• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Présidentielle : la France condamnée à rester bloquée dans l’UE. Une (...)

Présidentielle : la France condamnée à rester bloquée dans l’UE. Une impasse politique lourde de dangers

Comment faire un pas dans la bonne direction alors que les règles du jeu sont truquées ?

A l’occasion du prochain scrutin présidentiel, ne sont proposés au choix des électeurs que des candidats n’ayant rien à redire à l’enfermement de la France dans l’euro, l’Union Européenne et donc dans l’Otan (ça fait partie du  paquet cadeau « offert » à tous ceux qui choisissent d’adhérer au club).

On ne peut pas dire que cette reconfiguration de la politique française entamée il y a plus de cinq décennies, dont tous les partis représentés au parlement se sont rendu complices soit en y participant directement, soit en la cautionnant, soit en laissant faire sans rien dire comme si ce n’était pas important, ait apporté quoi que ce soit de positif à notre pays en cours de démantèlement et d’effondrement aux bons soins de la commission européenne, de la macronie, des labos qui veillent sur la bonne santé de leurs profits, et de la clique politicienne qui laisse faire.

JLM lui-même, a participé à des gouvernements appliqués à privatiser nos services publics. Idem pour le PCF. C’est pire encore quand on regarde du côté des verts, du parti socialiste peau-de lapin, des partis de droite ou du centre, y compris de ceux qui se réclament du gaullisme. Tous cautionnent l'enfermement de la France dans la dictature de l'UE.

Quand à l’extrême gauche, aux partis trotskystes, toujours dans l’expectative de la révolution mondiale seule capable à leurs yeux de sauver les travailleurs de l’anéantissement, la mondialisation leur va très bien et ils n’ont pas de temps à perdre pour expliquer aux Français pourquoi eux, les soi-disants meilleurs amis des prolétaires, ne s’opposent pas à l’enfermement de la France dans l’Union Européenne. Pas de temps non plus pour expliquer aux ouvriers, aux employés, à l'ensemble des salariés et à leurs familles comment ils vont pouvoir faire, en attendant la révolution mondiale des travailleurs, pour survivre aux délocalisations, au chômage, à la misère, à la liquidation des protections sociales mises en place dans le cadre de la nation, à la privatisation de tous nos services publics, à la désertification de nos campagnes, à l'irresponsablité des politiciens, toutes ces choses étant promues, organisées et sans cesse aggravées par l'UE.

Comme chacun peut le vérifier avec les Cohn Bendit de l’heure, ici et ailleurs, partout dans le monde, chaque fois que le pouvoir leur fait une place dans un gouvernement, les slogans révolutionnaires et les grandes envolées lyriques sur le pouvoir des travailleurs (dans lesquels ils se drapent pour mieux tromper le peuple aussi longtemps qu’ils sont dans l’opposition) ne font plus partie du décor. Qu’ils restent dans l’opposition ou qu’ils participent à un gouvernement, ils servent chaque fois objectivement les intérêts de l’oligarchie. Ils ne sont par ailleurs jamais en reste pour hurler avec les loups du grand capital, comme le fait régulièrement l'un de leurs nouveaux chantres ici sur agoravox, pour dénoncer les "affreux dictateurs" des pays qui, à l'intar de Cuba, de la Syrie, du Venezuela, de la Russie ou de la Chine, refusent de se soummettre aux pillards de l'oligarchie mondialiste et aux diktats de l'impérialisme américain auquel l'UE est soumise aveuglément, interdisant ainsi à leurs peuples respectifs de s'enliiser dans le chaos économique, social, institutionnel, culturel, moral et environnemental auquel ils devraient avoir le droit d'accéder comme tout le monde !...

Quand aux partis de la droite extrême, qu’il s’agisse du rassemblement national ex FN ou des conquistadors qui se regroupent derrière Zemmour, non contents de relayer à leur tour les mantras de l’Union Européenne, ils s’appliquent à dresser nos concitoyens les uns contre les autres, à dresser les travailleurs les uns contre les autres au nom de l'idée perverse qu’ils se font de la France, à l’opposé de nos principes républicains. Quand on s’intéresse à eux, on ne perd pas son temps à s’intéresser aussi, en même temps, à ceux qui organisent et financent leur propagande...On peut également chercher à savoir pourquoi ils accèdent si facilement aux grands médias dont sont exclues toutes les figures de proue, aussi bien que les petites mains, des forces patriotiques qui s’efforcent de rassembler les Français pour sortir le pays de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan et pour retrouver notre nation, comme avaient su le faire avant nous nos aînés du CNR.

Bref, le pays se trouve aujourd’hui dans une crise extrêmement grave et en même temps dans une impasse politique majeure. Le défi à relever pour notre peuple est immense. L’urgence est d’autant plus grande que les fauteurs de guerre sont aux commandes et continuent d’avancer leurs pions.

C’est à un terrible casse-tête politique que les électeurs vont être confrontés le jour du scrutin présidentiel.... Comment faire un pas dans la bonne direction ? Comment choisir entre un européiste de gauche et un européiste de droite, du centre ou d'ailleurs ? Comment voter pour des candidats qui se réclament du communisme, de l'écologie ou du patriotisme et de la nation quand le cadre politique dans lequel ils s'obstinent à enfermer la vie des Français, celui de l'enfermement dans l'UE, est entièrement inféodé aux intérêts et aux desiderata de l'oligarchie mondialiste qui piétine nos vies, nos traditions, notre environnement, nos services publics, nos emplois avec la même sauvagerie et le même mépris ?

On ne peut pas faire comme si rien n’avait changé. On ne peut pas continuer à s’inscrire dans le théâtre politicien factice qui sert de paravent à la dictature comme si de rien n’était. Il faut changer de cadre. Le peuple doit mettre les pieds dans le plat, faire l’inventaire des outils qu’il peut actionner, entourer de sa solidarité les travailleurs qui entrent en lutte, aider au rassemblement autour des forces décidées à retrouver notre indépendance et notre nation, décidées à préserver nos valeurs républicaines, décidées à défendre la paix et à garantir à chacun une vie digne, décidées à démanteler les féodalités re-lookées de l’oligarchie euro-atlantique qui écrasent les travailleurs et saccagent notre pays.

Rien de bon n’adviendra dans ce pays à l’initiative de la clique politicienne en place !

La situation de la France et des Français continuera de s’aggraver aussi longtemps que le pays restera enfermé dans l’UE, l’euro et l’Otan qui n’existent que pour asservir les peuples et défendre les intérêts égoïstes des milliardaires des grandes sociétés capitalistes .

On observera aussi que les dirigeants de l’UE déploient beaucoup d’énergie, prennent beaucoup d’initiatives dangereuses, pour entraîner notre pays et les autres pays membres de l’UE dans la guerre, essayant, en même temps, de se faire passer pour des apôtres de la paix en rejetant sur la Russie la responsabilité d’une situation de guerre délibérément provoquée par l’Otan et l’UE pour satisfaire docilement les ambitions et les plans de l’impérialisme US auquel tout le clan occidental, France comprise, est soumis.

 

La France doit se retirer complètement de l'Otan et des plans impérialistes auxquels cette organisation est asservie. Elle doit rejoindre le camp de ceux qui s'efforcent de préserver la paix, de promouvoir une coopération économique pacifique mutuellement avantageuse entre tous les peuples. Ce n'est pas possible en restant dans le cadre piégé de l'Union Européenne.

Elle doit renouer avec la bannière du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes derrière laquelle le Président Charles de Gaulle avait eu la sagesse de la ranger, un choix que chacun de nos concitoyens pouvait endosser avec fierté et qui nous valait le respect et l'admiration des peuples du monde entier.

 

A présent que nous sommes confrontés au danger de guerre, directement, pas seulement pour les autres, aux dépens des autres, peut-être certains des candidats à la présidentielle vont-ils nous montrer qu'ils sont en capacité de tirer les leçons utiles des développements en cours ?...Peut-être que l'un d'entre eux nous proposera de reprendre à Ursula von der Leyen et à sa clique oligarchique le contrôle de notre diplomatie ?...

 

Je n'y crois pas beaucoup, mais, sait-on jamais ?...C'est en tout cas cette balise-là qui guidera mon choix dans l'isoloir le jour du scrutin.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Philippulus Kaa 10 mars 10:37

    Merci pour cette analyse désespérante et implacable.

    David ne gagne contre Goliath que dans les contes de fées.



      • Captain Marlo Captain Marlo 11 mars 07:18

        @samy Levrai
        Merci d’avoir publié l’analyse d’Asselineau sur les élections truquées en France.
        Cette analyse sera traduite en anglais et envoyée un peu partout dans le monde pour faire savoir que la France n’est plus une démocratie, ni la patrie des Droits de l’ Homme.

        Asselineau explique comment Bayrou (qui participe au gouvernement Macron) a distribué des centaines de parrainages pour propulser les européistes le Pen, Zemmour, Mélenchon et Poutou. Et éliminer Asselineau.

        Comment certains « souverainistes » ont mené une campagne diffamatoire auprès des Maires pour qu’ils ne parrainent pas Asselineau.

        Comment des personnalités qui défendent la souveraineté, n’ont pas soutenu Asselineau : Michel Onfray, Pierre Levy, Annie Lacroix Riz, Natacha Polony, Emmanuel Todd, Henri Guaino, Gilles Casanova etc...


      • nono le simplet 11 mars 07:26

        @Captain Marlo
        l’analyse d’Asselineau sur les élections truquées en France.
        ah ! c’est un complot s’il n’a pas reçu ses 500 signatures ?
        moi je croyais naïvement que c’était du à l’affaire de mœurs et de harcèlement pour laquelle il a été mis en examen ...


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 11 mars 08:14

        @Captain Marlo

        Excellente video.


      • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 11 mars 08:28

        @nono le simplet

        Il y a bien un harcèlement avéré qui m’importune, et qui importune 99% des lecteurs d’agoravox, et c’est celui de l’individu qui s’applique à polluer et à salir toutes les discussions engagées sur le site à la suite des articles publiés, en se cachant derrière le paravent d’une bêtise affichée sans vergogne !

        Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi le site tolère ce genre de choses, extrêmement dommageables pour sa réputation et le développement de son audience.


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 11 mars 11:08

        @Captain Marlo
        Beaucoup de Français se sentent lésés par l’absence de tout représentant du Frexit dans cette campagne, et donc d’Asselineau puisqu’il est le seul.
        La meilleure façon de protester contre cette infamie est d’élire des députés UPR en masse.
        Si ses deux millions de suiveurs sur internet font ça, ils pourront s’exprimer au travers de leurs représentants.
        C’est un argument qu’il faudrait imprimer sur les panneaux électoraux.
        Du genre :
        « On vous à volé la présidentielle, rattrapez-vous sur les législatives ».


      • Aristide Aristide 11 mars 11:38

        @Captain Marlo

        Vous avez raison sur ce point, c’est un scandale qu’Asselineau n’ait pu être candidat. C’est anormal que l’on ne puisse vraiment pas constater par les chiffres l’importance de l’UPR !!! Nous aurions tous pu voir le bond de géant de ce mouvement par les masses de voix qui se seraient porté sur lui.
        Vraiment vous avez raison, je suis aussi du même avis sur la candidate animaliste, un scandale démocratique pour Hélène Thouy !!


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 11 mars 13:27

        Dans cette vidéo, on voit habituellement des images en direct de webcams de Kiev ou d’autre endroits :
        https://www.youtube.com/watch?v=HIPNVm6lNfM&ab_channel=Politischios.gr
        Autant dire tout de suite qu’il ne s’y passe pas grand-chose.
        Mais à 14h 15’ 30", on voit Zelensky intervenir (il y a 7 minutes, donc).
        Je ne sais pas ce qu’il raconte, et si quelqu’un connait le sabir ukrainien, ce serait bien qu’il nous raconte.
        Mais ce que je vois, c’est qu’il s’exprime sur une image fixe, que je pense être un écran, avec personne de mobile derrière lui.
        Mon avis est que ce cradingue mal rasé, milliardaire en T-shirt, est allé planquer ses fesses en pologne, et qu’il fait croire qu’il est courageusement resté sur place.


      • glenco01 11 mars 13:29

        @nono le simplet
        oui, c’est ça le complot justement.


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 11 mars 14:07

        On comprend pourquoi nono et pemile sont virés de mes articles...
        Malsains et parasites...
        Qu’attend l’auteur ?


      • Aristide Aristide 11 mars 14:10

        @nono le censeur

        Le second degré, vous connaissez ?


      • chantecler chantecler 11 mars 14:12

        @doctorix, complotiste
        Les abrutis , faut pas les perdre de vue !


      • pemile pemile 11 mars 14:20

        @doctorix, complotiste « On comprend pourquoi nono et pemile sont virés de mes articles »

        Pour t’éviter de répondre à ce post ?

        https://www.agoravox.fr/commentaire6290601


      • Clocel Clocel 10 mars 10:42

        L’Allemagne réarme, elle va reprendre ses billes et nous laisser ses billets de Monopoly et notre dette à l’Empire, réjouissez-vous, vous serez bientôt des esclaves libres de choisir leur banc de nage...

        COVID + Poutine = Deutschland über alles

        Et,,, Vae victis...


        • jacques 10 mars 10:48

          @Clocel
          L’Allemagne réarme, non elle annonce une volonté probable donc pour cela il faudra des années... en avons nous les moyens ?
          idem pour l’indépendance énergétique là ce sont des 10énes d’années...
          à court terme ( 6 mois) il n’y a pas de solutions, il ne fallait pas signer des contrats avec des pays voyous


        • Philippulus Kaa 10 mars 10:55

          @Clocel

          T’as signé des contrats avec des pays voyous, toi ?


        • Clocel Clocel 10 mars 11:01

          @jacques

          Contrairement à nous, elle a encore son appareil industriel et ses obligés toujours contents de participer à son effort de guerre qui viendra plus tard les anéantir.

          Refaite un petit flash-back et voyez avec quelle célérité ils ont par le passé rondement mené l’affaire...

          Un pays, un cerveau collectif, forcément les atermoiements ne sont pas de rigueur. 

          Cela dit, la principale richesse de l’Allemagne, ce sont ses voisins cons.


        • jacques 10 mars 11:07

          @Clocel
          oui, mais pour l’Europe ? un allemand célèbre a réussi (non pas sans aides....) à lancer la construction de millier de char et les fameux cuirassés de poche (lol) en 4 ans, ici même un epr ne peut être construit, vous voyez où nous en sommes ? Les mistrals auraient dû être gardés par la Marine


        • Clocel Clocel 10 mars 11:11

          @Kaa

          Non... Mes rapports avec l’Amérique, c’était US GO HOME, je n’ai jamais pu m’extasier devant leur cinéma, il puait le fennec, comme l’haleine de John Wayne...

          Pauvres bimbos pour plaques émaillées qui ont dû embrasser ce putois avec son balai dans le cul en aillant l’air d’y prendre du plaisir...

          De bonnes actrices finalement...

          Dans la cour, c’était toujours moi l’indien, et quand bien plus tard, j’ai pu en croiser, des vrais, De Gaulle donnait alors l’asile aux réfractaires à la guerre du Vietnam, ils étaient conformes à ma vision d’enfant.


        • Philippulus Kaa 10 mars 11:23

          @jacques

          « un allemand célèbre a réussi (non pas sans aides....) à lancer la construction de millier de char et les fameux cuirassés de poche »

          il s’appelait Krupp, le père de Bertha


        • Clocel Clocel 10 mars 11:26

          @jacques

          Et qui voulez-vous enrôler dans l’armée ?

          Des racailles ?

          Des invertis ?

          Non, parce qu’avec le reste vous allez avoir du mal à constituer un régiment !

          Marcher au pas nécessite un cerveau, en veille, certes, mais il faut un cerveau autonome pour faire un soldat...


        • Attila Attila 10 mars 11:30

          @Kaa

          « l s’appelait Krupp, le père de Bertha »

           . . . et dont la fille s’appelait Lechta.

          Ott Haagen gretchen keuj Lechta Krupp !

          .


        • jacques 10 mars 11:30

          @Clocel
          et Wendel, depuis cela va mieux ils font des cafetières Krupp


        • Seth 10 mars 18:51

          @Attila

          pour moi c’était Bestagen Gretchen Kejbesta Krupp...

          Et ainsi de suite...


        • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 11 mars 11:25

          @jacques
          L’Allemagne réarme, non elle annonce une volonté probable donc pour cela il faudra des années...
          C’est dans tous les cas une très mauvaise idée.
          Pour elle d’abord : elle a du en partie son redressement à l’interdiction de ces dépenses militaires qui ont ruiné les autres pays tandis qu’elle prospérait. On investissait dans des canons et elle dans des outils.
          Pour les autres peuples ensuite : les vieux démons ne sont surement pas morts.
          Et ce n’est pas parce qu’on ne sait pas quoi faire de son fric qu’ils faut l’investir dans n’importe quoi.


        • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 11 mars 11:35

          @Clocel

          Et qui voulez-vous enrôler dans l’armée ?

          La racaille, pardi : l’Ukraine en a fait des bataillons nazis, et la France des CRS pour taper sur les gilets jaunes.
          Leur apprendre à marcher au pas n’est pas si difficile.
          La seule condition requise est d’être dépourvu de conscience.
          C’était d’ailleurs une des conditions requise pour recruter ceux qui devaient attaquer le Dombass en Mars, en vue visiblement d’un génocide :
          le 12e paragraphe de l’ordre interdit d’envoyer les militaires de la Garde nationale qui ont présenté des résultats « insatisfaisants » aux tests psychologiques selon le critère de « l’appétit pour le risque » dans la zone de formation du commandement conjoint et sur le lieu des « tâches spéciales de combat ».
          Ce qui implique le choix de nazis purs et durs, de préférence sanguinaires.
          https://lesakerfrancophone.fr/des-documents-montre-quune-operation-offensive-etait-prevue-contre-le-donbass-en-mars-de-cette-annee


        • troletbuse troletbuse 10 mars 10:45

          Avez vous remarqué que, vu que Asselineau n’a pas eu ses parrainages, on commence à l’inviter sur les plateaux des merdias ? Comme c’’est beau cette non discrimination des journaputes !


          • Clocel Clocel 10 mars 10:51

            @troletbuse

            Heureux veaux, ils seront bientôt dispensés de la redevance TV, ils seront traits sur une autre mamelle mais pas de doute qu’ils seront contents quand même...

            De mon côté, ça va me dispenser de surligner au Stabilo sur ma déclaration fiscale le fait que je ne possède pas d’appareil branché sur la connerie universelle...


          • SilentArrow 10 mars 11:46

            @Clocel

            La France possède un magnifique instrument qui n’a plus à faire ses preuves pour redresser la situation.

            Il ne s’agit pas du scrutin ; il s’agit de la guillotine.


          • jacques 10 mars 11:52

            @SilentArrow
            Possédait... elle a tout vendu sous sarkozy, bon il reste les massicots d’imprimerie, ou les vaxxins.


          • Clocel Clocel 10 mars 12:01

            @SilentArrow

            Confisquée ! Une journée de travail pour deux artisans motivés...


          • SilentArrow 10 mars 13:41

            @Clocel

            N’oubliez pas de bien aiguiser la lame, pour pas qu’elle rebondisse sur les cous inciviques.


          • Lynwec 10 mars 14:47

            @troletbuse
            Parrainage---> Parrain----> Mafia... La boucle est bouclée...


          • SilentArrow 10 mars 15:38

            @Lynwec

            C’est en effet un système vicieux puisqu’il expose à des représailles les maires qui ont parrainé le « mauvais » candidat.

            Je comprends qu’il faut limiter d’une façon ou d’une autre le nombre de candidats, mais si ce système de parrainage est conservé. il faudrait au minimum rendre le vote anonyme.


          • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 10 mars 16:18

            @SilentArrow

            Bonjour .

            "La France possède un magnifique instrument qui n’a plus à faire ses preuves pour redresser la situation.

            Il ne s’agit pas du scrutin ; il s’agit de la guillotine."


            cettegrenouille-là 5 janvier 16:09

            @SilentArrow

            « Il vaudrait mieux que certains se sentent autorisés à sortir la guillotine. »

            Un camp de travail serait plus opportun, plus utile, plus sûr. Il donnerait assurément à réfléchir aux ennemis du peuple et aux valets de l’oligarchie, dans la durée, sans que les trahisons et les crimes des intéressés puissent être rapidement ou subrepticement effacés des radars parce que l’on serait passé entre temps à autre chose.

            Ressortir la guillotine, ce n’est pas une bonne idée. On commence par couper une tête, et puis on en coupe dix et puis cent et puis mille, y compris celle de celui qui a sorti la guillotine en pensant que c’était une bonne idée !

            Je n’ai pas changé d’avis depuis le cinq janvier.

            Je pense que vous ne vous rendez pas service en invoquant cette chose-là, en prenant le risque d’établir un lien de causalité entre le renversement du pouvoir par le rassemblement populaire autour d’un projet politique libérateur et la barbarie.

            Ce n’est pas très rassembleur...C’est tout à fait déraisonnable et dangereux.

            Cela ne peut ne peut rien apporter d’utile à notre pays, ni aujourd’hui, ni demain.

            GJ


          • Seth 10 mars 18:55

            @SilentArrow

            « il s’agit de la guillotine »

            Peut être en effet faudrait il penser à la réactualiser.

            Comme le tricot, d’ailleurs...


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 11 mars 10:42

            @cettegrenouille-là
            Un camp de travail serait plus opportun, plus utile, plus sûr.

            La camp, c’est bien.
            Mais le travail, faut pas y compter.
            Toute cette clique n’a jamais rien su faire de ses dix doigts.
            La seule solution est l’encéphalectomie sub-totale. On vit très bien avec une moitié de cerveau (un tas de gens vivent comme ça, c’est prouvé), et au moins on ne fait de mal à personne.
            https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/30807-On-vivre-seulement-moitie-d-un-cerveau
            J’ai un membre de ma famille qui est comme ça : intelligence normale, découverte fortuite, et personne ne s’en était aperçu avant qu’il ait 60 ans.
            La seule chose anormale est une gentillesse exceptionnelle.


          • SilentArrow 11 mars 15:12

            @cettegrenouille-là

            Bonjour

            Je constate simplement que la situation est de plus en plus désespérée. Chaque président est pire que le précédent. Si Macron se fait réélire, il va certainement se surpasser dans son art d’emmerder les Français.
            Je ne pense pas que vous pourrez sortir de cette situation par des moyens « civilisés ».

            J’en profite quand même pour vous dire que j’apprécie vos articles.


          • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 11 mars 15:57

            @SilentArrow

            Bonjour

            Merci pour votre commentaire :

            "[Je ne pense pas que vous pourrez sortir de cette situation par des moyens « civilisés ». ]« 

            Cela ne suffira peut-être pas, j’en conviens.

            Les violences, les sabotages, les exactions en tous genres des ennemis des travailleurs, du peuple et de la nation seront d’autant plus difficiles à commettre que les forces populaires seront rassemblées autour d’objectifs clairs après avoir correctement identifié leur ennemis avérés, faux amis inclus.

            Les forces populaires les éviteront, les préviendront et les combattront d’autant mieux, qu’étant conscientes de la force qui est la leur lorsqu’elles sont unies, elles se seront approprié la feuille de route et le plan de bataille de la guerre sans merci qu’il faudra conduire contre le pouvoir de l’oligarchie et ses valets pour sortir de la dictature de l’UE, pour échapper au chaos généré par ses »soins« , pour retrouver notre nation et reconstruire le pays sur des bases humaines, celles des principes républicains gravés aux frontons de nos mairies.

            Liberté, Egalité, Fraternité

            Nous devons rester optimistes, ne serait-ce que pour redonner courage à ceux qui flanchent sous les coups, et qui doivent tenir bon pour aider leurs proches en allant sans fausse honte, fièrement, à la rencontre de leur prochain, de leurs camarades, de leurs collègues, de leurs voisins, aussi bien pour l’organisation de la solidarité qui est indispensable et que nous nous devons à tous, d’où que nos venions, qui que nous soyons, que pour l’organisation de la résistance et des luttes difficiles qu’il faudra mener. 

            Ces mots d’ordre là, et l’histoire qui les a fait naître, sont également gravés quelque part au fond du coeur, et au fond de la mémoire de la plupart de nos compatriotes. Même le »weaukisme" ne pourra pas les effacer du paysage. Le peuple s’en re-saisira tôt ou tard et finira par retrouver les chemins des jours heureux et d’un avenir plus serein.

            .

            Cordiales salutations

            GJ


          • SilentArrow 11 mars 17:04

            @cettegrenouille-là

            Je ne peux que vous souhaiter bonne chance.


          • PascalDemoriane 10 mars 11:57

            @ Monsieur Grenouille,
            Toujours enthousiaste, synergique, en sympathie quand je débute la lecture de vos exposés, toujours déçu en la terminant. Je vous l’ai déjà dit, vous tournez en rond autour d’un l’éléphant imaginaire au milieu du salon mental de vos idées respectables et bien inspirées, oui : mais ce « Nous » autoréférentiel renvoie à un collectif imaginaire qui n’existe pas, à une « nation chimérique » dirait Marx. Ce « Nous le peuple français » n’existe qu’en tant que somme de ses aliénations, que fait de sa domination. Il n’a aucune autonomie face à ses dominants, il ne s’appartient pas, il n’existe donc pas ou plus.

            D’ailleurs, bien que d’école marxienne radicale, j’aprécie votre observation critique du marxisme canal trotskyste en particulier, (bonjour au camarade Dugenet) qui lui fait collectif imaginaire d’une entité métaphysique doctrinale et cléricale « le prolétariat universel de l’internationale », chimère !, alors qu’il n’existe qu’une internationale et une seule, celle du capital.

            Tout cela est très perturbant voire désespérant, je sais, mais si « on » (et pas « nous ») veut prendre le taureau par les deux cornes de l’objectivité et de la subjectivité, il va falloir assumer le deuil de la notion positive de « peuple » : c’est fini ! çà ne marche plus ! Plus personne n’y croit. Le drame russo-ukrainien le montre. Il n’y a plus de peuple « en soi et pour soi », mais que des « anti-peuples » et des « contre-peuples », agrégats anomiques d’individualités qui se mirent dans leurs aliénations aux contradictions destructrices du capital totalitaire en fin de parcours. Poutine fait ce qu’il peut pour maintenir la fiction populaire, mais à quel prix ? pour combien de temps ? Vous ne ferez pas mieux que lui ou que Xi en chine.

            Moi, mon problème c’est que je constate que personne ne veut affronter cette perspective terrifiante, ne serait-ce qu’en débattre au fond, et qu’on préfère se bercer d’illusion « démocratiques ». Misère ! La classe capitaliste n’a jamais cru dans la démocratie qu’elle sait être un miroir aux alouettes. Brisons le miroir ! et repartons sur d’autres bases.


            • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 10 mars 13:44

              @PascalDemoriane

              Bonjour

              Merci pour votre commentaires et pour les observations intéressantes que vous développez.

              Il y a un point sur lequel je pense que nos ne pourrons pas nous mettre d’accord.

              Le « nous » de la phrase précédente est clairement défini.
              Il s’agit de vous et de moi. Ensemble, nous sommes en capacité de réaliser certaines choses : lire ce que l’autre écrit, échanger des arguments, partager certaines analyses, re-visiter l’histoire du mouvement ouvrier, réfléchir aux tâches à entreprendre pour avancer la réalisation de certains objectifs communs, etc...

              Le « nous » que j’utilise pour parler du peuple français dont je suis issu et auquel j’appartiens est lui aussi clairement identifié contrairement à « on » dont chacun sait qu’il n’est pas, lui, clairement identifié, sauf à n’être qu’un substitut commode d’un « nous » très clairement identifié par l’ensemble des interlocuteurs impliqués dans l’échange. (ex : Aujourd’hui, on est arrivés en retard)

              Le « on » que vous me recommandez ne recouvre qu’un individu ou qu’un groupe théorique qui n’a aucune existence concrète. (ex :« on préfère se bercer d’illusions démocratiques »)

              Avec mes petits moyens et ma petite expérience, je n’ai pas d’ambitions théoriques.

              Je reste au niveau empirique. J’essaie de me rendre utile et de partager les apprentissages que j’ai pu faire et que je continue à faire des expériences auxquelles je suis confronté à l’instar de nos compatriotes, toutes générations confondues. Ce « nous »-là qui fait référence à la nation dans laquelle chaque Français peut se reconnaître, quoi que vous en disiez, existe bel et bien ; et c’est l’existence de ce « nous »-là qui permet d’espérer la récupération de notre nation et l’avènement du rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour sortir la France de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

              L’un des enseignements les plus importants et les plus utiles que j’ai pu retenir de ma modeste connaissance du marxisme, est la nécessité de se référer en premier lieu, en toutes circonstances, quel que soit la question traitée ou l’objectif fixé, à l’analyse concrète de la situation concrète. Cela évite de gaspiller son énergie et cela permet de s’organiser au mieux des possibilités, chacun prenant cela en compte à sa façon, en fonction de ses capacités, du milieu dans lequel il évolue et des circonstances du moment. Ce qui n’exclue pas la possibilité de faire toutes sortes d’erreurs qui sont chaque fois l’occasion de nouveaux retours sur la réalité objective des faits, menant à de nouveaux apprentissages et, à certains progrès, dans toutes sortes de directions. Cela permet aussi à chaque militant de pouvoir prendre la bonne décision au moment voulu, même lorsqu’il est seul, en se saisissant des outils les plus pertinents qu’il aura su placer dans sa musette, et en s’arrangeant pour faire connaître à qui de droit la nécessité éventuelle de fourbir de nouveaux outils non encore disponibles (aussi bien théoriques -analyse de tel ou tel problème que pratiques -besoin d’organiser une réunion, choix des mots d’ordre pertinents à porter dans une manif, rédaction d’un tract, conception, collecte, collage d’affiches, organisation de la solidarité, de la sécurité...)

              Cette problématique de l’erreur et des horizons qu’elle ouvre, et qu’elle peut quelquefois fermer, est extrêmement importante pour tout un chacun, et en particulier pour les travailleurs en lutte pour la défense de leurs intérêts et pour le citoyen Lambda qui essaie d’apporter une contribution utile et efficace aux choix politiques dans lesquels il convient d’engager le pays, ou dont il faut l’extraire, aussi bien lorsqu’il manifeste pour la défense de ses libertés élémentaires que lorsqu’il choisit son bulletin dans l’isoloir ou lorsqu’il fait grève pour faire entendre ses revendications légitimes.

              Peut-être aurai-je prochainement le plaisir d’en rediscuter avec vous...

              Cordiales salutations.

              GJ


            • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 10 mars 13:50

              @cettegrenouille-là

              Il y a un point sur lequel je pense que nous ne pourrons pas nous mettre d’accord.


            • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 10 mars 15:50

              @cettegrenouille-là

              petite rectification syntaxique :

              Je reste au niveau empirique. J’essaie de me rendre utile et de partager les apprentissages que j’ai pu faire et que je continue à faire des expériences auxquelles je suis confronté à l’instar de nos compatriotes, toutes générations confondues. Ce « nous »-là qui fait référence à la nation dans laquelle chaque Français peut se reconnaître,  quoi que vous en disiez, existe bel et bien ; et c’est l’existence de ce « nous »-là qui permet d’espérer la récupération de notre nation et l’avènement du rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour sortir la France de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.


            • Captain Marlo Captain Marlo 11 mars 06:13

              @cettegrenouille-là
              et c’est l’existence de ce « nous »-là qui permet d’espérer la récupération de notre nation et l’avènement du rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour sortir la France de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

              Merci pour ce billet et merci de continuer le combat pour la souveraineté et l’indépendance de la France. Il n’y a que 2 périodes dans notre histoire, où la France a été dirigée depuis l’étranger, l’occupation allemande et l’Union européenne. La souveraineté a toujours été au centre de la politique de Gaulle, d’abord comme Chef de la France Libre. Puis vis à vis des Américains.
              Cf « Ce Mai 68 dont les médias n’ont pas voulu parler » Site Comité Valmy.

              « La seule chose que les Américains ne lui ont jamais pardonné, (...) c’est sa remise en cause du « privilège exorbitant du dollar ». Monnaie de réserve mondiale, encore liée à l’or à l’époque, du moins symboliquement, le dollar permettait aux USA de vivre à crédit sur le dos du monde en faisant marcher à tour de bras la planche à billets (ça continue aujourd’hui en mille fois pire !)...

              De Gaulle, Che Guevara de la finance (et autrement dangereux qu’un Che Guevara puisqu’il dirigeait une nation puissante munie de l’arme atomique) a envoyé la marine nationale aux Etats-unis, acte hautement symbolique, pour remporter « son or » en échange de billets verts, monnaie de singe dont il ne voulait plus. Là, il visait juste, il visait où ça fait mal. Et il a essayé d’entrainer avec lui, dans cette aventure (se débarrasser des dollars-papier), l’Afrique du sud, les pays arabes, la Russie, la Chine... Les stocks d’or US fondaient.etc



            • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 11 mars 08:47

              @Captain Marlo

              « Merci pour ce billet et merci de continuer le combat pour la souveraineté et l’indépendance de la France. »

              Bonjour Captain Marlo

              Merci pour votre commentaire.
              Bien d’autres batailles suivront. Nos compatriotes finiront par ouvrir les yeux et par se rassembler pour retrouver notre indépendance, notre nation, parce que toute autre option les conduira inévitablement au chaos économique et social et à la guerre dont l’UE et le capitalisme sont porteurs, et qu’ils organisent délibérément.

              Il n’y a pas d’autre choix raisonnable que de poursuivre la bataille pour la sortie de la France de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan qui n’existent que pour asservir les peuples, détruire leurs nations respectives, préserver les privilèges et les profits des grandes sociétés capitalistes, préserver leur pouvoir par tous les moyens y compris les plus abjects, à commencer par la guerre, outil de domination par excellence en même temps que machine à éteindre les consciences, à écarter toute contestation et à engranger des profits faramineux.

              Cordiales salutations

              GJ


            • PascalDemoriane 11 mars 09:07

              @cettegrenouille-là
              Merci pour l’effort substanciel de dialogue.
              « Peut-être aurai-je prochainement le plaisir d’en rediscuter avec vous...  » dites-vous.
              C’est courtois, et j’aimerai bien mais nous atteignons les limites du beau média AgoraVox qui n’est pas fait pour cela. Comme je le disais au camarades Dugenet ou autres, il nous faudrait une plateforme collaborative ad hoc, pluraliste et transversale mais privée. Car on ne peut pas faire atelier de conscience collective (ni l’amour d’ailleurs !) sur la place publique en milieu ouvert, et les partis politiques ou les rézososios sous pseudo-anonymat sont les pires milieux pour penser ensemble, pour faire du travail de fond ! Faudrait demander tiens ! à Octave Lebel ce qu’il en pense ! ou aux (ex-) UPR en déroute !
              Je dis cela car j’ai co-animé de fécond atelier semi-informels et spontanés avec des Gilet Jaunes de tous âges. çà, c’est le peuple réel en réappropriation de lui-même !
              GJ, on sera au moins d’accord là-dessus.


            • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 11 mars 10:27

              @PascalDemoriane
              Vous dites surement des choses très intéressantes, aucun doute la-dessus.
              Mais si vous voulez être compris, il faut changer de langage.
              Les gens simples, les « nous », peuvent comprendre un tas de choses si elles sont dites simplement. Ainsi, quand je parle de médecine, je choisis les mots que tout le monde peut comprendre.
              Préférez donc la clarté à ce qui pourrait passer pour du pédantisme, et choisissez d’être compris plutôt que de vous faire plaisir avec des mots.


            • Aristide Aristide 11 mars 11:51

              @cettegrenouille-là

              Il n’y a pas d’autre choix raisonnable que de poursuivre la bataille pour la sortie de la France de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan qui n’existent que pour asservir les peuples, détruire leurs nations respectives, préserver les privilèges et les profits des grandes sociétés capitalistes, préserver leur pouvoir par tous les moyens y compris les plus abjects, à commencer par la guerre, outil de domination par excellence en même temps que machine à éteindre les consciences, à écarter toute contestation et à engranger des profits faramineux.

              Il me semble que l’Ukraine et la Russie ne sont pas de cette engeance que vous condamnez : Otan, UE, euro .... et pourtant. Et ce serait donc la seule perspective d’y être associé qui serait la seule cause de leur conflit ?


            • Aristide Aristide 11 mars 11:56

              @PascalDemoriane

              Je dis cela car j’ai co-animé de fécond atelier semi-informels et spontanés avec des Gilet Jaunes de tous âges. çà, c’est le peuple réel en réappropriation de lui-même !

              Spontané ? Vous êtes un ex ou un UPR je crois, vous savez ce qu’est la communication, la dynamique de réunions, etc .... Comment pouvez vous encore poser ces réunions à la mode de copropriétaires comme le peuple en réel etc, etc ...


            • PascalDemoriane 11 mars 12:07

              @doctorix, complotiste
              Ami, non ! je ne ferai pas l’insulte au gens humbles ordinaires (que je cotoie tragiquement croyez le bien) de prétendre « me mettre à leur niveau » : je ne suis pas là pour faire de la com, pour plaire, être « perçu » immédiatement. J’ai rien à vendre, personne à convaincre, je m’en fout complètement.
              Un ouvrier couvreur avec qui je bois le pastis peut accéder à un texte ardu de Hegel... justement si on ne l’y amène pas en le prenant pour un con par de la com. S’il revient spontanément c’est qu’il trouve avec moi et par lui une alternative enrichissante, et me le rend bien dans son langage à lui. Qui est tout autant codé ! multi-connoté, allusif, riche, etc.

              Ensuite non ! encore non ! on ne peut pas dire, écrire « simplement » la complexité tant de l’intellection humaine que du monde qu’elle observe et tente de décrire. Lisez Hegel, tiens, justement ! Le réel n’est pas simple !
              Si ma rhétorique rebute, c’est simplement du à l’écrit et à la désynchronisation du dialogue qu’il fige, du stress des lecteurs pressés de « réagir » dans un compétition imbécile. Si je devais être facile à lire ou à comprendre, il me faudrait, comme tous le monde, 10 pages ou deux heures pour être précis sur deux-trois idées.
              Si vous êtes medecin, vous devez comprendre cela.
              Enfin si je dis des conneries pédantes n’hésitez pas à me le signaler point par point, çà peut m’aider, je suis pas souvent d’accord avec moi-même !


            • PascalDemoriane 11 mars 12:12

              @Aristide
              Bonne question, merci. J’ai dis co-animé pas dirigé. Je suis justement très critique sur ces techniques de com et de manipulation de groupe, de tour de parole et toute ces conneries. Maintenant je sais pas bien quelle répulsion vous anime dans ce post ironisant : développez çà peut être intéressant.


            • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 11 mars 13:19

              @Aristide

              "Il me semble que l’Ukraine et la Russie ne sont pas de cette engeance que vous condamnez : Otan, UE, euro .... et pourtant. Et ce serait donc la seule perspective d’y être associé qui serait la seule cause de leur conflit ? « 

              Bonjour Aristide

              Il me semble que c’est Jaurès qui a dit :

               »Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage".

              Ce qui lui a valu d’être assassiné.

              L’UE, c’est le grand capital planqué derrière le paravent des promesses et des chimères de l’UE dont chacun commence à mesurer où cela nous conduit vraiment.

              Le capitalisme fauteur de guerre est dénoncé depuis toujours, sans discontinuer, par les militants communistes qui ne s’égarent pas dans les méandres de la politique politicienne et de la collaboration de classe qui caractérisent la lamentable dérive européiste du PCF.

              Mes amis du PRCF ont proposé dernièrement quelques repères fort utiles à la compréhension des évènements dramatiques auxquels les Ukrainiens sont confrontés depuis 2014, après avoir dû affronter bien d’autres drames au cours de leur histoire.

              https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/a-quoi-reconnait-on-une-guerre-dagression-par-georges-gastaud/

              https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/les-quatre-moteurs-de-la-russie-poutinienne-par-fadi-kassem/

              François Asselineau, de l’UPR, a également présenté un point de vue très intéressant sur le conflit Otan/Russie en Ukraine :

              https://www.upr.fr/actualite/un-nouveau-regard-sur-le-conflit-otan-russie-en-ukraine-avec-francois-asselineau/

              Salutations

              GJ


            • Aristide Aristide 12 mars 10:28

              @cettegrenouille-là

              Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage".

              Je sais qu’il faut toujours trouver l’origine systémique, bon c’est dit !!! Tout cela c’est donc le capitalisme. Peut-on s’interroger sur cette affirmation ? Est-elle indépassable car prononcée par une figure mythique de la vérité !!!

              Pour ma part, j’ai plutôt tendance à croire que ce sont les conflits d’intérêts des nations qui en sont la cause. j’opposerais donc Clausewitz à Jaurès

              « La guerre n’est qu’un prolongement de la politique par d’autres moyens »


            • Aristide Aristide 12 mars 10:31

              @PascalDemoriane

              Maintenant je sais pas bien quelle répulsion vous anime dans ce post ironisant : développez çà peut être intéressant.

              L’ironie de votre message m’a échappé, je m’en excuse donc mais j’ai trouvé dans cette nouvelle lecture une confirmation de ce que je pense de cette foutaise de la « démocratie participative »


            • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 12 mars 12:18

              @Aristide

              Bonjour

              Les deux énoncés ne sont en rien contradictoires ; ils énoncent tous deux des réalités avérées, historiquement vérifiées, toujours valables, que les peuples doivent impérativement prendre en compte sous peine d’amères désillusions, sous quelque latitude qu’ils se trouvent.


              GJ


            • Ruut Ruut 10 mars 13:26

              Il reste NDA :)


              • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 10 mars 15:23

                @Ruut

                Bonjour Ruut.

                « Il reste NDA »

                Merci pour votre commentaire.

                Personnellement, je n’y crois pas.

                NDA a été l’un des responsables politiques les moins déraisonnables dans sa façon d’appréhender les décisions prises par Macron, sous le couvert du pseudo conseil de défense flanqué d’un pseudo conseil scientifique perclus de conflits d’intérêts, pour liquider nos libertés les plus précieuses et organiser la mise sous surveillance permanente de toute la population. Je lui reconnais ce mérite-là.

                Néanmoins, il souhaite, comme JLM, comme Hidalgo, comme Roussel, comme Jadot, comme Pécresse, comme MLP, , comme Zemmour, et comme toute la clique politicienne en place, maintenir la France enfermée dans l’Union Européenne, donc maintenir l’emprise de l’Otan et de ses plans de guerre sur notre pays.

                Je ne pense pas que la bonne solution puisse sortir du scrutin de l’élection présidentielle.

                Cordiales salutations

                GJ


              • Captain Marlo Captain Marlo 11 mars 06:16

                @cettegrenouille-là
                Deux mois après l’élection présidentielle ont lieu des élections législatives le 12 Juin. L’UPR présentera des candidats. Là, pas besoin de parrainages, mais de militants et de sympathisants pour faire campagne. Ne lâchons rien ! 


              • CATAPULTE CATAPULTE 11 mars 20:41

                Ne lâchons rien ?
                Quant on n’a plus rien en main, le défi n’est pas difficile à relever...


              • moderatus moderatus 11 mars 11:24

                Bonjour cettegrenouille

                .Peut-être que l’un d’entre eux nous proposera de reprendre à Ursula von der Leyen et à sa clique oligarchique le contrôle de notre diplomatie ?...Je n’y crois pas beaucoup, mais, sait-on jamais ?...C’est en tout cas cette balise-là qui guidera mon choix dans l’isoloir le jour du scrutin.

                 ===================================================

                Plusieurs candidats veulent reprendre des pans de souveraineté dans plusieurs domaines, seul Macron Partisan d’une Europe fédérale veut plu de souveraineté européenne et donc moins de souveraineté Française.

                Je pense que le choix est simple 

                d’un côté un bilan, 

                de l’autre des propositions 

                Alors c’est stop ou encore Macron , moi j’ai choisi, TSM, donc stop.




                • charlyposte charlyposte 11 mars 11:52

                  @moderatus
                  Je vais sûrement voter Poutine pour un monde multipolaire inévitable et aussi pour éviter une guerre totale fomentée par les débiles occidentaux le cul dans le caviar , la tête dans les étoiles ou dans le cul de leur maîtresse !!! ??? smiley ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité