• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Présidentielles : au bonheur Français .. via l’Elysée (...)

Présidentielles : au bonheur Français .. via l’Elysée !...

 

Actuellement, près de 40 candidat(e)s ont fait offre de service aux Français(e)s pour faire leur bonheur pendant 5 ans. Mais attention, il faut obtenir 500 signatures de certaines catégories d’élu(e)s, ce qui va en laisser de nombreux sur « le carreau ». Pour les survivants Seuls 4 où 5 peuvent espérer figurer parmi les deux finalistes d’où sera choisi(e) l’élu(e) des Français.

 

Une fois encore, au niveau des idées, comme les précédentes, cette élection présidentielle semble ignorer les grandes problématiques qui impactent considérablement notre présent et notre futur

Parmi tous candidat(e)s déclaré(e)s, à ce jour aucun n’aborde les problématiques essentielles qui affectent notre vécu quotidien en compromettent dangereusement le vécu des futures générations.

Certes, on peut comprendre qu’il est plus confortable de faire une campagne pour une élection présidentielle style années 70/80/90 en « caressant l’électorat dans le sens du poil » sans aborder les problématiques plus complexe à traiter qui pourrait l’inquiéter.

Aucun(e) candidat(e) n’a envie « d’effaroucher » l’électorat en annonçant des propositions qui ne le réjouirait pas, notamment par rapport à des mesures remettant en cause l’encouragement des politiques natalistes, ce qui dans ce cas supposerait de repenser l’ensemble des prestations familiales dans un sens plus équitable en faveur des familles à un ou deux enfants, ce qui signifie qu'il faudrait également supprimer les avantages des familles qui ont 3 enfants ou plus…

 Mais aujourd’hui, ne pas aborder ces questions lors de l’élection présidentielle avec la pédagogie d’usage nous conduit vers l’abîme.

Certes, même si la France devenait un îlot de vertus écologiques, ce qui serait souhaitable, alors que les autres pays Occidentaux et ceux dits « émergents » poursuivraient leur course vers l’abîme, cela ne changerait rien. Mais là encore, notre pays peut servir d’aiguillon pour « inverser la vapeur », surtout en Europe...

Pendant ce temps, la gauche, oubliant son passé, une fois encore replonge dans son « nombrilisme » habituel

La gauche était un mouvement politique et sociétal progressiste qui défendait les victimes de l'injustice sociale, était au service des plus fragiles, militait pour l'égalité entre les hommes et femmes. La gauche fut un espoir et un creuset culturel. La gauche était un confort intellectuel. 

Mais ça, c'était avant. Aujourd’hui, à l’occasion des présidentielles de 2022, la gauche replonge dans son activité favorite : ne s’occuper que d’elle-même, tout en évoquant la nécessité d’une « union » qui restaurerait ses chances d’accéder au second tour de l’élection présidentielle. Dans l’état actuel des choses, cette hypothétique espoir est fort improbable.

Même si une candidature d’union était trouvée, cela ne signifie pas pour autant que tous les reports de voix se feraient correctement…

Depuis qu’Arnaud Montebourg, et surtout, Anne Hidalgo, qui est au plus bas dans les sondages, ont annoncé être prêts à retirer leurs candidatures avec pour ambition de faire advenir un(e) unique champion(e) de la gauche, les discussions se focalisent autour d’une hypothétique primaire allant de La France insoumise (toujours très récalcitrante) au Parti socialiste.

Et voila que survient Christiane Taubira, en nouveau « messie », pour convaincre les récalcitrants à aller rapidement vers une primaire à gauche

Dès lors, les pronostics peuvent aller bon train pour déterminer quelle personnalité serait la plus en mesure de remporter la course de petits chevaux : Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel, Yannick Jadot, Arnaud Montebourg, Anne Hidalgo… voire Christiane Taubira, à laquelle on prête des ambitions de retour en politique, ou encore l’ultra féministe Verte d’ultra gauche Sandrine Rousseau ?

Si cette primaire avait lieu, même en l’absence de Mélenchon et de Jadot, le choix de Christiane Taubira n’irait pas sans conséquences pour les Verts. Il suffit de se rappeler l’enthousiasme exprimé par Sandrine Rousseau à l’annonce de la déclaration par Christiane Taubira de son éventuelle candidature. Après « tous contre Hidalgo », cela risque d’être » tous contre Jadot »… Pauvre Gauche !

Même en cas de rassemblement autour d’une personnalité consensuelle, telle Christiane Taubira, il ne suffira pas d’un nom à la gauche, comme aux autres formations, pour remporter le scrutin qui s’annonce. La vie politique crève de cette focalisation excessive par les noms et des visages, au détriment des idées, notamment par rapport aux grandes problématiques qui impactent dangereusement notre présent et notre futur…

La droite républicaine n’a guère à se réjouir de l’état actuel de la gauche

Certes, la droite ne connaît pas les mèmes déboires que la Gauche, elle est rassemblée autour Valérie Pécresse qui fut désignée par une primaire interne.

Toutefois, la vie politique de la candidate Pécresse pour cette élection présidentielle ne sera pas un long fleuve tranquille et risque fort d’être parsemée d’embûches. Une partie de l’électorat d’Eric Ciotti ne risque-t-il pas de rejoindre, si ce n’est pas déjà fait, l’autre Eric ? Dont le même Ciotti avait affirmé que si la droite n’était pas présente, il voterait pour Eric Zemmour … Il y a aussi le RN qui ne manque pas de faire de l’appel du pied à l’électorat de Droite...

Mais attention ! Si Valérie Pécresse serait tentée de suivre certains sillages de l’extrême droite, non seulement elle y perdrait de l’électorat, mais en plus elle contribuerait à couvrir du voile politique moral démocratique un candidat qui ne cesse de pervertir l’histoire avec ses idées nauséabondes. Quelqu’un qui se réfère à De Gaulle et salit la résistance, donc la mémoire du même De Gaulle.

Un exemple, lorsqu’il déclare que non seulement :« Pétain a sauvé les Juifs français », mais en plus accuse les résistants « d’avoir poussé la France à la guerre civile, en tuant des collaborateurs ». Déclarer de telles choses est une honte Française, digne de la propagande de Vichy. 

Faut-il préciser que par rapport à ce personnage, nous sommes en démocratie et il a le droit d’avoir sa totale part d’expression, donc peut être candidat aux élections présidentielles et l’empêcher d’ y accéder en lui refusant des signatures d’élu(e)s ne serait pas acceptable. Si les propos qu’il tiendrait étaient jugés incompatibles avec la loi, ce serait à la justice de trancher.

Que dire de celles et ceux ceux de la masse des « petit(e)s candidat(e)s qui veulent sortir de « ceux qui ne sont rien », ainsi que ceux qui jouent les « Don Quichotte »

Il est évident que tous les petit(e)s candidat(e)s de la quarantaine de la masse déclarée savent bien qu’ils n’ont aucune chance d’obtenir les 500 signatures et leur annonce à la présidence de la république n’a d’autre but : se faire connaître pour « ne plus être rien », ou faire connaître une association… Quand pour d’autres c’est parfois jouer les « Don Quichotte », pour ce qu’ils considèrent comme une cause nationale…

Parmi les petits candidats qui jouent les « Don Quichotte » il y a d’anciens Députés Européens, dont l’un fut même candidat à une élection présidentielle.

Parmi ces « petits » candidats il y a Antoine Waechter, ancien candidat aux présidentielles de 1988, ancien député Européen, ancien dirigeant des Verts et actuel président du MEI, qui, tel « Don Quichotte », part en guerre contre ces nouveaux immenses moulins avant que sont les éoliennes. Ces éoliennes, souvent faiblement productives d’énergie, mais grosses consommatrices de « métaux rares ». Sans compter, parfois, certaines graves altérations du paysage.

Plus surprenant, le même Antoine Waechter, ancien antinucléaire, désormais conquis par « dame » uranium ( énergie fossile épuisable) promeut le développement sur le territoire de petites unité de centrales nucléaire…

Mais, à la place des éoliennes qu’il veut supprimer, Antoine Waechter, aurait pu également suggérer qu’au lieu de couvrir par des centaines de km² des panneaux photovoltaïques sur des espaces naturels, il suffirait de couvrir les toits des immeubles HLM. Dans toute la France cela représente au moins plusieurs milliers de km²

Une fois encore, cette élection présidentielle semble bien occulter deux problématiques fondamentales que sont la démographie et la révolution numérique

Les Scientifiques sont formels, l’homme par sa croissance démographique explosive et son économie, en particulier dans les pays riches, a un impact désastreux sur le climat. Le rapport du GIEC estime, par exemple, que les pluies extrêmes vont grimper de 7% à chaque degré supplémentaire. Ne pas évoquer cette problématique démographique lors de l’élection présidentielle augure mal de la suite…

Faut-il rappeler qu’un million d'espèces, animales et végétales menacées également à cause de la surpopulation humaine

L'Homme dépend de la nature mais la détruit méthodiquement : jusqu'à un million d'espèces animales et végétales sont menacées d'extinction, dont beaucoup « dans les prochaines décennies », selon un projet de rapport de l'ONU sur la biodiversité (https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/1-million-d-especes-pourraient-etre-menacees-d-extinction_133143)

Selon ce rapport, notre planète est en cours de sa sixième extinction de masse. La sixième mais la première à attribuer exclusivement à l'Homme qui a déjà condamné près de 680 espèces de vertébrés depuis 500 ans. Quelques jours avant sa sortie, basé sur l'analyse des vertébrés ainsi que d’autres espèces moins étudiées comme les insectes, avec près de 5,5 millions d’espèces examinées, le rapport de l’ONU fait donc écho aux multiples alertes lancées par les chercheurs et scientifiques du monde entier depuis plusieurs années.

Rappeler et encore rappeler que la croissance démographique mondiale explose depuis 50 ans

Faut-il rappeler et rappeler encore à l’attention des anti malthusiens qui sont très nombreux et particulièrement influents chez EELV, mais pas seulement, Il nous a fallu plus de 200 000 ans pour atteindre 1 milliard d’humains (1800 ans de notre ère).

Puis à peine plus de 200 ans seulement pour arriver à 7,7 milliards. Elle se situait autour de 3 milliards en 1960, elle a grimpé rapidement dans les trois décennies suivantes, pour franchir la barre des 5 milliards dès 1987... En 2009 nous étions 6,7 milliards d’habitants et en 2019 (10 ans plus loin) nous sommes 7,7 milliards et les 8 milliards seront probablement atteints en 2022, soit une augmentation d’un milliard d’habitants en une décennies. Si ce rythme se poursuivait ainsi, en 2050 il y aurait 11 milliards d’habitants… Et 16 milliards en 2100 soit une augmentation de 10 milliards en un siècle. (6 milliards en 2000)…

Si on y ajoute la perte annuelle moyenne de 100 000 km² de terres arables, qui correspond à l’étude de B. SUNDQUIST de l’institut du Minesota, étude un peu ancienne, mais toujours d’actualité et nullement contestée par les experts du climat. C’est, par exemple, la superficie totale de la France qui disparaît tous les 5 ans… Et en 40 ans, c’est presque la totalité de la superficie des 27 pays actuels de l’UE, plus la Grande Bretagne qui en est sortie…

Mais que nenni ! évoquer les impacts de l’explosion démographique reste un sujet tabou que ne saurait évoquer nos aspirant(e)s présidentiel(le)s

Le numérique, autre problématique délaissée voire totalement ignorée par (e) candidat(e)s

Il est évident que la nouvelle révolution numérique offre des avantages concernant, notamment, la réduction des mobilités domicile- travail avec le travail à distance (télétravail) qui permet de réduire l’usage de la voiture. A cet effet, il faudrait encourager la mise en place d’espaces « coworkings » en toujours plus grand nombre pour une pratique plus aisée et plus importante du télétravail, car ces espaces individuels au plus près du domicile dans un ensemble collectif offrent les avantages de sociabilité au travail qui existent en entreprise et supprime les inconvénients du télétravail à domicile. Se retrouver autour d’une machine à café ou autour d’un casse-croûte est un temps de convivialité que l'on ne peut retrouver au au domicile.

On peut comprendre aussi que cette nouvelle « révolution numérique » des mégas données suscite des craintes justifiées, tant sur le plan économique et sociétal, voire culturel, ainsi que sur le plan environnemental et énergétique. N’oublions pas que les terres rares (qui ne le sont pas toutes) dont sont issus les métaux rares indispensables aux « intelligences artificielles », mais aussi à l’éolien et au photovoltaïque, ou à la voiture électrique, dont la production de la majorité de ces véhicules relève d’une aberration, sans compter l’usage quotidien des ordinateurs, smartphone, télévision, appareils ménagers etc. sont une ressource fossile qui n’est pas inépuisable. Quand on sait que la Chine détient plus de 90 % de la production mondiale et se trouve en bonne position pour exploiter celle de l’Afghanistan des Talibans, on peut imaginer les difficultés qui nous attendent...

A terme des entreprises robotisées fonctionneront sans intervention humaine

Avec le changement de statut des robots par internet et l’interconnexion entre eux, aujourd’hui on peut faire fonctionner des entreprises (dites entreprises 4.0) sans peu d’intervention humaine, ce qui va s’amplifier demain avec la 5 G et l’informatique quantique, voire avec de nouvelles technologies du numérique que l’on ne peut imaginer aujourd’hui.

A terme, par les robots avec leur interconnexion et internet, les entreprises seront totalement dispensées d’intervention humaine. Les nouvelles habitudes d’achat et des nouveaux moyens de livraisons (notamment par drones) vont inévitablement y contribuer.

Les effets en perspective de cette nouvelle révolution numérique

Faut-il rappeler qu’aujourd’hui on est en mesure de confier des taches sélectives de décision, notamment, pour la justice, la médecine, l’enseignement, mais aussi faire déplacer des véhicules sans chauffeur ou des drones-taxis sans pilote, y compris faire fonctionner des usines sans aucune intervention humaine grâce aux interconnexions de l’intelligence numérique entre les machines, avec toutes les conséquences d’éthique que cela suppose. Par exemple, s’agissant de la justice on peut rappeler que pour désengorger les tribunaux, lorsque cela ne relève pas de décisions concernant des jugements dans des situations complexes, où elles doivent être prises en « son âme et conscience », les robots peuvent très bien suppléer les magistrats pour prononcer des sanctions en fonction de critères très précis.

Dans tous les domaines : entreprises, services, santé, hôpitaux, enseignement, transports, militaires etc. désormais « l’Intelligence artificielle « s’installe partout avec des applications de substitution totale de l’intervention humaine aux robots par phases successives. Il est évident que l’intelligence artificielle va susciter des espoirs, parfois surréalistes, mais aussi des craintes apocalyptiques, dont certaines peuvent être justifiées, compte tenu de notre culture actuelle et du recours trop réactif à la violence.

Une évolution maîtrisée serait beaucoup plus efficace si elle est effectuée par étapes. Mais pour cela faudrait-il que les candidat(e)s a la présidentielle l’évoquent, ce qui n’est pas gagné.

Avoir une vision à plus long terme suppose aussi des mesures préventives par paliers. C’est indispensable si l’on veut éviter une fracture sociétale brutale et gagner du temps, car nul doute que de nouvelles activités, aujourd’hui insoupçonnables, apparaîtrons et plus compatible avec l’évolution de cette nouvelle révolution numérique qui va s’imposer. Au début des années 1990 nous ne pouvions imaginer l’existence des plateformes numériques et leur impact sur notre vie quotidienne actuelle, bien qu’elles puissent soulever d’autres problématiques, notamment sur le plan social.

Alors que la nouvelle révolution des « intelligences artificielles » va inévitablement nécessiter des activités dans le domaine de la production robotique, de la recherche et du traitement des déchets du numérique, la France devrait y avoir un rôle stratégique en jouant un rôle dynamique au sein de l’Union Européenne…

Attention ! si on se réfère aux experts du forum économique mondial de Davos, avec la nouvelle révolution numérique, nous entrons dans une quatrième révolution industrielle, dont leur crainte, si rien n’est entrepris par le pouvoir politique, c’est qu’à terme, les entreprises qui vont de plus en plus fonctionner avec très peu, d’intervention humaine, se traduira par plus de 5 millions de chômeurs supplémentaires en Europe en 2025 …

Il est regrettable et fort dommageable que cette nouvelle révolution numérique soit occultée des débats présidentiels par les candidat(e)s, alors que son évolution va impacter durablement notre vécu sur le plan culturel, sociétal, économique, environnemental et en approvisionnement des métaux rares.

Pour conclure

S’il est vrai que certains dossiers importants, telle la dette, ne semble pas être la principale préoccupations des aspirant(e)s à la présidence de la république. Mais ne pas évoquer des problématiques fondamentales qui vont impacter, tant notre vécu présent que futur n’est pas acceptable. L’élection présidentielle n’est pas un concours à un comice agricole.


Moyenne des avis sur cet article :  1.79/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    



    • germon germon 24 décembre 2021 08:10

      @Schrek

      Hidalgo Pecresse et les autres je les imagine mal tenir tête au dirigeants Russe, Chinois Américains. Et vous ?

      (plagia de Corsaire)
      Quel cirque ! Heureusement que Jean Luc Mélenchon
      est au dessus de tout ce grenouillage !
      Tous ceux qui se reconnaissent dans la défense des
      intérêts des humbles et des petits doivent maintenant
      promouvoir l’Avenir en Commun, le programme de J.L.M. !

      Et au 1er tour ne vous en déplaise
       

    • biquet biquet 23 décembre 2021 09:36

      La préoccupation essentielle pour l’avenir c’est le réchauffement climatique pas le développement du numérique. Le numérique provoque une surconsommation d’électricité, c’est un facteur aggravant du réchauffement climatique.


      • Clocel Clocel 23 décembre 2021 10:32

        @biquet

        Et tu crois vraiment que la somme des « Petit Chose » dans ton genre va pouvoir « modifier » le climat !? smiley

        L’ambition, c’est bien, mais à un certain niveau, ça devient vite une pathologie grave !

        Gaffe ! smiley


      • Captain Marlo Captain Marlo 23 décembre 2021 20:41

        @biquet
        La préoccupation essentielle pour l’avenir c’est le réchauffement climatique pas le développement du numérique

        Le climat change sans cesse entre deux périodes glaciaires. Probablement lié aux variations des cycles du soleil, aux courants marins comme el Nina, aux variations de l’axe de la terre, ou aux variations de l’ellipse de la terre, ou plusieurs de ces causes à la fois.

        Les climatologues n’en savent rien, leur science est récente. Ils sont incapables d’expliquer les variations du passé, alors prévoir dans 50 ans... !!

        Mais si vous vous sentez capable de modifier les cycles du soleil ou l’ellipse de la terre, grâce aux z’écolos, surtout ne vous en privez pas !


      • Clocel Clocel 23 décembre 2021 09:54

        Rien qu’à voir la tronche des trois fossiles, ça donne une idée du bonheur...

        Trois ratés, purs produits d’importation qui auraient dû naturellement trouver leur place dans les bas-fond de la société, mais qui, par la magie de sophistes partisans de la destruction créatrice, ont pollué les débats et la représentation.

        La médiocratie stade final de la « démocrassie »...


        • capobianco 24 décembre 2021 09:27

          @Clocel
          Voila des propos « nuancés » , vous avez dit médiocrassie ??? Quel talent !


        • Octave Lebel Octave Lebel 23 décembre 2021 10:14

          Une leçon de pédagogie ?

          « Mais aujourd’hui, ne pas aborder ces questions lors de l’élection présidentielle avec la pédagogie d’usage nous conduit vers l’abîme. »

          « Pendant ce temps, la gauche, oubliant son passé, une fois encore replonge dans son « nombrilisme » habituel »

          Il me semble qu’en tant que concitoyens nous ne sommes pas des enfants et que depuis des dizaines d’années les chefs d’orchestre des médias et les états majors politiques nous expliquent que tout est affaire de pédagogie et que nous n’avons pas bien compris ce que nous vivons. C’est drôles beaucoup d’entre-nous pensent avoir très bien compris et s’autorisent à réfléchir et à s’exprimer sans l’autorisation des pédagogues auto-proclamés.


          • Octave Lebel Octave Lebel 23 décembre 2021 10:18

            Le piège de Hollande n’était pas facile à voir  : « Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. » (discours du Bourget, 22/01/2012).

            Et nous sommes beaucoup à nous être faits avoir malgré une petite voix qui nous disait de nous méfier. Bien des choses étaient vraies dans ce qui était dit qui correspondaient à nos colères, nos indignations et nos attentes. Difficile alors de deviner qu’en réalité les intérêts de la finance qui gouvernent l’économie, Bolloré, Niel, Arnaud, De La Charrière, …allaient une fois de plus être servis par la continuation des mêmes politiques publiques .Nous nous sommes aussi faits happés par l’intensité maintenant des campagnes électorales qui nous imposent ses thèmes et ses rythmes au détriment de notre prise de recul et réflexions.

            Cela s’appelle de la trahison et de notre part de la naïveté, de l’ignorance, de la confiance mal placée. Nous nos sommes laissé abusés par un moteur puissant dont nous avons tous besoin, l’espoir .Et ces gens-là le savent bien. Espoir d’un monde meilleur, de respect et d’une véritable justice qui est toujours là plus que jamais.

            Actuellement il est difficile de voir qui a raison entre Zemmour, MLP, Ciotti et Pécresse ? S’ils ne sont pas d’accord avant même d’exercer les responsabilités, ce n’est pas vraiment bon signe. C’est vrai, Ciotti lui a déjà eu des responsabilités. Fidèle, il a défendu comme député bec et ongles la politique de Sarkosy .Celui-ci un peu bateleur avec son karcher fut très efficace en tant que gestionnaire déterminé. Suppression de 11000 postes de policiers, de fonctionnaires dans la Justice, fermeture de tribunaux , de lits d’ hôpitaux, de maternités, suppression d’enseignants, de services publics de proximité, le frein mis sur le logement social. Un bel impôt (bouclier fiscal) favorisant les plus riches pour "dynamiser l’économie". Concernant l’immigration, rien de durable en lien avec les promesses électorales. J’allais oublier, qui était ministre du budget chargé de calculer et surveiller dépenses et économies alors, Valérie Pécresse qui a déjà fait elle-aussi ses preuves.

            Il semble qu’ils soient tous les quatre d’accord sur le fond, tous Bolloré et ce qu’il représente-compatibles mais pas sur les promesses . Cela nous rappelle une histoire pas si vieille que cela.

            Nos voix de citoyens n’appartiennent ni aux états majors politiques, ni aux sondeurs ni à ceux qui les commentent en parlant en notre nom (les français disent que, les français pensent que…) ni aux inspirés de la dernière heure. Je pense aussi qu’il ne s’agit plus de remettre les clefs de notre citoyenneté pour 5 ans en attendant la comédie suivante sans participation ni contrôles entre les mains d’élus du minimum électoral et du maximum de pouvoirs. A chaque fois notre démocratie a reculé et c’est plus difficile. C’est maintenant que cela se joue. Ce sera très difficile. Et nous aurons besoin de la lucidité et de la volonté de tous parce que bien d’autres comédies et faux-semblants sont en préparation pour nous diviser et nous éparpiller.LFI n’est pas la clef du changement mais elle en est une composante incontournable. Les plus mauvais coups lui seront donc réservés. N’oublions pas ce qui est visé.

             

             

             


            • Captain Marlo Captain Marlo 23 décembre 2021 20:50

              @Octave Lebel
              Hollande ...allaient une fois de plus être servis par la continuation des mêmes politiques publiques

              C’est normal, Hollande a fait les politiques européennes, « puisqu’il n’y a plus, depuis Maastricht, de politiques intérieures nationales ! »

              Et tous les candidats pour 2022, y compris tous ceux de Gauche, qui veulent rester dans l’UE, appliqueront les politiques européennes, y compris Mélenchon.
              Le pouvoir sur les questions économiques & sociales n’est plus à Paris.


            • rhea 1481971 23 décembre 2021 11:19

              Le brouillard d’ondes électromagnétiques qui règne actuellement est une

              pollution avec son lot de maladies induites, alors l’ intelligence artificielle

              a ses limites vous semblez l’oublier.


              • BA 23 décembre 2021 12:08

                « On s’attend à ce qu’on ait des centaines de milliers de cas par jour au mois de janvier » déclare l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique.


                11h15. « Le variant Omicron est déjà majoritaire en Île-de-France », indique le Professeur Arnaud Fontanet. « On s’attend à ce qu’on ait des centaines de milliers de cas par jour au mois de janvier sur le territoire français », anticipe l’épidémiologiste et membre du Conseil scientifique lors d’une conférence de presse. Dans la capitale, le taux d’incidence a atteint 1000 pour 100 000 habitants sur la semaine écoulée, concrètement, cela veut dire qu’un habitant testé sur 100 est positif au Covid à Paris.


                https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-plus-de-100-millions-de-cas-sur-le-continent-americain-omicron-poursuit-sa-propagation-suivez-notre-direct-23-12-2021-T5GIAOMEUFGVJEKSZLBK3Y7YAA.php


                • Lynwec 23 décembre 2021 13:28

                  @BA
                  Quelques articles à lire pour sortir du narratif hypnotique officiel qui consiste à rejouer sans cesse le premier mouvement de la symphonie hypnotique pour idiots utiles...(désolé pour les allergiques aux liens internet, ils vont morfler sur ce coup...)

                  https://www.lelibrepenseur.org/les-huit-criteres-de-la-torture-psychologique-covidiste/

                  et
                  https://reseauinternational.net/omicron-nous-vous-avions-prevenu-que-la-farce-covid-ne-se-terminerait-jamais/

                  ainsi que
                  https://reseauinternational.net/teste-positif-au-covid-un-mensonge-et-une-hypnose-journalistique/

                  Sinon, il semblerait, ce que se gardent bien de signaler nos bienveillants apprentis dictateurs que la version omicron, comme pour toute épidémie virale, soit encore moins dangereuse que les précédentes (hormis pour les mourants en phase terminale).
                  https://www.aubedigitale.com/la-personne-qui-a-decouvert-omicron-perplexe-face-a-la-reaction-hysterique-du-monde-entier/
                  Bon, bien à l’abri dans leur abri antiatomique, les paranoïaques hypocondriaques devraient pouvoir survivre s’ils tiennent bien à jour leur abonnement Pfizer. Quoique...
                  https://www.wikistrike.com/2021/12/le-gouvernement-britannique-admet-que-les-vaccins-ont-endommage-le-systeme-immunitaire-naturel-des-personnes-ayant-recu-un-double-va
                  Comme quoi, tant va la cruche (ou le covidiot) à l’eau qu’à la fin.... ou pour être moins caustique, le mieux est l’ennemi du bien.


                • sirocco sirocco 23 décembre 2021 14:32

                  @BA

                  Quoi ?... Un membre de ce fameux « Conseil scientifique » démocratiquement élu, n’ayant qu’un pouvoir consultatif et constitué exclusivement de personnes n’ayant aucun conflit d’intérêts avec Big Pharma... eh !... arrêtez de hurler dans mon oreillette !... donc... cet homme d’une probité et d’une sincérité exemplaires tente désespérément de nous affoler avec des chiffres dont chacun sait qu’ils ne sont pas trafiqués....

                  La macronie qui a décidé de nous empoisonner avec ses vaxxinations à répétition commence en effet à s’inquiéter : le nombre des double-piqués qui renâclent à se laisser injecter la 3ème dose augmente. Et les parents irresponsables qui laissent trouer la peau de leurs jeunes enfants sont beaucoup moins nombreux que prévu, même si les merdias montent au créneau pour nous faire croire, avec quelques scènes qu’ils ont réussi à tourner (au JT de Fr 3 Nouvelle-Aquitaine hier soir, l’image terrifiante d’un piquouseur déguisé en Père Noël...), que c’est le rush des bambins dans les vaxxinodromes.

                  Alors vous avez ce genre de guignol qui se lâche avec des prévisions délirantes. Ne nous avait-on pas annoncé 500 000 morts une fois ?...
                  Mais au fait, où sont les morts avec Omicronne ?... Ah oui, je crois qu’on en a comptabilisé 1 dans je ne sais plus quel pays...


                • sirocco sirocco 23 décembre 2021 14:42

                  @sirocco

                  Pour relier mon commentaire ci-dessus au sujet de l’article : il va bien falloir que les candidat(e)s à la présidentielle prennent clairement position sur le pass vaccinal et la vaxxination obligatoire. Et vite.


                • Séraphin Lampion Schrek 23 décembre 2021 15:18

                  @sirocco

                  Pas seulement la vaccination !

                  Tout ce qui tourne autour de ce hold-up sanitaire : masques, QR Code, ouverture de tous les commerces et lieux de rencontres… et les positionnements de candidats sur ces sujets, s’ils ont le courage de prendre position, risquent d’en surprendre plus d’un.


                • Captain Marlo Captain Marlo 23 décembre 2021 20:54

                  @sirocco
                  La macronie qui a décidé de nous empoisonner avec ses vaxxinations à répétition commence en effet à s’inquiéter : le nombre des double-piqués qui renâclent à se laisser injecter la 3ème dose augmente.

                  Sondage du Point auprès de ses lecteurs sur le passe vaccinal :
                  "Pourtant, les lecteurs du Point sont loin d’être les plus intelligents des Français, il faut être totalement siphonné pour lire ce torchon. Malgré ça, sur 55 442 votants, le résultat est sans appel, il est spectaculaire : près de 84% des gens sont contre."


                • Captain Marlo Captain Marlo 23 décembre 2021 20:57

                  @Schrek
                  et les positionnements de candidats sur ces sujets, s’ils ont le courage de prendre position, risquent d’en surprendre plus d’un.

                  Asselineau explique que l’UE a demandé aux pays européens de réfléchir à « Un portefeuille digital européen », inspiré « du digital ID Wallet » de l’entreprise Thalès. Cf UPR : « Comment empêcher le passe vaccinal » ?

                  Il sera possible, comme en Chine, « de déconnecter » les citoyens qui n’obéissent pas, de neutraliser les opposants en les privant de leur logement, de leur compte bancaire, de leur voiture, de leurs loisirs, de leurs déplacements, bref d’en faire des exclus.

                  Asselineau s’engage clairement à supprimer le passe vaccinal, à rendre public les contenus des discussions secrètes de Macron et du Conseil de défense, et à engager aux Nations Unies un débat sur l’interdiction mondiale de tout puçage et autres « contrôle social ».


                • Captain Marlo Captain Marlo 23 décembre 2021 21:05

                  @BA
                  « On s’attend à ce qu’on ait des centaines de milliers de cas par jour au mois de janvier » déclare l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique.

                  Le rhume est un coronavirus comme Omicron. Il y a DES MILLIONS DE CAS DE RHUMES chaque année, et on n’a jamais imposé un passe vaccinal contre le rhume !

                  Tous les pingouins déguisés en médecins qui défilent à la télé devraient, de par la loi , dire s’ils ont des conflits d’intérêts avec de parler publiquement.
                  Ce qu’ils ne font pas, et les journalistes ne leur posent jamais la question !

                  Le milieu médical est corrompu jusqu’à la moelle, Bigpharma y déverse chaque année en France 54 milliards d’euros pour réciter la bonne parole à la télé !
                  .

                  Vous avez écouté ce fou furieux Gilbert Deray qui nie l’immunité naturelle ??
                  Les virus sont bien plus vieux que les humains !
                  Comment l’espèce humaine serait arrivée jusqu’ici sans immunité  ?
                  Gilbert Deray avait piscine le jour du cours sur l’immunité à la Fac de médecine ??


                • roby roby 23 décembre 2021 16:10

                  Les places sont bonnes pour les affaires.


                  • zygzornifle zygzornifle 23 décembre 2021 16:43

                    On verra d’ici la qui aura ses 500 signatures .....


                    • zygzornifle zygzornifle 23 décembre 2021 16:45

                      Le président et son gouvernement seraient payé et auraient les mêmes avantages qu’en Allemagne, en Suède, au Danemark il y aurait moins de bagarre pour la royal-place .... 


                      • zygzornifle zygzornifle 23 décembre 2021 16:46
                        Un politique élu est comme un bonbon au poivre vous sucez le sucré de son programme et le lendemain de l’élection vous arrivez au poivre de la réalité.
                        JC.

                        • Esprit Critique 23 décembre 2021 18:26

                          Il faut une election a trois tour, un premier tour trois mois avant l’electtion, une primaire universelle ou se presente qui veut , ou presque , et ensuite, seul les cinq premier peuvent faire reellemnt campagne.


                          • mimi45140 23 décembre 2021 21:37

                            Bien que très informé je ne pense pas bien comprendre les enjeux de demain et je pense qu’une majorité des citoyens est dans le même cas .


                            • yakafokon 24 décembre 2021 08:11

                              @mimi45140
                              Entièrement d’accord avec vous, mais il faudrait que la majorité des citoyens sache lire, et là ça n’est pas gagné !
                              J’ai 81 ans. Quand j’étais à l’école primaire, on avait des cours d’instruction civique qui nous apprenaient ce qu’il était indispensable de savoir sur le fonctionnement de nos institutions.
                              Puis j’ai fait mon service militaire ( rien de meilleur pour apprendre la vie en société, et le mélange des classes sociales, ce qui nous différencie des animaux ).
                              Quand j’allais voter, c’était en toute connaissance de cause !
                              Maintenant, le vote se fait par l’intermédiaire des media, qui pensent à notre place, et quand les français vont voter, ils sont déjà conditionnés !
                              Qu’est devenu le libre-arbitre, dans tout-ça ?
                              Il faudra peut-être un jour instituer un « permis de voter », pour ne laisser entrer dans les bureaux de vote que les personnes qui savent comment marche une élection, et quelles seront les conséquences de leur vote !


                            • La vérité selon mr Smith .

                              https://m.facebook.com/watch/?v=1588772214613337

                              En 1999....

                              Aujourd’hui on en est où ? Bande de débiles
                              La populace, des français et françaises, se vautre dans leur affreuse merditude .....
                              Le piège à con fonctionne parfaitement . !

                              • zygzornifle zygzornifle 24 décembre 2021 07:41

                                Le meilleur hypnotiseur de mougeons remportera la partie .....


                                • yakafokon 24 décembre 2021 07:48

                                  Ce n’est certainement pas avec ce genre de guignols que la France va retrouver le prestige que le monde entier lui enviait !

                                  Pas un seul de ces candidats n’a servi dans la haute administration de l’Etat, pour en connaitre les moindres magouilles, et n’a occupé de poste au niveau de l’économie qui lui donne une légitimité pour nous sortir de l’abîme où nous sombrons !

                                  Un seul homme politique est à même de diriger la France, mais en nous faisant sortir de l’Union Européenne, de l’euro, et surtout de l’O.T.A.N., c’est François Asselineau, et son parti l’U.P.R.

                                  Si vous voulez savoir qui il-est, rien de plus facile : vous allez sur Wikipedia, et vous vous apercevrez que ce n’est pas un guignol, et qu’il n’a pas occupé un poste au Ministère des finances, puis comme délégué à l’Intelligence économique, sans avoir un niveau de compétences qui manque cruellement à tous les prétendants au trône.

                                  C’est d’ailleurs pourquoi il est interdit de toutes les radios, des media odieux-visuels, et de tous débat politique, sur ordre du C.S.A., donc du gouvernement ( qui a le culot de critiquer la « dictature » chinoise ), car il fout une trouille bleue à tous les esclaves de notre gouvernement, soumis aux ordres de Washington.

                                  Heureusement, il lui reste les réseaux sociaux, sur lesquels il fait un carton car notre gouvernement « démocratique » n’a aucune prise sur eux !

                                  Je vous engage à aller sur son site www.upr.fr où vous pourrez consulter les 64 pages en PDF de son programme de sortie du « piège à cons » qui s’appelle l’Union Européenne ( qui n’est ni une union, ni européenne ) !

                                  A moins que vous n’ayez l’intention d’aller mourir en Ukraine pour aider les nazis qui dirigent ce pays, afin d’obéir aux ordres de l’ O.T.A.N. donc des Etats-Unis ( vous savez, ce pays qui veut notre bien, et qui passe son temps à nous donner des coups de poignards dans le dos ).

                                  Le coup des Mistrals, qui a ruiné nos agriculteurs ( 10 milliards d’euros de marchés perdus avec la Russie ), des turbines à gaz Alstom qui sont passées aux mains de General Electric, des sous-marins diesel-électriques dont le contrat a été dénoncé par l’Australie dans le cadre de l’alliance Aukus, ça devrait vous interpeller, non ?

                                  Même Emmanuel Macron a fini par comprendre qu’il se trompait sur le compte de son « meilleur ami » d’outre Atlantique, alors pourquoi -pas vous ?

                                  Réfléchissez un peu, nom de Dieu, pendant qu’il est encore temps pour renverser la table, car ça devient très urgent, surtout à l’Est de l’Europe, où ça commence à sentir de plus en plus, l’odeur du plutonium 238 !


                                  • chantecler chantecler 24 décembre 2021 08:18

                                    « Petit papa Noël

                                    Quand tu descendras du ciel ,

                                    Avec des joujoux par milliers ....

                                    ... »


                                    • zygzornifle zygzornifle 24 décembre 2021 14:25

                                      @chantecler

                                       avec tes seringues par milliers n’oublies pas de nous vacciner (version macron-veran-castex et labos)


                                    • zygzornifle zygzornifle 24 décembre 2021 14:28

                                      Avril 2022 Omicron va muter en oMacron et piquer le mougeon en plein cerveau, enfin pour le peu qu’il lui en reste ....


                                      • Se cacher

                                        Se protéger.

                                        Se masquer.

                                        Se rendre intouchable derrière l’état d’urgence,,,,,,

                                        pour après faire passer des lois , des décrets qui obligent les populations à se faire injecter un produit expérimental qui n’est pas sans aucun risque de décès .

                                        Cette pensée, cette stratégie appartient au domaine du complot , de l’élimination volontaire par l’assassinat .

                                        Et vous tous êtes trop trouillard, trop veule , trop minable , trop infecte ....pour ne pas appeler un chat= un chat ou un criminel=un criminel .


                                        Le minimum qu’il puisse être fait par vous tous sans aucune exception ,,,,

                                        METTRE AGV EN ARRÊT de toute publication et commentaire pendant 8 JOURS .

                                        En solidarité aux victimes de la vaxxination imposé par le monstre Macron .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité