• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Poutine et l’Ukraine

Poutine et l’Ukraine

Le Poutinisme sera-t-il la doctrine du futur pour la Russie éternelle, après le Stalinisme et le Léninisme, deux avatars du Marxisme ?

Le Poutinisme s’imposera-t-il comme une pratique ? Lors de la "reprise" de la Crimée par un mélange d'audace et de ruse politique Poutine a ignoré les réactions de la Communauté internationale, les mises en demeure et sanctions onusiennes, les soupirs de l'Union européenne, et les réactions de l'Ukraine qui a perdu une partie de son territoire sans pourvoir faire autre chose que protester verbalement. Il a agi avec méthode pour atteindre un objectif clairement identifié après avoir jugé les circonstances géopolitiques favorables notamment en Ukraine qui est sortie de ses révolutions coupée en deux : un Ouest pro Union européenne, un Est pro Russie et russophone. Le Poutinisme peut à partir de là se définir comme une action pour atteindre un but bien identifié qui trouve sa justification par sa réussite, laissant ses effets collatéraux négatifs sur les plans institutionnels, économiques, sociaux, voire logistiques, se diluer dans le temps avec une communication à géométrie variable adaptée à chaque interlocuteur et aux circonstances du moment. Ainsi, avec le retour de la Crimée à ses origines russes, il a laissé deux problèmes en suspend :

– Comment faire accepter à la Communauté internationale que le retour de la Crimée en Ukraine ne se fera pas ?, et que la Russie est dans ton bon droit ;

– Comment assurer la continuité territoriale de la Crimée avec la Russie ?

Point 1. Rendre la Crimée à l’Ukraine serait un geste qu’apprécieraient les Occidentaux – alors même que peu leur chaut qu’elle soit Russe ou Ukrainienne –, au nom du principe selon lequel l’expansion territoriale d’un Etat ne peut se faire au détriment d’autres Etats, que les membres de l’Onu ne peuvent aujourd’hui entreprendre de telles actions, etc., etc. Le dernier exemple est l’affaire du Koweït qui a coûté cher à Saddam Hussein (et plus encore aux Irakiens) avec le déclenchement en 91 de la première intervention de la communauté internationale. Le système des sanctions est là pour remplacer une action militaire impossible, et ménager le dialogue diplomatique. Mais le poutinisme fait litière de ces considérations, la résilience du peuple russe étant pratiquement illimité et les sanctions qu'appliquent les occidentaux s'appiliquant d'abord à eux-mêmes !

Poutine n’a pas conquis la Crimée pour la rendre, d’autant qu’il a pour lui l’opinion russe ; et ce serait ouvrir une brèche dans le mur idéologique qui maintient dans la Fédération des populations turbulentes. Le poutinisme a un présupposé selon lequel la Russie est toujours dans dans son bon droit : garder la Crimée, c’est corriger une anomalie de l’histoire en reprenant ce que Khrouchtchev avait illégalement cédé ! (Certains pensent qu’il faut extraire des archives de feu l’URSS le vieux Traité signé de Khrouchtchev – dont l’encre n’est pas tout à fait sèche ! –, par lequel, après la mort de Staline en 53, la Crimée a été transférée à l’Ukraine, et démontrer, avec des spécialistes du droit constitutionnel nommés spécialement pour cette consultation, que ce Traité est sans valeur car en contradiction avec le principe d’inaliénabilité du territoire Russe… Avec tous les développements requis. Evidemment la copie qui se trouvait dans les archives de l’Ukraine a été détruite lors de la dernière Révolution par des sbires à la solde des Occidentaux (dont les USA). Elle est donc introuvable, mais celle qui est au Kremlin est bien l’authentique original qu’aucun Tribunal international ne saurait contester.

Poutine n’a fait que corriger une anomalie de l’histoire qui doit être effacée des manuels. Le poutinisme est donc bien dans la continuité du léninisme et du satalinisme, qui avaient inventé les fake news bien avant Fox News ! La vérité, c’est ce que je dis !

Poutine pourra se présenter devant les caméras de CNN avec le précieux décret béni par le Patriarche de Moscou et de toutes les Russie apportant l’onction de la Juridiction Canonique autocéphale de l'Église orthodoxe de Russie, pour dire que la Russie a repris la terre qui lui avait été arrachée par un acte administratif considéré par les juristes les plus éminents comme nul et non avenu.

Point 2. Relier la Crimée à la Russie par voie de terre devient alors une nécessité stratégique et politique. Et ce n’est que lorsque cela sera fait que la Crimée sera une vraie terre russe. Le détroit de Kertch qui ouvre la mer Noire sur la mer d’Azov sépare la Crimée de la Russie comme la Manche la France de l’Angleterre. On peut avoir des ponts et des tunnels comme sous la Manche mais cela ne permet pas une continuité territoriale. Même si le Donbass devenait Russe, la ville de Marioupol avec une population majoritairement ukrainienne bloque le passage le long de la côte de la mer d’Azov, bande de terre sur laquelle la souveraineté de la Russie doit s’exercer pour que cette continuité territoriale soit effective. Prendre la ville de Marioupol qui a un million d’habitants semble hors de portée de Poutine. Un conflit majeur en résulterait : la Communauté internationale les USA et l’Otan devraient agir militairement. Un débat au Conseil de Sécurité ne serait pas aussi agréable qu’un week-end à Sotchi !

Cette continuité du territoire Russe bordant la mer d’Azov de Rostov-sur-le-Don jusqu’à Sébastopol et aux rivages de la mer Noire, ne sera donc réalisée que le jour où Marioupol sera peuplée en majorité de Russes pour voter Oui à un référendum d’annexion, comme devra le faire le Donbass qui y est déjà prêt. C’est du long terme, mais pour mettre en route ce processus de peuplement de Marioupol il importe aujourd’hui, disent certains conseillers, de valider juridiquement l’appartenance de la Crimée à la Russie en rédigeant ce Traité avec une encre qui sèche rapidement et un papier qui vieillit rapidement et mal. Alors on pourra s’occuper de Marioupol en introduisant peu à peu des gènes russes dans sa population en âge de procréer. C’est encore du poutinisme : repeupler une région avec des Russes pour étendre l’espace Russe vers la méditerranée n’est-ce pas une mission sacrée ! Et sans sacré il n’y a pas de doctrine qui dure : le poutinisme saura se sacraliser soyons en sûrs !


Moyenne des avis sur cet article :  1.48/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 25 octobre 2017 18:32

    C’est encore du poutinisme : repeupler une région avec des Russes pour étendre l’espace Russe vers la méditerranée n’est-ce pas une mission sacrée ! Et sans sacré il n’y a pas de doctrine qui dure : le poutinisme saura se sacraliser soyons en sûrs !

    Vous fumez quoi ?


    • Jeekes Jeekes 25 octobre 2017 18:41

      ’’la Communauté internationale’’ ?
       
      Lire l’Empire et ses larbins !
       


      • Lugsama Lugsama 25 octobre 2017 19:58

        @Jeekes

        Bouh le vilain empire mondial et ses reptiliens !

      • Trelawney Trelawney 25 octobre 2017 18:50

        A ma connaissance, la Russie est impliquée dans 2 conflits : L’est de l’Ukraine appelé Dombass et la Syrie.

        Pour les grandes nations économiques (Russie, France, GB, USA, Chine etc), les conflits armés ne servent qu’à une seule chose : vendre des armes.
        Pour ce qui concerne le Dombass, la Russie refourgue ses vieux nanar aux rebelles locaux. Elle fait cela en échange de charbon. Mais comme ce n’est pas assez rentable, elle refourgue aussi ses vieux narnar à l’Ukraine par l’intermédiaire de la Hongrie. Comme cela la Hongrie peut se ré-équiper avec du matériel tout neuf
        Comme les Ukrainiens ne sont pas trop solvables, l’UE et les USA les ont abandonné coté armement.

        Vous avez sans doute remarquez qu’à part quelques nostalgiques du communisme, tout le monde et quand je dis tout le monde, c’est la planête entière, se fiche de ce conflit.

        Ce n’est pas demain que l’Ukraine réintégrera l’UE et que le Dombass sera indépendant


        • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 11:50

          @Trelawney

          « A ma connaissance, la Russie est impliquée dans 2 conflits : L’est de l’Ukraine appelé Dombass et la Syrie. »

          Revoyez vos connaissances. elles sont fausses. Et vous le savez.

          La Russie, comme tout le monde le sait, n’est pas impliquée dans le conflit séparatiste du Dombass. Quant à la Syrie,la Russie y est en tant qu’invitée par le gouvernement légitime de Syrie pour se libérée d’une guerre d’invasion coloniale par des terroristes que la France soutient.

          Trelawney ne sait que mentir pour satisfaire ses dogmes de super égoïste anti-communiste. Il va mourir idiot.

        • Trelawney Trelawney 26 octobre 2017 12:16

          @Michel Maugis
          La Russie, comme tout le monde le sait, n’est pas impliquée dans le conflit séparatiste du Dombass.
          C’est sans doute pour cela que pour l’élaboration d’un traité de paix, il faut demander l’accord de Poutine

          Quant à la Syrie,la Russie y est en tant qu’invitée
          Qu’elle soit invitée ou pas, le fait est qu’elle y est

          Si elle est impliquée dans ces deux pays c’est uniquement pour vendre des armes et faire du business. On ne va pas lui jeter la pierre puisque tous les pays le font.

          Le sort du Dombass et de ses habitants comme de l’Ukraine et de ses habitants, tout le monde s’en tape. Ca ne fait même plus la une des journaux ni même les pages internationales.

          Lorsqu’on aura vidé la Syrie des « terroristes » qui s’y trouve, la Syrie sera toujours ingouvernable et il y aura d’autres factions pour remplacer Daesh. Pourquoi ? ben pour maintenir un équilibre suffisant pour que les russes vendent de l’armement à la Syrie, pendant que les français et américains en vendent aux turques et aux irakiens.

          Votre manque de sens critique (vous ne faites que répéter ce que l’on vous a appris) me fait penser que l’idiot n’est pas celui que l’on croit.

        • Alren Alren 26 octobre 2017 13:23

          @Trelawney

          « C’est sans doute pour cela que pour l’élaboration d’un traité de paix, il faut demander l’accord de Poutine »

          Le représentant du gouvernement russe -et non « Poutine »- sera à la table des négociations de paix (si elles ont lieu un jour) aux côtés, sans plus, des représentants des gouvernements allemand et français !

          On se renseigne avant de dire n’importe quoi, rien que pour cracher sa haine.


        • pallas 25 octobre 2017 19:18
          GéraldCursoux

          Le profil que vous affichez est quelque provoquant et surtout inutile, montrant rien de moins un individu ce pensant le monde humain.

          En faites vous êtes personne.

          Donc votre article ne mérite absolument pas lecture et n’y attention particulière smiley

          Sinon, pourquoi ne pas faire un article sur La Tchétchénie ?.

          Je dit ça mais je ne dit rien, moi je suis un Français, simple Français avec un zeste de sang Allemand, mais c’est tout, c’est ma généalogie des plus basiques.

          Salut


          • alinea alinea 25 octobre 2017 19:59

            Incroyable ! au bout de dix présentations en modé, j’ai voté pour ! ce que vous dîtes sont des âneries, mais pourquoi pas les publier ?!!
            Vous allez récolter ce que vous avez semé !!


            • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 13:59

              @alinea

              « Vous allez récolter ce que vous avez semé !! »

              Vous avez vu juste.

            • samy Levrai samy Levrai 25 octobre 2017 20:17

              Et le Kosovo ? et Chypre ? et...
              Ce sont les mechants russes qui ont détruit la Yougoslavie ? l’Afghanistan ? La Libye ? la Syrie ? le Yemen ? La somalie ? l’Irak ?,... avec des guerres humanitaires .
              Ce sont les mechants russes qui ont leurs armées sur la frontière des atlantistes ?
              Ce sont les mechants russes qui destabilisent, font des changements de regimes partout dans le monde ,
              ce sont les méchant russes qui ont près de 1000 bases militaires dans le monde hors leurs frontieres (occupant militairement de fait les pays) ?
              ce sont les mechants russes qui lavent le cerveau de leurs citoyens pour qu’ils ne soient plus capables de faire la part des choses ?


              • pallas 25 octobre 2017 20:32

                @samy Levrai

                Si je fais référence à la Tchétchénie, c’est surtout les « Veuves noires », les trois femmes.

                Mais bon je ne dit rien.

                Je rend hommage au hommage a l’auteur Itoh mort d’un cancers,rien de plus, de son roman et surtout pas de l’animée, titre « Harmony ».

                Son message était là, sur ces trois femmes, le pourquoi je ne sais pas, le comment non plus.

                Sa m’interroge et je voudrai réponse à ce qu’il voulait écrire ou exprimer par son livre posthume.

                Salut


              • pallas 25 octobre 2017 20:39

                @pallas

                J’oubliai, c’est un auteur Japonais.

                Liens :

                https://www.babelio.com/livres/Itoh-Harmonie/497483

                Salut


              • samy Levrai samy Levrai 25 octobre 2017 22:23

                @pallas
                Je m’adressais à l’auteur, le kosovo et chypre sont des pays detruits par nous ( il y en a une dizaine) en plusieurs morceaux sans que cela emeuve la « communauté internationale » ( le club de blancs d’apartheid...)


              • amiaplacidus amiaplacidus 26 octobre 2017 11:04

                @samy Levrai

                Vous oubliez de dire que les méchants Russes s’obstinent à mettre leur pays au milieu des bases militaires des gentils Étatsuniens.


              • Franck Einstein Franck Einstein 25 octobre 2017 22:23

                 
                 
                Et l’utérus artificiel repeuplera la Sibérie
                 
                 
                Et la bactérie géante du permafrost rendra le bobo narcissique à vomir, junkie. 

                 


                • Franck Einstein Franck Einstein 25 octobre 2017 22:29

                   
                   
                  Et la 5eme colonne de l’Armée Rouge s’appellera l’Armée Blanche.
                   
                   


                • sukhr sukhr 26 octobre 2017 10:57

                  @Franck Einstein
                  Pour l’instant c’est la Chine qui repeuple la sibérie (90% de Chinois à Vladivostok).
                  Poutine est chrétien, ses valeurs sémitiques l’empêche de soutenir les technologies transhumanistes.
                  Heureusement, ce n’est pas le cas de la Chine. 


                • leypanou 25 octobre 2017 23:33

                  L’auteur manque de culture historique : c’est l’Ukraine qui a annexé la Crimée qui a commencé en 1991 et terminé en 1995 (détail ici) et la Crimée n’a fait que reprendre son indépendance que l’Ukraine lui a volée en 1995.

                  Cela a été un grand plaisir de voir la malicité de l’empire, véritable menace pour la paix dans le monde, trouver un plus malin que lui.


                  • kitty-cat kitty-cat 26 octobre 2017 10:25

                    Merkel avec ces 4 mandats est déjà éternelle dans L’UE qui ressemble de plus en plus à l’URSS 


                    Sinon, l’article est stérile. L’auteur n’a aucune culture générale ni connaissance en géopolitique. Dommage de perdre mon temps pour ce genre d’ânerie.

                    • Pierre Pierre 26 octobre 2017 11:58

                      Un article mi chèvre mi chou sur un sujet beaucoup plus complexe que ce que n’évoque l’article.

                      Mais d’abord, qu’est ce que c’est le poutinisme ? 
                      Si c’est le système qui existe actuellement en Russie, c’est un mélange de libéralisme et de conservatisme contrôlé par l’Etat. C’est un retour au patriotisme et aux valeurs traditionnelles.
                      Mais c’est surtout ce à quoi aspire l’immense majorité des Russes et les sondages et les résultats des élections le prouvent à suffisance.
                      Dans ce sens, le Russie est une authentique démocratie parce que le président répond aux attentes de la majorité de sa population et il se soumet périodiquement aux résultats du suffrage universel.
                      Les détracteur de ce système prétendent que le patriotisme mène au nationalisme et le nationalisme à la guerre. J’objecte que 25 ans de libéralisme et d’interventions humanitaires ont engendré plus de guerres dans le monde qu’à n’importe quelle autre période de l’histoire... alors pourquoi ne pas essayer autre chose.
                      Que personne ne se fasse la moindre illusion. La Crimée ne retournera à l’Ukraine d’aucune façon.
                      La Russie n’a pas l’intention de faire accepter le rattachement de la Crimée à la Russie par la communauté internationale les États-Unis et leurs inféodés. Je me demande même comment ce serait matériellement possible quand plus de 90 % de la population ne le veut pas.
                      Sinon, la légalité du transfert de la Crimée à l’Ukraine en 1954 est correctement expliqué mais il ne faut pas passer sous silence l’épisode de la République de Crimée de 1992 à 1995. 
                      Voici un lien vers Wikipédia qui détaille un peu plus cet épisode. Un lien à enregistrer avant qu’il ne disparaisse.
                      https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_de_Crim%C3%A9e_(1992-1995)
                      La continuité territoriale entre la Russie et la Crimée avec le pont de Kertch en 2018 va accélérer le développement économique de la Crimée. C’est un énorme pied de nez à l’Occident et à l’Ukraine. J’en connais quelques un qui vont manger leur cravate. Tout cela en 3 ans sans avoir besoin d’une quelconque expertise occidentale et sans autre technologie que russe. Chapeau ! 
                      Pour Marioupol, je suis plus nuancé. Vous séparez les Ukrainien et les Russes en deux groupes distincts alors que l’Ukraine (Centrale et Est) était à l’origine une région de Russie. On l’appelait d’ailleurs Petite Russie jusqu’à la fin su XIXe siècle. Vous devez aussi tenir compte des nombreux mariages entre tous les habitants de l’Ukraine. La population ukrainienne est très mélangée et il est difficile de définir une appartenance à un groupe ou à l’autre. C’est le sentiment d’être plutôt proche de la Russie ou de l’Occident qui est déterminant et Marioupol est justement une ville intéressante sur ce point.
                      Les élections y ont été annulée en 2015 justement parce que les pro-russes allaient les emporter.
                      D’après le Figaro, cette région est pro-russe.

                      • alinea alinea 26 octobre 2017 16:52

                        @Pierre
                        pas eu le temps d’enregistrer le lien !!! déjà disparu


                      • Xenozoid Xenozoid 26 octobre 2017 17:04

                        @alinea


                        y’a pas de source

                      • GéraldCursoux GéraldCursoux 26 octobre 2017 19:13

                        @Pierre
                        Merci de ce commentaire qui tranche avec les inepties que je relève.

                        Mais il faut considérer que la Crimée est aujourd’hui une île pour la Russie, et que la continuité territoriale est un objectif pour ses dirigeants.

                        Bien évidemment c’est plus complexe qu’on le dit mais je suis surpris que Poutine n’ait pas joué aussi la carte juridique pour justifier ce retour à la mère patrie. Démontrer que Kroutchev avait fait un acte inconstitutionnel, ce n’est pas très difficile, et les occidentaux auraient aimé...


                      • Pierre Pierre 26 octobre 2017 21:26

                        @GéraldCursoux
                        Bonsoir,

                        C’est vrai que c’est mieux quand on reste courtois. 
                        « ...mais je suis surpris que Poutine n’ait pas joué aussi la carte juridique pour justifier ce retour à la mère patrie. »
                        J’ai mon explication à ce sujet. Poutine n’a pas l’intention de justifier quoi que ce soit ni avec les Ukrainiens ni avec les Occidentaux pour ne pas avoir à négocier un quelconque compromis sur la Crimée. Il met tout le monde devant un fait accompli et il dit qu’il respecte de droit international sans trop entrer dans les détails.
                        Il s’en fout des sanctions occidentales qui nous sanctionnent d’ailleurs plus que la Russie. 
                        On sait que c’est l’effondrement du cours du pétrole qui a provoqué les deux ans de récession bien plus que les sanctions.
                        De plus, les contre-sanctions et la chute du cours du rouble sont des ballons d’oxygène pour l’agriculture et l’industrie russe. Ces secteurs ne veulent absolument pas que Poutine lève les contre-sanctions.
                        Cette situation arrange Vladimir Poutine et elle renforce son autorité au niveau national et international. 
                        Avez-vous vu le défilé de chefs d’état qui défilent à Moscou et à Sochi depuis quelques temps ?
                        Pour la continuité territoriale, je pense que le pont de Kertch suffira amplement et cela ne changera rien avec la situation antérieure vu qu’il n’y avait qu’une route qui reliait la Crimée à l’Ukraine. Il est à remarquer que le passage sur ce pont sera gratuit. 
                        Ce sera donc bénéfique pour le coût de la vie en Crimée. 
                        Actuellement, la Crimée est approvisionnée par bateau et cela a une incidence négative sur le prix des produits de consommation dans la république.
                        Pour le lien qui ne fonctionne pas, je le remets ci-dessous.
                        Ce qui est important à retenir, c’est que déjà entre 1992 et 1995, les Criméens voulaient leur souveraineté et que Kiev a coupé court à cette aspiration en y envoyant leurs unités spéciales. 
                        On peut difficilement soutenir aujourd’hui que la Russie a annexé la Crimée contre la volonté de sa population. C’est cependant ce que les autorités ukrainiennes et quelques illuminés du genre BHL prétendent.
                        https://fr.wikipedia.org/wiki/République_de_Crimée_(1992-1995)
                        Je crois que c’est bon, un copié/collé donnait des caractères spéciaux pour les accents aigus.


                      • Pierre Pierre 26 octobre 2017 21:33

                        @Pierre
                        Bizarre ! Cela ne marche pas mais on peut copier et coller directement le lien dans la barre d’adresse du navigateur.


                      • GéraldCursoux GéraldCursoux 27 octobre 2017 12:15

                        @Pierre
                        L’annexion s’est faite avec l’accord de la population locale, et celle des Russes de Russie. C’est pourquoi le retour à l’Ukraine est une utopie de plus dans laquelle se sont enfermés les occidentaux. C’est un fait.


                      • Michel Maugis Michel Maugis 27 octobre 2017 18:52

                        @GéraldCursoux



                        « Poutine n’a pas conquis la Crimée pour la rendre, d’autant qu’il a pour lui l’opinion russe ; »

                        C’est un drôle de conquérant Poutine !! Et une belle ineptie de l’auteur.

                      • Michel Maugis Michel Maugis 27 octobre 2017 18:58

                        @GéraldCursoux


                        « L’annexion s’est faite avec l’accord de la population locale, et celle des Russes de Russie. C’est pourquoi le retour à l’Ukraine est une utopie de plus dans laquelle se sont enfermés les occidentaux. C’est un fait. »

                        Cela s’appelle du rétropédalage.
                        Rétropédalage qui démontre l’incohérence de l’auteur et de son article


                      • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 11:58

                        L’auteur est un faux cul de première !

                        Car il faut vraiment l’être pour parler de la « communauté internationale »

                        S’y référer pour justifier ses dires, c’est dire qu’on est INCULTE .

                        Je défis l’auteur de répondre et de nous dire ce qu’est cette communauté internationale ?

                        IL EN EST INCAPABLE !!

                        Il reconnaît donc être un SUPER FAUX CUL ;


                          • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 12:15

                            l’Auteur nie l’existence du peuple de Crimée.

                            Le peuple de Crimée ne fait pas partie de la « communauté internationale ».

                            Pour l’auteur, les habitants de Crimée n’ont pas leur mot à dire.

                            L’auteur est vraiment une quantité négligeable dans le domaine de la pensée.

                            Il suffit de lire sa « description » dénuée de pensées pour en être convaincu.

                            • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 13:56

                              L’auteur montre son dépit devant les succès indéniables du « léninisme » du stalinisme« et du »plutonisme" qui ont mi une FIN aux guerres mondiales.

                              pour Lenine ce fut la première
                              pour Staline ce fut la seconde
                              pour Poutine c’est d´éviter la troisième

                              Seuls les racistes petits blancs bec de l’idéologie aux plusieurs centaines de millions de morts s’en offusquent, cette idéologie est l’anti-communisme



                              • sukhr sukhr 26 octobre 2017 13:59

                                @Michel Maugis
                                ah si Poutine était Communiste j’applaudirais des 2 mains.
                                Malheureusement : c’est un sioniste, anti-communiste, qui laisse l’appareil de production Russe dans les mains de quelques mafieux chrétiens.


                              • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 14:10

                                @sukhr


                                C’est que vous ne connaissez rien au marxisme et au communisme.

                                Poutine est toujours un marxiste, quant au communisme il existe depuis le début de l’humanité et Marx l’ a très bien défini :

                                « Pour nous, le communisme n’est pas un état de choses qu’il convient d’établir, un idéal auquel la réalité devra se conformer. Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses. Les conditions de ce mouvement résultent des données préalables telles qu’elles existent actuellement. »

                                Et cela est vrai depuis la fin du mode de production communiste primitif , qui laissa la place au mouvement politique du communisme

                                Donc, pourquoi Poutine ne serait plus communiste ?

                                Ce qui est sûr et certain, c’est qu’il a toujours les mêmes anti-communistes contre lui.


                                C’est un peu comme ceux qui pensent que les papes seraient des croyants !

                                ils sont aux meilleurs places pour savoir que dieu n’existe pas, puisqu’ils l’ont inventé.


                              • sukhr sukhr 26 octobre 2017 14:15

                                @Michel Maugis
                                alors qu’attend-il pour nationaliser les entreprises qui sont dans les mains des mafieux chrétiens ?
                                Qu’attends il pour encourager la jeunesse à étudier les sciences plutôt que la religion ? 


                                Poutine n’est pas communiste, et je le regrette. C’est un bourgeois, au service de la bourgeoisie, qui s’appuie sur l’idéologie religieuse sémitique pour défendre sa politique bourgeoise.

                                À l’échelle internationale, ses positions pro-israélienne ne sont pas favorable à la paix.


                              • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 14:23

                                @sukhr


                                être marxiste et communiste ne signifie pas nationaliser. Ça dépend des conditions internatinonales et du développement économique, du rapport des forces etc...

                                Le Marxisme leninisme a été remplacé par le marxisme gorbatchévisme.

                                Chaque chose en son temps.

                                Vous n’avez pas lu la définition de Karl Marx

                              • sukhr sukhr 26 octobre 2017 14:25

                                @Michel Maugis

                                Il est grand temps de Nationaliser l’appareil de production Russe.
                                Poutine en a le pouvoir : il refuse de le faire. 
                                Il est à la botte des Chrétiens.

                                Tout cela fait de lui un type bien particulier de Socialiste, cela fait de lui un Socialiste à la sauce Mussolini. 



                              • Michel Maugis Michel Maugis 26 octobre 2017 17:41

                                @sukhr

                                Pour qu’il apparaisse comme un communiste avec goulag et que la « communauté internationale » de l’auteur se rue sur la Russie ?

                                L’heure n’est pas à la guerre idéologique frontale, mais à faire accepter par l’empire fasciste de l’Otanazie la coexistence pacifique en imposant à cette empire le droit international.

                                Toute l’histoire de l’URSS démontre l’extrême difficulté à instaurer le socialisme devant cette ordure de « communauté internationale » de l’auteur, essentiellement RACISTE et colonisatrice, formée par des pays colonialistes ( ex) boutés par Lenine et Staline. et la difficulté d’imposer la charte onusienne de la coexistence pacifique entre modes de production différents.

                                L’URSS s’est dissoute pour éviter sa destruction par cette ordure de FUKUS ( France, United Kingdom et USA.

                                Maintenant la lutte est contre cet empire fasciste qui s’installe pour imposer son ordre au monde.

                                Pour cela il faut les anti-communistes ignares comme l’auteur, qui ne veulent surtout pas changer le monde, ce monde de tueries et massacres qui lui convient.

                                Dans tous ses articles et commentaires l’auteur vante les biens faits des guerres US, pour ne jamais les nommer et les critiquer.

                                La Russie et la Chine forment le monde QUI AIDERA L’EUROPE OCCIDENTALE a instaurer le socialisme.

                                Fini la possibilité ordurière de faire un blocus économique contre les pays qui veulent changer de système !!

                                C’est pour cette raison que toute la lie anti-communiste se rue sur Agoravox et ailleurs avec leur arguments débiles. Dans ce sens , cette lie voit clair.

                                Rien de nouveau !! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès