• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour revivre la magie des contes de Noël...

Pour revivre la magie des contes de Noël...

La nuit de Noël, une des plus longues de l'année, se prête à bien des mystères : dans les replis de la nuit, tout peut se passer...

Les ombres, la peur, l'angoisse, mais aussi des prodiges peuvent surgir soudainement...

Des histoires de loup féroce, des animaux qui se mettent à parler, des lutins, des dragons qui s'éveillent dans l'obscurité...

 

Tout est possible, surtout dans ces contes d'autrefois qui nous permettent de retrouver l'émerveillement de l'enfance...

On peut tout croire surtout quand un conteur enchante ces histoires, les fait vivre sous nos yeux, avec toute sa malice et tout son art.

 

Le spectacle s'ouvre sur l'histoire de Jeannot, le bûcheron et de sa femme Jeannette.

Tous les soirs, après une rude journée de labeur, Jeannot rentre et attend que sa femme lui serve une bonne soupe longtemps mijotée dans une grande marmite.

Une année, le premier jour de la semaine de l'Avent, Jeannot attend sa soupe, et juste au moment où Jeannette soulève la marmite, quelqu'un frappe à la porte...

Le bûcheron se lève, va ouvrir la porte... le conteur fait alors habilement appel à l'imagination des enfants présents dans l'auditoire.

 

"Vous savez ce qu'il voit ?"

"Le père Noël !", lance un enfant... un autre répond : "un cadeau !...", et un autre "un cerf !"

Non, dit le conteur, il voit un énorme loup gris !

Le loup avance vers Jeannette, visiblement séduit par les attraits de la jeune femme... Mais que va-t-il se passer ? Le conteur sait magnifiquement ménager le suspense, il fait attendre son auditoire...

 

La suite de l'histoire nous révèle un dénouement drolatique... Le loup apparaît bien ridicule et on le voit s'enfuir piteusement, après avoir reçu la marmite de soupe sur la tête.

Le bûcheron sera encore confronté à une meute de loups, le jour où il va couper un sapin de Noël dans la forêt.

Et là encore, grâce à son ingéniosité, il parvient à se sortir de ce mauvais pas...

Le conteur mime les loups, les gestes du bûcheron, il joue à merveille tous les rôles... On a même l'impression de voir les yeux des loups, "les ronds rouges" qui encerclent le personnage...

 

Puis, le conteur égrène l'histoire de deux frères bossus, des violoneux : on retrouve là un manichéisme un peu simpliste présent dans de nombreux contes...

Le méchant et le gentil s'opposent par leurs comportements...

Et comme souvent dans les contes, le gentil est récompensé, le méchant est puni...

 

Puis, vient l'histoire du criquet, tombé par hasard près du traîneau du Père Noël...

Pour le protéger du froid, le vieil homme le recueille dans sa barbe.

Le criquet sera finalement offert en cadeau à un enfant, dissimulé dans une boule de Noël, avec ce message : "A ouvrir avec délicatesse..." 

 

Le dernier conte est une adaptation de l'histoire de la Belle et la Bête... où l'on retrouve des personnages contrastés, une belle jeune fille confrontée à un drac qui semble maléfique.

 

 Fabien Bages anime, de sa verve, les personnages qu'il met en scène et les enfants subjugués suivent des yeux les gestes, les mimiques du conteur qui fait vivre toutes sortes de sentiments et d'émotions : la peur, l'émerveillement, la surprise, le rire, le bonheur...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/12/pour-revivre-la-magie-des-contes-de-noel.html

 

Vidéos :

 

Jeannot et Jeannette 

 

 Jeannot et le sapin de Noël

 

Les deux bossus :

https://youtu.be/_7BoaUkUoLQ

https://youtu.be/qOerpO2Xhaw

https://youtu.be/qgG1Y_X_KCA

https://youtu.be/q1l3imsFypk

https://youtu.be/9OW4ZfLvVXo

https://youtu.be/KOGsCBbc97k

https://youtu.be/zzOf4b24PA4

 

Le criquet de Noël :

https://youtu.be/NYsaWGPgfds

 

Photo et vidéos : rosemar

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 décembre 2017 11:17

    Superbe Noël 1997. Une amie théâtreuse avait apporté un jeu très amusant. On tirait un billet avec un petit texte et nous étions invités à improviser le scénario et le jouer. 


    • Choucas Choucas 25 décembre 2017 14:36

       
       
      La révélation de sa sainte soumission gêne le gogochon de l’étable des veaux glands remplacés ...
       
       
       
      https://francais.rt.com/france/46789-laicite-film-danimation-sur-nativite-arrete-pleine-seance-scolaire-video


    • rosemar rosemar 25 décembre 2017 20:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      Joyeux Noël ! exercice très difficile que celui de l’improvisation... Bravo !

    • Parrhesia Parrhesia 25 décembre 2017 11:34
      Joyeux Noël à vous, rosemar !
      Bonnes fêtes, bonne et heureuse nouvelle année et des wagons de bonnes choses !

      • rosemar rosemar 25 décembre 2017 20:25

        @Parrhesia

        Joyeux Noël à vous et à tous !

      • eric 25 décembre 2017 13:54

        Vous confondez. ce sont des contes d’Hiver, pas de Noêl....Vous savez, comme la bière...http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/24/01016-20171224ARTFIG00021-crispations-et-polemiques-autour-de-l-emploi-du-noel.php

        Noël, cela veut dire « naissance » en gros, pas « loups et soupes ».

        Cela ne veut pas dire que le gentil est récompensé et le méchant punit, mais que le tout puissant devient complètement impuissant pour sauver le méchant comme le gentil...

        Noël, il n’y a qu’un seul conte : https://www.youtube.com/watch?v=SHE5U9vpwJs

        Un sauveur vous est né, et ce n’est pas grave si vous confondez cela avec un solstice :

        Emmanuel !

        https://www.youtube.com/watch?v=RjEehbjbIAY

        Et joyeux Noël

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->