• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi du pain fait avec une farine biologique ?

Pourquoi du pain fait avec une farine biologique ?

Une explication, nouvelle pour moi, qui apporte un éclairage nouveau sur le sujet et qui me convient.

JPEG

Traditionnellement, jusqu'au années 1930/50, la farine était issue de moulins broyant à la meule.
De nos jours, cette opération s'effectue à l'aide de machines utilisant des cylindres hyperrésistants.

Quelle différence ?

Dans le blé traditionel, celui dont il est question ici, les cellules vivantes sont constituées en général d'une membrane qui délimite le contenu de la cellule, lui donnant une entité propre. Dans ce contenu, se trouve le noyeau cellulaire qui englobe le capital génétique de la cellule, dont l'organisme auquel il appartient.
Il semblerait que la membrane cellulaire de cette cellule soit tellement résistante que la pierre n'arrive pas à l'écraser. En revanche, elle ne résiste pas à la pression des cylindres d'acier modernes.
Ainsi, depuis le début, d'Homo Sapiens jusqu'au milieu du 20ème siècle, l'humanité ne fut jamais en contact avec ce noyau cellulaire de la molécule de blé.
Dans ce noyeau, outre l'ADN, en particulier pour le blé, se trouvent des protéines mutagènes qui permettent au blé de muter facilement pour s'adapter ainsi aux variations climatiques. Il est coutume de dire qu'après cinq ans le blé planté est très éloigné de son ancètre issu de sa graine originelle.
Le probème est que ces protéines mutagènes sont réputées être très fermenticibles et/ou inflamatoires !
Cette propriété permet d'optimiser le levage des pâtes favorisant la fabrication des pains, baguettes et autres viennoiseries à la consistance très aérée. 
Mais cette proprieté fermenticide favorise en même temps le ballonement de notre intestin et augmente le fond inflammatoire de notre organisme : vous avez mal au bide ?

Homa sapiens et ses successeurs , eux, jusqu'au siècle dernier, ne craignaient rien en ce domaine...Mais nous, adeptes de la baguette moëlleuse et du croisant croustillant !

Le blé bio, lui, est habituellement issu de farine moulues à la meule, alors, bonne digestion...

(extrait d'un article du Dr. Jean-Christophe Charrié in Le Monde Santé mars/avril 2018) https://fr.linkedin.com/pulse/sens-sant%C3%A9-le-nouveau-magazine-du-groupe-monde-michel-sfeir


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    



    • alberto alberto 15 mars 12:16

      @Sozenz Merci pour ta vidéo !


    • alberto alberto 15 mars 13:24

      @Sozenz J’ai bien précisé au début qu’il ne s’agissait ici que du blé « traditionnel », le même que celui dont parle le boulanger de la vidéo.


    • Plus robert que Redford 15 mars 12:25

      Belle démo, mais vous n’avez pas du tout saisi quel est le VRAI danger de ces farines !!!

      Simplement, vos cellules intestinales sont exposées à l’ADN NU du blé, et ce faisant, ont un gros risque de l’intégrer à leur propre génôme.

      Vous imaginez, je pense ce qu’il en résulte...

      Le CANCER !!!

      Demandez aux spécialistes de la coloscopie et ils vous décriront comment ça pousse bien, après...


      • alberto alberto 15 mars 13:42

        @Plus robert que Redford

        Je crains que tu aies lu un peu rapidement : selon le mode de meunerie, la cellule contenant l’ADN est présente écrasée, elle aussi, dans la farine comme c’est le cas par l’utilisation des cylindres métalliques. Dans ce cas l’intestin est beaucoup plus exposé. Tandis que dans l’autre méthode à la meule traditionnelle, l’ADN reste « enveloppé » dans sa membrane et donc moins de risque...


      • Panoramix Panoramix 16 mars 18:29

        @Plus robert que Redford
        C’est la première fois que je lis cette théorie que de l’ADN ’libre’ végétal puisse interférer avec notre ADN lors de la digestion de telle sorte à modifier celui-ci, je n’ai pas trouvé d’article scientifique qui corroborerait cette hypothèse. Par contre, l’alimentation de manière générale peut interférer avec l’expression des gènes (inhiber ou activer des séquences existantes) sans modifier pour autant le code génétique lui-même. La farine « bio » permet d’éviter certaines carences (intégrité des nutriments) et la présence de substances chimiques cancérigènes.


      • foufouille foufouille 16 mars 18:53

        @Panoramix

        c’est de la science verte magique.


      • Panoramix Panoramix 16 mars 21:58

        @foufouille
        J’ai un doute sur le fait que de l’ADN libre puisse subsister hors noyau si ce n’est dans du sérum physiologique, par contre les virus peuvent transférer leur ADN dans nos cellules et éventuellement parasiter leur ADN, provoquant des cancers, j’ai l’impression qu’il y a confusion.


      • pemile pemile 15 mars 12:38

        « Le blé bio, lui, est habituellement issu de farine moulues à la meule »

        La phrase est un peu spéciale, du blé issu de farine ???


        • alberto alberto 15 mars 13:29

          @pemile,
          oups ! tu as raison : c’est le le pain bio qui est issu de farines moulues à la meule...
           smiley


        • JL JL 15 mars 12:50

          ’’Bonjour Alberto,
           
          Le blé bio, lui, est habituellement issu de farine moulues à la meule, alors, bonne digestion...’’
           
          Le top, c’est moulu à la meule de pierre.


          • alberto alberto 15 mars 13:31

            Bonjour JL

            Oui, ça va sans dire, mais mieux en le disant !


          • Alren Alren 15 mars 19:04

            @JL

            « Le top, c’est moulu à la meule de pierre. »

            Ce qui était le cas avec les moulins à vent ou à eau des meuniers d’autrefois.


          • JL JL 15 mars 19:28

            @Alren
             
            ’’ Ce qui était le cas avec les moulins à vent ou à eau des meuniers d’autrefois.’’
             
            On trouve encore facilement de la farine moulue à la meule de pierre. et je m’appovisionne régulièrement.


          • foufouille foufouille 15 mars 15:13

            « Mais cette proprieté fermenticide favorise en même temps le ballonement de notre intestin et augmente le fond inflammatoire de notre organisme : vous avez mal au bide ? »

            qu’est ce que c’est débile franchement et oui tout ce que tu manges est constitué d’« ADN ». tu ne vas pas chier ton ADN de farine bio.


            • alberto alberto 15 mars 15:47

              @foufouille : Si tu le dis, ça doit être vrai !


            • foufouille foufouille 15 mars 17:00

              @alberto

              le mieux serait que tu tues les cellules avant de les manger ou que tu évites de manger du vivant sauf sans ADN.


            • pemile pemile 15 mars 16:22

              Vous auriez du profiter de cet article pour présenter les variétés de farine de blés, des T45, T55 industrielles broyées aux cylindres, aux T65, T80, T110, T150 écrasées à la meule.

              PS : et l’importance pour les plus complètes, les T110 à T150, d’utiliser du blé bio.


              • foufouille foufouille 15 mars 17:02

                @pemile

                il ne peut pas car :

                (extrait d’un article du Dr. Jean-Christophe Charrié in Le Monde Santé mars/avril 2018)


              • Odin Odin 15 mars 17:22

                @pemile

                « présenter les variétés de farine de blés »

                La farine de petit épeautre bio est celle que je préfère.

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Farine_d%27%C3%A9peautre


              • alberto alberto 15 mars 20:45

                @pemile : Ok mais c’est juste une petite digression...


              • popov 15 mars 17:17
                @alberto

                Le blé bio, lui, est habituellement issu de farine moulues à la meule, alors, bonne digestion...
                 
                Vous fabriquez le blé avec de la farine ? Moi, je fais le contraire.

                protéines fermenticibles, propriétés fermenticides

                Pourquoi pas tout simplement « fermentescibles ».

                Mais je suis d’accord avec l’idée générale : en matière d’alimentation, il vaut toujours mieux se fier aux traditions. Donc, pain au levain et à la farine complète et fraîchement moulue à la meule de pierre.

                • foufouille foufouille 15 mars 17:42

                  @popov

                  la tradition, c’est aussi avec 300g de sueur du boulanger par kg. plus une partie de ses maladies.


                • popov 15 mars 17:49

                  @foufouille


                  la tradition, c’est aussi avec 300g de sueur du boulanger par kg. plus une partie de ses maladies.
                   
                  Ça immunise mieux qu’un vaccin.

                • alberto alberto 15 mars 20:48

                  @popov : Oui Popov, merci pour te remarques, en partie répondues plus haut !

                  Pour le pain, notamment, je pense qu’aujourd’hui, on fait n’importe quoi !


                • sweach 16 mars 13:16

                  @foufouille
                  *la tradition, c’est aussi avec 300g de sueur du boulanger par kg. plus une partie de ses maladies.*

                  Vous le disez en rigolant, mais oui la farine a besoin de bactérie pour lever, celle issus de la sueur d’un boulangé sont souvent très bonne, surtout qu’il entretient une atmosphère propice aux développement de bonnes bactéries.

                  Aujourd’hui notre system immunitaire n’est plus suffisamment sollicité et notre flore intestinal devient vecteur de maladie et extrêmement pauvre, la javel dans notre eau fait des ravages.

                  Donc 300g de sueur de boulanger qui seront cuite sont meilleur pour la santé.

                • foufouille foufouille 16 mars 15:22

                  @sweach

                  réponse bien délirante.


                • sweach 16 mars 16:50

                  @foufouille
                  C’est plutôt votre niveau en biologie qui l’est ^^


                  Soyez vigilant et écouter les médias, vous allez voir que dans les 5 prochaines années le mot « microbiote » va tourner en boucle :-P

                • foufouille foufouille 16 mars 17:48

                  @sweach

                  ton niveau est pseudo science +1.


                • popov 17 mars 10:06

                  @foufouille

                   
                  Entre parenthèses : 300 g de sueur par kg de pain !!!

                  Si le boulanger cuit 100 pains, cela fait 30 litres de sueur !!!
                   
                  Je suppose que vous avez voulu écrire 300 mg de sueur par kg de pain.


                • Aristide Aristide 15 mars 17:17

                  Il semblerait que la membrane cellulaire de cette cellule soit tellement résistante que la pierre n’arrive pas à l’écraser.


                  Il me semble donc que le fait générateur de la crainte formulée ici est loin d’être démontrée ... donc ... 

                  • alberto alberto 16 mars 10:00

                    @Aristide : Oui, Il y a 20 ans, certains proposaient l’hypothèse « qu’il semblerait que le tabac soit à l’origine de cancers »
                    Ça commence toujours comme ça...


                  • sls0 sls0 15 mars 17:59

                    10 à 15 minutes à 95° dénature l’ADN.

                    Bonne nouvelle pour ceux qui mangent du pain cuit.
                    On fait que ça bouffer de l’ADN étranger à part les cannibales.
                    Que les cannibales ne se réjouissent pas trop vite, en Nouvelle Guinée il y a ou avait des encéphalites style prion.


                    • alberto alberto 15 mars 20:51

                      @sls0 : Comme quoi, il n’y a pas que les vaches qui deviennent folles...


                    • Montdragon Montdragon 15 mars 19:33

                      Ce qui ramène sur le tapis l’éternel gluten dont la mauvaise absorption irriterait le colon, soit.
                      Mais alors pourquoi élaborer des bières sans gluten ? C’est pas un peu dingue non ?

                      De plus, l’auteur nous fait croire que toutes les farines label bio sont moulues à la pierre, ou à la meule...il existe malheureusement des farines bio industrielles meulées au cylindre, chez Leclerc par ex.


                      • alberto alberto 15 mars 20:53

                        @Montdragon : Ben oui, le label bio n’exempte pas de quelques dérives...


                      • Montdragon Montdragon 16 mars 09:10

                        @alberto
                        Mal exprimé, c’est pas un procès d’intention, désolé.


                      • UnLorrain 15 mars 22:43

                        Noyau ou noyeau ??


                        • alberto alberto 16 mars 09:52

                          @UnLorrain : Merci pêcheur solitaire de ramasser les coquilles oubliées... smiley


                        • Legestr glaz Ar zen 15 mars 22:54

                          La farine de blé, intégrale, complète ou totalement raffinée, type 45, contient des hydrates de carbone. En mangeant du pain nous mangeons une grosse quantité de glucides, qui viennent s’ajouter à ceux présents dans toute l’alimentation « moderne ». Le pain a un index glycémique élevé.


                          Les glucides sont un poison pour l’homme. La sur-consommation actuelle des glucides à travers les sodas, les céréales, donc le pain, les légumineuses, les biscuits divers et variés, tous les desserts, sont à l’origine des maladies comme Alzheimer, les cancers, les maladies cardio-vasculaires, l’obésité, le diabète de type 2, les maladies chroniques, etc.

                          Alors, le pain, qu’il soit biologique, au levain, intégral, peu importe d’ailleurs, le résultat c’est qu’il amène des sucres au pouvoir glycémique élevé dans l’organisme. Si l’on devait ramener l’existence de l’homme à 250 jours, il se trouverait que celui ci a vécu 249 jours sans pratiquement pas de glucides et 1 seul jour durant lequel il a consommé des glucides. Nos gènes, ce que l’on est, vient de cet homme qui a vécu 249 jours sans sucre et qui a développé un cerveau conséquent, contrairement aux autres espèces. L’alimentation glucidique est en train de faire des ravages à travers le monde. Elle nous rend malade, physiquement et intellectuellement. 

                          Si vous avez un parent, un proche, un ami, une connaissance, atteint d’un cancer, la solution à mettre en place immédiatement et sans délai, c’est de lui demander d’arrêter de manger les aliments contenant des hydrates de carbone. Sans glucide, les cellules cancéreuse sont désarmées, affamées et périclitent. De nombreuses études le prouvent mais « big Pharma » n’est pas d’accord pour le faire connaitre. Un tel comportement, une alimentation sans glucide, ne rapporte rien. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès