• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand Hugo Chávez célèbre un idéologue négationniste et conspirationniste

Quand Hugo Chávez célèbre un idéologue négationniste et conspirationniste

Hugo Chávez vient de perdre son référendum portant sur un projet de constitution très controversé au Venezuela. Icône de l’altermondialisme et de l’anti-impérialisme, le leader de Caracas est soutenu par une frange importante de la gauche radicale et anti-libérale. Il a pourtant entretenu des liens troublants avec un idéologue argentin d’extrême droite : Norberto Ceresole.

L’une des déclarations de Chávez à ce propos est passée totalement inaperçue. Le 21 mai 2006, au cours de son émission hebdomadaire Aló Presidente, il a confirmé ses liens avec Norberto Ceresole, se souvenant de lui comme d’« un grand ami » et comme d’« un intellectuel respectable » injustement diabolisé (voir le compte-rendu officiel de l’émission Aló Presidente du dimanche 21 mai 2006, p. 77-78).

Décédé en 2003, ce « Garaudy latino » n’est rien moins que l’un des plus importants auteurs négationnistes d’Amérique latine. L’embarras créé par sa présence dans l’entourage du président Chávez a d’ailleurs conduit les autorités vénézueliennes à l’expulser du pays en mars 1999, expulsion qu’il mettait sur le compte d’un « complot juif » à son encontre. Tour à tour conseiller de juntes militaires progressistes et d’officiers d’extrême droite, ancien compagnon de route d’un groupuscule péroniste puis éminence grise des carapintadas, ce « rouge-brun », thuriféraire de Robert Faurisson, s’était fait une spécialité de la dénonciation du « lobby juif » et du « mythe de l’Holocauste ».

Ceresole attribuait ainsi la responsabilité de l’attentat perpétré contre la communauté juive de Buenos Aires en 1994 aux services secrets israéliens. Il accusait le capitaine Francisco Scilingo, un tortionnaire argentin repenti, de faire partie d’une « manipulation juive » contre les forces armées argentines. Il voyait également derrière les Mères de la Place de Mai (un mouvement qui combat l’impunité des militaires impliqués dans la Guerre sale en Argentine) « l’avant-garde de l’action de l’Etat d’Israël et des renseignements israéliens, en Amérique Latine ». Les titres de ses derniers ouvrages trahissent, à cet égard, son obsession anti-juive : Terrorisme fondamentaliste juif, nouveaux scénarios de conflits (1996) ; Le National-judaïsme, un messianisme post-sioniste (1997) ; La Falsification de la réalité : L’Argentine dans l’espace géopolitique du terrorisme juif (1998) ; La Conquête de l’Empire américain : le pouvoir juif en Occident et en Orient (1998) ; La Question juive en Amérique du Sud (2003) ; etc.

Farouche défenseur d’un rapprochement avec la République islamique iranienne - qui était pour lui « le centre de la résistance à l’agression juive » (voir sa Lettre ouverte à mes amis iraniens) -, Ceresole aurait sans nul doute approuvé l’axe Téhéran-Caracas mis en place par son « vieil ami, le commandant Chávez » à qui il a d’ailleurs consacré l’un de ses livres. Il faut dire que Ceresole, en bon théoricien de la « post-démocratie », voyait en Chávez l’incarnation parfaite du caudillo qu’il a passé trente ans à appeler de ses voeux.


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 19 décembre 2007 11:28

    Cet article est une honte car il sent une odeur pourri

    Il vise à discréditer un président élu par son peuple et qui mène une politique de redistribution des richesses et qui permet aussi à la France d’obtenir une libération des otages.

    J’ai honte pour vous mon ami car si vous êtes en Egypte peut etre pourriez vous nous faire un article sur la montée des extrèmistes anti-sémites qui ont pignon sur rue.

    Etonnant de votre part,de ne pas lire un tel article !


    • Lil_Pims 19 décembre 2007 20:21

      Petit Nota Bene : ces gouvernements n’avaient de communistes que le nom. Il n’y a encore jamais eu de gouvernement/d’etat reellement communiste (respectant le modele de Marx) dans le monde. smiley


    • Michel Maugis Michel Maugis 23 décembre 2007 02:28

      et les non communistes n’ont jamais essayé de distruibuer les richesses, et ils ont fait des centaines de million de morts, pauvre type.


    • caramico 19 décembre 2007 12:20

      Le monde entier n’est pas constitué de pro, ou d’antisémites.

      On s’en fout des sémites, c’est des gens comme tout le monde, ni plus ni moins. N’en faite pas tout un pataquès, des tarés il y en a toujours eu, et à trop crier au loup, vous affaiblissez le message.


      • Dégueuloir Dégueuloir 19 décembre 2007 12:31

        encore un article « excrément » sur Chavez....les mouches à merde se sont donné rendez-vous sur AV ,les duquenal,reichstad et autres propagandistes à la solde des néo-cons dégueulent sans vergogne leurs proses ordurières,aujourd’hui ,c’est le tour des « morts » ,Norberto Ceresole ne risque pas de répondre,et pour cause !!demain nous verrons comment Chavez dévore les nouveaux-nés.....mais je crois que ce genre d’article ne fait pas recette sur AV,au vu des posts ! ne vous fatiguez pas ,ça ne prend plus !!! vous ne trompez personne !!!! smiley


        • Patience Patience 19 décembre 2007 18:38

          Toutes les critiques qui s’abattent sur H. Chavez sont du négationnisme.

          C’est une vérité qui m’est apparue au fil des années. Aucune des accusations qui sont portées contre le Président du Vénézuela ne résistent à l’analyse des faits.

          Il suffit de commencer par savoir exactement qui se cache derrière une nouvelle attaque pour en démonter toute la mécanique.

          Cela devient grotesque et contre-productif, car ce jeu malsain a fini par me rendre Chavez sympathique.


        • Lil_Pims 19 décembre 2007 20:22

          toutafais d’accord.

          Encore un peu de boulot et ils finiront meme par rendre Ahmadinejad sympathique...


        • ben ben 20 décembre 2007 08:10

          Vous serez pourtant le premier à zpplaudir un article « excrement » comme vous dites sur Bush.


        • ben ben 20 décembre 2007 08:12

          perso je n’applaudis ni l’un ni l’autre


        • Patience Patience 20 décembre 2007 08:53

          « Vous serez pourtant le premier à zpplaudir un article »excrement« comme vous dites sur Bush. »

          Oui ! Et alors, où est le souci si le vrai problème du monde c’est précisément Bush ?

          Ceux qui s’en prennent à Chavez ne cherchent qu’à créer une diversion.


        • Alin Tranca 19 décembre 2007 13:04

          Et encore un article pour dénigrer Chavez... C’est quand même terrible cet acharnement !

          Si ce n’est pas de dictateur, populiste, anti-démocrate, appauvrisseur du peuple, incompétent, brutal, incontrôlable, clown, primate, anti-américain, etc., c’est d’anti-sémite qu’il se fait traiter ! Mais où est-ce que vous cherchez toutes ces conneries ??? Chavez s’est séparé de Norberto Ceresole justement à cause de son révisionisme. Chavez n’a jamais tenu le moindre propos anti-sémite et n’est pas influencé par l’extrème droite comme vous le laissez entendre dans ce brouillon.

          Est-ce si difficile d’écrire quelque chose de sensé ?Ou vous n’êtes capable que de calomnier ? Que cherchez vous exactement avec ce genre d’articles ? Que voulez vous prouver ? Que Chavez est un méchant de chez méchants ? Que c’est une personne détestable ?

          Une véritable honte d’écrire ce genre de bêtises que vous appelez « article ».

          Et même ce Norberto Ceresole, s’il dénonçait le loby juif et ce qu’il appelait le « mythe de l’holocauste », est-ce qu’il était vraiment anti-sémite ? Je n’affirme pas qu’il était, ni qu’il ne l’était pas, je pose juste la question.

          Je dénonce aussi le loby juif de droite (surtout que les organisations juives de droite font pas mal d’ombre aux organisations juives de gauche, qui sont modérées). Cela fait-il de moi un anti-sémite ? Je dénonce aussi cette appropriation de la deuxième guerre mondiale par le loby juif : à les entendre et à entendre les médias qui nous répètent inlassablement la même chose, on dirait que la deuxième guerre mondiale a eu lieu exclusivement entre les nazis et les juifs et que le but de cette guerre était d’exterminer les juifs. A entendre parler de la deuxième guerre mondiale en France, on dirait que la seule chose qu’il y avait c’était la déportation des juifs. Sacré Hitler, il avait envahi la France pour chopper les juifs ! Oui, je dénonce aussi tout ça et je parle d’un mythe de l’holocauste non pas dans le sens qu’il n’y ait pas eu d’extermination des juifs (ça, il y a eu), mais dans le sens que tout est construit autour de cet holocauste. Est-ce que cela fait de moi un anti-sémite ? Si oui, je suis aussi anti-sémite que toutes mes fréquentations juives.

          Arrêtez un peu votre délire sur tout ça. D’une part, vous repprochez à certains de voir un complot juif partout, d’autre part vous voyez des complots anti-juifs partout. De tout ça, je me demande qui sont vraiment les paranos !

          Votre article est du même genre qu’un autre article lu sur ce site de « média citoyen », qui tritait, outragé : « Hugo Chavez attaque les juifs ! » : http://www.surftheinfo.com/spip.php?page=article&article=522&lang=fr#forum1094

          Vous ne valez pas mieux au niveau du raisonnement.


          • Nobody knows me Nobody knows me 20 décembre 2007 10:50

            Bientôt on va bien lui trouver des tendances satanistes ou pédophiles vous allez voir... Il paraîtrait qu’il est chiite aussi. Allez hop ! C’est le pompon.

            Dans tout ce bordel, j’aurai quand même tendance à continuer de ne pas croire les articles dans ce genre, clairement en faveur d’un retour à la bonne vieille gestion de l’amérique latine par les USA, du moins par leurs entreprises.

            Cependant, j’ai l’impression que Chavez n’est pas super correct non plus niveau droit de l’homme (rassurez-vous il y en a sûrement d’autres à traiter avant...), avec par ex la fermeture de cette chaîne de télé de l’opposition il y a qqs temps (info/intox ?). En tout cas, ça peut pas être pire que les régimes comme celui de Pinochet etc.


          • Alin Tranca 20 décembre 2007 12:08

            La chaîne RCTV n’a pas été fermée. Sa licence pour la fréquence hertzienne n’a pas été renouvelée, une fois arrivée à terme.

            La presse marchande française nous a matraqué comme que la chaîne a été fermée et plus tard comme que Chavez a supprimé la licence hertzienne de cette chaîne. Mensonges sur toute la ligne : la chaîne a continué à émettre sur le cable et par le satellite, comme des milliers de chaînes et sa licence n’a pas été supprimée, car supprimer veut dire la lui enlever avant qu’elle n’arrive à expiration.

            Pour une chaîne privée qui incite au meurtre du président et qui participe activement au coup d’Etat, je ne vois pas où est l’atteinte des droits de presse et de l’homme en refusant de renouveller sa licence et d’attribuer la fréquence à une autre chaîne. Les défendeurs de cette presse-là devrait se poser aussi la question sur le droit d’être informé !

            On l’a dit et redit : avoir la licence pour une fréquence n’est pas une obligation, n’est pas marqué dans la nature des choses, ni dans la constitution, ni dans la charte des droits de l’homme, etc. Ce n’est pas un don non plus, un cadeau à vie, une fréquence réservée. Les autorités de chaque pays se réservent le droit d’accorder ou pas la licence.

            En Belgique, par exemple, cela fait 15 ans que la chaîne RTL-TVI essaie d’obtenir, sans succès, une fréquence hertzienne. Les autorités belges la lui refuse, alors que c’est la première chaîne privée francophone du pays. Accuse-t-on le roi ou le premier ministre belge de dictature et d’atteinte à la liberté de la presse ? Non, et il n’y aurait pas de raison de le faire.

            Je vous cite également un extrait d’un article écrit par Salim Lamrani : « Pour la bande VHF, en 2000, il y avait 19 chaînes de télévision privées et 1 publique. En 2006, le chiffre est passé à 20 chaînes privées contre une seule chaîne publique. Depuis le 28 mai 2007, il y a 19 chaînes privées et deux chaînes publiques, Venezolana de Televisión et TVes qui remplace RCTV sur les ondes hertziennes. Pour la bande UHF, en 2000, il y avait 28 chaînes privées et deux chaînes publiques. En 2006, il y avait 44 chaînes privées et 6 publiques. Au niveau des radios, pour les ondes AM, en 2000 et 2006, il y avait 36 radios publiques contre 143 radios privées. Pour les ondes FM, il y avait 3 radios publiques contre 365 radios privées en 2000. En 2006, le chiffre est passé à 440 radios privées et 10 radios publiques ».

            Donc, si d’un côté les médias marchands crient au loup en dénonçant le non renouvellement de la licence pour RCTV, elles devraient aussi rappeller l’évolution du paysage audio-visuel vénézueliens. Chose qu’ils passent sous silence, naturellement.


          • Nobody knows me Nobody knows me 21 décembre 2007 11:56

            Merci de ces précisions. Décidément, Chomsky a raison, on ne peut se fier à personne de nos jours, du moins en ce qui concerne le pouvoir et l’argent.


          • Nobody knows me Nobody knows me 21 décembre 2007 12:03

            En fait la règle c’est :
            - Un gouvernement est une dictature dès lors qu’il n’a pas été validée par les puissances occidentales (en gros les USA pour l’Amérique latine).
            - Un gouvernement est une dictature dès lors que les resources et la main d’oeuvre de son pays ne sont pas vendues aux grandes multinationales au plus bas prix.
            - Un gouvernement est une dictature dès lors qu’il refuse une « protection » des puissants de ce monde (comprendre installation de base militaire dans une zone stratégique).

            L’hypocrisie et le mensonge règnent en maîtres dans notre monde aujourd’hui.


          • Jujubella 19 décembre 2007 13:09

            Article qui apporte un éclairage documenté sur un aspect du personnage Chavez. Il pousse à réfléchir et à mettre en question une certaine tendance à nous enfermer dans un poliquement correct de gauche. Bien sûr, Chavez mène une politique de redistribution des richesses. Doit-on pour autant fermer les yeux sur les dérives de ce régime ?

            Dommage que certains fassent preuve de si peu de maturité intellectuelle et soient si peu ouverts à la discussion. Dommage pour la gauche surtout...


            • Alin Tranca 19 décembre 2007 13:40

              Pourriez-vous nous dire qu’elles sont ces dérives dont vous parlez ? Ouvrez-nous un peu les yeux, svp, il se peut qu’on ne voit pas tout.


            • Jujubella 19 décembre 2007 14:33

              Je pense avant tout au sort fait à la presse.


            • Alin Tranca 19 décembre 2007 16:10

              Et il fait quoi à la presse, sans indiscrétion ? Il la censure ? Il ferme la presse ? Il emprisonne les journalistes ? Il les tue ? Ne me répétez pas les mêmes mensonges qu’on lit dans Libération, Le Monde, RSF, etc. Dites-moi si vous en savez autre chose, svp :)


            • machinchose machinchose 20 décembre 2007 09:12

              aaaaah vous parlez de sarkozy qui censure, menace, manipule !!

              on croyait que vous parliez de Chavez qui a une presse d’opposition autrement plus puissante qu’aucun gouvernant n’en a eu en France.

              ceci dit le Chavez est loin d’être un ange mais de là à en faire le diable il y a un monde.


            • Zalka Zalka 19 décembre 2007 15:22

              D’ailleurs, il a commencé à instaurer la dictature violemment en étant élu démocratiquement de manière régulière (attesté par Jimmy Carter qu’on peut difficilement qualifier de gauchiste) et le tout sans interdire les partis politique. Ce monstre liberticide a attendu presque 10 ans avant d’interdire une chaîne de télé appellant ouvertement à son assassinat. Preuve ultime que c’est un des pires autocrates que la Terre ai jamais porté : il a reconnu sa défaite lors d’un réferundum !

              A tous ceux qui croient encore au contes de fées sur Chavez, qui pensent que c’est un démocrate, bientôt vous même devrez reconnaître que c’est un dangereux dictateur lorsqu’il quittera son poste à la fin de son mandat !


            • Michel Maugis Michel Maugis 19 décembre 2007 18:58

              Et comment il fait Chavez pour instaurer une dictature mondialisée ?

              Comme Bush) EN BOMBARDANT ?

              Votre niveau d’intelligence est du niveau du scarabé dans la merde.


            • koton 19 décembre 2007 19:29

              oulala......tout ça !!


            • Lil_Pims 19 décembre 2007 20:32

              way way way on s’en souvient, 1515 Marignan Poitier tout ca, Boabdil a Grenade (Merveille d’architecture soit dit en passant, comme quoi le melange des cultures successives permet a l’homme de se surpasser)

              Et l’Arabie c’est comme « l’islamie » ? vous la situez ou exactement pcq aux dernieres nouvelles je ne suis pas sure qu’un tel pays existe. Ou peut etre rangez vous dans le meme sac les Philippines, le Maghreb, la Perse, l’Afrique subsaharienne etc. ? Puis-je vous suggerer une petite revision d’hist/geo ?


            • Nobody knows me Nobody knows me 21 décembre 2007 12:13

              Mort de rire, Jacob en plein délire... Quelle drogue prenez-vous déjà pour que j’essaye ?


            • morice morice 19 décembre 2007 14:34

              Tout négationnisme est à condamner fermement, Chavez ou pas.


              • morice morice 19 décembre 2007 14:37

                on peut aussi vérifier, ça ne coûte rien : http://www.acrimed.org/article2241.html


                • morice morice 19 décembre 2007 14:38

                  Chavez a reçu "le « Prix Kadhafi 2004 des droits de l’homme ». Pas mal, non ?


                • Emile Red Emile Red 19 décembre 2007 17:16

                  Nelson Mandela a eu aussi le Prix Kadhafi, l’« Union interafricaine des droits de l’homme » aussi, le président Portugais Francisco da Gomes Costa aussi (tiens comique il est né à Chaves celui-ci), comme quoi tous ces nominés ne sont pas forcément des despotes sanglants...


                • del Toro Kabyle d’Espagne 19 décembre 2007 17:24

                  Merci de rectifier le tir. Je pensais justement à Mandela. C’est le seul exemple de probité qui me vient à l’esprit.


                • Proudhon Proudhon 19 décembre 2007 18:38

                  Bien vu Emile Red, quand on fouille on en trouve des paradoxes !!!


                • del Toro Kabyle d’Espagne 19 décembre 2007 19:37

                  Dans un monde bipolaire, il était bien moins évident qu’aujourd’hui de faire la part des choses. Vous savez, entre Mao et Nixon, le choix était tout de même rude !

                  Boumédiène a aussi roulé des pelles au Vietnam de Hô Chin Minh. l’Algérie, c’était le Mecque du tiers-mondisme. Mais vous, entre de Gaulle et Giscard, vous n’avez certainement pas eu cette folle ivresse d’une humanité qui décline. Quart de coco que vous êtes .

                  Michou, si la France vous plait pas, faites-vous chinois (essayer tibétain, vous apprécierai plus).


                • Marsupilami Marsupilami 19 décembre 2007 19:46

                  P’taing il est grave le Maugis, le dernier stal à l’ouest du Pecos ! Camarade Maugis, lis cet article, il va te faire plaisir !


                • Bleu Montréal 19 décembre 2007 14:46

                  Aux lecteurs : ne vous étonnez pas de voir autant d’articles anti-Chavez. La campagne de salisage de Chavez continue, cela fait partie de la stratégie des opposants (USA, Espagne, Colombie et d’autres).

                  Pour une analyse de la désinformation à propos du « fabriqué » antisémitisme de Chavez (de la part de Libé), voir l’analyse dans la page d’accueil de http://www.michelcollon.info/

                  Autre point : pourquoi Agoravox attire autant de gens d’extrême-droite (« Thierry Jacob » par exemple ici) ? Ça commence à puer ce site.


                  • Marsupilami Marsupilami 19 décembre 2007 14:56

                    @ L’auteur

                    Article intéressant sur les relations souvent douteuses, voire exécrables, d’un personnage très complexe et controversé, à la fois progressiste et réactionnaire, et qui démontre que décidément, les frontières sont très poreuses entre extrême-gauche et extrême-droite, rouges, bruns et même verts (islamistes) se retrouvant d’accord sur un antisémitisme et un anti-américanisme primaire communs.


                    • del Toro Kabyle d’Espagne 19 décembre 2007 17:01

                      Très juste, Marsu.

                      Franchement, je pensais délirer à la vue des p’tits soldats du peuple venus en p’tits milliers, seriner toutes celles et ceux qui doutent de l’affection paternelle de notre populiste vénézuélien.

                      C’est pas un héros de telenovela et la moitié des votants de son pays s’en sont bien rendus compte.

                      Je viens d’un pays qui a appliqué la « révolution agraire », mixé socialisme, nationalisme, panarabisme et panislamisme, le tout dans le fion du citoyen, transformé en bénitier idéologique sur laquelle on pouvait déverser les « meilleures » idéologies « populaires » (tiers-mondistes-émergeants-en-voie-de-développement-sud-sud).

                      J’aime bien moi, les pt’ts jeunes en rasta et en kefieh. J’ai strictement rien contre ! (plus sympathiques que les jeunes cadres dynamiques, et de loin). Sauf que, si tu consommes trop de hash, tu peux facilement prendre un boucher pour un agneau. Et le pire, c’est que le dindon d’la farce, ça sera pas toi !

                      Et quand je vois Custerwest et Adama avoir les mêmes opinions que moi, j’en arrive à me poser de question, moi qui ai le cœur à gauche smiley


                    • Marsupilami Marsupilami 19 décembre 2007 17:43

                      @ Kabyle d’Espagne

                      Hé oui, l’Algérie a eu la totale, en attendant le fascisme vert. Et je comprends ce que tu veux dire en parlant de ta gêne idéologique. L’affaire Truchelut et diverses autres provocations islamistes ont décillé pas mal d’yeux à gauche et donné lieu à un sévère aggiornamento : la naissance d’un canard en ligne anti-islamiste de gauche (ou !), Riposte laïque.


                    • Proudhon Proudhon 19 décembre 2007 18:48

                      Tu oublies de dire que le problème de l’Algérie c’est exactement le même que celui de l’URSS et dans une moindre mesure celui de Cuba.

                      Les mecs ne foutent plus rien. Ils arrivent au boulot, se pointent et pour la moitié, partent bêcher leur jardin. J’ai eu au moins deux témoignages de mecs étant partis en chantier en Algérie. Ils montaient une bécanne dans une boite, voyait arriver les mecs, une demie-heure après, la moitié était foutu le camp, il pose la question à un gars. Ils sont où les gars.

                      Ils sont partis bêcher le jardin ou faire leur courses ou autre chose. Nous on reste. Une semaine c’est eux, l’autre c’est nous.

                      Vive l’Etat !!!

                      C’est pas comme ça que l’on construit un pays.

                      Quand on parle, il faut tout dire, même les réalités qui dérangent.


                    • Proudhon Proudhon 19 décembre 2007 18:53

                      C’est vrai, dès qu’un guignol, larbin des USa pond un article anti-chavez, les mouches à merdes de l’empire US rappliquent illico-presto.

                      Preuve qu’ils puent ces articles de merde.


                    • del Toro Kabyle d’Espagne 19 décembre 2007 19:23

                      @ Marsu

                      Merci de ta sympathie ... et du lien qui fait à présent partie de mes favoris (je connaissais un peu le site mais là, je vais m’y mettre !).

                      C’est quand même dur d’avoir le cœur à gauche, ces temps-ci ! D’abord tu te fais traiter de facho par de jeunes blaireaux, et par la suite, on te vante les charlots qui se vendent sous le nom d’« ouverture » !

                      Pendant ce temps, t’as le choix entre la peste et le choléra : Ségo ou Sarko ; Bush ou Chávez, Fidel ou Raúl, Blair ou Gordon, etc.

                      J’ai énormément de respect pour les Chomsky, Bourdieu, Michael Moore, ... Sylvie Vartan smiley

                      ... mais je veux dire que, même lorsqu’on est une sommité comme Foucault, eh ben quand il s’est planté sur l’Iran, il s’est planté et bien profond !

                      J’ai pas à choisir entre Chávez et Bushito, entre Ben Laden et Boutef, ni entre Poutine et son valet et j’ai encore moins à retirer du panier à crabes de la (défunte) gauche française !

                      C’est curieux mais je comprends mieux pourquoi une partie de l’Occident a vu en Mao le nouvel horizon de l’Homme nouveau ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Rudy Reichstadt

Rudy Reichstadt
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès