• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la neige paralyse la France...

Quand la neige paralyse la France...

Trains annulés, avions supprimés, autocars paralysés, automobilistes bloqués sur la route... La France a connu un épisode neigeux exceptionnel, et aussitôt, ce fut la panique.

Certains automobilistes ont passé la nuit dans leur voiture sur la N 118.

739 kilomètres de bouchons en Ile-de-France !

"Episode exceptionnel..." nous dit-on... oui, sauf que ce n'est pas la première fois que de tels problèmes se produisent...

A une époque où les moyens de communication sont particulièrement développés, à l'heure des réseaux sociaux, comment se fait-il que les gens n'aient pas été informés et que certains automobilistes aient été piégés sur les routes ?

Il faut imaginer le désarroi de tous ceux qui sont contraints de prendre des transports en commun pour aller travailler, il faut imaginer les difficultés de tous ceux qui sont soumis à des horaires de correspondance, s'ils doivent prendre plusieurs transports.

Incroyable ! Certaines gares de la SNCF n'ouvrent qu'à 7 heures 30 : les usagers sont contraints d'attendre leur train dans le froid, en plein hiver.

Pourquoi si ce n'est pour faire des économies aux dépens des voyageurs ?

Certains trains ont été annulés car les conducteurs n'ont pas pu accéder à leur lieu de travail.

D'autres trains ont été immobilisés en raison des intempéries... pour 5 centimètres de neige !

"Caractère brutal de ces chutes de neige..." nous dit-on.

Mais les usagers régulièrement ne sont pas informés des modifications d'horaires, des retards. Et on ose recommander aux gens de prendre de préférence les transports en commun ?

On comprend qu'ils soient exaspérés. On comprend leur fureur et leur colère.

Que dire de tous ceux qui sont privés d'électricité et de chauffage en raison des inondations ?

Comment ne pas comprendre leur désarroi, alors que le froid s'intensifie en ce mois de février qui commence ?

La situation devient invivable pour ceux qui sont envahis par les eaux...

Que dire aussi de tous ces SDF qui ne trouvent pas de place dans les centres d'accueil et qui sont contraints de passer la nuit dehors, soumis à des températures glaciales ?

Et, comme chaque année, des SDF vont mourir dans l'indifférence générale.

Et, comme chaque année, il semble que la France vient de découvrir l'hiver et ses intempéries !

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/02/quand-la-neige-paralyse-la-france.html

Documents joints à cet article

Quand la neige paralyse la France...

Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 10 février 10:16
    Quelle tristesse, ma pauv’ dame !...

    • troletbuse troletbuse 10 février 10:19

      Aujourd’hui, les enfumeurs ont inventé un nouveau concept de « température ressentie » qui, bien naturellement, ne peut être mesurée par un thermomètre donc qui n’est basé que sur du vent. Mais il y a un autre concept sur le ressenti qu’a le peuple sur les politicards : Ils sont tous corrompus et pourris. Et ce, ne n’est pas un « ressenti », c’est la réalité smiley


      • gardiole 10 février 10:37

        @troletbuse
        Justement ! Un jour froid et venteux, comparez ce que vous ressentez à l’abri du vent avec ce que vous ressentez hors abri. On peut discuter du mode de calcul, mais la différence est là.
        Pour ce qui est des politicards, ils sont peut-être corrompus, mais encore faut-il le prouver.


      • troletbuse troletbuse 10 février 10:46

        @gardiole
        Je ne savais pas que tu te promenais avec un thermomètre dans le cul  smiley


      • Fergus Fergus 10 février 10:59

        Bonjour, troletbuse

        La notion de « température ressentie » a été inventée par les Canadiens exposés à des grands froids.

        Chez nous, elle n’a quasiment aucun intérêt sauf dans les rares cas de forts coups de vent venus du nord.


      • Decouz 10 février 12:29

        @troletbuse


        ben oui c’est le vent qui change tout, si vous avez un éventail quand il fait chaud vous avez une impression d’air frais.

      • Graal 10 février 13:56

        @gardiole

        "Un jour froid et venteux, comparez ce que vous ressentez à l’abri du vent avec ce que vous ressentez hors abri".

        La température ressentie est une notion creuse qui ne repose sur rien de tangible.

        Si vous voulez connaître un peu mieux mon point de vue, vous pouvez vous reporter à mon article sur la question.

        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-temperature-ressentie-un-188801

        Ce qu’il en est réellement, je pense en avoir, par expérience, une idée assez précise.

        Pas plus tard qu’hier (V 9/02), j’ai fait une randonnée en skis à partir du col du Lautaret (2030m). A l’arrivée au col, le thermomètre de mon véhicule indiquait -10°C.

        J’avais choisi un itinéraire orienté globalement nord et restant à l’ombre, dans l’espoir de bénéficier d’une neige poudreuse et froide à la descente.

        Je ne trimbale pas de thermomètre avec moi, mais la température était sans aucun doute bien inférieure à -10°, et sans le moindre vent. Je n’avais pas eu aussi froid depuis longtemps.

        Pour obtenir, par exemple, une température ressentie de -12°, il faut une température mesurée de -5° avec un vent de 20kmh, selon les calculateurs couramment diffusés. Je peux vous garantir que ce sont des conditions bien plus supportables que celles que j’ai connues hier.


      • baldis30 13 février 08:59

        @Fergus
        bonjour,

        je ne réponds pas à troletbuse car le propos n’a pas de sens . le refroidissement des bâtiments, et de tout corps ou objet se fait par : 

        - conduction

        - convection

        - rayonnement

        c’est de la physique de base à moins que quelque génial inventeur oublié et méprisé ait trouvé autre chose !

        or la présence du vent accroit la convection et le ressenti il est pour tout corps ou objet ( y compris les bâtiments ....). Dans un calcul de prévision de consommation on en tient compte ! ce qui est vrai c’est que ce sont les canadiens :

        QUI ONT FAIT LA THEORIE DE LA CONVECTION .... ils n’ont rien inventé. 


      • troletbuse troletbuse 13 février 11:32

        @baldis30
        La déperdition de chaleur n’a rien à voir avec la température « ressentie »


      • JC_Lavau JC_Lavau 13 février 12:06

        @troletbuse. Comment as-tu organisé ta vie pour être à ce point buté sur des contre-vérités ?

        Pour les dommages aux bronches et au larynx, OK, la température statique fait assez bien l’affaire.
        Pour les dommages aux yeux, non. Le vent y fait beaucoup. Négliger de porter un masque par grand vent froid, se contenter de lunettes sans coin de cuir latéral a déjà provoqué de sérieux dommages oculaires. Oreilles aussi : compter sur le vent pour endommager. Nous sommes rentrés d’une sortie en raquettes sur le Pilat, un dimanche très venté, avec tous les deux une otite et une extinction de voix.

        Si ta théorie valait un clou, alors pourquoi les randonneurs de montagne expérimentés jurent qu’il ne repartiront plus sans un bothy bag de taille adaptée au groupe qu’ils dirigent ? Or ni le bothy bag ni le vindsekk des nordiques ne protègent correctement de la pluie ou de la neige mouillée, uniquement du vent, du grésil et de la neige sèche (sauf modification). Surtout du vent, le temps de se réchauffer et reprendre des forces.

      • baldis30 13 février 12:51

        @troletbuse
        bonjour,

        JC Lavau vous répond d’une certaine façon, d’une autre plus brutale je vous dirais que vous avez un urgent besoin de revoir un cours de physique et de prendre connaissance de quelques notions élémentaires de physiologie.


      • troletbuse troletbuse 13 février 13:40

        @JC_Lavau
        Je n’ai aucune théorie. La température ressentie, c’est de la fumisterie. D’ailleurs dans ton laïus, tu parles de vent, de pluie, de neige mais pas de température ressentie. La perte de calories n’est ni due à la température ressentie, cette notion bidon qui ne sert strictement à rien.
        Lorsque je suis dans le TGV à 300 klm/h et que la ligne est parallèle à une autoroute, je vois les voitures allant dans le même sens se traîner comme des escargots et les voitures venant en sens inverse rouler comme des bolides. Y’a un con à côté qui me dit : Mais que fait la police ? Tous ceux qui nous croisent sont en excès de vitesse.
        Idem dans une gare avec 2 trains côte à côte et que l’un démarre. Il arrive que l’on croit rouler alors que tu es à l’arrêt ou bien l’inverse : ca, c’est la vitesse ressentie  smiley
        Idem sur des skis dans une tempête de neige : même à l’arrêt, tu crois avancer.
        Ca devient compliqué de donner la température si tu es dans une rue , un coup à l’abri du vent, un coup à l’abri de la pluie, un coup à l’abri des deux. Dur, dur


      • Graal 13 février 22:07

        @JC Lavau, bonsoir

        Merci de m’avoir fait connaître le bothy bag et le vindsekk que je découvre bien que pratiquant la montagne et la randonnée à skis depuis 40 ans. Je n’ai jamais vu personne s’en encombrer. Tout au plus ai-je, comme beaucoup, en fond de sac, une prétendue « couverture de survie » à l’efficacité que je sais très relative.

        Ceci dit, je partage complètement l’avis de Troletbuse sur la température ressentie, mais je ne vais pas m’étendre.

        Je connais pourtant bien les désagréments multiples occasionnés par le vent. J’ai, par exemple toujours moi-même un masque de ski sachant que le vent assèche les lentilles de contact dont je suis porteur. Par contre, le rendre responsable d’affections telles qu’otite et extinction de voix me semble une théorie quelque peu aventureuse.

        Le problème est qu’actuellement, trop de gens ne savent plus faire la différence entre température mesurée et température ressentie. Et j’en veut pour cela à beaucoup de présentatrice météo « de raccroc » qui entretiennent cette confusion.

        PS : Vous avez abandonné les skis de rando nordique pour les raquettes, ou bien le Pilat est-il insuffisamment enneigé ?


      • troletbuse troletbuse 14 février 13:54

        @baldis30
        Ah oui, tu peux me donner une formule de physique où il y a la température ressentie ? Bon courage


      • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 23:01

        @Graal. 

        Usage du bothy, là un 4 places assises de Lifesystems, 1 place en long.

        Les bothy bags sont une spécialité anglaise. Aucune version chinoise pour le moment.
        Deux spécialités nordiques sont fort chères : le bivanorak de Hilleberg, et différentes versions de Jerven bag, dont le camouflage « lichen sur granite » est imbattable.

        En revanche on trouve depuis peu un kilt de pluie sur le marché chinois. J’en avais fait deux. Sans être difficile, ça prend du temps
        En raquettes sur le Pilat, c’était avec m’Amie, qui a peur de tout ce qui glisse.

        Hiver 2009 il me semble, plusieurs skieurs sont morts de froid dans le Telemark, surpris par un blizzard (une poudrerie en québécois) dont ils n’ont pu s’abriter.

        Si la consistance de la neige et son épaisseur s’y prêtent, le premier outil de survie est la pelle, pour se creuser a minima une tranchée pour s’assoir, si possible un grop, tranchée couverte assez profonde pour y dormir dans les flancs. Assis en tranchée, le vindsekk prend sa pleine efficacité.
        Consistance ? Dans un mètre de poudreuse sèche, tu ne peux faire tenir aucune muraille... Noël 1968 dans le Vercors, l’un de nous a la malchance de laisser tomber un gant, il n’a jamais pu le retrouver. Heureusement il avait un rechange en secours.
        A l’inverse, Thierry dit Eraz a eu une expérience cuisante en Islande avec vent énorme, mais pas un centimètre de neige, aucun abri, et le sol tellement gelé qu’il n’a pas pu y planter un piquet titane. Il avait une petite tente et non un bothy bag, donc elle ne tenait à rien et il a perdu bien des choses.

        De toutes façons, bothy bag ou vindsekk, si tu n’anticipes pas, et attends que la bourrasque soit là, le vent te l’arrachera des mains dès ta tentative de le déployer. Ou alors il faut avoir les moyens de l’ancrer avant déploiement complet. Ancrer dans la neige, est encore un autre poème. Certains jurent par les ancres textiles que tu remplis de neige. J’ai des sardines larges de 30 cm sur 35 mm, encore à tester. Plus petit ne tient pas.

        D’autres skieurs en Islande, chacun avec pulka, ont eu la surprise que la pulka s’envole et fait durement chuter le tracteur.

        Voix, gorge, oreilles : depuis je fais beaucoup plus attention au système cache-nez et bonnet ou cagoule. Pour dormir sous tente aussi, deux moustiquaires de tête font une grosse différence sur l’eau expirée et perdue, et la quantité de givre sur les parois de la tente.

      • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 23:04

        @troletbuse. Qu’il y ait un besoin pour évaluer les effets du vent sur une personne, un animal ou toute sorte d’abri, n’implique pas qu’on ait une solution expéditive valide.


      • covadonga*722 covadonga*722 10 février 10:25

        ben c’est facile ma brave dame , vous quittez vos cours de petit professeurs peinards et vous montez sur les poteau edf pour raccorder les câbles le tout bien sur dans la neige ou l’eau .L’un de mes fils vient de se taper 12 jours d’affilées de veille et remise en état sur de la haute tension , vous aura t il échappé ma bonne dame que pour remonter un câble il faut accéder a l’endroit .Par ailleurs madame la prof n’a pas assez étudié le sujet ça n’est pas la neige qui a bloqué les trains mais le gel ma brave dame le gel qui bloque les aiguillages et dérègle

        les caténaires . Quand au économie faites par les services publics« amplitude horaire » je me suis laissé dire qu’elles était insuffisante pour assurer le train de vie de fonctionnaire a vie d’administration dont par exemple la votre ou le nombre de détachés de permanent syndicaux et de malades chroniques corresponds
        très exactement au nombre de postes non pourvus.Pour les sdf combien chez vous ?

        Vous me copierez 100 fois
        yaka faukon.........

        • baldis30 13 février 09:01

          @covadonga*722
          bonjour,

          sans aller à l’extrême de vos propos je ne peux que reconnaître que certaines choses méritent d’être rappelées ....


        • gardiole 10 février 10:31

          La neige était annoncée par la météo. De toutes façons, en hiver, elle n’est pas totalement imprévisible. Si les automobilistes avaient pris la précaution d’équiper leurs véhicules en conséquence, ils auraient pu rouler tout de même, et ils n’auraient pas bloqué les engins de déneigement ou de salage.


          • marmor 10 février 13:28
            @gardiole
            Et si ma tante en avait......... Yaka !

          • Pere Plexe Pere Plexe 11 février 12:20

            @gardiole
            Non

            c’est bien le problème de ce genre d’épisode.
            Aucune analyse sincère et globale n’en est faite.

            Les graves dysfonctionnements ont essentiellement trois causes
            -la première est le désengagement de l’état et la paupérisation des collectivités : moins de chasse neige, moins de sel, moins de personnel.Itou pour la SNCF ou les effectifs sont déjà insuffisant en temps normal.
            - la seconde est la prétention de régler tous les problèmes de manière technologique.
            Pourquoi ne pas imaginer ,comme dans certains secteurs d’activité, la mise en chômage technique de manière automatique pour les salariés non indispensables ?
            - la dernière, la plus importante de très loin, et un aménagement ou plutôt un non aménagement du territoire. Le lieu de résidence, toujours plus éloigné du lieu d’activité, impose des moyens exponentielles en mobilités.Malgré des dépenses pharaoniques les moyens ne suivent plus.
            Même quand la météo est clémente la situation est difficile et tendue.

          • simir simir 12 février 16:08

            @marmor
            Nul comme réaction.
            Au Luxembourg en Allemagne et Tchéquie par ex les pneus M+S sont obligatoire dans ces conditions
            Donc c’est pas du YAKA c’est une loi à faire voter.
            On l’a bien fait pour des bêtises telles le gilet fluo et failli le faire pour l’alcootest.


          • V_Parlier V_Parlier 12 février 16:50

            @simir
            Avec des gens qui « expérimentent » (très mal) la conduite sur la neige 3 jours par an, tout l’équipement imaginable (super pneus neige ultra-top et autres) ne changera absolument rien : Tête à queue dans le premier rond-point après y être entré en rétrogradant brusquement comme tous les jours, ou arrêt trop loin au feu pour n’avoir pas pu anticiper le ralentissement, puis petite frayeur, puis 5km/h sur tout le reste du trajet, puis toutes les routes à l’arrêt.


          • baldis30 13 février 09:09

            @gardiole
            bonjour,

            « elle n’est pas totalement imprévisible »

             non seulement elle était prévisible ... ( il neige en hiver c’est de la prévision au sens de la théorie des risques) mais elle était prédite ( toujours au sens de la théorie des risques), c’est-à-dire avec des lieux et une chronologie précise) ...

            le jour où l’on aura compris la différence entre les termes « prévisible » et « prédictible » on aura fait de grands progrès ....

            Exemple le séisme d’Izmit en 1999 .....

            - prévisible ... oui ! cela s’est déjà produit et se reproduira

            - prédictible .... oui à court terme moins de 15 jours avec variation de la température des sources thermales locales, agitation des animaux quelques heures avant et d’autres signes ...

            ceux qui ne veulent pas comprendre n’acceptent pas ... mais c’est ainsi !


          • simir simir 13 février 15:58

            @V_Parlier
            Ne prends pas les gens pour des idiots, les automatismes ça vient vite.
            En tout cas les pneus hiver cela permet de ne pas être bloqué à la première côte et par conséquent de ne pas bloquer tout le trafic.

            Et si tu rentres dans un rond-point en rétrogradant sur une traction comme la grande majorité de nos voitures tu ne feras pas un tête à queue mais un toit droit car les roues avant auront toute la charge de la décélération à passer.


          • foufouille foufouille 10 février 10:48

            perso, pas beaucoup de neige.
            « Que dire de tous ceux qui sont privés d’électricité et de chauffage en raison des inondations ? »

            ça fait des années que les maires le savent mais ne font rien. les lignes ne sont pas entretenues.
            c’est mieux de construire des ronds points au lieu de déversoirs.


            • rosemar rosemar 10 février 14:20

              @foufouille


              Les gens sont obligés d’utiliser des passerelles en bois pour se déplacer... et comme il fait un froid polaire, le gel les oblige à se transformer en acrobates....

            • foufouille foufouille 10 février 14:41

              @rosemar
              tu as des inondations moins importantes tous les ans et dans les mêmes secteurs.
              j’ai vécu dans certains des départements inondés.
              en champagne, car les arbres rapportent rien mais pas les vignes.
              les zones de pavillons sont sans haies ni arbres, pareil pour les champs.
              si tu ajoutes les fossés jamais nettoyés sauf pour les vendanges .........


            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 10 février 10:56

              Et pire encore, l’eau et la neige ça mouille ...


              •  Arcane Arcane 10 février 12:08

                @Sharpshooter - Snoopy86

                Fake New ? Complot ?

                Il circule dans les milieux autorisés une information hypothétique tendant à démontrer qu’eau et neige (et même les chemtrails !) seraient deux états différents de la même matière !

                Seule une enquête citoyenne permettrait de faire la lumière sur cette grave question avec le concours des pro et des anti.

                En dernier recours un sondage pourrait déterminer la vérité sur cette transformation suspecte de la matière...


              • Tall Tall 10 février 11:29

                Je vote contre la neige





                • Blé 11 février 06:34

                  @rosemar

                  Non , la neige ou tout autre élément de la nature n’est pas cruel, ce qui est cruel ce sont ceux et celles qui organisent la société pour se faire du fric avant de l’organiser pour le bien être des populations.

                  Je vis dans un coin où chaque année il y a des inondations mais celles-ci ne font aucun dégât parce que les habitations sont construites en fonction de ces inondations. Cela prouve qu’il est possible d’éviter ces catastrophes en séries qui coûtent très chers en fin de compte aux habitants ainsi qu’aux entreprises ,commerces, etc...

                  Faire croire que l’hiver avec la neige, la pluie, le vent, le gel est une catastrophe est scandaleux.

                  Ce qui est une catastrophe, c’est d’obliger les salariés à prendre des moyens de transport tous les jours pour aller bosser que ce soit dans les transports en communs ou individuels. Dame nature se moque de savoir le montant de bénef que va rapporter aux rentiers le nombre de voitures vendu.

                  Comment font-ils dans les pays nordiques, en Russie ? Dans ces pays la neige n’arrête pas le quotidien des gens.


                • McGurk McGurk 10 février 12:26

                  * "Incroyable ! Certaines gares de la SNCF n’ouvrent qu’à 7 heures 30 : les usagers sont contraints d’attendre leur train dans le froid, en plein hiver.« 

                  C’est bien normal. La SNCF a le monopole des transports et en conséquence elle peut faire ce que bon lui semble, à tel point qu’à chaque fois que le gouvernement essaye de démêler la situation il se prend un gros râteau.

                  Quant à nous, on est toujours traités comme de la merde. Par chez moi, ils refont l’ensemble de la ligne depuis plus de deux ans et la coupent fréquemment (en soirée ou des weekends entiers). Travaux qu’ils se sont refusés de faire (bénéfice oblige) depuis trois décennies au moins.

                  Sans parler de leurs méthodes de communication des informations aux usagers (soit le silence total, soit des informations inutiles toutes les minutes), les trains supprimés ou incapables d’arriver à l’heure, etc. La liste est longue.

                  Et le coup du quai verglacé, en hiver, c’est pas mal non plus...

                  * »Que dire aussi de tous ces SDF qui ne trouvent pas de place dans les centres d’accueil et qui sont contraints de passer la nuit dehors, soumis à des températures glaciales ?« 

                  Bah c’est bien plus logique d’aller dépenser du pognon en Syrie pour aller défoncer du terroriste que de loger des français »improductifs« parce que, sérieusement, qu’est-ce qu’on s’en fout d’eux ?

                  La moitié d’entre eux est dans des centres - sans avenir derrière à part avoir un toit provisoire - et les autres (250 000, soit la moitié) dehors par tous les temps possibles. Vive la France ?

                  * »Et, comme chaque année, il semble que la France vient de découvrir l’hiver et ses intempéries !"

                  Notre pays adore foncer dans le tas sans se remettre en question. Tout comme la question de la nature et l’exercice du pouvoir, on préfère garder nos standards que d’aller regarder se qui se passe ailleurs (Europe et reste du monde). On recommence donc les mêmes erreurs et à chaque fois, comme vous le dites, c’est la stupéfaction et l’indignation.


                  • jef88 jef88 10 février 12:51

                    Je me marre !
                    Pour une fois, dans mon coin paumé des Vosges nous n’avons pas de neige !
                    Alors entendre pleurer ceux qui en ont 5 cm, c’est désopilant ......
                    Voir des automobilistes essayer de démarrer sur neige ou verglas avec l’accélérateur à fond, voir des gens freiner sur surfaces glissantes alors qu’il devraient rétrograder en douceur, c’est à hurler de rire ....
                    Mais JAMAIS la télé ne donne de bons conseils de conduite en conditions difficiles ! ! ! ! !


                    • Diogène diogène 10 février 14:00

                      @jef88

                      le plus hilarant, c est quand ils mettent les chaines aux roues arrières sur une traction avant !

                    • pemile pemile 10 février 19:55

                      @Fergus « pirater Word n’a aucun sens dès lors qu’il existe un logiciel gratuit qui fournit la grande majorité des fonctionnalités : Word Starter »

                      Ca reste un word très limité, comme suite logiciel libre et gratuite complète, il existe OpenOffice (dont le format de document ouvert est conseillé par l’état)

                      http://references.modernisation.gouv.fr/socle-logiciels-libres


                    • Jeekes Jeekes 10 février 15:49

                      ’’La France a connu un épisode neigeux exceptionnel’’
                       
                      Et un n’artik complètement naze de plus, un !
                      Elle vient de naitre, la rosemachin ?
                       


                      • ZXSpect ZXSpect 10 février 16:10

                        Encore un article sur la nature qui s’éveille au printemps et sur la canicule l’été... 


                         et c’est le prix Albert Londres assuré !

                        • zygzornifle zygzornifle 10 février 18:07

                          Quand on aura affaire a une pandémie le gouvernement fera ramasser les cadavres a la fin ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès