• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour la création d’une taxe « Microsoft »

Pour la création d’une taxe « Microsoft »

Tout comme il existe des projet de TVA sociale, voici une idée qui permettrait de résoudre en partie les concentrations d’entreprises et les positions dominantes sur les marchés, cette idée sera fortement critiquée car il s’agit d’une nouvelle taxe, en tout cas une déclinaison de la TVA.

La cible n’est pas anodine et j’utilise volontiers le terme de taxe Microsoft car c’est à mon sens l’exemple que l’on peut le mieux comprendre.

Aujourd’hui Microsoft par sa position sur le marché n’a pas de concurrent sur son système d’exploitation (pas encore de concurrent qui tienne la route pour le moment). Ainsi la firme de Seattle domine le marché et dicte sa loi. Plusieurs procès pour abus de position dominante (en mettant dans sa suite son navigateur internet explorer et windows media player) ont eu lieu avec à la clé des amendes en Europe et aux Etats-Unis.

Malgré sa loi anti-trust, les Etats-Unis n’ont pas démantelé Microsoft et l’Europe ne le peut pas. En devenant la référence, le "standard" sur le marché Microsoft s’est auto-protégée et s’assure ainsi une rente confortable (pas de dette et Bill Gates détient la première fortune du monde).

Si cette rente profite à Microsoft pourquoi ne profiterait-elle pas à d’autres sous forme d’une taxe, une taxe pour position dominante ?

Cette taxe ne vise pas seulement Microsoft, elle vise les entreprises qui sont dans un marché monopolistique ou oligolistique, bref sans réel concurrence.

Ainsi nous pourrions imaginer plusieurs niveaux d’actions selon les produits ou services en situation d’oligopole. L’Europe pourrait percevoir sur les produits Windows une taxe supplémentaire de 5% sur le prix hors taxe.

En France c’est sur la téléphonie mobile par exemple qu’une "sur-taxe" pourrait être prélevée sur chaque facture tant que la concurrence ne sera pas plus forte.

Nous pouvons imaginer plusieurs niveaux de taxation :

  • situation monopolistique en Europe ou sur un marché national : 5%
  • situation oligopolistique sur le marché européen : 3,5%
  • situation oligopolistique sur un marché national : 2%
Cette taxe sera (encore !) payée par les utilisateurs, par les consommateurs. Mais cela obligera les autorités, les consommateurs et les entreprises à trouver des solutions alternatives et à ouvrir le marché à la concurrence.

Autre avantage, dans un marché mondialisé, les capitaux réagissent plus vite que les autorités et une société peut migrer pour échapper par exemple à une loi anti trust. Avec cette taxe la société peut rester en Europe, en France, aux Etats Unis, mais verra ses produits sur-taxés.

Enfin ces taxes devront être utilisées pour financer des programmes de recherche et développement au niveau européen ou national.

Sur un marché libéral les autorités se doivent de réguler les marchés pour que la concurrence s’exerce. En ce sens les Etats ou l’Union Européenne sont à même de taxer pour financer de l’innovation. Nos factures d’électricité pourraient être taxées avec un reversement de ces taxes pour des programmes de recherches et développement d’énergies renouvelables.

J’espère que cette petite réflexion nous amènera à développer et à promouvoir cette idée.


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (95 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 28 mars 2007 11:29

    Pourquoi créer des taxes qui existent déjà sous une forme ou une autre ?

    Ensuite,Microsoft comme d’autres sociétés investissement énormément d’argent,car pour eux,l’investissement d’aujourd’hui ,ce sont les bénéfices de demain

    « Enfin ces taxes devront être utilisées pour financer des programmes de recherche et développement au niveau européen ou national. »

    La meilleure solution d’un Etat moderne,qui veut financer de la recherche et du développement doit déjà commencer par réduire sa masse salariale ,car le budget de l’Etat c’est plus (+) de 40 % du budget et qu’il n’y a plus d’argent pour investir.


    • (---.---.39.132) 28 mars 2007 11:39

      « Ensuite,Microsoft comme d’autres sociétés investissement énormément d’argent,car pour eux,l’investissement d’aujourd’hui ,ce sont les bénéfices de demain »

      mais biensûr, vous faite preuve de naiveté ou de peu de connaissance de l’histoire de cette société qui n’a jamais innové mais s’est toujours contenté de racheté les technos intéressante et de couler les concurents...

      Il faut que les états interviennent pour casser ce monopole qui limite la création et qui tue toute concurence..

      Par ailleurs cette entreprise bafoue nos lois tous les jours sans que personne ne s’en offusque :

      http://www.detaxe.org


      • Avatar (---.---.11.61) 28 mars 2007 11:45

        A l’auteur,

        Encore une taxe de plus à payer par le consommateur !!!

        Je suis contre et préfererai que les amendes pour situation de monopole soient décuplées :

        Hier elles étaient de 0.5 millions d’euros par jour pour Microsoft, ce qui est loin d’être suffisant !!!

        Et même si aujourd’hui on est passé à 3 millions d’euros/jour, cela ne fait même pas frémir Bill Gates...

        http://www.liberation.fr/actualite/economie/238131.FR.php?rss=true

        J’ai bien bossé moi dans un grand magasin de meuble suédois (made in asia smiley) qui ouvrait illégalement tous les dimanches depuis des années et qui payait 50 000 Frs d’amende par dimanche ouvrés.

        Je vous assure qu’il faisait le chèque sans problème et offrait le café+croissant à l’huissier qui venait constater le délit dominical. smiley

        Mon idée serait une amende énorme, mais à payer obligatoirement en action de la société concernée.

        Au bout d’un moment, la peur de perdre plus de 50% des parts les feraient certainement réagir !!!

         smiley


        • Guiom (---.---.56.130) 28 mars 2007 13:44

          Tout à fait d’accord. Sauf sur un point : pourquoi en actions ? Si l’amende ne fait pas frémir le contrevenant, c’est sans doute parce qu’elle n’est tout simplement pas assez élevée. Je me rappelle mon prof de droit pénal à la fac qui disait, en introduction de son cours « une loi est une mauvaise loi par définition si son application ne résoud pas le problème ».

          En actions, ça veut dire que des administrations deviendraient potentiellement propriétaires de ces entreprises. Imaginer que l’Etat français puisse avoir une voix dans le conseil d’administration de Microsoft me paraît être de la fiction, et personne ne le souhaiterait, même au niveau des institutions françaises.

          Et puis enfin, pour réagir à l’article, il me semble que des alternatives fort capables (on commence à connaître le refrain : pas de virus sous linux, pas de défragmentation nécessaire car gestion intelligente de l’espace disque, etc). J’achète tous les mois un magazine qui s’appelle Linux Format (magazine anglais mais doit avoir son homologue en France). Chaque numéro est accompagné d’un « Live-CD », qui permet de tester des OS (l’équivalent de Windows) sans rien installer, donc sans risque aucun pour son pc. Le mois dernier : 2 distributions (Knoppix et Man,driva). Ce mois-ci, 3 distributions : Fedora Core 6, OpenSuse et un autre dont j’ai oublié le nom. Il est sans doute un pas qu’il faut franchir, la peur de l’inconnu y est pour quelque chose. A chaque fois ces distributions sont livrées avec tout ce qui faut pour vivre en indépendance logicielle. Suites bureautiques, logiciels pour faire tout et n’importe quoi comme monter des films, gérer sa bibliothèque pour son iPod...

          Donc il existe des alternatives sérieuses. La différence se situe plutôt au niveau des investissements marketing que peut se permettre Microsoft et pas ses concurrents.

          Enfin, si vous pensez passer à Vista, sachez qu’aucun pc ne supporte entièrement le système pour faire tourner Aéro, la seule innovation majeure du produit. En revanche, il y a un certain nombre de possibilités offertes par chacune des distributions Linux. Je pense à la toute nouvelle Beryl qui tourne avec Knoppix. Aéro peut aller se rhabiller. Et ça tourne naturellement sur mon pc portable, 256Mo de RAM, pas de carte graphique...


        • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:00

          Je suis d’accord sauf qu’aujourd’hui la puissance de Microsoft lui permet de faire trainer les procès etc... problèmes de juridiction et puis le droit Chinois...

          Donc sur le fond d’accord avec vous. Mais dans la réalité difficile, c’est donc l’un des moyens le plus « judicieux » à mes yeux pour lutter contre les monopoles. Et ça n’empêche pas de poursuivre.


        • (---.---.1.197) 28 mars 2007 11:50

          Juste une petite rectification : Microsoft a des « concurrents qui tiennent la route », voire même qui commencent à s’imposer dans certains domaines, notamment les serveurs web sur lesquels vous naviguez... C’est pas parce que les boites qui ont besoin d’être informatisées se laissent fournir du matériel Microsoft (dont certaines ont besoin, mais pas toutes) qu’il faut penser qu’il n’y a pas de concurrents qui tiennent la route...


          • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:03

            Mouais, je connais plei de secteurs où les monopoles justifient le fait qu’il y a des concurrents qui tiennent la route. Mon navigateur Mozilla est très bien, mais vous n’avez pas encore la puissance marketing pour concurrencer le lobbying de Microsoft...


          • Ltd (---.---.240.117) 28 mars 2007 11:53

            132, vous ramenez le débat sur un autre sujet que celui proposé me semble-t-il... On n’en a pas fini avec les détracteurs de M$.

            Il y a quand meme un point où je suis d’accord avec vous, l’auteur fait preuve d’une certaine naïveté : Cette taxe, qu’est ce que ca change ? +5% sur le prix final, à part sucrer le consommateur, ca fera rien bouger du tout à mon avis. Je vois pas en quoi ca inciterait vraiment les concurrents à débarquer : ceux qui existent sont gratuits !!!

            On ferait mieux de « forcer » MS à respecter les baffouements les plus évidents (IE, WMP...) et surtout, surtout, empêcher le plus gros des scandales dès maintenant : le principe de la vente liée (on peut dire forcée). Cette seule mesure permettrait aux utilisateurs sommés de choisir un OS de le faire eux-mêmes et permettrait un peu plus de concurrence.

            D’ailleurs DELL se dit qu’il serait pas bête d’investir ce créneau en premier : le prix de vente des machines baisserait fortement sans OS (à leur avantage), et si ca marche ca se répandra comme une trainée de poudre. Après libre à chacun de commande son Vista si c’est ca qu’il veut.

            Nul ne dit qu’il n’y a pas + de 80% des péquins qui prendrait quand meme leur bon vista familial, mais au moins ca se ferait dans le cadre législatif normal.


            • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:11

              Mais les entreprises en monopole se sucrent sur votre dos, je n’ai pas les chiffres sous la main mais le bénéfice réalisé sur les ventes montrent clairement que Microsoft vit d’une rente confortable...

              Donc s’il y a une TVA en plus il y a de fortes chances que le prix HT baisse.


            • ade (---.---.194.207) 28 mars 2007 11:56

              Le meilleur moyen de casser cette position dominante, c’est de casser les abus qu’elle entraîne : vente liée systématique avec les PCs neufs (alors que d’autres OS existent, et pas seulement Linux ou BSD, mais aussi SkyOS, BeOS, Syllable, etc.), difficulté de se faire rembourser son Windows, peu de choix chez les distributeurs (pas de Mac au Auchan du coin), formats de fichier / protocoles fermés...

              L’établissement (et surtout le respect) d’une règlementation plus stricte concernant la vente liée serait un début (pour que j’ai clairement le choix de prendre une Mandriva plutôt qu’un Windows au Auchan du coin, et que je voie la différence de prix). Il serait bon que la règlementation oblige aussi au moins l’ouverture / la transparence des formats de fichiers & protocoles (personne n’oblige à ouvrir le code et à faire de l’open-source, mais une concurrence saine impose que les formats de données soient ouverts). Pas de format ouvert => pas d’importation en Europe !

              Dans certaines niches (je pense par exemple au réseau social santé), l’accréditation coûte la peau des fesses. Résultat : pas moyen de faire accréditer un logiciel pour mes parents kinés (alors que j’ai toutes les compétences pour le programmer et qu’aucun logiciel n’existe sous Linux).

              Enfin, doper / subventionner quelques-peu certains logiciels libres (à l’instar du google summer of code) est aussi un excellent moyen de voir les choses avancer et d’avoir des concurrents libres crédibles. ça ne coûterait pas très cher à l’état par rapport au service rendu (de plus, autant faire bosser nos ingénieurs plutôt que de les payer aux ASSEDICS et laisser partir nos capitaux aux US !!!)


              • (---.---.140.77) 28 mars 2007 18:05

                «  »L’établissement (et surtout le respect) d’une règlementation plus stricte concernant la vente liée serait un début (pour que j’ai clairement le choix de prendre une Mandriva plutôt qu’un Windows au Auchan du coin, et que je voie la différence de prix).«  »

                A mon avis la différence de prix sera minime car la version windows OEM est loin d’être facturée au prix de la version « boîte ». Pour preuve, à l’heure actuelle on trouve des PC avec Vista à moins de 500 €, alors que Vista home familiale en boîte est vendue environ 250 € !!!

                De plus la suprématie de Microsoft n’est pas prête d’être remise en cause vu que le nombre d’utilisateurs lambda et d’acheteurs de PC (tournant autour de 95 %) ne savent pas qu’il y a d’autres alternatives !

                De plus pour les entreprises, changer d’OS et de logiciels nécessiterait un coût en formation du personnel, une réticence et une adaptation de celui-ci.


              • seb59 (---.---.180.194) 28 mars 2007 12:10

                Ridicule.

                Microsoft travaille, innove et investi. Son patron est un genie et un visionnaire.

                Personne n’empeche d’autres entreprises de faire des produits aussi ambitieux, moins chers, plus rapides et meilleurs.

                Mais les concurrents sont moins bons ou n’ont pas la puissance commerciale necessaire.

                Ca s’appele le commerce.


                • Guiom (---.---.56.130) 28 mars 2007 13:56

                  - Microsoft travaille : vrai. Ils ont repoussé Vienna à 2009 car ils étaient obligés de sortir leur mise à jour SP2. Vista n’est donc qu’une version à peine améliorée, de l’aveux de Microsoft, de XPSP2. Mais comme il faut tenir les accords commerciaux et faire les 250.000.000.000 de dollars de bénéfices prévus pour les constructeurs, ils nous ont pondu leur interface Aéro,qui demande des caractéristiques techniques telles que tout le monde va devoir réinvestir dans du matériel.

                  - Microsoft innove : ah bon ? Ah oui, la réorganisation des onglets dans office 2007, ça a dû leur coûter des dizaines d’euros. Aéro... sans commentaire. Sinon... C’est vrai qu’ils investissent côté sécurité : il faut bien travailler pour remplir toutes ces failles de sécurité. Produire entre 3 et 20 mises à jour par semaines, c’est de l’innovation.

                  - Microsoft investit : oui on est tous d’accord. Louer la Défense, c’est pas à la portée de tout le monde, de même que s’offrir des « reportages » publicité sur les chaines nationales.

                  Donc ce n’est pas si ridicule. Les ventes de Vista sont si déplorables que Microsoft vient de baisser les prix de 10%. C’est quand même un signe que l’investissement marketing ne suffit pas, non ?


                • seb59 (---.---.180.194) 28 mars 2007 17:15

                  Vista une mise a jour de xp ? Bien sur ! Comme XP etait une mise a jour de win 98, lui meme un mise à jour de win 95. Qui est basé sur le noyau Win31/msdos !

                  Et alors ? Que propose les autres ?

                  Du libre, oui ok. C’est un choix

                  Du beos : bof Du mac : bof

                  Ibm a laché le morceau des OS , comme les autres.

                  Microsoft n’a plus de concurrent, car les autres ne veulent pas investir dans le logiciel (fortement piraté, donc rentabilité faible).


                • Franckito (---.---.189.178) 29 mars 2007 10:37

                  Ca s’appelle le commerce. Et le commerce est régi par le code du commerce et de la concurrence. Si la loi était appliquée, Windows ne serait pas obligatoirement vendu sur tout PC de marque. Ca s’appelle du racket.

                  http://www.detaxe.org


                • Forest Ent Forest Ent 28 mars 2007 12:11

                  Il me semble que cette taxe serait ajoutée au prix sans résoudre le problème du monopole.

                  Il faut bien sûr lutter contre les abus de position dominante, mais le cas de Microsoft est au delà : c’est un monopole de fait. Il n’y a par exemple que peu de jeux sous linux. Et avec le HDCP, la HD risque fort d’être interdite aux linuxiens.

                  Je rappelle que notre constitution dit ceci (neuvième alinéa du Préambule de 1946 rappelé par la Constitution actuelle) :

                  « Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité ».

                  Je sais que ça surprend et choque, mais je le répèterai : selon notre constitution, windows doit être « nationalisé », c’est à dire librement utilisé gratuitement par tous. Ou bien interdit.


                  • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:16

                    Et comme l’entreprise est américaine...

                    Voilà donc une réponse de plus à ma proposition.

                    Mais sinon je suis d’accord sur le fond


                  • (---.---.1.197) 28 mars 2007 12:16

                    @seb59

                    « les concurrents sont moins bons » Je suppose que tu n’as jamais travaillé que sous Windows, ou alors tu n’as vraiment pas chercher à aller plus loin avec un autre OS...


                    • seb59 (---.---.180.194) 28 mars 2007 17:19

                      Ben si, justement, je travaille sur de nombreux systemes : gros, mini, micro (libre ou pas).

                      Et je fais de l’informatique depuis plus de 20 ans, donc j’ai pas à me plaindre de mon niveau. smiley

                      Les logiciels de microsoft sont tres corrects pour la plupart des usages et pour le grand public.


                    • (---.---.91.53) 28 mars 2007 17:47

                      Les solutions linux sont aussi correctes pour la plupart des usages (traitement de textes, musique, films, web) et bien moins onéreuses, plus sécurisées et qui n’enrichissent pas d’entreprise US !!


                    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 18:15

                      La retouche photo et le montage video sous Linux c’est quand même pas le top !!

                      Pour l’instant, rien ne vaut photoshop et Première sous MAc ou Windaube !!!


                    • (---.---.197.6) 29 mars 2007 09:25

                      Grave erreur !!!


                    • (---.---.210.145) 28 mars 2007 12:49

                      Oui, pour mon cas personnel comme pour beaucoup d’autres, les concurrents sont moins bons, non pas qu’ils soient intrinsèquement inférieurs mais ils ne peuvent pas faire tourner les logiciels que je souhaite utiliser.

                      Pour ma part, Solidworks, autocad, etc

                      Et je ne vous parle même pas des applications plus spécifiques, par exemple dans l’industrie où la majorité des machines à commandes numériques ne sont livrées qu’avec des programmes sous windows.

                      Quant aux jeux...


                      • (---.---.41.91) 28 mars 2007 17:37

                        « Oui, pour mon cas personnel comme pour beaucoup d’autres, les concurrents sont moins bons, non pas qu’ils soient intrinsèquement inférieurs mais ils ne peuvent pas faire tourner les logiciels que je souhaite utiliser.... »

                        Oui tu le dis très bien : « mon cas personnel ».

                        Le problème c’est que pour mon cas personnel une distribution linux me suffit.

                        Donc dans ton cas personnel tu choisis et tu payes MS Windows tes logiciels et tes jeux.

                        Dans mon cas personnel j’achète une machine vierge et j’installe ma distribution Linux et je ne payes pas MS Windows et autres logiciels.

                        Est-ce possible actuellement ! NON !

                        La liberté de choix. C’est tout ce que l’on demande.


                      • (---.---.140.77) 28 mars 2007 18:24

                        «  »Le problème c’est que pour mon cas personnel une distribution linux me suffit.«  »

                        Le problème, c’est que les utilisateurs avertis comme toi ne doivent pas représenter plus de 2 % du marché !!!

                        Dans la MAJORITE des cas Windaube fait parfaitement l’affaire et il couvre la majeur partie des applications que ne peuvent prétendre les distributions. Et je ne parle même pas des problèmes de compatibilité périphériques et autres drivers exotiques !!!

                        Moralité, malheureusement, windaube n’a pas vraiment de concurrent sur le terrain du multimédia !


                      • (---.---.140.77) 28 mars 2007 18:26

                        «  »Dans mon cas personnel j’achète une machine vierge et j’installe ma distribution Linux et je ne payes pas MS Windows et autres logiciels.

                        Est-ce possible actuellement ! NON !«  »

                        Bien sur que si... C’est possible. Si tu montes ton PC toi même, tu es libre d’installer l’OS que tu veux !!!


                      • (---.---.91.53) 28 mars 2007 18:55

                        @ 35.140.77

                        Le code de la consommation interdit la vente liée de biens et de services. Cette loi n’est pas appliquée, mais obliger d’acheter windows (et autres logiciels) avec chaque ordinateur, ne pas même informer de la part du coût de windows (et co.) dans le prix de l’ordinateur, et ne pas informer les clients sur les conditions de licence de windows (et co.) est interdit par la loi. Cette loi n’est pas appliquée dans ce cas précis, et l’Etat semble moins pointilleux sur le respect de cette loi que sur le non-paiement des titres de transport... La loi n’est pas la même pour tous.

                        C’est complètement débile d’obliger microsoft à fournir une version de windows sans le media player, on ferait mieux de s’attaquer aux vrais problèmes...

                        Et même si la vente liée n’était pas illégalle, si je veux acheter un ordinateur portable ? Je ne peux pas construire mon propre portable, donc je suis obligé de payer windows.

                        Dernière chose : le CLUF de windows indique que si on ne veut pas se servir de l’OS, on peut se le faire rembourser, mais dans la pratique ce n’est possible que par voix de justice et ça ne marche même pas à tous les coups. Ils sont même pas capables de respecter leurs propres contrats...


                      • (---.---.215.137) 28 mars 2007 19:16

                        Le problème, c’est que les utilisateurs avertis comme toi ne doivent pas représenter plus de 2 % du marché !!!

                        Dans la MAJORITE des cas Windaube fait parfaitement l’affaire et il couvre la majeur partie des applications que ne peuvent prétendre les distributions. Et je ne parle même pas des problèmes de compatibilité périphériques et autres drivers exotiques !!!

                        Avec un Windows pre-installé, pourquoi pas.

                        Avec un GNU/Linux pre-installé aussi d’ailleurs.

                        Quel utilisateur non-averti achete un PC sans OS et une jolie boite Windows pour l’installer ?

                        Le probleme n’est donc pas si Windows ou GNU/Linux c’est plus simple pour l’utilisateur non-averti, le probleme c’est la pre-installation : un GNU/Linux pre-installé est aussi simple d’utilisation qu’une machine Windows : c’est juste qu’il faut cliquer sur « Firefox » au lieu de « Internet Explorer » et « OpenOffice.org » au lieu de « Word ».


                      • (---.---.197.6) 29 mars 2007 09:40

                        Là aussi , grave erreur, il existe au moins trois logiciels (deux allemands et un hongrois) superieurs à solidworks ,et bien plus pour ce qui concerne Autocad (tiens on a là aussi un piratage, les concepteurs d’autocad étant des étudiants allemands et néerlandais ayant fait un petit « stage » à l’université de Liévain) . Pour ce qui est du contrôle numérique des machines allez faire un tour chez le « plombier » polonais !

                        Quant aux jeux , je ne suis pas utilisateur mais j’ ai néanmoins réussi à convaincre mes petits enfants ( dont 2 informaticiens ) que linux n’avait rien à envier à windows : avez vous suivi l’évolution des simulateurs de vol ? savez vous que les « pros » de ce domaine ont changer leur fusil d’épaule ( c’est la cas de le dire ! )


                      • énrico (---.---.62.43) 28 mars 2007 13:16

                        Ne vaudrait-il pas mieux simplement appliquer la loi, et faire payer une amende à tout fabricant d’ordinateur qui n’offrirait à la vente que des produits liés (Ordinateur + logiciel(s)). Bien évidemment, le fabricant n’aurait plus qu’à répercuter cette amende aux fabricants de logiciels concernés, pour l’essentiel Microsoft. Le produit de ces amendes pourrait être affecté au soutien du logiciel libre.


                        • (---.---.91.53) 28 mars 2007 15:20

                          Le problème c’est que les constructeurs ont des accords avec microsoft : ils paient les licences moins cher si ils fournissent windows avec toutes leurs machines...

                          C’est ce genre de pratiques, qui semble légale à première vue, qui casse la concurrence et renforcent le monopole de microsoft.


                        • Aldoo Aldoo 28 mars 2007 16:44

                          Euh, jusqu’à preuve du contraire, la loi prime sur le contrat !


                        • (---.---.91.53) 28 mars 2007 17:45

                          Et bien la preuve, on la trouve dans les faits : essaie d’acheter un ordinateur à carrefour et de te faire rembourser windows...

                          Je suis contre la vente liée OS/PC, je suis d’accord avec toi : la loi est plus forte qu’un contrat (sinon elle ne servirait à rien) mais dans les faits, en France, quand on achète un PC dans un magasin, on n’a pas d’autre choix que de payer windows (et d’autres logiciels pourris), on ne peut même pas demander la licence de ces logiciels, et si on demande le prix, on s’entend souvent répondre que c’est cadeau, gratuit avec l’achat de l’ordinateur !! Si on insiste pour ne pas avoir windows, le vendeur répond souvent que l’ordinateur ne peut pas fonctionner sans(!)

                          Tout ceci est une aberration, et c’est dû à la non-information ou désinformation à tous les niveaux ! L’utilisation d’un shell linux pour lancer quelques commandes n’est vraiment pas compliquée, on devrait apprendre ça à l’école, en un mois c’est réglé, et déjà on partirait sur des bases saines. Mais au lieu de ça on laisse microsoft faire des interventions dans les écoles pour dire que le piratage c’est mal, et que la seule soution pour ne pas pirater c’est de payer les licences microsoft ! si ça n’est pas de la désinformation, je me demande ce que c’est ! On laisse aussi microsoft offrir (?) des logiciels aux étudiants des grandes écoles , pour créer une base de futurs utilisateurs ! C’est comme ça qu’on se retrouve avec des ingénieurs informatiques qui ne savent pas ce qu’est Linux ! (vécu)

                          Bref, moultes pratiques qui semblent tout à fait saines au premier abord, voire même philantropiques (gentil bilou qui offre ses logiciels aux étudiants en rognant sur ses bénéfices !), mais qui ne visent qu’à capturer des futurs utilisateurs. Cette capture se base sur un grand principe : moins l’utilisateur s’y connait en info, moins il est susceptible d’aller voir ailleurs !


                        • (---.---.140.77) 28 mars 2007 18:28

                          Quelle loi. Les lois sont faites pour être détournées... Surtout dans le bizness !!!


                        • (---.---.91.53) 28 mars 2007 19:00

                          Puissante réplique. Alors dans ce cas, c’est de bonne guerre de pirater windows, ils devraient pas se plaindre... D’ailleurs ils se plaignent pas, ça fait une bonne base de futurs clients (ou de prisonniers)


                        • trevise (---.---.23.8) 28 mars 2007 14:21

                          Une telle taxe poserait deux problèmes :
                          - elle serait payée au final par le consommateur, comme toutes les taxes.
                          - surtout, elle pose un problème de légalité. Ou Microsoft est coupable de monopole, et dans ce cas il doit être condamné (et il l’est). Ou Microsoft n’est pas coupable de monopole, et dans ce cas, pourquoi lui faire payer une taxe sur le monopole ?

                          La seule solution viable consiste à :
                          - condamner les entreprises qui abusent de leur position dominante. L’UE doit aller encore plus loin dans ses condamnations.
                          - interdire la vente liée. L’OS ne pourra être que proposé en option, et au prix normal du commerce (le même que l’on payerait si on l’achetait à part, éventuellement en OEM). Le consommateur saurait alors ce que lui coute Windows.
                          - soutenir le logiciel libre par un investissement massif de l’administration. Trois avantages : on réalise à terme d’énormes économies, on garantit l’indépendance, la pérennité et l’interopérabilité, on soutient des entreprises européennes plutôt qu’US (SSLL qui travailleront à adapter les logiciels et à les maintenir).

                          Il est à noter que l’administration française s’engage de plus en plus dans cette voie, avec le nouveau référentiel Général d’Interopérabilité qui est clairement favorable aux logiciels libres et aux formats ouverts.


                          • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:24

                            L’argument sur la légalité de la taxe me parait recevable... mais comme je l’ai écris précedemment la puissance de Microsoft ou d’autres lui permet de faire languir les consommateurs et finalement son amende c’est nous consommateur qui la payons aussi.

                            Cependant il n’y a pas de culture antitrust en France, au contraire, c’est à mon avis cet écueil qui est le plus fort.Enfin la position dominante n’est jamais condamnée, c’est l’abus qui est condamné... Donc la situation de monopole peut se mesurer simplement et une surtaxe peut être mise en place pour favoriser l’émergence de nouveaux concurrents. A l’époque cela ressemblait pour certains produits aus droits de douanes...


                          • Guillaumes Desportes (---.---.132.169) 28 mars 2007 14:22

                            Comme ça on paiera le logiciel encore plus cher, merci m’sieur !

                            Au fait, la poste, c’est bien un monopole d’état ? Vite, une taxe spéciale sur les timbres !


                            • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:26

                              Non car la poste est nationalisée... Et au pire si elle a une obligation de service public il faut en discuter...


                            • arturh (---.---.119.98) 28 mars 2007 14:38

                              Taxons les privilèges indécents des employés d’EDF qui profitent honteusement de leur situation de monopole !


                              • arturh (---.---.119.98) 28 mars 2007 14:52

                                C’est bien français comme raisonnement : j’ai une idée : créons un impôt...

                                Comme disait je ne sais plus qui : on sème des impôts et on récolte des fonctionnaires.

                                Le discours antilibéral n’en finit pas de se caricaturer. A vue de photo, l’auteur à l’âge de Bill Gates. Est ce qu’il se souvient de ce qu’il faisait en 1976 quand Bill Gates inventait, avec quelques autres, l’industrie informatique/numérique, dans l’incompréhension générale ?

                                A cette époque là, grâce aux taxes et impôts, l’Etat Français avait instauré un quasi monopole sur l’industrie informatique. Ah ! Le Plan calcul, c’est comme l’URSS pour beaucoup, c’était le bon temps !

                                Résultat, plus de 20 ans de retard et des étatistes attardés qui crient : « des taxtes, des taxes ! ».


                              • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:30

                                Arthurh

                                Dommage de faire plus vieux...

                                En 1976 je sortais tout juste du bac à sable...

                                Votre remarque sur les taxes est tout à fait juste, cette nouvelle taxe ne peut se faire que si il y a une réforme du système fiscal pour élimnier d’autres taxes et rendre le système plus juste.

                                Le libéralisme nécessite de la régulation l’arme fiscal est un moyen de le faire


                              • (---.---.215.137) 28 mars 2007 14:56

                                Microsoft a un marché captif et il le sait.

                                Plutot que de taxer les produits Microsoft, ne faudrait-il pas plutot rendre obligatoire, pour l’administration et les services publics, l’utilisation de format ouvert, tel que OpenDocument (*) ?

                                Les solutions alternatives et ouvertes, telles que OpenOffice.org, seraient ainsi sur un pied d’egalite avec la solution proprietaire MS Office.

                                * : pour rester dans le sérieux, merci de ne pas parler de « OpenXML »


                                • popol (---.---.6.37) 28 mars 2007 21:43

                                  Il faut nationaliser MicroSoft France. Cela m’étonne que Ségolène et Bayrou n’aient pas eu cette brillante idée.


                                • pragma (---.---.198.70) 28 mars 2007 15:38

                                  Jalousie, quand tu nous tiens...

                                  Si Windows avait été le bébé du Plan Calcul, je doute qu’on se pose ce type de questions... Il est vrai que, dans certains milieux, on considère que seul l’Etat a le droit de réussir !

                                  Pourtant, le bilan réel des entreprises d’état, malgré leur situation de monopole, est en général catastrophique ! Faut-il évoquer à nouveau le Crédit Lyonnais, la SNCF, qui est un scandale permanent, EDF-GDF, qui maquillent leurs comptes depuis toujours... ? Des taxes : ne croyez-vous pas qu’on en paie déjà assez sous forme de subventions et de renflouements chroniques de ces tonneaux des Danaïdes nationaux ?

                                  Aux dernières nouvelles, Microsoft paie ses impôts (et qui en profite, sinon les états ?). Il est regrettable qu’il ait pu se mettre en position délicate vis à vis des règles de concurrence, et il est normal qu’il paie les amendes qui ont été infligées (au fait, à qui paie t’il ?)

                                  Reconnaissons cependant que B.Gates et son équipe ont réussi à développer des systèmes qui ont permis une explosion des échanges d’information, et de la productivité, grâce à une sorte d’espéranto informatique que tout le monde connaît, Chinois compris. Rien n’empêche qui que ce soit, et il y a de nombreux projets, de proposer autre chose ! Rien n’empêche que d’autres réussissent, s’ils sont meilleurs !


                                  • (---.---.215.137) 28 mars 2007 16:33

                                    Rien n’empêche qui que ce soit, et il y a de nombreux projets, de proposer autre chose ! Rien n’empêche que d’autres réussissent, s’ils sont meilleurs !

                                    Ben si justement : les proces (perdus par Microsoft) pour abus de position dominante, et la vente liee (illegale) montrent que Microsoft ne « joue pas le jeu ».

                                    Avec les formats fermés (.doc, .xls, etc.), le marché reste captif.

                                    Beaucoup d’administrations, entreprises, particuliers voudraient bien de plus utiliser MS Office mais ils restent captifs des formats fermés. Meme si OpenOffice.org (et autres) est tout-a-fait utilisable, il n’est pas 100% compatible avec les formats fermés et non publiés (le reverse ingeneering n’est pas parfait).

                                    La solution ?

                                    L’utilisation de formats ouverts, utilisables par OpenOffice.org *et* MS Office. Le choix du logiciel sera ainsi guidé par sa valeur et son prix, et non plus par obligation.


                                  • Yann Riché Yann Riché 30 mars 2007 22:45

                                    Mais il ne s’agit pas de l’Etat sinon... ce sont les autres pays européens qui nous demanderaient d’agir...

                                    La réussite ne me gêne pas mais la situation de monopole oui surtout quand ce monopole ce qui est le cas de nombreuses situations de monopoles ne permet pas l’émergence de concurrents nous payons trop chers... sans contrepartie supplémentaire pour ce « surprix ».


                                  • troll (---.---.82.131) 28 mars 2007 15:43

                                    article ridicule ! je ne sais pas si cet article est cense pondere par la gauche un article du meme auteur aujourd’hui aussi sur avox mais cette proposition est stupide...

                                    les alternatives a microsoft existent et sont meme dans pas mal de cas bien superieures et tres souvent gratuites !... alors si les gens veulent persister a acheter du grosoft et bien tant pis pour eux... ce n’est pas la faute de grosoft...

                                    le vrai scandale, c’est plutot la vente liee : les gens sont forces d’acheter du grosoft dans les magasins, ca c’est une honte... alors plutot que de vouloir imposer encore une taxe et une couhe juridique en plus faisons SIMPLE : interdisons la vente liee.


                                    • (---.---.91.53) 28 mars 2007 16:14

                                      Mais c’est déjà interdit !! Mais on n’applique pas la loi, à cause de mégoteurs qui considèrent que demander à ne pas payer windows avec un ordi revient à essayer d’acheter une voiture sans moteur, alors que le PC est un bien matériel, et que windows n’est qu’un service : on n’achète pas un objet, on paie une licence, un droit d’utiliser le logiciel, droit qui est d’ailleurs de plus en plus restrictif (une licence oem n’est valable que sur l’ordinateur qui a été acheté avec, si vous changer de carte mère, la licence n’est plus valable et il faut repayer) Je pense que si les gens étaient un peu plus informé du prix de windows et de ces conditions de vente, ils auraient peut-être tendance à réfléchir avant d’acheter, et si microsoft est si sûr que son produit est merveilleux et surpasse tous les autres, il ne doit pas craindre que le public soit un peu mieux informé...

                                      Bref, faisons appliquer les lois qui existent déjà. Pour réclamer cela, il existe une pétition :contre le racketiciel soutenue par l’april Signez-la et faites la signer !! ça marchera sûrement mieux qu’une taxe ou une amende (qui a le même effet qu’une taxe, regardez la différence de prix de vista entre l’europe et les USA, ce sont les acheteurs de vista en europe qui paient l’amende de microsoft !)

                                      Mais c’est quand même aberrant de devoir faire une pétition pour que les lois soient appliquées !


                                    • (---.---.167.124) 28 mars 2007 16:14

                                      Sous prétexte de dénoncer le monopole de M$ vous le renforcez en utilisant son vocabulaire « standard de fait ». Commencez par réformer votre vocabulaire avant de vouloir légiférer. Le seul standard connu à ce jour (norme iso) est celui de l’open document. Il existe aussi des centaines d’autres standards qui vous permettent de lire ces quelques lignes et qui n’ont rien à voir avec M$. Renseignez vous !!!


                                      • frederic9 (---.---.232.32) 28 mars 2007 17:36

                                        Excellente idée cette taxe « Microsoft », qui sera payée.... par le consommateur français !

                                        Ensuite, il ne restera plus qu’à créer une taxe « La Poste », une taxe « SNCF », une taxe « Sécurité Sociale », une taxe « EDF », une taxe « GDF », etc.etc.

                                        Contribuables, à vos poches.

                                        Nous avons affaire à des voleurs. Et les voleurs ne sont pas chez Microsoft : Ce sont de bons français. Des pillards.


                                        • (---.---.143.184) 28 mars 2007 17:39

                                          Ben moi, j’ai 68 ans et depuis une dizaine d’années j’utilise LINUX-MANDRIVA. Et ça me coute rien d’une part et j’ai pas besoin d’antivirus (sauf celui que me paye la sécurité sociale vers le mois d’octobre de chaque année pour m’éviter de chopper la grippe) d’autre part, et je peux sans problème échanger des fichiers images, des textes des tableaux etc avec ceux qui paient le gras Bill Gates pour la même chose et qui en plus sont incapables de configurer à leurs gouts leurs propres micros. Et tous ces benets qui ne supportent pas les monopoles (de France Télécom, de GDF, de EDF etc) acceptent celui de Microsoft et de filer leurs euros à cet américain miséreux. Sainte connerie priez pour eux car ils ne savent pas ce qu’ils font.


                                          • herve33 (---.---.187.101) 28 mars 2007 23:24

                                            Le problème avec Linux , ce sont les jeux , pour le reste , absolument d’accord , ce système est bien plus fiable , sécurisé , et performant que Windows . Notamment les dernières versions d’Ubuntu . En plus , il existe des CD ( DVD ) Live qui permettent de booter et d’utiliser ce système avec une panoplie de logiciels sans rien intaller sur le disque . Seul défaut , c’est un peu lent à cause de l’utilisation de ( DVD ) CD .


                                          • verbatim (---.---.197.6) 29 mars 2007 09:18

                                            Vous avez plus de cinq ans de retard sur Linux , allez donc voir sur Ubuntu 7.04, ou même 6.10, et peut-être que vos préjugés injustifiés tombés vous profiterez de l’informatique performante !!


                                          • labaule (---.---.252.249) 28 mars 2007 17:54

                                            De grace,arreter des nouvelles taxes.Ras le bol des taxations.De toutes facons il y en a trop et plus personne ne les paiera car il en seront dans l’impossibilite.


                                            • (---.---.140.77) 28 mars 2007 18:40

                                              En fait, c’est surtout les entreprises qui payent plein pot les licences Microsoft !!!

                                              Combien de copie illicites de Windows, office, etc. circulent chez les particuliers avertis !


                                            • borneo (---.---.149.75) 28 mars 2007 19:36

                                              super idée mais je propose une imposition de 100% sur les membres des parlements qui auront laissés de telles situations perdurées sans proposer une législation favorisant le rétablissement d’une saine concurrence. Par exemple la quasi impossibilité d’achetr un Pc portable sans son Virus Vista prechargé !


                                              • Joseph (---.---.214.248) 28 mars 2007 19:37

                                                C’est pas déjà assez cher comme ça ? Microsoft paye déjà beaucoup de taxes, et les consommateurs beaucoup (trop) de TVA.


                                                • Raph (---.---.5.110) 28 mars 2007 19:39

                                                  [QUOTE] « Est ce qu’il se souvient de ce qu’il faisait en 1976 quand Bill Gates inventait, avec quelques autres, l’industrie informatique/numérique, dans l’incompréhension générale ? ». [/QUOTE]

                                                  Tu veux surement dire, pendant que Bill Gates, après avoir racheté Qdos $10000 (http://fr.wikipedia.org/wiki/QDOS) le revendait $100000 à IBM.

                                                  Puis repompa (avec son collègue Steeve) la souris et la « fenêtre » sur ... Xerox (http://fr.wikipedia.org/wiki/Xerox)

                                                  Les vrais acteurs de l’info de cette époque ressemble plus au MIT, Berkeley, IBM...


                                                  • verbatim (---.---.197.6) 29 mars 2007 09:13

                                                    Et de plus avant de la racheter, pour éviter une condamnation plus lourde, il avait « pomper », ou pirater si vous préférer, cette société dans lequel il avait fait un stage de formation !!


                                                  • goc (---.---.58.81) 28 mars 2007 20:45

                                                    Desolé, mais si je partage l’analyse des mefaits monopoliste de billou, je ne suis pas du tout d’accord avec le principe d’une taxe et ce pour la raison suivante

                                                    on ne peut se baser sur un avis subjectif, pour determiner qui doit ou ne doit pas etre l’objet d’une taxe

                                                    Affirmer que telle entreprise est en position de monopole, est aussi dangereux que de pretendre que saddam hussein dispose d’armes de destruction massive

                                                    Cela ne tient que par des avis d’experts plus ou moins independants, et de politicien aux motivations souvent douteuses et dont l’avis sera proportionnel au dessous_de_table qu’il aura reçu, ou aux promesses de pouvoir qu’il en attend

                                                    et que dire des risques de manipulation des populations a coups de fausses informations

                                                    et je ne parle pas des lobbys, dont on ne doute pas un seul instant l’energie qu’ils depenseront pour leurs poulains


                                                    • Spinnaker (---.---.94.105) 28 mars 2007 21:25

                                                      Une seule solution PASSEZ SOUS LINUX.....(ceux qui critiquent ne connaissent pas) comme l’assemblée nationale en juin et tellement d’autres : Voir : http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?t=22494 PS : J’utilise souvent l’image suivante pour convaincre mes amis d’abandonner Windaube : 90% des utilisateurs d’ordi ont acheté très cher une Trabant blanche alors que 10% des utilisateurs ( nous les Linuxiens) roulont en Ferrari, Porsche, Bmw GRATUITES et de couleurs différentes smiley


                                                      • popol (---.---.6.37) 28 mars 2007 21:36

                                                        Vous n’avez pas fini avec votre ouverture à la concurrence ? Quels en sont les avantages ?

                                                        Vous imaginez un peu la pagaille si sur le marché des PC il y avait 10 vendeurs de systèmes d’exploitations différents, tous plus ou moins compatibles entre eux ?

                                                        Voulez-vous nous refaire le coup du 12 avec Windows ?

                                                        La concurrence n’est utile que dans certains cas et n’est pas un objectif universel à poursuivre. Il faut avoir un peu de discernement.


                                                        • verbatim (---.---.197.6) 29 mars 2007 09:07

                                                          Vous êtes vraiment à coté de la plaque, il faut connaître un minimum de chose sur le domaine étudié avant de vouloir généraliser à « l’universel ».


                                                        • cobus (---.---.19.108) 28 mars 2007 22:29

                                                          Foin d’une nouvelle taxe ( au fond, je m’en f..., je suis sous linux ) mais comme vous écrivez « Sur un marché libéral les autorités se doivent de réguler les marchés pour que la concurrence s’exerce » si on commençait par appliquer la loi interdisant la vente liée comme l’ont rappelé ads et queques autres


                                                          • moebius (---.---.58.168) 28 mars 2007 23:50

                                                            Youpi ! une nouvelle taxe, quel inventivité !


                                                            • Le vénérable du sommet (---.---.10.251) 29 mars 2007 00:37

                                                              En premier lieu, je rappel que ms Windows ne s’achète pas. On loue le droit de l’utiliser. Le problème de la vente liée n’est donc pas seulement le manque de choix. C’est aussi le fait que l’on vend en même temps un produit et un service qui contractuellement n’ont strictement rien à voir.

                                                              Le problème des formats est en train de se résoudre petit à petit et partout dans le monde. La France est le premier pays en Europe à s’y intéresser vraiment. Mais des décisions comme le RGI ont déjà été prisent dans beaucoup de grands pays dans le monde. certains particuliers ne comprennent pas l’importance de ceci car à leur niveau cela ne semble pas préoccupant. mais pour de grandes entreprises ou pour des états, le problème est très grave et pas seulement au niveau économique.

                                                              Bien sur, beaucoup de gens pensent que l’informatique moderne existe grâce à Microsoft, puissance marketing quand tu nous tiens !! Ceux qui s’y connaissent un peu dans l’histoire de l’informatique savent bien que Windows est un système plutôt médiocre et a eu toujours quelques retards sur la concurrence. Le seul talent de Bill Gates et consorts a été d’être là au bon moment et donc d’avoir eu la chance d’être en relation avec des clients pas trop regardants. Enfin ça, c’était au début parce que maintenant ça sent franchement le sapin ...

                                                              Les vendeurs d’ordinateurs même si ils s’appellent H.P ou Dell n’ont pas la puissance financière suffisante pour ne pas se plier au dictat de crosoft sur le prix des licences : « Si tu vend un système concurrent, tu paieras des prix plus élevé sur l’OEM !!! ». Heureusement la justice américaine veille au grain et permet donc à ces assembleurs/constructeurs de faire des incursions dans le monde du libre. Le vent tourne décidément.

                                                              Créer une taxe supplémentaire ne servirait à rien de plus que maintenant. L’UE se ferait du fric en plus sans pour autant vouloir résoudre le problème comme elle le fait déjà aujourd’hui avec des détails comme le média player ou i.e. Les minuscules amendes que paye Microsoft servent à créer des labos de recherches dont profitent Microsoft justement en distribuant des minables logiciels pour obliger les chercheurs sérieux à travailler dessus. De la « recherche & développement » à pas chère puisque sur le dos du contribuable européen donc /-)

                                                              J’avoue être fatigué de voir des services informatique de mairies et conseils généraux jeté des centaines de licences WindowsXP par an tout simplement parceque elles aussi subissent la vente liée. Microsoft est déjà dans mes impots nationaux et locaux et pour rien en plus !!!

                                                              Au fait, sur mon GNU/Linux à moi, Photoshop fonctionne à merveille (merci Wine) smiley


                                                              • arturh (---.---.119.98) 29 mars 2007 09:02

                                                                Exigeons de faire payer à Photoshop une taxe parce qu’ils ont un monopole de fait sur le traitement numérique des images ! Signé, jesaispascreeralorsjetaxe


                                                              • verbatim (---.---.197.6) 29 mars 2007 09:02

                                                                Oui, et pour ceux qui font du dessin technique vectoriel il y a bien mieux que Autocad depuis plus de cinq ans, allez controler en australie, pays anglo saxon, et vous verrez ce qu’on y utilise.

                                                                C’est encore plus net en ce qui concerne photoshop,ici ce n’est pas un mais cinq logiciels libres qui lui sont largement supérieurs et qui pour l’impression ne dépendent pas du « gui » windoesque !!

                                                                J’ai déjà donné les noms à plusieurs reprises, et comme je m’aperçois que les « fans » crosoftés ne veulent lirent que leur crédo, je m’en moque car je n’utilise plus windows (mais je le « surveille » pour voir « jusqu’où vous irez » !!!) depuis 1994 tout en faisant énormément de travail professionnel de qualité.


                                                              • titi (---.---.119.180) 29 mars 2007 10:04

                                                                Taxer « Microsoft » c’est taxer la réussite.

                                                                Sans vouloir dévier le sujet je pense nécessaire de faire un petit rappel : j’ai connu les début de la micro-informatique. J’ai connu l’époque où Microsoft avait des concurrents. Je vous fais un petit topo : On pouvait travailler avec des machines Apple. Elles coutaient le prix d’une voiture d’occasion (avec l’option écran couleur il est vrai)... C’est sûr c’était plus joli que IBM-MSDOS, mais les entreprises ce sont tournées vers les compatibles pour de simples raison de logique financière. Les réseau s’appellaient Novell. Pour configurer une carte réseau il fallait sortir la carte de la machine et positionner des switches avec un stylo. On remettait la carte dans la machine. On redémarrait et en cas d’erreur on recommencait. IL existait des OS très puissants et très sécurisés bien plus que MS-DOS et Win 3.1... Pour copier un fichier : il fallait déjà réserver la place en disques, en cylindres et en secteurs... Donc on utilisait des programmes spécifiques qui en fonction de la taille du fichier et de la machine, qui nous donnaient ces infos. On réservait l’espace avec une ligne de commande longue comme le bras, et alors seulement on pouvait commencer la copie. On pouvait déjà compresser les fichiers : la ligne de commande était à coucher dehors.

                                                                Si Microsoft a percé c’est tout simplement par ce qu’ils ont compris ce qu’est l’informatique c’est un moyen, ce n’est pas une fin. L’interêt n’est pas de savoir si gzip compresse 2% de plus que winzip. L’interet c’est d’obtenir un fichier compressé en 3 cliques plutot que de passer 15 minutes à trouver les bons paramètres. Exemple : Installer configurer Windows 2003 prend moins de 4heures qq soit la machine. Installer configurer Linux prend plus de 4heures. Si en plus on a une carte graphique ou une carte son trop récente. Alors là... Vraisemblablement SQLServer est moins optimisé qu’Oracle en terme I/O. Vous allez perdre quelques ms sur une requête ? Mais vous allez gagnez 4 heures sur l’installation et un temps infini sur la surveillance et la maintenance.

                                                                Sur une installation d’un serveur de BDD je peux donc garantir que j’aurai un résultat avec les technos Microsoft en 1 journée. Pas avec Linux/Oracle. Et je precise : je suis formateur Oracle, donc pas tombé de la dernière pluie...

                                                                Si Microsoft est en position dominante c’est qu’il a été le meilleur. Pourquoi taxer le meilleur ? Je dis bien Microsoft et pas ses produits. Exmple : je pense à un produit de Computer Associates qui aurait du enterrer Visual Basic à la fin des annees 90. Mais CA n’en a pas été capable. C’est donc CA qui a été mauvais : documentation en anglais, prix prohibitif, 3 versions en 2ans, etc...

                                                                Or un produit informatique c’est tout celà. C’est le produit, c’est le support, c’est la documentation, etc... Ce n’est pas simplement des 0 et des 1.

                                                                Microsoft l’a compris. Interdire la vente liée ne changera rien :
                                                                - Le consommateur qui va acheté son PC en magasin il veut qu’une chose : brancher la prise et appuyer sur ON. Et si il a un problème un support. La vente d’un PC sans OS c’est impossible. La vente d’un OS sans support c’est impossible. Or qui appeler en cas de problème sur distribution Linux ? N’import quel informaticien qui a fait du support téléphonique peut le dire : à un utilisateur au téléphone on peut lui faire cliquer sur des icones. Ouvrir des lignes de commande c’est déjà autre chose.

                                                                Si on vend des PC sans OS alors on ne vend plus de PC. Si on pense traiter la concurrence Microsoft en proposant de simples produits, même bons, alors on ne traite rien.

                                                                Microsoft ce n’est pas que de l’informatique... C’est une vision globale, à laquelle s’opposent des paramétrages de http.conf et autres, qui permettent peut être de meilleures résultats sur une parcelle fonctionnelle, mais qui n’apportent aucunes solutions dans la globalité.

                                                                Questions subsidiaires :
                                                                - Si vous avez une voiture récente, l’autoradio était de série. Avez vous pu en choisir la marque ? En connaissez vous même la provenance ? Celà vous a-t-il posé un problème ? Vous est-il venu à l’esprit de le démonter pour en mettre un d’une autre marque ?
                                                                - Si vous avez une voiture récente, l’abs était également de série. Peut-il être désactivé ? Il y a qq année il s’agissait d’une option qui pouvait être désactivée. Maintenant non. Celà vous pose-t-il un problème ?

                                                                Certain chante qu’il ne faut pas « mélanger la politique avec la foi » Bah y faut pas non plus « mélanger la politique avec l’informatique »


                                                              • titi (---.---.119.180) 29 mars 2007 10:27

                                                                Votre intervention ne fait qu’apporter de l’eau à mon moulin. Il y a bien des alternatives aux « poids lourds » du marché.

                                                                On peut se passer de photoshop, QuarkXPress, Indesign. Mais aujourd’hui les imprimantes industrielles comprennent ces formats. On peut donc se passer de ces logiciels pour faire de la PAO. On sera aussi productif sur la partie PAO pure, mais pas sur la partie impression. QuarkXpress est reconnu comme l’outil le plus mauvais au niveau IHM, qu’utilisent les gens de la PAO. Mais pour gérer l’impression quadri c’est le meilleur. Or la PAO c’est fait pour faire de l’impression...

                                                                On peut se passer d’Autocad, Inventor, Pro/E ou Solid pour faire du dessin vectoriel. Mais pas pour faire de la gestion de données techniques. Ces formats sont interfacés avec des SGDT du commerce. Pas OpenCascad par exemple. Or les plans sans SGDT...

                                                                Moralité. Oui il y a des solutions sur des parcelles fonctionnelles. Pas sur la globalité « métier ». Il y a des solutions informatiques. Pas de solution « système d’information ».

                                                                Et vu que j’en connais un rayon sur les plans et la SGDT... si les SGDTs d’interfacent avec les outils des CAO, c’est grace à l’architecture COM... La bonne vieille architecture de Windows. Elle permet par exemple, depuis un navigature IE de manipuler les contenus des cartouches Autocad, des nomenclatures, etc...

                                                                Tout ce qui n’est pas possible depuis FireFox. Or c’est de celà dont les utilisateurs ont besoin. La compatibilité W3C ils s’en foutent complètement.


                                                              • (---.---.108.147) 29 mars 2007 10:53

                                                                @ titi « Exemple : Installer configurer Windows 2003 prend moins de 4heures qq soit la machine. Installer configurer Linux prend plus de 4heures. »

                                                                Chez moi ,installer configurer windows pas loin de 2 heures, installer configurer Mandriva 2007 environ 20 min (oui oui vous avez bien lu seulement 20 min une installation complète suivie d’une configuration )


                                                              • (---.---.108.147) 29 mars 2007 11:00

                                                                @ titi

                                                                J’ajoute , de toute manière le temps d’installation et de configuration ne devrait pas être un critère pertinent pour des personnes comme vous , car une fois installée ,il suffit de réaliser une image et les reinstallations suivantes prennent seulement 5 min


                                                              • (---.---.91.27) 29 mars 2007 12:16

                                                                @titi

                                                                Je passe sur les temps héroïques des débuts de l’informatique, ils ne sont plus d’actualité...

                                                                Je veux bien admettre que certains logiciels de microsoft sont de qualité... au moins on peut les utiliser. Le problème du support en est à moitié un, quand on connait un minimum linux, on sait se sortir de toutes les utilisations. Le problème de l’utilisateur qui veut appuyer sur ON et que ça marche tout de suite est un problème d’éducation. En commençant l’informatique (et pas que windows !) à l’école, ça serait rapidement réglé. Quand on est jeune on apprend vite et maitriser le shell de linux n’est vraiment pas compliqué (en plus d’être accessoire). D’ailleurs je ne suis pas sûr que tous les utilisateurs de windows appellent la hotline quand ils ont un problème.

                                                                Ensuite, on ne réclame pas que les PC soient vendus sans OS. On réclame simplement le droit d’être informés sur le prix des logiciels vendus avec un PC (windows et autres), sur les conditions des licences de ces logiciels, et on réclame le droit de ne pas payer ces logiciels si on n’en a pas l’usage. En fait, on voudrait juste que le code de la consommation soit respecté sur la vente des ordis (ou au moins que microsoft respecte son propre CLUF qui indique qu’on peut être remboursé si on ne veut pas de leur OS). Bref, vous trouvez que c’est pas bien de priver les gens de leur windows, moi je trouve que c’est pas bien d’obliger les linuxiens à payer windows alors qu’ils ne s’en servent pas. ça tient la route, et la loi est avec moi.

                                                                La vision globale de microsoft je m’en tamponne, et si ils veulent l’imposer à tout le monde, ça s’appelle du totalitarisme ni plus ni moins.

                                                                Et enfin pour la comparaison voiture/autoradio/abs elle est totalement infondée, un autoradio et l’abs sont un bien MATERIEL donc qui peut être vendu avec la voiture. En revanche, windows est un SERVICE, on paie pour le droit de l’utiliser (et uniquement sur l’ordinateur avec lequel il a été acheté). Donc une comparaison qui tient la route serait de dire qu’être obligé d’acheter windows avec un PC, c’est comme si on nous obligeait à payer telle ou telle assurance en même temps qu’on achète la voiture. ça serait complètement aberrant, chacun à le droit de choisir son assurance parce qu’ici c’est pas l’internationale. Le code de la consommation interdit explicitement la vente forcée d’un bien (le PC) et d’un service (l’OS)

                                                                Enfin, si microsoft croyait tellement en la qualité de ses logiciels, alors pourquoi font ils tout pour briser la concurrence ? Moi je crois plutôt qu’ils sont en position de monopole et qu’ils font tout pour pas se faire piquer la place, parce qu’ils savent qu’avec une vraie concurrence, ils se feraient bouffer tous crus.


                                                              • (---.---.215.137) 29 mars 2007 12:22

                                                                @ titi

                                                                Commentaire interessant ... mais plein de mauvaise fois.

                                                                Installer configurer Linux prend plus de 4heures.

                                                                Ah bon ?

                                                                Avec les distributions modernes, ca prend nettement moins de temps pour avoir un GNU/Linux fonctionnel avec tous les logiciels qui vont bien.

                                                                La vente d’un OS sans support c’est impossible. Or qui appeler en cas de problème sur distribution Linux ?

                                                                Quand un utilisateur lambda de Windows a un probleme, croyez-vous qu’il appelle Microsoft ?

                                                                N’import quel informaticien qui a fait du support téléphonique peut le dire : à un utilisateur au téléphone on peut lui faire cliquer sur des icones. Ouvrir des lignes de commande c’est déjà autre chose.

                                                                Croyez-vous vraiment qu’un PC sous GNU/Linux ne fonctionne qu’en ligne de commande ?

                                                                Des icones toutes jolies ou on peut cliquer comme un fou, ca existent aussi sous GNU/Linux.

                                                                C’est une vision globale, à laquelle s’opposent des paramétrages de http.conf et autres

                                                                Et les joies de la base de registres ?

                                                                Des front-ends graphiques sous GNU/Linux, ca existe hein.

                                                                Bref, si on analyse serieusement la situation, l’utilisation d’un PC GNU/Linux pre-installé ou d’un PC Windows pre-installé n’est finalement pas si différente que cela pour l’utilisateur lambda :

                                                              • quand il y a un probleme on n’appelle ni Bill Gates, ni Linus Torvalds ou Richard Stalman
                                                              • il y a une interface graphique sous Windows et GNU/Linux
                                                              • on peut configurer la machine avec des outils graphiques sous Windows et GNU/Linux
                                                              • Le mieux serait que le constructeurs proposent leurs PC avec Windows pre-installé (cas actuel) ou le meme PC avec un GNU/Linux pre-installé, mais moins cher smiley


  • verbatim (---.---.197.6) 29 mars 2007 14:37

    Là aussi il y a erreur, peut-être travaillez vous dans des services de l’équipement ou comme géomètre, bref, les bases de données spécifiques ne manque pas et je parlais plus haut du système libre ( et vraiment libre, le système et le client !!) geosys, parmi les premiers, sinon le meilleur au monde.


  • titi (---.---.119.180) 29 mars 2007 15:12

    [Chez moi ,installer configurer windows pas loin de 2 heures, installer configurer Mandriva 2007 environ 20 min (oui oui vous avez bien lu seulement 20 min une installation complète suivie d’une configuration ) ]

    Là vous m’interessez.

    En effet, je n’ai pas beaucoup de cas autour de moi m’indiquant que leur machine Linux a pu être mise en réseau comme qui rigole !! je n’ai aucun cas autour de moi m’indiquant que leur configuration de controleur de domaine ou de serveur de DNS s’est bien réalisé.

    Concernant le dernier cas serveur de DNS comment faites vous ? Sous Win 2003 j’ai 4 cliques.

    Celà m’interesse bigrement...


  • titi (---.---.119.180) 29 mars 2007 15:28

    [Je passe sur les temps héroïques des débuts de l’informatique, ils ne sont plus d’actualité...] Il me paraissait simplement interessant de rappeler pourquoi on en était là aujourd’hui. C’est tout. smiley

    [tous les utilisateurs de windows appellent la hotline quand ils ont un problème] Non bien sur. Ils appellent des gens de chez Darty, dit technicien de niveau 1 qui arrivent à résoudre leur problème de 80% des cas. Ce sont en général des gens pas super techos. Je suis pas sur qu’ils y arriveraient avec Linux.

    [La vision globale de microsoft je m’en tamponne, ] C’est bien là le problème... C’est ce qui fait que l’utilisation de Linux reste limitée à quelques étudiants infos tendance Geek, ou des alters anti US.

    [un autoradio et l’abs sont un bien MATERIEL donc qui peut être vendu avec la voiture] Je suis d’accord sur le fond. Mais dans les faits qui fait la différence ?

    [, si microsoft croyait tellement en la qualité de ses logiciels, alors pourquoi font ils tout pour briser la concurrence] Bah moi je les trouvent bien gentils... Par exemple il existent des viewers Word, Excel et Powerpoint gratuits depuis 1997. Que serait-il advenu Acrobat et le PDF si Crosoft avait communiqué dessus ? Le moteur SQLServer est gratuit en version ligne de commande depuis 1996. Que serait il advenu de MySQL si Crosoft avait communiqué dessus ?

    Je crois que Bill utilise son nez pour absorber les technos qui lui semble bonnes. Par exemple Navision qui est un excellent ERP. Il fait les bons choix.

    Il n’est pas le seul à le faire. Acrobat Viewer 3D existe depuis des années... La techno a été inventée par la société Okyz, rachetée, mise en sommeil, puis ressortie du carton.


  • titi (---.---.119.180) 29 mars 2007 15:46

    [Et les joies de la base de registres ?] Bah en fait la base de registre j’y vais uniquement pour régler les problèmes... d’installation Oracle. Sinon je n’y vais jamais...

    Par contre quand je configure un Tomcat, ou un phpMyAdmin là je passe par des méthodes que je qualifierais d’anachroniques... Qui me font apprécier IIS et SQLServerExpress...


  • titi (---.---.119.180) 29 mars 2007 15:55

    [Des icones toutes jolies ou on peut cliquer comme un fou, ca existent aussi sous GNU/Linux.] Je suis d’accord pour l’utilisation « normale ». Mais pour un problème de driver de carte son, ils ne me servent à rien.

    J’en connais un très rigolo d’icone GNU/Linux d’ailleurs. Sur une vieille distribution de Linux (2 ans), c’est l’icone qui permet de monter le graveur CD. Je vous assure que c’est très interessant d’expliquer à une personne, profil marketing, qui a vraisemblablement un Nero qu’elle utilise chez elle pour ses photos perso, qu’avant de commencer à graver ces shoots, elle doit d’abord « monter » le graveur... smiley Mmmmmmhhhh. C’est que du bonheur comme on dit à la StarAc...


  • (---.---.60.191) 29 mars 2007 08:52

    Il y a quand même une bonne nouvelle : les Députés seront équipés de Ubuntu (une distribution Linux) Mais les députés, est-ce une vraie référence ? Je serais Ubuntu je me méfierais sérieusement.......Car ils ont de curieux raisonnement les députés, ils ont bien voté la loi DADVSI !


    • mike57 (---.---.2.42) 29 mars 2007 10:24

      Pour parler sérieusement ,y a t’il un bon simulateur de vol sous linux .


      • (---.---.108.147) 29 mars 2007 10:54

      • Le vénérable du sommet (---.---.113.123) 29 mars 2007 16:16

        « En effet, je n’ai pas beaucoup de cas autour de moi m’indiquant que leur machine Linux a pu être mise en réseau comme qui rigole !! »

        Encore de la mauvaise fois. En tant que professionnel, quand on veut comparer deux produits dans la pratique on vérifie d’abord que l’on est bien formé sur ces produits. Connecté une base de donnée sous Linux, par exemple, à un pdc ne met pas plus de temps que dans le monde Microsoft. L’important est de connaitre les outils et de l’avoir fait au moins une fois avant. Eh oui, l’expérience est très importante dans l’informatique, cette science du détail, oh combien !!! C’est sur que je connais certains admins qui ont eu beaucoup de difficulté à passer à des serveurs sous Linux et c’est sur que ce n’est pas facile au début tant les mécanismes sont différents. Aujourd’hui, ils ont retrouvé le sourire. J’en connais même un qui petit à petit se transforme en geek !! smiley


        • titi (---.---.119.180) 29 mars 2007 16:58

          [En tant que professionnel, quand on veut comparer deux produits dans la pratique on vérifie d’abord que l’on est bien formé sur ces produits] Je suis bien d’accord... C’est bien pour celà que je parlais des gens autours de moi. J’ai des exemples de gens qui ne veulent entre parler que de Linux et qui ne travaille que sous Linux. A tel point qu’ils utilisent cygnus lorsqu’il doivent effectuer des taches d’admin sous Windows. Il n’empêche que lorsqu’il faut mettre une machine en réseau, rejoindre un domaine, partagé des repertoires, accéder à une imprimante réseau c’est la croix et la bannière, et dans le lot y a toujours un truc qui foire.

          Donc on peut supposer qu’ils sont mal formés malgré leur cursus universitaire (où on les a formé uniquement à celà), et leur expérience de quelques années déjà.

          Par contre la même opération sous Windows lorsque je le fait faire au téléphone, à mon épouse (pas du tout informaticienne) celà marche du premier coup...

          Il y a donc bien un problème dont voici le constat : Licence = 0 + Ressources >> 0 + Formation >> 0 = résultat moyen. Licence > 0 + Ressources #0 + Formation = 0 = objectif atteint.

          Tant que le monde du « libre » n’aura pas résolu ce problème, il ne sortira pas de sa marge.

          [C’est sur que je connais certains admins qui ont eu beaucoup de difficulté à passer à des serveurs sous Linux ] Par contre je ne connais aucun admin qui a eu du mal à passer de Linux à Windows... smiley C’est toute la différence..

          Notez bien que les produits Microsoft me gonflent également par certains aspects. Mais les produits du libres me gonflent encore plus.

          Petite histoire... Une entreprise est passé il y a qq année sous une architecture Citrix (surtout pas de TSE) avec comme logiciel bureautique OpenOffice (surtout pas MSOffice), et navigateur FireFox (surtout pas IE). Le rêve du Geek !! Sous Citrix, lorsque l’on clique sur un lien HTTP StarCalc, FireFox se plante. De sorte que depuis ce passage au libre, plus personne ne peut accéder aux documents qualité par la référentiel « gestion de projets », et des versions farfelues des docs qualités transitent.

          Sous TSE lorsque l’on clique sur un lien HTTP Excel, IE ca ne plante pas. TSE est peut être moins fort que Citrix. Excel est plus cher que StarCalc. IE est moins respectueux des normes que FireFox. Mais TSE + Excel + IE ca marche. Sans ce prendre la tête.

          Quelqu’un peut il m’indiquer l’interet de maintenir cette architecture « libre » ? Car en clair pour économiser des licences MSOffice et faire plaisir à leur DSI Geek, ils risquent de perdre leur label ISO. Débile.


        • Le vénérable du sommet (---.---.113.123) 29 mars 2007 21:11

          Assez d’accord !! smiley

          Disons que pour résumer : Plus les utilisateurs finaux et nos patrons auront le choix et la simplicité (chose bonne en soit) plus les admins que nous somment vont en chier (formation, adaptation, prise de tête, etc...) Bah après tout, tous les informaticiens que je connais aiment la difficulté. Les TIC serait - il un monde de masos ?? smiley

          Perso, je penche plutôt pour le monde du libre car ces qualités actuelles valent vraiment le détour et que son avenir me semble plus prometteur pour justement la cohérence de mon travail futur. Si les décideurs prenaient réellement en compte les difficultés des DSI, je n’aurais jamais touché à un NT4 et serait encore sous Novell smiley

  • Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON

    Auteur de l'article

    Yann Riché

    Yann Riché

    Coach, consultant et auteur photographe, pourraient assez bien définir une large partie de mon identité. Ce qui compte, ce qui est essentiel se trouve dans le sens que nous pouvons trouver et donner au monde tel qu'il est ou tel que nous souhations qu'il soit.


    Voir ses articles

    Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

    Derniers articles de l'auteur

    Tous les articles de cet auteur


    A lire dans la même rubrique

    Tribune Libre
    Voir tous les articles de la rubrique


    Les thématiques de l'article


    Palmarès

    3 derniers jours

    Articles les plus lus

    1. Ces macroniens tombés au champ de déshonneur
    2. La République française, une démocratie privatisée
    3. D’Idlib à Karabakh : la Turquie allumera-t-elle une nouvelle mèche de la guerre dans le Caucase ?
    4. Assange
    5. Fessenheim : arrêt définitif du 1er réacteur le 22 février et fin du démantèlement dans 20 ou 30 ans...
    6. La Grande muette ou la Grande bluette ? (Pamphlet)
    7. La guerre contre le séparatisme islamiste déclarée par Emmanuel Macron
    8. Condamnation du programme spatial iranien par la France : le chien aboie, la caravane passe
    9. Les Beatles... toute une époque !
    10. Harcèlement : Hugh Jackman réagit à la vidéo bouleversante de Quaden et Yarraka Bayles

    Derniers commentaires