• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi je vais voter Nicolas Hulot aux primaires de l’Ecologie (...)

Pourquoi je vais voter Nicolas Hulot aux primaires de l’Ecologie !

Nous n'en sommes qu'aux primaires des primaires de ces présidentielles 2012 !

La campagne électorale actuelle -les primaires de l'écologie : mais où se trouve l'écologie ?- est donc limitée à un choix entre quatre personnages qui tentent de nous faire croire qu'ils sont les mieux placés pour nous représenter... parce que c'est vrai, qu'au-delà de la ligne d'horizon, c'est bien du candidat de l'écologie politique qu'il est question ! Tout au fond du fond du paysage c'est une Présidente ou un Président de la République qu'on doit apercevoir !

La femme ou l'homme qui va sortir de ce premier choix sera donc celui qui montera sur le ring politique et qui aura affaire à tous les vieux requins de la profession. A la masse de ceux qui seront non seulement capables de donner des coups de coude mais de faire des croche-pieds, peut être même de sortir des couteaux -valable pour les « ennemis » comme pour les « amis »-. Un récent film sur la campagne de Sarkozy montrait la sauvagerie, crue, dont certains -tous ?- sont capables dans ce milieu sans foi ni loi.

On prédit même que la campagne de 2012 sera encore pire que les précédentes : c'est dire.

Alors, sur le casting qui s'est dégagé, désolé, mais il y a deux candidats qui ne font pas le poids et qui, à la vérité, n'incitent pas à des commentaires supplémentaires même succincts puisque leur avenir est de disparaître !

Il ne s'agit pas de participer à un débat de fin de soirée sur France 3 mais de participer à une campagne qui sera relayée par les chaînes nationales et par CNN, l'internet, twitter et tutti quanti : un autre niveau qui ne permet pas de faire rire à ses dépens. Le candidat, déjà, représentera la France. Désolé pour leurs susceptibilités éventuelles mais ils sont loins d’être au niveau : ils ont cherché à être sur le devant de la scène qu'ils en acceptent les conséquences. Ça n'a d'ailleurs que peu à voir avec leurs qualités personnelles.... qui doivent être grandes pour en être arrivé jusque la !


	

Restent Eva Joly et Nicolas Hulot.


	

Donc, on est aujourd'hui en troisième semaine.

Sans vouloir tomber ni dans le sexisme ni dans le jeunisme, je vois mal comment Eva Joly pourrait se sortir d'une confrontation avec un « tigre politique » lorsque les choses sérieuses auront commencé. Oui, je sais, il y a les lunettes rouges mais je pense que ce n'est pas suffisant même avec un passé de juge d'instruction. Ce n'est pas remettre en cause ses idées, c'est mettre en cause -par contre- sa capacité à la répartie.

Dans un match de tennis, on peut faire de très bons services et être totalement incapable de faire passer son deuxième coup : je crois que c'est son cas lorsqu'elle en a fini avec la lecture de ses notes. Incompréhensible dans l'improvisation !

De plus, pour faire référence aux outils dont on se sert généralement dans ce genre de sport, Eva Joly, qui a commencé sa campagne depuis plusieurs mois, n'a pas fait frissonner les sondages lorsqu'elle était seule en piste !

Pas un frisson !

On voit mal comment elle parviendrait à le faire maintenant qu'elle se trouve en lice avec -ou contre ?- Nicolas Hulot.

À vrai dire, je pense que la triste attaque à laquelle elle s'est livrée dernièrement à Lille, a signé la fin de sa crédibilité de candidate. Quant on est au bord des larmes pour attaquer Nicolas Hulot, je me demande dans quelle état elle pourrait être face à un Sarkozy ou à un Mélenchon qui n'auraient aucune raison de la ménager....

Mais, finalement, ce n'est pas ça qui me gêne le plus.

Je pense que personne ne peut envisager sérieusement de voir Eva Joly devancer au premier tour n'importe quel socialiste pour les raisons que je viens de signaler... mais pas seulement !

Elle les joue sur leur terrain : j'allais dire sur les dossiers « traditionnels » de la gauche ceux qui ont fait la différence à l'époque de Mitterrand -1981, un siècle- mais qui n'ont pas été capable de résister à la droite libérale depuis : la justice sociale, la justice tout court, les problèmes des banlieues, etc. etc. sans être capable -ou alors j'entends mal- de bâtir une problématique politique qui partent de l'écologie autrement qu'en mettant en avant l'approvisionnement en énergie et le nucléaire.... Ca mes semble un peu court ! Dans son discours, l'ensemble de la problématique politique n'est pas remis en cause : on fait comme avant... en mieux !

C'est sur cette absence de problématique que non seulement la gauche n'a pas gagné les dernières élections mais qu'en plus -et c'est plus grave- le nombre d'électeurs ne cesse de régresser.

Il faut les regagner avec un changement de lunettes et un changement de focale.

On voit mal comment Nadal spécialiste des surfaces rapides pourrait lancer un défi au tenant du titre sur le gazon et le gagner.

C'est pourtant ce que prétendent faire Eva Joly et ceux qui la soutiennent.

Ceux qui la soutiennent : c'est-à-dire les caciques des Verts qui ont toujours fait moins de 10 % à ce type d'élection et dont certains ne sont pas capables de s'appliquer à eux-mêmes les principes de rigueur et de transparence qu'ils tentent d'imposer aux autres... et que Eva Joly, justement, défend parfaitement ! Je parle des cumulards, de ceux qui négligent de faire attention à leurs notes de frais alors qu'ils sont élus, brefs de tous ceux qui ont fait de la politique leur seule et unique profession. Et qui la font de la même façon que tous les hommes politiques professionnels aujourd'hui. De droite, comme de gauche !

On notera, en passant d'ailleurs, que tous les spécialistes de la chose ont préféré s'abstenir de se livrer eux-mêmes à la confrontation... Ils ont délégué leur savoir -ces battus courageux- à une débutante en politique. C'est dire la confiance qu'ils avaient en eux-mêmes.

J'ai toujours pensé -depuis le 2eme tour des Régionales- que l'objectif des responsables des Verts était de négocier au plus vite-peut-être même avant les présidentielles- des accords pour les législatives avec le Parti Socialiste.

« Je te laisse ceci tu me donnes des places à l'assemblée nationale sur des circonscriptions facilement éligibles. »

Alors la, il est vrai qu'on est très loin des présidentielles et du désir de certains de vouloir les gagner.

Je ne voudrais pas être devin -je n'en suis pas capable- mais je pense depuis longtemps qu'ils ont envoyé Eva au charbon pour qu'il ne soit pas possible de devancer le candidat du PS au premier tour mais pour qu'elle fasse, sur son honnêteté et ce qu'elle représente, un score suffisamment honorable pour permettre de négocier au prix fort un ralliement au 2eme tour.... -en écrivant ceci je n'avais pas encore lu le papier du Nouvel Observateur qui « officialise » en quelque sorte aujourd'hui ce que je viens d'écrire !-.

C'est de la basse politique et c'est clairement ce que proposait la famille Cohn-Bendit ! -Dany dément mais Rue 89 est prêt à mettre en ligne l'enregistrement- en proposant même de zapper le 1er tour..... Et c'est bien la première fois de ma longue vie de citoyens engagé que je vois des militants politiques partir dans une campagne qu'ils ne veulent pas gagner.... Et je m'en veux de d'écrire ça de Dany parce que c'est sa rhétorique et sa pratique politique qui m'ont amené à Europe Ecologie pour la campagne des Européennes. Je ne le regrette pas.... sauf que je suis coopérateur si vous voyez ce que je veux dire !


	

Moi, je pense tout au contraire que Nicolas Hulot -et lui seul- peut être devant les socialistes au 1er tour. Non seulement je le pense mais en plus je ne le crois. Yes, we can !

Sans avoir fumé la moquette !

Avant d'évoquer ce que Nicolas Hulot peut dire regardons le paysage !

Une société française qui ne croit plus en elle même, qui n'a plus un rond, qui tire le diable par la queue, qui voit l’électricité, le gaz et l’essence augmenter aussi vite que les profits des entreprises d'énergie...

Pendant ce moment la, pour certains, le rapport au SMIC est de 1 à 15.000 et l'équipe gouvernementale s'évertue à faire baisser leurs impôts...

Un chômage qui ne cesse d'augmenter et de faire basculer de plus en plus de familles dans la crise, la honte ou le désespoir....

Une vie politique qui se discrédite à longueur de temps à cause des affaires, du nombre de plus en plus faible de votants, de la collusion entre les partis politiques -droite et gauche votent plus souvent qu'on ne le croit la même chose ou presque- et qu'il est de plus en plus difficile de les différencier-, la montée du Front national y copmpris chez les plus défavorisés.

Enfin, parce que la mondialisation et l'élargissement de l'Europe, sans aucune explication ni pédagogie, apparaissent de plus en plus comme des contraintes et non pas comme des chances.

C'est sur ces points, à cause de recettes qu'elle n'est pas capable de renouveler, que la gauche continue, scrutin après scrutin de perdre toutes les élections qui se présentent. Et elle perdra les prochaines : il n'est pas écrit dans les livres qu'elle sera au deuxième tour parce qu'elle continue à fonctionner avec les mêmes recettes.

Je vois mal, pour ce qui me concerne, comment, sans changer de logiciel, la gauche pourrait cette fois-ci l'emporter.

« On ne prend jamais deux fois la même truite avec la même mouche ! » disent les pêcheurs qui rejettent leurs proies.

Ou plutôt si, si la gauche l'emporte -ce dont encore une fois je doute- ce sera tout simplement parce que les électeurs ne peuvent plus supporter Sarkozy, sa suffisance, son arrogance et son mépris.

Est-ce que ça suffit à faire un programme politique ?

Bien évidemment, non !


	

Si je vote, aujourd'hui, pour que Nicolas Hulot soit le candidat des écologiste aux présidentielles, c'est tout simplement parce que j'ai cru comprendre que son logiciel à lui était totalement différent.

Y compris différent de celui d'Eva Joly.

Son constat, encore une fois à travers ma lecture, c'est que la planète sur laquelle nous vivons ne peut plus continuer à vivre en appliquant les recettes du passé. C'est le point de départ du reste : c'est un point de départ décologiste !

L'échéance est proche ou, au-delà du réchauffement climatique et d'autres conséquences du même style, les êtres humains qui seront sur terre dans 100 ou 200 ans ne seront plus comment subsister sans s'opposer les uns aux autres par la force. Il nous faut donc dès aujourd'hui changer totalement de logiciels, c'est-à-dire de pratiques politiques, de comportements sociaux, de système économique, etc. etc.

La démonstration est facile à faire : je vous renvoie aux films d'Al Gorre, de Yann Arthus-Bertrand ou de Nicolas Hulot lui-même.

Quand ils sont sortis, ces films, tous les écologistes les ont applaudi. Et à vrai dire je pense que ces 3 documentaire ont fait plus pour l'écologie que toutes les campagnes précédentes des Verts...

Au point, souvenez vous, que la droite a expliqué, sans rire que le résultat d'Europe Ecologie aux Européennes était partiellement du à la projection de l'un de ces films sur France 2.....

une fois que l'on a dit ça, on a rien dit. C'est vrai !

Le projet que j'ai cru saisir, dans la bouche de Nicolas Hulot dans ces quelques interventions, mais aussi -pourquoi ne pas le dire- dans le travail de sa fondation et dans ses émissions de télévision, c'est celui d'une totale reconstruction de notre civilisation : ça me semble parfaitement correspondre à la nécessité, non ?

On ne peut plus adapter, il faut changer.

Mais comme il s'agit d'une rupture, tout commence par de la pédagogie, de la clarté, de la patience ce qui n'exclut pas la fermeté.

Pour prendre des situations basiques comme exemples :

Comment faire comprendre à ceux qui s'opposent aux limitations de vitesse et aux radars sans provoquer de manifestations sanglantes que ces pratiques sont aujourd'hui révolues : sanction ou explication ?

Comment obtenir des grosses exploitations agricoles qu'elles ne déversent plus leur lisier sur les plages ? En envoyant les CRS dans les fermes ou en mettant en place un programme de transformation ?

Comment obtenir la limitation du transport routier ? En mettant des contraintes de plus en plus fortes sur les camionneurs ou en aidant la SNCF -ou d'autres partenaires européens- à investir dans le ferroutage ?

Même chose pour la santé, l'industrie, la vie culturelle, les banlieues, le racisme,etc etc...

Pour réussir, l'écologie de combat est une fausse solution : quel pourcentage aux dernières élections ?

Et c'est bien la que le bât blesse.

Les méthodes que proposent Nicolas Hulot sont totalement opposées à ce qu'était jusque la le travail politique des Verts dans l'Hexagone.

Pas d'alliance, des imprécations !

Résultat : néant !

Au même moment, avec des méthodes totalement différentes, les Verts allemands se sont installés à la tête d'un des états les plus industriels d'Allemagne et on envisage aujourd'hui qu'ils puissent un jour -pas si lointain peut-être- remplacer Angela Merkel.

Tout ça s'est fait, avec une loi électorale différente c'est vrai, à la suite de négociations et de compromis qui n'ont jamais été imaginés par les Verts français toujours dominés qu'ils ont été par le PS et l'extrême gauche.

Changeons de logiciels et ne nous battons pas sur le même terrain qu'eux ! Le social-démocrate ne veut rien changer, il veut simplement adapter !

C'est ce que j'ai compris du message de Nicolas Hulot et je trouve que c'est lui qui est, ainsi, le plus réaliste de tous les candidats écologistes

Les historiens de la « gauche internationale » devraient se souvenir que la chute d'Allende a commencé par une grande grève des camionneurs...

Le consensus, le compromis, ce sont des choses qui s'imposent encore davantage en 2012 dans la mesure où l'Europe existe et qu'elle doit même se renforcer dans les circonstances économiques présentes....

A cause de la mondialisation, combien de choses se règlent ailleurs qu'à Paris ?

Ce n'est pas en tapant sur la table que l'on obtient des résultats mais en discutant et en parvenant à des compromis.

Fabius et autres Mélenchon avaient tout faux quand ils avaient l'illusion de pouvoir proposer un plan B sur l'Europe à tous les autres Etats qui composent « l'Union » : il y a longtemps que la France n'est plus une référence y compris en matière de lutte politique et sociale.

Il suffit de regarder ce qui se passe en Espagne, en Italie, en Grèce, -en dehors des partis politiques traditionnels- pour se rendre compte que c'est plutôt de ce côté la que nous devrions nous tourner pour prendre des leçons et cesser d'en donner à tout le monde.

Une fois que ces primaires seront derrière nous, je suis persuadé que l'équipe de campagnes de Nicolas Hulot -et bien évidemment les responsables de EELV ;-))- sauront tout mettre en place pour défendre un projet qui sera clair, compréhensible par tous, militants, non militants, votants et abstentionnistes, et qui nous permettent de gagner c'est-à-dire d'être devant le PS au premier tour !

En votant Nicolas Hulot dès les primaires mon objectif personnel c'est bien évidemment de contribuer à gagner ces élections présidentielles comme je l'ai fait pour les Européennes ou le score qui a été fait n'était pas gagné d'avance !


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Gargantua 18 juin 2011 03:41

    bof hulot, il ne va pas changer grand chose.


    • devphil30 devphil30 18 juin 2011 06:38

      Bonjour,

      Vous evoquez votre opinion dans cet article c’est normal mais vous avez parlé de casting et les verts ont complétement raté leur casting.
      Cecile Duflot a beaucoup plus de conviction à faire passer que l’ex de TF1.

      Ne voyez pas Hulot devant les socialistes , les verts vont se « ratatiner » malgré l’urgence de réagir et l’actualité récente au Japon.
      Hulot a un historique médiatique qui le dessert au plus haut point.

      Les verts vont faire un score déplorable car comme d’habitude ils ne proposent rien de réalisable avec des chiffres , Hulot grand investigateur du grenelle , qu’est-ce qu’il propose aujourd’hui ?
      Quand il s’agit de critiquer mais pour proposer un vrai programme à mettre en oeuvre....
      Sauf vouloir surtaxer l’essence , il faut trouver d’autres solutions pour rouler , hydrogène , eau , air comprimé , certaines techniques ont été trouvé mais vite enterrées afin de ne pas faire d’ombres aux pétroliers.

      Les verts parlent d’écologie mais est-ce qu’ils sont en phase avec le monde agricole , j’en doute fortement , c’est de l’écologie parisienne.
      A quand ils vont investir le terroir pour faire passer des vrais idées sur une culture différente ?

      Des personnes comme Bové ont un ancrage agricole et une forte notoriété , une position tranché sur le gaz de schiste.

      C’est une énorme erreur de casting Eva Joly ou N.Hulot mais vous avez raison des deux le plus médiatique c’est Hulot..

      Autre aspect , les Français en ont marre de N.S , ils vont à mon avis voté massivement pour la gauche afin de se débarrasser du nain.

       Philippe


      • Croa Croa 18 juin 2011 09:45

        Hulot avait fait une belle déclaration de candidature. Oui, il avait vraiment l’air d’avoir l’ambition de changer la politique et de « sauver la planète »...

        La bombe Hulot a déjà fait long feu, hélas ! Alors qu’il pouvait rassembler derrière une écologie radicale de circonstance, quelque chose qui serait la suite de son pacte mais dont il reprendrait lui-même l’esprit en se ralliant ainsi toute l’écologie, que constatons-nous ? Nous découvrons finalement un Hulot inscrit dans le clivage droite-gauche divisant le peuple afin que se poursuive le règne d’une oligarchie régnant en potentat par le crédit, le mensonge et l’idolâtrie d’une croissance merveilleuse. Bref, Hulot fait aujourd’hui de la politique comme les autres et ce, conformément aux règles de renoncement en vigueur chez les Verts depuis plus d’une décennie maintenant.

        Bref, c’est foutu smiley 


        • LE CHAT LE CHAT 18 juin 2011 15:26

          salut Croa ,

          même s’il est désigné , il sera comme Ségolène poignardé dans le dos par ceux qui sont censés le soutenir , malgré toutes les concessions faites aux verts pastèques !

          Eva Joly quand a elle est juste de gauche , et a utilisé le label écolo juste pour faire de la politique .

          si le destin des verts est juste de servir de roue de secours au PS , au point que certains songent m^me à renoncer à une candidature dans le cas où celui risquerait de ne pas être au second tour , autant qu’ils disparaissent !


        • Defrance Defrance 18 juin 2011 23:47

           J’aurais ecrit Bon Bulot ?


        • cslaoui cslaoui 18 juin 2011 09:54

          Eva Joly a démontré sa capacité à attaquer les puissants, elle connaît parfaitement la tactique des requins qui sont en face.

          Je pense que cette femme est pétrie de CONVICTIONS et de JUSTICE, voilà ce dont les Français ont aujourd’hui besoin. Ses détracteurs lui trouveront bien évidemment des défauts (et elle en a comme tout le monde) mais qui ne sont pas imputables à ses idées ! (accent à couper au couteau, démonstration quelquefois trop longues - sûrement dû à son ancien boulot de juge- peu médiatisée par nos mass média, etc...)

          Nicolas Hulot est sûrement quelqu’un de sympathique, ses reportages ont le mérite d’avoir fait connaître le combat écologique au plus grand nombre mais il a malheureusement été rattrapé par des « mécènes » qui n’ont aucune légitimité à soutenir le combat écologique.

          chacun à sa place, Joly aux responsabilités politiques, Hulot à la diffusion du message écologiste.


          • BisonHeureux BisonHeureux 18 juin 2011 12:09

            Tout à fait d’accord,Eva Joly est la seule qui fasse vraiment peur à l’oligarchie !
            Hier soir au Grand Journal de canal,on a pu assister à un déchaînement de haine de la part de Duhamel et d’Apathie à son égard !
            Ce qu’elle représente est une véritable révolution,et de plus en plus de personnes sont en train de s’en apercevoir :
            Voici le programme qu’elle propose :

            http://evajoly.fr/2011/06/14/eva-joly-%C2%ABla-conversion-ecologique-creera-500-000-emplois%C2%BB-les-echos/

            Changeons l’avenir avec Eva !
            Hasta la libertad
            Salut et fraternité


          • cevennevive cevennevive 18 juin 2011 15:02

            Orion, Orion, Ho ! Rions pour ne pas pleurer !

            Les verts me dégoûtent de plus en plus et je suis bien triste. C’est encore un ramassis de magouilleurs qui va faire élire un type de droite ou de pseudo-gauche avec des promesses de papier, comme d’habitude... Et on fera de grandes déclarations péremptoires pour nous enfumer comme l’ont fait Borloo ou d’autres.

            Quand ils ont une once de pouvoir, ils nous méprisent...

            Je reste sur ma position. L’écologie ne doit pas être assimilé à un parti politique. C’est une philosophie, un art de vivre et surtout une nécessité pour TOUS LES PARTIS, POUR TOUS LES HUMAINS, POUR TOUS LES PAYS, et non une alibi pour être élu.

            Désolée Orion et les écolos qui y croient encore. Moi, hélas je n’y crois plus !


          • foufouille foufouille 18 juin 2011 10:47

            et son helico, il est ecolo
            comme edf et sa fondation


            • Croa Croa 18 juin 2011 12:09

              « Eva ou Nicolas, peu importe »

              Il reste quatre candidats pour ces primaires ! Ceci dit peu importe en effet.


            • Croa Croa 18 juin 2011 12:13

              Quant au « programme » des Verts, il est virtuel et se résume potentiellement à une sortie du nucléaire, c’est à dire à ce que le PS concédera.


            • foufouille foufouille 18 juin 2011 19:42

              donc, il sort plus son helico ?
              il a pas une empreinte carbone, hulot ?


            • Le citoyen engagé asse42 18 juin 2011 10:56

              C’est le problème des journalistes. Noyer qu’ils sont dans leur pain quotidien ils en oublient la réalité de la société. Et la réalité ne sera pas dans les faux débats mais dans le combat frontal contre le pouvoir bancaire !


              • Emmanuel38 18 juin 2011 18:13


                @ Néo-résistant :

                Bien d’accord avec vous, c’est pour cela que mon enveloppe de vote à la primaire est partie ce matin avec le bulletin Henri STOLL, par défaut.
                Par défaut parce que STOLL, qui a des positions intéressantes, par exemple sur la Palestine, ne souffle pas mot du libéralisme.....pas plus que les trois autres candidats EELV, d’ailleurs.

                Et le programme d’EELV, qui sert de charte imposée aux quatre candidats, n’en parle guère, ou alors que l’on me démente....

                Si c’est HULOT qui sort, en 2012 je voterai MELENCHON.

                Si c’est Eva JOLY, wait and see.

                Recommandation à ceux qui n’ont pas encore voté : Dans un passé récent, Les Verts étaient opposés aux votes électroniques, et ils avaient raison. Maintenant, ils le proposent pour leur primaire : faites ce que je dis et pas ce que je fais !
                Désavouez-les en refusant de voter par mail ! Fendez-vous d’un timbre, ce n’est pas la mer à boire !


              • Néo-Résistant Néo-Résistant 18 juin 2011 11:16

                Cet article est parfait dans le cadre de la politique spectacle où les politiques ne sont que des communicants au service des puissants !

                Or, ce qu’attendent vainement les citoyens, c’est une politique s’attaquant résolument au système de production et d’échange du libéralisme qui est à la base de tous nos maux environnementaux et sociaux ; les partis politiques qui nous promettent le respect de l’environnement et le développement social sans s’attaquer au libéralisme ne sont que de vulgaires opportunistes.

                A ma connaissance aucun des deux candidats écologistes de premier plan n’est dans cette logique, je ne voterai donc pas écologiste... Il y a de plus en plus de chances pour que je vote pour Jean Luc Mélenchon non-libéral et écologiste !

                Vous auriez mieux fait de ne pas aborder le problème du fameux « plan B », pour les libéraux, le seul plan B en réserve consistait en fait à trahir le vote populaire et après certains s’étonnent que de nombreux citoyens n’aient plus confiance dans leurs hommes politiques et s’abstiennent aux élections !

                Avec les événements du Magreb, en Espagne et la terrible affaire Grecque, de profonds changements sont en train de se produire et j’espère bien que de bonnes surprises sont en vue pour les « citoyens d’en bas »... l’espoir pourrait bien changer de camp !

                http://twitter.com/NeoResistant


                • Cas-p 18 juin 2011 14:26

                  Comme si le problème ecologiste venait du libéralisme.. Vous n’avez rien compris aux causes du propblème.

                  L’homme evolue petit à petit ; et le rôle de l’écologie est d’accélerer grandement cette prise de conscience ; et donner les outils à la population et à l’économie pour évoluer. C’est tout

                  Pour rélaiser ce but, il faut eviter toute division de la population, et travailler sur le fond.

                  La question du mécanisme de la société est secondaire. Le libéralisme pourrait être bien employé largement plus écologique, qu’une société ultra régulé.

                  Votre raisonnement est simpliste. J’aimerai bien moi aussi qu’il suffise de détruire le système bancaire, ou qu’il suffise d’arrêter l’ultra libéralisme pour que la planète soit sauvé...

                  Hélas ce n’est pas si facile. car le problème ne vient pas du système, il vient des hommes qui s’activent dans ce système.


                • globulos nilasse 18 juin 2011 11:16

                  je comprends pas pourquoi EELV se sont embarrassés d’un hulot,l’alibi écolo d’areva et de bouygues . ils feraient bien mieux de le virer a coup de lance a incendie ce gars la. il ne créera que division et problemes en tout genre,il semble d’ailleurs payé pour ça.


                  • Croa Croa 18 juin 2011 12:24

                    à mon avis ils l’ont récupéré pour mieux le neutraliser.

                    Sinon qu’Aréva et Bouygues s’en servent pour communiquer est dans l’ordre des choses mais cela ne fait pas de Nicolas un serviteur obligé de ces gens. Je crois Hulot sincère mais couillon ce qui aurait pu être un état temporaire s’il était plus adroit ! 


                  • Cas-p 18 juin 2011 14:34

                    Quel rapport avec areva et bougue... ? Pourquoi tout mélanger
                    En quoi la vision de l’écologie de N.H et le programme d’EELV qu’il défend, servirait les intérêts de bouyges & co...

                    N’êtes vous pas capable d’appréhender le monde dans sa complexité et de cessez vos raisonnement manichéen ?

                    Même les pires multinationale, ne sont pas de monstre atroce purement noir.
                    N’êtes vous pas capable de comprendre que derrière ces entreprises, déshumanisé de par leur taille, il reste malgré tout des cellules individuels ; ayant du pouvoir décisionnel, possédant une conscience, des convictions et une âme tout comme vous.

                    Eux aussi cherchent à améliorer le monde avec leur propre vision des choses.
                    Si ils donnent de l’argent à des fondations, pour aider certaines cause, quel mal y a t’il à cela.

                    Certe ils agissent tel mr Hyde ; mais est ce important, ce n’est pas la question. L’acte de donner pour des causes justes n’a rien de répréhensible en lui même.
                    Deplus si lo’n veux que les choses évolue il faut bien une période de transition. Une prise de conscience doit d’abord avoir lieue et ensuite elle doit transformer la société, vous imaginez bien que cela ne se fait pas en 2 ans.

                    Elever un peu votre réflexion, apprenez à envisager la complexité du monde, avec ses coté noirs imbriqué dans ses coté blancs et vice versa.


                  • globulos nilasse 18 juin 2011 16:09

                    cas p dit


                    « Même les pires multinationale, ne sont pas de monstre atroce purement noir. »

                     smiley smiley

                    c’est une vanne a la devos que vous nous faites ? c’est sur que areva est un exemple de rectitude morale,d’humanisme et d’ecologie.
                    oui nicolas hulot est un alibi auprès de multinationales qui sont les dernières des merdes au niveau environnemental et humain. 
                    allez donc en parler au mineur nigerien payé 3 francs six sous pour se prendre de l’uranium plein la poire toute la journée ou encore aux villageois dont les puits sont contaminés et qui ne voient jamais les retombées (ils voient les radioactives seulement) financieres de l’exploitation des mines d’uranium par areva. bonne sieste amigo.

                  • Cas-p 18 juin 2011 16:54

                    Relisez ce que j’ai dis.
                    Vous me parlez des mauvais coté, je vous dis que ces mauvais coté n’empêche nullement cette même entité d’avoir des bons ou une volonté de bon coté.

                    Et que, le lien que vous faites avec areva ou autre pour discréditer NH n’a aucun sens réel.

                    Ce lien que vous faites selon l’échelle de votre morale personelle pourrait être reproduit à l’infini pour discréditer la parole de tous les être humains sur terre ou presque. Dont la votre. Un exemple ?
                    Buvez vous du café ? Marché vous en chaussure ? Mangez vous des tomates en hiver etc.

                    Le ying et le yang, personne n’est parfait mais personne n’est l’inverse non plus. les multinationale comme areva ne sont pas exclu de la règle. Leur taille leur imposant en plus des contraintes idiotes les poussants au vice.

                    Bref la question n’est pas savoir si areva se comporte pour le mieux ou pas ; la question est de savoir si le fait qu’areva est pu donner des fond pour soutenir des actions positives de fondations diverses, rendent ces même actions négative.

                    Personnellement je ne crois pas.
                    Vous pouvez estimez que par morale, ces fondations auraient du refuser ce mécénat.
                    Cependant ceci est votre morale propre, et c’est purement une question spirituel par rapport à sois même.
                    Vaut il mieux soulager quelqun de son mal en acceptant l’aide d’un individu dont on condamne la morale, ou laisser souffrir la personne.

                    C’est une question délicate et qu’il serait trop facile de balayer d’un simple geste.

                    Cependant il est bon de rappeler que ces questions de mécénat n’ont aucun rapport avec la candidature de Nicolas Hulot. ce sont des question relative à ses actions passé dans la fondation du même nom.
                    Fondation dont il à démissionné justement par principe morale.

                    Franchement il faut être de mauvaise foi ou aveugle pour reprocher tout ceci à Nicolas Hulot.
                    Loi de moi l’idée d’en faire un saint, mais c’est quelqun d’honnète avec clairementune morale, qui n’est peu être pas la même que la votre, mais qui je pense vas dans le bon sens pour faire évoluer la société, dont ces multinationale que vous condamnez.

                    Discuttez en avec Nicolas Hulot pour savoir ce qu’il pense des agissement que vous condamnez je penese que vous appercevriez bien vite qu’il penses exactement comme vous. Même si Il n’aurait peu être pas les même solution au problème.


                  • globulos nilasse 18 juin 2011 17:47

                    désolé de le dire comme ça,mais votre comparaison entre moi consommant du café et des multinationales qui gagnent des milliards est ridicule,vous comparez des entreprises qui ont quelque chose a gagner avec le consommateur lambda qui n’a rien a gagner. avez vous la naiveté de croire que des grands groupes miseraient quoique ce soit sur quelqu’un qui pourrait un jour leur faire du tort ? reveillez vous !


                  • Cas-p 18 juin 2011 19:01

                    Vous mélangez tout.
                    Les multinationale n’ont pas misé sur un homme ; mais elles ont des fonds prêt à être donné à diverse œuvres ou fondations.
                    Et contrairement à ce que vous affirmez il n’est pas rare que ces dons soient en complète contradictions avec la nature des activités des multinationales.

                    Effectivement pas de là à financer une association qui combattrai les multinationale je vous l’accorde ; mais ou est le problème, le but de la fondation Hulot n’était pas celui ci, ou est le mal ?
                    Ce qu’il na pas fait auparavant Nicolas Hulot se propose de le faire maintenant plus ; puis ce qu’il choisis de s’engager en politique. Chose qui n’était nullement la vocation de sa fondation.

                    Il ne s’agit nullement du financement d’une campagne d’un homme par les multinationale comme on aurait pu le voir aux USA par exemples. 
                    Ce procès en intégrité de Monsieur Hulot est malsain.
                    Si vous avez des choses à lui reprocher, attaquez le sur le fond.
                    Critiquez son approche positive par exemple ou que sais je ...


                  • globulos nilasse 18 juin 2011 21:46

                    je mélange tout ????? je ne me hasarde pas a faire des comparaisons tirées par les cheveux il me semble...............


                     smiley

                  • Earnur 18 juin 2011 12:09

                    Nicolas Hulot n’a aucune envie de devenir président, il n’en a de toute façon pas les compétences tant il ne maitrise aucun des sujets dès qu’on s’écarte de l’écologie ( et même là il est si loin des réalités que cela en devient presque risible).

                    Nicolas Hulot faire un bon score au premier tour ??? Non je crois bien que vous avez fumé votre moquette et elle devait être bonne.

                    La France n’a pas besoin de nouveaux peoples incompétents on en a assez avec notre Carla et Nicolas actuels.

                    Cet homme a clairement été envoyé pour couler les verts avant les présidentielles, qu’il est triste de voir qu’ils foncent tous dans le panneaux pourtant si énorme.


                    • Croa Croa 18 juin 2011 12:28

                      Il n’est pas nécessaire d’être une lumière pour être président !

                      Il faut juste avoir un projet. Il y a à l’Elysée et ailleurs suffisamment de ressources compétentes pour faire le boulot.

                      Nicolas Hulot aurait été parfait s’il avait été juste un petit peu plus malin.


                    • Earnur 18 juin 2011 12:32

                      Effectivement pas besoin d’être une lumière le passé nous l’a prouvé, donc pourquoi ne pas continuer le nivellement par le bas.

                      Et en parlant projet j’aimerais bien connaitre son projet pour les français ....


                    • Cas-p 18 juin 2011 14:38

                      Celui qui l’a envoyé dans le combat des présidentielles, c’est avant tout Raoni.
                      Pensez vous que Raoni fasses partie d’un complot visant à couler l’écologie en France... ?

                      En plus je ne comprend pas comment vous pouvez dire que NH n’a aucune envie de devenir président ? Avez vous regardé les 3 débats ??
                      C’est clairement le seul des candidats qui participe en ayant le rêve de remporté la victoire au second tour.
                      Les 3 autres désirent seulement faire un bon sore pour négocier l’alliance avec la gauche.

                      Il ne l’affirme pas clairement pour ne pas paraître arrogant. Mais il suffit d’analyser un peu les paroles pour comprendre que c’est le seul qui porte réellement cet espoir dans sa démarche de candidat.


                    • Croa Croa 18 juin 2011 15:36

                      « C’est clairement le seul des candidats qui participe en ayant le rêve de remporté la victoire au second tour. »

                      Ecoute-le maintenant, tu changeras d’avis smiley


                    • Cas-p 18 juin 2011 16:57

                      Tu fais référence à quoi en disant maintenant ?
                      Un lien une émission ?
                      Je suis toujours preneur pour écouter les candidats.

                      NH me donnait plus l’impression d’avoir l’espoir de gagner que les autres, mais je peux me tromper.


                    • Croa Croa 18 juin 2011 18:29

                      Il colle tout simplement à la stratégie des Verts qu’il approuve ouvertement . 


                    • Bulgroz 18 juin 2011 12:10

                      En plein Fukushima, en plein débat de sortie du nucléaire en Allemagne, en pleine diarrhée de bouffe bio, les primaires écologistes vont rassembler 16 000 sympathisants non adhérents + 16 696 adhérents,

                      Au total, on ne peut espérer plus de 32 896 électeurs et encore en comptant les 5000 magouilleurs qui n’ont pas encore donné leur identité !!!

                      soit en tout et pour tout, 0,07% du corps électoral !!!!!

                      et Monsieur Loiseau qui représente un gros 0,000002% de ce même corps électoral de nous expliquer qu’ Hulot a la dimension d’un homme d’état !!!

                      Moi, ce qui me consterne, c’est qu’il y ait des gens qui puissent estimer, ne serait ce qu’ 1/8 de seconde, que ce clown de Hulot puisse avoir l’étoffe de la fonction de pouvoir représenter le peuple et la nation France.

                      Cette candidature mais aussi celles des autres verts est une insulte à la fonction présidentielle qui est autrement plus exigeante que le simple port du foulard autour du cou ou d’un appel à respecter le voile islamique. (le 2 juin, la patronne des verts, Duflot a signé dans Le Monde avec Besancenot et autres barbus islamistes maghrébins un appel « Cessons la guerre aux porteuses de foulard ! « , révélant ainsi la vraie nature de l’écologie)

                      Marre de ces baladins bobos bavards et prétentieux qui ne sauraient même pas régler les problèmes de gardiennage et de poubelles dans une résidence privée chic et fermée.

                      Monsieur Loiseau, magnifiez vous et comportez vous en citoyen réaliste et responsable.


                      • Laratapinhata 18 juin 2011 23:31

                        C’est bien vrai mon brave homme.... les écolos, sur le papier, ne pèsent pas grand chose face au PS , ce parti d’élus -militants d’une centaine de milliers de têtes(vides ? ).... qui s’imaginent demain incarner le pôple de gôche... et eux-même, que représenteront-ils encore devant les millions d’abstentionistes de demain, face au duel que tout le monde attend ?

                        Allez, et ne venez pas chialez, parce que du sarko vous allez en reprendre pour 5 ans, à moins que vous goûtiez de la mère Le Pen pour changer...


                      • Tiberius Tiberius 18 juin 2011 12:30

                        Que ce soit Hulot ou Joly, le résultat des écologistes sera pitoyable et ceci pour une raison toute simple :

                        Marine le Pen va forcer les électeurs de gauche à voter utile


                        • Croa Croa 18 juin 2011 13:18

                          Mets donc des guillemets à « utile », s’il te plaît ! smiley


                        • LE CHAT LE CHAT 18 juin 2011 15:33

                          @tiberius

                          le premier tour sert à voter pour ses idées , le second à virer le pire de ceux qui restent .
                          seuls les crétins votent « utiles »
                          si les soit disant « utiles » étaient reconnus comme tels , la question ne se poserait pas ! ce sera de leur faute s’ils sont éliminés au premier tour !


                        • Tiberius Tiberius 18 juin 2011 15:43

                          @ LE CHAT

                          Le deuxième tour des régionales nous a montré que le front républicain tenait encore face à Marine le Pen. Il y a donc toujours une très LARGE majorité de citoyens viscéralement opposés au FN et prêts au vote « utile ». Maintenant, qu’ils soient ou non des crétins, comme vous dites, là n’est pas la question...


                        • LE CHAT LE CHAT 18 juin 2011 16:01

                          ça n’est que partie remise

                          Le Front voit, contrairement à l’élection précédente, son score augmenter entre les deux tours dans les douze régions où il a pu se maintenir (17,5 %)

                          je te raconte pas avec le niveau actuel dans les sondages , il serait présent quasiment partout et doublerait le nombre d’élus !


                        • Tiberius Tiberius 18 juin 2011 17:02

                          @ LE CHAT

                          Certes, le FN a augmenté son score entre le premier et le second tour mais vous savez aussi bien moi que quasiment tous ses candidats ont néanmoins été battus. Les électeurs ont donc montré que dans leur grande majorité, ils restaient prêts au vote de barrage contre le FN. 

                          Je ne porte aucun jugement, je constate simplement les faits et j’en tire la conclusion que Marine le Pen doit s’attendre en 2012, d’abord à un vote « utile » au premier tour, puis à un très important vote de barrage au second (si elle y parvient).


                        • Croa Croa 18 juin 2011 18:45

                          « Utile » à quoi ?  smiley

                          Au maintient en place des pantins serviteurs de l’oligarchie ?

                          Quoique Marine en fasse peut-être partie aussi ??? Ceci dit Sarko de toute façons est le pire, même en ce qui concerne le traitement des étrangers et les politiques « sécuritaires » !

                          Ceci dit t’as raison Tibérius, probablement nombreux seront les sujets à avoir trop peur du diable pour oser un choix véritable !

                          Le peuple n’est pas près de s’émanciper, la télé veille au grain !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès