• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la France s’honore

Quand la France s’honore

Il y a un an, une pétition, portée par des généraux et quelques députés, demandait à l'Etat de porter les cendres de Marcel Bigeard, ancien général de l'armée française, aux Invalides. C'était là une dernier hommage à rendre au soldat qui, des maquis de l'Ariége aux contreforts des Aurés, avait combattu pour la France (1).

Aussitôt une autre pétition portée par quelques intellectuels ou des universitaires avancant une connaissance approximative, voire fallacieuse, de l'Histoire demandait à ce que le général Bigeard , décrit comme un baroudeur sans scrupule, soit interdit d'Invalides (2).

Dans le même temps des magazines comme Marianne opposait cette entrée de M. Bigeard aux Invalides aux commémorations liées au 17octobre 1961, qui voyait des Algériens durement réprimées lors de manifestations interdites par la Préfecture de Paris.

Si on peut être réticent sur les choix politiques de M. Bigeard (homme de droite, ministre de M. Giscard d'Estaing, entre autres), sa carriére militaire et son parcours d'homme nous montrent un homme de foi, intégre, qui a rendu à la France des services éminents.

Homme du peuple, il a été Résistant dans les Maquis de l'Ariége. Il a, entre autres, libèré la ville de Foix , menant au combat des anarchistes Espagnols aux cotés d'ouvriers et de paysans français.

Plus tard il participa à la Guerre d'Indochine, et connu la captivité dans les camps Vietminh où la mortalité était de 50% (3). 

Affecté ensuite en Algérie il a mené la Bataille d'Alger, sous les ordres du Général Massu. Bataille sale, où la propagande du FLN (relayée en France par une certaine Gauche mal remise de sa haine de soi et de son Pétainisme d'origine) s'est surtout attachée à souiller l'honneur des militaires français à grands coups d'accusations sans fondements et de rumeurs infectes.

Recevoir M. Bigeard aux Invalides semble donc aller de soi. Il y a sa place.

M. Claude Lanzmann, dans un entretien recent (4), reconnaissait les outrances meurtriéres du discours anti-colonialiste des années 60, en particulier à l'égard des Harkis.

50 ans aprés la déclaration d'indépendance de l'Algérie il serait temps qu'une certaine serenité s'installe dans les discours et les attitudes des Francais. En particulier chez ceux qui n'ont pas encore fait leur deuil de la haine et du ressentiment, comme chez qui s'arment d'un anti-colonialisme de pacotille pour masquer leur lâcheté ou leur autisme face à un présent dont ils n'acceptent pas la réalité.

La France a des devoirs envers ceux qui l'ont servie avec honneur, des Maquis de la Résistance au camps de la mort Vietminh.

Elle en a aussi envers ceux qui restent les vrais oubliés de l'Histoire : les villageois musulmans de Melouza égorgés par le FLN (5), les pauvres enfants massacrés à Philipeville (6), à Guelma et ailleurs, par le même FLN ; les 3000 hommes, femmes, enfants , raflés en 1962 à Oran par l'Etat Algérien (7) et dont les corps suppliciés reposent sans doute dans quelques ravins des Aurés, sans sépulture ; et les 200000 Harkis et leurs familles génocidés par le même Etat Algérien au mépris de tous les engagements pris ce même Etat lors de l'indépendance.

En fevrier 2012 M. Longuet, alors ministre de la Défense, annonçait que l'entrée de M. Bigeart aux Invalides se ferait fin septembre 2012.

Le changement de gouvernement et l'arrivée aux affaires d'un nouveau personnel mettra t-il cet engagement en cause ?

Que la France honore ses héros aussi faillibles soient ils, mais qui ont résisté les armes à la main quand l'Allemagne faisait de l'Europe un bucher, et qui n'ont jamais failli à leur parole.

1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/12/08/97001-20111208FILWWW00629-petition-pour-bigeard-aux-invalides.php

2) http://nonabigeardauxinvalides.net/

3) http://www.anapi.asso.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=94&Itemid=102&lang=fr

4) http://www.lepoint.fr/societe/claude-lanzmann-reconnait-les-harkis-23-12-2011-1411688_23.php

5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Melouza

6) http://babelouedstory.com/cdhas/31_20_08_1955_suite/massacre_el_halia.html

7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_5_juillet_1962


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • labienprofon 24 septembre 2012 13:34

    bonjour a tous

    respect a juluch

    comme beaucoup d’anciens de la grande muette je suis fier d’avoir été sous les ordres de BRUNO , et honteux de voir le peu d’intérêt porté par le pays et ses dirigeants lors de sa disparition. son entrée aux invalides ne serait qu’un juste retour des choses .

    cela dit,il serait grand temps de remettre un peu d’ordre dans ce pays , ça tourne au grand n’importe quoi et je vais finir par croire que crapahuter comme des malades ne nous a servit a rien. comme avait dit « le grand » les français sont des veaux .

    qui ose gagne n’est plus d’actualité, mais l’espoir fait vivre .


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 24 septembre 2012 16:17

    Bigeard fut un grand soldat qui eut le malheur de servir les mauvaises causes coloniales. 


    Son passé de résistant, son courage, son intelligence de guerrier, ne suffisent pas à lui ouvrir les Invalides. Les horreurs perpétrées par le Vietminh ou le FLN ne le dédouane pas d’un comportement que lui même n’a pas jugé glorieux. 

    Et pourquoi faudrait-il lui offrir les honneurs des Invalides à lui et pas à tant d’autres qui se sont montrés aussi courageux et fidèles à leur pays sans les étoiles de général ? Et pourquoi Bigeard plutôt que Langlais, son supérieur à Dien Bien Phu, ou de la Bollardière, qui refusa de pratiquer la torture en Algérie ? Ou même Hélie de Saint-Marc (pas encore mort) qui se rebella contre la République par fidélité à la parole donnée ?

    • manusan 24 septembre 2012 17:59

      Un type qui aime sa patrie est considéré comme un facho par des intellos auto-proclamés (souvent des élevages universitaires).

      Quand le monde économique et social va s’écrouler, je me demande vers qui ils vont se tourner pour les protéger et les nourrir.


      • labienprofon 25 septembre 2012 01:10

        il faut obligatoirement être militaire pour aimer sa patrie ?

        non bien sur ! mais en temps de paix ou quand ils sont bien planqués, certaines grandes gueules clament haut et fort : je suis au service de mon pays,soyez avec moi ! ,suivez moi ! .
        par contre quand les circonstances le demandent et qu’ il faut monter a la fourchette ,on fait la différence entre ceux qui en ont et les héros de salon
        le général Bigeard n’était pas un traineur de sabre,lui il allait au taf avec ses gars .
        alors les donneurs de leçons les çeus qui n’ont jamais participé ,gardez vos pantoufles et replongez vous dans vos bouquins !
        vous ne savez pas de quoi vous parlez ! vous ne perdriez pas votre âme pour votre pays


        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 25 septembre 2012 09:11

          Personnellement, j’ai donné. On a fait de moi, à mon insu, un défenseur de la Patrie (en Algérie !!!) sous l’uniforme pendant 27 mois. A labienprofon de nous donner à présent ses états de service. Nul doute qu’il a baroudé avec Bruno... dans quelle conditions ? Et pour faire quoi ?


        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 25 septembre 2012 09:15

          J’ajoute pour labienprofon : êtes-vous fier de tout ce qu’on vous a fait faire avec Bruno ? Avez-vous toujours eu le sentiment de suer sang et eau pour la Patrie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires