• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi se soucier tellement des crimes commis sous l’autorité de (...)

Pourquoi se soucier tellement des crimes commis sous l’autorité de Charles de Gaulle ?

La publication, sur le site Agoravox, du texte intitulé « Les responsabilités de Charles de Gaulle dans la tragédie du Vercors (21-23 juillet 1944, plus de 800 morts)  » m’a en particulier valu ce commentaire en deux mots : « Article bidon ! »

On pourra en juger sur pièces ici.

Originaires du Nord-Est de la France, Françoise Petitdemange et moi, dès notre installation à Romans-sur-Isère (Drôme) en 1987, avons découvert que l’un de nos voisins de palier avait passé tout le temps de sa vie active dans le Vercors : il y était garde forestier.

Peu à peu, des liens d’amitié se sont établis, et dès que nous rentrions de nos longs voyages à travers tout le pays, nous avions la joie de le retrouver. De son côté, il s’était mis à nous raconter peu à peu sa vie qui avait terriblement souffert des massacres perpétrés, dans le Vercors, par la Wehrmacht, entre le 21 et le 23 juillet 1944. Il nous parlait, en particulier de la famille Blanc dont il était un parent proche.

La petite Arlette (12 ans) avait survécu à ses blessures jusqu’au 31 juillet suivant, rejoignant alors la quasi totalité de ses proches : sa maman, ses frères et sœurs (7 ans, 4 ans et 18 mois), ses grands-parents et ses trois tantes. 

Mais, au plus profond de lui-même, Henri Grimaud (puisque tel était son nom) conservait autre chose qu’il a fini par nous dire bien après que nous eussions pu comprendre tout l’attachement qu’il avait eu pour son épouse dont il était désormais veuf depuis bien des années. Très croyant, il n’aurait pas admis que nous puissions entretenir le moindre doute quant à ce dont il allait finalement pouvoir nous parler.

L’amour de sa vie avait disparu de celle-ci à l’occasion des événements du Vercors. La jeune fille qu’il considérait alors comme sa fiancée de cœur ne figurait ni parmi les morts ni parmi les blessés. De même que lui n’avait rien dû endurer de tel. Mais, d’abord dissimulé dans les environs immédiats du village ensanglanté et couvert de ruines, la chevelure totalement blanchie, à sa très grande surprise, en quelques jours, il ne devait ensuite plus jamais revoir le lointain objet de toutes ses attentions…

Il y avait encore, dans sa biographie, une autre caractéristique très significative pour lui : son père avait été maire de Vassieux-en-Vercors à partir de 1952…

Au moment où nous découvrions tout le passé dont était porteur Henri Grimaud, et alors que nous pouvions voir depuis notre nouvelle ville de résidence le terrible massif du Vercors, nous ne savions à peu près rien de Jean Moulin…, ni même du Vercors. A peu près rien par rapport à ce que révèlent les documents qui ont été soigneusement tenus à l’écart de l’histoire officielle de notre pays.

Nous avons donc entamé nos lectures sur ces deux sujets à partir des quelques livres que notre voisin a mis dans nos mains avec la plus extrême timidité, et comme en s’excusant de ne disposer que de ceux-là…

Tout ceci n’avait d’abord pour nous qu’un seul intérêt : ce jeune homme qu’avait été un Henri Grimaud jeté dans sa vie adulte sans plus pouvoir rencontrer un certain sourire…

Il devint alors criant que cette destruction du maquis et de la population du Vercors survenue entre le 21 et le 23 juillet 1944 à la suite d’une mobilisation qui précédait de 67 jours la survenue effective du débarquement sur les côtes de Provence était une affaire redoutable…

Désormais – et depuis bien des années – Henri Grimaud nous a quitté(e), Françoise et moi… et de l’affaire du Vercors, tout le monde s’en fout, comme de bien entendu… Et encore un « Article bidon ! » de… Michel J. Cuny.

NB. Cet article est le quatre-vingt-douzième d'une série...
« L’Allemagne victorieuse de la Seconde Guerre mondiale ? »
Pour revenir au document n° 1, cliquer ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • MagicBuster 27 juin 17:01

    Tout le monde est gaulliste de nos jours .

    Ca veut dire que le Gaullisme a tous les sens que l’on veut , ou au contraire strictement aucun sens. ( c’est selon et ça revient au même ).


    • kirios 28 juin 08:29

      @Bénêt rouge
      non , Pompidou ce n’était plus du gaullisme .


    • mac 30 juin 10:39

      @Bénêt rouge
      Faire renter la finance au plus haut sommet de l’état, ce n’est pas du gaullisme. tout comme faire renter la GB dans le CEE alors qu’il était farouchement contre ...De Gaulle a été obligé de gouverner avec une droite libérale et financière pour avoir une majorité mais elle ne le représentait pas.


    • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 30 juin 10:49

      @mac
      Je crois que certains éléments déterminants de la carrière politique de De Gaulle vous échappent.
      En ce qui concerne ce que vous croyez pouvoir traiter comme vous le faites ici, voici ce que j’ai pu écrire...
      https://degaulleenvrai.wordpress.com/2017/12/16/3-janvier-1946-de-gaulle-installe-jean-monnet-dans-ses-fonctions-imperiales/



    • mac 30 juin 11:15

      @Michel J. Cuny
      Je pense que le commissariat au plan a eu un tout autre rôle dans les années soixante que de servir les intérêts US. Que de Gaulle ait dû laisser le pouvoir à un Monnet manifestement inféodé aux américains c’est un fait, qu’il l’ait fait par plaisir en est un autre...
      Marrant pour des gens de gauche de critiquer une volonté de planifier l’économie !
      Ce commissariat au plan a été supprimé en 2006 par un gouvernement qui, le moins que l’on puisse dire, avait largement pris le virage libéral mondialiste...


    • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 30 juin 17:55

      @mac
      Vous mélangez tout : les dates, les lignes politiques suivies, etc.
      Evidemment quand De Gaulle prend des décisions, il ne les prend pas.
      Quand il écrit quelque chose, il ne l’écrit pas.
      Quand il se mouche, il ne se mouche pas.
      Avec des défenseurs de votre acabit, le voici qui se transforme en parfait abruti, en débile profond ou en je ne sais quoi.
      Je suis très choqué de voir le tort que vous êtes capable de lui faire : ne pouvez-vous pas parler de lui un peu sérieusement, et présenter de vrais arguments au lieu de vous mentir, de la façon la plus effrontée, à vous-même, et de briser toute forme de recours pour lui.
      Ne confondez surtout pas vos ignorances avec celles qui auraient pu être les siennes. 
      Pour m’être entretenu  publiquement  avec son gendre, Alain de Boissieu, je sais qu’au moins dans son milieu familial, on le respectait suffisamment pour ne pas hésiter à lui reconnaître aussi quelques limites... qui apparaissent, de la façon la plus criante, dans les témoignages publiés par son fils Philippe, ou par son aide de camp, Claude Guy, ou encore par messieurs Peyrefitte, Pompidou, Debré, et surtout Foccart, l’homme qui gérait... la fortune du Général...


    • izarn izarn 27 juin 21:52

      L’art d’enculer les mouches...


      • Parrhesia Parrhesia 28 juin 08:06

        >>> Pourquoi se soucier des crimes commis sous l’autorité du dernier président véritablement français <<<

        Mais voyons, pour tenter d’expliquer deux types de militantisme aussi inexplicables qu’injustifiables et condamnables.

        Celui des derniers mondialistes issus du communisme stalinien qui croient toujours que le grand soir est pour demain, et celui de la nouvelle vague des rongeurs ou rapaces mondialistes issus du capitalisme exclusivement financier.

        Or, ce sont les seconds qui nous gouvernent aujourd’hui avec la complicité aveugle d’un « peuple hypnotisé » !!!

        Et, si cet auteur semble bien connaître les premiers, ce ne semble pas le gêner de faire le lit des seconds en servant une haine inexpiable, haine dont il accuse les autres lorsque cela l’arrange.

        C’est tellement visible que cela n’en valorise que plus une précieuse liberté d’expression que n’ont jamais connu les staliniens et que ne connaîtront jamais les otages du mondialisme capitaliste exclusivement financier, si nous les laissons prendre le pouvoir.

        A part cela ; mes respects mon général !!!


        • Garibaldi2 1er juillet 07:26

          @Parrhesia

          Et .... ?


        • Pere Plexe Pere Plexe 28 juin 09:16

          Pour ceux qui s’intéressent aux crimes commis sous l’autorité de Charles de Gaulle je conseille de creuser du coté de la famine au Biafra de son million de morts et du rôle de la France (mais aussi de l’occident dans son ensemble).


          • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 28 juin 09:54

            @Pere Plexe
            Merci pour ce commentaire très pertinent qui pointe un élément déterminant de la France de De Gaulle, élément dont la validité persiste jusqu’à nos jours à travers la personne (B. K.) qui, avec quelques autres, pourrit notre vie citoyenne depuis des décennies.


          • Aimable 28 juin 11:33

            Une chose est certaine , aucun chef d’état ne quitte le pouvoir sans avoir du sang sur les mains , que ce soit pour une bonne cause ou pas .


            • Traroth Traroth 28 juin 13:54

              @Aimable
              Les bonnes causes qui se terminent par du sang sur les mains ? C’est une contradiction dans les termes.


            • Aimable 28 juin 14:06

              @Traroth
              Il faut savoir se défendre même si cela comporte des actes peu recommandables .


            • Massaliote 29 juin 12:59

              @Aimable
              De Gaulle a trahi en Algérie et nous payons aujourd’hui le fruit de cette trahison.


            • mac 30 juin 10:46

              @Massaliote
              La décolonisation était inéluctable, investir dans les technologies de pointe était bien plus judicieux de que de continuer à piller les ressources naturelles d’un autre pays. D’un côté une économie du 19 ème siécle à bout de souffle, de l’autre une économie trournée vers le 21 ème.
              D’ailleurs la France de 1970 était bien plus au top que celle de 1960.
              Ce que nous payons aujourd’hui, c’est le fruit de 50 années de politique au service de la finance internationale qui a tout détruit sur son passage et ça c’est bien plus préjudiciable...


            • Garibaldi2 1er juillet 07:34

              @mac

              Si les Pieds-Noirs avaient été moins cons et qu’ils avaient compris le message de la révolte de Sétif, la décolonisation de l’Algérie se serait faites en douceur, et cela aurait été du gagnant/gagnant, plutôt que cette boucherie et ces déchirements.

              Il est vrai que la financiarisation de l’économie a été une catastrophe qui n’est pas terminée.


            • Et hop ! Et hop ! 3 juillet 16:27

              @mac : « ... était inéluctable ... »

              Cette expression sous-tend que vous croyez à une nécessité historique, comme les révolutionnaires léninistes, comme les libéraux-mondialstes.

              Rien n’est inéluctable, le colonialisme a été remplacé par l’impérialisme américain, avec leur FMI et leur Banque Mondiale.

              L’autonomisation des peuples africains aurait pu être tout autre, lisez les projerts de Khadafi qui est resté ami de la France jusqu’à l’agression de Sarkozi.


            • Eric F Eric F 28 juin 18:36

              Le travail d’historien n’a rien à voir avec des règlements de comptes sur des griefs individuels.


              • Ouallonsnous ? 29 juin 10:30

                @Eric F

                Oui, mais Cuny se flatte d’être historien, par contre il ignore le sens du terme !


              • microf 29 juin 13:15

                L´un des plus abominable crime commis par le général de Gaule a été perpétré en Afrique. La FRANCAFRIQUE créee par le général de Gaule est l´un des systèmes les plus meurtrier jamais concu et exécuté qui perdure jusqu´a ce jour faisant tous les jours les milliers de morts.

                Le Franc CFA cette monnaie coloniale créee par le général de Gaule pour contrôler les économies des pays d´Afrique qui l´utilisent.

                Cette monnaie est frappée á Chamalière pour les billets et á Pessac pour les pièces.

                La France siège aux conseils d´administrations des soit-disants banques centrales des pays qui utilisent cette monnaie, tenez vous bien, avec droit de veto.

                Cette monnaie le Franc CFA n´est changeable dans aucune banque en France, ni ailleurs dans le monde.

                Cette monnaie le Franc CFA, le général de Gaule l´a copié sur le modèle que voulait faire l´Allemagne lors de l´occupation de la période nazi en France.

                L´Allemagne pendant l´occupation, créea cette monnaie le Franc nazi pour contrôler l´économie de la France... les africains parmis lesquels les membres de ma famille sont morts en France pour la libérer de l´occupation nazi.

                Voilá le merci du général de Gaule á l´Afrique. Sûr et certains si mes grands parents et d´autres africains avaient su que celá se terminerait ainsi, ils n´auraient pas sacrifiés leurs vies pour une libération qui allait mettre leurs petits-enfants dans des fers de l´exploitation, de la spolition, de la destruction et de la misère.

                Le général de Gaule a commis beaucoup de crimes, j´espère qu´il s´est répantit avant de rendre l´Âme, car Dieu est Miséricordieux. L´un des premier á entrer au Paradis, fut le bandit cruxifié auprès de Jésus, s´étant repantit, Jésus lui dit aujourd´hui, tu seras avec moi au paradis.


                • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 29 juin 14:05

                  @microf
                  Merci pour votre commentaire qui devrait toucher quiconque.
                  Malheureusement, je crois que la plupart de celles et de ceux qui organisent en permanence une défense inconditionnelle d’un Charles de Gaulle, ne cessent de s’enchanter de ce que vous dénoncez... Tous ces crimes, il les font leur, en se dissimulant derrière une prétendue adoration pour un personnage dont il ne connaisse rien que l’appétit meurtrier.
                  La lie des peuples, cela existe. L’horreur, c’est de la découvrir dans son propre pays.


                • Coriosolite 29 juin 14:09

                  @microf
                  Bonjour,
                  En effet le franc CFA peut paraitre une survivance anachronique du modèle colonial.
                  Si le FCFA est aussi affreux que vous le dites, expliquez moi pourquoi les pays qui l’utilisent encore ne renoncent pas à son usage pour créer leur propre monnaie.
                  Ce qu’ont fait, sauf erreur de ma part, la Guinée, la Mauritanie, Madagascar.
                  Par contre le Mali a abandonné le CFA en 1962 pour 20 ans plus tard finalement réintégrer la zone CFA, les maliens sont-ils masochistes, ou bien le CFA possède il des avantages comme un cours stable et une convertibilité vers n’importe quelle devise garantie au même cours que l’euro ? .
                  Et pourquoi des états comme la Guinée Equatoriale et la Guinée Bissau, qui ne faisaient pas partie de l’ex empire français ont souhaité adopter le France CFA dans les années 80/90 ?


                • mac 30 juin 10:55

                  @Michel J. Cuny
                  Le pillage de l’Afrique n’a pas commencé avec de Gaulle si je ne m’abuse...
                  Je ne me réjouis nullement de cette situation que je dénonce mais on a mis un nom sur ce qui existait déjà avant de Gaulle et ce qui existe malheureusement encore.
                  L’oeuvre de de Gaulle n’est évidemment pas là, elle consiste plus , selon moi, à avoir donné des orientations économiques tournées vers le 21 ième en misant beaucoup sur les nouvelles technologies alors que ses successeurs semblent avoir tout bradé à la finance internationale, ramenant notre pays peu à peu vers un système social digne du 19 ème...


                • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 30 juin 11:21

                  @mac
                  Mais, bien sûr, il n’y a pas que De Gaulle... Ce qui est tout de même avouer qu’il y a... De Gaulle.
                  Mais, parmi les autres, il en est un qui m’a beaucoup préoccupé, et dont il faut rappeler qu’il a spéculé sur le blé d’Algérie... sur la traite des Noirs, etc., etc.
                  Dans ce qu’est devenue la France, il n’y a aucune honte à s’appeler Voltaire, De Gaulle, Foccart, Massu, et tout ce qu’on voudra... Ce sont des héros totalement insurpassables.
                  « Moi, mon colon, celle que je préfère, c’est... »
                  Eh bien, comme je le montre ici, celui que je préfère, le voici...
                  https://unefrancearefaire.com/2019/02/28/voltaire-apotre-de-la-guerre-sociale-et-politique-permanente/


                • microf 30 juin 00:10

                  Bonsoir @coriosolite

                  « Lorsque vous n´avez pas encore traversez l´autre rive, ne vous moquez pas de celui qui se noit »

                  Ce dont souffre les pays qui utilisent le CFA, la France en pâtit aussi aujourd´hui de même avec l´Euro. La France ne bat cet Euro, la France ne peut pas dévaluer l´Euro. 

                  Les Empires ont plus d´un tour dans le sac, dans l´ordre des Empires les plus diaboliques de notre histoire humaine, la France est placée 6e.

                  10 Most Evil Empires in History - YouTube
                  https://www.youtube.com/watch?v=-IGHByjToO4

                  Vous parlez de la convertibilité de cette « monnaie virtuelle » savez vous qui gère le Franc CFA ? qui décide de la convertibilité ou de la dévaluation de cette monnaie virtuelle ? c´est toujours la France.   Savez vous que le Franc CFA vient d´être dévalué ceci sans demander l´avis des pays qui utilisent cette monnaie virtuelle « . Savez vous á qui profite cette dévaluation ? Toujours la France.

                  Les avantages de cette » monnaie virtuelle" , je n´en connait pas, si vous en connaissez, citez un seul, pas deux avantages, mais un seul.

                  Quant aux pays qui ont quitté la zone Franc ou intégrer, ceci n´aurait pas été possible sans l´autorisation de la France, et pourquoi ? Pour qu´ un jour, de trouver des raisons comme vous écrivez que certains pays ont quittés cette zone, et que d´autres peuvent la quitter cette zone s´ils le veulent.

                  Qui contrôle les pays que vous avez cité qui n´ont pas de Franc CFA n´est ce pas toujours la France ? Le fait de quitter cette zone ou d´en rester importe très peu car quitter ou pas quitter, le contrôle de ces pays est toujours entre les mains de la France, c´est de celá qu´il est question.


                  • Dan 30 juin 17:04

                    Il faut une bonne dose de courage pour s’attaquer à un mythe comme de Gaulle, mais la vérité historique ne se négocie pas et ne doit s’effacer devant la vérité que chacun s’en fait n’en déplaise au roman national 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès