• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour redresser la France, inspirons-nous de Margaret Thatcher

Pour redresser la France, inspirons-nous de Margaret Thatcher

 

Une fois n'est pas coutume, je vais débuter cet article en parlant un peu de moi. Dans le cadre de mes études d'histoire, j'ai récemment eu à traiter de la période thatchérienne (1979-1990). Bien sûr, j'avais déjà entendu parler du thatchérisme et du bilan de la Dame de Fer avec laquelle j'avais été bien sévère dans un article publié il y a quelques années. C'est que pour l'historiographie française, empreinte de socialisme à la grand-papa et d'étatisme providentiel, Thatcher et Reagan sont des "ultralibéraux" qui auraient creusé les inégalités sociales et détruit l'État-Providence. La lecture d'articles écrits par des économistes anglais, ainsi que de The Right Approach to the Economy écrit par Margaret Thatcher m'a permis de mieux connaître l'œuvre de cette grande dame et m'a incité à réfléchir sur la nécessité d'initier en France des réformes similaires à celles qui ont été mises en œuvre au Royaume-Uni dans les années 1980 et qui ont permis à nos amis britanniques de retrouver leur rang dans le concert des puissances.

Oui, pour faire de la France la nouvelle thalassocratie européenne, il est urgent d'en finir avec la "culture de l'assistanat" et de réduire les faramineuses dépenses publiques de notre pays. J'ai donc élaboré une ébauche de programme économique en vingt points, vingt propositions chocs qui permettraient non seulement de résorber la dette publique mais aussi de rendre la France plus attractive et le peuple plus autonome. Cependant, aucun Président – si "libéral" soit-il – n'aura actuellement le courage d'appliquer ces mesures ; malheureusement ; car dans notre pays, même la droite vogue à bâbord sur les questions économiques : il faut bien acheter la paix sociale… Panem et circensem. Or, les deux missions de l'État doivent être de garantir la sécurité et de créer les conditions de la prospérité, tout le reste n'est que démagogie et dépense inutile. Comme le disait mon professeur d'économie au lycée : "Moins d'État pour mieux d'État".

I : Supprimer les subventions aux associations, aux partis politiques, aux syndicats et à la presse. Mettre fin aux avantages fiscaux des journalistes.

II : Acter l'inaliénabilité de la propriété privée. Supprimer la taxe d'habitation et la taxe foncière ainsi que les droits de succession.

III : Supprimer l'ISF, la CSG, la TVA. Créer un impôt à taux unique prélevé à la source. Exemple : un impôt sur le revenu de 10% pour tout le monde. Cela entraînera certes une baisse drastique des recettes mais incitera l'État à en disposer avec plus de parcimonie et de discernement.

IV : Favoriser le modèle allemand de la "cogestion" dans les entreprises. Les laisser décider démocratiquement de la durée du travail, des congés, des salaires et des contrats.

V : Mettre fin aux dépenses de la politique urbaine, de la culture, des diverses "campagnes de sensibilisation" et de la formation professionnelle. Investir cet argent dans le régalien et la recherche.

VI : Créer un régime unique de retraite par points.

VII : Privatiser les universités, la SNCF, la RATP, la Poste, France Télévision, la BPI et la Française des Jeux. Désengager l'État des entreprises comme Renault, Orange, Areva et PSA. Le désengager également de la culture et du tourisme qui doivent relever de la région ou des mécènes.

VIII : Cesser toute contribution financière française à l'UE, à l'OTAN, à l'ONU et à toute autre organisation internationale.

IX : Réduire à 15000 le nombre de communes, supprimer les départements. Réduire à dix le nombre de régions et les doter d'une large autonomie notamment en matière économique.

X : Réduire le nombre de députés à 300 et le nombre de sénateurs à 100. Diviser par deux leur salaire et supprimer leur régime de retraite ainsi que la réserve parlementaire. Fixer un nombre limite de membres du gouvernement. Réduire de moitié les dépenses présidentielles et supprimer les indemnités des anciens Présidents. Mettre fin au remboursement des frais de campagne par l'État.

XI : Réserver les aides sociales (prestations, allocations, aides) aux personnes handicapées, aux parents isolés, aux personnes âgées et aux étudiants défavorisés.

XII : Supprimer l'URSSAF, les charges patronales, le RSI, la taxe professionnelle.

XIII : Réduire le pouvoir des syndicats et des prud'hommes. Encadrer strictement le "droit de grève".

XIV : Défiscaliser les heures supplémentaires.

XV : Rendre la France plus attractive en baissant à 10% l'impôt sur les sociétés, en exonérant de 25% de taxes les entreprises et investisseurs étrangers qui viendraient en France, en simplifiant le Code du Travail, en lançant un débat citoyen sur la pertinence du CDI et sur la facilitation du licenciement.

XVI : Supprimer la Cour des Comptes, le Conseil d'État, le CSA, la CAF, Pôle Emploi, l'Académie Française, le Conseil Constitutionnel, Sciences Po, l'ENA, la Garde républicaine, le corps préfectoral, le Conseil Économique et Social, le Défenseur des Droits, la CNIL, l'Observatoire de la Laïcité, les recteurs, le Premier-Ministre, les ESPE, les ZEP, la Banque de France, les emplois aidés.

XVII : Favoriser la compétitivité et le mérite dans la fonction publique en cessant l'embauche à vie des fonctionnaires et leur rémunération à l'ancienneté. Interdire la grève dans le secteur public. Acter le principe de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux.

XVIII : Développer et favoriser les nouvelles approches du travail comme le télétravail et le coworking, notamment pour permettre aux femmes de concilier de manière optimale leur vie de famille et leur vie professionnelle.

XIX : Lancer avec les pays africains un partenariat économique afin d'aider ces pays à atteindre un niveau de développement social et économique capable de permettre aux habitants d'y vivre décemment, et – par conséquent – de cesser les flux migratoires qui déstabilisent aussi bien l'Europe que l'Afrique. Favoriser l'implantation d'entreprises françaises dans ces pays.

XX : Créer un espace eurasien de coopération économique et de libre-échange s'étendant de l'Islande à la Russie afin de peser face aux pôles économiques tels que l'Amérique, la Chine et les puissances émergentes comme le Brésil ou l'Inde.


Moyenne des avis sur cet article :  1.37/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 9 décembre 2017 14:57

    Du Fillon sous stéroïdes quoi !?

    XXI : Laisser crever les contestataires dans les geôles...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 9 décembre 2017 15:36

      À l’auteur :
      « Dans le cadre de mes études d’histoire, j’ai récemment eu à traiter de la période thatchérienne  »

      Toujours étudiant en Histoire ? Vous en savez des choses ! Notamment en économie.
      1)
      « j’avais été bien sévère [avec Thatcher] dans un article publié il y a quelques années. C’est que pour l’historiographie française, empreinte de socialisme à la grand-papa et d’étatisme providentiel, Thatcher et Reagan sont des »ultralibéraux« qui auraient creusé les inégalités sociales et détruit l’État-Providence. »
      2)
      « La lecture d’articles écrits par des économistes anglais, ainsi que de The Right Approach to the Economy écrit par Margaret Thatcher m’a permis de mieux connaître l’œuvre de cette grande dame »


      L’avantage des études est qu’elles vous permettent de changer d’opinion au gré de vos lectures.
      Continuez donc à étudier ! ! !...

    • flourens flourens 9 décembre 2017 17:33

      @Clocel
      et rétablir l’esclavage, c’est où ???????


    • Clocel Clocel 9 décembre 2017 19:22

      @flourens

      Pourquoi rétablir ? L’esclavage n’a jamais cessé.
      Les chaînes sont désormais dans les têtes, mais l’exploitation de l’homme par l’homme est plus que jamais, au taquet, sans marronnage possible, puisque la dite exploitation s’est étendu à toute la planète.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2017 22:08

      @flourens
      et rétablir l’esclavage, c’est où ???????

      C’est chez Macron ! A la demande expresse de la Commission européenne, « pour la compétitivité et la création d’emplois », disent -ils.


      Pendant que les médias et les mougeons pleurnichent sur leur bien aimé Cow Boy rebelle, Macron prépare l’éclatement du SMIC, et la baisse généralisée des salaires, puisqu’ils sont tous indexés sur le SMIC...

    • mmbbb 11 décembre 2017 13:26

      @Jean-Pierre Llabrés les anglais vont se tirer de l Europe . De Gaulle avait raison les anglais sont a part . Quant a vous , allez vivre en Angletterre Je deteste les personnes qui critique a ce point un pays et y reste . Vous serez en accord avec vos idées non c est le principe de l honnête intellectuelle n est ce pas. 


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 décembre 2017 14:05

      @mmbbb
      « Quant a vous , allez vivre en Angletterre Je deteste les personnes qui critique a ce point un pays et y reste  »


      Je n’ai rien écrit de tel ! ! !...

    • foufouille foufouille 9 décembre 2017 15:19

      XXII rouvrir auschwitz et euthanazier les pauvres, invalides, mettre des miradors pour protéger ta france qui pue.


      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 9 décembre 2017 15:49

        @foufouille
        Cette association est à la fois ridicule et choquante. Auschwitz, dites-vous ? Euthanasier ? Mais les propositions dont je parle ici sont justement là pour permettre à chacun (pauvres, invalides, déclassés) de se prendre en main et de ne plus dépendre de l’Etat. Alors que le nazisme est au contraire une idéologie étatique. C’est justement parce que le Reich considérait les handicapés comme (je cite) « des bouches inutiles à nourrir » qu’il a mis en place l’opération T4 consistant à les euthanasier. Dans une économie libérale, ce genre de choses ne serait jamais arrivé. Vous ne le savez surement pas mais je suis moi-même malvoyant : pour autant, j’ai toujours pensé (c’est le fruit de mon éducation) que je devais me prendre en main et non attendre les miettes que l’Etat veut bien me jeter du haut de sa table garnie.


      • foufouille foufouille 9 décembre 2017 16:05

        @Nicolas Kirkitadze
        pauvre vieux.
        je suis invalide et incapable de travailler donc je devrais crever selon toi.
        donc auschwitz est une bonne analogie pour un lybertaryen.
        dans les pays libéraux, tu mendies pour survivre.


      • Clocel Clocel 9 décembre 2017 16:07

        @Nicolas Kirkitadze

        « Dans une économie libérale, ce genre de choses ne serait jamais arrivé. »

        La guerre des Boers, le Transvaal, ça vous cause ???

        Si on met de côté la guerre de Sécession américaine, on peut considérer que les camps de concentration et son cortège de saloperies est bien une invention britannique...


      • Ouallonsnous ? 9 décembre 2017 16:18

        @Nicolas Kirkitadze

        Dis, Connard, l’enjeu est de fournir à la majorité des êtres humains des moyens d’existence décents, pas de les réduire en esclavage comme l’à fait Thatcher au profit des 0,1 % de l’oligarchie financière britannique !

        Comment un tel galimatias d’inepties a t’il pu passer la barrière de la censure modération d’Avox, est elle tombée si bas ?


      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 9 décembre 2017 16:31

        @Ouallonsnous ?
        L’enjeu est de faire de ce pays une thalassocratie, une nation de commerçants et de self-made-men, L’Etat n’est pas là faire du cocooning mais pour garantir la sécurité et créer les conditions de la prospérité. Mais le Français veut que tout lui tombe tout cuit dans le bec, vous êtes un peuple d’assistés. En effet, en français, le mot « travail » vient d’un instrument de torture : cela en dit long sur le rapport que ce bon peuple entretient avec l’effort. C’est donc à nous, Français d’origine étrangère, qu’il revient de révolutionner les mentalités et de cheminer vers le changement pour construire la France de demain.


      • foufouille foufouille 9 décembre 2017 16:38

        @Nicolas Kirkitadze
        comme tu es « malvoyant », tu n’auras aucun problème à accepter un billet de 50 au lieu de 100.

        retournes donc dans ton pays lybertasplusrien puant.


      • foufouille foufouille 9 décembre 2017 16:40

        @Nicolas Kirkitadze
        surtout paye tes études gratuites plein pot sans oublier les aides que tu as ou pourrais avoir « gratuitement ».

        sieg heil.


      • Agafia Agafia 9 décembre 2017 17:12

        @Ouallonsnous ?

        Comment un tel galimatias d’inepties a t’il pu passer la barrière de la censure modération d’Avox, est elle tombée si bas ?

        Elle laisse bien passer celui du Panda, de Rosemar, et j’en passe ^^

        Et vous n’êtes pas obligé d’insulter... 

      • Alren Alren 9 décembre 2017 17:28

        @Nicolas Kirkitadze

        Vous avez fait des études d’histoire avec des maîtres d’études très ordolibéraux, très engagés dans la lutte sociale contre les travailleurs, eux qui reçoivent leur salaire de cet État que vous maudissez.

        Si vous aviez fait des études d’économie, vous sauriez, qu’à conditions égales, la productivité des Français et des Françaises est une des meilleurs du monde, sinon la meilleure du monde.

        C’est vrai également pour notre ingénierie. Je revoyais récemment un documentaire sur la conception et la construction du viaduc de Millau. Je ne vois aucun autre pays au monde capable d’avoir réussi ce chef d’œuvre, malgré les difficultés, exactement dans les délais impartis.
        Tout était bien conçu, très inventif, tout parfaitement réalisé.


      • mmbbb 9 décembre 2017 17:48

        @Nicolas Kirkitadze je commencerais a vous demander de rembourser votre scolarite puisque celle ci a ete largement payee par le contribuable Quant aux droits du travail, j ai la fille de ma collegue de travail qui est inspectrice, arrêtez de raconter n importe, allez sur les chantiers dans les usines et regardez comme cela se passe consultez les medecins  Faite sauter ce verrou et vous verrez la condition ouvriere s ameliorer alors je rigole vous deniez la realite historique alors que vous êtes historien , comme si ces droits avaient ete « donnés ». En France on donne rien on conquiert  Quant a l etat alors oui jouons franc jeux plus de subventions aux entreprises, ouverture totale a l immigration comme le propose vos copains du media Contrepoints ( dont beaucoup d auteurs sont des prof d universites donc ayant un statut et bien payé , ils crachent dans la « chorba » commencons par eux et affectons ces postes a la libre concurrence ) et je vous donne RVD dans 10 ans . Quant a l eugenisme, c’est tout de meme une idee bien partagee il y eut des exces dans les societes dites liberales dont les USA et l Angleterre Suede avec les Sami Quant a l Angeleterre ce pays traitait tres mal les orphelins

        https://www.la-croix.com/Monde/Europe/Battus-maltraites-nourri-enfants-perdus-Royaume-Uni-2017-02-28-1200828271
        Ce fut une histoire cachée mais bon pour un pays dit libre ce n est pas tres beau je vais etre cassant qu apprenez vous en histoire l histoire d Epinal comme celle que j ai reçue


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 9 décembre 2017 17:57

        @Alren
        « maîtres d’études très ordolibéraux, très engagés dans la lutte sociale contre les travailleurs »

        Peut-être reviendrez-vous nous parler d’ordo-libéralisme quand vous en connaîtrez la définition et la nature... 
        Là, vous êtes complètement à côté de la plaque.



      • velosolex velosolex 9 décembre 2017 18:28

        @Nicolas Kirkitadze
        Le problème, c’est que le nazisme est justement la pire expression du libéralisme. Dans le nazisme, tout est profit. Les dents en or des gazés et leurs cheveux sont récupérés. Y a donc des principes, mais pas de petites économies. Les grands groupes allemands, BASF, Bosh, Opel, Krupp, bayer, agfa, etc, on collaboré avec les nazis....Tymothy Snyder a très bien résumé l’entreprise totalitaire que fut ce régime, ayant pensé son entreprise en terme économique, et en captage des territoires, la grande obsession d’adolph. L’homme, non aryen, ce grand délire, ne vaut rien....L’état n’a donc pas à l’entretenir, ni même à le supporter. En conséquence il doit être illuminé. Voilà l’omega de la pensée libérale.

        Timothy Snyder et ses critiques - La Vie des idées

      • velosolex velosolex 9 décembre 2017 18:50

        @Nicolas Kirkitadze 


        Plus sectaire tu meurs...
        Sophisme à deux balles...
        En fait je pense que vos propos sont une simple provocation, ayant pour but de créer une hostilité envers l’étranger : (« C’est donc à nous, Français d’origine étrangère, qu’il revient de révolutionner les mentalités »...)

         Un gros hameçon lancé par un parti d’extrême droite. 
        On lance la canne, et on attend que les poissons mordent.....

      • Le421 Le421 9 décembre 2017 18:52

        @Nicolas Kirkitadze
        pour permettre à chacun (pauvres, invalides, déclassés) de se prendre en main et de ne plus dépendre de l’Etat.

        C’est déjà pas mal le cas.
        Contrairement à ce que vous croyez, beaucoup de pauvres et de très pauvres vivent du système démerde, ne sont plus inscrit nulle part et ne demandent plus rien.
        Vos croyances sont affligeantes !!


      • Yaurrick Yaurrick 9 décembre 2017 19:55

        @Alren
        Facile d’avoir une des meilleures productivités au monde quand on empêche précisément les moins productifs de travailler. Si vous mettez cette dite productivité en rapport des salaires, c’est de suite moins glorieux.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2017 22:20

        @Nicolas Kirkitadze
        de se prendre en main et de ne plus dépendre de l’Etat.


        Justement, les Français adorent l’ Etat, vous n’avez rien compris à l’ Histoire de la France, ni aux Français ! L’État français a 800 ans, de St Louis à de Gaulle, en passant par Colbert, l’ Etat en France, s’est occupé de tout, et les Français adorent !

        Dès qu’il y a un problème, ils se tournent vers l’ Etat. C’est à dire vers la solidarité nationale. Les Français sont un peuple égalitaire, et ceux qui ne l’ont pas compris, ont mal fini . Tous ceux qui pensent qu’on peut changer la culture et l’ histoire d’un peuple, se trompent et vont dans le mur.

        Pour une petite révision : « L’Histoire de France pour les Nuls » par Asselineau.


      • Garibaldi2 10 décembre 2017 06:20

        @Nicolas Kirkitadze

        Cher Monsieur, commencez d’abord pas payer vos études à leur coût RÉEL, puis nous en reparlerons !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 06:40

        @Nicolas Kirkitadze
        L’ Etat est justement la seule entité à pouvoir défendre l’intérêt général, à répartir les richesses et à assurer la solidarité. L’esprit et la lettre des Traités européens vont dans votre sens, et les Français n’en veulent pas.


        - La libre circulation des capitaux empêche d’aller récupérer l’argent planqué dans les paradis fiscaux, 60 ou 80 milliards par an ? On fait la liste des pays qui sont des paradis fiscaux, dont plusieurs pays européens, et après on fait quoi ? On fait semblant de lutter contre, mis on ne fait rien, car on ne peut rien faire.

        - L’euro est trop cher / $ pour la majorité des pays européens, il est impossible à dévaluer, proposez-vous la sortie de l’ euro ? Pas du tout. Donc le commerce extérieur de la France, c’est la Bérézina. A moins que les salaires français ne s’alignent sur ceux de la Roumanie...

        - Nous payons 40 ou 50 milliards d’euros par an, pour les intérêts d’une dette inventée par Wall Street, proposez-vous de revenir aux prêts de la Banque de France à l’ Etat, au taux de 0% ? Pas du tout.

        - Les aides aux entreprises comme le CICE, 40 ou 50 milliards d’euros = 0 emploi. Proposez-vous de supprimer les 173 milliards de niches fiscales aux entreprises ? Pas du tout.

        Tout ce que vous proposez, c’est de continuer à ponctionner les contribuables, pas au bénéfice de la solidarité nationale, mais au bénéfice des entreprises. Supprimer les acquis sociaux et répandre la précarité, vous enchante (sauf pour vous , je suppose ?). Empêcher l’ Etat de défendre l’intérêt général, c’est votre crédo.

        Pourquoi n’allez-vous pas vivre aux USA ou au Bangladesh ? Dans ces pays, ça fonctionne comme vous le souhaitez : chacun pour sa pomme, comme le préconise votre copain Attali ! 


      • mmbbb 10 décembre 2017 08:49

        @Jean-Pierre Llabrés je ne connaissais pas cette notion , j en etais a l econolie « disruptive » Les économistes aiment les gros mots, cela fait plus savant . 
         


      • Ouallonsnous ? 10 décembre 2017 12:21

        @Agafia

        Dans son cas, ce n’est pas une insulte, mais une reconnaissance, lisez donc son ost suivant ....


      • Alren Alren 10 décembre 2017 19:35

        @Yaurrick

        "Facile d’avoir une des meilleures productivités au monde quand on empêche précisément les moins productifs de travailler."

        Par ce que vous pensez que les entreprises délocalisées par des actionnaires-rentiers, étrangers ou traîtres à la patrie, l’ont été par manque de productivité du personnel français ? Et que transférées en Pologne par exemple, avec nos machines, la productivité par personne et la qualité a été semblable ?

        C’est une chose sur laquelle les merdias ne communiquent pas : le transfert dans les ex-pays de l’Est serait perdant sans l’argent que la France fournit à ces pays par ses versements excédentaires à l’UE et si les salaires là-bas n’étaient pas aussi scandaleusement faibles.

        Les salariés français, très compétents, très qualifiés, très productifs dont on a volé l’usine restent à se désespérer au chômage. Oui, c’est vrai, on les a empêché de travailler pour le malheur de tous mais pas parce qu’ils ne sont pas productifs.

        "Si vous mettez cette dite productivité en rapport des salaires, c’est de suite moins glorieux."

        Qu’est-ce que vous voulez dire ? Que les ouvriers français sont trop payés ?

        En Allemagne il y a les petits boulots qui font de ceux qui ne trouvent pas autre chose des travailleurs pauvres. Mais des travailleurs classiques continuent de subsister dans les domaines stratégiques pour l’Allemagne : les voitures et les machines-outils. Et ceux-là ont un salaire horaire nettement meilleur qu’en France pour une productivité inférieure.

        Je ne parle pas des médecins et infirmières français avidement recherchés en Suisse pour leur efficacité professionnelle et qui voient leurs revenus tripler par rapport à ce qu’ils gagnaient en France. Certains vont en Belgique pour le même bénéfice.


      • mmbbb 11 décembre 2017 11:03

        @foufouille Ce crétin veut privatiser la Francaise de Jeux la il atteint le mur du con pour reprendre une expression chere au Canard Enchainé. C’est le retour assure de la mafia et des réglements de comptes. Quant aux fonctionnaires, il oublie que dans les pays ou le statut ne les protegent pas c’est la corruption, Introduire de la competivite dans la fonction publque a t il reflechi cet ane donc je suis un flic je choisi de poser des PV et delaisse les affaires qui demandent de tres longues investigations telles les affaires des delits financiers grands banditismes qui demandent la mise en place de filature et surtout du temps . Qu est ce qu il est con cet universitaire de melanger les devoirs regaliens de l Etat avec les statistiques de productivite d un fabricants de yaourt . Qu il arrete de balancer n importe quoi. 


      • mmbbb 11 décembre 2017 11:22

        @Nicolas Kirkitadze allez arrête de balancer des poncifs, je vais te faire bossser un an a la chaine, cela evitera de balancer n importe quoi . Une chose certaine est que le contribuable francais paie des universitaires de ton acabit qui débite des énormités En te lisant , la j appliquerai ce tu promeus si généreusement aux autres.  Ferme la rentre chez toi et ne vous fait pas chier puisque ce pays t es devenu insupportable. La je deviens vraiment xenophobe Je n accepterai jamais tes oukases Ce sont mes aieux qui ont construit cette France C est intolérable . J insiste rentre chez toi dans ton pays de l est ou la mafia regne . 
         


      • Yaurrick Yaurrick 11 décembre 2017 12:26

        @Alren
        Il faut regarder la productivité en mettant en face les salaires. Le différentiel entre le salaire super brut et le net ainsi que la fiscalité sur les entreprises sont énormes :
        http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2015/07/29/29006-20150729ARTFIG00006-en-france-pour-100-euros-nets-il-faut-235-euros-de-salaire-super-brut.php
        http://www.lefigaro.fr/impots/2013/11/20/05003-20131120ARTFIG00341-la-france-championne-d-europe-des-charges-sociales-pesant-sur-les-entreprises.php
        Sans une productivité ultra-élevée, aucune chance que nos employés et entreprises puissent s’en sortir.


      • nofutur 9 décembre 2017 15:32

        Juste du Renaud pur jus :

        https://youtu.be/v28HCO71AxQ


        • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 9 décembre 2017 15:33

          Pathétique...

          Pourquoi toujours prendre les anglo-saxons comme modèle ? Quel manque de patriotisme évident ! Quel manque de confiance en soi ! Quel manque d’imagination ! Vers 1940 vous auriez été de ceux qui criaient plutôt Hitler que le Front Populaire. Toujours prompt a prendre le parti de l’étranger, pourvu que vous puissiez continuer à aller dîner en ville le soir avec votre rombière.

          SCOOP !!! Les Français NE SONT PAS des anglo-saxons. Ca vous la coupe, hein ?

          Le seul modèle qui ait un tant soit peu fonctionné en France après la 2è GM fut la 3è voie introduite par de Gaulle et que Poutine est, paraît-il, plus ou moins en train de mettre en place en Russie. L’état doit prendre en charge, et donc nationaliser les secteurs stratégiques du pays pour y impulser une dynamique de long terme. EDF en était un des parfaits exemples. Bref, à mi-chemin entre un capitalisme débridé et un communisme étatique. Seulement ce système demande du courage, de l’intégrité et de la persévérance, trois qualités dont vous semblez être complètement dépourvus.

          Au fait, Thatcher avait une très grande estime pour Pinochet... Sacrée référence démocratique quand même !


          • Yaurrick Yaurrick 9 décembre 2017 20:07

            @Ken_le_sous-vivant
            Ce qui est pathétique , c’est que vous refusez de voir que les français sont persuadés être meilleurs que les autres et refusent de se mettre en cause.
            Juste des faits, les pays qui ont adopté des réformes libérales (des vraies, pas du capitalisme de connivence comme on en sert chez nous) ont vu une amélioration de leur situation.
            Et bizarrement, les pays dont l’état augmente leur emprise voient leur situation se dégrader :
            http://www.heritage.org/index/ranking


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2017 22:25

            @Ken_le_sous-vivant
            On prend en exemple ce qu’on peut, vu que le modèle allemand qu’on nous sert depuis 40 ans n’est pas si miraculeux que ça... : 12,5 millions de pauvres, 1million de retraités obligés de travailler et 1,5 million de SDF...

            Pour le pays le plus riche d’Europe, ça commence à la foutre mal...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 07:02

            @Yaurrick
            les français sont persuadés être meilleurs que les autres et refusent de se mettre en cause.

            Non, les Français ne se considèrent pas meilleurs que les autres. Ils ont choisi à la Libération un modèle social solidaire qui leur convient très bien :
            le programme du Conseil National de la Résistance, mis en place par les Gaullistes et les Communistes. Ce modèle redistribue 50% de la richesse nationale, et c’est ça qui vous emmerde.


            Ce programme conviendrait très bien à beaucoup de peuples dans le monde, si la mondialisation ne les mettait pas en concurrence au bénéfice des moins disant salariaux. Les Français n’ont pas, comme vous, les yeux de Chimène, pour la précarité et les bas salaires. Ils ne voient pas pourquoi ils devraient vivre comme en Roumanie ou au Bangladesh, alors que ceux qui font des profits sont de plus en plus riches et de moins en moins imposés fiscalement ?

            Et bizarrement, les pays dont l’état augmente leur emprise voient leur situation se dégrader :

            Vous mentez, l’Etat n’augmente pas son emprise, au contraire, sous les ordres de Bruxelles, il se désengage de tous les domaines qui assuraient la solidarité : les services publics, les retraites, le droit du travail, le SMIC etc. L’État détourne les finances publiques au bénéfice des entreprises, pour payer les intérêts de la dette aux banques, et pour payer 22 ou 23 milliards par an au budget européen. Et tout cela ne crée aucun emploi, nous en sommes à 11 millions de sans emploi.

          • Yaurrick Yaurrick 10 décembre 2017 10:37

            @Fifi Brind_acier
            Non ce qui m’emmerde, c’est que tout cet argent est gaspillé : la France c’est 15% des dépenses sociales dans le monde, 1% de la population et 4% du PIB. .Clairement oser me dire que tout est redistribué et qu’on vit dans un eden, vous vous fichez de moi. Pourquoi avec ça doit avoir recours à des initiatives privées (Telethon, Restos du Coeur) si votre prétendue redistribution est aussi efficace ?
            https://www.lesechos.fr/13/10/2014/LesEchos/21791-044-ECH_la-france---15---des-depenses-sociales-mondiales.htm#

            La précarité et les bas salaires, dites merci à l’état qui empêche les moins productifs de travailler (SMIC, code du travail) et qui capte la moitié du salaire des employés (au salaire médian, c’est près de 50% de mon salaire) sans que ceux ci n’aient leur mot à dire (outrepassant les articles 14 et 15 de la DDHC). L’économie de Mugabe, on a vu le brillant résultat....

            Dire que je mens, c’est de la mauvaise fois absolue, l’état ne fait que grossir :
            http://www.atlantico.fr/decryptage/57-pib-depenses-publiques-anatomie-record-francais-construit-bulle-depenses-sociales-depuis-40-ans-nicolas-goetzmann-1015137.html.
            http://www.lepoint.fr/politique/ces-bureaucrates-qui-nous-tyrannisent-21-03-2013-1690741_20.php


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 11:12

            @Yaurrick
            On a besoin du Téléthon et des Restaus du coeur, justement parce que l’ Etat ne joue plus son rôle. Avec les Traités européens, il ne défend plus l’intérêt général, il se désengage de la recherche médicale, et il refuse de sortir de l’ UE et de l’euro, source principale du chômage.

            Vous ne savez pas lire ce que j’écris ?

            L’argent n’est pas gaspillé pour tout le monde, puisque ce sont les banques et les grosses entreprises qui en bénéficient ...


          • foufouille foufouille 10 décembre 2017 11:12

            @Yaurrick
            en france, on s’est battu pour avoir des droits donc si ça te plait pas, casses toi dans un pays libéral.
            en plus, tu pourras voir comment c’est sur place.


          • Yaurrick Yaurrick 10 décembre 2017 14:11

            @Fifi Brind_acier
            Je vous ai dit et répété que donner de l’argent aux entreprises (de l’interventionnisme comme vous aimez), c’était une co....rie monumentale. Sous couvert de bonnes intentions, il y a un gaspillage monstre de la part de l’’état, je vous ai déjà sourcé le budget directement transféré aux ménages c’est 50 milliards d’euros.
            C’est pourtant simple de comprendre que le fonctionnement des instituions est kafkaiens, parce qu’il est facile de passer la patate chaudes aux citoyens.Personne n’oblige l’état à dépenser plus que les recettes, sauf si vous considérez que l’état doit tout gérer (mais là on sera dans la misère).

            Et vous voulez défendre un tel fonctionnement ? Ne vous étonnez de voir que les gens en ont marre de ce gaspillage et qu’ils cherchent à aller ailleurs.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 18:49

            @Yaurrick
            Je n’ai jamais écrit que le fonctionnement de l’ Etat actuel était exemplaire !
            II est dans l’état où la Commission européenne l’exige !


            Le Gouvernement depuis 1992 et le Traité de Maastricht n’a plus la main. Il ne décide de plus rien dans le domaine économique et social. A supposer que vos propositions soient positives pour les Français, vous ne pourriez pas les mettre en oeuvre dans le cadre des Traités.

            Vous demandez la sortie de l’ UE ? Non, alors, remballez vos salades.

          • mmbbb 11 décembre 2017 11:51

            @Yaurrick tout classeemnt peut etre critique Je prends l Irlande , la c ’est l image meme de l Europe dévoyée, ce pays pratique un dumping social , Le Luxembourg un paradis fiscal au sein de l Europe , Estonie Lituanie des pays recents entres dans l union europenne et dont cette europe a servi au decolage economique alors que la France est un principal pays contributeur au budget europeen . L Australie un pays liberal certes mais la je suis d accord , ce pays n est pas une auberge espagnole comme la France qui depense entre 800 et 1 millairds d euros an aide medicalisée aux personnes en situation irreguliere Pas de visa retour immédiat . Donc commencons a foutre dehors ces etrangers comme cet auteur qui se gavent et profitent du systeme en nous crachant a la gueule , Quant aux allemands ils profitent de leur situation afin d employer des salaries de l est a bas cout . Donc avancez un tableau sans comparer et lire des données brutes n a guere de sens la Coree du Sud a un indice de perception de la corruption superieur a celui de la France donc le liberalisme vertueux ca c ’est comme toute les théories c ’est beau sur le papier Quant au capitalisme de connivence selon C GAVE un liberal les USA le sont . Donc soyez un peu plus critique


          • Yaurrick Yaurrick 11 décembre 2017 12:34

            @Fifi Brind_acier
            C’est sans doute l’UE qui exige des monopoles de droit (sécu, retraite), une législation/fiscalité aussi complexe et kafkaïenne, des numerus clausus injustifiés, de multiples strates administratives où les contribuables servent de vache à lait ?
            Si c’est pour faire comme on fait en France (monopoles divers et variés, capitalisme de connivence, interventionnisme, enfer législatif et fiscal ), on peut sortir de l’UE cela ne changera rien sans de vraies réformes structurelles sur le fonctionnement de l’état


          • Yaurrick Yaurrick 11 décembre 2017 12:40

            @mmbbb
            Que voulez vous, quand on offre sans conditions du social, il ne faut pas s’étonner du résultat. Si seuls ceux qui sont motivés à travailler et s’intégrer viennent dans un pays ça se passe bien...


          • mmbbb 11 décembre 2017 13:36

            @Yaurrick Vous soulevez un autre probleme la generosite des francais qui confine a la cretinerie Mais bon ceci est entretenu par une elite qui veut la dissolution de la nation Macron est pro immigration Je vous ferai remarquer ce cet auteur feint d ignorer, c est le retour du nationalisme et du regionalisme Un comble 


          • pallas 9 décembre 2017 16:04
            Nicolas Kirkitadze

            Bonjour,

            Votre conception de la réalité est fausse car votre existence n’est qu’un simple chemin du moindre effort sans avoir connu le moindre obstacle.

            En d’autre terme, votre pensée est sans intérêts, ne vivant que dans la rêverie, prenant les autres pour des arriérés.

            Je pratique de manière très efficace « Le principe de Peter » et aussi « La revanche du Rameur », un véritable expert smiley

            Tu veux bouffer ?. Chasse toi même ta proie, je ne le ferai pas pour toi, dans la vie c’est comme ça.

            Salut


            • Jeekes Jeekes 9 décembre 2017 16:18

              L’auteur : journaliste indépendant...
               
              Journaliste.
              Indépendant.
               
              Deux mots qui ne vont pas très bien ensemble !
               
              Et, en plus il est étudiant en histoire.... Naaaaan ?
              Quel âge a-t-il ce p’tit chéri ?
              Paske si la photo de son avatar est bien sa tronche, il n’est plus tout jeune.
               
              Bref, une p’tite moule à son papa qu’a jamais rien foutu de ses dix doigts mais qu’a des avis sur tout.
              Et surtout des avis.
              Hein Michel ?
               


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2017 22:41

                @Jeekes
                L’auteur est sans doute un pur produit « des Evangélistes du marché »...
                La théorie des économistes de l’ École de Chicago, «  c’est TINA, there is no alternative, il faut enrichir les riches, et la richesse coulera jusqu’en bas ».


                Rêve ! Pour arriver à fourguer ce bobard, ils ont mis en place des Think tanks, de Droite et de Gauche, chargés de répandre la bonne parole, auprès des leaders d’opinion : les journalistes, les propriétaires de médias, les profs d’Université, les économistes, les chefs d’entreprises, toussa, toussa...

                Bref, tous ceux qui ont leur rond de serviette dans les médias, les fameux « experts » qui nous expliquent depuis 40 ans, que tout va bien, et que ça irait encore bien mieux, si les pauvres étaient plus pauvres et plus précaires, et les riches plus riches et pas précaires du tout...

                Le problème avec les complots, c’est que certains sont vrais....
                « Les Evangélistes du marché » de Keith Dixon, 6 euros pour comprendre comment on nous prend pour des truffes depuis 40 ans, c’est cadeau !

              • Le Comtois 9 décembre 2017 16:20

                Je résume le programme de ce monsieur... Arbeit macht frei !


                • Pere Plexe Pere Plexe 10 décembre 2017 11:50

                  @Le Comtois
                  c’est une variante « le travail des autres me rends libre... »


                • Delphus Delphus 9 décembre 2017 16:34

                  Je ne sais trop comment prendre cet article...provocation, démagogie...vraiment difficile de se faire une idée précise de ce fourre tout qui frise le ridicule et/ou le pathétique, tant l’auteur qui se prétend étudiant en histoire, devrait justement s’en inspirer, pour observer les conséquences de ce qu’il préconise à travers les époques et les pays... à moins bien sûr, que ce soit précisément cela qui l’intéresse...


                  • velosolex velosolex 9 décembre 2017 18:11

                    @Delphus

                    Les étudiant ne sont plus ce qu’ils étaient. En histoire nous dit il....*
                    Le principe d’Attila « Là où il passait l’herbe ne repoussait pas » appliqué à l’économie et au social....
                    .
                    C’est plus la théorie d’adam smith, celle de la main invisible du marché, c’est celle du bras d’honneur !

                     En ces temps de dégénérescence, où l’on met Johnny au panthéon, faut s’étonner de rien

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2017 22:43

                    @velosolex
                    Allons, comme vous y allez, on nous explique juste que Jauny et Victor Hugo, c’est pareil ... !


                  • velosolex velosolex 9 décembre 2017 23:34

                    @Fifi Brind_acier
                    A l’heure qu’il est Johnny donnerait bien son royaume et son Harley pour s’enfuir en solex !


                  • babelouest babelouest 11 décembre 2017 02:50

                    @Delphus
                    Au fait, on ne l’entend plus, l’auteur.... après avoir lancé son machin de troll, il s’est planqué...


                  • pallas 9 décembre 2017 16:41
                    Nicolas Kirkitadze

                    Bonjour,

                    N’entendez vous pas les chants qui sont tous ténébreux et nombreux, d’une noirceur extrême ?.

                    Votre réalité va être briser comme on écrase un fétu de paille.

                    En ce monde seul le plus fort survie et le plus faible disparait.

                    Salut


                    • Le421 Le421 9 décembre 2017 18:49

                      @pallas
                      Depuis que l’homme a inventé la poudre, les notions de faible et de fort, vous savez !!
                      Du calibre 308, pas besoin d’être hyper balaise pour bien s’en servir...


                    • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 9 décembre 2017 23:28

                      @pallas
                      L’histoire et les diverses expériences psychologiques nous montre que vous avez hélas raison : les forts aiment à opprimer les faibles. C’est l’un des arguments principaux des antilibéraux qui nous disent qu’enlever le pouvoir à l’Etat signifierait en donner aux forts qui l’utiliseraient pour opprimer les faibles. Mais n’est-ce pas aussi ce qui se passe avec l’étatisme ? L’Etat-fouettard n’opprime-t-il pas l’entrepreneur et le salarié à coup de taxes et de normes étouffantes ? Et même dans la fonction publique, les « petits » fonctionnaires ne sont-ils pas « opprimés » par une hiérarchie sclérosée et archaïque ainsi que par la haute fonction publique qui engrange tous les profits ?
                      Le but de cet article n’est nullement d’appeler à l’oppression mais justement de faire en sorte que chacun se prenne en main pour ne plus avoir à subir l’oppression. L’Etat doit être une figure tutélaire, un arbitre régalien qui veillerait à ce que les forts n’oppriment pas les faibles, mais il ne serait pas une maman-poule dispensant prébendes et budgets à tire-larigot.

                      Amitiés

                      Nicolas


                    • pemile pemile 10 décembre 2017 00:24

                      @Nicolas Kirkitadze

                      Faut vous décider « Etat-fouettard opprimant » ou « maman-poule dispensant prébendes » ?

                      « à coup de taxes et de normes étouffantes ? »

                      Taxes (pour le bien commun) et normes n’en restent pas moins nécessaires, non ?

                      Et étouffantes, cela reste bien subjectif !


                    • Garibaldi2 10 décembre 2017 06:25

                      @Le421

                      Dieu créa les hommes
                      Monsieur Colt les rendit égaux !


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 07:28

                      @Nicolas Kirkitadze
                      L’Etat fouettard..., on rêve ! Qui vous a payé vos 20 ans d’études gratuites, sinon l’Etat et les contribuables français ? Vous ne bénéficiez pas de la Sécurité sociale ? Vous n’avez pas utilisé de chambre d’étudiants, ni de restaurants universitaires, ni de bibliothèque universitaire ? Vous n’utilisez pas les équipements sportifs de votre commune ? Vous ne touchez pas d’ APL ? Vos parents n’ont pas bénéficié d’allocations familiales ?


                      Arrêtez de nous prendre pour des truffes. Toute votre vie, vous et votre famille, vous avez profité du modèle social français, vous venez cracher dans la soupe et insulter ceux qui vous ont permis de devenir ce que vous êtes aujourd’hui ??
                      Faut-il que vous soyez inconscient, ou qu’on vous paye cher pour débiter de pareilles sornettes...

                      Les fonctionnaires ne sont pas opprimés, ils sont remplacés de plus en plus souvent par des travailleurs précaires, votre dada. Quant aux entreprises, vous semblez bien mal renseigné. Les grandes entreprises ont moins taxées que les petites. 

                      Les petites et moyennes entreprises, celles qui créent des emplois, sont taxées plein pot, alors que les grosses, non seulement sont très peu taxées, elles délocalisent leurs sièges dans des paradis fiscaux, et bénéficient d’aides financières de toutes sortes : 40 ou 50 dispositifs, dont seules les entreprises qui ont un staff de juristes et d’avocats fiscalistes, peuvent en profiter.
                      Là aussi, vous essayez de nous enfumer.


                    • lautrecote 9 décembre 2017 17:22

                      En lisant le titre, j’ai cru à du second degré.

                      Mais visiblement, vous maîtrisez l’économie aussi bien que le latin, il va falloir réviser un peu...

                      • velosolex velosolex 9 décembre 2017 18:04

                        Reste plus que de mettre Marianne sur le trottoir pour lui faire faire du tapin.....


                        • flourens flourens 9 décembre 2017 18:35

                          moi Daniel BLAKE, je suis d’accord


                          • Le421 Le421 9 décembre 2017 18:47

                            Pour redresser la France ? Facile.
                            TVA à 33%
                            Remboursement sécu à 10%
                            Plus de congés payés comme les autoentrepreneurs.
                            Plus de chômage, comme les autoent...
                            Plus de retraite, comme les a...
                            Plus de 35H, comme le...
                            Plus de smic, comm...
                            Etc, etc...

                            Moi, je vois ça comme ça.

                            Et attention de ne pas rétablir l’esclavage !! En effet, les traditions veulent que le maître assure le gîte et le couvert, ce qui génèrerait un surcoût insupportable pour les patrons.

                            Et là, je vous prédit qu’en trois coups de cuillère à pot...
                            Va y’avoir du monde pendu aux poteaux téléphoniques !!

                            De toute façon, à mon avis, tant que ça ne finira pas comme ça, personne ne comprendra.


                            • pallas 9 décembre 2017 19:06

                              @Le421

                              Le fort survie et le faible périe.

                              Il ne s’agit pas que dans l’art de la guerre et autre maitrise tel l’arme à feu.

                              La médecine est devenu totalement inefficace contre les bactéries et virus.

                              Cette loi de la nature est aussi de l’ordre macro biologique, les transhumanismes ont sous estimées la vie dans l’échelle moléculaire.

                              Un humain n’est qu’un ensemble fragile, il suffit de détruire juste 0,000000001% de sa capacité et l’individu meurt.

                              Salut


                            • Le421 Le421 10 décembre 2017 09:17

                              @pallas
                              Le fort survie et le faible périe.

                              Survit, périt, je ne vous suis pas.

                              Si vous confrontez deux personnes, l’une très bien nourrie et l’autre habituée à jeûner à la même privation.
                              Vous verrez que l’organisme habitué survit...
                              Il suffit de bien vouloir s’habituer.
                              Certains n’ont pas trop le choix.
                              Bon, excusez-moi, je file au marché acheter des huîtres pour midi !!
                               smiley


                            • Le421 Le421 10 décembre 2017 16:14

                              @Le421
                              Ah !! Ces « Marennes-Oléron » sont vraiment excellentes.
                              A 4.50 la douzaine pour info... Kss kss !  smiley

                              Bon, maintenant je pars siffler le champ’ pour fêter le PPL d’un jeune du club.
                              Et ensuite soirée « moules-frites » !! Yesssss !!

                              Ça, c’est la retraite !!


                            • babelouest babelouest 11 décembre 2017 02:57

                              @pallas
                               « La médecine est devenu totalement inefficace contre les bactéries et virus. »

                              La médecine est devenue très efficace pour flanquer des maladies auto-immunes irrémédiables. Elle n’est plus que le VRP des Grands Labos.

                              Guérir les gens ? Pas rentable, on atténue un moment les effets secondaires des atteintes virales (paracétamol par exemple), et roule ma poule.


                            • banban 9 décembre 2017 19:39

                              Mon dieu ! les trolls, après avoir envie les commentaires, ce mettent a écrire des articles ! Enfin j’espère pour lui... Mais peu être avons nous la un véritable nantis qui pense que tout lui est dû, et que les sans dents doivent se tuer a tache pour que sa majesté puisse vivre dans le luxe. Je t’enverrais bien ça faire les 3 huit, il comprendra que le code du travail est le seul filin qui le le retiens de tomber dans l’esclavage. Je le mettrait bien en dehors des aide familiale pour vivre du RSA pour voir se que sa fait d’être a deux de doigt de crever de faim. Il est dans la nature humaine de penser que les avantages que l’on n’a acquis a la naissance sont dû par une quelques nature divine. C’est pourquoi malgré sa diatribe ultra libérale( exploitons le pauvre temps que l’on peu mais ne touche pas a ce qui m’assure ma place de bien née, c’est a dire mon héritage bien gras que j’ai gagné un sortant du vagins de ma mère) monsieur pense les pauvres et les laborieux sont a leur place. Vivement que viennent un grand bordel, qu’il comprennent se qu’est la vrai loi du plus fort.


                              • filo... 9 décembre 2017 19:54

                                @l’auteur
                                Votre article est pour vous en réalité une séance de sadomasochisme.
                                N’est pas ?


                                • Yaurrick Yaurrick 9 décembre 2017 20:02

                                  @l’auteur
                                  Vous allez vous attirer les foudres de nombre de lecteurs mais ce n’est pas grave, cet article a le mérite de frapper là où çà fait mal, n’en déplaise aux étatistes de tout poils.. Faut il rappeler que le Royaume-Uni avant l’ère Thatcher était « l’homme de malade de l’Europe » et que sans ces profondes réformes, ce pays serait exsangue.
                                  Éventuellement, on peut aussi prendre en exemple un modèle encore meilleur à mon avis, la Suisse, plus libérale, plus prospère.


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2017 22:56

                                    @Yaurrick
                                    La Suisse ne doit sa prospérité qu’en étant restée en dehors de l’ UE & de l’euro. Sinon, elle serait dans un état pitoyable, comme l’économie française...
                                    L’UE et l’euro datent de 1992, du Traité de Maastricht, mais comment c’était avant ? Ben... avant, c’était vachement mieux !


                                    Mais d’après ce que je comprends, le gouvernement suisse multiplie les avancées vers une intégration européenne ? Les Suisses peuvent préparer leurs mouchoirs, il leur restera les yeux pour pleurer.

                                  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 9 décembre 2017 23:22

                                    @Yaurrick
                                    Je vous remercie sincèrement pour votre commentaire. Non seulement parce qu’il est un des rares commentaires positifs, mais aussi parce que vous exprimez une vérité tabou en France : on ne touche pas à l’Etat. Cet étatisme quasi-religieux est ce qui bloque notre pays qui a besoin d’un bol d’air frais. J’aimerais voir un émule de Thatcher en France mais ce n’est hélas pas prêt d’arriver. Depuis l’Ancien Régime, on a habitué les Français à ce que l’Etat agisse « en bon père de famille » (quelle immonde expression !) et prenne soin d’eux. Du coup, les gens intègrent l’idée que l’Etat est là pour les prendre en charge. Or, c’est faux, l’Etat ne fait que voler les gens et les maintenir sous sa dépendance. Vouloir libéraliser ce n’est pas asservir les travailleurs au capital mais les libérer de l’Etat.
                                    Amitiés
                                    Nicolas K.


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 07:44

                                    @Nicolas Kirkitadze

                                    Or, c’est faux, l’Etat ne fait que voler les gens et les maintenir sous sa dépendance..

                                    En toute logique, vous auriez dû financer vous mêmes vos études, depuis la maternelle. Ce que vous n’avez pas fait... ! Vous êtes un beau spécimen d’hypocrite, et je suis polie.


                                    Si l’ Etat, c’était voler les gens, sans contre partie, le MEDEF ne rêverait pas depuis 1945 de supprimer le modèle social français, dont vous avez bénéficié toute votre vie, vous et votre famille. Et qui vous a généreusement payé vos études, dont vous faites maintenant un bien piètre usage ...

                                    Dites donc à ceux qui vous envoient, qu’ils aillent se faire pendre ailleurs. J’espère au moins qu’ils vous payent, ainsi que Yaurick, grassement ?
                                    Vous semblez avoir les mêmes fiches que vous recopiez soigneusement..
                                    Faudrait varier, ça va finir par se voir que vous êtes en service commandé...

                                  • Yaurrick Yaurrick 10 décembre 2017 10:40

                                    @Fifi Brind_acier
                                    La Suisse est surtout stable, très largement plus libérale que la France et qu’à peu près tout les pays du monde.
                                    C’est là la source de sa prospérité, et pas ailleurs. En Suisse, l’étant n’infantilise pas les citoyens comme chez nous. Liberté et responsabilité, voila ce qui fait la grandeur d’un pays, et pas un état prétendu omnipotent.


                                  • Spartacus Spartacus 10 décembre 2017 10:43

                                    @Fifi Brind_acier


                                    L’hypocrite c’est toi...
                                    C’est quoi cette’ moraline de profiteuse éhontée de la gamelle de l’état qui ne se rend même pas compte de son indigence et sa stupidité de sa réflexion.
                                    Il faut dire que toi l’état c’est ta gamelle.

                                    Au demeurant ses parents ont payé des impôts toutes leur vie. Ils financent ses études.
                                    Par ailleurs avec 2 billiards de déficit, on lui laisse la facture. 
                                    Et les études qu’il a eu n’ont jamais été gratuites.
                                    Il n’y a aucune générosité et le régime spécial des profs est payant et ils ne viennent pas travailler s’ils ne sont pas payés.

                                    Il ne doit rien à l’état pour ses études.
                                    C’est l’état qui lui doit tout.
                                    Etudes ou on lui impose le Marxisme et le Keynésianisme avec un programme économique fait par 90% de profs de gauches et des livres d’économie de gauche et vendu par des profs de gauche.

                                    Le « môôôoOOOOdèle français » vaste supercherie. Il n’est que rentes (principalement pour les castes proches de l’état. Corporatisme et régimes spéciaux, et discrimination (ceux qui cotisent le moins (comme toi obligée de la gamelle de l’état) recoivent le plus et plus tôt).
                                    C’est le chômage de masse (que ta caste statutaire ne craint pas). Le cloisonnement dans l’assistanat et la domination de la caste des obligés de l’état et leur captation de la richesse du pays sans le mérite.

                                  • Pere Plexe Pere Plexe 10 décembre 2017 12:08

                                    @Spartacus
                                    Bien sur que ce type, comme les autres, doit beaucoup à l’Etat !

                                    Affirmeriez vous que s’il était né là ou l’état est gravement défaillant son avenir aurait été le même ?

                                    Pour le chômage de masse êtes vous conscient que le phénomène est mondial depuis...la mondialisation ?

                                  • Legestr glaz Ar zen 10 décembre 2017 13:01

                                    @Yaurrick

                                    La Suisse c’est surtout une « démocratie semi-directe » ! 

                                    1°) Pas de procédure congrès, seul le peuple peut modifier « sa » Constitution. Constitution qui interdit les transferts de souveraineté vers l’UE. La Constitution suisse est incompatible avec les traités européens. Et comme il n’est pas question que le peuple en change, vous comprenez que ce pays n’entrera jamais dans l’UE. Qui pourrait lui donner tort ? Vous ? 

                                    2°) Une initiative populaire qui permet au peuple d’introduire ses lois dans la Constitution.
                                    3)° Un référendum facultatif qui permet au peuple de « déjuger » ses représentants. 

                                    Si la Suisse est un pays stable elle le doit à sa Constitution unique au monde. 

                                    Si vous voulez je vous parle aussi de la Norvège (autre pays hors U.E).

                                    « La prospérité norvégienne est à faire pâlir de jalousie. Son secret ? Un appareil politique qui, malgré les alternances au gouvernement, respecte la plus grande richesse du pays, le pétrole, et en fait profiter l’ensemble de la population. Dans cette monarchieconstitutionnelle où le peuple choisit ses représentants parlementaires selon un système proportionnel, c’est la confrontation entre un gouvernement de larges alliances et des syndicats politisés qui favorise le plus grand débat démocratique(11). Et les réformes n’en ont été que meilleures face au néo-libéralisme qui sévissait depuis les années 1980 dans le contexte de la mondialisation. »

                                    C’est quand même ballot que la Norvège ne fasse pas profiter des multinationales de son pétrole. Elle préfère son peuple. Quelle drôle d’idée !

                                    « Si le niveau de vie en Norvège est très élevé, le système de capitalisme social y est pour quelque chose. Si l’économie norvégienne est axée sur la liberté des marchés, le gouvernementintervient tout de même dans certains secteurs stratégiques. »


                                  • foufouille foufouille 10 décembre 2017 13:09

                                    @Yaurrick
                                    en suisse, tu as 33% de travailleurs étrangers dont pas mal qui vont dormir hors de suisse car un loyer suisse n’est pas dans leurs moyens.
                                    .


                                  • Legestr glaz Ar zen 10 décembre 2017 13:20

                                    @Nicolas Kirkitadze

                                    Quels sont les pays les mieux placés à l’IDH ? Examinez la liste. Votre théorie ne tient pas. 

                                    Premier : la Norvège ; deuxième ex aequo : l’Australie et la Suisse ; 


                                    je lis ceci : «  L’Hexagone était encore sur la 8e marche de ce palmarès en 2009, puis a chuté progressivement ». Si je ne me trompe pas, le traité de Lisbonne est entré en vigueur le 01 décembre 2009. Alors je me demande s’il y a une corrélation ? Qu’en pensez vous ? 

                                  • Yaurrick Yaurrick 10 décembre 2017 14:02

                                    @Ar zen
                                    Je ne suis pas pro-UE ni pro multinationale, je suis pour la liberté... c’est une nuance fondamentale mais, ici ça ne gêne pas de bafouer les libertés individuelles du moment que ce se soit le fait de l’état.
                                    Je cite souvent la Suisse car justement c’est un des pays qui laisse le plus de liberté à son peuple, vous savez cette chose qui est malmenée en France.
                                    La Norvège a du pétrole, tant mieux pour elle, mais manque de chance en France nous n’en avons pas... les pays pétroliers sont quand même plutôt l’exception que la règle.
                                    Qu’un état se concentre sur le régalien, c’est ce qu’on lui demande... Par contre l’interventionnisme comme on le fait en France, c’est n’importe quoi.


                                  • Legestr glaz Ar zen 10 décembre 2017 14:27

                                    @foufouille

                                    C’est le point de vue de ceux qui n’y travaillent pas. C’est vrai que les frontaliers ont plutôt intérêt à résider en France voisine où les loyers sont moins élevés. Ce n’est pas parce que les loyers ne sont pas dans leurs moyens mais pour faire davantage d’économies. 

                                    A salaire « bas » égal, il y a des travailleurs, habitant en France, et des travailleurs habitant en Suisse. 
                                    Une caissière de supermarché perçoit entre 3500 et 4000 francs par mois, soit entre 3000 euros et 3400 euros. Idem pour une femme de ménage ou un serveur. 
                                    Je peux vous dire que la vie est bien plus facile en Suisse pour les petits salaires qu’elle ne l’est en France pour un smicard. Le salaire d’un instituteur commence à 6000 euros et celui d’un gardien de prison au même niveau, pouvant aller jusqu’à 9000 euros en fin de carrière. Le niveau de vie en Suisse est l’un des plus élevé du monde. C’est un constat. 




                                  • Jean-Yves TROTARD Jean-Yves TROTARD 10 décembre 2017 14:31

                                    @Spartacus
                                              

                                                  V’la le SpartaGus qui est sorti de sa banlieue pour défendre sa gamelle.

                                  • foufouille foufouille 10 décembre 2017 14:45

                                    @Ar zen
                                    c’est le point de vue des statistiques.

                                    j’ai les salaires en ligne comme toi.


                                  • foufouille foufouille 10 décembre 2017 16:05

                                    @Ar zen
                                    tes salaires sont brut et vu le prix de la sécu, tu peut enlever 830 et 9.74% de cotisations pour une famille normale. par mois.


                                  • Legestr glaz Ar zen 10 décembre 2017 16:23

                                    @foufouille

                                    Une bonne caisse d’assurance maladie c’est entre 300 et 400 francs. Et même avec une cotisation de 10% il reste, à minima 3200 - 400 - 320 = 2480 euros. Nous en sommes encore au double d’un SMIC français. Et je vous parle du salaire le plus bas. 

                                    Dans le canton de Genève, un 50m2, en ville, c’est de l’ordre de 1300 francs. En région frontalière de l’ordre de 800 euros. 

                                    Vous pouvez calculer comme vous voulez, à la fin du mois un travailleur à bas salaire en Suisse peut décemment Se permettre de vivre. En France avec un SMIC vous êtes en difficulté tout le temps. Quelle somme arrivez vous à épargner après avoir payé votre loyer ? 

                                    Je vous laisse prendre connaissance du tableau des salaires de la fonction publique à Genève. Gardien de prison c’est en classe 14 et instituteur c’est en classe 16. Je vous précise que dans le privé les salaires sont au même niveau grâce aux conventions collectives. 



                                  • Legestr glaz Ar zen 10 décembre 2017 16:35

                                    @Yaurrick

                                    Je suis aussi pour la liberté, la liberté qui fait que c’est toujours la « majorité » qui décide. Pas votre vision, pas la mienne mais celle de la « majorité »’. 

                                    Pour ceci une unique solution : la démocratie semi-directe. Les Suisses sont libres il me semble. Si le niveau de vie de ce pays est l’un des plus élevé au monde, il le doit à sa Constitution. Le peuple suisse se rend aux urnes entre 5 et 8 fois par année et à chaque « votation » il existe plusieurs sujets. Nous sommes à des années lumière de ce système « démocratique » avec nos représentants en France que ne représentent plus « nos » intérêts mais bien celui d’un petit nombre. 

                                    Une démocratie semi-directe n’empêche jamais la liberté de s’exprimer. Avez vous un avis contraire ?

                                    La Norvège fait profiter son peuple de cette manne pétrolière. Ce ne sont pas les multinationales à l’oeuvre mais le gouvernement. C’est ce que je voulais vous dire. Que la Norvège ait de la chance d’avoir du pétrole ou pas. 



                                  • Xenozoid Xenozoid 10 décembre 2017 16:37

                                    @Ar zen

                                    la france ne fait plus que des armes...en fait ’elle profiter le peuple ?


                                  • foufouille foufouille 10 décembre 2017 16:46

                                    @Ar zen
                                    https://fr.comparis.ch/krankenkassen/grundversicherung/krankenversicherung-auslaender/praemien/result?inputGuid=142e7c58-f10e-4b6c-9ab1-4ea6e08a9da7

                                    gros menteur.
                                    c’est certainement vrai avec une méga franchise et tu payeras tout de ta poche.


                                  • Legestr glaz Ar zen 10 décembre 2017 17:30

                                    @foufouille

                                    Mon fils travaille en Suisse. Il paie 350 francs par mois (Société ATUPRI).

                                    Et bien non, je ne suis pas un « gros menteur ». Je connais le sujet probablement mieux que vous. Et s’il y a une différence de 50 ou 100 francs par mois, cela ne change rien. Le niveau de vie des petits salaires est bien plus élevé en Suisse qu’en France. 


                                    Et avec une franchise à 500 francs annuelle ;


                                    Qui est le « gros menteur » ? 

                                  • babelouest babelouest 11 décembre 2017 03:07

                                    @Yaurrick
                                    Pour moi c’est l’égalité d’abord : AUCUN très riche, AUCUN très pauvre, donc se débarrasser le plus vite possible du capitalisme mondial. Et si liberté il y a c’est de décider ensemble de notre destin : pas avec une commission européenne qui décide pour nous, épaulée par le conseil européen (des ministres non élus)

                                    L’interventionnisme ? Quand c’est pour éviter que quelques-uns accaparent le fruit du travail des autres, je suis absolument pour.


                                  • foufouille foufouille 11 décembre 2017 11:51

                                    @Ar zen
                                    j’ai pris comme exemple une famille de 4 personnes, 2 enfants et une personne au foyer.
                                    toi celui d’un célibataire certainement jeune.
                                    le prix n’est pas du tout le même.


                                  • Legestr glaz Ar zen 11 décembre 2017 12:36

                                    @foufouille

                                    Vous prenez donc en considération un foyer dans lequel la femme ne travaille pas ? Je vous signale que l’Etat verse un subside pour l’assurance santé, à Madame qui ne travaille pas et aux enfants, en fonction du salaire de Monsieur. 


                                    Je maintiens qu’en Suisse les personnes qui bénéficient d’un petit salaire ont un niveau de vie bien plus élevé que les smicards en France. 

                                    Par ailleurs, l’allocation familiale pour le premier enfant est de 200 francs à Genève, puis encore 200 francs pour le second et 300 francs à compter du troisième enfant. Comparez ceci à la France et vous verrez le fossé qui sépare les deux pays. 

                                    J’ajoute que les petits revenus bénéficient, en Suisse, d’un subside logement.


                                    Contrairement à l’idée générale qui laisse à penser que la Suisse est seulement un paradis fiscal, son système d’aide sociale est efficace mais totalement méconnu. 

                                    La démocratie semi-directe à la Suisse n’est pas étrangère à cet état de fait. 


                                  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 décembre 2017 18:13

                                    @Nicolas Kirkitadze

                                    Non ! on ne touche pas à l’Etat, en France ! Il est issu de plusieurs siècles de construction d’abord monarchique, ensuite républicaine ! Non ! cet étatisme est un fait établi depuis, à moins de vouloir le détruire, ce que vous êtes en train de faire, les libéraux, avec l’Europe et ses lois supranationales !

                                    Et lorsque je lis dans votre commentaire : « vouloir libéraliser ce n’est pas asservir les travailleurs au capital mais les libérer de l’Etat » vous faites là une magnifique torsion dialectique, du pur sophisme, pour nous expliquer que pour libérer les français de l’Etat qui les musellerait, il faudrait détruire n’est-ce pas cet Etat, pour instaurer le libéralisme, libéralisme réputé pour asservir les masses !

                                    Vous ne manquez pas de culot ! Et je vous servirai comme exemple, la loi travail, dont la rhétorique de ses concepteurs s’apparente à l’identique à votre façon de concevoir l’économie - que dis-je, la financiarisation de l’économie.


                                  • Spartacus Spartacus 12 décembre 2017 10:08

                                    @Nicole Cheverney
                                    La loi travail bel exemple bureaucratique hypocrite qui protège les insider contre les outsiders.

                                    La caste veut pour les autres ce qu’elle ne voudrait pas pour elle.

                                    Comme statutaire, pourquoi ne le réclame tu pas le « non statut » et dépendre de ce « for-mi-dable » code du travail pour toi et ta caste de profs ?

                                    Hypocrite !


                                  • clouds clouds 9 décembre 2017 23:19

                                    Cet article ressemble à du second degré ou à un canular de mauvais goût, non ?


                                    • velosolex velosolex 9 décembre 2017 23:31

                                      @clouds
                                      Faut pas diffamer les canulars !

                                      Le second degré à la limite, d’accord, mais deuxième sous sol !

                                    • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 9 décembre 2017 23:47

                                      Merci à tous les commentateurs. Quels que soient les avis sur la question, le simple fait que vous ayez lu mon article et pris le temps de commenter me pousse à vous en remercier.

                                      Je relève cependant deux choses dans les commentaires : beaucoup voient dans ce programme un attentat contre des « acquis » qui seraient intouchables et dont la remise en cause mènerait à la paupérisation de la population. Beaucoup font aussi l’apologie d’un Etat « providence » dont ils sont pourtant les premiers pourfendeurs quand ce dernier adopte des mesures contraignantes qui « emmerdent » les bons citoyens.

                                      Il faut bien préciser que l’application de ce programme ne provoquerait en rien la paupérisation des Français mais plutôt leur autonomisation et leur libération du joug d’un Etat qui les maintient depuis l’Ancien Régime sous sa coupe. Il n’y est pas question d’abolir le social mais de réserver les aides JUSTEMENT aux plus démunis et aux personnes fragiles. La grande erreur du peuple français est de s’en remettre à l’Etat et de penser que ce monstre froid les protège.

                                      Enfin, on ne peut faire l’apologie d’un Etat « providence » et le maudire quand il augmente le prix des clopes ou qu’il crée un permis pour utiliser la tronçonneuse. Les aides et prébendes que verse l’Etat lui viennent de l’argent qu’il nous prend : ce qui nécessite pour lui de renflouer sans cesse ses caisses en organisant un racket généralisé à coup de mesures contraignantes et coûteuses : prix des cigarettes, radars, permis tronçonneuse etc... On ne peut vouloir en même temps que l’Etat nous aide et maugréer dès qu’il touche à notre portefeuille puisque les deux sont liés. C’est justement là qu’est le piège de l’étatisme. L’Etat n’est pas une maman mais une marâtre. D’où la nécessité de sortir de ce cercle vicieux : certes les « bienfaits » de l’Etat seront amoindris mais son racket le sera bien plus.

                                      J’ai également vu que plusieurs commentateurs ont pensé que j’étais un « bourgeois » ou un « nanti »... Rien n’est plus faux. Je suis fils d’immigrés et j’habite dans une cité. Dès son arrivée en France, ma famille s’est prise en main, s’est intégrée, a commencé à travailler et à s’acquitter des (lourds) impôts que le sacro-saint Léviathan prélève sur les travailleurs. C’est parce que je connais l’Etat que j’en suis un adversaire.


                                      • pemile pemile 10 décembre 2017 00:33

                                        @Nicolas Kirkitadze "Beaucoup font aussi l’apologie d’un Etat « providence » dont ils sont pourtant les premiers pourfendeurs quand ce dernier adopte des mesures contraignantes qui « emmerdent » les bons citoyens."

                                        Normal, non ? L’état subissant de plus en plus les pressions de lobbys. Même problème de logique que plus haut dans votre argumentation !


                                      • pallas 10 décembre 2017 00:37

                                        @Nicolas Kirkitadze

                                        Bonsoir,

                                        Je suis bien plus vieux que vous.

                                        Si ont veux crée un Empire ou État puissant, il se doit être de forme « Militaire ».

                                        Il n’y a que la force qui compte et non l’économie et le pognon.

                                        Une nation qui est puissante militairement, fera de ça botte n’importe quel opposant.

                                        L’économie est l’art des faibles et des lâches.

                                        Le Fort Survie en écrasant et piétinant de ça botte son opposant, le lâche parcontre négocie le moindre effort.

                                        La France est à la base une nation militaire qui est devenu une proie.

                                        Salut


                                      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 10 décembre 2017 02:32

                                        @pallas
                                        Votre constat est juste mais vos solutions me semblent assez radicales... C’est justement parce que le militaire est l’ennemi de l’économie que l’économie doit s’imposer. Si un pays est tenu par les commerçants, vous pouvez être sûrs qu’il n’entrera pas en guerre (la guerre tue le commerce). Le but du libéralisme (et même des physiocrates, bien avant) était de « laisser faire les hommes et laisser aller les marchandises ». Les militaires sont empreints d’un esprit belliciste et tribal : si on leur donne le pouvoir, vous pouvez être sûrs que le pays se tiers-mondisera. Regardez l’Espagne de Franco ou d’autres pays tenus par des militaires. Il n’y a que le Chili de Pinochet qui s’en est à peu près bien tiré, justement parce que Pinochet a compris que l’économie devait l’emporter sur l’armée et qu’il a très tôt donné la priorité à l’économie au grand dam des généraux. Je préfère vivre dans une nation d’entrepreneurs que dans un pays de va-t-en-guerres. Je sais ce que je dis : je suis né dans un pays en guerre civile et je peux vous dire que la guerre c’est de la merde. Quand j’entends nombre de patriotes français faire l’éloge de la guerre ou appeler de leur voeu un conflit civil, je me dis qu’ils sont soit fous soit ignorants. L’économie, c’est pour les lâches, dites-vous... Mais qu’est-ce qu’un lâche ? Un homme qui ne veut pas aller se faire trouer la peau pour les intérêts d’un gouvernement cocardier ? Un homme qui préfère rester en vie que mourir ? Un homme qui veut faire du bénéfice plutôt que de crapahuter dans la boue des tranchées ? Alors nous sommes tous un peu lâches, dans ce cas...


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 08:02

                                        @Nicolas Kirkitadze
                                        On peut être fils d’immigrés et complètement à l’ ouest ! Vous n’avez pas compris que le modèle social français redistribuait 50% de la richesse sous forme de services publics gratuits de toutes sortes ? D’aides sociales et de retraites par répartition ? De la Sécurité sociale ?


                                        Et au lieu de défendre ce modèle, vous voulez le torpiller ? Pourquoi vos parents sont venus en France, c’était mieux dans leur pays ? Retournez-y donc, si c’est mieux ailleurs. Personne n’est irremplaçable, on se passera très bien de vous.

                                        Il y a très peu de pays dans le monde qui bénéficient d’une telle redistribution des richesses. Et au lieu de faire preuve de gratitude, vous crachez dans la soupe ? C’est quoi, ces jeunes de banlieue, qui maintenant se mettent du côté des capitalistes et du MEDEF ? On vous a lessivé le cerveau ?

                                      • babelouest babelouest 11 décembre 2017 03:16

                                        @Nicolas Kirkitadze
                                        Justement, l’État que nos aînés ont contribué à mettre en place à la Libération, de haute lutte, nous y tenons beaucoup. Les plus jeunes, dont vous sans doute, ne savent pas de quoi il en retourne : je suppose que vous ne connaissez même pas l’historique et la structure de la sécurité sociale, dont vous ne voyez plus aujourd’hui qu’un pâle reflet sous les coups de boutoir des Grands Nantis depuis 40 ans.

                                        L’État, C’EST NOUS – ou du moins c’était nous, mais de plus en plus nous en sommes évincés. A bas le libéralisme ! A bas ! Et si vous n’êtes pas d’accord, partez pour d’autres pays plus magnifiques, comme les USA où la moindre intervention chirurgicale vous met sur la paille.


                                      • babelouest babelouest 11 décembre 2017 03:51

                                        @Nicolas Kirkitadze
                                        le commerce pour le commerce est une catastrophe : la « nation de boutiquiers » (l’Angleterre selon Napoléon) s’applique à tuer le monde au bénéfice de ses grands décideurs banquiers. C’est cela que vous voulez ? Pas moi.

                                        S’échanger des biens ? Oui, si le fabricant et le bénéficiaire s’y retrouvent, et si le produit changé de mains était utile et nécessaire. Mais selon ce que je pense, de cette façon-là les échanges de biens seraient divisés par dix ou cent, et les flux financiers seraient divisés par un million. D’ailleurs les échanges sur longues distances devraient être rarissimes. Ce n’est sans doute pas votre opinion. Mais selon moi le commerce ne doit être que quelque chose de marginal, de local.


                                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 décembre 2017 18:29

                                        @Nicolas Kirkitadze

                                        Beaucoup font aussi l’apologie d’un Etat « providence » dont ils sont pourtant les premiers pourfendeurs quand ce dernier adopte des mesures contraignantes qui « emmerdent » les bons citoyens.

                                        L’Etat providence a redressé la France après la guerre et jusqu’aux environs des années quatre-vingt, mais il a fallu l’introduction en France des néo-conservateurs dans les gouvernement successifs pour démolir ce qu’avaient mis en place, avec opiniatreté le CNR - Conseil National de la Résistance.
                                        Depuis, la France est entre les mains de cette prédation organisée, et nous l’avons bien vu avec le référendum de 2005 où le peuple avait choisi sa voie, le NON au traité d’Amsterdam, sur lequel Sarkozy et sa clique se sont essuyés les pieds. La suite ne vaut pas mieux.

                                        Cet Etat Providence que vous pourfendez, VOUS ! et pas, NOUS ! ne renversons pas les rôles, a permis à des millions de français d’accéder à un niveau de vie plus digne que celui des générations précédentes. Je ne pense pas nécessaire de développer ici, les améliorations notables sur la santé, l’instruction publique, et tant d’autres domaines sociétaux et sociaux.
                                        Les libéraux, s’ingénient à le détruire depuis trente-cinq ans, ils y sont presque parvenus.

                                        C’est quoi et c’est pour qui, les mesures contraignantes ? Le gouvernement actuel se plie en quatre pour servir le grand patronat - ces assistés véritables du système - à qui l’on sert sur un plateau d’argent les optimisations fiscales, les exonérations d’impôts, et de généreuses subventions.
                                        Que voulez-vous ? Donner le dernier coup de pied pour faire tomber définitivement ce qu’il reste de notre pays ?


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 décembre 2017 19:44

                                        @Nicole Cheverney
                                        La Sécurité sociale a été mise en place à la Libération. Dans un pays en ruine et économiquement dévasté, ils ont trouvé les moyens d’organiser la solidarité pour assurer la santé et les retraites par répartition... .


                                        Et maintenant que la France est riche, « les experts de BFM WC » et autres médias, nous expliquent « qu’on n’a plus les moyens de financer le modèle social français »...
                                        Il y a des coups de pied au c.. qui se perdent !

                                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 décembre 2017 21:42

                                        @Fifi Brind_acier

                                        Bonsoir Fifi, tout à fait d’accord avec votre commentaire. La France est riche c’est pour cela qu’elle est si généreuse avec les les plus riches  ! On vit vraiment dans un pays d’assistés, car si l’on devait compter les aides aux plus nantis, il faudrait ouvrir un nouveau Guiness des Records !


                                      • bob de lyon 10 décembre 2017 09:00

                                        L’État est garant de la protection du plus faible, du bien public et de l’intérêt général.

                                        Étudiant en histoire dites-vous ? Replongez-vous dans la période 1780 et comprenez pourquoi la libéralisation du prix des farines (préconisation d’Adam Smith) provoqua un séisme une dizaine d’années plus tard.  

                                        Quant à ce que vous décrivez, ce n’est qu’une économie de Far West avec la poésie nickelée du Colt et de la Winchester.

                                        Toutes les décisions prises en ce moment pourraient aboutir à ce résultat.

                                        Il vous manque une petite caractéristique qui fait qu’un Français est Français : l’esprit critique…

                                        Pour y parvenir, je vous suggère une mise en œuvre rapide et intensive même s’il est à craindre que vous ne l’acquerriez jamais… parce que chez le Gaulois d’origine c’est inné !

                                        Ou alors, allez exercer votre talent de pythonisse énervée sous d’autres horizons.


                                        • Legestr glaz Ar zen 10 décembre 2017 09:09

                                          C’est nécessairement un article à prendre au second degré. 

                                          Un article en forme de cadeau de Noël, l’article qui permet à tout le monde de se réconcilier et de crier haro sur le baudet. Un véritable jeu de massacre. Des têtes vont tomber. 





                                          • babelouest babelouest 11 décembre 2017 03:17

                                            @Ar zen
                                            Oui, nous, nous pouvons le prendre au second degré : mais l’auteur en est-il capable ?


                                          • Jean Keim Jean Keim 10 décembre 2017 09:17

                                            Au sujet de l’article, est-il à prendre au 1er degré ? Bon ! De toute façon la réponse n’a aucune importance.


                                            L’état comme bien f’autres concepts tel que la société, la démocratie, etc., n’existe que par les individus qui le composent, donc ce n’est en aucun cas l’état qui fait ceci ou cela – un concept ne peut rien faire – mais des individus qui agissent pour le compte d’autres individus suivant des intérêts qui sont eux aussi des concepts, comme l’économie, la bourse, le PIB, la dette, la croissance, et l’individu dans tout cela est totalement oublié, voire carrément, sciemment sacrifié pour que des idées conceptuelles triomphent.

                                            Faire ce constat est sidérant.

                                            • colza 10 décembre 2017 09:29

                                              C’est Noël qui approche, pas le 1er Avril.


                                              • pasglop 10 décembre 2017 11:11
                                                @ l’auteur

                                                Bonjour,

                                                Une question et une remarque :

                                                Que pensez-vous de l’état de l’Angleterre aujourd’hui ? Il ne s’agit pas de parler des grands indicateurs, des statistiques officielles, mais de la perception qu’a l’homme de la rue de la situation globale de son pays et de la sienne en particulier, ainsi que des perpectives à moyen terme.
                                                Pour y être allé assez souvent, avant le Brexit il est vrai, je n’ai pas perçu, en particulier dans les classes d’âge moyennes, une conscience claire des bienfaits de l’ère Tatcher, et beaucoup dénoncent ce qu’ils appellent un « hold-up » des classes dirigeantes, comme ailleurs, à tort ou à raison.

                                                La remarque :

                                                « En effet, en français, le mot « travail » vient d’un instrument de torture : cela en dit long sur le rapport que ce bon peuple entretient avec l’effort. »

                                                Là, vous faites dans la caricature, et pire, je pense que vous ne savez clairement pas de quoi vous parlez.

                                                • Jason Jason 10 décembre 2017 11:52

                                                  Exutoire ? politique fiction ? rêve de démiurge ? paradis du Yaka ?

                                                  Désolé, mon vieux, mais ça ne mérite aucun commentaire.


                                                  • Jason Jason 10 décembre 2017 11:53

                                                    Exutoire ? politique fiction ? rêve de démiurge ? paradis du Yaka ?

                                                    Désolé, mon vieux, mais ça ne mérite aucun commentaire.


                                                    • Jason Jason 10 décembre 2017 11:55

                                                      @ Agoravox,

                                                      Je sais c’est le week-end, mais qui a laissé passer un truc pareil ?


                                                      • BA 10 décembre 2017 12:57

                                                        Quelques minutes de lucidité : un entretien avec l’actrice Anémone.


                                                        De son vrai nom Anne Bourguignon, l’actrice Anémone dit des choses très importantes dans un article du journal Le Monde publié le 1er décembre 2017.


                                                        Ecologiste de la première heure – elle a voté René Dumont en1974 –, soutien d’Attac dès sa création, l’actrice a été très tôt sensibilisée aux désordres de l’environnement grâce à ses lectures (Printemps silencieux, de Rachel Carson, Plon, 1963), et à son frère, l’agronome Claude Bourguignon.


                                                        « Il faisait de l’ornithologie. Voyant disparaître leur sujet d’étude à vive allure, les ornithologues ont été les premiers à tirer la sonnette d’alarme. J’ai grandi avec ça. »


                                                        Elle garde un souvenir « génial » du forum des altermondialistes à Porto Alegre au Brésil et se scandalise du regard méprisant porté pendant longtemps sur les écologistes. « On nous traitait de fous, de Cassandre, peste-t-elle. Alors que c’est frappé au coin du bon sens : on ne peut pas rêver d’une croissance infinie de la population et de la consommation individuelle sur une planète qui n’est pas en expansion. »


                                                        Aujourd’hui, elle envoie tout balader, ne veut même plus se révolter parce que « c’est trop tard, toutes les études convergent. Il y a cinquante ans, on aurait pu faire autrement. Maintenant, démerdez-vous. Ça va finir avec de grands bûchers. On n’arrivera plus à enterrer les gens tellement ils mourront vite. »


                                                        Et Anémone d’enfoncer le clou de la désespérance : « C’est une loi de la biologie : toute espèce proliférante arrivée au stade de la pullulation (ce qui est le cas de l’espèce humaine) connaît un crash démographique à la hauteur du boom qui a précédé. Je ne vois pas pourquoi on ferait exception. »


                                                        L’article est ici :


                                                        http://www.regards.fr/IMG/pdf/anemone.pdf




                                                        Pour les abonnés du journal Le Monde :


                                                        http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2017/12/02/un-apero-avec-anemone-je-veux-renouer-avec-la-vie-de-legume-que-j-affectionne_5223535_4497916.html



                                                        • Gisyl 10 décembre 2017 14:10

                                                          Vous êtes sûr que vous pourriez encore faire votre thèse si votre Université était privatisée ? Si vous avez encore du temps pour votre thèse après vos articles dans Bd Voltaire et ici, c’est que peut-être vous faîtes partie des privilégiés que vous dénoncez ici. Attention donc à balayer devant sa porte avant de pousser des cris d’orfraie contre d’autres.


                                                          • Coriosolite 10 décembre 2017 15:33

                                                            @Gisyl
                                                            Bonjour,

                                                            En France, ce pays merveilleux dont on nous envie (parait-il ?) le système social, notons que pour accéder à l’université il faut en passer par un tirage au sort ; pour ne pas être ruiné par ses dépenses médicales, il faut cotiser à une mutuelle, la sécu étant défaillante ; dans les rues des grandes villes combien de gens tendent la main, le niveau scolaire ne cesse de s’abaisser etc. la liste est longue.

                                                            L’Etat, soi-disant impartial, s’est transformé en représentant de commerce des marchands d’armes et de grands travaux.

                                                             Il n’y en France pas plus de libéralisme que de socialisme, juste un capitalisme de connivence toujours plus prédateur et une presse aux ordres, grassement subventionnée par nos impôts, qui nous vend du rêve.

                                                            Le CAC40 décide et l’Etat exécute, et en remerciement les hauts fonctionnaires et les politiciens, de gauche ou de droite, finissent leur vie professionnelle au chaud dans les entreprises précitées.

                                                            Le fameux « modèle social » fait de solidarité et d’universalité n’est plus qu’un argument « commercial » pour accrocher le gogo électeur. Il est financé par la dette que paieront les générations futures.

                                                            L’Etat, doté d’une créativité fiscale sans limites, et d’un inventivité règlementaire admirable pour nous emmerder dans notre vie quotidienne et nous faire la morale, est par contre incapable d’assurer la sécurité de ses citoyens dans bien des endroits « sensibles », incapable d’assurer ses autres fonctions régaliennes, justice et défense nationale.

                                                            Et certains font encore confiance à l’Etat et en réclament encore plus. Quel aveuglement.


                                                          • Xenozoid Xenozoid 10 décembre 2017 15:43

                                                            @Coriosolite
                                                            pareil au pays bas,il sont plus discret,et les hollandais sont tres domestiqué,sauf match de foot
                                                            d’ailleur ils adorent les lions.qu’on trouve partout aux pays bas ,ils sont oranges,et c’est la banque


                                                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 17:47

                                                            @Coriosolite

                                                            Rendez à l’ Europe ce qui lui appartient ! Ce que vous décrivez, c’est l’ Etat français depuis l’ Union européenne en 1992. Depuis le Traité de Maastricht, c’est la Commission européenne qui fait tous les ans le programme économique et social pour tous les pays européens. Et c’est un programme libéral, réactionnaire et anti social.


                                                            Exemple pour 2014 - 2015 pour chaque pays. Il ne s’agit pas de conseils, mais d’ordres, puisqu’il y a des sanctions, si les pays ne font pas ce qu’on leur dit de faire !

                                                            Voici le programme que Macron doit appliquer, et qui a été imposé à la France depuis 2014.

                                                          • Le421 Le421 10 décembre 2017 14:49

                                                            Je peux dire une connerie ?
                                                            On pourrait définir la politique de Margareth Thatcher comme libérale et de droite.
                                                            Bon.
                                                            Et ça fait combien d’années que les bolchéviques rouges sont au pouvoir en France ?
                                                            Ils sèment un de ces bordel ces méchants communistes, c’est fou.
                                                            Pas étonnant que le pays soit dans la panade.

                                                            Les groupies de Wauquiez disent qu’il est temps de redresser la France.
                                                            Député, ministre, etc, etc... Ce type n’est responsable de rien et n’a jamais été au pouvoir bien sûr !!

                                                            Mmmmmm’béciles !


                                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2017 18:01

                                                              @Le421
                                                              Tchatcher, c’est une Droite bien, bien réactionnaire ! L’avant garde, en somme, de ce que l’ UE, le MEDEF et Macron sont en train d’imposer en France...


                                                              Vous avez lu " Les Evangélistes du Marché de Keith Dixon ?
                                                              Il explique comment Thatcher a tué les syndicats et le Parti Travailliste.
                                                              Et comment a été fabriquée la pensée unique TINA.

                                                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 décembre 2017 15:02

                                                              Si le mandat de la Dame de Fer a marqué le Royaume-Uni de cette façon, c’est aussi parce qu’elle succédait à trente ans d’immobilisme politique et économique. C’est une première leçon à retenir : moins on veut réformer pour préserver la paix sociale, et plus le choc est violent que l’élastique casse.


                                                              I : Comment les partis feront pour trouver de l’argent ? La subvention publique permet d’éviter le financement par des entreprises, et donc la corruption.

                                                              III : Un taux unique est surtout injuste et inefficace. Entre celui qui gagne 1000 euros et celui qui en gagne 10000, le résultat n’est pas le même. A l’un il reste 900 euros et à l’autre 9900. Cela se voit surtout en fin de mois. D’ailleurs, c’est à cause de cela que la dame de fer a fini par tomber, victime d’une telle taxe.

                                                              IV : Non. En Allemagne, durée du travail, congés et autres sont régis par les lois fédérales. Les syndicats et les entreprises n’ont que peu de marge pour les adapter à leurs secteurs.

                                                              VI : C’est en cours.

                                                              VII : Les Universités sont dépendantes de l’Education nationale. Vous voulez privatiser les écoles primaires aussi ?

                                                              VIII : L’isolement international n’est pas la bonne idée quand notre économie dépends énormément des échanges internationaux, vous savez.

                                                              X : Mais si l’Etat ne finance plus les campagnes, qui le fera ? La aussi, c’est la porte ouverte à la corruption massive et aux dérives de cout comme aux USA.

                                                              XII : Taxes et charges sont ce qui financent la sécurité sociale. On la supprime aussi, donc ?

                                                              XVI : Vous avez trouvé un bidon de RoundUp et vous voulez l’utiliser avant son interdiction, c’est ça ? Sinon, pourquoi mettre sur le même plan des outils de contrôle démocratique avec des institutions privées ? Vous savez, on ne rend pas une voiture plus sûre en supprimant ses freins.

                                                              XX : On a déjà commencé avec l’UE. Pourquoi casser en voulant faire la même chose ensuite ? Et puis si la Russie ne veut pas ? Vous faites comment ?



                                                              • pemile pemile 10 décembre 2017 15:09

                                                                @Mmarvinbear "Un taux unique est surtout injuste et inefficace. Entre celui qui gagne 1000 euros et celui qui en gagne 10000, le résultat n’est pas le même. A l’un il reste 900 euros et à l’autre 9900."

                                                                Un taux unique, pas un montant ! Reste donc 900 et 9000 smiley


                                                              • PhilippeDu92 PhilippeDu92 11 décembre 2017 02:22

                                                                Si le but était de provoquer des commentaires, c’est réussi.


                                                                • babelouest babelouest 11 décembre 2017 03:24

                                                                  @PhilippeDu92
                                                                  c’est parti, comme en terre.
                                                                  « Creuse, creuse, creuse jeune homme, et enrichis ton maître ! »


                                                                • mikawasa mikawasa 11 décembre 2017 10:44

                                                                  Bonjour,
                                                                  Taux d’évolution du PIB de 2000 à 2016
                                                                  France : 80%
                                                                  Royaume uni : 62.5%

                                                                  Source : https://donnees.banquemondiale.org/?locations=FR-GB

                                                                  Critiquer pour critiquer ça ne mène nul part


                                                                  • babelouest babelouest 11 décembre 2017 11:10

                                                                    @mikawasa
                                                                    sachant que le PIB ne veut pas dire grand-chose : quand on détruit une maison ou une usine, cela augmente le PIB. Bof....


                                                                  • francois 11 décembre 2017 11:26

                                                                    Agoravox, ta qualité se tatchérise. 


                                                                    Chomage avant Maggy 5% aprés 6.8% : echec
                                                                    Doublement du nombre de pauvre : echec

                                                                    L’auteur est amateur de raté

                                                                    • Lugsama Lugsama 12 décembre 2017 02:15

                                                                      @francois

                                                                      Le taux de chômage était de 5.8% quand elle est parti, Il a doublé lors de son premier mandat, sans la guerre avec l’argentine elle n’aurait peut être pas été réélue pas ailleurs.

                                                                      Il y a beaucoup de choses à critiquer dans sa politique, mais parler de raté alors que le pays était sous perfusion du FMI à son arrivé pour redevenir souverain financièrement est quelque peu expéditif..


                                                                    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 décembre 2017 11:37

                                                                      à l’auteur,

                                                                      Bonjour,

                                                                      Votre article ? un requiem pour une« forcenée » de l’ultralibéralisme, qu’était Thatcher.

                                                                      Sur les points que vous soulevez, notamment I,II,III,IV, V, c’est peu ou prou le programme de Macron !

                                                                      A partir du point VI, les retraites par points, c’est aussi le programme envisagé de Macron, soit, les fonds de pension qui seront privilégiés.

                                                                      Quant à dire moins d’Etat pour plus d’Etat, effectivement, lorsque l’Etat est aspiré par le Privé, comme cela est entrain de se produire, avec les lois votées depuis deux ans, loi travail, par exemple qui privilégient le Cac 40, les multinationales, etc...

                                                                      Supprimer l’URSSAF, les charges patronales, le RSI, la taxe professionnelle.

                                                                      En fait, la libéralisation totale d’une économie privatisée ! Et comme l’on s’y attend, la fin de la Sécurité sociale pour tous. Ce que veulent les libéraux ou libertariens ! Macron est entrain d’appliquer cette politique qui nous mène droit dans le mur.

                                                                      Ce mur, ne le voyez-vous pas, il est pourtant bien visible, non ?

                                                                      D’autre part, Thatcher laisse un souvenir déplorable chez les Anglais, le peuple anglais, qui a la mémoire certainement plus longue que la nôtre. Souvenons-nous des mineurs en grève de la faim qu’elle a laissé crever sans lever le petit doigt, cette femme sèche et impitoyable.


                                                                      • TSS 11 décembre 2017 11:40

                                                                         Vos cours d’histoire ont oublié de vous parler des mineurs

                                                                        tués par Tatcher... !!


                                                                        • francois 11 décembre 2017 11:55

                                                                          Calmez vous m’sieur dames. Kirkitadze vient faire le buzz sur agoraprovoc, rien de plus.

                                                                          Un poseur en recherche de visibilité.

                                                                          Je suggére que nous cessions de commenter cette bouze et ne nous retrouver sur la chronique Rosemar du jour.

                                                                          • Plus robert que Redford 11 décembre 2017 12:08

                                                                            Ha ! Ha ! Ha !

                                                                            J’apprécie Votre humour fin et sophistiqué !

                                                                            • eddofr eddofr 11 décembre 2017 15:46

                                                                              Pourriez-vous préciser ?


                                                                              XIII : Réduire le pouvoir des syndicats et des prud’hommes. Encadrer strictement le « droit de grève ».

                                                                              En quoi consiste exactement le pouvoir des syndicats et en quoi voulez-vous le réduire ?

                                                                              Vous voulez leur interdire de manifester ? 
                                                                              De négocier des accords ?
                                                                              De représenter les salariés ?

                                                                              Comment sont constitués les prud’hommes, en quoi consiste leur rôle et leurs pouvoir ? En quoi voulez-vous réduire le pouvoir des prud’hommes ?

                                                                              Vous voulez que les prud’hommes ne soient constitués que de patrons ? que de juges ?
                                                                              Qu’ils n’aient pas le droit de sanctionner un non respect du droit ?

                                                                              Je rappelle ici que le seul pouvoir des prud’hommes est celui de faire appliquer la loi de la république (en l’occurrence le droit du travail).
                                                                              En aucun cas les prud’hommes ne peuvent « faire la loi », ils ne peuvent que la faire appliquer.

                                                                              Encadrer strictement le droit de grève, ça veut dire quoi exactement  ?

                                                                              Moi je propose 
                                                                              « N’autoriser les salariés à faire grève que pendant leur jours de congés ».
                                                                              Ou encore,
                                                                              « N’autoriser la grève que quand ça ne dérange personne ».

                                                                              • Pyrathome Pyrathome 11 décembre 2017 17:28

                                                                                Le mec qui se prétend journaliste indépendant en étant un thuriféraire de Riposte Laïque...smiley


                                                                                https://fr.wikipedia.org/wiki/Riposte_laïque.......Photomontages et hoaxes[modifier le code]

                                                                                A plusieurs reprises, Riposte Laïque a relayé sur son site des hoaxes réalisés à partir de photomontages montrant de faux islamistes en tenue de combat rajoutées sous Photoshop à des photographies, notamment à la suite des attentats du 13 novembre 2015 à Paris40.

                                                                                La veille du 11 novembre 2017, le site diffuse l’information sans fondement que le Gouvernement entendrait remplacer les sépultures des anciens combattants de la Première Guerre mondiale pour les remplacer par des carrés musulmans, alors que la loi du29 décembre 1915 concernant les lieux de sépulture accorde aux soldats morts pendant la guerre une sépulture perpétuelle41.



                                                                                • Pyrathome Pyrathome 11 décembre 2017 17:29

                                                                                  @Pyrathome


                                                                                  Financement par « The Legal Project »[modifier le code]

                                                                                  Le site américain « The Legal Project » [archive], émanation du Middle East Forum de Daniel Pipes a annoncé financer l’un des procès de Riposte Laïque42. The Legal Project a d’autre part soutenu le député néerlandais islamophobe Geert Wilders dans des conditions similaires, et pour un montant en dollars « à six chiffres » selon Daniel Pipes............

                                                                                  Bref, un nid de nazillons dont un qui vient ici vouloir imposer une Tatcher à la Française, non mais on croit rêver, ils osent tout, c’est même à ça qu’on le reconnait.....comme dirait Audiard...

                                                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 décembre 2017 19:52

                                                                                  @Pyrathome
                                                                                  Merci pour le travail de recherche ! A l’extrême droite, à part Marine ma Divine qui fait, soit disant, dans le soutien de l’Etat et des services publics, on trouve un peu de tout, y compris des libertariens...


                                                                                • Pyrathome Pyrathome 11 décembre 2017 20:43

                                                                                  @Fifi Brind_acier

                                                                                  Bonsoir,
                                                                                  En fait, on est là dans l’idéologie néo-conservatrice us qui ferait passer les gars de la Marine pour des gauchistes lambdas....
                                                                                  Autrement dit, nous avons affaire ici avec le néo-crypto-fascisme, le totalitarisme, le racisme les plus nauséabonds et les plus abjects depuis le nazisme ou le stalinisme.....
                                                                                  Bref, la lie de l’humanité......


                                                                                • Lugsama Lugsama 12 décembre 2017 02:02

                                                                                  Merci pour le « programme », j’ai bien rit.




                                                                                  • Miville Miville 13 décembre 2017 03:29

                                                                                    Pas mal du déjà vu et du réchauffé de l’époque Thatcher. À mon avis les questions de supériorité du public ou du privé sont un faux problème : tout problème d’abus de pouvoir dans un système bureaucratique a pour dual topologique un problème d’abus de monopole dans un système de marché et vice-versa, donc la supériorité de l’un ou de l’autre système n’est jamais absolue et est fonction du type de peuple qui l’applique. La France de par son histoire semble toujours avoir eu avantage à être à mi-chemin entre une économie de marché et une économie d’état, par opposition à la Prusse ou à la Russie dont l’avantage est clairement du côté d’une économie d’état (pour des questions de gestions de ressources) aussi bien que des pays anglo-saxons maritimes dont l’avantage est plus du côté du marché.

                                                                                    1) supprimer les subventions aux partis politiques, aux syndicats et aux médias me semble effectivement relever du bon sens, sauf qu’il est bon que l’état sans les avoir tous ni même la majorité en ait un certain nombre pour faire entendre sa voix.
                                                                                    2) la propriété personnelle, et notamment la propriété des paysans et des artisans devrait être inaliénable, mais non pas la propriété par les grandes entreprises, notamment multinationales, qui sont de véritables états dans l’état.
                                                                                    7) certaines grandes entreprises répondant à des besoins publics idéalement administrés par des monopoles (transports publics, universités, recherche spatiale, téléphone) peuvent être nationalisées ou non, mais si elles sont privées, elles doivent se voir pourvues de chartes garantissant au public un important droit de regard, comme cela fut le cas de Bell Canada pendant le gros de son existence. Il se peut peut-être qu’il vaille mieux que la Sorbonne soit d’administration privée, mais privé ne veut pas dire strictement lucratif, et il importe de choisir entre le public et le privé la solution qui sera la moins coûteuse à la clientèle captive, ici l’étudiant modeste.

                                                                                    • bob de lyon 14 décembre 2017 14:46
                                                                                      Nom d’un chien, après tout ce que j’ai lu

                                                                                      l’a bien morflé le Kirki... euh, comment déjà ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès