• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Poussière de Lune - Quel Etat sera le premier à l’exploiter (...)

Poussière de Lune - Quel Etat sera le premier à l’exploiter ?

Dans l'ordre ou le désordre... Etats-Unis, Chine, Russie.

Selon l'astrophysicien Jean-Pierre Luminet, directeur de recherche au CNRS ; dans l'espace, " premier arrivé, premier servi". Ça promet ! Car, selon le scientifique " L’exploitation de la lune sera l'une des clés de la puissance économique dans la seconde moitié du 21ème siècle". Ce spécialiste des trous noirs prétend également que les Chinois seront les "prochains êtres humains" qui visiteront notre satellite. L'homme de science n'a pas lu l'avenir dans une boule de cristal, mais estime que la Chine envisage "d’exploiter toutes ces ressources minières. Avec son programme Chang’E, la Chine anticipe d’ailleurs une exploitation commerciale de l’hélium 3 à l’horizon 2030". C'est demain.

Ne doutons pas du génie humain lorsqu'il s'agit de faire des profits. La maquette d'une base lunaire entièrement robotisée, imaginée et présentée au salon du Bourget 2015 par une entreprise russe, destinée à l’exploitation des ressources minières dont l’hélium 3, n'est déjà plus du domaine de la science fiction. Les Américains ne sont pas en reste, les entreprises "Deep Space Industry (DSI) ou Planetary Ressources, ont réalisé des études de marché. Par exemple, 1 km3 d’astéroïde représente une valeur potentielle de 1000 milliards d’euros en matières premières".

Oui, les hommes ont rendez-vous avec la Lune, mais cette future rencontre n'a rien de sentimentale ni de poétique. Cependant, avant d'exploiter la poussière lunaire, le régolithe, "qui s'accumule depuis des milliards d'années" et qui se compose de "40% d’oxygène, 20% de silicium, 13% de fer, de bauxite ou encore de titane. Sans oublier que "la lune dispose aussi en abondance d’un élément incroyable rare : l’hélium 3". Les chercheurs devront d'abord chasser l'astéroïde pour rentabiliser la conquête de l'espace. Une aventure beaucoup moins simple que d'attraper des Pokémons rares.

Selon un article de Futura-Sciences, les géocroiseurs s'approchent de la Terre à des distances inférieures à celle qui nous sépare de la Lune. Il serait donc possible de les visiter, voire de les ramener dans la banlieue de notre bonne vieille terre pour ensuite les exploiter. Par Toutatis, et dire que nos ancêtres les Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête. Mais avant eux "plusieurs des premiers objets métalliques de l'humanité ont été fabriqués avec ces météorites".

L'auteur de cet article sur Futura précise au conditionnel que ces gros cailloux "pourraient contenir des quantités faramineuses de platine et d'autres métaux du même groupe (ruthenium, rhodiumpalladium,osmiumiridium), tous importants pour l'industrie moderne".

Evidemment les candides pas très éclairés comme moi, les écologistes déprimés par la pollution terrestre, les prophètes de la prochaine guerre mondiale, les pessimistes chroniques et pleurnichards Mad in France d'origines diverses, ont le droit de se poser des questions. Comme par exemple... La future colonisation spatiale sera-t-elle polluante ? Ou encore, qui se taillera la plus grosse part du gâteau lunaire ? L'Europe sera-t-elle à la hauteur de l'enjeu économique ? Les grandes puissances militaires vont-elles guerroyer pour conquérir ce vaste marché (question stupide). L'avenir le dira.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Schrek Jeussey de Sourcesûre 24 septembre 2016 13:02

    Telles que les choses sont parties, l’opérateur qui s’octroiera l’exclusivité de l’exploitation de la lune ne sera pas un état, mais une transnationale appartenant à des actionnaires privés qui, comme toujours, utiliseront les fonds de certains états pour financer la logistique de leurs entreprises, comme pour les autoroutes, les ports et les aéroports, et comme l’UE le souhaiterait pour la production d’énergie, le transport ferroviaire et tout ce qui est juteux, Encaisser les profits et faire supporter les charges aux contribuables, c’est la nouvelle bible.


    • gruni gruni 24 septembre 2016 13:13

      @Jeussey de Sourcesûre


      Je ne crois pas à l’exclusivité de l’exploitation lunaire. Mais d’accord que des « transnationales » ect... Ne dit-on pas que les loups ne se mangent pas entre eux. C’est ça ou...

    • Schrek Jeussey de Sourcesûre 24 septembre 2016 15:13

      @gruni

      « Je ne crois pas à l’exclusivité de l’exploitation lunaire. »

      Vous avez sans doute raison.
      Après tout, ça sera sûrement comme pour le pétrole, le gaz et les minerais africains !

    • Alren Alren 24 septembre 2016 16:28

      @Jeussey de Sourcesûre

      l’opérateur qui s’octroiera l’exclusivité de l’exploitation de la lune ne sera pas un état, mais une transnationale appartenant à des actionnaires privés

      Rassurez-vous, aller chercher des minéraux sur la lune qu’on trouve sur la terre (et sur le fond de la mer sous formes de nodules polymétalliques) ne sera jamais rentable avec des fusées chimiques dont les températures de combustion interdiront une réutilisation régulière : il faudra en fabriquer des neuves, très coûteuses à chaque fois. Donc, les multinationales ne s’y intéresseront pas.

      Je parle ici d’une recherche de minéraux sans grande valeur marchande par des robots ; car l’aventure restera périlleuse et provoquera donc inévitablement des accidents qui font exclure d’envoyer des hommes. En effet, en plus du coût d’un voyage humain disproportionné par rapport à un vol de machines, certains seront tués à coup sûr dans une proportion insupportable par rapport aux effectifs.

      N’oublions pas non plus que l’endroit le plus radioactif de la planète, ce n’est pas Tchernobyl ni Fukushima mais l’espace et que les astronautes de l’ISS s’en prennent actuellement plein le corps et le paieront d’une dégradation de la santé avant la moyenne des gens et d’une vie raccourcie.

      L’hélium 3 n’est utile que pour la production d’énergie électrique par fusion thermonucléaire.

      Or celle-ci n’est pas prête de fournir du courant dans le réseau ! Outre les difficultés imprévues qui apparaissent avec le prototype ITER, d’autres sources d’énergie seront bien mieux accessibles et sans doute moins coûteuses : renouvelables et centrales au thorium.

      Luminet, la NASA essaient de nous faire rêver et soutirer de l’argent aux contribuables mais c’est de l’enfumage. Il n’en restera que de jolis dessins d’artistes.


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 septembre 2016 01:14

      @Tous

      .

      Grande nouvelle, LES AMÉRICAINS SONT BIEN ALLÉS SUR LA LUNE ! simplement la NASA en a perdu toutes les preuves :

      - Elle a perdu les échantillons qu’elle avait récolté là-haut. C’est ballot. Les complotistes vont dire qu’elle n’y est jamais allé.

      - Elle a perdu la vidéo historique du premier homme alunissant sur la lune C’est embarrassant. Les complotistes vont dire qu’elle n’y est jamais allé.

      Mais soyez indulgent avec la NASA. Vous aussi vous perdez des trucs, alors pourquoi pas elle ?

       smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 septembre 2016 01:16

      - Et quand on retrouve les échantillons lunaires perdus, hélas des fâcheux les font expertiser. C’est ennuyant. Ces complotistes disent qu’ils ne viennent pas de la lune.


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 septembre 2016 01:16

      Source sur la perte des vidéos par la Nasa

      .

      Le communiqué de presse officiel de la NASA, Update : Apollo 11 Tapes, le 15 août 2006, en anglais http://www.nasa.gov/mission_pages/apollo/apollo_tapes.html

      .

      Un article en français :

      http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3032


    • Jean Keim Jean Keim 25 septembre 2016 08:34

      @Alren
      Nous sommes dans la même situation que celle du développement du commerce international au cours du XVIIème siècle, pour X bateaux à voiles qui partaient pour de nombreux mois d’Europe pour commercer avec des contrées lointaines, combien revenaient sains et saufs, les marchandises (épices, soie, perles ...) étaient revendues à des prix qui les réservaient aux plus riches, c’est d’ailleurs ce même commerce qui a instauré la puissance de la finance.



    • JBL1960 JBL1960 25 septembre 2016 10:39

      @La mouche du coche Oui, c’est exactement la réflexion que je me suis faîte, mais y’a un bail, car l’info date de 2011... Mais bon, c’est pour les endormis qui n’aurait pas suivi. Cette info lunaire, me fait penser au remake de « La Machine à remonter le temps » de 2012 (time machine) je crois qui pour une fois, n’était pas trop mauvais j’ai trouvé.
      Sinon en ce moment on est dans le mauvais remake de Terminator = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/13/terminator-2016/
      Ou de Demolition Man = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/06/meurtre-mort-detruire/
      De toute façon la réalité dépasse la science fiction non ?


    • sls0 sls0 25 septembre 2016 22:20

      @Alren
      Ca coute 100 millions pour envoyer 6 tonnes de satellite et c’est dans la banlieu de la terre. 17€ le gramme.

      Pour l’exploitation des astéroïdes, depuis le temps qu’on en prend sur la tronche des météorites qui ont la même composition c’est essentiellement pierreux, constitués d’un mélange de silicates et de métal (des alliages de fer et nickel).


    • troletbuse troletbuse 24 septembre 2016 14:15

      Grounichouille utilise le terme « les prochains » pour nous faire gober que les amerloques ont déjà été sur la lune, lui, le Poutinophobe, lécheur de bottes de Hollandouille et des Etats-unis, propagandiste de la pensée unique, l’écrivaillon d’articles ridicules et nullissimes


      • Vipère Vipère 24 septembre 2016 22:55

        @troletbuse

        Je n’y crois pas non plus, quant au reste ce ne sont que des fables !
         smiley
         smiley
        https://www.youtube.com/watch?v=GWIab0yDj5A


      • Aristoto Aristoto 24 septembre 2016 15:09

        oui enfin au lieux de chercher à exploiter des ressources minières tel de vulgaires colon américain du 19ème siècle on devrait se pencher d’avantage sur le production et énergétique et matériel de synthèse.

        LA photo-synthese industrialisé voila l’avenir de l’homme.


        • Schrek Jeussey de Sourcesûre 24 septembre 2016 15:16

          @Aristoto

          ah non ! lavenir de l’homme, c’est la femme !

        • mmbbb 24 septembre 2016 21:27

          @Jeussey de Sourcesûre moi ma prochaine femme s’appellera Henri 


        • Aristoto Aristoto 24 septembre 2016 23:08

          @mmbbb

          Non la femme est un simple passe temps.


        • Alren Alren 26 septembre 2016 18:28

          @Aristoto

          Par « chimie de synthèse », vous pensez certainement à la chimie organique telle que justement en réalise les plantes, avec un très mauvais rendement d’ailleurs.
          Mais il semble bien que, pour des raisons qui tiennent sans doute à la physique quantique, il sera à jamais impossible de remplacer les métaux rares nécessaires aux composants électroniques, aux alliages métalliques ainsi qu’aux céramiques spéciales et qu’il faudra les trouver au fond des océans.

          Avec son deuxième domaine maritime mondial, la France pourra jouer un grand rôle dans la fourniture de ces métaux et « terres » rares. Encore lui faudrait-il, comme le préconise Jean-Luc Mélenchon, « entrer en mer », c’est-à-dire mettre au point les techniques robotisées pour remonter ces nodules poly-métalliques à la surface et en extraire leurs précieux constituants sans pollution ; ce qui demanderait des recherches pourvoyeuses d’emplois hautement qualifiés.

          L’énergie qui sera toujours plus demandée est l’énergie électrique. La photosynthèse ne la fournit pas directement à la différence d’une éolienne ou d’un barrage hydraulique par exemple. Il faut passer par la combustion qui produit des fumées de nanoparticules de carbone dont on connaît la nocivité pour récupérer des calories à transformer ensuite par la vapeur en watts électriques.

          Il n’est pas sûr que ce soit une solution d’avenir ...


        • gruni gruni 24 septembre 2016 17:21

          @Robert Lavigue


          Comme d’habitude vous ne tenez absolument pas compte de mon commentaire précédent. On dirait que vous aimez nier les évidence plutôt que d’admettre que vous êtes à côté de la plaque. Car quand même comparer la compétence d’un astrophysicien directeur de recherche au CNRS, avec la fille du cousin de Fergus (vous faites une fixation sur Fergus ?) il faut oser.
          Alors, je répète, avant de rédiger j’ai fait le recoupement avec un article de Futura (des cancres eux aussi d’après vous). Désolé que vous ne trouviez pas la source de cet interview de Luminet. Mais il existe, bonne recherche.

        • gruni gruni 24 septembre 2016 20:24

          @Robert Lavigue


          Pour le bingo c’est raté. Vous avez encore des efforts à faire Lavigue.
          Mais merci quand même pour le lien qui confirme que la Lune et le astéroïdes intéressent beaucoup de monde. Bien sûr ce n’est que le début, on en reparle dans 30 ou 50 ans. Probablement sans moi, mais sait-on jamais avec la science.

        • mmbbb 24 septembre 2016 21:32

          @gruni il a des effets de mode chez les scientifiques maintenant c’est la Lune Il y a quelques temps c’etait les nodules poly métalliques des fonds sous marin La France est bien placee avec l etendue de ses territoires Cet nouvel eldora plus personne n’en parle etonnant Alors decrochons la Lune mais a quel prix Parce que ceci a un cout evidemement 


        • gruni gruni 25 septembre 2016 07:16

          @mmbbb


          « à quel prix » évidemment c’est une bonne question. D’ailleurs rien ne dit que ce projet d’exploitation lunaire aboutira un jour, mais c’est une possibilité. C’est aussi l’occasion d’ouvrir un débat sur le sujet, même si ne ne serons plus tous là pour voir sa concrétisation, ou non.

        • gruni gruni 25 septembre 2016 07:31

          @Robert Lavigue


          Merci pour les liens.
          « Quand les Yankees légifèrent, c’est rarement pour amuser la galerie. »
          C’est vrai que l’enjeu est de taille et fait des envieux.

        • Fourmi Agile Fourmi Agile 24 septembre 2016 19:04

          Les voyages sur la Lune sont impossibles.OUVREZ les YEUX !


          • tf1Groupie 24 septembre 2016 19:48

            @Fourmi Agile

            Site pour attardés mentaux


          • mmbbb 24 septembre 2016 20:36

            @Fourmi Agile il y a meme un con qui a dit que les amercains n’avaient jamais conçu la bombe atomique. Quant a votre lien ce n est qu une demonstration specieuse. 


          • Fourmi Agile Fourmi Agile 24 septembre 2016 20:26

            Oui, oui continuez à vous moquer.
            C’est mon site, écrit dans un langage simple pour que tout le monde comprenne. Dans peu de temps on verra qui sont les attardés mentaux.Rira bien qui rira le dernier.

            http://www.mensonges.fr/


            • mmbbb 24 septembre 2016 20:40

              @Fourmi Agile Croyez ce que vous voulez des gus comme vous j en ai rencontres enfermes dans leurs idees. la bombe n’exite pas ,selon votre lien pauvre debile va a Hiroshima atteindre ce degre de connerie est assez rare


            • howahkan 25 septembre 2016 09:03

              Salut pour moi il s’agit encore et toujours d’une fuite du présent , de soi même, de sa vie de merde faite de mécontentement permanent donc absolu pour le mieux, faute d’avoir l’idée génial d’essayer de comprendre la fuite dans tout et rien est devenue notre non vie, car elle est pensée dans le futur et donc n’existe pas..

              ceci est souffrance , non sens etc...le principe ? là je souffre, vie de merde ,frustration, conflit, violence, peur de mourir ,souffrance mentale,angoisses etc..que fait le peu de cerveau qui nous reste...il se dit : c’est pas moi...je peux donc fuir tout cela...dans tout ...et n’importe quoi...le fondement de nos vies n’est que fuite...de la vie..de soi.......

              Là on est prés de la racine du problème de dégénérescence humain ..qui ne sait pas que lui aussi est dans l’espace qui est UN.....


              • philouie 25 septembre 2016 09:43

                @howahkan
                C’est le principe de la société du spectacle : la société projette le rêve d’elle même qu’elle espère voir advenir.
                Bon après, elle se retrouve dans des guerres au fond des tranchées, mais pour y aller, le voyage était plutôt sympa : il y avait des éléphants roses volant dans le ciel.


              • howahkan 25 septembre 2016 12:30

                @philouie

                salut, oui tout à fait..


              • howahkan 25 septembre 2016 12:37

                @sarcastelle

                salut, je ne connaissais par le khat..A part un peut de bon bordeaux à mon goût 1 ou 2 fois la semaine, je ne prends aucune autre drogue , même pas de café

                cela dit si il n’y a réellement plus de fuite DU TOUT, alors par à coups mais quand même petit à petit le cerveau s’ouvre à ses autres capacités, le mal être est fait pour cela si on ne l’utilise pas soit pour fuir soit pour atteindre, qui sont en fait un seul et même mouvement de la pensée..c’est un paradoxe étonnant ...si rien ne se passe cela veut dire que ce qui n’est plus pour nous au niveau conscient est toujours en fuite

                je ne parle pas du conscient imaginaire des psycho bla bla pour le pognon bien sur..

                etc.. smiley


              • philouie 25 septembre 2016 09:16

                ben les gars faudra y aller dans la lune et là c’est pas gagné.
                 
                Et puis avant de vous lancer dans des frais, réfléchissez au fait que la concentration des matières premières sur terre a pour cause principale le processus d’érosion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité