• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Près de 70% des Français ont refusé de voter pour les élections (...)

Près de 70% des Français ont refusé de voter pour les élections régionales

Lors des élections régionales et départementales 2021, Marine Le Pen a eu moins de suffrages et Emmanuel Macron encore moins. Près de 70% des citoyens français ont refusé de voter pour ces élections régionales, confirmant le discrédit complet du système en place. Ces élections sont une gifle pour les partis politiques français et la démocratie française. La jeunesse en France ne reconnaît et, d'ailleurs, ne connaît pas les élites politiques actuelles. Est-ce que la crise sanitaire a fait tomber le masque ?

JPEG

Une douche glacée pour tout le système. C’est, pour Marine Le Pen, une douche glacée écrit Le Monde en précisant que le RN était « donné par les sondages en tête dans six régions sur treize, en deuxième dans cinq autres et avec près de trois régions gagnables ». Résultat, « le Rassemblement national (RN) recule très sensiblement partout en France et ne se hisse de justesse en tête que dans une seule région, Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) ». La douche glacée ébranle aussi le parti d'Emmanuel Macron mais montre également la non fiabilité des sondages. « Dans un contexte d’abstention ''abyssale'' », précise Le Monde, « les candidats de la majorité ne vont pas être en mesure de peser sur le second tour, alors que le Rassemblement national ne parvient à arriver en tête qu’en PACA, loin de ses ambitions initiales ».

« Ce n'est pas très grave ». Le parti d'extrême droite, le RN, dirigé par Marine le Pen, recueille pour ce premier tour des élections régionales en France moins de voix que les analystes ne le pensaient. Les Républicains, ceux de la droite modérés et leurs alliés, se trouvent en tête. Ils peuvent obtenir jusqu'à 29 % des voix. Les populistes du RN ont été soutenus par environ 19% des électeurs. En troisième position, on trouve les socialistes avec environ 17% des scrutins tandis que le parti du président Emmanuel Macron, celui qui se trouve au pouvoir avec La République en marche obtient dans le meilleur des cas 11% des voix.

D'ailleurs, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui était l'invité des « 4 Vérités » de France 2 ce lundi 21 juin a reconnu l'échec de La République en marche tout en jugeant le résultat pas très grave : « La majorité présidentielle, comme elle était sortante nulle part et qu'elle voulait entrer partout, a connu en effet une difficulté importante » ; « La démocratie, c'est parfois perdre les élections et ce n'est pas très grave ». Ne voulant pas envisager un impact sur les élections 2022, Gerald Darmanin a appelé à ne pas relier ce scrutin à l'élection présidentielle à venir : « Les Français sont un peuple politique qui n'est pas idiot. Quand il vote pour les régionales, c'est qu'il vote pour un président de région. Quand il votera pour le président de la République, il choisira le président de la République ».

Un écroulement démocratique de la République française. En fait, le résultat de ces élections montrent que les citoyens français n’ont strictement rien à faire de ce système politique et des partis politiques actuellement en place et que, justement, ils ne sont pas des idiots. D'ailleurs, comme l'indique BFMTV le taux d’abstention chez les 18-34 ans est même de 82%, tout en rajoutant que « près de sept Français sur dix ont choisi de ne pas se déplacer aux urnes en ce dimanche de premier tour des régionales et départementales ». Cette abstention est la plus forte de l'histoire de la Ve République. « 30% des jeunes abstentionnistes ne connaissaient pas les candidats », constate l'Ifop dans un sondage, précisant que 35% d'entre eux ont estimé que ces élections ne « changeraient rien à leur situation personnelle ». 33% ont même indiqué qu'ils n'étaient pas intéressés par ces élections. 32% ont précisé qu'ils votaient « principalement aux élections nationales ». 

Il faudra cependant attendre le second tour des élections régionales, qui aura lieu la semaine prochaine, pour connaître le véritable visage de la France politique après les vagues de la Covid-19 sur la population française. Cependant, il semble bien que la crise sanitaire a fait tomber le masque sur le système politique montrant que celui-ci ne sert à rien puisque qu'il n'a pas su gérer correctement et surtout humainement la crise. Avec les volontés sécessionnistes de nombreuses parties des populations représentées en France, le pays va sur le chemin d'une refonte de son paysage politique et de ses structures fondamentales. Les élites politiques en place ne représentent pas les Français et les Français l'ont fait, pour le moment, encore savoir de manière pacifique. 

Olivier Renault

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considéré

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2844


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Attila Attila 23 juin 14:50

    Les dates annoncées pour la présidentielle de 2022 tombent pendant les vacances scolaires en avril.

    L’abstention arrange le pouvoir, on dirait.

    .


    • Albert123 23 juin 14:57

      @Attila

      « L’abstention arrange le pouvoir, on dirait. »

      et le vote pour un candidat aussi, 

       car en république luciférienne on se contrefout des électeurs autant que du résultat du referendum de 2005


    • Fergus Fergus 23 juin 16:16

      Bonjour, Attila

      Ces dates ne sont pas encore officielles. Sans doute a-t-on affaire à un ballon d’essai pour évaluer les réactions et le poids de l’argumentation  légitime  de ceux qui les contestent.


    • amiaplacidus amiaplacidus 23 juin 17:17

      @Attila

      Dans une démocratie digne de ce nom, on ne bidouillerais pas les dates d’élections, elle seraient fixées dans la constitution ou une loi, par exemple : « Les élections présidentielle ont lieu tous les cinq ans, le premier dimanche qui suit le 31 mars ».
      Et de même pour toutes les autres élections à tous les niveaux. Parce que des municipales que l’on avance ou retarde en fonction de ce que désire le parti au pouvoir ....

      Toujours dans une démocratie digne de ce nom, les circonscriptions seraient fixées par la constitution ou la loi, le parti au pouvoir n’aurait pas la possibilité de pratiquer un charcutage des circonscriptions qui lui convient à un moment donné. On fixerait également qu’il y a, pour chaque circonscription, X députés pour Y habitants.

      Bref, il n’est pas interdit de rêver à une toute autre démocratie.


    • yakafokon 24 juin 08:45

      @amiaplacidus
      Contrairement à la dictature qui vous dit « taisez-vous  ! », la démocratie se contente de vous dire « causez toujours ! », et ça fait une énorme différence...si l’on prend un microscope pour la chercher !
      Ce qui explique pourquoi beaucoup de nos concitoyens ont voté avec leurs pieds !
      Comme disait Charles Pasqua « les promesses électorales n’engagent que ceux qui les écoutent ! ».
      Et c’est toujours d’actualité, car la France en tant que nation indépendante, n’existe plus ! Elle n’est plus que l’un des 27 districts fédéraux du 51ème état américain qui s’appelle l’Union Européenne, avec sa succursale de Washington installée à Bruxelles, et sous le commandement américain de l’O.T.A.N. qui veille à la protection des intérêts exclusifs des Etats-Unis !
      Il faut vraiment être un demeuré mental, pour ne pas s’en être rendu compte !


    • Doume65 24 juin 13:58

      @amiaplacidus
      Mais elles existent les lois :
      « Le premier tour doit impérativement avoir lieu entre 20 et 35 jours avant la fin officielle du quinquennat »
      Le gouvernement n’a pas beaucoup de choix, et tous ont leurs inconvénients. Je n’aime pas du tout ce gouvernement (ou plutôt protectorat de l’UE) , mais là, franchement, c’est cornélien.


    • zygzornifle zygzornifle 27 juin 15:08

      @Attila

      A cette date peut être sera t’on en énième confinement .....


    • Clocel Clocel 23 juin 15:47

      Bha... Si Biden a pu être « élu » tout est possible...

      Faut vraiment être à l’arrêt total pour croire encore à la farce démocratique...

      Et hop, un petit voyage dans le temps !


      • Fergus Fergus 23 juin 16:19

        Bonjour, Clocel

        « la farce démocratique »
        Vous proposez quoi ?
        S’il y a « farce », elle est le fait de la complicité objective des politiques et de leurs électeurs.
        Rien n’empêche en effet ces derniers de voter pour des candidats alternatifs, au lieu de quoi ils reconduisent très largement les mêmes, ce qui démontre que les gouvernances mises en place leur conviennent plutôt bien, hélas !


      • foufouille foufouille 23 juin 16:27

        @Fergus
        voter pour ton millionnaire ferait une différence ?


      • Clocel Clocel 23 juin 17:00

        @Fergus

        On arrête, on réfléchie et c’est pas triste !

        On ne vote pas Fergus, on élit, ce n’est pas la même chose et vous le savez très bien.

        Complicité objective, certainement, mais le nombre de pourris qui ont un intérêt « objectif » ne feront jamais une majorité triomphante, il faut faire appel à d’autres procédés plus dégueulasses pour prendre et conserver le pouvoir, fabriquer une majorité de débiles à travers l’éducation nationale qu’on pilote à cette fin, par exemple, faire un chantage à la misère et à l’exclusion sociale pour les réfractaires et les cerveaux qui ne cèdent rien à Coca-Cola, refabriquer du vivre ensemble, remettre de la virilité dans nos relations, sortir d’une société faite pour les Ruquier, Bern et autre Fogiel, bref, refaire de la France un pays autonome et burné qui ne se met pas à genou devant personne, jamais, en aucun cas.


      • Clocel Clocel 23 juin 17:07

        @Clocel

        à ceux qui veulent refabriquer du vivre ensemble...


      • yakafokon 24 juin 09:09

        @Fergus
        A ce propos, ou est passé François Asselineau, le seul qui serait capable de diriger le pays, vu son charisme, son quotient intellectuel, et sa parfaite connaissance des arcanes du pouvoir, pour y avoir navigué pendant des années !
        Mais comme il est ( ce qui est logique ) pour la sortie de la France de ce piège à cons qu’est « l’Union Européenne », et surtout de l’O.T.A.N. qui ne sert que les intérêts des EtatsUnis, il a eu droit à un « traitement de faveur ».
        En l’occurrence, à un véritable procès en sorcellerie, digne du Tribunal de l’Inquisition de Torquemada !
        Il fallait impérativement l’empêcher de nuire...en nous rendant service !


      • foufouille foufouille 24 juin 10:07

        @yakafokon
        retourne veauter fillon, dsk ............


      • Attila Attila 24 juin 13:32

        @yakafokon
        Il serait honnête d’écouter ce que les militants de base ont à dire, ceux qui se sont dévoués pendant des années pour coller les affiches et aller voir les maires afin d’obtenir les signatures pour la candidature de François Asselineau : sans eux, FA n’aurait pas pu être candidat.
        Crise à l’UPR : à qui la faute ?
        .
        François Asselineau a géré son parti de manière très peu professionnelle et il a pris des positions très clivante en 2020 avec la pandémie. Résultat ; les trois quarts des délégués départementaux sont partis et il ne reste plus que les béni-oui-oui autour d’Asselineau :

        Carte des délégations départementales
        .
        Malgré la levée des restrictions, pas d’événements organisés par les délégations

        .

         :


      • Yann Esteveny 23 juin 16:09

        Message à tous,

        Le peuple a exprimé son discrédit de cette farce démocratique. Ces élections ressemblent à s’y méprendre à celles de l’ancienne URSS. Tous les partis officiels du Régime sont discrédités.

        Quant à ceux sur Agoravox qui ont fait campagne contre le fameux danger « fasciste », la défense de la Terre-Mère Gaïa ou les valeurs de la République ils se sont également pris une claque.


        • Fergus Fergus 23 juin 16:23

          Bonjour, Yann Esteveny

          Même commentaire qu’à Clocel sur la prétendue « farce démocratique ».

          « Ces élections ressemblent à s’y méprendre à celles de l’ancienne URSS. Tous les partis officiels du Régime sont discrédités »
           smiley  smiley  smiley Les partis officiels étaient au contraire plébiscités  ! Quant aux oppositions gênantes elles étaient écartées du scrutin ou leurs responsables jetés en prison ou dans des asiles (ce qui d’ailleurs est toujours le cas sous Poutine).


        • Yann Esteveny 23 juin 16:43

          Message à Fergus,

          Je vous cite : « Les partis officiels étaient au contraire plébiscités  ! ».
          Négatif. La population ne se déplaçait plus pour leur cirque électoral. Mais bien sûr le vainqueur de l’élection pouvait se vanter d’un plébiscite par le vote quasi-unanime des quelques électeurs qui s’étaient déplacés pour voter. Le mensonge et l’absence du sens des réalités étaient des constantes au temps de l’URSS.

          Respectueusement


        • JC_Lavau JC_Lavau 23 juin 17:59

          @Fergus. N’hésite pas à énumérer nominalement les « oppositions gênantes jetées en prison », outre Julian Assange et Jean Bernard Fourtillan.


        • Doume65 24 juin 14:05

          @Fergus
          Si tu parles de Navalny comme opposition, tu es victime de la presse occidentale. Navalny n’a aucun programme présidentiel. Il ne fait que dénoncer la corruption. Cette corruption est réelle, et même quasiment officielle (elle n’est pas niée par Poutine lorsqu’on l’interroge à ce propos) mais Navalny

          n’hésite pas à en inventer, comme l’histoire du « Palais de Poutine » dont plus aucun média ne parle pour ne plus se ridiculiser.


        • Jean 23 juin 16:12

          « Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées » cette fois bien d’accord.


          • Fergus Fergus 23 juin 16:27

            Bonjour, Patrice

            A mon avis, vous prenez très largement vos désirs pour des réalités. Attendez que l’on entre dans la campagne présidentielle, et vous pourrez à ce moment-là seulement mesurer si Macron pâtira ou pas de cet épisode électoral.

            En l’état actuel du paysage politique français, c’est clairement non à mon point de vue. Mais je peux me tromper. smiley


            • Jeekes Jeekes 23 juin 17:21

              @Fergus
               
              ’’Mais je peux me tromper’’
               
               
              Nan, sans blague ?
               
              Pourtant, ’’en même temps,’’ hein ?
               


            • yakafokon 24 juin 09:25

              @Fergus
              Pour une fois je suis d’accord avec vous !
              D’abord, il va y avoir « le sursaut républicain », et toute l’opposition à Emmanuel Macron va s’autodétruire comme d’habitude, au cours de luttes intestines.
              Mais comme tous les ancêtres vont se déplacer pour voter ( qu’est-ce qu’il est beau, qu’est-ce qu’il cause bien ), contrairement à ceux qui n’arrêtent pas de râler mais qui ne vont pas voter, Emmanuel Macron va être réélu dans un fauteuil !
              Ce seront toujours les mêmes ( ceux qui ne votent pas ) qui paieront la note à la sortie ! Mais si c’est ce qu’ils veulent, pourquoi les contrarier ?


            • Doume65 24 juin 14:11

              @yakafokon
              « tous les ancêtres vont se déplacer pour voter »
              Il y en a qui prennent tous les jeunes pour des cons, et d’autres préfèrent leur persifler sur les vieux. Chacun sont racisme. Mais pas sûr que ceux qui voient leur pouvoir d’achat s’affaiblir aient envie de voter pour Macron.
              Au fait, je participe à pas mal d’actions dénonçant la politique de Macron, et on y voit une très large majorité de ce que tu appelles si délicatement « les ancêtres »

              Dominique, vieux con.


            • ZXSpect ZXSpect 24 juin 19:02

              @Fergus
              .
              .
              «  »Fergus 23 juin 16:27
              Bonjour, Patrice
              A mon avis, vous prenez très largement vos désirs pour des réalités.«  »

              .
              .
              « Bonjour, Patrice »... mais Patrice n’existe pas comme auteur... ce n’est qu’un pseudo pour copier/coller les articles du site http://www.observateurcontinental.fr/
              .
              mais qui est (whois) http://www.observateurcontinental.fr/
              .
              http://www.whois-raynette.fr/whois/observateurcontinental.fr
              .
              .../...
              nic-hdl : ICL98-FRNIC
              type : ORGANIZATION
              contact : Inforos Co., Ltd
              address : Alex Kouchnir
              address : 13-2 Krzhizhanovskogo st.
              address : 117218 Moscow
              country : RU
              phone : +7.4957188411
              e-mail : nic@inforos.ru
              .../...
              .
              C.Q.F.D. smiley


            • Jean 23 juin 17:00

              les pompiers sont très sollicités ces temps-ci.


              • robert robert 23 juin 20:44

                bonsoir

                partout, et dans les médias les pourcentages exprimés pour chaque candidat devraient être comtés en fonction de tous les inscrits et non des votes exprimés

                ainsi on pourrait lire par exemple :

                Le Pen 5% au lieu de 15%

                LREM 3% au lieu de 9%

                celà serait plus juste et réaliste


                • À ce jour Bravo compte 14 articles en modération.

                  Ce n’est pas un auteur, mais une mitraillette !


                  • ETTORE ETTORE 24 juin 00:25

                    Beaucoup de 5ème colonnes, qui une fois les suffrages recueillis, iront les déposer en cadeau de mariage, au pieds du Marquis Baffé mais Poudré.

                    C’est juste leur mission d’évangélisation, faire du prosélytisme, sous fausses robes.

                    Il est même intéressant de constater que le chanoine Moretti, qui portait robe, et qui se disait « défroqué pour la Raie Publique » se soit fait rhabiller d’une belle veste en peau d’âne.

                    C’est une forme de compréhension par la lassitude, alors que ces

                    « Pères la Rigueur » continuent à prêcher les compromissions trop voyantes pour les pèlerins déjà trop pelés des burettes, par trop encensées et enfumées..

                    Même l’Ex Voto Elyséen, est remis en cause, sous mandat de faux et usurpation de foi.

                    Quand la (B)urne enchâssée dans son hôtel Républicain, se prend une claque, même plus les mains jointes, on peut dire que : ITE MISSA EST !


                    • yakafokon 24 juin 08:23

                      Je me mets à la place des électeurs du Rassemblement National !

                      Ils sont traités de moins que rien, de nazis, de fascistes...sans qu’on nous explique pourquoi tant de haine !

                      Mais qui applaudit des deux mains aux exactions des nazis ukrainiens qui ont pris le pouvoir par la force, lors du coup d’état du Maïdan à Kiev ?

                      Qui se félicite de les voir massacrer les ukrainiens russophones, de voir des syndicalistes brûlés vifs à Odessa, et de voir les milices de Pravy Sektor, Svoboda, ou du bataillon Azov, bombarder sans relâche les ukrainiens russophones du Donbass qui refusent de mourir ( 15.000 civils ont été tués sous les obus, sous les yeux des observateurs de l’O.S.C.E. ).

                      Qui est ravi de toute cette horreur, le Rassemblement National...ou le gouvernement de la France, ouvertement pro-nazi sur ordre de Washington ?

                      Et qui crache en permanence sa haine sur la Russie, ce pays qui nous a libéré du nazisme, au prix de la vie de 14.000.000 de ses combattants, et qi n’a aucune raison de nous envahir ! Pour nous voler quoi ? Nous n’avons plus rien !

                      Alors, si vous aller voter Dimanche, n’oubliez surtout pas que personne au Rassemblement National n’a de sang ukrainien sur les mains !

                      Quant aux autres ?...Responsables , mais pas coupables ! ( air connu ).

                      Je tiens à préciser que je ne suis pas membre du R.N., mais que je ne suis pas esclave du 4ème Reich de Washington pour autant !


                      • Laulau Laulau 24 juin 08:51

                        Tout juste, en fin presque. Les 14.000.000 de combattants étaient des soviétique pas forcement russes.


                        • yakafokon 24 juin 09:42

                          @Laulau
                          C’est vrai...et Kiev était la capitale initiale de la Russie tsariste, alors que l’Ukraine n’existait pas ! ( relire Michel Strogoff )
                          D’ailleurs le bloc de l’Est actuel est constitué de la Fédération de Russie, et de la Communauté des Etats Indépendants ( C.E.I. ) soit 7 pays-membres liés à la Russie par un pacte de défense équivalent à l’O.T.A.N. : l’O.T.S.C.
                          Ces états qui faisaient partie de l’ U.R.S.S., ont participé à la Grande Guerre Patriotique qui est venue à bout du 3ème Reich.
                          S’ajoutent à cela des milliers de partisans qui ont mené leur guerre personnelle contre l’armée nazie, comme l’ont fait les résistants français, et qui sont morts sans que personne ne sache où et quand !


                        • Vivre est un village Vivre est un village 24 juin 08:53
                          Près de 70% des Français ont refusé de voter pour les élections régionales

                          ...mais nous nous retrouverons tous dimanche autour de cette symphonie au féminisme :

                          Elections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : L’union de trois femmes pour contrer « les méthodes brutales » du favori Wauquiez

                          AUVERGNE-RHONE-ALPES L’écologiste Fabienne Grébert, arrivée deuxième lors du premier tour des élections régionales, a annoncé sans surprise ce lundi qu’elle ferait liste commune avec la socialiste Najat Vallaud-Belkacem et la communiste Cécile Cukierman

                          « Trois femmes contre les méthodes brutales de Laurent Wauquiez » : L’écologiste Fabienne Grébert, la socialiste Najat Vallaud-Belkacem et la communiste Cécile Cukierman ont annoncé sans surprise ce lundi qu’elles feraient liste et programme communs pour tenter de déloger le président LR sortant d’Auvergne-Rhône-Alpes.

                          Face au raz-de-marée Wauquiez, qui a obtenu 43,8 % des voix au premier tour, les trois candidates de gauche « unies, fières et déterminées », se voient en « alternative » pour échapper à un second mandat du chef de file LR, grand favori du second tour.

                          « Nous avons une grande responsabilité, celle de rassembler pour une alternative positive aux solutions du passé et à la haine, celle de porter un projet d’avenir pour l’écologie, la justice sociale et la démocratie, celle de faire front face à la droite extrême incarnée dorénavant par Laurent Wauquiez », a déclaré Fabienne Grébert en lisant une déclaration commune devant la presse à Lyon. Et d’insister : « L’heure est grave et face aux logiques prédatrices (…), face au repli sur soi, nous incarnons l’espoir ».

                          https://www.20minutes.fr/elections/3067475-20210621-elections-regionales-auvergne-rhone-alpes-union-trois-femmes-contrer-methodes-brutales-favori-wauquiez


                          • zygzornifle zygzornifle 24 juin 11:00

                            Et ils ont raisons, les politiques de toute façon font tout pour eux et rien pour le citoyen, ils défendent leur place le reste ils s’en tamponnent, la liberté c’est d’aller voter ou pas et si un jour on m’oblige a voter a partir de ce jour je ne voterai plus que blanc ...


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 juin 13:15

                              La démocratie (ce qui restait comme principes) avait disparu en 1991 en Algérie, puis « fatalement » en 2002 en France. Que vous soyez d’accord ou pas, cela ne change rien. Quand un principe fondamental est trahi, il n’est plus possible d’en faire usage et de vouloir en profiter : Il se retourne contre l’utilisateur.

                              Le leurre démocratique va étouffer l’humanité qui continue à chanter les « pieds droits de l’homme ».

                               Le chamboulement climatique va chambouler le monde qui continue à chanter la cocorico-logie française ! Le dernier « rapport de 4000 pages du GIEC » ne représente rien devant les simples phrases que j’avais écrites en 2003... « SYNTHÈSE DES ÉVÉNEMENTS HISTORIQUES ».

                              -----------------------------

                              Aujourd’hui tout le monde jacasse pour rien...
                              Dès le début des années 2000 j’avais redéfini les principes de base qui auraient pu ressusciter la véritable démocratie. Mais les intellectuels et les journalistes n’avaient pas adhéré et avaient préféré reprendre mes idées à leur compte, résultat : Vous étouffez tous dans les brouillons des milliers de commentateurs-opportunistes qui croient savoir...


                              N’oubliez pas cependant
                               : « L’ORGUEIL EST LA PLUS GRANDE MALADIE HUMAINE ! »
                              ----------------------------
                              Rappel :
                              DE LA DÉMOCRATIE...
                              ICI, AILLEURS ET PARTOUT !

                              Tant que la Constitution ne définit pas un seuil minimum, un pourcentage minimum de votants qu’il faut atteindre impérativement pour que les élections et les scrutins soient valides : ALORS IL EST INUTILE DE DISCUTAILLER POUR RIEN AUTOUR DES OPPORTUNISTES, DES SOMNAMBULES, DES ABSENTS ET DES ÉGARES DU DIMANCHE !

                              Une élection (locale ou nationale) où 30 pour cent des votants vont déposer leur bulletins dans les bidons des urnes d’où sortirait un soi-disant résultat ( qui est d’ailleurs toujours préfabriqué auparavant par la Maison du Sondage et de la Désinformation) ( qui est d’ailleurs toujours préfabriqué auparavant par la Maison du Sondage et de la Désinformation) qui donnerait vainqueur un candidat qui aura récolté 20 pour cent en sa faveur de ces 30 pour cent de votants sur les 100 pour cent inscrits : CELA S’APPELLE DE LA TRAHISON ÉLECTORALE ET NON PAS DE LA DÉMOCRATIE !

                              Il faut préciser cependant que cette supercherie n’est pas acceptée et assumée seulement en France, elle est aujourd’hui planétaire et c’est l’ensemble des pays qui cultivent le leurre démocratique pour le plus grand bonheur des milliardaires et sur le dos du prolétariat-esclave et... On dirait bien qu’il est heureux de l’être !

                              Les Etats et les régimes politiques trouveront toujours assez d’individus crédules, idiots, corrompus, ignorants, opportunistes, affairistes, béni-oui-oui pour réussir la représentation d’un leurre démocratique à 30 pour cent de figurants, mais si les 70 pour cent restent absents, muets et continuent dans leur attitude ridicule du « boycott » et du « vote blanc »,alors ces Etats et ces régimes seront encore là dans 1000 ans !

                              Il faut revoir les règles du jeu politique, il faut conduire les réformes qui changent et la nature et le fontionnement des institutions, il faut sortir de l’immoral, de l’illicite, de l’illégal et de l’illégitime. Les politiciens doivent comprendre une fois pour toutes qu’aujourd’hui les populations d’ici ou d’ailleurs n’accepteront jamais d’être gouvernées et dominées par un Etat ou par un régime politique que si cet Etat ou ce régime prend des décisions qui intéressent non pas la minorité des votants mais au contraire la majorité du peuple !

                              La république ne marchera pas, tant qu’il y aura l’inertie de plus de 70 pour cent de la population qui n’est pas embarquée pour des raisons bien diverses...

                              Aujourd’hui le mot « démocratie » n’a aucun sens !


                              • Pcastor yvon-bruno 24 juin 15:28

                                probablement vit on un moment pré-fasciste...


                                • julius 1ER 24 juin 16:41

                                  D’ailleurs, comme l’indique BFMTV le taux d’abstention chez les 18-34 ans est même de 82%, tout en rajoutant que « près de sept Français sur dix ont choisi de ne pas se déplacer aux urnes en ce dimanche de premier tour des régionales et départementales »

                                  @l’auteur,

                                  Moi je pense que lorsque l’on n’a jamais eu à se battre pour un Droit il est normal que dis-je, il est presque couru d’avance que celui-ci devienne presque comme un acquis que l’on emprunte ou pas sans se poser trop de questions .... c’est bien la période que l’on vit en ce moment mais vous remarquerez quand-même la duplicité de la plupart des gens.... ils ne vont pas voter mais ils sont prompts à aller demander des comptes aux élus sans mesurer leur temps si précieux pour ne pas prendre la peine de se déplacer pour aller voter !!! 

                                  je ne partage en aucune manière cette négation du Droit de vote que des générations entières ont conquise dans le sang, la sueur et les larmes .... je pense que c’est faire injure à la mémoire de ceux qui ont combattu pour ce Droit de ne pas l’utiliser et de ne pas en abuser et même si la terre entière était contre moi je ne changerai même pas d’opinion !!!

                                  car le problème ce n’est pas le Droit de vote mais la représentation ou pas de la politique et ce n’est pas la même chose, et à ce niveau je vais être grossier et sentencieux .... : au final on a la représentation qu’on mérite .. ou pas ????


                                  • zygzornifle zygzornifle 27 juin 09:18

                                    De toute façon c’est toujours pareil quelque soit le gagnant, on s’appauvrit, le foncier grimpe, les routes sont a l’abandon, il n’y a plus que les abords des mairies qui sont bien entretenues, quand on a besoin de quelqu’un on fait le tour des bureaux car personne n’est responsable et finalement quand on a un interlocuteur il n’est pas la .... 

                                    Ces gens se font élire pour eux même car il ne sont pas payés au smic et ont pleins d’avantages ensuite ils conchient leurs électorat comme savent le faire tout bon politique ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité