                   


                  • L'Astronome L’Astronome 26 février 22:38

                     

                    « et ces gilets jaunes qui emmerdent »

                     

                    Oui, mais eux, ils ne plagient personne.

                     


                    • L'Astronome L’Astronome 26 février 22:42

                       

                      Juste pour le fun, comme on dit en français. Savez-vous ce que veut dire гад (gad) en russe ? — serpent, et au sens figuré : salaud, ordure.

                       


                      • velosolex velosolex 26 février 23:57

                        Gad, ce mec déjà dans son prénom s’inspire du gag.

                        Ca présume rien de bon. 

                        A vrai dire tous ces rires en conserves avec applaudissements enregistrés, à tirer sur le beauf de base, transformé en Bidochon ça me fout le bourdon... On voit bien l’intention : Hisser le pékin moyen au dessus de la ligne de flottaison, en lui donnant à croire qu’il fait partie des plus malins. Des intermittents du spectacle, mais des pleins temps du mépris, qui lèchent la main du maitre, et qui en contrepartie ne se moqueront jamais d’eux. En seraient ils capable d’ailleurs ? Jamais autant d’humoristes autoproclamés, comme ce pseudo président du venezuela. A part Benalla à vrai dire je ne connais personne des noms que vous me livrez, soit disant l’omega de la pensée vache qui rit...

                        Ah oui le petit teigneux aussi….Debouzze, ça me revient. Et Elie Simoun, comme les matelas….Mon gamin avait voulu avoir le CD. Le drame quand on est parent c’est de se voir obligé de financer des cons pareils, alors qu’on aurait tant voulu leur offrir un classique de La pléiade pour noël. Je suppose que l’enfer doit ressembler à un spectacle de ce type, avec des gens applaudissant dés qu’il met un pied sur scène. La schizophrénie vous guette, l’impression de ne plus faire partie de la gente humaine. A un certain moment j’ai décroché. Bon mon gamin est passé à autre chose maintenant. Je suppose que la moitié des ventes au moins est faite pour faire chier les parents. Tout s’explique. Alors on a envie enfin de rire, quand le clown est parti, ou qu’il s’est cassé la gueule, en haut du chapiteau factice. 


                        • George L. ZETER George L. ZETER 27 février 07:59

                          tes@pierre dunand
                          on se connait dunand ? si tu savais lire, je parles de ceux qui écrivent vraiment leurs spectacles ! il y a meme une liste de ceux là dans l’article ! alors ouvre des yeux faute de pouvoir le faire avec ta pauvre cervelle, et surtout passes ton chemin, car, à par te planquer derriere ton clavier tu ne dois pas être bon à autre chose ! on attend avec impatience tes malheureux écrits.
                          gz


                        • George L. ZETER George L. ZETER 27 février 08:37

                          @pierre dunand
                          dis donc solex, je lis ton 1er commentaires et je dois faire risette ? en plus maintenant tu m’insultes ? vas au diable ! et apprends surtout à lire !


                        • velosolex velosolex 27 février 10:31

                          @pierre Dunand

                          Comme dit l’autre, on peut rire de n’importe quoi, mais pas avec n’importe qui !...
                          .
                          Ouai, c’est vrai qu’on peut avoir un sentiment de supériorité, de ne pas faire partie du vulgaire, quand on est en mauvaise compagnie.

                          « Trop facile ! » comme dirait « Titeuf », autre référence de mon gamin, dont je lisais les albums en me bidonnant.

                          La mort n’est pas aussi chiante que vous le pensez, encore un cliché : Il y a pire, la médiocrité,, et son corolaire, l’agressivité, dont vous êtes un représentant de l’espèce roquet hargneux.
                          Vous pourriez en faire un spectacle. C’est dans l’air du temps


                        • velosolex velosolex 27 février 10:50

                          @George L. ZETER

                          « Mon velosolex pour un cheval ! » comme disait l’ami william, premier humoriste de cordée. 
                          Il y a des soi disant blagues, qui me donneraient envie de me pendre, et des humoristes autoproclamés qui me donneraient envie de me foutre une balle dans la tête, tant ça désespère de l’espèce humaine, entre ceux qui disent, et les autres qui applaudissent. Une sorte de lynchage à l’envers, où les pierres vous arrivent en pleine gueule. L’inconvénient de ne pas savoir viser. 
                          L’humour, c’est comme le voyage, des domaines d’aventures qu’il ne faut pas trop baliser à mon avis, si on avoir le must. La première pression à froid, elle s’obtient davantage dans l’inattendu que dans le programmé. 
                          « Attendez les gaz, vous allez vous marrez… »
                          Si vous entendez ça, barrez vous. Des souvenirs d’armée me reviennent. Les cons qu’on ne pouvait pas éviter. Mais de là à payer ensuite son billet d’entrée. L’intérêt de grandir, c’est de ne pas être obligé de suivre, comme dans les voyages scolaires

                          La plupart des humoristes, je ne parle pas de ceux qui font de l’équilibre, comme Desproges, ou Devos, jadis, avaient la grâce. Ca ne s’explique pas ce truc qui vous relie et vous scotch. Que ce soit face à un peintre ou un acteur, un jongleur ou un trapéziste, vous êtes sur le cul, conquis !

                          On peut pratiquer l’humour comme on va au bordel. Il y a des maisons pour ça. L’autre Ducon Durant en ferait la promotion, autant que des pétomanes. 
                          Surtout qu’il ne change rien, il est parfait. 


                        • velosolex velosolex 27 février 18:56

                          @Alice
                          Des équidés, seuls ceux apparentés au centaure, et du sexe féminin,
                          me donnent envient de les entreprendre ainsi.


                        • velosolex velosolex 28 février 10:13

                          @Alice
                          En Breton, le vélo, sans solexine, utile à monter les belles collines des monts d’arée, se nomme « ar march’hourn ». Soit « cheval de fer ».
                          Bien qu’il y en eut construits en bois.
                          La différence entre les deux montures n’est donc pas si notable.
                          Pas de domination entre les deux. Le centaure est une figure symbolique pour représenter la symbiose. 
                          Car on parle aussi à l’oreille des vélos, qui sont des êtres sensibles.
                          « Gulliver » est très beau livre, qu’on ne se lasse pas de relire, comme on ne se fatigue jamais d’une bonne compagnie, loin des boites à rire psychotiques.
                          Les livres permettent eux aussi de régler la selle. Il suffit d’accrocher ses bretelles aux nuages
                          Merci pour la référence. Que les chevaux sot toujours avec vous
                          « Wild horses » Une des plus chansons des stones https://bit.ly/2H6iDzx


                        • Dédé15 27 février 09:13

                          Dans votre liste d’humoristes fréquentables j’ajouterais bien Albert Meslay.

                          Bon, c’est vrai qu’il est plus tout jeune, c’est de l’humour à l’ancienne, mais ça tient la route.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès