• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Police et gendarmerie : je vous aime moi non plus !

Police et gendarmerie : je vous aime moi non plus !

La police et la gendarmerie sont non seulement utiles, mais nécessaires, que ce soit dans un rôle d’assistance aux personnes en cas de besoin, ou dans un rôle répressif lorsque les circonstances l’exigent. Dès lors, nul ne peut sérieusement remettre en cause leur existence. Il y a pourtant des moments où le comportement d’une partie des représentants de l’ordre pose problème. Et pas seulement lorsqu’ils font usage de LBD ou de grenades de désencerclement...

JPEG

Nous avons tous des anecdotes à raconter sur le thème des abus commis par des policiers ou des gendarmes à notre encontre, ou dont nous avons été témoins au détriment de tierces personnes. Une fois n’est pas coutume, mon propos ne se place pas sur un plan général, mais anecdotique, sous la forme de cinq expériences vécues. Cinq expériences qui montrent qu’en certaines occasions ces « braves » fonctionnaires en uniforme manquent de discernement, quand ils ne font pas tout pour se faire détester, y compris par ceux qui, comme moi, ne sont hostiles ni à leurs fonctions ni à leurs personnes.

1° Paris, un jour de mai, vers 13 h 30.

En quête d’un sujet de tableau – je suis peintre à mes heures –, j’avais décidé d’aller faire un tour aux Arènes de Lutèce et pris la ligne de métro n° 7 à la station Opéra. En sortant de la station Monge, je suis tombé nez à nez avec deux policiers en uniforme qui accompagnaient une femme asiatique d’une cinquantaine d’année. Aussitôt désigné comme coupable d’une agression sexuelle par les cris d’orfraie de cette dame, j’ai été interpellé par les flics sous les yeux ébahis de deux voyageurs présents dans la même rame que moi. Ces deux témoins ont spontanément affirmé qu’il était impossible que je me sois trouvé sur les lieux dans les minutes précédentes. Je ne sais pas si le fait que l’un d’entre eux était un Espagnol parlant mal le français et l’autre un Maghrébin a joué un rôle, mais le fait est que, sourd à ma demande, le chef du binôme – un vieux flic manifestement aigri – a refusé net à son coéquipier (un adjoint de sécurité) de noter les coordonnées de ces deux témoins, ce que le jeune flic a quand même fait de sa propre initiative à mon grand soulagement.

Quelques minutes plus tard, après que cette affaire ait mobilisé un fourgon, deux voitures de patrouille et au total huit flics (véridique !), j’ai été emmené, menottes aux poignets, dans les locaux du commissariat d’arrondissement. Par chance, je n’ai même pas eu à me justifier devant un officier de police car la rapide audition de la prétendue « victime » s’est révélée totalement incohérente et a tourné à la confusion de la plaignante : après avoir affirmé que je venais de l’agresser, cette femme situait l’agression quelques jours plus tôt alors que nous étions, mon épouse et moi, tranquillement installés dans notre maison du Finistère. Finalement, il est très vite apparu à l’OPJ que cette femme était une mythomane névrosée. Après avoir été libéré des menottes à la demande de l’officier, j’ai pu partir libre, sans être entendu par quiconque, et sans avoir eu droit au moindre mot d’excuses, pas même du vieux flic en uniforme pourtant présent dans le hall d’accueil au moment de ma sortie.

2° Le Kremlin-Bicêtre, un soir de décembre, vers 19 h 30.

Ce jour-là, ma belle-sœur, âgée de 75 ans, s’est fait arracher son sac (en chutant de surcroît lourdement sur le sol) par un voyou alors qu’elle marchait dans une ruelle déserte du Kremlin-Bicêtre près de laquelle nous habitions alors, mon épouse et moi, pour une durée de quelques mois. Après l’avoir réconfortée, nous l’avons accompagnée au commissariat de Gentilly pour déposer une plainte. Ma belle-sœur a fourni aux policiers un signalement très précis du voleur, en décrivant son blouson, et surtout sa casquette rouge très identifiable.

Le lendemain, retourné aux abords du métro Kremlin-Bicêtre, j’ai très vite repéré l’individu en question avenue de Fontainebleau : blouson sur le dos et casquette rouge sur la tête, il suivait une jeune femme sur le trottoir ; puis il a plongé derrière elle dans le métro qui comporte à cet endroit deux accès, un de chaque côté de l’avenue, une configuration évidemment très pratique pour un voleur à l’arrachée. Manque de chance pour l’individu, des voyageurs venaient à ce moment-là de descendre d’une rame et il n’a pu intervenir. Le voleur a donc repris son affût sur l’avenue à proximité de l’une des entrées du métro en épiant les femmes seules. Soudain, il est rapidement parti à pieds en direction de Paris (peut-être m’avait-il repéré) ; je l’ai aussitôt suivi à distance, bien déterminé à savoir où il allait afin de pouvoir l’identifier.

C’est alors qu’est arrivée sur l’avenue une voiture de police. Après l’avoir fait stopper, j’ai raconté en quelques mots l’histoire aux flics. En pure perte : ils n’étaient pas concernés, au motif qu’ils faisaient partie, m’ont-ils dit, de la « Brigade de l’autoroute ». OK, pas d’interpellation possible, mais dans ce cas, sans doute leur était possible de se porter à la hauteur du type pour relever son identité en vue d’une convocation par les collègues de Gentilly, leur ai-je suggéré. Refus net : en résumé, ces flics-là avaient autre chose à faire que d’interpeller un agresseur de vieille dame, fut-ce pour un simple relevé d’identité en vue de transmission aux collègues concernés.

3° Paris, station Châtelet, en milieu d’après-midi.

Un officier de gendarmerie et deux bidasses porteurs de Famas circulaient sur les quais du RER B dans la cadre du Plan Vigipirate. Sur un banc, un jeune Maghrébin jouait doucement du oud pour lui-même en attendant son train. Il ne quêtait pas, et son luth ne gênait strictement personne. C’est alors que le gendarme s’en est pris à ce gars – un étudiant tunisien – avec une virulence et une mauvaise foi évidente. L’étudiant s’est arrêté de jouer, mais l’officier avait manifestement décidé de l’emmerder au motif que « le règlement interdit l’usage d’instruments sonores dans l’enceinte du métro et du RER ». Ce qui était parfaitement exact si l’on se référait à l’antédiluvien règlement de police des Chemins de fer non abrogé, mais d’autant moins applicable que la RATP elle-même multipliait depuis belle lurette les animations bruyantes et avait même installé des écrans de télévision sur les quais, en violation de ce règlement.

Voyant la tournure des évènements, je suis alors intervenu, fermement mais courtoisement, pour défendre le Tunisien, avec le soutien d’autres voyageurs. J’ai notamment rappelé à ce gendarme qu’en termes de mission, Vigipirate avait pour vocation de faire de la prévention anti-terroriste et non de la police des chemins de fer dès lors qu’il n’y avait ni agression, ni trouble manifeste à l’ordre public, ni danger immédiat pour quiconque. Moyennant quoi, j’ai été sommé de présenter mes papiers et d’indiquer pour quel motif je me trouvais là, ce que j’ai fait sans difficulté. Après quoi le trio s’est éloigné. Quant au Tunisien, il a pu tranquillement monter dans son train pour rentrer à la Cité Universitaire où il disposait d’une chambre.

Quelques jours plus tard, mon patron recevait une lettre de protestation de la Préfecture de Police de Paris lui demandant une sanction à mon égard. Il ne s’est évidemment rien passé : le courrier de la préfecture est allé directement au panier.

Barenton (Manche), un après-midi de juin.

Au terme d’un court séjour à Saint-Malo, nous avions décidé, mon épouse et moi, de rentrer vers Paris en suivant la route buissonnière par les monts de l’Orne. Parvenus à l’entrée d’un village proche de Barenton, nous sommes tombés sur un contrôle de gendarmerie établi de manière très visible en bas d’une descente. Un contrôle que nous n’avions évidemment aucune raison d’esquiver, étant en règle à tous points de vue. Manque de chance, nous avions perdu la plaque d’immatriculation avant de notre voiture, probablement tombée lors d’un arrêt sur le bas-côté herbeux de la route, à quelques dizaines de kilomètres de là. Or, il se trouve que notre voiture avait été confiée une semaine plus tôt à notre garage habituel, pour remplacer les plaques d’immatriculation. Manque de chance : ce travail n’avait pas été réalisé correctement, l’une des plaques ayant manifestement été très mal rivée.

Par chance, la facture qui démontrait notre bonne foi était restée dans la boîte à gants. Il va de soi que nous avons aussitôt présenté ce document aux gendarmes. En pure perte : ils n’ont rien voulu savoir et, malgré l’évidence de la faute du garage, nous ont dressé un procès-verbal pour défaut de plaque d’immatriculation. Comble de la duplicité : les gendarmes n’ont pas voulu tenir compte de notre proposition consistant à nous rendre sur-le-champ dans un garage de Barenton pour faire poser une nouvelle plaque avant d’aller faire contrôler la réalité du travail à la gendarmerie locale. Il va de soi que j’ai refusé de signer le PV.

Les choses n’en sont pas restées là : à la suite d’un courrier circonstancié envoyé, preuves à l’appui, par mes soins au ministre de l’Intérieur, le PV a été annulé par le général commandant la région de gendarmerie de Normandie. Cet officier supérieur m’a notifié lui-même cette mesure par lettre en reconnaissant implicitement qu’il y avait, dans ses effectifs, des éléments dont le bon sens n’était pas la qualité première.

5° Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), un matin de printemps.

La rue Ville-Pépin est la principale voie de Saint-Servan, une ancienne commune maritime rattachée à Saint-Malo en 1967. Malgré sa vocation commerçante, cette rue à sens unique reste ouverte à la circulation automobile, mais la vitesse y est à juste titre limitée à 30 km/h. Ce jour-là, j’avais à charger du matériel dans une boutique de fournitures d’art. Arrivé au croisement de la rue Bougainville et de la rue Ville-Pépin (pour ceux qui connaissent l’endroit), je me suis arrêté un instant au panneau « Cédez le passage ». Rien en vue, si ce n’est un véhicule de la police municipale, bien visible sur ma gauche. Lorsque je me suis engagé dans la rue commerçante, la voiture des policiers roulait quasiment au pas à plus de 50 m.

Au bout de 100 m environ dans la rue Ville-Pépin, le véhicule des policiers s’est approché du mien, gyrophare allumé, et l’un des occupants m’a fait signe de me garer devant l’ancienne mairie, ce que j’ai fait. Motif : je leur aurais, selon le chef de bord, « grillé la priorité ». C’était évidemment faux. Malgré la gêne manifeste de ses deux collègues – dont un jeune adjoint de sécurité –, je n’ai pourtant pas pu éviter le procès-verbal, en dépit de mes protestations. Il va de soi que j’ai, là encore, refusé de signer le PV, moyennant quoi le chef de bord a examiné ma voiture sous tous les angles dans l’espoir de trouver matière à me dresser un autre procès-verbal. Malheureusement pour lui, sans succès : tout était en règle ! J’ai donc pu repartir, furieux de cet abus de pouvoir manifeste.

Chose étonnante : je n’ai plus jamais eu de nouvelle de cette infraction imaginaire, passible en théorie d’une amende de 135 euros. Elle ne m’a donc pas coûté le moindre centime. Cela n’a pas calmé pour autant ma colère comme ce policier municipal, manifestement en quête de chiffre et prêt pour cela à s’en prendre au premier venu sous un prétexte fallacieux.

Conclusion

Cinq expériences : cinq comportements inacceptables ! En encore, je ne détaille pas la traumatisante aventure vécue par mon beau-frère dont la porte d’appartement a été naguère, lors d’une « chasse à l’homme », défoncée par les flics du GIGN, et lui-même jeté au sol et copieusement injurié alors qu’il était mis en joue par les hommes cagoulés. Une « erreur de personne  », ont simplement reconnu ces robocops après quelques minutes d’extrême tension. Là encore, pas le moindre mot d’excuses sur ce qui est apparu comme une regrettable méprise !

Tout cela pour souligner que la police et la gendarmerie sont, comme tous les corps de métier, exposées à des comportements aberrants d’une minorité de leurs effectifs, et parfois à des consignes imbéciles données par la hiérarchie. Gendarmerie et police ont pourtant le plus grand besoin de reconnaissance de la population pour exercer leurs fonctions dans les meilleures conditions possibles. Hélas ! force est de reconnaître qu’elles ne s’en donnent pas toujours les moyens. Le plus souvent par laxisme d’une hiérarchie plus souvent obnubilée par la « politique du chiffre » que par la qualité du service. Trop souvent aussi par réflexe corporatiste de protection d’individus qui ne sont manifestement pas à leur place dans les rangs des forces de l’ordre.

Deux attitudes regrettables, car lorsque c’est le cas, tout le monde est perdant : la population et les fonctionnaires irréprochables, victimes des comportements d’une minorité de leurs collègues qui ne connaissent pas le sens du mot « exemplarité » !

Ce texte est la reprise, complétée et actualisée, d’un article de 2011.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

208 réactions à cet article    


  • caillou14 rita 6 juillet 08:20

    La milice des gouvernants de tous bords raflant les juifs pour les nazis ??..en effet utile dans le sens de répression, pour mettre des prunes ou tabasser les GJ 

    Plus de 2.000 blessés, des yeux crevés, des mains arrachées, des mâchoires explosées, des jeunes gens défigurés, des Français gazés et matraqués..utile en effet ?


    • Fergus Fergus 6 juillet 08:41

      Bonjour, rita

      Présenter police et gendarmerie, dans la grande disparité de leurs services, comme des « milices des gouvernants » est un mauvais procès, d’autant plus que, concernant la 2e guerre mondiale, vous oubliez que de nombreux policiers se sont engagés dans la Résistance. 

      Pour en revenir à notre époque, il y a certes eu de choquantes dérives dans la répression du mouvement des Gilets jaunes. Mais elles n’ont concerné qu’une petite fraction des effectifs engagés, appartenant de surcroît aux CRS et à la Gendarmerie mobile. Les bavures constatées durant ces événements ne peuvent donc en aucun cas être imputées à l’ensemble des forces de l’ordre.

      Cela dit, il est évident que trop de comportements « inadaptés » ne donnent lieu à aucune suite au plan administratif  et a fortiori pénal pour les cas graves — ce qui contribue très largement à la défiance de la population envers ses forces de l’ordre. Se débarrasser des brebis galeuses, lorsqu’elles sont identifiées, est une nécessité dont les autorités devraient prendre conscience.


    • Aristide Aristide 6 juillet 12:56

      @Fergus

      contribue très largement à la défiance de la population envers ses forces de l’ordre.

      Encore cette propension à croire que VOTRE sentiment est celui de la population, Dernier sondage IFOP démontre le contraire.

      Mais cela est explicable, quand on regarde en détail, ce sentiment de défiance est très présent pour les personnes qui se réclament de LFI. Vous ne vous singularisez donc pas.

      Mais à votre place je réfléchirais à votre position consistant à croire que vous êtes du peuple, encore un point qui vous en différencie .. Et pas sur un détail, sur la valeur de la sécurité confiée par notre pays aux forces de l’ordre.


    • Fergus Fergus 6 juillet 13:15

      Bonjour, Aristide

      Merci pour ce lien sur le regard que portent les Français sur la police. « Encore cette propension à croire que VOTRE sentiment est celui de la population », écrivez-vous.


      Pas du tout ! Je relaie le sentiment majoritaire. La preuve en est dans la première question posée par l’Ifop : « Que vous inspire spontanément la police ? » Seulement 43 % des personnes interrogées répondent « de la confiance », ce qui signifie que ce n’est pas le cas pour 57 % de la population !


      « ce sentiment de défiance est très présent pour les personnes qui se réclament de LFI. Vous ne vous singularisez donc pas. »

      Ce ne relève pas d’une question politique, mais de l’attention que portent les personnes aux questions sociétales. Et le fait est que les Insoumis  dont je ne fais pas partie  y sont sans doute plus sensibles que la moyenne de nos compatriotes.


      « je réfléchirais à votre position consistant à croire que vous êtes du peuple »

      N’en faisons-nous pas tous partie, vous et moi compris ?




    • foufouille foufouille 6 juillet 13:17

      @Aristide

      Tout en bas on ne peut pas dire que la flicaille soit aimé.


    • foufouille foufouille 6 juillet 13:28

      @Aristide

      Ton lien indique un sondage en ligne qui vaut donc rien du tout.


    • HELIOS HELIOS 6 juillet 13:42

      = = = Je relaie le sentiment majoritaire. = = =


      mhhh, le sentiment majoritaire devrait être mesuré, mais on a pas le mètre qui convient, alors...


      Cela dit je pense qu’effectivement la population aime (aimait) la police.

      Helas, il y a eu, un basculement, et il me semble avoir été initié sous Chirac en 2002 et complété par Sarko a Toulouse lors d’un de ses passages...


      la philosophie de ce basculement est du a une volonté de culpabilisation sociale, c’est a dire un « management par le stress » de la population. C’est comme cela que les psy vous demontre que des gens qui ont peur perdent leur « raison » et obeissent a n’importe quelle ordre sous n’importe quelle autorité.


      Pour cela, et avec l’assentiment général, c’est sur une activité que tout le monde pratique que cela est le plus facile de mettre en place : la route.

      En 2002, lorsque JM Le Pen a failli passer au pouvoir, le besoin citoyen etait sécuritaire comme le pronait le FN de l’époque. pour abonder en ce sens J Chirac a promis pour le second tour un regain de sécurité que demandait les français. Une fois elu, la réponse de Chirac fut l’installation généralisé de radars routiers... la sécurité n’etait pas celle demandée, mais c’etait une réponse.


      Alors, aujourd’hui, la police et ses robots, de plus en plus sophistiqués, dont le permis a point qui agit comme un couperet, est devenue une excuse a toutes les derives, le 80 km/h etant le dernier avatar et il semblerait que nous ayons evité les 110 km/h....

      .. et la police la dedans... la police a fait le boulot de répression, parfois avec professonalisme mais souvent, même tres souvent avec vice. et ce vice n’a eu d’action que sur les plus faibles de nos compatriotes... le français de tous les jours. Les plus aguerris se sont defendus avec une ribambelle d’avocats et surtout a coup de technologie depuis le Coyote et toutes les applis « partageuses »


      Quand un flic se cache derriere une poubelle, un pont, un bosquet etc pour attraper un automobiliste a 100 km dans une ligne droite en rase campagne limitée a 90, il agit par vice et non pas par besoin sécuritaire.... et aujourd’hui, la police a délégué a des voitures vicieuse (banalisée) le sale boulot.


      Et la police dans tout ça  ???? simple, elle paye sa déconnexion avec la realité., d’autant que d’autres problème surviennent dans les zones où la population n’a pas encore  ou ne veut pas - acquerir la citoyenneté française (je ne parle pas de papier, cela ils les ont) mais l’esprit d’un pays culturellement construit depuis longtemps




      Voyez vous, le sentiment majoritaire, j’ai du mal à le mesurer, mais ce que je sais, c’est qu’il y a toujours des effets secondaires, recherchés ou non, mais nous payons aujourd’hui  et c’est pas fini l’incurie d’une gouvernance au minimum maladroite, mais en fait humainement catastrophique.





    • HELIOS HELIOS 6 juillet 14:33

      oups, désolé pour les fautes, les accords etc... excès de précipitation, mauvais timing après avoir écrit sur un ordi au correcteur exotique et ne m’appartenant pas !


    • Aristide Aristide 6 juillet 15:14

       « Que vous inspire spontanément la police ? » Seulement 43 % des personnes interrogées répondent « de la confiance », ce qui signifie que ce n’est pas le cas pour 57 % de la population 

      Ouahh, voilà une manipulation digne de LFI et de son égérie Garido au lendemain d’elections. 

      43% des personnes répondent de la confiance et donc ... ce n’est pas le cas de 57% à vous entendre.


      Mais que répondent donc ces 57%  ? Et bien 17 % de la sympathie, inquiétude 20% et hostilité 10%. 10% ne savent pas. Manipulation grossière en amalgamant la sympathie et l’ hostilité ou inquiétude. Plus habituel cette manie de faire se prononcer ceux qui ne savent pas dans ce dont « ce n’est pas le cas ».

      En résumé un sentiment positif de confiance ou de sympathie 60%, un sentiment négatif d’inquiétude ou d’hostilité de 30%. 

      CQFD.


      Et le fait est que les Insoumis  dont je ne fais pas partie  y sont sans doute plus sensibles que la moyenne de nos compatriotes.


      Celle là, il faudrait l’encadrer. Dans le sondage il s’agit de personnes comme vous qui se réclament de LFI, pas des encartés ou militants, quand à la sensibilité je suis sur que le démocrate que vous êtes est spécialiste en pesée de la sensibilité. Ceux des autres sensibilités politiques seraient donc incapable de juger clairement ...


      N’en faisons-nous pas tous partie, vous et moi compris ?


      Surement, comme tous les partis, à la seule différence que tous les autres partis n’en excluent pas les autres. 



    • Fergus Fergus 6 juillet 15:44

      Bonjour, Hélios

      Je partage assez largement votre commentaire ci-dessus.


    • Fergus Fergus 6 juillet 15:50

      @ Aristide

      Désolé, mais je fais partie des personnes qui éprouvent tout à la fois de la sympathie, de l’inquiétude et de la défiance relativement aux forces de l’ordre ; mais pas d’hostilité ! 

      L’hostilité, je l’éprouve uniquement pour les brebis galeuses minoritaires qui ternissent l’image des forces de l’ordre.

      Merci d’arrêter de me mêler à LFI. J’en suis un électeur, rien d’autre.


    • HELIOS HELIOS 6 juillet 17:26

      ... merci, merci...

      dès que je rentre j’aurai plus de temps pour écrire... avec moins de fautes !


    • Aristide Aristide 7 juillet 10:53

      @Fergus


      mais je fais partie des personnes qui éprouvent tout à la fois de la sympathie, de l’inquiétude et de la défiance relativement aux forces de l’ordre


      Sauf que dans le sondage, il fallait choisir une seule réponse. Ce qui démontre bien que les sentiments positifs ( sympathie, confiance) qui prédominent,( c’est la question ) sont bien de 60% et non l’inverse comme vous avez essayé de manipuler ces résultats.

      Le problème est que vous manipulez les chiffres à la manière de votre préférence élective. 


    • Old Dan Old Dan 6 juillet 08:26

      .. J’ai connu des pays où ce genre d’incidents n’arrivent jamais... grâce à un billet avec quelques zéros dessus, plié en 4 et glissé avec les papiers du véhicule, héhé !...

      .

      [Contre les lacrymos, se huiler légèrement le visage avant, du savon de l’eau ds le sac...]


      • Fergus Fergus 6 juillet 08:44

        Bonjour, Old Dan

        Il y a en effet de très nombreux pays où la corruption gangrène la police et ses rapports avec la populations. Au moins sommes-nous préservés de ce fléau en France, à de rarissimes exceptions.


      • révolQé révolQé 6 juillet 10:06

        Avantage des pays où un petit billet peut être glissé subrepticement lors d’un contrôle pour éviter tous tracas ?

        Le citoyen lambda peut en profiter, contrairement à nos ’’démocraties" où seul le haut du panier a ces passe-droits car connaissant souvent qui un juge, qui un préfet ou un haut gradé qui épongera le PV...


      • Fergus Fergus 6 juillet 13:17

        Bonjour, révolQé

        Ce n’est pas faux.

        La solution ne se trouve évidemment pas pour autant dans la corruption, mais dans l’égalité de traitement des citoyens. C’est vers cela qu’il nous faudrait tendre !


      • révolQé révolQé 8 juillet 13:15

        Fergus,

        si seulement...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 juillet 08:29

        Tiens, au fait, je me pose une question

        Les alcootests sont ils compatibles avec le protocole covid19

        Moi, de toutes façons, je refuse de retirer ma muselière et j’ewife que mes papiers soient manipulés avec des gants passés au gel machintruc

        Mais de toutes façons, pas question de souffler dans quoi que ce soit

        Autre question : dois je refaire mes papiers avec des photos masquées ? 


        • Fergus Fergus 6 juillet 08:51

          Bonjour, Séraphin Lampion


          « Les alcootests sont ils compatibles avec le protocole covid19 »

          Bonne question. Mais a priori on ne voit pas en quoi cela ne serait pas le cas, les embouts étant stérilisés avant utilisation et jetés après par des policiers ou des gendarmes dont on peut supposer qu’ils se protègent eux-mêmes.


          Pour ce qui est des contrôles en général, leur fréquence est sans doute très différente selon les régions. Mais vous avez raison, ils doivent être effectués dans le respect des mesures de protection contre le Covid.


        • troletbuse troletbuse 6 juillet 09:01

          Mon cher Fergus, je vais vous surnommer la « chevre », car vous attirez les emmerdes, comme dans le film de Pierre Richard


          • Fergus Fergus 6 juillet 09:07

            Bonjour, dimitrius


            « vous attirez les emmerdes »

            Sans doute pas plus que d’autre personnes.


          • Fergus Fergus 6 juillet 09:07

            ... d’autres...


          • dimitrius 6 juillet 09:25

            Veuillez rectifier je n’ai rien à voir avec cet immonde personnage qui est un troll et une grosse buse.


          • dimitrius 6 juillet 09:04

            Ces braves pandores avaient repéré en vous un massacreur de l’art de la peinture , ils ont voulu protéger les gens de la vue de vos ignobles croutes .


            • Fergus Fergus 6 juillet 09:08

              @ dimitrius

               smiley Bon sang, mais c’est bien sûr !


            • troletbuse troletbuse 6 juillet 09:42

              @Fergus

              Detritus a raison. Une chance qu’ils ne vous aient pas fait ressembler à votre portrait sur AV.


            • Fergus Fergus 6 juillet 13:18

              @ troletbuse

              Qui vous dit que je ne ressemble pas à cela ?  smiley


            • John John 6 juillet 13:29

              Salut Fergus !

              Moi je trouve qu’il y a une petite ressemblance en fait ...


            • Fergus Fergus 6 juillet 15:51

              @ John

              J’ai la même natte, cela doit venir de là.  smiley


            • John John 6 juillet 16:07

              Fergus,

              Ce qui chance clairement c’est surtout que dans ton avatar, ton arrière plan est tout en bleu, il n’y figure pas les sommets enneigés qui sont derrière toi ... smiley ...



            • Fergus Fergus 6 juillet 16:15

              @ John

               ???


            • John John 6 juillet 16:20

              Fergus,

              Mais si, vérifie tes photos ... Il doit bien en avoir où il y a des sommets enneigés derrière toi ... smiley ... smiley... 


            • Fergus Fergus 6 juillet 16:24

              @ John

              Exact. 


            • Pcastor Pcastor 6 juillet 09:11

              Qu’ils s’emmêlent les pinceaux avec un peintre-amateur, dans le fond c’est assez logique, mais c’est sûr que ça la fout mal dans le tableau..

              Comme le dit mon épouse, vaut mieux ne jamais tomber dans leurs pattes ni dans celles de la justice d’ailleurs...


              • Fergus Fergus 6 juillet 09:21

                Bonjour, Pcastor

                « vaut mieux ne jamais tomber dans leurs pattes ni dans celles de la justice d’ailleurs. »


                J’ai suivi un certain nombre de procès d’assises et de correctionnelle, et force est de constater que dans la grande majorité des audiences auxquelles j’ai assisté  y compris comme juré , les débats ont été bien conduits et les verdicts équilibrés.

                Une étude (sur laquelle je ne parviens malheureusement pas à remettre la main) a d’ailleurs montré il y a quelques années que la grande majorité des acteurs de la Justice  magistrats, avocats et justiciables  estimaient que l’institution fonctionnait plutôt bien, exception faite des affaires familiales, sujettes à de nombreuses mises en cause des jugements.


              • Pcastor Pcastor 6 juillet 09:33

                Vous n’avez jamais entendu parler de l’affaire d’Outreau, ni de celle du petit Grégory ( que j’ai suivi l’époque en tant que régional de l’étape), du prof Viguier Toulouse, j’en passe et des meilleures...


              • Fergus Fergus 6 juillet 09:50

                @ Pcastor

                Si, bien sûr. Mais ces fiascos retentissants ne doivent pas occulter le reste. N’oubliez pas en outre qu’ils sont très médiatisés, ce qui contribue à accentuer le fossé entre la réalité des affaires bien traitées et les cas qui, pour différentes raisons, dérapent. 

                A noter, concernant Outreau, que dans un premier temps, ce sont les médias qui ont chargé les prévenus et, de ce fait, exercé une forte pression sur la Justice. Dans un deuxième temps, ce sont ces mêmes médias qui ont volé au secours des accusés ! Bref, rien n’est simple dans ce type d’affaire, propice à tous les emballements.


              • Pcastor Pcastor 6 juillet 10:11

                Quand un procureur, alors que la pple accusatrice a reconnu avoir menti, continue à requérir des sanctions , pour sauver la face de la justice, ça s’appelle comment ? Il a simplement été muté alors qu’il méritait une révocation pure et simple (Affaire d’Outreau).

                Quand un commissaire de police , d’une partialité confondante, cherche à circonvenir le père de Viguier, on appelle ça comment ? Quand l’amant de sa femme est quasiment traité comme un auxiliaire de police, alors qu’on pouvait sérieusement s’interroger sur son rôle dans cette affaire ( Viguier), on appelle ça comment ?

                Quand dans l’affaire Gregory, un magistrat chargé de l’instruction partage un repas avec les journalistes, refuse une autopsie complémentaire du petit Gregory ( dont on ne sait pas de quoi il est mort), inculpe la mère sous pression de la police de Nancy ,( dont on sait maintenant qu’ils ont trafiqué des « preuves » cordelettes placées volontairement dans le grenier des parents), mère qui a bénéficié d’un non -lieu pour absence totales de charges , décision unique dans les annales judiciaires), ça s’appelle comment. ?

                Désolé , mais le « selon que vous serez puissant ou misérable... » reste d’actualité.


              • Fergus Fergus 6 juillet 11:03

                @ Pcastor

                Ces fiascos sont indéniables, et il est choquant que, pour des motifs de solidarité corporatiste, des sanctions significatives ne soient pas prononcées à l’encontre des magistrats fautifs, je le reconnais bien volontiers.


              • foufouille foufouille 6 juillet 11:24

                @Fergus

                ton étude a été faite par des magistrats qui ne sont pas supérieurs aux autres.

                un magistrat agressé = 30 flics sur son affaire comme pour toutes les pourritures d’en haut.


              • Pcastor Pcastor 6 juillet 12:07

                Je crois que vous avez ouvert la boite de Pandore ( sans jeu de mots), si on compare, par exemple, le traitement, la célérité, réservés aux gilets jaunes et l’extrême lenteur des jugements définitifs des politiques..

                Cordialement à vous


              • foufouille foufouille 6 juillet 12:43

                @Pcastor

                c’est surtout une question de fric et d’avocats.


              • Fergus Fergus 6 juillet 13:22

                @ foufouille

                Non, ce n’était pas une étude de magistrats, mais de sociologues.

                Si cela avait été piloté par les magistrats, l’étude n’aurait pas fait ressortir les dysfonctionnement de la justice familiale !


              • Fergus Fergus 6 juillet 13:25

                @ foufouille


                « c’est surtout une question de fric et d’avocats »

                Effectivement. Car plus le dossier est juteux en termes de retombées médiatiques et par conséquent de publicité, plus les avocats usent et abusent des recours en tous genres qui font traîner les procédures (et remplissent grassement leurs comptes en banque).


              • foufouille foufouille 6 juillet 13:31

                @Fergus

                C’est comme ça que la justice fonctionne, les avocats n’ont rien à voir avec.

                C’était bien un sondage fait par les fm magistrats


              • Abou Antoun Abou Antoun 6 juillet 09:12

                Bonjour Fergus,

                Je ne pense pas que vous soyez naïf mais pour ce qui concerne ce billet il ne semble pas que vous fassiez preuve d’une grande perspicacité.

                Quel est le rôle des « forces de l’ordre » (et de la justice) dans notre pays ?

                S’agit-il de protéger les citoyens, de garantir leurs droits, de régler leurs conflits, d’assurer la sécurité des biens et des personnes, et quels sont les moyens dont ces administrations disposent pour ce faire ?

                Je pense qu’il est clair pour tout le monde que les mésaventures de Mr Tout le Monde avec la voyoucratie, en haut lieu tout le monde s’en fout. Tout le monde se moque de vos démêlés avec votre famille, vos voisins, etc...

                Je pourrais apporter de l’eau à votre moulin en racontant mes propres aventures de ces 20 dernières années avec la maréchaussée et la suite réservée à mes plaintes par la justice, mais il s’en trouverait encore ici plus d’un pour dire que je raconte ma vie ou que je pleurniche.

                Mieux vaut donc réfléchir sur le pourquoi et le comment des choses.

                Le but des forces de l’ordre est avant tout de maintenir « l’ordre républicain ». Accessoirement ce sont des collecteurs d’impôt.

                Et quel est donc cet ordre républicain ? La pérennité de la domination d’une classe ultra-minoritaire sur le reste de la population assurée par une classe politique complice qui gère l’arsenal répressif avec si possible des moyens les moindres possibles dans l’optique d’une gestion ’économique’ de la sécurité.

                Vous ne verrez pas la police investir les ’quartiers’ pour y rétablir les lois de la République. Trop cher, et pour quel profit ? On se contente d’établir des cordons sanitaires autour des territoires perdus et d’éviter les débordements au sens propre. La présence de quelques centaines de zones de non-droit sur le territoire n’inquiète pas plus que ça les autorités

                On consacre beaucoup de moyens à endiguer un mouvement considéré comme ’insurrectionnel’ (type ’gilets jaunes’), car ces mouvements menacent vraiment l’ordre établi. On ne regarde pas sur les moyens en hommes et en matériel (policiers plus nombreux que les manifestants dans certains cas). On ne trouve pas les fonds pour acheter des masques mais pour les munitions pas de problème.

                Dans un souci permanent de gestion de la ’comm’ on intervient dans toutes les affaires susceptibles d’avoir un retentissement dans les médias. On combat le terrorisme islamique parce que ça fait désordre et que les attentats choquent l’opinion et peuvent influencer le vote des électeurs.

                Et bien sûr on ’fait du chiffre’ (verbalisation à tout propos et hors de propos principalement pour des infractions mineures au code de la route...).

                Les fonctionnaires de police et les gendarmes sont-ils conscients du rôle qu’on leur fait jouer ? Au niveau de la hiérarchie certainement, mais plus on s’élève dans la hiérarchie et plus la compromission avec le monde politique est évidente. Donc au sommet on sait ce qu’on fait, on sait pourquoi mais on y trouve son compte. En l’occurrence il est urgent de ne rien faire.

                Voilà, je pourrais vous raconter toutes les plaintes qu’on a refusé d’enregistrer, toutes celles qui ont été classées sans suite par moi, les membres de ma famille, mes amis, la liste est longue. Les policiers ’honnêtes’ vous avouent franchement qu’on ne peut disperser les faibles moyens existants pour régler les conflits entre les citoyens.

                Pour les dommages faits aux biens on vous fait remarquer que si vous êtes assurés vous n’avez pas à vous plaindre l’assurance paiera, ce qui est partiellement vrai ; alors pourquoi embarrasser les services avec des dépositions qui seront de toutes façons sans suite et qui ne font que ruiner les ’statistiques’.

                Maintenant pour le pandore ’de base’ tout est affaire de chance. Comme dit Brassens « il y a des flics bien singuliers », et j’en ai rencontré. Voilà il y a quelques braves gens dans les forces de l’ordre mais ni les uns ni les autres ne se posent trop de questions sur leur rôle véritable, sinon ils démissionneraient.


                • Fergus Fergus 6 juillet 09:27

                  Bonjour, Abou Antoun

                  Je partage assez largement vos constats et votre analyse.

                  Mais précisément, il ne faut pas que policiers et gendarmes commettent régulièrement des abus de pouvoir, parfois consternants de puérilité, et revendiquent dans le même temps d’être respectés, voire aimés de la population. 

                  Le respect se mérite, et pour cela il convient d’être respectable.

                  La majorité des policiers et des gendarmes le sont sans doute. Raison de plus pour qu’ils ne se montrent pas complices des dérives de leurs collègues ou de celles qui sont induites par des instructions aberrantes de leur hiérarchie.


                • foufouille foufouille 6 juillet 09:39

                  @Abou Antoun

                  les flics ont de beaux logements pas cher dans les quartiers riches donc ils savent très bien ce qu’ils font.


                • mmbbb 6 juillet 10:24

                  Bon commentaire argumente , Je l ai dit à Spignollo, flic de son etat , ecrivant dans ce media ;

                  les flics et les gendarmes ne protegeaient pas le peuple , Beaucoup d entre eux n ont aucun discernement et sont vraiment cons

                  Le seul problème est que l on arrive à être schizophrène , Losqu un flic s en prend plein la gueule dans une banlieue , j ai de la peiine a avoir de la compassion,

                  IIem lorsqu une voiture de police brule ainsi qu un comissariat ,

                  Neanmoins certains flics payent cher cete distorsion intellectuelle ; ils se suicident ,


                  Les synsdicats de police tres corporatistes ne dénoncent pas cet état de fait ,

                  Ils sont les toutous du pouvoir et ne s injurgent que conte les attaques des flics


                  On en arrive a la politsation de l affaire TRAORE , ou cette famille ose tout sans aucune vergogne

                  Je leur donne presque raison


                  Etat de notre démocratie malade ou il faut etre de mauvaise foi et violent pour revendiquer ses droits , Ce TRAORE ne fut pas un modele et il est devenu la figure de proue de la lutte contre cette violence policiere , Un comble du déni de la justice , Castaner a du arrondir les angles ! L institution policiere a le retour du baton !



                • Fergus Fergus 6 juillet 11:05

                  @ Abou Antoun


                  « les flics ont de beaux logements pas cher dans les quartiers riches donc ils savent très bien ce qu’ils font »


                  Sur quoi vous basez-vous pour affirmer cela ?


                • Fergus Fergus 6 juillet 11:06

                  Oups ! Ce commentaire s’adressait à foufouille et pas à Abou Antoun ; toutes mes excuses à ce dernier !


                • Fergus Fergus 6 juillet 11:14

                  Bonjour, mmbbb

                  Bon commentaire qui montre bien à quel point policiers et gendarmes sont enfermés dans une gestion schizophrénique de leurs rapports à la population.

                  « Les synsdicats de police tres corporatistes ne dénoncent pas cet état de fait ,

                  Ils sont les toutous du pouvoir et ne s injurgent que conte les attaques des flics »

                  C’est l’un des principaux facteurs de la défiance actuelle. Il est rarissime que les porte-paroles des syndicats de police condamnent les bavures de leurs collègues, ou alors du bout des lèvres lorsqu’ils ne peuvent pas faire autrement en cas de vidéo accablante.

                  Défendre avec fermeté leurs collègues quand ils sont agressés est tout à fait normal, et ils doivent être soutenus dans ces cas-là. Mais cela ne doit pas être à sens unique !



                • foufouille foufouille 6 juillet 11:28

                  @Fergus

                  c’est la réalité. quand ils ont un logement dans le privé, le bailleur lui fait un loyer moins cher pour avoir un flic dans l’immeuble.

                  aucun flic ne vit évidement dans un quartier pourri.

                  les gendarmes ont des casernes avec des grands grillages même en rase campagne.


                • mmbbb 6 juillet 11:42

                  J acquiesce mais un constat , notre démocratie est malade , voir le taux d abstention aux dernieres elections .

                  Quant a Castaner , il a du faire des contorsions et être en porte a faux contre sa propre institution. la je me suis quand même bidonné ! On en arrive a des situations ingerables :

                  Et je n ai aucunement apporte mon soutien aux flics 

                  Il y a une ministre qui doit accueillir la famille Traore , elle enfreint les regles fondamentales de la republique ! 

                  Nous en arrivons a un affaissement des institutions , c est un beau résultat ! 


                • Fergus Fergus 6 juillet 11:55

                  @ foufouille

                  Je suis loin d’être persuadé pour ce qui concerne le logement des flics.

                  Quand aux gendarmeries, elles sont effectivement clôturées, mais la plupart sont très loin des espèces de bunkers que tu décris en filigrane, et aux heures d’ouverture, leurs portails sont grand ouverts.


                • foufouille foufouille 6 juillet 12:06

                  @Fergus

                  je n’ai plus vu de gendarmerie ouverte depuis 20 ans et il faut prendre rendez vous.


                • Abou Antoun Abou Antoun 6 juillet 12:25

                  Jusqu’à présent la situation était claire.

                  La police se protégeait, et elle protégeait la classe politique.

                  Il n’est que de voir avec quelle vitesse et quelle efficacité les enquêtes étaient diligentées, dès qu’un policier avait reçu un coup de poing, une pierre lancée, etc... Même chose dès qu’on manquait de respect à un premier Ministre (comme Valls) ou bien dès qu’on taguait une résidence secondaire ou une permanence d’un élu LREM.

                  Tous les moyens étaient employés, exploitation des bandes vidéo, recherche d’ADN, etc. etc. la justice n’était pas en reste avec des présentations en ’flag’ et des sanctions lourdes.

                  Mais la donne change, depuis les affaires Floyd-Traoré il semble que la classe politique ’lâche’ la police. Bientôt ils seront placés devant l’alternative d’en prendre plein la g... sans rien dire ou d’encourir de graves sanctions sous prétexte de racisme. Ils pourront par contre continuer à réprimer les manifs des ’petits blancs’ , genre ’GJ’,, ou des corps constitués fonctionnaires (pompiers, infirmières). Mais bientôt il faudra qu’ils tapent aussi sur leurs collègues ...

                  Bref les flics sont en train de comprendre qu’ils font partie des cocus de la Macronie, comme beaucoup d’autres.

                  Alors l’histoire n’est pas finie, avec quel zèle vont ils taper maintenant sur leurs sœurs, leurs cousins, leurs amis ?

                  A suivre ....


                • Abou Antoun Abou Antoun 6 juillet 12:26

                  Parfaitement exact !

                  Et le plus souvent on n’est même pas invité à entrer.

                  Exposé des motifs sur le pas de la porte.


                • Fergus Fergus 6 juillet 13:29

                  @ Abou Antoun

                  Mis à part le Medef qui, d’une manière ou d’une autre, tire les marrons du feu, quel corps ne fait pas partie des « cocus de la Macronie » ?



                  • Fergus Fergus 6 juillet 11:17

                    Bonjour, laconique

                    Heureusement, de tels flics sont rares dans notre pays, même s’il survient de loin en loin une affaire de corruption comme cela peut arriver dans tous les corps de métier.


                  • Le Panda Le Panda 6 juillet 09:58

                    Bonjour, Fergus

                    A l’entente de la lecture de ton article, à deux reprises je ne suis nullement surpris, ces types de problèmes, tout citoyen de base le rencontre dans sa vie mouvante ce type de contextes à plusieurs reprises. Je te connais suffisamment pour savoir que tu n’es pas quelqu’un à avoir sa langue et son expression dans sa poche. Je pourrais aussi te narrer divers incidents du même style. La seule chose qui nous reste encore en France à priori reste de le faire figurer ici. Ce que tu fais avec moultes détails. C’est le reflet du conflit de faciès mais heureusement que tu n’appartient pas à cette catégorie. Car tu ne pourrais pas même publier. Mais essayer d’avoir raison avec les forces c’est tenter avec un vélo de passer le mur du son ! Mais face à la façon dans laquelle la nation France se trouve, cela finira par éclater. Il faudrait mettre ou payer la modération pour que des articles passent ? C’est aussi une façon d’exprimer un non-sens de liberté. Il suffit de constater le nombre de mise en examen vis à vis des GJ et autres manifestations. Tu le sais que face à de tels problèmes tu peux déposer plainte, en cas de refus, saisir directement le Juge d’Instruction avec constitution de partie civile. Tu apportes là, la démonstration flagrante que ta liberté d’expression te libère d’une colère justifiée . Puis-je le faire  ? Et pourtant nous sommes deux citoyens égaux en droit.

                    Le Panda

                    Patrick Juan


                    • dimitrius 6 juillet 11:26

                      @ Le Panda : tes torchons ne passeront jamais sur Avox , même en payant .


                    • Fergus Fergus 6 juillet 11:31

                      Bonjour, Le Panda

                      Eh oui, nombre d’entre nous avons été confrontés à des abus de pouvoir ou à des carences manifestes. C’est bien cela qui pose problème et qui montre que les forces de l’ordre doivent faire le ménage dans leurs rangs si elles veulent bénéficier du respect qu’elles revendiquent.

                      Pour ce qui est du « délit de faciès », même si je ne l’ai pas subi moi-même du fait de mon profil caucasien ordinaire, j’en ai été témoin avec le Tunisien que le gendarme de Vigipirate entendait emmerder de manière parfaitement gratuite. Je ne doute pas que ce soit une réalité quotidienne des banlieues.

                      « essayer d’avoir raison avec les forces c’est tenter avec un vélo de passer le mur du son ! »

                      Jolie formule ! Et constat très vrai. C’est pourquoi, au delà d’une énergique protestation, il ne sert à rien de s’énerver et d’en venir aux invectives. Mieux vaut tenter d’agir en aval lorsqu’on dispose d’éléments probants qui accréditent la mauvaise foi. Mais ce n’est pas toujours facile. 


                    • Fergus Fergus 6 juillet 11:32

                      @ Le Panda

                      Pour ce qui est de la « modération », le fond seul n’est pas en cause dans la non-publication, il y a également des problèmes de forme en termes de structure de l’écriture et d’orthographe.


                    • Le Panda Le Panda 6 juillet 12:09

                      @Fergus,

                      Pour ce qui est de la « modération », le fond seul n’est pas en cause dans la non-publication, il y a également des problèmes de forme en termes de structure de l’écriture et d’orthographe.

                      Merci d’avoir scindé en deux tes réponses et pour causes. Tu es pris en flagrant délit de superposition. Cela veut dire à mots déguisés que de 2005 à 2018 j’étais parfait dans tous les sens et qu’à présent je suis plus que nul ? Comme tu peux le constater, je suis plus que modérer, des articles qui sont à plus 10 et qui sont étouffés, je te laisse tirer toi-même tes conclusions !

                      Tu veux faire la justice dans la rue, comme la leçon que tu tentes de me donner, je t’en remercie tu es d’une élégance foudroyante. Pour ce qui est de la «  modération  », le fond seul n’est pas en cause dans la non-publication, il y a également des problèmes de forme en termes de structure de l’écriture et d’orthographe. J’ai passé des articles complets en copiant et coller certains de mes articles. Je reste honnête aucune faute tu n’as jamais fait ? Où sont les tricheurs menteurs ? Voire trafiquants ?

                      Le Panda

                      Patrick Juan


                    • Le Panda Le Panda 6 juillet 12:20

                      Votre charme de flic de votre espace fait qu’il faut que vous fassiez attention et ne pas vous torcher avec des oursins car dans votre cas des torchons ne suffiraient pas. Vous passez votre temps à insulter tout le monde. Le site a besoin de détritus, donc encore une fois…..

                       smiley

                    • Le Panda Le Panda 6 juillet 12:24

                      Plus que modéré...


                    • troletbuse troletbuse 6 juillet 10:23

                      La justice en France est surtout politique : Affaire Ranucci : il fallait un coupable, guillotine Affaire Dils Affaire Marchal Affaire Cantona Affaire Fillon Les jures d’assises : un leurre


                      • Le Panda Le Panda 6 juillet 10:42

                        Bonjour troletbuse

                        S’il y avait une justice en France Macron ne serait pas au pouvoir, c’est une certitude. Nous assistons à un fagot de beurre en guise de leurre.

                        Enlève tes perches je t’ai reconnu  smiley Nous avons en France unique en Europe un président, et 1er ministre en même temps  smiley


                      • Fergus Fergus 6 juillet 11:43

                        Bonjour, troletbuse

                        Il y a en effet des affaires « politiques » en France, mais elles sont devenues très rares, fort heureusement car leur traitement peut être dévoyé pour des motifs occultes peu avouables.

                        Je ne suis pas sûr du tout que l’affaire Ranucci ait été instruite et jugée sur un plan politique. Ce qui a été politique, c’est le rejet de sa demande de grâce par Giscard.

                        Je n’ai pas d’avis sur Dils, si ce n’est que sa grâce a été justifiée à mes yeux. Quant à Marchal, l’élément politique n’a porté, là aussi, que sur la question de la grâce partielle qui a été prononcée par Hollande.

                        Pour ce qui est de l’affaire Fillon, l’influence du politique n’a joué que sur l’accélération du processus judiciaire*  une accélération que demandaient Fillon et ses avocats pour pouvoir accéder au dossier ! , en aucun cas sur le procès et le jugement, basés sur des éléments accablants d’escroquerie des deniers publics.

                        * Le passage de l’enquête préliminaire à l’instruction par un trio de juges.


                      • Fergus Fergus 6 juillet 13:33

                        Erratum : pour avoir rédigé trop rapidement le commentaire ci-dessus, j’ai commis une confusion entre Marchal et Sauvage.

                        Toutes mes mes excuses, et pour la peine pas d’apéro ce soir ! smiley


                      • julius 1ER 6 juillet 10:54

                        Chaque citoyen devrait revendiquer une Police citoyenne au service des citoyens .

                        point barre .... le reste est juste de la littérature !!!!

                        On ne doit jamais considérer la Police comme une nécessité (cela lui donne bcp trop d’importance ) mais comme un mal nécessaire au moins dans l’immédiat !!!!

                        aussi lorsqu’une Police devient un Etat dans l’Etat et ne veut plus se remettre en question ..... en adhérant aux Thèses du FN, il faut dissoudre la Police !!!!!

                        c’est d’ailleurs ce que vient de faire la Ministre allemande de l’intérieur en prononçant la dissolution d’un corps de policiers d’élite ..... totalement infecté par l’AFD et ses thèses racistes, suprémacistes, et nazies !!!!

                        voila au moins une ministre allemande « couillue » qui ne fait pas dans l’atermoiement avec des individus factieux dont la testostérone tient lieu et place de cerveaux ......bravo à elle, je suis conquis et plein d’admiration !!!!


                        • Fergus Fergus 6 juillet 11:51

                          Bonjour, julius1ER

                          La police est malheureusement bien une nécessité, aucune société ne pouvant se passer de fonctionnaires en charge de la protection des personnes et des biens.

                          N’oubliez pas de refuser la police, c’est  sans même parler des actes de banditisme et des trafics en tous genres refuser l’aide aux conjoints et aux enfants brutalisés, aux femmes et aux enfants violés, aux personnes âgées spoliées ou escroquées !

                          Qu’il y ait dissolution de services ou de groupes corrompus ou pourris par des idéologies toxiques devrait être une évidence pour les responsables du ministère de l’Intérieur. Il y a là incontestablement matière à progrès !


                        • Odin Odin 6 juillet 12:43

                          Bonjour,

                          « en adhérant aux Thèses du FN, il faut dissoudre la Police !!!!! »

                          Dans ce cas, il faudrait aussi dissoudre la justice gauchiasse avec « le mur des cons » 


                        • julius 1ER 6 juillet 13:46

                          La police est malheureusement bien une nécessité, aucune société ne pouvant se passer de fonctionnaires en charge de la protection des personnes et des biens.

                          @Fergus,

                          tu veux bien te donner la peine de me lire à la virgule près !!!

                          je te dis que l’on ne doit pas considérer la Police comme une nécessité ... mais comme un mal nécessaire (jusqu’à nouvel ordre ) !!!

                          si tu ne vois pas la différence entre ces 2 thèses, demandes à Clément Viktorovich

                          je pense qu’il se fera un plaisir de t’expliquer !!!!!

                          c’est un vaste débat de société et aussi de philosophie, et ce que je veux dire ..... c’est que...... ce que je dis de la Police, pourrait s’appliquer à l’armée que l’on peut aussi considérer comme « un Mal nécessaire » mais pas une fin en soi dans une Société que l’on voudrait « Humaine et Fraternelle »  !!!!!!

                          car il ne faut pas se faire d’illusion, plus de dépenses policières et aussi de dépenses militaires ne règleront rien sur le fond cad la capacité des Humains à vivre ensemble bien au contraire plus d’armements et plus de violences nous entraîne dans une spirale mortifère et une surenchère sans fin ....

                          il faut désarmer les esprits et aller vers une société apaisée, et ce n’est pas un voeux pieux mais la pour le coup et reprendre tes mots ... une vraie nécessité !!!!

                          et d’ailleurs je pourrais appliquer et parodier la TINA de Maggie Thatcher !!!!

                          There is no alternative !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                        • julius 1ER 6 juillet 14:01

                          @fergus ,

                          https://www.rtl.fr/actu/international/les-infos-de-7h30-apres-des-scandales-l-allemagne-disshttps://www.rtl.fr/actu/international/les-infos-de-7h30-apres-des-scandales-l-allemagne-diss

                          après avoir lu l’article, tu vas voir que dans la société (et pas qu’en Allemagne ) il y a des forces (pas si obscures ) qui n’ont rien à foutre de la Démocratie et sont prêtes à toutes les aventures pour peu que la situation économique et sociale présente une conjoncture favorable !!!!

                          si tu penses le contraire, c’est que tu te prépares de sérieuses désillusions !!!

                          non la Bête n’est pas morte, et son ventre est encore fécond .... dixit B Brecht !!!!


                        • Cadoudal Cadoudal 6 juillet 14:13

                          @julius

                          Le retour des chemises noires ?

                          NFAC LEADER GRANDMASTERJAY NFAC BLACK MILITIA IG LIVE FORMATION IN ATLANTA

                          https://www.youtube.com/watch?v=nhhE7A10dek&feature=youtu.be

                          Ou des loups gris ?

                          Avec plus de 18’000 membres, il s’agit de la plus grande organisation d’extrême droite allemande (la NPD, le parti ultranationaliste allemand compterait trois fois moins de membres, soit environ 6’000 personnes).

                          https://m.bpb.de/politik/extremismus/rechtsextremismus/260333/graue-woelfe-die-groesste-rechtsextreme-organisation-in-deutschland


                        • julius 1ER 6 juillet 17:51

                          Je cite Brecht, car il pensait que le nazisme aurait des résiliences ou des résurgences mais là je crois que l’on est au coeur du réacteur ....

                          75 ans plus tard tout est oublié, les 60 Millions de morts, des continents anéantis et un certain nombre d’individus incapables de libre-arbitre sont à la recherche d’un leader qui les fera marcher au pas de l’oie !!!

                          Primo Levi doit se retourner dans sa tombe !!!!


                        • julius 1ER 6 juillet 17:58

                          Castex vient à peine d’être nommé et il va passer la pommade (ou la vaseline ) devant les syndicats de policiers ... comment doit -on juger ce genre d’acte ?????

                          est-ce une forme d’allégeance ???

                          un passage obligé ???

                          ou un rite initiatique ???

                          cocher la bonne réponse !!!!

                          Merci Fergus de me donner ton opinion à ce sujet !!!


                        • Fergus Fergus 6 juillet 19:18

                          @ julius1ER

                          C’est à mon avis un « passage obligé ». Le problème est que, trop souvent, cela débouche sur une forme d’« allégeance » dans les faits. A suivre, sans trop d’illusions.


                        • Le Panda Le Panda 6 juillet 11:21

                          Fergus

                          Je te remercie de ton bon sens de réponse par rapport à mon commentaire de 9H58

                          Bien à toi  smiley


                          • gruni gruni 6 juillet 11:38

                            Bonjour Fergus


                            A l’évidence il y a des « individus qui ne sont manifestement pas à leur place dans les rangs des forces de l’ordre. » Ces « justiciers », simplement stupides mais parfois aussi délinquants eux-mêmes, sont malheureusement bien trop nombreux. Pourtant les forces de l’ordre sont indispensables, et malgré tes mésaventures tu fais bien de le souligner.  


                            • Fergus Fergus 6 juillet 11:57

                              Bonjour, gruni

                              Je partage totalement ton commentaire qui synthétise bien le problème posé.


                            • eddofr eddofr 6 juillet 11:53

                              Je n’ai personnellement jamais été ni victime ni témoin d’abus de quelque sorte que ce soit de la part de représentants des forces de l’ordre et de la justice.

                              Je n’en ai donc eu écho qu’au travers des médias.

                              Médias dont on me dit souvent, y compris dans les médias, qu’ils sont des organes de propagande au service des autres (les « gauchos » ou les « capitalistes » selon l’interlocuteur).

                              Dois-je en conclure que nous avons une police exemplaire, victime d’un campagne de désinformation organisée par quelque complot capitaliste qui voudrait pouvoir privatiser le ministère de l’intérieur ou par quelque complot « gauchiste » qui voudrait affaiblir l’ordre social en préparation d’une hypothétique révolution ?

                              Tiens !

                              Il me vient une anecdote.

                              Mon voisin d’enfance, Momo (diminutif de Mohamed), qui se faisait contrôler 5 à 10 fois par jour, quand il traînait son ennui dans la cité.

                              Un jour donc, le Momo en question trouve un emploi dans le commerce, loin de la cité, se fait appeler « Rio » (pour faire latino plutôt que « Reubeu » je suppose), porte le costume cravate (travail oblige) et déménage hors de la cité.

                              Et ben, vous savez quoi ? Il n’a plus jamais été contrôlé, le Rio !


                              • Fergus Fergus 6 juillet 13:35

                                Bonjour, eddofr

                                Merci pour cette édifiante anecdote qui n’étonnera que ceux qui n’ont jamais assisté à des contrôles de la Bac en banlieue.


                              • ZenZoe ZenZoe 6 juillet 11:53

                                Bonjour Fergus,

                                Même si on soutient les FDO, même si on reconnait qu’ils ont un boulot stressant et beaucoup de mérite, on ne peut qu’être d’accord avec vous.

                                J’ai eu moi aussi quelques rares expériences désagréables. Flics et gendarmes ne respectent tout simplement pas les gens. Bonjour, merci, excusez-nous, connaissent pas trop. Et pas la peine d’aller leur chercher des excuses comme l’obsession du chiffre ou la peur d’être agressés. Pas comme au Royaume-Uni par exemple où leur politesse et leur serviabilité m’étonne toujours.

                                Enfin bref, en France je passe au large le plus possible.


                                • Fergus Fergus 6 juillet 13:38

                                  Bonjour, Zenzoé

                                  Merci pour votre témoignage.

                                  Le fait qu’au Royaume-Uni font en général preuve d’une grande civilité  je l’ai personnellement constaté en plusieurs occasions dans leurs rapports à la population.


                                • charly10 6 juillet 12:17

                                  Bizarre. Apres 70 ans de vie sur cette terre de France que j’ai parcourue de long en large, je n’ai jamais eu « maille à partir » avec les forces de l’ordre. Même pas sur la route…je dois être un extraterrestre….


                                  • Fergus Fergus 6 juillet 13:42

                                    Bonjour, charly10.

                                    Vous avez eu de la chance, comme en témoignent les commentaires de plusieurs intervenants. Cela dit, mon épouse non plus n’a jamais eu à subir le moindre désagrément, excepté le PV injustifié de Saint-Malo (elle était dans la voiture).


                                  • zygzornifle zygzornifle 6 juillet 12:39

                                    Pas besoin de cerveaux pour eux , la moelle épinière suffit …. 


                                    • Fergus Fergus 6 juillet 13:44

                                      Bonjour, zygzornifle

                                      C’est injustement méchant pour la majorité des flics et des gendarmes qui n’ont pas grand chose à voir avec les comportements déviants d’une minorité des leurs.


                                    • zygzornifle zygzornifle 6 juillet 14:13

                                      Faut demander aux GJ ce qu’il en pensent ,a ceux qui sont éborgnés ou manchots a vie , les flics sont des armes au service de la répression organisée par le gouvernement ….


                                    • zygzornifle zygzornifle 6 juillet 14:13

                                      Trop tard ton CV a été lu et accepté ….


                                    • Aristide Aristide 6 juillet 12:40

                                      Je passe par là et voilà que je tombe sur cet ... article assez savoureux à la fois par l’inanité des faits relevés et par la conclusion que l’auteur en tire.

                                      Revenons donc sur ces faits indignes d’une police infâme.

                                      La première interpellation suite à la désignation d’un coupable présumé par une victime d’agression sexuelle : quel scandale donc à ce que les forces de l’ordre s’assurent à la fois de la réalité des faits et retiennent les personnes en cause ! Comment donc peut-on avoir l’outrecuidance de croire que Fergus soit coupable ? Passons tellement la réponse est évidente.

                                      La deuxième éclaire la première, voilà donc que Fergus qui sait sans y avoir assisté qui est coupable de quoi, réclame que les forces de l’ordres controle une personne sur la seule base de sa demande expresse Voilà donc que la parole d’une victime qui accusait Fergus ne vaudrait pas celle de Fergus qui en accuse une autre !!! 

                                      La troisième historiette est assez comique, un règlement à respecter que Fergus décrète obsolète et de plus cela ne gênait personne, en gros Fergus est la bonne mesure des règlements à respecter et de la gène que subissent les usagers !!! 

                                      La quatrième en est l’illustration parfaite, une plaque absente mais que nenni, voilà donc que la loi doit être discutée sur la base de la bonne bouille du citoyen Fergus

                                      La cinquième est assez révélatrice de cette incapacité de Fergus de comprendre que les flics et gendarmes sont assermentés et que leur parole doit être respectée.

                                      La conclusion est savoureuse : cinq comportements inacceptables, c’est à pleurer de voir comment on arrive à désigner une police et une gendarmerie à la vindicte, comportement inacceptables, pour 5 faits anecdotiques et plus que contestables quand à la démonstration de comportements inacceptables.

                                      En écoutant Fergus sur ses petites jérémiades envers les policiers, je pensais à cette gendarme tuée lors d’un controle, à tous ces jeunes policiers et gendarmes mutés en région parisienne qui sont en première ligne de toutes les misères, violence familiales, comportement routiers dangereux, trafics de tous ordres, ...

                                      Je ne comprend pas comment on peut encore s’en plaindre dans notre pays et hurler avec les loups sur la dérive de nos forces de l’ordre ...


                                      • foufouille foufouille 6 juillet 12:45

                                        @Aristide

                                        un pété de thune n’est pas concerné comme un ploutocrate en excès de vitesse.


                                      • Fergus Fergus 6 juillet 14:14

                                        @ Aristide 

                                        Votre goût pour la provocation et votre propension à la déformation me laissent pantois une fois de plus !

                                        Dans le 1er cas, je n’ai pas contesté l’interpellation, mais le fait que le chef de la patrouille ait refusé que soient notées les identités des témoins

                                        Dans le 2e cas, le signalement ne laissait aucun doute sur l’agresseur qui portait le même blouson et la même casquette que la veille et était à l’affût des femmes seules. Sans doute comme tous les mecs du coin, à en croire vos propos sarcastiques... Comparer cette histoire avec la précédente relève d’un étonnant persiflage. A toutes fins utiles, sachez que le mec a été arrêté un peu plus tard avec quelques « amis » d’une bande de Villejuif.


                                        Dans le 3e cas, les usagers présents ont tous affirmé que le joueur de oud n’étaient pas gênés du tout et ont, avec moi, pris la défense de ce Tunisien !


                                        Dans le 4e cas, il suffisait, comme je l’ai proposé au gendarme de me laisser aller faire reposer la plaque manquante moyennant obligation pour moi d’aller faire constater ce travail à la gendarmerie de Barenton. La pandore n’a rien voulu savoir, d’où l’annulation du PV et le commentaire implicite peu flatteur du général de gendarmerie. Votre mauvaise foi est décidément abyssale !


                                        Dans le 5e cas, vous admettez qu’un PV imaginaire puisse être dressé sans que l’on puisse rien faire, au motif que les flics sont assermentés. En l’occurrence, j’ai bien fait de refuser de signer : ce PV a manifestement été annulé par la hiérarchie du flic malhonnête !


                                        Au final, et vous avez manifestement du mal à le comprendre, je ne cherche en aucune manière à vouer les forces de l’ordre à la « vindicte » mais à pointer du doigt les comportements choquants qui  pour des motifs souvent futiles  contribuent à la défiance d’un trop grand nombre de Français. A cet égard, je ne « hurle » pas, j’évoque, précisément pour que le respect des forces de l’ordre puisse être partagé par la majorité de nos concitoyens !!! 


                                      • Aristide Aristide 6 juillet 15:28

                                        Vous êtes affligeant. Vous vous plaignez des flics, c’est d’ailleurs un point assez commun à l’ensemble des personnes mêlées à des situations d’infraction.

                                        Et vous voilà à apprendre à un chef de patrouille son boulot, plus loin à désigner un coupable potentiel, plus loin à arguer que vous auriez droit à une clémence particulière, ....

                                        Cela me rappelle les quelques allumés insoumis devant le commissariat ou était entendu l’infirmière lanceuse de « pierres ». Vociférant en essayant de récupérer encore un délit en le faisant passer pour un acte légitime. Dans la ligne des Traoré prompt à parler de violence policière et de racisme.

                                        Les sympathisant LFI sont dans cette démarche assez scabreuse consistant à marteler des contree vérités :« contribuent à la défiance d’un trop grand nombre de Français. », 60% des français trouvent la police de confiance et sympathique.


                                      • pemile pemile 6 juillet 15:46

                                        @Fergus « Au final, et vous avez manifestement du mal à le comprendre »

                                        Du tout, Aristide aime juste s’inventer des analyses qui lui permettent de dire « vous êtes affligeant » smiley


                                      • Aristide Aristide 6 juillet 15:52

                                        Moi j’en connais un qui s’invente des analyses sur l’épidémie en Iran pour tenter de démontrer une deuxième vague à partir de statistiques insignifiantes tellement les chiffres sont faibles. 


                                      • Fergus Fergus 6 juillet 15:55

                                        Bonjour, pemile

                                         smiley


                                      • Fergus Fergus 6 juillet 16:09

                                        @ Aristide

                                        Expliquez-moi donc comment, ayant eu affaire à des flics et gendarmes assermentés, j’ai peu avoir deux PV annulés, l’un par un général de gendarmerie que je ne connaissais absolument pas, et l’autre, probablement par le patron du commissariat de Saint-Malo, les deux ayant estimé qu’il y avait eu abus de leurs subordonnés.

                                        Il ne m’appartient évidemment pas d’apprendre leur boulot à ceux qui m’ont infligé ces PV injustifiés, mais il m’appartient d’user de mon droit pour les contester en cas d’abus flagrant. Et cela à juste raison puisqu’ils ont été annulés tous les deux !

                                        Et arrêtez de mentionner LFI.

                                        Dans l’affaire de l’infirmière, il est évident que celle-ci a « pété un câble » pour parler trivialement ; je ne l’ai jamais soutenue.

                                        Quant à la famille Traoré, si je soupçonne qu’il y ait bien eu une bavure dans la mort d’Adama, j’ai également écrit que cela n’avait strictement rien à voir avec l’affaire George Floyd et que les discours de celle que je nomme la pasionaria Assia Traoré n’ont pas d’autre but que faire monter la sauce communautaire, au risque d’une dangereuse escalade sociétale

                                        Dans ces deux affaires, je suis en total désaccord avec LFI !


                                      • Aristide Aristide 7 juillet 10:48

                                        @Fergus

                                        Attendez, vous avez eu 2 PV annulés. C’est la preuve de la mansuétude de la hiérarchie et je suppose que vos arguments ont été reçus. Ce qui contredit assez votre accusation sur une police qui aurait des comportements inadmissibles. Je comprend assez mal que le patron des policiers parle « abus », mauvaise appréciation surement puisqu’il vous a entendu, mais « abus » est à mon sens ... inconvenant pour un responsable vis à vis de ses subordonnés mais c’est son affaire ... 

                                        Si j’ai souligné le fait que les agents de l’ordre sont assermentés c’est simplement pour poser le principe que vous devez partager sur la « supèriorité » de la parole de tels agents, sinon plus de police possible ... Il y a des infractions et des délits ou la seule parole d’agents assermentés est heureusement prise en compte ... C’était le seul objet de ma remarque.

                                        Et arrêtez de mentionner LFI.

                                        Si je veux. Et si je vous en parle, c’est en tenant compte de vos prises de position répétées pour ce mouvement ... PAs toutes et je l’entend ; mais je ne vois pas quoi donner un éclairage sur vos positions en prenant en compte votre « engagement » serait incongru. Au moins, cela vous permet de vous en démarquer ...


                                      • Fergus Fergus 7 juillet 11:31

                                        Bonjour, Aristide

                                        Votre mauvaise foi est décidément sidérante !

                                        « la mansuétude de la hiérarchie » n’a été possible que parce que j’ai refusé de signer lesdits PV malgré les menaces d’une augmentation du coût que ne manquerait pas d’induire ce refus. Or, vous êtes suffisamment averti pour savoir que ce type de pression agit sur la grande majorité des automobilistes qui signent bien qu’ils ne se soient pas trouvés en faute !


                                        En outre, vous déformez sciemment mes propos, une habitude dont semble impossible de vous défaire : à aucun moment je n’ai écrit que les responsables hiérarchiques concernés ont employé le mot « abus ». Je n’ai pas eu de communication écrite du commissaire de Saint-Malo, et le général normand, s’il n’a pas employé le mot, l’a « implicitement » reconnu dans la lettre qu’il m’a adressée ! 



                                      • Aristide Aristide 7 juillet 11:44

                                        @Fergus

                                        Vous lisez mal, je ne conteste pas la manière dont vous avez refusé les PVs, je n’en savais rien. J’ai simplement souligné que vous avez obtenu gain de cause sur la seule base de vos arguments. C’était tout simplement pour démontrer l’absence de compréhension de la hierarchie ...

                                         à aucun moment je n’ai écrit que les responsables hiérarchiques concernés ont employé le mot « abus ».

                                        Il parait que vous avez écrit :«  les deux ayant estimé qu’il y avait eu abus de leurs subordonnés. » ? C’est surement ma mauvaise foi qui me fait rapporter ici la copie de vos propos dans le message précédent.

                                        Je n’ai pas eu de communication écrite du commissaire de Saint-Malo, et le général normand, s’il n’a pas employé le mot, l’a « implicitement  » reconnu dans la lettre qu’il m’a adressée ! 

                                        Et bien voilà, ce qui démontre une faute du général dans son expression, désavouant ses subordonnés, il me semble que l’on prend un minimum de précaution dans son expression pour que ce soit clair.





                                      • Aristide Aristide 7 juillet 11:47

                                        Oups .... Je complète la dernière phrase du premier paragraphe

                                        C’était tout simplement pour démontrer l’absence de compréhension de la hiérarchie sur les décisions de leurs subordonnés.


                                      • Fergus Fergus 7 juillet 11:56

                                        @ Aristide

                                        J’ai en effet écrit « les deux ayant estimé qu’il y avait eu abus de leurs subordonnés ». 

                                        Et pour cause : c’est la conclusion qu’imposait ces deux retraits qui sont intervenus dans des corps où  vous l’avez souligné vous-même  l’on ne déjuge presque jamais ses subordonnés, sauf en cas de faute évidente ou d’abus manifeste. Ce qui a été le cas les deux fois.

                                        « il me semble que l’on prend un minimum de précaution dans son expression pour que ce soit clair »

                                        Pas si l’on veut ménager la chèvre et le chou : faire droit à la demande d’un usager injustement verbalisé, et ne pas laisser d’écrit mettant en cause des subordonnés qui ont appliqué le règlement de manière obtuse. A ce niveau de responsabilité, c’est le discours de nature politique qui l’emporte le plus souvent.


                                      • Aristide Aristide 7 juillet 12:37

                                        Comme quoi mauvaise foi habituelle ?

                                        Cette historiette est symptomatique, je ne parle pas du détail que je ne connais pas. Enfin quoi ! Une verbalisation effectuée par des agents assermentés est contestée par le préjudiciable. Rien de très exceptionnel, ni de fréquent non plus.

                                        La hiérarchie réexamine les faits à la lumière des informations données par le prévenu et je suppose celles fournies par les agents verbalisateurs. Assez naturel pour un responsable ...

                                        La décision est prise de ne pas poursuivre l’infraction. Là non plus quoi de plus naturel, les éléments contradictoires sont pesés ..

                                        Deux conclusions à mon sens :

                                        La première est que la police et la gendarmerie ne sont pas ces corps qui laissent perdurer des « actes inadmissibles ».

                                        Mais la seconde est moins flatteuse pour ces responsables, la décision leur appartient et on ne peut leur reprocher, mais pour moi il est inadmissible qu’un responsable désigne ses subordonnés surtout en parlant d’abus et en fasse part la personne en cause. Il me semble que la position hiérarchique est aussi une affaire de responsabilité.


                                      • pemile pemile 7 juillet 12:42

                                        @Aristide « La première est que la police et la gendarmerie ne sont pas ces corps qui laissent perdurer des « actes inadmissibles ». »

                                        Et en France, quel est le corps chargé de ce contrôle ?


                                      • Aristide Aristide 7 juillet 12:46

                                        Revisez les trois pouvoirs ...


                                      • pemile pemile 7 juillet 12:51

                                        @Aristide « Revisez les trois pouvoirs ... »

                                        Je peux vous citer ? Vous êtes affligeant ! smiley


                                      • Aristide Aristide 7 juillet 12:56

                                        C’est tout ?


                                      • Fergus Fergus 7 juillet 12:57

                                        Bonjour, pemile

                                        Vous avez raison de le souligner : les actes déviants et les présumées « bavures » commis par des policiers et des gendarmes sont instruits respectivement par l’IGPN et par l’IGGN.

                                        Autrement dit par des enquêteurs internes dont la probité et l’indépendance peuvent poser question.

                                        C’est d’ailleurs pourquoi ce mode de fonctionnement a été, à plusieurs reprises, pointé du doigt par Amnesty International du fait des pressions pouvant être exercées par la haute hiérarchie et le ministère sur les fonctionnaires en charge des enquêtes.

                                        Il est évident que les investigations devraient être conduites par un organisme indépendant de la police et de la gendarmerie.


                                      • pemile pemile 7 juillet 13:03

                                        @Fergus « Bonjour, pemile »

                                        Bonjour aussi au passage !

                                        Ce qui m’amuse (m’inquiète) chez Aristide, c’est qu’il prend aussi le sondage disant que seulement 60% de la population font confiance ou ont de la sympathie pour leur police comme une réussite ! smiley


                                      • Aristide Aristide 7 juillet 13:20

                                        Ce sont déjà des « organismes indépendants », ils sont une émanation de l’Etat. Les directions sont rattachées directement aux Ministère de l’Interieur et des Armées.

                                        Comme l’IGAS par exemple pour les affaires sociales, IGEN pour l’éducation nationale, le conseil de l’ORDRE pour les avocats et les médecins, la Cour des Comptes... et leur mission dépasse largement l’analyse du respect des règles des personnes concernées.

                                        Vous pouvez vouloir inventer la roue, en l’occurence ces organismes de controle seront toujours sous l’autorité d’un pouvoir. Actuellement c’est l’exécutif, les Ministères, si demain il fallait les détacher de ce pouvoir, sous quelle autorité ? 


                                      • Fergus Fergus 7 juillet 13:31

                                        @ Aristide

                                        Il ne s’agit pas d’« inventer la roue », mais de reconnaître qu’il y a là une insupportable dépendance de fait des autorités de tutelle.

                                        Toutes les « inspections » devaient être réellement indépendantes comme le sont le « Défenseur des droits » ou le « Contrôleur général des lieux de privation de liberté ».



                                      • Cadoudal Cadoudal 7 juillet 13:38

                                        @Fergus

                                        Amnesty international ?

                                        C’est pas une ancienne boutique de Soros en faillite ou des africains spécialistes de l’Afrique de l’Ouest se suicident pour éviter d’être mutés à Dakar ?

                                        Ils aimeraient pas les Sénégalais, ou seraient allergiques aux gazelles ?

                                        En tout cas, ça fait un peu désordre et Soros à bien raison de lâcher l’affaire...

                                        Selon notre confrère britannique The Guardian, il va lui manquer, d’ici la fin de 2020, quelque 17 millions de livres pour boucler son budget. Elle va donc devoir supprimer au moins 70 emplois (sur 650), sous forme de départs volontaires ou de licenciements.

                                        https://www.rfi.fr/fr/afrique/20190524-amnesty-international-le-suicide-gaetan-mootoo-acte-politique


                                      • Cadoudal Cadoudal 7 juillet 14:55

                                        @Pemile

                                        Ils sont venus, ils sont tous là...

                                        La soupe doit être bonne...

                                        Moi aussi je voudrais bien que tonton Soros finance mon association de défense des chauffeurs de bus indigènes...lol...

                                        Associations
                                        Amnesty International France,
                                        Collective « Stop discriminatory identity checks »
                                        Council representing the black associations of France,
                                        Human Rights WatchHuman
                                        Rights League
                                        International
                                        League against Racism and anti-Semitism,
                                        Open Society Justice Initiative
                                        Movement against racism and for friendship between peoples,
                                        SOS Racisme

                                        https://ipcan.org/wp-content/uploads/2017/06/Report-concerning-the-relationships-between-police-citizens-and-identity-checks-May-2014.pdf


                                      • Cadoudal Cadoudal 7 juillet 15:41

                                        @Pemile
                                        Oh ben merde alors...

                                        Même pas créée, mon association de défense des chauffeurs de bus indigènes vient d’être dissoute par le Ministère de la Justice...

                                        Le principe de précaution qu’ils m’ont dit...

                                        Éric Dupond-Moretti : « Je serai un garde des sceaux de sang-mêlé, mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme »


                                        C’est dommage, je prendrais plus le bus, j’irais en poussette avec maman ramasser les marrons...lol...

                                        https://twitter.com/EddieDonovan/status/1280477186101837824



                                      • Fergus Fergus 7 juillet 16:47

                                        @ pemile

                                        Merci pour ce lien de 13 h 37 qui montre qu’il est possible de faire autrement.


                                      • Aristide Aristide 8 juillet 11:55

                                        Sauf que ces organismes ne sont pas plus indépendants,c’est une utopie entretenue pour faire croire à je ne sais quelle lune sur l’impartialité. Cela n’existe pas seule la confrontation est source d’impartialité, une accusation et une défense.

                                        Ils sont nommés ici par le ministère ailleurs par la chambre des représentants, des sénateurs, mais instruisent à cahrge et décharge, ce qui est une illusion.... De plus tous dépendent d’un pouvoir, exécutif chez nous, législatif chez d’autres.

                                        L’indépendance est un leurre, s’il fallait réformer je crois plus à une organisation basée sur une accusation et une défense.


                                      • Aristide Aristide 8 juillet 11:57

                                        Ce qui m’amuse (m’inquiète) chez Aristide, c’est qu’il prend aussi le sondage disant que seulement 60% de la population font confiance ou ont de la sympathie pour leur police comme une réussite !


                                        Ce n’est pas une réussite, c’est un constat, deux français sur trois font confiance ou ont de la sympathie. C’est vrai que pour les habitués des scores à la soviétique, on est petit bras. 



                                      • pemile pemile 8 juillet 12:42

                                        @Aristide « C’est vrai que pour les habitués des scores à la soviétique, on est petit bras. »

                                        Ce qui est surtout vrai, c’est que c’était 75% il y 20 ans smiley



                                      • Aristide Aristide 8 juillet 13:18

                                        @Fergus

                                        Toutes les « inspections » devaient être réellement indépendantes comme le sont le « Défenseur des droits » ou le « Contrôleur général des lieux de privation de liberté ».

                                        Bon alors comment sont nommés ces contrôleurs  ? Par le pouvoir exécutif sur « proposition » du pouvoir législatif.

                                        •  Contrôleur général des lieux de privation de liberté » : Nommé par le Président de la République après avis de la commission de l’AN et du Sénat !
                                        •  Défenseur des droits : idem nommé par le Président de la République après avis de la commission de l’AN et du Sénat

                                        Comme je le disais, l’indépendance est un leurre, il s’agit d’assurer l’impartialité et le seul moyen est la confrontation d’une défense et d’une accusation. Notre système judiciaire est là pour cela ...






                                      • zygzornifle zygzornifle 6 juillet 12:47

                                        Ils sont dressés comme des chiens d’attaque et vivent dans des casernes chenil , leur ministre est leur maitre chien qui les lâche sur tout contreventent ou manifestants sans état d’âmes , ce sont des armes au service de l’état .

                                        Aujourd’hui ils te contrôlent et demain en cas de manif ils te démontent la gueule et t’envoie a l’hôpital avec des fractures multiples dans le meilleur des cas a moins que tu bénéficie d’un placage ventral ou d’un étranglement arrière qui t’envoie direct au cimetière et dans ce cas ils diront avec l’approbation de leur ministre que tu as eut un comportement menaçant face a toute une garnison de flics armés jusqu’aux dents entrainés a la castagne et en armures …

                                        Plus peur des flics que de la racaille avec qui on peut encore discuter .....


                                        • Cadoudal Cadoudal 6 juillet 12:56

                                          @zygornifle

                                          Faut garer son bus avant de discuter avec la racaille éxogène, sinon c’est dangereux et tu peux prendre une amende.

                                          violemment frappé à la tête, par derrière.

                                          « roué de coups par plusieurs individus ». Il a été transporté, inconscient, dans un état grave, au centre hospitalier de Bayonne. Son pronostic vital est engagé.

                                          https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/aucun-bus-ne-circule-sur-le-bab-apres-la-violente-agression-d-un-conducteur-a-bayonne-1594014080


                                        • John John 6 juillet 13:59

                                          Salut Cadoudal !

                                          C’est pas sûr que les vieux de la vieille de IK (ceux du nord) aient apprécié ce style de comportement ... Et il est bien possible qu’il aient du mal mais alors beaucoup beaucoup de mal à digérer un acte aussi méprisable ... Je pense qu’il vaudrait mieux dorénavant pour les auteurs de cet acte cruel qu’ils s’apprennent à raser correctement les murs ... Sinon ça risque de faire BOOM ! 


                                        • Cadoudal Cadoudal 6 juillet 14:12

                                          @John

                                          La belle sœur de Fergus était là...

                                          Elle à tout vu et à fait un portrait robot des criminels.

                                          Ils avaient tous une casquette rouge de trumpistes...

                                          La police ne devrait pas tarder à les localiser...lol...


                                        • Fergus Fergus 6 juillet 15:30

                                          Bonjour, Cadoudal

                                          Pas besoin d’un portrait-robot : l’âge approximatif, l’allure plutôt dégingandée, la description du blouson et celle de la casquette  effectivement rouge, mais Ferrari, avec le cheval cabré , étaient largement suffisantes pour repérer l’individu, d’autant plus que ce décérébré était encore à pied d’oeuvre le lendemain à quelques centaines de mètres du lieu de l’agression pour tenter de détrousser une autre victime !

                                          Ce type a été arrêté peu après avec quelques-uns de ses potes, tous membres d’une bande de petits délinquants de Villejuif.


                                        • Cadoudal Cadoudal 6 juillet 15:36

                                          @Fergus

                                          Pas la peine de détailler le profil des délinquants bretons...

                                          Pemile m’a déjà expliqué que j’avais beaucoup de petits cousins à Villejuif et à Pontanezen...


                                        • zygzornifle zygzornifle 7 juillet 13:14
                                          walkingwhittheapes 6 juillet 12:54

                                          « que de la racaille avec qui on peut encore discuter . »

                                          probablement parce que vous partagez leurs valeurs 

                                          Désolé je ne soutient pas LaREM ....

                                        • Cadoudal Cadoudal 6 juillet 13:33

                                          Des asiatiques, des maghrébins, des espagnols...

                                          Y a plein d’innocentes victimes dans le monde de Fergus, on comprend alors aisément pourquoi sa belle sœur refuse de collaborer avec la police...lol...

                                          "Ma belle-sœur a fourni aux policiers un signalement très précis du voleur, en décrivant son blouson, et surtout sa casquette rouge très identifiable.

                                          "


                                          • Fergus Fergus 6 juillet 15:33

                                            @ Cadoudal

                                            « on comprend alors aisément pourquoi sa belle sœur refuse de collaborer avec la police »

                                             ??? Nous sommes allés porter plainte ensemble au commissariat de Gentilly !

                                            Pour le signalement, voir le commentaire que je vous ai adressé ci-dessus. Un portrait craché !


                                          • Cadoudal Cadoudal 6 juillet 15:43

                                            @Fergus

                                            Tes portraits crachés et ceux de ta belle sœur ne concernent que les innocentes victimes racisées de la police raciste...

                                            Un parti pris rédactionnel pour maintenir le suspens ou un effet de style gauchiste ?

                                            Du naturalisme bourgeois de gauche, encore plus chiant que du Zola...lol...


                                          • Fergus Fergus 6 juillet 16:11

                                            @ Cadoudal

                                            « tes portraits crachés et ceux de ta belle sœur ne concernent que les innocentes victimes racisées de la police raciste »

                                            Traduction, SVP.


                                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 juillet 13:48

                                            Fergus c’est notre Papillon à nous . Il ne le dit pas mais il s’est même échappé du bagne de l’île de la cité, en traversant a la nage un bras de la Seine, mocassins a pompons aux pieds.


                                            • Fergus Fergus 6 juillet 15:39

                                              Bonjour, Aita Pea Pea

                                              Même pas une heure de garde à vue !

                                              Et cela malgré une campagne contre la reprise des essais nucléaires en Polynésie voulue par Chirac juste après son élection en 1995. Thème de cette campagne, dessin à l’appui : « Chirac pète, la France pue ! ».

                                              Il paraît que cela m’a valu d’être fiché aux RG, ce dont je n’ai jamais eu la preuve. Mais de toute façon, je m’en fichais ! 


                                            • John John 6 juillet 13:51

                                              Fergus,

                                              En rapport avec ton article ça c’est passé le 4 juillet dans la soirée ... Mélanie 25 ans ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité