• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi je soutiens la candidature de Benoît HAMON à la Primaire de (...)

Pourquoi je soutiens la candidature de Benoît HAMON à la Primaire de gauche

Face aux légitimes déceptions suscitées chez les électeurs de gauche par le quinquennat qui s’achève, il est indispensable de créer une alternative en vue de la prochaine élection présidentielle.

Gérard Filoche ayant été malheureusement écarté, j’ai décidé de soutenir la candidature de Benoît Hamon à la primaire citoyenne de la gauche qui aura lieu les 22 et 29 janvier prochains.

J’ai écouté et lu les propositions de Benoît Hamon et Arnaud Montebourg. Mon choix s’est porté sur un projet et pas sur un homme. Aujourd’hui, j’ai choisi le projet de Benoît Hamon.

Lors de son récent passage à « L’Emission politique » de France 2 le 8 décembre dernier, je l’ai trouvé très intéressant. J’ai vu un homme qui connaît ses dossiers et qui a une vision pour la France avec trois piliers sur lesquels il bâtit sa campagne : le travail, d’abord, que les transformations technologiques amènent à repenser ; l’environnement, ensuite, qu’il est le seul au PS à mettre au cœur de son programme ; la question sociale, enfin, clairement tournée vers la réduction des inégalités.

Loin de l’obsession pour les questions identitaires, Benoît Hamon défend une nouvelle étape dans la réduction du temps de travail  ; un Revenu Universel d’Existencepour tous à partir de 18 ans pour « éradiquer la pauvreté » et surtout pour donner un nouveau sens au travail ; l’instauration d’une 6ème République  ; la reconnaissancedu vote blanc et un 49.3 citoyen ; il veut imposer un moratoire sur le pacte de stabilité en Europe ; l’abrogation de la loi Travail  ; remettre en cause du CICEinterdire les perturbateurs endocriniens  ; légaliser le cannabis avec contrôle de l’Etat et pour « tarir l’économie souterraine et les violences » ; mettre en place un 49.3 citoyen ; créer un service public de la petite enfance et de la dépendance… (plus d’informations sur ses propositions ICI )

Au delà de son projet offensif et innovant sur bien des aspects, l’action de Benoît Hamon comme ministre au gouvernement entre 2012 et 2014 aura permis notamment de créer les Loi sur la consommation et sur l’Economie Sociale et Solidaire qui sont très positives.

Il est également à mon sens le candidat de cette primaire le plus à-même à rassembler la gauche à l’issue de celle-ci.

Il y a des passerelles entre Benoît Hamon et les deux autres principaux candidats de gauche déclaré à la Présidentielle : Yannick Jadot (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (qui avait soutenu Hamon au Congrés de 2008 du PS).

Si Benoît Hamon remporte cette primaire l’idée d’un programme commun entre les trois candidats avec à la clef une candidature unique n’est pas une utopie.

Face à une vraie droite de droite avec François Fillon, avec Benoit Hamon se préfigure une vraie gauche de gauche.

 

Arnaud MOUILLARD - http://arnaudmouillard.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • bluerage 27 décembre 2016 10:07

    Ah tiens, on cherchait un socialiste, je pense que vous devriez vous faire cryogéniser parce que être socialiste en 2016 (bientôt 2017) et se prétendre de gauche, c’est une arnaque, je dirais même une escroquerie à la Madoff...Et appeler à voter pour un pur apparatchik du système en plus...


    • Alren Alren 27 décembre 2016 10:38

      @bluerage

      Absolument d’accord !

       Quiconque n’a pas voté contre la loi El Khomri (dont les effets négatifs vont apparaître à mesure maintenant) n’est pas « de gauche ».| (Point barre)

      L’auteur prétend que le programme concocté solitairement par Hamon a des points communs avec celui du candidat porteur du programme élaboré collectivement de la France Insoumise, alors qu’il se rallie à ce mouvement puissant au lieu de prendre des voix à JLM pour qu’il ne soit pas au deuxième tour où il gagnerait devant le candidat de droite de Le Pen au « solférinien ».

      Mais le but de Hamon est de faire perdre Mélenchon, car aucun « PS » n’a la moindre chance de remporter la présidentielle.
      Et si ce n’est pas Mélenchon, 99% des Français n’ont pas fini d’en baver !


    • Onecinikiou 27 décembre 2016 18:40

      @Alren

      Et c’est reparti comme en 2012, les groupies enamourées de Mélenchon sont de sortie... sans la moindre distanciation et esprit de rationalité. Une secte. Hilarant lorsque l’on sait que c’est le parti qui récuse le plus - dans le discours - le recours à l’homme providentiel... Pitoyable.

      Commencer par nous trouver un seul sondage où JLM se trouverait en position de l’emporter au second tour, alors qu’une rapide analyse sociologique de l’Etat du pays et de l’opinion suffit à se convaincre qu’il est encore plus un repoussoir que Marine Le Pen et ferait certainement moins bien qu’elle en duel face à n’importe qui d’autre !

      Mais réveillez-vous nom de dieu, et arrêtez de délirer on vous en conjure, sinon vous allez bientôt finir comme la désabusée Ariane Walter... !


    • Gabriel Gabriel 27 décembre 2016 10:09

      Bonjour Arnaud,

      Peut-être faut-il en finir avec la politique des partis et passer directement à la politique citoyenne proposée par J.L.M. Certes Hamon est le plus social du lot mais les apparatchiks rue Solferino vont le dévorer tout cru. De plus, dans son programme, quid de l’écologie, des énergies renouvelables et quid de cette Europe aux ordres de Washington qui étrangle les peuples ?


      • Gabriel Gabriel 27 décembre 2016 10:22

        @Orange Skink 42
        Bonjour Monsieur Shawford, on a changé son pseudo ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 décembre 2016 10:39

        @Gabriel
        « les apparatchiks rue Solferino »

        Euuuh, l’organisation de primaires partisanes (cela dit ils ont fait un effort, avec 2 écolos dissidents et une radicale de gauche, je note) n’est-elle pas la plus pure émanation des apparatchiks des partis UMPS ??

        Y participer, c’est valider, non ???


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 décembre 2016 10:45

        @Gabriel
        Peut-être faut-il en finir avec la politique des partis et passer directement à la politique citoyenne proposée par J.L.M.

        Croire que des gens qui ne prennent plus la peine d’aller voter puissent faire « de la politique citoyenne » me laisse rêveur.


      • Gabriel Gabriel 27 décembre 2016 11:04

        @Olivier Perriet
        Qu’est ce que vous proposez ?



      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 décembre 2016 12:20

        @Gabriel

        déjà de mettre les abstentionnistes en face de leurs contradictions au lieu de leur cirer les pompes :
        comme disent tous les psychopathes, « qui aime bien châtie bien »

        (Cela dit j’ai bien conscience que tous les politiques leur cirent les pompent et espèrent capitaliser dessus)


      • beo111 beo111 27 décembre 2016 13:31

        @Olivier Perriet

        Je n’irai pas voter au second tour des présidentielles.

        Vous pouvez me mettre devant mes contradictions si cela vous amuse, mais je risque d’en avoir rien à foutre, et du coup, ça risque de ne pas changer grand chose.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 décembre 2016 14:21

        @Olivier Perriet

        Sauf que les gens comme vous, qui font prudemment retraite dans leur tour d’ivoire, au lieu d’être cohérent jusqu’au bout et de s’en foutre royalement, nous font quand même régulièrement part de leur petite musique sur la vie de ce monde qui, soi-disant, ne les intéresse pas.

        Le proverbe dit que « celui qui ne fait rien ne se trompe jamais ». Les abstentionnistes ont perfectionné la maxime en démontrant que « celui qui ne choisit rien ne se trompe jamais ».

        Prentendre aller chercher ces gugusses par la manche est perdu d’avance.


      • Alren Alren 27 décembre 2016 15:09

        @beo111

        Espérons, pour les Français qui travaillent, que les gens comme vous ne seront pas nombreux !!!


      • beo111 beo111 27 décembre 2016 18:43

        @Alren

        Rassurez-vous, je ne cherche pas à être nombreux :)

        Cependant je dois avouer que je ne comprends pas votre raisonnement, peut-être pourrez m’éclairer.

        Les gens qui travaillent, comme vous dites, quel est leur intérêt que le Président de la République soit élu avec un max de voix ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 décembre 2016 19:39

        @beo111

        Assez bizarre de dire d’emblée qu’on ne se déplacera pas au 2e tour lorsque le 1er n’est même pas passé et qu’on ignore totalement qui sera présent à ce fameux 2e tour (et d’ailleurs on ne sait même pas complètement qui sera au 1er tour non plus), non ?

        Il faudrait que ce genre de discours assume jusqu’au bout ses conséquences et convienne qu’il s’agit d’un boycott à priori de la vie commune, au profit de quoi d’ailleurs ?


      • beo111 beo111 27 décembre 2016 21:03

        @Olivier Perriet

        Mais moi je suis dans le peuple donc c’est par l’intermédiaire de mon député - qui fait partie des représentants du peuple - que je puis (théoriquement) participer à notre vie commune comme vous dites.

        Il n’y a rien de cela dans l’élection présidentielle, où ce sont les oligarques possédant les armes d’abrutissement massif que sont la télévision, les radios et les journaux subventionnés qui décident des candidats visibles.

        C’est vrai que pour les législatives c’est pas mieux vu que ce sont les partis qui décident, mais plus de 500 députés sont plus crédibles pour représenter le peuple - avec tous ses défauts, et il en a -, qu’un unique président.

        Pour revenir à la présidentielle, oui, je souhaitais la boycotter totalement, mais le souvenir de l’entre-deux tours de 2002 m’en a dissuadé, car je pense que le peuple ne méritait pas l’horrible matraquage médiatique le poussant à voter au second tour parce qu’il ne l’aurait pas suffisamment fait au premier.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 décembre 2016 10:46

        @Victor

        vous pourriez développer une analyse en opposition au Revenu Universel ça m’a semblé intéressant smiley


      • fred.foyn 27 décembre 2016 10:54

        bof..que ce soit Hammon ou Aval, de toute façon c’est toujours le PS responsable de la faillite de votre pays ?


        • eric 27 décembre 2016 11:08

          Je comprends...
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Beno%C3%AEt_Hamon
          Fils de bourgeois, pur produit de l’enseignement catholique. Apparashik peu diplômé qui a fait toute sa carrière en politique à la droite du PS ( courant Rocardien) sans jamais vraiment entrer dans la vraie vie, il a réussi a se caser avec une dame qui bosse pour un très grand groupe de très grand luxe. Sur le tard, et comme tous les arrivistes au PS, il l’a joue gauche de la gauche car « répétons en chœur, » au PS les congrès se gagnent à gauche« . C’est ainsi que l’on vit en son temps, l’ancien camelot du roi gagner à épinay contre les leader ouvriers syndicalistes de la SFIO historique en les traitant de réacs et en promettant de revoir une constitution qu’il présentait comme un »coup d’État permanent".. On connaît la suite.

          Oui, je pourrai voter pour ce nul. Cependant, à l’heure actuel, je pense que je glisserai néanmoins un bulletin pour Hollande aux primaires de la BAP. Certes, Hamond est aussi mauvais que les autres, mais Hollande lui en plus à vraiment fait ses preuves en matière de nullité. Et je le répète, si 7 ou 8 00 000 électeurs de droite glissent un bulletin Hollande à la BAP, cela devrait contribuer à la déréliction des socialistes....


          • Albert123 27 décembre 2016 11:48

            « Droite de la droite », « gauche de la gauche » …


            concepts bien fumeux pour défendre la simple position dans un hémicycle.

            Cela résume d’ailleurs le vide des propositions de ceux qui les emploient,

            Vivement 2022 quand les gauchistes viendront nous parler de « la gauche de la gauche de la gauche »



            • Spartacus Lequidam Spartacus 27 décembre 2016 11:53
              Quid du dilemme de Hazlitt ? 
               « Toute allocation de type »impôt négatif«  s’avère toujours insuffisante pour les plus pauvres et toujours excessive pour les plus riches. ».

              A coup sur Hamon ne lit pas les prix Nobels
              « There is no free lunch ». Milton Friedman Nobel d"économie qui a inventé le concept du revenu universel.
              Friedman en voyant les démago comme les Hamon a abandonné l’idée. L’idée initiale était une mesure temporaire pour supprimer l’assistanat et l’empaillement de la bureaucratie et le socialisme interventionniste.
              Il y a vu que pour les démocrates (socialistes) cette idée n’était destinée qu’a  engendrer un un assistanat et l’étatisme, car les gauchistes ont toujours un groupe de pression, une corporation à favoriser...
              Les étatistes et socialistes se moquent et n’ont que du mépris pour les pauvres, Ils les veulent en soumission et admiration car ils se sentent supérieurs. Ils ne les aiment que parce quand ils sont moins riches que eux. La mise en dépendance ne les fait pas élever au dessus d’eux.


              • Rmanal 27 décembre 2016 12:06

                Hamon ne fait que reprendre les idées de la primaire citoyenne ou de nouvelle donne. C’est un programme alléchant mais je n’est nulle confiance dans l’appareil PS, le président n’ayant pas tous les pouvoirs , et heureusement. Il y a des alternatives bien plus crédibles si ce programme vous intéresse.



                • Attilax Attilax 27 décembre 2016 12:11

                  Formidable. Après 3 décennies de sodomisation intensive par un parti de droite qui se fait appeler de gauche, il y a encore des abrutis pour voter pour eux. Faut vraiment aimer manger de la merde...
                  Hamon est la caution de gauche du PS, que les imbéciles choisiront par « peur » de Mélenchon. Quelles passerelles voulez-vous donc établir avec le parti qui a voté la loi travail à coup de 49/3 ? Quels « frondeurs » voulez-vous cautionner ? Ils n’ont JAMAIS voté contre toutes ces lois dégueulasses, à chaque fois, ils se sont courageusement abstenus, alors que ce ne serait jamais passé s’ils avaient voté contre ! Ce sont des jocrisses, des hypocrites, qui sont d’ailleurs restés dans ce parti au lieu de se barrer, ce qu’ils auraient du faire s’ils étaient honnêtes. Ils sont aussi responsables que leurs confrères ouvertement droitiers du PS, et aujourd’hui, sentant la déroute arriver, ils tentent de se raccrocher à ce qu’il reste de la gauche, un comble !
                  Vous voulez voter à gauche ? Ne passez pas par la case PS, votez direct Mélenchon, c’est lui la gauche aujourd’hui, et peu importe qu’on l’aime ou pas. Participer à cette mascarade de primaire (non de la gauche mais du PS !) n’a aucun sens, si ce n’est de « sauver » ce parti de traîtres.
                  Bonne chance pour assumer ce choix, mais ne compte pas sur moi pour t’appeler « camarade », parce qu’on n’est clairement pas du même bord, va falloir que les quelques « socialos » qui restent se fassent à l’idée qu’ils sont désormais considérés comme faisant parti de la droite. Sa « passerelle », Hamon peut se la coller profond dans le derche, avec le low-score-to-date qui attend son parti zombi aux prochaines élections. C’est trop tard pour se réveiller, vous avez eu 5 ans, c’est fini.


                  • eric 27 décembre 2016 12:17

                    @Attilax
                    J’approuve ! Et les anticipations de Vals seront auto réalisatrices...
                    Le PS déchiqueté, il se répartira entre macroniste ou autre paravent de la classe moyenne sup-sup socialo, et moyens fonctionnaires qui rejoindront le marais gauche de gauche.

                    Aujourd’hui, le PS, et l’élection de Hollande l’a prouvé, est le lieux ou les uns et les autres peuvent faire semblant de s’entendre pour voter quand même ensemble et se partager les postes et notre argent. Demain, il y aura bine deux gauches irréconciliables.

                    30% à droite, 30% à la droite de la droite, deux fois 15% à gauche ou trois fois 10...

                    Parti comme cela, et au moins pour le siècle qui vient, l’alternance se jouera désormais entre les forces de progrès : LR et FN.


                  • Attilax Attilax 27 décembre 2016 12:27

                    Vous m’avez mal compris : LR et le FN ne sont absolument pas des forces de progrès à mes yeux. Néanmoins, réjouissez-vous : le front républicain est bien mort, en cas de 2e tour droite/extrême-droite, j’irai pêcher, car je n’en ai plus rien à foutre. Que les pompiers socialos se démerdent, je ne porterai pas leur cercueil.


                  • eric 27 décembre 2016 14:25

                    @Attilax
                    Vous m’avez mal compris, pour moi l’ensemble des forces de gauche représentent la réaction, l’immobilisme, l’injustice sociale et je suis un farouche partisan du front républicain. Pas d’ennemi à droite et je vote pour le candidat de droite le mieux placé contre n’importe quel candidat de gauche.


                  • Alren Alren 27 décembre 2016 15:18

                    @eric

                    Je vote pour le candidat de droite le mieux placé

                    On avait bien compris que vous n’avez rien compris à l’enjeu planétaire de cette élection, ainsi qu’à l’enjeu essentiel de la place de la France dans le monde, ainsi que l’enjeu essentiel pour les travailleurs et l’économie réelle.


                  • Attilax Attilax 27 décembre 2016 20:30

                    @eric
                    Non, je vous avais bien compris, et c’est votre droit le plus absolu d’être de droite. Je vous faisais juste remarquer qu’on peut vomir le PS tout en étant de gauche, vous n’avez pas le monopole smiley


                  • eric 27 décembre 2016 23:20

                    @Attilax

                    Non, c’est quand même très différent, moi, je n’ai jamais voté pour ces incapables hypocrites racketteurs du peuple qui se nomme le parti socialiste. Et je dis parti parce que comme chez les coco, il y a des gens de qualité et de sincérité parmi la base.

                    Cela fait au moins depuis les années 30 que tous ces braves gens de toutes les gauches finissent par voter ensemble en se traitant de nom d’oiseau. Nous, à droite, nous avons des divergence entre parti et nous ne votons pas ensemble sans nécessairement nous agonir d’insulte les un les autres.

                    Moralement, intellectuellement, démocratiquement, cela a quand même une autre gueule...


                  • eric 28 décembre 2016 00:02

                    @Attilax
                    Du mépris de ces racketteurs du peuple sans doute pas. Du refus de voter pour eux et avec eux, certainement plus que vous. Depuis que la gauche est divisée en deux, vous avez toujours finit par vous entendre comme larrons en foire, non pas sur le fond, mais bien dans la distribution entre vous de l’argent du peuple.
                    Vous les vomissez et voter avec eux. Je les méprise intellectuellement sans avoir besoin de vomir pour cela.


                  • ppazer ppazer 28 décembre 2016 09:21

                    La différence entre la droite et la gauche en France, c’est que la droite assume ouvertement sa « pourritude » (dédicace à Ségolène), alors que la gauche est tout aussi pourrie mais tente de faire croire le contraire. En ce sens, même si l’une comme l’autre sont franchement pourries, le trophée de la malhonnêteté revient quand même à la gauche (« mon ennemi c’est la finance », toussa toussa...). Ca, c’est pour la forme.

                    Quoi qu’il en soit et sur le fond, ils sont tous à mettre dans le même sac.
                    (sac à ordures, évidemment).


                  • Attilax Attilax 28 décembre 2016 12:28

                    @eric
                    Vous dites n’importe quoi. Je ne vote plus PS depuis la seconde élection de Mitterrand, soit 20 ans. Mais vous avez raison sur un point dans vos élucubrations : la gauche est bien plus multiple que la droite, et certaines de ses factions sont totalement irréconciliables. Je « vomis » effectivement la gauche de gouvernement qui encore une fois n’a de gauche que le nom, combien de fois faudra-t-il le dire ?! Je ne sais pas de quoi vous vous plaignez, vu que le PS a fait passer des lois dont même la droite n’aurait pas osé rêver, je les énumère pas ce serait trop long, il suffit de se pencher sur le dernier quinquennat pour s’en persuader. Bref, l’imposture est consommée, les masques tombent et aujourd’hui, nous pouvons tous les deux nous réjouir, pour des raisons différentes : le PS va crever. Sabrons donc le champagne, cher ennemi, et réjouissons nous de la chute de ces empaffés, Il sera toujours temps de s’étriper plus tard... Ce n’est pas si courant d’avoir un sujet de réjouissance mutuelle, pas vrai ? Faut pas gâcher.


                  • eric 28 décembre 2016 13:33

                    @Attilax
                    Vous me semblez manquer un peu de culture marxiste. Le PS, comme tous les partis de gauche, représente une sociologie. Celle-ci ne disparaîtra pas. Depuis 20 as, on les voit tâtonner pour essayer de trouver les nouveaux oripeaux qui cacheront au mieux leurs intérêts de classe. Ils finiront par trouver. Ecologie, macronisme, « gauche de gauche »

                    Quand à leurs supplétifs des gauche de gauche, vous devez être l’exception qui confirme la règle. Je vous signale que lors des dernières présidentielles, même LO et le PCRF ont appelé à voter pour le candidat PS...

                    Après, le problème est que les gauches sont peu multiples, contrairement à ce que vous pensez, mais comme se sont des phénomènes religieux, les divergences y sont inacceptables.
                    Par exemple, entre Staline et Trotsky, les vrais différences idéologiques étaient un peu de la même intensité qu’entre Nikonien et vieux croyants...2 ou trois doigts...

                    Cela étant je vous rejoint. Seules, aucune des gauches ne peut réellement nuire à notre pays dans l’état actuel des choses. Je me réjouit donc volontiers avec vous que les divisions des frères ennemis nous permette d’espérer remettre sur pied notre pays.


                  • Attilax Attilax 28 décembre 2016 20:12

                    @eric
                    Tchin !


                  • Victor 27 décembre 2016 12:32

                     
                    Tiens ... le gogocho négrier de service n’aime pas qu’on lui rappelle que
                     
                    Hammon lui aime bien les bistrots salafistes ....

                     
                    Comme ver Gatignon aime bien les écoles coraniques avec petites burquas de 6 ans ...
                     
                    http://www.valeursactuelles.com/societe/cafe-interdit-aux-femmes-benoit-hamon-relativise-53289
                     
                    ça gène le vrai visage des bonniches négrières islamiseuses du capital
                     
                     
                     smiley
                     
                     


                    • Attilax Attilax 27 décembre 2016 12:50
                      « Pourquoi je soutiens la candidature de Benoît HAMON à la Primaire de gauche »

                      La réponse est dans le CV de Mr Mouillard : parce qu’il est « secrétaire de section » du PS, bien sûr !

                      What else ?


                      • michel-angelo michel-angelo 27 décembre 2016 14:34

                        Eh ben il aura au moins une voix à la primaire, la vôtre.


                        • Ariane Walter Ariane Walter 27 décembre 2016 17:03

                          On dirait que vous n’avez pas entendu Hamon lorsqu’il dit qu’il fallait censurer facebook et les réseaux sociaux qui avaient coulé Clinton avec leurs transmissions de nouvelles fatales ! Ce qu’il appelle des fakes !!

                          Bref une crapule de plus. je signale que Taubira est aussi du même avis !!
                          cette gauche politique est à jeter à la poubelle de A jusqu’à Z. 
                          Quant à Mélenchon qui se présente au nom des « Insoumis », parti apolitique, mais qui fait tout organiser par le PG, si ça ne s’appelle pas se moquer du monde !

                          Question liberté d’expression, le gauche est quand même du côté de Staline , non... ????
                          J’ai eu moins de pb sur les réseaux sociaux du temps de sarko que du temps de Valls.
                          C’est une sale clique.

                          • Ben Schott 27 décembre 2016 17:39

                            @Ariane Walter
                             
                            Il est temps pour nous tous de mesurer la portée du roman d’anticipation (jamais un roman n’a autant mérité ce qualificatif !) d’Orwell, 1984. Ce que préconise Hamon et bien d’autres de la « clique », est la même chose que ce que préconise Junker au niveau européen, et la même chose que ce que préconise le NYT, la voix de son maître mondialiste.
                             
                            Il y a un Miniver, un ministère de la Vérité, qui veut décider de ce qu’on peut dire et ne pas dire (principalement sur internet dont il se rend bien compte qu’il est le talon d’Achille ou la caillou dans la chaussure du Système) et qui est prêt à punir tout ceux qui n’entreront pas dans sa ligne.
                             


                          • Aristoto Aristoto 27 décembre 2016 17:45

                            @Ariane Walter

                            Et tu veux qu’il organise avec qui et quoi une campagne PRESIDENTIELLE Melenchon : son concierge et le clochard insoumis en bas de son immeule ?


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 décembre 2016 19:41

                            @Aristoto

                            son concierge !!!


                          • capobianco 28 décembre 2016 08:38

                            @Ariane Walter
                            Dommage l’année se termine mal. Princesse leila aussi vient de mourir, de quoi désespérer.


                          • PiXels PiXels 27 décembre 2016 18:56

                            Moi aussi, je vais soutenir Hamon !





                            ....avec du goudron. Si quelqu’un peut fournir les plumes ?

                            • JMBerniolles 27 décembre 2016 19:47
                              Apparemment il y a des personnes qui n’en ont pas assez de se faire avoir.
                              Parce qu’Hamon c’est le faux cul intégral. Il a soutenu et fait partie du gouvernement pour l’essentiel.
                              En tant que Ministre il a participé à la dégradation de l’enseignement et de la recherche..

                              Etre contre le 49.3 si l’on n’est pas capable de soutenir une motion de censure derrière, c’est de la poudre aux yeux pour tromper les naïfs.. 

                              Nous sommes au-delà de la simple naïveté. C’est plutôt de la soumission à un système dominant dans un cadre orwellien



                              • yvesduc 27 décembre 2016 20:05

                                Benoît Hamon a pour lui d’avoir voté la motion de censure contre le 49.3 et la loi Travaille !. Son projet est pertinent et démontre qu’il reste des socialistes au Parti « Socialiste ». Cependant, il va traîner son parti comme un boulet, parti qui a été incapable de stopper la course folle du gouvernement Valls y compris lorsque celui-ci trahissait ses électeurs, montrait son mépris pour le pays et réprimait violemment la contestation.


                                • QAmonBra QAmonBra 27 décembre 2016 20:20

                                  Néanmoins merci @ l’auteur pour le partage.

                                  Je compatis d’avance à vos prochaines désillusions.

                                  Pour moi ce sera F. Asselineau au 1er tour, s’il n’en est pas empêché.

                                  Au second et s’il fait beau, je m’interroge en ce moment pour savoir si je dois plutôt m’occuper de ceux et ce que j’aime ce jour là, ou, pour la 1ère fois de ma vie, voter « calculé » !

                                  En effet, depuis le temps qu’ils se servent du FN comme épouvantail, pour se faire élire et nous pourrir le pays, j’ai bien envie, bien que n’ayant aucune sympathie ni illusion pour le FN, de voter MLP pour 2 raisons :

                                  • 1°) Casser l’épouvantail en mettant au pied du mur ce parti, pour voir ce qu’il vaut au feu du pouvoir et ce qu’il fera de ses promesses ;
                                  • 2°) Participer à la création en France d’une situation similaire ou assez proche de celle de Trump aux U$A, de façon a briser le microcosme politico-merdiatique actuel et, ainsi, ouvrir le champ des possibilités politiques à venir. . .

                                  • Attilax Attilax 27 décembre 2016 20:50

                                    On notera que Mr Mouillard, malgré sa grande sincérité et son engagement personnel indéniable, n’a pas daigné répondre à un seul commentaire. Un silence éloquent, je trouve.


                                    • Attilax Attilax 28 décembre 2016 12:13

                                      @arthes
                                      ça s’appelle un troll, non ?


                                    • Pierre 28 décembre 2016 00:03

                                      Il est certain qu’Hamon va faire un malheur chez les feignasses, tous les êtres inutiles et les truqueurs qui plombent les finances publiques !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité