• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi les Français sont-ils réfractaires au changement ?

Pourquoi les Français sont-ils réfractaires au changement ?

Des "Gaulois réfractaires", c'est ainsi que le Président Macron a qualifié les Français lors d'un discours en marge de son déplacement à Copenhague ce 29 août. Une phrase qui, en France, a eu l'effet d'une tornade, soulevant l'indignation de l'extrême-droite et de l'extrême-gauche qui y voient respectivement "un mépris de la France" et "une ignorance historique".

Il est à noter que l'extrême-droite et l'extrême-gauche marchent souvent main dans la main pour agonir d'injures le Président. La fascisation des Insoumis est également un fait remarquable que peu de journalistes semblent noter : "Les Gaulois étaient de formidables inventeurs", a ainsi tweeté Alexis Corbières qui se rêve surement en Abraracourcix (Bonnemine Garrido sera contente). Outre la bêtise de ce tweet (les Gaulois n'ont rien inventé : ils n'ont fait que copier et adapter les pratiques des Celtibères et des Germains, ainsi que des Britto-Celtes qui étaient autrement plus civilisés) cette déclaration pose la question du rapport des Insoumis à l'Histoire : Qui imagine Thorez faire l'éloge du village gaulois ? Le credo des communistes a de tout temps été que l'ancien monde devait périr dans les flammes de la révolution ; or, les Insoumis semblent aujourd'hui embrasser un national-communisme à la Doriot : mélange de socialisme lumpenprolétarien et de populisme sur fond de cervoise et de sanglier. Même le grand Mélenchonnix, lors de ses meetings de campagne, a fait chanter la Marseillaise à ses ouailles qui ont troqué le drapeau rouge contre la cocarde tricolore. Et Stéphane Poussier, cadre Insoumis qui avait blagué la mort d'Arnaud Beltrame, s'est vu viré comme un malpropre par son parti… On est loin de l'époque où les professeurs communistes chantaient l'Internationale pour fêter la chute de Dien-Bien-Phu.

Quant à l'extrême-droite, la Gaule est son fétiche, son totem intouchable, son modèle intemporel. Si cet attachement au passé celtique semble logique venant de nationalistes néopaïens (qui sont, au passage, aussi ignorants en histoire qu'en spiritualité) la chose est plus croustillante dans les rangs maurrasso-pétainistes où l'on révère volontiers le christianisme d'état et où l'on considère la France comme "la fille aînée de l'Église", une Église qui a pourtant tout fait pour détruire les fondements de la société gauloise parfois avec cruauté (déracinement d'arbres sacrés, druides noyés, conversions de force). Saint Martin, l'un des "patrons" de la France n'était-il pas un immigré pannonien battant la campagne pour y imposer aux autochtones sa religion venue des déserts arides ?

De fait, se pencher sur l'histoire de la Gaule antique suffit à étayer les dires du Président Macron. Il a fallu plus de six ans à Rome pour venir à bout de la turbulente Gaule. L'historiographie a porté au pinacle le pitoyable Vercingétorix mais on ignore généralement que sa défaite ne fut pas synonyme d'apaisement. Bien des soulèvements eurent lieu dès le départ de César en -50 puis tout au long de la période impériale : celle de Sacrovir en 25 et de Sabinus en 69, par exemple, ainsi que les nombreuses révoltes de Bagaudes durant le Bas Empire. Si les Gaulois furent effectivement réfractaires à Rome, au point de mettre plusieurs siècles à se romaniser, ils devinrent (une fois leur romanisation achevée) les parangons autoproclamés de la romanité et ne devinrent chrétiens qu'après moult efforts de moines et de prédicateurs. La christianisation de la Gaule, commencée au IVème siècle, ne fut véritablement achevée qu'à la fin du VIIème siècle dans les campagnes. Entretemps, la Gaule avait disparu au profit d'un mélange ethnique variant Francs, Gallo-Romains, Alamans, Sarmates, Alains, Burgondes, Aquitains, Wisigoths et même Sarrasins après la poussée arabo-musulmane du début du VIIIème siècle. Bien loin de l'homogénéité ethnique fantasmée par les nostalgiques de Panoramix.

Lorsque la Raison vint souffler sur l'Europe pour dissiper l'obscurantisme, c'est en France qu'elle rencontra le plus d'embûches. Lors de la Renaissance et de la Réforme qui s'ensuivit, c'est en France qu'il y eut le plus de massacres sur fond de conflits religieux. Les historiens estiment le nombre entre 50 000 et 200 000 morts, soit cinq fois plus qu'en Angleterre. Le XVIIIème siècle montre également à quel point la France était réfractaire à toute remise en question. Si les Lumières ne rencontrèrent aucune opposition en Angleterre, en Prusse et en Russie (pourtant peu ouverte aux idées libérales) c'est en France que ces penseurs eurent maille à partir avec les autorités et le peuple. Embastillements, exils et parfois même exécutions étaient le lot commun de ceux qui osaient remettre en cause le régime. La Contre-Révolution ne fut d'ailleurs nulle part aussi acharnée qu'en France.

Enfin, le XXème siècle est aussi riche en exemples de ce type. Rappelons la lutte pour la laïcisation de la société. Là où les Anglo-Saxons se laïcisèrent en douceur et sans heurts, la France majoritairement catholique donna du fil à retordre aux autorités civiles et aux professeurs. L'adoption de l'IVG, l'abolition de la peine capitale, la monnaie unique, l'ouverture du mariage aux couples homosexuels… autant d'avancées auxquelles le peuple français fut plus que récalcitrant.

Cependant, si le Français est réfractaire, ce n'est pas tant par idéologie que par habitude. Contrairement au Russe ou à l'Anglais, son conservatisme n'est pas politique mais simplement le fruit d'une confortable routine et de la peur qu'inspire la nouveauté. Le Français n'est pas un révolutionnaire par nature, pas plus qu'il n'est réactionnaire : c'est un homme d'habitude. Il se débat face à la nouveauté jusqu'à ce que celle-ci lui devienne familière, puis se laisse gagner par ce train-train et devient le plus ardent défenseur de ce qu'il a combattu. En 1890, une majorité de Français souhaitait voir la tour Eiffel détruite ; Au sortir de la guerre, 60% étaient opposés au vote des femmes ; deux tiers étaient contre la peine de mort en 1981 et la moitié des personnes sondées estimaient que la télévision couleur était inutile et dangereuse pour la santé… Essayez à présent de leur enlever leur écran plasma, de retirer à ces dames le droit de vote… ou de détruire la tour Eiffel. On imagine déjà la levée de boucliers. Même l'euro, si combattu, finit par être acceptée au point que Le Pen et Dupont-Aignan (et bientôt Asselineau ?) ont du revoir leur programme et en expurger le retour au franc. Qui sait si dans plusieurs décennies Macron ne sera pas considérée avec fierté par ces Français dont deux tiers le conspuent aujourd'hui. Qui sait si les réfractaires ne s'habitueront pas aux compteurs Linky comme ils l'ont fait pour la téloche. Qui sait si demain chacun n'aura pas un robot domestique et si la conquête spatiale (vue aujourd'hui comme une fantaisie dépensière) ne sera pas une mine d'or pour notre économie.

Oui, le Gaulois est réfractaire. Mais il faut reconnaître que le modus operandi des gouvernements successifs n'arrange pas les choses. Au lieu d'ouvrir une discussion nationale et de créer un consensus en amenant une réflexion, c'est souvent au forceps que procède le législateur : l'IVG, l'abolition de la peine de mort, le mariage pour tous… ces lois ont toutes été passées en hâte et sans aucune forme de consultation citoyenne : et la chose s'en est ressentie dans le débat public. Dans les pays scandinaves, les avancées sur ces sujets sociétaux ont été le fruit de discussions et d'un procédé pédagogique visant à inculquer au peuple la nécessité desdites avancées. Résultat ? L'opposition à l'avortement ou à l'homosexualité est équivalente à zéro dans ces pays où vous ne risquez pas de voir une Marche Pour la Vie ou une Manif Pour Tous. Si les Scandinaves sont les plus europhiles, c'est aussi parce qu'ils ont été informés pédagogiquement par le gouvernement qui a su les persuader des bienfaits d'une collaboration interétatique. En France, la pédagogie est vue comme une faiblesse : héritage de l'Ancien Régime où la volonté royale faisait œuvre de loi indiscutable, le peuple n'ayant qu'à l'exécuter sans poser de questions.

Or, à agir ainsi, le gouvernement se tire une balle dans le pied. Car, s'il est vrai que le législateur doit précéder l'opinion et l'amener à changer, il doit le faire en douceur et ne pas échauder ceux qui l'ont élu, sous peine de créer chez eux un sentiment de spoliation et de les pousser dans les bras d'un populisme ramenard. L'autoritarisme bête et méchant ne peut qu'être source d'opposition. Ce n'est pas Créon mais Ulysse que les gouvernants doivent prendre pour modèle.


Moyenne des avis sur cet article :  1.35/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

151 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 30 août 2018 12:03

    Changement ou réforme dans la gueule d’une tarlouze et de nos politicarde et journaputes, ca veut dire Appauvrissement, Esclavage, Soumission. Il faudrait qu’il étudie le vocabulaire Français, cette bande de profiteurs et de feignasses, grassement nourris nourris par la populace.


    • Arogavox 30 août 2018 17:28

      @troletbuse

       Ben y’a un paquet de Françaises et de Français, non réfractaires au changement, qui grossit chaque jour le score de sa pétition : https://www.mesopinions.com/petition/politique/destitution-emmanuel-macron/31722


    • troletbuse troletbuse 31 août 2018 00:27

      @Arogavox
      Déjà fait.


    • sophie 31 août 2018 17:39

      @auteur : parce qu’ils ont une bonne mémoire ?


    • Ciriaco Ciriaco 30 août 2018 12:10
      Il vous aura juste échappé le principal, à savoir que le changement dont il est question n’en est pas un : nous avons à faire à un cirque de langage, celui qui fait dire par exemple à un Président qu’il ne croit pas à la théorie du ruissellement, tout en mettant en place les directives qui soutiennent cette doctrine, comme depuis plusieurs décennies maintenant.

      Non, aucun changement politique et économique de fond, et c’est bien là aussi un signe de l’inversion spectaculaire, car le langage lui même se tord avec l’état d’esprit qu’entraîne l’hégémonie ; la ligne du libéralisme économique s’étend, et si vous étiez un historien sérieux, vous devriez au moins nous dire de quelle manière cela est un fait de civilisation connu.

      Supportez donc les oppositions si vous tenez à la démocratie.

      • Arogavox 31 août 2018 08:41

        @Ciriaco
        Oui, la base du pouvoir c’est le langage ! 
         cf ce schéma de base : http://okidor.free.fr/reflects//img/pouvoirDuBlabla.gif&nbsp ;C’est bien pour cela que le fin du fin de la manipulation commence par distordre les mots : base de la pensée ou de tous les syllogismes (Cf démarche du logicien boole avec ses symboles ...)  Mais bon, pour tirer parti de cette remarque essentielle de façon constructive, il faudrait encore beaucoup d’huile de coude, collective, pour reprendre ’from scratch’ et à partir de 1000 foyers différents, la suggestion suivante :https://www.mindmeister.com/fr/466981801/dol-ances?fullscreen=1


      • Arogavox 31 août 2018 08:46

        correctif du 1e lien : http://okidor.free.fr/reflects//img/pouvoirDuBlabla.gif (sans le «   » final rajouté intempestivement par un algorithme qui n’en fait qu’à sa tête !)


      • generation désenchantée 30 août 2018 12:12

        @l’auteur

        le problème , c’est que quand nos politiques disent réforme cela veut dire diminuer le service public surtout en zone rurale et montagne , perte de libertés , tracasserie administrative , perte de droit , ajouts de taxes et impôts sous tous les prétextes possibles , nouvelles normes

        A cause d’eux , toute la « France périphérique » est en train de se paupériser et de mourir , cette france périphérique , ce terroir , qui a créer notre identité va devenir un désert


        • HELIOS HELIOS 30 août 2018 19:31

          @generation désenchantée

          ... si votre analyse me semble pertinente a première vue, les consequences que vous citez sont a regarder avec attention pour en determiner... sinon les vrais raison, ou tout du moins les causes majeures, sachant qu’il n’y a ni verité absolue ni cause unique !

          Personnellement, je pense qu’il y a 2 (deux) seules tendances qui nous entrainent vers ce qu’il se passe politiquement et donc techniquement dans notre république depuis presque 60 ans :

          (1) d’abord, malgré notre constitution, nous constatons que les « valeurs » et les responsabilités que devraient partager tous ceux qui sont appelés a représenter les français, ne le fond pas correctement.

          Avant une election, un candidat se présente comme le representant sectaire (au sens propre) d’un groupe de français et, s’il est elu, il devient le representant de tous les français même s’il doit privilegier les options de ceux qui l’ont élu. Il doit tenir compte de ceux qui ne l’ont pas elu, surtout que dans un pays, la representativite est proche de l’equilibre, nous n’avons pas de résultat de type dictature, il est rare qu’un groupe dépasse les 60%, ce qui veut dire que les choix des vainqueurs ecrasent 40% des citoyens (dans cet exemple) !

          (2) ensuite, au niveau de la conduite du cadre legislatif, comme administratif, il n’y a pas une qualité technique qui permet de legiferer ou administrer efficacement et respectueusement.
          A ma connaissance, que ce soit pour une loi ou pour un reglement, hormis sa rédaction et ses objectifs (lorsqu’ils sont effectivement decrits) il n’y a aucune documentation contenant les arbitrages et les choix qui ont été fait, ce qui permettrait de faire evoluer les textes en restant dans l’esprit et le respect des citoyens.
          Il s’ensuit que lorsque on dit « réformer » et modifier des lois ou reglements, on ne peut plus savoir ce pour quoi la loi précedente etait faite dans son elaboration et dans ses limites.

          ceux qui sont assujeti a ces loi sont donc spoliés des arbitrages et tombent alors dans des choix qui n’aurait jamais pu (et dû) etre fait
          Comment peut on acuser ensuite les français de rejeter les réformes alors que les choix, les conséquences et les options d’une précédentes organisation sont effacés comme un vulgaire tableau écrit a la craie ?

          bon, c’est trop serieux, qui va me lire cette fois ? 
          bonne soirée

        • HELIOS HELIOS 30 août 2018 23:37

          @HELIOS

          &§%£$µ, ’jamais fait autant de fautes en si peu de lignes.... pardon !

        • baldis30 31 août 2018 10:43

          @generation désenchantée
          bonjour,

          d’accord et on peut ajouter cela qui est la prochaine étape des réfractaires à l’esclavage, dont les zones rurales ( voir par ailleurs la réaction unanime des élus de la Lozère toutes tendances confondues sur la limitation de vitesse ) : 

          https://reinformation.tv/attaques-radars-jacquerie-80-kilometres-heure-mille-87303-2/


        • mmbbb 1er septembre 2018 18:51

          @HELIOS on vous absout


        • chantecler chantecler 30 août 2018 12:16
          Tout dépend de ce qu’on appelle réforme .
          Il y a des réformes progressistes et des réformes réactionnaires .
          Créer une caste de privilégiés , je ne vois pas en quoi c’est aller de l’avant pour une majorité de la population .
          De plus je ne vois pas en quoi la réforme de Macron est novatrice : c’est en marche forcée vers l’ultralibéralisme .
          C’est plutôt régresser vers une Gaule archaïque ; , comme vous dites , la Gaule des chefs et des druides , très hiérarchisée et très divisée .

          • Fergus Fergus 30 août 2018 14:07

            Bonjour, chantecler

            « je ne vois pas en quoi la réforme de Macron est novatrice : c’est en marche forcée vers l’ultralibéralisme »

            C’est exactement ce qui se passe, et cette marche forcée égrène les régressions sociales comme autant d’étapes vers les objectifs du grand capital, bien servis par les valets zélés que sont Macron et ses ministres.


          • Spartacus Spartacus 30 août 2018 14:36

            @Fergus


            Un privilégié statutaire parle de privilèges a un autre privilégié statutaire....  smiley  smiley

            Ho que c’est horrible les privilèges.  smiley  

            Une régression sociale chez eux c’est d’être dans le droit commun comme les autres....
            Arrêter de payer moins et d’en recevoir plus à la fin...

            Indécent.


          • Fergus Fergus 30 août 2018 19:13

            Bonsoir, Spartacus

            1) Vous ne savez rien de moi, pas plus sans doute que de Chantecler

            2) Il n’y a plus privilégiés dans ce pays que les titulaires de grandes fortunes et les grands patrons qui perçoivent des aides indécentes sans le moindre engagement de leur part en retour en matière d’emploi. 


          • Spartacus Spartacus 31 août 2018 09:07

            @Fergus


            Les types qui vivent a a charge des autres, ne créent rien, n’investissent dans rien, et statutaires viennent ici expliquer que c’est les autres les privilégiés.
            Dramatique caste.

            Tous les 2 êtes des statutaires.
            C’est a dire que vos droit sociaux sont différenciés et injuste par rapport à la majorité des gens a qui on impose le droit commun.
            Parce que vous êtes des castes et corporatiste au pouvoir de nuisance et on vous a donné ces privilèges indécents.

            Accuser d’autres ne vous dédouane pas de votre indécence ni ne la minimisent...

            Les grandes fortunes, créent leur argent et n’est pas celui de la collectivité. Vos privilèges sont nos impôts, nos factures et nos charges. Et vous êtes un bon 25% de la population qui se gave sur les 75% du secteur marchand.

            Eux même s’ils sont riches, et que vous jalouser sont dans le droit commun. Par ailleurs si vous aviez un minimum de savoir vous sauriez qu’une grande majorité d’entre eux sont propriétaires de parts sociales qui représentent des dettes que la valeur est immatérielle.

            Jamais on ne verra des cyniques comme vous admettre que ce sont des privilégiés et encore se proposer d’être comme dans de nombreux pays dans le « droit commun ».

            Allez osez simplement l’admettre et le dire.
            Quand on a goutté aux privilèges on ne peut plus s’en passer ni même l’admettre.

          • 6toyen 31 août 2018 10:30

            @Spartacus

            Et c’est vous qui parlez de jalousie !...
            Je ne sais pas si Fergus est « jaloux des riches » mais votre jalousie des « statutaires » me réjouit smiley

          • Clouzit 31 août 2018 14:17

            @Spartacus
            oui ces mechants fonctionnaires privilegies...ca fait 30 ans que j’entends cette ritournelle bien programmé par nos dirigents et surtout les médias mais on ne devoile pas toutes les decouvertes que le cnet l inserm et tant d’autres centres de recherche de l’etat ont fait et que le privé a recupere apres qu’on a essuyé les platres et je sais de quoi je parle...arretons de nous jalouser vous ne savez pas en interne se qui se passe pas plus que moi dans les boites privés mais je peut dire que mon petit salaire de fonctionnaire a ete multiplié par 2 quand un contractuel m’a remplacé....tant mieux pour lui...ou quand un contractuel est mauvais on ne sait pas le virer donc ans un placard doré...etc...discutons de chose que l’on connais et arretons de regarder la porte de l’autre


          • mmbbb 1er septembre 2018 19:06

            @Spartacus une question qui me taraude pourquoi restez vous en France ? Quant a cet auteur, il vient du Caucase , qu il retourne dans son pays d origine puisque notre pays ne lui convient pas Le Caucase, c est tres bien peu d etat , corruption et violence. 


          • Nobody knows me Nobody knows me 30 août 2018 12:22
            Parce que le « changement », ça fait mal au cul des fois...
            Désolé...

            • V_Parlier V_Parlier 30 août 2018 17:15

              @Nobody knows me

              Surtout quand on lit ceci : "L’adoption de l’IVG, l’abolition de la peine capitale, la monnaie unique, l’ouverture du mariage aux couples homosexuels… autant d’avancées...« 
              -> Déjà tout ça mis sur le même plan c’est assez déroutant (la monnaie unique et le mariage homo smiley ), mais en plus s’il faut y trouver de si nombreuses »avancées", je n’ai pas de honte à être réfractaire, à défaut de gerber. Mais j’avais déjà remarqué que l’auteur déteste les français et que sur ce point il a au moins l’audace d’être direct.

            • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 30 août 2018 18:04

              @V_Parlier
              Si je détestais les Français je devrais me détester aussi puisque je suis Français ! A moins que la définition de « Français » soit justement d’avoir une ascendance gauloise. Ce qui fait la richesse de notre pays, c’est justement que nous ne sommes pas tous issus d’un même génotype frelaté mais que nos racines (les vraies, pas celles fantasmées par l’extrême-droite) se mêlent dans les tréfonds de l’histoire. Gaulois, Romains, Germains, Grecs, Francs, Alamans, Huns, Sarmates, Alains, Burgondes, Goths, Vandales, Vikings, Hongrois, Sarrasins, Anglais, Gallois, Italiens, Espagnols... Voilà toutes les migrations dont notre pays est riche. Il m’a fallu du temps et de nombreuses lectures pour le comprendre. Mais à partir du moment où l’on connait l’histoire, ce serait de la malhonnêteté intellectuelle que de perdurer dans l’erreur. A ces migrations de l’Antiquité et du Moyen-âge s’ajoutent les grandes vagues d’immigrants espagnols, italiens, polonais et russes qui sont venus quérir fortune en France. Donc, non, ce n’est pas moi qui déteste la France. Ceux qui haïssent ce pays, ce sont ceux qui nient sa réalité plurielle et veulent le confire dans une image fausse de village gaulois replié sur lui-même... alors même que les Gaulois entretenaient des relations commerciales avec les Grecs, les Romains, les Germains et même l’Egypte et n’avaient rien des identitaires haineux que l’on s’imagine. Lorsque les Grecs de Phocide se sont installés dans l’actuelle Marseille, ils ont été accueillis à bras ouverts par le chef des Ségobrigiens qui a donné sa fille au leader des Grecs, ce qui fut un prélude à plusieurs siècles de mélange et de vivre-ensemble heureux entre Gaulois et Grecs. Même après l’invasion romaine (malgré les quelques révoltes plus motivées par la pression fiscale que par un réel sentiment patriotique) les Gaulois et les Romains se sont allègrement mélangés : d’ailleurs, les femmes gauloises étaient très prisées par les légionnaires romains (par « romain », j’entends ceux qui servaient dans l’armée romaine : ce qui suppose aussi bien des Italiques pure souche que des Illyriens, des Pannoniens, des Thraces, des Syriens, des Africains, des Egyptiens ou même des Arabes). Peu de gens savent par exemple qu’Arles fut sous l’antiquité une ville multiculturelle où Phaborinos (un rhéteur grec) avait ouvert une école attirant des jeunes de tout l’Empire. Quant à Lucien de Samosate (un rhéteur syrien d’ascendance arabe) il a vécu plusieurs années en Gaule : or, on sait à quel point il était porté sur la gent féminine... Et je ne parle même pas des gladiateurs Africains, Scythes, Parthes et autres qui avaient un succès fou auprès des filles. Et les maîtres couchant avec leurs esclaves étrangères dont les progénitures restaient vivre en Gaule et se mariaient avec des locaux... 


              Vous pouvez donc être rassuré : je suis aussi Gaulois que vous et Le Pen.

            • Yanleroc Yanleroc 30 août 2018 19:42

              @Nicolas Kirkitadze,

              bon admettons...

            • oncle archibald 31 août 2018 09:20

              @Nicolas Kirkitadze : « nous ne sommes pas tous issus d’un même génotype frelaté »

              Pourquoi frelaté ? Qui devrait avoir honte des chromosomes que lui ont transmis ses parents et qui aurait le droit de les arborer comme l’étendard de la vertu ? C’est fou ce que vous dites là.

              La reproduction sexuée est une véritable loterie qui me fascine et que j’explique sans cesse à mes petits enfants. Comme le disait si bien le Grand Georges : « il s’en fallut de peu mon frère que cette putain ne fut ta mère ».


            • V_Parlier V_Parlier 31 août 2018 09:36

              @Nicolas Kirkitadze

              Peu importe que je sois gaulois ou pas. Que je sache, une bonne partie de l’article est un pamphlet contre les français non macronistes (*) d’aujourd’hui. Ou alors l’effet attendu est quelque peu manqué.

              (*) Je simplifie. Disons en dehors de cette mouvance qu’il est de bon ton de glorifier en boucle (libéralisme au sens large, multiculturalisme organisé, etc...).

            • mmbbb 1er septembre 2018 19:07

              @V_Parlier cela s appelle un salmigondis


            • mmbbb 1er septembre 2018 19:52

              @Nicolas Kirkitadze «  Nos ancetres les gaulois » fut employe par les hussards de la republique sous la III notamment afin d unifier la France. Par ailleurs « gaulois est un terme employe par J CESAR pour designer ces diffrerentes peuplades celtes ; allobrogenes arvennes etc La Savoie venait a peine d etre rattachée a la France et le régionalisme etait vivace notamment les langues et les différents patois. Quant au nobles , ils se refèrent à Clovis puisque ce fut le premier roi chretien qui instaura la loi salique. Querelle vive durant le XVIII siecle puisqu a la chute de Napoleon nous avons eu une histoire erratique . Restauration et NAPO III . Quant a l immigration recente, il faut cesser d accuser le peuple de France, cette derniere vague migratoire est rapide brutale et problematique , Par ailleurs la religion musulmane est ostentatoire, et conquérante . La Suede s etant ouverte a ce type d immigration a de tres sérieux problème . Que vous évoquiez l histoire migratoire de ces divers peuples, personne ne l ignore , que vous appuyez sur cette histoire des migrations afiin de faire passer les francais pour des cretins des reac des racistes n est pas recevable . Vous voulez nier l évidence de cette France disloquee fragmentee dont M Benssoussan Georges avait preface un essai les territoires perdus de la France en 1995 . Par ailleurs comme dans tous les pays d Europe l islam est un probleme .Un lien https://www.laprovence.com/article/edition-marseille/4592162/.html
              Vous etes le chantre de la diversité de l apport des différentes cultures etc Je vous rappellerai notamment que les USA avait adopte des 1910 des lois severes afin de limiter la migration venue d Europe Ce même pays a contruit un mur pour se proteger de l invasion mexicaine . Et pour terminer , Rappel  » Marx Dormoy, ministre de l’Intérieur de Léon Blum, ordonna aux préfets «  de refouler impitoyablement tout étranger qui cherchera à s’introduire sans passeport ou titre de voyage valable ou qui n’aura pas obtenu de visa consulaire s’il est soumis à cette formalité ». Un diktat d extreme droite ? Vous etes historien ? il est evident que l enseignement en France a vraiment baisse . En conclusion , une sentence d un reac R DEBRAY « la mondialisation heureuse amenera l Europe a la Balkanisation » Cette mondialisation pronée par Macron qui a tend la main a Bendit. Ils sont pour la dislocation de la nation.,


            • Albert123 30 août 2018 12:24

              discours typique des idéologues, ne pas adhérer et ne pas soutenir leur délire idéologique vous place systématiquement dans la catégorie des vilains fascistes réactionnaires et racistes.


              Ce sera d’ailleurs le seul « argument » que ces tartufes, adeptes du totalitarisme et de « l’homme nouveau » décérébré et aliéné seul à même de supporter leur dystopie, vous adresserons systématiquement.

              Pour le reste les pays scandinaves si « progressistes » font aujourd’hui machine arrière pas seulement sous la pression du peuple mais surtout celui du principe de réalité.

              leur délire idéologique ne marche pas dans les faits et génère plus de nuisances que de bienfaits.

              Pour permettre la mise en place du plus fasciste des pouvoirs, il faut préalablement avoir du supporter les délires idéologiques des plus cons des progressistes.



              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 août 2018 12:35

                Pour changer, il faut des racines, une assise. A défaut, on reste accroché aux habitudes, fussent-elles de piètre qualité. Comme les femmes ou les hommes qui restent qui accroché à branche pourrie,...


                • Gil Hopkins 30 août 2018 12:37
                  "Dans les pays scandinaves, les avancées sur ces sujets sociétaux ont été le fruit de discussions et d’un procédé pédagogique visant à inculquer au peuple la nécessité desdites avancées.« 

                  C’est peut-être cela, le fonds du problème, le Français ne se laisse pas inculquer*...

                   »Si les Scandinaves sont les plus europhiles..."

                  Notamment les Norvégiens et les Danois - ce qui fait tout de même la moitié de l’effectif -, mais aussi le Danemark dont le premier parti de la coalition gouvernementale est, avec 37 sièges, anti-immigration et eurosceptique.

                  On notera que le parlement danois a voté cette année une loi interdisant le voile intégral dans l’espace public et, en 2016, la confiscation, le cas échéant, des bijoux et valeurs transportés par les migrants, avec l’appoint des voix de l’opposition socialiste.

                  * Synonymes : embobiner, bourrer le mou, amadouer, entortiller, duper, baratiner, embabouiner, enfler, berlurer, et j’en passe

                  • Taverne Taverne 30 août 2018 12:57

                    Il faut y voir une autocritique du Gaulois Macron, et aussi l’aveu d’un complexe d’infériorité devant les dirigeants danois qui, eux, conduisent les réformes jusqu’au bout, chose que notre président n’arrive toujours pas à faire. Des exemples ? Ils sont nombreux et vous les connaissez : la suppression annoncée au programme de milliers de postes de fonctionnaires et qui ne se fera pas (même pas à Bercy !). La réforme de la justice qui se conclut en peau de chagrin, la révision de la constitution abandonnée, la laïcité totalement oubliée, etc.

                    Conséquence de tous ses échecs du Gaulois Macron incapable de réformer : le retour du « rabot » de sinistre réputation et l’augmentation des taxes.

                    Que le Galois Macron poursuive encore dans sa voie rédemptrice et de constat de son impuissance ! Peut-être finira-t-il pas comprendre enfin pourquoi il échoue


                    • zygzornifle zygzornifle 30 août 2018 13:11

                      Pas vrai ....


                      Augmentation du smig de 100€ par mois
                      Augmentation du RSA
                      augmentation des retraites
                      une 6è semaine de congé
                      disparition des mutuelles car remboursement des soins a 100%

                      et les Gaulois ne seront plus réfractaires et applaudiront Macron de toutes leur force et il sera sur d’un second septennat ,
                      si c’est pour nous pourrir la vie et nous pomper notre fric qu’il dégage n’importe qui pourrait faire la meme chose qu’un trader Rothschildien ....




                      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 30 août 2018 13:19

                        @zygzornifle
                        C’est bien là le problème : le gogolois veut travailler moins (voire pas du tout) pour gagner plus.


                      • jalin 30 août 2018 13:27

                        @Nicolas Kirkitadze

                        Qu’est ce que vous êtes puant et ignare, pire que Macron.

                      • Buzzcocks 30 août 2018 13:46

                        @Nicolas Kirkitadze
                        Le hic, c’est que 80% des boulots n’ont aucun sens ou intérêt. Les gens viennent bosser sans comprendre le sens de ce qu’ils font. Un mec vient vous voir en disant que pour le code produit 128, il faut appliquer une garantie 412 si le client est topé INDPTO à 8.
                        Et vous appliquez la règle pondues imbéciles sortis de HEC/ENA/Pipo Consulting.

                        On ne produit plus que du vent.

                        Une fois dans un programme informatique, j’ai vu le commentaire suivant :« ce calcul est faux mais on m’a dit de le faire ».

                        On est dans une société absurde, les Shadoks, c’est nous.

                        Les idéologies, les religions ont disparu, on est bombardé d’informations sans intérêt (allez sur yahoo news, vous apprenez que Jean Slipo a une relation avec Putassa sortie de je ne sais quelle télé réalité ..... la belle affaire). On vit dans un sketch des Monthy Python, plus rien ne fait sens.

                        Donc oui, le Gaulois ne veut plus travailler, et je les comprends très bien.


                      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 30 août 2018 14:39

                        @jalin
                        De nombreux lecteurs m’assimilent à Macron et pensent que j’ai quitté l’extrême-droite pour rallier LREM. C’est faux. Je considère certes que Macron est le moins incapable de tous mais je ne serais pour autant pas prêt à le rallier. Ses invocations à Jeanine d’Arc et sa politique migratoire fascisante ainsi que ses appels du pied aux cathos me le rendent insupportable et trop proche du nationalisme.


                        Quant à son « libéralisme », je rigole doucement. Sa politique économique me paraît au contraire pétrie de socialisme et d’etatisme. Un vrai libéral aurait déjà légalisé le cannabis, l’euthanasie, la PMA. Un vrai libéral aurait eu le courage de réformer la Sécu et de mettre fin au régime avantageux des fonctionnaires. Un vrai libéral aurait supprimé les départements, l’URSSAF, les droits de succession, ainsi que les institutions archaïques et inutiles comme l’académie française, la garde républicaine, la cour des comptes, la légion d’honneur. Un vrai libéral aurait le cran de privatiser les universités et de réduire le rôle de l’État au strict régalien. Macron n’a rien fait de tout cela. Soyez donc rassurés : je ne suis pas prêt de rejoindre ce parti de faux libéraux. Quand on a lu Ayn Rand, on sait ce qu’est un libéralisme authentique et on désespère de voir à quel point les « libéraux » français en sont loin.

                      • generation désenchantée 30 août 2018 15:05

                        @Nicolas Kirkitadze
                        comme tu te dit un vrai libéral , parce que vu que tu voudrait supprimer tout ce qui permet a pas mal de gens de survivre en cas d’accident de la vie et certainement les retraites aussi et que ta politique va provoquer une véritable crise multiforme en France , du genre 1789 puissance 100

                        c’est quoi ta position sur la sécurité , le droit de posséder des armes ?

                         parce que je ne suis pas certain que quand ton monde libéral va exploser , tu ne va avoir beaucoup de gens qui vont te secourir , puisque le monde que tu désire , c’ est une société d’ égoïstes individualistes du chacun pour soi
                        tu te fera agresser et personne ne viendra a ton secours , tu sera obliger d’ assurer ta propre défense , puisque tu as tellement réduit les fonctionnaires que police , gendarmerie , pompiers , secours et hôpitaux , seront pratiquement fermé ou ultra surchargés

                        Même les survivalistes se sont mis en l’ entraide en groupe , pour être plus efficace


                      • Jean Nébavet 30 août 2018 15:40

                        @Buzzcocks
                        Je partage votre analyse à 100% , vous avez résumé en quelques lignes l’absurdité du monde contemporain


                      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 30 août 2018 16:22

                        @generation désenchantée
                        Qui suis-je, moi, pour imposer quoi que ce soit ? Je ne fais qu’exposer le modèle qui me semble le plus à même de permettre à chacun de s’accomplir sans être empêché par un état tentaculaire. Le modèle étatique est bon pour les gens dénués d’ambition voulant passer une vie insouciante dans un confort assuré par l’État providence. Une vie routinière sans nouveauté où innover et être indépendant est une infraction à l’ordre établi. Je ne veux pas d’une telle vie, je veux une société où l’on innove, où les méritants sont récompensés, ou la richesse n’est pas assurée par l’ancienneté et l’échelon administratif mais par le mérite. Si un jeune trentenaire à plus de mérite qu’un mandarin de 50 ans, il me paraît juste qu’il gagne le double, voire plus. La sécurité de l’emploi a pour conséquence que les gens se reposent sur leurs lauriers, n’ayant aucun risque de perdre leur confort, l’augmentation venant uniquement sur la base de l’ancienneté et non sur l’investissement. Il est bon de briser cette routine et de faire souffler le vent de la liberté dans ce cimetière de mammouths qu’est la fonction publique. Que celui qui fait le plus soit prospère et fleurissent, mais que celui qui fait le minimum soit rétribué au minimmum : cela me paraît totalement juste et conforme à la morale. 


                      • Ciriaco Ciriaco 30 août 2018 16:33

                        @Nicolas Kirkitadze

                        C’est tout simplement parce que vous n’y comprenez rien ; l’élite, elle, a finalement compris (mais elle mis le temps) que le néo-libéralisme avait besoin d’un régulateur et ceci d’un double point de vue : organiser l’extension des marchés (amorce de la fin des services publics) et moraliser l’économie de marché pour soutenir une stabilité sociale, garante de la gouvernance, autrement dit de l’assise de la domination.

                        C’est la fonction réelle de Macron et les élites néo-libérales appellent cela un ordo-libéralisme, pour lequel des structures anthropologies d’un pays ne peuvent être au mieux qu’un terrain de jeu, au pire des freins grégaires. Curieux de constater régulièrement sur quel genre de mépris la classe néo-libérale s’appuie ?

                      • pemile pemile 30 août 2018 16:33

                        @Nicolas Kirkitadze « mais que celui qui fait le minimum soit rétribué au minimmum »

                        C’est un allusion au boulot effectué par nos ministres et nos députés et sénateurs ? smiley

                        Combien de zéros sur la fiche de paye d’un mec qui se tape 8 heures de marteau piqueur par jour ou sur une chaine de production aux cadences « optimisées » ?


                      • zygzornifle zygzornifle 30 août 2018 16:33

                        @Nicolas Kirkitadze


                        Hé oui on ne peut pas lui en vouloir il a l’exemple donné par nos politiques , quand on regarde le taux de remplissage de l’hémicycle on a tout compris ....

                      • Ciriaco Ciriaco 30 août 2018 16:43

                        @pemile
                        Un mec qui tient le marteau-piqueur ne mérite rien ; la morale néo-libérale n’est emprunte d’aucune idéologie et ne peut mentir sur la réalité : s’il méritait, il aurait tout simplement un tout autre métier. La prochaine fois, conseillez-lui bien plutôt d’être dysrupteur ou souffleur de vent nouveau (bientôt des diplômes à la vente sur tous les marchés de l’offre).


                      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 30 août 2018 16:51

                        @pemile
                        Je suis justement pour la baisse des indemnités des élus. Voire, qu’ils n’aient pas d’indemnité du tout comme c’était le cas dans la Rome antique. S’engager en politique devrait être un sacrifice et non une mine d’or.


                      • Ciriaco Ciriaco 30 août 2018 16:57

                        @Nicolas Kirkitadze
                        Faciliter le marché de la corruption, en voilà une bonne idée... non pas à Rome, du tout. Par contre que des élus aient des intérêts avec le monde des entreprises me paraîtrait un bon élément pour le retour de la manutention : celui de la fabrication d’échafaud.


                      • pemile pemile 30 août 2018 17:19

                        @Nicolas Kirkitadze « S’engager en politique devrait être un sacrifice et non une mine d’or. »

                        Vous êtes donc aussi zapatiste ! Que les élus financent quelques projets avec leur propre fortune, on élira les plus riches qui en fin de mandat seront bien appauvri, le prix pour jouir d’un pouvoir ?


                      • pemile pemile 30 août 2018 17:27

                        @Ciriaco « Un mec qui tient le marteau-piqueur ne mérite rien »

                        Oui, mais cela me fait penser au sketch « Qui doit être le chef ? »


                      • Ciriaco Ciriaco 30 août 2018 17:42

                        @pemile
                        Ils se font appeler « influenceurs » ou « créateurs » dorénavant, et ils peuvent se payer quelques stages faciles et gratifiants dans une école privée quelconque pour avoir le papier. Welcome, Brand New World ! Un gars qui tient un marteau-piqueur, un chef de rien mais encore un être humain, ça a encore le don de me rassurer.


                      • jmdest62 jmdest62 30 août 2018 18:39

                        @Nicolas Kirkitadze

                        « le gogolois veut travailler moins (voire pas du tout) pour gagner plus. »
                        Vous avez raison ...En gros , le gogolois aimerait bien pouvoir faire comme bernard Arnaud , patrick Drahi , Martin Bouyghes , Arnaud Lagardère , Serge Dassault (Merde pour lui c’est fini !) , Xavier Niel , Edmond de Rotechilde , ....(je vous laisse compléter la liste) , pas travailler du tout et gagner un max.
                        pas vous ???
                        @+

                      • Yanleroc Yanleroc 30 août 2018 19:50

                        @jmdest62, pas nous !


                      • generation désenchantée 30 août 2018 21:30

                        @Nicolas Kirkitadze
                        tu ne prend que la fonction publique pour toi , elle est l’ ennemi

                        mais tu va a l’ hôpital quand tu as un problème de santé , sais tu combien coûte une journée de soins intensif ? 
                        tu ne pourrait pas la payer si il n’y avait pas la sécurité sociale et les mutuelles

                         tu utilise des routes , pour te déplacer , des aéroports quand tu voyage ou des trains , c’est l’ état qui les a financer , toutes ces infrastructures c’est des impôts qui les ont financer

                        tu est content qu’il y est des forces de l’ordre , une justice , des autorités , des secours

                        tu pense que le monde que tu expose serait plus juste ?

                        qui s’ occuperait de ces infrastructures , que tu utilise tout les jours , ces services publiques aussi
                        moins de services publique signifie aussi moins de sécurité , force de l’ordre , pompiers , hôpitaux

                        c’est pour cela , que je t’ ai dit « c’est quoi ta position sur la sécurité , le droit de posséder des armes ? »

                        parce que le modèle que tu espère est un système qui va augmenter les tensions et les inégalités , la criminalité violente puisque les rejetés du monde que tu espère n’auront qu’une voie pour s’ en sortir la criminalité surtout violente pour subvenir a leurs besoins vitaux


                      • François Vesin François Vesin 30 août 2018 22:25

                        @jalin
                        Vous avez trouvé le terme juste : puant !

                        Macron et sa shadok flétrie sont en représentation...
                        non pas du peuple de France mais d’eux mêmes et
                        de ceux dont ils reçoivent les ordres et,
                        passée l’envie de vomir, il reste cette odeur fétide
                        des parfums luxueux sur des corps qui puent !

                      • manech42 manech42 31 août 2018 00:47

                        @Nicolas Kirkitadze

                        Tu as certainement loupés les concours nationaux pour entrer dans la fonction publique car trop con alors tu es envahi de haine, pauvre garçon !


                      • baldis30 31 août 2018 10:56

                        @generation désenchantée
                        bonjour,

                        d’accord avec votre texte ... mais pensez-vous que leur unique neurone bien formaté leur permette de réfléchir à des mots comme « solidarité, empathie, .... »


                      • Ouam Ouam 2 septembre 2018 08:10

                        @Nicolas Kirkitadze

                        « C’est bien là le problème : le gogolois veut travailler moins (voire pas du tout) pour gagner plus. »

                        bonjour,

                        j’ai quelques questions pour vous, je peut ?
                        - Il y a 100 ans quelle surface pouvais cultiver un agriculteur seul ?
                         Quelle suface cultive t’il aujourd’hui seul ?
                         
                        - Il y a 100 ans connaissiez vous dans l’industrie des robots capables de fornir 100 pieces / heure ?
                        je parles legalement sans se déplacer dans le temps smiley
                         
                        - Il y a 100 ans combien etiez vous capable d’extraire à la main des racines carrées (je reste simple je ne vous lance pas sur des transformées de fourrier), , bref vous en faisiez comblien ?
                         Pensez vous faire allez vous et mille de vos comlleges auussi bien que le plus minable des smartphone actuel programmé pour cette tache
                         
                        Je continue avec des exemples ?
                        Non vous avez raison...
                        vous avez du, ou auriez du comprendre le delta énorme concernant la « productivité »

                        Ce qui impliqe une nouvelle question, pensez vous que la productivité actuelle est en rapport avec l’ancienne ?
                         
                        Dans votre réponse, pensez vous donc que la redistribution soit « équitable » ou meme « un petit peu équitable » ?

                        Ce qui amenera cette autre question une fois de plus (je suis insasiable, pardonnez moi)
                        Pensez vous que nous devrons encore travailler plus ?
                        Et que le niveau de vie ne devrai t’il pas s’améliorer encore ?
                        (cf mes exemples ci dessus )

                        Que la compétition vs le moins disant inter-peuple n’est pas déja proche de son apogée ?

                         
                         
                        J’aurai bien...comme ce bon P Falk une derniere question ....
                        Pensez vous que le but ultime de l’humain est de travailler ?
                        (j’entends par avillissement ou la racine du mot si vous préférez)

                        Je vous laisse y réfléchir.... ne vous obligez pas dans votre réponse.
                        de mon coté c’est commencé depuis un petit moment....


                      • Ouam Ouam 2 septembre 2018 08:26

                        @Nicolas Kirkitadze

                        « De nombreux lecteurs m’assimilent à Macron et pensent que j’ai quitté l’extrême-droite pour rallier LREM. »

                        Pourquoi c’est différent ?
                        Ah oui il y a un peu de différence...

                        L’extreme droite ne veut pas des autres... bref veut rester dans « l’entre soi »

                        Et LREM euxs font de la traitre d’esclave et les exploitent les autres jusqu’a plus soif...
                         
                        Avouez que la frontire entre les deuxs est mince ...

                        Finalement si j’etais obligé de choisir un bord je choisirai par dépit l’extreme droite,
                        j’aurai au moins l’excuse « du clan » ...
                        Alors que l’excuse de la traite négrière, de l’esclavage ou du néocolonialime
                        bah la c’est pas facile avec sa propore conscience...
                        enfin je parles pour moi ...
                         
                        En grand navigateur, cela ne vous pose pas ce cas de conscience....
                        il suffira une fois de plus de tirér une autre bordée....

                        Pour l’hopital c’est déja fait, il explose le pouvoir d’achat des retraités, des fonctionnaires, des sans dents et meme des profs il en manque désormais c’est un comble,
                        calmez vos ardeurs camarade..



                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 août 2018 13:34

                        Selon une légende du 19e siècle la Vérité et le Mensonge se sont rencontrés un jour. Le Mensonge dit à la Vérité :
                        — « Il fait très beau aujourd’hui. »

                        La Vérité regarde autour d’elle et lève les yeux au ciel, le jour était vraiment beau. Ils passent beaucoup de temps ensemble jusqu’au moment d’arriver devant un puits. Le Mensonge dit à la Vérité :
                        — « L’eau est très agréable, prenons un bain ensemble ! »

                        La Vérité encore une fois méfiante touche l’eau, elle était vraiment agréable. Ils se déshabillent et se mettent à se baigner.

                        D’un coup, le Mensonge sort de l’eau, met les habits de la Vérité et s’enfuit. La Vérité furieuse sort du puits et court partout afin de trouver le Mensonge et de récupérer ses habits. Le Monde en voyant la Vérité toute nue tourne le regard avec mépris et rage.

                        La pauvre Vérité retourne au puits et y disparait à jamais en cachant sa honte.
                        Depuis, le Mensonge voyage partout dans le monde habillé comme la Vérité, en satisfaisant les besoins de la société, et le Monde ne veut dans aucun cas voir la Vérité nue.

                        Tableau : « La Vérité sortant du puits » – Jean-Léon Gérôme, 1896.


                        • jymb 30 août 2018 13:39

                          Lorsque l’auteur écrit « pédagogie » je lis « propagande et bourrage de crâne » 


                          Depuis pas mal de décennies, le gaulois sait de « Radio Paris ment, Radio Paris ment... »
                          L’exemple récent le plus fulgurante st le borrage de crâne télévisuel pour essayer de convaincre ( en pratique personne) sur le 80km/h, autophobe, stupide, rance et passéiste

                          Macron c’est la poursuite des interdits odieux, d’un pillage fiscal et parafiscal, de la négation de toute démocratie directe, du mépris absolu envers tous ceux que ne lui lèchent pas les semelles 

                          Le comportement catastrophe se reproduit : massacrer et tondre les automobilistes et stigmatiser toute opposition en les traitant de populistes xénophobes. C’est à ces deux caractéritiques que l’on reconnaît infailliblement les hommes/femmes politiques incompétents absolus et dignes des poubelles de l’histoire ( sans majuscule) 

                          • manech42 manech42 31 août 2018 00:51

                            @jymb

                            A ce sujet, quelques 400 radars ont été saccagés et ce n’est que le début, la désobéissance est en marche et je m’en réjoui, vive l’anarchie, vive la commune de Paris !


                          • baldis30 31 août 2018 11:01

                            @jymb

                            bonjour,

                            « L’exemple récent le plus fulgurante st le bourrage de crâne télévisuel pour essayer de convaincre ( en pratique personne) sur le 80km/h, autophobe, stupide, rance et passéiste »

                            Pour illustrer votre propos voici un article ....

                            https://reinformation.tv/attaques-radars-jacquerie-80-kilometres-heure-mille-87303-2/

                            la suite ? la suite c’est que la mesure développe la violence au-delà de ce qu’elle était ! Et qu’en fait l’effet d’annonce s’est rapidement traduit en effet de société ...


                          • McGurk McGurk 30 août 2018 13:40
                            Je ne suis pas particulièrement d’accord avec vous.

                            La civilisation celtique est très intéressante. C’était de très bons fermiers, d’excellents artisans (art magnifique, travail et exploitation de tous les matériaux, etc.) et guerriers, sans parler des différentes langues, peuples celtes et traditions différentes.

                            Les celtes ont tout de même diffusé la mode du pantalon - à une époque où les romains étaient...en « jupe ».

                            Les influences et l’adaptation des technologies étrangères, sous l’influence des grandes puissances ou voisins, s’exerce même aujourd’hui où on a toujours plus d’anglais dans notre vocabulaire, de produits chinois. Ca n’était en rien des peuples de bouseux mais bien civilisés - bien que malheureusement désunis - et ouverts sur le monde.

                            On dit souvent que les Français sont « réfractaires » au « changement », à une « mode » ou une autre. Mais on oublie toujours de préciser que le « changement » (ou « réformes ») qu’on voudrait nous imposer est fréquemment la plus mauvaise option (ex : capitalisme exacerbé, donner tout pouvoir aux entreprises, révision macronienne de la constitution, défoncer le code du travail, supprimer les prud’hommes).

                            De même pour les « modes ». Ce n’est pas parce qu’on lance une mode à l’échelle planétaire que nous sommes obligés d’y souscrire et que nous sommes « vieux jeu » ou bien « dépassés » ou tout les mots négatifs qu’on pourrait nous balancer au visage.

                            « Changement » est souvent utilisé pour berner les gens. Actuellement, on nous dit que « les chômeurs sont des sangsues et des fout-rien », que les « retraités sont des fardeaux » et que être « retraité c’est d’une autre époque » - sous-entendu « il faut travailler jusqu’à la mort ».

                            Est-il dans sa routine ? Oui, comme chacun d’entre nous. Mais c’est bien normal, il faut bien avoir un peu de stabilité pour construire sa vie. Ce mot a été manipulé pour nous faire accepter, finalement, une vie instable et précaire à cause « de la compétition féroce » qui induit toujours plus de « mobilité ».

                            Ce qui signifie la disparition des CDI - présentés comme « démodés » et « grotesques » -, l’explosion des CDD avant l’apparition de la forme finale de contrat - mortelle pour la société qui plus est - : le « contrat de mission ». A savoir la consécration de l’idée du « salarié jetable à tout moment » et ne coûtant pas un rond à l’entreprise.

                            En gros, on veut nous faire avaler des couleuvres sous prétexte de « modernité » et de changement" tandis qu’une classe ultra minoritaire prend le contrôle total de la société et de nos vies.

                            • Ben Schott 30 août 2018 13:46
                               
                              Alors petit Nicolas, on ne suce pas que de la glace, on dirait !...
                               


                              • Fergus Fergus 30 août 2018 19:16

                                Bonsoir, Ben Schott

                                 smiley 


                              • baldis30 31 août 2018 11:06

                                @Ben Schott
                                bonjour,

                                effectivement ! pour un étudiant en histoire on se demande bien ce qu’il a retenu de l’Ecole des Archives", et notamment de Fernand Braudel ( sans oublier les autres créateurs : Febvre, etc... ),

                                Il n’a pas l’air de savoir comment commencèrent les grandes secousses de l’Histoire ... Peut-être une insuffisance de formation en paléographie pas trop ancienne ... ( 250 ans environ) .

                                Adieu Montesquieu, Diderot, Rameau ..... bonjour johny,


                              • foufouille foufouille 30 août 2018 13:56
                                c’est simple mon petit. tu te casse dans pays libéral comme la corée du sud et tu rembourses tout que la france t’a payé, tu renonces aussi à ta nationalité française.
                                tu pourras ainsi crever en travaillant comme le veut ta religion libérale.


                                • titi 30 août 2018 16:08

                                  @foufouille


                                  Ca vaut pour vous aussi.

                                  Vous vous cassez en Corée du Nord « le paradis socialiste », et vous remboursez tout ce que les Français vous ont payés.

                                  Car la France ne paye rien à personne. Ce sont les Français, du moins ceux qui sont imposables qui paient.

                                • foufouille foufouille 30 août 2018 18:15

                                  @titi

                                  non tout le monde cotise ou presque. ce sont tes assurances qui ne payent presque rien aux sans dents au minimum. si tu es pas content tu rouvres Auschwitz ou tu rends obligatoire l’euthanazie des sales invalides.
                                  l’auteur est un ancien immigré mais le pire car certains qui se sont fait soigner gratuitement refusent de cotiser ensuite.

                                • manech42 manech42 31 août 2018 00:54

                                  @foufouille

                                  Mais non, la religion libérale c’est de faire crever les autres au travail !


                                • baldis30 31 août 2018 11:11

                                  @foufouille
                                  bonjour,

                                   Il confond l’Identité de la France avec la carte d’identité mentionnant la religion ... !

                                  Pour un étudiant en Histoire .... Il a oublié que ce ne sont pas les romains qui inventèrent le tonneau mais les Gaulois !


                                • troletbuse troletbuse 30 août 2018 13:59
                                  Réforme : Mot galvaudé par la crasse politicarde et la merdiacratie qui dans leurs gueules,veut dire : abaissement du niveau de vie et programme vers l’esclavagisme à leurs profit.
                                  Pour mieux comprendre, je joins un dessin qui est l’image de la réforme
                                  Attention ceux qui sont passés par les Jésuites et Rothchild peuvent y trouver un grand plaisir

                                  • generation désenchantée 30 août 2018 14:10

                                    @troletbuse
                                    c’est bizarre je pensais que Macron était plutôt BDSM

                                    https://www.youtube.com/watch?v=EDzUIOd6dIY


                                  • JL JL 30 août 2018 14:13
                                    Ce n’est pas le peuple qui est réfractaire aux réformes : Macron n’a pas le droit de dire ça à ceux qui supportent depuis trop longtemps sans broncher le TINA sous le joug de l’UE néolibérale.
                                     
                                    Ce sont les élites, très bien incarnées dans le film « Le Guépard », rappelez vous : « Il faut que tout change, afin que rien ne change ». Rien de nouveau sous le soleil. Mais changement et réforme, sont des mots valise.
                                     
                                    « Mahatma Gandhi : Que pensez vous de la civilisation occidentale ? Je penses que ce serait une bonne chose ».
                                     
                                    « L’ennemi des classes populaires est le surmoi des élites de gauche » (Daniel Cohen sur France Inter ce matin, citant je ne sais plus qui, à écouter là)

                                    • JL JL 30 août 2018 14:15

                                      @JL

                                       
                                       En fait, Macron voulait dire que les Gaulois, sont réfractaires à l’appauvrissement et la spoliation des Français et l’accueil des envahisseurs.
                                       
                                       C’est un pince sans rire.

                                    • baldis30 31 août 2018 11:15

                                      @JL

                                      bonjour,
                                      excellente référence au guépard ! En peu de mots une explication claire ... mais pas accessible aux historiens semble-t-il


                                    • Taverne Taverne 30 août 2018 14:25

                                      « Ah ce qu’ils peuvent être réfractaires ces Gaulois ! Tant d’obstination à refuser de se laisser écraser sous mon pied conquérant ! »

                                      (César, Histoire des Gaules)


                                      • baldis30 31 août 2018 11:20

                                        @Taverne
                                        bonjour,

                                        certes , certes mais la référence à César me fait penser immédiatement à celui qui actuellement se prend pour César - ou l’un de ses dieux -n’a pas l’étoffe pour incarner un patron de bistrot . Raimu avait du génie, et seul son César restera dans l’Histoire ! On n’imite pas Raimu lorsqu’on n’en a pas une once du génie !


                                      • Taverne Taverne 31 août 2018 11:40

                                        @baldis30

                                        Le génie de Raimu était si grand qu’il était capable de créer un « quatrième tiers ».


                                      • baldis30 1er septembre 2018 20:23

                                        @Taverne
                                        bonsoir,

                                        En ce qui concerne Macron, le quatrième tiers il est capable de le créer ...

                                        et il a un nom : tiers provisionnel


                                      • Passante Passante 30 août 2018 15:28
                                        oui, enfin vous noterez que le seul moment où Ulysse gouverne
                                        c’est un bain de sang..
                                        pour le reste, cette télé couleur dangereuse pour la santé,
                                        selon un Français sur deux, c’est l’essentiel !

                                        il y aussi cet idiot qui s’imagine se tenir à la proue du navire France
                                        en avant de tous ces retardés !..
                                        mais dès que tu enlèves les lunettes :
                                        il est l’ancre du Capital, solidement plantée au fond.

                                        • Loatse Loatse 30 août 2018 15:47

                                          Enorme ! Notre président nous compare aux danois,..... à qui il assène tout de goths : « les vrais danois n’existent pas ! » et, ce après les avoir réduit à un « peuple luthérien »


                                          soit tout et son inverse en mode des flatteries et des vacheries. Nous mettre en compétition, soit nous diviser in fine, en mettant (pour bien enfoncer le clou), en avant la Réforme.. une vacherie de plus visant l’attachement de nos compatriotes au catholicisme ? on dirait bien 


                                          Un petit burnes août... ?


                                          ps : à propos de Réforme et donc d’exemple d’aptitude au changement, l’histoire de Michel Servet vaut son pesant de cacahuètes..










                                          • Dudule 30 août 2018 16:07
                                            Je suis pour les réformes.

                                            Par exemple, pour qu’on organise la société pour qu’on puisse travailler 35h par semaine avec 8 semaines de congés payées et la retraite à 55 ans. Histoire que tout le monde profite des gains de productivité qui nous sont passés sous le nez depuis plus de 30 ans que la Secte de la Main Invisible gouverne.

                                            De toutes façons se sont des réformes indispensables : il faut sortir du libre échange et de la concurrence n’importe comment pour arriver à faire la transition énergétique. Le temps libre ne pollue pas et est un excellent moyen d’augmenter le bien être en arrêtant de produire et consommer des gadgets inutiles n’importe comment. Sans quoi, on va tous avoir de gros problèmes de toutes façons...

                                            Enfin, les libéraux sont quand même de drôles de gens. Toute leur idéologie a été mise au pouvoir par la « révolution conservatrice » des année 80, et ils se disent progressistes ! C’est vraiment comme si les monarchistes sous la Restauration se présentaient comme l’incarnation du progrès en traitant les républicains de ringards ! C’est sacrément gonflé ! Il y a même des escrocs qui se disent libéraux de gauche, et des gens pour les croire !

                                            Après plus de 30 ans de libéralisme et de « révolution conservatrice », après tout ce que ces bandits de grands chemins nous ont volé, il n’y a plus que deux catégories de libéraux : les crapules et les crétins. Il y a une dizaine d’années, il restait encore quelques naïfs, mais plus aujourd’hui. Je crois que notre Président appartient aux deux catégories.

                                            Pour en revenir aux propos du Prez, il me semble y discerner aussi l’inconscient vichyste de la haute administration. Ces gens auraient tellement aimer naitre Allemand ou Scandinave plutôt que Français, n’est ce pas ? Pour ces gens là, la France, c’est de la merde et les Français des dégénérés pas assez grands et blonds. Vendre nos fleurons industriels et notre industrie d’armement aux Allemands (et parfois aux Américains) est tout à fait naturel pour eux, on a eu plein d’occasions de le constater.

                                            • Dudule 30 août 2018 16:17

                                              Pardon, je voulait écrire « 32 heures par semaine », bien sûr. Et encore, c’est vraiment une concession, ça me semble beaucoup si on met en rapport les productions nécessaires pour que chacun puisse vivre confortablement, et la productivité énorme de nos sociétés...


                                            • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 30 août 2018 16:34

                                              @Dudule
                                              Quand je lis ça, je me dis que le joug romain (ou le knout cosaque) manque cruellement à ce pays. 


                                              Allons plus loin dans l’absurde cher Dudule : supprimons le travail et remunerons les gens à se.gratter les coucougnettes. Créons même des primes pour ceux qui se lèvent après 13 heures.

                                            • Xenozoid Xenozoid 30 août 2018 16:36
                                              @Nicolas Kirkitadze
                                              on peut aussi parlé des partis de la liberté,si chere aux libéraux....

                                            • generation désenchantée 30 août 2018 16:51

                                              @Nicolas Kirkitadze
                                              un liberal qui regrette l’esclavagisme et le système féodal , tu est sûr que tu en est vraiment un

                                              si l’esclavage et le système féodal était encore en place , tu serait le premier a te plaindre parce tu serait probablement un esclave ou un serf


                                            • Buzzcocks 30 août 2018 16:53

                                              @Nicolas Kirkitadze
                                              7 ans que je suis dans ma boite de consulting actuelle, strictement toujours placé en clientèle, et je sais que je suis apprécié par ces mêmes clients..... en 7 ans, mon salaire a progressé de 500 euros brut annuel. Autant dire qu’avec l’inflation, je perds tous les ans du pouvoir d’achat.

                                              Je ne me plains pas, j’ai des économies.... que je place.... et là, ça explose de partout. En bourses, où j’ai 30 000 balles de placées, j’ai des rendements à 20% ces deux dernières années.

                                              Donc vous avez vu juste, je gagne plus d’argent en me grattant les coucougnettes qu’en bossant. Bon, je n’ai pas les coucougnettes assez grosses pour tout mettre en bourses et ne vivre que de ça. Donc bien obligé de continuer à aller à mon boulot de con.... Mais si j’avais placé l’intégrale de mes économies en bourses, je gagnerais bien plus qu’en bossant.

                                              Visiblement, on a le même boulot, puisqu’on peut glander ici en journée.... qui vous paie pour surfer ici de 14 h à 17h ? Alors, on se gratte les coucougnettes aussi monsieur Nicolas ? 


                                            • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 30 août 2018 18:30

                                              @Buzzcocks
                                              J’ai juste un peu de temps libre pour écrire (bénévolement) des articles et répondre aux commentaires.  :)


                                              Je comprends parfaitement votre situation et je tiens juste à dire que je n’ai moi-même rien d’un nanti : je suis d’une famille immigrée et j’habite dans un quartier populaire. Mais seulement, voilà : je ne veux pas appartenir au milieu lumpenprolétarien et souhaite m’en extraire. C’est pour cela que j’étudie et que j’aspire à un monde où les jeunes pourront innover et créer au lieu de fumer des joints comme plusieurs jeunes en ce moment même en bas de chez moi. Seulement, ils ne sont pas fautifs : la société les a persuadé que l’argent c’est pour les autres (les puissants) et qu’eux ne sont là que pour vivoter et vivre de subsides gouvernementales : et puis, pourquoi iraient-ils se casser le c*l à innover et à créer alors que l’Etat va leur prendre plus de la moitié de leurs revenus ? Pourquoi s’investir quand cet investissement ne sera pas couronné de succès ? J’ai moi-même longtemps pensé comme cela avant de découvrir la pensée libérale.

                                              Je ne méprise pas le peuple, contrairement à ce que vous semblez sous-entendre. J’en suis, moi, du peuple ! Seulement, je n’ai aucune envie de perdurer dans ce marécage grouillant qu’on nomme « classe populaire » et mets tout en oeuvre pour m’en extirper... Est-ce un crime ? Est-ce si mal de vouloir échapper à son déterminisme social ? Dois-je moi aussi abandonner toute ambition et devenir un petit fonctionnaire au regard éteint qui devra attendre d’avoir 55 ans pour avoir un revenu confortable ? N’est-ce pas mon droit en tant que jeune de vouloir faire bouger les choses et de ne pas perdurer dans un schéma construit pour et par les anciennes générations ? Je ne veux pas de votre monde routinier et hiérarchisé où l’on est rémunéré à l’ancienneté et où le mérite personnel ne compte pas. Comme je l’avais dit, dans un précédent article, ce qui m’a motivé à quitter les rangs du nationalisme, c’est avant tout leur racisme et leur passéisme, mais c’est aussi leur rejet de l’innovation et leur attachement à l’ordre établi. On a vu ce que ça a donné avec Salazar et Franco. Le programme économique de l’extrême-droite, basé sur la préférence nationale et la sécurité de l’emploi est attractif pour ceux qui ne veulent rien innover mais très handicapant pour les créateurs et les esprits ouverts.

                                              Le libéralisme fait peur parce qu’il est plus ardu et oblige chacun à rester au top sans avoir le loisir de se reposer sur ses lauriers et se dire que rien ne peut nous arriver. C’est certes plus stressant qu’une vie de fonctionnaire de bureau, mais c’est plus conforme à la nature humaine qui est plastique et non figée. Imaginons que vous soyez patron et que je travaille pour vous, et qu’un jour un type plus jeune, plus diplômé et plus habile que moi se présente à vous avec une nouvelle approche du travail dont le bénéfice est dix fois meilleur que mon approche... Ne serait-ce pas votre droit absolu de me remplacer par ce nouvel employé ? Je trouverais sans doute triste d’être viré mais n’aurais-je pas une part de responsabilité ? A moi de rester au top et de me renouveler si je ne veux pas que l’on me dame le pion. Ah oui, il est bien plus confortable d’être fonctionnaire et d’attendre de gravir les échelons administratifs selon l’ancienneté et sans rien renouveler de son approche... Car pourquoi se renouveler vu qu’on a la fameuse sécurité de l’emploi ?

                                              Certains diront que je promeus la loi de la jungle et le chacun pour soi. Je pense plutôt que c’est une forme de méritocratie. L’ancienneté est une hérésie, tout comme la préférence nationale. Selon leur logique, il faudrait préférer un Français de 55 ans avec un simple bac à un Ougandais de 30 ans titulaire d’un doctorat... Non, désolé, mais non. Le Français n’est pas plus légitime que l’Ougandais sous prétexte qu’il est né ici. A ce moment là, on pourrait aussi réserver certains postes aux nobles et arguer qu’ils le méritent du fait de leur ascendance aristocratique. Je ne suis nullement d’accord avec une telle logique. Pour moi, la légitimité vient uniquement du mérite personnel, sans considération d’âge, de sexe, de couleur ou de religion.

                                            • pemile pemile 30 août 2018 19:12

                                              @Nicolas Kirkitadze "je n’ai aucune envie de perdurer dans ce marécage grouillant qu’on nomme « classe populaire » et mets tout en oeuvre pour m’en extirper"

                                              Vive la solitude et la sécheresse de l’élite ? smiley


                                            • foufouille foufouille 30 août 2018 19:41

                                              @Nicolas Kirkitadze

                                              comme tu n’as pas choisi la bonne filière scolaire, il te reste l’option de faire gigolo et de te taper des vieilles.
                                              tu fais de la muscu ?


                                            • Yanleroc Yanleroc 30 août 2018 20:03

                                              @foufouille, t’ es dur Fouille !

                                              Mais c’ est vrai qu’ il est jeune jeune, jeune, jeune, l’ auteur, salut !

                                            • foufouille foufouille 30 août 2018 21:11

                                              @Yanleroc

                                              en plus, il sort pas souvent de chez lui, admire l’escroc tapie et pense que la famille dati est compétente par magie pour devenir cadre sup chez edf.


                                            • osiris 30 août 2018 21:41

                                              @Nicolas Kirkitadze

                                               Vous êtes un individualiste absolu ,vous niez ou déniez la dimension populienne (de peuple) de l’humain .

                                              L’homme n’est pas seulement un être individuel ,un atome isolé dans la société humaine , mais aussi un être social qui fait partie d’un peuple dont il a les mêmes caractères donnant un génie propre  afin de construire et développer une culture spécifique parmi d’autres cultures spécifiques différente s des autres peuples différents avec leur caractères propres et leur génie propre ,.concourant toutes à la richesse de l’humanité toute entière ;

                                              Car les individus isolés les uns des autres qui ne font pas peuple avec des caractères communs ,corps et âmes, et des valeurs communes fondamentales ,ne peuvent produire ou créer ni développer une culture mais aussi une puissance suffisante pour se défendre et protéger son patrimoine culturel et génétique ou tout simplement sa survie ,seul les peuples peuvent créer une culture et une puissance suffisante pour se protéger et faire croitre sa culture et défendre son intégrité aussi bien physique que morale ,son esthétique et son éthique .Plus encore la culture populienne ou la culture d’un peuple spécifique permet l’épanouissement ,la joie ou le bonheur même des individus qui composent ce peuple .

                                               L’existence de la diversité des peuples et des cultures spécifiques dans le monde vivant dans des territoires séparés par des frontières en des nations spécifiques n’empêchent nullement l’échange et la collaboration entre le s peuples et les cultures ni même aux métissages des peuples et des cultures 

                                              Mais le métissage ce n’est pas le mélange .

                                              Le mélange des peuples en un magma composé d’individus isolés sans valeurs communes et sans solidarité et sans liens pour faire un peuple uni dans une hiérarchie rationnelle de compétence s conduit à l’affaiblissement et l’abaissement des peuples et des individus qui compose ce mélange gris et informe quand en plus ils pourraient s’opposer en contradictions et en rivalités par des forces égotiques ethnocentriques diverses ,et les qualités spécifiques des uns et des autres disparaissent ou s’annihilent ,au contraire du métissage authentique qui doit permettre le maintien des caractères et les qualités intrinsèques de chacun des individus et des peuple tout en les améliorant . 

                                              or le pourcentage scientifique pour un métissage réussi est de un allogène pour mille indigènes, sinon il ya création de phénomènes communautaristes ,des communautés opposés d’intérêts qui se font la guerre 


                                            • foufouille foufouille 30 août 2018 21:54

                                              @osiris

                                              si je suis pas encore grabataire quand son de merde libéral arrivera, il peut effectivement peur car au lieu de crever, j’achèterais ce qu’il faut pour devenir terreur-iste. en plus, je suis bon en chime et électronique .............
                                              si je suis grabataire, je pourrais toujours conseiller.


                                            • generation désenchantée 30 août 2018 22:13

                                              @Nicolas Kirkitadze
                                              tu ne prend que la fonction publique pour toi , elle est l’ ennemi

                                              mais tu va a l’ hôpital quand tu as un problème de santé , sais tu combien coûte une journée de soins intensif ? 
                                              tu ne pourrait pas la payer si il n’y avait pas la sécurité sociale et les mutuelles

                                               tu utilise des routes , pour te déplacer , des aéroports quand tu voyage ou des trains , c’est l’ état qui les a financer , toutes ces infrastructures c’est des impôts qui les ont financer

                                              tu est content qu’il y est des forces de l’ordre , une justice , des autorités , des secours

                                              tu pense que le monde que tu expose serait plus juste ?

                                              qui s’ occuperait de ces infrastructures , que tu utilise tout les jours , ces services publiques aussi
                                              moins de services publique signifie aussi moins de sécurité , force de l’ordre , pompiers , hôpitaux

                                              au fait bienvenu dans le monde que tu espère , tu pense que tu va rester a ton poste longtemps  ? si tu doit toujours redouter de perdre chaque jours de le perdre , rien que le burn-out et le stress de l’ avenir , et que tu perde ton poste et ta raison de vivre va te faire regretter l’ ancien monde

                                              c’est pour cela , que je t’ ai dit « c’est quoi ta position sur la sécurité , le droit de posséder des armes ? »

                                              parce que le modèle que tu espère est un système qui va augmenter les tensions et les inégalités , la criminalité violente puisque les rejetés du monde que tu espère n’auront qu’une voie pour s’ en sortir la criminalité surtout violente pour subvenir a leurs besoins vitaux

                                              un petit conseil , même les survivalistes sont devenus solidaire et s’ entraident , déjà rien que pour espérer faire du troc durant la « crise »

                                              http://www.guide-de-survie.com/survie-regle-des-3/


                                            • baldis30 31 août 2018 11:24

                                              @Nicolas Kirkitadze
                                              « Quand je lis ça, je me dis que le joug romain (ou le knout cosaque) manque cruellement à ce pays.  »

                                               Il y a effectivement quelque chose à changer dans la formation des futurs historiens .... Braudel, Le Roy Ladurie, Febvre..... au secours.... les sciences sociales sont devenues asociales !


                                            • Ouam Ouam 2 septembre 2018 08:45

                                              @Nicolas Kirkitadze

                                              "Allons plus loin dans l’absurde cher Dudule : supprimons le travail et remunerons les gens à se.gratter les coucougnettes. Créons même des primes pour ceux qui se lèvent après 13 heures.."

                                              rhala c’est sur que les livres (ou les conférences) sur les inventeurs.....
                                              C’est pas toi qui en aura usé les pages à le lire...

                                              Si tu à 5mn dans ta vie hyper surbookée regarde comment ce qui t’a permis de rester en vie (cad la pelicine) a étée découverte...et par quel genre de type...

                                              cad avec des types qui se grattaient les coucouniettes, partaient en vacances et ou se levaient apres 13 heures...
                                              bref que des tire au cul.. enfin d’apres toi...

                                              si tu a d’autre 5mn regarde le parcours scolaire de Einstein....

                                              De toute manière plus tard tu n’aura plus le choix,
                                              car les robots seronts (futur ici) supérieur à nous sur tous les plans...

                                              Enfin pour toi (c’est au présent ici) ....déja fait pour l’IA smiley



                                            • leypanou 30 août 2018 16:27
                                              La fascisation des Insoumis est également un fait remarquable : lisez çà pour se rendre compte de l’absurdité de cette affirmation, même si un insoumis (capobianco par exemple) est mieux placé que moi pour défendre leur ligne politique.

                                              Si vous y rajoutez la minute de silence pour les migrants morts en Méditerranée, vous avez tout gagné.

                                              • Morologue 30 août 2018 16:57

                                                Cet article est une fake news. On ne peut pas raisonnablement sortir autant de fallaces sur les Gaulois, à l’heure où la recherche établit leur valeur.


                                                • jalin 30 août 2018 18:41

                                                  « Outre la bêtise de ce tweet (les Gaulois n’ont rien inventé : ils n’ont fait que copier et adapter les pratiques des Celtibères et des Germains, ainsi que des Britto-Celtes qui étaient autrement plus civilisés) »


                                                  « Pour autant, ils aiment l’innovation. On le voit à travers toutes leurs inventions. Ils n’ont jamais hésité à revoir leur armement, sans arrêt, avec des cycles extrêmement courts. Les modifications sur les épées et les harnachements se faisaient tous les vingt ou trente ans !

                                                  Dans le domaine technique, ce sont donc plutôt des inventeurs ? 

                                                  Bien sûr ! Ils ont inventé le tonneau, mais aussi une forme de charrue, une moissonneuse, des vêtements... Ils ont en quelque sorte créé la mode ! Ils étaient très attentifs à leur corps, à leur habillement, et avaient une créativité très importante dans ce domaine. »

                                                  https://www.lesinrocks.com/2018/08/30/actualite/gaulois-refractaires-au-changement-macron-tout-faux-repond-un-historien-111119418/


                                                  • baldis30 31 août 2018 11:36

                                                    @jalin
                                                    bonjour,

                                                    dans les propos de l’article ,on peut aussi ajouter que les romains n’ont strictement rien inventé !

                                                    Par exemple la politique de l’eau ... elle était en place au Moyen-Orient bien avant Jésus-Christ, et même bien avant Nabuchodonosor ( c’est évident : Le roi n’a bu qu’eau d’Onosor ) : les récents travaux sur la période pré-islamiste dans l’un des rares pays qui les autorise et encourage a montré l’ancienneté de la politique de l’eau avec canaux, barrages, ... les romains ont copié... comme ils ont copié le tonneau gaulois alors que leurs amphores envoyaient surement leurs bateaux par le fond !

                                                    Enfin, last but not least, c’est tout de même ce con de César qui a foutu le feu à la bibliothèque d’Alexandrie au détriment du progrès ..... et là je pense aux travaux d’un des plus illustres ingénieurs, inventeur de la turbine à vapeur : HERON D’ALEXANDRIE. Ils en ont fait quoi les romains d’ARCHIMEDE et de quelques autres ... ?


                                                  • Xenozoid Xenozoid 30 août 2018 19:11

                                                    Le libéralisme fait peur parce qu’il est plus ardu et oblige chacun à rester au top sans avoir le loisir de se reposer sur ses lauriers et se dire que rien ne peut nous arriver


                                                    c’est une vérité ?

                                                    • foufouille foufouille 30 août 2018 19:39

                                                      @Xenozoid

                                                      il confond juste la théorie et la pratique. dans 20 ans si il réussit, il sra une ordure comme les autres france d’en haut.


                                                    • Yanleroc Yanleroc 30 août 2018 20:07

                                                      @Xenozoid

                                                       C’ est gentil comme formule et on peut remplacer Libéralisme par tous les ismes qu’ on voudra !

                                                    • baldis30 31 août 2018 11:38

                                                      @foufouille
                                                      bonjour

                                                      « les autres france d’en haut. »

                                                       Ils sont descendus bien bas « les france d’en haut. »..... En confondant hauteur et grandeur !


                                                    • Tom France Tom France 30 août 2018 19:23

                                                      Les seules et véritables changements qui seront bénéfiques pour ce pays, sont la récupération de notre pouvoir de battre monnaie, le contrôle de notre armée, de nos institutions et nos frontières ! Et pour cela, un FREXIT de ces projets mortifères que sont l’ue/l’euro et l’otan est plus que nécessaire, sans parler d’une nécessité pour les nations d’échapper au réseau SWIFT et de retourner aux standards des métaux précieux.


                                                      • baldis30 31 août 2018 11:40

                                                        @Tom France
                                                        bonjour,

                                                        oulalalalalala ... du gaullisme dur et pur ....

                                                         mais ce n’est pas à la portée intellectuelle de l’étudiant en Histoire


                                                      • Et hop ! Et hop ! 1er septembre 2018 12:21

                                                        @Tom France : 


                                                         Vous avez tout-à-fait raison, mais Macron est réfrataires au changement qui n’est pas dans le sens des intérêts financiers des banquiers et des actionnaires des sociétés multinationales

                                                      • Ouam Ouam 2 septembre 2018 08:51

                                                        @Tom France

                                                        Voila une liste de changements auquel j’adheres à fond !

                                                        Donc, a bien y réfléchir, nous ne sommes pas contre le changement...

                                                        Nous sommes hermétiques auxs changements : Merdeuxs, hazardeuxs et surtout...foireuxs..

                                                        C’est différent smiley



                                                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 août 2018 19:50

                                                        «  »Cependant, si le Français est réfractaire, ce n’est pas tant par idéologie que par habitude. Contrairement au Russe ou à l’Anglais, son conservatisme n’est pas politique mais simplement le fruit d’une confortable routine et de la peur qu’inspire la nouveauté. Le Français n’est pas un révolutionnaire par nature, pas plus qu’il n’est réactionnaire : c’est un homme d’habitude.«  »


                                                        Voilà qui conforte admirablement mes conclusions ! Le peuple français a été victime d’une contre-révolution terroriste à la fin du XVIIIe siècle et depuis il est devenu plus que docile, plus qu’obéissant et même qu’il avait toujours cherché à plaire et à servir un « Empereur »... De Napoléone à Missieu Macron en passant par le gigantesque Di Goule !

                                                        « 1789 » a été l’oeuvre d’une « élite », d’une « classe sociale », des « parlementaires » qui gravitaient autour du « Palais royal » mais n’avaient pas assez de privilèges. C’est cette classe sociale, cette élite et ces « parlementaire du Jeu de Paumes » qui ont remplacé la Noblesse moyenâgeuse par une autre Noblesse administrative et sociale, c’est-à-dire une « Noblesse démocratique et populaire » ! 

                                                        Une Noblesse démocratique et populaire qui a réussi à asseoir solidement le « Leur démocratique », cette « chose » qui enivre aujourd’hui les populaces corrompues et terrorisées !!! 

                                                        Non, c’est très clair, les Français sont incapables de changement !

                                                        • Yanleroc Yanleroc 30 août 2018 20:08

                                                          @Mohammed MADJOUR,

                                                          reçu !


                                                        • baldis30 31 août 2018 11:42

                                                          @Mohammed MADJOUR

                                                          « Non, c’est très clair, les Français sont incapables de changement ! »

                                                          TANT MIEUX !

                                                          Cela montre leur lucidité et qu’ils ont compris comment sombra la République de Weimar !


                                                        • Ouam Ouam 2 septembre 2018 08:56
                                                          @Mohammed MADJOUR

                                                          Ne parie pas trop sur ce coup la !

                                                          Enfin je n’irai pas jusque la , on est plus il y a 250 ans....

                                                          meme si c’est fort probable....
                                                          regarde le brexit, ou trump ou etc...

                                                        • Le421 Le421 30 août 2018 21:11
                                                          Bravo !!
                                                          Vous êtes d’une perspicacité étonnante.
                                                          L’extrême gauche, donc, LFI, LO ou NPA étant des nébuleuses inexistantes à vos yeux embués, et l’extrême droite, donc le FN, pardon, le RN (les dettes et embrouilles ont suivi !!), ont exactement la même vision politique, le même discours et les mêmes objectifs.
                                                          J’ai aussi pour vous une histoire de marmotte qui plie le chocolat dans le papier alu, si vous voulez...

                                                          ’seriez pas un copain à Benjamin Grivois, par hasard...
                                                          Mêmes constats débiles à deux balles et simplicité de discours...
                                                          Ça ressemble...  smiley


                                                          • Matlemat Matlemat 30 août 2018 23:29

                                                             C’est vrai que les travailleurs polonais ou lituaniens se plaignent beaucoup moins que les français.


                                                            • baldis30 31 août 2018 11:44

                                                              @Matlemat
                                                              bonjour,

                                                              de toutes façons ils ne parlent pas le français donc s’ils râlent c’est dans leur coin ! smiley


                                                            • molloy molloy 31 août 2018 00:40

                                                              Les réformes de macron sont comme celles de ses prédécesseurs : toujours en direction du moins-disant et toujours en faveur de la pseudo-élite arrogante et parasitaire. 


                                                              En tant que Gaulois de base, je suis donc absolument réfractaire à toute ces saloperies que nos chers dirigeants nous font avaler. N’y voyez là qu’un pur réflexe d’autodéfense.





                                                              • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 31 août 2018 08:12
                                                                Etre contre le mariage des pd c’est être réfractaire ?
                                                                Etre contre le matraquage fiscal de la classe moyenne c’est être réfractaire ?
                                                                Etre contre l’invasion araboafricaine c’est être réfractaire ?
                                                                etc..etc...
                                                                Vous pouvez toujours arguer que dans 20 ou 30 ans on acceptera les pratiques « pédagogiques » de sodomie dès l"école primaire, pourquoi pas !

                                                                • Clouzit 31 août 2018 08:31

                                                                  Mais tous..qui critiqué...les gaulois...on ne vous retient Paras.. allez en saxonne.. en Mauritanie...en helvetie...le monde vous attends....nous sommes heureux comme ça avec notre fonction publique actuelle avec notre sécurité sociale avec notre éducation...on n a pas mois de frontières pour les départs.. .mais je pense que notre éducation nationale n est pas si mauvaise car à l internationale on s en sort pas trop mal


                                                                  • baldis30 31 août 2018 11:46

                                                                    @Clouzit
                                                                    bonjour,

                                                                    certes ... mais à la lecture de l’article avouez qu’il y a un problème avec l’enseignement de l’Histoire !  smiley


                                                                  • Clouzit 31 août 2018 14:33

                                                                    @baldis30
                                                                    avec toutes les matieres ... on a plus l education d’avant oui je suis un vieux f’ onctionnairemais il n’y a plus de profs donc on fait des programmes de plus en plus légés ...ahque si on va refaire des dictées..et c’est vrais que l’histoire n’est plus de France ....donc les celtes...le gogolois...connais plus on ne sait pas qu’ils faisaient u commerce avec les romains qu’ils ont inventé plein de choses et qu’on continue mais tout nous est acheté par les autres peuples car par contre pas trops capable de préserver nos invention..savoir faire...etc


                                                                  • Passante Passante 31 août 2018 08:33
                                                                    il raconte désormais la fracture entre la France et lui
                                                                    re-fracture...

                                                                    -donc benalla fut la fracture 1
                                                                    -et hulot la fracture 2

                                                                    c’est clair qu’il fera pas de vieux os dans les parages.

                                                                    • Père plexe 13 Père plexe 13 31 août 2018 09:02

                                                                      j’ai arrêté au moment où l’auteur prétend que les gaulois n’ont rien inventé ; et le cerclage des tonneaux hein ? je ne lis pas plus avant cette saloperie de propagande mondialiste  smiley


                                                                      • Clouzit 31 août 2018 09:29

                                                                        Et oui on comprend rien on est la nageant dans notre bien être malgré tout..mais les gaulois bizarrement sont envahis par tout ces peuples supérieures...ohhhhh




                                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 2018 10:31

                                                                              Il y a eu Vercingetorix mais il y a eu aussi Ambiorix, smiley


                                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 2018 10:39

                                                                              Tiens hier, j’ai vu un débat au 28’ sur ARTE qui m’a fait sourire ou alors je n’ai pas tout compris et vous pourrez peut-être m’informer

                                                                              « Faut-il vraiment prélever l’impôt à la source ? »Flottement au sommet de l’État : faut-il vraiment prélever l’impôt à la source ?
                                                                              Après avoir été reporté d’un an, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu prendra finalement effet en janvier 2019. Chantier de longue haleine, cette mesure a pour but de simplifier la vie des contribuables. La réforme consiste à prélever directement l’impôt sur le salaire du contribuable sur les revenus de la même année. Les critiques sur cette nouvelle mise en place ne manquent pas. Éric Woerth, président de la commission des finances de l’Assemblée, a signé une tribune sur LeFigaro.fr, dans laquelle il s’inquiète entre autres, du changement du rôle de l’entreprise qui devient « un agent du fisc ». Alors le prélèvement à la source, c’est mieux ?

                                                                              En Belgique, le prélèvement de taxe à la source existe depuis toujours.
                                                                              C’est comme une avance. En mai arrive la feuille d’impôt à remplir sur l’année fiscale précédente. Ensuite, à la fin de l’année vient l’extrait de rôle qui oblige à suppléer ou à donne un remboursement.

                                                                              Pas trouver de problème pour ça.
                                                                              Vous avez dit réfractaire... smiley

                                                                              • Djam Djam 31 août 2018 10:56
                                                                                @ N. Kirkitadze

                                                                                Voilà un article qui reflète exactement le genre de pensée qui circule depuis des lustres dans les couloirs poussiéreux (parce que là, oui, il y a bien de la vieille poussière !) de l’Elysée et de ses institutions ripoublicaines !

                                                                                La description des qualités (!) que vous faites sur les peuples voisins font pouffer de rire, cher Nicolas Vous faites comme le petit Macron, croyant y aller sur les pointes raffinées de vos petits chaussons vous faites in fine à la truelle accouchant d’une caricature vraiment grossière sur les français-gaulois.

                                                                                Les français ne sont pas plus réfractaires aux « réformes » qu’ailleurs, ce sont les médias qui passent leur temps - exactement comme vous le faites - à parler des autres peuples comme étant des modèles de tolérance, d’acceptation, de soutien indéfectible au tout et n’importe quoi. La réalité sur le terrain est tout autre, et il y a en vérité peu de peuple (de l’Italie à l’Espagne, de l’Angleterre à l’Allemagne....) qui encaisse sans râler ni manifester les dévastations sociales partout présentées en mantra nommé « réformes ».

                                                                                Cela ne date pas d’hier. L’histoire de France est en effet remplie de ces « élus » auto proclamés « lumières » (oui, oui, ça osent tout !) qui entendent expliquer au peuple pourquoi il (le peuple) doit de gré ou de force réduire son train de vie, lequel bien entendu, tout le monde l’aura noté, est fastueux, privilégié et plein d’avantages inouïs.

                                                                                L’entourloupe de toutes ces gouvernances, qui ont abandonné depuis longtemps le gouvernail pour n’être pilotés en arrière plan que par des technocrates non élus (cette pustule qu’est l’Europe bruxelloise) consiste à culpabiliser en boucle tout peuple qui regimbe contre ses diktats dont l’objectif est uniquement d’aligner tout le monde sur le droit privé (anglo-américain) et de pulvériser ce qui marchait très bien depuis des siècles : les nations. Les communautés ethniques chéries contre l’unification d’un peuple autour d’une histoire complexe mais solide et forte.

                                                                                Ah mais c’est que vous ne lésinez pas non plus sur votre fascination pour ces fameuses Lumières qui auraient, dites-vous, lutter contre l’obscurantisme en France ! Je vous suggère de lire des ouvrages un peu plus sérieux historiquement parlant sur ces Lumières pleines de « Raison »... Plus intolérant et méprisant que Voltaire on ne trouve pas... plus haineux que ces auto-proclamés esprits de raison, on ne trouve pas non plus. Des types bouffis d’eux-mêmes, fascinés en effet par le « modèle anglais » (la pire pensée politique basée sur un « pragmatisme » odieux et destructeur) et qui n’hésitèrent pas à faire massacrer un peuple entier (les vendéens... entre autres exactions sanglantes) parce qu’ils refusaient, à juste titre, de renier leur religion.

                                                                                Quant à ceux qui ont rejeté l’Euro, cette monnaie mortifère et parfaitement dévastatrice pour l’économie réelle et sérieuse, vous omettez de préciser que ceux-là, qui ont retourné leur veste, l’ont fait par... « pragmatisme » carriériste politique et non par illumination subite sur un « miracle » de monnaie unique. Quant à Asselineau, ce n’est pas demain que vous verrez cet homme retourner sa veste sur ce sujet qu’il maîtrise comme aucun autre. L’Histoire véritable est toujours lente... cet homme finira par faire poids et le Brexit démontre sans ambiguïté aucune que les terreurs orchestrées par les mafieux du « monde ouvert » sont bidons.

                                                                                Quant au peuple gaulois. Ce que vous en dites est un raccourci historique et culturel repris dans les ouvrages autorisés. Pour porter au pinacle un peuple agressif, violent et impérialiste : la Rome césarienne, il fallait en effet faire passer tous les résistants pour des sauvages, abrutis uniquement imitateurs des « grands peuples du nord ». On ne change pas un truc qui marche, voyez comme l’on diabolise tout ce qui n’adhère pas à cette religion mortelle qu’est le mondialisme, l’économie sans entrave, la laïcité devenue elle-même une secte insupportable d’intolérance.

                                                                                Les français et tous les autres peuples européens, qui résistent aux délires ultralibéraux du socialisme dévoyé et pervers, ont parfaitement raison de rejeter ce qu’ils nomment habilement réformes. C’est le mot, le sésame sémantique, la lettre de cachet, le laisser-passer des destructeurs étatiques pour imposer tout ce qui permet de faire suer toujours plus le pecus vulgum... gaulois (!) afin d’engraisser toujours plus le magouilleur « haut fonctionnaire » et le financier privé en col mao sur-mesure.

                                                                                Macron est le petit dernier de cette engeance agressive envers les peuples... réfractaires. Qu’ils se réforment déjà eux-mêmes dans leur mental pervers avant de faire des leçons imbéciles aux peuples. Que restera-t-il de ces petits messieurs quand l’histoire sera passée ? Rien, quelques lignes dans des ouvrages probablement réécris par leurs piteux descendants. Des français, ces « gaulois réfractaires », il restera l’Histoire, la Grande. Quant à Macron, il en restera ses quelques rôles dans un théâtre pathétique et prétentieux qui aura servi à enfumer une partie des français avec le sourire méprisant de ceux qui croient avoir de la culture mais qui ne sont en réalité que frisottement à la surface de la Réalité des hommes qui bossent... pour le confort d’élites malsaines atteintes de réformite aïgue.

                                                                                • baldis30 31 août 2018 11:57

                                                                                  @Djam
                                                                                  bonjour,

                                                                                  une petite chose qui passe inaperçue mais qui aurait une grosse influence sur le mode de vie si l’ France ne s’en était pas mêlée malgré la peste verte : la régulation de fréquence du réseau d’électricité européen ...grâce à des alternateurs à 1500 tours/minute permettant une stabilisation de la fréquence 50 Hz indispensable pour toute les applications industrielles .... et le raccordement de sources dites renouvelables incapables d’en faire autant ...

                                                                                  L’étudient en Histoire n’a pas l’air de connaître l’Histoire des sciences , par exemple d’un certain Pascal et de sa machine à calculer ( entre autres) ou de Laplace authentique découvreur du trou noir... ceci en tant qu’exemple .... il est vrai que les romains et César .... n’est-ce pas .....Alexandrie et Archimède ... cela n’a pas l’air d’émouvoir l’étudiant en Histoire ....


                                                                                • Djam Djam 31 août 2018 15:48

                                                                                  @baldis30

                                                                                  C’est qui « l’étudiant en histoire » ??


                                                                                • generation désenchantée 31 août 2018 17:49

                                                                                  @Djam
                                                                                  c’est l’ auteur de l’article



                                                                                  • egos 31 août 2018 13:42

                                                                                    Les français n’ont, ds leur majorité et à ce jour, intégré toutes les implications pratiques de la théorie du genre.

                                                                                    A question simple réponse limpide.

                                                                                    • generation désenchantée 31 août 2018 17:52

                                                                                      on a une nouvelle carte de france suivant macron et ses déclarations
                                                                                      les gaulois se reconnaissent ?

                                                                                      http://img.over-blog-kiwi.com/1/04/43/04/20170915/ob_fcb488_djxwoapwaaa9w0c.jpg


                                                                                      • jjwaDal jjwaDal 31 août 2018 19:13

                                                                                        C’est gentil d’essayer de nous montrer que les « français » ont l’immobilisme dans le patrimoine génétique, mais il y a de quoi sourire. Je veux bien admettre que « La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » nous a été imposé après que la planète entière l’ai adoptée par ex ou que les grands acquis sociaux du CNR étaient déjà en vigueur partout et qu’on a été une fois de plus des « traine savates », mais que demain le personnage dont vous semblez apprécier la vacuité abyssale de réflexion nous disent que « ça va changer », on va s’occuper sérieusement de l’évasion fiscale et nous ramène 30/40 milliards d’euros par an dans les recettes de l’Etat, le Gaulois réfractaire appréciera.
                                                                                        Qu’il nous dise « finis de rire, on va enrichir les vrais preneurs de risque et les détenteurs de talents (chefs d’entreprises et salariés) au lieu des joueurs de casino et tirer un trait sur 40 années de vaches obèses pour le Capital » et il sera « plussé ».
                                                                                        Qu’il déclare qu’au lieu de nous faire rançonner par les marchés financiers depuis plus de 40 ans, on va revenir aux prêts à taux zéro d’une Banque Centrale au service de la société et pas des 1% les plus riches et vous verrez que le Gaulois plébiscite le changement.
                                                                                        Que nos dirigeants arrête de nous prendre pour des imbéciles et des vaches à lait, ils verront que le goût du changement, ça nous vient aussi vite que l’appétit.
                                                                                        Les français adorent le changement, ce sont bien nos dirigeants qui continuent à nous prendre pour des cons, continuent à être tétanisés sur une posture « TINA » (« There is no alternative » pour des apôtres du changement ça fait petit joueur), continuent à ignorer les vrais sources d’hémorragies financières et poursuivre des politiques dont l’imbécilité n’est plus à prouver. Quand les mêmes « clowns » pleurnichent sur nos émissions de CO2 et veulent continuer à externaliser nos productions au lieu de les relocaliser, sont-ils capables de changer de vision du monde et comprendre qu’il faut changer ?
                                                                                        Leur politique prouve que non. Eux refusent de changer l’essentiel et on devrait accepter des changements accessoires (style mariage des homos dont tout le monde se fout moins epsilon (ils avaient le PACS)) sans maudire ?
                                                                                        En même temps commenter des propos d’une bêtise aussi abyssale, c’est nous faire du mal. On sait bien que rien ne va changer sinon l’heure et la fréquence de la traite.


                                                                                        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 1er septembre 2018 10:55

                                                                                          @jjwaDal

                                                                                          Je plusse chacun de vos arguments sans exception !

                                                                                        • Et hop ! Et hop ! 1er septembre 2018 12:14

                                                                                          @jjwaDal 


                                                                                          Ce n’est pas la « La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » (de 1789), qui nous a été imposée par l’ONU ainsi qu’à toutes les nations du monde, mais « La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 » qui refuse la distinction entre les droits du citoyen d’un pays dans son pays, et les droits qu’ont tous les hommes, qu’ils soient citoyens ou étrangers, prisonniers, clandestins, terroristes. 

                                                                                          Cette déclaration dont les auteurs son Eleonor Roosvelt et René Cassin refuse que les citoyens d’un pays aient plus de droits dans leur propre pays que les étrangers, y compris les terroristes, les criminels ou les clandestins.

                                                                                        • jjwaDal jjwaDal 1er septembre 2018 19:08

                                                                                          @Et hop !
                                                                                          Se méfier des termes généraux de cette déclaration. Les étrangers en droit français ne sont ni éligibles ni n’ont le droit de vote, par ex.


                                                                                        • Et hop ! Et hop ! 3 septembre 2018 18:04

                                                                                          @jjwaDal : 


                                                                                          C’est de moins en moins vrai, le Conseil d’État (sous l’influence du Gisti) et le Conseil constitutionnel et la Cour universelle des droits de l’homme, ont établi une jurisprudence à partir de la Déclaration universelle qui interdit qu’il y ait des différences de droits entre les citoyens normaux du pays (majeurs, pas en prison, ni privés de droits civiques) et les citoyens étrangers, même clandestins. 

                                                                                          L’accès des étrangers à la fonction publique, à l’éligibilité et au droit de vote finira par être imposée, elle l’est déjà avec la double nationalité, et des hommes politiques et hauts fonctionnaires qui ont fait allégeance à des puissances étrangères, il y a les Young Leaders, tous ceux qui sont payés par des fondations ou des entreprises étrangères pour défendre leurs intérêts. 

                                                                                          Beaucoup de députés, ministres et de haut fonctionnaire ont un casier judiciaire grave qui devrait leur valoir incapacité, il y a même eu deux députés qui ont un bracelet électronique, autrement dit qui étaient censés être en prison.

                                                                                        • Et hop ! Et hop ! 1er septembre 2018 10:54

                                                                                          «  Pourquoi les Français sont-ils réfractaires au changement ? »


                                                                                          Pourquoi faut-il absolument changer ?

                                                                                          Pourquoi a-t-on changé tout ce qui marchait bien ? 

                                                                                          Par exemple, pourquoi a-t-on transformé EdF qui était le service public le meilleur du monde, fournissant aux Français une électricité la moins chère et la plus sûre d’Europe, payant très bien son personnel avec des avantages sociaux, à la pointe de la recherche et n’ayant aucun endettement, en société anonyme cotée en bourse à vocation internationale ?

                                                                                          Parce que EdF ne rapportait rien à des actionnaires ni aux banques.

                                                                                          • adeline 1er septembre 2018 17:23

                                                                                            @Et hop !
                                                                                            excellent !, d’autre part je dirais que le Français , par rapport à d’autres pays voisins ne diffère en rien


                                                                                          • baldis30 1er septembre 2018 20:37

                                                                                            @Et hop !
                                                                                            bonsoir,

                                                                                            J’attends avec impatience qu’avec leurs conneries énergétiques cela provoque une rupture de synchronisme en raison de .... dans tel ou tel pays que je ne nomme pas .... et qui est fort importateur du synchronisme sous la forme de ....


                                                                                          • generation désenchantée 2 septembre 2018 00:46

                                                                                            @baldis30
                                                                                            tu parle d’un black-out ou coupure générale en français ?
                                                                                            sans électricité , plus d’eau courante , plus de chauffage , plus d’ascenseur , plus de confort moderne , et après 48heures plus de téléphone même portable 

                                                                                            dans ma région depuis 1999 on s’est équipé mais pas certains que dans les zones urbaines des métropoles je ne suis pas certains qu’ils soient préparés a ce type de problèmes


                                                                                          • baldis30 2 septembre 2018 08:52

                                                                                            @generation désenchantée
                                                                                            bonjour,

                                                                                            très honnêtement je pense que cela se produira dans un pays importateur ... fortement tourné vers les énergies dites renouvelables et qui a donc un besoin quasi permanent du soutien de l’apport français à la stabilité de son réseau.

                                                                                            Après cela c’est le déclenchement en cascade ... mais cela n’a jamais existé, cela n’a jamais existé, cela n’a jamais existé .... dans aucun pays au monde !



                                                                                          • Et hop ! Et hop ! 3 septembre 2018 18:13

                                                                                            @generation désenchantée : «  dans ma région depuis 1999 on s’est équipé »


                                                                                            C’est dans quelle région, et c’est quels équipements ?

                                                                                            L’État est en train de vendre la concession de tous les barrages hydroéléctriques dont la concession de 50 ans à EdF arrive à échéance, à des société financières étrangères, notamment de Goldman Sachs, qui pourront ensuite revendre l’éléctricité produite au meilleur enchérisseur, en prenant leur marge au passage.


                                                                                          • Clocel Clocel 2 septembre 2018 08:32
                                                                                            L’attardé balance un os à ronger et la meute baveuse se jette dessus s’entre-déchirant à belles dents.

                                                                                            Je n’ai pas d’avis sur l’attitude des français vis à vis du changement, en revanche leurs réflexes pavloviens obéissants parfaitement aux mécanismes de l’ingénierie sociale ne manquent pas de me préoccuper.

                                                                                            La facilité qu’ils ont à faire d’un troupeau pacifique une meute délirante et agressive par simple manipulation médiatique laisse imaginer les comportements à venir lors de la prochaine crise sévère.

                                                                                            • Jean Keim Jean Keim 2 septembre 2018 09:33
                                                                                              Il y a dans notre comportement une certaine paresse mentale, que génère probablement délibérément la vie « moderne ».

                                                                                              Peut-être inconsciemment, le français comprend que la plupart des réformes est une volonté de vouloir (nous) faire prendre des vessies pour des lanternes, ceux qui décident des changements sont des gens confortablement installés dans le monde actuel et leur véritable motivation est qu’il ne faut que rien ne change et même si possible agir pour renforcer leur position de privilégiés.

                                                                                              De même parmi les plus affûtés des « gaulois » il y en a qui comme Einstein pensent que ce n’est pas avec les mêmes modes de penser qui ont créé les problèmes que l’on peut espérer mettre en place un réel changement.

                                                                                              Et bien évidemment la peur de l’inconnu joue également un rôle énorme, par inconnu je pense à une situation jamais encore envisagée, mais encore à une personne qui tiendrait des propos réellement novateurs comme le firent Jésus ou Jaurès en leur temps, avant leur exécution par des élites réactionnaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès