• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Primaire des Républicains : la fièvre du jeudi soir

Primaire des Républicains : la fièvre du jeudi soir

Le dernier débat avant le premier tour de la Primaire des Républicains se déroulera ce jeudi sur France 2. A moins de 3 jours du premier tour, les 3 favoris devront jouer carte sur table pour obtenir leur billet pour la finale du dimanche suivant.

Si l’élection présidentielle n’aura lieu qu’en avril et mai 2017, il est un sentiment partagé par bon nombre d’observateurs que le nom du prochain président sera quasiment connu dès la fin novembre de cette année. Car la configuration actuelle de la politique française fera du vainqueur de la Primaire des Républicains le grand favori de la course à l’Elysée. Or, nous y voilà, justement, à cette primaire des Républicains.

A 72 heures du premier tour, le 3ème débat, diffusé notamment sur France 2 ce jeudi, sera la dernière occasion majeure pour les 7 candidats de donner envie au peuple de droite de voter pour eux dimanche. Mais parmi eux, 3 seront particulièrement scrutés de près. 

Manège à trois

C’est en effet désormais un trio de choc qui postule à la place de finaliste pour le second tour du dimanche 27 novembre. Car Alain Juppé, favori numéro 1 de cette primaire, et Nicolas Sarkozy, voient désormais François Fillon fondre sur eux à toute allure dans les intentions de vote. Et c’est là toute l’ironie de l’histoire : Fillon grignote davantage d’électeurs à Juppé…mais se rapproche surtout de Sarkozy. 

Pour savoir si les sondages voient juste dans ce rapprochement inexorable, il faudra donc attendre le dernier jour de la semaine. Mais le climax, lui, sera pour ce jeudi, avec cette ultime battle entre candidats à la candidature.

Après un premier débat sur TF1 aussi mou que décevant tant les participants semblaient figés et monocordes, le second acte, dont les chaines d’informations avaient la primeur, avait redonné du mordant à l’exercice, grâce notamment aux moments d’humour certains, et aux attaques des « petits » candidats Copé, Le Maire et Kosciusko-Morizet à l’encontre de Nicolas Sarkozy, tandis que Fillon traçait son sillon et que Juppé cherchait à se faire oublier.

Maintenant, ou plus jamais

Mais pour le 3ème round, il est temps pour le trio de tête de sortir du bois et de s’expliquer frontalement. Sur leurs divergences, qui ne se réduisent pas simplement à François Bayrou. Sur leurs projets, qui valent davantage qu’une double ration de frites. Sur leurs regards dans le rétroviseur, à l’époque où tous les trois, il y a quelques années seulement, gouvernaient ensemble la France.

Devant peut-être plus de 5 millions de Français (qui a dit que la politique n’intéressait plus personne ?), le temps est venu pour ceux qui comptent de dire les choses, autant que de se dire les choses. Une semaine plus tard, un autre débat opposera deux d’entre eux pour la lutte finale. Pendant que le troisième larron les regardera derrière son écran, avec le spleen éternel de ceux qui savent qu’ils n’ont peut-être pas tout fait pour réussir à aller au bout de leurs rêves.

Gwendal Plougastel

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • fred.foyn 17 novembre 2016 09:21

    Ce soir, la France réchauffe les plats !

    Les « Virés » de 2012 reviennent par le fenêtre pour continuer leur enfumage du peuple de France..Les condamnés par la justice comme les mis en examens vont prendre la France (d’en bas) à témoin pour leur vendre leurs salades pourries...et bon nombre de couillons sont prêt à relever le défi pour aller voter pour eux ?
    C’est ça la France d’aujourd’hui, qui fera la même chose avec les (Primaires) de la gôche...et avec le p’tit nouveau « Macaron » l’illusionniste...

    • Tall Tall 17 novembre 2016 09:21

      C’est la primaire des loosers ... le futur président n’est pas parmi eux.


      Plus personne ne croit l’Umps, c’est fini cette époque.

      • Etbendidon 17 novembre 2016 09:55

        OUAIS les gars (et les filles) ce soir ça va chauffer j’vous le dis

         

        Hier en plein direct le vilain Jean Frédéric POISSON qui avait osé évoquer les lobbies a quitté le plateau laissant le journaleux Letellier comme un … pour protester de son traitement médiatique.

         

        Ce soir Copé qui n’en a plus rien à coper (RAC) va défoncer le nabot

         

        Le Maire va faire un doigt d’honneur à NKM en lui disant Nique Kosciusko Morizet

         

        Sarkomenteur qui se prend maintenant pour le Trump français va  déclarer que notre ennemi c’est le nouvel ordre mondial alors qu’en 2009 il disait tout le contraire

         

        Ali Juppé va rester droit dans ses babouches

         

        Enfin Fillon déclarera solennellement qu’au deuxième tour des présidentielles il sera face à Macron !

        Boumbadaboum boum boum


        • devphil devphil 17 novembre 2016 16:49

          Si ils nous coutaient pas si cher cela serait presque drôle mais on frise le pathétique avec des mensonges éhontés et des non dit alors que tout le monde connait les affaires de Sarkozy.


          Dernièrement l’affaire des valises sera t’elle mis en avant ce soir ? 
          Non surement pas mais par contre en tant que membre à vie du conseil constitutionnel , Sarkozy ne peut pas se présenter à un mandat électoral ..... qui va parle de ce point de juridiction ??? 

          Philippe 

          • vachefolle vachefolle 17 novembre 2016 17:17

            il est probable que le débat de ce soir désignera déjà le futur président de 2017.
            En effet, Sarkozy sera trés probablement parmi les deux finalistes, et donc le perdant automatique au final.

            Et comme vous dites, pour attraper la place restante auprés de LePen, le vainqueur de la primaire LR n’aura pas beaucoup a faire qu’un petit 20% devant les 25 candidats de gauche : Macron, Hollande, Melanchon, NPA, ecolo...

            Donc le résumé des cinq prochaines années est le suivant :

            si Fillon fait un tabac et Juppé du tout mou ce soir, Fillon sera le prochain président.
            Dans les autres cas, ca sera Juppé.

            Moi je mise sur Fillon qui correspond mieux a ce que la droite attend, en terme de discours et d’image.


            • vachefolle vachefolle 17 novembre 2016 17:18

              @vachefolle

              je pense que Juppé sera le Balladur d’antant, bien aimé, mais mal voté.


            • soi même 17 novembre 2016 17:26

              Le grand absent c’est BHL.... !


              • fred.foyn 18 novembre 2016 07:48

                Hier soir, sur la 2, les 7 malédictions de la droite étaient à la chasse aux pigeons...Ces « Restaurateurs » réchauffaient les plats en faisant croire que c’était de la vraie cuisine ?

                Le pire étant, que comme l’été venu, les « Aoûtiens » de novembre vont retenir un champion de la cuisine des années 40, pour briguer la place du « Parrain » pour 5 ans en France pays de la gastronomie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès