• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pollution : je vais chez Loulle boire l’apéro, mais j’y vais à (...)

Pollution : je vais chez Loulle boire l’apéro, mais j’y vais à pied !

Quand j’aurai le temps, j’aurai honte… Honte de mon comportement citoyen déplorable qui porte atteinte à l’existence même de la planète et met en danger la vie de milliers d’innocents ; en effet, je suis redescendu de mes quartiers d’été sur les Hautes Terres du Gévaudan pour rejoindre mes pénates provençales. La honte, c’est que j’ai fait ce voyage dans ma petite bagnole, et que cette caisse marche au diesel ! Oui, vous avez bien lu, au diesel !

Photo X - Droits réservés

La honte donc. Enfin, celle qu' « on » voudrait nous insuffler, à nous, les ignobles salauds qui roulons en petite bagnole diesel ! Et pour nous remettre dans le droit chemin, on va nous taxer un peu plus. Bof, on a l’habitude et en fait on s’en fout. Mais l’embrouille c’est de vouloir nous culpabiliser pour camoufler l’arnaque : le passage de millions d’automobilistes du diesel vers l’essence, compte tenu de la plus grande dépense de carburant des voitures à essence, rapportera des millions voire des milliards de plus en taxes à l’État !

Bon. Voilà. J’ai fait mon caca nerveux. Maintenant on va parler plus sérieusement de la pollution, de ses dangers, de ses véritables responsables. Et de la mondialisation qui nous amène, depuis le bout du monde, l’essentiel des produits que nous consommons. Autant que les faibles coûts de main-d'œuvre, ce sont les coûts dérisoires du transport maritime qui saccagent nos industries et jettent au chômage des millions de pauvres types… Parce que 95 % ces produits arrivent dans les soutes d’énormes cargos et sur les ponts de gigantesques porte-conteneurs.

Les données confidentielles fournies par les initiés de l’industrie maritime en fonction de la taille du moteur et de la qualité du carburant généralement utilisé par les navires et les voitures montrent que seulement 15 des plus grands navires du monde peuvent émettre autant de pollution que toutes les 760 millions de voitures du monde. Le carburant de soute de navire de faible teneur (ou le mazout) a jusqu’à 2 000 fois la teneur en soufre du carburant diesel utilisé dans les automobiles européennes, asiatiques et américaines. La pollution des 90 000 navires de charge mondiaux entraîne 60 000 décès par an et coûte jusqu’à 330 milliards de dollars par année dans les coûts de santé liés aux maladies pulmonaires et cardiaques ! Voilà qui relativise les dangers générés par ma petite Sandero diesel…

La pollution par les navires reste l’une des parties les moins réglementées de notre système mondial de transport. Aujourd’hui, les entreprises maritimes ne réalisent pas moins de 450 milliards de dollars de bénéfices. Entre les mains d’une poignée de personnes, ces entreprises contrôlent notre système de consommation. De plus, chaque année, on comptabilise 122 naufrages, soit un naufrage tous les trois jours pour des navires de plus de 300 conteneurs. Tous les ans, 1,8 million de tonnes de produits toxiques contaminent nos mers, soit 5 000 tonnes par jour. C’est ce qu’on appelle les « marées blanches ». Bonjour les dégâts !

Une seule organisation a les moyens de prendre des mesures restrictives pour faire cesser ce scandale et cette tragédie, c’est l’OMI (Organisation Maritime Internationale) qui siège au sein même de l’ONU. En revanche, celle-ci est dirigée par les pays possédant les plus grandes flottes de cargos. Et qui sont-elles ? Le Panama, le Liberia et les Îles Marshall… Des pays qui permettent à ces navires de complaisances de passer inaperçus dans les hautes mers. L’OMI est donc aux mains des pays qui vendent leur nationalité aux armateurs les moins consciencieux. Ils ont donc tout pouvoir, ils ont le droit de vie et de mort… Mais c’est motus et bouche cousue.

Le transport maritime est responsable de 18 à 30 % de la pollution mondiale des oxydes d’azote (NOx) et de 9 % de la pollution mondiale par oxyde de soufre (SOx). Un grand navire peut générer environ 5 000 tonnes d’oxyde de soufre (SOx) en un an.

La Chine est devenue l’atelier de fabrication de l’essentiel des produits consommés dans le monde. Ces produits, il faut bien les transporter. Ça se fait donc par mer. Une nouvelle génération d’énormes conteneurs intercontinentaux, longs comme quatre terrains de football, a été développée : ils sont extrêmement rentables. Cependant, il utilise des moteurs diesel aussi puissants que les centrales électriques terrestres mais avec un carburant de qualité très inférieure puisqu’il s’agit des déchets du raffinage.

On pourrait élargir le débat aux avions, autres énormes pollueurs qui échappent largement à la réglementation, ou encore à l’agriculture et à ses tracteurs monstrueux. Sans oublier les poids lourds et les autobus, qui s’arrangent toujours pour échapper aux taxes qui retombent sur les malheureux automobilistes.

Bon, je vais chez Loulle boire l’apéro. Et j’y vais à pied !

 

Source :

https://www.france.tv/documentaires/animaux-nature/15747-le-monde-en-face-cargos-la-face-cachee-du-fret.html

https://www.theguardian.com/environment/2009/apr/09/shipping-pollution

https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-quelques-cargos-qui-polluent-55469

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Armelle Armelle 31 août 18:28

    J’ai vu un doc récemment sur le canal de panama, relatant les travaux gigantesques effectués pour recevoir ces nouveaux géants des mers, c’est effectivement impressionnant !!!
    Mais bon, pour revenir au sujet, quand je ne verrai plus les gens le dimanche matin aller chercher en totomobile leur baguette à la boulangerie du coin (c’est à peine s’ils n’entrent pas dans la boulangerie avec d’ailleurs), alors qu’en ville il y e a une tous les 600m, je commencerai alors à penser que l’humain est prêt à envisager et concevoir de profonds changements pour espérer préserver notre milieu !!! En attendant ce n’est pas le cas, en fait tout le monde attend de « l’autre » !, ...moi pas concerné !!! Et chacun se dit se dit "bah le peu de pollution que je fabrique moi, ne va pas bien loin, sauf que nous sommes 7 milliards à penser la même chose !!!
    Alors bon apéro et pas trop quand même !!! j’ai appris qu’on risquait un retrait de point pour état d’ivresse sur la voie publique en tant que piéton !!! ?!


    • HELIOS HELIOS 1er septembre 14:17

      @Armelle

      ***** Et chacun se dit se dit "bah le peu de pollution que je fabrique moi, ne va pas bien loin, sauf que nous sommes 7 milliards à penser la même chose !!! *****


      avec ce raisonnement, nous respirons tous et rejetons du CO2.. ; et nous sommes 7 milliards a le faire ! quand est-ce que VOUS déciderez d’arrêter de respirer ?

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 31 août 22:21

      Effectivement, le diesel utilise aussi un déchet de raffinerie au même titre que le fioul domestique, mais avec un meilleur rendement que l’essence, et donc le passage à l’essence, c’est 30% de conso en plus 30% plus cher.. c’est un super plan fiscal, autant que le nucléaire surtout quand on va chercher l’uranium au Niger, pib < 10% du CA d’EDF ! 



      A défaut d’apéro en voiture, j’ai fait venir mon charbon de bois d’Afrique du Sud ou d’Ukraine car en France, cela coûte trop cher de le fabriquer, on préfère le brûler sur place et toucher l’assurance !

      Enfin, c’est bien de parler de la pollution indépendamment du CO2, car le CO2, c’est la vie et la photosynthèse est une réaction endothermique, l’inverse de la combustion origine du CO2 qui donc refroidit la planète contrairement à la fission qui est une réaction exothermique et irréversible !

      mais d’autres diront que le SO2 et autres polluants favorisent les précipitations..

      La vraie question, c’est que restera-t-il pour nos enfants si on continue ainsi à tout dilapider sans réagir dans le sens de l’intérêt public lorsque nous sommes gouvernés par une minorité d’usurpateurs égoïstes et intéressés !


      • nono le simplet nono le simplet 1er septembre 07:34

        bel article déprimant 

        la logique commerciale est le profit, le profit à court terme qui se fiche royalement de toute autre considération .
        on peut rajouter à ça la dévastation des forêts pour produire de l’huile de palme, la dévastation du sous sol pour récupérer le gaz de schiste et tant d’autres ...
        j’ai moi aussi une petite voiture diesel et pas assez d’argent pour en avoir une électrique ...
        misère !

        • HELIOS HELIOS 1er septembre 14:28

          @nono le simplet

          moi aussi j’ai une petite voiture diesel, et j’en suis fier !

          Parce que d’abord, je pollue nettement moins que ceux qui changent leur auto tous les 3 ans (combien d’equivalent carbone pour l’approvisionnement en matieres premieres les usines de voitures, leur fabrication et combien coute ensuite leur mise a disposition des automobilistes ?

          et tout cela, comme le dit l’auteur, pour que l’etat empoche plus de taxes puisque l’essence est plus fiscalisée ?

          quand aux 40 000 morts « dûs au diesel ».... personne n’est capable d’aller plus loin qu’une statistique SANS CORRELATION DIRECTE, juste des estimations..

          vous voulez savoir.... je mange de la viande plein de graisse, je me gave de gateaux et de boissons débordantes de sucre et en plus un petit verre de poire apres le repas. Et ; vous allez me dire que l’alcool tue 40 000 personne par an ? pffff....

          reflechissez, la vie est plus dangereuse a cause des vaccins, de la bouffe industrielle, du stress au boulot etc... mais c’est ma 106 diesel que vous accusez.... et vous voulez m’en priver alors qu’elle me permet un dimanche de detente a la campagne ... evidement, avec elle il ne faut par sortir la « valise » et sa facture de 99 euros quand on change l’embrayage -par exemple- !!!

        • HELIOS HELIOS 1er septembre 14:38

          @HELIOS

          ... et, cela ne m’empeche pas de passer chez Loule en voiture... sauf que je passe une fois dans la rue principale au cas où il y aurait une place, et comme il n’y en a pas, de façon circulaire dans toutes les rues possibles ce qui rallonde de plus du double mon temps de circulation.

          Au fait, Loule, il n’a pas dit que pour sa retraite il va fermer parce que son fils ne reprendra pas son troquet puisque personne ne vient plus en ville maintenant ? C’est vrai, la ville est tranquille depuis que tout ferme a 21h du soir, que la mairie a triplé la concession de la terrasse et que le centre est 100% pietonnier.

          Qu’est-ce qu’on respire mieux maintenant... 

          même le garagiste a fermé et c’est le feux vert du Super U du village voisin a 11 km qui me permet de faire le plein et gonfler mes pneus, avec ma carte bleue, parce que la banque aussi a fermé sans même laisser un distributeur.

          Qu’est-ce qu’on respire mieux.......
          pourtant, si je meurs, et ma 106 avec ce ne seront pas les toutes nouvelles autos a essence qui feront vivre le village, elles qui vont rester sous garantie les 3 première années suivantes.

          Allez, je vais chez Loule, il a encore de la poire !

        • bibou1324 bibou1324 1er septembre 16:07

          @HELIOS
          J’ai suivi une vieille 106 diesel pour rentrer dans ma montagne. J’espère que ce n’étais pas vous. Enfin suivi, suivi ... sur quelques centaines de mètres. Puis j’ai failli dégobiller tellement la puanteur était insoutenable. Pourtant je le talonnais pas, le gars. J’ai été obligé de m’arrêter bien 10 minutes, que mon teint reprenne une couleur normale et que l’odeur s’atténue un peu.


          Je sais pas trop l’effet du diesel sur la santé long terme. Ptèt les derniers filtres à particules sont mieux, ptèt pas. Mais à court terme, une diesel, même récente, c’est une pollution olfactive insoutenable. Non pas que je me collerais le pif contre un échappement d’essence, hein, mais à 1 ou 2 m, l’essence, tu la sens pas comme ça, même avec la 2ch de ma grand mère. Alors qu’une cactus toute rutilante tout juste sortie de l’usine comme celle de mon bourge de voisin, ça chlingue de loin.

        • HELIOS HELIOS 3 septembre 11:02

          @bibou1324


          Merci pour votre réponse.

          Non, ma 106, qu’utilise mon epouse, mes enfants, et moi, bien sûr, est parfaitement entretenue par un « petit » garagiste« qui n’a pas eu besoin d’un banc electronique et des outils numeriques pour changer les injecteurs lorsque ce fut necessaire.
          Je l’ai achetée en 1998 (modele 1996) et le bilan economique est sans comparaison avec un vehicule actuel. A part les entretiens normaux et quelques bricoles qui furent changées parfois gratuitement par le mécano (contacteur de frein, clip de maintien du moteur d’essuie glace arriere... des détails) car il avait la piece dans son stock de rebut... rien !

          Elle a dépassé les 250 000 km et doit avoir normalement encore pas mal de route devant elle.

          Mais, réflechissez bien, l’odeur n’est pas necessairement de la pollution et toutes les pollutions ne sont pas necessairement nocives.
          Un moteur diesel qui pue en altitude et qui fume, produit des suies de grandes dimensions beaucoup moins toxiques que les particules fines invisibles, sans odeur qui ont franchi les differents filtres actuels. De même, les vehicules a essence produisent une collection de molecules aromatiques toujours aussi invisibles non moins toxiques.
          Le gouvernement, en l’occurrence, Hulot, veut eliminer le diesel au profit de l’essence, on comprend bien pourquoi, chaque litre de carburant vendu rapporte plus de taxe ! Et, comme il est moralement difficile de le faire d’un coup d’un seul, alors on aligne la fiscalité du diesel. Votre santé, si cela ne se voit pas, ce n’est pas un problème.

          Posez vous d’ores et déjà, la question suivante : par quelle taxe sera remplacée la TIPP quand une majorité de vehicules seront electriques ? et, de façon concommitante, essayer d’imaginer pourquoi l’Europe veut imposer une controle technique annuel dans un premier temps et l’implantation d’une fonctionnalite de mémorisation des trajets et conditions de route dans le calculateur de bord des vehicules. Ce sera présenté surement pour VOTRE sécurité, n’en doutez pas... rien a voir avec ma 106, c’est sûr.

          Derriere tout cela, il y a, certes des desagréments, mais il y a aussi des circonstances aggravantes que le proprietaire de la 106 puantes n’a pu surmonter. Je suis sûr qu’il aurait fait ce qu’il faut pour ne pas etre dans ce cas là, s’il l’avait pu, et si le dogme industriel du »jeter et racheter" ne l’avait pas contraint... et sa voiture roulerait aujourd’hui proprement jusqu’a ce qu’elle termine sa vie naturellement, par usure définitive ou choix économique.

          Comme partout, pour tous ceux qui a un instant donné ont une parcelle de pouvoir sur les autres, se sentent obligés d’exercer ce pouvoir par une contrainte pour ceux qui approchent de la limite, que d’utiliser une assistance a rester dans les clous.
          Voyez vous, la 106 puante serait depuis longtemps a la casse ou entretenue, voire convertie et propre, si le budget de son proprietaire et la legislation avaient été suffisant et possible. 

        • JC_Lavau JC_Lavau 4 septembre 20:17

          @bibou1324. Trente quatre jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

          http://www.agoravox.fr/commentaire4965257

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès