• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Présidentielles 2022 : La démocratie en marche

Présidentielles 2022 : La démocratie en marche

Je crois que nous sommes au bord du basculement et que les classes dirigeantes sentent le danger et sont très actives et déterminées.

Des élites au clair avec leurs intérêts et des populations entretenues dans l’incertitude.

Il s’agit en fait d’élites économico-financière hyper minoritaires renforcées et soutenues par ceux qui pensent lui devoir quelque chose ou en être ses éternels protégés ou dépendants.

Nous assistons à une tentative qui vient du cœur de l’oligarchie, chargée d’inquiétude, une tentative de bloquer dans ses filets paralysants les plus modestes de nos concitoyens et ceux de la classe moyenne qui prennent conscience de l’impasse en terme d’efficacité économique et de démocratie que constituent les principes du libéralisme et du néolibéralisme économique qui tour à tour s’épaulent. Une économie qui pour avancer et préserver la domination économique de minorités a besoin de secousses et saccades de plus en plus rapprochées et d’entretenir un chantage continu sur l’emploi. Le soutien massif qu’elle apporte au populisme de la droite extrême en témoigne. Ces élites ont la pleine conscience de leurs intérêts qui, atout supplémentaire, se déclinent à des échelles internationales. C’est pour elles à la fois un soutien quasi naturel et une stimulation très forte. Elles s’inscrivent dans une très longue tradition qui dépasse l’histoire de nos sociétés actuelles. C’est celle des castes, des dynasties et maintenant des classes qui considèrent que les autres composantes de la société, l’énergie et l’intelligence collective sont au service de leur mode de vie qui serait indépassable. Des milliardaires se disputent maintenant la maîtrise et bien sûr les objectifs des vols spatiaux en récoltant tout le savoir-faire et les fruits d’un immense travail collectif. Sans surprise au fond. Les exemples pourraient être multipliés dans bien des domaines.

De ce point de vue la compréhension des solidarités, des interdépendances, des axes de coopérations des populations entre elles quant à leurs propres intérêts s’inscrivant nécessairement dans un temps distendu et incertain sont bien plus difficiles à mobiliser. L’énergie et la réserve d’intelligence collective en gestation qui s’y trouvent sont souvent plus latentes qu’actives. Les niveaux de développement différents compliquent également cette prise de conscience. Cette énergie a bien entendu peu d’effet immédiat sur un processus électoral local.

Cela explique pour une part qu’il y ait une course contre la montre pour enfermer les aspirations démocratiques qui montent dans le juridisme supranational de l’UE qui cache mal un fédéralisme d’oligarques ainsi que sa dépendance vis-à-vis du pôle étatsuniens. C’est un bras de fer diffus mais constant. Ce qui tempère et freine cette dynamique, c’est que les oligarques sont aussi en compétition entre eux et que les pays conservent une identité territoriale, historique, politique et culturelle. Cette résistance cependant est fragile parce qu’au gré des élections et au passage d’une génération à l’autre, grâce au détournement des médias et des technologies de l’information beaucoup de choses peuvent être effacées et transformées.

Des enjeux fondamentaux masqués.

Autrement pourquoi tous ces efforts ici réalisés à bas bruits pour avoir la main sur les médias, et avoir perpétrer un renouvellement en masse des journalistes en même temps que la précarisation des statuts ? Un travail méthodique aussi de mutation de l’école qui est peu visible mais bien réel (panne de l’ascenseur social=panne de l’accès à l’autonomie économique, civique et sociale= intelligence collective et aspirations démocratiques tenues en respect).

Il y a également comme une ligne de démarcation médiatique autour de LFI qui n’est pas traité comme un mouvement politique comme les autres alors que nous sommes censés être dans une démocratie. Sur cet aspect, une sorte de fonctionnement œcuménique peut être observé. Nous sommes tous victimes de cette situation. Il y a de temps en temps une partie de tir au casse-pipe plus ou moins intense (c’est calme actuellement mais cela revient toujours aux bons moments) avec la personne médiatique de Mélenchon dont il semble que peu de gens se rendent compte que cela abîme nos réflexes et comportements civiques et installent des habitudes qui ne servent pas la démocratie comme bien commun, matrice du débat public et rempart contre les règlemenst de compte personnels.

Qui n’a pas fait le constat d’une déviance diffuse des médias vers le parti-pris et le séparatisme à l’égard d’une partie de la société. Le mouvement des gilets jaunes en fut un révélateur s’il en fallait un. Double contournement et mise en impasse. Par les élus (les maires) avec les Etats Généraux et l’enterrement de première classe des comptes-rendus dans les archives départementales. Par les médias se prêtant généreusement à la mise en scène des divergences entre des leaders faisant leur apprentissage notamment de cette duplicité. Des leçons évidentes sont à tirer pour tous. Le traitement politique et médiatique de l’épidémie en cours en est aussi une démonstration sur un autre plan.

De quel côté sont en réalité ceux qui ont eu de sévères comptes à rendre à la justice ou dont les affaires ne sont pas encore réglées ? Qu’est-ce qui dérange à ce point chez ce type de leader ? Son charisme, sa pugnacité, sa culture personnelle, historique et politique, atypique de nos jours dans un monde politique nourri aux enquêtes d’opinion et aux tutos des communicants et cabinets de stratégie. Ou plus sûrement la lucidité dont il a fait preuve très tôt vis-à-vis des dérives libérales et européistes de la gauche et de la droite républicaine en en tirant les conséquences politiques. Vis à vis de la trahison des états majors, vis-à-vis d’un recul démocratique rampant puis flagrant.

Ce leader, comme c’est bizarre, contrairement à d’autres n’aspire pas lui à la position pyramidale actuelle qui fait tourner tant de têtes et qui tient de fait en respect l’expression démocratique. Il prévoit tout au contraire de faire de cette dernière une force et un levier en mettant fin à cette autocratie présidentielle.On peut comprendre alors l’exacerbation et la détestation des oligarques, des élus du minimum électoral et des faisant fonction du journalisme gardien du temple et de ses officiants.

Par delà le traitement spécial réservé à LFI-Union Populaire, il y a une tentative de mettre hors du champ du débat démocratique 3 verrous qui conditionnent ce que d’aucuns appellent le régime, d’autres le système, qui sont maintenant au cœur de l’organisation de nos sociétés et qui interpellent à travers toutes les manifestations sociales la conception de la démocratie et notre place en tant que citoyens dans sa mise en œuvre. Trois verrous fondamentaux indissociables à ouvrir : La question du pilotage économique par le politique et non par le marché et ses délégués élus. La question de la mise à jour de nos institutions et de la nécessité de processus démocratiques associant les citoyens. La question de la nécessaire évolution des traités européens.

Avec une vigilance particulière concernant notre implication et participation de citoyens dans les nouveaux processus institutionnels, leçons et expériences tirées de la période des années 80 et de ce qui se passe maintenant depuis ces vingt dernières années.

 Un contournement démocratique.

Il y a parallèlement une infinie complaisance et mise en valeur à l’égard des idées d’extrêmes droites qui servent à la fois de faire valoir " démocratique " à nos élites et élus du système, qui est de fait autoritaire et quasi sans contre-pouvoirs dans la pratique, ainsi que de justification morale pour ces élites par assimilation des milieux populaires à ce dévoiement de leurs colères et aspirations mis en musique par d’autres élites tout aussi éloignées de ces milieux.

Comment ne pas constater que la fragilité électorale de ces élites se traduit par un raidissement démocratique qui s’inscrit régulièrement en passant inaperçu pour le plus grand nombre d’entre nous dans la production réglementaire et juridique à l’abri d’un parlement hanté par le fantôme de l’abstention (voir plus bas les conditions d’élections des députés et sénateurs).

Un détour instructif par le laboratoire de la présidentielle 2017.

Le pouvoir actuel a en réalité une dette électorale envers l’extrême droite et le contrat implicite, par la manœuvre d’en faire son adversaire de référence à laquelle participent les médias, est en cours de reconduction.

Toute la machine politico-médiatique alimentée par les sondages et enquêtes qu’elle commande et donc elle garde la moitié confidentielle, tourne pour nous faire oublier que les clefs de l’élection sont dans notre réflexion, notre capacité à prendre du recul et à mobiliser notre mémoire.

Pour rappel, en 1981, l’union de la gauche s’est faite dans les urnes à distance des consignes des états-majors, des éditorialistes, des grands hommes et des tours d’ivoire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_1981

*  Rappel des résultats au 1er tour

-Il y a eu 5 candidats de gauche au 1er tour (JL Mélenchon 14.84 % des inscrits + total des autres candidats 6.28%)

-En tête E Macron (18.18%) et M LE PEN (16.14%)

 

* Évolutions des votes entre le 1er et second tour

Votes blancs : de 659 997 à 3 021 499 (x 4.6)

Votes nuls : de 289 337 à 1 064 225 (x 3.68)

Abstentions : de 10 578 455 à 12 101 366 (x 1.14)

 

* Résultats second tour 

E Macron : 20.8 millions M Le Pen : 10.6 millions

Absentions : 12.1 millions Blancs + nuls : 4.07 millions

 

Abstentions, nuls et blancs lors des législatives 2017 : 62%

Représentativité de l’Assemblée Nationale 2017 :

- LREM avec 14.5% des inscrits au 1er tour a obtenu 350 députés

à l’issue du second tour (AN= 577 députés)

- 4.5% des députés sont des employés (27.4% de la population active)

- 0% ouvriers (20.3% de la population active )

- Un député actuellement a été élu avec un pourcentage compris entre 18 et 22% du corps électoral.

- Taux de féminisation : 38.8% (comme quoi c’est aussi un choix politique d’isoler un taux de féminisation sans y articuler la représentativité sociale, c’est la pratique dominante dans les médias).

Elections européennes 2019  : scrutin de liste bloquée à un tour, taux d’absentions 49.88% (plus de 60% de notre législation découle du droit européen).

Elections municipales : 30 000 maires élus au 1er tour le 15 mars 2020 en l’absence de 55% des électeurs contre 7600 en 2014 appuyés sur 64% de leurs concitoyens. 60% d’abstentions au second tour et des élus qui représentent entre 10 et 20 % du corps électoral.

Elections sénatoriales 2020 : renouvellement de la moitié des mandats de la chambre haute (vote obligatoire) pour un mandat valable jusqu’en 2026 par les nouveaux élus municipaux composant la plus grande part de ce corps électoral.

 

Repères :

2017 : Liste des candidats 1er tour

Voix

% Inscrits

% Exprimés

M. Emmanuel MACRON

8 656 346

18,19

24,01

Mme Marine LE PEN

7 678 491

16,14

21,30

M. François FILLON

7 212 995

15,16

20,01

M. Jean-Luc MÉLENCHON

7 059 951

14,84

19,58

M. Benoît HAMON

2 291 288

4,82

6,36

M. Nicolas D-AIGNAN

1 695 000

3,56

4,70

M. Jean LASSALLE

435 301

0,91

1,21

M. Philippe POUTOU

394 505

0,83

1,09

M. François ASSELINEAU

332 547

0,70

0,92

Mme Nathalie ARTHAUD

232 384

0,49

0,64

M. Jacques CHEMINADE

65 586

0,14

0,18

 

● Le fait du prince. Comment ne pas prendre de risque avec la démocratie : Donald Tusk, alors président du Conseil européen avait proposé à E Macron en 2017 de maintenir le début de la présidence française du Conseil de l’UE à la date prévue avant le départ des britanniques au 1/07/22 ou d’inverser la présidence semestrielle avec les tchèques (source Marianne n°1291 du 10 au 16/12/21).

 Pourquoi la France est-elle le 34e pays du classement annuel mondial de la liberté de la presse ?

A méditer, même si on peut s’interroger sur les critères de classement et une certaine candeur à confondre liberté des propriétaires de la presse et liberté de la presse. (RSF dévoile son Classement mondial de la liberté de la presse 2021 :

 1 : Norvège ,1 : Finlande ,2 : Suède, 3 : Allemagne, 13 : Royaume-Uni, 33 : France, 34 : États-Unis, 44 : Brésil 111…).

https://www.ladepeche.fr/2021/04/20/pourquoi-la-france-est-elle-le-34e-pays-du-classement-annuel-mondial-de-la-liberte-de-la-presse-9499222.php

La transition par Quentin Lafay (Le 24/11/2021).« Pourquoi les jeunes journalistes renoncent de plus en plus à leur métier ? »

Au passage, une belle photo qui rend sensible que le journalisme c’est tout un travail collectif de préparation aussi.https://www.franceculture.fr/emissions/la-transition/pourquoi-les-jeunes-journalistes-renoncent-de-plus-en-plus-a-leur-metier

● Pour ceux que l’on a tort de prendre pour des enfants, un peu de contenu d’information s’il est reconnu que prendre du champ et du recul est une méthode qui a fait ses preuves.

 250 professionnels de la presse, de la télévision et de la radio alertent : « L’hyperconcentration des médias est un fléau médiatique, social et démocratique » (15/12/21)

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/12/15/250-professionnels-de-la-presse-de-la-television-et-de-la-radio-alertent-l-hyperconcentration-des-medias-est-un-fleau-mediatique-social-et-democratique_6106076_3232.html

● Pourquoi des milliardaires se sont payé la plupart des médias et de la presse qui n’est pas rentable ? Un petit échantillon parmi d’autres. Je vous laisse chercher les autres.

Leçons médiatiques de disqualification économique par Maxime Friot mercredi 8 décembre 2021

https://www.acrimed.org/Lecons-mediatiques-de-disqualification-economique

● En plein dans le sujet. Zemmour, Pécresse et compagnie : Décapant , vous auriez tort de vous en priver. Récit médiatique : un autre Macron est possible ! (10/12/2022 Régis de Castelnau).

 …«  Macron et Macron.ne, sont dans un bateau. On se moque de qui tombe à l’eau parce que nos intérêts seront garantis … ».

https://www.vududroit.com/2021/12/recit-mediatique-un-autre-macron-est-possible

● "L'autonomie des universités, cheval de Troie des décoloniaux, a été voulue… par Pécresse" L'humeur de David Desgouilles(21/12/2021)

https://www.marianne.net/agora/humeurs/lautonomie-des-universites-cheval-de-troie-des-decoloniaux-a-ete-voulue-par-pecresse

 ● Les revenus de l'État en France - Faits et chiffres.

"Parce que le milliardaire n'a pas récolté sans peine, il s'imagine qu'il a semé." Jean Jaurès .

https://fr.statista.com/themes/3802/les-revenus-de-l-etat-en-france/#dossierKeyfigures

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 09:01
    La dictature parfaite est celle qui arrive a te faire croire que tu vis en démocratie ....

    • Captain Marlo Captain Marlo 3 janvier 09:06

      Hélas, la France Insoumise est un Parti européiste comme les autres, des éoliennes qui remuent de l’air pour faire du vent ! Aucun programme social, économique, écologique, ni démocratique ne peut s’appliquer en restant dans l’UE, l’euro et l’Otan.

      Le seul programme réalisable, c’est celui de l’UPR, car il est hors des contraintes européennes.

      La souveraineté permet de mettre en place les politiques que souhaite la majorité des Français. Dans un système supranational comme l’Union européenne, il n’y a plus de politiques intérieures nationales, uniquement des politiques européennes, libérales et anti sociales. 

      Donc, tous les programmes « de politiques intérieures nationales » sont des attrape mougeons ! La France Insoumise ne fait pas exception.

      La FI a été créée avec le Parti de la Gauche européenne.

      Sa priorité est de sauver l’ Europe.

      Comme les Socialistes.


      • Fergus Fergus 3 janvier 13:27

        Bonjour, Captain Marlo

        « Sa priorité est de sauver l’ Europe »

        Celle de l’UPR étant de détruire la France en la condamnant par un isolement délétère à jouer un rôle de plus en plus mineur !!!


      • Octave Lebel Octave Lebel 3 janvier 19:40

        @Captain Marlo


         Je suis un peu déçu par les arguments que vous utilisez. De grosses contrevérités et de grossiers amalgames. Il fut un temps où vous étiez plus affûté.

        Vous œuvrez assez maladroitement je dois le dire à la reconduite de Macron ou son homologue. Tout le monde a compris ou tout cela mène, vous savez. Vous voulez être un perdant honorable mais vous craignez la solitude, on dirait. Votre persévérance elle est admirable. En tant que perdant, vous aurez peut-être une surprise. On ne choisit pas toujours le gagnant contre qui l’on perd.

        A la prochaine, je n’en doute pas.


      • Captain Marlo Captain Marlo 4 janvier 08:30

        @Octave Lebel
        Vous œuvrez assez maladroitement je dois le dire à la reconduite de Macron ou son homologue. Tout le monde a compris ou tout cela mène, vous savez.

        Vous n’avez rien compris du tout ! Vous vivez dans le monde parallèle des bisounours réformateurs européens. Vous croyez qu’en votant Mélenchon vous aurez une autre politique que celle de Tsipras ! Rêve !

        Les Mamamouchis élus par personne qui dirigent l’ Europe se fichent comme d’une guigne de la couleur politique des Chefs d’Etats.

        Macron ou Mélenchon, Pécresse, le Pen, ou Zemmour, ils feront tous la même chose, les mêmes politiques européennes, libérales et anti sociales.
        Les candidats européistes sont interchangeables, ce ne sont que de petits gestionnaires des politiques européennes.

        C’est pour cette raison qu’ils sont médiatisés : ils ne sont pas dangereux pour les profits de l’oligarchie.

        Provisoirement, il n’y a plus ni Gauche, ni Droite. il n’y a plus que 2 Partis politiques :
        — Les européistes qui veulent rester dans l’UE, l’euro.
        — Et ceux qui veulent en sortir.

         


      • Captain Marlo Captain Marlo 3 janvier 09:28

        L’UPR inspire certains Partis politiques, c’est open bar !! Ne vous gênez pas, les Partis européistes, faites comme chez vous !

        Les Verts ont abandonné la couleur verte pour la couleur turquoise qui est celle de l’UPR.

        La France Insoumise a plagié l’UPR Union Populaire Républicaine, en se donnant le nom d’Union Populaire. Pour des gens qui ont abandonné les classes populaires au profit des minorités, l’hypocrisie est une seconde nature.

        Zemmour a copié la branche d’olivier, symbole de l’UPR. Sans doute le symbole de la francisque de Pétain, c’était too much !??

        Il y avait déjà par le passé, Philippot qui plagiait Asselineau...

        NB : Bien sûr, aucun d’entre eux ne parle jamais du programme de l’UPR, ni ne proteste contre sa censure depuis 15 ans !

        Et certains même, à Gôoche, ne se gênent pas pour traiter l’UPR « d’Extrême-Droite, de nationaliste, de populiste » , toussa, toussa...


        • TSS (...tologue) 3 janvier 10:28

          @Captain Marlo
          Zemmour a copié la branche d’olivier, symbole de l’UPR.

          C’est simplement son nom(zemmour=olivier) ... !!


        • CATAPULTE CATAPULTE 3 janvier 11:32

          @Captain Marlo
          .
          En revanche, aucun de ces « copieurs » ne s’est inspiré des scores électoraux de l’UPR... 
          C’eût été trop bête, en effet...


        • Fergus Fergus 3 janvier 13:22

          Bonjour, TSS (...tologue)

          Cette accusation est en effet ridicule !
          A moins que l’UPR n’ait la prétention d’interdire à un candidat d’utiliser un symbole de son patronyme ? smiley


        • Fergus Fergus 3 janvier 13:29

          @ Captain Marlo

          « La France Insoumise a plagié l’UPR Union Populaire Républicaine, en se donnant le nom d’Union Populaire »

          C’est en effet une connerie de LFI car cela crée une confusion avec un groupuscule politique mort-né !!!


        • Captain Marlo Captain Marlo 3 janvier 19:21

          @Fergus
          Celle de l’UPR étant de détruire la France en la condamnant par un isolement délétère à jouer un rôle de plus en plus mineur !!!

          Vous avez raison, les 170 pays du monde souverains sont totalement isolés ! Ils ne signent aucun accord de coopération, n’ont aucune relation diplomatique et vivent tous comme la Corée du nord !!

          Par exemple, cette pauvre Suisse, ni dans l’UE, ni dans l’euro, les habitants meurent quasiment de faim, savez-vous ??

          La prospérité de la Suisse prouve qu’il n’y a aucun rapport entre la taille d’un pays et sa prospérité.

          Vous régurgitez la propagande euro atlantiste, sans jamais rien vérifier, ni réfléchir. Des perroquets, dont la place désormais est dans les poubelles de l’histoire, car vous ne servez plus à rien pour les classes populaires.


        • Captain Marlo Captain Marlo 3 janvier 19:31

          @Fergus
          C’est en effet une connerie de LFI car cela crée une confusion avec un groupuscule politique mort-né !!!

          Vous vous rassurez comme vous pouvez. Mais heureusement que l’UPR est là pour informer les citoyens sur les dessous peu ragoûtants de l’Union européenne !

          Comment peut-on se dire de Gauche et défendre un système créé par les riches qui a provoqué le déclin du pays ?? Déclin exploité sans vergogne par Zemmour, qui l’attribue à l’islam et aux migrants ?

          La Gauche dit combattre l’Extrême-Droite, mais n’a aucun argument pour expliquer le déclin du pays. Car « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ! »

          Données économiques de la France avant Maastricht. Y a pas photo !

          La France, à la 5e place en 1994, est en passe de devenir la 9e économie mondiale. Avec son cortège de chômeurs. Mais les bobos de Gauche sont fonctionnaires ou CSP+, ils s’en foutent des chômeurs !

          En 20 ans d’Union européenne, la France a perdu 40% de ses usines.
          C’est pas grave, les bobos de Gauche ne bossent pas en usine... Et quand ils sont écolos, surtout pas d’usines !! ça pue, ça pollue et c’est plein de mecs en bleu de travail avec la carte de la CGT, une horreur ! Les usines en Chine, c’est très bien !

            L’euro est largement responsable du déclin de la France. Jacques Sapir (économiste de Gauche) se décarcasse depuis des années pour former la pseudo Gauche aux questions monétaires. En pure perte, les militants de Gauche sont confits en dévotion dans la religion européiste.



        • Yaurrick Yaurrick 3 janvier 19:50

          @Captain Marlo
          En effet, la prospérité de la Suisse n’a aucun rapport avec sa taille, c’est uniquement parce que son économie est une des plus libres au monde (4e, et 1ere en Europe).... Pendant ce temps, la France est 64e....


        • Captain Marlo Captain Marlo 3 janvier 20:19

          @cettegrenouille-là
          Les militants de gauche, ceux qui le sont restés, ne sont pas « confits en dévotion dans la religion européiste », et ne se trompent pas d’ennemi.

          Exact, mais j’ai cessé de citer le PRCF, vu qu’il crache régulièrement sur l’UPR et sur Asselineau, au lieu de rechercher une alliance que le PRCF refuse depuis 2012. Allez vous faire voir !


        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 3 janvier 23:28

          @Captain Marlo

          « Allez vous faire voir !  »

          Bonsoir

          Merci pour votre aimable invitation.

          Je n’ai pas besoin « d’aller me faire voir ». Je ne suis pas centré sur ma petite personne.

          J’ai de jolis tracts et de belles affiches à diffuser et à coller, à partager avec les gens que je côtoie, avec les habitants de ma localité, de mon département. Des tracts et des affiches qui s’adressent aux travailleurs, à la population laborieuse, à la jeunesse, à tous les patriotes, en leur donnant des outils pour mieux comprendre le pourquoi de l’effondrement de notre société, en ciblant correctement les coupables, en proposant un chemin pour se libérer, collectivement, en les invitant à participer à la résistance et aux combats qui sont nécessaires, à renforcer les rangs des organisations qui montent à l’assaut des bastilles dans lesquelles l’oligarchie et ses valets de la clique politicienne en place s’appliquent à nous enfermer. 

          Voilà ce que je donne à voir...

          Une de mes préoccupations est d’apporter une contribution utile au rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour mettre un terme à l’euro-destruction de la France qui est en cours, que pilote aujourd’hui Macron avec le même zèle et le même mépris des travailleurs et de la nation que ses prédécesseurs Hollande et Sarkosy.

          Ce saccage de la nation organisé sous l’étendard ne l’UE, et par son entremise, ne profite qu’à l’oligarchie euro-atlantiste, aux grandes sociétés capitalistes, aux dividendes des actionnaires milliardaires qui décident de tout et tirent les ficelles aussi bien à l’Elysée qu’à Matignon, Bruxelles et Strasbourg.

          Le plus important n’est pas de changer d’équipe et de virer Macron , y compris le cas échéant pour le remplacer par Asselineau ou par un autre champion de la sortie de l’UE, même si cette sortie est nécessaire, essentielle, première, incontournable, pour tout programme de gouvernement proposant de sauvegarder les intérêts vitaux du peuple et de la nation.

          Cette sortie conditionne la capacité de la France et de son gouvernement à piloter tout de suite, sitôt arrivés au pouvoir, pour de bon, efficacement et sûrement, les affaires du pays et à éviter les écueils placés sur son chemin. Ce n’est donc pas une sortie « à la britannique » qu’il nous faut, dans un délai de deux ans, comme le propose FA.

          Deux ans, c’est plus qu’il n’en faut, à l’oligarchie, pour torpiller toute velléité de reprise par le peuple du contrôle de ses affaires et de son destin. Tant qu’on reste membre de l’UE, c’est l’UE qui commande et ce sont ses donneurs d’ordres qui donnent les ordres. Soit on sort de l’UE et on est maître de ses choix, soit on fait, au bout du compte, comme Alexis Tsipras.

          Le plus important, c’est de mettre rapidement hors d’état de nuire les vautours du grand capital que cachent et que protège l’UE. Des rapaces qui déchiquettent la France en petit morceaux, qui règnent plus que jamais auparavant en maîtres sur tous les espaces, toutes les activités, toute la vie , toutes les richesses du pays grâce à l’Union Européenne dont ils sont les initiateurs, dont ils détiennent tous les postes de commandement.

           Le parlement européen et même la Commission Européenne ne décident de rien ; ils relaient simplement les ordres de l’oligarchie, des banquiers, des Pfizer et Cie, de l’Otan et de l’Oncle Biden aux pantins placés à la tête des différents états membres de l’UE, quitte à nous précipiter dans une guerre nucléaire avec la Russie et la Chine pour complaire au complexe militaro-industriel occidental placé sous la houlette des USA ;

          L’UPR propose certes d’ouvrir le parapluie de l’article 50 du TFUE et de sortir la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan, ce qui est indispensable pour arrêter la casse et redresser le pays.

          Mais l’UPR ne propose pas davantage que Johnson (ou Theresa May avant lui) de mettre les grandes sociétés capitalistes hors d’état de nuire, de redonner à la nation le contrôle effectif de tous les secteurs vitaux de l’économie, de l’organisation des échanges, de la monnaie et des banques,
          _en renationalisant toutes les entreprises privatisées depuis Maastricht, et d’autres essentielles à la bonne conduite des affaires du pays,
          _en planifiant le développement et l’organisation de tous nos territoires, de l’économie nationale recentrée sur la satisfaction des besoins vitaux des travailleurs, du peuple et de la nation
          en lieu et place de la loi du marché et de la course aux profits et de l’augmentation du portefeuille des actionnaires.

          Je profite ici de l’occasion pour répéter une fois encore que les cautions données aux forces du grand capital et à leurs relais politiques, en vouant aux gémonies le « soviétisme », le « communisme », (ce que fait FA dans presque toutes ses interventions), la république populaire de Chine, (ce que vous faites vous-même de plus en plus souvent) ont pour effet de détourner les travailleurs, les forces vives du pays d’un rassemblement qui serait piloté par l’UPR.

          Or, ces forces là sont les plus intéressées à la sortie de la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan. Cette bataille -là ne peut être gagnée sans elles, et encore moins contre elles.

          Le PRCF, lui, ne se trompe pas d’adversaires.

          L’UE, l’euro, l’Otan, « l’état d’urgence sanitaire » sont autant de pièges à double et à triple détentes, autant de rouleaux de barbelés déroulés dans notre pays, comme dans les autres pays embarqués dans l’UE, pour imposer aux travailleurs et à notre population leur asservissement définitif au système et au pouvoir impérial destructeur des grandes sociétés capitalistes, de l’oligarchie et de ses plans de dictature planétaire.

          L’UE, l’euro, l’Otan, le piège de ’l’état d’urgence sanitaire et de l’ausweiss vaccinal sont là pour empêcher le peuple de s’émanciper de ces féodalités-là, pour laisser le peuple sans défense contre l’oligarchie qui s’applique à détruire méthodiquement les protections chèrement acquises par les travailleurs et les couches populaires au cours des siècles dans le giron de la nation.

          Si on débarrasse notre pays et notre peuple de ces barbelés-là, et qu’on laisse dans le même temps à leurs concepteurs et aux intérêts qu’ils représentent, qu’ils défendent, les privilèges et les pouvoirs qu’ils ont accumulés, les empires qu’ils se construit sur le dos du peuple et de la nation, que va-t-il se passer ? Qui détiendra les rênes effectifs du pouvoir ? Qui dictera sa loi ?

          https://www.initiative-communiste.fr/articles/une-annee-2022-pour-resister-et-contre-attaquer-solidairement-par-georges-gastaud-secretaire-national-adjoint-du-prcf-directeur-dinitiative-communiste/?pk_campaign=feed&pk_kwd=une-annee-2022-pour-resister-et-contre-attaquer-solidairement-par-georges-gastaud-secretaire-national-adjoint-du-prcf-directeur-dinitiative-communiste

          https://www.initiative-communiste.fr/articles/bruno-guigue-jai-un-candidat-cest-fadi-kassem-le-candidat-du-pole-de-renaissance-communiste-en-france/?pk_campaign=feed&pk_kwd=bruno-guigue-jai-un-candidat-cest-fadi-kassem-le-candidat-du-pole-de-renaissance-communiste-en-france

          https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/presidentielles-2022-les-militants-communistes-du-prcf-poursuivent-la-campagne-pour-lalternative-rouge-et-tricolore-et-debattent-de-la-question-du-premier-tour/?pk_campaign=feed&pk_kwd=presidentielles-2022-les-militants-communistes-du-prcf-poursuivent-la-campagne-pour-lalternative-rouge-et-tricolore-et-debattent-de-la-question-du-premier-tour


        • Captain Marlo Captain Marlo 4 janvier 08:33

          @Yaurrick
          c’est uniquement parce que son économie est une des plus libres au monde


          La France a été un pays prospère avec une politique fortement étatiste !
          L’Etat en France a 800 ans, il s’est occupé de tout et cela convient très bien aux Français. Si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours aller vivre ailleurs.


        • Yaurrick Yaurrick 4 janvier 12:40

          @Captain Marlo
          Vous avez devant les yeux les résultats lorsque l’état s’occupe de tout, et pas plus loin que pour l’épidémie de Covid : l’état vous dit que vous devez isoler, vous faire vacciner. L’état met la main à la poche (ou plutôt dans la notre) et décide si oui ou non telle ou telle activité est possible. Cela vous convient toujours ?

          Je passe sur le fait que vous affirmez de façon péremptoire que cela convient très bien aux français. Quand à la France, elle a été prospère quand près de 190 pays vivaient en autarcie et dans la misère, sauf que depuis les autres pays se sont réveillés et veulent leur part du gâteau.


        • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 9 janvier 16:28

          @cettegrenouille-là

          correction

          Le plus important, c’est de mettre rapidement hors d’état de nuire les vautours du grand capital que cache et que protège l’UE. Des rapaces qui déchiquettent la France en petit morceaux, qui règnent plus que jamais auparavant en maîtres sur tous les espaces, toutes les activités, toute la vie , toutes les richesses du pays grâce à l’Union Européenne dont ils sont les initiateurs, dont ils détiennent tous les postes de commandement.


        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 3 janvier 09:50

          Le basculement n’est pas pour demain, ni pour après demain...

          Quand le pass vaccinal se métamorphosera en pass général d’ci 3 ans et que le simple non-respect d’une norme imposé vaudra une désactivation temporaire de celui-ci, voir définitive en cas de trouble à l’ordre public, que seront les marges de manœuvre de l’individu lambda ? Déjà qu’il ne tentait pas grand chose avec les leviers dont il disposait encore hier.

          C’est trop compliqué et désagréable de sortir de sa zone de confort, même quand il devient évident que toutes nos utopies et toutes nos espérances se sont brisés sur le mur des réalités.

          On en est réduit à « Mélenchon va être élu et va faire le boulot à notre place » « Zemmour va étre élu et va faire le boulot à notre place »

          Même si on sait que ces personnages font partie d’une opposition contrôlé et qu’ils ne cassent pas une patte à un canard, alors qu’il en faudrait bien plus pour mettre à bas une élite financière mondialisé qui a petit à petit installer tous ses serviteurs zélés et corrompus à tous les postes clés de toutes les institutions et qui a réussi le tour de force de lié nos destins aux leurs de façon à ce qu’ils viennent à tomber, nous tomberons aussi avec eux dans leur chute.


          • Fergus Fergus 3 janvier 13:25

            Bonjour, Florian LeBaroudeur

            « Quand le pass vaccinal se métamorphosera en pass général... »

            J’espère que vous êtes dans le fantasme. En fait j’en suis persuadé.


          • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 15:11

            @Florian LeBaroudeur

            On continuera avec l’obligation d’aller veauter sous peine d’amende ....


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 3 janvier 15:46

            @Fergus

            J’espère que vous êtes dans le fantasme

            Une entreprise respectable comme Thalès l’est aussi alors...

            Digital ID Wallet : nouvelle génération d’identité mobile (thalesgroup.com)


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 janvier 16:02

            @Florian LeBaroudeur
             
             merci pour le lien.
             
            Fergus,
            ’’J’espère que vous êtes dans le fantasme’’
             
            Dématérialisation des documents d’identité et titres sécurisés : bienvenue dans le monde du Digital ID Wallet :
             

            «  Le Digital ID Wallet, la toute nouvelle génération d’identité mobile de Gemalto, est un portefeuille mobile hautement sécurisé qui héberge tous nos documents d’identité et titres sécurisés digitalisés et qui est accessible depuis nos smartphones. Grâce à cette solution, il n’a jamais été aussi simple de prouver son identité ou d’accéder aux droits et services qui nous sont réservés – .... Dans le même temps, il permet aux pouvoirs publics de créer un compagnon mobile aux documents d’identité physiques. »
             

            Les droits et services qui nous sont réservés ... ça en dit long.

             
            C’est clair : Le Pass vaccinal est le marche-pied du Digital Wallet, tout comme le masque a été le arche-pied de l’inoculation massive de trucs louches.
             
             
             C’est également clair : ou Fergus a les oreilles et les yeux traités pour ne cater que la Doxa covidiste, ou c’est un mec bizarre. Hum .. à la réflexion, il est bizarre.


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 janvier 18:21

            @Francis, agnotologue
             
            lire : «  ou Fergus a les oreilles et les yeux traités pour ne capter que la Doxa covidiste, ou c’est un mec bizarre. Hum .. à la réflexion, il est bizarre. »


          • Captain Marlo Captain Marlo 3 janvier 20:09

            @ Florian,

            J’espère que vous êtes dans le fantasme

            Fergus n’est pas dans le fantasme, il est confit dans la religion européiste, cette merveille au drapeau bleu aux étoiles d’or comme la Vierge Marie ! Comme la plupart des gens de Gauche, il est inaccessible aux informations, à la rationalité, à la recherche de la vérité historique etc.

            C’est très reposant d’être de Gôoche ! Cf « L’eau mouille & le chômage tue ! » 

            (...)  Vous savez, ces gens pour lesquels être « de Gauche » ne demande pas l’effort de lire des livres, de savoir de quoi on parle, d’analyser les faits, (...) 

            Cette sorte d’imbéciles, vous le comprenez bien, provient pour la plupart des milieux « intellectuels », car les hommes de Gauche se veulent intellectuels.(...) .

            Leur « culture » est une culture de façade, car elle provient d’études faites pour trouver un bon poste, et pour être tout de suite oubliées. Blottis dans leur bon poste, il blâment comme populisme tout ce que le peuple, ou mieux, la populace, qui souffre, qui ne trouve pas de travail, qui se meurt de faim, fait pour trouver une solution à ses problèmes, pour essayer d’échapper à la mort. Oui : à la mort.

            J’ai toujours voté communiste, tant que cela m’a été possible, ce qui m’autorise suffisamment à ne pas cacher mon mépris pour ces gens très hautement méprisables. Leur manque de véritable culture coïncide et s’explique avec leur manque de véritable humanité.etc 

          • ddacoudre ddacoudre 3 janvier 17:39

            Bonjour

            Il y a longtemps que ’ous avons perdu la bataille de la communication.

            Mitterrand en voulant la démocratisé a fait le jeu des riches.

            Mais qui pouvait imaginer qu’en 1990 elle deviendrait une machine à laver les cerveaux.

            https://www.syti.net/JTContents.html

            Cordialement ddacoudre overblog


            • Lugsama Lugsama 3 janvier 17:49

              Pour résumer tant que Melenchon n’est pas élu c’est un complot.

              Puisse le complot perdurer smiley


              • Octave Lebel Octave Lebel 3 janvier 20:07

                @Lugsama

                Vous auriez du dire le fond de votre pensée qui transparaît.

                « Si nous sortons des taux d’abstentions actuels et de l’extrême démocratie dans laquelle nous prospérons si bien, c’est qu’il y aura eu sûrement un complot. »


              • leypanou 3 janvier 18:06

                Ou plus sûrement la lucidité dont il a fait preuve très tôt vis-à-vis des dérives libérales et européistes de la gauche et de la droite républicaine en en tirant les conséquences politiques  : quelqu’un qui a applaudi A Tsipras alors qu’il venait de s’aplatir devant le Conseil de l’Europe lucide ? Quelqu’un qui est à fond dans le délire climatique jusqu’à proposer une neutralité carbone d’ici 2050 lucide ?


                • Octave Lebel Octave Lebel 3 janvier 20:18

                  @leypanou

                  Votre première affirmation est une contre-vérité mais on connaît la méthode qui consiste à se dire que l’on trompera bien un bon nombre de lecteurs pressés et la seconde révèle l’intensité de votre ignorance et ses inquiétudes.

                  Cherchez-vous méthodiquement à tromper nos lecteurs ou tentez-vous d’exorciser votre conscience d’honnête homme qui dort ?


                • leypanou 3 janvier 21:27

                  @Octave Lebel
                  Mélenchon n’a pas applaudi Alexis Tsipras -avec Pierre Laurent lors de la négociation de la Grèce ?
                  Quant à mon ignorance pour la 2ème affirmation, continuez à croire en l’énergie renouvelable ainsi qu’à tout ce qui touche la prétendue dangerosité du CO2, vous ne savez probablement pas que la flambée des prix de l’énergie provient justement de la politique énergétique européenne qui ne veut pas négocier sur le long terme avec la Russie mais préfère acheter de l’énergie sur un marché très spéculatif.
                  Si LFI n’a fait que 6% aux Européennes, ce n’est pas sans raison.


                • Octave Lebel Octave Lebel 4 janvier 21:32

                  @leypanou

                  Un score à l’élection européenne qui est l’élection la plus délaissée comme meilleur argument ? Dont les résultats font à chaque fois l’objet des analyses et des commentaires les plus surréalistes dans le petit landerneau des journalistes de plateau. Vous ne vous êtes pas beaucoup fatigué.

                  Concernant les problèmes énergétiques, je vous laisse à vos confusions ou le confusionnisme que vous vous attachez à entretenir. Ce que vous dites à propos du gaz russe est juste et JLM a fait la même remarque le 3/01/22 sur France Inter. Où est la cohérence de ce que vous avancez ? A quoi bon perdre son temps.

                  A propos de l’affaire grecque, JLM a soutenu le mouvement citoyen qui a tenté de s’opposer à tous les systèmes d’intérêts qui tiennent l’Europe notamment en expliquant les responsabilités des uns et des autres quand bien des discours différents circulaient et il a déploré la division et l’impasse qui s’en sont suivis.

                  Voilà ce que j’appelle des contre-vérités. Mais bien sûr vous continuerez votre sport favori, le dénigrement en pensant que cela a toujours un effet parce que nous n’avons pas le temps de vérifier et nous ne sommes pas informés sur tout.

                  Expliquez-nous donc un jour vos convictions avec faits et arguments à l’appui. Là ce sera intéressant pour nous tous.

                   


                • leypanou 4 janvier 22:06

                  @Octave Lebel
                  mes convictions ce n’est pas très compliqué : le segment politique que veut occuper LFI n’a aucune chance d’arriver au pouvoir car aussi bien le délire écologique que l’humanisme hors sol ne seront jamais majoritaires en France.
                  La neutralité carbone, la transition énergétique, sur tout çà les Écolos sont plus écoutés que LFI.
                  Quant à l’humanisme hors sol, c’est ce qui a fait manquer le 2ème tour à JLM en 2017 (le fameux « en 2050, d’après l’ONU, il y aura 250 millions de réfugiés climatiques qu’il faudra bien se partager »).
                  LFI était en tête dans beaucoup de circonscriptions des Français de l’étranger au 1er tour des législatives en 2017 mais au final, 0 député car la proposition de faire payer des impôts aux expatriés est passé par là.
                  Regardez Die Linke en Allemagne : c’est pareil.


                • I.A. 3 janvier 18:24

                  C’est finement amené, et c’est une très juste analyse.

                  Mais il serait temps que la vraie gauche se défasse de ce stupide réflexe pavlovien consistant à défendre « Les Plus Fragiles », avec une majuscule posturale à chaque mot.

                  Parce que « Les plus fragiles » n’est pas une Appellation d’Origine Contrôlée, monsieur.

                  • À l’hôpital, il s’agira de moribonds en phase terminale de leur maladie.
                  • À la ville il s’agira de cette femme au foyer battue par son mari
                  • À l’école, ça sera cette adolescente qui se sent bien mieux en classe qu’à la maison
                  • En entreprise, ce sera cet employé dont les seuls liens sociaux sont ses collègues de travail...

                  Parce que les « Les Plus Fragiles » ne sont pas nécessairement les plus pauvres. Ni les plus altruistes, ni les plus honnêtes. Ils ne sont pas les plus nombreux, ni les plus actifs, ni les plus militants.

                  Avec la crise de la Covid, la vraie gauche a perdu l’occasion de se montrer forte, saine et simple. Elle a perdu l’occasion d’éviter les surenchères destructrices pour suivre l’unique exemple de bon sens au monde : la Suède et ses 10 millions d’hab... heu non, de complotistes d’extrême droite.

                  Que LFI récolte ce qu’elle n’a pas eu le courage de semer, ça paraît désormais inévitable, non ?




                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 janvier 19:19

                    @I.A.
                     
                     ’’ Mais il serait temps que la vraie gauche se défasse de ce stupide réflexe pavlovien consistant à défendre « Les Plus Fragiles », avec une majuscule posturale à chaque mot. ’’
                     
                    Ce réflexe relève du wokisme.


                  • Captain Marlo Captain Marlo 3 janvier 19:50

                    @Francis, agnotologue
                    Ce réflexe relève du wokisme.

                    La Gauche a été construite au 19e siècle pour combattre le capitalisme et défendre les classes populaires. Il faut relire ce que la CGT disait de l’Europe dans les années 50/60 quand la CGT était encore dans la lutte des classes !

                    Mais ça, c’était avant que la Gauche européenne ne copie bêtement toutes les dérives des Démocrates américains, qui sont devenus une boussole qui a perdu le nord ! La Gauche française & européenne a abandonné les classes populaires pour les minorités, en suivant les conseils de Terra Nova. 

                    Et les classes populaires abandonnent la pseudo Gauche, qui a perdu sa raison d’exister, c’est normal. La Gauche est à reconstruire, comme les syndicats corrompus.


                  • Octave Lebel Octave Lebel 3 janvier 19:57

                    @Francis, agnotologue

                    Si vous le dites.


                  • Octave Lebel Octave Lebel 3 janvier 20:05

                    @I.A.

                    Vous réglez vos comptes comme vous voulez, pourquoi pas. Beaucoup le font tous azimuts ici et très souvent.

                    Si vous avez des arguments et des observations un peu construits, ce serait plus intéressant et cela ferait avancer le schmilblick comme on dit.

                     


                  • Captain Marlo Captain Marlo 4 janvier 08:40

                    @Octave Lebel

                    Si vous avez des arguments et des observations un peu construits, ce serait plus intéressant et cela ferait avancer le schmilblick comme on dit.

                    Pour faire avancer le schmilblick, il faudrait que la France Insoumise s’allie à l’UPR qui a un vrai programme réalisable, parce que sorti des contraintes de l’Union européenne et de l’euro !

                    D’ailleurs, de nombreux électeurs de la FI sont maintenant à l’UPR. Ils ont tiré les leçons de l’épisode grec, eux !


                  • I.A. 4 janvier 19:20

                    @Octave Lebel

                    « Vous réglez vos comptes comme vous voulez, pourquoi pas. Beaucoup le font tous azimuts ici et très souvent. »

                    Aucun règlement de comptes, monsieur Lebel, mais de simples constats, ce qui est plus grave.

                    « Si vous avez des arguments et des observations un peu construits, ce serait plus intéressant et cela ferait avancer le schmilblick comme on dit. »

                    Je ne peux mieux développer ni trouver de meilleures observations que ce que j’écrit dans mon post. Relisez bien et ne vous sentez surtout pas offensé.


                    ... En réalité, il est toujours possible de PRENDRE ACTE, comme on dit, puisque tout n’est pas joué.


                  • Octave Lebel Octave Lebel 4 janvier 21:36

                    @I.A.
                    Dommage, je reste sur ma faim.Peut-être une prochaine fois.


                  • Octave Lebel Octave Lebel 4 janvier 21:49

                    @Captain Marlo

                    L’honnêteté voudrait que soit dénoncé ceux qui cyniquement sous costume socialiste ont fait des politiques de droite. Faire semblant de les confondre avec la gauche authentique c’est nous prendre pour des imbéciles et jouer le jeu de la droite en n’assumant même pas ses convictions. Bon à savoir.

                    Je pense aussi que c’est le réflexe de survie d’une partie très minoritaire de la droite dépassée par le duo libéralisme/ néo-libéralisme qui redoute l’installation d’authentiques processus démocratiques associant les citoyens au pilotage économique et social. Par le basculement de la primauté du marché à la primauté du politique. Par la nécessaire évolution et adaptation des traités européens. Il faut la comprendre. Pour elle, cette histoire de démocratie et d’intelligence collective, c’est inconcevable. Elle ne voit pas bien quel rôle tenir dans cette affaire.

                     


                  • Octave Lebel Octave Lebel 4 janvier 21:59

                    @Captain Marlo

                    Mettez votre montre à l’heure, Marlo.


                    « D’ailleurs, de nombreux électeurs de la FI sont maintenant à l’UPR »

                    Mettez votre montre à l’heure, Marlo.

                    Ne perdons pas de vue que la réflexion et le vote des citoyens leur appartient et pas aux états majors des partis politiques.Et c’est une très bonne chose. 


                  • leypanou 4 janvier 22:25

                    @I.A.
                    Que LFI récolte ce qu’elle n’a pas eu le courage de semer, ça paraît désormais inévitable, non ? : si, LFi a été très courageuse de manifester un samedi pour que ce qui s’est passé en Octobre 1961 soit déclaré crime d’état alors que les gens manifestent contre le pass sanitaire.
                    C’est avec ce genre de positionnement que je considère incompréhensible (pour être poli) que LFI, à mon avis, ne sera pas au 2ème tour des présidentielles.
                    Pas une seule fois un orateur LFI a osé parler de traitements pour le covid. Je pense même qu’il doit y avoir de membres qui sont pour la vaccination obligatoire là-dedans.


                  • Octave Lebel Octave Lebel 6 janvier 16:13

                    @leypanou

                    Je ne savais pas que l’on pouvait manquer à ce point d’arguments pour tenter d’exorciser le mouvement social qui porte LFI. Vous êtes en manque d’épingles pour la poupée vaudou ?

                    Vous transpirez la sincérité. Attention à la déshydratation.

                     


                  • I.A. 4 janvier 22:07

                    « Dommage, je reste sur ma faim. Peut-être une prochaine fois. »

                    Allons bon.

                    La langue de bois serait donc pratiquée par l’un de nous deux. Au cas où ce serait moi, je le redis donc sans détours cette fois : suggérer une démocratie sans libertés, c’est juste indécent et presque insultant (ou bien relisez votre article).

                    Cela revient à mettre la charrue avant les bœufs. Une gauche qui ne nous rend pas — sans contreparties — nos libertés avant tout, n’est plus une gauche.


                    A l’heure qu’il est, il n’est simplement plus possible d’exclure du débat politique

                    le totalitarisme sanitaire en cours dans notre pays, et ce n’est pas de mon fait, mais bien de l’absence d’opposition de la gauche à ce totalitarisme : elle n’a pas occupé la place qui lui revenait d’autorité pour l’occasion (en raison du « réflexe pavlovien » dont je parlais). Les journalistes ne sont pas les seuls responsables, loin s’en faut...

                    Parler politique sans évoquer ce fascisme sanitaire, c’est postural.


                    Que souhaitez-vous donc aux Français ? Une « démocratie hospitalière », ou bien un « EHPAD démocratique » ?


                    • Octave Lebel Octave Lebel 5 janvier 21:30

                      @I.A.

                      ● « Une gauche qui ne nous rend pas — sans contreparties — nos libertés avant tout, n’est plus une gauche. »

                      Les anathèmes idéologiques ou religieux qui sont en réalité des passe-partout et aussi des pirouettes vides de sens (parce qu’on peut les remplir avec toutes sortes de croyances), il y a très longtemps que cela ne m’impressionne et ne m’intéresse plus. Il n’y a pas de théorie qui vaille sans action et il n’y a pas d’action qui mène loin si on n’en tire pas un peu de clarification. Il y a un vieux proverbe qui dit que c’est au pied du mur que l’on voit le maçon.

                      ● « l’absence d’opposition de la gauche à ce totalitarisme »

                      Monté sur la colline du présent vous embrassez d’un regard le passé et vous délivrez votre jugement .C’est un peu ce que font certains supporters de foot une fois le match joué. Ils gagnent tous les matchs en parant tous les événements tels qu’ils se sont passés sans être confrontés à l’inconnu et l’imprévu. Ayant moi-même joué au foot assez longtemps en terme de loisir, cela m’a toujours fait sourire et bien sûr on ne trouve pas les mêmes sur le terrain et dans les tribunes (quand il y en a).

                      Votre affirmation est fausse parce que outrancière mais aussi parce ce que nous avons vécu et subi est bien plus complexe et progressif que votre présentation. Le contexte est fondamental qui a justement empêcher d’autres approches, état de délabrement et désorganisation de nos hôpitaux qui sont les conséquences de politiques bien précises avec des responsables bien connus, défauts de diagnostic de la situation au départ, décisions tardives et assez erratiques et effectivement dérives progressives vers une forme de totalitarisme à la sauce médiatique (rôle très important de la puissance des médias pour renforcer et diffuser la parole de l’exécutif).

                      Et cerise sur le gâteau, vous arrivez et décréter la responsabilité de la gauche. Que faut-il dire. Habile ou maladroit ?

                       

                      ● « Que souhaitez-vous donc aux Français ? Une « démocratie hospitalière », ou bien un « EHPAD démocratique » ? »

                       

                      Jolies formules bien creuses. Et on fait quoi avec ça ?

                      Le bilan quand même, c’est qu’avec vous, le passif de la pandémie est passé à gauche. Il y en a qui se frottent les mains.C’est un peu fort de café, non ? Quand je parlais de pirouette.

                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité