• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Primaire populaire : la fausse bonne idée

Primaire populaire : la fausse bonne idée

 La Gauche française a-t-elle besoin d’un aiguillon pour retrouver le chemin de la victoire dans les urnes ? Si oui, elle peut toujours compter sur Christiane Taubira.

 Au terme d’une primaire populaire organisée en deux semaines et étalée sur le dernier weekend de janvier, Christiane Taubira est arrivée en tête des 393 000 suffrages exprimés par les sympathisants de la Gauche française vis-à-vis des sept candidats présentés - parmi lesquels Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Anne Hidalgo. Sans surprise voudrait- on dire, même si l’intéressée s’en défend, car elle est quand même l’instigatrice de ce vote électronique que personne n’attendait plus.

Si l’idée de recréer un front uni de la Gauche, face à une Droite de plus en plus hégémonique dans les sondages, n’était pas en soi une mauvaise idée, force est de constater qu’elle arrive bien trop dans le calendrier électoral, à seulement deux mois du premier tour des présidentielles. Il eût fallu, au moins, l’organiser six mois plus tôt, mais les Français avaient alors d’autres préoccupations. D’autre part y entraîner contre leur volonté des têtes de listes comme Mélenchon ou Hidalgo était cavalier, sinon arbitraire, même au nom du peuple et de la démocratie. Comment imaginer que Yannick Jadot, lui-même désigné par son parti au terme d’une autre primaire, allait se prêter encore une fois à ce genre de plébiscite ? Quant à donner des notes aux candidats (« bien », « assez bien », « passable », « insuffisant », accompagnés de « plus » ou de « moins »), cela relève d’une logique de maître d’école franchement insupportable en ce contexte.

 De toute évidence, Christiane Taubira retarde d’une guerre. Elle n’a pas pris la mesure de la recomposition du paysage politique français depuis une dizaine d’années pour remettre au goût du jour une telle initiative. Sa primaire populaire n’exprime pas seulement sa volonté prétentieuse de rassembler la Gauche sous son aile, mais aussi son manque profond de confiance dans les chances d’un des trois leaders actuels de parvenir au second tour. Car c’est après, généralement, qu’on bat le rappel de toutes les bonnes volontés, pas avant.

Anne Hidalgo, en apprenant dimanche soir, la victoire de Christiane Taubira, a simplement déclaré « qu’il y aurait une candidature de plus à gauche ». Malgré l’indignation de sa concurrente, la maire de Paris a raison. Pourquoi devrait-elle considérer autrement qu’avec désinvolture une élection à laquelle elle n’a pas donné son aval ?

Mais tout ce battage médiatique n’aura pas été vain pour Christiane Taubira. Grace à lui, elle est à nouveau sur le devant de la scène et, forte non seulement de cette désignation mais aussi des dons considérables qu’elle a recueilli à cette occasion, elle va pouvoir financer sa campagne et briguer les cinq cents signatures de maires nécessaires pour son investiture. Dans cette gauche parallèle que son égo a créée de toutes pièces, elle peut se prendre à loisir pour l’incarnation du bien et de l’éthique en politique. Mais que peut-elle espérer au soir du 10 avril prochain ? 2% ou guère plus. Tout comme en 2002 où sa candidature avait empêché Lionel Jospin de se retrouver au deuxième tour. A vingt ans d’intervalle l’histoire risque fort de se répéter. Même si on ne sait pas encore qui sera celui ou celle qui va glisser sur la planche qu’elle lui a si bien savonnée.

 

Jacques LUCCHESI

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • leypanou 2 février 08:29

    Tout comme en 2002 où sa candidature avait empêché Lionel Jospin de se retrouver au deuxième tour  : combien de fois n’a-t-on lu ou entendu çà ?

    Car n’aurait-elle été candidate, tous ses électeurs se seraient reportés sur Jospin ? Supposition fausse pourtant partagée par beaucoup.



    • Aristide Aristide 2 février 09:50

      @chantecler et leypanou

      Assez hasardeux à mon sens de conclure dans un sens ou dans l’autre. Certains sont spécialistes de la récupération des votes des abstentionnistes avec des propos du genre : la faible participation nuit à notre candidat. Voilà donc que maintenant c’est le report des voix qui est instrumentalisé. 


    • chantecler chantecler 2 février 09:56

      @Aristide
      Il ne s’agit pas d’abstentionnisme mais d’addition .
      3 candidats surnuméraires à la gauche PS de 2002 , au premier tour .
      Ca donne J. Chirac et M.LP .
      CQFD
      https://www.youtube.com/watch?v=s89FqgRIQlY
      PS : ça m’amuse de revoir ces vieilles images


    • Séraphin Lampion Schrek 2 février 08:48

      « …elle va pouvoir financer sa campagne et briguer les cinq cents signatures de maires nécessaires pour son investiture. « 

      Ça serait marrant qu’après ce plébiscite citoyen « citoyen », elle n’arrive pas à en récolter 500…


      • Fergus Fergus 2 février 09:23

        Bonjour, Jacques

        Le 19 décembre, je disais dans un article intitulé Taubira, fossoyeuse de la gauche ? ce que je pensais de sa candidature dans le cadre d’un Primaire populaire très largement organisée pour lui servir de tremplin. Une candidature, concluais-je, non destinée à « servir les intérêts du pays, ni même ceux de la gauche – qu’elle a déjà plombés en 2002 –, mais (...) hélas ! satisfaire un ego frustré de n’avoir jamais joué de rôle au plus haut niveau ! »


        Quant au principe de la Primaire populaire à laquelle j’avais consacré un autre article début décembre, il n’est pas mauvais en soi. C’est même à mes yeux « un processus innovant » intéressant. Mais un processus qui devrait « être mûri durant des années, et surtout faire l’objet d’une large communication en amont pour avoir des chances d’influer sur les pratiques politiques et la mobilisation citoyenne. » A titre personnel, je pense qu’un tel processus devrait être engagé 18 mois avant l’échéance présidentielle, autrement dit avant que les partis de gauche n’engagent leur propre processus de sélection. On peut toujours rêver...


        • Aristide Aristide 2 février 09:47

          @Fergus

          hélas ! satisfaire un ego frustré de n’avoir jamais joué de rôle au plus haut niveau ! 

          Toute ressemblance etc ...

          C’est même à mes yeux « un processus innovant » intéressant.

          C’est une fumisterie, ces consultations sur le net ne sont que de « grands » sondages sans que l’on respecte quoique ce soit des règles de représentativité.

          Résultat : Taubira ???


        • Albert123 2 février 09:57

          « Sauver la caisse du PS » tel est le réel souhait de cette gauche bobo qui a enfin compris qu’avec Hidalgo c’est 2% et une campagne non remboursée et que leur seul espoir c’est d’attirer l’électorat cocu avec Taubira pour faire plus de 5 %.

          de toute façon c’est la médiocrité de la masse électorale des boomers qui déterminera le gagnant de cette mascarade électorale qui n’intéresse que les cucks.


          • I.A. 2 février 11:43

            @Albert123


          • tashrin 2 février 10:03

            J’ai pris sur moi d’organiser une primaire dans mon quartier. 3 candidats, le boulanger, le boucher, et moi. J’ai été désigné à l’unanimité, du coup j’aimerai bien que tous les autres candidats à la présidentielle se retirent, sinon ce serait irrespectueux et peu soucieux de la légitimité démocratique...

            Taubira et ses soutiens sont ridicules, je ne comprends pas ce qu’elle est venue faire dans cette galère dont il était absolument évident que ca tournerait en eau de boudin. Ou alors les socialo se sont trompés en imaginant que les sondages étaient dûs à un blocage sur Hidalgo, et ont voulu changer de tete d’affiche, mais c’est bcp plus profond que cela...

            Taubira ajoute encore de la difficulté, refuse de le reconnaitre, n’a aucun programme, veut rassembler des gens qui ne partagent pas grand chose entre eux... Et va effectivement faire un joli 2%... Assez pathétique comme fin de course professionnelle...

            Celui que je trouve rigolo perso (de là à voter pour lui...) et que personne n’attendait, c’est Roussel. Son discours est pertinent, il tient tete à la FI au drame de Meluche et Caron, il a mis un vrai coup de frais sur le parti communiste (qui devrait changer de nom, trop connoté), et ca fait du bien.

            Quant à donner des notes aux candidats (« bien », « assez bien », « passable », « insuffisant », accompagnés de « plus » ou de « moins »), cela relève d’une logique de maître d’école franchement insupportable en ce contexte

            Vous focalisez sur un truc insignifiant. ce qui est intéressant, c’est la méthode de désignation, pas les intitulés. On aurait pu faire la meme chose en affectant une note chiffrée, c’est juste un moyen de hiérarchiser. 


            • Séraphin Lampion Schrek 2 février 11:09

              @tashrin

              facebook, c’est bien aussi, pour les smileys


            • Captain Marlo Captain Marlo 2 février 11:16

              @tashrin
              , mais c’est bcp plus profond que cela...

              A mon avis, la division à Gauche, vient de son investissement massif dans la construction européenne avec Mitterrand. Investissement qui se solde 40 ans plus tard, par un désastre économique, social, humain et provoque le déclin du pays.

              Il faut relire (sans rire) les promesses faites par les dirigeants de Gauche pour faire voter OUI à Maastricht ! Cf le bêtisier de Maastricht par Chevènement !


              « Oui, pour aller de l’avant dans les conquêtes sociales, il n’est d’autre avenir que la Constitution de l’Europe. » ( Julien Dray, Assemblée nationale, 6.5.92)

              « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie » (Michel Rocard, Ouest-France, 27.8.92)

              L’Europe, ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry à Béthune, 12.9.92)


              "Avec Maastricht, on rira beaucoup plus. » (Bernard Kouchner, Tours, 8.9.92)

              40 ans après, les Français ne rigolent plus du tout. Et la Gauche ne sait plus quelles solutions proposer, chacun y va de sa recette. La seule idée intelligente qu’elle devrait avoir : « On s’est trompé, on vous a trompés, sortons de l’ UE & de l’euro ! » Mais faut pas rêver...



            • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 2 février 17:40

              @Captain Marlo
              ♫♪♪♫
              L’UE, l’UE,l’UE,l’UEuuuu !!
              ♫♫♪
              V’la les UPR !!

               smiley  smiley  smiley


            • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 2 février 17:43

              @tashrin
              Ceci dit, Roussel annonce par exemple que l’on défends le « revenu universel » et c’est faux..
              Mais bon, il n’est pas un adversaire pour nous.
              Et tant qu’il fait progresser les idées de gauche...


            • Captain Marlo Captain Marlo 2 février 18:37

              @Le421... Refuznik !!
              Et tant qu’il fait progresser les idées de gauche...

              C’est bien d’avoir des idées de Gauche dans notre belle Europe de la prospérité, pardon de l’austérité ! C’est dommage que Christine Lagarde, la Mamamouchie de la BCE, ne veuille pas de hausses des salaires au delà de l’inflation : « un petit peu, ma non troppo ! ». Donc le blocage des salaires continuera. Et comme c’est elle qui décide dans la zone euro...

              Mais ce n’est pas tout ! La France est endettée jusqu’aux yeux, elle est sous surveillance du FMI : Une grande saignée fiscale pour le prochain quinquennat !

              "Le FMI vient de publier son rapport annuel sur les finances publiques, et le rapport consacré à la France en dit long sur ce qui attend les épargnants et les consommateurs d’ici aux prochaines élections (celles de 2027, pas de 2022). Pour le prochain quinquennat, l’organisation spécialisée de l’ONU a fixé la feuille de route : augmenter les impôts de 20 à 30 milliards par an entre 2023 et 2026... en ciblant la saignée sur les classes moyennes."

              La Gauche va pouvoir se livrer à son exercice favori : pleurnicher sur les malheurs des Français, en accusant le Président, tout en cachant que le pouvoir n’est plus à Paris !


            • tashrin 3 février 00:58

              @Le421... Refuznik !!
              Mais bon, il n’est pas un adversaire pour nous.

              Nous c’est LFI ? Si oui, Caron est pas de votre avis, à en croire le rictus de haine qui lui deformait la bouche quand il s’adressait à Roussel sur le plateau de « jesaisplus » ya deux jours.
              Et tant qu’il fait progresser les idées de gauche...

              C’est quoi les idées de gauche ? Aucune provoc, mais j’avoue être un peu paumé dernièrement. Pour rappel sur les 6 derniers mois, on a un parti centriste au pouvoir qui se decouvre des affinités avec Orwell, des socialos qui militent pour la vaccination obligatoire de la population et qui vote un apartheid legal tranquillou, des partis traditionnellement apparentés fascistes qui tiennent un discours de raison sur les libertés individuelles, une extreme gauche qui a en partie renoncé à la laicité, etc etc...
              Meme sur l’ecologie, les idées de gauche on les cherche un peu
              Enfin non, les idées on les cherche en fait


            • Captain Marlo Captain Marlo 2 février 11:29

              @ tashrin,

              que personne n’attendait, c’est Roussel. Son discours est pertinent, il tient tete à la FI au drame de Meluche et Caron, il a mis un vrai coup de frais sur le parti communiste (qui devrait changer de nom, trop connoté), et ca fait du bien.

              Oui, c’est nouveau, et cela va enlever des parrainages à Mélenchon.

              C’est curieux que les diverses composantes du Parti de la Gauche européenne s’opposent !?

              Mais comme depuis Maastricht, « il n’y a plus de politiques intérieures nationales, » le programme du PCF sert juste à attirer les mougeons.

              Si la Gauche unie arrivait au pouvoir, elle ferait comme Hollande & Tsipras, elle appliquerait les feuilles de route de Bruxelles et de la BCE.

              C’est à cause de ce soutien indéfectible à l’Europe des banksters et à ses mensonges sur les Institutions européennes et le contenu réel des Traités, que la Gauche perd ses électeurs, et qu’elle est en train de mettre les derniers clous à son cercueil. Je ne m’en réjouis aucunement, cela me consterne.


              • Octave Lebel Octave Lebel 2 février 12:06

                Il y en a qui ont intérêt à entretenir la confusion autour du mot gauche.

                Ceux qui déguisés ont fait une politique de droite depuis un moment déjà.

                Et bien sûr la droite qui elle a besoin de beaucoup de cartes de visite.

                 

                LREM/LR.UMPS/MODEMUDI/ RNZEMMOURIE.

                Autre version

                LREMPS/LR/UDIMODEM/ZEMMOURIERN

                Ce n’est pas juste un jeu, cela montre la réactivité et les capacités d’adaptation d’une partie de ses membres ce qui est important en politique.

                Ses représentants sont rivaux pour les mandats et les postes mais sont d’accord sur les fondements de l’économie dont la finance est le pilote et le superviseur inspiré, fiable et irremplaçable pour le meilleur des mondes possibles comme a tenu à nous l’expliquer un ancien président dont l’humour est apprécié par les journalistes, nous ont-ils dit.

                La vie est difficile et compliquée. Et tant pis pour les idiots qui ne comprennent pas et qui se plaignent. Il y a des gens défavorisés qui n’ont pas de chance mais la plupart ne se sont pas bien formés et il y en a qui n’aiment pas travailler et qui se plaignent sans cesse de manquer de tout alors que ce n’est pas vrai. Ils devraient travailler plus. Ce n’est pas la première fois qu’on leur dit. Et d’ailleurs il serait temps de supprimer les postes de fonctionnaires inutiles.

                Heureusement, l’extrême- droite avec l’aide des médias leur explique la politique et le danger de l’immigration depuis plus de 30 ans et comment on s’oppose ce qui permet à des gens sérieux de rester au pouvoir.

                La politique, c’est comme l’économie, c’est un jeu très subtil réservé à des spécialistes bien initiés.

                 


                • Captain Marlo Captain Marlo 2 février 18:20

                  @Octave Lebel
                  sont d’accord sur les fondements de l’économie dont la finance est le pilote et le superviseur inspiré,

                  La finance, vous la soutenez chaque jour en refusant la sortie de l’UE & de l’euro !
                  De 1801 à Maastricht, l’Etat et les Collectivités locales empruntaient à taux 0% à la Banque de France, cf Michel Rocard.

                  Évolution de la dette publique sous les divers Présidents. Voir le graphique Solde public en % du PIB. Dans le Traité de Maastricht, les banques ont obtenu l’interdiction d’une telle pratique, qui n’arrangeait pas leurs business.

                  C’est l’Article 104 du Traité de Maastricht, devenu l’article 123 du Traité de Lisbonne
                  "Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des Etats membres, ci-après dénommées "banques centrales nationales", d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des Etats membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite."


                  Voici le résultat de la dette publique, avec et sans le Traité de Maastricht.



                • Octave Lebel Octave Lebel 2 février 19:29

                  @Captain Marlo

                  Vous devenez de plus en plus obscur Marlo.Vous devriez expliquer le rapport.
                  Par contre, si vous pouviez éviter pour une fois de nous dire que nous ne comprenons rien.


                • Captain Marlo Captain Marlo 2 février 20:45

                  @Octave Lebel
                  Vous devenez de plus en plus obscur Marlo.Vous devriez expliquer le rapport.
                  Par contre, si vous pouviez éviter pour une fois de nous dire que nous ne comprenons rien.

                  Pourtant mes explications sont très claires : la dette publique, ( 40 à 50 milliards d’euros à rembourser chaque année), nous la devons aux lobbies de la finance qui sont intervenus dans la rédaction des Traités. Ce n’est pas clair ?

                  En restant dans l’UE, vous continuez à engraissez les banquiers. A quoi ça sert de critiquer la finance sans s’attaquer aux causes que sont les Traités européens ?

                  En sortant de l’UE, et en revenant au système antérieur, on met fin à la spirale de la dette, c’est ce que propose l’UPR. Ce n’est pas clair ?
                  Voici les 10 raisons qui imposent la sortie de l’UE & de l’euro :

                   Introduction
                  1re raison : rétablir la démocratie en rendant leur sens aux élections
                   2e raison : casser l’accroissement exponentiel de l’endettement public
                   3e raison : sauver l’agriculture française et les agriculteurs français
                   4e raison : sauver l’industrie française et nos emplois
                   5e raison : maîtriser les flux migratoires
                  6e raison : protéger la santé publique et l’environnement
                  7e raison : arrêter le pillage du patrimoine, rétablir des services publics forts
                  8e raison : protéger nos acquis sociaux et nos retraites
                  9e raison : préserver la paix du monde
                  10e raison : défendre la vision française et francophone du monde
                  Résumé des 10 raisons
                   Les solutions apportées par l’UPR
                  Conclusion


                • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 15:56

                  @Captain Marlo

                  « Les solutions apportées par l’UPR
                  Conclusion  »

                  Vous devriez toujours commencer par là et expliquez de votre point de vue l’impasse de ce mouvement pour ceux que la vie poltique du pays intéressent.


                • nono le simplet nono le simplet 2 février 13:27

                  cette primaire avec des notes genre « très bien plus » ou « passable plus » ressemble à un happening à la Dali qui mettait 10 000 escargots et une femme à poil dans une Rolls ... le surréalisme à l’état pur ...

                  la Droite me fait horreur ...

                  la Gauche me fait peur ... c’est normal ?


                  • zygzornifle zygzornifle 2 février 13:46

                    Une primaire pour ne pas être au second tour, que d’énergie et d’argent dépensés inutilement .... 


                    • Albert123 2 février 15:43

                      @zygzornifle

                      dépenser inconsidérément l’argent des autres un art pluri centenaire des apparatchiks républicains.


                    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 2 février 17:38

                      Moi j’aurais dit : « La véritable mauvaise idée »


                      • Captain Marlo Captain Marlo 2 février 18:44

                        @Le421... Refuznik !!
                        Moi j’aurais dit : « La véritable mauvaise idée »

                        Allons, courage, la Gauche est sauvée !
                        François Hollande est sur son scooter, prêt à déclarer sa candidature !

                        Je suppose,qu’il sera flanqué de la grande Démocrate de Charente Poitou, Ségolène... 


                      • Esprit Critique 2 février 22:04

                        Une Mascarade ou tout etait pipé, on apelle pas ça « Primaire »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité