• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi je voterai Mélenchon

Pourquoi je voterai Mélenchon

Je voterai pour M. Jean-Luc Mélenchon aux élections présidentielles d’Avril-(Mai) 2017. J’assume parfaitement que le ressort ultime de mon choix est de l’ordre de l’émotion, de l’affectif, de l’impalpable. Malgré tout, ce choix a suivi une analyse rationnelle, autant que possible, lucide et sans partialité, qu’il est peut-être utile de mettre à disposition.

 Les manœuvres politiciennes m’insupportent au plus haut point : faire tout, même le pire, pour être élu, être capable de mentir sciemment aux gens que l’on est censé représenter pour assumer un pouvoir, s’aider de citations de sociologues éminents sur l’éthique de conviction, l’éthique de responsabilité pour tromper les électeurs que l’on a la responsabilité d’éclairer… confine à l’abject. Ce n’est pas les Français et encore moins le Peuple que ces « habiles » aiment, c’est le pouvoir. Dans ce chapitre, même si cela insupporte M. Mélenchon, M. Mitterrand était le plus retors : récipiendaire de la francisque (N° 2202), il avait su gouverner avec le Parti Communiste Français avec le seul objectif de l’éliminer. M. F. Hollande a tenté, dans une moindre mesure, de suivre des recettes qualifiées de socialistes : éliminer sa gauche pour faire comme la droite. La finance n’a jamais été l’ennemi de M. Hollande, d’ailleurs tout Homme politique devrait l’admettre, il n’est pas possible de l’ignorer car chaque fragment de notre société en est imbibé. Cependant, il est possible de tenter de la réguler, de la discipliner pour lutter contre ses accès de fièvre qui frôlent le délire. Oui, la gauche peut faire maintes choses si elle en a le courage, mais pas en mentant cyniquement à une foule de gens qui n’ont pas tous le temps de se plonger dans les délices des comptes publics. M. Macron est le double qui se veut rajeuni de M. Hollande et il présente l’avantage de ne pas cacher sa non-répulsion pour le monde des affaires. Il place l’ambiguïté ailleurs, en se mettant nulle part. Il espère garder ainsi une fraction de l’électorat dit de gauche. Macron c’est Fillon, sans le savoir-faire de ce dernier.

 M. François Fillon a essuyé tous les crachats que des bonnes âmes avaient probablement préparés de longue date. La justice tranchera en temps utile, elle aurait d’ailleurs dû trancher il y a longtemps. Son programme est celui d’un redressement national qui tend à faire confiance pour ce faire aux classes dominantes actuelles. Ce même programme demande des efforts considérables aux autres classes sociales en faisant l’hypothèse qu’il est nécessaire d’augmenter leur docilité pour être compétitif avec les autres pays européens et les autres pays du monde. Parmi les remèdes proposés, certains sont exacts : il faut lutter contre les déficits publics, il faut desserrer l’étau que représente la dette publique, il faut mettre au centre de tout la valeur travail… Mais il faut également que la moralité, qui fait partie des valeurs chrétiennes essentielles, soit au cœur des transactions, des négociations entre individus. Et ceci est une parfaite utopie : attendre de gens qui délocalisent leurs avoirs fiscaux dès que l’ombre d’un prélèvement menace, une quelconque moralité est illusoire. La classe bourgeoise n’est plus, depuis longtemps, assez chrétienne pour cela. Bien que M. Fillon soit humainement l’Homme de la situation, bien que son programme soit le plus abouti, il ne peut pas être une option raisonnable pour un vote sensé. 

 Immigration, racisme, xénophobie : ce sont les thèmes qu’emprunterait Marine Le Pen. En préalable, qu’est-ce qui différencie le plus brutalement deux individus : leur niveau de fortune ou leur race (si on trouve une définition convenable pour celle-ci) ? Personne n’a noté de problème lorsqu’un riche émir emménage près du Pont de Neuilly malgré la différence de culture. Par contre, la présence d’éléments exogènes en nombre au sein d’un milieu prolétaire conduit presque inévitablement à des heurts voire à un rejet. Quel que soit le modèle économique proposé, il est acquis qu’un apport d’immigrés trop important conduit à déstabiliser ceux qui sont déjà dans les situations les plus instables. Cet apport conduit également inévitablement à déconstruire plus ou moins complétement les systèmes sociaux de protection conçus dans un cadre donné et non inclusif. Il peut être avancé, par simplisme, mauvaise foi ou intérêt, que la classe populaire en banlieue est infiniment plus raciste qu’en centre ville. Il n’est pas nécessaire de retenir cette hypothèse. Un autre aspect programmatique de Mme Le Pen : la Patrie. Il n’y a aucune honte à revendiquer son appartenance à une patrie. La démocratie Athénienne, réservée à quelques uns, a pu être étendue à plusieurs dizaines de millions d’individus grâce à la démocratie représentative incluse dans une nation respectée par tous, riches et pauvres. À ma connaissance aucun lien de substitution crédible n’a encore été proposé. 

 Le meilleur moyen d’éviter des transferts de population c’est de faire en sorte que personne ne doive partir par obligation : les coopérations scientifiques et techniques, l’industrialisation des zones désertiques, la maîtrise des problèmes de santé en Afrique représentent les axes à explorer. Mais l’approche mercantiliste est parfaitement inapte à conduire à des résultats satisfaisants dans ces domaines. Et Mme Le Pen n’entend en rien changer l’ordre du monde économique et financier, elle souhaite seulement asservir le peuple avec de nouveaux maîtres qui seraient à ses ordres.

 Il ne reste donc finalement que Jean-Luc Mélenchon pour me convaincre d’aller voter. La proposition de planification écologique m’a paru comme l’essentiel de son programme. Une pure économie de marché ne songe qu’à faire consommer davantage des produits de qualité douteuse ou mauvaise. Un futur conforme à un respect écologique de la planète cherchera tout au contraire à instiller qualité et sobriété dans les esprits. Un futur raisonnable doit être basé sur le respect des différences et la coopération. Le mercantilisme propose la loi du plus retors comme règle de vie. Un futur raisonnable doit être basé sur la science et la raison. Les marchands proposent l’esbroufe et des mondes virtuels vides de sens et de morale.

 Je voterai Mélenchon mais abandonner la filière nucléaire pour satisfaire des marqueurs électoraux d’une poignée d’écologistes relèverait d’un suicide pour notre pays.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

251 réactions à cet article    


  • Osis Osis 18 avril 2017 08:46


    il avait su (Monsieur Mitterrand)gouverner avec le Parti Communiste Français avec le seul objectif de l’éliminer. M. F. Hollande a tenté, dans une moindre mesure, de suivre des recettes qualifiées de socialistes : éliminer sa gauche pour faire comme la droite.

    Merci pour votre analyse.
    Pour avoir vécu cela de l’intérieur du PC j’ai connu et reconnu cette duplicité.
    La Gauche et son esprit combatif sont solubles dans le PS.

    Le but du PS, c’est atomiser la lutte des classes et la rendre totalement inefficace, pour arriver en finalité par la nier et la renier totalement.
    C’est pour cela qu’il a été créé.
    Un simple survol de son histoire le prouve.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 avril 2017 10:07

      @Osis
      Mon enfance doit beaucoup à la mère bubu (Burgender) militante communiste. Je sais ce que le Parti Communiste apporte aux gens. Le parti socialiste est déchiré entre des idéaux verbaux et une pratique opportuniste.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2017 20:25

      @Jacques-Robert SIMON
      Vous parlez sans doute du PCF d’avant Mitterrand ? Ensuite il est devenu, comme les radis et les socialistes, roses dehors, blancs dedans, mais toujours près du beurre ...


      Avant Mitterrand, le PCF était vent debout contre la construction européenne !

      Et dès les années 50, la CGT avait une analyse du Marché commun, qui s’est révélée parfaitement exacte.

    • doctorix doctorix 18 avril 2017 20:34

      @Jacques-Robert SIMON

      Vous faites comme vous voulez, mais :

      Philippe Pascot raconte une rencontre avec Mélenchon :
      Mélenchon lui dit : « Toi, tu es le seul mec que j’ai pas pu acheter. »
      Cela veut dire :
      1) Qu’il a essayé d’acheter Pascot sans y parvenir.
      2) et puisqu’il est le seul qu’il n’ait pas pu acheter, c’est qu’il a acheté tout les autres, et qu’il s’en vante.
      Ce qui conforte mon opinion sur les 108 « erreurs » de vote de Mélenchon à l’assemblée européenne.
      Pour moi, ce sont 108 corruptions, qui s’ajoutent aux 1146 « erreurs » du FN, ce qui fait 1770 « erreurs » pour la France, bien plus que pour les 27 autres pays réunis.
      Mélenchon, FN, mêmes corrompus.
      Votez propre : votez Asselineau.

    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 avril 2017 20:36

      @Fifi Brind_acier
      Les militants communistes que je connais ressemblent beaucoup à des prêtres et je les respecte infiniment.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 avril 2017 20:38

      @doctorix
      Je suis le seul à pouvoir me convaincre.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2017 21:38

      @Jacques-Robert SIMON
      Quand je parle du PCF, il s’agit des dirigeants, excusez-moi, j’aurais du le préciser !


    • doctorix doctorix 18 avril 2017 22:51

      @Jacques-Robert SIMON

      « Je suis le seul à pouvoir me convaincre. »
      Permettez-nous de vous donner un petit coup de main dans ce sens.
      Par pure sollicitude : c’est votre avenir comme le nôtre qui se joue là, on n’aimerait pas que vous ayez des regrets.
      Déjà, vous avez compris qu’Asselineau est profondément honnête.
      Pour Mélenchon, on a comme un doute.
      Et dans l’article qui suit, vous reconnaîtrez que la marche de sa fortune personnelle ressemble furieusement à celle d’autres hommes politiques :
      Nous, on dit ça, on dit rien...

    • doctorix doctorix 18 avril 2017 23:05

      @Jacques-Robert SIMON
      Les militants communistes que je connais ressemblent beaucoup à des prêtres et je les respecte infiniment. 


      Moi aussi.
      L’ennui avec les prêtres (et j’ai eu trois oncles curés, je sais de quoi je parle), c’est leur fâcheuse tendance à voir de la vertu où il n’y en a pas, et à ne pas voir le vice là où il est.
      Les communistes devraient se souvenir de la composition du CNR, dont le programme appliqué suite à une alliance entre eux et de Gaulle leur a apporté tant d’avancées sociales.
      C’est exactement ce que propose Asselineau, au contraire du foie jaune dont vous faites l’éloge. Désolé, je suis rancunier et furieux comme ces amoureux trahis : j’ai été un fervent partisan de Mélenchon avant de comprendre le personnage.
      Mélenchon est un futur Tsipras, et la syrisation sera votre lot, si vous persistez dans l’erreur.

    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 avril 2017 07:59

      @Fifi Brind_acier
      La précision est utile.


    • kader kader 19 avril 2017 08:09

      @Jacques-Robert SIMON
      oui cela s’appelle psycho rigide


    • doctorix doctorix 19 avril 2017 11:43

      Aux dernières nouvelles, Sarko soutient Fillon. Pour le plomber, y a pas mieux. Tous comme le soutien de Hollande et de Valls à Macron, c’est parfait pour lui casser les pattes.

      Petit poème délicieux d’Anne Roumanoff (il y a 5 ans) :

      Un renard prénommé Nicolas sur une basse-cour régnait.
      Mais il était contesté  : « Il ne fait pas rentrer assez de blé,
      Nous n’avons plus de grains à picorer,
      se lamentaient les animaux affamés.
      « Je fais de mon mieux, répondait Nicolas.
      Sans moi, ça serait pire, croyez-moi.
      Il y a une énorme crise mondiale
      Ne l’oubliez pas, c’est infernal. »

      Beaucoup d’animaux voraces
      Rêvaient pourtant de prendre sa place.
      A gauche, la vache Martine et la pintade Ségolène

      Crurent, un temps, pouvoir devenir reines.
      Mais ce fut le pigeon François qui leur fit la nique.
      Aidé, malgré lui, par le cochon Dominique,
      Qui manqua d’aller à l’abattoir,
      Pour avoir culbuté une grande poule noire.
      Mais la pire ennemie du roi Nicolas et du pigeon François
      Était la fille d’un loup borgne qui avait échoué à devenir roi.
      Cette louve à la voix rauque et à la chevelure blonde
      Se faisait passer pour une brebis aux yeux du monde.
      Elle répétait comme une litanie  : « Il faut plus de poulets
      Pour renvoyer chez eux les animaux étrangers,
      Sans eux, nous serions tellement plus heureux. »
      Certains moutons l’écoutaient béats  :
      « Bêê, elle dit tout haut ce que nous pensons tout bas »
      Le pigeon François, le roi Nicolas, l’ours Mélenchon et la taupe Eva
      Faisaient de leur mieux pour éradiquer la terrible maladie
      Répandue par la louve déguisée en brebis
      Qui avait pour nom haine et démagogie.
      Hélas  ! à six mois des élections,
      Personne ne sait encore pour de bon
      Qui de la farce sera le dindon.

    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 avril 2017 11:56

      @doctorix
      « tendance (des prêtres) à voir de la vertu où il n’y en a pas, et à ne pas voir le vice là où il est » est tout à fait exact. On pourrait dire la même chose des militants en général.


    • doctorix doctorix 19 avril 2017 12:24

      @Jacques-Robert SIMON
      Eh bien aidez-nous...Montrez-nous où on peut trouver la moindre erreur dans le programme de l’UPR.

      On a cherché en vain, avant d’adopter avec enthousiasme.
      Et d’autres, adversaires ceux-là, s’y sont cassés les dents.
      Il n’ a pas que les gourous qui répondent à toutes les questions. Il y a aussi les gens compétents.
      Je vous remets cette petite vidéo, car cette jeune femme fait preuve d’un grand bon sens :

    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 avril 2017 12:55

      @doctorix
      Original comme analyse politique


    • Le421 Le421 19 avril 2017 14:59

      @Jacques-Robert SIMON
      Si vous arrivez à faire entendre quoi que ce soit à l’équipe UPR, je vous décerne une médaille...
      Ils vont se calmer tous seuls la semaine prochaine, vous allez voir !!

      N’importe quel article avec le mot « Mélenchon », la task-force internet de l’UPR arrive comme un nuage de criquets et arrosent le sol à coup d’article 50...
      Et ils chassent en meute.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 avril 2017 16:53

      @Le421
      Merci de votre information


    • Onecinikiou 20 avril 2017 02:07

      @Jacques-Robert SIMON


      M. le scientifique je suis désolé mais votre propos est follement contradictoire : vous dites en conclusion de votre tribune que d’abandonner le nucléaire pour satisfaire la monomanie des faux écolos conduirait au suicide du pays (rien que ça) ; et vous expliquez tout au long de cette tribune les raisons pour lesquelles votre réflexion vous a amené à voter pour un candidat qui promet... d’abandonner le nucléaire !

      Comprenne qui pourra ce salmigondis. 

      Moi en tout cas je comprends le pourquoi de l’effondrement de la logique et du logos dans tout un pan de notre jeunesse avec des raisonnements comme les vôtres.

    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 21 avril 2017 20:38

      @Onecinikiou
      Il est impossible d’être en accord avec toutes les propositions d’un candidat. je hiérarchise les priorités et je choisis le « moins pire » des candidats. 
      Pourriez-vous éviter des formules comme M. le scientifique qui n’ont aucun sens ?


    • Leonard Leonard 18 avril 2017 08:52

      « Devenu auto-entrepreneur afin d’éditer des textes scientifiques en Français et des commentaires politiques sans a priori militant. »


      Tres belle biographie 

      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 avril 2017 10:10

        @Leonard
        J’ai été entouré de gens qui se préoccupaient de leur biographie, ceci m’a rendu plus que perplexe sur l’utilité de faire comme eux.


      • Leonard Leonard 18 avril 2017 10:13

        @Jacques-Robert SIMON

        Ah donc en fait pour vous un article sur Mélenchon que vous allez voter, ce n’est pas un article militant ? C’est juste comme ça...

        Votre schizophrénie est vieille ?


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 avril 2017 10:22

        @Leonard
        Non, je n’ai rien d’un militant qui accepte une discipline de groupe. J’ai seulement un avis personnel.


      • Leonard Leonard 18 avril 2017 10:27

        @Jacques-Robert SIMON

        Ah donc exprimer son avis personnelle en faveur d’une personne, ce n’est pas du militantisme ?

        Ok... (chercheur au CNRS, je suis encore mort de rire... Paye l’état de la recherche...)


      • Ar zen Ar zen 18 avril 2017 11:58

        @Jacques-Robert SIMON

        Alors si vous avez un avis personnel, il vous manque de nombreuses informations qu’un scientifique comme vous devrait prendre en considération. 

        1°) Le Président de la République en France est le garant du respect des traités (article 5 de la constitution).

        2°) Il est impossible de désobéir aux traités européens. 

        3°) Pour modifier les traités il faut recueillir une double unanimité de tous les pays membres et de leur parlement. La modification des traités ne pourrait se faire que sur du très long terme. 

        4°) Si Mélenchon veut appliquer son programme il doit désobéir aux traités. Pourquoi ne parle t-il pas de désobéir aussi aux créanciers de la France et à la dette qui nous coûte un bras ? 

        `Si vous avez des réponses, elles sont les bienvenues. Pour le moment nous nageons en pleine utopie avec le programme de Mélenchon. 

      • Osis Osis 18 avril 2017 12:00

        @Leonard

        Moi aussi, je dis pour qui et pourquoi je vais voter, cela ne fait pas de moi un militant UPR.
         Vous pouvez donc me troller aussi.
         
        Je m’en contrefous totalement.
        L’essentiel c’est que cela vous fasse du bien.
        Par contre, je ne suis pas certain que cela soit productif dans un débat d’idées.
        Et encore moins pour L’UPR.

         

         


      • leypanou 18 avril 2017 12:06

        @Osis
        Ce que vous ne savez pas c’est que le 2ème classe Leonard a déjà eu des réprimandes de la caporale Fifi Brind_acier.

        Il finira 2ème classe avant d’être gîclé de l’armée et ne pourra pas rempiler : c’est un mauvais élément de la garnison UPRienne.


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 avril 2017 12:19

        @Ar zen
        Depuis 1983, nous menons des politiques raisonnables : pouvait-on faire pire.


      • Blé 18 avril 2017 17:29

        @Leonard

        Quel âge avez-vous ?

        Combien de gens votent pour un candidat qui leur semble valable ? Ces gens vont en dire du bien sinon effectivement ils seraient un peu maso sur les bords.

        Jusqu’à ce que les affaires de Fillon éclatent au grand jour, j’avais beaucoup de respect pour cet homme mais aujourd’hui je réserve mon respect pour un candidat qui n’a pas de casseroles aux fesses, qui n’est pas le chouchou des médias dominants, qui n’a pas d’indélicatesse avec la justice pour cause d’emplois fictifs.


      • Le421 Le421 18 avril 2017 17:43

        @Leonard
        Quel est le rapport avec la choucroute ?
        C’est bon, j’ai compris.
        Au départ, je pensais que vos remarques stériles m’étaient adressées personnellement.
        Je vois que vous tutoyez allègrement tout le monde, sans vergogne, et que vos remarques ne volent pas bien haut.
        Je suis rassuré.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2017 20:38

        @Leonard
        Vous avez fini d’écrire des inepties ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2017 21:44

        @Jacques-Robert SIMON
        Des politiques raisonnables ?
        Avec 8 millions de Français en dessous du seuil de pauvreté et 11 millions de sans emploi ?

        Vous voulez sans doute parler de politiques désastreuses ?
        Vous connaissez les fondamentaux économiques de la France avant Maastricht ?


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 avril 2017 08:01

        @Ar zen
        On peut qualifier les propositions d’utopique, il s’agit surtout de changer de logiciel.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 2017 09:03

        @Jacques-Robert SIMON
        Vous ne pouvez pas changer le logiciel européen, voilà l’arnaque ! Il faut pour cela l’unanimité des 27 signataires des Traités + l’accord des 27 peuples, ce qui fait 54 conditions, que vous n’aurez jamais, les pays européens sont divisés sur tout .

        Unanimité, cela veut dire qu’un seul pays peut s’opposer à tout changement.


        Ou alors, il faudrait 27 Mélenchon en même temps dans les 27 pays.
        La probabilité d’une telle éventualité est d’une fois tous les 345 000 ans.
        On va supposer que vous n’êtes pas pressé, hein ?

      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 19 avril 2017 11:57

        @Fifi Brind_acier
        Il s’agit en effet d’une forme de totalitarisme européen.


      • Le421 Le421 19 avril 2017 15:03

        @Fifi Brind_acier
        @Leonard
        Vous avez fini d’écrire des inepties ?

        Je crois qu’il s’est fait « modérer ».
        Pas par moi en tout cas.
        J’aime bien les gens qui partent en vrille en racontant des conneries.
        Ca prouve le niveau...


      • quid damned quid damned 18 avril 2017 09:04

        Sarkozy, Hollande, Mélenchon, puisqu’il vous faut 5 ans de plus pour comprendre ...
        Si le seul argument écologique vous pousse à voter Mélenchon, renseignez-vous sur le programme de l’upr seul parti dont les programmes seront applicables puisqu’hors UE.

        La déception des Hollandistes n’est que broutille en comparaison de ce qui attend les Mélenchonistes s’il est élu. Pourtant c’était archi prévisible...

        Sur ce, très bonne journée à tous, faites comme bon vous semble, je comprends très bien vos aspirations mais je tiens compte de la réalité légale. gopé, tfue, art50

        puisse-je me tromper cette fois

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès