• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > PMA GPA en mal de débat

PMA GPA en mal de débat

L'humain, revoilà un sujet de société qui va se faire confronter les immobilistes, les conservateurs et les innovateurs, les adaptateurs les imaginatifs, ceux qui avancent au fur et à à mesure que des conditions favorables à la vie se font jour.
Nous aurons noté que je n'ai pas utilisé le mots PROGRESSISTE, CAR ILS EST UTILISE EN ECONOMIE POUR JUSTIFIER EN toutes choses une RÉGRESSION SOCIALE. La réforme des retraites en est encore un exemple, il ne vise qu'à réduire le coût de la vie des salariés, alors que le progrès serait d'augmenter leurs revenus.
Ce débat à l'assemblée autour de la PMA est l'occasion de visiter quelques fondamentaux.
Nous ne savons pas pourquoi nous vivons.
Nous renouvelons notre espèce.
Nous avons la perception de l'éternité.
Nous savons que la peur nous protège de tout danger inconnu
Nous savons discriminer
Nous sommes naturellement "feignant."
Nous sommes naturellement "égoïstes"
Nous naissons avec des comportement innés.
Nous sommes attachés au monde "sensoriellement"
Nous avons une capacité cérébrale créatrice.
Nous CROYONS.

ALORS D’OÙ VIENT CE BESOIN DE LÉGIFÉRER.
DEPUIS QUAND IL FAUT UNE AUTORISATION POUR ENFANTER.
Nous vient-il à l'esprit de faire une loi pour boire ou manger.
Il est dans la nature de l'humain d'enfanter, il ne peut donc y avoir un droit autre que celui d'apporter les conditions affectives et matérielles à son développement.
La nature crée les conditions innées de la procréation. Notre espèce peut engendrer un enfant tous les ans à partir de l'âge adulte biologique 12/13 ans, mais pas sans risques et en rapport avec les facteurs de prédations et alimentaires.
Chacun peut comprendre que ce n'est pas nous qui disposons des "LOIS DE LA NATURE" nous interagissons avec elle, et c'est elle qui nous permet toutes choses dont nous connaîtrons les effets qu'une fois nos choix accomplis.
Toute la vie les hommes ont voulu connaitre leur destinée, nous interrogeons encore l'horoscope.
N'est-ce pas merveilleux pour des hommes qui se déchirent autour des religions, qui complotent pour devenir les maîtres du monde de ce lever tous les matins en demandant à PAPA ce qui va se passer dans leur journée.

Souvent je rappelle que la déraison peut se nicher chez les gens les mieux intentionnés. En parcourant le Pélerin je lis l'interrogation d'un moine qui disait en substance : Dieu a mal fait sa création car il a permis AUX ENFANTS D'ENFANTER AVANT D'ÊTRE ADULTES.
Si notre ancêtre de Tautavel dont l'espérance de vie était de 18 ans avait attendu d'être adulte, il y a longtemps que notre espèce aurait disparu.
Cela appelle deux observations :

1/ Nous avons vécu des millénaires sans savoir cela, leurs existences étaient "simples".
2/ Nous, depuis le néolithique nous construisons une histoire de souvenirs, et ce n'est pas pour le plaisir, mais parce qu'elle a UNE PLACE dans le déroulement d'une existence qui est devenue COMPLEXE. OÙ celui qui ne sera PAS assez instruit, dans la mesure de ce qu'on peut l'être pas à pas avec douleur et souffrance, dira des conneries.

Quand l'on pense aujourd'hui que nous avons signé une déclaration des droits de l'enfant où l'on est considéré comme mineur en dessous de 18 ans, Nous ne sommes pas plus futés que ce moine, à moins que depuis la séparation de l'église et de l'état nous croyons être devenus DIEU.
Ce ne serait qu'une anecdote si il ne s'en suivaient pas des situations dramatiques du seul fait d'une imbécillité culturelle d'hommes qui depuis des millénaires ont peur de leur nudité, même s'il y a de justes raisons.

L'ÊTRE QUI VIENT AU MONDE NAIT NU sans AUCUNE LÉGISLATION dans ses POCHES. Que nous soyons Roi, Dictateur, Croyants, Démocrates, Capitalistes ou le derniers des cons nous ne pouvons changer cela.

Quels que soient le lieu, la famille et la manière dont l'enfant naîtra il naîtra NU.
Cela devrait suffire à nous convaincre que poser des règles concourt à protéger la vie.
Une enfant regarde sa mère tricoter une layette et l'interroge sur sa raison.
c'est pour habiller ton petit frère quand il naîtra.
Eh bien mange la laine il sortira tout habillé.

Nous aurons beau manger les CODES DE LOIS, LA BIBLE, OU LE CORAN NOUS NAÎTRONS NU avec tout bagage nos INSTINCTS.

Que chacun veuille s'en tenir à ce qu'il CROIT et vivre suivant celle ci c'est son droit le plus STRICT, qu'il change d'avis aussi.
Dieu les accueillera les croyants avec ou sans foulard ou autre tenue cultuelle. Si les pratiques cultuelles ou laïques étaient innées nous naîtrions AVEC.

Elles se développent avec la conscience de l'être et le groupe social qu'il forme. Il en est ainsi pour toutes les espèces, chacune avec sa spécificité plus ou moins élaborée mais suffisante pour sa vie.

Quand nous nous plaignons de bactéries qui deviennent résistantes aux antibiotiques, nous ne les avons jamais vu créer des armées ou des facultés pour s'enseigner à protéger leur vie, et pourtant il a bien fallu qu'elles mutent.

Alors bienvenu aux débats, et à l'éclectisme.

La science médicale permet de réaliser les désirs d'enfantement, quelles raisons supérieures les rendraient inacceptables. Une raison cultuelle, personne ne les obligera à la pratiquer si cela va à l'encontre de leur conviction.
A contrario ils n'ont pas à imposer aux autres leurs croyances.
Une raison biologique parce le développement de l'adulte se poursuit jusqu'à 25/26 ans avant de décliner aux rythmes des soins médicaux,et la ménopause pour la femme..

Il ne manquerait plus qu'il y ait un frappadingue qui dise que l'on ne devient adulte qu'à 25/26 ans.
En quoi les sciences médicales qui nous préservent l'existence de la naissance à la mort devraient s'interdire du champ de la procréation, comme s'il y avait une profanation à permettre à des personnes de devenir père ou mère avec l'aide d'un tiers consentant ou d'un utérus artificiel.
Est-ce plus inconséquent que le replacement d'organes, l'implantation d'organes artificiels ou l'homme augmenté.
Y a-t-il des risques ? qui pourrait répondre NON. L'espace des sciences médicales serait-il exempté d'erreurs, maître de toutes les connaissances.

Actuellement sont appréhendés que les risques qui sont CONNUS. La CERTITUDE que d'autres apparaîtront avec une applications de masse ne FAIT PAS DE DOUTE.
Il en est toujours AINSI et il en sera toujours COMME CELA tout au long de l'existence. Si cela nous inquiété allons vivre sur Mars, ou apprenons à devenir ADULTE.
C'est en cela que le principe de précaution est la marque d'une paranoïa collective, si nous avons peur de mourir il faut se suicider, ou ne pas sortir de chez nous.
Le principe de survie est instinctif et tout ce que nous modifions par la culture est facteur de RISQUES. Or quand nous sommes 68 % à en avoir peur du risque allons habiter ailleurs que sur terre, ou fermer notre télé.

Que des capitalistes aient fait usage de techniques alimentaires qui se sont avérées dangereuses, n'auraient pas été évité avec ou sans ce principe de précaution à la con de schizophrènes. En ce moment le monde occidental perd la "Boule", ils découvrent que l'organisation économique capitaliste leur a fait bouffer de la merde pendant des années pour satisfaire un consommateur abruti par la pub, que les tomates calibrées aux pesticides étaient un progrès alimentaire.
Si en science médicale nous avons des craintes à avoir, ce ne sont pas des scientifiques eux mêmes, mais de l'organisation qui régulera tout cela. Si nous soumettons ces pratiques à la LOI DU MARCHÉ, Alors nous aurons des dérives comme nous le constatons dans tout ce qui y est soumis du fait d'un principe, qui n'est pas de précaution, mais de la rareté et de la cupidité.

Ainsi donc que ce soit la PMA ou la GPA, ça ne regarde pas ceux qui ne sont pas concernés et qui ne sont en rien des Dieux pour dire qui a le droit de mettre des enfants au monde, si les parties contractantes y consentent, seule des mesures médicales doivent connaitre les facteurs héréditaires nécessaires et de la faisabilité.
Ce n'est un débat que pour immobilistes, fondamentalistes, radicalistes qui n'ont encore rien compris au monde et même pas la MESURE de leurs religions. Elles n'ont pas pour vocation de fabriquer des cercueils. ce sont des livres de vie et non de mort. Il serait temps qu'ils relisent leurs écrits à l’orée du 21 Siècle.
NOUS sommes une république LAÏQUE D'ESSENCE JUDEO-ROMANO-CHRÉTIENNE, dite catholique romaine.
Le passage à la laïcité n'a pas changé cela. Ainsi nous pouvons naître athée et vivre suivant des pratiques cultuelles. l'organisation familiale qui sert de structure d'éducation, de stabilité, de soutien n'est pas une organisation MORALISATRICE, elle a répondu à une nécessité ÉCONOMIQUE durant le néolithique.

Que nous ayons eu besoin d'un père fouettard inattaquable et inatteignable en la représentation divine, n'est pas plus différent qu'aujourd'hui, OÙ, parce que nous ne pouvons pas appendre les 140 000 textes légaux, nous disons nul n'est censé ignorer la loi comme hier ils disaient c'est PAPA qui l'a dit. Alors laissons ceux qui sont concernés entre les mains de ce que la nature a rendu possible.
Et ceux qui sont en mal de débat, ils n'ont qu'a décider de définir le principe, que la guerre est un crime contre l'humanité.
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Eric Havas Eric Havas 8 octobre 19:03

    Les bactéries se font des guerres entre souchiennes clonées descendantes de Mères différentes, et à coup d’antibiotiques...

    et si... on appelle d’ailleurs ça la sélection parentèle

     

    Aucune espèce animale n’est universelle, c’est juste que gogochon le niais bien-pensant a bouffé une hostie et ne l’a pas digérée...

    Les hordes de loups se bouffent entres elles les louveteaux, les lions, les fourmis, plus un animal a de gènes communs avec les semblables de son espèce, plus il est solidaire

    Aussi Capital l’a bien compris et paie sa bonniche négrière La Baudruche pour mettre la division dans les hordes qui pourraient lui être hostiles...

     

    « La haine des nations est l’internationalisme des imbéciles gochos » Lénine

     

    « Gogochons ! Pour vous sentir des consciences rassemblées malgré votre lutte de tous contre tous, je vous mets sous le regard inquisiteur d’un Dieu Ver ! Adorez le ! » Giecman le prophète


    • Paul Leleu 9 octobre 21:30

      @Eric Havas

      la question pour l’enfant, vaut-il mieux :

      - naitre chez une célibataire ou chez un couple de femme ?

      - ou bien se faire trucider par IVG chez des hétérosexuels bien pensants ? (200 000 morts par an)


    • Ruut Ruut 9 octobre 22:49

      @Paul Leleu
      Rien n’interdit l’adoption par les couples gay en mal d’enfant ?

      Pourquoi vouloir a tout prix transformer les bébés en marchandise ?


    • Paul Leleu 10 octobre 00:41

      @Ruut

      votre remarque s’applique aussi aux couples hétéros infertiles, qui ont recours à la PMA...

      et puis, il s’agit quand même de vie... rien à voir avec les IVG (200 000 infanticides par an) pratiqués par les hétérosexuels qui refusent les enfants et la vie...


    • Ruut Ruut 10 octobre 05:59

      @Paul Leleu
      Il sagit aussi d’identité et d’histoire.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 octobre 19:12

      « Nous vient-il à l’esprit de faire une loi pour boire ou manger.  »

      c’est comme pour la procréation : quand on boit et mange comme Néanderthal, pas besoin de lois

      mais quand on fait intervenir un tiers, restaurateurs, épicier, maraîcher, boucher, il existe des lois sur la traçabilité, l’étiquetage, la date de péremption des produits, l’analyse de l’eau du robinet, mais aussi sur le droit de vendre ou pas certaines denrées : Licence IV (avec Gillou à l’accordéillon)

      .


      • ddacoudre ddacoudre 8 octobre 19:28

        @Séraphin Lampion
        bobjour 

        comme quoi l’autre quand il est capitaliste il devient un empoisonneur, ont trouvera bien quelqu’un sur le net pour vendre du sperme de Tamarou.
        cordialement.


      • ddacoudre ddacoudre 8 octobre 19:23

        bonjour

        A ces liens de parentés qui nous posent tant de problèmes, comment comprendre que de simples ondes puissent donner la vie ou chacun pense qu’’il est une espèce différente parce qu’il sert de denrée alimentaire à un semblable ondulatoire ou corpusculaire dont seules les forces de cohésion varie pour que l’on ne se mélange pas, ou ne devienne un passe muraille le rêve du NSA.

        cordialement.


        • Raymond75 8 octobre 19:57

          Il y a oppositions d’opinions devenues presque inconciliables, donc le débat devient stérile … Et il y a aussi le fait que, avec de l’argent, vous pouvez faire ailleurs ce qui est interdit en France !

          S’il peut apparaitre choquant qu’une femme décide de mettre au monde un orphelin de père, parce qu’elle a un ‘désir d’enfant’, ou que des couples d’homosexuels, qui par définition ne peuvent se reproduire, font également valoir ce ‘droit à l’enfant’, il est encore plus choquant que cela nous conduit effectivement à la location de ventres pauvres par des homos mâles riches …

          Mais je pense qu’il y a un grand absent dans ces discussion : l’enfant !!!

          Le désir d’enfant n’est pas un droit, et les droits de l’enfant à avoir une famille ‘traditionnelle’ semblent bien loin de toute préoccupation.

          Une autre chose me choque : le désir d’enfant existe, c’est pour cela que nous existons. Mais il y a des milliers d’enfants qui n’ont plus de famille, en France et dans le monde, et personne ne semble envisager l’adoption. Ce ‘désir d’enfant’ apparait en fait très narcissique …

          ********

          Il y a une remarque que je souhaite ajouter :

          Il y a encore deux générations, jusqu’aux années 60, la société était fortement structurée autour de la notion de famille, avec à sa tête le père ‘chef de famille’. Cela avait la vertu d’être très stable (très peu de divorces), mais aussi extrêmement rigide et facteur de graves inégalités pour les femmes.

          Dans les années 70, la société s’est ouverte, mais sans rechercher vraiment un nouveau modèle.

          Et aujourd’hui on constate que cette société s’oriente vars la satisfaction unique de désirs individuels, considérés comme des droits. Et aussi on constate une explosion des divorces (50 % des couples mariés), parfois après quelques mois seulement de vie commune !

          Je pense que l’on va collectivement dans le mur, et sans revenir aux rigidités du passé, il faut vraiment réfléchir à un nouveau modèle social.

          Du pain sur la planche pour les générations futures.


          • ddacoudre ddacoudre 8 octobre 20:32

            @Raymond75
             bonjour
            la famille monoparentale n’est pas un modèle exclusif, si c’était le cas nous n’aurions même pas de débat. je t’invite à lire Tood il a écrit un ouvrage sur les différents types de famille qui se regroupent autour de 17 types. Ceci précisé la famille a une origine économique, la religion juive a structuré la famille autour du patriarcat pas par misogynie mais parce que économiquement la femme ne trouvait que peu de place pour disposer d’une autonomie économique,résister aux désirs masculins et être dans ce cadre de relations sexuelles libres, vecteur de maladies sexuellement transmissibles comme vecteur de consanguinité.
            la virginité n’avait que pour raison d’assurer que les époux étaient PURS sans maladies sexuelles, tout le reste n’est que salamalec hormis que la contrainte n’a pas résisté au désir de sexualité que la sodomie est venu compenser, sans parler des raisons de son usages chez les grecs en ce domaine.
            même s’il ne faut pas dénier toutes les dérives et l’usage machiste qu’il a découlé de cette bonne intention, la famille s’atomise du seul fait que autonomie économique des femmes leurs donnent l’indépendance à égalité des hommes. il n’est plus nécessaire d’obliger les époux a se supporter toute l’existence pour des raisons économiques. 
            Parmi les types de familles les enfants apprennent d’une autre manière la place du père, ou plus exactement la place des genres, dans les familles élargies ce sont les aînés qui assurent l’éducation.
            là ou je suis d’accord c’est que l’on ne doit pas désirer un enfant comme l’on désire un jouer, l’autre point c’est que la nature a fait des seins pour nourrir l’enfant, mais ce n’est pas sa seule fonction ils assurent un lien sensuel permanent avec la mère et que je sache l’on a pas interdit de donner le biberon en lieu et place du sein. le rapport sensuel avec le verre et le plastique doit être merveilleux.
            cordialement.


          • Paul Leleu 9 octobre 21:39

            @Raymond75

            je remarque que tant que le « désir égocentrique individualiste » concernait la sainte famille hétérosexuelle, ça ne dérangeait pas grand monde... 200 000 IVG par an pour assurer la paix des saintes familles (et ça se drape dans « l’amour de l’enfant » !)... la PMA pour maintenir des couples hétéro infertiles (ils pourraient adopter un petit africain handicapé, comme ils le proposent aux lesbiennes, c’est tellement bien !)..

            comme je l’ai dit ailleurs, il s’agit surtout de maintenir le « magistère » du couple hétérosexuel, qui sert de béquille spirituelle à bon nombre de gens... le reste n’est qu’hypocrisie...


          • kimonovert 8 octobre 23:36

            La PMA/GPA ? Pour les gens en mal d’ébats !


            • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 02:37

              @kimonovert
              bonjour

              d’accord, mais pas a l’assemblé ça ferait orgie.
              cordialement


            • Aimable 9 octobre 08:05

              Quand une société puni par l’ impôt , les célibataires et les couples n’ayant pas d’enfants pour cause d’infertilité , on peut comprendre que ces personnes veuillent avoir recours a la PMA , si tant est que cela soit leur objectif premier , au même titre que les grosses fortunes planquent leurs « bas de laine » dans des paradis fiscaux pour échapper a l’impôt .

              Par contre ceux qui ont fait un choix de vie sexuelle avec impossibilité de reproduction , il leur faut assumer ce choix ( ils veulent êtres reconnus par la société , mais surtout ne veulent pas assumer ce type de vie jusqu’au bout ) , puisque la société n’est pas responsable de ce choix .

              Quant a la GPA je trouve qu’elle est empreinte d’immoralité due a la société de consommation ou tout est a vendre et que l’espèce humaine n’a aucun respect pour elle même ( remarquez qu’elle ne respecte pas les autres espèces non plus , c’est tout dire )


              • JL JL 9 octobre 09:06

                @Aimable
                 
                 ’’Quand une société punit par l’ impôt , les célibataires et les couples n’ayant pas d’enfants ...’’
                 
                La société ne punit pas par l’impôt les célibataires sans enfants : elle récompense les familles à élever des enfants. Nuance. Le Quotient familial qui, contrairement aux Allocations familiales, favorise les familles riches trouve sa justification par le fait qu’il contribue à réduire les inégalités héritées.


              • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 09:09

                bonjour

                je comprend ton point de vu, il est empreint de moralité normative chrétienne, et je n’ai rien a redire à cela.
                ensuite nous savons d’expérience que toute société génère des effet pervers parmi lesquels il y a ceux que tu cites. mais il ne faut pas être obsédé par cela, le seul fait d’édicter des lois ou des réglementations en génère de fait, involontairement ou consciemment
                ensuite tu poses le problème de ce qui est acceptable.par la société, il est évident que sera considéré anormal tout ce qui nous sera inculqué comme tel depuis l’enfance, nous fonctionnons tous comme cela.
                il est donc important de trouver des références incontestables qui même si on ne les partage pas du fait de nos cultures sont incontournable.
                l’affection ou l’amour qu’éprouvent les gens les uns en vers les autres en est un.
                La nature n’est pas parfaite, un ardre fait des milliers de fruit pour avoir la chance de se multiplier. Nous nous exigeons un seul accouplement nous limitons ainsi nos chance d’une meilleure progéniture. à cela il y a des raisons hygiénistes et non morales. elle sont devenu morale par la nécessité de les faire respecter sans expliquer pourquoi. nous faisons cela avec nos enfants quand il ne sont pas en âges de comprendre « c’est papa qui le dit » avant ils disaient c’est dieu qui le dit.
                de ce fait nous avons éliminer toutes autres relations affectives liées à l’imperfection de la détermination du genre, Nous le rencontrons tous les jours avec des hommes efféminés et des femmes comme des charretières, nous avons des transgenres et des hermaphrodites toutes ces personnes sont des humains qui ont des désirs de sexualité et d’amour et nous ne pouvons pas les en exclure parce qu’ils ne rentrent pas dans nos codes sociaux culturels. 
                quelle que soit notre morale il existe une prévalence des choses, c’est d’abord la nature qui donne le là avec la biologie, ensuite notre culture qui apporte plus ou moins bien sa touche.
                mais ce qu’il faut accepter pour ne pas être intransigeant malgré ces convictions c’est que tout ce que nous créons disparaît des que nous nous disparaissons, il ne reste alors que les lois de la Nature. il n’y a rien d’anormal par rapport a elle que des couples homosexuelles vivent heureux et aient des envies d’enfants car c’est inscrit biologiquement dans leur nature, car notre seule mission dans ce monde est de procréer.
                cordialement


              • Aimable 9 octobre 09:44

                @JL
                dans le rappel , vous avez omis , pour cause de stérilité , j’ajouterai que pour eux c’est la double peine .
                Que ceux , dont c’est un choix de vie sexuelle ou autres de vivre sans enfants , participe a la solidarité par l’impôt , je n’y vois rien a redire .


              • @ddacoudre

                « Notre seule mission dans le monde est de procréer ». Les nazis y avait déjà songé avec la règle des trois « K ». Kirchen, Kûchen en Kinderen (église, cuisine, enfant). 


              • JL JL 9 octobre 11:10

                @Aimable
                 
                vous revendiquez typiquement ce qu’il convient d’appeler de l’égalitarisme, à savoir, le fait de se plaindre d’une supposée discrimination des personnes qui ne remplissent pas les conditions requises pour bénéficier d’un droit.
                 
                A ce titre là, on n’a pas fini de geindre dans les chaumières !


              • Paul Leleu 9 octobre 21:19

                @Aimable

                dans ce cas, la PMA pour les couples hétérosexuels infertiles devrait aussi être interdite... car ils ont choisi une sexualité infertile... autrefois, on changeait de partenaire... éventuellement, on recourait à la GPA comme Abraham (si c’est la femme qui était stérile), ou bien on trouvait un géniteur fertile (si c’est l’homme qui était stérile). En tout état de cause, les couples hétérosexuels recourant à la PMA sont effectivement les premiers à vouloir un « droit à l’enfant capricieux ».

                Quant à la GPA elle est certainement moins « immorale » que l’IVG, qui permet à la sainte famille hétérosexuelle de se maintenir artificiellement...

                que deviendrait toutes ces saintes familles hétérosexuelles tellement harmonieuses si on leur supprimait la PMA et l’IVG ? Déjà qu’ils divorcent tous...


              • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 22:09

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                il n’y a pas qu’eux les chrétiens bien avant eux, le monde ne commence pas avec le nazisme mais le monde ou plutôt l’Europe ou les occidentaux si l’on veux ont enfanté le nazisme HITLER n’est que leur produit. il n’y a jamais d’événements spontanés.
                cordialement


              • Jelena Jelena 9 octobre 08:47

                Je note que l’auteur évite d’employer les mots « père » et « mère ». Il faut croire que ces mots sont devenus impurs dans la bouche d’un « progressiste ».


                • @Jelena

                  Platon avait déjà vu clair et sentait la fin de la civilisation grecque dans sa période la plus « noble ». Trafiquer les mot, c’est le début de la perversion (ou « père » version) de la société.


                • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 09:32

                  @Jelena
                  bonjour
                  ne m’insulte pas en me qualifiant de progressiste je ne suis pas progressiste j’’essaie de lire les choix qui se dégage de l’évolution même que nous donnons a l’existence par les chois que nous faisons en essayant de concilier des paradoxes.
                  La mère est un fait incontournable, le géniteur est devenu un père par culture.
                  durant des millénaires les hommes ne savaient pas qu’il y étaient pour quelque choses dans l’enfantement et adulaient la femme parce qu’elle donné la vie.
                  il nous est resté de cela trois représentation NIti chez les sumériens, Gaïa chez les grecs, et la vierge Marie chez les chrétiens.
                  il en ont donné la plus belle représentation LA FEMME QUI ENFANTE LE FILS DE DIEU. c’est le plus grand hommage que l’on peut rendre à la femme, à condition de pouvoir le comprendre ce qui n’est toujours pas le cas. et la virginité à l’époque était un signe de pureté, non pour signifié qu’elle n’avait pas connu d’homme mais qu’elle étaient exempte de toutes maladies sexuellement transmissibles
                  nous sommes effectivement loin de toutes les conneries que nous nous racontons comme des analphabètes.
                  c’est la religions juive qui a fait entrée le père, comme les romains, et en ont fait la pierre angulaire de la famille par raisons économiques et guerrière car c’est par cette voie que les hommes se sont imposés et ont pris en charge le destin des femmes pour les protéger. je ne suis pas particulièrement gèné de la fonction du père que ’l’on veuille élargir a des fonctions maritales pour des raisons économiques. mais il y en a une qu’il ne pourra pas remplir c’est celle de donner le sein. et donner le sein n’est pas seulement nourrir l’enfant mais y transmettre toute une sensualité et affection dont il a besoin, je ne pense pas qu’un biberons de plastique e=ou de verre y suffise.
                  cordialement.


                • @ddacoudre

                  Tout enfant doit un jour être sevré (du sein) pour se diriger vers un tiers. Celui dont nous ne sommes jamais certain (quoique, les test ADN), le « culturisateur ». Ce passage offre un champ d’exploration et d’inconnue qui ou la voie à la recherche, au questionnement, à l’évolution. Le père de Marie était Joseph. Le reste n’est que tentative d’éradiquer le père.


                • Lire : « qui ouvre la voie ».


                • Jelena Jelena 9 octobre 11:27

                  @ddacoudre : On parle d’un sujet qui concerne le présent et le futur et vous vous me répondez : « Oui mais les romains, les spartes, les incas..... »

                  Bref, cela ne donne pas envie de poursuivre le débat.


                • JL JL 9 octobre 11:38

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                   
                   ’’« père » version) de la société.’’
                   
                  Une autre version du père ?
                   
                  Pour aller plus loin, lire quelques extraits de Père manquant, fils manqué.
                   
                  de Guy Corneau


                • @JL

                  Merci, j’ai survolé le livre. Fils manqué, ce doit être le cas de l’auteur de l’article qui semble avoir oublié qu’il est lui-même le fils d’un auteur qui l’a mis au monde en passant par maman.


                • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 11:58

                  @Bof. Toujours le délire de supériorité.


                • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 13:12

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  la bible retrace l’histoire qu’on pu se rapporter les hommes à partir du néolithique période clé pour le développement de notre civilisation humaine contrainte de produire ce que la terre ne donné plus en abondance. c’est le début de la période de la rareté que la bible mentionne par la sortie du jardin de l’EDEN.
                  la production a développé le pillage, écarte petit a petit la femme qui n’étaient pas des plus adapté entre procréation production et défense des territoires une sélection des taches c,’est opéré avec la part du lion pour l,homme guerrier qui est devenu de fait le maître des territoires conquis ou défendus et la caractéristiques des genres ont fait le reste.

                  Le père est une vision « masochiste »’ devenue tutélaire dans notre culture par sa place économique. dans une économie d’abondance c’est à dire avant l’Eden l’on ignore tout de ce que pouvait être les relations familiales. je ne dis pas cela pour contester l’actuelle organisation familiale mais seulement pour en appeler à la tolérance et a la mesure quand surviennent des évolution de nos pratiques et nos mœurs, ce qui doit nous guider c’est ce qui permet le développement de la vie.

                  cordialement


                • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 14:13

                  @JC_Lavau
                  bonjour
                   d’une manière ou d’une autre je ne peux y échapper alors autant assumer

                  cordialement.


                • Désolé, vivant au « crochet » de la société, l’être humain a des droits, mais surtout des devoir envers la société. La société actuelle va très très mal et le mieux est encore de ne pas encore en rajouter une couche avec la GPA et la PMA. Un comble, elle sera remboursée par la sécu,...La bible, c’est AUSSI Sodome et Gomorrhe. 


                • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 22:24

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  bonjour
                  Sodome et Gomorrhe est une représentation du cloaque, nous disposons d’une étude scientifique qui démontre que la concentration humaine dans un espace restreint conduit a cela, eux l’avaient déjà compris avant nous "lire l’étude de CALHOUN.
                  pour ceux qui est de la sécu ils cotisent comme tout le monde ce n’est pas une faveur. si la société va trés mal ce n’est certes pas leur faute mais celle des citoyens qui sont redevenus des analphabètes en laissant se creuser un abîme intellectuel entre ceux qui ont continué de s’instruire et ceux qui sont resté des consommateurs que l’on manipule a volonté et qui nourrice les capitalistes et mégotent quand il faut aider des miséreux ou des démunis.
                  https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=2431297996037168259#editor/target=post ;postID=8006052534891576064 ;onPublishedMenu=allposts ;onClosedMenu=allposts ;postNum=13 ;src=postname

                  cordialement


                • Paul Leleu 10 octobre 00:47

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  la Bible c’est aussi Abraham, avec la GPA...

                  ou Loth qui engrosse ses filles...

                  tout un tas de truc avant-gardistes...

                  comme je l’ai dit ailleurs, il me semble que les « anti » cherchant surtout à préserver le « magistère » hétérosexuel qui leur sert de béquille spirituelle... alors ils inventent n’importe quelle rhétorique pour y parvenir... en dépit de toute bonne foi... (comme par exemple, ces gens qui pratiquent l’IVG, et qui nous parlent ensuite du bien-être de l’enfant)


                • Julot_Fr 9 octobre 09:00

                  La PMA n’est qu’un moyen pour nos milliardaires de faire du business.. ils peuvent compromettre notre bouffe pour augmenter les chiffres


                  • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 09:35

                    @Julot_Fr
                    bonjour

                    nos milliardaires pour faire du fric n’ont pas besoin de cela
                    https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/08/supprimer-l-sur-les-societes-que-paient.html
                    cordialement.


                  • Julot_Fr 9 octobre 15:01

                    @ddacoudre

                    Votre comprehension de la lutte des classe est completement niaise, les ultra riche ne sont jamais a court d’idees pour deposseder les classe moyennes insoupconeuses


                  • Paul Leleu 9 octobre 21:28

                    @Julot_Fr

                    la PMA est appliquée depuis plus de 30 ans... il s’agit juste de l’étendre aux lesbiennes et aux célibataires... je vois pas où est le problème...

                    c’est certainement bien moins grave que les 200 000 IVG par an pratiqués dans la bonne société hétérosexuelle, qui soit-disant adore les enfants...


                  • Julot_Fr 9 octobre 22:08

                    @Paul Leleu

                    Tres bien.. donc ce que je raconte est valide depuis 30 ans.. rendre les gens sterile ne se fait pas du jour au lendemain.. pour prouver mon point : ne voit on pas la qualite du sperm decliner exclusivement dans les pays occidentaux ? Ceci dit j avoue ne pas avoir lu l’article. Appliquer cela aux celibataire et homo est une aide supplementaire a la destruction du nucleon familiale ce qui s’inscrit egalement dans une optique d’asservissement des peuples


                  • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 22:29

                    @Julot_Fr
                    dans ce cas démontre le contraire et tu pourra t’en flatter car tu seras le premier a démontrer que la réalité de l’exploitation de l’homme par quelques uns est une illusion.
                     cordialement.


                  • En fait, vous nous demandez de passer de la poule au pot à l’ancienne pour se diriger sans débat vers la poule en pot en boîte et préfabriquée. Pas pour moi, non merci.


                    • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 09:51

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      bonjour
                      pour moi la femme n’a jamais été une poule très tôt par ,nécessité économique la femme a joué à la poule pour 10 fèves chez les atzéques, devant le temple de Jérusalem chez les juifs, comme marchandise à plumer sur les stands, comme butin dans les pillages et comme poule à violer dans nos guerres. c’est dire si nous ne vivons pas depuis des lustres dans la plénitude de nos amours. il y a bien sur des raisons à cela.
                      c’est bien que tu ais choisit une option, laisse aux autres le soins de choisir celle que leur permet la science. nous n’avons pas débattu pour savoir si l’in devait se soigner ou laisser faire la nature sinon je serait mort déjà huit fois, je fait donc attention caur il ne me reste que deux fois.
                      pour tant dans la bible les hommes ont rendu le plus bel hommage que l’on pouvait faire à la femme il lui ont redonné sa place toute sa place celle qui donne la vie et que faire de mieux que de lui faire enfanter le fils du créateur du monde.
                      je ne te parle pas d’une croyance que jésus serait fils de dieu autrement que toi ou moi, mais de la porte de cette métaphore, que pouvait il être fait de plus fort.
                       cordialement 


                    • ZenZoe ZenZoe 9 octobre 10:06

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      Très bien dit, bien trouvé, j’approuve !


                    • Paul Leleu 9 octobre 21:24

                      @ZenZoe@ Mélusine

                      parce-que la PMA d’un couple hétérosexuel infertile vous appelez cela comment ? ... c’est juste la même chose !

                      et puis, franchement, les lesbiennes et les célibataires qui demandent la PMA veulent faire des enfants... c’est positif...

                      rien à voir avec les hétérosexuelles qui recourent massivement à l’IVG, en tuant 200 000 enfants par an, par haine de la vie...

                      et ça vient faire des leçons de morale...


                    • mmbbb 9 octobre 09:38

                      «  »Ainsi donc que ce soit la PMA ou la GPA, ça ne regarde pas ceux qui ne sont pas concernés et qui ne sont en rien des Dieux pour dire qui a le droit de mettre des enfants au monde, si les parties contractantes y consentent, seule des mesures médicales doivent connaitre les facteurs héréditaires nécessaires et de la faisabilité.«  

                      D une part ce n est pas la femme du seixieme arrdt de Paris qui va se faire engrosser et porter un mioche parce qu elle bourree de thunes .

                      Elle evitera les inconvenients de la grossesse et aussi ces douleurs. 

                      Porter un enfant et tout de mettre un peut différent de porter une valise !

                      In fine les ventres des pauvres femmes serviront de couveuse intérmédiaire . 

                      Par ailleurs vous niez complètement la liaision intra utérine du foeutus et de la mere . Il faudrait tout de meme s intéresser a la science avant d avancer des idioties 


                      Quant a la mort des Dieux , les nazis ont prône le paganisme, le corps n etait que du matériel , Il y a avait déjà des couveuses déja . 

                      L eugenisme dont l idee revient en force notamment avec la PMA GPA , puisque les couples voudront des embryons de haute valeur genetique avec une selection severe


                      En Chine , un chercheur a bidouille un par les methodes des ciseaux molecualires . Selon ton argumentation , pourquoi s opposer ? 


                      Par ailleurs , vous êtes en retard d une guerre , d ici quelques années ce sera des couveuses hautement technique . Les Japonnais ont reussi pratiquement a elever un embryon de mouton a son terme.


                      Tout ceci ne nous regarde pas certes , il faut honnir notre civilisation » judeo chrétienne «  , et se plier au diktat du progres de la genetique de l eugenisme , Un ecoloe prone deja de ne plus soigner les vieux ( au pays bas ). 


                      Etrange auteur qui a une haine feroce de certaines valeurs , et comme tous les libétariens de gauche , vient a soutenir les theses de la droite extreme

                      Tout a deja ete fait , l eugenisme , la selection ; tout a deja ete dit le celebre roman  » le Meilleur des Mondes«  ,  


                      Quant a cette technique elle est deja éprouvée dans l elevage industriel notamment des bovins dont certaine vaches ne sont que des porteuses Quand l elvolution des droits des femmes rejoint celle de la condition bovine .


                      Dans les pays du Sud selon ton argument » si les parties contractantes y consentent" les pauvres vendent aussi leur organe . 


                      Dede sous ton air bonasse , tes idees sont éxécrables Tu aurais ete le bon auxiliaire d Himmler .



                      • Les japonnais iront encore plus loin. Du carpaccio de foetus se vendra sous le manteau à la riche mafia. Paraît qu’il s’agit d’un excellent moyen de préserver sa santé et longévité.


                      • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 10:28

                        @mmbbb
                        bonjour

                        tu soulevés effectivement toutes les raisons qui justifient une inquiétude dans cette volonté de l’humain de chercher une finalité de perfection.
                        et tu as raison la marge n’est pas grande entre apporter les soins nécessaires pour s’assurer d’une progéniture en bonne santé et les rêves d’une race supérieure.
                        les juifs déjà écart ou tenaient à l’écart tous ceux qui présentaient une malformation ou un handicap, considérant par là qu’ils portaient la faute de leur ancêtre.
                        peut, il n’on pas eu l’idée de four crématoire à cette époque. les spartes étaient plus radical ils éliminaient leurs progénitures qui ne correspondaient pas au canon. et plus généralement la nature ne fait pas de place au plus faible ou au mal né.

                        j’ai hébergé durant 40 ans un beau-frère mongolien et j’en garde non de la souffrance mais d’heureux souvenirs. pourtant a la naissance de mes enfants nous avons fait les tests, est ce par égoïsme certainement, puisque la science me le permettait. j’ai une maladie génétique que j’ai transmise a l’un est il sait que s’il a un enfant avec une épouse qui la partage l’enfant mourra. la science apporte une solution à cela etc.
                        nous pouvons nous interroger pour qu’elle raisons une femme accepterai une grossesse en lieu et place et je comprends bien mais en quoi avons nous le droit d’interdire cela si c’est sous rapport médical et non commercial comme cela existe de femmes qui louent leur ventre pour des raisons économique comme d’autres pour les mêmes raison louent leurs sexes.

                        nous ne pouvons pas vivre dans unes économie capitaliste qui marchandise tous et qu’il puisse y avoir un champ d’action qui lui échappe.
                        cela ne nous choque pas que les compagnies d’assurances fassent leur fric sur le dos des malheurs des autres, y compris pour les systèmes de santé privé..

                        toutes actions qui visent à améliorer la vie n’est pas forcement de l’eugénisme si l’on ne poursuit pas la finalité de la perfection d’une espèce.

                        La génétique et le transhumanisme va nous poser beaucoup d’interrogation
                        pour en faire un bon usage il faut abattre biens des préjugés et surtout le capitalisme.
                        cordialement


                      • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 10:34

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                        bonjour

                        l’on n’arrête pas la peur de l’homme de mourir et en plus de vieillir, un jour nous mourrons jeune, nous aurons cent ans avec un physique de star, alors la mort sera encore plus dure. les chinois rappent les cornes de rhinocéros car c’est trop gros pour les utiliser en l’état.


                      • mmbbb 9 octobre 11:38

                        @ddacoudre j avais omis effectivement puisque je tape vite beaucoup trop vite, la thématique actuelle « le transhumanisme ou la tentation totalitaire » .
                        Il ne faut pas oublier que le science evolue vite quels que soient les domaines. 
                        Un chercheur américain a reussi a creer de nouveaux nucléotides par exemple 
                        Quant aux femmes , ce sont les femmes pauvres qui pour l instant louent leur matrice Tout ceci est enrobé sous le terme l avancée sociétale promue par le lobby LGBT.
                        Derriere LGBT se ne sont pas les cathos mais les franc macs .
                        Quant aux africaons et les pays du sud , ils ne semblent pas avoir ce probleme pataphysique , le continent africain verra sa population doublée 


                      • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 13:16

                        @mmbbb

                        bonjour

                        l’on est bien d’accord tu parles économie et non science.
                        ce n’est donc pas de la science qu’il faut avoir peur mais de notre économie capitaliste qui crée les conditions que tu déplores.
                        cordialement



                        • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 14:10

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          je n’ai jamais dit que Tood était pour la GPA ou autre chose il a écrit un ouvrages sur les différentes formes familiale au monde

                          cordialement.


                        • Paul Leleu 9 octobre 21:41

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          par contre, Todd est pour l’IVG... paye ton « respect de l’enfant »... il est vrai que l’infanticide par convenance sociale, n’est en rien un « bouleversement anthropologique » pour la sainte famille hétérosexuelle...

                          mais du point de vue de l’enfant, il vaut mieux naitre dans une famille de lesbienne, plutôt que de se faire assassiner dans une famille hétérosexuelle... ne croyez-vous pas ?


                        • paulau 9 octobre 11:37

                          " Mes chers frères, n’oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès, les Lumières, que le Diable n ’ est peut-être pas loin "

                          Un exemple, le Diable les guide :

                          https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-pma-pour-les-hommes-transgenres-rejetee-en-commission_fr_5d777d58e4b0645135747890


                          • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 13:23

                            @paulau

                            bonjour 
                            il n’y a pas de diable et s’il a un créateur il n’est ni bon ni mauvais il est dieu et il a fait un monde un peut compliqué ou il faut être imaginatif pour survivre, et dans lequel vivent des piques assiettes qui au nom du capitalisme sont prés à vendre père, mère et le bon dieu.
                            ils sont généralement le marqueur de l’erreur qu’ils ne faut pas suivre, sauf que ce n’est pas aussi simple dans un monde ou l’on ne sait pas pourquoi l’on existe et qu’il faut avancer sur le mode échec
                             cordialement.


                          • Paul Leleu 9 octobre 21:26

                            @paulau

                            et l’IVG des femmes hétérosexuelles ? 200 000 infanticides par an !

                            finalement, les lesbiennes qui veulent faire un enfant, c’est quand même plus mignon que cette boucherie !


                          • troletbuse troletbuse 9 octobre 12:02

                            AV utilise de plus en plus la censure. Apathie fait des adeptes, même sur un site dit « citoyen »


                            • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 13:25

                              @troletbuse

                              si tu avait un commentaire a faire tu peut me le faire sur mon blog ddacoudre overblog ou il n’y a aucune censure 
                              cordialement


                            • BERNARD BERNARD 9 octobre 18:14

                              @troletbuse
                              bonjour
                              Je partage de plus en plus tes conviction, car elles sont réelles, armes toi de patience mon grand


                            • sweach 9 octobre 14:19

                              D’un point de vu purement biologique, deux hommes, ou bien deux femmes ne peuvent pas enfanter.

                              Il ne s’agit pas là d’une injustice social ou d’intolérance, mais d’un pure fait Biologique. Donc par définition deux femmes ou bien deux hommes qui ont un enfant, c’est impossible.

                              Hors la science a progressé et des techniques médiales initialement créé pour aider à rectifier des défauts pour un couple qui ne peut concevoir ont été mise au point et pour le coup l’impossible devient possible.

                              Il faut donc se tourner maintenant vers la société pour savoir si c’est moralement bien ou mal, c’est à dire autorisé ou bien interdit, exactement comme le changement de sex.

                              Si on demande mon point de vu en tant que citoyen, je pense que ce n’est pas le rôle de la médecine qui est là pour corriger des défauts, hors deux personnes du même sexe qui ne peuvent pas avoir un enfant ce n’est pas un défaut.

                              De plus je reste persuadé qu’un enfant a besoin d’un père et d’une mère, notre société ne doit pas faire le choix de priver un enfant de cela.

                              Mais nous sommes plusieurs et c’est la majorité qui l’emporte.

                              Après si la PMA ou bien la GPA devient un droit, je suis totalement contre que cela soit remboursé Sécu, car nous sommes sur un luxe un peu contre nature au même titre que la chirurgie esthétique.

                              Après d’un point de vu civilisationnel, notre taux de fécondité a chuté excessivement bas, donc si la tolérance de l’homosexualité souhaite survivre dans le temps, il faut qu’elle puisse se transmettre, même si je pense que le nombre de PMA GPA seront à des années lumières du nombre d’avortement qui atteint le chiffre effroyable d’ 1 grossesse sur 5.


                              • gnozd 9 octobre 15:56

                                @sweach

                                "Après si la PMA ou bien la GPA devient un droit, je suis totalement contre que cela soit remboursé Sécu, car nous sommes sur un luxe un peu contre nature au même titre que la chirurgie esthétique

                                "

                                Vous avez tout dit. C’est exactement ça. Et la sécu nous bassine avec l’homéopathie...et maintenant le mal de dos (cf nouveaux spots tv)


                              • Paul Leleu 9 octobre 21:50

                                @sweach

                                en fait, la PMA pour les lesbiennes et le changement de sexe, me semble toujours plus moral que l’IVG pratiqué par les hétérosexuelles... voilà... parce-que l’infanticide (IVG en novlangue) qui permet le « meurtre hygiénique médical » d’un enfant qui dérange la sainte famille hétérosexuelle, je vois pas très bien ce que ça a de « moral »...

                                par ailleurs, la PMA a été inventée, comme vous le dites, pour des couples infertiles... donc, si on est rigoureux, il ne faudrait pas aider artificellement ces couples hétérosexuels infertiles... ils devraient se tourner « vers l’adoption » comme ils le proposent aux lesbiennes... parce-que dans le genre « droit à l’enfant »...

                                enfin, la connaissance du père est quelque chose de très variable... d’abord je connais un certain nombre d’enfant dont on ne connait pas le père... du moins pas avec certitude ! ... ensuite, le taux de divorce et de recomposition en cours dans la sainte famille hétérosexuelle ne permet pas aux enfant de connaitre leur père... surtout que vu le nombre de beaufs et de débiles qui font des enfants, un père, c’est pas toujours une sinécure... par contre, un modèle masculin, il y en aura toujours, et chacun trouve les siens...


                              • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 23:02

                                @sweach
                                merci pour ce bon commentaire
                                j’ai toujours pour habitude de dire que comme toutes les espèces nous avons un processus d’auto régulation qui ne dépend pas de notre volonté mais dont nous sommes les acteurs, les couples homo sexuels faisaient parties de ceux que la nature n’avaient pas retenu pour procréer comme les stériles, les ermites les moines, les nonnes,l’infanticide également en fait partie, les enfantement tardifs, etc c’est pour notre espèce difficile à cerner, d’autant que nous avons une multitude de pratique culturelle. Or une espèce qui ne renouvelle pas sa population est une espèce en voie d’extinction ou s’adapte à un environnement qui n’est pas favorable à une prolifération. il n’y a pas là de considérations morales, mais de pression environnementale qui nous affecte. Or la science vient de bousculer cela en étendant son activité a ceux qui ont des désirs d’enfants malgré leurs affinités sexuelles spécifiques dont ils ne sont pas responsables. la nature n’est pas une machine parfaite. tous les être sont habités du désirs d’enfants puisqu’ils existent pour cela, pour autant la préférence sexuelle ne le supprime pas forcément chez les homos.quand a considérer qu’avoir des enfants est un luxe si c’était vrai nous ne serions pas en dessous du seuil de renouvellement.
                                cordialement


                              • sweach 10 octobre 12:06

                                @Paul Leleu
                                *la PMA ... me semble toujours plus moral que l’IVG*
                                Le débat n’est pas à ce niveau.

                                Moi ce qui me pose problème avec l’IVG, c’est son nombre, il est si important qu’il affecte toutes notre civilisation qui se trouve maintenant en déclin démographique.

                                Je comprend parfaitement ce droit pour les femmes, mais son nombre le rend immorale et il faudrait d’avantage le conditionner comme le fait d’autres nation.

                                *la PMA a été inventée, comme vous le dites, pour des couples infertiles... donc, si on est rigoureux, il ne faudrait pas aider artificellement ces couples hétérosexuels infertiles.*
                                Sur ce point vous avez tord, le but de la médecine est de guérir, (de corriger des défauts), tout comme un médecin répare un cœur malade, ils sont capable de réparer l’infertilité.
                                Dans le cas de l’homosexualité, il n’y a rien à réparer, il n’y a rien de défectueux, ce n’est pas un défaut, la médecine n’est plus dans son rôle, ça devient un lux.
                                On peut débattre sur son caractère morale mais pas sur son aspect médical.

                                *la connaissance du père est quelque chose de très variable... d’abord je connais un certain nombre d’enfant dont on ne connait pas le père.*
                                Là nous sommes sur un choix de société et non sur les aléas de la vie.
                                En tant que citoyen je suis contre le fait que notre société confie délibérément un enfant en le privant d’un père ou d’une mère.

                                Un père qui se barre, une mère célibataire, le divorce, ce sont des choix individuel qui sont imposés aux enfants. Dans le cas de l’adoption où de la PMA c’est la société qui aide à avoir un enfant, il est donc important pour l’enfant que ce choix soit le plus judicieux possible, la société à son mot à dire et pour le bien d’un enfant il a besoin d’un père et d’une mère sinon il sera en quête de sa filiation et il aura des manques dans notre model éducatif selon mon point de vu.


                              • JC_Lavau JC_Lavau 10 octobre 12:25

                                @sweach. Or la science a progressé.
                                Une préposition de lieu ne remplace pas une conjonction de coordination.


                              • georges jean 9 octobre 17:24

                                Nos ministres sont intervenues dans la commission chargée d ’examiner le projet de la PMA pour toutes. Leurs interventions permettent très rapidement ( la vidéo dure 3 minutes ) de voir le niveau de décadence atteint par nos gouvernants actuels :

                                https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-pma-pour-les-hommes-transgenres-rejetee-en-commission_fr_5d777d58e4b0645135747890


                                • Effectivement, c’est effrayant. Notre société devient psychotique.


                                • ddacoudre ddacoudre 9 octobre 23:26

                                  @georges jean
                                  bonjour j’ai écouté plus con que Ca tu meurs, le droit prime sur la rréalité cela m’a fait penser aux catholique qui disent qu’une fois que tu as été baptisé c’est pour la vie même si tu ne crois plus. 
                                  cordialement


                                • BERNARD BERNARD 9 octobre 18:13

                                  ddacoudre bonjour,

                                  J’ai tenté à plusieurs reprises de te laisser des messages sur ton « blog » impossible, merci tu sais comment me contacter donc je te fais la même réponse que « trolesuse » que je salue au passage et les autres aussi. Impossible toi tu sais comment me contacter, tu as toutes mes coordonnées sur mon profil. Au plaisir de te lire.

                                  cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès