• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Purge, Halloween et barbarie

Purge, Halloween et barbarie

Purge anti police. La drolissime blague de ce jeune homme habitant l’Isère ayant lancé une opération pour rire sur Snapchat et Twitter a trouvé son moment et est donc devenue un début de réalité dans plusieurs villes de France. Cent arrestations réalisées, un Castaner aux abois, une opposition de droite vent debout, Dupont-Aignan, Menard etc … Lyon, Etampes, Vaux en Velin, Toulouse, Vénissieux, Givors, Montgeron … La liste s’allonge, des forces de l’ordre mobilisées, 15 000 sur tout le territoire, des incendies sur la voie publique, des policiers caillassés, des magasins vandalisés, un jet de bouteille d’acide, une razzia dans un Intersport, des voitures et des poubelles incendiées. Le tout le soir … d’Halloween, cette fête celte plus que douteuse.

Depuis le 27 octobre, plusieurs documents circulent sur les réseaux sociaux. L'un d'eux, intitulé « Les règles de la purge de Corbeil-Essonnes », appelle notamment à attaquer les forces de l'ordre « au mortier, feux d'artifice, pétards, pierres ». Ces appels s'inspirent d'une série de films américains, The Purge, dans laquelle aux Etats-Unis, tous les crimes sont autorisés le temps d'une nuit.

Tandis que les bambins, déguisés en Harry Potter et en sorciers, étaient laissés par des parents totalement inconscients de les autoriser - voire de financer la chose – à participer à une fête glauquissime qui va à l’encontre même de la culture et de la tradition française – Halloween certes c’est du business, mais quand on creuse le sujet et qu’on découvre le pot aux roses, on hallucine que l’on puisse laisser des enfants se prêter à ça -, dans nos rues les Jason, les Freddy, les Michael Myers en capuches et en survêtement se déchainent. Nuit de folie, nuit de violence, nuit de barbarie.

Laissons les politiciens, oublions notre étiquette politique, nos idées habituelles. Ce qui s’est déroulé hier soir en France augure de funestes lendemains. Ce fut une première à cette échelle, mais les évènements y ayant conduit, en clair les alertes, furent nombreuses. Surtout récemment. Explosion d’actes barbares ou sans raison un jeune se fait poignarder et meurt, parce qu’un regard jugé de travers, un refus de donner une clope, des prétextes sans aucune importance, et un jeune français, quelle que soit sa couleur de peau, meurt. Depuis cet été, jamais vu autant. De même les actes contre les homos qui se font bastonner, les incendies et dégradations le soir de la victoire à la Coupe du monde de football, les blackblocks du 1er mai, les lycéens et étudiants qui se font casser la gueule, à Montpellier ou à Paris, dans leur propre faculté, par des milices ou par des CRS, Benalla et les deux jeunes jetés au sol puis frappés. Partout, la violence, déchainée, déferle, augmente, tend à la barbarie pure, devient contagieuse. Sans compter les faits à Calais, liés aux migrants, pas tous, mais le bilan est lourd, vols, viols, cambriolages, dégradations de biens publics, j’en passe et des meilleures.

Gérard Collomb, le démissionnaire, a tout récemment donné une interview à Valeurs actuelles. Le constat alarmant qu’il fait devrait nous faire réfléchir, car le vieux politicien y dit exactement le contraire de ce que son camp veut entendre et répète à tous bouts de champs depuis des années. Un discours, celui de Collomb, tout sauf dans le laxisme ou le on va arranger ça, dormez braves gens. Non, il lie clairement insécurité et immigration, exactement comme Jean-Marie Le Pen depuis les années 80. Et nous dit clairement que si rien n’est fait pour contenir cette barbarie et anéantir les zones de non droit, dans cinq ans c’est la guerre civile.

Reprenons la, cette interview décapante.

GC - Les gens ne veulent plus vivre ensemble.

VA - Quelle est la part de responsabilité de l'immigration ?

GC – Enorme. C'est pour ça qu'avec Emmanuel Macron, nous avons voulu changer la loi.

VA - La loi asile et immigration ne s'attaquait qu'à l'immigration illégale, quand bien même l'immigration légale permettait l'entrée de 200 000 personnes par an sur le territoire français.

GC - On fait étape par étape.

VA- Vous pensez qu'on n'a plus besoin d'immigration en France

GC -Oui, absolument ».

Le ministre fait ensuite valoir le constat d'une augmentation des affrontements entre communautés et assurait que ceux-ci devenaient « très violents ». Il avouait même craindre une « partition » de la société, terme invoqué par le journaliste. « Je dirais que d'ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible », alarmait-il en poursuivant : « On a cinq, six ans, pour éviter le pire ».

Voila. Irréversible. Cinq ou six ans. Tout est dit.


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Bonjour Christophe, mai 68 : libérons le sexe. 2018 : libérons son pendant : la violence. faite des l’humour, pas la guerre. Mais comme tout est censuré (au non de la bien-pensance) faut bien que les pulsions s’expriment. Comme le courant de l’eau. Rien ne peut l’arrêter. Excepté en déviant vers d’autres activités ou en sublimant dans l’art. Pour moi, cela relève d’une certaine logique. que l’on s’en désole ou pas. Je m’étonne même, que cela ne déborde pas plus,... 


    • math math 2 novembre 12:28

      Aux USA c’est une grande fête pour les enfants..en France c’est la fête pour les « cons »..vous savez la joyeuse immigration qui met le bordel smiley


      • jemenuto 2 novembre 13:17

        Il n’y a semble t’il eu personne a Grenoble pour affronter les 200 gendarmes de renforts prévu a cet effet.

        A Lyon il y a eu quelques débordement sans gravité. Personne ne semble étre mort, au court des « festivités ».


        • Cyrus L’ amoureux 2 novembre 14:27

          @jemenuto

          Personne ne semble étre mort, au court des « festivités ».

          Oui il y a une psychose des fêtes religieuse , cependant cela n’ as plus rien de festif .Meme si personne n’ est mort , il y a eu des blessé grave , cela ressemble bien plus a une intifada qu’ as une festivité .
          Les catholique tout comme les musulman ne connaise plus leur texte ...
          Ce qui s’ est passé n’ est admis par aucune religion du livre .


        • jemenuto 2 novembre 14:36

          Bha si on compare avec une octoberfest ou un festival des vielles charue.


        • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 2 novembre 14:39

          @L’ amoureux
          Halloween n’est pas une fête religieuse traditionnelle. Pour cela, nous avons la Toussaint.
          C’est une fête barbare anglo-saxone importée en France pour des besoins de marketing.
          Les conséquences en sont désastreuses.


        • Cyrus L’ amoureux 2 novembre 14:42

          @Jean-Paul Foscarvel

          oui , les consequence sont desatreuse , non la toussaint c’ est aujourdui , hier c’ etait les martyr et les saints .

          https://www.agoravox.fr/commentaire5339060


        • Cyrus L’ amoureux 2 novembre 14:45

          @L’ amoureux
          et vlan moi aussi je fait l’ erreur ... aujourdhui c’ est le jour des defunts , hier celui des martyr .MEA CULPA


        • Fergus Fergus 2 novembre 16:21

          Bonjour, Jean-Paul Foscarvel

          Vous faites une erreur de diagnostic. Halloween n’a rien de désastreux en soi : c’’est une occasion de se déguiser et de s’amuser, rien d’autre !

          Ce qui est désastreux, c’est l’opportunité festive qui est dévoyée par des bandes de racailles pour foutre le bordel. Exactement le même phénomène que le 13 juillet et le 31 décembre !

          Et si l’on ne fait rien pour sévir avec la plus grande fermeté contre les abrutis, ce sont demain les carnavals qui seront prétexte à des débordements de violence !


        • chantecler chantecler 2 novembre 16:24

          @Fergus
          Mais toutes les fêtes sont dévoyées .
          Ce ne sont plus que des périodes commerciales .
          Bientôt la TV sera envahie par des publicités poussant aux achats de noël , y compris en direction des enfants pour qu’ils sollicitent tel produit auprès de leurs parents au sens large ...


        • Fergus Fergus 2 novembre 17:08

          Bonjour, chantecler

          « Ce ne sont plus que des périodes commerciales »

          Sujettes à opérations commerciales, sans doute. Mais cela n’empêche pas la majorité des gens qui apprécient ces rendez-vous de s’y amuser, et c’est très bien ainsi.

          C’est le prétexte à violence qui pose problème, et cela peut toucher n’importe quelle manifestation festive, et en tous lieux !


        • chantecler chantecler 2 novembre 17:15

          @Fergus
          Toute manifestation est contaminée par la violence festive ou non .
          Notre société est devenu un baril de poudre .
          Et L’E.D prônant un ordre primaire , brutal ,et un programme « Etat Français » s’en lèche les babines .
          Ce qui n’a rien d’étonnant : les grosses crises avec un chômage explosif provoquent des secousses qui profitent à l’extrême droite qui évidemment les renforcent (provocations).
          Partout en Europe c’est ce qui se passe .
          A la base un système inique , néolibéral , non réformable .


        • mmbbb 3 novembre 10:42

          @Jean-Paul Foscarvel le Pere Noel aussi pourtant j aime bien les fetes paiennes Bon les pretes pedophiles ont ils toujours le moral ?


        • aimable 4 novembre 09:17

          @Fergus
          dans ma jeunesse il y avait mardi gras qui était de la même veine mais qui rapportait certainement moins aux commerces .


        • Fergus Fergus 4 novembre 11:14

          Bonjour, aimable

          C’est vrai.
          En revanche la fête des Rois (Epiphanie) fait toujours le bonheur des boulangers et des pâtissiers qui, dès le Jour de l’An passé et jusqu’à la fin janvier, débitent de nombreuses galettes, désormais déclinées sous diverses formes. Il ne reste plus qu’à inciter les gamins à se déguiser en rois mages pour faire le bonheur des vendeurs et loueurs de costumes.

          Et pour ce qui est de Noël, le marketing a, depuis des années, réussi à rendre incontournable la vente des calendriers de l’Avent. Bref, le consumérisme fonctionne à plein, et je souhaite bien du courage à ceux qui veulent y mettre un terme !


        • Gabriel Gabriel 2 novembre 13:20

          Télé et cinéma sont là pour laver, rincer et essorer les cerveaux. Peur, sang, frayeur et violence, malheureusement la majorité du public en redemande alors, comme pour les jeux débiles, pourquoi se priver... Les médias ne sont pas là pour la culture et l’élévation de l’esprit mais pour faire de l’argent, beaucoup d’argent, alors le premier coupable ne serait ce pas le spectateur ?


          • chantecler chantecler 2 novembre 16:28

            @Gabriel
            Oui et la pression publicitaire détermine tout le reste .
            Les émissions , y compris les séries , ne sont que des prétextes aux plages publicitaires quitte à charcuter ces films .
            Je ne parle même pas de ces talk shows et autres sit com parfaitement obscènes .
            On peut ensuite gloser sur ce qui se passe à l’école .
            Les cerveaux sont lavés par les écrans de toutes sortes .


          • Fergus Fergus 2 novembre 17:14

            Bonjour, Gabriel

            On peut s’amuser lors de ces fêtes ET visiter des musées ou lire des grands auteurs ! Je ne vois pas où il y a incompatibilité.

            A titre d’exemple, mes petits-enfants (10 et 7 ans) on participé déguisés à Halloween ET prennent un grand plaisir à visiter les grandes expositions de peinture organisées à Paris ou les scénographies de l’Atelier des Lumières.


          • Fergus Fergus 2 novembre 13:31

            Bonjour, Christophe

            Evidemment d’accord pour dénoncer les inacceptables débordements qu’à suscités Halloween dans le pays. Et l’appel à la « purge » des policiers par un abruti fait partie des initiatives qui doivent être condamnées avec la plus grande rigueur.

            Mais ce n’est pas Halloween qui est en cause : toutes les fêtes populaires servent désormais d’exutoire à des actes de violence qu’il est urgent de réprimer. Et sur ce plan-là, Collomb a raison. Mais que n’a-t-il, avant de démissionner, vidé son sac sur cette question en soulignant que Macron ne lui donnait ni le feu vert ni les moyens d’agir ?

            Pour en revenir à Halloween, même mes petits-enfants en sont devenus des accros. Et je reconnais qu’il était plaisant de voir tous ces gamins déguisés de manière plus ou moins effrayante dans les rues de Dinan entre 18 et 19 heures mercredi. Faut-il le dire ? Pas le moindre incident à signaler, simplement des enfants heureux de leur quête de friandises ! Et une participation en forte hausse depuis l’année précédente, de l’aveu des commerçants.


            • mmbbb 3 novembre 10:53

              @Fergus et oui la finale de coupe du monde Debordement a Lyon Dans deux mois , la coutume de fin d annee , flamber les voitures au cognac . Cette violence s est progressivement installée depuis des decennies La gauche en est responsable en grande partie , Je suis issu de l EN , la propagande des profs , je l ai subie En 1981 les syndicats denoncaient le delire securitaire de la droite etc Et surtout pas d amalgame , les prisons sont peuples d auvergnats Quant a Collomb, il joue au con Ces allegations qui paraissent premonitoires sont l aveu d un total echec du vouloir vivre ensemble prone par vos copains et l elite de gauche Lyon est aussi une ville violente , Collomb ne le dit pas Il est decevant Quant a Hallowen , je me suis jamais fait agresser par des mioches Il y a plus de debordement dans les fetes les festivals comme le soulignait un intervenant a propos des vieilles charrues par exemple mais les medias sont selectifs


            • Fergus Fergus 4 novembre 11:20

              Bonjour, mmbbb

              Je partage très largement vos constats.

              A une nuance près : droite et gauche me semblent porter une égale responsabilité dans la situation potentiellement explosive de certains quartiers populaires. En schématisant, je dirais que la droite a de facto créé les conditions de la ghettoïsation, et la gauche laissé se développer les économies parallèles et le communautarisme par clientélisme électoral.


            • Cyrus L’ amoureux 2 novembre 13:58

              Non tu connais mal l’ histoire de la religion catholique romaine . 
              Déjà le 1er novembre n’ est pas la « fête des défunts » , mais celle des saint martyr
              Elle se fêtait comme pour les catholique orthodoxe le dimanche suivant la pentecôte .C’ est en 835 que le pape gregoire IV la déplace au premier novembre. 

              La fete des defunt est en realité le lendemain le 2 novembre .
              En 998, les moines de Cluny instituèrent une fête des trépassés le 2 novembre, qui entra dans la liturgie romaine comme commémoration des fidèles défunts au xiiie siècle.

              Hallowen n’ as rien a voir avec samain , en effet son nom vient du viel anglais « All Hallows-Even » puis transformer en « the eve of All Hallows’ Day » dont la signification est « veille de la toussaint »

              Halloween , existait chez les breton(anglo) j’ jusque en 1950 ,ainsi qu’ en mozelle (germain) , c’ est seulement après la 2em GM qu’ elle est abandonné par réaction au nazisme qui voulait remplacer la Toussaint.

              Elle revient ensuite effectivement par le biais de la fête commerciale américaine tel que tu le raconte .Elle as a ce moment assimiler les déguisement « del dios de muerte » des mexicain .

              cette fête ne véhicule pas grand-chose d’autre que son esthétique sataniste assumée...

              Aujourdhui , oui il ne reste plus grand chose d’ autre que le coté film d’horreur , c’ est dommage .

              Samain était une fête positive et festive sans rien de satanique .

              Bonne journée


              • zygzornifle zygzornifle 2 novembre 14:36

                Il est vrai que parfois quand on voit les flics en embuscade radar rivé a l’oeil on a des vilaines pensées remplies de .... chut faut pas le dire pour ne pas finir comme Méluche , je ne veut pas que la police saisisse mon ordi et toutes les photos compromettantes de chatons tout nus de la dernière portée  ....


                • Le carnaval, depuis la nuit des temps avait une fonction cathartique. C’est bien que certaines pulsions doivent de temps à autres être exprimées. Tant qu’il s’agit de décompresser.... Hélas, si le couvercle sur les pulsions est trop fort, le risque alors est de revivre les années que je préfère ne pas évoquer,...Raison pour laquelle, la violence ne doit pas être trop censurée dans les films. 


                  • Loatse Loatse 2 novembre 16:01

                    « Ces appels s’inspirent d’une série de films américains, The Purge, dans laquelle aux Etats-Unis, tous les crimes sont autorisés le temps d’une nuit. »


                    Ah les Etats Unis !

                    leurs séries télévisées hyperviolentes et gores dont on nous innonde..(à croire qu’il n’y a au monde qu’une industrie du cinéma)

                    Leur musique rap avec ses textes haineux

                    Leur mode vestimentaire (ti cheurtes informes, souites cheurtes à capuches, casquettes à l’envers (va te présenter à un entretien d’embauche comme ca !) et vu récemment grosses chaines en or (ou imitation)

                    Leurs culture de gangs (avec ou sans staff, le chien à la mode ici) qui s’affrontent jusqu’à s’entretuer...


                    Bref on nous dit, la france devient violente.. moi je dirais la france importe la violence et puis l’on s’étonne des conséquences de nourrir toute une jeunesse avec un modèle de société qui n’est pas la nôtre...


                    Rappelons tout de même que la jeunesse est influencable... et ce d’autant plus qu’elle est vulnérable, pas ou peu éduquée..


                    C’est ce qui fait que non encadrée, livrée à elle même dans une société, la nôtre, américanisée, protestanisée ou le fric est roi et s’affiche et dans laquelle dorénavant les valeurs morales sont tournées en dérision, ou les profs ne veulent plus imposer l’autorité mais être considérés comme des copains ; c’est un tout qui fait disais je qu’une partie de cette jeunesse part en sucette...


                    on propose plus de répression,de présence policière (dans un lycée prof récemment).. cela sera vain et ne réglera pas le problème au contraire... il faut revoir les copies, les modèles (de société) qui tournent principalement autour du fric et du cul en finir avec les rapports de force dans tous les secteurs ou tous les coups sont permis et ce, jusqu’au plus haut niveau : là ou on attend l’exemplarité.. les profs ne sont plus ni crains, ni respectés pas plus que les forces de l’ordre, toute figure d’autorité..


                    Dans les cités, briser l’effet ghetto sur fond de communautarisme, en appliquant dés aujourd’hui une reelle mixité sociale... reflétant la composition multiculturelle de notre pays... Paradoxe ; certaines populations étant largement minoritaires au niveau national se retrouvent largement majoritaires dans les cités... d’ou la facilité d’y reproduire/d’imposer ne seraient que par pression psychologique/intimidation à tous ceux qui y vivent des modes de vie qui nous sont étrangers et sont clivants... De fait rares sont ces populations à se mêler aux événements culturels locaux... même gratuits.


                    Quand aux jeunes à problèmes, il n’est qu’à ouvrir les yeux pour comprendre que ceux ci sont issus de familles dysfonctionnelles... encore faut il le vouloir, agir en amont de manière ciblée...en sortant le plus possible l’enfant de son milieu familial...


                    ici, cet été c’étaient des bandes de mômes de 10 ans, qui grimpaient sur les toits des garages armés de branches, cherchant à briser les tuiles, puis s’en prenant aux poubelles à chien, puis agressant un môme qui passait par là, lui volant son vélo...


                    et ces imbéciles qui nous dirigent qui ne savent pas gérer la situation, la laissant pourrir depuis des décennies, et qui veulent encore plus de nouveaux francais en provenance de pays ou les modes de vie sont aux antipodes des notres, je ne parle même pas des rapports hommes/femmes... NOUS rendant encore les choses plus compliquées, la vie plus insécure !


                    parceque merde, ces technocrates ils s’en fichent comme de l’an 40 de nous qui subissons ces violences dans les quartiers... j’en suis quasiment à éprouver une certaine jouissance quand nos racailles s’en vont dorénavant fichre le ouaille dans les quartiers bourgeois jusque là épargnés..


                    Ca doit être mon naturel partageur...























                    • Ruut Ruut 2 novembre 16:34

                      Moralité la TV rend violent....


                      • OMAR 2 novembre 19:38

                        Omar9

                        .

                        @christoetc, etc... :« ... dans cinq ans c’est la guerre civile. »

                        .

                        Ça fait plus de 46 ans que j’entends ce même discours extrémiste, alarmiste et raciste...

                        .

                        Je vous prends comme exemple, ce taré et facho de @Covagonda qui, depuis 3 ans, ne cesse de déclarer que la guerre est proche et qu’il s’entraine en conséquences, au tir.

                         ;

                        Et encore, son avatar est récent, car il a été viré de Agora pour antisémitisme déclaré....

                        .

                        Alors, changez de disque et allez prendre un bain à Mourmansk, chez @Popov, ça va vous régénérer...


                        • popov 4 novembre 17:24

                          @OMAR
                           
                          Alors, changez de disque et allez prendre un bain à Mourmansk, chez @Popov, ça va vous régénérer...
                           
                          Toujours en plein délire. L’autre jour vous disiez que j’habitais une isba sibérienne.
                           
                          L’islam rend fou.


                        • osiris 2 novembre 21:36

                          La société actuelle est arrivée à un niveau de violence et de barbarie tel qu’il faudrait interdire le s films hyperviolents gratuits comme La Purge et les raps hyperviolents prônant le fric et le flingue à tout va ,en plus bien sûr de l’arrêt absolu de toute immigration extraeuropéenne notamment africano-arabo-musulmans dont le pourcentage d’allogènéité aussi bien corporel que culturel dépasse largement le taux de possibilité de métissage et d’assimilation et qui débouche sur un communautarisme criminogène et mortifère. 

                           A la place du rap ,on privilégiera les douces musiques mélodieuses de la chanson française et internationale dans toutes les chaines de télé et de radios ,car la vraie et bonne musique adoucit les moeurs contrairement au rap violent de fric et de flingue qui durcit les moeurs .

                           


                          • zygzornifle zygzornifle 3 novembre 08:11

                            Depuis l’élection de Macron dansez , c’est le carnaval des taxes et autres augmentations .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès