• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pont aérien Algérie-Egypte : 37 avions ! Migrations et Coupe (...)

Pont aérien Algérie-Egypte : 37 avions ! Migrations et Coupe d’Afrique des Nations. Un savoir-faire logistique à usage immédiat pour la France

"Et nous sommes debout maintenant, mon pays et moi, les cheveux dans le vent, ma main petite maintenant dans son poing énorme […] et il est place pour tous au rendez-vous de la conquête et nous savons maintenant que le soleil tourne autour de notre terre, éclairant la parcelle qu’a fixée notre volonté seule et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite."

Aimé Césaire, Cahier d'un retour au pays natal (1939)

JPEG

L'Algérie, outre ses qualités sportives indéniables, vient aussi de faire preuve de compétences logistiques dont la France aurait tort de se priver au regard d'une actualité pour le moins agitée.

Voici ce dont il s'agit :

Comme chacun peut aisément le constater, les années passent et les relations entre la France et l'Algérie ne cessent de s'envenimer. L'Algérie connaît des difficultés, le pays est inquiet, va mal et n'arrive pas à se débarrasser des vieux crocodiles qui le dirigent encore et se cramponnent au pouvoir malgré la mise au placard de la momie Bouteflika. Tous les moyens sont donc bons pour rejeter la responsabilité du désastre économique et politique sur le bouc émissaire habituel, la France, l'affreuse ancienne "puissance coloniale", la marâtre désormais membre du club des auteurs de crimes contre l'humanité commis au préjudice de son ancienne colonie, qualificatif désormais en usage puisqu'il est définitivement établi que rien de bon n'a pu et ne saurait venir d'une France honnie.

Voilà en effet que le secrétaire général par intérim de l’organisation nationale des moudjahidines (anciens combattants de la guerre de libération algérienne), M. Mohand Ouamar Benelhadj, a appelé le parlement algérien à proposer un projet de loi criminalisant la colonisation française dans le pays.

Rien que ça !

Il est vrai que le procédé de mise en cause de la France pour "crimes d'Etat" est dans l'air du temps puisque de son côté la Tunisie, par son instance de "justice transitionnelle" a elle aussi envisagé de réclamer 30 millions d'euros à la France, début juillet 2019, au titre de "réparations", après des crimes commis par l'armée française à la fin des années 50

https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-8-h/journal-de-8h-du-mercredi-26-juin-2019

On attend avec impatience, pourquoi pas ? une tribune d'Achille Bembé pour rappeler les indéniables atrocités commises par la France au Cameroun en 1958 (http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/crimes-contre-l-humanite.massacres-francais-au-cameroun-1958-1971) ou encore à Madagascar en 1947. La porte est largement ouverte et, pour revenir à l'Algérie, depuis que M. E. Macron - avec des propos qui relèvent de la trahison pure et simple de notre pays-, a osé parler en février 2017 de "Crime contre l'humanité" et de "barbarie", il n'y aurait rien de surprenant à ce que, imprescriptibilité aidant, la France se retrouve grâce à lui devant la Cour Pénale Internationale.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/11/28/25001-20171128ARTFIG00229-macron-reconnait-a-nouveau-les-crimes-de-la-colonisation.php

Ce n'est dans le fond qu'une question de temps, à moins qu'une sérieuse mise au point effectuée par un dirigeant à poigne ne vienne mettre un coup d'arrêt et de balai aux déraillements diplomatiques de notre mirliflore tout en faisant comprendre à la junte d'Alger et à ses ressortissants vivant en France que, vu de France et aux yeux des Français, précisément, toutes les bonnes choses ont une fin et que la plaisanterie est désormais terminée.

I- L'histoire douloureuse entre Paris et Alger est loin d'être soldée de part et d'autre de la Méditerranée. Dans une vidéo diffusée le 15 juillet 2019, le secrétaire général par intérim de l’organisation nationale des moudjahidines (anciens combattants), Mohand Ouamar Benelhadj - dont on aura compris qu'il n'a pu agir qu'en concertation avec le pouvoir militaire - a donc clairement appelé le parlement algérien (un clone LREM local, parfaitement aux ordres) à proposer un projet de loi criminalisant la colonisation française, procédé qui ouvrirait la voie à des demandes légales de compensations (financières, naturellement), selon cette bonne habitude de "pomper du fric" en permanence par tous les moyens et notamment en tirant prétexte d'une culpabilité et donc de réparations inexpiables.

Comme le rappellent les sites d'information RT Actualités et TSA Algérie, pour M.Mohand Ouamar Benelhadj, la loi adoptant la criminalisation de la colonisation française constituerait une réponse à l'article 4 de la loi française du 23 février 2005 qui reconnaissait « le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord ». On rappellera que cette disposition, un temps adoptée, avait finalement été abrogée par le président de l'époque, M.Jacques Chirac, après le tollé suscité en France mais surtout en Algérie. « Les Français ont évoqué dans cette loi les faits positifs de la colonisation alors que pour nous, il s’agissait de crimes coloniaux. Une occupation de 130 ans est devenue pour eux "une mission civilisatrice" », a donc estimé le chauffeur de salle M.Mohand Ouamar Benelhadj.

« Nous devons demander des comptes aux Français. Le Parlement algérien doit proposer une loi pour exiger des compensations à la France. Nous voulons qu’il y ait une loi dans notre pays pour qualifier la colonisation française de destruction et de génocide. Ils voulaient remplacer les Algériens par la population française. C’était une colonisation de peuplement. Le Parlement doit répondre. Il n’est jamais trop tard pour bien faire [...]. Nous ne sommes pas des mendiants, c’est le droit des Algériens et de l'Algérie. Ils ont détruit un pays », s'insurge-t-il. 

Mais comment donc ! On voit que le papier ne refuse pas l'encre et que proférer des âneries ne coûte rien.

Et de poursuivre dans la même veine : « Eux [les Français] n’ont laissé ici que des broutilles, des choses sans valeur. En contrepartie, les pieds-noirs, qui sont revenus en Algérie, réclament aujourd’hui des réparations et des compensations sur les biens qu’ils ont laissés [...]. Des milliers de villages, de villes et de maisons ont été détruits soient par des bombardements, soit par inoccupation après les regroupements des populations [dans des camps]. Les gens ont été forcés de quitter leurs demeures. Il s’agit de centaines de milliers de maisons que les Français se sont partagés. Ce fut également le cas pour les bonnes terres agricoles ».

On donne donc un os à ronger à la population, histoire de se défausser sur l'ennemi officiel pour lui imputer la responsabilité de tous les malheurs du jour. Le procédé ne trompe personne.

II- En l'espèce, s'agissant de l'Algérie, revisiter l'histoire de cette manière est particulièrement stupide, inexact et pitoyable, surtout lorsqu'un simple coup d'oeil sur les 130 ans de présence de la France en Algérie permet aisément de constater et démontrer- ce qu'oublient les Algériens -, que si en 1962 la France leur a remis les clés d'un pays en parfait état de marche, disposant d'infrastructures remarquables avec des villes, des ports, des ponts, des routes, des voies ferrées, des barrages, des aérodromes, des écoles, des hôpitaux (en bref ces "broutilles et choses sans valeur" de l'imbécile précité) , avec au surplus la découverte tangible et les formidables promesses de richesses en hydrocarbures découvertes au Sahara en 1956 avec les gisements géants de Hassi Messaoud et Hassi R'Mel, pour ne citer qu'eux, à la suite des travaux précurseurs de géologues de génie tels Menchikoff, Lelubre et surtout Conrad Kilian, les années d'indépendance ont largement laissé le temps à la clique de généraux et de politicards du FNL pour gaspiller toutes ces ressources (dans les presque soixante autres années qui ont suivi), effectuer en toute indépendance - faut-il insister-, des choix économiques hasardeux en prenant pour modèle la "réussite" économique du grand frère soviétique, en revisitant à la sauce socialiste le concept des "industries industrialisantes" de l'économiste Gérard Destanne de Bernis, en gaspillant la manne gazière et pétrolière et, pour conclure, en finissant par déglinguer et envoyer tout seuls comme des grands leur pays dans le mur , en klaxonnant, après s'être offerts au passage une guerre civile particulièrement atroce et sanglante dans les années 1990 ( 200.000 morts), grâce à des ingrédients islamiques sui generis. En bref, une réussite totale que la France ne peut que déplorer au vu de tant de chances soigneusement gâchées.

Croissance économique et développement 1962-2012 : quel bilan ? 

http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2011.ouchichi_m&part=351889

http://www.algerieinfos-saoudi.com/2018/04/il-etait-une-fois-l-industrie-industrialisante.html

https://www.revues-plurielles.org/_uploads/pdf/9_20_4.pdf

 

III- Parallèlement à ces élucubrations et toujours en Algérie, voilà qu'en juillet 2019 l'équipe dirigeante, bien consciente d'une situation politique et financière plutôt inquiétante, a soudain eu l'idée géniale d'organiser un pont aérien entre Alger et Le Caire pour transporter 5700 "supporters" des Fennecs (l'équipe nationale de foot-ball) afin de leur permettre d'assister à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations du vendredi 19 juillet opposant l’Algérie au Sénégal.

Peu importe, fera-t-on discrètement observer (sans ingérence, naturellement) que l'économie du pays soit à la ramasse et à bout de souffle, mais on sera heureux d'apprendre que l’Algérie a décidé d'affréter pas moins de...37 avions pour transporter les supporteurs vers la capitale égyptienne...Du Pain et des Jeux en version panarabe, en quelque sorte.

https://www.observalgerie.com/algerie-football/finale-can-algerie-pont-aerien-voyage-egypte/

Quoique s'agissant du pain et de la sécurité alimentaire en Algérie la question demeure critique, peu importe puisque le peuple est tellement content, n'est-ce pas ?

http://www.aps.dz/economie/75855-la-securite-alimentaire-en-algerie-demeure-fragile-malgre-les-avancees-realisees

Environ 5.700 fans supplémentaires envahiront ainsi l’Égypte à l’occasion de la dernière empoignade de ce tournoi continental. On ne se risquera pas à prévoir en cas de victoire ou de défaite la nature des débordements de joie ou de dépit - qui sait ?- auxquels se laisseront aller les visiteurs algériens face aux forces de l'ordre dans les avenues et places du Caire, le maréchal Sissi n'étant pas spécialement enclin à tolérer les manifestations de liesse. Penser que les Forces de la sécurité centrale (Quwat el-Amn el-Markazi, قوات الأمن المركزي) égyptiennes puissent réagir constituerait une faute de goût, malvenue, susceptible une fois encore de nuire aux excellentes relations qui existent entre la France et l'Algérie.

Le sport aidant, on espèrera que chacun aura oublié les regrettables violences de l'année 2009.
https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2019/07/15/la-revanche-sur-la-chasse-aux-algeriens-du-caire-en-2009/

 

IV- S'agissant de la France, en revanche, et tenant compte des comportements pour le moins inadmissibles de ces populations manifestement incapables de se conduire correctement (http://www.leparisien.fr/societe/l-algerie-est-en-finale-de-la-can-des-scenes-de-liesse-a-paris-14-07-2019-8116767.php), il me semble que si j'étais chef de l'Etat, et en concertation avec mon Premier ministre, je demanderais au ministre de l'Intérieur (un ministre digne de ce nom, dois-je préciser, conscient de ses devoirs, de ses obligations et de ses fonctions, réellement attaché à la protection et à la sûreté des biens et des personnes, ses compatriotes et citoyens, vous, moi, nos amis, familles et autres ressortissants vivant normalement sur le territoire, ne confondant pas répression des Gilets jaunes avec impunité des racailles de banlieues et fermant les yeux sur la propagande et le terrorisme islamique) d'inviter nos homologues algériens à un entretien diplomatique et ministériel dont l'ordre du jour, en cinq points, serait très simple :

1- Rappelant quelques faits historiques, quelques intérêts financiers et industriels communs, la nature économique et les avantages financiers que sa population tire des relations spéciales consenties par la France sur la base des Accords d'Evian et leur évolution depuis 1962, j'évoquerais sans détours une situation internationale complexe, tant sur le plan des relations de la France avec l'Afrique en général, la Méditerranée, l'Afrique du Nord et l'Algérie en particulier.

2- Je ferais part à mes interlocuteurs de mon admiration pour les capacités sportives de l'équipe nationale et, félicitant l'Algérie de ce qu'elle a incontestablement fait preuve d'un savoir logistique indéniable en acheminant par avion ses ressortissants en Egypte -, je la prierais instamment et fermement de collaborer nolens volens à une rémigration transméditerranéenne souple et harmonieuse de la France vers l'Algérie en envoyant immédiatement sa flotte de transport aérien sur les aéroports de Paris, Vatry, Limoges, Lille, Strasbourg, Beauvais, Rouen, Rennes, Nantes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon, Nice, Marseille et Toulouse pour ramener au pays et donc chez eux ses enfants, "bi-nationaux" de convenance et tous ceux qui, affichant de manière scandaleuse la réalité de leur détestation de la France (https://twitter.com/EnCausee/status/1150685218900193281/video/1) et celle de leur appartenance viscérale à l'Algérie avec force drapeaux, vivant en France, âgés de 10 à 50 ans, auront une fois encore amplement prouvé par leurs "scènes de liesse" - le jour du 14 juillet , Fête nationale en France, faut-il le rappeler -, que leur place et leur avenir ne sont manifestement plus en France et ne l'ont en réalité jamais été.

https://www.nouvelobs.com/justice/20190715.OBS15932/les-images-des-debordements-apres-la-qualification-de-l-algerie-en-finale-de-la-can.html

3- J'indiquerais, en qualité de pays souverain, que tout ce que nous vivons depuis des années commence sérieusement à "bien faire" de sorte que les limites ayant été franchies depuis bien longtemps, les auteurs de déprédations, crimes, délits, pillages, violences, feraient l'objet d'une peine de prison incompressible et seraient relégués dans un centre pénitentiaire adéquat tout en étant astreints à un travail de réparation et d'entretien à l'issue duquel, une fois bien fatigués, ils seraient expulsés vers la mère Patrie prête à accueillir ses fils.

4- Je donnerais naturellement toute assurance et garantie pour que chaque passager muni de son passeport dûment annulé et portant interdiction définitive du territoire, soit invité à emprunter volontairement, paisiblement, poliment et à ses frais les transports aériens mis à disposition par l'Algérie - mais aussi les navires et ferries transméditerranéens, le tout dans un pont aérien et maritime dans lequel brillerait son savoir-faire. Si un million de Pieds-Noirs ont pu quitter en catastrophe l'Algérie je veillerais tout naturellement à ce que l'Algérie évite pareil désagrément à l'ensemble de ses ressortissants en lui laissant le temps de mobiliser tous les moyens utiles sur une période d'un an maximum. Les questions relatives aux indemnisations financières pour les biens , valeurs mobilières et immobilières laissés en France feraient l'objet d'un décompte de compensation précis d'Etat à Etat entre créances françaises et dettes algériennes.

J'invite les Lecteurs à consulter le document ci-après : https://exode1962.fr/exode1962/depart/depart.html

5- Enfin, et pour faire bonne mesure, chacun se verrait remettre en guise d'Adieu à une certaine Algérie, de la part de la France enfin soulagée, deux feuillets :

-Le premier, parfaitement de circonstance, rappellerait aux passagers frémissants à la perspective et à l'allégresse de retrouver enfin leur cher pays (on ne dira jamais assez la beauté de l'arrivée en rade d'Alger-la-Blanche !) et de couper définitivement les liens avec cette France tellement abhorrée, égoîste et invivable, ces paroles tirées de l'hymne national algérien :

Yâ firansâ qad madhâ waqt ul-ʿitâb
Ô France ! le temps des palabres est révolu
Wa tawaynâhu kamâ yutwa l-kitâb
Nous l'avons clos comme on ferme un livre
Yâ firansâ inna dhâ yawm ul-hisâb
Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
fa-staʿiddî wa khudhî minnâ l-jawâb
Prépare toi ! voici notre réponse
Inna fî thawratinâ fasl al-khitâb
Le verdict, Notre révolution le rendra
Wa ʿaqadnâ l-ʿazma ʾan tahya l-jazâʾir.
Car nous avons décidé que l'Algérie vivra
Fa-šhadû ! Fa-šhadû ! Fa-šhadû !
Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

-Le second, ces strophes tirées de "Cahier d'un retour au pays natal", ce magnifique poème d' Aimé Césaire, riche de l'espérance et de la confiance dans l'avenir :

"Et nous sommes debout maintenant, mon pays et moi, les cheveux dans le vent, ma main petite maintenant dans son poing énorme […] et il est place pour tous au rendez-vous de la conquête et nous savons maintenant que le soleil tourne autour de notre terre, éclairant la parcelle qu’a fixée notre volonté seule et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite."

Ainsi pourrions-nous repartir (peut-être, avec des gens intelligents, bien élevés, honnêtes et sincères comme l'Algérie en a en réserve, particulièrement brillants, je puis en attester) sur des bases saines et constructives, France et Algérie étant enfin débarrassées des fantômes et scories du Passé tout en ayant préalablement soigneusement purgé la France des éléments allogènes irréductibles au mode de vie de notre pays, lequel pourrait bien réagir violemment contre tous ceux qui y mettent impunément le Dawa à coup de déprédations, incendies de véhicules, scènes de pillage etc.

https://www.quotheque.exionnaire.com/expression-mettre-le-dawa-247

Et quant à l'Algérie, pour l'heure, en espérant qu'elle puisse trouver une transition politique, économique et sociale pacifique, je luis souhaiterais "Bon vent et Bonne chance !"

https://décodages.com/2019/07/15/larmee-algerienne-en-question/#more-106832

Sources :

Hydrocarbures au Sahara

https://fresques.ina.fr/reperes-mediterraneens/fiche-media/Repmed00221/le-petrole-du-sahara-arrive-a-marseille.html

http://www.annales.org/archives/cofrhigeo/sahara.html

https://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1962_num_71_385_16198

Economie

https://www.alternatives-economiques.fr/algerie-economie-politique-dune-rupture-annoncee/00088634

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/02/28/20002-20190228ARTFIG00190-algerie-une-economie-a-bout-de-souffle-malgre-des-ressources-abondantes.php

Sécurité alimentaire

https://www.tsa-algerie.com/la-securite-alimentaire-de-lalgerie-nest-couverte-qua-55-par-la-production-nationale/

http://www.aps.dz/economie/75855-la-securite-alimentaire-en-algerie-demeure-fragile-malgre-les-avancees-realisees

Foot-ball

https://mondafrique.com/egypte-lointains-cris-de-joie-de-place-tahrir-22/

https://www.nouvelobs.com/justice/20190715.OBS15932/les-images-des-debordements-apres-la-qualification-de-l-algerie-en-finale-de-la-can.html

http://www.leparisien.fr/societe/l-algerie-est-en-finale-de-la-can-des-scenes-de-liesse-a-paris-14-07-2019-8116767.php

Hymne national

https://www.lacoccinelle.net/263540-hymne-national-qassaman-hymne-national-algerien.html

Impasse politique

https://décodages.com/2019/07/15/larmee-algerienne-en-question/#more-106832

Dérives et parasitage financier

https://www.observalgerie.com/international/france/france-valerie-boyer-demande-ouverture-enquete-retraites-algeriens/

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 19 juillet 17:34

    Le sieur de Lesquen qui est un grand démocrate de gauche opte pour l’option aéroportée.

    Pour ma part je suggérerais la nage ou le bateau-cale.

    Ne serait-ce qu’avec 5 millions de nuisibles en moins, notre pays verrait ses salaires monter et ses loyers chuter, mécaniquement, en faisant une économie abracadabrantesque en matière sociale, pénale, sanitaire.

    D’autant plus que cette remise à niveau rétablirait une forme certaine de respect pour l’autorité chez tout le monde.

    Quel pays digne de ce nom refuserait une telle perspective ?

    Français, encore un effort...


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 19 juillet 18:36

      @Montdragon
      Bonjour et merci pour votre commentaire.

      N’est pas H. de Lesquen qui veut, auteur d’aphorismes dont on retiendra celui-ci : « Je suis de droite modérée, mais pas modérément de droite. »

      ou celui-là :
      "S’il y avait un réchauffement climatique, il faudrait s’en féliciter et le considérer comme une chance. Il améliore notre confort de vie,"

      propos qui ont le mérite de lancer une discussion.

      Les bateaux-cales et les prisons super-max ne se voient qu’au cinéma, pour le moment. https://www.dailymotion.com/video/x6qj8ep

      Quant à la suite de vos propos, je souscris à l’hypothèse d’une économie substantielle en matière sociale, pénale, sanitaire.

      Les chiffres exacts - officiels - seraient les bienvenus.
      https://www.capital.fr/economie-politique/la-lourde-facture-des-incivilites-1286196

      La question risque de demeurer en suspens pour certains qui ne savent plus comment dire, nommer, constater autrement que par des circonlocutions qui ne trompent personne :
      https://www.cairn.info/revue-vie-sociale-et-traitements-2013-3-page-54.htm

      Français, encore un effort. Effectivement.

      Bien à vous,
      RB


    • OMAR 21 juillet 10:45

      Omar9
      .
      @Montdragon qui pète le feu par derrière :« Ne serait-ce qu’avec 5 millions de nuisibles en moins,.. ».
      .
      Quand est-ce que tu penses ouvrir Drancy ?


    • popov 21 juillet 12:37

      @OMAR

      Drancy ? Quel rapport ?

      On parle de nuisibles ici : des ordures qui agressent, volent, violent, détruisent, salissent, chient dans les piscines...


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 23 juillet 12:25

      @popov

      Il s’agit effectivement de nuisibles : des ordures qui agressent, volent, violent, détruisent, salissent, chient dans les piscines...

      Voici leur biotope :

      http://www.citoyens-et-francais.fr/article-la-liste-des-quartiers-sensibles-de-france-ou-regnent-la-delinquance-les-dealers-les-armes-et-les-is-125522553.html

      Quelques exemples d’activités prouvant une intégration réussie au nom d’une soif de vivre ensemble et de respect de l’autre :

      -Ouverture d’un « atelier défécation-piscines » :

      http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-incidents-et-evacuations-dans-les-piscines-de-corbeil-et-draveil-01-07-2019-8107497.php

      -Ouverture des bouches d’incendie pour se « rafraichir », pour cause de climatisation en panne, la collectivité prenant en charge les factures d’eau (60 m3/h par pourche d’incendie) : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1557?fbclid=IwAR1Fw3Co-Uy9tibKkDQjrL_vmitHH08_TU1EFrHmEPiTb3AoRzwdLn4dHVg
      Contenu gaspillé équivalent au volume de près de 35 piscines olympiques : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-geysers-de-rue-redoublent-avec-la-canicule-20190628?fbclid=IwAR0jjy-m8RgKecIppSePlgUcujY_vgaJfKVWJepkpRvRpIfI24FsN9H1CKE

      Chacun peut compléter l’actualité.
      RB


    • popov 25 juillet 14:56

      @Renaud Bouchard

      Pour ceux qui viennent chier dans les piscines, il y a bien une solution : on leur tient la tête sous l’eau jusqu’à ce qu’ils aient ré-ingurgité leur production.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 juillet 17:46

      Quelle mauvaise foi !

      D’après le ministre de l’intérieur, des drapeaux étrangers dans les rues, à l’occasion de matchs de foot que nous n’organisons pas, c’est tout à fait normal !

      Des fennecs qui font des rodéos automobiles, on va leur rappeler que c’est dangereux. Et aussi que c’est pas bien ?

      à la limite, c’est ceux qui sont choqués du spectacle qui sont des mauvais coucheurs.

      Pitoyable.


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 19 juillet 18:49

        @Olivier Perriet

        Accident mortel après la victoire de l’Algérie : la vitesse « manifestement excessive » en cause

        Lire l’article et sa conclusion.
        Dans le fond, il ne s’est rien passé.

        Un « drame de la vitesse », comme il s’en produit tous les jours, n’est-ce pas ?
        Si le procureur de la République de Montpellier Christophe Barret avait requis le placement en détention provisoire du chauffard, il n’a pas été suivi par la juge d’instruction qui a libéré le jeune homme samedi soir, après qu’il a été été mis en examen. Le conducteur, qui n’avait aucun antécédent judiciaire, a été mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires, avec manquement délibéré à une obligation particulière de prudence .
        Soit.

        Et pour ceci, que fait-on ?

        Un mort, des dizaines d’interpellations et des dégâts après la victoire de l’Algérie à la CAN

        Les Fennecs, (Vulpes Zerda) petits renards crépusculaires des zones désertiques (Afrique du Nord, Sahara, Sinaï, désert Arabique).

        Bien à vous,
        RB


      • popov 21 juillet 13:56

        @Olivier Perriet

        Ah ben si c’est le ministère de l’intérieur qui le dit, c’est que c’est vrai. Il ne viendrait à personne l’idée de mettre en cause la bonne foi de ce ministère.
        La statue de De Gaulle déboulonnée à Évreux, cela fait aussi partie du folklore habituel, je suppose.


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 23 juillet 12:15

        @popov

        Statue déboulonnée et jetée à terre.
        Solution :
        Encerclement d’un quartier « suspect » : La Madeleine , Netreville, ou les deux à la fois.

        http://www.citoyens-et-francais.fr/article-la-liste-des-quartiers-sensibles-de-france-ou-regnent-la-delinquance-les-dealers-les-armes-et-les-is-125522553.html

        Messages par SMS et voitures munies de mégaphones : dix heures pour remettre le ou les coupables à la Gendarmerie, sachant que parmi toute cette racaille chacun sait exactement qui a fait quoi.

        Mise à prix, 10000 euros de récompense.

        Une fois l’ultimatum écoulé, si personne n’a été signalé, entrée et capture, au hasard, de dix loulous.

        Explication et administration d’une raclée immédiate suivie de la remise aux familles des éclopés déposés sur le trottoir -, avec prière de donner les noms des coupables précités, sinon le processus recommence avec dix autres individus pris au hasard.
        Idée directrice : si vous n’avez pas compris c’est que nous n’avons pas cogné assez fort.
        Parallèlement, invitation expresse aux habitants des quartiers difficiles de commencer à faire leurs bagages afin d’envisager un départ dans les meilleurs délais vers d’autres horizons où ils pourront suggérer à leurs parents, collègues, amis, familles, de tenter de démonter ou abattre en toute impunité les statues du مقام الشهيد 

        (le Maqam el Chahid), ou Mémorial du (Combattant) Martyr, à Alger, ou encore celle du militant nationaliste et combattant, buste situé pour info square du boulevard Mostefa Ben Boulaïd, à Alger-Centre.

        Bien à vous,
        RB


      • covadonga*722 covadonga*722 19 juillet 18:56


        C’est un sacrifice douloureux pour la France mais il faut qu’elle cesse de martyriser ces gens à coup de prestas de caf de rmi de cmu d’hlm d’hopitaux d’écoles aux cantines halal le tout gratuits .La France doit rendre tous ces immigrés a leur terre ou coule en abondance le lait et le miel et d’ou on les fait partir de force pour la géhenne française 

        il faut rendre les Algériens à l’Algérie !



        • L'apostilleur L’apostilleur 20 juillet 12:08

          « .. E. Macron , ... a osé parler en février 2017 de »Crime contre l’humanité« et de »barbarie« , il n’y aurait rien de surprenant à ce que, imprescriptibilité aidant, la France se retrouve grâce à lui devant la Cour Pénale Internationale... »

          S’il y avait imprescribilité il conviendrait alors de remonter le temps et de rappeler aux algériens l’esclavagisme de leur histoire ... https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-million-d-esclaves-blancs-211938


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 20 juillet 14:27

            @L’apostilleur
            Bonjour et merci pour votre commentaire.
            L’esclavagisme en provenance des côtes barbaresques a toujours été la ^laie de la Méditerranée.

            Ci-après une (très bonne) notice à propos d’un ouvrage que je vous recommande.
            l’historien américain Robert C. Davis vient apporter un élément entièrement nouveau dans ce dossier en évoquant la traite dont les chrétiens furent victimes par les arabo-musulmans en Méditerranée du XVIe et XVIIIe siècle. Son travail, le premier d’une telle ampleur, renouvelle la connaissance que l’on peut avoir de l’esclavage, ce crime contre l’humanité dont la liste des pratiques ne finit pas, hélas, de s’allonger. On connaît bien aujourd’hui, notamment grâce aux travaux d’histoire globale d’Olivier Pétré-Grenouilleau, la traite des Africains par les Blancs, tout comme celle des Noirs par les Arabes. Mais celle des chrétiens par les musulmans restait, en revanche, totalement ignorée.Ce que Davis appelle « l’autre esclavage » a pourtant touché un nombre considérable de chrétiens. Contrairement à ce qu’avait cru Fernand Braudel, qui avait minimisé le phénomène dans ses travaux sur la Méditerranée, ce serait plus d’un million de personnes, principalement des hommes habitant les pourtours de la Méditerranée, qui ont été vendus comme esclaves dans les marchés d’Alger, de Tripoli ou de Tunis, les principales villes de ce qu’on appelait alors la Barbarie. On est loin du tableau anecdotique d’une Angélique livrée aux Barbaresques pour sa beauté. La plupart des victimes furent d’ailleurs principalement des hommes, venus d’Espagne, de France et surtout d’Italie. Avant l’étude de Davis, ce phénomène n’avait jamais pu être chiffré. Professeur d’histoire sociale italienne à l’université de l’Ohio, l’auteur a consacré de longues années d’étude à ce phénomène qui a marqué pendant des siècles les populations du sud de la Méditerranée, notamment celles qui étaient les plus proches des Etats barbaresques et qui ont été en butte à des razzias très fréquentes (ainsi subsistent sur les côtes méditerranéennes ces tours destinées à informer les populations d’une razzia imminente). Le danger était permanent. L’auteur rappelle que les musulmans conservaient au XVIe siècle des bases dans certaines îles de la péninsule italienne, comme Ischia, au large de Naples... De nombreux villages, construits sur des promontoires rocheux, faisant dos à la mer, portent témoignage du traumatisme de ces populations locales qui pouvaient, à l’aube, être capturées par des bateaux surgissant en silence de la brume. Les plus durement frappés furent les marins, les marchands et les modestes pêcheurs de ce qu’il était alors convenu d’appeler « la mer de la peur » !Les conditions de vie des esclaves chrétiens ont été souvent effroyables, particulièrement dans les bagnes publics, où il régnait un climat de violence sexuelle. Mais, à la différence de la traite africaine, les captifs pouvaient, moyennant rançon, échapper à leur captivité. Des institutions religieuses vont d’ailleurs se spécialiser en Europe pour racheter ces malheureux, comme les Trinitaires ou les Mercédaires. Aussi les esclaves chrétiens n’ont-ils pas fait souche en terre d’Islam. Pourtant, ils y restèrent en moyenne près d’une dizaine d’années, quand ils n’y mouraient pas tout simplement (le taux de mortalité y était élevé, autour de 15 %). Certains préférèrent se convertir à l’Islam et mener ensuite à leur tour des razzias contre leurs anciens compatriotes.Mais les récits des chrétiens ont parfois été romancés, ce qui explique que pendant longtemps on a négligé ce type d’esclavage. On sait désormais qu’il faut le considérer avec attention. Ainsi peut-on lire Captifs en Barbarie, ce récit poignant d’un jeune mousse anglais, Thomas Pellow, capturé au XVIIIe siècle en Méditerranée et vendu comme esclave au terrible sultan Moulay Ismaïl, qui l’utilise, avec des milliers d’autres chrétiens, à la construction de son palais gigantesque. Racontée par le journaliste anglais Giles Milton, cette histoire, certes anecdotique, complète la magnifique étude de Robert C. Davis qui rappelle qu’il n’y eut en Barbarie aucun pendant du célèbre « code noir » pour venir limiter les pouvoirs du maître musulman sur son esclave.
            Esclaves chrétiens Maîtres musulmansL’esclavage blanc en Méditerranée (1500-1800)
            de Robert C. DavisEditions Jacqueline Chambon, 333p., 22 €.
            Captifs en Barbarie. L’histoire extraordinaire des esclaves européens en terre d’Islamde Giles MiltonNoir sur blanc, 301 p., 25 €.

            http://www.lefigaro.fr/livres/2006/05/11/03005-20060511ARTWWW90329-razzias_en_terres_chretiennes.php


          • popov 21 juillet 13:22

            @L’apostilleur

            Bonjour

            L’Espagne pourrait aussi réclamer des compensations aux pays du Maghreb pour 7 siècles de colonisation de la péninsule ibérique.


          • L'apostilleur L’apostilleur 21 juillet 17:34

            Bonjor @popov

            « L’Espagne pourrait aussi réclamer des compensations aux pays du Maghreb ... »

            et aux arabes descendants des Omeyyades.


          • adeline 23 juillet 18:18

            @popov
            oui, des dizaines de peuples peuvent le demander :
            les alsaciens
            les indiens ( du nord)
            les lorrains
            les aborigènes
            les camerounais
            etc etc


          • popov 25 juillet 15:06

            @adeline

            C’était de l’ironie, tous les peuples ont colonisé et ont été colonisés.


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 20 juillet 14:39

            Aux Lecteurs, cet article intéressant mais dont les conclusions demeureront irrecevables tant que le ménage n’aura pas été fait auprès de populations qui ont amplement démontré qu’elles n’ont jamais eu, n’ont pas et n’auront jamais leur place en France.

            Il n’y a aucune rédemption à attendre de tous ces gens qui (à part quelque exceptions remarquables, comme toujours) vivent dans un pays qu’ils détestent par essence tant ils comprennent qu’il leur sera toujours étranger, d’où leur volonté de le subvertir et de le transformer à leur façon.

            Le match est terminé. Il ne reprendra plus. En tout cas pas avec ces gens-là, et certainement pas avec cette génération de « bi-nationaux » de circonstance.

            Les règlements sont faits pour être respectés et les arbitres un peu tatillons semblent parfois prendre un malin plaisir à jouer avec les nerfs des joueurs. Deux cas intervenus durant les dernières années interpellent. En MLS, le championnat nord-américain, le portier de Washington Hamid en a fait l’amère expérience. Par deux fois coup sur coup, il s’est interposé devant la frappe de l’attaquant adverse, mais le pointilleux arbitre jugea qu’il avait quitté sa ligne trop tôt. Au bout de la troisième fois, et au bénéfice d’un changement de tireur, DC United finit par marquer…

            https://www.lepoint.fr/sport/penalties-insolites-connaissez-vous-bien-les-regles-26-10-2017-2167517_26.php

            Hé oui, ces gens quittent toujours leur ligne trop tôt.

            Ecoute-moi bien, toi le « supporter » algérien…
            Driss Ghali

            À l’annonce de la victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des nations, quelques débordements ont éclaté, comme le craignait la police. Près de 200 personnes ont été interpelées. Les drapeaux algériens ostensiblement de sortie n’étant pas toujours exempts de quelque hostilité, des Français peuvent se sentir en insécurité culturelle… Lettre d’un grand frère aux « hooligans » algériens... Lire l’article


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 juillet 15:53

              @Renaud Bouchard

              Moi je simplifie : Si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours user de votre pouvoir du « Blocage » 

              01) Concernant la « CAN » : Je dis que c’est une affaire classée. La France a sélectionné, la France a entraîné, la France a joué et ... L’Afrique est toujours sur la touche !

              02) Pour le reste... : Je viens de rappeler ceci sur ma Page Facebook. 


              QUI EN 2013, ou avant cette date ou après cette date avait dit qu’il « fallait libérer Bouteflika » ? Ni les faux opposants, ni la fausse société civile, ni les journalistes...
              Les « 13 noms » qui veulent se frotter au régime sont les enfants fidèles de ce régime, il veulent le statu quo, la stabilité, l’inertie et le faux changement !

              CHACUN DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITÉS : Moi je refuse ces « 13 noms » et je refuse les calculs politiciens du régime. Ou la véritable TRANSITION HONNÊTE ET RESPONSABLE ou le NÉANT !

              Voir le Rappel ci-après ...




              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 juillet 15:56

                @Mohammed MADJOUR

                Suite,

                Rappel sur Facebook :

                CE RAPPEL EST DE 2013. Dans de nombreux articles, Mr Boukrouh avait repris mon expression «  »L’idéologie du régime algérien est celle de JEHA :« Après moi, la fin du monde » !«  » Voir c-dessous.

                Mohammed Madjour a partagé un groupe.
                20 juillet 2013, 18:33 ·

                TOUS LES PAYS DU MONDE SONT AUJOURD’HUI TÉMOINS QUE LE RÉGIME ALGÉRIEN EST EN TRAIN D’EXPLOITER UN GRAND MALADE EN LE MAINTENANT DANS LE FAUTEUIL DU PRÉSIDENT ALORS QU’IL N’EST MÊME PAS CAPABLE DE GÉRER SA PROPRE PERSONNE !
                Le problème est entre le peuple et le pouvoir de l’ombre qui agit au nom d’un président qui ne préside pas ! Le pays n’est pas gouverné et les Algériens sont juste assommés par des sacs d’argent mensuels que permet pour le moment le foisonnement des milliards du pétrole et du gaz ! L’idéologie du régime algérien est celle de JEHA  :« Après moi, la fin du monde »  ! Mais disons-le clairement, jusque là le peuple a accepté de jouer sa propre perte en tombant dans le piège de la corruption généralisée !

                LIBÉREZ BOUTEFLIKA ET PASSONS A LA TRANSITION !
                Les journaux refusent visiblement de s’ investir pour le changement ! Peut-on parler, comme le fait « liberté », de la « secu » dans un système de non-gouvernance ? Car la vérité est que ce pays n’est pas gouverné, il évolue de manière aléatoire mais en plein foisonnement de milliards, c’est ce qui permet encore un très fragile équilibre... ! Au lieu de séparer tous les problèmes et tous les fléaux, il faut au contraire les ramener à leur dénominateur commun : LE RÉGIME EST RÉELLEMENT PÉRIMÉ. IL CONVIENT DONC DE LIBÉRER BOUTEFLIKA, METTRE EN PLACE UNE TRANSITION NATIONAL ET REDRESSER LE PAYS.

                --------------------

                Voir ici : https:/facebook.com/M.A.Madjour


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 20 juillet 18:10

                @Mohammed MADJOUR

                Bonjour et merci autant pour votre visite que pour votre intéressante analyse d’une situation dont il faut regretter qu’elle ne puisse trouver de solution constructive.
                Il faut garder patience car sur le long terme le peuple algérien dispose d’un avantage certain sur la clique politique qui est visiblement dans une impasse.

                Comme l’explique finement l’essayiste F. Leclerc (https://décodages.com/2019/07/15/larmee-algerienne-en-question/#more-106832), l’issue « constitutionnelle » dont se réclamait l’armée depuis la crise ouverte par la candidature avortée d’Abdelaziz Bouteflika a encore perdu du peu de sa substance avec la fin du mandat de 90 jours de la présidence intérimaire.

                On sait que depuis le 9 juillet 2019, Abdelkader Bensalah, le président par intérim, bien que très malade et physiquement indisponible (opéré d’une tumeur cancéreuse en septembre 2015 à Paris, il  a fait une rechute qui l’oblige à subir des traitements lourds), est néanmoins resté en fonction en dépit du vide constitutionnel sur lequel il repose, comme si de rien n’était, montrant que cette voie n’est qu’un habillage.

                La porte que des élections présidentielles remportées par un candidat préempté représentait pour l’armée est restée fermée. Celle-ci n’a pas de plan B et en est réduite à compter sur un essoufflement du Hirak (mot qui désigne « le mouvement », en arabe, que l’on retrouve au Yemen, au Maroc et aussi en Algérie) ) qui n’en donne pas signe, à jouer sur sa division en utilisant la carte Berbère, et à donner des gages en embastillant et traduisant devant une justice suspecte à juste titre d’allégeance, les membres corrompus du clan Bouteflika. Le tout agrémenté de l’arrestation de meneurs aux fins d’intimidation.

                Cela n’a pas produit les effets escomptés, ces palliatifs ne parvenant pas à masquer l’incapacité dans laquelle se trouve l’armée de rétablir le bon fonctionnement d’un système au sein duquel elle exerce son pouvoir depuis l’indépendance, et qui est arrivé à son terme. Elle s’est depuis toujours dissimulée derrière les apparences d’un pouvoir civil, tirant les ficelles sans avoir à rendre de comptes et en toute impunité. Une situation de rêve dont on comprend qu’elle n’entend pas l’abandonner.

                /...Et, ajouterais-je pour ma part, qui finira pas trouver son terme si l’on en juge la vivacité et la vitalité du mouvement Hirak précité dans les rues d’Alger.

                cf. ci-après ; https://www.elwatan.com/edition/actualite/ramenez-la-coupe-on-continue-la-revolution-20-07-2019

                D’où la grande difficulté rencontrée par un mouvement qui réclame l’effacement d’un système dont l’armée est la colonne vertébrale tout en attendant implicitement un compromis avec elle, ne voulant pas l’affronter ayant le sentiment de ne pas en avoir les moyens.

                /...Ce qui est rigoureusement exact, les Algériens, tout comme l’armée, sachant que le moindre écart signifiera la mise hors course de chaque camp, comme on peut le voir ainsi que développé ci-après.

                Faute d’en trouver le chemin, que reste-t-il d’autre comme issue à l’armée que la voie qu’une répression frontale ? Ses dirigeants ont jusqu’à maintenant montré qu’ils ne l’envisageaient pas et au contraire cherchaient à ne pas y être acculés. Non seulement en raison des répercussions internationales auxquelles ils devraient faire face, mais parce que l’armée se mettrait au service d’une dictature, un rôle auquel elle n’est pas préparée et qui n’irait pas de soi en son sein. Le risque de se voir attribué sa part de responsabilité dans les 200.000 morts de la guerre civile sanglante des années 90 qui hante les anciennes générations est déjà un fardeau suffisamment lourd à porter.

                L’armée, qui compte des stratèges politiques particulièrement subtils, a toujours veillé au respect d’une règle du jeu : les dissensions et luttes de clans en son sein devaient y garder des proportions maîtrisées et aboutir à un consensus de façade. Il en a toujours été ainsi des luttes d’influence pour le partage de la rente, cette condition du maintien au pouvoir du système à l’avantage de tous.

                /...Mais il existe désormais deux problèmes de taille :

                1-La « rente » a fondu en même temps que l’on sait désormais comme l’a expliqué l’ex-ministre des Finances Abdellatif Benachenhou, que la production d’hydrocarbures sera largement absorbée par la demande locale à l’horizon 2030.

                « L’Algérie, sortir de la crise »,2015. Or, à l’horizon 2030, les besoins énergétiques de la population – 50 millions d’habitants – devraient avoir doublé. C’est dire l’urgente nécessité de sortir du tout-pétrole, avec ou sans la planche à billets. 

                2-En outre, avec les arrestations des généraux Mohamed Lamine Mediène, dit Toufik, le tout-puissant patron de la Direction du Renseignement et de la Sécurité (DRS) pendant 25 ans, et Athmane Tartag qui lui a succédé en 2015, le corps militaire ne respecte plus ses propres règles de conduite.

                L’omniprésence de son chef d’état-major, le général Ahmed Gaïd Salah, qui apparaît désormais comme le vrai détenteur du pouvoir, symbolise cette nouvelle situation où l’armée est amenée à l’exercer sur un mode qui ne lui convient pas, faute de pouvoir passer le bâton témoin à un homme d’allégeance. Mais comment sortir de ce provisoire ? Cette impasse n’est pas nouvelle, elle avait déjà été rencontrée en décidant d’investir Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat présidentiel qu’il était incapable d’exercer. L’armée s’y trouve toujours coincée.

                Les Fennecs sont de retour et avec eux les réalités quotidiennes d’un futur compliqué...

                Renaud Bouchard


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 20 juillet 19:24

                Aux lecteurs et pour tous ceux qui ne seraient pas encore sûrs d’avoir bien vu et bien compris à quoi peut ressembler un pays en état de pré-libanisation.

                Compte-rendu en images d’une soirée de liesse.

                Question : que fait le ministre de l’Intérieur ?

                https://francais.rt.com/france/64082-victoire-algerie-violences-trouble-ordre-public-interpellations-france

                et en détail :

                Les revendications nationalistes étrangères auxquelles nous assistons ce soir sont extrêmement inquiétantes.
                Certains sont en France, mais ne veulent pas être Français. #SENALGpic.twitter.com/CEbsK0AatL

                — Nicolas Bay (@NicolasBay_) 19 juillet 2019

                Intolérable ! Il est 2 h 35 du matin...Avenue Foch ! @PoliceNat57...où êtes-vous ? Entre comportements dangereux et tranquillité publique, il y a de quoi faire ! pic.twitter.com/M514e8eCTM

                — Christine Singer (@ChristineSinger) 20 juillet 2019

                Émeutes à #Lyon • Voitures, vitres de magasins, tout y passe quai Victor Augagneur. #ALGNIGpic.twitter.com/AN3bGdGiXh

                — Léa ن 🇫🇷 (@LeaFrct) 14 juillet 2019

                Incidents à Lyon, des bombes agricoles explosent #ALGSEN#CAN2019#LesFennecs # pic.twitter.com/xA0GNkRNf7

                — Alex (@Lugus69) 19 juillet 2019

                🔴 - Destruction d’un arrêt de bus quartier de l’Alma à Roubaix. pic.twitter.com/AftvRD9U7Z

                — INFO Roubaix (@RoubaixInfo) 20 juillet 2019

                Affrontements algériens / police à #Roubaix. #SENALGpic.twitter.com/6AhcZL5j6o

                — Damien Rieu (@DamienRieu) 19 juillet 2019

                L’Algérie plante son drapeau sur l’un des commissariats de Roubaix 😅 pic.twitter.com/h817nPxIg9

                — TesteurTrois ⭐️⭐️ (@TesteurTrois) 19 juillet 2019

                Bienvenue à Nîmes... #Algériepic.twitter.com/K9i4z9FhvE

                — Yoann Gillet 🇫🇷 (@YoannGillet30) 19 juillet 2019


                • OMAR 20 juillet 23:41

                  Omar9

                  .

                  Bonsoir @R. Bouchard :"Tous les moyens sont donc bons pour rejeter la responsabilité du désastre économique et politique sur le bouc émissaire habituel, la France, l’affreuse ancienne « puissance coloniale »

                  ".

                  .

                  L’ONM est un appendice du FLN.

                  Et si ces le peuple algérien a beaucoup de respect envers ces deux entités, il n’a que mépris et colère contre ceux qui aujourd’hui les dirigent et les composent.

                  .

                  Donc, tout ce que peut pérorer zigoto de Mohand Ouamar Benelhadj,

                  ou tout autre membre de la mafia au pouvoir actuellement en Algérie n’est que diversion et inepties visant à détruire le « Hirak ».

                  .

                  Par contre, et désolé de vous l’écrire, votre article s« apparente à ujn parfait remake de la rafle du »Vel d’Hiv" avec comme victimes cette fois, les français musulmans d’origine algérienne


                  • popov 21 juillet 13:27

                    @OMAR

                    Par contre, et désolé de vous l’écrire, votre article s« apparente à ujn parfait remake de la rafle du »Vel d’Hiv" avec comme victimes cette fois, les français musulmans d’origine algérienne

                    Avec cette petite différence que les victimes de la rafle du Vel d’Hiv étaient des innocents.
                    Ici, il est question de racailles qui ne cachent pas leur haine pour leur pays d’accueil et ses habitants.


                  • OMAR 21 juillet 17:07

                    Omar9
                    .
                    Quelqu’un aurait croisé Mr. @R. Bouchard ?
                    .
                    Parceque c’est lui que je me permets d’interpeller précisément et c’est une poule qui caquette à sa place...
                    .
                    Et une poule moujik, en plus...


                  • popov 21 juillet 17:50

                    @OMAR

                    C’est quoi une poule moujik ?


                  • OMAR 21 juillet 22:40

                    Omar9
                    .
                    @popov
                    .
                    C’est un moujik addict de la vodka, fagoté comme une poule, qui se crois plus français que n’importe quel citoyen français et qui a systématiquement mal au cul quand on ne s’adresse pas à lui.


                  • popov 22 juillet 02:07

                    @OMAR

                    Je sens que vous trépignez de rage là.

                    C’est parce que j’ai démontré le ridicule de votre appel à la rafle de Tel d’Hiv ?


                  • popov 22 juillet 02:17

                    @popov

                    Vel d’Hiv


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 22 juillet 12:49

                    @popov

                    Hé oui !
                    Comparaison ridicule.
                    Vous avez raison.

                    Quant à tous ces gens - ces racailles, car il s’agit bien de cela -, qui ont cru intelligent de descendre dans la rue pour commettre des déprédations, voici très exactement ce que je pense d’eux, ce qu’en pensent les Français et les Algériens, des deux côtés de la Méditerranée :
                    (en V.O) :
                    إنهم سفاحون ، لصوص ، نهبون ، أشخاص جاهلون لم يتلقوا أي تعليم ... مكانه في السجن أو في سجن عسكري في الصحراء.

                    et en Français :

                    Ce sont des voyous, des voleurs, des pillards, des gens ignorants qui n’ont pas reçu d’éducation...dont la place est en prison ou dans un bagne militaire au Sahara.


                  • OMAR 23 juillet 19:37

                    Omar9
                    .
                    @popov : « ... appel à la rafle de Tel d’Hiv  ? ».
                    .
                    Un lapsus très révélateur.
                    .
                    Tu vois, @popov, demain tu évriras toute honte bue, qu’il y a eu une rafle de juifs à Tel-Aviv, commise par des palestiniens.
                    .
                    Décidément, ta haine anti-musulmane, te rends aveugle...
                    .


                  • popov 24 juillet 02:00

                    @OMAR

                    Toujours en plein délires !


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 juillet 14:37
                    Le « pacte », le « consensus », le « compromis », la TRANSITION« , la »solution"...
                    ...AU NOM DE LA VÉRITABLE DÉMOCRATIE C’EST ICI :
                    Libérez-vous des amalgames, libérez-vous du poison de la désinformation de la racaille des journalistes et ...
                    ...VOUS VERREZ PLUS CLAIR !
                    Tout le retard est à cause des journalistes faussaires qui ont dispersé l’initiative : Allons-vous vers 40 millions de propositions ?

                    • QAmonBra QAmonBra 21 juillet 19:04

                      Merci @ l’auteur pour le partage.

                      Juste une petite histoire vécue et relative au colonialisme, aux algériens et autres considérations dont il est fait état dans cette article et ses commentaires :

                      Décédé d’un cancer prétendument foudroyant, il se prénommait Mohamed, « Momo » pour ses compagnons de labeur dont je faisais partie, totalement analphabète mais d’une ingéniosité remarquable, il était mon ainé d’une douzaine d’années et nous avons fait souvent équipe sur des chantiers de génie civil durant plusieurs années.

                      Malgré notre différence d’âge et le boulot à abattre, nous « tchatchions » pas mal Momo et moi et, un jour, Il me raconta qu’à « l’époque française » dans sa petite ville natale de l’ouest algérien, au pied du fronton de la coquette mairie, où était gravés sous le drapeau trois mots français, (il savait faire la différence avec l’arabe) courait une vaste et fraîche esplanade ombragée, gazonnée et fleurie par endroits, mais interdite d’accès aux indigènes, que des agents en uniformes (flics ou gardes champêtres ?) en faction aux deux bouts de la rue obligeaient à changer de trottoir, ce qui lui arriva une fois, par ignorance, à son père et lui-même encore enfant.

                      Mohamed me précisa qu’il en était ainsi pour certains bars, restaurants, tribunes de stade et places (en balcon) à l’unique cinéma de son patelin d’enfance.

                      Trop jeune et ignorant, je ne comprenais pas et à la question posée : Pourquoi ? Il me répondit avec un sourire ironique que c’était comme ça, sans autres explications. . .

                      Maturité et culture politique aidant, je réalisais des années plus tard que Momo m’avais tout bonnement décrit un apartheid, système inhérent à tout colonialisme dans toute société coloniale, en l’occurrence commis par une nation dite des lumières, des droits de l’homme et du citoyen !

                      Depuis, ils me font bien marrer les « faschiasses » prétendant que la France est colonisée (! ?) par les « muzz », tout comme les « gauchiasses » soutenant le « droit à l’existence » de l’apartheid $ioniste, excusez le pléonasme ! . . .

                      (. . .) Oui, il vaudrait la peine d’étudier, cliniquement, dans le détail, les démarches d’Hitler et de l’hitlérisme et de révéler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXème siècle qu’il porte en lui un Hitler qui s’ignore, qu’Hitler l’habite, qu’Hitler est son démon, que s’il le vitupère, c’est par manque de logique, et qu’au fond, ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est que l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les Arabes d’Algérie, les coolies de l’Inde et les nègres d’Afrique (. . .)

                      Discours sur le colonialisme - Aimé Césaire


                      • L'apostilleur L’apostilleur 22 juillet 09:18

                        @QAmonBra

                        Votre remarque respire la sincérité et trouvera une quasi unanimité pour l’appréciée. Se faisant pour quelles raisons alors l’Occident en général réveille des sentiments nationaux traduits parfois de racistes ?

                        Si les comportements de certains colons ont été détestables ils ne seraient aujourd’hui partagés par personne.

                        Le « très distingué, très chrétien bourgeois du XXe s... porte en lui un Hitler... ». Et que portait en lui le très musulman barbaresque d’Alger, très musulman esclavagiste arabe pendant les siècles qui ont précédés la colonisation ?

                        Les temps ont changé. Les générations sont passées et les descendants ne sont pas responsables des actes perpétrés par leurs ancêtres.

                        Les difficultés communautaires d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec le passé, elles sont maintenant culturelles. Les musulmans voudraient adapter la société occidentale aux pratiques islamiques. Ils se heurtent à une société laïque d’essence romaine, grecque et chrétienne incompatible avec leurs desiderata.

                        Les musulmans du parti « islam » en Belgique demandent que la loi autorise la polygamie...


                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 22 juillet 12:36

                        @L’apostilleur
                        Bonne analyse.

                        Si les comportements de certains colons ont été détestables ils ne seraient aujourd’hui partagés par personne.

                        /Effectivement.

                        Le « très distingué, très chrétien bourgeois du XXe s... porte en lui un Hitler... ». Et que portait en lui le très musulman barbaresque d’Alger, très musulman esclavagiste arabe pendant les siècles qui ont précédés la colonisation ?

                        / La réponse est ici.Ci-après une coup d’œil sur la question : une politique d’asservissement, de pillage et de rançon. Rien d’autre.Sur le fond, rien n’a changé, que ce soit en Mauritanie, au Soudan ou dans les zones sahariennes avec ces malheureux migrants victimes d’esclavagistes noirs ou arabo-musulmans et aussi européens avec les ONG et leurs navires négriers.

                        cf. https://www.philisto.fr/article-97-barbaresques-mediterranee-xvie-xviiie-siecles.html

                        Les temps ont changé. Les générations sont passées et les descendants ne sont pas responsables des actes perpétrés par leurs ancêtres.

                        /Effectivement.

                        Les difficultés communautaires d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec le passé, elles sont maintenant culturelles. Les musulmans voudraient adapter la société occidentale aux pratiques islamiques. Ils se heurtent à une société laïque d’essence romaine, grecque et chrétienne incompatible avec leurs desiderata.

                        /Et c’est là que ça coince, d’autant plus que le fond, lui, n’a pas changé et qui est celui du combat du Croissant contre la Croix, des sociétés musulmanes contre les sociétés chrétiennes, ou plus précisément, de ce qui n’est pas musulman et résiste à l’islamisation.

                        Bien à vous,

                        RB


                      • QAmonBra QAmonBra 22 juillet 20:05

                        @L’apostilleur

                        Sur la question de l’esclavage : (. . .) "très musulman esclavagiste arabe pendant les siècles qui ont précédés la colonisation ?

                        « (. . .)
                        Toutes les civilisations et toutes les religions ont pratiqué l’esclavage, l’occident greco-latino-chrétien ne dérogeant nullement à ce constat, n’a donc aucune leçon a donner en la matière et à qui que ce soit.

                        Sur la question de l’Islam : (. . .)  »Les difficultés communautaires d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec le passé, elles sont maintenant culturelles. Les musulmans voudraient adapter la société occidentale aux pratiques islamiques.

                         

                        «  (. . .)

                        Contrairement aux russes, dont l’Islam fait partie culturellement et dès l’origine de l’Histoire de la Russie, les français le découvrent tardivement lors de la campagne d’Égypte avec Napoléon fin du XVIII, début du XIX siècle.
                        Avec sa propension systématique du colonialisme à nier et dévaluer la culture, l’Histoire et la croyance du colonisé, la colonisation des musulmans engagée 30 ans plus tard ne va pas améliorer cette ignorance, tout au contraire.

                        (. . .)  »Les musulmans du parti « islam » en Belgique demandent que la loi autorise la polygamie..."

                        (. . .)

                        Pour les belges et leur monarchie c’est encore pire, au point d’avoir laissé de façon plus massive qu’en France et pour d’obscur$ motif$, la monarchie $aoudienne formater, conditionner et financer les communautés et institutions musulmanes, pour l’essentiel d’origine marocaine,(une autre monarchie !) de Belgique.
                        Or les $aouds sont des wahhabites et le wahhabisme, outre la menace sociétale et connue qu’il représente en premier lieu pour les musulmans, ne fait pas partie de l’Islam dit sunnite, comme il n’est pas davantage reconnu ni même toléré par les chiites, on peut affirmer sans se tromper que les wahhabites ne sont pas des musulmans,

                        Pourtant, d’aucuns s’obstinent par ignorance ou vice, à les considérer comme tels malgré, comparativement aux vieilles communautés musulmanes, leur intolérance, leur violence et leur prosélytisme.
                        Si vice il y a, ce n’est que pour justifier la pratique du « Si ce n’est toi c’est donc ton frère » de J. de La Fontaine et alimenter ainsi le fameux choc des civilisations, la guerre de tous contre tous qu’auto-prophétisent certains conseilleurs qui, bien sur, ne seront jamais les payeurs. . .


                      • foufouille foufouille 22 juillet 20:13

                        @QAmonBra
                        nous sommes les premiers a avoir cessé donc leçon il y a.


                      • QAmonBra QAmonBra 22 juillet 22:36

                        @foufouille

                        La Tunisie musulmane a aboli définitivement et totalement l’esclavage avant la France des droit de l’homme, qui ne l’avait que partiellement aboli et que Napoléon avait totalement rétabli.

                        Le Bey de Tunis a, en outre, justifié cette abolition également au plan religieux, car comme le Christianisme, l’Islam n’est nullement et doctrinalement synonyme d’esclavage.(*)

                        Pour information et preuve historique, le premier « muezzin » de l’Histoire musulmane était noir, se prénommait Bilal et était un des compagnons du prophète de l’Islam.

                        Je persiste donc et je signe : Personne n’a de leçon a donner à personne en ce domaine ainsi qu’en de nombreux autres, croire encore aujourd’hui le contraire constitue le symptôme du mal suprémaciste européen décrit par feu A. Césaire, une pathologie typiquement et historiquement occidentale, dont le reste de l’humanité, c’est à dire environ les 6/7 de la planète, a connu, connait encore et à ses dépens les conséquences. . .

                        (*) Constat que, sauf erreur et d’après les textes, je me garderais d’appliquer au Judaïsme talmudique.


                      • L'apostilleur L’apostilleur 22 juillet 23:38

                        @QAmonBra

                        « ..Pour information et preuve historique,... » de quoi ? « ...l’Islam n’est nullement et doctrinalement synonyme d’esclavage.. » Erreur, l’esclavage est consubstantiel de l’islam, le Coran est rempli de citations sur ce point, exemple :

                        « Il vous est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves (achetées ou captives de guerre) que vous possédez » Sourate 4, verset 3

                        Ceci dit, ce n’est pas le sujet. Cette diversion n’intéresse pas le principal ; l’immiscibilité des communautés musulmanes avec les autres. De tous les temps et partout. Si vous avez un seul exemple contraire, merci de le faire connaître.


                      • L'apostilleur L’apostilleur 23 juillet 10:14

                        @QAmonBra

                        « ..Avec sa propension systématique du colonialisme à nier et dévaluer la culture, l’Histoire et la croyance du colonisé... »

                        Ceci vaut pour tous les envahisseurs, musulmans compris.


                      • foufouille foufouille 24 juillet 16:07

                        @QAmonBra

                        en france, ça date de la peste noire, le début.

                        l’esclavage est dans le coran, plus castration pour les hommes souvent.

                        ce sont bien les européens qui ont cherché à l’interdire en premier.

                        pour la tunisie, en pratique c’est faux.



                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 22 juillet 12:09

                          @popov
                          Bonjour et merci pour ce lien qui montre une fois de plus de quelle manière ce type de politicard n’hésite pas à soutenir un mensonge dont l’énormité saute aux yeux.
                          Ignorant de certaines réalités historiques, je lui suggère de se rapprocher des 25 à 35000 morts évalués par Ferhat Abbas lui-même ( nombre des soldats originaires d’Algérie morts durant le conflit 1914-1918, lequel a engagé au nom de ce qu’on appelait l’Armée d’Afrique environ 91000 hommes) ou encore de se procéder à un examen des données incontestables recueillies par le Fonds du Ministère des pensions dont voici un exemple :
                          https://francearchives.fr/findingaid/aa06562bf6f4c1a1b22fb2e3d046a5b7e4bd8db d

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard


                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 juillet 12:17

                          @popov

                          Tovarich Popovitch Popov !!! 

                          Plus sérieusement, est-ce que les 50 millions d’Algériens d’aujourd’hui sont capables de construire une nation, ou au contraire ils acceptent avec amour et résignation de travailler, de se sacrifier et de mourir pour la France ? 


                        • popov 22 juillet 14:12

                          @Mohammed MADJOUR

                          Bonjour camarade Madjour

                          est-ce que les 50 millions d’Algériens d’aujourd’hui sont capables de construire une nation

                          Construire une nation, je ne sais pas, mais construire la plus grosse mosquée d’Afrique, ça oui. Bon, les Chinois ont un peu aidé.
                          Il faudrait demander à Anwar Malek.


                        • QAmonBra QAmonBra 23 juillet 14:42

                          @ l’apostilleur

                          Comme je vous sens « remonté » en la matière, c’est le moins qu’on puisse dire, et pour éviter tout quiproquo, j’estime utile de vous préciser préalablement que je ne suis pas musulman ni n’appartenant a aucune religion ou idéologie politico-religieuse.

                          Sur la question de l’esclavage en Islam : (. . .) « l’esclavage est consubstantiel de l’islam, le Coran est rempli de citations sur ce point, » (. . .) 

                          Voici un éclairage plus contextuel que le votre en la matière, que je vous invite à lire attentivement, si vous voulez réellement améliorer votre compréhension de cette religion, donc de la culture et la civilisation qu’elle a engendré et influencé la nôtre, ne déplaise à ceux croyant ne rien lui devoir, en souhaitant que vous n’en faites pas partie. 

                          Sur la question de « l’immiscibilité » des musulmans : (. . .) "Cette diversion n’intéresse pas le principal ; l’immiscibilité des communautés musulmanes avec les autres. De tous les temps et partout. Si vous avez un seul exemple contraire, merci de le faire connaître."

                          Bien que beaucoup moins ancien qu’en Russie qui, en interdisant et éradiquant le wahhabisme,(*) continue son millénaire d’assimilation de cette religion, l’Islam en France dans et hors de métropole ne date néanmoins pas d’hier, il fait partie intégrante du Peuple français et en constitue une réalité démographique en ce début de XXI siècle.

                          Ces français de confession musulmane sont ils miscibles a vos yeux ou doit on les considérer aussi comme des envahisseurs ?

                          Donc les chasser, les christianiser, les « athéiser » ou les transformer en sous-citoyen comme les « indigènes » d’Algérie ou les non juifs en Palestine

                           ?

                          (*) Il est vrai que les russes n’ont jamais eu besoin du pétrole et/ou des pétrodollars $aoudiens !


                          • L'apostilleur L’apostilleur 23 juillet 18:34

                            @QAmonBra

                            « Comme je vous sens « remonté » en la matière.. » Le format de nos échanges imposent d’aller à l’essentiel rapidement, ceci explique cela. En l’occurrence je ne suis absolument pas « remonté » mais très intéressé par l’histoire musulmane. J’y ai consacré de nombreux voyages dans les pays du Maghreb et du Machrek sur les traces des Omeyyades (d’Al Andalus à Damas...), des croisés (de Venise à Jérusalem ), de Maïmonides aussi (de Cordoue à Tibériade), voir ceux d’Ouzbekkstan qui reproduisent les mêmes comportements. Et je m’efforce de distinguer les habitants de l’Alhambra et ceux de nos banlieues qui n’ont pas l’essentiel en commun. Quelques lectures complètent ma curiosité islamique - la vie d’Avicenne, Avérroes, Maïmonides et Ibn Khaldun (arabe d’Al Andalus XIVe s.) qui nous éclairent sur ses contemporains arabes à propos de l’esclavage (A lire aussi si vous avez le temps https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-million-d-esclaves-blancs-211938) et de bien d’autres aspects à considérer aussi.

                            Muqaddima XXIII :« Les nations noires, qui sont les seules en général à accepter l’esclavage, ont une humanité incomplète et sont proches de la plus part des animaux.. »

                            Muqaddima XXV : « Les pays conquis par les arabes ne tardent pas à tomber en ruine »

                            Muqaddima XXVII : « Il est de la nature des arabes de s’emparer des biens d’autrui... quand le califat disparut...ils retrouvèrent leur vie de nomade dans le désert..comme dans le Maghreb actuel ils ne font que ruiner la civilisation des régions soumises... »

                            Votre remarque « .. la civilisation qu’elle a engendré et influencé la nôtre.. » est à nuancer. Si les arabes de Cordoue ont été brillants sur bien des aspects (architecture, médecine ...) ils ont surtout influencé l’Occident par la culture grecque qu’ils ont transmise.

                            « ..l’Islam en France ... fait partie intégrante du Peuple français.. »

                            Oui, mais au détriment de la nation avec des conséquences imprévisibles. Cette évidence n’empêche pas d’y réfléchir. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-multiculturalisme-est-il-une-187579

                            «  Ces français de confession musulmane sont ils miscibles a vos yeux ou doit on les considérer aussi comme des envahisseurs ? »

                            Mes yeux ne comptent pas. L’histoire est têtue et devrait être parfois revue. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-immiscibilite-historique-des-189285

                            Si vous vous rendez à Chypre Nord vous ne manquerez pas de rapprocher ce que vous y verrez avec la prédiction de F. Hollande à propos de la partition de la France.

                            « ..Donc les chasser, les christianiser, les « athéiser » ou les transformer en sous-citoyen comme les « indigènes » d’Algérie ou les non juifs en Palestine ? » Ne me demandez pas d’y répondre mais n’hésitez pas à y penser. Voyez la liste des dirigeants français qui font le même constat depuis plus de cinquante ans.

                            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/si-la-planete-entiere-ou-presque-213719

                            Bonne lecture.

                            Ps « Si vous avez un seul exemple contraire, merci de le faire connaître. »


                          • QAmonBra QAmonBra 23 juillet 19:28

                            @L’apostilleur

                            (. . .) « Oui, mais au détriment de la nation avec des conséquences imprévisibles. » (. . .)

                             !?

                            Grand Dieu de quelle nation parlez vous ?
                             
                            Il y a belle lurette que la nation française n’existe formellement plus et, que cela vous plaise ou non, nos concitoyens musulmans n’y sont pour rien, ouvrez S.V.P. les yeux ! En quoi la France est elle encore une nation ? 
                            Par ses lois ? Son économie ? Sa monnaie ? Ses frontières ? Sa défense ?

                            Un peu de lucidité « l’apostilleur » ! L’espoir du rétablissement de la nation française n’existe encore que par la cohésion, sans exclusive,

                            et la volonté de son Peuple, mais, de par votre propos, vous participez avec, hélas, de nombreux autres à sa division, donc la destruction de cet espoir. . . 


                          • L'apostilleur L’apostilleur 23 juillet 20:27

                            @QAmonBra

                            « Grand Dieu de quelle nation parlez vous ?... »

                            Grand Dieu !

                            Je comprends que vous n’avez pas eu le temps ou l’envie de parcourir les liens du précédent message. Dommage, ces sujets méritent de la distance par rapport à des sujets de société qui évoluent, nos réflexions devraient les suivre, à minima. Difficile en général.

                            « ..L’espoir du rétablissement de la nation française n’existe encore que par la cohésion, sans exclusive.. »

                            Entièrement d’accord. Mais vous oubliez un paramètre l’homogénéité. Extrait du lien qui en développe les conditions sine qua non, selon L’UNESCO. :

                            "..L’UNESCO s’attache à donner une définition de la culture qui permet d’apprécier la prépondérance de son rôle dans la nation :

                            "La culture a été définie comme « l’ensemble des signes auxquels les membres d’une société se reconnaissent mutuellement tout en se distinguant de ceux n’appartenant pas à cette société ».

                            Elle a aussi été considérée comme « l’ensemble des traits distinctifs spirituels et matériels, intellectuels et affectifs qui caractérisent une société ou un groupe social » et comme englobant « outre les arts et les lettres, les modes de vie, les façons de vivre ensemble, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances ».

                            Nous nous en éloignons chaque jour, jusqu’à quand ?

                            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-multiculturalisme-est-il-une-187579


                          • QAmonBra QAmonBra 23 juillet 23:42

                            @L’apostilleur

                            La France n’a pas cessé d’absorber des flux incessants de populations exogènes tout au long de son histoire, ce sont, entre autres,

                            des envahisseurs latins qui ont contribué à sa culture et sa langue et des guerriers germains qui lui ont donné son nom.
                            Culturellement, ethniquement et même confessionnellement, l’homogénéité a toujours été relative et temporaire, évoluant en permanence, ainsi, jusqu’à la révolution française, l’ensemble de la population française n’avait même pas de langue commune et ne partageaient pas davantage la même spiritualité.
                            J’ai bien compris que votre position préférée du curseur d’homogénéité, se situe avant la présence significative de l’Islam en France. . . 


                          • L'apostilleur L’apostilleur 24 juillet 00:46

                            @QAmonBra

                            « La France n’a pas cessé d’absorber des flux incessants de populations exogènes tout au long de son histoire... » oui et ses populations mélangées sont devenues homogènes par assimilation de la culture dominante romaine, grecque et chrétienne. Les musulmans ne se sont jamais accomodés de ces trois piliers culturels qu’ils ont toujours combattus. Voyez l’histoire de Chypre qui a intégré tous ses envahisseurs jusqu’à l’arrivée des ottomans en 1571. Quatre siècles plus tard l’île est mitée, les communautés ne se sont jamais mélangées et se déchirent. En 1975 Chypre est divisée.

                            Voyez les Balkans et ses difficultés encore aujourd’hui. Etc.

                            Fin 2010, Sarkozy, Merkel Cameron et le Conseil de l’Europe déclarent que le multiculturalisme est un échec en Europe.

                            Je me rejouirais qu’un exemple sur la planète démontre le contraire.


                          • QAmonBra QAmonBra 24 juillet 12:32

                            @L’apostilleur

                            (. . .) « Je me rejouirais qu’un exemple sur la planète démontre le contraire. »


                            Franchement, je doute fortement de votre sincérité et vous soupçonne d’avoir une arrière pensée idéologique que vous camouflez habilement avec de contestables généralités.

                            Car cet exemple vous a été signifié dans mes propos à plusieurs reprises, ses particularités et l’enseignement qu’il pourrait inspirer à la prétendue laïque R.F., mais vous vous obstinez à l’ignorer, comme si il était inexistant, pire encore, comme si il dérangeait le développement d’un discours n’ ayant, fondamentalement, si peu a voir avec sa forme. . .


                          • L'apostilleur L’apostilleur 24 juillet 15:06

                            @QAmonBra

                            « ..je doute fortement de votre sincérité .. »

                            C’est un procès d’intention infondé. Pendant des années j’ai cru que c’était possible partout et partisan du « multikulti ».

                            ..« une arrière pensée idéologique. » A quoi pensez-vous ? Giscard, Chirac, Chevènement, Pasqua, Mitterand, Ferrand, Sarah Wagenknecht, Sarkozy, Hollande, Collomb en faisant le même constat, obéissent-ils à une même idéologie ? https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/si-la-planete-entiere-ou-presque-213719

                            « ..cet exemple vous a été signifié dans mes propos à plusieurs reprises » ??

                            « L’exemple » qui serait intéressant à connaître est celui du pays ou de l’époque qui a vu une communauté musulmane importante s’intégrer harmonieusement ? Il m’a échappé si vous l’avez mentionné. Merci de le rappeler.

                            Vous auriez pu citer la Syrie lorsque les Assad étouffaient toutes velléités. Les syriens, rencontrés il y a qqs années, savaient que leur régime était le garant de l’harmonie entre les communautés qui s’en arrangaient.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 24 juillet 16:02

                            @L’apostilleur

                            Bon texte.
                            On attend toujours les contre-exemples. On attendra longtemps encore car ils n’existent pas.
                            Chypre Nord ? Abandon général.
                            cf. la « friche touristique » de Varozia : https://mappemonde-archive.mgm.fr/num31/lieux/lieux11301.html
                            Sciences « Arabes » ? Rien. En revanche, les sciences persanes existent bel et bien.
                            cf. Fereydoun Abbassi Davani

                            (physicien nucléaire), ou encore Majid Shahriari

                            (spécialiste en physique quantique) ou encore le remarquable Ali Javan,

                            physicien et inventeur iranien, inventeur du premier rayon continu de laser dans le monde, avec une pureté des couleurs et une précision inégalées.

                            http://www.teheran.ir/spip.php?article2320#gsc.tab=0

                            RB


                          • L'apostilleur L’apostilleur 24 juillet 16:31

                            @Renaud Bouchard

                            « ..Chypre Nord ? Abandon général... »

                            Pour positiver, le territoire mérite d’être visité, l’impact touristique ne l’a pas affecté et les monuments en l’état reflètent bien le passage entre les mains musulmanes. L’atmosphère est singulière, le temps s’est arrêté il y a bientôt un demi siècle et révèle Chypre avant la modernité. La comparaison avec l’Anatolie turque se tient. A voir malgré tout... avec des cathédrales flanquées de minarets.

                            https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-immiscibilite-historique-des-189285


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 24 juillet 19:21

                            @L’apostilleur et@QAmonBra

                            Merci beaucoup pour vos échanges de vues que je lis très attentivement.
                            Il me semble que sur le fond vous parlez de la même chose et du même constat.

                            « L’exemple » qui serait intéressant à connaître, écrivez-vous, est celui du pays ou de l’époque qui a vu une communauté musulmane importante s’intégrer harmonieusement.

                            Cela ne s’est jamais vu.

                            L’actualité récente le confirme à chaque heure, chaque jour qui passent :
                            https://summit.news/2019/07/22/algerian-soccer-fans-france-used-to-colonize-us-but-today-we-colonize-them/

                            Algerian soccer fans had a message for the French after their Africa Cup of Nations ; “France used to colonize us, but today we colonize them”.

                            The comments were made by one fan after his team’s win over Senegal in the final of the competition. They were met with cheers by his fellow supporters.

                            "France used to colonize us, but now we colonize France !" – More video footage of Africans saying their true intentions so everybody can hear it, after Algeria won the Africa Cup of Nations (football). Can it get any more obvious ? pic.twitter.com/Yml916n2Ed

                            — DE Reports (@DE_Reports) July 21, 2019

                            Algerian fans once again caused chaos in the streets of major French cities after their team’s victory.

                            Another clip shows soccer fans surrounding and rocking a car containing two French women.

                            #ALGSEN Un groupe de supporters algériens entoure la voiture de 2 jeunes femmes françaises, volent leur téléphone, leur sac et leur argent puis justifient leur acte en disant : "c’est des femmes, leur place est à la maison".
                            Silence de Marlène #Schiappapic.twitter.com/eC7lPFFeWi

                            — Napoléon (@tprincedelamour) July 20, 2019

                            The fans reportedly stole the women’s bags and money, with once justifying the act of criminality by asserting, “they are women, their place is at home”.

                            Another image shows an ATM defaced with the words, “Death to France dirty race of pigs”.

                            I don’t speak french. Anyone could help me to translate that piece of sh** written on an ATM pls ? pic.twitter.com/ieY6COCIcN

                            — Zebulon (@enigma1931) July 20, 2019

                            As we previously reported, Algerian soccer fans rioted on numerous occasions in French cities throughout the tournament, looting shops, setting cars ablaze, wielding chainsaws and throwing missiles at police officers.

                            « Quatorze pays européens ont donné leur accord, dont huit « de manière active », pour mettre en œuvre un « mécanisme de solidarité » visant à se répartir les migrants secourus en Méditerranée, a annoncé lundi Emmanuel Macron. Le Président français a reçu à l’Élysée le Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés (HCR) Filippo Grandi et le directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) Manuel de Carvalho Ferreira Vitorino.  » http://www.fdesouche.com/1239985-14-pays-deurope-solidaires-pour-se-repartir-les-migrants-la-france-fait-partie-des-pays-actifs

                            Et cette « manière active » demandera sans doute toute notre passivité obligatoire sous peine de mesures de rétorsion ?

                            Matteo Salvini tape du poing sur la table. "Les choix faits seulement à Paris et à Berlin, ça suffit. L’Italie n’est plus disposée à accepter tous les immigrants qui arrivent en Europe« , déclare le ministre de l’Intérieur italien, dimanche 21 juillet dans un message sur Facebook accompagnant un courrier adressé à son homologue français. »La France et l’Allemagne ne peuvent pas décider de politiques migratoires en ignorant les demandes des pays les plus exposés comme nous et Malte« , écrit le ministre, et patron de l’extrême droite, alors que l’Europe est toujours divisée sur la politique d’accueil des migrants. Réunis jeudi à Helsinki, les ministres de l’Intérieur de l’Union européenne ne sont pas parvenus à s’entendre sur un  »mécanisme de solidarité" visant à mettre fin à l’errance des bateaux interdits de faire débarquer des migrants secourus en Méditerranée centrale.

                            Tout cela va mal se terminer.

                            La solution est très simple : dehors !


                          • QAmonBra QAmonBra 24 juillet 21:39

                            @L’apostilleur

                            Le pays dont la France devrait s’inspirer est la Russie qui a su, avant le glyphosate et les OGM, interdire, combattre et éradiquer systématiquement le wahhabisme et ses métastases dans et hors de son territoire.

                            C’est leur connaissance de l’Islam qui a permis aux russes d’organiser et financer la conférence de Grozny, aboutissant logiquement à l’exclusion doctrinale de cette idéologie mortifère de la sphère musulmane.

                            Il ne faut pas sous estimer cette décision des plus hautes autorités théologiques de l’Islam sunnite, car elle équivaut à déclarer que les lieux saints sont tenus par des non musulmans !
                            Ceci est gravissime pour la « Ouma », car constituant un levier puissant de « Djihad » au sens originel du terme et, déjà, des leaders sunnites et chiites proclament que la voie de la libération de Jérusalem passe par celles de la Mecque et Médine, dès à présent il devient dangereux d’être saoudien à Jérusalem, bientôt ce le sera dans l’ensemble du monde musulman.

                            Qu’on fait et que font les occidentaux, français compris, pendant ce temps ?

                            Exactement le contraire, les wahhabites semblent même leurs « musulmans » préférés ou, dans le meilleur des cas, ils se refusent à les distinguer des vrais, les laissant même les contaminer, l’exemple de la Belgique est édifiant en la matière, mais les « dirigeants » français la talonnent, ils se comportent tous comme des antisémites confondant sionisme et Judaïsme.

                            En fait, les vendus qui dirigent le pays semblent suivre l’exemple du paysan et son chien prétendument enragé, à la différence qu’ils ont fait en sorte d’inoculer le mal et quand j’entends le discours de certains, hélas de plus en plus nombreux, reprenant en chœur la comptine du berbère judaïsé et francisé par le décret Crémieux, je commence à me faire une petite idée de l’objectif recherché.

                            Votre position n’est pas claire, hormis le rétablissement d’une France gréco-latino- chrétienne, qu’attendez vous, que souhaitez vous de la part de vos concitoyens musulmans qui, quoiqu’il arrive, font partie dorénavant partie intégrante du Peuple français ?

                            P.S. : A vous relire, je constate une lecture littérale, c’est à dire wahhabite du Coran, comment cela se fait ce ? . .


                          • L'apostilleur L’apostilleur 24 juillet 23:42

                            @QAmonBra

                            Je vois que « l’exemple » que nous cherchons est difficile à trouver. R.Bouchard semble avoir raison « ..Cela ne s’est jamais vu... »

                            « ..Votre position n’est pas claire, hormis le rétablissement d’une France gréco-latino- chrétienne... » c’est l’essentiel. L’Occident s’est construit au fil des siècles autour de ces valeurs, elles en sont le fondement. Angela Merkel a dit ce qu’il convenait de faire :

                            "..Les immigrants doivent s’intégrer et adopter la culture et les valeurs allemandes. « Nous nous sentons liés aux valeurs chrétiennes. Celui qui n’accepte pas cela n’a pas sa place ici », a-t-elle dit. « Subventionner les immigrants ne suffit pas, l’Allemagne est en droit d’avoir des exigences envers eux..." https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-multiculturalisme-est-il-une-187579

                            « ...qu’attendez vous, que souhaitez vous de la part de vos concitoyens musulmans... »

                            L’adoption de la culture dominante du territoire d’accueil ou la discrétion des arrivants qui à minima devraient respecter celle des pays accueillants. https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/apres-l-echec-du-multiculturalisme-187608

                            A aucun moment il ne me serait venu à l’esprit d’imposer à mes hôtes musulmans mes conceptions occidentales lors de mes voyages en terre islamique. Même si parfois j’ai été profondément outré de ce que j’y ai vu.

                            Exemple. La nuit, dans un village perdu en Anatolie il y a une dizaine d’années, je m’égare la nuit en voiture avec ma famille et mon véhicule s’ensable. Un turc voyant la situation sort de sa maison et vient nous aider en nous poussant. Sortis d’affaire nous le remercions avec de chaleureuses poignées de main. Alors que nous nous éloignons, nous assistons effarés à une distribution de coups de la part de notre bienfaiteur envers sa femme au motif qu’elle était sortie sur le devant de sa porte pour assister à notre péripétie.

                            A méditer.

                            Ps. Tous les turcs rencontrés lors d’une demi douzaine de séjours ont toujours été très accueillants.

                            Veuillez me croire, je respecte plus que tout les autres cultures lors de mes voyages et j’attends la même réciprocité.


                          • popov 25 juillet 10:24

                            @QAmonBra

                            Oui, ils ont « excommunié » les wahhabites, mais pas les Frères Musulmans qui partagent la même idéologies, mais utilisent des méthodes plus furtives. De ce point de vue, la conférence de Grozny a été une victoire des Frères Musulmans (Qatar) sur les wahhabites (Arabie Saoudite).

                            Mais je suis d’accord avec vous sur ce point : la Russie y a mis le paquet pour écraser les wahhabite de Tchétchénie comme des cafards.

                            Les Chinois font de même avec les wahhabites ouïgours, et la Birmanie avec les wahhabites rohingyas.


                          • L'apostilleur L’apostilleur 25 juillet 11:33

                            @popov

                            Bonjour, A Chypre la partition du territoire n’était pas la conséquence de mouvements extrémistes.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 25 juillet 12:11

                            @L’apostilleur
                            Bonjour et merci pour votre réponse.
                            Le temps s’est effectivement arrêté à Chypre Nord.
                            La cathédrale de Famagouste a quelque chose d’irréel, hors du temps.

                            RB


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 25 juillet 12:54

                            @QAmonBra

                            Vous écrivez, dans votre échange avec @L’apostilleur, je vous cite : "(...) hormis le rétablissement d’une France gréco-latino- chrétienne, qu’attendez vous, que souhaitez vous de la part de vos concitoyens musulmans qui, quoiqu’il arrive, font partie dorénavant partie intégrante du Peuple français ?« 

                            Permettez-moi de vous répondre.

                            L’existence de concitoyens musulmans est un leurre et déclarer que, »quoiqu’il arrive, (ces concitoyens musulmans) font partie dorénavant partie intégrante du Peuple français", n’est pas recevable.

                            La preuve en est cette réaction profonde de tout un peuple (français, précisément) pour revendiquer son identité et refuser, comme je le fais ici, cette idée que derrière la façade légale puisse en réalité exister - de manière fondamentale, essentielle, indiscutable - une religion qui a précisément pour vocation essentielle à s’imposer, tout régir et en réalité accepter dans une certaine mesure l’altérité à la condition expresse et non négociable de la soumettre et de la dominer .

                            Cité par Alain Peyrefitte, le Général de Gaulle, dernier père de la France d’avant, donnait sa définition de l’identité française en affirmant que « nous sommes avant tout un peuple de race blanche, de culture grecque et romaine et de religion chrétienne » et qu’« il peut bien sûr y avoir des Français noirs, des Français jaunes, des Français bruns mais que ceux-ci ne devaient rester qu’une petite minorité sinon la France ne serait plus la France  ». Une majorité de Français se rassemblerait probablement derrière cette vision de notre identité.

                            Le 25 août 1848 paraissait un journal intitulé Le Peuple Français. Cela ne s’invente pas. https://www.retronews.fr/titre-de-presse/peuple-francais

                            La situation est aujourd’hui très simple : qu’il s’agisse de l’Europe en général, de la France en particulier, sauf a disparaître, l’Occident ne pourra faire l’économie 

                            d’une Reconquista et donc d’un rejet complet et absolu de l’islam pour la simple raison qu’il n’y a pas de négociation possible avec celui-ci, sauf à utiliser contre lui les armes qu’il utilise contre ses adversaires : la soumission et l’éradication de « l’Infidèle », consubstantielles de la pratique de cette foi devenue inacceptable dès lors qu’elle prétend s’imposer à tous, à l’exception de toute autre qu’elle.

                            "il n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau pouvoir islamique […] »
                            Alija Izetbegović, président de Bosnie, La Déclaration islamique.1970

                            Muslim nations will never accept anything that is explicitly against Islam, because Islam here is not merely a faith and the law, Islam has become love and compassion. One who rises against Islam will reap nothing but hate and resistance.

                            In perspective, there is but one way out in sight : creation and gathering of a new intelligence which thinks and feels along Islamic lines. This intelligence would then raise the flag of the Islamic order and together with the Muslim masses embark into action to implement this order.

                            The upbringing of the nation, and especially the mass media – the press, TV and film – should be in the hands of people whose Islamic moral and intellectual authority is undisputed.


                            "Islamic order can be realized only in countries in which the Muslims represent the majority of the population. Without this majority, Islamic order is reduced to state power alone (because the other element - Islamic society - is missing) and can turn itself to violence. Non-Muslim minorities within the confines of an Islamic state, provided they are loyal, enjoy religious liberties and all protection. Muslim minorities within the confines of non-Islamic [state] communities, provided their religious liberties, normal life, and development are guaranteed, are loyal to - and obliged to carry out all obligations to - that community, except those that harm Islam and Muslims."

                            Brad K. Blitz. War and Change in the Balkans : Nationalism, Conflict and Cooperation. Cambridge University Press. p. 34
                             
                            La clarté de tels propos est évidente. Nul besoin de gloser plus avant et plus longtemps encore.

                            Renaud Bouchard


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 25 juillet 13:00

                            @L’apostilleur

                            « A Chypre la partition du territoire n’était pas la conséquence de mouvements extrémistes. »

                            En êtes-vous sûr ?

                            "Le coup d’État du 15 juillet 1974 à Chypre prend pour cadre l’île de Chypre des années 1970, suite aux violences inter-communautaires qui ont eu lieu depuis l’indépendance en 1960, les communautés de Chypriotes grecs et turcs sont déjà séparées physiquement par la force onusienne chargée du maintien de la paix. La Grèce, où la dictature des colonels touche à sa fin, stationne des forces sur l’île, et les deux communautés ont formé des mouvements paramilitaires pour protéger leurs communautés respectives."

                            Comme quoi...

                            Source : article intéressant. https://fr.wikipedia.org/wiki/Coup_d%27%C3%89tat_de_1974_%C3%A0_Chypre


                          • L'apostilleur L’apostilleur 25 juillet 15:07

                            @Renaud Bouchard

                            La partition de Chypre peut être vu soit dans sa phase finale, c’est la conséquence, avec des acteurs acculés qui pourront être critiquables de part et d’autres. Soit au cours des quatre siècles précédents pendant lesquels la communauté musulmane s’est implantée sans s’intégrer, on en trouve là la cause. La carte de la démographie de l’île établie juste avant la partition illustre très bien cette dichotomie. La division devient la conséquence inéluctable de cette impossible cohésion.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 23 juillet 16:13

                            Canicule, promiscuité, drame de l’incompréhension, langage gestuel inapproprié, « unprofessional behaviour », manque de tolérance et d’ouverture à l’Autre ?

                            http://www.leparisien.fr/essonne-91/draveil-deux-mineures-victimes-d-attouchements-sexuels-les-auteurs-pris-a-partie-22-07-2019-8121753.php

                            On jettera un œil sur la piscine qui a tout du bain bactériologique en folie...

                            Quant aux auteurs des attouchements, victimes « d’une violence inouïe », lit-on, de la part d’un parent d’une des adolescentes victime d’attouchements que la décence nous interdit de qualifier, on imagine aisément qu’ils puissent trouver une association complaisante qui les aidera à ester en justice, déposer une plainte etc. alors que tout aurait pu se terminer d’une autre manière...

                            https://www.dailymotion.com/video/x5ta2va



                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 25 juillet 14:18

                              Aux lecteurs.

                              Dans le droit fil d’un retour aux racines :

                              Confiscation et interdiction pour toutes populations extra-européennes d’acquérir en France tous biens et valeurs mobilières et immobilières sur l’ensemble du territoire.

                              Pour les blédards rupins et corrompus, originaires d’Afrique du Nord , rien de tel qu’un bon placement de père de famille sous la forme d’un "bon vieil investissement dans la pierre", en France de préférence, et pour les chibanis, usés par le labeur et réduits à leurs minces retraites, un bon vieux squat de la sécu.

                              Comme si l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, ne pouvaient pas prendre en charge les retraites de ces gens ou leur assurer un passage AR pour voir leurs familles au pays, ou tout simplement les retrouver et s’y établir définitivement, en apportant aux consulats français, lors d’une visite en personne (payées par leurs pays d’origine et non pas par la France), la preuve de leur existence physique pour continuer de percevoir leurs retraites.

                              https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/07/24/les-chibanis-retraites-peuvent-etre-soignes-en-france-ou-qu-ils-vivent_5492990_3212.html

                              https://www.nouvelobs.com/monde/20190725.OBS16364/cette-oligarchie-algerienne-qui-investit-en-masse-dans-l-immobilier-parisien.html

                              Un avis autorisé :

                              https://fr.theepochtimes.com/debordements-des-supporteurs-de-lalgerie-pendant-la-can-ils-ont-trahi-la-france-qui-les-a-accueillis-951269.html


                              • QAmonBra QAmonBra 25 juillet 18:16

                                @ l’apostilleur, R. Bouchard & popov

                                Vous excuserez la lenteur de mes réponses, mes doigts ont été formatés par la truelle, le marteau et non par un clavier, en outre je me fais obligation de répondre à tout interlocuteur me faisant l’honneur de débattre.

                                Autre préalable pour éviter un autre quiproquo, je suis entièrement d’accord pour que notre pays puisse avoir un total contrôle sur les flux migratoires désirant s’installer ou même passer en France, mais encore faut il que la nation française retrouve son pouvoir souverain en la matière, ainsi qu’en d’autres domaines tout aussi vitaux pour le pays !

                                La priorité des priorités est donc, pour tout citoyen français, de faire en sorte que le Peuple reprenne ce qui lui appartient exclusivement : SA SOUVERAINETÉ.

                                Dans ce combat à mort pour la survie de notre nation, nous avons l’impérieuse nécessité d’unir nos forces et nos volonté sur des bases consensuelles les plus larges possibles, donc éviter systématiquement tous discours diviseurs et/ou sociétaux qui, face au véritable péril, ne peuvent que nuire à cet objectif quasi sacré.

                                La religion musulmane fait dorénavant partie du visage démographique du Peuple français, c’est une réalité incontournable comme avant lui le protestantisme et le Judaïsme, pour ne citer qu’eux, et alors ? la belle affaire ! Où est le problème dans le cadre d’une République Française strictement et jalousement laïque !?

                                Nous avons des outils constitutionnels créés et promus par nos anciens, que nous pouvons améliorer et que la vieille Russie nous envie, admire et on devrait de nouveau passer par les ghettos, les pogroms et les guerres de religion  ?

                                Bon nombre de nos concitoyens de confession musulmane sont morts, ou ont versé leur sang pour la France qu’ils considèrent comme leur seul pays, pendant que d’autres, d’authentiques gréco-latino-« chrétien » ont vendu la nation et continent de le faire !

                                Par ailleurs, je suis d’accord avec popov pour les frères musulmans, je les considère comme une engeance du wahhabisme $aoudien, à qui ils doivent leur financement initial pour lutter contre Nasser, bien avant que le Qatar ne prenne le relais, mais il n’est pas le seul, la Turquie d’Erdogan « anecdotée » par l’apostilleur constitue également un soutien des « ikhouane ».

                                Ayant travaillé avec les turcs, je confirme leur caractère buté et « fermé » en matière de religion, rien a voir avec les tunisiens par exemple, les caractéristiques mentale d’un Peuple joue également un grand rôle en matière de croyance religieuse.

                                Les frères musulmans jouent officiellement la carte démocratique et électorale, type démocratie chrétienne en son temps et en Europe, mais officieusement entretiennent des relations étroites et secrètes avec le terrorisme dit « islamique », leur branche tunisienne est fortement soupçonnée d’être, entre autres, derrière les assassinats de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi.  

                                P.S. Je suis dans l’obligation de d’arrêter mes interventions pendant un certain temps pour des raisons familiales, mais je les reprendrais avec plaisir ultérieurement à l’occasion, salutations.


                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 25 juillet 20:17

                                  @QAmonBra
                                  Bonsoir et merci encore pour votre commentaire.
                                  Vous écrivez, je vous cite : "La religion musulmane fait dorénavant partie du visage démographique du Peuple français, c’est une réalité incontournable comme avant lui le protestantisme et le Judaïsme, pour ne citer qu’eux, et alors ? la belle affaire ! Où est le problème dans le cadre d’une République Française strictement et jalousement laïque !?« 
                                  Je vous réponds sur ces points.

                                  C’est précisément parce qu’elle constitue une »partie du visage démographique " de la France que la religion musulmane doit être impérativement contenue et éradiquée, sa force et la menace qu’elle représente étant intimement liées à un mouvement de submersion démographique dont on trouve un exemple indiscutable avec l’augmentation du pourcentage de prénoms musulmans en France comme en Europe. Protestantisme et judaïsme n’ont jamais représenté aucune menace que ce soit, à la différence de l’islam dont le prosélytisme n’est que violence et contrainte.

                                  Les prénoms des nouveaux-nés, sont-ils le miroir de la France d’aujourd’hui. La France connaît un chamboulement « anthropologique » depuis plusieurs années révèle une grande enquête du magazine Le Point qui s’appuie sur le livre L’Archipel français de Jérôme Fourquet, directeur du département opinion à l’Ifop. 

                                  Le livre révèle notamment que les prénoms arabo-musulmans représentent 18% des prénoms des nouveau-nés. C’est d’ailleurs une des premières informations qu’a mis en avant le magazine Le Point comme le concède Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction.

                                  "On a simplement lu un livre qui fait la carte de visite, la carte d’identité de la France de 2017 à 2019. Notre volonté, c’était de dire voilà ce qu’est la France aujourd’hui. On peut l’aimer, ne pas l’aimer, déplorer certaines choses ou pas, mais c’est comme ça. Qu’il y ait en 1900, 20% de Marie, et qu’en 2015, on soit passé à 0,3%, ça peut être insignifiant pour certains, pour moi ça veut dire beaucoup", affirme-t-il. 

                                  Un communautarisme plus prononcé

                                  Si le nombre d’enfants portant un nom arabo-musulman est plus important, c’est également le cas pour les prénoms locaux. Et selon Jérôme Fourquet, on peut même y voir une certaine corrélation. 

                                  "Jérôme Fourquet affirme qu’on peut superposer la carte des régions où il y a une forte recrudescence des prénoms arabo-musulmans avec celle des Kévin, et avec celle du vote pour le Rassemblement national. Autrement dit, dans un même département, on prend un prénom arabo-musulman, en réaction à ça, les voisins disent, je vais appeler mon fils Kévin afin de lui donner un horizon différent, et en réaction à ça les Kévin votent pour le Rassemblement national", explique Jérôme Béglé. 

                                  Pour lui c’est le signe qu’en France, le communautarisme est de plus en plus fort avec notamment une séparation entre les classes sociales qui est bien plus prononcée aujourd’hui. https://rmc.bfmtv.com/emission/18percent-des-nouveaux-nes-portent-un-prenom-arabo-musulman-on-a-la-carte-de-visite-de-la-france-de-2017-a-2019-1642180.html

                                  22/07/2019

                                  L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’Etat Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en France depuis 1900.Ces fichiers sont téléchargeables via ce lien.

                                  Nous avons des outils constitutionnels créés et promus par nos anciens, que nous pouvons améliorer et que la vieille Russie nous envie, admire et on devrait de nouveau passer par les ghettos, les pogroms et les guerres de religion ?

                                  Outils constitutionnels, laïcité ? Non, dans la mesure où précisément l’islam n’a que faire de ces constructions juridiques et intellectuelles qui lui sont étrangères et qui ne sont bonnes qu’à lui céder la place.
                                  Cordialement,
                                  Renaud Bouchard


                                • L'apostilleur L’apostilleur 26 juillet 10:36

                                  @QAmonBra

                                  « ..La religion musulmane fait dorénavant partie du visage démographique du Peuple français, c’est une réalité incontournable comme avant lui le protestantisme et le Judaïsme, pour ne citer qu’eux, et alors ? la belle affaire ! Où est le problème dans le cadre d’une République Française strictement et jalousement laïque !?  »

                                  Voyez, ci-après, les millions d’individus dont les convictions sont probablement éloignées des vôtres. Ils se différencient des juifs, protestants et autres notamment en ce qu’ils n’ont jamais remis en cause notre modèle laïque.

                                  Globalement 1,5 millions de musulmans en France placent la charia au-dessus des lois de la République.
                                  S’agissant de s musulmans en France, l’institut Montaigne dit dans un rapport remis au gouvernement français :

                                   1/3 d’entre-eux (2 millions) considèrent que la laïcité ne permet pas de vivre librement leur religion en France 
                                   25% d’entre-eux revendiquent d’exprimer leur appartenance religieuse dans l’espace public et au travail
                                   "..13 % contestent l’idée selon laquelle la laïcité permet de pratiquer librement sa religion... critiquent le modèle républicain, a minima dans ses modalités d’application...
                                    12 % se distinguent par une plus grande acceptation de la laïcité....critiquent massivement l’interdiction de la polygamie en France tout en condamnant absolument le niqab, rejeté par 95 % des membres de ce groupe.
                                   15 % se distinguent en prônant une vision plus « dure » des pratiques religieuses... valorisent la foi comme un élément privé et non comme un élément public. Presque tous ses membres valorisent le port du niqab et près de 50 % contestent la laïcité en étant favorables à l’expression de la religion sur le lieu de travail.

                                  .....

                                  https://www.institutmontaigne.org/publications/un-islam-francais-est-possible

                                  Nicolas Sarkoz « Le multiculturalisme est un échec,.. Nous ne voulons pas d’une société dans laquelle les communautés coexistent les unes à côtés des autres. Si on vient en France, on accepte de se fondre dans une seule communauté, la communauté nationale. Si on n’accepte pas cela, on ne vient pas en France »

                                   

                                  (10/2010) Angela Merkel a simplement et radicalement enterré le modèle d’une Allemagne multiculturelle, où pourraient cohabiter harmonieusement différentes cultures. Cette approche « Multikulti » - « nous vivons côte à côte et nous nous en réjouissons a échoué, totalement échoué ». Les immigrants doivent s’intégrer et adopter la culture et les valeurs allemandes. « Nous nous sentons liés aux valeurs chrétiennes. Celui qui n’accepte pas cela n’a pas sa place ici »


                                • L'apostilleur L’apostilleur 26 juillet 20:39

                                  @QAmonBra

                                  Vous avez raison de rappeler que... « ...Dans ce combat à mort pour la survie de notre nation, nous avons l’impérieuse nécessité d’unir nos forces et nos volonté sur des bases consensuelles les plus larges possibles, donc éviter systématiquement tous discours diviseurs et/ou sociétaux qui, face au véritable péril, ne peuvent que nuire à cet objectif quasi sacré.... »

                                  Mais la réalité s’est imposée à Strasbourg lors d’une rencontre de football. Commentaire du Figaro : https://amp.lefigaro.fr/actualite-france/quand-strasbourg-proscrit-les-drapeaux-israeliens-20190726

                                  « ..C’est un arrêté qui en dit long sur le renoncement des pouvoirs publics face aux fractures françaises. Afin d’éviter « des troubles graves à l’ordre public » en marge du match entre l’équipe de Strasbourg et celle du Maccabi Haïfa, programmé jeudi soir au stade de la Meinau, dans le cadre du deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa, la préfecture du Bas-Rhin a interdit aux supporters du club israélien de circuler dans certains secteurs de la ville en affichant leurs couleurs.. »

                                  Après, les commentaires de Sarkozy, Hollande, Mitterand... un préfet décide et nous éclaire un peu plus sur la transformation de notre ancienne nation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès