• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Pouvoir citoyen » et Constitution

« Pouvoir citoyen » et Constitution

Il y a en France un diagnostic plus que partagé sur l'état désastreux de notre démocratie. 2017 doit marquer un tournant décisif dans l'histoire institutionnelle du pays.

Lors de la présidentielle 2007, déjà, de nombreux candidats avaient porté dans leur programme la promesse d'une sixième République. La seule conséquence de cette quasi-unanimité sur l'état de la démocratie avait été l'organisation par le lauréat 2007 (Sarkozy) d'un comité de révision de la constitution ; le comité Balladur qui n'a pas eu plus de répondant que les nombreux comités antérieurs (Vedel et autres). A ce sujet, la commission parlementaire de Bartolone sur la rénovation démocratique s'est actuellement perdue dans les sables. Tout ceci n'a pas empêché la dégradation continue de notre pays dans les palmarés internationaux sur la démocratie. 

La présidentielle 2017 doit marquer le moment qui stoppera cette dégéneressence et qui ouvrira un Nouvel Age Démocratique..

Il est possible de rêver à une hypothétique nouvelle constitution et à la convocation d'une constituante, ou même à l’établissement d’un programme politique exprimant la grande diversité des revendications démocratiques, mais, il n’en restera pas moins que nous devrons nous en remettre au personnel politique pour espérer en attendre une éventuelle concrétisation. Plus les revendications seront nombreuses, plus les propositions seront diverses, plus les promesses éventuelles des politiques laisseront la porte ouverte à des négociations, des compromis, des synthèses qui seront autant de déceptions. Par ailleurs, nous devons nous attendre à ce que la traduction législative de ces propositions sera au mieux étalée dans le temps, sans doute dévalorisée, voire annihilée par le jeu parlementaire. Il suffit pour s'en convaincre de refaire l'histoire laborieuse, et encore non aboutie, du cumul des mandats sous le règne de cette Véme république. 

Alors que faire ? constitutionaliser un pouvoir citoyen !

La bonne stratégie pour les citoyens serait peut-être d’arriver à concentrer toutes les énergies réformatrices sur la volonté d'obtenir l’institutionalisation d' un outil qui, émanant des citoyens, serait à leur service permanent, afin de leur permettre d’intervenir, de participer, et d’influer sur la vie démocratique et politique du pays. 

Il s’agirait ainsi de réclamer la constitutionalisation d’une institution spécifique qui sera le vecteur de toutes les propositions citoyennes à venir. Véritable pouvoir citoyen, cette institution susceptible d'utiliser des modalités comme la pétition citoyenne, la convocation de jurys citoyens, ou l'organisation de référendums d'initiative citoyenne, pourrait établir ensuite, des lois sur le non cumul des mandats, le vote blanc, des modifications du mandat présidentiel, ou toutes mesures propres à améliorer continuellement notre démocratie.

Le combat démocratique se limiterait ainsi à l’instauration dans la constitution de la République, d'un véritable Pouvoir citoyen, institution, composée de citoyens tirés au sort, et au service des citoyens. (J'ai établi une ébauche, bien entendu lacunaire, des fonctionnalités d'un tel contre pouvoir citoyen. Voir ; https://blogs.mediapart.fr/bernard-uguen/blog/020713/fonctions-dun-contre-pouvoir-citoyen-2 )

En cantonnant ainsi le combat démocratique à cette seule création institutionnelle, il serait possbile d'envisager la convergence de toutes les luttes éparses pour la rénovation démocratique dans la perspective de la présidentielle de 2017. La mobilisation, par un comité "ad hoc," prendrait ainsi une ampleur susceptible de peser efficacement sur le personnel politique 

Une solution serait de proposer un véritable contrat présidentiel à soumettre aux candidats à la fonction présidentielle. Ce contrat présidentiel, dont l'objet serait l'établissement du "pouvoir citoyen" dans la constitution, lors de la première année du mandat présidentiel, emporterait évidemment pour les citoyens la charge de soutenir le candidat qui le signerait.

La première démarche à engager est de soumettre ce projet aux multiples groupes qui oeuvrent à la rénovation de notre démocratie pour recueillir leur avis, leurs conseils, leurs propositions, ainsi que leur disponibilité pour envisager éventuellement une stratégie collective de communication..

La rénovation radicale et citoyenne de notre système démocratique sera au cœur de la présidentielle 2017.


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2016 09:51

    Bonjour,
    Le programme de l’ UPR en matière de Constitution semble répondre à vos attentes.
    - reconnaissance du vote blanc
    - referendum d’initiative citoyenne comme en Suisse.
    - tout changement constitutionnel doit passer par un referendum
    - suppression de la procédure du Congrès
    - interdiction des lobbies et contrôle régulier des conflits d’intérêts
    - remplacer le Conseil Constitutionnel par des magistrats comme en Allemagne
    - interdiction de tout transfert de souveraineté
    - interdiction du cumul des mandats
    - 1 seul mandat renouvelable 1 fois
    - interdiction à vie de candidature pour corruption
    etc Ce sont les premiers chapitres du programme.


    Quelle que soit la manière de modifier la Constitution, pour la faire ratifier par referendum par l’ensemble des Français, et la faire appliquer, il faut deux conditions incontournables :

    ** 1- sortir de l’ Union européenne, car la Constitution qui s’applique, c’est le Traité de Fonctionnement de l’ UE, le TFUE, et le Droit communautaire est supérieur aux Droits nationaux. La Constitution française, tant que nous sommes dans l’ UE = peanuts ! 

    ** 2 - et il faut arriver au pouvoir ... Il semble que Chouard commence à s’en rendre compte. Ce qui doit lui poser quelques problèmes, car il est opposé aux Partis politiques. Et s’il est d’accord pour sortir de l’ UE, ce n’est pas sa priorité.

    • bernard29 bernard29 26 avril 2016 10:18

      @Fifi Brind_acier

      L’article défend l’idée de revendiquer uniquement l’institutionnalisation d’un outil citoyen qui ensuite justement se chargera des multiples propositions de réformes citoyennes, comme celles que vous listez dans votre commentaire. 

      Moi aussi j’en avais établi une liste dans le Pacte démocratique sur mon blog « Changer la République ». ( http://changerlarepublique.over-blog.com/2014/12/pacte-democratique-2017.html ), mais j’en suis justement revenu pour me concentrer sur la demande spécifique d’un Pouvoir citoyen.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 26 avril 2016 11:38

      @Fifi Brind_aciee

      UPR EPR

      sortir de l’europe n’est pas une solution livrées a eux memes les republiques U E SERAIENT ENVAHIES PAR POUTINE.....................................

      ne pas dépendre des US ET DEVENIR COLONIES RUSSES COMME L’ UKRAINE CE SERAIT TOMBER DE CHARYBDE EN SCYLLA !!!!!!!!!!!!!!!!

      on peut faire mieux  : DES ELECTIONS EUROEENNES POUR ELIRE LES DEPUTES ET
      TOUS LES MEMBRES DU STAFF EUROPEEN
      pour ne plus accepter le diktat des juncker et autres MAGOUILLEURS  !!!!!!!!!!!!!!!!


    • Ar zen Ar zen 26 avril 2016 18:15

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Je ne suis pas du tout certain que « l’on » puisse aller bien loin avec des « on ». Vous savez il existe des traités européens, le TUE et le TFUE. Vous devriez les lire, si ce n’est déjà fait, et comprendre leur portée. Le rôle de chaque institution de l’UE y est détaillé et précisé (rôle de la commission, rôle du parlement, rôle du conseil européen, etc).

      Alors « on » commence par quoi ? Qui commence ? Comment « on » commence ? Demain je vous donne cent milles euros, ça vous intéresse ?

      Les traités ne peuvent être modifiés qu’à « l’unanimité » des 28 ! Alors, définitivement, « on » l’a dans l’os en restant dans l’UE. L’unique et seule solution c’est la sortie de l’UE. Tout le reste est de l’utopie.


    • Ar zen Ar zen 26 avril 2016 18:27

      @bernard29

      L’Everest a été vaincu à de multiples reprises. A chaque fois dans les mêmes circonstances : en établissant des camps de base ! Sans camp de base, sans étape intermédiaire, il est impossible de vaincre l’Everest.

      Cette métaphore de l’Everest devrait vous donner à réfléchir. Un pouvoir citoyen est impossible « directement ». Vous vous attaquez à une montagne géante. Alors, il faut installer des camps de base. Comment ? En votant pour un parti qui propose de supprimer la procédure du congrès et d’instaurer l’initiative populaire dans la constitution, comme en Suisse, qui permet de modifier tout ou partie de la constitution. Si vous souhaitez l’émergence d’un « pouvoir citoyen », un tirage au sort des représentants du peuple, il suffit, d’une manière très simple, de proposer une initiative allant dans sens. Le seul risque est que la majorité du peuple rejette cette initiative. Mais le peuple aura choisi.

      Nous avons l’incroyable chance d’avoir sur la scène politique un parti qui propose de redonner sa puissance au peuple à travers sa constitution et nous faisons la fine bouche. Nous devrions, dans un élan commun, amener ce parti au pouvoir afin que le peuple puisse maîtriser les décisions qui le concerne. Ce parti est l’UPR. Si chacun veut bien se donner la peine d’y réfléchir, le peuple pourrait retrouver sa puissance dès 2017 !


    • bernard29 bernard29 26 avril 2016 18:45

      @Ar zen

      je voulais juste vous signaler , que le Pouvoir citoyen tel que je le conçois ne remplace pas les assemblées élues. Ces « représentants » du peuple demeurent. Pour le pouvoir citoyen, il s’agit de créer dans la constitution une assemblée de tirés au sort, qui aura pour première mission de contrôler les institutions, les élus et autres organismes publics ou para publics. ( je vais proposer un article sur les fonctions et compétences de cette assemblées de citoyens ). Ces « tirés au sort » n’ont pas la légitimité pour faire des lois.

      Quant à ceux qui proposent une constituante, rien n’est clair pour le moment.

      J’espère que l’article passera demain.

      Bonne journée.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2016 19:18

      @bernard29
      Le pouvoir citoyen est directement lié à la souveraineté d’un pays.
      Dans un système supra national, la France ne dispose plus des droits régaliens pour défendre l’intérêt général. Et le pouvoir citoyen est réduit à néant. Quoi que le peuple décide, et sous quelque forme que ce soit, son avis n’est jamais pris en compte. L’UE a volé le droit de décision aux Français.


      Ce n’est pas Constitution qui est en cause, mais la supranationalité organisée par les Traités européens. La supra nationalité signifie que les décisions essentielles ne sont plus prises en France, et que l’avis des citoyens compte pour du beurre.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2016 19:20

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      ça tombe bien, les Mamamouchis européens, élus par personne, mais qui décident pour 500 millions de citoyens, sont totalement indifférents à votre avis, qu’ils ne vous demandent d’ailleurs pas !


    • citoyenrené citoyenrené 26 avril 2016 10:05

      article très intéressant,
      en rajoutant toutefois à « Pouvoir citoyen, institution, composée de citoyens tirés au sort, et au service des citoyens » ...citoyens rendus ’experts’ sur un point relativement précis...sinon, la majorité de nos concitoyens n’en voudront jamais tant la grouillante et bestiale populace a mauvaise presse ! c’en est même rentré dans l’imaginaire collectif semble-t-il, les élites auto-proclamées, à force de nous bourrer le mou sur tous les tons avec opiniâtreté, ont gagné cette bataille de l’imaginaire commun


      • bernard29 bernard29 26 avril 2016 10:34

        @citoyenrené

        bonjour, votre question des « citoyens tirés au sort » est une question que j’ai essayé de traiter dans mon blog. 

        à l’origine, ma première idée était que le tirage au sort aurait concerné les conseillers municipaux de base (ceux qui ne font pas partie de l’exécutif des mairies ou communautés de communes) volontaires . je pensais qu’il aurait été intéressant de tirer au sort parmi les citoyens qui avaient déjà démontré un intérêt pour la chose publique.

        Mais en développant l’idée du « pouvoir citoyen » , qui logiquement devrait être institutionnalisé dans toutes les strates de la vie politique du pays ( Etat, Région, Villes) , j’ai pensé que le tirage au sort pourrait être organisé entre les citoyens adhérents des assemblées citoyennes qui normalement devraient rassembler des citoyens motivés.

        Par ailleurs, c’est dans l’organisation du travail des tirés au sort , et les fonctions attribuées au Pouvoir citoyen que se trouve la solution pour obtenir le résultat démocratique escompté.

        et je suis d’accord, ce n’est pas une mince affaire


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2016 19:29

        @bernard29
        Et après, vous faites quoi ? Par exemple, comment allez-vous empêcher la Commission européenne, qui a reçu mandat des Gouvernements européens de négocier TAFTA en secret, de continuer à œuvrer ?


        Comment pouvez-vous dévaluer la monnaie dont le siège est à Francfort à la BCE, avec un euro impossible à dévaluer ?

        Les citoyens n’ont pas la main sur ces Institutions, sans parler du FMI...
        Changer les Traités demande l’avis unanime des 28 pays, sur le même texte, alors qu’ils ne sont d’accord sur rien. Sortir de l’ UE demande seulement l’avis de la majorité des Français.

      • SDM 94 SDM 94 26 avril 2016 23:56

        @citoyenrené
        La peur de la populace était réelle et les élites avaient la légitimité du savoir lorsque à la fin du XiXème siècle moins d’un pour cent de la population obtenait le bac. Nos élites actuelles ont grandit dans un monde où seuls 15 à 20 % de la population faisait des études secondaires. Depuis les années 90 nous sommes à près de 80 % des classes d’ages qui ont un niveau d’éducation au niveau du bac et plus de 30 % font des études supérieures. La légitimité par le savoir de l’oligarchie des 1 % n’existe plus...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 avril 2016 07:57

        @SDM 94
        L’éducation ne change rien au fait que les Français ne trouvent pas l’offre politique satisfaisante.
        Depuis 40 ans, on leur présente toujours les mêmes : PS - Droite, flanqués du FN et la gauche de la Gauche . Ils en ont ras le bol, et s’abstiennent ! «  Cf Comment votent 100 Français ? »


        Mais au lieu de leur présenter les nouveaux Partis politiques, la Loi Urvoas va encore augmenter les temps de parole donnés au mêmes ...

      • SDM 94 SDM 94 27 avril 2016 11:13

        @Fifi
        Aujourd’hui on file les clés pour 5 ans à un maitre d’œuvre qui décide tout seul qu’il faut supprimer l’ascenseur pour améliorer le triplex de 1 200 m carré du voisin des derniers étages qui prend l’hélicoptère et ne parle à personne. L’enjeu ce n’est pas de changer de maitre d’œuvre mais de décider collectivement de chaque chantier.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 26 avril 2016 11:59

        non

        il faut choisir 1/3 de syndicalistes ou mutualistes 1/3 DE CITOYENS QUI SAVENT CE QUE CA VEUT

        le motGESTION QUITTE A LES FORMER PENDANT UNE SEMAINE !!!

        le DERNIER TIERS LES CARTES POLITIQUES DE TOUT BORD SANS QUOTA  !!!!!!!!

        sinon on constate que seul le staff du conseil prend les décisions les autres se taisant par habitude
        ou ignorance de LA GESTION D’ UNE COMMUNE QUI DEVRA ETRE DANS UNE COMMUNAUTE
        DE COMMUNES NON A UNE FUSION COMME AUDIERNE-ESQUIBIEN dont le but est de bétonner le bord de mer avec des alliances avec LES BRONNEURS DE L’ IMMO
        4 fusions seulement dans le 29 ???????????????


        • bernard29 bernard29 26 avril 2016 13:37

          @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

          a mon avis la question du statut des « tirés au sort » dépend de la façon dont la Chambre des citoyens organisera ses compétences.  La chambre des citoyens ( non élue) n’a pas la même légitimité que les assemblées élues du parlement. Elle ne peut pas avoir de pouvoir de décision.

          Les fonctions du Pouvoir Citoyen donc relèveraient essentiellement du contrôle des Elus, des institutions du pays, des procédures démocratiques, la défense des libertés publiques de propositions et de débats publics.. (voir article à suivre). Il n’y a donc pas besoin d’expert particulier, mais de gens intéressés, et investi dans leurs missions.


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 26 avril 2016 12:01

          RAJOUT ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; CE QUE VEUT DIRE LE MOT « GESTION »
          et a la fin BETONNEURS


          • straine straine 26 avril 2016 13:05

            Bonjour bernard29 comment comptez vous concrétiser la mise en œuvre ?
            Ça fait plus de 40 ans que je vois l’exécutif verrouiller l’accessibilité du pouvoir pour préservé son pré carré !
            Élection, référendum, manifestation, vous pouvez oublier .
            Reste la révolution, sur ce point il va falloir attendre que nos bourgeois représentés par la classe moyenne et les fonctionnaires, lancent les sans-dent dignes descendants des sans-culotte dans la rue ...
            C’est pas gagné smiley


            • bernard29 bernard29 26 avril 2016 13:26

              @straine

              Bonjour, Oui je sais que ce n’est pas gagné.

              C’est pour cela qu’au lieu de se disperser dans les propositions, je propose de n’en retenir qu’une seule , en espérant convaincre tous les groupes et individus qui travaillent sur la rénovation démocratique ( blogs, associations) de se concentrer sur cette seule revendication, pour faire pression, organiser une campagne de communication pendant la campagne présidentielle.

              Ce qu’il faut déterminer c’est la revendication qui permet aux citoyens de prendre un pouvoir pour agir en permanence dans la vie démocratique du pays. Pourquoi pas des manifestations au moment de l’élection par exemple etc etc .... Une « Nuit debout » pour la démocratie quoi !!! pendant la campagne électorale. ????


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2016 19:55

              @straine
              Révolution = guerre civile. Avec Eurogenfor, je vous souhaite bonne chance !
              De plus, le chaos peut être délibérément souhaité. C’est ce qu’on appelle « les révolutions colorées ». « Soros : L’ Europe doit devenir comme l’ Ukraine ». Pour la répression, les plus extrémistes sont les bienvenus..., on le voit avec Daesh et ses gentils égorgeurs modérés.
              Et on l’a vu à Kiev.


              Un bonne question serait de se demandent pourquoi l’ UE fait de l’élevage de néo nazis en batterie ?? 
              ** Les néo nazis de Kiev.

              ** En Lettonie, où l’on y célèbre la Waffen SS.

              ** l’ UE financerait des Partis néo nazis

              ** A l’ ONU où les pays européens se sont abstenus de voter contre la glorification du nazisme ...


              Étrangement, tous ces Partis ont pignon sur rue et participent aux élections.
              Et ceux qui veulent sortir de l’ UE sont censurés et traités de fachos ! C’est le monde à l’envers !

            • straine straine 26 avril 2016 23:12

              @bernard29
              Bonsoir,
              Il ne faut pas s’attendre a un changement radical de paradigme sans un mouvement populaire de masse, incluant de fait une grève générale qui ne pourra se concrétiser qu’avec les organisations salariales. Les frasques largement médiatisées des dirigeants des dites organisations syndicales laissent peu d’espoir de consensualiser le clivage sociétale ; Pour simplifier au maximum, avant d’entreprendre une action d’envergure nationale, il va falloir définir un but général ....
              Le temps par contre joue pour une explosion aussi spontanée que désorganisée sans oublier son corollaire génocidaire !
              #Nuit-debout ne fait que revendiquer un mal-être, aucune analyse politique ou dénonciation du bidonnage statistique qui maintient le bipartisme ! Leur sectarisme suffira à les discréditer, le seul espoir que représente ce mouvent sera d’être un boutefeu s’il est encore actif au jour J .
              Cordialement


            • SDM 94 SDM 94 26 avril 2016 23:48

              @bernard29
              Une association est en train de se monter sur cet axe du pouvoir citoyen c’est Sénat Citoyen : http://www.senatcitoyen.fr/

              Le principe : "Pour tout pouvoir constitué, gouvernement et/ou assemblée élue, il doit exister une assemblée citoyenne tirée au sort qui questionne, fait des propositions et contrôle ce pouvoir"

              Un des axes de travail serait de réaliser des expérimentations au niveau des communautés de communes, structures les plus anti démocratiques de notre 5ème république...


            • straine straine 26 avril 2016 23:53

               @Fifi Brind_acier
              Les mercenaires de l’eu et leur devise « Lex pacificerat » risquent d’avoir une surprise de taille en France, il reste encore des officiers supérieurs qui ont été à l’école du général Bigeard, j’ai beaucoup de mal à imaginer ces personnes laisser la France se faire massacrer ... et ce n’est qu’une partie des soucis qu’ils vont rencontrer !
              En 2012 mais commentaires sur le sujet de la présidentielle dénonçaient déjà la dérive fasciste de l’eu, j’avais à l’époque substitué le radical national par le fédéral dans la définition du fascisme, le temps à largement confirmé mon affirmation. Il me semble que M. Asselineau a traiter ce sujet en profondeur .... Sans pour autant que la pesse mainstream s’en émeuve. smiley


            • bernard29 bernard29 27 avril 2016 09:12

              @SDM 94

              bonjour, oui, je savais, Cet un groupe qui fait partie de « Démocratie Ouverte. »Je leur avais envoyé ma proposition, il y a déjà quelques mois. Ils ont fait une vidéo Youtube de présentation. A l’origine j’étais aussi pour la transformation du sénat, mais j’ai changé d’avis, parce que je crois qu’au lieu de transformer le Sénat, il vaut mieux proposer une nouvelle assemblée spécifique ; Pour le moment, nous aurions beaucoup plus de chances de faire accepter un ajout d’une institution que la transformation d’une institution d’élus existante. C’est une question stratégique pour emporter l’adhésion plus facile du personnel politique.

              mais je reste en contact avec eux.


            • F-H-R F-H-R 26 avril 2016 16:24

              Article intéressant. Je suis « surpris » qu’il y ait si peu d’enthousiasme (moyenne de 3/5 pour l’heure)…

               

              Je note dans l’article :

              « Il est possible de rêver à une hypothétique nouvelle constitution […] il n’en restera pas moins que nous devrons nous en remettre au personnel politique pour espérer en attendre une éventuelle concrétisation. »

              Notre malheur vient précisément du fait que nous nous en remettons perpétuellement au « personnel politique », à savoir, plus exactement, aux politiciens professionnels sans aucune compétence autre que la communication démagogique.

               

              Je note également :

              « …il serait possbile d’envisager la convergence de toutes les luttes éparses pour la rénovation démocratique dans la perspective de la présidentielle de 2017. »

              ou

              « …soumettre ce projet aux multiples groupes qui oeuvrent à la rénovation de notre démocratie […] pour envisager éventuellement une stratégie collective de communication . »

              Effectivement, il existe depuis quelque temps déjà plusieurs groupes ou associations qui militent activement en faveur d’une rénovation du système politique vers une réelle démocratie. Or, il semble que ces groupes « d’activistes » ne communiquent pas entre eux. Il s’agirait donc que quelqu’un (? ???) s’occupe de fédérer ces groupes qui, aujourd’hui, ne représentent pas grand-chose individuellement.

               

              Par ailleurs, TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE écrit :

              « …il faut choisir 1/3 de syndicalistes ou mutualistes 1/3 DE CITOYENS… »

              Pourquoi commencer par créer des quotas ? Un citoyen est un citoyen, indépendamment de ce qu’il pense, de sa profession, de sa religion etc... Je serais plutôt d’accord avec citoyenrené, qui fait bien de précise « ...citoyens rendus ’experts’ sur un point relativement précis... »

               

              Enfin, straine écrit :

              « … comment comptez vous concrétiser la mise en œuvre ? […] Reste la révolution… »

              Je pense qu’aujourd’hui la révolution se fait sur le net et les réseaux sociaux. S’il y a une réelle organisation en marge de la vie politique politicienne, un leader compétent et intègre peut émerger et se présenter et emporter les  élections.


              • bernard29 bernard29 26 avril 2016 18:48

                @F-H-R
                bonjour, vous dites ;

                « effectivement, il existe depuis quelque temps déjà plusieurs groupes ou associations qui militent activement en faveur d’une rénovation du système politique vers une réelle démocratie. Or, il semble que ces groupes « d’activistes » ne communiquent pas entre eux. Il s’agirait donc que quelqu’un (? ???) s’occupe de fédérer ces groupes qui, aujourd’hui, ne représentent pas grand-chose individuellement. »

                tout à fait d’accord.

                Mais il faut trouver le point commun qui permettra cette fédération d’acteurs (TRES DIVERS). c’est pour cela que je pense que la lutte pour instaurer un Pouvoir Citoyen me semble être le vecteur de convergence. seulement, si elle est valable, il faut encore vendre l’idée à tous ces groupes et associations pour organiser la pression.


              • SDM 94 SDM 94 26 avril 2016 23:41

                @bernard29
                Pour un tour d’horizon des mouvements citoyens et des tentatives actuelles de fédération de ces mouvements voir mon article ici : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/voyage-dans-l-univers-des-179561


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 avril 2016 08:12

                @SDM 94
                Le problème c’est qu’ils sont incapables de faire 2 choses en parallèle ! Au lieu de s’occuper de démocratie ET de la sortir de l’ UE, ils ne s’occupent que de la démocratie, sans se soucier de se rassembler pour sortir de l’ UE. Etienne Chouard en est l’exemple type.


                Puisqu’il est d’accord avec Asselineau pour dire qu’il faut sortir de l’ UE, il devrait être à l’ UPR + s’occuper de ses « gentils virus ». Sauf qu’il est contre les Partis politiques, alors on se demande bien qui peut gouverner la France pour nous sortir de cette impasse européenne ??

                Pour sortir de l’ UE, il faut gagner les élections Présidentielles + les Législatives.
                Ce n’est pas sur les « gentils virus qu’il faut compter !! Les partis, les élections, c’est caca boudin !

                Alors, ils se réfugient »dans le local", la belle affaire ! Le local, c’est la gestion de la pénurie financière des Collectivités locales pour faire des économies budgétaires !
                Ils finissent par se retrouver gestionnaires de l’austérité voulue par l’ Union européenne ....

              • bernard29 bernard29 27 avril 2016 09:13

                @SDM 94
                merci de votre information.


              • SDM 94 SDM 94 27 avril 2016 11:21

                @Fifi Brind_acier
                Comme je le disais plus haut vouloir reprendre le pouvoir par le haut c’est toujours considérer les citoyens comme des enfants immatures. L’enjeu c’est de faire en sorte de conquérir notre statut de citoyen adulte et cela passe par le bas.

                Pour info sur la primaire.org Chouard est en tête des plébiscites avec plus de 600 soutiens et Asselineau est derrière Alexandre Astier... (https://laprimaire.org/citoyens/) .


              • SDM 94 SDM 94 27 avril 2016 11:25

                edit : Asselineau est derrière Franck Lepage, le système de classement sur la primaire.org est bizarre...


              • lloreen 26 avril 2016 18:59

                Depuis le 18 juin 2015, il existe un conseil national de transition de France fondé par un collectif de citoyens qui est un outil juridique reconnu par l’ ONU .
                Toutes les informations sont en lien.
                http://www.conseilnational.fr/


                • bernard29 bernard29 26 avril 2016 23:32

                  @lloreen

                  je ne connaissais pas votre conseil national , mais j’ai parcouru le site . ca me semble assez farfelu, et je vous signale que le département Côtes du Nord n’existe plus depuis longtemps.

                  Vous pouvez le signaler à votre supposé représentant départemental des Côtes d’ARMOR.

                  L’ONU ne va pas être content.


                • charlesleter 26 avril 2016 19:09

                  bonjour
                  vous connaissez sans doute cette pétition sur le site de l’association article3.fr qui milite pour le referendum d’initiative citoyenne et donc pour le pouvoir citoyen .n’hesitez pas à contacter l’association, plus on est de fous....
                  cdt


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2016 20:03

                    @charlesleter
                    Vous comptez sur le PS, le FN ou les Républicains pour voter le RIP, qui scierait la branche confortable sur laquelle ils sont assis ??


                    Et quel impact cela peut avoir en restant dans l’ UE ?
                    Aucun, néant, nada, wallou, rien du tout.
                    Les Néerlandais viennent de voter NON au référendum sur l’accord UE/ Ukraine.

                    Réponse européenne : suppression des visas pour les Ukrainiens.
                    Vous ne voyez pas que l’ Europe se fout de l’avis des citoyens ??

                  • bernard29 bernard29 26 avril 2016 23:38

                    @charlesleter

                    Oui je le connais, ainsi que sa proposition. Je crois que son initiateur était Monsieur Bachaud, il y a déjà quelques années. Bien sûr qu’on les contactera le moment venu.


                  • Le421 Le421 26 avril 2016 20:18

                    Y aurait-il un candidat pour 2017 qui propose une « constituante » et une remise à plat de notre constitution vieillissante et inadaptée à l’époque ??
                    Y en a t-il un* ?

                    Du moins, un qui a voix au chapitre.

                    Marine Le Pen peut-être ?
                    Elle qui est contre le « système », elle devrait mettre ça à son programme.
                    A moins que, justement, le « système », comme elle dit, l’arrange bien !!

                    *Cherchez bien, il y en a au moins un... Et ce n’est pas d’aujourd’hui.
                    Mais bon !!
                    On ne va pas voter à gauche, quand même !!
                    Faut pas déconner.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2016 21:46

                      @Le421
                      Comme si la Constitution était responsable de nos problèmes ...


                      La Constitution dit que le Président de la République est le garant de la souveraineté nationale.
                      Depuis Pompidou, mais plus encore avec Mitterrand, Sarkozy et Hollande, la souveraineté de la France a été vendue à l’ Union européenne pour un plat de lentilles.
                      Qui s’en soucient à part ceux qui ont lu les Traités européens ??

                    • bernard29 bernard29 26 avril 2016 23:46

                      @Le421

                      je vous assure en 2007, la quasi totalité des candidats avaient la VI république dans leur programme. Vous avez vu le résultat, vous ?

                      A gauche, je ne vois pas, pour le moment, un candidat à qui je pourrais faire confiance pour rénover la démocratie. ? Mais ça peut évoluer !!.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 avril 2016 08:22

                      @bernard29
                      Une 6e République qui n’avait pas du tout comme objectif la sortie de l’ UE, ni le retour de la souveraineté ! Mélenchon est un européiste fédéraliste acharné, il soutient maintenant le Plan B de Varoufakis


                      Provisoirement la Gauche et la Droite, c’est la même chose ! Ils sont européistes !
                      Le clivage est désormais entre ceux qui veulent vivre dans un pays indépendant et souverain.
                      Et ceux qui veulent rester dans l’ UE.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires