• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour en finir avec les « geeks »

Pour en finir avec les « geeks »

Ce n'est pas que je n'aime pas la "pop culture" que chérissent les "geeks" et autres "nerds". Bien au contraire, j'aime beaucoup certaines vieilles séries télé que l'on peut regarder avec la "suspension d'incrédulité" que les enfants pratiquent sans réfléchir. Que des effets spéciaux soient rudimentaires n'a en fait aucune importance si le spectateur croit à l'histoire, si celle-ci est bien racontée. Mais certaines de ses vieilles séries que l'on trouve toutes sur internet, pouvant vivre

J'aime bien aussi la bande dessinée, en particulier l'anglo-saxonne, mais de là à sombrer dans des fixettes et autres lubies à leur sujet il y a un abîme. Le geek sait quel est le modèle de tournevis sonique que le Docteur Who a à la main dans le comic book dessiné par Dave Gibbons en 1974. Il a cru remarquer que dans les premières minutes du troisième "Star Trek" cinématographique Kirk a son insigne plus à droite sur son uniforme qu'à la fin du long métrage. Il a tous les manuels pour faire voler les dragons et les vaisseaux spatiaux de "Star Wars" dont il connaît les plans par cœur,

Des savoirs fondamentaux à n'en pas douter. Pour le "geek" ses compulsions télévisuelles ou cinématographiques sont sacrées. C'est plus que tout, c'est important. Et ça le relie à son enfance alors qu'il est coincé dans un corps d'adulte qui vieillit...

Le "geek" regarde "Games of Thrones" parce que c'est un "Seigneur des Anneaux" avec du sexe dedans et des nudités en "full frontal". Il adorait également "Breaking Bad" parce qu'il pouvait croire alors qu'un type comme lui, un binoclard, pouvait devenir un truand, un dur de dur, un homme un vrai, un mâle alpha. C'est toute la culture qui se "geekise" et qui met au même niveau Proust, Céline et Georges R. Martin (l'auteur du "Trône de Fer). Alors que culturellement ce n'est pas tout à fait la même chose bien que l'on puisse trouver les livres de ces auteurs dans les mêmes rayons à la FNAC.

C'est en fait toute la culture qui est vampirisée par les "geeks" ou toute œuvre se doit d'avoir ses gadgets en relation, ou "goodies" en langue geek, voire son jeu vidéo, ses dessous de plats, ses "mugs" etc....

Plus grand monde ne reconnaît de hiérarchie réelle dans les goûts culturels en affirmant le poncif habituel : "tous les goûts sont dans la nature". Alors que celle-ci existe et que l'inculture n'est pas quelque chose de subjectif, un "sentiment". Lire Stephen King avant ou la saga "Harry Potter" ou toutes les dystopies (contre-utopies) adolescentes à la mode en ce moment ce n'est déjà pas si mal me dira-t-on. Au moins cela permet que beaucoup de jeunes continuent à lire. Mais Rien ne leur interdit de passer à l'étape supérieure et de lire de la littérature un peu plus exigeante intellectuellement, de celle qui fait mûrir et qui ne cantonne pas le lecteur à un rôle d' "adulescent" perpétuel.

Ce que sont beaucoup trop de grandes personnes de nos jours vivant dans un perpétuel présent, celui de leur post-puberté.

Image empruntée ici

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil


Moyenne des avis sur cet article :  1.82/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 6 octobre 13:10
    En entretien d’embauche hier, on me demanda quel était mon côté geek, si j’avais une passion ?

    J’ai répondu à ce jeune con de 25 ans que je me méfiais des passionnés comme de la peste, préférant être un honnête Homme à ma très très petite mesure, mais cherchant à le devenir.

    Il m’a regardé comme on regardait un papou en 1870.

    Et, bien sur, ça pense Printemps.

    • Alcyon 6 octobre 15:03

      Ah la frustration des « vieux ». Ceux qui emballent tout dans un terme ou deux, font des amalgames dignes des plus grands imbéciles de l’histoire et se considèrent comme supérieurs.


      C’est amusant quand on la masculinité toxique présente dans ce torchon « un homme vrai ». Ne pas comprendre les thèmes présents dans Le Seigneur des Anneaux démontre surtout un niveau de lecture digne d’un enfant.

      Mais bon, en 2018, n’importe quel idiot peut venir poster son avis sur Internet et considérer qu’il s’agit de « l’unique vérité véritable ». Je rappelle également que Tolkien et Céline étaient contemporains.

      L’auteur prend un « passionné » lambda (enfin, plutôt les « pires ») et assimile tout « passionné » à cet exemple ; tout en considérant la population comme passionnée de Proust. Allo, ici le Monde réel.

      Pour terminer, les gens n’aiment pas Game of Thrones car c’est du Seigneur des Anneaux avec du cul. On sent bien les limitations intellectuelles de l’auteur. Peut-être que le fait que, pour une fois, la frontière entre le bien et le mal ne soit pas rigide et figée ? Peut-être que, pour une fois, les « héros » ne sont pas de invincibles guerriers emplis de vertus qui enchaînent les victoires ?

      Sur ce, j’espère ne plus avoir à lire un torchon aussi dégoûtant. Mais bon, pour me répéter, en 2018 n’importe quel attardé vient poster son opinion stupide sur Internet en la déclarant comme la vérité véritable.

      • Montdragon Montdragon 6 octobre 16:34

        @Alcyon

        Pour ma part je lis autant JRR que Martin, et accro aux Japon depuis Akira...jusqu’aux titans, Mugiwara no Luffy ou l’excellent OPM.
        Je jette la pierre aux gamins qui à 20 ans ne sortent pas de la sous culture moderniste, alors que tout est bon est prendre partout, et de tout temps.
        Je déplore leur manque d’ouverture qui peut être fatale, leur dédain pour l’ancien est une lacune intellectuelle.
        Et ce bon vieux JRR était un réac catho, c’est pour ça qu’il est bon, ne trouvez-vous pas ?

      • foufouille foufouille 6 octobre 16:53

        @Alcyon

        sans scène de cul, un film a bizarrement beaucoup moins de succès, surtout ceux un peu mauvais.
        d’ailleurs la plupart des actrices célèbres se font sauter ........


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 octobre 17:47

        @Alcyon
        Mondieu,

        Je distingue quelques problèmes cognitifs dans ce commentaire et une compréhension à l’envers de ce que j’ai écrit. Les histoires enchantées de petits garçons qui combattent des araignées, des méchants orques etc.. me font souverainement suer. Quand on a douze treize ans à la rigueur...
        Tolkien catho ? Oui c’est pour cette unique raison que certains croyants le lisent pensant y trouver des justifications...
        De la complexité morale dans le « Trône de fer » (avec viols et décapitations ?) ouais bof...
        Ce n’est juste pas de la littérature (mais cela a un avantage cela fait lire certains ados et adultes)

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 octobre 17:50

        @foufouille
        Games of thrones sans scène de cul ne marcherait pas


      • foufouille foufouille 6 octobre 18:24

        @Amaury Grandgil

        c’est pas certain, contrairement à « rome » ou je ne sais plus quelle série ; il existe beaucoup d’amateur de fantasy et c’est loin d’être nul contrairement à hercule ou la pétasse.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 octobre 09:48

        @cassini
        C’est pour ça que vous le faîtes ? smiley


      • foufouille foufouille 6 octobre 16:55
        « Il adorait également »Breaking Bad" parce qu’il pouvait croire alors qu’un type comme lui, un binoclard, pouvait devenir un truand, un dur de dur, un homme un vrai, un mâle alpha."
        c’est assez rare comme pour ceux qui ont lu tout harry potter. il existe des résumés de livres partout sur le net ..........

        • covadonga*722 covadonga*722 6 octobre 19:17

          yep , adolescent et meme plus tard je n’ai lu aucun des livres que les ersatz de Rosemar et autre 

          éclairés  éduqués nous déclaraient comme la seule littérature .par contre j’ai dévoré des kilometres
          de galaxy bis ou de cla Opta.C’est rigolo car je suis arrivé a la caserne tout aussi au courant des imperfection du monde que mon voisin de chambrée l’étudiant qui s’était fadé tout Sartre et consorts.
          Mon aîné un geek lisait et comprenait les subtilités de l Anglais a 13 ans tout seul grace a Tolkien .
          Alors de mon modeste avis le vocable littérature quand on l’oppose a d’autre vecteur cognitif 
          sert uniquement a certain pour conforter leur sentiment d’appartenance a une classe supérieure et leur
          sert de férule morale pour asseoir  leur oukases conceptuels du beau du juste et du vrai .Quand je les entends susurrer leur littérature .

          il me revient la réplique de Biraut dans un taxi pour Tobrouk

          un con qui marche vas plus loin que deux intellectuels assis .

          Asinus : ne variatur 

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 octobre 19:27

            @covadonga*722
            Attation, il y a de la SF qui est de la littérature, K. Dick est un auteur dont j’ai tous les livres. Mais K. Dick n’est pas Proust ou Céline ce que l’on suggère dans le refus de toute hiérarchisation de la culture car il y a une hiérarchie tout ne se vaut pas.


          • foufouille foufouille 6 octobre 19:42

            @Amaury Grandgil

            oui mais c’est un genre de littérature et comme pour d’autres sont très nul genre jimmy gieu ou pire le dirigeant d’une secte. souvent, c’est traduit de l’anglais comme tolkien ou éditer en version "moderne pour jules verne. la série de dune a aussi été traduite.
            c’est pire pour la fantasy ou le fantastique.


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 octobre 19:52

            @Amaury Grandgil

            Savoir se nettoyer les oreilles parfois...moi je vais vers le vieux duc de Saint Simon .Quelques pages d’une vieille anthologie en poche . La langue...


          • Montagnais Montagnais 6 octobre 20:19

            @Aita Pea Pea


            Après Saint-Simon, je vous recommande de tâter Ninon , presque supérieure puisque femme

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 octobre 20:23

            @Aita Pea Pea
            ou Chateaubriand


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 octobre 20:32

            @Amaury Grandgil Pour Chateaubriand je n’ai jamais pu entrer en ses mémoires. Les coups de coeurs...


          • Montagnais Montagnais 6 octobre 19:19

            Ah ! Amaury ! Ce que vous aimez ou pas ..quel beau sujet


            Merci merci ..

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 octobre 19:27

              @Montagnais
              C’est un peu plus compliqué mon texte je crois


            • Attilax Attilax 6 octobre 23:54

              Un geek est un malade de technologie. Des développeurs, des joueurs, des acheteurs compulsifs, des néo-croyants scientistes, des idéalistes, il y a un peu de tout... Je ne vois pas bien le rapport avec le « vintage » que vous évoquez qui sonne plus bobo quadra nostalgique que geek. Nostalgeek, alors ?


              • xana 7 octobre 21:10
                @Attilax
                Je suis comme vous. Je croyais que cet article allait parler des inconditionnels de la ligne de commande et de la programmation (un peu de hacking ne fait pas de mal), et au lieu de cela l’auteur nous inflige son mépris pour les adeptes des séries de cinéma-fiction. Ca porte réellement le même nom ? OK, je le comprends, mais s’il n’a rien trouvé de plus intéressant pour faire un article, mieux valait s’abstenir...

                Jean Xana

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 octobre 09:45

                @Attilax
                un malade de technologie c’est un nerd


              • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 10:44

                @Amaury Grandgil
                Je ne suis pas sûr qu’il existe une formalisation officielle de ces termes, mais pour le mot « geek » il me semblait aussi bel et bien que ce dernier avait d’abord désigné les bidouilleurs / hackeurs / no-life (ce que vous appelez « nerd ») pour ensuite dériver vers le simple acheteur compulsif de gadgets à connotation technologique. Quant au « nerd » ça s’appliquerait à un champ plus vaste que la seule technologie (maths, physiques, etc...).


              • Ruut Ruut 8 octobre 07:50
                geek et fier de l’être.
                Car rêver n’as jamais fait de mal, surtout en ces temps obscures qui puent la merde.


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 octobre 09:46

                  @Ruut
                  Donc il n’y a que les guiques qui rêvent ?


                • Ruut Ruut 8 octobre 14:03

                  @Amaury Grandgil
                  Un geek c’est un rêveur.
                  Car il vie sa passion avec fougue.
                  Pour les autres, je ne suis pas dans leurs têtes, donc je ne juge pas.


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 octobre 14:09

                  @Ruut
                  pour compenser quoi ?


                • sleeping-zombie 8 octobre 09:04
                  Ah, un grand classique d’Aumaury : « ma culture est meilleure que la vôtre, je pourrais vous expliquer pourquoi, mais je ne le ferai pas. Je préfère vous assommer de mépris. »

                  En fait, il ne nous donne même pas une miette de son paradis, juste un auteur, juste un titre ?
                  non. A moins que ce ne soit les Proust et Céline sus-cité ?

                  Si j’étais mesquin, je dirais que c’est probablement la crainte d’une contradiction argumentée.





                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 octobre 09:46

                    @sleeping-zombie
                    Non ce n’est pas que ma culture, on est quelques uns quand même à les avoir lus, et alors sinon cette contradiction argumentée ? smiley


                  • sleeping-zombie 8 octobre 13:45

                    @Amaury Grandgil

                    Donne moi tes auteurs, mais si c’est bien Proust « du roman de gare pompeux », et Céline « du provocateur adolescent ».
                    Ils sont devenus classiques, non par leur qualité, mais parce qu’ils étaient les premiers. Comme Shakespeare.

                    Ça n’enlève rien aux mérites de leurs auteurs, mais je trouve ridicule de se sentir supérieur de les apprécier...

                    J’espère que ça te va pour la critique, parce que je ne m’infligerai pas leur lecture à nouveau juste pour être plus précis...

                  • sleeping-zombie 8 octobre 13:46

                    @sleeping-zombie

                    on est quelques uns quand même à les avoir lus

                    C’est quand même pas toi qui va sous-entendre que le nombre crée la raison ?

                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 octobre 13:56

                    @sleeping-zombie

                    Raisonnement manquant largement de pertinence.
                    Proust est paru à compte d’auteur et n’a rencontré qu’un succès très modéré.
                    Céline lui était plus populaire surtout pour ses pamphlets et son côté provoc.
                    Méconnaître l’importance du style en littérature c’est n’y rien comprendre.

                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 octobre 13:57

                    @sleeping-zombie
                    QUELQUES UNS ? ça signifie quoi en français ? Des carences cognitives ?


                  • sleeping-zombie 8 octobre 21:48

                    @Amaury Grandgil

                    Déjà des majuscules et des insultes de lettré, oh, t’as pas pris tes pillules ce matin ?

                    Alors,
                    1. je vois pas pourquoi tu te focalises sur l’association « quelques uns - nombre », mais si faire une telle association est synonyme de déficience mentale, je plaide coupable. Je te soupçonne d’avoir eu la lecture rapide, et traduit « nombre » par « majorité ». Si c’est le cas, tu ne l’avoueras jamais, je commence à te cerner :D
                    2. focaliser l’intérêt d’une oeuvre sur sa technique d’exécution, c’est ce que j’appelle « la fascination du débutant », cette tare sévit dans toutes les disciplines. En peinture, c’est arriver à du « photographique », mais choisir des sujets de merde. En maths, c’est être magistral en calcul rapide mais incapable de raisonner droit. En musique, c’est être monstrueusement habile de ses mains, mais n’utiliser cette habileté que pour jouer un classique 3x plus vite.
                    Oh bravo ! quelle technique ! Mais à quelle fin ?

                    En littérature, c’est faire du Céline ? j’ai même pas le souvenir que l’exécution était bluffante...

                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 octobre 14:00

                    @sleeping-zombie
                    Je parle de carences cognitives, je parle en pédagogue c’est tout. smiley


                  • Ruut Ruut 8 octobre 14:04

                    Collection Fleuve noir :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès