• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Président : un costume trop grand pour Nicolas Sarkozy

Président : un costume trop grand pour Nicolas Sarkozy

Ah, aujourd’hui, c’est vendredi 13. Pas de place pour les paraskevidékatriaphobes. Nicolas Sarkozy-en-Vercors va-t-il jouer au loto ? Hier, en déplacement à la Chapelle-en-Vercors, il avait promis de parler agriculture, mais, patatras, c’est un discours consacré à l’identité nationale qu’il a prononcé. Il est incorrigible. Il est unique. Il est mal dans sa peau. Il est simplement obsédé par ses mots, ses maux, ses mimiques, ses folies. En réalité, lui a-t-on déjà posé la question de savoir qu’est-ce ” être français ? “. Visiblement, non. Il en donne une explication alambiquée frisant le ridicule, en associant le débat sur la burqa…

Accompagné de son pur sang Éric Besson, ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, visiblement plus en phase avec l’agriculture que le ministre même de tutelle, Bruno Le Maire relégué aux oubliettes, Nicolas Sarkozy n’arrive toujours pas. D’abord, à se débarrasser de cette campagne de cette image ringarde de l’homme en perpétuelle campagne électorale. Ensuite, celle de chef de parti si l’on en juge ses pics en direction de la gauche et, pour finir, cette incroyable fascination pathétique pour les idées du FN, n’ayons pas peur des mots.

Le discours de la députée UMP Marie-Anne Montchamp dont la théorie sur la communauté de destins est la France, l’identité française même dans sa quintessence, doit faire tâche dans les réunions de son parti. En effet, en écoutant hier le président de la République, Nicolas Sarkozy, les électeurs du FN ont probablement apprécié, l’homme navigue à vue, dans un marigot nauséeux. Morceaux choisis :« A force de cultiver la haine de soi, nous avons fermé les portes de l’avenir. On ne bâtit rien […]sur la haine des siens et sur la détestation de son propre pays […]. Voilà pourquoi nous devons parler de notre identité nationale. Ce n’est pas dangereux, c’est nécessaire ».

On est là, en plein délire. Devant un parterre médusé, l’homme ne s’est pas arrêté là. Il a assené ses contrevérités avec méthode, tout comme en 2007 où, le débat s’était focalisé sur le même thème. A écouter Nicolas Sarkozy donc, l’identité nationale vise-t-elle à concilier “embellissement” de la France et besoin du Gouvernement UMP à fustiger les basanés ? Veut-on embellir la devanture de la maison France “tachetée”, “souillée” par on ne sait quelle couleur, quel vêtement ? De voir un homme comme Éric Raoult dire que, s’agissant de la lauréate du Goncourt, Marie Ndiaye : “La France lui a donné le prix Goncourt”, tout est dit. Or, cette femme est française jusqu’au bout des ongles et œuvre même avec son art aux valeurs de la France, plus que ce parlementaire.

L’opération répétitive tel un rasage de Nicolas Sarkozy et l’identité nationale devient insipide. Nicolas Sarkozy serait immortel, voici la preuve par l’image mais, il s’essouffle visiblement. S’appuyant sur du vide, il a osé justifier ce débat sans vergogne. Les arrière-pensées électoralistes l’ont même poussé à justifier l’injustifiable. Un discours digne d’un certain Jean-Marie Le Pen. Encore un florilège des thématiques racistes d’extrême droite : « La France était un pays où […] il n’y a pas de place pour l’asservissement de la femme sous aucun prétexte [...]. La France est un pays où il n’y a pas de place pour la confusion du spirituel et du temporel, la France est un pays de tolérance et de respect, mais elle demande aussi qu’on la respecte […]. La France ne se pense pas comme une juxtaposition de communautés ou d’individus […]. Devenir français, c’est adhérer à une forme de civilisation, à des valeurs, à des mœurs. »

Finalement, l’identité française c’est aussi l’effort, pas le népotisme façon Jean Sans Terre à l’EPAD. A-t-il pensé à ça ? La France, ce n’est pas, monsieur Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, une pizza qu’on découpe en parts égales pour ses amis. Or, depuis votre accession au pouvoir, votre rôle n’a été que celui d’un pizzaïolo. Finalement, êtes-vous plus français que Pétain ? Question idiote ? Certainement pas car, la question “qu’est-ce être français ?” ne se pose même pas. Le président est aux abois et fait diversion...

 

>>> allain Jules


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • Arcane 13 novembre 2009 10:27


    Pfffffffffffff ..........

    Article creux qui prétend raisonner mais ne fait que résonner .

    Tant que le prince Nicolas n’aura que des polémistes aussi mauvais (même décomplexé), il est (malheureusement) tranquille...

    • ps : Ah oui Jules, « dans un marigot nauséeux » (sic !) n’est pas possible.
    Un marigot « nauséabond » , par contre, est possible.

    • chourave 13 novembre 2009 10:46

      Ou encore :

      Un parigot nauséeux !


    • Stupeur Stupeur 13 novembre 2009 10:52


      Nauséeux : qui provoque des nausées
      Un marigot qui provoque des nausées : je ne vois pas pourquoi ce serait impossible.


    • ruth 13 novembre 2009 11:00

      Pauvre Arcane,

      On ne sait plus quoi inventer pour contrer le n°1 d’AgoraVox ? Hélas, ça va être dur tant qu’il est en vie.

      Merci Allain Jules de remettre les pendules à l’heure. Ceux qui se bouchent les oreilles, c’est leur problème. Ils seront surpris.


    • spartacus1 spartacus1 13 novembre 2009 11:03

      Le seul costume qui sied à Sarko, c’est celui de plouc.


    • Arcane 13 novembre 2009 11:36


      A Stupeur (et avec tremblements smiley) ,

      Voici ce qu’en dit le Littré :

      nauséeux, euse
      adj. (nô-zé-eû, eû-z’)
      • Terme de médecine. Qui a rapport aux nausées. Efforts nauséeux, ceux qui accompagnent la sensation de nausée sans amener le vomissement.
      à comparer avec : nauséabond, onde
      adj. (nô-zé-a-bon, bon-d’)
      • Qui cause des nausées. Une odeur nauséabonde. La saveur n’était plus acide, elle était au contraire nauséabonde et fade. [Fourcroy Et Vauquelin, Instit. Mém scienc. t. VI, p. 339]

        Fig. Qui déplaît en excitant le dégoût. Ces détails sont nauséabonds.


      A Ruth,

      Agoravox étant au bord du gouffre, je suis tout comme vous persuadé qu’avec des auteurs « Numéro 1 » comme Jules, le site fera un grand pas en avant. smiley


    • non666 non666 13 novembre 2009 11:51

      « On ne sait plus quoi inventer pour contrer le n°1 d’AgoraVox ? Hélas, ça va être dur tant qu’il est en vie. »

      Alain Julles est le numéro 1 d’agoravox ?


    • Stupeur Stupeur 13 novembre 2009 11:59


      Wiktionnaire :
      Nauséeux : Qui provoque des nausées.

      Encyclopédie Larousse :
      Nauséeux : (Littéraire). Qui est répugnant, qui entraîne un dégoût moral.

      Le Petit Robert :
      Nauséeux : Qui provoque des nausées. Qui souffre de nausées.

      On peut donc écrire qu’un marigot est nauséeux, pour signifier qu’il est répugnant et/ou qu’il provoque des nausées.


    • ruth 13 novembre 2009 12:02

      Arcane,

      Petit rappel de la phrase incriminée : « l’homme navigue à vue dans un marigot nauséeux. » Naviguer à vue vous savez ce que ça veut dire ? Ce n’est pas déjà imagée ? Et le marigot, point d’eau, n’est-il pas logique ?

      Vos explications cavalières, hypocrites et...nauséeuses cache une haine non dissimulée à l’égard d’Allain Jules. C’est votre droit mais, vous vous perdez dans des salmigondis idiots et ridicules. Lisez la suite :

      Le sens propre d’un mot est son sens premier. Les sens figurés sont les sens qui en dérivent. En général, le sens propre renvoie au sens concret. Ainsi le mot « cochon » évoque un animal. Les sens figurés sont souvent des sens abstraits ou imagés.

      Vous savez que signifie allégorie, professeur de pacotille ? Vous êtes vraiment perdu. Votre diversion habituelle ne marche pas. On parle ici d’un homme proche du FN qui mélange tout et rien dans un marigot (discours) qui donne la nausée...

      Consultez !


    • ruth 13 novembre 2009 12:06

      Stupeur,

      Les grands esprits se rencontrent. Ce mec ne sait plus quoi inventer pour faire diversion.


    • Arcane 13 novembre 2009 12:15


      A Stupeur,

      Vous avez raison. On peut tout écrire.

      Surtout si le marigot est enceint d’un petit marais (ou d’une petite mare)  smiley

      A Ruth,

      Vos fantasmes sur moi ne regardent que vous.

      Vous avez raison, c’est un homme proche du F.N, il dit même qu’il doit y avoir égalité entre hommes et femmes, comme Jules l’a relevé !

      C’est monstrueux non ? smiley


    • Arcane 13 novembre 2009 17:58


      Merci Waldgänger.

      En effet, tout cela sent les régionales.


    • raymond 13 novembre 2009 18:00

      Spartacus, le meilleur costume ne serait’il pas en sapin ????


    • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:21

      @Stupeur,

      Merci. Vous avez rendu le petit kapo Arcane furieux. Vous savez, ceux qui cherchent toujours des poux dans la tête des autres, ont beaucoup de choses à cacher.

      Un ami de longue date voyez-vous, toujours là pour palabrer comme on dit en Côte d’Ivoire. Je ne réponds même pas à ce genre d’individu.


    • Arcane 13 novembre 2009 18:32


      Oui, la preuve gît ci-dessus smiley


    • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:33

      @Ruth,

      Shalom sister !

      Merci, simplement.

      Vous vous donnez beaucoup de mal à me défendre. Oui, ces petits d’esprits peuvent lancer leurs cris d’orfraie ad vitam aeternam, revenir en 2006 pour tenter de me détasbiliser puisqu’ils n’ont aucun argument valable face à leurs chimères, ils deviennent de plus en plus ridicules.

      Alors que le texte parle d’un homme qui s’inspire du FN, ils font diversion comme vous le dites si bien. Il faut laisser ces gens-là à leur sort misérable de posteurs anonymes sans consistance ni avis constructifs.

      Seule la haine et le mensonge sont leur motivation. J’ai lu avec bonheur la démonstration que vous faites en dessous. En plein dans le mille mais, rassurez-vous, puisque les gens ne lisent pas jusqu’au bout, en plaçant les titres de mes articles en tête de gondole en cherchant à tromper « le peuple », ils sont nus depuis belle lurette mais, l’acharnement continue.

      S’ils savaient que je m’en contrebalance, ils n’allaient plus se donner autant de mal pour convaincre AgoraVox de me virer.

      Laisons ces gens à leur vie misérable. Ne leur répondons plus, puisqu’ils ont aussi pour guide, la mauvaise foi.


    • kalon kalon 13 novembre 2009 22:08

      méme en acceptant que le marigot ne peut étre nauséeux, il est certain commentaire qui peuvent l’étre ! smiley


    • Yohan Yohan 13 novembre 2009 23:28

      le n° 1 d’Agoravox ? va dire ça à Momo, il va piquer une crise.
      Quant à l’article, creux de chez creux. S’est pas foulé AJ, que de la prose digne du café du commerce, aucun étayage, du travail de flemmard . Et puis, qui est dupe de la stratégie de Sarko, qu’AJ fait mine de découvrir alors que tout le monde ne cesse d’annoncer que le thème de l’identité nationale n’est qu’un leurre électoral destiné à piquer des voix sur sa droite qui menace de les donner à Marine le Pen ?
      En tout cas, maintenant que notre Président a parlé de la burqa, il va bien falloir aller jusqu’au bout, sinon la droite droite va entériner son option actuelle.
      Si la burqa disparait du paysage,ce sera tjrs ça de gagné.... smiley


    • vergobret 14 novembre 2009 00:23

      Costume orange.

      Avec des gourmettes en nickel.

      Dans une prison.

      Privée. 

      Américaine.

      A guantanamo, pour lui et sa Carla, qui adorera le design des baignoires.

      Jean à l’intendance et Pierre aux sons (sirène).

      Il feront Bling Bling avec le grillage...


    • clostra 13 novembre 2009 10:48

      Choquant :
      « la haine des siens et sur la détestation de son propre pays » mais de qui donc veut-il parler ?

      Nous adorons notre pays, nous y passons nos vacances avec notre famille et nos amis, nous serions même plutôt chauvins !

      Mais de qui veut-il parler ? que sait-il de la France ?

      Curieux visage jamais découvert d’une France que nous ne (re)connaissons pas !


      • clostra 13 novembre 2009 10:52

        On craint de comprendre vers quels sentiers tortueux il veut nous entraîner avec lui et quelques autres qui n’y sont pas par choix.


      • ruth 13 novembre 2009 11:03

        Clostra,

        Cet homme est dangereux. Pire même que Le Pen puisque le FN n’a jamais dirigé ce pays mais, la colère de Marie Ndiaye qui dit : « Comment peut-on aller chercher des enfants dans des écoles » est imparable.

        Ces gens qui parlent de valeur foule aux pieds celle de l’Ecole. Regardez Jean Sarkozy.....à l’EPAD.


      • ruth 13 novembre 2009 11:04

        Précision :

        Pour les conduire (enfants raflés ) dans des Centres de rétention, devrais-je dire, centre de concentration ? OUI.


      • kalon kalon 13 novembre 2009 22:13

        Je connais une armée dont les snipers tuent les enfant à bout portant !
        d’abord, on les embarque, et puis........


      • fouadraiden fouadraiden 13 novembre 2009 10:49

        Ouais terrible ce pamplhet-discours anti bougnoule du chef de l’état français mais n’oublions par qui ce personnage , inculte en soi, et ses équipes ont été placés là où ils sont par vs savez quelle majorité.

         Une démocratie devrait protéger une minorité qd bien même cette minorité produiraient des pratiques sectaires. rien de tt ça en France.

        on préfère flatter le sentiment anti bougnoule qui comme tt le monde sait est tres tres tres répandu dans la société française.

        ps. histoire de faire chier le pouvoir les musulmans « de » France devraient le défier en encourageant le port de la burqa (provisoirement). car que feront ils ? envoyer les beurettes en geôles rejoindre leurs frères qui y croupissent en gd nombre, ou arracher les niqabs en pleine rue par des flics histoire de ridiculiser la France dans le monde ?


        • oncle archibald 13 novembre 2009 14:27

          « car que feront ils ? envoyer les beurettes en geôles rejoindre leurs frères qui y croupissent en grand nombre » .. Attention Fouad, il est interdit de faire des statistiques à tendance raciste .. mais je suis content tout de même que vous reconnaissiez explicitement qu’il y a beaucoup plus de « couleurs » en prison que dans la Société ... Et quand on pense que faute de place les tribunaux ne punissent pratiquement jamais de prison les « petits » délits ... On peut se dire quand même qu’il reste de beaux jours pour le commerce du shit en bas des escaliers .... 


          Que notre Président effectivement aux abois essaye encore une fois le vieux coup de la peur avant une élection est une chose, le fond du problème de la délinquance dans les cités en est une autre ... toujours pas résolue ... Ohé !! Monsieur du Karcher, où es-tu ?

        • vergobret 14 novembre 2009 00:34

          Nous nous sommes plaint des bougnouls d’Hortefeux, allez voir la remise de la légion d’honneur à dany boon par sarkosy. Grand moment de racisme décomplexé. « Votre pére s’appelait... ça commençait mal » et comme ça pendant 10 minutes. Grand moment de solitude pour le Dany. Géné.


        • clostra 13 novembre 2009 10:54

          De honte, je sens que je vais me cacher sous une burqua !


          • ruth 13 novembre 2009 11:08

            Clostra,

            Il y a vraiment de quoi, tellement, cet homme nous fait honte. Moi, petite ménagère tranquille, dans les marchés, « grâce » à Sarkozy, j’ai envie de changer ma peau en noire. Blanche devient la référence de la France nauséeuse et "monstrueuse de Sarkozy. Ai-je un mérite parce que je suis blanche ?

            Marie Ndiaye n’avait pas tort.


          • Gazi BORAT 13 novembre 2009 11:58

            Mein Gott !

            Gustave Le Bon..

            Le théoricien de la manipulation des foules.. Celui dont se réclamaient Benito M. et Joseph G. pour leurs manifestations de masse..

            Heureusement que vous ne tenez pas la rubrique cinéma, on aurait droit à l’intégrale de Leni R..

            gAZi bORAt 


          • Gazi BORAT 13 novembre 2009 12:47

            Non, c’est malheureusement le même et ses visions politiques n’avaient guère de rapport avec la démocratie..

            On peut aussi dissocier le Comte de Gobineau de ceux qui s’inspirèerent de ces théories pour mettre en place des régimes génocidaires..

            gAZi bORAt


          • monbula 13 novembre 2009 21:15

            Clostra

            , « grâce » à Sarkozy, j’ai envie de changer ma peau en noire

            Vous vous souvenez de la chanson de Nino Ferrer ;
            « je voudrai être un noir »

            Vous avez raison, les noirs sont beaux et les femmes encore plus. Les femmes noires sot très gracieuses et toutes les couleurs leur vont bien.


          • Canine Canine 13 novembre 2009 21:15

            @ Gazi (et Marc Gelone)

            C’est le grand jour de la contradiction aujourd’hui.

            Ainsi donc et sans aucune nuance, quand un auteur n’a aucune vision démocratique dans son propos, et qu’il est régulièrement cité ou utilisé par des dictateurs ou des personnes souhaitant une dictature, on peut en déduire qu’il est consubstantiellement dictateur aussi, et vouer ses écrits aux gémonies.

            Quand on pense au nombre de fois où Ben Laden et consort citent le coran et Mahomet, voila un raisonnement qui pourrait clore bien des débats.


          • JL JL 13 novembre 2009 11:30

            Pour avoir une bonne idée de ce qu’est le sarkozysme il faut séparer la forme et le fond : la forme est très bien illustrée ces anecdotes du genre « casse toi pauvre con », mais le fond est très bien décrit par Alain Badiou dans son dernier ouvrage : « DE QUOI SARKOZY EST-IL LE NOM ? »

            Ce n’est pas le costume qui est trop grand, c’est le bonhomme qui est tro petit. Mais le costume rétrécit à vue d’oeil, passé au lavage de la dictature libérale pour reprendre cette expression empruntée à Jean Cristophe Rufin, nouveau membre de l’académie française, qui était l’invité de France Culture ce matin, et qui a dit des choses très intéressantes sur ce dont ce sujet.

            http://www.amazon.fr/s?ie=UTF8&keywords=2012787339&search-type=ss&index=blended


            • Gazi BORAT 13 novembre 2009 11:54

              @ MARC GELONE

              « Un président français de souche aurait eu cette sensibilité particulière qui permet de percevoir d’instinct le tollé que soulèverait le cas »Jean Sarkozy« 

              Et nous revoilà en plein délire !

              Voici donc que, génétiquement, le Français de souche, si tant est que cette espèce supposée de »race pure« puisse réellement exister, aurait dans son ADN »une sensibilité particulière" qui enferait de génération en génération un modèle de vertu...

              Et hop !

              Le prix Alexis Carrel 2009 pour Mr Gelone !

              gAZi bORAt


            • Armog 13 novembre 2009 16:03

              Pas de race pur, mais un haplogroupe assez commun à l’ensemble des français dits de souche ....


            • kalon kalon 13 novembre 2009 22:18

              L’identité c’est, simplement ceci « je suis unique et propriétaire de mon unicité » - Max Stierner


            • Canine Canine 14 novembre 2009 00:49

              @ Marc Gelone

              "A l’heure où l’on parle constamment d’identité, il serait temps de réaliser ce qu’est vraiment l’identité avant de constater qu’identitairement parlant, Sarkozy n’est pas Français.
              Un président français de souche aurait eu cette sensibilité particulière qui permet de percevoir d’instinct le tollé que soulèverait le cas « Jean Sarkozy »."

              Des français de souche genre Frederic Lefèbvre ?

              Au même titre que le népotisme n’est pas spécifique des hongrois, être français, ce n’est pas génétique. On peut aimer ce pays et ce peuple, même en venant de l’autre bout du monde. L’histoire de France regorge d’exemple.


            • ruth 13 novembre 2009 11:50

              Marc Gelone,

              « Sarkozy n’est pas Français. » Aïe, moi aussi, mes origines juives me ramènent à l’Est de l’Europe mais, je me sens Française jusqu’au bout des ongles. A 1000%.

              Maintenant, Sarkozy semble croire qu’être Français c’est avoir la peau...blanche. C’est un constat. Obsédé qu’il est par le sujet de l’identité nationale, il s’était créé d’ailleurs, des ancêtres corréziens. Cet homme-là, c’est lui qui ne s’aime pas et, « accuser » les Français de ne pas s’aimer façon firté lépéniste, ça NON.


              • Gazi BORAT 13 novembre 2009 12:35

                « ce sont des façons de sentir, de réagir, de se comporter »

                A quand un guide du comportement français modèle ?

                Ah non, cela ne s’acquiert sûrement pas, cela doit relever du congénital..

                Dans ce courant de pensée, il a été démontré depuis longtemps que, si les Portugais étaient gais, les Espagnols étaient totalement gnols..

                Et le Français, qu’est-il donc exactement ?

                Trêve de plaisanterie, ce genre de tirades nationalistes ridicules me font penser au bréviaire que doivent réciter les enfants turcs dès le Primaire :

                « Je suis Turc, je suis fort, je suis honnète, etc... »

                gAZi bORAt


                gAZi bORAt

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires