• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand le Rassemblement National fait un tabac en zone rurale sinistrée (...)

Quand le Rassemblement National fait un tabac en zone rurale sinistrée (Eure-et-Loir)

Ce mardi 14 mai 2019, le Rassemblement National (RN) organisait une réunion publique en soirée dans la salle des fêtes de la commune de Châteauneuf-en-Thymerais (28). Malgré ma journée de travail, je me suis décidé à aller voir, en précisant que je ne suis plus adhérent de quoi que ce soit depuis un bon moment. C'est toujours par soi-même que l'on se fait une idée des choses. Si je m'en tenais au baratin diffusé dans le grand public, j'aurais dû m'inquiéter des militants que j'allais cotoyer durant une heure et demie. Rassurez-vous, il n'y avais ni nazis, ni fous furieux dans la salle, juste une bonne centaine de braves gens, un jeune et dynamique responsable de fédération (Alexandar Nikolic) et un magistrat de renom transfuge de la droite populaire (Jean-Paul Garraud).

La route pour atteindre ce patelin depuis Chartres n'est pas si aisée. Cernée par les radars mobiles (remis en circulation après leur saccage par les gilets jaunes), sinueuse, encombrée de camions, elle traverse des hameaux paumés sans commerces ni services publics. Elle coupe l'ancienne ligne SNCF à l'abandon qui reliait la préfecture à Dreux il y a quarante ans. A l'arrivée, je découvre une commune qui a su préserver ses commerces de base. Il n'y a plus de maison de la presse, pas de cinéma, et la population est très "France profonde". Derrière la salle des fêtes, une petite cité HLM constituée de ces immondes bâtiments "beige-bleus," typique du logement social eurélien construit dans les années 1970-1980, semble un peu déconnectée du centre-bourg vieillot. Les gamins qui jouent au ballon et les grands frères qui discutent autour d'une bagnole en réparation me rappellent le Nanterre de mon enfance. Il n'y a pas de diversité ethnique ici, pas de murs tagués, pas de trafics visibles. Toutefois, les jeunes adultes qui j'ai croisé sont restés indifférents à la réunion "frontiste". Si les sondages montrent que beaucoup d'entre eux ont de la sympathie pour Marine le Pen (50% des voix au second tour de la présidentielle à Châteauneuf), ils n'ont ni la volonté, ni la patience de faire de la politique, un monde qui leur semble étranger. 

19h00. Je discute avec les deux militants qui ouvrent les portes de la salle publique. Les deux orateurs arrivent et nous serrent la main. Les discours commencent une bonne heure plus tard, avec une assistance plutôt bien garnie malgré l'heure et le lieu. Autour de moi, beaucoup de retraités, des cultivateurs, des jeunes salariés et des chômeurs. Une dame assise à mes côtés m'explique qu'elle ne peut plus payer son assurance automobile. Pas de doute, c'est bien la France des "gilets jaunes" qui va me tenir compagnie. 

Alexandar Nikolic ouvre les débats. Jeune, élancé, cultivé, il prononce un topo très républicain, souverainiste, insistant autant sur les problèmes locaux que nationaux et les conséquences de quarante ans d'Europe libérale. Il parle des fermetures de classes dans le primaire, du communautarisme à Dreux. Il est mesuré et lucide, comme la tête de liste Jordan Bardella. Issus tous deux de l'immigration, ils se sont intégrés et sont patriotes : des exemples vivants des principes républicains. Il est vrai que leurs "communautés" d'origine (serbe et italienne) ne sont ni hostiles ni revendicatives, contrairement à d'autres. Les franco-serbes ne réclament pas des fonds pour construire des églises orthodoxes, ils ne briment pas leurs femmes par des tenues vestimentaires médiévales, ne sont pas polygames, ni émeutiers au moindre problème. Ils sont européens de coeur et de tradition.

Puis Jean-Paul Garraud prend la parole, pour un discours assez fleuve. Il aborde les sujets qui le concernent directement, la délinquance, la sécurité, les bâtons dans les roues de la justice française mis par cette cour européenne de justice qui protège migrants et trafiquants au détriment des honnêtes gens. Il cite l'exemple des pirates éthiopiens qui avaient pris en otage un équipage contre rançon, capturés par les forces spéciales françaises, puis défendus par cette "cour" très spéciale qui nous a condamné pour... atteintes aux droits de l'homme (!) dans cette affaire. M.Garraud parle aussi de cette obligation du regroupement familial des immigrés... clandestins(!)

Un festival d'absurdités européistes, qui ne profite qu'à une minorité de rentiers, et qui saborde notre économie ainsi que notre agriculture. Quelques questions du public ont suivi les discours (sur les femmes voilées à Dreux notamment) puis une collation était prévue (et organisée par les militants bénévoles). 

Je suis parti avant la fin, à la tombée de la nuit, pour rentrer chez moi à près d'une heure de route. Très franchement, il faudra qu'on m'explique un jour ce que le programme du RN a d'extrêmiste et de haineux. Très à droite pour protéger le peuple contre les voyous, plutôt à gauche pour l'économie et le social (ce n'était pas le cas à l'époque de Jean-Marie), chevènementiste plutôt que royaliste, le "marinisme" n'est rien d'autre que le gaullisme réincarné, aujourd'hui oublié par la droite libérale comme par la gauche radicale. Le protectionnisme économique, une utopie ? Il est pratiqué aux Etats-unis, au Canada et en Chine. Lutter contre l'immigration illégale, c'est du "fascisme" ? Dans le temps, c'était la gauche ouvrière qui s'en chargeait. Le fameux transfuge vers le RN d'un jeune élu de LFI en témoigne. On ne se lasse pas de rappeler les discours de Georges Marchais sur le sujet :

Gageons que de nos jours, il est moins tabou de se dire souverainiste et nationaliste qu'il y a vingt ans. Malgré tout, les appels à "battre l'extrême-droite" perdurent, comme s'il s'agissait des seuls enjeux des élections à venir. De la part de gens qui ne pensent qu'à sauver leur place ? C'est probable. Pour conclure, je précise que cet article n'est pas une publicité pour la liste de Jordan Bardella : sur les 33 listes de candidats, une demie-douzaine sont républicaines, patriotes et contre l'Europe ultra-libérale (sans parler de celle des royalistes). Aux électeurs de faire leur choix. Mais arrêtons de voir de l'extrêmisme dans tout ce qui est contre le libre-échange des marchandises et des personnes, c'est un non-sens historique. Nos politiciens sont élus pour défendre le peuple, ils ont donc vocation à être populistes. S'ils pensent autrement, et c'est leur droit, qu'ils aillent faire carrière dans les banques et dans les affaires. On ne peut mélanger les deux !

Source de la photo d'illustration : https://www.lechorepublicain.fr/dreux-28100/politique/l-europe-version-rassemblement-national-avec-jean-paul-garraud-a-chateauneuf-en-thymerais_13561494/


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • armand 18 mai 2019 11:26

    Vous savez que l’on a changé de siècle ? nous ressortir George Marchais faut le faire


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 mai 2019 11:35

      @armand

      il y en bien qui ressortent jésus-christ...


    • Paul Leleu 18 mai 2019 17:30

      @armand

      vous savez, internet a été inventé au 20ème siècle... vous pensez donc qu’il faut aussi le supprimer ?

      comme disait la chanson, « le temps ne fait rien à l’affaire »... et un propos intelligent le demeure souvent avec le temps, quand un propos qui l’est moins ne s’améliore pas.


    • Attila Attila 19 mai 2019 14:23

      @armand
      Ben oui, il fallait le faire pour rappeler que la vraie gauche n’était pas pour une immigration sans contrôle tout en affirmant sa solidarité envers tous les salariés, français comme immigrés, et en désignant le capitalisme comme responsable de l’exploitation des travailleurs français comme immigrés.

      .



    • samy Levrai samy Levrai 18 mai 2019 12:20

      La seule différence entre le RN et LREM c’est le racisme, nous avons l’europeiste nigaud et l’europeiste raciste, et à gauche les europeistes sans frontiere.

      FREXIT vite


      • Le421 Le421 19 mai 2019 13:51

        @samy Levrai
        Et l’UPR, il se situe où ??
        Dans les nuages, au-dessus de la mêlée ??
        Philippot ne s’y était pas trompé, ni NDA...


      • zygzornifle zygzornifle 18 mai 2019 15:28

        Peut être le RN est plus actif dans ces zones ou les bobos de la politique ne vont plus de peur d’être contaminés ....


        • Paul Leleu 18 mai 2019 17:37

          je suis assez d’accord avec le propos de l’article.

          Sur le « décors » de l’eure-et-loir (je vis dans une région similaire), évitons les contre-sens. Les villages-lotissements et leurs dévastation culturelle, sont largement le fruit des populations qui y vivent. Ce sont bien les « français de base » qui ont façonné ces lieux sans âme. Et si il n’y a plus de sociabilité (dans l’espace public du moins), c’est aussi parce-que les gens préfèrent regarder Drucker à la télé. Et qui préfèrent passer leur samedi à la galerie commerçante du supermarché plutôt qu’en centre ville ou centre bourg. C’est juste un constat. Et qu’on ne vienne pas me dire que le centre-bourg c’est trop cher : allez donc regarder les tarifs à la galeries du supermarché ! D’ailleurs, les gens y vont, fascinés par le spectacle de la marchandise, regarder ce qu’ils ne pourront probablement même pas se payer. (et d’ailleurs, les « femmes voilées » aussi tournent autour des marchandises hors de prix de la galerie)

          Je veux juste dire que « le petit peuple » n’est pas non plus étranger à ce qui lui arrive. C’est un tout. (ce qui ne disculpe nullement les classes dirigeantes de leurs propres responsabilités).


          • Le421 Le421 19 mai 2019 13:58

            @Paul Leleu
            Oui, mais le fait de désigner un responsable (toujours « l’autre ») rassure le cartel de faux-culs qui « n’y sont pour rien ». On se déculpabilise... Et on s’enfile un « jaune » !!
            Pas de boulot ? Les immigrés.
            La politique industrielle et économique de l’Europe n’y est bien sûr pour rien.
            Baisse du commerce de centre ville ? Simple. Les gilets jaunes.
            Destruction des services publics ? Évidemment, c’est l’UE.
            On oublie vite que les dirigeants de la deuxième puissance (sauf pour les actionnaires, les ventes d’armes, les pesticides, etc, etc.) de l’UE suivent au pas de charge toutes les contraintes restrictives de Bruxelles...
            Et j’en passe.


          • julius 1ER 18 mai 2019 18:21

            C’est intéressant de « ressusciter » G Marchais parceque au delà des mots c’est le contenu qui diffère avec le FN .... parceque là où vous voyez des convergences avec le PC moi je vois des différences de taille ... 

            est-ce que la famille Le Pen a déjà proposé de nationaliser le secteur bancaire ???

            bonne question, merci de l’avoir posée ,,,lorsque l’on voit comment se sont comportés les FHaineux à Whilrpool pendant la campagne présidentielle, on a tout de suite une idée de ce que sont vraiment les objectifs du RN ... c’est à dire rien ...ses postures ouvrières ne sont que des postures, pour ne pas dire des impostures et c’est bien là que l’on mesure ce qu’est un parti ouvrier ou un parti du peuple !!!

            ce que n’est pas et ne sera jamais le FN ou RN !!!

            mais c’est quand -même assez ahurissant que beaucoup d’ouvriers et d’employés se retrouvent dans ce parti c’est bien la preuve qu’ils n’ont pas bien gratté la couche de vernis qui enrobe ce salmigondis populo-mussolinien !!!


            • Pimpin 19 mai 2019 10:59

              @julius 1ER Ahurissant ? La réponse c’est que de plus en plus de gens s’informent et se rendent compte que ce que vous racontez n’est que mensonges et manipulations.


            • Le421 Le421 19 mai 2019 14:04

              @Pimpin
              Combien de candidats RN vont chercher l’immunité parlementaire à Bruxelles ??
              Question.


            • Le421 Le421 19 mai 2019 14:05

              @Le421
              .... Et combien chez LFI ??  smiley


            • OMAR 18 mai 2019 20:25

              Omar9

              .

              @L’Auteur : « ...une commune.... où la population est très »France profonde"

              .

              Certainement, comme le confirme ce français de souche Alexandar Nikolic.

              .

              @L’Auteur :".. qu’on m’explique un jour ce que le programme du RN a d’extrêmiste et de haineux.

              ".

              .

              Purée, c’est ce que s’est évertué à faire ce gentil Jean-Paul Garraud

              qui n’a parlé que de la délinquance, la sécurité, les bâtons dans les roues de la justice française,la protection de migrants et trafiquants et la citation des pirates éthiopiens qui avaient pris en otage un équipage contre rançon,..

              La précarité, l’emploi, la malvie, le logement, la désertification, la cherté de la vie.., ce ne sont surtout pas des préoccupations permanentes des français

              .

              Sinon, oui, cet article n’est « surtout » pas une publicité pour la liste de Jordan Bardella

              (un autre français de souche).

              C’est l’histoire du Petit Chaperon Rouge, racontée « souverainement, royalement », mais aussi « extrêmement »...


              • zygzornifle zygzornifle 19 mai 2019 08:40

                S’il fait un tabac le gouvernement va nous pondre une augmentation du paquet dans les heures qui suivent ....


                • Le421 Le421 19 mai 2019 13:59

                  @zygzornifle
                  Effectivement. En cas de victoire LREM, ce sera interprété comme un plébiscite.
                  Parce qu’avec le drôle d’oiseau qu’ils nous proposent...


                • Pimpin 19 mai 2019 10:56

                  Le qualificatif d’extrême droite largement relayé par les médias n’est utilisé que pour faire peur aux électeurs et les dissuader de voter pour le RN. Heureusement que de plus en plus s’informent et rejettent cette manipulation.


                  • Le421 Le421 19 mai 2019 14:03

                    @Pimpin
                    Bon. Je note.
                    Y’a qui à l’extrême droite ?? l’UDI, le Modem ??
                    Des noms SVP, des noms.
                    Qu’on sache enfin...
                    Pour moi, la droite commence au PS.
                    Le reste, démerdez-vous, c’est votre potage !!
                    Extrême ou pas, vous êtes du côté des friqués, même si certains mettent perruque, fausse barbe et lunettes noires...
                    Exemple : Le RN voulait rétablir l’ISF, la hausse du SMIC ?


                  • Pimpin 19 mai 2019 14:25

                    @Le421
                    Yaqui à l’extrême droite ? on s’en tape ! RAB.
                    Pourquoi voulez vous absolument qu’il y ait une extrême droite ? Pourquoi voulez-vous absolument placer les partis sur une ligne droite qui va obligatoirement de l’extrême gauche à l’extrême droite ? 
                    L’extrémisme de droite c’est avant tout une politique dictatoriale et anti-parlementaire. Qui prône cela ? Personne !
                    Rien n’empêche un parti politique d’aller puiser dans des mesures dites de droite ou de gauche, provisoirement ou pas, en fonction des situations et des besoins. Cela ouvre considérablement le champ d’actions donc les possibilités de gérer correctement la situation ! 
                    Laissez tomber cette classification stupide loin de la réalité politique, lisez les programmes, écoutez les responsables, leurs analyses, et comparez avec ce que vous constatez, ce que vous pensez, et votez pour ceux qui sont les plus proches de vous. Sachant qu’il est impossible que cela colle parfaitement.


                  • pierrot pierrot 19 mai 2019 12:51

                    Généralement les « meetings » du RN dans les petites communes sont largement garnies avec le transport de milliers de militants venus d’ailleurs pour faire un succès populaire.

                    N’avez vous pas été victime de ces pseudos sympathisants émigrés d’autres communes et grandes villes ?

                    Tous les partis font de même pour montrer le succès populaire de leur meetings.


                    • Buzzcocks 20 mai 2019 11:49

                      Bah putain, Alexandar Nikolic comme garant de la culture française, fallait oser.... Il est à peu près autant crédible que Mamadou Ngolo.

                      Foutez moi ce yougoslave dehors... marre des métèques qui piquent nos emplois.


                      • Buzzcocks 20 mai 2019 15:23

                        @Cadoudal
                        Et pourquoi pas.... pourquoi vous, vous seriez plus légitime de vivre ici qu’alexander popovic du FN ?


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 mai 2019 13:45

                        Vous faites un remake de la présidentielle de 2012 ? Ou alors de celle de 2002 ?

                        Allons, allons, trève de blagues :

                        un parti qui réussi à arriver 2 fois au 2e tour de la présidentielle, pour.... absolument rien à l’arrivée, il faut quand même le faire.

                        Il y a certes « la diabolisation », mais pas que. Un petit manque d’envie, chez des cadres qui préfèrent être dans une planque confortable dans l’opposition, sans doute.

                        Vous n’allez pas nous refaire à chaque fois le coup du « vous allez voir ce que vous allez voir », « le prochain coup ce sera le bon », etc...


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 mai 2019 15:28

                          @Cadoudal

                          En somme, vous voulez que les autres fassent le boulot à votre place.

                          Inutile de dire qu’un discours nationaliste...où on se met à la remarque des autres nations porte en lui même sa propre contradiction. 

                          Votre nouvel ami Hongrois vous a déjà envoyé chier et il a bien raison :
                          on ne s’allie pas avec des carpettes, on leur marche dessus.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mai 2019 09:47

                          Je ne vois pas pourquoi le vent de l’Est nous libérerait puisque ses intérêts ne sont pas les nôtres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité