• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la laïcité dévoile son vrai visage

Quand la laïcité dévoile son vrai visage

Le temps passe et la déchristianisation de nos sociétés suit une évolution linéaire bien que jalonnée d’étapes importantes. Aussi est-il nécessaire de pointer du doigt les causes premières de la dégradation de nos moeurs. Surtout lorsque cette cause revêt une apparence séduisante au point d’être perçue comme positive par l’opinion publique. Démasquer l’idéologie dominante laïque devient ainsi un devoir en cette sombre époque où Satan règne sans partage.

La laïcité est, selon le discours officiel, le droit de pratiquer sa religion dans la sphère privée alors que d’après le Larousse, il s’agit du « caractère de ce qui est indépendant des institutions religieuses. » « Une organisation de la société fondée sur la séparation de l’Eglise et l’Etat, et qui exclut les Eglises de l’exercice de tout pouvoir politique ou administratif. » Cette simple définition permet quasiment de deviner l’opposition Eglise/contre-Eglise et la guerre occulte qui l’anime depuis des siècles.

Un régime en a remplacé un autre, et ce bien avant 1905 avec la fameuse loi de séparation. Or, de ces régimes découlent une doctrine, une base fondatrice de notre société. De faux principes issus de la révolution de 1789 se sont ainsi substitués à ceux de l’ancien régime ; ce qui faisait dire au XIXème siècle à Monseigneur Freppel qu’« on ne se relève jamais de l’abandon des principes. » Sa maxime n’a jamais été autant d’actualité.

La laïcité est de nature satanique

Il paraît aujourd’hui évident que, dès le début, la laïcité était amenée à devenir une religion à part entière. Car elle est assurément la religion maçonnique de l’anti-religion : la haine des religions. Cette foi négative dont parlaient si bien Emmanuel Malynski et Léon de Poncins.

Notre président Nicolas Sarkozy a beau user de sophismes en parlant de « laïcité positive », sa véritable vocation est tout autre. Quant à Benoît XVI, il se dit « convaincu qu’une nouvelle réflexion sur le vrai sens de la laïcité est nécessaire », ajoutant qu’« il est fondamental d’insister sur la distinction entre le politique et le religieux afin de garantir la liberté religieuse des citoyens et la responsabilité de l’Etat envers eux. » Ces deux phrases du souverain pontife traduisent le total libéralisme doctrinal dans lequel l’Eglise conciliaire patauge depuis des décennies. Approuver cette anti-religion institutionnelle place quiconque dans le camp de l’ennemi de la foi.

L’Histoire démontre qu’au fil du temps, la franc-maçonnerie -aussi appelée « Synagogue de Satan »- s’est efforcée d’effacer le religieux et les religions de l’espace public. Ceci s’est établi par étapes dont les plus connues et décisives sont la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 et la loi de 1905 de séparation de l’Eglise et l’Etat.

La plus grande supercherie maçonnique fut de faire accepter comme progressiste cette séparation laïque alors qu’elle visait directement l’influence religieuse et donc morale de notre société. La perte des valeurs qui en découle ne souffre d’aucune contestation. Elle n’est en aucun cas due au hasard. Nous en subissons aujourd’hui encore les conséquences. Dissimulant sa véritable intention, cette laïcité a su porter le masque d’un principe divin, pour mieux concrètement combattre Dieu, tout en détruisant à petit feu l’Eglise catholique de l’intérieur ; le libéralisme moderniste ayant progressivement fait des ravages. Suivant ce raisonnement, étant parfaitement inscrite dans la Déclaration des Droits de l’Homme, cette laïcité des plus perverses est donc de nature satanique.

Apologie des valeurs inversées

Depuis que la secte a la mainmise sur les institutions françaises, les reniements médiatiques et allégeances idéologiques abondent dans le sens du pouvoir. Chacun y va de sa petite allocution empreinte de soumission. C’est un fait : dans la France républicaine occupée, on ne transige pas avec la religion d’Etat ; mieux encore, on se met à genoux devant la sacro-sainte laïcité. Par ignorance, servitude, stratégie ou collaboration honteuse.

A titre d’exemple assez révélateur, en avril 2011, Rachida Dati rappela qu’il était « interdit de violer la laïcité », incriminant au passage le Parti Socialiste d’avoir permis les prières de rues, pour conclure par l’éloge « des valeurs de notre pays. » Ok très bien, mais lesquelles ? Les valeurs républicaines évidemment. Or pour rappel, la République vit le jour suite à de multiples trahisons, mensonges, manipulations pour finir par un régicide. Elle fut en définitive le fruit d’un complot maçonnique comme le démontre -entre autres- mon dernier livre « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial ».

L’électeur moyen n’en a peut-être pas conscience, mais faire l’éloge de la République revient au final à faire l’apologie des valeurs inversées. C’est ce que, toutes couleurs politiques confondues, nos élites font chaque jour dans les mass médias dans le plus pur esprit talmudo-maçonnique. Et cela ne choque quasiment personne à cause de l’ignorance générale et de l’absence de formation doctrinale.

Ainsi, nombreux sont ceux qui tomberont dans le panneau de la prétendue Catholique Christine Boutin qui, du haut de son « Parti chrétien démocrate », demande la stricte application de la loi de 1905 tout en soutenant l’UMP de Nicolas Sarkozy ! Du bel ouvrage pour une Chrétienne !

La laïcité antireligieuse s’accentue

Ainsi, de fil en aiguille, de débats télévisés en concertations occultes, nous sommes passés, selon l’idéologie dominante, de la pratique de la religion dans le domaine privé à l’anti-religiosité affirmée publiquement avec véhémence. Les propos militants de certains spécialistes en laïcité en attestent.

Car pour attaquer de manière virulente les religions monothéistes, l’oligarchie sort toujours un idiot utile de son chapeau pour faire le boulot. Si Tariq Ramadan représente l’icône de l’islam maçonnisé de ce début de millénaire, la surmédiatisée Caroline Fourest est assurément l’activiste la plus dévouée de la cause laïque. Il s’agit ici, chacun l’aura compris, d’une laïcité « offensive » car dirigée contre la religion et non « positive » comme elle le prétend. Ses nombreuses diatribes sur le sujet en attestent.

Selon Fourest, un Catholique est régulièrement un intégriste, un obscurantiste ou un fondamentaliste ou tout cela réuni ; hormis un Tarek Oubrou nous dit-elle, c’est-à-dire sauf s’il accepte que sa religion se modernise, se dilue, se renie ! Quant aux Traditionnalistes, ils sont tout simplement d’extrême-droite ! Un dénigrement totalement faux et à côté de la plaque, tout comme sa critique infondée de Benoît XVI qu’elle estime « particulièrement intransigeant » car « attaché à la tradition catholique. »

Fourest stigmatise aussi volontiers l’école catholique au détriment de l’école publique. Cette chasseuse d’intégristes ne se rend même pas compte qu’elle en est une (d’intégriste), du fait de sa pathologique anti-religiosité appelant certaines interrogations : Quelle légitimité détient Caroline Fourest pour dire si une religion doit être réformée ou non ? De quel droit se permet-elle de donner des étiquettes dénigrant les croyants attachés à leur tradition religieuse ? Qui est-elle pour juger systématiquement les uns et les autres avec cette haine stigmatisante ? Réponse : Caroline Fourest n’est qu’un pion servile de l’Establishment ayant carte blanche pour tirer à boulets rouges sur le religieux et les religions. Rien de plus.

Ce que nous ne dira jamais cette féministe des plus masculines, c’est que la laïcité est née de la Révolution dite « française » de 1789 dans une stratégie anticléricale, et ce afin d’amener progressivement les populations dans le naturalisme. Force est de reconnaître que cette stratégie s’est avérée payante sur la durée. Hélas…

Si la législation vient appuyer cette fronde antireligieuse, la propagande médiatique vient la complète. Dès lors, chacun put constater cet article 1er stipulant que « nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage. » La loi date du 11 octobre 2010. Elle est depuis entrée en vigueur le 11 avril 2011.

Le clin d’oeil maçonnique est ici frappant quand on sait la signification occulte du chiffre 11, à savoir la rébellion contre Dieu. La même rébellion qui avait contaminé Lucifer, le « Dieu » des hauts initiés de la secte maçonnique. Ce genre de considération paraîtra malheureusement lointain voire folklorique pour le citoyen moyen attaché au matériel et dont le pouvoir d’achat est la préoccupation première. Mais cette clé de lecture est pourtant importante à intégrer.

Toute musulmane arborant le voile dut se sentir visée à la lecture de cet article de loi dévoilant un peu plus le vrai visage de la laïcité. En effet, la mesure est de circonstance. Elle s’en prend à une religion en particulier, suivant l’évolution de la population française. Or pour rappel, ce sont les mêmes responsables de la politique immigrationniste en France qui s’attaquent aujourd’hui à la foi d’immigrés extra-européens… qu’ils se sont chargés de faire venir ! Pour abaisser le coût du travail, diviser pour mieux régner et finir de détruire l’identité française catholique.

Il s’agit certes d’un autre sujet. On s’aperçoit toutefois que la laïcité est un outil redoutable à bien des égards, tant nos oligarques usent de cette vieille technique du pompier-pyromane pour mieux attaquer le religieux quel qu’il soit. Tel est et sera toujours le but inavoué de la Synagogue de Satan. Puisse le grand nombre prendre conscience de ses stratagèmes les plus pervers.

Source


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Nanar M Nanar M 12 avril 2012 13:14

    Nom de dieu, si je puis me permettre, vla l’extrême droite qui appelle satan à la rescousse !
    Allez pour le plaisir : religion piège à cons


    • kemilein 12 avril 2012 16:54

      exacte les religion c’est pour les cons

      quel Dieu aurait besoin d’être adoré ? quel Dieu aurait besoin d’imposer SA loi, a par peut être votre « satan » lui même. étrange que ce soit un Archange (équivalant) qu’aille taper la causette avec Momo dans son désert (violeur de petite fille au passage) et pas Dieu lui même. étrange que Dieu ai besoin d’un prestidigitateur éblouissant les pauvres mortels qui serait soi disant son fils.

      si j’étais croyant, vos textes semblent surtout reflété « le malin » plus que le saint. Obéissance, croyance aveugle, conquête et soumission.

      de l’autre coté si vous êtes croyant, n’oubliez pas ceci
      c’est « Dieu (qui) l’a voulu » donc t’arrête de te plaindre bonhomme, croit donc en ton dieu et boucle la, sinon tu contredis la volonté de Dieu, et ça c’est le mal.


    • OMAR 12 avril 2012 18:04

      Omar 33

      @ Kemilien, ne pas croire en Dieu, ne vous autorise pas à insulter les croyants.

      Je comprends votre mal-vie qui relève de votre athéisme, donc de votre glacial vide spirituel...

      Mais pourquoi la provoc ?

      Est-ce la peur de votre mauvais choix et l’espoir de tirer autrui vers votre conception de la vie basée sur le néant ?


    • kemilein 12 avril 2012 18:59

      « Je comprends votre mal-vie qui relève de votre athéisme, donc de votre glacial vide spirituel... »

      j’ai effectivement un vide spirituelle puisque je ne crois pas a vos fadaises et en ce qui concerne mon intellect(uel) par contre c’est une autre histoire et je le trouve fort bien pourvu.

      je n’attend pas d’un livre ou d’une curé qu’il implante les idées qui l’arrange dans mon esprit, pas plus que je n’autorise la société et le regarde d’autrui a me dicter ce que je dois penser et comment je dois agir.

      je suis bien plus libre que vous, n’ayant de maître a qui je dois obéir.

      et mon mal de vivre n’existe que parce qu’il y a un monde (Terre) peuplé de crétins qui d’un côté sous couvert de bondieuserie massacre, guerroie, soumet, d’un autre l’aveuglement cupide, avide, qui n’étant jamais rassasié conquiert et asservie, et enfin du dernier, des idiots qui préfère dormir et laisser se perpétrer toute ces boucheries, idiots qui se font manipuler tantôt par les profession de foi, tantôt par les capricieux ambitieux.


    • oncle archibald 12 avril 2012 13:50

      Il y a des maçons partout ... d’après l’auteur, enfin, celui qui a écrit ce poulet, on va en avoir de belles HLM tellement ils besognent dur tous ces maçons ...

      Bref .. Avez vous pensé une seconde que si la révolution Française a été « anticléricale » c’est peut être justement parce que la laïcité n’existait pas et que la hiérarchie de l’église catholique était tellement inséparable d’avec le pouvoir politique qu’il était impossible d’abattre l’un sans l’autre ?

      Je prends les devants .. Je suis contre toute peine de mort, je suis scandalisé et meurtri jusqu’à l’os par les exactions des révolutionnaires, leurs têtes qui roulent dans la sciure ou les barques chargées d’êtres humains que l’on coule au milieu de la Loire ...

      Chaque fois que l’église s’est mélangée avec le pouvoir politique elle s’est plantée. Un chrétien devrait le savoir plus que tout autre, puisque Jésus de Nazareth s’est fait descendre pour avoir fait simplement peur aux pouvoirs en place en leur collant leurs contradictions sous le nez ... 

      Je suis Chrétien et ravi de la séparation de l’église et de l’état. En revanche ce que je regrette c’est le temps ou l’instituteur de la laïque avait à coeur d’inculquer la morale aux enfants qui lui étaient confiés, « mieux que le curé » si possible. 

      • celui qui maugréé celui qui maugréé 12 avril 2012 14:30

        je plussoie globalement à votre avis.

        Même si certains ont pu avoir des idées moins nobles la laicité résulte de plusieurs éléments à commencer par le lien fort entre religion et pouvoir temporel.

        Que les adepte de tel ou tel culte en minorité de pouvoir aient pu aider la laicité n’est pas surprenant.

        Autant que la révolution , la laicité est aussi le résultat des guerres de religions qui par intermitence n’ont cessés de lier monopole du pouvoir et religion.


      • ottomatic 12 avril 2012 13:51

        Mon pauvre Johan, tu est ici sur un site où la laicite aiguë fait souvent de forte poussées....


        • ottomatic 12 avril 2012 14:32

          Et les frères le truelle, c’est pas une putain de secte dont les membres sont mouillé a chaque affaire d’état ?


        • kemilein 12 avril 2012 17:53

          je connais un truelliste, médecin de campagne, tu crois qu’il a avoir avec les magouilles politiques ? je le pensais pas si fort ce mec ! faudra que je m’en méfie a l’avenir.
          y’a son potes de sa secte, un maçon (pour de vrai) qui fait pas mal de chantier dans le coin, je savais pas que le coup d’état en au grèce c’était lui.

          90% des franc-maçon n’ont rien avoir de près ou de loin avec les agissements d’une minorité qui utilises le réseau maçonnique pour leur intérêts illégaux. c’est une secte, véridique, comme toutes les religions du reste. Ils ont une doctrine Humaniste et Universaliste, pas tous, mais la plus part. Ils ont accès a des postes haut placé, très peu, et ceux là sont de loge bien précise.

          chuis désolé, mais si je devais choisir entre la doctrine obscurantiste des églises et mosqués et la doctrine majoritaire des loges en France, le choix est vite fais, très vite fait. : Liberté Egalité Fraternité, république, démocratie, parité (des droits), avortement, droit au suicide, abolitionniste (peine de mort et esclavage)

          (et non je n’ai rien avoir avec les maçons)


        • pas perdus pas perdus 12 avril 2012 14:29

          Un tissu de banalités, de notions incomprises, de raccourcis stupéfiants et d’amalgames grossiers...

          Ce n’est pas un article d’opinion, c’est un tissu de conneries.


          • Yohan Yohan 12 avril 2012 15:58

            La boboïtude dans toute sa spendeur. Article à chier


          • Robert GIL ROBERT GIL 12 avril 2012 14:53

            La laïcité nous permet de vivre ensemble, malgré nos différences d’opinions et de croyances. Ce n’est ni une négation de la religion ni une négation de la sphère privée. La laïcité c’est simplement le refus de l’Etat de se soumettre à quelque idéologie partisane que ce soit................
            http://2ccr.unblog.fr/2011/01/25/vous-avez-dit-laicite/


            • tikhomir 12 avril 2012 15:25

              Toujours le même perroquet qui copie/colle des phrases toutes faites et spam pour son blog...

              Toujours le même qui croit que le monde a été créé en 1905 car il pense qu’avant les gens ne vivaient pas ensemble.


            • kemilein 12 avril 2012 17:55

              ils vivaient pas ensemble ils s’entretuaient ou au mieux étaient converti de force ou chassé.
              mouerf chacun sa vision. c’est vrai que vivre parmi les morts ca a des avantages, ils te font pas chier au moins


            • Scual 12 avril 2012 15:22

              C’est quoi cette chiasse prosélyte moyenâgeuse.

              Le recul du christianisme serait en relation avec la dégradation des mœurs ? Satan règne sans partage sur notre époque ? Et j’en passe et des meilleures... Les fous de Dieu comme vous, la France n’en veut pas. Retournez prêcher votre ignorance dans les pays où il n’y a aucune éducation, y a que là-bas que ça peut prendre.

              Laissez moi vous dire une chose, la laïcité protège les gens comme moi des gens comme vous... mais n’oubliez pas qu’elle protège aussi les gens comme vous des gens comme moi... et nous sommes les plus nombreux. Je vous conseille de vous contenter de notre ultra tolérante laïcité plutôt que de venir réclamer toujours plus sur les pentes de ce volcan endormis qu’est l’athéisme antireligieux de ce pays...

              Préservez la paix ! Préservez la laïcité. Pour votre bien et notre bien à tous.


              • tikhomir 12 avril 2012 15:33

                La France telle que vous la connaissez disparaîtra de toute façon alors à quoi bon... Il n’a jamais existé et n’existera jamais sur le long terme un pays, un peuple, une civilisation sans religion, sans Tradition, sans culture propre.

                La laïcité telle que pratiquée en France (ce point est important) n’est qu’une négation de la civilisation qui voue notre pays à la mort, c’est une aberration.

                Peu importe que ceux-ci ou ceux-là soient plus nombreux ou non puisque tout ça est voué à disparaître.


              • Scual 12 avril 2012 15:41

                C’est une théorie intéressante. Je suis heureux d’apprendre que nous ne sommes pas une civilisation et que la France n’a pas de culture... vous ne m’en voudrez pas de penser le contraire.

                C’est beau d’avoir la foi, ça permet de ne plus avoir à penser et d’être dans l’incantation. Cela dit voter culte de la mort, de l’aveuglement et de l’ignorance, je n’en veux pas... et vous ne m’en voudrez pas de penser que c’est la religion et pas son absence qui condamne l’humanité à sa propre fin. Après tout il n’y a que la religion pour faire croire que la fin est un début. Si on croit ça, la mort et la souffrance sont justifiée, autant dire qu’il y a mieux pour encourager à créer un avenir meilleur et même un avenir tout court.


              • tikhomir 12 avril 2012 15:54

                Bien sûr que la culture Française se perd, nous le voyons tous. Le peu qu’il reste finira par être noyé dans la « multiculture » et donc disparaîtra. Le simple fait que personne n’ai pu définir l’identité nationale montre que c’est déjà terminé.

                Vous pouvez bien critiquer la foi, ici la foi catholique, cela ne change pas grand chose : la culture Française se meurt.


              • Scual 12 avril 2012 16:06

                IL est normal de ne pas pouvoir définir quelque chose qui n’existe pas. Dois-je vous rappeler la différence entre un être humain individu et une fourmi élément de sa fourmillière ?


              • tikhomir 12 avril 2012 16:30

                Non, nous sommes donc d’accord. Si elle n’existe pas alors la culture Française non plus. Donc tout ça disparaîtra car une telle chose ne peut pas exister dans la durée. La laïcité à la Française est donc vouée à mourir et à faire mourir la France. On retombe sur ce que je dis : c’est une négation de la civilisation. La boucle est bouclée.


              • Rounga Roungalashinga 12 avril 2012 17:13

                Après tout il n’y a que la religion pour faire croire que la fin est un début. Si on croit ça, la mort et la souffrance sont justifiée

                Qu’il n’y ait jamais de fin, et donc que chaque fin soit aussi un début et un renouvellement, ce n’est pas une invention de « la religion » (laquelle ?), mais un fait. C’est une loi de l’univers qu’on peut observer partout.
                D’autre part, ça ne « justifie » pas la mort et la souffrance, mais ça les relativise. En quoi cela m’importe-t-il de vivre heureux ou malheureux, étant donné que mon existence sera ramenée au néant, et que ce petit bout d’existence temporelle sera noyée, oubliée dans les profondeurs infinies du Rien ? C’est un vrai sujet de méditation, c’est à dire qu’il ne faut pas tirer de cette constatation des conclusions logiques, mais réaliser ce que ça signifie au plus profond de soi. Voilà ce qu’un athée ne pourra jamais comprendre.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 avril 2012 17:59

                Mais, Roungalashinga, « ce petit bout d’existence temporelle » ne doit pas être vécu égoïstement, même si l’on n’y accorde pas, pour soi, une grande importance.  

                Il y a aussi les autres, qui aimeraient le vivre en paix, leur »petit bout d’existence temporelle">span>

                Il est donc important que les religions respectent la laïcité, qui a précisément pour but de rendre cela possible.


              • kemilein 12 avril 2012 18:03

                « les pentes de ce volcan endormis qu’est l’athéisme antireligieux »

                nous devrions arrêter de défendre la laïcité, battons nous plutôt pour l’interdiction des religions, lieux de cultes, écoles, et enseignement d’icelle.
                après tout les Anithées que nous sommes n’avons pas a être passif, soyons aussi a l’offensive.

                il en va de la « liberté » intellectuelle des enfants endoctrinés par des visions passéistes absurdes et rétrogrades. c’est une question de santé (mentale) publique.

                bannissons les religions, nous qui les avons assez toléré, abrogeons la laïcité et instaurons l’athéisme.

                et les réfractaires ? renvoyons les dans leur pays après tout, les crétins au vatican, en espagne en italie, les juifs en israel, les musulmans, les pays manque pas. (< c’est du cynisme)

                nous cassez pas les couilles ou on pourrait vous les briser.


              • Scual 12 avril 2012 19:37

                Je ne crois pas que devenir ce qu’on déteste nous fera avancer. Une telle persécution encouragerait les gens à se réfugier dans la foi...

                Par contre la laïcité de façade toute molle et jamais là pour défendre ses propres principes ça suffit. Le prosélytisme est interdit alors c’est quoi ces foutues émissions religieuses à la télé ? C’est quoi ces séries télé américaine où y a toujours l’obscurantiste de service pour s’en remettre à Dieu ? C’est quoi ces reportages quotidien sur ces communautés et religions ultra minoritaires ? C’est quoi ces témoignages d’illuminés qui se définissent par leur religion à la télé ?

                Qu’est ce que c’est que ce relâchement total de la laïcité ? On se croirait presque dans un pays pratiquant la liberté religieuse. C’est quoi toute ces écoles religieuses financées en parti par nos impôts ? C’est quoi ce concordat de merde ? franchement, il manque plus que les sectes pour compléter le tableau.

                L’autre jour je reçois un coup de téléphone d’une illuminée cherchant à me faire trouver le salut dans la bible ! Voila où en est arrivé le prosélytisme dans ce pays ! C’est comme ça qu’on applique la laïcité ?

                Franchement quand on regarde la télé difficile de croire que bien plus de la moitié de ce pays ne croit pas en Dieu... ça serait une campagne médiatique d’encouragement d’un retour à la religion qu’ils ne s’y prendraient pas autrement !

                Bref pour renvoyer la religion dans les foyers et lieux de culte, pas besoin de rejeter la laïcité, il suffit juste de l’appliquer. La tolérance a du bon mais la passivité et la permissivité totales actuelle c’est comme si elle n’existait pas. Et bien sur je le dis parce que c’est la mode de faire croire le contraire, ça ne vaut pas si c’est seulement l’islam hein... laïcité ça veut pas dire anti-islam, c’est pour toutes les religions pareil.

                Prières de rue et manif catho anti-avortement, même combat ! Il est parfois bon de le rappeler.


              • Nautile 12 avril 2012 15:48

                Quand la laicité dévoile son vrai visage,
                la bondieuserie avance masquée !
                Avec tout le respect que je dois à ceux qui on besoin d’une croyance pour étayer leur vie !

                j’ai pas tout lu, trop de c... neries !


                • Mahamat Seid Abazène Seid 12 avril 2012 16:05

                  C’est un vrai article, qui pose le vrai problème au contraire de ceux qui veulent imposer un regard vague sur des notions cachées par la ruse. Tous ceux qui s’évertuent à hurler sur la prétendue violation de la laïcité au motif de la loi de 1905 (qu’ils ne prennent d’ailleurs aucun temps pour lire ) ne font rien que démontrer leur intolérance ; du moins ceux qui la défendent, comme le dit l’auteur, comme une religion. Il y en a aussi qui se veulent admis français en épousant des idées saugrenues : ils défendent l’indéfendable pour paraître citoyens aux yeux des autres.

                  Un vrai citoyen n’a pas besoin de se faire admettre par un autre en épousant ses idées ; il doit être, comme lui, maître des siennes. Et c’est ainsi qu’il sera un vrai citoyen. Je n’ai pas besoin de cacher mon intégrisme pour devenir français. Si je commettais une faute dans l’exercice de mon intégrisme, j’accepterais courageusement d’être jugé et condamné avec tout mon droit à me défendre, en tant que citoyen intégriste.

                  Religion, la laïcité l’a été et l’est encore. On n’oubliera pas que la révolution a imposé à l’église française (c’est du moins ainsi qu’elle la voulait) le serment constitutionnel. Cette laïcité du premier seuil se distingue très difficilement de la religion catholique elle même, telle que la voulait le politique français.

                  La laïcité, qui tire sa substance de l’esprit catholique (on me lynchera si je répétais qu’elle est d’essence islamique), va être détournée pour devenir un phénomène anti-réligieux. Les musulmans en France acceptent la laïcité, étant qu’elle est, compatible avec les dogmes de l’Islam qui, dans tous les cas, ne peut établir un état confessionnel. L’état iranien actuel est plus laïque que l’intégriste France de nos jours ou des états-unis...je risque, je le sais, une avalanche de propos rocailleux de la part des intégristes laïcs, si différents de la république laïque.

                  Mahamat Seid Abazène Seid


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 avril 2012 18:04

                    Pas besoin de « propos rocailleux ». 

                    Il suffit de vous répondre que ces contre-vérités flagrantes sont stupides.

                  • kemilein 12 avril 2012 20:12

                    le citoyen c’est pas une histoire de conviction bolos, c’est une définition très précise et exclusive (unique)

                    le citoyen est celui qui prend des décisions, le citoyen est souverain (qu’il soit le peuple tout en tien ou juste une partie).
                    le citoyen vote ses lois qui (qu’il) s’applique a lui-même.
                    le citoyen c’est la démocratie (un truc qu’on a pas en france)

                    dans une république le citoyen a encore une rôle encore plus précis.
                    outre qu’il doit se prononcer sur la chose publique donc sur l’intérêt général et non plus seulement pour sa pomme, il doit par conséquent bannir du processus de décision (la politique) toutes les idées tombées du ciel et autres vérités révélées (qui ne se fondent sur rien).

                    «  »Les musulmans en France acceptent la laïcité, étant qu’elle est, compatible avec les dogmes de l’Islam«  »
                    et si elle ne l’était pas ?

                    en France la loi des Hommes (humains) est supérieur a celle de Dieu.


                  • focalix focalix 12 avril 2012 16:18

                    A l’auteur,

                    La laïcité satanique, j’avoue ne pas y avoir pensé.
                    A l’évidence, vous n’y connaissez rien, et votre ton polémique n’arrange pas les choses.

                    Comme il y a un début à tout, je vous suggère de commencer ici.

                    Bonne soirée à tous, y compris au clergé breton et aux hémicyclistes.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 avril 2012 17:43

                      @ l’auteur

                      Je ne vais évidemment pas défendre ici Caroline Fourest dont vous n’avez pas, apparemment, remarqué l’évolution : elle défend désormais très activement la « bonne islamisation de la France » contre les « mauvais » islamophobes (dont je suis).

                      Mais vous avez un sacré culot quand vous dites que défendre la laïcité c’est « faire l’apologie des valeurs inversées », alors que la laïcité n’est toujours pas appliquée en France, les religions oubliant leurs divergences pour, ensemble, empêcher qu’elle le soit.

                      Le pire est que cette non-application de la laïcité, par la Droite comme par la pseudo-Gauche, alimente la violence religieuse, principalement la violence islamique dont tout le monde peut voir qu’elle est, de beaucoup, la pire de toutes.

                      Pour y réfléchir un peu sérieusement :

                       »Benoit XVI, premier responsable de la violence religieuse" :

                      http://blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

                      (le titre volontairement provocateur ne doit pas tromper : c’est bien l’islam qui est présenté dans l’article comme la religion manifestement la plus violente et, si Benoît XVI y est dit « premier responsable » c’est que, plus qu’aucun autre, il a le pouvoir de mettre fin à la théologie criminogène qui fonde cette violence et qu’il s’emploie au contraire à la consolider)

                       »Le vingt-et-unième siècle sera religieusement correct" :

                      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-vingt-et-unieme-siecle-sera-113119


                      • Mytso Mytso 12 avril 2012 17:59

                        S’il n’y avait pas de francs-maçons, il faudrait les inventer, tant ils sont le bouc émissaire parfait qui porte toutes nos turpitudes ! Cessez de « psychoter » sur la franc-maçonnerie pour l’amour du ciel ! Vous passez à côté de la plaque. Ils sont 150.000 en France, divisés en plusieurs familles qui s’excommunient les unes les autres, leur influence, hormis quelques affairistes et opportunistes se dilue chaque année. Il y a d’autres réseaux, bien plus puissants, plus discrets sinon secrets qui, eux, ont l’oreille du pouvoir.

                        Cela dit, je suis de ceux qui pensent que la laïcité est la religion des athées avec les « droits de ’l’homme » pour saintes écritures, je donne, cependant, un plus à l’article en invitant l’auteur à un peu plus d’objectivité.

                        • lebreton 12 avril 2012 23:47

                          A quoi bon répondre a de telles anneries !!!!!!!!!!!!!!


                          • teddy-bear teddy-bear 13 avril 2012 01:02

                            A l’auteur.

                            De mon long combat contre l’obscurantisme, je n’ai rarement lu autant d’inepties en si peu de mots. A lire ce papier rédigé par un crédopathe avéré, l’athée que je suis, donc laïc se trouve conforté dans sa démarche.

                            Assez de cette prose et ces confusions à la fois littéraires et mentales.Serait là où les religions mènent ?

                            Décerner aux seules religions la qualité des mœurs est au premier abord risible, mais on s’aperçoit bien vite en lisant la suite de son ridicule. Les affaires de pédérastie qui entachent en particulier le catholicisme est là pour nous rappeler qu’il n’en est rien. Et en regardant l’Histoire, l’évangélisation de continents entiers à été u désastre pour l’Humanité. Et je ne parle pas de la sombre période de l’Inquisition, des guerres de religions et des Croisades contre les Infidèles. Et dire que la laïcité est l’une des causes premières de la dégradation de nos mœurs, c’est injurier le monde sans aucun dieux et qui vit dans de saines mœurs.

                            Plus loin, on peut lire une référence à Satan, ce qui devrait me permettre d’en en rester là, mais la suite m’oblige à répondre. La laïcité n’est pas une religion contrairement à ce veulent nous faire croire ceux qui manquent d’arguments. Sans dieux sans églises, sans prières, sans miracles, sans communautarismes, ni chapelles sans saints mystères et autres balivernes. Et la confondre avec la Franc-maçonnerie, une galéjade. Sinon une obsession maladive.

                            La séparation de l’église et de l’Etat a été un grand pas vers la démocratie et la garantie d’une république saine. L’Eglise de l’ancien régime, servante de la royauté de droit divin devait perdre ses privilèges et son droit d’asservir les esprits. Les révolutionnaires et plus avant les Lumières, l’avaient très bien compris.

                            Vous confondez ensuite laïcité et athéisme militant dont je suis, estimant que les religions non seulement n’apportent rien au monde, sinon à leurs adeptes et pire encore alimentent la plupart des conflits actuels. Il ne s’agit aucunement de haine (encore un mauvais argument) mais de raisonnement et constatations.

                            Et voir le « mal » dans la déclaration des droits de l’homme et à la fois loufoque et dénué de raison. Quant au vocable esprit talmudo-maçonnique. l’on peut se demander si ce n’est pas là où se cache une certaine haine qui pourrait puer l’antisémitisme. Puis écrire au sujet de Mlle Fourest « cette féministe des plus masculines », phrase tout à fait inutile, vous situe entre-autre parmi les goujats.

                            L’Enseignement religieux notamment catholique est une scorie de l’ancien régime et devra être abandonné. Le port de la Burqua doit être interdit pour ne serait-ce que l’asservissement de la femme. comme tout port ostentatoire d’appartenance à un culte ou prosélyte comme l’islamisme intégriste.

                            Pour la péroraison, on tombe dans le délire, (qui parle de pathologie ????) associer le chiffre 11 d’un loi à une signification ésotérique m’oblige pour le coup de m’arrêter là.


                            • bert bert 13 avril 2012 03:31

                              bon article 

                              vive les moutons et vive la reine smiley

                              • Deneb Deneb 13 avril 2012 07:49

                                Merci à l’auteur pour cette hilarante diathribe. J’en ai encore mal au ventre.


                                • Deneb Deneb 13 avril 2012 09:06

                                  C’est du n-ième degré. Ca fait longtemps que je n’ai pas autant ri. Je penche pour une parodie du télé-évangélisme béat à l’américaine, tendance bible-belt.


                                • hacheii 13 avril 2012 08:54

                                  La république a 200 ans, la laïcité 100 ans.

                                  On voit les résultats, .... !

                                  La vraie éducation française se trouvait sous la royauté, lorsque les élèves étudiaient les anciens, la réthorique......

                                  L’éducation nationale actuelle n’est qu’un lavage de cerveau, une fabrique de gauchiste, du dressage de larbin.


                                  • bert bert 13 avril 2012 21:39

                                    bein euh le roy peut être « gauchiste »

                                    et puis les anciens sont aussi sur internet smiley



                                  • hacheii 13 avril 2012 09:08

                                    Les gauchistes veulent à tout prix conserver le système actuel tel qu’il est, il leur convient très bien.

                                    Les fachos - gôchos sont des conservateurs, toujours du coté du pouvoir en place, que ce pouvoir soit religieux, laïque, militaire ou ce qu’on voudra, ce sont toujours les mêmes forces obscurantistes qui se prennent pour la lumière. L’extrème gauche c’est le chien de garde du système, la gardienne de la domination, elle ne veut pas que ça change, surtout pas de Marine Le Pen, conservons le système tel qu’il est hein !! .

                                    Même Chritine Cassin laîque et de gauche est pour Marine Le Pen, mais les gochos ne peuvent pas changer, ils sont pétrifiés dans un état définitf. Parce qu’ils ne peuvent pas changer, ils ne veulent pas que le monde change, mais reste tel qu’ils l’ont connu.
                                     Ainsi ils pourront répéter toute leur vie les conneries qu’ils ont appris à l’école et qu’ils répètent en boucle comme des perroquets en saoulant tout le monde. 


                                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 avril 2012 09:17

                                      Petite leçon de théologie pour les nuls.

                                      De deux choses l’une :

                                      - ou bien selon l’auteur, la laïcité s"inscrit dans un plan divin annonçant l’apocalypse et il devrait se féliciter de cette évolution,
                                      - ou bien cette évolution laïque de nos société est la marque et le signe du triomphe de Satan sur Dieu. Auquel cas ce serait pour l’auteur reconnaitre que Dieu est dans son impuissance, déchu de son pouvoir absolu sur le monde. L’ange déchu l’aurait emporté dans son combat contre dieu, ce qui ferait de dernier un dieu déchu...

                                      Dur, dur !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès