• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Préparons-nous au démantèlement des Etats souverains

Préparons-nous au démantèlement des Etats souverains

Nous décrions nos élus, nous les portons au bûcher à la première occasion venue mais ce qu’il faut comprendre c’est que nos élus n’ont plus de pouvoir : Jugez-en ….

-L’Euro, une grande partie de la définition de la politique économique est aujourd’hui Européenne

-La décentralisation, les grands investissements ne sont plus sous la tutelle de l’état et la politique des grandes infrastructures ne lui appartient plus

-Les privatisations, il n’y a plus de politique industrielle possible.

-La globalisation, le marché l’a emporté très largement

-La migration, des pactes transnationaux prennent insidieusement la place de la souveraineté nationale

A cela il faut ajouter les attaques permanente des lobbys internationaux pour découdre les constitutions nationales. En effet, les textes suivant se veulent supérieurs aux constitutions nationales, pour rappel la constitution est la loi fondamentale qui fixe l'organisation et le fonctionnement d'un État :

-CETA (AECG accord économique et commercial global). Il organise arbitrage dun conflit entre une société privée et un état par un tribunal privé .

-Pacte sur les migrations (pacte de Marrakech) ONU. Il organise la légitimité de toute les immigrations au-delà de la souveraineté nationale afin de fournir le la main d’œuvre bon marché.

-Traité sur l’union Européenne (traité de Maastricht). Il organise le financement, l’endettement des états par les organismes privés .

Dans ce contexte la plupart des hommes/femmes politiques se contentent de gérer au mieux de leurs intérêts le quotidien et de colmater les brèches. Ils sont aux services du marché chargés de faciliter la prise du pouvoir du marché. Les traités, pacte et autres accord dit internationaux font lois qui s’imposent aux lois des citoyens. Les peuples ne peuvent plus s’autodéterminer seul les marchés déterminent. Et l’objectif du marché est de s’étendre à des secteurs auxquels il n’avait pas accès tel que la santé, l’éducation, la justice, la police, les affaires étrangères et en même temps parallèlement dans la mesure où il n’y a pas de règles de droit, le marché va s’étendre à des domaines aujourd’hui considérés comme illégaux, criminels comme la prostitution, le commerce des organes, le commerce des armes, le racket, la drogue…. De plus en plus le marché va dominer entraînant une concentration des richesses, une inégalité croissante, une priorité absolue donnée au court terme et à la tyrannie de l’instant et de l’argent jusque et y compris, au bout de la route, la commercialisation de la chose la plus importante, c’est-à-dire la vie.

Mais en fait dans quels buts ? :

Dérèglementer ; affaiblir les citoyens, appauvrir et démanteler les services publics ouvrir tous les secteurs à la concurrence détruire la protection des salariés, des citoyens. Il s’agit de livrer au marché les derniers bastions encore détenus par le peuple.

Mais la vraie question est : qui est le marché ? qui sont les humains derrière ce concept dogmatique ?

De tout temps le peuple pouvait nommer son oppresseur : un tel seigneur, un tel dictateur, un tel envahisseur …. Aujourd’hui il est invisible, insipide, innommable certain l’appelle l’argent d’autres le marché mais en fait si c’était simplement les hommes et femmes qui possèdent une fortune incalculable et pour qui le marché travaille. Qui sont ’ils ?

10. LES COX : 35 MILLIARDS D’EUROS

9. LES BETTENCOURT : PRÈS DE 36 MILLIARDS D’EUROS

8. LES CARGILL-MACMILLAN : ENVIRON 42 MILLIARDS D’EUROS

7. LES ARNAULT : 46,9 MILLIARDS D’EUROS

6. LA FAMILLE MARS : PRÈS DE 67 MILLIARDS D’EUROS

5. LES SLIM : 77 MILLIARDS D’EUROS

4. LES KOCH : 85 MILLIARDS D’EUROS

3. LES WALTON : 130 MILLIARDS D’EUROS

2. LES ROTHSCHILD : AU MOINS 300 MILLIARDS D’EUROS

1. LES ROCKFELLER : 340 MILLARDS

0. LES AL SAOUD : ENVIRON 1 200 MILLIARDS D’EUROS

(Sources : BNP Paribas Top 10 Des familles les plus riches du monde)

La sommes de ces 11 patrimoines représente 3% du PIB MONDIAL. Donc une centaine de personnes, 0,0000014% de la population mondiale, détient 3 % des richesses produites annuellement dans le mondes.

Voici ceux pour qui tout ceux que nous désignons comme nos représentant œuvrent, parfois ils en sont conscients parce que désignés par des groupes comme Bilderberg (groupe ou s’exerce la ploutocratie), mais souvent sans le savoir car aveuglés qu’ils sont par l’illusion du pouvoir. 

Pour augmenter leurs profits, la caste des rentiers, ultra riches et actionnaires à trouver la formule suivante que « nos élus », leurs représentants, mettent en œuvre :

Pour ↑ Profits = il faut ↓ Salaires pour ce faire il faut ↑ le nombre de demandeur d’emploi en ↑ l’immigration et en même temps paupériser les travailleurs en place afin qu’ils acceptent de « travailler plus pour gagner plus » pour ce faire puisqu’ils peuvent difficilement diminuer les salaires ils ↑ les prix à la consommation des produits de première nécessités (carburants, nourritures, électricités, eau, …) en en augmentant les accises et taxes. Evidemment ils justifient cela en prétendant qu'il faut faire des sacrifices pour rembourser les intérêts de la dette et maintenir les services de l'états (lesquels ?) ... Bref une mécanique minutieusement réglée qui génère un climat d'austérité entraînant une attitude de soumission et de contrôle du peuple …. Jusque à ce que celui-ci voit jaune.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • JL JL 15 décembre 2018 15:01

    « accises : nom féminin ; En Belgique, au Canada, Ensemble des impôts indirects frappant certains produits de consommation. »

     

    Question à l’auteur ; Pourquoi avoir choisi de présenter ce classement des grandes fortunes, la tête en bas ?


    • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 15 décembre 2018 17:03

      @JL je pensais que cela inviterait le lecteur à parcourir la liste plutôt que de s’arrêter sur le premier . 


    • zzz'z zzz’z 15 décembre 2018 15:58

      Il y a eu, en effet, industrialisation du phénomène de taper dans la caisse… Le Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette… a été phagocyté par plus gros que le plus fort des deux protagonistes.

      Quand il s’est agit de l’état, les idéologies libérales libertaires issues de la gabegie promues par les gauchiassons ravis par le capitalisme de la séduction, ont indiqué la voie : la destruction créatrice. À un point que de nos jours, seuls des multinationales, aux reins en béton, puissent créer pour ce pays dévasté, et, surtout hors des frontières.

      Les politiques, imposteurs par excellence, promettent tout son contraire, impuissants structurels, ils n’ont même pas l’impression de se foutre de la gueule des représentés.


      • Jeekes Jeekes 15 décembre 2018 16:12

        ’’Mais la vraie question est : qui est le marché ? qui sont les humains derrière ce concept dogmatique ?’’

         

        Est-ce qu’on peut encore appeler ’’ça’’ des humains ?

         


        • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 15 décembre 2018 17:12

          @Jeekes je comprends votre ton outré , mais quoiqu’il en soit tout ce qui arrive aux humains est généré par les humains , donc oui « ça » sont des membres de l’espèce humaine . 


        • JPCiron JPCiron 15 décembre 2018 16:33

          Ce système ne fonctionne pas du tout avec des Valeurs, mais avec des Règles.

          Ces Règles sont économiques et Financières. Teintées de Valeurs ’trompe-l’oeil’.


          Nous savons que, pour avoir des prix plus bas, il faut fermer les yeux...

          Sur la misère des indigènes d’Amérique du Sud, dont on vole les terres.

          Sur le travail des enfants, sur le quasi-esclavage en RDC et ailleurs.


          Bien sûr, parmi les intermédiaires, il y a des monstres qui se goinfrent.


          • zygzornifle zygzornifle 15 décembre 2018 18:18

            Ouais il est grand temps d’aiguiser nos coupe-choux ....


            • Paul Leleu 15 décembre 2018 22:42

              @zygzornifle

              on est en train de canaliser notre haine sur Macron le mouton-appât... on kiffe... sauf qu’on oublie qu’il est juste un fusible...

              en ce moment on déteste les élus... ben il n’y a qu’à supprimer les élus et les élections... et vive la liberté...

              Les médias ont réussi à circonscrire les gilets-jaunes dans la lutte antifiscale... et on voit des sites comme « Boulevard Voltaire » ou « Le Figaro » mettre sur le même plan la taxe sur le diesel et l’ISF...

              Par contre, plus personne ne parle des agios des banques, du prix de l’énergie, du prix des loyers, des prix dans le commerce, des dépenses contraintes : toutes choses qui n’ont rien à voir avec « l’état obèse »... Mais qui faisaient partie de revendications de bien des gilets-jaunes... Le premier poste de dépense reste souvent le logement (parfois plus de 50% des revenus), qui n’a rien à voir avec l’état et les taxes...


            • HELIOS HELIOS 16 décembre 2018 03:30

              @Paul Leleu

              ... quand le fusible aura sauté il faudra bien en mettre un autre, a moins que les vrais pouvoirs sortent du bois ... on attend cela avec impatience... affutez la guillotine !


            • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2018 09:26

              @Paul Leleu

              Un fusible Macron certainement
              mais il sème le malheur et détruit le social avec délectation ....


            • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 16 décembre 2018 09:36

              @Paul Leleu Macron et sa génération ... Michel BE, Renzi IT , Rutte NL , ... ne sont pas des fusibles mais des exécuteurs du programme du marché et des technocrates . 


            • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 15 décembre 2018 22:32

              Qui, sinon des élus, ont voté des lambeaux successifs d’abandons de souveraineté ? Dès lors, leur seule circonstance atténuante est d’avoir trouvé des couillons qui votaient pour eux, malgré trente ans de mises en garde du Front national.

              Alors quel les couillons en question crèvent la gueule ouverte, je n’y vois pas d’inconvénient.


              • Paul Leleu 15 décembre 2018 22:35

                @Cateaufoncel3

                certes... mais le Pouvoir pourrait profiter de la haine contre l’état et les élus... pour les supprimer, tout simplement !! ... une façon un peu vicieuse de satisfaire les gilets-jaunes...

                et de transformer une protestation authentique en une révolution de couleur...


              • Paul Leleu 15 décembre 2018 22:32

                ce qui est grave, c’est que le Pouvoir pourrait même profiter des gilets-jaunes pour démanteler l’état... sur le thème : « ok, l’état est pourri et les élus c’est ce la merde, donc on les supprime »...

                c’est un peu caricatural dit comme cela, mais il y a de l’idée...

                et de transformer les gilets-jaunes en révolution orange...


                • lloreen 15 décembre 2018 23:14

                  L’auteur ne connait sans doute pas l’existence du conseil national de transition, crée le 18 juin 2015 par un collectif de citoyen, ni son programme, ni la demande d’approbation du mandat d’arrêt de Macron par la « Cour Suprême », ni la dernière vidéo du porte-parole du conseil national de transition ni de l’information d’une conférence des dissidents pour l’instauration d’une transition...

                  https://www.youtube.com/watch?v=sfCPBFIezME&feature=youtu.be

                  Le programme de la transition :

                  https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

                  https://www.conseilnational.fr/historique/

                  https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

                  Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                  MANDAT D’ARRÊT

                  Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                  La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                  - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                  - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                  - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                  Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                  Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                  Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                  Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


                  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 16 décembre 2018 09:31

                    @lloreen je ne connaissais effectivement pas cette louable initiative mais son ambition me semble limitée et asynchrone car aujourd’hui le jeux est international et c’est à ce niveau qu’il faut se battre . par exemple : la commission Européenne vit une crise de légitimité constitutionnelle , en effet les citoyens se posent la question de la légitimité de son pouvoir . Nous sommes arrivé au point de décider entre un pouvoir technocratique tel que l’Europe , OTAN , ONU , ONG veut l’imposer et un pouvoir démocratique tel qu’un peuple souverain est en droit de faire respecter .


                  • Ecométa Ecométa 16 décembre 2018 11:20

                    Le problème c ‘est que nous ne faisons pas réellement de l’économie au sens complexe du terme, étymologiquement de la « règle de la maison », et par extrapolation « la règle d’ensemble ». Le terme d’écologie signifiant, en suivant la même méthode de construction des mots ce qui leur donne leur véritable sens, non plus, simplement la « règle » mais la « logique » : la « logique d’ensemble » ! Alors, pourquoi l’écologie ne serait pas économique ? Bien sûr qu’elle l’est, et même éminemment économique, sauf pour les intérêts en place qui sont incapables de changer une logique imbécile, vicieuse, incomplète, incertaine, impossible, au regard des acquits intellectuels du 20 è siècle !

                    Nous faisons du « capitalisme », désormais et encore bien pire car totalement déconnecté du travail, nous faisons du financiarisme ; autrement dit ; on fait de l’argent avec de l’argent ! Quel est alors, dans de telles conditions, le sens du travail dans l’économie ; une question cruciale se pose : pourquoi le travail ? La réponse et simple pour le système : pour mieux servir la finance, les seuls détenteurs des capitaux financiers !

                    L’économie est un « système » et logiquement c’est la « logique systémique » et même « écosystémique » afin d’éviter l’écueil du système pour le système et le système imbécile ! Une « logique écosystémique » en lieu et place de celle de l’ « individualisme méthodologique » de la science rationaliste qui confine à la chose pour la chose et à la chose imbécile ; qui confine au paroxysme de la chose pour la chose et à l’abus des choses.

                    Comment peut-on réduire un système complexe à un des moyens qui lui est nécessaire ? Comment pouvons-nous réduire un tout à un des moyens qui le compose ? Comment peut-on réduire l’économie, système métaphysique humain, si complexe, au seul marché et à une loi du marché ? Au seul capital et au capitalisme ou à la seule finance et au financiarisme ? Comment sinon par une pure crétinerie !
                    Devenu totalement paranoïaque et schizophrénique ce monde est savamment et délibérément malade de son savoir : un savoir rationalo technoscientiste totalement paroxysmique ! Nous nageons en plein sophisme et en plein cynisme !

                    Donnez-moi le contrôle de la monnaie, et je me passerai de ceux qui font les lois (le fondateur de la dynastie Rothschild).

                    Nous y sommes en plein ! Terminé l’État-nation, terminée la démocratie, terminé le principe républicain comme celui d’Humanité, terminé le fait sociétal, terminé le travail comme valeur de réalisation personnelle : que vive la dictature de la finance !

                    Vive la guerre économique mondiale !

                    Quel cynisme de cette époque !


                    • zzz999 16 décembre 2018 22:20

                      Jésus parle de la fin du temps des nations dans luc 21 24


                      • crabo21 17 décembre 2018 02:29

                        C’est bien beau votre baratin (ce n’est pas désobligeant de ma part en fait) mais je lis ce genre de chose un peu partout depuis assez longtemps. Vous présentez 11 entreprises donc une petite poignée d’humains qui seraient capables d’orienter le sort de milliards d’autres. Ceux-ci sont alors vraiment des veaux et méritent leur sort alors.

                        C’est en fait toujours une partie de la population qui s’accoquinent avec ceux-la pour trouver une situation. Donc difficile de faire bouger les choses puisque tout est interdépendant et complexe et qu’en fait c’est une partie de la population qui n’a pas interet a ce que ca bouge, contre l’autre partie. Donc les choses ne peuvent bouger que suite a une catastrophe et comme le systeme devient assez riche pour donner des miettes a tout le monde , guere d’espoir pour une catastrophe sociale et politique. Donc que suggérez vous ? Pour ma part je ne vois qu’une possibilité : construire une communauté sur le territoire européen (comme les Mormons etc... aux USA) qui joue le jeu du pays d’accueil tout en définissant des regles internes économiques et politiques qui iraient dans le sens d’une veritable collectivité avec par exemple 500 000 ames et un certain nombre de secteurs economiques novateurs et fondamentaux ainsi que l’agriculture.


                        • Zolko Zolko 17 décembre 2018 13:08

                          Je ne comprends pas le rapport entre le titre de l’article et son contenu. A vous lire, le démantèlement a déjà eu lieu. Ce serait alors plutôt un appel à regagner la souveraineté qu’il faudrait, non ?


                          • lisca lisca 18 décembre 2018 10:17

                            Pourquoi ne pas se préparer plutôt à la reconstitution des Etats souverains ? Ils existent encore. Se préparer à un démantèlement, c’est déprimant. La dépression est justement un problème de santé majeur des Français.

                            On pourrait écrire : préparons nous à la résistance face aux tentatives de démantèlement des Etats souverains.

                            C’est plus tonique, même si le résistant, par nature, ne roule pas sur l’or, ni même le cuivre.

                            Merci pour cet article qui donne des noms. Il y en a bien d’autres. Ces familles (quelques milliers je crois, moins peut-être) doivent rendre toutes leurs possessions. Ce qui a été escroqué à un pays (EDF ou autre) doit lui être rendu en espèces sonnantes et droits divers. On posera en principe que les biens meubles et immeubles de ces gens doivent être récupérés par les trésors publics des pays affectés par l’escroquerie originelle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès