• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour une reconstitution européenne

Pour une reconstitution européenne

 

L'autre Lettre écrite en réaction à celle envoyée par E. Macron, le "guide" pro UE.

 

L'autre Lettre écrite en réaction à celle d'E.Macron


Citoyens, citoyennes d'Europe

Prendre pour "alerte" le Brexit en s'évertuant à en détourner le symbole qui, contrairement à ce que dit E. Macron, n'est pas celui d'une manipulation d'exploiteurs de colère sans projet mais bien, sauf à comme c'est toujours le cas quand les peuples expriment un choix opposé à ce qu'avaient (déjà) décidé les dirigeants pro UE, une volonté populaire, librement exprimée, de reprendre le contrôle responsable du pays et de tout ce qui a fait, fait sa fierté, son indépendance.
Faut-il être "petit" et/ou exclusivement préoccupé par sa seule carrière politique bien protégée car garantie par un "Machin" technocratique déresponsabilisant qui soumet ses différents peuples, autrefois fiers d'appartenir à tel ou tel pays au sein d'un continent européen non castrateur de droits et de libertés, agissant actuellement comme un pouvoir bien décidé à tout niveler vers le bas, gommer voire interdire toute différence considérée comme symptôme de nationalisme pour ne pas dire fascisme !.

Défendre notre liberté

Avec pour sous-entendu dans la lettre d'E Macron : en la contrôlant via une énième nouvelle Agence au doux nom de "protection des démocraties" qui serait, dit-il, destinée à lutter contre tous ces régimes, ces organismes qui, tels les martiens imaginaires, veulent nous détruire alors que nous, si gentils, si naïfs, n'avons jamais eu ou ne cherchons à en faire autant !.
Mais là n'est pas la cible réelle car, en revanche, on voit bien à quels types de restrictions des libertés d'expression, prioritairement à l'encontre de ces réseaux sociaux, décidément bien trop libres de paroles, de contestations, de rappels d'informations erronées ou de promesses électorales jamais tenues, on aura droit… mais, bien entendu, pour le seul bien d'un peuple qui, sans la générosité d'élites désintéressées, ne saurait être intellectuellement capable de faire la différence entre infos et infox, entre insultes débiles et critiques fondées !.

Protéger notre continent

La lettre reprend un florilège de promesses, jamais appliquées, qui, par magie soudaine le seront.
Avec le retour des contrôles aux frontières (oui mais lesquelles et avec quels moyens ?!), de règles commerciales et de normes en tous genres réciproques (alors que dans la réalité, il n'y a aucune raison pour que les "vraies" puissances qui nous challengent, renoncent à leurs avantages sans oublier, histoire récente, que c'est cette Europe elle-même qui bloque les projets de création de champions européens qui, par parenthèse et pour rappel, n'ont été créés que lorsqu'existait l'Europe des Nations responsables et non contraintes par ces règlements bureaucratiques sans vision.

Retrouver l'esprit de progrès

La touche lyrique sur des valeurs européennes diffusées dans le monde s'ajoute à cette lettre sauf qu'ici encore, l'Europe glorifiée date du temps où celle-ci conquérait mais aussi colonisait pour son profit et permettait à ses ressortissants d'acquérir quasi plus de droits que de devoirs, singulièrement à l'inverse des contrées explorées, exploitées par les puissances européennes plus que par l'entité Europe comme maladroitement sous-entendu dans la lettre aux citoyens (pour les citoyennes, on verra ou pas !) d'E. Macron.
Autre arrangement avec l'actualité, les faits, c'est celui qu'il fait en imaginant que le mondialisme nous profite alors même qu'il nous relègue au rang de puissance assez moyenne qui ne sera qu'un déversoir de produits fabriqués et vendus par les puissances réelles qui se servent de ce mondialisme comme d'une forme aboutie, politiquement correcte, de la colonisation.
Et ne parlons même pas de l'immigration non contrôlée à l'inverse de toutes les autres puissances mondiales.
Quant à cet autre vœu pieux, incontournable de nos jours, qui évoque le climat, hormis les signatures de Traités qui voient l'autosatisfaction surjouée des dirigeants face caméras, la vérité démontre que, même un pays hôte, la France, ne respecte pas ses propres engagements et qu'au vu des évolutions mondiales tant de la consommation que de la production, notamment dans ces gigantesques pays à la forte population qui n'ont plus d'émergents que le qualificatif tant ils nous talonnent et même nous dépassent, on peut assurément se dire qu'il faudra encore bien des accords, des embrassades avec promesses (larme à l'œil) entre ces dirigeants pour imaginer que, sur de telles bases, nous parvenions à inverser quoi que ce soit.
Tout au plus, l'espoir minimal raisonnable sera celui de tenter de ralentir cet inéluctable changement climatique destructeur que nos sociétés, y compris européennes, ont provoqué !.

Alors, comme écrit dans la lettre d'E Macron, l'essentiel voire la seule avancée sera de créer toujours plus d'agences, de sous-structures de contrôles de tout voire de rien avec pour sécurité des pouvoirs en place de tout figer et de renforcer encore un peu plus cet immobilisme made in UE qui permet aux "progressistes" de se partager, aux frais des citoyen(ne)s, ce pouvoir auquel ils sont tant habitués qu'ils ont fini par le considérer comme étant leur propriété et que tout potentiel opposant voire les électeurs qui le soutiennent ne sauraient être que des populistes, des néofascistes, des incultes manipulés !.

Liberté, protection, progrès

Comment bâtir une Renaissance européenne, comme l'écrit E. Macron, alors que, par lâcheté conditionnée par leur seule propagande électoraliste, idéologique, lui et les dirigeants pro UE telle qu'elle est actuellement, se satisfont voire promeuvent des montées communautaristes, des ghettos cultuels avec tout ce que cela entraîne comme inégalités hommes-femmes, privations de libertés et recul des fraternités.
Mais pour préserver pouvoirs et avantages, que ne ferait ce pouvoir made in UE quitte à se voiler la face !.
Dans cette Europe, et pour conclure, précisons que vouloir rebâtir l'Europe ou revenir à son projet initial ne signifie nullement être un "méchant vilain" anti européen mais, bien au contraire, être un adepte d'une Europe continent fort qui met en avant ses différentes nations au lieu de les rabaisser au rang de quasi régions, qui considère avec respect ses différents peuples fiers d'appartenir et à leurs pays respectifs et à l'Europe nouvelle.
Mais pour que ceci se réalise, faut-il encore que les citoyens, les citoyennes mettent aux postes de responsabilités ceux-celles qui sont justement prêt(e)s à assumer non pas la basse régence européenne mais plutôt la haute gouvernance d'un Etat en coordination, en partenariat libre, non imposé avec tous les autres pays européens voisins…


Moyenne des avis sur cet article :  1.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 5 mars 15:42

    Stratégiquement, c’est risqué de reconstruire l’UE car il faudra au préalable détruire l’ancienne...

    Le bâtiment risque de s’effondrer à cause du premier petit patriote ou réformateur qui se risquera à toucher la tringle à rideaux, et bien évidement tout le monde chantera en coeur que c’est tout de sa faute.

    Vu la situation, autant adopter les codes de l’oligarchie : laisser pourrir et laisser s’effondrer en gardant clairement à l’esprit nos intérêts pour que le jour d’après on tombe pas sous le charme du premier bonimenteur (ou trotskiste) qui passe.


    • Pere Plexe Pere Plexe 6 mars 14:19

      @La Voix De Ton Maître
      laisser pourrir et laisser s’effondrer


      De toute façon il n’y a pas le choix. Contrairement à ce que laisse croire les pro EU genre Macron toute réforme de l’UE est impossible.
      Que que soit les résultats aux élections.
      Le parlement n’a pas le pouvoir de changer profondément les choses.
      Et les sujets importants , réforme structurelle, défense, immigration, fiscalité supranationale demandent un vote à l’unanimité.
      Au temps dire qu’a 27 ou 28 c’est aussi probable que de gagner le gros lot à l’euromillion !


    • zygzornifle zygzornifle 5 mars 15:49

      Encore des litres de salive gaspillée ...

      Macron utilise l’Europe pour sa propre survie et il se torchera avec comme il se torche avec la France ....


      • Julot_Fr 6 mars 11:11

        ACTA 2 : Pendant ce temps la... Bruxelle innove sur la censure d’internet.

        Au nom du copyright, ils vont imposer des verifications trop couteuses pour etre prise en charge par les petits sites d’info sur le web.

         

        https://www.activistpost.com/2019/03/eu-scared-attempts-move-acta-2-vote-before-protests-protest-map-save-internet.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès