• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi la France est-elle devenue un petit pays ?

Pourquoi la France est-elle devenue un petit pays ?

 Cet article se propose de passer en revue un certain nombre de facteurs qui ont conduit à la perte d’influence et de prestige de la France depuis des décennies – et même à vrai dire depuis deux siècles. Ce sont des facteurs inconscients chez la plupart des acteurs de la scène intellectuelle et politique, et à vrai dire chez la plupart des Français, car ce sont les facteurs qui contribuent précisément souvent à la bonne opinion que les Français se font d’eux-mêmes. Le point commun de tous ces éléments est qu’ils entraînent un rapport biaisé à la réalité et donc une limitation de la capacité à changer cette réalité dans un sens souhaitable.

 L’anticléricalisme militant

 La France entretient un rapport non-apaisé, et disons-le toxique, avec l’Église. Fille aînée de l’Église, pays de la scolastique et de saint Louis, la nation française s’est engagée comme nulle autre dans l’aventure chrétienne, et elle a rompu avec son héritage avec une violence et une radicalité que l’on n’a pu observer nulle part ailleurs. Dès lors, une énorme partie du champ intellectuel français a basculé dans un anticléricalisme viscéral (issu presque toujours des couches sociologiques originellement catholiques) et c’est tout le rapport au réel de la France qui en a été affecté, par la focalisation sur des combats idéologiques dépassés. Tandis que d’autres grandes nations, comme les États-Unis pour le protestantisme, la Pologne pour le catholicisme, ont su maintenir un rapport vivant et éclairé avec les sources bibliques qui ont contribué à les forger (deux nations sans névrose vis-à-vis de Dieu et dont l’économie florissante depuis des années contraste avec le marasme français), la France, elle, s’est coupée sans retour de ce pan spirituel, mais également intellectuel, moral et civilisationnel de son identité et de son destin. Cela induit toute une série d’incompréhensions, d’excès, de violences, de puérilités aussi, d’idolâtries adolescentes (Johnny Hallyday), directement imputables au fait que les élites ne peuvent pas s’appuyer comme partout ailleurs sur la sagesse, l’expérience et la modération trois fois millénaires de la Bible. Dès que le mot « Dieu » est lâché, les passions s’enflamment, la recherche du bien commun s’arrête et tout se perd dans d’interminables querelles d’ego (car les anticléricaux, n’ayant pas reçu les leçons d’humilité de Jésus, de Salomon et des sages d’Israël, ont souvent un ego fort développé). Cet anticléricalisme, en rétrécissant le champ intellectuel et surtout moral de la France, a sans nul doute contribué à faire de celle-ci un petit pays.

 

 La bonne conscience de la gauche française

 

 Tout biais idéologique par rapport au réel entraîne un rétrécissement du champ d’action et une diminution de l’influence vis-à-vis de l’extérieur. En France, le poids démesuré de l’extrême gauche (idéologiquement, pas dans les urnes) et des syndicats n’est pas tant dommageable sur le plan du frein aux réformes qu’il représente (car les réformes finissent toujours par se faire) que par la bonne conscience patente de ses représentants. Le Français de gauche a toujours raison, le peuple a tous les droits, le pouvoir est toujours corrompu. Cela aboutit en fin de compte à une vision du monde auto-référentielle, auto-centrée, prétentieuse et dépourvue de toute capacité de remise en cause, dans laquelle le « capitalisme » a tous les torts – ce qui est bien pratique puisque cela dispense de voir les vrais problèmes en face (cf. les sorties récentes de Frédéric Lordon). Ce gauchisme pur, qui ne se salit jamais les mains dans le réel ou l’exercice du pouvoir, jouit d’un indéniable prestige intellectuel, s’auto-alimente depuis des décennies, monopolise les champs universitaire et médiatique, justifie toutes les violences et tous les débordements (inutile de rappeler les événements récents), n’apporte rien de concret à la nation, et engendre par réaction une autre plaie du débat politique français : le conservatisme rance et stérile.

 

 Le conservatisme rance et stérile

 

 Il semble que chaque automne la France se livre à des séances d’incantations mémorielles lugubres, dont Éric Zemmour représente le dernier avatar, mais qui a eu de nombreux précédents (François Fillon et la primaire des Républicains en 2016, le débat sur l’identité nationale en 2009, etc.). Il faut voir le public des conférences de Zemmour, Onfray, Finkielkraut, etc. : des cohortes innombrables de vieillards, qui donnent un aperçu sur la démographie réelle du pays, hors des centres-villes branchés. Ce qui caractérise ainsi la France du vingt-et-unième siècle, c’est qu’une portion considérable et inactive de sa population confisque le débat public à son profit, vote et élit des dirigeants appelés à construire un pays qu’ils ne pourront plus voir de toute façon. Ces débats rances sur la « France éternelle » réchauffent sans doute le cœur de beaucoup de gens, mais, une fois de plus, ils maintiennent le pays dans des débats idéologiques purement artificiels, sans contact avec la réalité, laquelle obéit à des déterminations bien plus violentes mais qui précisément n’affectent pas cette tranche de la population (l’hégémonie technicienne, le primat de l’affectivité par rapport à tous les autres motifs de détermination rationnels, etc.).

 

 La dérision universelle

 

 Le complexe de supériorité français se traduit par une attitude de dérision à l’égard de toutes les manifestations de grandeur et de noblesse qui ne sont pas de nature politique (domination politique devant laquelle les Français en revanche tendent toujours à s’incliner). Je prendrais deux exemples. Rambo II, plus gros succès de Sylvester Stallone en France, film sérieux, sans humour, paradigme indépassable du film d’action mais aussi film grave sur les cicatrices de la guerre, ode superbe et empreinte de noblesse au héros solitaire et taciturne, Rambo II a définitivement scellé l’image de Stallone en France. C’était trop noble, trop violent, « trop » tout court. Depuis, Sylvester Stallone est représenté dans notre pays comme un bourrin écervelé. Le sketch des Inconnus, « Jésus II, le retour », fait d’une pierre deux coups, puisqu’il atteint à la fois Jésus-Christ et Rambo, et les Inconnus peuvent véritablement être considérés comme le modèle de l’esprit français de dérision et de dénigrement universel. Second exemple : là encore il s’agit de dérision à l’égard d’un pouvoir non politique, le pape Jean-Paul II. Nous nous souvenons tous de la marionnette des Guignols représentant un pape avachi sur sa crosse, marmonnant une logorrhée incompréhensible. Le mécanisme est le même : le sérieux de la vie, surtout s’il est de nature religieuse, ne saurait être toléré, et il doit être moqué, même s’il faut rire en même temps de la maladie, de la vieillesse (et au prix d’une ignorance totale des réalités non visibles et non médiatiques, comme les textes par exemple : il suffit de lire les derniers écrits de Jean-Paul II comme Ecclesia de Eucharistia, Rosarium Virginis Mariae ou Mane nobiscum Domine pour constater la densité intellectuelle et spirituelle du Jean-Paul II des dernières années).

 

 Le conformisme

 La France est un petit pays car c’est un pays foncièrement conformiste. Le conformisme vestimentaire en est une illustration. J’entendais l’autre jour un youtubeur comparer les pays anglo-saxons, dans lesquels la fantaisie vestimentaire n’est nullement raillée, et la France, pays triste, où tout le monde porte les mêmes écharpes, les mêmes manteaux sombres, les mêmes jeans slim, etc. Tout en prônant la différence, les Français sont en réalité très normatifs, au point que les comportements, manières de s’exprimer, etc., sont très rigoureusement codifiés. Ce conformisme extrême nourrit la dérision évoquée plus haut, puisque tout écart devient une cible facile à la moquerie. On peut trouver là une des origines du harcèlement scolaire, véritable phénomène de société en France. Plus généralement, le conformisme français est un obstacle à toute solution réellement innovante, à toute parole différente, originale et libre. Concrètement, c’est toujours la solution politique et verticale qui est privilégiée, par incapacité à considérer les choses d’une autre façon (cf. Jacques Ellul, L'Illusion politique).

 

 La gaudriole

 

 En France, tout aboutit inévitablement à des histoires d’alcôve. Les Français sont fiers de leur réputation en la matière, et au fond c’est la seule chose qui compte pour eux. Cela a plusieurs conséquences. Tout d’abord une relativisation des problèmes sérieux, graves, austères, réels, au profit des « histoires de couple » comme on dit de nos jours. Les innombrables maîtresses de Louis XIV et de Louis XV ont complètement focalisé l’attention de leurs contemporains et ont créé un climat général de frivolité et d’irréalité, avec les conséquences que l’on sait sur le long terme. La République n’a guère changé les choses, et si les Français sont prompts à railler la pruderie anglo-saxonne, ils consacrent de nos jours encore un temps considérable et d’innombrables unes de magazines à scruter la sexualité de leurs dirigeants, au lieu de s’occuper des choses sérieuses (car pour eux, c’est cela le sérieux). Il s’ensuit que les Français sont toujours enclins à accorder leurs suffrages aux « hommes à bonnes fortunes ». Un bon dirigeant doit être un homme à femmes, cela va ensemble, et peu importe les distorsions auxquelles cela conduit quant à l'appréciation objective des vertus et des capacités. C’est une vieille histoire, mieux vaut rigoler avec Chirac que s’ennuyer avec Jospin, mieux vaut Sarkozy le sentimental que Bayrou l’enfant de cœur, etc. Et la politique suivra.

 

 La malédiction bonapartiste

 

 Quelle est la conséquence de tout cela ? Ce sentiment de supériorité associé à une absence de capacité à affronter le sérieux de la vie, à adopter une position austère face à l’existence – qui était celle de tous les empires qui ont duré (Égypte antique, Rome, puritanisme protestant) – font que la France post-révolutionnaire a toujours été incapable de vivre et d’assumer la liberté. Dès que la France a été libre, elle s’est toujours donnée à un maître. Malgré sa devise, c’est un pays impropre à la liberté, liberté responsable qui ne va pas sans une certaine tristesse, une certaine austérité, et disons-le un certain sens du religieux. Le bouillonnement philosophique de la France athée, fait d’intelligence, d’ironie, de galanterie, de poésie et de culte du beau, n’est pas tenable sur la durée, il aboutit toujours à sa némésis : le bonapartisme, qui est la véritable identité politique de la France depuis deux cents ans.

 Retraçons brièvement tout cela. La véritable France libre et révolutionnaire a duré sept ans, de 1792 au coup d’État du 18 Brumaire, en 1799. La France s’est alors jetée dans les bras de Napoléon, et elle a perdu dès ce moment et irrémédiablement la suprématie qui était la sienne sur les plans culturel, intellectuel, économique et démographique. La Seconde République sera encore plus brève (1848-1852) et aboutira au même résultat : bonapartisme et défaite militaire de 1870. La Troisième République est une longue parenthèse, au cours de laquelle la France, lassée des fastes napoléoniens, a mis en place un régime politique vraiment parlementaire, sans culte de la personnalité, austère et digne, et a retrouvé dans une certaine mesure le rayonnement international qui répondait à sa vocation. Le Conseil national de la Résistance et la Quatrième République n’étaient pas faits pour durer : trop de liberté, trop de foisonnement démocratique et intellectuel, et ce qui devait arriver arriva : nouvelle plongée bonapartiste en 1958 avec la Cinquième République dans laquelle nous vivons encore de nos jours. À l’intérieur de cette Cinquième République, nouvelles oscillations : la présidence de François Mitterrand incarnait une réaction anti-gaullienne, un retour subtil vers la royauté et l’Ancien Régime : décentralisation politique, distance et sacralisation du souverain, dignité du pouvoir, rayonnement politique international, etc. Après cette longue respiration prolongée encore par les deux mandats de Jacques Chirac, la France s’est une nouvelle fois jetée avec passion dans l’aventure bonapartiste en 2007 avec l’élection triomphale de Nicolas Sarkozy (31 % des suffrages au premier tour, 53 % au second). Après l’inévitable défaite électorale subséquente, ses successeurs, incapables de trouver une autre formule pour gouverner, se sont pleinement inscrits dans la même démarche : concentration administrative (« grandes régions »), rapport direct avec le peuple, parole volontariste aux dépens du lent travail parlementaire, proximité physique avec les foules sans craindre contacts hostiles ou jets d’œufs, etc.

 Ce qu’il faut retenir de tout ceci, c’est que le bonapartisme n’est pas un accident historique, c’est une fatalité française. Le visiteur provincial ou étranger qui découvre Paris est vite renseigné sur l’idéologie politique du pays : l'Arc de Triomphe, la Colonne Vendôme (détruite par la Commune mais aussitôt rebâtie, cela va sans dire), le tombeau monumental de Napoléon (y a-t-il un tombeau aussi monumental ailleurs en France ou même dans le monde ?), le dôme scintillant des Invalides qui domine toute la capitale et a été pleinement récupéré par l’imagerie napoléonienne, etc. La geste architecturale française des deux derniers siècles ne laisse guère de place à l’ambiguïté.

 Il s’agit donc ici du résultat d’un processus historique très intelligible, très clair, parfaitement exprimable, car la France est un pays cartésien dans lequel les grandes lignes de force idéologiques sont toujours très nettes. N’étant plus reliée à rien de grand ni de réel du fait de son rejet radical du ferment biblique et chrétien sur lequel elle s’est bâtie, mais hantée néanmoins par une attente instinctive de l’Homme Providentiel, la France a trouvé une solution et une identité de substitution en amalgamant l’autorité militaire du césarisme, le prestige des rois de France et le populisme démocratique de la Révolution française. Le fruit naturel de cette synthèse désespérée pour trouver un substitut temporel au Christ est le bonapartisme. Celui-ci se conjugue parfaitement avec le refus de l’austérité et la dérision chers à l’anticléricalisme français : on veut bien plier sous l’autorité d’un despote, à partir du moment où l'on a le droit de le dénigrer en société pour se sentir rebelle, et à condition qu’on n’ait pas à se mettre à genoux à l’église. L’inadéquation fondamentale du fantasme de grandeur bonapartiste avec la réalité conduit à une série ininterrompue de défaites militaires, économiques, culturelles, et à un effacement progressif du pays sur la scène internationale. C’est ainsi que la France est devenue un petit pays.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.9/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Docteur Faustroll 6 octobre 2021 08:46

    Si vous le souhaitez, un fauteuil vous attend au Collège de Pataphysique (la science de l’imaginaire).


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 7 octobre 2021 08:59

      @Docteur Faustroll
      La France, fille ainée de l’Église...
      J’ai pas pu aller plus loin.


    • ASTERIX 23 octobre 2021 11:30

      @Docteur Faustroll

      précisions un petit pays du GRAND luxe et de la grande corruption avec des loyers doublés des demis salaires (soignants et enseignants 1500 EUROS/MOIS INGENIEURS 2000 EUROS 6500 ELUS  650000 ;; ;; FONCTIONNAIRES 600 DEPUTES ET 600 PARTIS POLITIQUES et mise en route d’un autre portavions et de 4 sous marins atomiques ????

      AVEC tout cet argent dilapidé.... récupéré la france redeviendrait un « petit-moyen pays »  :
      UNE DEPUTEE lrem EX MAITRESSE D’UN MINISTRE QUI N’a donc plus de gardes du corps gratis !!!! se fait voler 20000 EUROS DE BIJOUX ET DE LIQUIDE DANS SON SAC A MAINS DEVINETTE ; elle vend 1) SES CHARMES 2) des BIJOUX 3) DU CRACK  ????? COCHEZ LA CASE OU LES 3 MERCIFAIRE UN DON


    • nemesis 6 octobre 2021 09:22

      Pourquoi la France est-elle devenue un petit pays ?

      Il suffisait de se donner la peine d’écouter Zemmour sur CNews, pour cette question comme pour bien d’autres, il a donné des explications.

      A propos des attentats musulmans en France, je me permets de rappeler l’époque nostalgique où un cavalier palestinien arborait un seul drapeau, le drapeau français, le jour des funérailles de Yasser Arafat.

      Ensuite, Jospin est devenu premier ministre de la France, il s’est fait caillasser à Jérusalem par les étudiants palestiniens. On a découvert à la fin de son Mandat qu’il avait pour conseillers MM.Seksik et un Zemmour... CQFD !


      • L'apostilleur L’apostilleur 6 octobre 2021 09:23

        @ l’auteur 

        La France de Napoléon était une anomalie. Comme tous les empires, un jour où l’autre tout rentre dans l’ordre. C’est ce que n’a toujours pas compris notre petit sultan erdo. 


        • mmbbb 6 octobre 2021 10:21

          @L’apostilleur Napoleon mit fin aux exces de la Revolution francaise Celle ci aboutit au chaos, Cette revolution dévorait les siens et dressa les prémices de l idolgie des états totalitaires , Police politique , terreur , purge , proces arbitraire ;
          Collot d Herboiis aurait pu tres bien siege dans un tribunal stalinien


        • Étirév 6 octobre 2021 09:36

          « Pourquoi la France est-elle devenue un petit pays ? »
          Parce que le peuple qui l’occupe va de divisions en divisions depuis des siècles, est quasi atomisé, et, arrivé à cette échelle, choisit pour « guide » des individus qui lui ressemblent, petits, médiocres et quasi insignifiants.
          Le peuple de ce pays-ci continuera t-il encore longtemps à s’ignorer ?


          • ZenZoe ZenZoe 6 octobre 2021 09:44

            Tiens, je vais en rajouter une autre de raison, qui ne va pas plaire à tout le monde : les Français sont dans leur ensemble plus individualistes que citoyens. Leurs intérêts personnels passeront toujours devant les intérêts collectifs et nationaux. J’ai vécu longtemps dans d’autres pays, et j’ai pu comparer.

            Deux exemples : lors de la 2ème guerre mondiale, les résistants ont en fait bien été moins nombreux que les collabos soft ou durs, du moins les premières années. C’est une tache indélébile dans la psyché nationale, une honte qui ne veut pas partir et qu’on essaye de rattraper avec notre adoration pour De Gaulle et les films sur l’époque où les Français ont le beau rôle. Parallèlement, aujourd’hui, en matière d’immigration, en matière de diplomatie étrangère, certains, souvent de gauche mais pas que, font passer les intérêts d’individus avant les intérêts nationaux, et les intérêts d’autres pays avant les nôtres. Et du coup, sauf exceptions,on a toujours eu des élites reflétant ce trait de caractère, mais puissance 10. Rien d’étonnant.

            Sur Agoravox, on n’aime pas les long posts. Pardon pour le mien, qui excède l’invective de deux lignes, mais qui j’espère donnera à réfléchir smiley

            L’individualisme est une bonne chose, il en faut en subir certaines conséquences désagréables souvent. Le déclin du pays en est une.


            • mmbbb 6 octobre 2021 11:30

              @ZenZoe Je vous donne raison, je fus interne , Les Francais entre eux ont des comportements de con et je l observe dans la vie courante .
              Rien de commun ne peut etre durablement érigé dans ce pays .
              La gauche comme ce Uleski Serge, une gauche doctrinaire , celle qui veut nous imposer la mixite sociale , le vouloir vivre ensemble 
              une gauche qui s exempt des principes qu elle promeut si généreusement aux autres , Le pire est le bourgeois de gauche qui ne veut pas se l avouer .


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 octobre 2021 10:11

              La France contient en son sein de nombreuses occasions de s’illustrer sur le plan historique, scientifique et technique mais les élites veillent à ne pas les laisser poindre devant le grand public.

               

              Quels sont ces occasions :

              Les théories de la formation de la terre tirées de la Genèse dans lesquels le milieu chrétien est très avancé, et qui tuerait la théorie de l’évolution non fondée.

              Les recherches sur l’histoire égyptienne des pharaons et le déchiffrage des hiéroglyphes données par Fernand Crombette. Le déchiffrage du disque de Phaestos.

              Les nombreux scientifiques français climato-sceptiques.

              Les nombreux scientifiques contre la théorie de la relativité et contre les théories quantiques.

              Les nombreuses expérimentations des Français de base sur le réacteur Pantone et sur le gaz de Brown et qui seront la source du développement des ressources du 21è siècle.


              • amiaplacidus amiaplacidus 6 octobre 2021 19:20

                @Daniel PIGNARD

                En ce qui me concerne, je ne sais pas comment tailler un silex pour en faire une hache, et donc, je m’imagine mal vivre dans un pays qui suivrais vos délires.


              • mmbbb 6 octobre 2021 10:13

                J ai lu votre arctile Quelques remarques , j ai passe mon enfance à la campagne et je fus enfant de choeur , Je n acceptais pas à l epoque déjà la main mise de ces hoberaux catholiques sur les esprits . Je n acceptais pas ce hiatus entre les prêches du prete durant l office et la vie de ces personnes, celles ci vivaient dans le faste .

                Le but de ces personnes etait que l ouvrier allant bosser le lundi accepte sa condition J ai vu des cadres pourtant cathos se comportant comme des chiens .

                Je n ai jamais accepte certains mensonges de l eglise ; Le cure d Ars par exemple, Il nous fut présenté tel un cure vivant dans la pauvrete etc

                J ai visite sa maison par un pur hasard dans l Ain  , il avait plutot la vie d un petit bougeois et benefciait des services d une bonne. De beaux meubles , une maison saine , une belle bibliotheque , non pas que je sois contre mais nous faire accroire le contraire n etait que mensonge .

                Ces personnes croyantes , etaient souvent mornes tristes et engoncées Vous parlez de la ténue vestimenatire , A l époque , se vêtir a l anglo saxonne etait mal vu ,

                A Lyon , par exemple, il y a des personnes portant des vetemesnt excentriques , elles passent et point barre

                Je prefere le raffienement à la Francaise,une belle femme portant de beaux vetement ca c est la classe

                Les femmes dans ces campagnes ne se permettaient le moindre ecart de peur de ne plus être dans « la norme sociale ».

                De part cette experience , je fus toujours anticlérical, cette église notamment le curé et cette bourgeosie ne m ont guere apporte , sinon un enferment idéologique ,

                J aurais préfere un complemnt d enseignement en philosophie et mathématique , Cela m aurait beaucpoup plus apporté ,

                La déchristainisation de la France a ete rapide  Il n y a Onfray qui se pose des questions pata physique sur la messe en Latin .

                L enseignement religieux dogmatique est un carcan de l esprit ,

                On le voit chez les musulmans radicaux

                Une vie figée ou l on ne pensait guere a notre  génération.

                Cette eglise est fermee , elle deviendra une mosquée puisque ce sont les turcs qui peuplent désormais cette region

                Vous vous etonnez que les réactions furent si violentes en l occurence durant la révolution ,Il y a toujours quelques raisons .

                Il y a des cathos plus cathos que le Pape, ce dernier a accepté la théorie de l evolution, eux non .

                Olivier Todd , dans son analyse antrophologique de l etude des familles l expose ,

                Dans les pays d essence luthérienne par exemple , l enseignemennt etait mieux dispense, Ce qui explique peut etre que les pays du nord ont un indice de dévelopement humain superieur et une economie prospere .

                Quant à la quatrieme républqiue , rappel historique, nous fumes enfermes dans ces guerres de décolonisaton . C  est l inconséquence des politiques dont la defaite cuisante de Den bien phu qui conduisit a la fin de celle ci.

                La guerre d Algerie et les craintes d une guerre civile amena le general de Gaulle au pouvoir , cette histoire est connue.

                Mitterrand , vous êtres trop élogieux , l histoire fait son oeuvre , il laissera l image d un homme plutôt préoccupé par sa propre ambition que par l interêt de son pays ,Il fut ministre d el interieur sous cette quatreime rebublique , Il lutta efficacement contre « les terroristes » algériens ,

                Mais il bénéficia a l epoque de l engagement total de la gauche.

                Vous êtes d autant plus étonnant , que Mittrrand voulu abattre le dernier fief de « l ancien régime »  , l ecole privée souvent d essence catholique..

                Ce que je retiens et que dans ce pays , le dialogue , l ecoute , l ebauche de compromis sont souvent impossibles . Par nature c est le rapport de force ,

                Quant au monde anglo saxon notamment les USA , ceux ci sont désormais mines par des ideologies funestes , La culture WOKE , le racialisme , la theorie du genre a la con , le féminisme hystérique , et j en oublie déferlent désormais en France ,

                L attaque du Capitol apres la défaite de Trump demontre que cette démocratie n est plus tres saine .

                In fine , je trouve votre article un peu caricatural ,




                • Yann Esteveny 7 octobre 2021 18:04

                  Message à avatar mmbbb,

                  Je vous cite : "J ai visite sa maison par un pur hasard dans l Ain  , il avait plutot la vie d un petit bougeois et benefciait des services d une bonne. De beaux meubles , une maison saine , une belle bibliotheque , non pas que je sois contre mais nous faire accroire le contraire n etait que mensonge ."

                  La maison familiale du Curé d’Ars et celle où il exerça son sacerdoce sont toujours visible et je les ai visité les deux (en plus de la maison où il se réfugia aux Noës). Apparemment la maison où il travailla pendant presque cinquante ans ne convient pas à votre imagination. J’ignore tous des travaux de la maison depuis sa mort.

                  Il avait une bibliothèque, une bonne et des meubles de l’époque et non d’Ikéa. Lorsqu’il a pris ses fonctions, il s’est débarrassé de ce qui était trop luxueux et refusait de dormir dans un lit trop confortable.
                  Le curé d’Ars a travaillé comme un forçat, se privait de confort et d’alimentation, il a rogné son héritage pour ses paroissiens mais pour vous il bénéficiait de la vie d’un petit bourgeois !

                  Vous vous moquez de qui exactement ?


                • mmbbb 8 octobre 2021 08:45

                  @Yann Esteveny Vous ratiocinez Je me moque de la religion ! Si les églises sont vides et si il y a une dé christianisation de ce pays , il faufrait vous et l auteur ,vous posez les bonnes questions
                  Il faut être courageux de pondre un tel arcticle alors que concomitamment

                   est sorti cette semaine un rapport de M Sauve sur la pédophilie dans cette instiution .
                  Les personnes de cette génératation , celles de mon entance, ont travaille aussi souvent comme des forcats , on leur faisait accepter docillement leur condition alors que les hobereaux cathos vivaient tres bien .
                  Hierachie sociale oblige , les cadres , les instruits avaient leur siege pres du choeur La femme de l un deux arrivait toujours en retard a l office , elle attirait toujours les regards de ces pauvres cons , elle portait une tenue vestimentaire différente . Elle etait la dame pâtronesse Quelle mascarade !
                  Ceux ci notamment le Cure dans ces sermonts lourds et graves utilisaient l icone du cure de mes deux , Cure d Ars.
                  L auteur s etonne de l anticléricalisme dans ce pays J ai compris tres tot pourquoi la révolution avait ete si violente

                  Votre église en est reduit à accueillir des clandestins comme le diocièse de Nantes Ce brave Rwandais a mis le feu a la cathedrale et a detruit l orgue pourtant classe.
                  Je n ai pas eu une once de compassion Vous êtes trop cons les cathos .
                  Le Pape adopte la même ligne pour l immigration que Melenchon
                  Le pape en bon jesuiste et en bon homme de gauche veut tout leur offrir .

                  De qui vous vous moquez ? 

                  Votre eglises est défunte , c est la conclusion de cet epilogue


                • Yann Esteveny 8 octobre 2021 11:13

                  Message à avatar mmbbb,

                  L’auteur de cet article parle au présent en recherchant les véritables maux du pays.

                  La France est en voie de destruction mais vous continuez à conspuer une Église servant de bouc-émissaire facile sans vous remettre en cause.
                  Finalement par la « qualité » de vos interventions, vous expliquez indirectement bien pourquoi la France est devenue un petit Pays.

                  Respectueusement


                • Attila Attila 6 octobre 2021 10:33

                  La soumission de nos « élites » politiques aux intérêts américains et à l’idéologie néolibérale n’a évidemment aucune importance.

                  .


                  • Séraphin Lampion Docteur Faustroll 6 octobre 2021 10:39

                    @Attila

                    meuh non !
                    les choix d’investissements des grandes familles françaises qui ont désindustrialisé le pays pour participer à la grande partouze mondialiste non plus !
                    les lâches, c’est les prolos qui étaient jaloux des nobles et du clergé et qui les ont virés (ou presque) pour se goberger alors qu’ils sont même pas capables de comprendre comment on dirige un royaume !


                  • mmbbb 6 octobre 2021 11:21

                    @Docteur Faustroll la gauche a une responsabité Ces intellos brandissant le livre rouge et en croyant a l union de tous les prolétaires de tous les pays .
                    Notre enseignement a aussi une responsabité , on ne voulut que des « crânes d oeuf » , j ai souvent entendu le mépris des profs pour ceux qui voulaient pratiquer un métier manuel .D ou la main d eouvre etrangere
                    Giscard s etonna que notre tissu de PME PMI fut faible et que nous n ayons pas la puissance de l Allemagne, Cela n a guere change .
                    Nous n avons pas ou peu de culture d entreprise
                    Si vous montez une boîte en France, ce ne sont pas les grandres familles bougeoises qui vous taxerons mais l Etat
                    Et les crânes d oeuf de Bercy , ont l intelligence fertile pour pondre réglements , taxes en tout genre il existe une taxe sur les salaires ! ect
                    Votre propos est caicatural
                    En bon socialiste, Tapie , l avait compris, il n investissait pas un franc dans les entreprises qu il rachetait .


                  • Séraphin Lampion Docteur Faustroll 6 octobre 2021 11:54

                    @mmbbb
                    ah ben alors, si Tapie était « socialiste », il faut que je revoie mes définitions, c’est sûr, déjà que j’ai du mal à savoir de quel côté est la gauche !


                  • mmbbb 6 octobre 2021 12:12

                    @Docteur Faustroll Il a ete ainsi classifié et pour rappel , il fut minsitre de Mittérrand , A son élection comme le disait J Lang , la France etait passe de l ombre à la lumiere. A gauche , ils ont le sens de la parabole biblique .
                    On aurait crû le début de la Genese 
                    Mitterrand portant l etendard du « socialisme », alla depose une rose au Panthéon devant la tombe de Jaures mais celui ci avait une autre étoffe .
                    En 1981 , cette gauche notamment intellectuelle etait comme un seul homme, a promouvoir Mitterrand
                    Giscard , le mal absolu .
                    Il est vrai que vous souffrez comme les pilotes de chasse , d une désorientation spatiale mais ce serait plutôt une désorientaion idéologique . Vous n êtes pas le seul a souffrir de ce syndrome contemporain . Il est largement partagé
                    Pour rappel , certains patrons de PME PMI pourtant honnis par cette gauche , n auraient jamais ose les « methodes TAPIE » 
                    Il n y a que les medias a s etre attarde sur sa mort , je me suis exempté de regarder ces faulx culs . TAPIE vivant je l exécrai , ! 


                  • titi titi 6 octobre 2021 15:00

                    @Attila
                    La soumission de nos « elites » pendant 70 ans aux intérêts de l’internationale soit disant ouvrière et à l’idéologie marxiste n’a évidemment aucune importance.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 octobre 2021 12:10

                    Je suis pas certain qu’on ne pourrait pas écrire le même type de pastiche sur à peu près tous les autres pays.

                    Certains « défauts » (le manque d’esprit de sérieux) en sont-il vraiment ?

                    « Le poids des vieux et du conservatisme rance et stérile ».... certes, mais c’est en fait une donnée démographique commune en Europe.

                    L’anticléricalisme, la mort de Dieu ? Là aussi c’est une donnée de l’évolution humaine qui se retrouve ailleurs. Ce n’est effectivement pas le signe d’un monde plus apaisé et plus heureux comme on pouvait le croire il y a 1 siècle, mais ce n’est pas un problème franco-français.


                    • mmbbb 6 octobre 2021 12:26

                      @Olivier Perriet mon éminence , vous qui ne charabiez pas , il y eut un anti cléricalisme violent ( Voltaire qualifiait l eglise la gueuze ) qui fut néanmoins marqué dans l histoire de France , Il aboutit à la Revolution , violente alors que dans les autres pays , une monarchie constitutionnelle put être adoptée .
                      Cela dut échapper à son éminence !!

                      « Certains « défauts » (le manque d’esprit de sérieux) en sont-il vraiment ? »

                      Et oui mon grand , c est pour cela que les produits chinois ont su supplanter les produits francais faciement et rapidement .

                      J ai utilise un ordianteur « GOUPIL » au début de l avenement de la micro informatique , C etait de l assemblage Nous étions obligé de coincer par une trombonne et elastique, le fermoir de la trappe du disque 5 pouce un quart.

                      Ca c est du serieux mon grand !! C est avec cela que l on peut conquérir des marches comme jadis THOMSON

                      Resultat l electronique francais grand public n a pas pu soutenir la concurrence .

                      Je vous envoie ma plus grande déférence mon éminence !!

                       


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 octobre 2021 13:23

                      @mmbbb

                      Trump doit être Français alors, lui qui s’est fait élire sur la promesse de réindustrialisation des USA contre les importations chinoises...

                      La Révolution française était violente, certes.

                      Le bolchévisme, le nazisme, le fascisme ou la guerre civile américaine, c’étaient donc des enfantillages ?


                    • mmbbb 6 octobre 2021 15:27

                      @Olivier Perriet je réservais mon propos à l anti cléricalisme . les sources de cette violence sont sans rapport avec les autres thématiques .
                      Sauf Staline qui vécu dans un séminaire et lorsqu il fut le petit pere des peuples rappela aux popes toute l expression de son humanité .


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 octobre 2021 13:30

                      En fait l’article se limite à sa conclusion qui est aussi son titre :


                      L’inadéquation fondamentale du fantasme de grandeur bonapartiste avec la réalité conduit à une série ininterrompue de défaites militaires, économiques, culturelles, et à un effacement progressif du pays sur la scène internationale. C’est ainsi que la France est devenue un petit pays.

                      On aurait aimé plus d’exemple et de développement. Ce sera pour une autre fois.


                      • mmbbb 6 octobre 2021 15:36

                        @Olivier Perriet On n est pas oblige d adopter cette these .
                        « Defaite culturelle » un peu rapide , l auteur oublie la renaissance de la peinture francaise du XIX siecle qui donné naissance au grand mouvement pictural.l impressionisme , l art nouveau
                        L auteur est reprensatif de cet esprit francais , le dénigrement
                        C est dommage , c est un défaut qui ruine nos mentalités .
                        Il est vrai que nos guerres intestines ruinent nos espoirs


                      • mursili mursili 6 octobre 2021 19:27

                        @mmbbb

                        Sans le soutien de collectionneurs américains et russes les impressionnistes auraient eu beaucoup de mal à se faire reconnaître en France où on leur préférait les peintres pompiers.


                      • mmbbb 8 octobre 2021 09:01

                        @mursili il y a eu Monnet , l ami de Clémenceau qui eut une bonne vie Ce siecle fut un bouillement par exemple l architecture , les Francais creerent le grand Palais , ils utilserent le fer le verre l acier dont les americains s inspirerent .
                        En France nous fumes un des premiers pays a adopter le beton arme ect.

                        L auteur est un bon francais , il déngre , du dénigrement permanent , il partcipe a la petitesse de notre pays ; C est le maux des francais , nous serions certainement plus grand sans cette mentalité
                        Quant au monde , il a changé , quelle évidence : Les pays du Nord sont des petits pays et ils sont classes les premier dans les pays ou l indice de developpement humain est retenu !


                      • zygzornifle zygzornifle 6 octobre 2021 15:13

                        Elle était grande dans la bouche des politiques mais en réalité elle est au raz des pâquerettes, on fait semblant de l’écouter sans tenir compte de ses dires, elle fait plutôt fait pitié ....

                        Des décennies de présidents se sont mis a 4 pattes devant les puissants et avec Macron cela continue ....


                        • zygzornifle zygzornifle 6 octobre 2021 15:14

                          Ne m’appelez plus jamais France mais plutôt Rance ....


                          • Claude Simon Claude Simon 6 octobre 2021 19:32

                            Sans doute est t’il préférable de croire à une forme d’esprit primordial commun ou individuel plutôt qu’à Dieu.

                            Cela me semble plus exact.


                            • ETTORE ETTORE 6 octobre 2021 21:40

                              On peut faire dans la « rationalité » ?

                              Juste pour gagner du temps.

                              Petits présidents, petit pays !

                              ( constatez que le nombre de petits présidents, bien que toujours supérieur au

                              « petit » pays, ne rapporte rien de plus, au « petit » de pays)

                              Comme quoi, la somme de « petits », ne feras jamais rien de « grand » !

                              Mathématiquement, c’est absurde parce que les valeurs, et peu importe ce qu’elles représentent, devraient s’additionner .

                              On voit donc bien, que ces « valeurs 0 » ne rapporteront à l’addition, que, à ceux qui les utilisent comme des données de base, et strictement pour leur usage personnel.


                              • quijote 6 octobre 2021 22:03

                                Pourquoi la France est-elle devenue un petit pays ?

                                Un pays moyen, disons. Plus dans les 5 premiers. En 50 ans. Qu’est-ce qu’a bien pu se passer depuis 50 ans ?

                                Je sais pas. En tout cas, ça peut pas être le fait d’avoir laissé venir des millions de pauvres d’Afrique. Ça peut pas. On sait tous qu’ils ont été un enrichissement. Un, c’est écrit dans libé. Deux, ils le disent tous les matins sur rance inter. Trois, on le voit tous les jours dans les publicités à la télé. Donc, automatiquement, ça peut pas être ça. Sinon, ça voudrait dire que tous ces gens mentent. Impossible.

                                Merde. Ils nous ont enrichis et pourtant on est plus pauvres... C’est pas banal.


                                • I.A. 7 octobre 2021 11:25

                                  Pour reprendre vos propres termes, ça ne serait pas plutôt l’Eglise, qui entretiendrait des rapports non-apaisés, et disons-le, toxiques, avec ses « enfants » ?

                                  On dirait que l’époque est aux grandes nostalgies. Les croisades, les guerres saintes, l’évangélisation des sauvages... L’inquisition, les autodafés, les chasses aux sorcières... Les incestes, les abus, les si délicieux supplices... Oh, nostalgie !

                                  « [...] la nation française s’est engagée comme nulle autre dans l’aventure chrétienne, et elle a rompu avec son héritage avec une violence et une radicalité [...] »

                                  M’est avis qu’elle a bien fait de rompre radicalement d’avec ses « gentils papas » pédophiles, sadiques et hypocrites.

                                  Dommage, la plume est habile et certaines analyses tout à fait correctes.


                                  • Yann Esteveny 7 octobre 2021 18:15

                                    Message à avatar Laconique,

                                    Je vous cite : "La France entretient un rapport non-apaisé, et disons-le toxique, avec l’Église."

                                    Non. La France entretient toujours un très bon rapport avec l’Église.

                                    Vous nous parlez ici de l’anti-France qui pris le pouvoir avec la Révolution Française et dont le Régime Républicain est née par la Terreur, a vécu dans le mensonge et finira prochainement par le génocide qu’elle organise.

                                    Respectueusement


                                    • quijote 7 octobre 2021 19:31

                                      PIB par habitant au début des années 80 : France, 3ème derrière les USA et l’Allemagne.

                                      Aujourd’hui : France... 30ème !

                                      Qu’est-ce qui a bien pu se passer ? 6 ou 7 millions de pauvres venus nous « enrichir » + La mondialisation heureuse ( traduisez « ils coûtent cher, ces Français, allons plutôt faire travailler le tiers-monde asiatique, les bénef seront plus conséquents » ).


                                      • eddofr eddofr 8 octobre 2021 10:49

                                        @quijote

                                        Ci-dessous les classement PIB par habitant en $ :

                                        1 Monaco 190 512,7
                                        2 Liechtenstein 180 366,7
                                        3 Bermudes 117 098,4
                                        4 Luxembourg 115 873,6
                                        5 Îles Caïmans 91 392,6
                                        6 Île de Man 89 112,7
                                        7 Suisse 86 601,6
                                        8 RAS de Macao 86 117,7
                                        9 Irlande 83 812,8
                                        10 Îles Anglo-Norm 74 458,8
                                        13 États-Unis 63 543,6
                                        33 Royaume-Uni 40 284,6
                                        34 Japon 40 113,1
                                        35 France 38 625,1

                                        Examinez le top 10 ...

                                        Rien ne vous choque ?


                                      • eddofr eddofr 8 octobre 2021 11:02

                                        Pour comprendre la place de la France dans le monde :

                                        Population Française comparée à la population mondiale, en millions :

                                        Année Population France Population mondiale pourcentage 1300  15 299 5% 1700  21 795 3% 1900  40 1655 2% 2000  60 6000 1%

                                        • eddofr eddofr 8 octobre 2021 11:21

                                          @eddofr

                                          C’est mieux comme ça :

                                          Année Population France Population mondiale pourcentage
                                          1300  15              299               5%
                                          1700   21              795               3%
                                          1900   40             1655               2%
                                          2000   60             6000               1%

                                          Et précisons que les chiffres mondiaux et avant 1900 sont des estimations :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité