• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ploutocratie et oligarchie : bienvenue en Macronie

Ploutocratie et oligarchie : bienvenue en Macronie

Soutenue par la génération « tête baissée » des d’jeuns smartphonisés, tablettisés, virtualisés, qui apprennent à faire pousser des radis en tapant « macron » sur leur dernière application à la mode, le macronisme n’a vraiment rien à envier au sarkozysme, dont il reproduit les mêmes tares, les mêmes comportements destructeurs de la cohésion sociale. Totalement sourd aux attentes réelles des gens, le macronisme, c’est l’ultralibéralisme pur et dur, sans pitié, à l’exemple de Thatcher dans les années 80, en Grande-Bretagne.

Le macronisme, c’est d’abord emmerder les réfractaires gaulois, organiser la régression de leurs conditions d’existence. Tout çà pourquoi ? Pour renvoyer l’ascenceur à ses amis riches qui l’ont propulsé à l’Elysée. Ces amis riches auxquels Macron fera un nouveau cadeau de 20 milliards en 2019, alors qu’il s’apprête à massacrer les chômeurs et les retraités. Les riches ont gagné ! Comme le dit Felix Lobo : « Nous vivons dans un monde où ceux qui gagnent 100 000 € par mois persuadent ceux qui en gagnent 1800 que tout va mal à cause de ceux qui vivent avec 535 €. Et çà marche ! ».

Le macronisme, c’est le retour des magouilles, du copinage, des prébendes, du favoritisme… Pour preuve, la nomination de l’ex-directrice de l’INA à un poste de responsabilité au secrétariat général du ministère de la Culture, alors qu’elle a été condamnée à trois mois de prison avec sursis pour détournement de fonds publics, après avoir dépensé 40 000 € en frais de taxi.

Pour preuve encore, la mise en cause de trois ministres soupçonnées de conflit d’intérêt : Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé et Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, la même qui a adoubé l’ex-directrice de l’INA, Agnès Saal.

Non-lieu trouble pour Darmanin

Dans le même temps, le sarkozyste Darmanin, ministre des Comptes publics, sous le coup d’une plainte pour viol, s’en tire une nouvelle fois avec un non-lieu dont les attendus pour le moins troubles ont considéré que, je cite : "Le défaut de consentement ne suffit pas à caractériser le viol. Encore faut-il que le mis en cause ( c’est-à-dire Darmanin) ait eu conscience d'imposer un acte sexuel par violence, menace, contrainte ou surprise", a expliqué le juge dans sa décision. Certes la présomption d’innocence doit être respectée, mais doit-elle l’être davantage que la victime ? De son côté l’avocate de la plaignante s’est dite scandalisée, je la cite : "J'ai l'impression très nette qu'on crache sur ma cliente depuis le début de cette affaire, c'est une parodie de justice".

L’illustration une fois encore d’une justice à deux vitesses ? Il est légitime de se poser la question quand on apprend de la bouche de l’avocate, qui a fait appel de cette décision, qu’il n’y a eu aucune confrontation avec Darmanin et que le juge d’instruction n’a même pas pris la peine de recevoir sa cliente.

Stéphane Berne berné et emplois bidons à Pôle Emploi

Autre sujet de la Macronie pipeau : le sauvetage du patrimoine dont Stéphane Bern a été chargé en étant nommé chargé de mission par le monarque. Oui mais voilà, se son propre il dit ne pas vouloir être un cache misère, le compte n’y est pas, mais pas du tout, l’animateur TV se demande si on (Macron) ne s’est pas moqué de lui. Tiens, tiens, çà ne vous rappelle pas l’affaire Hulot !!! Tout dans la com, tout dans l’annonce mais rien au bout ! C’est aussi çà le macronisme !

Pendant ce temps, on apprend qu'un emploi sur deux proposé par Pôle Emploi est bidon ! Tiens ! Tiens ! Les chômeurs qui voudront conserver leurs allocations seront-ils contraints d’accepter ces emplois bidons ?

Désastre économique sous l’ère Macron

Qu’à cela ne tienne, les résultats économiques du macronisme (n’oublions pas que Macron est aux affaires depuis 2014 et qu’il a inspiré grandement les orientations économiques et sociales du pays) sont désastreux, de l’avis de la quasi totalité des observateurs, y compris les libéraux pur sucre.

Le chômage ne diminue pas, la croissance est en berne, la production industrielle stagne depuis un an, quant à l’investissement, on ne le voit pas arriver, il est vrai que les amis riches du CAC 40 notamment, sont à la tête de multinationales et se contrefichent bien du sort des Gaulois réfractaires.

La consommation intérieure, celle des ménages a été stoppée nette par les lois et mesures antisociales du début du quinquennat et il y a fort à parier que le pouvoir d’achat des gens va encore en prendre un coup en 2019 avec l’attaque contre les chômeurs et les retraités, notamment. Ce qui n’augure rien de mirobolant coté perspectives économiques en France.

Les riches se portent à merveille, la preuve : Bernard Arnault

Peu importe, de son côté, Bernard Arnault, le patron de LVMH, 4ème fortune mondiale, avec 72 milliards de dollars, qui a engrangé plus de 30 milliards de profit en 2017, soit 800 € par seconde, va économiser plus 530 millions d’impôts après la suppression de l’ISF par son cher ami Macron. C’est bien simple quand le salaire moyen des Français augmente de 1,1 % à l’année, les revenus de Bernard Arnault font un bond de 71 %. Selon l’Observatoire des Inégalités, la fortune du patron de LVMH représente 2,6 millions d’années de smic.

Les 39 ou 40 autres milliardaires français peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Macron veille !

Rien de surprenant à ce que, en cette rentrée 2018, deux Français sur trois aient une mauvaise opinion de Macron (sondage BVA RTL La Tribune).

 

Les Gaulois sont peut-être dans la merde, mais ils sont de plus en plus nombreux dans la plaine !

 

Verdi

Lundi 3 septembre 2018

Photo : Les moutons rebelles


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 3 septembre 18:30

    Petit récapitulatif des affaires liées à Macron et son gouvernement (il est fort probable que j’en ai oublié, prière de compléter) :

    .

    .Affaires Richard Ferrand : conflit d’intérêt autour des Mutuelles de Bretagne et de sa compagne Sandrine Doucen. Assistants parlementaires non déclarés. Contrats en faveur de ses proches, notamment S. Doucen et son ex-épouse.

    Affaire Pénicaud 1 : Statut de témoin assisté dans une enquête pour favoritisme et recel de favoritisme.

    Affaire Pénicaud 2 : Elle a empoché plus d’un million d’euros en une seule journée, le 30 avril 2013, en vendant des stock-options juste avant une forte montée de l’action à la suite de la suppression de 900 emplois. Elle était alors directrice générale des ressources humaines chez Danone. Peut-être légal (reste réservé le délit d’initié), mais à coup sûr immoral.

    Affaire Pénicaud 3 : En juillet 2018, ouverture d’une information judiciaire concernant le dossier « Creative France » dans lequel Pénicaud est soupçonnée de favoritisme au profit, encore une fois, d’Havas. Le contrat ainsi octroyé aurait rapporté 13,2 millions d’euros à l’entreprise chargée de réaliser des spots publicitaires vantant l’attractivité de la France à l’étranger. Muriel Pénicaud a affirmé devant les juges qu’elle ne connaissait « personne d’Havas » et donc surtout pas Stéphane Fouks, vice-président de l’entreprise, ce que contredit l’enquête qui a eu accès à des courriels où ils se tutoient et où elle écrit à sa secrétaire « J’ai rendez vous avec Fouks, cela ne doit pas figurer à mon agenda, et cela ne doit pas se savoir »
    Affairiste et menteuse.

    Affaire Nyssen 1 : Constructions illégales à Arles,

    Affaire Nyssen 2 : Constructions illégales à Paris.

    Affaire Nyssen 3 : (alias affaire Saal), promotion comme haut-fonctionnaire d’une reprise de justice.

    Affaire Benalla : Usurpation de fonction, coups et blessure par un proche de Macron.

    Affaire Kohler : Le conseiller très proche de Macron mis sous enquête pour «  prise illégale d’intérêts », en relation avec l’armateur MSC, dont les propriétaires font partie de sa famille.

    Affaire Philippe Besson : Ce copain de Macron à été nommé au très juteux poste de consul général de France à Los Angeles, sans avoir aucune formation en diplomatie. Pour donner un éclairage sur l’entourage de Macron, il faut rappeler que P. Besson à été condamné, en 2007, à 40.000 € d’amende pour atteinte à la vie privée et diffamation, sans compter 35.000 € d’indemnités aux parties civiles.

    .

    Il faut tenir à jour cette liste pour ne pas oublier.


    • zygzornifle zygzornifle 4 septembre 09:04

      @amiaplacidus
       Avant de rentrer en politique chez Mollasson Macron a bouffé un SMIC par jour pendant 3 ans pour se débarrasser du « pognon de dingue » qu’il avait sur ses comptes et se fire une virginité fiscale ...




    • ASTERIX 4 septembre 09:36
      @zygzornifle

      FERA T IL PIRE QUE SARKOZY  ??? cynique comme ses macronettes BORNE BUZIN PARLY

      PENICAUD toutes en conflit d intérêts   


      AGNES BUZIN VA CASSER LA SANTE POLE EMPLOI CE SERA PENICAUD  BORNE LES TRANSPORTS NYSSEN L EDITION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      DARMANIN CASSERA TOUT A BERCY AIDE  !PAR CASTANER GRIVAUX ET LE DIRECTEUR DE CABINET DE MACRON …….( en conflit d ’intérêts avec MSC CROISIERES)
        
      PIRE QUE SARKOZY IL FALLAIT LE FAIRE EN 1 AN

      CYNISME 1 ER PRIX

      FANTASQUE 1ER PRIX  technocrate 1ER PRIX IL NOUS ENVOTE A LA RUINE COMBIEN A COUTE SON PROJET DE L IMPoT A LA SOUGE UN « MILLIARD »

      PARANOIA 1ER PRIX AVEC SES MINISTRES EX AEQUO


      INCOMPETENT COMME LES DEPUTES DE« EN MARCHE ARRIERE »

    • Doume65 4 septembre 12:37

      @ASTERIX

      « FERA T IL PIRE QUE SARKOZY »
      Il a déjà fait bien pire, et Hollande avant lui. La politique de Sarko n’était que les prémices du monde que nous fabrique l’ultralibéralisme.
      En fait, sous Sarko, on ne s’était pas encore habitué aux idées que ces successeurs avanceront bien plus sournoisement, car ils feront croire qu’ils ne sont pas totalement inféodés à la finance. Et ne pas oublier que Hollande a été Young leader avant Macron...

    • izarn izarn 4 septembre 16:13

      @zygzornifle
      Oui mais bon, le SMIC quand on a 3 millions de dollars à Saint Kits&Newis, paradis fiscaux dans les Caraibes (pas françaises, mais ex-britanniques, nuance de taille !)
      Fake news...Mais c’est tellement réaliste !
       smiley


    • Le421 Le421 4 septembre 19:26

      @amiaplacidus

      On nomme Nyssen à la culture, son mari s’occupe d’une maison d’édition, et on nomme Buzyn à la santé et son mari est patron de l’INSERM.
      C’est bizarre, chez « ces gens-là », on conserve toujours les deux noms.
      Le conflit d’intérêt se voit moins...
      Le nouveau monde façon ancien, mais en pire !!

    • Le421 Le421 5 septembre 08:40

      @zygzornifle

      Il a quand même déclaré à la HATVP (rien que le nom fait rire !!) 35.000€ d’avoirs à la banque.
      Même moi, je suis plus riche que le Président.

      Sans déconner...
      Et personne ne se pose de question.

    • zygzornifle zygzornifle 5 septembre 15:21

      @ASTERIX


       et EM sera en tète aux européennes comme quoi la casse on en redemande ....

    • Zaza Zaza 3 septembre 19:29

      Retraités, vote à 80% Macron. La peur pour son assurance vie en euros du vieux soixante-huitard « révolutionnaire » gauchiste ont fait Macron.Il a passé le premier tour grâce aux auchistes, genre Cohn Bendit où Goupil qui le soutiennent avec tant d’ardeur.


      • Fergus Fergus 4 septembre 09:42

        Bonjour, Zaza

        Macron n’a existé que parce qu’il a été précédé par Chirac, Sarkozy et Hollande : un fainéant, un velléitaire et un mollasson. Trois nuls qui ont fait le lit de Macron, lui-même servi auprès desdits retraités par une image de jeunesse, de dynamisme et de modernité. Ces électeurs-là ont été tellement séduits par ce candidat prétendument « disruptif » qu’ils n’ont pas pris la peine de lire son programme. Les éléments les plus dévastateurs de sa politique y figuraient pourtant clairement.


      • Legestr glaz Ar zen 4 septembre 10:11

        @Fergus

        Macron était le petit rapporteur de la Commission Attali, dont il applique les principes. Ceci a été dit, redit et encore redit.

        Que disait la « décision fondamentale numéro 11 » ? 

        « DÉCISION FONDAMENTALE 11

        Réduire le coût du travail pour toutes les entreprises en transférant une partie des cotisations sociales vers la Contri- bution sociale généralisée (CSG) et laTVA.


        Tout le reste est à l’avenant. Suivez le guide de la politique »Macronienne" à savoir le guide de la politique Attalienne !


        http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/084000041.pdf




      • izarn izarn 4 septembre 16:19

        @Fergus
        Oui mais contre Marine, qui proposait la retraite à 60 ans...Justice sarkosique, et j’en subis les conséquenceq parce que toi tu es plus vieux et que t’as à rien à foutre de ma gueule)...Tu as voté le Macron...
        Alors Marine, c’est Hitler...OK...Vive tes chouchous migrants (Dont je n’ai RIEN A FOUTRE, c’est notre difference)
        Quand tu auras fini ton délire...Probablement dans la tombe...
        On sera soulagé.


      • Fergus Fergus 4 septembre 17:14

        Bonjour, izarn

        Je n’ai pas voté Macron : 1er tour, Mélenchon ; 2e tour : blanc !

        Et je n’ai jamais écrit que Le Pen = Hitler ! Simplement qu’elle est porteuse d’une idéologie xénophobe et surtout qu’elle est d’une incompétence crasse comme l’a montré sa calamiteuse prestation lors du débat contre Macron.

        Quant aux migrants, j’ai toujours dit que j’étais favorable à une régulation !

        Merci de ne pas écrire n’importe quoi !!!

        Et pour ce qui est de « la tombe » - élégant, ce propos ! -, désolé mais je suis en pleine forme, sans le moindre problème cardiaque et sans diabète ni cholestérol. smiley


      • aimable 3 septembre 19:41
        ces 80% de retraités , franchement a leur âge croire encore au père noël , c’est le signe qu’ils retournent dans l’enfance plus vite que les autres .
        quant a CB déjà en 68 c’était un opportuniste , lui avec l’âge il ne s’est pas bonifié .

        • izarn izarn 4 septembre 16:23

          @aimable
          Les retraités de moins de 1955 sont sauvés... Les autres, je te jure, ont presque la kalach la mano en la mano !
          Responsables ? Juppé,Hollande...Même pas Macron, vois-tu !
          Putain les ENCULES !


        • Le421 Le421 5 septembre 08:38

          @izarn

          Avec ma carrière longue (j’ai commencé à 15 ans), Hollande m’a laissé la retraite à 60 ans. D’ailleurs, j’avais même du rab de trimestres.
          Pire !!
          Ce départ a été géré par le RSI puisque j’étais travailleur indépendant, et ça s’est passé comme une lettre à la Poste, voire mieux !!
          Il faut le dire...
          Maintenant, pour ramasser un peu plus de 1.600€ avec trois retraites différentes et les complémentaires... Pas de risques !!

        • MERLIN MERLIN 3 septembre 20:45
          « et qu’il a inspiré grandement les orientations économiques et sociales du pays) »
          FAUX. Ce sont ce que l’on appelle les GOPE, traduction :Grande Orientation Politique & Économique pondu chaque année par Bruxelles qui défont la France, pas macron, lui n’est qu’un valet.

          • Verdi Verdi 3 septembre 20:52

            @MERLIN

            VRAI !

            Franchement, il vous arrive de me lire, avant d’affirmer péremptoirement ! Je n’ai de cesse de dire que c’est un européiste qui applique les décisions de Bruxelles !

            Calmez-vous ! Prenez une tisane ! 

          • MERLIN MERLIN 3 septembre 21:25
            C’est à vous de vous calmer, qu’ai je dit de « péremptoire » j’ai juste sur ce coup, était plus précis que vous.
            Sans rancune et prenez vous une tisane, voir deux.
            Bien à vous

            • bob14 4 septembre 07:22

              C’est marrant en France..vous confondez les urnes avec des chiottes..et quand ça déborde et que vous êtes dans la merde vous râlez ?


              • izarn izarn 4 septembre 16:25

                @bob14
                Normal, la merde qui vote fait déborder les chiottes...


              • ticotico ticotico 4 septembre 09:24
                Le petit cron n’est pas aux commandes...

                Il voulait davantage de pouvoir avec sa réforme constitutionnelle... et elle est où sa réforme qui paraissait si urgente en juillet ?


                • bob14 4 septembre 09:56

                  @ticotico.....Excellent....


                • izarn izarn 4 septembre 16:30

                  @ticotico
                  Si tu lis bien les lois, il est indiqué que selon l’article 38 de la Constitution, le gouvernement (Macron) gouverne par ordonance...
                  Tu vas sur légifrance...Pour vérifier...Toutes les lois indiquent le pouvoir de légiferer par ordonance sur une durée de 3 ans...
                  Bref, la démocratie n’existe plus. Le pouvoir législatif n’existe plus...
                  Alors tu fais quoi Verdi ?


                • ticotico ticotico 4 septembre 19:14

                  @izarn


                  Qui croit encore que nous sommes en démocratie ? Le problème de Macron, c’est que même avec les ordonnances et un parlement carpette il voulait encore plus de pouvoir...

                  Peut-être une façon de s’affranchir de la tutelle de Brigitte ?
                  (si vous avez des doutes, regardez le début de la video - de 0.25 à 0.45 secondes - dont j’ai mis le lien plus haut... c’est hilarant...et inquiétant). 

                • Fergus Fergus 4 septembre 09:33

                  Bonjour, Verdi

                  On ne peut malheureusement qu’être d’accord avec cet accablant constat d’une gouvernance au service des riches et des puissants qui méprise de manière aussi évidente les aspirations de la majorité des Français.

                  Ce qui est inquiétant, c’est que les Gaulois, s’ils sont « de plus en plus nombreux dans la plaine », ont jusque-là manifesté leur rejet du macronisme surtout dans les sondages et guère dans les rues. A cet égard, les prochains mois seront déterminants : si le rejet reste dans la parole et les mauvais sondages, Macron gardera les coudées franches ! 


                  • Le421 Le421 5 septembre 08:27

                    @Fergus

                    A un bémol près.
                    Il y a une transformation de la société en profondeur, je parle de la « société du travail », ceux qui ont la chance d’avoir un job.
                    Pour la plupart, c’est désintérêt, manque de considération, fins de mois difficiles et souvent manque de visibilité sur l’avenir. Aujourd’hui, on est là, mais demain ?
                    Alors, qui dit désintérêt pour son travail dit boulot mal fait.
                    Les livreurs, pressés par le nombre de colis, par les horaires, le patron et pour arranger le tout, les limitations sur la route, finissent par jeter les colis dans les camions et ceux-ci arrivent « destroy » !!
                    Tout à l’avenant.
                    Certains arrivent même à trouver du plaisir au boulot en salopant tout, mode URSS au meilleur de la période !!
                    Le résultat arrive petit à petit. Le monde précaire serre le frein à main et la machine se grippe. C’est sans violence, c’est invisible, mais le résultat est là.
                    En plus, ouvrir par exemple les magasins le Dimanche va uniquement reporter le moment de l’achat et va opposer les nantis qui viennent faire chier et les employés précaires qui ont besoin de ce jour pour faire 32H mal payées dans la semaine...
                    Ce sont des exemples, bien sûr.

                  • BA 4 septembre 09:51

                    Mardi 4 septembre 2018 :


                    Sondage : avec 31 % de satisfaits, Macron fait pire que Hollande à la même époque.


                    Après une série de couacs meurtriers, le chef de l’Etat perd des points dans toutes les catégories, à droite comme à gauche. Il ne réunit que 31 % des satisfaits. Seule sa base lui reste fidèle. 


                    C’est l’inversion des courbes, mais pas celle que François Hollande attendait. Pour la première fois depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron fait pire que son prédécesseur en terme de popularité. D’après le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris Match paru ce mardi, Emmanuel Macron ne réunit que 31 % de satisfaits, contre 32 % pour François Hollande en septembre 2013.


                    https://www.bfmtv.com/politique/sondage-avec-31percent-de-satisfaits-macron-fait-pire-que-hollande-a-la-meme-epoque-1517030.html



                    • Le421 Le421 5 septembre 08:28

                      @BA

                      Bé ouais...
                      Encore 4, voire 9 ans...

                    • zygzornifle zygzornifle 4 septembre 14:45

                      Bible selon Rothschild.


                      Le discours de Macron, connu sous le nom de « sermon de l’Élysée », s’ouvre en effet par cette parole :
                      Heureux les pauvres en esprit, car le royaume de la République en Marche est à eux !

                      • izarn izarn 4 septembre 16:40

                        @zygzornifle
                        Le type gouverne par ordonance, même plus besoin des pauvres d’esprit...
                        Eux servent pour l’éléction, ensuite, on dégage !
                        Un connard, ça se forme pour chaque éléction : Les médias systèmes sont formés pour...La construction du connard...Ils sont trés forts.
                        Sauf, que moi aussi, j’étais aussi dans le staff...
                        Alors je vous averti !


                      • Taverne Taverne 4 septembre 15:24

                        « Encore faut-il que le mis en cause ( c’est-à-dire Darmanin) ait eu conscience d’imposer un acte sexuel par violence, menace, contrainte ou surprise », a expliqué le juge dans sa décision.

                        Cette citation est forcément erronée puisque l’article 222-23 du code pénal dit plus simplement : « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui ou sur la personne de l’auteur par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol. »

                        C’est clair : tout acte...est un viol. Il n’est pas ajouté de condition de « prise de conscience ». Sans quoi, les violeurs pourraient se défendre en disant « oui, le l’ai menacée, contrainte et violentée mais je n’en avais pas conscience. » On imagine le désastre... La condition subjective de la bonne foi n’a donc aucune valeur ici. Le code pénal caractérise un crime en fonction de seuls faits, ceux qu’il énumère.


                        • Taverne Taverne 4 septembre 15:26

                          C’est pourquoi il serait intéressant d’avoir la source : la décision de non lieu in extenso.


                        • Verdi Verdi 4 septembre 16:27

                          @Taverne

                          Je ne vous permets pas ce genre d’affirmation péremptoire Taverne. Modérez vos propos. 

                          Plusieurs confrères, dont Le Monde, que je cite, rapportent très exactement les mêmes conclusions du juge. Vous allez douter du Monde et de tous les journaux sérieux qui ont relaté cette décision ??? Calmez-vous ! 

                          « Le défaut de consentement ne suffit pas à caractériser le viol. Encore faut-il que le mis en cause ait eu conscience d’imposer un acte sexuel par violence, menace, contrainte ou surprise », rappelle le juge dans sa décision. Source : « Le Monde », dans sa livraison du 31 août 2018. 

                          Un peu de respect pour le travail de mes confrères, qui n’ont pas pour habitude de jouer avec les affaires judiciaires. 

                        • Taverne Taverne 4 septembre 16:58

                          @Verdi

                          Si le juge a écrit cela, son jugement est facilement attaquable.

                          Sinon, cela ne serait pas la première fois que la presse cite de travers.


                        • Taverne Taverne 4 septembre 17:07

                          Je viens de trouver un lien où l’on voit que, compte tenu de la formulation aberrante de l’ordonnance du juge, l’avocat de la victime a fait appel. Visiblement le juge n’a pas été impartial et a inventé un critère supplémentaire. Incroyable !


                        • Verdi Verdi 4 septembre 17:13

                          @Taverne

                          Je l’ai écrit dans mon papier ! Mais on ne croit pas Verdi, à ce que je constate ! Ce n’est pas bien Taverne ! 

                        • izarn izarn 4 septembre 17:23

                          @Taverne
                          N’importe quoi...
                          Tout acte n’est pas un viol...
                          Sauf « par violence, contrainte, menace ou surprise »
                          De quoi parlez vous ?
                          Ha la conscience ?
                          C’est quoi ce truc ?
                          Personne ne sait...
                          Sauf Macron intimement convanicu du gazage par Al Hassad...
                          Non mais, c’est du délire, ou de la connerie ?
                          T’as des preuves, connard ?
                          Ca c’est la Justice.


                        • Houp@ Houp@ 4 septembre 16:37

                          J’aime bien le titre.


                          Ah Rothschild !!

                          Voici de nombreux lustres que ce clan est aux manettes avec quelques autres.....discrets mais ô combien omnipotents.


                          Le plan est à la fois machiavélique et simple : transférer dans leurs poches les richesses où quelles se trouvent sur la planète.


                          Pour cela, chaque fois que nécessaire les coups les plus tordus sont permis (guerres, attentats, crimes, manipulations...).

                          Et ça marche !!


                          Pour s’en convaincre inutile de remonter loin dans le temps, au commencement des opérations.

                          Il suffit de lire l’histoire depuis le début du siècle dernier pour voir et comprendre.




                          Pour la France, c’est Macron, leur commis contractuel qui est à la manœuvre. Il fait le boulot avec un zèle servile en roulant des mécaniques, mais il n’est rien.

                          Il ne faut donc pas s’étonner de voir d’une part la France, ou ce qu’il en reste, pillée par l’oligarchie dont ile est question ici et son bras armé (la technocratie de l’U.E) et d’autre part la population ponctionnée encore et encore..…



                          Et pour se persuader que la ponction peut durer tant qu’il y aura quelque chose à gratter, il faut regarder hors de nos frontières, les exemples ne manquent sur la planète.


                          • izarn izarn 4 septembre 17:28

                            Ha au fait Verdi t’as voté Macron contre Marine ?
                            Marine, la retraite à 60 ans...
                            Hé ouais...
                            Validée par des experts de Bercy ou je ne sais quoi...
                            Alors les cons...Ils se comptent ?
                            Moi la retraite à 60 ans, ou les migrants dehors : Pas de problème !
                            Au fait c’est quoi ton problème ?
                            Ta nenette est migrante ?
                            Ha le salopiot ?
                             smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès