• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi il ne faut pas enterrer (encore) Anne Hidalgo !

Pourquoi il ne faut pas enterrer (encore) Anne Hidalgo !

Dans quelques semaines, le livre des journalistes Airy ROUTIER & Nadia LE BRUN remettra une pièce dans la machine anti-Hidalgo.

 

Depuis des mois, on la donne morte. On la donne défaite.

Les livres à charge s'accumulent sur les étals des libraires et pourtant elle est toujours là.

 

Son adversaire LREM vient de tenir son premier meeting.

Son slogan « Paris Ensemble » sonne faux lorsque l’on regarde les propos qu'il a pu tenir sur ceux qui étaient ses concurrents pour l’investiture.

De plus, la photo de Cédric VILLANI et la maire de Paris nous rappelle que le premier a présidé le comité de soutien de la seconde en 2014.

Le journal l'Opinion, de son côté, nous a éclairé sur l'amitié personnelle entre Hugues RENSON, député de Paris, et l'actuelle locataire de l'hôtel de ville.

Aussi, à l’heure actuelle, on peut encore penser qu’une surprise n'est peut-être pas à exclure en septembre.

 

Anne HIDALGO a voulu transformer Paris. Ce n'est peut-être pas du goût de tout le monde mais elle a pris le train de la modernité, notamment en matière écologique, et celui de la continuité des années DELANOË.

Sur le premier point, elle a fermé les voies sur berge aux voitures. La réduction de la place de l'automobile va dans le sens de l'histoire. Pour notre santé, nous ne pouvons pas continuer à perpétuellement respirer un air pollué en grande partie par le trafic routier.

Sur le deuxième point, Bertrand DELANOË a vertement rappelé qu'il n'avait pas donné de blang-seing au candidat LREM.

Ainsi, on peut reprocher à Anne HIDALGO des fiascos comme Vélib' ou même son autoritarisme mais elle n'est pas encore battue, du moins dans les sondages où elle regagne quelques couleurs.

 

Politiquement, il est peu probable que les membres du parti Les Républicains veuillent s'allier au parti présidentiel au seul motif de chasser l'actuelle locataire de l'Hôtel de Ville.

En effet, ceci signifierait la disparition du parti de Jacques CHIRAC et de Nicolas SARKOZY à Paris.

De plus, le projet du candidat LREM qui n'aime pas « ceux qui fument des clopes et roulent au diesel » et ceux de la maire de Paris ne sont pas fondamentalement très différents sur les grandes questions parisiennes.

Mais, pire que cela, Benjamin GRIEVAUX transpire l'arrogance. Il incarne tout ce que les Français ordinaires n'aiment pas dans la macronie.

 

Il faut transformer notre façon de vivre en ville pour pouvoir y travailler mais aussi y habiter avec le souci de la préservation de l’environnement et de la santé des citadins.

Le prix de l'immobilier des grandes villes s'envole. Les classes moyennes s'en vont progressivement en banlieue car elles n'ont financièrement plus le choix d'où le besoin d'une politique ambitieuse en matière de transports.

Il faut tenter de conserver de la mixité sociale à l'intérieur de nos grandes villes sinon ces dernières vont devenir des ghettos de riches et de bobos.

De ce fait, l'encadrement des loyers est une mesure défendable pour permettre à chacun de se loger dignement.

 

Par ailleurs, on ne peut nier le fait que les grandes villes aient changées depuis 2001.

 

Paris comme Lyon sont devenues des capitales économiques, touristiques avec un rayonnement international.

Cependant, il est également vrai que cette course effrénée a créé des fractures dans la population.

Il y a ceux qui sont à l'aise dans la mondialisation et ceux qui n'ont que la France comme espoir.

Les résultats des européennes ont parfaitement montré la fracture entre une France pro-européenne et une France oubliée.

Ceux qui seront élus, l'année prochaine, devront réconcilier ces deux France.

Il est bien beau de vouloir le pouvoir et la lumière à tout prix mais il ne faut pas pour autant oublier le sens de l'intérêt général.

Nos villes doivent devenir des espaces solidaires, durables et intergénérationnelles où les liens se créent afin de ne pas vivre « côte à côte » comme l'avait déclaré très justement Gérard COLLOMB.

Il faut savoir parfois dépasser les logiques partisanes pour créer des rassemblements d'intérêts locaux pour consolider la cohésion républicaine et le vivre-ensemble.

Le développement de nos villes doit donc se faire à échelle humaine en remettant l'homme au centre de la citée.

 

Dans ce contexe, Anne HIDALGO, comme beaucoup d'élus de gauche en France, va sans nul doute faire l'union autour d'elle alors que la droite et LREM partiront séparément.

C’est pourquoi il ne faut donc pas exclure la réélection de la maire de Paris car, en politique, on a toujours des surprises mais surtout on n'est jamais mort.


Moyenne des avis sur cet article :  1.61/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 23 juillet 08:45

    Quid de la dette abyssale que votre égérie va laisser ?

    Paris est une danseuse coûteuse vu de la la province et de moins en moins accueillante pour les gens ordinaires.

    Sans compter que c’est une ville franchement dégueulasse dès qu’on n’est plus dans les lieux touristiques ou fréquentés par la gentry.


    • Trelawney Trelawney 23 juillet 08:55

      Ceux qui seront élus, l’année prochaine, devront réconcilier ces deux France.

      Cette phrase ne veut absolument rien dire et que ce soit Daty, Grivaux, Hidalgo, tout le monde peut la prendre à son compte.

      Ces deux faces d’une même pièce que sont les « pauvres et les riches », sont absolument irréconciliables, car les uns sont le résultat de cette politique de précarité voulue par les autres.

      Aussi l’hyper centre restera ce ghetto de riche comme l’est le bord de mer et les autres seront rejetés plus loin dans les oubliettes économiques que l’on nomme désert social. Aucune politique ne pourra empêcher cela.

      Le rôle du politique qu’il soit de gauche comme de droite est d’en atténuer le phénomène pour éviter les explosions sociales. 

      Aussi les Hidalgo comme les Grivaux, comme les Daty, continuez de nous endormir, il faut croire que ça marche encore sur certaines personnes comme l’auteur de cet article


      • Fergus Fergus 23 juillet 18:24

        Bonjour, Trelawney

        Ce n’est pas l’hyper-centre le « ghetto de riches » (ces petits arrondissements sont d’ailleurs peu habités) mais l’ouest parisien !

        « Le rôle du politique qu’il soit de gauche comme de droite est d’en atténuer le phénomène pour éviter les explosions sociales »

        Devrait, plutôt. Or, dans une société très largement dominée par la doxa néolibérale, il n’existe pas d’outils pour les élus pour s’opposer à la « gentrification ». Cela vaut d’ailleurs pour toutes les grandes villes et métropoles européennes, quelle que soit la couleur de la municipalité !


      • Trelawney Trelawney 24 juillet 07:48

        @Fergus
        Dans toute ville il y a les beaux quartiers où les plus riches habitent et les moins beaux.
        Paris fait 105km², alors que Londres en fait 10 fois plus. Donc l’hyper centre de l’agglomération parisienne c’est Paris et la gentrification se fait dans Paris. Paris aura un maire pour ces gens « riches » et celui qui argumente sur le fait qu’à Paris les classes moyennes ne doivent pas partir est un menteur.

        Singapour est aussi une ville trés prisée. Il se trouve que dans les quartiers riches ou « historiques » il y a de la mixité. parce que le gouvernement en place a décidé d’attribuer les logements par tirage au sort, avec un pris fixe au m² pour éviter autant que possible la spéculation. Seulement voila Singapour est une dictature, donc pas un bon exemple


      • Fergus Fergus 24 juillet 09:10

        Bonjour, Trelawney

        Je connais Singapour, et ce n’est pas un exemple qui me paraît pertinent car il n’y a quasiment pas de centre « historique », et les quartiers « riches » sont éclatés en divers lieux. Qui plus est, certains, faits de résidences fortunées, n’ont pas l’ombre du début d’une quelconque mixité !


      • troletbuse troletbuse 24 juillet 09:30

        @Fergus
        Je connais Singapour


        Fergus, si vous faisiez un article avec tout ce que vous ne connaissez pas, il suffirait du titre. smiley


      • foufouille foufouille 24 juillet 09:54

        @Trelawney

        https://paris-singapore.com/pauvrete-singapour

        c’est comme chez nous mais libéral et avec des pays pas cher autour.


      • Fergus Fergus 24 juillet 11:18

         Bonjour, troletbuse

        Les lieux que je ne connais pas sont innombrables ! Infiniment plus nombreux que ceux que je connais (un peu).

        Concernant Singapour, il se trouve que mon fils et ma belle-fille y ont vécu 18 mois, ce qui m’a donné l’occasion d’y aller et de découvrir cette île-état. Vous savez tout !



        • Fergus Fergus 23 juillet 09:30

          Bonjour, Bertrand

          Un article lucide qui peint d’une manière réaliste la situation politique parisienne. Il est en effet évident qu’Hidalgo est très loin d’être battue.


          • Fergus Fergus 23 juillet 09:35

            Et Macron pourrait se mordre les doigts d’avoir soutenu Griveaux en lieu et place de Villani. Ce dernier avait en effet tout pour séduire les bobos, et les conditions de son échec face à Griveaux ne vont pas l’inciter à soutenir le poulain du monarque ! 


          • ZenZoe ZenZoe 23 juillet 10:09

            @Fergus
            J’ai lu un article hier sur un possible remaniement à la rentrée. Il y est notamment question du ministère de l’écologie.
            Contrairement à ce qui a été annoncé, Borne serait bel et bien en intérim à ce poste, qui pourrait être offert à Villani pour le calmer de sa déconvenue.
            Pour le coup, ce ne serait pas trop mal joué.
            A suivre...


          • Fergus Fergus 23 juillet 11:46

            Bonjour, Zenzoe

            En effet. D’autant plus que Villani semble déterminé à s’engager dans l’avenir de la planète comme l’a montré sa signature du « Manifeste du Crapaud fou » (cf. Existe-t-il des « crapauds fous » en Macronie ? )


          • troletbuse troletbuse 24 juillet 10:50

            @Fergus
            Villani, c’est celui qui a aussi un habit de clown ?
            LREM devrait imposer cette mode à tous ses supporters, et particulièrement à Micron, ca lui conviendrait très bien.


          • jymb 23 juillet 09:37

            On ne peut pas l’enterrer, car en face il n’y a que des pseudos opposants, aucun n’a eu le courage de s’engager à annuler sans délai les délires de la municipalité sortante qui a fait flamber la pollution et les embouteillages tout en jouant aux donneurs de leçons, ce qui est un comble

            Quand on pense que trouver une infirmière ou un plombier est quasi impossible étant donné les blocages à la mobilité ! que Paris est en passe de devenir un désert médical ! 

            Et qui pourrait voter pour le Griveaux, insulteur de ses colistiers potentiels ? 


            • ZenZoe ZenZoe 23 juillet 10:05

              Avec Grivaux en face, c’est sûr que c’est tout bon pour elle.

              Je ne sais franchement pas ce que Macron a en tête quelquefois, un deal avec Hidalgo peut-être ?


              • Kapimo Kapimo 23 juillet 10:58

                Hidalgo, l’hyper-mondialiste bobo qui est loin d’etre battue car elle a derrière elle les très puissants lobbys de la république :

                LGBTXYZTH (et vive la gay pride et les adjoints du lobby),

                Atlantistes immigrationistes (et vive la médaille de la ville pour les ONG passeurs de haute-mer, vive la mise en berne de la tour Eiffel lors de la libération d’Alep etc...)

                Sionistes (et vive Tel Aviv plage, vive la « place de Jerusalem », vive les symboles talmudiques partout dans Paris etc...).

                Après, le bobo Griveaux sait y faire, et rédige de nombreux Twits pour montrer son allégeance auxdits lobbys.

                De toutes façons, Paris restera entre les mains d’irresponsables.



                • Aimable 23 juillet 11:18

                  @Kapimo
                  Ferait elle partis des gourous de toutes ces sectes ?


                • Kapimo Kapimo 24 juillet 00:27

                  @Aimable

                  Elle fait clairement partie des réseaux du pouvoir, mais n’a très probablement que le niveau d’une marionnette, comme l’ensemble de la classe politique francaise qui a en fait renoncé à gouverner autrement qu’en appliquant les instructions venant de plus haut.


                • Clocel Clocel 23 juillet 11:05

                  PôÔôvre Griveaux, il suffit d’un simple élévateur pour le mettre en fuite...



                  • JP94 23 juillet 16:10

                    Dans le sens de l’histoire ? 

                    vers le futur ou le passé ? 

                    Rouler en BMW M5 à 550 CV ( 250 g de C02/ km) ou en Porsche Cayenne à 150 000 € vous donne la vignette Crit’air 1 à Paris !!! vérifiez !

                    Mais 1 000 000 de voitures ( Crit’air 4 et 5 : 120 à 130g de CO2/ km)) à la casse à dépolluer et sans possibilité de récupérer les pièces -puisqu’elles seront toutes interdites, ça c’est sauver la planète !! 

                    Ah tout va bien pour les millionnaires ! Merci Hidalgo ! le sens de l’Histoire...dans l’UE, on le voit : le fascisme revient, par des Euromaïdan ou par le PE ...

                    Le Lithium ( autos électriques) , vous connaissez les dégâts et le nombre de morts ...il est vrai loin de la Tour Eiffel : tuer en Argentine pour verdir Paris ...

                    Verdir ? ah non ! la dalle de béton d’Austerlitz est un juteux plan pour les industriels du bâtiment...

                    Et puis, tous ces parkings surmontés d’immeubles irrespirables qui bétonnent l’ex chemin de fer verdoyant de la Petite Ceinture !!

                    Paris est déjà une des capitales les plus densément urbanisés du monde. 

                    Et le Grand Paris qui bétonne notre banlieue partout ... c’est le sens de l’Histoire ? 

                    Il est vrai que Hidalgo ou LREM, c’est Charybde ou Scylla... 


                    • ticotico ticotico 23 juillet 19:41

                      Chaque fois que je passe quelques jours à Paris... Je ne peux que constater la progression des dysfonctionnements.

                      Je me demande toujours ce qui pourrait être fait pour améliorer la situation et je ne vois pas. L’équation parisienne paraît insoluble, la densité de population, le centralisme toujours croissant...

                      Tant que ce modèle durera, il n’y aura que de mauvais projets pour Paris. Le choix du maire se fera comme d’hab’ dans ce pays... Par un vote de rejet du candidat le plus nul.

                      Et avec Griveaux, le Mac a choisi un beau profil de vainqueur. La macronie accumule les tares des régimes totalitaires, en l’occurrence, celle qui consiste à donner des responsabilités à ceux qui font preuve d’une fidélité absolue plutôt qu’à ceux qui auraient quelques traces de compétence.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 juillet 19:56

                        @ticotico

                        Passer à Paris ...quelle idée à moins d’être maso .


                      • ticotico ticotico 23 juillet 20:09

                        @Aita Pea Pea

                        Pour l’instant, je suis à 9493 km de cette ex belle ville... Est ce assez loin ?


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 juillet 20:14

                        @ticotico

                        Très bien...lol


                      • Pierre 24 juillet 01:30

                        Et c’est bien dommage !


                        • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 07:15

                          Parce maintenant il faut une vignette crit’air 0 pour se faire enterrer au Père Lachaise .


                          • Albert123 24 juillet 08:45

                            Paris ville de bobos gauchos par excellence, ceux là même qui ont chassés la classe moyenne trop « fasciste » pour eux pour lui préférer l’amas indigeste constitué quasi exclusivement de racailles d’en haut et d’en bas,

                            Car telle est la vision du monde selon les gauchistes, un monde caricarural et faux, manichéen, simpliste et surtout extrémement laid,

                            Ce qui était prévisible avec ce type d’individus qui se drappent en permanence de 1000 vertus sans être capables d’en assumer une seule.

                            Hidalgo, mélant psychopathie et perversion narcissique, est finalement parfaite pour mal gerer ce merdier infame, Griveau, résidu de couche macronnienne l’a remplacera a merveille également,

                            De toutes façons quand une population donnée est majoritairement constituée de dégénérès en tout genre, faut pas s’attendre à beaucoup mieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès