• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour le plaisir et la poésie des mots : le bain !

Pour le plaisir et la poésie des mots : le bain !

JPEG

 

Pour le plaisir et la poésie des mots : le bain !

 

"Reste ici caché : demeure !
Dans une heure,
D'un oeil ardent tu verras
Sortir du bain l'ingénue,
Toute nue,
Croisant ses mains sur ses bras.

Car c'est un astre qui brille
Qu'une fille
Qui sort d'un bain au flot clair,
Cherche s'il ne vient personne,
Et frissonne,
Toute mouillée au grand air."
 

C'est ainsi que Victor Hugo évoque, avec sensualité, Sara la baigneuse, dans un poème extrait des Orientales... La jeune femme, sortie du bain, ne peut que susciter l'attention des spectateurs...

Le mot "bain", issu d'un terme, latin 'balneum", est ancien : on ne s'en étonnera pas, car les romains pratiquaient l'art du bain, ils fréquentaient régulièrement les thermes, lieux de rencontres et de bien-être...

Les premières installations de bains datent de 2 500 ans av. J.-C. Les thermes sont, d'abord, privés et les thermes publics n'apparaissent qu'au premier siècle avant JC... Ces établissements avaient plusieurs fonctions : on s’y lavait, mais on y côtoyait, aussi, des amis, on y faisait du sport, on jouait aux dés, on se cultivait dans des bibliothèques, on pouvait y traiter de toutes sortes d' affaires ou se restaurer.

De nos jours, le bain, c'est souvent un moment de détente, dans une baignoire ou encore en été, une immersion dans la mer qui procure bonheurs et sérénité....

Ce mot d'une seule syllabe nous fait entrevoir une plongée soudaine dans l'eau : le nom vient, probablement, d'un verbe grec plus ancien, "bapto", qui signifie plonger....

On perçoit aussitôt la relation de sens avec le mot "baptême".

Le bain, c'est le contact avec la magie de l'eau, c'est le plaisir de se fondre dans cet élément qui nous apaise et nous apporte un réconfort unique...

Dans une baignoire, on goûte au bonheur du savon, de sa douceur, de ses parfums.

En mer, on se laisse porter par les vagues, les replis de l'eau, on se gorge de senteurs marines, d'embruns, on goûte aux éclats ensoleillés des flots...

Le mot lui-même, avec sa labiale initiale, sa voyelle nasalisée, nous laisse imaginer toute la fluidité de l'eau, ses élans, ses envolées, ses vagues...

Ce mot lumineux et dansant nous fait voir des rives ensoleillées, des calanques de pierres blanches qui dévalent les collines, une mer bleutée, aux embruns de blancs, des paysages d'été énivrés de candeurs.

On goûte, au petit matin, le plaisir de se baigner dans une crique, près de l'ombre des pins du midi, on se dore au soleil levant, on écoute les échos répétés des vagues, on se rafraîchit de bonheurs.

On s'exalte, aussi, des senteurs de pins mêlées à celles des ondes amères...

On se glisse dans l'onde salée, on se laisse porter par les flots, on entre dans un autre univers, léger, aérien, subtil...

On se fond dans l'élément marin, on s'enivre de couleurs, de lumières, d'éclats de vagues, on entend des bruissements d'eau, des clapotis.

On peut prendre, ensuite, un bain de soleil et de lumières...

Mais le bain est, dès les origines, lié à l'eau, car le verbe grec "bapto" signifie "plonger dans l'eau"...

L'eau, cet élément symbole de vie, nous apporte tant de bienfaits, tant de sensations diverses : couleurs, senteurs, fraîcheur ou chaleur, murmures apaisants...

L'eau n'est-elle pas associée à la sensualité, au bonheur des sens ?

Voilà un mot qui remonte à un terme grec très ancien, un mot qui nous permet de relier le présent et le passé, un mot riche d'histoires et de résonances !

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2016/07/une-fille-qui-sort-d-un-bain-au-flot-clair.html

 

Le poème de Victor Hugo :

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/sara_la_baigneuse.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Arthur S Joker 10 septembre 2018 17:04

    « Voilà un mot qui remonte à un terme grec très ancien, un mot qui nous permet de relier le présent et le passé, un mot riche d’histoires et de résonances ! »


    à peu près la moitié des mots contenus dans les petit Larousse possèdent ces caractéristiques, vous allez pouvoir utiliser ces deux lignes en coupié-collé pour conclure la moitié de vos futurs articles

    un gain de productivité considérable qu’apprécierait le MEDEF.

    • Arthur S Joker 10 septembre 2018 17:06

      @Joker

      correction : j’ai voulu écrire croupier-coulé, terme qui remonte à la naissance de la marine à voile et des casinos dans les stations balnéaires

    • rosemar rosemar 10 septembre 2018 19:37

      @Joker

      Comme si tous les mots venaient du grec !!

    • Arthur S Joker 10 septembre 2018 21:13

      @rosemar

      vous n’aimez pas les Grecs ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 10 septembre 2018 21:22

      @Joker. Bien observé.


    • Bernie 2 Bernie 2 10 septembre 2018 21:37

      @rosemar


      Comme si tous les mots venaient du grec !!

      C’est dommage que Joker ai juste précisé que comme la moitié des mots, et non tous les mots, venaient du grec..
      Savez vous lire ? C’est inquiétant de voir votre parti pris s’exprimer ainsi. Pourvu qu’ il n’en soit pas ainsi des copies de vos élèves. Réponse fausse, qu’elle que soit les mots de la réponse.

    • JC_Lavau JC_Lavau 10 septembre 2018 22:52

      @Joker. Le médecin est philologue :
      Mademoiselle Vandeput a une vie, heu, disons sentimentale, fort mouvementée.

      Il en résulte quelques inconvénients sexuellement transmissibles, qui nécessitent une visite chez le médecin.
      - Mademoiselle Vandeput, je suis au regret de vous apprendre que vous avez une salpingite.
      - Salpingite ? Salpingite ? Quel drôle de nom ! Et ça vient d’où ça ?
      - Ah mademoiselle, ça vient du grec.
      - Ah le salaud ! Je me doutais bien que c’était lui !

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 septembre 2018 22:56

      @JC_Lavau

      lol ...


    • Arthur S Joker 11 septembre 2018 07:32

      @JC_Lavau et Bernie 2

      je tiens à remercier publiquement ici à remercier mes camarades Bernie et Lavaux pour leur soutien indéfectible dans l’adversité

      c’est par la solidarité que notre combat pour la reconnaissance des opprimés scolaires et contre l’arbitraire des mandarines et autres clémentines ira jusqu’à la victoire pour qu’enfin advienne un monde de fraternité exempt de tout autoritarisme castrateur

      il est temps de libérer nos écoles et de faire exploser le carcan normatif de la scolastique

      nos enfants, nos compagnes et nos amis seront là le jour de la victoire pour fêter la naissance du monde nouveau 

    • phan 10 septembre 2018 17:06

      La douche est plus économique en eau, l’eau économisée sert à éteindre l’incendie au lieu de regarder dans son bain la terre brûler !


      • Fergus Fergus 10 septembre 2018 17:27

        Bonjour, phan

        Réflexion pertinente que je soutiens totalement. C’est la raison pour laquelle je n’ai plus pris de bain en baignoire depuis au moins 30 ans : une douche coûte beaucoup moins d’eau et procure des sensations tout aussi agréables.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 septembre 2018 18:12

        @Fergus

        Un bain crapuleux c’est sympa...


      • Henry Canant Henry Canant 10 septembre 2018 18:40

        @Aita Pea Pea
        le bain crapuleux pour rosemar, c’est avec le petit canard.


      • rosemar rosemar 10 septembre 2018 18:43

        @Fergus

        Et le bain de mer, alors ??

      • rosemar rosemar 10 septembre 2018 18:46

        @phan

        J’évoque surtout le bain de mer dans l’article : vous n’appréciez pas ?

      • Henry Canant Henry Canant 10 septembre 2018 19:02

        @rosemar
        quelle idée, avec tous les poissons et autres animaux qui y chient et y pissent !




      • phan 10 septembre 2018 20:06

        @rosemar
        Vous passez combien de temps à la plage ? Après le bain de mer, vous devez passer sous la douche n’est ce pas ?

        Mélusine et Rosie sont sous la douche :
        M : Passe moi un autre shampoing, STP !
        R : T’en a un à côté de toi !
        M : Je sais , mais celui là c’est pour cheveux secs et j’ai les cheveux mouillés !

      • rosemar rosemar 10 septembre 2018 20:59

        @phan

        Il faut aller à la plage le matin... pour profiter de tous les bienfaits de l’eau de mer...




      • JC_Lavau JC_Lavau 10 septembre 2018 21:24

        @rosemar. Vous n’aimez ni l’après-midi ni la soirée ?


      • Bernie 2 Bernie 2 10 septembre 2018 21:31

        @Henry Canant


        le bain crapuleux pour rosemar, c’est avec le petit canard.

        Même pas, le bain crapuleux de rosemar, c’est en lisant le bled pour y trouver quelques exercices bien tordus pour ces crétins d’élèves. Là est la vraie jouissance.

      • Bernie 2 Bernie 2 10 septembre 2018 21:44

        @rosemar


        Merci pour vos conseils de baignade matinaux à l’Estaque, mais je vais passer mon tour pour les bienfaits de l’eau de mer.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 septembre 2018 21:45

        @Bernie 2

        Mouais ,mais on peut faire des choses sympas avec notre complément d’objet direct...Que les dames, même profs, apprécient.


      • Bernie 2 Bernie 2 10 septembre 2018 22:02

        @Aita Pea Pea


        Vous parlez de choses que notre instit ne calcule pas.

        Pour elle, le COD est sacré, c’est une base grammaticale.

        Pour ses élèves, COD, c’est Call Of Duty, et ça aussi c’est sacré.

        Mais pour vous et moi, le complément d’objet direct peut avoir sa signification. Tactile, charnelle.

      • Bernie 2 Bernie 2 10 septembre 2018 22:03

        @Bernie 2


        Et ça aussi c’est sacré smiley

      • Henry Canant Henry Canant 10 septembre 2018 23:04

        @Bernie 2
        Tu as mauvais fond, pourquoi réduire cela au seul bled, alors que le petit canard peut très bien sublimer sa lecture.


        T’es qu’un sale type à vouloir réduire en monotache.

      • popov 11 septembre 2018 11:44

        @rosemar

         
        Utiliser tout un océan pour se baigner...quel gaspillage !

      • JC_Lavau JC_Lavau 11 septembre 2018 16:50

        @popov. Ma petite soeur aussi, en arrivant au bord de la falaise, fut écrasée par l’immensité :

        « Oh la la ! Qu’il en faut de l’eau pour les bateaux ! »

      • Fergus Fergus 10 septembre 2018 17:30

        Bonjour, Rosemar

        « Le mot lui-même, avec sa labiale initiale, sa voyelle nasalisée »

        Dommage qu’une telle phrase ôte toute poésie au sujet ! smiley


        • JC_Lavau JC_Lavau 10 septembre 2018 21:26

          @Fergus. La poézizi c’est mieux, mais elle proteste modestement de son incompétence.


        • Henry Canant Henry Canant 10 septembre 2018 22:50

          @Fergus
          Tu n’aimes pas la poésie rosmarienne ?

          Pour un jésuite, cela la fout mal

        • Arthur S Joker 11 septembre 2018 07:59

          @Fergus

          les règles de métrique et de prosodie sont à la poésie ce que la pornographie est à l’érotisme : la dissection in vivo d’un belle femme sur la table d’un laboratoire d’anatomie 

          je me suis toujours demandé comment les chirurgiens pouvaient encore désirer un corps humain
          et pourquoi les charcutiers n’étaient pas végétariens

        • Armelle Armelle 11 septembre 2018 09:37

          @Joker
          « je me suis toujours demandé comment les chirurgiens pouvaient encore désirer un corps humain »

          Bah oui, alors que certaines chèvres sont si belles !!!


        • Arthur S Joker 11 septembre 2018 09:45

          @Armelle

          faut pas les écouter, c’est toutes des menteuses, les chèvres !

        • Arthur S Joker 11 septembre 2018 09:56

          @Joker

          c’est un gars, y rentre chez lui complètement pété au milieu de la nuit en tenant une chèvre par le cou
          il rentre dans la chambre conjugale, allume la lumière et dit à la chèvre en lui montrant sa femme qu’il vient de réveiller :
          « regarde la grosses vache que je ma farcis ! »
          « c’est pas une vache, c’est une chèvre », dit sa femme
          alors le gars, un peu énervé, se met en colère :
          « toi, je t’ai pas adressé la parole ! »

        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 10 septembre 2018 19:26

           « les bains de siège  » en mer ? 
           eh bain mon colon , c’est du propre !  smiley


          • aimable 11 septembre 2018 07:24

            les phoques aiment la mer et s’y baigner , mais l’été ils passent plus de temps sur la plage a se dorer au soleil .


            • JC_Lavau JC_Lavau 11 septembre 2018 09:55

              Le flot qui l’apporta recule épouvanté.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès