• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Protocole d’amitié entre l’extrême-droite turque et le (...)

Protocole d’amitié entre l’extrême-droite turque et le PS

Selon le quotidien La Montagne en date du 4 mai dernier, les municipalités de Clermont-Ferrand et de Sivas en Turquie ont signé un protocole d’amitié. La ville de Clermont-Ferrand, dirigée par le Parti Socialiste, affiche ainsi une proximité politique avec l’unique grande ville de Turquie aux mains du « Parti de la Grande Union » (Büyük Berlik Partisi, BBP), un parti d’extrême-droite se réclamant à la fois de l’ultra-nationalisme et de l’islamisme.

Légende
 : Des manifestants du BBP brûlent un drapeau arménien le 24 avril 2010 à Istanbul, pour protester contre les commémorations du génocide arménien organisées par des intellectuels turcs à Taksim.
Protocole d’amitié signé entre la municipalité de Clermont-Ferrand (et son maire PS Serge Godard) et le maire BBP de Sivas, Doğan Ürgüp.



Officiellement créé en janvier 1993, le BBP est issu d’une scission avec le MHP (Milliyetçi Hareket Partisi ou « Parti d’action nationaliste »). Fondé par Muhsin Yazıcıoğlu, disparu dans un accident d’hélicoptère en mars 2009, le Büyük Berlik Partisi est considéré comme proche des Loups Gris.

Directement ou par l’intermédiaire de sa branche jeunesse « Alperen Ocakları », le BBP est accusé d’être impliqué dans la quasi-totalité des graves atteintes à la démocratie ces dernières années en Turquie, notamment dans les assassinats du prêtre Santoro en février 2006 à Trabzon, du juge du Conseil d’Etat Mustafa Yücel Bilgi à Ankara en mai 2006 et du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink en janvier 2007. A l’instar des autres formations nationalistes de Turquie, le Büyük Berlik Partisi pratique un négationnisme du génocide arménien très offensif. Il a bien entendu condamné avec force les premières commémorations du génocide arménien qui ont eu lieu sur la voie publique le 24 avril 2010 à Istanbul, à l’initiative de l’IHD et de certains intellectuels turcs.

La décision de la municipalité clermontoise de se lier à Sivas, seule grande ville de Turquie aux mains du BBP, risque de créer des remous tant au niveau local que national : haut-lieu de la Résistance, la Ville de Clermont ne peut être instrumentalisée pour promouvoir la respectabilité d’un parti politique turc ouvertement anti-démocratique. Quant aux instances dirigeantes du Parti socialiste, elles vont avoir à se prononcer très vite sur les valeurs historiquement défendues par le PS.

Collectif VAN



Lire aussi :


International

PROTOKOL İMZALANDI...

Le nationalisme turc prospère à Trabzon

Concert goes on despite protest at Topkapı Palace

BBP leader calls for active engagement in diplomacy, advocates democratic freedom

Alperen Ocakları may become loose cannon after losing leader

L’armée turque appelle les laïcs à la vigilance

BBP İSTANBUL İL BAŞKANLIĞI SÖZDE SOYKIRIM İDDİALARINI PROTESTO ETTİ
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • frugeky 13 mai 2010 09:37

    Y’a rien à attendre des partis de droite, ceux qui sont par définition conservateurs, réactionnaires. Que se soit le PS, l’UMP, le FN.


    • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 13 mai 2010 09:56

      A l’auteur,

      Je ne soutiens aucun des partis que vous citez mais votre texte est de la manipulation politique assez primaire.

      Si j’ai bien compris, il s’agit d’un accord de jumelage entre deux villes, pas entre deux partis. Le PS n’a pas à s’ingérer dans les affaires de Clermont-Ferrand. Le principe d’un jumelage est de faire connaître les habitants d’une ville à ceux d’une ville étrangère afin d’établir des liens concrets entre deux peuples (correspondances, séjours et échanges culturels).

      Si vous connaissez un peu l’historique des jumelages dans la plupart des villes françaises, vous comprendrez que l’idée provient souvent d’un habitant qui a des liens personnels avec la ville jumelée. Je ne vois aucune raison d’y mêler votre politisation qui n’a aucun lieu d’être dans ce contexte humain.

      Si les jumelages devaient être remis en cause chaque fois qu’une majorité municipale politique changeait d’étiquette dans l’une des deux villes jumelées, ça voudrait dire que cette « amitié » était conditionnée politiquement. Ce n’est pas le principe des jumelages qui agissent sur les liens entre populations, pas entre dirigeants politiques...

      Cordialement.


      • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 13 mai 2010 10:03

        J’aurais dû dire « aux auteurs ».

        Apparemment, ce texte très court correspond plus à un tract politique qu’à un article. Il aurait fallu s’informer sur l’origine de ce jumelage, interroger l’adjoint chargé de ce jumelage à la municipalité de Clermont-Ferrand, éventuellement interroger le maire ou son cabinet, chercher un contact avec la ville de Sivas etc.


        • ARARAT ARARAT 23 mai 2010 10:44

          Vous accusez le collectif Van d’avoir écrit cet article, c’est parfaitement votre droit, mais en avez-vous fait également le reproche au journal « La Montagne » d’avoir révélé, dans son journal, ce traité d’amitié ?
          Car après tout, si « La Montagne » n’avait rien écrit, l’aurait-on su ?


        • CVAN CVAN 13 mai 2010 12:27

          Bonjour,

          Non, il ne s’agit pas d’un jumelage mais d’un « traité d’amitié » (signé apparemment sans en référer à son conseil municipal), entre le Sénateur-Maire de Clermont-Ferrand (PS) et Doğan Ürgüp, maire d’extrême-droite de la ville de Sivas et dirigeant du Büyük Birlik Partisi (BBP). Si vous connaissiez un peu l’historique de ce parti qui valorise le meurtre politique des militants de gauche, des républicains, des journalistes, des Arméniens, des Juifs, des homosexuels, etc., vous comprendriez notre inquiétude de voir le PS lié d’une quelconque façon à ce parti d’extrême-droite.
          Cordialement.


          • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 13 mai 2010 12:39

            Je ne vois pas en quoi faire l’amalgame entre des villes et les partis auxquels appartiennent les élus de ces villes est pertinent.

            Avez-vous au moins demandé des explications à la municipalité de Clermont-Ferrand avant de faire ce genre de prose ?

            Votre adverbe « apparemment » montre à l’évidence que vous ne devez pas bien connaître le sujet. Les comptes-rendus des séances des conseils municipaux sont publics ; vous pouviez donc vous assurer de cette information par vous-même.

            Cordialement.


          • CVAN CVAN 13 mai 2010 13:13

            Nous avons fait nos investigations. Faites les vôtres, avant de faire ce genre d’accusations.
            Cordialement.


            • Emile Red Emile Red 13 mai 2010 13:21

              Sylvain je suis tout à fait d’accord avec vous sur tous les points.

              Ce qui me gène encore plus étant que le second plus célèbre Arménien de France qui doit aussi être un supporter de ce VAN est non moins qu’un ministre ancien activiste d’extrème droite.

              Notre VAN ici présent se tait sur la mouvance droitière d’une grande partie de la diaspora Arménienne Française qui ne recule pas à proférer des menaces sur la communauté Turque quand elle n’agit pas.

              Rien de plus que du lobbyisme d’importation contre la nation Turque.


              • Neptune 13 mai 2010 14:55

                Je ne comprends pas bien l’ arrogance des réflexions suite à cet article qui pose, au contraire, une question très interessante. Celle des valeurs, dans une collaboration qui, à priori, n’a rien de politique.
                Aucune loi ou aucune vérité immanente, il me semble, ne donne une définition rigide du jumelage, il me semble.
                On peut réfléchir, non ? et être révolté ? et même refuser...
                Je comprends parfaitement que l’auteur soit choqué que sa ville n’ait pas pu choisir une autre ville en Turquie - qui est un pays laïque et qu’il faut justement encourager à la démocratie- plutôt que la seule qui soit d’extrême droite, révisionniste, et islamiste à outrance.
                La question posée est au contraire très saine.
                En plus, on parle de « populations » au dessus, que le jumelage concerne de simples personnes, comme si les gens ne participaient pas à leur représentation politique....

                Bref, article qui ouvre une question interessante.
                En tout cas, moi, j’habite sur Nantes et si le maire socialiste - et s’il était UMP aussi d’ailleurs- choisissait de jumeler Nantes à une ville d’extrême droite, révisionniste et pro-islamiste, ca me choquerait tout autant.
                Mais il y a des gens pour qui jouer l’avocat du diable est plus amusant que de voir où est la vérité. Ca n’est pas ma vision de la discussion.


                • Elie 13 mai 2010 20:50

                  C’est quand même dérangeant...Le mariage du loup et de la chèvre, Mais bon, ce n’est pas le premier « faux pas de deux », contre-nature. Et puis, si de nombreuses personnes originaires de Sivas sont installées à Clermont, quand même, on peut fermer les yeux sur certaines choses. Le Maire a besoin de cet électorat.. Qu’un facho turc soit maire de Sivas, aucun problème. Et puis, les démocrates turcs de Sivas et d’ailleurs on s’en fout. Oui, ces hommes et femmes de Sivas et d’ailleurs en Turquie qui subissent les sales méthodes de ce parti extrémiste. Ils n’ont quà se taire..Le « grand Maire » de la grande ville de Clermont a adoubé le « grand parti démocrate » de Sivas.
                  Ca oui le Collectif Van est un vilain petit canard, quelle idée de dénoncer cela......Il n’a rien d’autre à faire ce CollectifVan que de pointer du doigt ces comportements étranges...
                  Souvenez-vous du temps où le parti socialiste diabolisait, les élus, et les électeurs de villes où la majorité était Front National.. Les temps ont bien changé..Tout le monde, il est beau, tout le monde, il est fréquentable. Moi, je vous le dis : sale temps pour ceux qui rèvent de justice et de liberté... Oui, vraiment , sale temps pour les vrais militants socialistes.


                  • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 17 mai 2010 23:30

                    L’auteur s’est-il insurgé lorsque le 22 octobre 2009 l’UMP a signé un « accord de coopération » avec le Parti Communiste Chinois ?.????

                    Mais peut-être l’auteur n’a-t-il pas fait ses propres investigations à ce sujet.

                    Alors je me permets de proposer :

                    1)http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2009/11/08/chronique-iii-dune-dictature-en-gestation/
                    2)http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2009/11/11/chronique-v-dune-dictature-en-gestation/

                    Bien cordialement,

                    jf.


                    • CVAN CVAN 18 mai 2010 00:42

                      L’auteur est le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] qui est une association ayant pour vocation essentielle de lutter contre le négationnisme des génocides et en particulier celui du génocide arménien.

                      Voici les trois premiers points de nos statuts :
                      - Œuvrer pour la Reconnaissance du génocide des Arméniens par l’Etat turc et pour sa reconnaissance par l’ensemble des Etats et par toutes les instances nationales et internationales
                      - Œuvrer pour la reconnaissance de tous les génocides ou crimes contre l’humanité
                      - Lutter contre le négationnisme du génocide des Arméniens et contre tous les négationnismes quelque soit leur forme.

                      CQFD : nous n’avons pas vocation à réagir à tout propos sur tous les thèmes.

                      Si l’UMP avait été en cause dans le protocole d’amitié que nous dénonçons ici, nous aurions réagi de la même manière.

                      Cordialement.

                      Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
                      BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
                      Boite vocale : 09 50 72 33 46 - Email : contact@collectifvan.org
                      http://www.collectifvan.org

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès