• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Projet de loi EGALIM 2 : ça ne va pas assez dans le bon sens (...)

Projet de loi EGALIM 2 : ça ne va pas assez dans le bon sens !

 

Après s’être rendu compte (enfin !) de l’inefficacité de la loi EGALIM promulguée à l’automne 2018, qui devait permettre de mieux rémunérer les agriculteurs, l’appareil politique se met en ordre de marche à un an des Présidentielles.

C’est ainsi que le député Grégory Besson-Moreau (LREM) a déposé le 15 avril une proposition de loi, baptisée « EGALIM 2 » pour protéger la rémunération des agriculteurs. Ce projet de loi sera débattu au mois de juin de cette année.

Dans ce projet de loi, qui reprend certaines dispositions du rapport Papin, des articles sont intéressants comme la contractualisation obligatoire entre producteur et le 1er acheteur, soit l’éleveur et la laiterie, par exemple, qui doit prendre en compte les coûts de production. Mais si ce n’est pas respecté, que se passera-t-il ?

De plus, la loi recommande de sortir le prix des matières premières agricoles du cadre de la négociation tarifaire entre industriels et distributeurs.

Dès lors, qu’est-ce qui empêcherait à ces deux parties de baiser les prix pour augmenter leurs marges ?

Il faut une loi qui oblige à rémunérer les agriculteurs avec des prix supérieurs aux coûts de production.

Quant à la transparence et au renforcement des contrôles, ce ne sont que des rustines sur une jambe de bois.

Mais au delà de toutes ces mesures, les politiques, et notamment Monsieur le député Grégory Besson-Moreau, ont-ils songé à la conformité de cette future loi au règlement européen ?

En l’état actuel, l’Union européenne empêche toute forme de préférence communautaire. Il faut une réflexion plus poussée, qui ne reste pas cantonnée à la France. Les productions françaises sont englobées dans un marché européenne, qu’on le veuille ou non.

Par conséquent, il faut savoir si nous voulons :

soit, le changement de politique agricole qui se fait par une refonte de la PAC, la politique agricole commune, qui doit de nouveau rémunérer les agriculteurs, réguler les productions en fonction de l’offre et de la demande, protéger le bassin européen et relocaliser les productions pour satisfaire nos besoins nationaux avant de toute importer.

Ou bien, si nous n’arrivons pas à modifier la PAC et la politique européenne, sortir de l’UE afin de redessiner une nouvelle Europe qui protège son marché, qui rémunère les agriculteurs, et qui est respectueuse de l’indépendance de chaque État.

C’est un sujet à ne pas prendre à la légère, qui sera certainement un enjeu de la Présidentielle de 2022, mais il est hors de question que nos agriculteurs soient encore les dindons de la farce !

Au mois de mai, chaque parlementaire de la Nation recevra un courriel de ma part comportant des propositions de législations pour retravailler la loi EGALIM.

 

Valentin Lagorio,

secrétaire-général-adjoint de l’Union du Peuple Français.


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 22 avril 15:29

    il est hors de question que nos agriculteurs soient encore les dindons de la farce !


    Ca fait 60 ans maintenant que les agriculteurs s’éliminent les uns les autres, ils sont toujours majoritairement adhérents de la FNSEA qui est l’organisatrice de ce phénomène . Phénomène qu’ils condamnent seulement si ils en sont victimes, tout en se jetant sur les terres du voisin dès qu’elles se libèrent, en espérant dans un coin de leur tête que ce sera l’autre et pas eux, et en verouillant les safer pour que personne d’autre que la petite mafia locale puisse s’approprier des surfaces agricoles .

    Avant de les aider ou même de les plaindre, il faudrait que la communauté des agri, fruit de ce processus de sélection, de plus en plus petite de jour en jour, propriétaire de toujours plus de capital, se remette elle même un peu en cause .


    • Bendidon Bendidon 22 avril 15:44

      Pfttttt mais on s’en .........

      Zavez pas encore compris ce qui se passe ???????????????

      Faut être AVEUGLE et SOURD pour ne pas piger que le PLAN est en route :

      Un plan, démoniaque en tous points

      Et pendant ce temps sur Avox on papote

      On laisse passer les articles neuneux et on CENSURE ceux qui alertent

       smiley


      • sylvain sylvain 22 avril 19:30

        @Bendidon
        effectivement tout le monde s’en fout, sauf les gros agri qui sont en train de négocier leur revenu pour les prochaines années . Ils vous diraient que c’est kle seul plan qui les intéresse


      • Décroissant 22 avril 19:32

        Si ma mémoire est bonne, Grégory Besson-Moreau a voté pour la ratification du CETA qui pèse sur la rémunération des agriculteurs en introduisant une concurrence déloyale avec des productions qui ne respectent pas les règles sanitaires de l’UE : https://www.amisdelaterre.org/wp-content/uploads/2015/07/ogm-tafta-ceta-version-legere-.pdf

        Un des principes orwelliens de LREM, c’est d’afficher un objectif inattaquable pour promouvoir exactement son contraire, et ce projet de loi tombe à pic avant des élections qui s’annoncent difficiles pour le parti majoritaire. A cette aune et selon votre coquille, les prix risquent de ne pas être les seuls « baisés » !

        Nul doute cependant qu’avant 2022, les agriculteurs vont être abreuvés de promesses : le milliard d’euros d’aides annoncé immédiatement après le gel sans même un coup de boutoir de la FNSEA qui défend peu ou prou depuis des années la même position que celle que vous exposez sur l’Europe (retour aux avantages du passé ou je fais un malheur) au seul profit des très grosses exploitations.

        D’autres pensent autrement :https://blogs.mediapart.fr/yves-guillerault/blog/160421/les-agriculteurs-victimes-et-bourreaux

        Mais il y a un point sur lequel je suis en accord avec vous, il faudrait renégocier les traités (cf. promesse – encore une- de François Hollande) ou en sortir pour échapper au rouleau compresseur néo-libéral qui tel le père Ubu pressurise les petits pour accumuler les richesses !


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 avril 11:21

          ’’En l’état actuel, l’Union européenne empêche toute forme de préférence communautaire’’

           

           C’est quoi ce libéralisme qui s’impose par la force politique ? Le Marché ne suffit donc pas ?


          • Abolab 23 avril 11:55

            La plate-forme de consultation egalim organisée pour la première loi a été retirée d’internet. Le gouvernement efface les traces montrant que toutes les propositions intéressantes telles que notammentles nombreuses propositions liées à la végétalisation de l’alimentation ont été tout bonnement et simplement ignorées. Le responsable de la collecte des consultations n’était autre qu’un ancien éleveur devenu élu.


            • Abolab 23 avril 12:07

              A titre personnel, j’avais rédigé plus de 80 propositions liées à la végétalisation de l’alimentation, à la protection de l’environnement et celle de la santé, mais aucune d’entre elle n’a été retenue dans le résumé de la consultation publique établie par les autorités.


            • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 23 avril 13:36

              C’est un peu comme le communisme. Ca marche pas alors il faut encore plus de totalitarisme.

              La loi Egalim est a supprimer puisque ca ne marche pas.

              La nouvelle Zélande a fait une vraie réforme en 1984.

              https://www.senat.fr/ga/ga-027/ga-027_mono.html#toc150

              « La production néo-zélandaise de lait ne représente que 1,5 % de la production mondiale mais 25 % de la commercialisation mondiale de produits laitiers (47 % pour l’Union européenne, 10 % pour l’Australie, 8 % pour les États-Unis). Cette production se monte à 7 millions de tonnes de lait, dont 90 % est exportée dans 120 pays. »


              L’inverse de la loi Egalim et de la soviétisation des marchés libres.


              • Le Colleur d’affiches

                https://www.youtube.com/watch?v=MG0AOKssJII


                Ce cour de génétique de 2 H 45, du Doct Christian Vélot vous apporte la preuve de l’échappée immunitaire et l’incertitude de la vaxxination génétique actuelle .

                Ceux qui se vaxxinent ont toutes les chances de se tuer eux -mêmes .

                Tous ceux qui cannibalisent la parole et les messages des « anti-vax génétiques »sont des criminels .

                AGV en donnant le droit de publier à ces cannibales/criminels/pro vaxxin-génétique , AGV participe à cette tuerie généralisée .


                • Vous ne trouverez aucune liste de gens important qui se sont faits vaxxinés .
                  Vous ne trouverez aucune liste de journalistes , éditorialistes qui se sont faits vaxxinés .

                  Vous ne trouverez aucune liste de gens importants de l’industrie, de la finance qui se sont faits vaxxinés ......

                  Rien mais rien de rien . Tous pourris .

                  Pas un des commentateurs d’AGV n’est l’équivalant du professeur Vélot .

                  Par contre une bonne majorité sont des « Je sais tout » minables, menteurs ou influenceurs de la propagande de la peur ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité