• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Président : un costume trop grand pour Nicolas Sarkozy

Président : un costume trop grand pour Nicolas Sarkozy

Ah, aujourd’hui, c’est vendredi 13. Pas de place pour les paraskevidékatriaphobes. Nicolas Sarkozy-en-Vercors va-t-il jouer au loto ? Hier, en déplacement à la Chapelle-en-Vercors, il avait promis de parler agriculture, mais, patatras, c’est un discours consacré à l’identité nationale qu’il a prononcé. Il est incorrigible. Il est unique. Il est mal dans sa peau. Il est simplement obsédé par ses mots, ses maux, ses mimiques, ses folies. En réalité, lui a-t-on déjà posé la question de savoir qu’est-ce ” être français ? “. Visiblement, non. Il en donne une explication alambiquée frisant le ridicule, en associant le débat sur la burqa…

Accompagné de son pur sang Éric Besson, ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, visiblement plus en phase avec l’agriculture que le ministre même de tutelle, Bruno Le Maire relégué aux oubliettes, Nicolas Sarkozy n’arrive toujours pas. D’abord, à se débarrasser de cette campagne de cette image ringarde de l’homme en perpétuelle campagne électorale. Ensuite, celle de chef de parti si l’on en juge ses pics en direction de la gauche et, pour finir, cette incroyable fascination pathétique pour les idées du FN, n’ayons pas peur des mots.

Le discours de la députée UMP Marie-Anne Montchamp dont la théorie sur la communauté de destins est la France, l’identité française même dans sa quintessence, doit faire tâche dans les réunions de son parti. En effet, en écoutant hier le président de la République, Nicolas Sarkozy, les électeurs du FN ont probablement apprécié, l’homme navigue à vue, dans un marigot nauséeux. Morceaux choisis :« A force de cultiver la haine de soi, nous avons fermé les portes de l’avenir. On ne bâtit rien […]sur la haine des siens et sur la détestation de son propre pays […]. Voilà pourquoi nous devons parler de notre identité nationale. Ce n’est pas dangereux, c’est nécessaire ».

On est là, en plein délire. Devant un parterre médusé, l’homme ne s’est pas arrêté là. Il a assené ses contrevérités avec méthode, tout comme en 2007 où, le débat s’était focalisé sur le même thème. A écouter Nicolas Sarkozy donc, l’identité nationale vise-t-elle à concilier “embellissement” de la France et besoin du Gouvernement UMP à fustiger les basanés ? Veut-on embellir la devanture de la maison France “tachetée”, “souillée” par on ne sait quelle couleur, quel vêtement ? De voir un homme comme Éric Raoult dire que, s’agissant de la lauréate du Goncourt, Marie Ndiaye : “La France lui a donné le prix Goncourt”, tout est dit. Or, cette femme est française jusqu’au bout des ongles et œuvre même avec son art aux valeurs de la France, plus que ce parlementaire.

L’opération répétitive tel un rasage de Nicolas Sarkozy et l’identité nationale devient insipide. Nicolas Sarkozy serait immortel, voici la preuve par l’image mais, il s’essouffle visiblement. S’appuyant sur du vide, il a osé justifier ce débat sans vergogne. Les arrière-pensées électoralistes l’ont même poussé à justifier l’injustifiable. Un discours digne d’un certain Jean-Marie Le Pen. Encore un florilège des thématiques racistes d’extrême droite : « La France était un pays où […] il n’y a pas de place pour l’asservissement de la femme sous aucun prétexte [...]. La France est un pays où il n’y a pas de place pour la confusion du spirituel et du temporel, la France est un pays de tolérance et de respect, mais elle demande aussi qu’on la respecte […]. La France ne se pense pas comme une juxtaposition de communautés ou d’individus […]. Devenir français, c’est adhérer à une forme de civilisation, à des valeurs, à des mœurs. »

Finalement, l’identité française c’est aussi l’effort, pas le népotisme façon Jean Sans Terre à l’EPAD. A-t-il pensé à ça ? La France, ce n’est pas, monsieur Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, une pizza qu’on découpe en parts égales pour ses amis. Or, depuis votre accession au pouvoir, votre rôle n’a été que celui d’un pizzaïolo. Finalement, êtes-vous plus français que Pétain ? Question idiote ? Certainement pas car, la question “qu’est-ce être français ?” ne se pose même pas. Le président est aux abois et fait diversion...

 

>>> allain Jules


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Arcane 13 novembre 2009 10:27


    Pfffffffffffff ..........

    Article creux qui prétend raisonner mais ne fait que résonner .

    Tant que le prince Nicolas n’aura que des polémistes aussi mauvais (même décomplexé), il est (malheureusement) tranquille...

    • ps : Ah oui Jules, « dans un marigot nauséeux » (sic !) n’est pas possible.
    Un marigot « nauséabond » , par contre, est possible.

    • chourave 13 novembre 2009 10:46

      Ou encore :

      Un parigot nauséeux !


    • Stupeur Stupeur 13 novembre 2009 10:52


      Nauséeux : qui provoque des nausées
      Un marigot qui provoque des nausées : je ne vois pas pourquoi ce serait impossible.


    • ruth 13 novembre 2009 11:00

      Pauvre Arcane,

      On ne sait plus quoi inventer pour contrer le n°1 d’AgoraVox ? Hélas, ça va être dur tant qu’il est en vie.

      Merci Allain Jules de remettre les pendules à l’heure. Ceux qui se bouchent les oreilles, c’est leur problème. Ils seront surpris.


    • spartacus1 spartacus1 13 novembre 2009 11:03

      Le seul costume qui sied à Sarko, c’est celui de plouc.


    • Arcane 13 novembre 2009 11:36


      A Stupeur (et avec tremblements smiley) ,

      Voici ce qu’en dit le Littré :

      nauséeux, euse
      adj. (nô-zé-eû, eû-z’)
      • Terme de médecine. Qui a rapport aux nausées. Efforts nauséeux, ceux qui accompagnent la sensation de nausée sans amener le vomissement.
      à comparer avec : nauséabond, onde
      adj. (nô-zé-a-bon, bon-d’)
      • Qui cause des nausées. Une odeur nauséabonde. La saveur n’était plus acide, elle était au contraire nauséabonde et fade. [Fourcroy Et Vauquelin, Instit. Mém scienc. t. VI, p. 339]

        Fig. Qui déplaît en excitant le dégoût. Ces détails sont nauséabonds.


      A Ruth,

      Agoravox étant au bord du gouffre, je suis tout comme vous persuadé qu’avec des auteurs « Numéro 1 » comme Jules, le site fera un grand pas en avant. smiley


    • non666 non666 13 novembre 2009 11:51

      « On ne sait plus quoi inventer pour contrer le n°1 d’AgoraVox ? Hélas, ça va être dur tant qu’il est en vie. »

      Alain Julles est le numéro 1 d’agoravox ?


    • Stupeur Stupeur 13 novembre 2009 11:59


      Wiktionnaire :
      Nauséeux : Qui provoque des nausées.

      Encyclopédie Larousse :
      Nauséeux : (Littéraire). Qui est répugnant, qui entraîne un dégoût moral.

      Le Petit Robert :
      Nauséeux : Qui provoque des nausées. Qui souffre de nausées.

      On peut donc écrire qu’un marigot est nauséeux, pour signifier qu’il est répugnant et/ou qu’il provoque des nausées.


    • ruth 13 novembre 2009 12:02

      Arcane,

      Petit rappel de la phrase incriminée : « l’homme navigue à vue dans un marigot nauséeux. » Naviguer à vue vous savez ce que ça veut dire ? Ce n’est pas déjà imagée ? Et le marigot, point d’eau, n’est-il pas logique ?

      Vos explications cavalières, hypocrites et...nauséeuses cache une haine non dissimulée à l’égard d’Allain Jules. C’est votre droit mais, vous vous perdez dans des salmigondis idiots et ridicules. Lisez la suite :

      Le sens propre d’un mot est son sens premier. Les sens figurés sont les sens qui en dérivent. En général, le sens propre renvoie au sens concret. Ainsi le mot « cochon » évoque un animal. Les sens figurés sont souvent des sens abstraits ou imagés.

      Vous savez que signifie allégorie, professeur de pacotille ? Vous êtes vraiment perdu. Votre diversion habituelle ne marche pas. On parle ici d’un homme proche du FN qui mélange tout et rien dans un marigot (discours) qui donne la nausée...

      Consultez !


    • ruth 13 novembre 2009 12:06

      Stupeur,

      Les grands esprits se rencontrent. Ce mec ne sait plus quoi inventer pour faire diversion.


    • Arcane 13 novembre 2009 12:15


      A Stupeur,

      Vous avez raison. On peut tout écrire.

      Surtout si le marigot est enceint d’un petit marais (ou d’une petite mare)  smiley

      A Ruth,

      Vos fantasmes sur moi ne regardent que vous.

      Vous avez raison, c’est un homme proche du F.N, il dit même qu’il doit y avoir égalité entre hommes et femmes, comme Jules l’a relevé !

      C’est monstrueux non ? smiley


    • Arcane 13 novembre 2009 17:58


      Merci Waldgänger.

      En effet, tout cela sent les régionales.


    • raymond 13 novembre 2009 18:00

      Spartacus, le meilleur costume ne serait’il pas en sapin ????


    • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:21

      @Stupeur,

      Merci. Vous avez rendu le petit kapo Arcane furieux. Vous savez, ceux qui cherchent toujours des poux dans la tête des autres, ont beaucoup de choses à cacher.

      Un ami de longue date voyez-vous, toujours là pour palabrer comme on dit en Côte d’Ivoire. Je ne réponds même pas à ce genre d’individu.


    • Arcane 13 novembre 2009 18:32


      Oui, la preuve gît ci-dessus smiley


    • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:33

      @Ruth,

      Shalom sister !

      Merci, simplement.

      Vous vous donnez beaucoup de mal à me défendre. Oui, ces petits d’esprits peuvent lancer leurs cris d’orfraie ad vitam aeternam, revenir en 2006 pour tenter de me détasbiliser puisqu’ils n’ont aucun argument valable face à leurs chimères, ils deviennent de plus en plus ridicules.

      Alors que le texte parle d’un homme qui s’inspire du FN, ils font diversion comme vous le dites si bien. Il faut laisser ces gens-là à leur sort misérable de posteurs anonymes sans consistance ni avis constructifs.

      Seule la haine et le mensonge sont leur motivation. J’ai lu avec bonheur la démonstration que vous faites en dessous. En plein dans le mille mais, rassurez-vous, puisque les gens ne lisent pas jusqu’au bout, en plaçant les titres de mes articles en tête de gondole en cherchant à tromper « le peuple », ils sont nus depuis belle lurette mais, l’acharnement continue.

      S’ils savaient que je m’en contrebalance, ils n’allaient plus se donner autant de mal pour convaincre AgoraVox de me virer.

      Laisons ces gens à leur vie misérable. Ne leur répondons plus, puisqu’ils ont aussi pour guide, la mauvaise foi.


    • kalon kalon 13 novembre 2009 22:08

      méme en acceptant que le marigot ne peut étre nauséeux, il est certain commentaire qui peuvent l’étre ! smiley


    • Yohan Yohan 13 novembre 2009 23:28

      le n° 1 d’Agoravox ? va dire ça à Momo, il va piquer une crise.
      Quant à l’article, creux de chez creux. S’est pas foulé AJ, que de la prose digne du café du commerce, aucun étayage, du travail de flemmard . Et puis, qui est dupe de la stratégie de Sarko, qu’AJ fait mine de découvrir alors que tout le monde ne cesse d’annoncer que le thème de l’identité nationale n’est qu’un leurre électoral destiné à piquer des voix sur sa droite qui menace de les donner à Marine le Pen ?
      En tout cas, maintenant que notre Président a parlé de la burqa, il va bien falloir aller jusqu’au bout, sinon la droite droite va entériner son option actuelle.
      Si la burqa disparait du paysage,ce sera tjrs ça de gagné.... smiley


    • vergobret 14 novembre 2009 00:23

      Costume orange.

      Avec des gourmettes en nickel.

      Dans une prison.

      Privée. 

      Américaine.

      A guantanamo, pour lui et sa Carla, qui adorera le design des baignoires.

      Jean à l’intendance et Pierre aux sons (sirène).

      Il feront Bling Bling avec le grillage...


    • clostra 13 novembre 2009 10:48

      Choquant :
      « la haine des siens et sur la détestation de son propre pays » mais de qui donc veut-il parler ?

      Nous adorons notre pays, nous y passons nos vacances avec notre famille et nos amis, nous serions même plutôt chauvins !

      Mais de qui veut-il parler ? que sait-il de la France ?

      Curieux visage jamais découvert d’une France que nous ne (re)connaissons pas !


      • clostra 13 novembre 2009 10:52

        On craint de comprendre vers quels sentiers tortueux il veut nous entraîner avec lui et quelques autres qui n’y sont pas par choix.


      • ruth 13 novembre 2009 11:03

        Clostra,

        Cet homme est dangereux. Pire même que Le Pen puisque le FN n’a jamais dirigé ce pays mais, la colère de Marie Ndiaye qui dit : « Comment peut-on aller chercher des enfants dans des écoles » est imparable.

        Ces gens qui parlent de valeur foule aux pieds celle de l’Ecole. Regardez Jean Sarkozy.....à l’EPAD.


      • ruth 13 novembre 2009 11:04

        Précision :

        Pour les conduire (enfants raflés ) dans des Centres de rétention, devrais-je dire, centre de concentration ? OUI.


      • kalon kalon 13 novembre 2009 22:13

        Je connais une armée dont les snipers tuent les enfant à bout portant !
        d’abord, on les embarque, et puis........


      • fouadraiden fouadraiden 13 novembre 2009 10:49

        Ouais terrible ce pamplhet-discours anti bougnoule du chef de l’état français mais n’oublions par qui ce personnage , inculte en soi, et ses équipes ont été placés là où ils sont par vs savez quelle majorité.

         Une démocratie devrait protéger une minorité qd bien même cette minorité produiraient des pratiques sectaires. rien de tt ça en France.

        on préfère flatter le sentiment anti bougnoule qui comme tt le monde sait est tres tres tres répandu dans la société française.

        ps. histoire de faire chier le pouvoir les musulmans « de » France devraient le défier en encourageant le port de la burqa (provisoirement). car que feront ils ? envoyer les beurettes en geôles rejoindre leurs frères qui y croupissent en gd nombre, ou arracher les niqabs en pleine rue par des flics histoire de ridiculiser la France dans le monde ?


        • oncle archibald 13 novembre 2009 14:27

          « car que feront ils ? envoyer les beurettes en geôles rejoindre leurs frères qui y croupissent en grand nombre » .. Attention Fouad, il est interdit de faire des statistiques à tendance raciste .. mais je suis content tout de même que vous reconnaissiez explicitement qu’il y a beaucoup plus de « couleurs » en prison que dans la Société ... Et quand on pense que faute de place les tribunaux ne punissent pratiquement jamais de prison les « petits » délits ... On peut se dire quand même qu’il reste de beaux jours pour le commerce du shit en bas des escaliers .... 


          Que notre Président effectivement aux abois essaye encore une fois le vieux coup de la peur avant une élection est une chose, le fond du problème de la délinquance dans les cités en est une autre ... toujours pas résolue ... Ohé !! Monsieur du Karcher, où es-tu ?

        • vergobret 14 novembre 2009 00:34

          Nous nous sommes plaint des bougnouls d’Hortefeux, allez voir la remise de la légion d’honneur à dany boon par sarkosy. Grand moment de racisme décomplexé. « Votre pére s’appelait... ça commençait mal » et comme ça pendant 10 minutes. Grand moment de solitude pour le Dany. Géné.


        • clostra 13 novembre 2009 10:54

          De honte, je sens que je vais me cacher sous une burqua !


          • ruth 13 novembre 2009 11:08

            Clostra,

            Il y a vraiment de quoi, tellement, cet homme nous fait honte. Moi, petite ménagère tranquille, dans les marchés, « grâce » à Sarkozy, j’ai envie de changer ma peau en noire. Blanche devient la référence de la France nauséeuse et "monstrueuse de Sarkozy. Ai-je un mérite parce que je suis blanche ?

            Marie Ndiaye n’avait pas tort.


          • Gazi BORAT 13 novembre 2009 11:58

            Mein Gott !

            Gustave Le Bon..

            Le théoricien de la manipulation des foules.. Celui dont se réclamaient Benito M. et Joseph G. pour leurs manifestations de masse..

            Heureusement que vous ne tenez pas la rubrique cinéma, on aurait droit à l’intégrale de Leni R..

            gAZi bORAt 


          • Gazi BORAT 13 novembre 2009 12:47

            Non, c’est malheureusement le même et ses visions politiques n’avaient guère de rapport avec la démocratie..

            On peut aussi dissocier le Comte de Gobineau de ceux qui s’inspirèerent de ces théories pour mettre en place des régimes génocidaires..

            gAZi bORAt


          • monbula 13 novembre 2009 21:15

            Clostra

            , « grâce » à Sarkozy, j’ai envie de changer ma peau en noire

            Vous vous souvenez de la chanson de Nino Ferrer ;
            « je voudrai être un noir »

            Vous avez raison, les noirs sont beaux et les femmes encore plus. Les femmes noires sot très gracieuses et toutes les couleurs leur vont bien.


          • Canine Canine 13 novembre 2009 21:15

            @ Gazi (et Marc Gelone)

            C’est le grand jour de la contradiction aujourd’hui.

            Ainsi donc et sans aucune nuance, quand un auteur n’a aucune vision démocratique dans son propos, et qu’il est régulièrement cité ou utilisé par des dictateurs ou des personnes souhaitant une dictature, on peut en déduire qu’il est consubstantiellement dictateur aussi, et vouer ses écrits aux gémonies.

            Quand on pense au nombre de fois où Ben Laden et consort citent le coran et Mahomet, voila un raisonnement qui pourrait clore bien des débats.


          • Francis JL 13 novembre 2009 11:30

            Pour avoir une bonne idée de ce qu’est le sarkozysme il faut séparer la forme et le fond : la forme est très bien illustrée ces anecdotes du genre « casse toi pauvre con », mais le fond est très bien décrit par Alain Badiou dans son dernier ouvrage : « DE QUOI SARKOZY EST-IL LE NOM ? »

            Ce n’est pas le costume qui est trop grand, c’est le bonhomme qui est tro petit. Mais le costume rétrécit à vue d’oeil, passé au lavage de la dictature libérale pour reprendre cette expression empruntée à Jean Cristophe Rufin, nouveau membre de l’académie française, qui était l’invité de France Culture ce matin, et qui a dit des choses très intéressantes sur ce dont ce sujet.

            http://www.amazon.fr/s?ie=UTF8&keywords=2012787339&search-type=ss&index=blended


            • Gazi BORAT 13 novembre 2009 11:54

              @ MARC GELONE

              « Un président français de souche aurait eu cette sensibilité particulière qui permet de percevoir d’instinct le tollé que soulèverait le cas »Jean Sarkozy« 

              Et nous revoilà en plein délire !

              Voici donc que, génétiquement, le Français de souche, si tant est que cette espèce supposée de »race pure« puisse réellement exister, aurait dans son ADN »une sensibilité particulière" qui enferait de génération en génération un modèle de vertu...

              Et hop !

              Le prix Alexis Carrel 2009 pour Mr Gelone !

              gAZi bORAt


            • Armog 13 novembre 2009 16:03

              Pas de race pur, mais un haplogroupe assez commun à l’ensemble des français dits de souche ....


            • kalon kalon 13 novembre 2009 22:18

              L’identité c’est, simplement ceci « je suis unique et propriétaire de mon unicité » - Max Stierner


            • Canine Canine 14 novembre 2009 00:49

              @ Marc Gelone

              "A l’heure où l’on parle constamment d’identité, il serait temps de réaliser ce qu’est vraiment l’identité avant de constater qu’identitairement parlant, Sarkozy n’est pas Français.
              Un président français de souche aurait eu cette sensibilité particulière qui permet de percevoir d’instinct le tollé que soulèverait le cas « Jean Sarkozy »."

              Des français de souche genre Frederic Lefèbvre ?

              Au même titre que le népotisme n’est pas spécifique des hongrois, être français, ce n’est pas génétique. On peut aimer ce pays et ce peuple, même en venant de l’autre bout du monde. L’histoire de France regorge d’exemple.


            • ruth 13 novembre 2009 11:50

              Marc Gelone,

              « Sarkozy n’est pas Français. » Aïe, moi aussi, mes origines juives me ramènent à l’Est de l’Europe mais, je me sens Française jusqu’au bout des ongles. A 1000%.

              Maintenant, Sarkozy semble croire qu’être Français c’est avoir la peau...blanche. C’est un constat. Obsédé qu’il est par le sujet de l’identité nationale, il s’était créé d’ailleurs, des ancêtres corréziens. Cet homme-là, c’est lui qui ne s’aime pas et, « accuser » les Français de ne pas s’aimer façon firté lépéniste, ça NON.


              • Gazi BORAT 13 novembre 2009 12:35

                « ce sont des façons de sentir, de réagir, de se comporter »

                A quand un guide du comportement français modèle ?

                Ah non, cela ne s’acquiert sûrement pas, cela doit relever du congénital..

                Dans ce courant de pensée, il a été démontré depuis longtemps que, si les Portugais étaient gais, les Espagnols étaient totalement gnols..

                Et le Français, qu’est-il donc exactement ?

                Trêve de plaisanterie, ce genre de tirades nationalistes ridicules me font penser au bréviaire que doivent réciter les enfants turcs dès le Primaire :

                « Je suis Turc, je suis fort, je suis honnète, etc... »

                gAZi bORAt


                gAZi bORAt


              • Arcane 13 novembre 2009 14:04


                Ben oui, tout le monde sait que Jules n’est pas antisémite mais seulement antisioniste ; comme il le démontre d’ailleurs avec choix dans les titres de certains de ses articles :

                SIONISME ETC. - FIER D’ÊTRE ANTISEMITE....

                « mort aux juifs »


              • Arcane 13 novembre 2009 14:07


                Le commentaire ci-dessus devait s’inclure dans une discussion qui a été « nettoyé » par la censure du site.


              • Arcane 13 novembre 2009 14:10


                Discussion dans laquelle Ruth, Calmos et Waldganger discutaient sur l’antisémitisme.


              • ruth 13 novembre 2009 15:00

                Arcane,

                Oui, Allain Jules ne l’est pas. Vous restez comme d’habitude dans le superflu pour tenter de bannir la parole des autres. Or, que dit le premier texte à la fin ?

                « Haro sur le terrorisme intellectuel qui hiérarchise le racisme. Un raciste est un raciste. Anti-Juif, Noir, Arki, Arabe...

                A quoi ça sert de vouloir ruiner, humilier ou anéantir son semblable parce qu’il ne partage pas les mêmes idées que vous ? La couleur de peau doit-elle déterminer nos orientations ? Acceptons nos différences !

                Que l’amour s’installe enfin dans les cœurs. »

                Donc, un appel à l’amour entre les hommes, avec justement un titre humoristique, façon de dire non aux critiques puériles.

                Et le second vous met hors d’état de nuire mais, puisque vous la ramener constamment pour tenter de faire diversion, que dit le deuxième texte ? Il suffit de lire l’introduction pour comprendre. Mort aux Juifs...sans moi. Dit-il, condamnant ceux qui en veulent aux JUIFS.

                MORT AUX JUIFS …Sans moi. Actuellement en France, un climat délétère règne. Oui, on peut et on doit condamner l’offensive disproportionnée de Tsahal dans la bande de Gaza, prison en plein air, dont la population est la seule au monde qui ne peut fuir un carnage, encerclée par des assaillants qu’elle est. Oui, on peut même considérer que c’est un centre de concentration. Oui, on peut être surpris d’une marche organisée par le CRIF, dont l’indécence face aux tueries à grande échelle qui se déroule à Gaza contre le peuple palestinien sont immondes. Oui, on peut comprendre la morbidité de l’action, l’insulte aux morts, la folie. Mais, parce qu’on fait une marche en faveur des Palestiniens, a-t-on le droit de crier « Mort aux Juifs ! » ? Tous les Juifs ne sont pas coupables de ce qui se passe à Gaza. Arrêtons les amalgames. Source ICI.

                Encore un appel à l’amour que vous tentez de transformer en haine en allant sur Cozop ! Si c’était antisémite, le site n’allait pas le laisser en ligne. VOUS ÊTES UN PERVERS.

              • ruth 13 novembre 2009 15:03

                Mais non, Arcane est démonté par les textes eux-mêmes. C’est un triste sire, menteur et haineux.


              • Armog 13 novembre 2009 15:59

                Je confirme cette réaction.

                Armoricain d’origine, j’ai pu constater que mes amis et frères bretons se sentaient encore plus bretons lorsqu’ils avaient quitté la Bretagne. Ils prenaient conscience de leur bretonnitude, une fois en dehors de la région .

                Un regard extérieur permet donc effectivement de relever les singularités.


              • Arcane 13 novembre 2009 18:12


                Thanks again Walgänger .

                Oui, les vieux amalgames font toujours recette, semble-t-il.

                A Ruth,

                Votre robe d’avocat vous sied à merveille ; mais vos diagnostics erronés et calomnieux annulent votre plaidoirie.


              • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 19:04

                @Waldgänger

                Commentaire très pertinent. smiley


              • kalon kalon 13 novembre 2009 22:25

                Je dois étre l’innocent du village, je n’ai jamais pu faire la distinction entre un homme vert et un rouge !
                Ou, alors, je suis daltonien ! smiley


              • SysATI 14 novembre 2009 03:54

                « Je suis Turc, je suis fort, je suis honnète, etc... »

                Arrête tes c.... Gazi...
                Ou est ce que tu vois « je suis fort » toi ? 

                Y a qu’en France qu’on est « fort comme un turc » :)

                C’est :
                je suis turc 
                je suis droit (juste/honnete)
                je suis travailleur
                mes principes sont :
                protéger les petits (les plus faibles)
                respecter les grands (les plus vieux/les sages)
                aimer ma patrie et mon peuple plus que moi même...

                Oh grand Atatürk,
                je jure de ne jamais arreter d’avancer sur la route que tu as ouvert
                de ne jamais diverger du but que tu nous as indiqué
                que mon être
                soit offert à la turquie
                heureux celui qui dit « je suis turc »

                (http://tr.wikipedia.org/wiki/Öğrenci_andı)

                Pour les ceuzes qui ne connaissent pas, c’est un peu la « lettre de G.Moquet » mâtinée de « liberté-egalité-fraternité » à la turque.

                Petit poeme répété en coeur tous les matins par tous les petits nenfants dans toutes les écoles primaires du pays (matin & midi - 200 fois par an pendant 8 ans = 3200 fois).
                Ce à quoi le dirlo/surveillant répond : bons cours mes amis ! et on entre en classe...

                Si après ça t’es pas formaté à vie pour être honnete, travailleur, respectueux et TURC c’est franchement à désepérer :)

                PS : Ca a l’air de marcher pas trop mal finalement...
                Taux de criminalité (même si les stats dans ce domaine sont à prendre avec des pincettes)

                Turquie : 4/1000 - Moyenne : 34/1000 - France : 62/1000

              • Monica Monica 13 novembre 2009 11:57

                Cher Allain Jules,


                Que Sarkozy nous inspire une répulsion jusqu’à la nausée, c’est certain. 
                A tel point que l’on peut se demander si parler autant de lui ne finit pas par nous bousiller toute réflexion.

                Ce gouvernement et ses affidés provoquent chaque jour, ou plusieurs fois par jour, des scandales, qui deviennent des buzz.... 

                Que d’énergie dépensée à dénoncer leurs turpitudes !
                Et pendant ce temps, ils passent le rouleau compresseur et l’opposition se demande si s’allier avec x, y ou z.... pour gagner (ou plutôt hélas perdre) en 2012.

                Pardonnez-moi, mais une partie de votre texte m’a fait sursauter : vous pensez que la phrase de Sarkozy sur la France  « pays où […] il n’y a pas de place pour l’asservissement de la femme sous aucun prétexte [...] » serait une thématique raciste d’extrême-droite ? Je ne suis pas raciste ni d’extrême droite, mais je me bagarre résolument contre toutes les oppressions, y compris celle des femmes.

                Bien cordialement.

                • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:37

                  @Monica,

                  Très chère amie,

                  Vous avez raison. je me suis un précipité surtout que cet homme est d’une hypocrisie abyssale. Ce ne sont que des slogans mais, je vous affirme que j’adhère à 100% à la défense de la femme.

                  Si c’était faux, mes détracteurs n’allaient pas louper une aussi belle occasion pour me lyncher.

                  MEA CULPA !


                • Yohan Yohan 13 novembre 2009 23:33

                  AJ ne connait pas « le chien aboit, la caravane passe ».... AJ aboit.....


                • 3.14 3.14 13 novembre 2009 12:32

                  Alors selon l’auteur les Iraniens auraient le droit d’être nationalistes en votant pour Ahmadinejad mais les Français non ? Je ne vois pas pourquoi la France n’aurait pas le droit de défendre ses intérêts, et son identité comme le fait l’Iran face aux mêmes ennemis : le mondialisme, l’empire atlanto-sioniste...
                  Il eut été plus malin dans votre article de dénoncer l’hypocrisie d’un président qui fait semblant d’empêcher l’immigration illégale en expulsant trois Afghans mais qui ne change pas la politique migratoire globale de la France et ne fait rien pour en contrôler les frontières (normal, dans l’UE c’est impossible, et en sortir, c’est idéologiquement impossible pour l’UMPS et beaucoup d’autres partis). Hypocrisie qui me rappelle celle d’un Pétain qui sortit son « Travail, Famille, Patrie après avoir donnée la France à la puissance dominante de l’époque. Sarkozy, après avoir donné la France aux USA et à Israël fait semblant d’être nationaliste pour redorer son blason. Dans les deux cas c’est ignoble et moralement dégueulasse, et dans les deux cas les vrais nationalistes sont en résistance, hier De Gaulle et les maquisards ; aujourd’hui, le FN, qui lui ne collabore pas, contrairement à d’autres faux nationalistes du genre de De Villiers. Je ne pense pas que le FN ait un grand rôle à jouer dans l’avenir, mais il faut reconnaitre qu’il est sûrement le seul parti politique traditionnel vraiment anti-système, qui ne souscrit pas à la pornographie mémorielle de la Shoah, qui dénonce l’UE (pas assez à mon avis), qui lutte contre l’immigration qui ne bénéficie jamais au peuple mais toujours aux élites, les mêmes qui font la pluie et le beau temps à Bruxelles et donc en France, qui a récemment montré qu’il était bien plus respectable que tous les autres parti en étant le seul (à ma connaissance) à condamner clairement Mitterand et à réclamer sa démission. Alors forcément, comme les vrais opposants : Dieudonné, Soral, Ahmadinejad, le FN se fait taper dessus par les médias.
                  J’ai un peu de mal à comprendre pourquoi vous défendez souvent les personnes suscitées mais pas le FN, ce n’est pas cohérent.

                  Et puis franchement des phrases comme celle-ci : »cette incroyable fascination pathétique pour les idées du FN, n’ayons pas peur des mots.« ne sont pas de votre niveau habituel d’argumentation. Cette »fascination pathétique" lui a quand même probablement permis de gagner la présidence puisque certains électeurs du FN, dégoutés (à raison) de l’entre-deux tours de 2002, on crut qu’il pourrait être comme Le Pen, mais avec une chance d’arriver au pouvoir. Alors j’appellerais plutôt ça un positionnement politique très intelligent, mais qui ne marchera pas deux fois je pense.


                  • clostra 13 novembre 2009 12:53

                    "Alors selon l’auteur les Iraniens auraient le droit d’être nationalistes en votant pour Ahmadinejad mais les Français non ? Je ne vois pas pourquoi la France n’aurait pas le droit de défendre ses intérêts, et son identité comme le fait l’Iran face aux mêmes ennemis : le mondialisme, l’empire atlanto-sioniste..."

                    Joli débat : qu’est-ce qu’être iranien ?

                    Et puis, c’est curieux je n’arrête pas de me dire qu’en plus des relans dont vous parlez, malgré une façon de parler assez égale entre les ministres (un mimétisme d’ailleurs assez constant dans tous les gouvernements qui généralement calquent le président, alors que dans celui-ci on sent qu’il n’y a pas grande communication du moins verbale), notre vénérable (oui c’est la journée de la gentillesse) a un petit quelque chose de Georges Marchais dans sa façon de se manger des bouts de mots. Certains communistes s’y seraient-ils laissés prendre ?


                  • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:42

                    @Clostra,

                    J’avoue, je n’ai rien compris à la prose de PI (3,14)

                    Je ne sais pas vraiment ce qu’il veut dire en amalgamant ainsi. Nationalisme iranien ????

                    Bref, moi pas comprendre !


                  • clostra 13 novembre 2009 19:00

                    Moi pas comprendre non plus et quand pas comprendre pas lire...


                  • clostra 13 novembre 2009 19:02

                    juste rebondir.

                    Je trouve finalement très intéressant de débattre sur ce que c’est que d’être iranien. Lançons le débat !


                  • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 21:30

                    @Clostra,

                    Qu’est-ce être iranien ? Nos amis qui ont réponse à tout auront sans doute des réponses.


                  • kalon kalon 13 novembre 2009 22:27

                    et étre Lapon ?


                  • 3.14 3.14 13 novembre 2009 23:36

                    Allain Jules
                    C’est pourtant clair, si vous défendez Ahmadinejad parce qu’il s’oppose à la domination de l’Empire, vous ne pouvez pas cracher sur ceux en France qui font la même chose. Or défendre son identité nationale c’est lutter contre cet impérialisme dont l’intérêt est la destruction des nations. Nations qui protègent encore un peu par leurs lois les travailleurs de l’exploitation totale, qui sont des vecteurs de solidarité, qui mettent l’intérêt général au-dessus de l’intérêt particulier...Sans identité, pas de nations, et sans nations toutes ces protections sautent. Voilà pourquoi L’UE vole leurs pouvoirs aux Etats, et voilà pourquoi le Système crache sur tous ceux qui s’opposent à la fin des nations.
                    En participant aux bêlements contre le FN et contre la seule idée qu’on puisse discuter de l’identité nationale, vous vous faites l’idiot utile du Système. Mais bon, j’ai remarqué que beaucoup de personnes (plus du genre bobos que colorées étonnamment) ne peuvent avoir un avis objectif sur le FN et le nationalisme en général, tellement les médias (surtout de gauche) ont matraqué que c’était le mal absolu...


                  • Blé 14 novembre 2009 07:57

                    La seule chose à défendre qui vaille le coup, c’est le programme élaboré par le Comité de Résistance Française à la fin de la guerre 39-44 et c’est aussi défendre et faire respecter par nos élites politiques les valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité, laïcité.

                    Quand j’entends Sarkozy ou un membre de son clan, j’ai du mal à comprendre que je suis toujours en France, je ne reconnais plus le pays où j’ai grandi.

                     La pauvreté, le chômage, les injustices, ne connaissent pas « la couleur de peau »ni « la religion » de ceux et celles qui les subissent.

                    La politique de Sarko, c’est la politique dictée par les banques et le MEDEF a la sauce FN.
                    Ce n’est pas le costume qui est trop grand, c’est le bonhomme qui est petit dans toutes ses dimensions.


                  • clostra 13 novembre 2009 12:42

                    Sur un tel sujet on finit toujours par dire des « conneries » que l’on peut cependant assez facilement rattraper.

                    « Français de souche », de la France de l’accueil, de la transmission et du partage, de la nouveauté, de l’épissage, du métissage des idées, des us, la France en devenir.

                    Ne vous est-il jamais arrivé d’aller plusieurs fois dans la France profonde des régions et d’en rapporter l’accent ou une particularité du lieu, un changement.

                    Parmi ces particularités, il en est une, pour exemple, qui nous réjouit en famille, moi-même parce que je la tiens de nombreux séjours en Charente (« Harente » comme je dis avec les charentais) et l’un de mes enfants de sa meilleure amie de l’école maternelle et primaire en région parisienne. Il s’agit du « pochon », sac en papier ou plastique ainsi nommé dans ces régions proches. Ce mot nous fait bien rire car ça fait rigolo dans la bouche quand on le prononce, essayez ! alors, nous l’avons conservé.


                    • Chicoballa Chicoballa 13 novembre 2009 13:53

                      Primo, gardons à l’esprit que le nain dictateur a
                      l’esprit tordu. Mais tordu de chez tordu.
                      Ensuite il ne faut pas oublier qu’il est malin, plus
                      malin que le malin en personne.
                      Alors ce débat sur l’identité nationale c’est pour
                      que personne ne puisse jamais dire qu’il n’est pas
                      un véritable français, qu’il n’est pas autant français
                      que les vrais de vrais. Quand il est né, son père
                      était étranger.
                      Voila une des raisons pour lesquelles il tient à ce
                      débat à la con.
                      Et puis les faux débat, plus c’est nul plus on en parle
                      et plus on en parle moins on parle d’autre chose
                      surement plus important.Ça ça fait ses affaires.
                      Alors le dictateur avec les médias à sa botte, entre
                      ceux qui appartienne à ces amis et ceux qu’il
                      commande fait ce qu’il veut. Il décide de quoi on doit
                      parler, débattre . Il met le programme qu’il veut à
                      la une des journaux et dans l’esprit des citoyen de ce
                      pays. Un vrai Machiavel dictateur.
                      Ceux qui le prennent pour un charlot ou un dingue
                      se trompent grandement.
                      Méfions nous il est plus rusé qu’on le croit.
                      En plus, c’est un débat qu’il n’aurait a priori pas intérêt
                      à soulever. Mais il va se débrouiller pour faire croire que
                      lui issu de l’immigration mérite d’être français. Les autres
                      non. Les autres il leur fait la chasse, il les expulse.
                      Tout ce que fait le nain dictateur n’est pas anodin et
                      n’est pas gratuit. C’est pas par hasard qu’il a pris la
                      présidence. Faisons très attention il est très dangereux.
                      On est loin de la fin de « l’histoire Sarkozy ».


                      • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:45

                        @Chicoballa,

                        Vous avez raison. Cet homme n’est nullement fou. Il travaille avec des think thank américain rodés dans la désinformation et la diversion.


                      • DACH 13 novembre 2009 13:54

                        Bonjour. Article où l’auteur nous démontre amplement que le sujet de N.Sarkozy et celui de son bilan de mi-parcours sont d’une envergure bien trop grande pour ses capacités d’analyses, celles manifestées ici.

                        Exemple  : «  «  «  «  «  L’opération répétitive tel un rasage de Nicolas Sarkozy et l’identité nationale devient insipide. Nicolas Sarkozy serait immortel, voici la preuve par l’image mais, il s’essouffle visiblement. S’appuyant sur du vide, il a osé justifier ce débat sans vergogne. Les arrière-pensées électoralistes l’ont même poussé à justifier l’injustifiable. Un discours digne d’un certain Jean-Marie Le Pen. Encore un florilège des thématiques racistes d’extrême droite : « La France était un pays où […] il n’y a pas de place pour l’asservissement de la femme sous aucun prétexte [...]. La France est un pays où il n’y a pas de place pour la confusion du spirituel et du temporel, la France est un pays de tolérance et de respect, mais elle demande aussi qu’on la respecte […]. La France ne se pense pas comme une juxtaposition de communautés ou d’individus […]. Devenir français, c’est adhérer à une forme de civilisation, à des valeurs, à des mœurs.  »  »  »  » Si les citations relèvent d’une philosophie d’extrême droite selon l’auteur, selon laisse entendre que l’auteur est partisan de thèses politiques monstrueuses, qui seraient le contraire des citations exprimées ici. Qui veut vivre à proximité d’un futur Goebbels portant me masque du président iranien ? Doutes qu’il y ait vraiment beaucoup de candidats, car même les détracteurs de notre président ne sont pas idiots, même s’ils sont parfois un peu aveugles....

                        Reste pour l’auteur le choix de formules creuses dont on ne sait trop à quelles réalités elles s’appliquent  ! Le costume d’imprécateur revendiqué par l’auteur est manifestement trop grand pour habiller ses propos. Aucunes confrontations d’idées, que du fantasme sous forme d’invectives qui ressemblent en fin de course à des bulles de savon... Etonnez-vous après cela du manque de succès des antisarkozistes.... D’ailleurs n’avait-il pas été élu par plus de 53% des votants en dépit des attaques de l’époque qui se présentaient souvent comme des révélations  ? Au moins ce genre d’articles, avec ses incohérences soulignées par d’autres, permet de se distraire et d’en sourire, surtout quand on sait que l’auteur se prend au sérieux à tel point à qu’il en oublie de traiter sérieusement ses sujets. Encore des propos à flinguer avec les réparties de M. Audiard. Cordialement. Namaste. DACh


                        • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 19:05

                          @DACH,

                          En vous lisant, je suis pris d’une crise de fou rire. Vous pensez détenir la science infuse et la vérité absolue ?

                          Cool, vous faites partir des 39% qui soutiennent encore le roitelet élyséen ? Eh bien, arrêtez de faire votre Raoult, laissez-nous exprimer nos envies, nos critiques.

                          A quand l’interdiction de la critique de Sarkozy cher censeur ???


                        • TSS 13 novembre 2009 14:12

                          Son negre Guano a de bien petites connaissances en Histoire et s’est senti obligé de ramener

                          le discours sur le terrain de la religion !cela devient lassant... !!


                          • TSS 13 novembre 2009 14:14

                            Quant à Sarkho incapable d’ecrire le moindre texte c’est un bien pietre orateur... !!


                            • wesson wesson 13 novembre 2009 14:22

                              Bonjour l’auteur,
                              je vous trouve particulièrement médisant !

                              Lors de son dernier discours au ploucs (auxquels j’ai l’honneur d’appartenir), M. Sarkozy avait fait dans le réchauffé et avait redit les choses qu’il avait déjà dites 8 mois avant, sans oublier de préciser au préalable qu’il ne tiendrai pas un discours déjà entendu !

                              Bref, viré l’ancienne plume, et le temps que la nouvelle trouve le bon style, M. Sarkozy a choisi le braconnage pur et simple en terre d’extrême droite, ce qui jusqu’alors lui a parfaitement réussi.

                              Alors de là à savoir si la soupe sera toujours aussi bonne dans cette vielle marmite, je n’en suis pas très certain. Pratiquant naturellement le bouseux comme langue maternelle, je crois que son discours est en plein dans le hors sujet actuellement. C’est pas l’époque des récoltes avec la main d’œuvre berbère à sous-payer !

                              Actuellement, je les voit beaucoup plus inquiet du bureau de poste qui se barre du village après tous les services publics et les médecins. Et ça, pour eux, c’est ça l’identité nationale, le fait de pouvoir vivre à la campagne et y avoir encore un avenir.

                              Merde, voilà que je donne le vrai sujet de campagne électorale ... à charge de l’exploiter par qui le veut.


                              • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:52

                                @Wesson,

                                Bonsoir.

                                Mais oui, vous avez raison. J’espère que les amis de Ségolène Royal sont passés par ici pour récupérer ces idées-là, de vraies, pour un débat franc et constructif.


                              • wesson wesson 13 novembre 2009 20:11


                                "J’espère que les amis de Ségolène Royal sont passés par ici pour récupérer ces idées-là, de vraies, pour un débat franc et constructif."

                                MDR !

                                et bien, je pourrais éventuellement acquiescer, si toutefois je n’avais pas réussi récemment à me convaincre que ce n’est pas avec un bulletin de vote que l’on va changer les choses.


                              • Traroth Traroth 13 novembre 2009 14:25

                                « Frisant le ridicule » : Vous êtes vraiment trop gentil, là...


                                • clostra 13 novembre 2009 17:58

                                  « Mort aux cons » ça vaut 100 balles aujourd’hui : passez à la caisse (bouton ci-dessus ou ci-dessous « FAIRE UN DON »)


                                  • clostra 13 novembre 2009 18:08

                                    Ce qui m’étonne c’est qu’on ne parle pas de l’énormité dite hier par notre vénéré :

                                    En substance, que les chômeurs (indemnisés, je suppose) sont redevables à la France de ce qu’elle leur donne. Belle confusion des genres :
                                    les chômeurs indemnisés cotisent à l’assurance chômage (d’ailleurs il serait bien d’aller voir la feuille de paie du Vénérable pour savoir s’il cotise et comment il va rembourser les 61% de mécontents qui cotisent pour Lui). Ce qu’il a dit est « proprement » « dégueulasse » et de plus ne le concerne pas ! celà concerne les entreprises et les travailleurs.
                                    Alors c’est vrai, dans ce nauséabond calcul, il y a les fonctionnaires de l’état qui ont fini - après dure bataille - à cotiser également aux caisses de chômage alors qu’ils n’y seront jamais confrontés.
                                    Est-ce à ceux-là que les chômeurs sont redevables ?

                                    En fait, on ne sait pas par où attaquer pour faire tomber ce mur qui s’érige sous nos yeux incrédules !


                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 13 novembre 2009 18:15

                                      L’ auteur a la nausée , a-t-il les mains propres ?


                                      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:21

                                        L’idée que un homme politique doit être exceptionnel, être un surhomme, est typiquement une idée d’extrême droite. Je ne suis pas étonné de la voir exploitée ici, sous cette plume dont les accointances idéologiques sont des plus variées, pour ne pas dire hétéroclites.

                                        Un bon système politique doit au minimum être résistant à l’incompétence, qui est une chose commune. Le meilleur moyen est encore de limiter le pouvoir.


                                        • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 19:16

                                          C’est quand même un peu gênant d’être de gôche, et de reprendre sans réfléchir des thèmes d’extrême-droite. Bon, il est vrai que à gogoche aussi le Petit Père des Peuples à fait fureur. Finalement, c’est un patrimoine commun. smiley

                                          Que font les antifascistes habituels ? Pourquoi ne montent-ils pas au front ?


                                        • SysATI 14 novembre 2009 21:05

                                          « L’idée que un homme politique doit être exceptionnel, être un surhomme, est typiquement une idée d’extrême droite.....
                                          Un bon système politique doit au minimum être résistant à l’incompétence, qui est une chose commune. Le meilleur moyen est encore de limiter le pouvoir. »

                                          C’est ridicule....
                                          Ou alors je suis typiquement d’extrême droite à l’insu de mon plein gré....

                                          On ne leur demande pas d’être des superman, juste d’essayer de faire correctement le boulot pour lequel ils ont été élus sans chercher à favoriser systématiquement les petits copains ou s’en mettre plein les fouilles.

                                          Nous avons donc un mauvais système politique en France.
                                          Et on fait quoi maintenant ?
                                          On constate, on ferme sa gueule et on attend que ça se passe par ce que sinon on risque de nous confondre avec le FN ?


                                        • tvargentine.com lerma 13 novembre 2009 18:34

                                          Une fois encore un article partisan digne du NPA mais en aucun digne de représenter une forme de journalisme citoyen

                                          Etre citoyen c’est avant tout le débat d’idées,et ici nous lisons des attaques personnelles

                                          Dans votre cerveau réducteur nous comprenons que = identité française = Lepen
                                          et que nous devrions donc pas parler de problèmes que Lepen récupère et déforme

                                          Le rôle d’un dirigeant élu par la majorité des français pour un mandat de 5 ans et de respecter ses engagements et le rôle des partis politiques français (oui !!! j’ai osé dire : français) c’est de faire preuve d’idées et de propositions

                                          Libre à vous de précher un monde sans frontière mais dans ce cas précis il ne faut pas vous en cacher

                                          Vous avez honte d’être internationaliste ????

                                          Personellement je connais bien l’histoire du « Che » en Argentine ,il te suffit de cliquer sur le lien

                                          http://www.tvargentine.com/altagracia.html


                                          • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 18:47

                                            @Lerma,

                                            Vous seul comprennez votre prose, peut-être même pas. Gardez vos liens pour vos amis. Je ne vais pas cliquer sur ce machin.


                                          • clostra 13 novembre 2009 19:12

                                            Ma conclusion serait la suivante :

                                            Le Vénérable n’est pas la France.

                                            L’action du Vénéré provoque la haine de la France (et la honte d’être français).

                                            Allons-nous longtemps poursuivre ce chemin qui demain (et déjà aujourd’hui) nous fermera les portes de pays où nous aimerions séjourner, nous tournera en dérision, en ridicule alors qu’il sera loin pour n’en jamais assumer les conséquences. Halte à ça ! Ce chemin est dangereux.


                                            • ddacoudre ddacoudre 13 novembre 2009 19:19

                                              bonjour alain jules

                                              je crois que notre président subit le syndrome de la fonction, il confond représenter la France, avec être la France. mais il n’est pas le seul comme tu l’écris avec Raoult.

                                              ceux qui sont appelés à occuper les hautes fonctions politiques ne sont pas la France, et il me parait que depuis quelques année le contrat moral qui lie les français aux symboles de la république « liberté égalité fraternité » a du plomb dans l’aile par la force des lois législatives de cela même qui s’y référent. et s’il veulent restaurer ses valeurs ils n’ont qu’à abroger les lois qui les mines.

                                              cordialement.


                                              • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2009 21:34

                                                @ddacoudre,

                                                Et comment. On le voit bien, il n’y a même plus besoin de se faire un dessein. Trop de lois tuent la loi. Ne dit-on pas ça ?

                                                Bien à vous !


                                              • kalon kalon 13 novembre 2009 22:30

                                                Eh, Jules, on fait quoi avec mon Lapon ? smiley


                                              • Canine Canine 13 novembre 2009 21:02

                                                Ah ah ah ah, elle est bien bonne celle là :


                                                quote  : "Il est incorrigible. Il est unique.
                                                Il est mal dans sa peau. Il est simplement obsédé par ses mots, ses maux, ses mimiques, ses folies."


                                                De la part d’un occidental qui passe sont temps à critiquer l’occident et à encenser n’importe quel despote du tiers monde du moment que celui ci critique l’occident aussi, qui mélange ça sur son blog avec des vidéos de Beyoncé « la reine africaine » teinte en blonde durant toute sa carrière, tout en étalant un CV universitaire ultra planplan sur sa fiche d’auteur agoravox, c’est quand même beau de voir une telle finesse psychologique. Géographiquement, là, on est très loin au dessus de la psychologie de comptoir, on doit atteindre au moins le bol de cacahuètes. Je suis sur que si Nicolas lit agoravox, il doit être tout chamboulé à l’heure qu’il est :)) 




                                                • gogia 15 novembre 2009 22:36

                                                  raisonnement on ne peut plus pertinent !, qui en apprend beaucoup au lecteur, belle diversion !!

                                                  chapeau bas, très bas


                                                • kalon kalon 13 novembre 2009 22:00

                                                  Tout homme ayant fréquenté la « maison blanche » en est revenu quelque peu « androîde »
                                                  Il est manifeste que son discours et ses actes sont, de plus en plus, décousus.
                                                  La chose est à méditer ! smiley


                                                  • Montagnais Montagnais 13 novembre 2009 22:54
                                                    ’Bling-bling’ president loses shine
                                                    ’If ridicule, as some say, is a politician’s most redoubtable foe, France’s President has plenty to fear. ’

                                                    Il y a qqs instants.. Y’a pas que les Frounzes qui rigolent de Zébulon, l’auteur a raison.

                                                    Ceux-là sont à :
                                                    http://www.nzherald.co.nz/world/news/article.cfm?c_id=2&objectid=10608956&nbsp ;


                                                    • grangeoisi grangeoisi 13 novembre 2009 23:16

                                                      Sacré Julles ! Il a encore pris un nègre pour rédiger !

                                                      Sans doute à dessein pour faire un dessin... il va vers un beau destin : pas aussi comique
                                                       que Morice, beaucoup plus profond que l’ H(auteur) dont toute l’EQUIPE d’AGORAVOX nous a régalé de morceaux choisis du vademecum de« comment décryper cette presse maudite », ce petit bonhomme a surement de la bouteille ! Sans doute faudrait-il faire le test du déliromètre !


                                                      • curieux curieux 13 novembre 2009 23:27
                                                        Président : un costume trop grand pour Nicolas SarkozyNormal, un costume de nabot, ca n’existe pas

                                                        • antennerelais 14 novembre 2009 00:07

                                                          On a donc un atroce beauf à la tête de l’Etat, ce n’est pas exactement un scoop mais là on peut juger sur pièces :

                                                          Sarkozy le barbare


                                                          • Antoine Diederick 14 novembre 2009 00:47

                                                            Sarkozy ds la Drome, c’est un de ses meilleurs discours.

                                                            bon, j’aime pas l’idée et surtout le thème « identité nationale », mais sur ce coup, il va plaire a une grande majorité de personnes.

                                                            raisonnablement, personne ne peut dire qu’il aurait tort de tenter de rassembler même les personnes immigrées autour d’une idée d’appartenance...

                                                            bon, il récupère le personnel FN.....d’accord.

                                                            a l’air fatigué, Sarkozy.


                                                            • Antoine Diederick 14 novembre 2009 00:49

                                                              d’autre part, ce discours, c’est de la cuisine intérieure franco-française.

                                                              Les vraies questions sont ailleurs.



                                                              • pat30 pat30 14 novembre 2009 10:09

                                                                 « En effet, tout cela sent les régionales. »

                                                                Et surtout le fumier


                                                                • miam miam 14 novembre 2009 12:46

                                                                  La critique est aisée pour l’instant en tout cas il bouge et on compte les points à la fin n’est ce pas ?
                                                                  Ce type de réaction me fait toujour penser au critique de film qui n’ont jamais fait un film de leur vie
                                                                  La comparaison avec le pizzaiolo est mal venue* et je pense savoir de quoi je parle m’enfin pourvu qu’il arrive à partager en part égale pour tout le monde.

                                                                  *l a principale tâche d’un pizzaiolo n’est pas de couper les pizzas ça c’est ce que voit le client qui pense pas plus loin que le fond de son estomac

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès