• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Poutou et Arthaud ont le droit de s’exprimer dans les médias (...)

Poutou et Arthaud ont le droit de s’exprimer dans les médias !

Lors d'une élection dite démocratique, tout le monde doit pouvoir développer ses opinions et les mettre à la portée des citoyens. Le débat est obligatoire, les accrochages verbaux nécessaires, les propositions doivent mobiliser nos jeunes premiers concernés par les politiques à venir.

Les cinq cents parrainages sont déjà discutables, mais que dire des pratiques commerciales et de la censure des grands médias, qui refusent les candidats qualifiés de "petits" dans les sondages au motif qu'ils ne mobilisent pas l'audience. Car il y a les prétendants qui permettent de vendre de la publicité, et ceux qui font chuter les ventes : c'est ce qu'il faut conclure au refus d'inviter Nathalie Arthaud (lutte ouvrière) et Philippe Poutou (NPA) sur les plateaux TV.

Un président sortant qui refuse le débat, des "stars" (Zemmour, Mélenchon...) omniprésentes pour s'invectiver sans faire de propositions sérieuses pour changer la société, mais qui font grimper l'audience. Un débat confisqué par la guerre en Ukraine, dont les causes ne sont jamais creusées afin d'émouvoir les téléspectateurs plutôt que de les rendre intelligents, une logique continue de la part des médias qui considèrent le peuple comme un troupeau de moutons consommateur de pubs, et non comme une communauté de citoyens libres et égaux.

Mes propos vont surprendre les anciens d'Agoravox qui me connaisse depuis quelques années. Mais franchement, je trouve Poutou, Arthaud et même Fabien Roussel très sympas. Naïfs, idéalistes comme je l'étais à vingt ans, mais francs et directs. J'ai croisé Alain Krivine lors d'un meeting à la mutualité au début des années 90 : un type sincère mais à côté de la plaque sur la sécurité et l'immigration, origines bourgeoises obligent. A l'extrême-gauche, il n'y avait que des gosses des beaux quartiers en rupture avec leur milieu social, pas de prolos, pas de véritables projet de société non plus. J'ai connu des fêtes de l'huma sympas à l'ambiance galette-saucisse, au temps où les militants PCF vendaient la vignette à 10 francs pour les jeunes, où le capitalisme était décortiqué et rejeté.

C'était avant que l'ultra-gauche ne se convertisse à l'immigrationisme, au mondialisme, au rejet du patriotisme populaire.

Cependant, par les temps qui courent un Poutou nous propose un bol d'oxygène de lucidité. Oui, l'économie est au service de la communauté et non de quelques rentiers. Oui, nous avons tout pour être heureux mais quelques-uns monopolisent les richesses. Oui, d'autres politiques sont possibles même si l'utopie et la crédulité sur la nature humaine demeurent présents à l'ultra-gauche. 

Donnons la parole au grand périodique humaniste et démocrate L'usine nouvelle, qui vous explique pourquoi Poutou est dangereux :

"Le programme de Philippe Poutou se base sur la « socialisation », c’est-à-dire « la réquisition, sans indemnité ni rachat, de secteurs clés de l’économie sous le contrôle des travailleurs et de la population », explique le site du NPA. Dans les secteurs de l’énergie, la pharmaceutique, le transport, la communication et certains pans de l’industrie, les entreprises seront réquisitionnées car « vitales pour la population et l’environnement », en particulier pour mettre en œuvre la transition écologique par la planification. Les banques seront fusionnées en un « monopole public du crédit », pour stopper la spéculation et orienter les investissements « vers les projets socialement utiles » en priorité."

Voilà qui, effectivement, cadre mal avec le discours que veut faire passer les médias sur le moins d'état, la retraite à 65 ans, la fin des 35h pour les fainéants que nous sommes, la nécessité de plus de privatisations... Le tout galvanisé par des sondages orientés pour influencer le petit peuple à défaut de le faire réfléchir. Des instituts de sondage privés, libéraux, qui n'ont rien de philanthropiques.

On ne veut pas donner la patrole à Poutou car il remet en cause les dogmes libéraux, et il ne doit pas être confrontés à nos princes. Certes, il n'est pas bien subversif puisqu'il va dans le sens des ultra-libéraux pour l'abolition des frontières, des règles de circulation, de la nationalité, de l'identité, de tout ce qui donne une conscience collective et culturelle à l'individu : on comprend pourquoi il y a autant d'ancien gauchistes parmi les capitaines d'industrie.

Cependant, sa critique du libéralisme est bienvenue. Un ouvrier et une prof de collège (Arthaud) ont des opinions qui valent autant que celles d'un journaliste vedette (Zemmour), un rentier libéral-socialiste (Mélenchon), un banquier d'affaires (Macron), une dame-patronnesse (Pécresse) : c'est cela la démocratie républicaine, en théorie, les opinions des uns valent celles des autres et ce ne sont pas les recettes publicitaires qui doivent dicter les temps de passage.

Heureusement, le web est là, de Twitter à Youtube (en passant par Agoravox). Nous sommes encore (relativement) libres de commenter et de mettre en valeur des opinions, de débattre, de nous disputer, c'estcela débattre.

Je vous l'avoue, je m'amuse plus le dimanche-matin à plaisanter avec les militants du NPA, de LO et du PCF sur les marchés qu'avec les vieux bourgeois et les encravatés qui tractent pour Pécresse, Hidalgo ou Macron. Des idéalistes humanistes d'un côté (dans l'utopie certes), des rentiers et des agents immobiliers de l'autre. Le rêve contre le fric.

A une époque où des journalistes nous montrent, le sourire au lèvres, la guerre en Ukraine entrecoupée d'interminables pages de publicités pour des bagnoles et des marques de lessive, un Poutou permet de remettre les pendules du débat démocratique à l'heure du soucis des autres et de la collectivité. Aux électeurs de faire un pied de nez aux sondages et aux chaines TV lors du scrutin, en favorisant ces "petits candidats" du bas ou du plafond qui dérangent autant nos princes !

Extrait de la page Twitter de Philippe Poutou (on ne trouve pas l'équivalent chez Zemmour/Macron/Le Pen/Hidalgo...) :

Philippe Poutou on Twitter: "https://t.co/LNl0tjW83N" / Twitter

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Kaa 17 mars 17:02

    Vous pensez comme Bayrou qui a parrainé Le Pen !

    Show must go on !


    • sylvain sylvain 17 mars 17:55

      @Kaa
      bayrou fait son business, il vend ses parrainages pour acheter son existence politique .
      Je ne vois pas en quoi notre auteur l’imiterait, vu qu’il n’a a ma connaissance aucune existence politique, et rien a vendre


    • leypanou 17 mars 17:04

      des « stars » (Zemmour, Mélenchon...) omniprésentes pour s’invectiver sans faire de propositions sérieuses  : si, ils font des proposition sérieuses, par exemple pour l’un, si je suis née Fatima, je pourrais changer de prénom et m’appeler Corinne désormais, et pour l’autre, si je suis né homme biologiquement, mettons Gabriel, je pourrais changer de sexe (car ce sera inscrit dans la Constitution) et devenir femme à 18 ans, mettons Gabrielle, en modifiant l’acte de naissance, et si à 25 ans, je change d’avis encore, et devenir Gaby, je pourrais encore le faire¹ smiley

      ¹ : par contre, physiologiquement, je ne sais pas comment çà peut se passer.


      • Séraphin Lampion Kaa 17 mars 17:06

        @leypanou

        est-ce que je pourrais m’appeler Jean-Michel ?


      • sylvain sylvain 17 mars 18:35

        @leypanou
        par contre, physiologiquement, je ne sais pas comment çà peut se passer.

        principalement avec beaucoup d’hormones de synthèses, dont on ne connait pas bien les effets a moyen terme .Des victimes consentantes en quelque sorte


      • Gégène Gégène 17 mars 17:39

        « ... Fabien Roussel très sympas. Naïfs, idéalistes »


        ouais bof, le Fabien, avec son chiffon jaune-bleu sur le revers, il est candidat de l’ OTAN ?


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 09:45

          @Gégène

          et toi t’es le candidat de Poutine ?


        • Matlemat Matlemat 17 mars 18:07

          La patrimoine de Mme Artaud est le double de celui de Mr Macron.


          • Matlemat Matlemat 17 mars 21:25

            @Matlemat
             Je présente mes excuses, j’ai colporté bêtement ce que j’ai entendu, vérification faite cela semble inexact.
             
             Ce n’est pas le patrimoine de Mme Artaud qui est choquant mais plutôt la faiblesses de celui de Mr Macron.

            https://www.hatvp.fr/wordpress/wp-content/uploads/2022/03/DSP-Arthaud.pdf

            https://www.hatvp.fr/wordpress/wp-content/uploads/2022/03/DSP-Macron.pdf

            https://www.les-crises.fr/m-macron-a-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-a-lui-poser-sur-des-bizarreries-sur-son-patrimoine/


          • Attila Attila 18 mars 13:41

            @Matlemat
            Oui, ça vient de là :

            « La rubrique est une parodie de site people, tous les articles sont donc évidemment faux. »
            Désolé.

            .


          • Lynwec 17 mars 18:31

            Un candidat différent qui sert le discours pandémiste du système, je cherche la différence...J’ai parcouru le programme de Poutou qui dit vouloir une rupture avec les traités européens mais ne parle pas de Frexit ni n’explique comment il va rompre et se différencier tout en étant contraint à appliquer les GOPE...

            J’ai retenu « pour une Europe des travailleurs ». Belle formule, qui se traduit comment dans les faits ?

            Dans les faits, les extrêmes ont toujours servi à repousser le troupeau dans la direction désirée sans jamais rien apporter en réalité.

            L’illustration de fin d’article eut été sympa si elle n’était pas une justification déguisée du système sanitaire répressif qui nous a été imposé avec une pandémie bidon, consistant à rebaptiser la grippe et à opérer une manipulation de masse bien réglée, ce qui n’est pas pour rattraper les imprécisions précédentes...


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 09:44

              @Lynwec

              de ton programme, j’ai retenu « une Europe poutinienne », mais concrètement, pour les travailleurs, ça améliorera quoi ?


            • sylvain sylvain 17 mars 20:12

              a l’auteur

              effectivement, vous me surprenez, mais c’est pas la première fois .

              Je vous aurais bien vu voter zemmour .Les GJ nous avaient un peu aidé a déconstruire une opposition extrême droite /extrême gauche largement hystérisée et instrumentalisée .On peut se retrouver sur bien des points, et on est pas forcément ennemis .Il y a des gens qui méprisent le peuple a droite comme a gauche, merci pour cet article que je qualifierais de populiste


              • Jean de la Beauce Jean de Beauce 18 mars 08:31

                @sylvain
                Quand on veut le bien du peuple on est populiste, oui. D’ailleurs Karl Marx ne s’est jamais défini « homme de gauche », car le mouvement ouvrier et populaire ne se reconnait pas dans ces clivages entre libéraux et conservateurs. Ceux qui font avancer les choses sont au-dessus de cette comédie électoraliste.




                  • mmbbb 18 mars 08:53

                    ils ont droit de s exprimer dans les médias . Mais on a aussi le droit de ne pas les écouter D ailleurs cette campagne , je ne regarde pas les débats 

                    Quant à N Artaud sur une de ses affiches un slogan dont la teneur est « le capitalisme crée du chomage , les migrants non » .

                     

                    Elle est prof d economie parait il , elle comprend tout du capitalisme , une idiote utile de ce dernier .

                    Tu m etonnes que la gauche se casse la gueule , elle ne parle que de migrants et avancees sociétales ! PMA GPA Tansgenre 


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 09:40

                      @mmbbb

                      il faut dire que la droite la plus bête du monde dans ton genre, celle qui a encensé Poutine pendant 20 ans aucun recul, n’est pas mal non plus et se fait prendre à contrepied par l’actualité.

                      D’où toutes ces simagrées sur « la guerre en Ukraine qui confisque l’élection » smiley


                    • mmbbb 18 mars 10:01

                      @Olivier Perriet je te dis ne me casses plus les couilles connard .
                      la gauche , elle est morte abruti .
                      Artaud Poutou, agitent des idees que plus personne ne veut .
                      Le paysage politique francais quel que soit la couleur est en décomposition . 
                      Quant a Poutine , il faudrait lire autre choses que la propagande officielle .
                       Comme l avait dit Vedrine, un homme de gauche , nous serions déja rentré en guerre si a la place de Poutine , un cacique du PC avait pris sa place .
                      PS si tu avais vecu dans un pays a plat , humilié ou le troc etait le seul moyen de survie , dont ce fut la condition des russes apres la chute tu réagirais autrement cretin .
                      En 1945 , nous avions pa eu le même traitement avec l Allemagne qui pourtant avait ete la source de millions de morts 


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 11:54

                      @mmbbb

                      t’es vraiment le roi des idiots poutiniens :

                      si la Russie a mis à bas l’URSS et clochardisé son économie dans les années 90, ce serait pas un peu à cause d’un Russe nomme Boris Eltsine, celui qui a mis ton ami au pouvoir ?


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 11:59

                      @mmbbb

                      t’es vraiment un imbécile smiley


                    • mmbbb 18 mars 12:21

                      @Olivier Perriet merci te je te retourne le compliment Le problemes est que du ne sais pas lire , Tu es un bourrin et un gros bourrin 

                      J aurais aimé que les personnes de ta trempe s indignent autant du sort de l Irak , de la Lybie , de la Serbie , pays scindé apres un referendum organise par le Kosovo mais non entérine par la Serbie 

                      Un auteur juristes du droit international , pour prendre du recul 
                      M Norbert Rouland 

                      À qui la Crimée appartient-elle ? Le regard d’un juriste (theconversation.com)

                      la conclusion est intéressante ! nous retombons dans les errements de la SDN .
                      L ONU n assoit plus le droit international, l application de celui ci est erratique notamment les sanctions .

                      Cela t éclaireras et éviteras de classer  les autres mais être traite d imbécile par une personne de ton engeance est un doux plaisir. 

                      Et je me repete ne me casses plus les couilles  


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 13:44

                      @mmbbb
                      J aurais aimé que les personnes de ta trempe s indignent autant du sort de l Irak , de la Lybie , de la Serbie , pays scindé apres un referendum organise par le Kosovo mais non entérine par la Serbie 

                      qu’est-ce que tu connais de « ma trempe » ?

                      Ca date de 2014 https://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-ue-c-est-la-guerre-151322

                      Et je n’ai jamais sauté de joie à la guerre de Sarko en Libye.

                      C’est autre chose que les déclarations d’amour d’un pauvre frustré pour le premier dirigeant à poigne qu’il croise smiley


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 13:46

                      @mmbbb

                      Quant au Kosovo, les poutiniens qui font dater les guerres de Yougoslavie de l’année 1999 me font bien rire, quand tout à commencé 15 ans avant, et que les nationalistes serbes n’ont pas été les derniers à « scinder le pays ».

                      Mais pour ça il aurait fallu être né avant...


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 09:39

                      Un débat confisqué par la guerre en Ukraine, dont les causes ne sont jamais creusées afin d’émouvoir les téléspectateurs plutôt que de les rendre intelligents.

                      Disons que la guerre, par définition, c’est partial et manichéen. En général on ne fait pas la guerre pour être plus intelligent.

                      Quand aux 500 signatures, franchement, vous préféreriez quel système ?


                      • Lynwec 18 mars 09:53

                        @Olivier Perriet

                        Mener une campagne présidentielle requiert un investissement financier conséquent, même s’il existe des critères de remboursement
                        https://www.senat.fr/ct/ct08-2/ct08-239.html
                        Vous aurez noté le premier coup de ciseau dans la « justice électorale » avec l’interdiction de dons d’une personne morale (marrant, comme le qualificatif moral peut les révulser...) ce qui fait que les banques peuvent court-circuiter un candidat non compatible, ce qui fut fait à Cheminade lors de la campagne 1995 à l’issue de laquelle il fut condamné (mais pas Chirac et Balladur dont les comptes étaient....FAUX)
                        https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/01/19/quand-le-conseil-constitutionnel-validait-les-comptes-de-campagne-de-chirac-et-de-balladur_6066728_3224.html

                        https://louislefoyerdecostil.fr/la-perception-de-dons-dune-personne-morale-dans-le-cadre-dune-campagne-electorale-et-ses-consequences/

                        Les 500 signatures sont un verrou supplémentaire,et comme il n’était pas jugé suffisant, on y a rajouté les pressions sur les élus et la magouille de la « banque des parrainages »...

                        On pourrait imaginer un parrainage citoyen avec centralisation des votes (sur site officiel et sécurisés/contrôlés par huissiers pour éviter toute tricherie) un candidat recueillant 100 000 signatures pouvant participer. Mais chuuuut ! ce serait un peu démocratique et moins verrouillant...


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 11:58

                        @Lynwec

                        quand j’imagine la transparence et l’honnêté des « parrainages de millions de citoyens » j’ai comme un doute ; j’ai jamais vu des maires dire qu’ils avaient peur de parrainer, juste qu’ils n’en avaient pas envie.

                        Le FN, le premier à cracher sur le système des parrainage, est aussi le premier parti à virer ses élus qui ont commis le crime de parrainer Zemmour. Plus contradictoire on fait pas.

                        Plein de candidats font des cheap campagne


                      • Ruut Ruut 18 mars 11:14

                        Espérons que dans cette élections les chiens et les morts ne voterons pas....


                        • biquet biquet 18 mars 12:17

                          « les 500 parrainages sont discutables » en effet, mai il faut bien reconnaître que ça avantage beaucoup Arthaud et Poutou. Il y a eu 3 primaires, celle des écolos qui a rassemblé 100 000 votants, celle de LR 140 000 et celle de la primaire populaire 397000. Jadot et Pécresse ont obtenus leurs 500 signature mais celle qui a remporté la primaire populaire a obtenu moins de 200 signatures. Comme les signatures sont données par des élus on peut se poser la question si ceux-ci représentent réellement la volonté populaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité