• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand les livres « sacrés » appellent au meurtre et autres joyeusetés…

Quand les livres « sacrés » appellent au meurtre et autres joyeusetés…

Un peu de religiophobie primaire : du bon usage d’une lecture critique et sarcastique de la bible et du coran.

Un peu de religiophobie primaire : du bon usage d’une lecture critique de la bible et du coran.

Moi qui m’honore de compisser toutes les religions, c’est avec délectation que je viens de dégoter cette petite perle dans un blog québécois. Ah ! Ils sont bons nos cousins d’Amérique ! Un bonheur ! C’est dans la bible, le livre « sacré » des chrétiens.

Je vous le livre in extenso :

« Récemment une célèbre animatrice radio US fit remarquer que l’homosexualité est une perversion. C’est ce que dit la bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination ».

La bible le dit. Un point c’est tout, affirma-t-elle.

Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait :

« Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de dieu. J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à d’autres lois bibliques.

Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. À votre avis, quel serait le meilleur prix ?

Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux Mexicains, mais pas aux Canadiens. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?

J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Suis-je obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ?

Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100 % ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, verset 10 à 16  ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d’une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu’il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ?

Je me confie pleinement à votre aide. »

Merci amis canadiens !

 

Et pour ne pas faire de jaloux, allons voir ce que dit le coran, livre « sacré » des mahométans :

Voici quelques extraits de sourates qui montrent ce que le coran dit des femmes :

« Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme et quand vous voulez et œuvrez vous-mêmes à l’avance. (Coran, 2 : 223.)

Polygamie :

« Et si vous craignez de n’être pas juste envers les orphelins… Il est permis d’épouser, deux, trois ou quatre femmes, parmi les femmes qui vous plaisent, mais si vous craignez de n’être pas juste avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d’injustice (Coran 4:3)

Répudiation :

La sourate 65 est consacrée à la répudiation, qui permet à l’homme de répudier sa femme ou ses femmes par un simple mot prononcé devant témoins « talaq ». Il faut l’énoncer trois fois de suite, par la parole, par l’écrit ou – faut être moderne – par courrier électronique. Bien plus simple que le divorce de chez nous…

La déficience des femmes :

- Nombreux sont les hommes à avoir atteint la perfection, mais aucune femme n’a atteint ce degré à part Assia, femme de Pharaon et Marie, fille d’Imran. écrit Bukhari. Mais le fondateur de l’islam est né 600 ans après Marie et plus de 2 000 ans après Assia, comment Bukhari peut juger de l’intelligence de ces deux femmes citées !

- Parlant des femmes, Bukhari dit : « Je n’ai pas vu une plus déficiente en intelligence et en religion que vous ».

La femme en islam vaut la moitié d’un homme :

« Demandez le témoignage de deux témoins parmi vos hommes. Si vous ne trouvez pas deux hommes, choisissez un homme et deux femmes parmi ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler. (Coran : 2, 282)

L’héritage. « Allah vous ordonne d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles ». (Coran, 4,11)

Comment peut-on apprécier une religion qui écarte la moitié de l’humanité ?

La konnerie humaine est la seule approche que l’on puisse avoir de l’univers, disait en substance Einstein. Mais la konnerie véhiculée par les livres dits « sacrés » donne une approche quantique des multivers !

Finalement, vive la crise de foi.

 

 

Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

120 réactions à cet article    


  • il faudrait 23 septembre 10:11

    Bonjour Victor et merci pour cette lecture « humoristique » des Livres. Dans la même veine, si vous ne connaissez pas encore, je vous suggère « L »année où j’ai vécu selon la Bible" de A.J. Jacobs.


    • Clocel Clocel 23 septembre 10:20

      La Torah, vu sous un certain angle, c’est un putain de bouquin d’humour !

      Quand tu vois qu’elle se repasse de main en main depuis des millénaires, tu comprends que l’évolution est une notion toute relative...

      M’enfin, on a manifestement besoin d’avoir des raisons de se conchier les uns les autres, on va donc entretenir les foyers de haine.

      Le dessin de Charb était excellent.


      • JPCiron JPCiron 23 septembre 17:01

        @Clocel

        Le Talmud n’est pas non plus piqué des vers, à ce qu’il paraît.

        .


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 24 septembre 12:44

        @JPCiron
        Çà me rappel un souvenir : Y’a une dizaine d’année, BHL fait une conférence au grand orient sur la laïcité.
        « Un exemple de livre laïque, le talmud »
        Véridique.


      • JPCiron JPCiron 24 septembre 16:28

        @Opposition contrôlée
        .
        Incroyable !
        .
        Pourtant, ( 1Rois 15:11-12 ) dit que «  » Asa fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel (...) Il ôta du pays les prostitués (...)«  »
        .


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 septembre 10:23

        L’ancien catholique fervent que je suis, et qui reste très attaché aux véritables valeurs chrétiennes, a évidemment voulu la publication de ce « compisseur de toutes les religions ». Et je le remercie pour l’adresse des horribles citations bibliques que je n’avais lues qu’il y a bien longtemps, à une époque où je croyais qu’on pouvait les lire sans s’affoler puisqu’elles furent sacralisées il y 3000 ans… et que Jésus s’est donné mission de faire comprendre que son Dieu ne veut que l’amour et la fraternité.

        Mais j’ai relu bien pire encore il y a peu de temps. Dans la Bible de Jérusalem promue par le « saint » pape Jean-Paul II au début de notre 21e siècle, ce qu’il faut croire aujourd’hui ce sont « les bonnes raisons » de massacrer quotidiennement les Cananéens « en veillant à ce qu’il ne reste pas un seul survivant  ». L’Église actuelle nous affirme que c’est jésus lui-même qui approuve ce « juste génocide » !

        Pierre Régnier (auteur de Désacraliser la violence religieuse, éditions de Panthéon, 2016)


        • Eric F Eric F 23 septembre 19:17

          @Pierre Régnier
          "Dans la Bible de Jérusalem [ ] ce qu’il faut croire aujourd’hui ce sont « les bonnes raisons » de massacrer quotidiennement les Cananéens [ ] L’Église actuelle nous affirme que c’est jésus lui-même qui approuve ce « juste génocide »"

          Je n’ai jamais rien lu ou entendu de tel, pouvez-vous citer textuellement la phrase qui stipule explicitement cela ?


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 septembre 20:49

          Bonjor Eric

          Dans la Bible de Jérusalem (de 2001, à couverture rigide), bible ainsi nommée parce que rédigée par les dominicains de L’École Biblique et Archéologique de Jérusalem, ce sont toutes les « clefs de lecture » en marge du Livre de Josué qui justifient très explicitement l’horrible contenu : le devoir ÉNONCÉ PAR DIEU de massacrer tous les cananéens, jusqu’à ce qu’il ne reste pas un seul survivant, dans les cités où les habitants cananéens ne veulent pas céder la place aux conquérants hébreux venus prendre possession de la Terre « donnée » par Dieu à Moïse.

          Après publication d’un article d’Agoravox sur le sujet, Jonas m’a fait savoir que ces épouvantables « bonnes interprétations » ne figuraient pas dans les éditions souples ultérieures.

          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-eglise-catholique-le-confirme-c-218245


        • Eric F Eric F 24 septembre 10:32

          Bonjour Pierre,

          j’ai une édition de la « Bible de Jérusalem » datant de 1961, je n’ai pas retrouvé la formulation que vous indiquez. Cependant, une note de bas de page relative au § 12.20 du livre de Josué indique que l’extermination représente une purification de la présence païenne, toute compromission étant une infidélité à la sainteté du peuple de Dieu. Cela se place donc au niveau symbolique, la lecture par le christianisme étant évidemment différente de ce qu’elle était à l’époque de la rédaction de la saga hébraïque. Il n’y a là aucun justification « historique » de massacres réels (qui du reste sont réfutés par les historiens).


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 septembre 11:31

          @Eric F
          Dans mon autre édition de la Bible (Bible Osty de 1973), le massacre des Cananéens n’est pas non plus aussi explicitement attribué au Dieu des chrétiens - et justifié par Jésus lui-même ! - que dans la Bible de Jérusalem (2001). C’est ce qui rend la régression, dans cette Bible la plus récente, particulièrement répugnante.
          Je sais que les historiens expliquent que le massacre des Cananéens n’a pas été aussi général que ce qui est rapporté dans le Livre de Josué, et je crois qu’ils ont raison, mais là n’est pas le problème. Celui-ci est et reste l’attribution depuis toujours à « du symbolique », ici, comme vous dites « purificateur » d’appels attribués à Dieu de tuer les mécréants. C’est cette épouvantable conception qui, à Charlie Hebdo comme chaque fois depuis 3000 ans, conduit des croyants à massacrer effectivement « parce que leur religion leur a appris que leur Dieu leur a commandé de le faire ».


        • Pascal L 24 septembre 12:39

          @Eric F
          Oui et j’ajouterai que les hébreux sont des cananéens et qu’ils auraient dû se massacrer eux-mêmes. Les historiens nous apprennent que ces massacres n’ont jamais eu lieu et que Jericho était déjà une ruine à l’époque présumée de Josué.
          Par ailleurs, l’interprétation de la Torah pose une infinité de problèmes aux traducteurs. Traduire, c’est trahir et c’est encore plus vrai avec les langues sémitiques comme l’hébreu, l’araméen ou l’arabe. La Torah est un ensemble de traditions orales datant de l’âge du bronze compilées et mise par écrit sous le règne du roi Josias et du scribe Esdras. La transmission orale a ses propres exigences et l’histoire qui sert de support n’est justement qu’un support à la théologie et vous avez donc raison de dire qu’il faut en faire une autre lecture, plus spirituelle.

          En plus le texte de la Torah est écrit sans la voyélisation, ce qui fait qu’il est possible de trouver plusieurs expressions différentes sous un même mot. Pour donner un exemple, je me bats avec les hébraïsants sur la traduction du verset 45, 7 d’Isaïe :« le formateur de la lumière, le créateur de la ténèbre, le faiseur de la paix, le créateur du mal » (trad. Chouraqui). Outre le fait que ce n’est pas cohérent avec d’autres versets de la Bible, il n’est pas possible de traduire « bara » par « créer » car on ne peut créer les ténèbres qui ne sont que de l’absence de lumière. De même, le mal peut être vu comme l’absence d’amour et si créer ne convient pas pour la lumière, pourquoi conviendrait-il pour le mal. Je traduirais donc plus facilement « bara » par « permettre » mais mes contacts hébraïsant ne valident pas tout en reconnaissant que « bara » ne peut signifier « créer » dans ce contexte. La traduction catholique officielle a buté sur la difficulté et leur texte est un horrible compromis ; il ont gardé créer et remplacé le mal par le malheur. Ici, on est sûr que le sens ne peut être celui-là.
          Les Chrétiens disposent des Evangiles. Il me semble que ce qui est dit de Dieu dans les Evangiles peut très bien servir de base pour comprendre ce qui est dit de Dieu dans l’Ancien Testament. Il ne faut pas trop compter sur le Judaïsme pour éclairer notre lecture car le judaïsme d’aujourd’hui est très loin du judaïsme du premier siècle, lorsque le Temple était encore débout. Il ont, de ce fait, repensé le texte original dans les Talmud tout en rejetant l’enseignement de Jésus. Mais les Evangiles ont aussi été écrit initialement en Araméen et non en Grec. Le texte araméen, que nous connaissons encore par l’Eglise Assyro-chaldéenne, toujours araméophone, pose également des problèmes de traduction, mais bien moins complexes que l’Hébreu de l’Ancien Testament. Ainsi « les frères de Jésus » doivent être compris au sens sémitique de la famille élargie et le glaive de Matthieu 14, 26 doit être compris comme « l’objet qui sépare », donc le mot « dispute » est une meilleure traduction.


        • JPCiron JPCiron 24 septembre 16:53

          @Pierre Régnier

          Il y a quand même un truc qui y ressemble :

          «  »Lorsque l’Éternel, ton Dieu, aura exterminé les nations dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays, lorsque tu les auras chassées et que tu habiteras dans leurs villes et dans leurs maisons,«  » (Deut. 19:1)
          .
          Tout cela ne m’a pas l’ait très Chrétien !
          .


        • JPCiron JPCiron 24 septembre 17:22

          @JPCiron

          Il y a aussi ( Deut. 12:29) :
          «  »Lorsque l’Éternel, ton Dieu, aura exterminé les nations que tu vas chasser devant toi, lorsque tu les auras chassées et que tu te seras établi dans leur pays,«  »

          C’est un peu dégeulasse, non ?
          C’est Chrétien, ce truc ?
          .


        • JPCiron JPCiron 24 septembre 17:27

          @JPCiron

          Et, si vous pensez être Chrétien , ne me dites pas que c’est dégeu ce qu’Il ordonne, car il y a (Deut. 13:4-5) qui vous avertit : 

          «  »Vous irez après l’Éternel, votre Dieu, et vous le craindrez ; vous observerez ses commandements, vous obéirez à sa voix, vous le servirez, et vous vous attacherez à lui. Ce prophète ou ce songeur sera puni de mort, car il a parlé de révolte contre l’Éternel, votre Dieu, qui vous a fait sortir du pays d’Égypte et vous a délivrés de la maison de servitude, et il a voulu te détourner de la voie dans laquelle l’Éternel, ton Dieu, t’a ordonné de marcher. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi«  »
          .


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 septembre 17:28

          @JPCiron

          Tout à fait d’accord. Ce n’est pas du tout chrétien, c’est hébraïque. Mais les théologiens fous du « christianisme » passent leur vie à vouloir justifier les pires conceptions établies par d’autres « chrétiens » fous avant eux. Et l’évolution radicale de la croyance en Dieu, voulue par le très pacifique et pacifiant Jésus est annulée, 2000 ans après sa mort, avec le concours de l’Église qui continue de prétendre le représenter.
          Résultat : en France et en Europe, c’est la plus violente des religions, celle qui, dans la prière récitée collectivement chaque semaine dans les mosquées, appelle à la haine et à la mort des juifs, des mécréants et des polythéistes, qui obtient le soutien des gouvernants « laïques » !


        • Gollum Gollum 24 septembre 18:20

          @Pierre Régnier & Ciron

          En fait il y a un gros bug dans l’attitude de Jésus.

          Il nous parle de son Père qu’il juge bon. C’est omniprésent dans les textes. Et en même temps jamais il ne nous dit que Yahvé n’est pas son Père.

          Or Yahvé c’est celui qui ordonne des massacres comme le rappelle plus bas Ciron avec ça : 

          «  »Ainsi parle l’Eternel des armées (...) tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, boeufs et brebis, chameaux et ânes.«  » (1Samuel 15:2-3)

          Donc la question se pose le Père bon selon Jésus a t il viré sa cuti ? 

          On ne peut pas croire au judaisme en raison même de ce Dieu totalement sanguinaire et obsédé par l’obéissance de ses sujets.

          On ne peut pas davantage croire au christianisme car Jésus n’a jamais rejeté Yahvé. Et tout en ne rejetant pas Yahvé il nous présente un Père bon sorti de nulle part.. A croire qu’il n’avait jamais lu sa Thora. 


        • Eric F Eric F 24 septembre 18:57

          @Pierre Régnier
          Le contenu que vous indiquez n’est nullement prêché dans les églises, en quoi l’église serait-elle responsable des prêches dans les mosquées ?


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 septembre 19:42

          @Eric F
          Effectivement l’Église n’est pas responsable des prières islamiques haineuses partagées dans les mosquées.
          Mais elle est coupable, comme Gollum le dit d’une autre manière, et comme j’ai prouvé qu’elle le fait dans sa plus récente Bible, de continuer à enseigner et justifier la croyance selon laquelle les appels à massacrer énoncés par le Dieu de l’Ancien Testament sont bien des appels de son propre Dieu.
          Elle trahit ainsi à la fois Jésus et les Évangiles.


        • Eric F Eric F 25 septembre 11:35

          @Pierre Régnier
          Il me semble que vous surinterprétez des commentaires dans une version de la Bible, comme cautionnant le fait que Dieu aurait « effectivement » ordonné l’extermination de peuples païens, l’interprétation chrétienne de ces textes étant plutôt de nature symbolique (purification, recherche d’absolu...) -le fondamentalisme d’interprétation existe certes dans certains courants intégristes, notamment dans le protestantisme étasunien

          Ceci étant, cela induit un tout autre problème en terme théologique : l’approche historique et contextuelle de la rédaction de l’Ancien Testament revient à relativiser fortement les textes vétéro-testamentaires comme étant conjoncturels (école deutéronomique plutôt nationaliste, école sacerdotale plutôt syncrétique...) , ce qui conduit à un grand-écart avec la notion de « révélation divine » (laquelle est alors réduite à une « annonce » cryptée).


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 25 septembre 12:34

          @Eric F
          Une fois de plus on est loin, dans votre présent commentaire, de la dernière édition de la Bible catholique, laquelle me préoccupe tant parce qu’elle est contemporaine de massacres effectivement commis en ce début de XXIe siècle, à Charlie hebdo et en de nombreux autres endroits, par des croyants qui n’ont pas, eux, une conscience de la nature supposée « symbolique » des appels à tuer très explicitement attribués à leur Dieu dans les textes sacralisés par leur religion.
          Cette relativisation de la gravité depuis 3000 ans ! des appels à tuer me stupéfait.


        • Eric F Eric F 25 septembre 14:34

          @Pierre Régnier
          Nous sommes d’accord sur la nécessité d’une plus explicite prise de distance avec l’Ancien Testament, et notamment sur le rejet explicite d’attribuer à Dieu des ordres d’exterminations et aussi de certaines prescriptions relevant des usages et mœurs « temporelles » de ces temps anciens. Souvent les textes des théologiens chrétiens tournent autour du pot et cela ressemble souvent à une forme d’esquive.


        • Captain Marlo Captain Marlo 25 septembre 23:09

          @Eric F
          Nous sommes d’accord sur la nécessité d’une plus explicite prise de distance avec l’Ancien Testament, et notamment sur le rejet explicite d’attribuer à Dieu des ordres d’exterminations

          ...
          .
          S’il n’y avait que l’ancien Testament, mais il y a les actes pour traquer les mécréants, conserver l’hégémonie, et c’est bien pire !

          Je ne sais pas ce qu’on reproche à l’Islam, vu que les religions du Livre ont toutes une vocation hégémonique, et que les chrétiens ont montré le chemin, hélas, un chemin couvert de sang. Accrochez vos ceintures, ça craint !
          « La page noire du christianisme, 2000 ans de crimes, de terreur et de répression »
          .
          Comme disait Guy Bedos : « S’il vous plait mon Dieu, si vous existez, supprimez toutes les religions ! » . Je suis athée, mais les choses étant ce qu’elle sont, et les humains ayant parfois besoin de la foi, restons respectueux des croyances des autres, du moment qu’elles n’emmerdent personne. Ce qui signifie aussi, que je ne suis pas d’accord avec les dessins de Charlie Hebdo, dont celui qui illustre l’article.
          .
          Ce n’est pas parce qu’en France on a le droit de se moquer des religions que c’est forcément utile, intelligent et opportun de blesser les croyants, de quelque religion qu’ils soient !
          .
          Ces dessins ne me font pas rire du tout, je les trouve vulgaires, et surtout, désastreux pour l’unité du pays. Je ne trouve pas intelligent d’ajouter de la provocation et du mépris, aux divisions qui existent déjà dans notre pays.


        • mmbbb 27 septembre 11:25

          @Captain Marlo La caricature est l indicateur de la liberte de la presse . Il y a un députe qui voulait retablir le délit de blasphème !!

          A Lyon au musée St Pierre il y a une série de de statue en argile cuite de Daumier Il caricaturait les députes de la III républlqie , Il les a répresenté tel un camembert coulant et avachi ; Daumier eut des problèmes .

          Si vous ne voulez blesser personne, alors supprimons la caricature et élisons un comite de censure charge de mettre à l index tout ce qui sort de la normalité

          Une normalite definie par les bonnes moeurs !.

          Un retour au bon vieux temps ! 

          L UPR l allie des integristes catho juif et musulmans :

          Tu cites BEDOS , le père ; La moraline de gauche voulant donner des lecons de tolérance Le même qui traitait de conne MORANO en public !

          On voit ton courage et tes références !!!! .

          BEDOS une merde que je ne regrette pas .

          Il est vrai que ton mentor porte le sobriquet HASSENLINEAU !

          PS le recteur de la Mosquee de Paris , le successeur de Boubakeur avait porte plainte contre Charlie Hebdo , Il voulait passer par la voie judiciaire et respecter la démocratie . Il l expliqua dans un article , il fut débouté de sa plainte évidemment .Cela ne l empêcha pas d avoir des relation avec ce journal qui s en prend au dogmatisme religieux .

          Tous les musulmans de France ne sont des idiots ! 

          Ce qui n est pas le cas a l UPR ! 


        • Septime Sévère 23 septembre 10:25

          Mon pauvre Victor, vous n’avez rien vu ! Lisez en ligne l’essai Sur les femmes de Schopenhauer, c’est vraiment top ! 


          • sylvie 23 septembre 10:26

            C’est vrai que de tels livres devraient être interdits


            • Septime Sévère 23 septembre 10:44

              @sylvie
              .
              Pas interdits ! Tous les livres doivent être dématérialisés et disponibles uniquement en version électronique sans chargement définitif possible. Ainsi pourront-ils être constamment corrigés en fonction des progrès de toutes les doctrines en -isme. 


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 septembre 10:38

              Euh ! Pour les chrétiens, c’est le nouveau testament qui les guide et le nouveau testament dit que l’on doit être les imitateurs de l’apôtre Paul, de Jésus-Christ et de Dieu.

              Sortez-nous donc des vies et exhortations du nouveau testament pour voir.


              • sylvie 23 septembre 11:55

                @Daniel PIGNARD
                lesquels de chrétiens ? il y en a plein de sorte.


              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 septembre 13:03

                @sylvie
                Un chrétien est celui qui se réclame du Christ.


              • Gollum Gollum 23 septembre 13:36

                @Daniel PIGNARD

                Fausse réponse.

                Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

                Matthieu 7, 21-23

                J’ai mis en gras ce qui vous concerne... smiley

                Bientôt la raclée Pignard... Pas de grand Monarque dans 1 mois et demi. Je ne vous oublie pas... Tic, tac, tic, tac... smiley


              • amiaplacidus amiaplacidus 23 septembre 14:21

                @sylvie

                Effectivement, il y a plein de sortes de chrétiens. La plupart d’entre-égorgent entre eux, ils ne se retrouvent unis que pour taper sur les musulmans mais s’unissent avec les mêmes musulmans pour taper sur les agnostiques et les athées.

                Rappelez-vous le très célèbre « Caedute eos, novit enim Dominus qui sunt eios (Massacrez-les, car le Seigneur connaît les siens) » du très chrétien, Arnaud Amaury, abbé de Cîteau lors du massacre de Béziers.
                N’oubliez pas les tueries de protestants par les catholiques lors de la St Barthélémy.
                Plus récents, les protestants tués par les cathos franquistes en Espagne, les catholiques irlandais tués par les protestants, etc, etc, etc .... etc.
                Tout cela au nom d’un individu hypothétique, qui aurait prêché, il y a 2000 ans, une religion « d’amour ».

                En fait, toutes les religions sont sources de troubles, de discordes et de meurtres, avec une mention particulière pour les monothéismes, parce qu’il ne s’agit plus de disputes pour savoir quel est le dieu le plus important, mais chacun étant persuadé qu’il n’y a qu’un seul dieu, le sien, ceux qui croient à un autre dieu ou ne croient à rien deviennent des ennemis qu’il faut éliminer.


              • oncle archibald 23 septembre 15:01

                @ amiaplacidus : « Plus récents, les protestants tués par les cathos franquistes en Espagne » ....

                Z’êtes sûr ? Donnez nous quelques précisions please. Parce qu’en Espagne ce sont surtout des milliers de cathos notamment membres du clergé, évêques, curés, moines, religieuses, qui ont été passés à la casserole par des républicains déchainés dont je me souviens. Si vous avez un doute suivez ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_de_la_guerre_d%27Espagne

                La femme de ménage d’origine espagnole qui faisait le ménage dans mes bureaux, pourtant de famille républicaine et réfugiée en France en 1936 alors qu’elle était petite fille cauchemardait encore plusieurs décennies plus tard en revoyant le curé de son village écartelé entre deux camions par de gentils athées républicains.

                Ce sont probablement ces exactions d’un autre age qui ont permis à Franco d’être accepté par ceux qui ne les avaient pas supportées. Ce qui ne justifie en rien la vengeance qui s’en est suivie, merci de le noter avant de me traiter de facho.


              • simir simir 23 septembre 16:37

                @oncle archibald
                Non les républicains n’ont passés personne à le casserole.
                « Un certain nombre d’exactions politiques sont l’œuvre de prisonniers libérés, amenant la CNT-FAI à déplorer que « la pègre déshonore la révolution ». »
                « Les persécutions semblent avoir en partie dépendu moins d’ordres précis de la part de la CNT ou de la FAI que de l’humeur des dirigeants des « comités anti-fascistes » locaux »
                "Les exactions commises durant la guerre civile semblent surtout s’être déroulées dans un contexte d’absence totale de contrôle, et non en fonction d’un plan organisé par les dirigeants politiques républicains. Le gouvernement de Francisco Largo Caballero, arrivé au pouvoir en septembre, prend des mesures fermes pour rétablir l’ordre et la loi, aboutissant à une diminution des pillages et des meurtres23. Le ministre de la Justice Juan García Oliver, lui-même anarcho-syndicaliste, met fin aux excès de la « justice populaire », et notamment des patrouilles de miliciens agissant sans contrôle : des camps de travail sont institués, permettant notamment aux condamnés d’y purger leurs peines à l’abri, et les peines de mort prononcées par les tribunaux sont décrétées révisables"
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Terreur_rouge_(Espagne)

                Tout cela n’était pas planifié et c’était surtout incontrôlable comme le furent les exécutions sommaires commises en France à la libération.


              • Eric F Eric F 24 septembre 10:38

                @amiaplacidus
                « La plupart d’entre-égorgent entre eux »
                « la plupart » est une généralisation outrancière, exagérée concernant le passé et totalement abusive concernant le présent.

                De manière bien plus générale, ce qui est source de trouble, ce sont les intégrismes idéologiques, pas seulement religieux mais aussi nationaux, politiques, ethnoculturels, etc.


              • oncle archibald 24 septembre 10:55

                @simir : « Les persécutions semblent avoir en partie dépendu moins d’ordres précis de la part de la CNT ou de la FAI que de l’humeur des dirigeants des « comités anti-fascistes » locaux » ...

                Dis donc mon coco vu le nombre des victimes et celui des auteurs de meurtres et d’atrocités il faut croire au minimum que « les dirigeants politiques républicains » ne s’y sont pas opposés et voyaient ça plutôt d’un bon œil non ?

                Dans mon coin du midi de la France par ou sont arrivés et souvent se sont installés des flots de réfugiés républicains j’ai connu une famille ou les enfants ont porté des chaussures de nones récupérées sur les cadavres pendant des années. J’ai connu aussi un ouvrier agricole qui était plombier en Espagne avant les évènements qui a vendu à mon frère un pistolet automatique de marque « star » pour lequel il avait bricolé « un cargador espécial » en zinc contenant 30 balles au lieu de 9 parce que avec 9 balles où veux tu aller ?

                Tu n’arrivera jamais à me convaincre que tous ces massacres de nones et de curés déplaisaient aux « dirigeants politiques républicains » et qu’il s’agit en quelque sorte de crimes comme les autres, des crimes de droit commun résultant du hasard des rencontres entre un quidam et sa victime.


              • JPCiron JPCiron 24 septembre 16:59

                @Daniel PIGNARD

                Un chrétien est celui qui se réclame du Christ. >
                .
                Mais comme le Christ et YHWH sont le même Dieu,
                Et que l’Ancien Testament n’a pas été répudié,
                Alors, le Chrétien qui se réclame du Christ doit approuver ce que dit YHWH :

                «  »Ainsi parle l’Eternel des armées (...) tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, boeufs et brebis, chameaux et ânes.«  » (1Samuel 15:2-3)


                .


              • Captain Marlo Captain Marlo 25 septembre 23:18

                @Eric F
                De manière bien plus générale, ce qui est source de trouble, ce sont les intégrismes idéologiques, pas seulement religieux mais aussi nationaux, politiques, ethnoculturels, etc.

                .
                Au lieu de s’occuper uniquement de spiritualité, la plupart des religions se mêlent des affaires de la cité...

                Et puis c’est une question de marketing, il s’agit pour chacune « de conserver ses parts de marché » et de récupérer les clients des autres religions !


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 26 septembre 14:48

                @Captain Marlo
                Les religions ont évidemment raison de se mêler des affaires de la cité, puisqu’elles en font partie.
                Et elles ont évidemment raison de condamner, au sein de la mauvaise, très incomplète laïcité, l’oubli de la nature de l’homme, de ce qui fait sa différence avec la nature de l’animal : l’homme n’est pas seulement un être ayant vocation à la réussite de l’économie, sa spiritualité est même chez lui la principale dominante. C’est l’esprit qui est premier dans la constitution de l’être humain.
                Mais les religions ont évidemment tort de transformer cela en preuve que leur croyance en leur Dieu est ce qu’il y a de plus sensé, de plus intelligent, de plus justifié.


              • mmbbb 27 septembre 11:38

                @oncle archibald je ne savais pas qu il y avait des protestants en Espagne !
                En revanche , dans nos lives d histoire , on les nomme « republicains » 
                S ils avaient pris le pouvoir je doute que ces « républicains » aient assis un regime de centre gauche ! 

                il a aussi un autre point de vue historique sur ALLENDE !!!

                C est la même rhétorique promue par nos intellos de gauche .

                Cette même gauche qui refusa de voir la dictature rouge en Chine et les exactions de POL POT . 

                Mais le temps ayant fait son oeuvre , l histoire peu être rectifiée ! 


              • mmbbb 27 septembre 12:43

                @Pierre Régnier

                la laicite a la francaise etait normative Elle s eparait le regulier du seculier Que je sache , les cathos les juifs les musulmans les zorosatres etc ( cela exite en France ) n ont jamais ete poursuvis .

                La constitution francaise garantit a chaque citoyen le droit de croire ou pas !

                Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

                Depuis que cette laicte n a plus ete normative a cause des coups de boutoirs de la gauche en elevant " l aléririté au rang de priorité et de principe premier , les problemes ont commmece .L emergence dans l espace public d une religion en expansion ; l islam.

                Un pied de biche ouvrant cette porte et offert par la gauche !
                C est que dit Elisabeth BADINTER et d autres analystes .

                Resultat il est difficile d enseigner les sciences naturelles notamment la théorie de l evolution dans certaines classes Le créationnisme est la doctrine retenue
                 Pignard est content et s associe aux musulmans
                Quant a la revolution elle s attacha a gommer les traces de la religion de l ancien regime Mais Robespierre le megalo créa le culte de l etre suprême

                Les franc mac ayant mis l ancien regime a terre , venere le « grand architecte »

                Ils ont chasse DIEU par la porte , pour le faire repasser par la fenetre ..

                La laicite a la francaise de naguère ( certain l a qualifie de religion, le comble de la connerie ) créait un équilibre entre les obligations régaliennes de l Etat et la croyance ou la vie spirituelle appartenant a chacun 
                Cet equilibre est rompu d ou les problemes actuels 


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 15:27

                @mmbbb
                Les drames, les massacres actuels - et non pas seulement les problèmes, comme vous dites - ne viennent pas d’un simple déséquilibre rompu . L’équilibre qui était établi par la laïcité n’était pas simplement un équilibre entre les obligations régaliennes de l’Etat et la croyance spirituelle appartenant à chacun. Il autorisait très clairement ceux dont la croyance « spirituelle » incluait la croyance en « de bons appels de Dieu » à massacrer pour de prétendues « bonnes raisons » à rendre public cet aspect criminogène de la croyance et à en faire la promotion.

                Quand des musulmans, adeptes de la pire des religions justifiant cette horreur, la mettent en application en massacrant à Charlie Hebdo, au Bataclan et en de nombreux autres endroits avant et après, ils ne font pas que « troubler l’ordre public ». Ils assurent la promotion de leur religion criminelle comme l’État bêtement laïc les autorise à le faire.


              • mmbbb 27 septembre 18:52

                @Pierre Régnier Les terroristes sont francais et ont vecu en France , Ils sont issus des « territoires perdus de la République » ou le non droit francais est la norme , C est G Benssoussant qui préfaça cet essai dans les années 1990 ; Il ne reçut qu opprobres et quolibets Un grand classique de ceux detiennent la verite Les attentats de Charlie Hedbo dénote cette dérive et l affaiblissement des valeurs republicaines et notamment celle de la laicite Les cathos les juifs ne mènent pas d aition terroriste Par ailleurs , les caricatures de Mahomet a avait ete editees aux pays bas Il y avait deja des antécédents Personne n avait bougés ou si peu notamment les intellos la classe politique les syndicats Eux si prompt a decendre dans la rue et vociférer . Dès qu un curé de CEVITAS appartenant a l Eglise du Chardonnet avance un argument un peu fort , les gauchistes deviennent hystériques . C est le syndrome denote pas FI Fi deguise desormais sous le pseudo de Cap Marlo :: : Reniez sa propre histoire ne pas choquer s aplatir comme en 1940 Un reflexe bien francais . « SOUMISSION » . 


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 septembre 11:05

                @mmbbb

                Je suis ici totalement d’accord.
                Ceux qui avaient décrit les territoires perdus de la République m’avaient, à l’époque, redonné un peu d’espoir dans la capacité de ma république à sortir de la bêtise et de la lâcheté.
                Cet espoir n’a pas duré longtemps et, au sein de ma Gauche (je milite à Gauche depuis 65 ans) la bêtise, le mensonge, le nouveau négationnisme et la lâcheté triomphent à nouveau, avec le soutien du Président de la République lui-même, qui tient à rester en tête de la marche vers l’anéantissement spirituel du pays.



                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 septembre 10:42

                  Sacré sous entend : sacrifice et sacrilège. 


                  • ETIENNE 23 septembre 17:54

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    Et sacrement, non ?


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 septembre 10:45

                    Mais que deviendraient ces « bouffeurs de curés » sans la religion.... Ils risquent de périr de faim. Charlie Hebdo voit-il sont chiffre d’affaire diminuer ???


                    • Captain Marlo Captain Marlo 25 septembre 23:27

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      Mais que deviendraient ces « bouffeurs de curés » sans la religion....

                      Charlie Hebdo, ce journal que personne ne lit !
                      "(...) Son existence a provoqué davantage de pleurs que de sourires, et pourtant, Charlie, s’entête, reproduit, insulte gratuitement l’ensemble des croyants de toutes confessions, planqué derrière la fameuse liberté de la presse et d’expression.

                      (...) La caricature est effectivement un art journalistique majeur, encore doit-elle être subtile, intelligente et morale. La satire est un art, faut-il l’utiliser judicieusement et surtout, en mesurer les effets.

                      .
                      « Subtile, intelligente et morale » : pas vraiment le genre de la maison !

                      C’est plutôt : « grossière, inintelligente et vulgaire ! ». 


                    • mmbbb 27 septembre 20:41

                      @Captain Marlo il est vrai que lUPR c est subtil intelligent et moral : Moralité de l histoire 0 , 9 % des voix !!!! C est tres bien 

                      Il parait qu Asselineau n est pas tres fin lorsqu il est en prive ! 

                      Quant a Charlie Hedbo , il n a pas su trouver son public avec cette nouvelle jeunesse ; 
                      Mais en revanche cette jeunesse affronte avec subtilite delicatesse et intelligence la vie communautaire Certaines filles en jupe se font « traiter de pute » .

                      Restez a 0 , 9 % et j espere que l UPR se prendra une bonne branlée en 2020 !


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 septembre 11:06

                      Il est vrai que Staline était le frère spirituel de Gandhi.


                      • kalagan75 23 septembre 11:07

                        perso je préfère celle-ci, elle est bien cool .( je ne comprends pas comment nos féministes de tout poil ne se sont pas levées « comme un seul homme » contre cette phrase tirée du coran )

                        « Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme et quand vous voulez et œuvrez vous-mêmes à l’avance »


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 septembre 11:11

                          La meilleure amie de Raoul Van Eigem était dans une état de transe quand les gilets jaunes cassaient la baraque. Rappelons cette célèbre phrase du mouvement surréaliste : manifeste du surréalisme : « L’acte surréaliste le plus simple consiste, revolvers aux poings, à descendre dans la rue et à tirer au hasard, tant qu’on peut, dans la foule. » ...


                          • amiaplacidus amiaplacidus 23 septembre 11:52

                            @l’auteur,

                            Merci pour cet article.

                            Pour moi qui bouffe un curé au petit-déj, un imam au déjeuner et un rabbin au dîner, cela me fait un dessert.


                            • rogal 23 septembre 13:19

                              Sur les appels au meurtre des livres sacrés il nous a été donné de lire sur Agoravox de bien meilleures recensions depuis quelques mois.


                              • zygzornifle zygzornifle 23 septembre 13:48

                                La religion est a la source de beaucoup de guerres, elle n’apporte rien de bon dans un monde civilisé , des contraintes vestimentaires , au niveau des repas interdisant çi interdisant ça , le pire c’est qu’elle essaie par tous les moyens de mettre la main sur les gouvernements, les infiltrants de fidèles fanatisés utilisant la violence , la religion c’est du poison , on peut croire a un être divin sans planter un couteau dans la gorge de celui qui ne veut pas y croire .

                                Arrêtons le massacre ....


                                • oncle archibald 23 septembre 15:03

                                  @zygzornifle : « on peut croire a un être divin sans planter un couteau dans la gorge de celui qui ne veut pas y croire »

                                  Et fort heureusement c’est bien le cas pour 99,9% des croyants !


                                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 23 septembre 15:14

                                  Assez drôle. Maintenant Jésus critiquait il y a 2000 ans déjà la loi sur la répudiation disant que Moïse avait fait cette loi « à cause de la dureté de votre cœur » ainsi que la loi sur la lapidation dans l’épisode de la femme adultère. Aussi ressortir cela aujourd’hui n’est pas bien nouveau et vous pourriez au moins citer Jésus sur ces points qui lui qui a pris plus de risques que vous en finissant sa vie terrestre sur une croix.


                                  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 23 septembre 17:45

                                    @Bernard Mitjavile
                                    « pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font »


                                  • Jonas Jonas 24 septembre 00:21

                                    @Bernard Mitjavile « Assez drôle. Maintenant Jésus critiquait il y a 2000 ans déjà la loi sur la répudiation disant que Moïse avait fait cette loi « à cause de la dureté de votre cœur » ainsi que la loi sur la lapidation dans l’épisode de la femme adultère. »

                                    Effectivement, l’auteur ne comprend même pas ce qu’il lit. La Révélation de Jésus abolit la loi mosaïque. C’est la victoire de la loi de l’Esprit sur la loi de la Chair.

                                    « Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère ; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes : toi donc, que dis-tu ? Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser.
                                    Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.
                                    Et s’étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu’aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.
                                    Alors s’étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ? Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus. »

                                    La Bible - Jean 8:3-8

                                    Jésus réfute la loi mosaïque auprès des scribes et des pharisiens : « Moïse dans la Loi ordonne de lapider de telles femmes », la réaction de Jésus ? « Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus ».


                                  • macchia 24 septembre 10:23

                                    @Jonas
                                    Et pourtant la loi mosaïque est révélation divine infaillible est Jésus est venu pour compléter non por abolir ; le Fils contre les erreurs du Père ?


                                  • Eric F Eric F 24 septembre 10:41

                                    @macchia
                                    "pourtant la loi mosaïque est révélation divine infaillible est Jésus est venu pour compléter non por abolir ; le Fils contre les erreurs du Père ?"


                                    Il s’agit plutôt d’une rectification des errements dans l’interprétation de ladite révélation, et un accomplissement de son message profond.


                                  • macchia 24 septembre 11:45

                                    @Eric F
                                    Le Père aurait accepté 1000 ans environs d’interprétation erroné sans broncher


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 septembre 12:08

                                    @macchia

                                    C’est bien pire encore : après 2000 ans d’interprétation erronée, l’Église actuelle tient à re-sacraliser l’épouvantable erreur.


                                  • Jonas Jonas 24 septembre 13:28

                                    @macchia « Et pourtant la loi mosaïque est révélation divine infaillible est Jésus est venu pour compléter non pour abolir ; le Fils contre les erreurs du Père ? »

                                    La compléter oui, par la transcription de la loi dans l’Esprit, la préservation du peuple hébreu dans un monde païen hostile grâce à la loi mosaïque, pour le préparer à la venue de celui qui baptise du Saint Esprit :

                                    « Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit : Il leur donna le pain du ciel à manger. Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, MOÏSE NE VOUS A PAS DONNÉ LE PAIN DU CIEL, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
                                    Jean 6:31-33

                                    « Vos pères ont mangé la manne dans le désert, ET ILS SONT MORTS. C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. »
                                    Jean 6:49-51


                                  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 24 septembre 14:46

                                    @macchia Comme le reconnaissent de nombreux théologiens, la révélation divine est progressive cad progresse selon la capacité de l’homme à la recevoir (« j’ai encore bien des choses à vous dire mais vous ne pouvez pas les supporter maintenant » dit Jésus à ses disciples. Dieu ne pouvait révéler les mêmes choses il y a 4000 ans auprès de peuples du Moyen Orient qui faisaient des sacrifices humains pour des idoles ou « passaient leurs enfants par le feu » et 2000 ans après du temps de Jésus. La question n’est pas la capacité de Dieu de dire la vérité mais la capacité de l’homme à la recevoir.


                                  • macchia 24 septembre 18:39

                                    @Bernard Mitjavile
                                    Dommage pour les femme lapidées nées trop tôt


                                  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 24 septembre 21:38

                                    @macchia

                                    L’histoire est pleine d’horreurs, elles auraient aussi bien pu naître esclaves ou autre. Vous avez l’air de découvrir que l’on ne vit pas dans le monde des bisounours.


                                  • macchia 25 septembre 09:51

                                    @Bernard Mitjavile
                                    Je connais mes limites. A ce qu’il paraît les religions permettent les horreurs et souvent les approuvent


                                  • hamia 23 septembre 16:51

                                    L’Université d’Harvard dans ses dernières recherches et études scientifiques, a présenté le Saint Coran comme le meilleur livre du monde dans le domaine de la justice.


                                    • ETIENNE 23 septembre 18:06

                                      @hamia
                                      L’université d’Harvard a donc lu tous les livres du monde ???


                                    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 23 septembre 18:20

                                      @ETIENNE
                                      Sur les trolls, sans doute. Technique très simple : vous voulez discréditer votre adversaire ? Faites-vous passer pour lui et déblatérez des inepties. 


                                    • Septime Sévère 23 septembre 21:32

                                      @hamia
                                      .
                                      L’Université d’Harvard dans ses dernières recherches et études scientifiques, a présenté le Saint Coran comme le meilleur livre du monde dans le domaine de la justice.
                                      .
                                      Oui, c’est à peu près ce que disent une collection de sites musulmans. 
                                      Il y a un site israélien qui a une autre version :
                                      .
                                      https://www.europe-israel.org/2020/02/desinformation-luniversite-de-harvard-classe-le-coran-comme-le-meilleur-livre-sur-la-justice/

                                      .
                                      Alors ? Mon coeur balance...
                                      .


                                    • Jonas Jonas 24 septembre 00:16

                                      @hamia « L’Université d’Harvard dans ses dernières recherches et études scientifiques, a présenté le Saint Coran comme le meilleur livre du monde dans le domaine de la justice. »

                                      « A ceux qui ne croient pas, on taillera des vêtements de feu, tandis que sur leurs têtes on versera de l’eau bouillante, qui fera fondre ce qui est dans leurs ventres de même que leurs peaux. Et il y aura pour eux des maillets de fer. Toutes les fois qu’ils voudront en sortir (pour échapper) à la détresse, on les y remettra et (on leur dira) : « Goûtez au châtiment de la Fournaise. »
                                      Le Coran 22:19-22

                                      « Certes, ceux qui ne croient pas à nos versets, nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leur peaux auront été consumées, nous leur donnerons d’autre peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage »
                                      Le Coran 4:56

                                      Les Chrétiens disent : « Le Christ est fils de Dieu ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse !« 
                                      Le Coran 9:30

                                       »Quant aux Infidèles, rien ne les sauvera de la colère de Dieu, ni leur biens ni leurs enfants ne les mettront aucunement à l’abri de la punition d’Allah. Ils seront du combustible pour le Feu."
                                      Le Coran 3:10

                                      Justice radicale !


                                    • Eric F Eric F 24 septembre 10:45

                                      @hamia
                                      Pouvez-vous donnez la référence de cette étude de Harvard, pour qu’on puisse en vérifier l’existence et le contenu ?


                                    • Pascal L 24 septembre 15:52

                                      @hamia
                                      D’après le site EuropeIsraël News, la source viendrait des Frères Musulmans. Sachant qu’il pratiquent allègrement la Taqîya, il ne faut guère attacher d’importance à une telle information qui sur le long terme a plus de chance de provoquer du dégoût que de l’enthousiasme chez les Musulmans. Ayant assisté à une conférence d’un Imam des Frères à laquelle assistaient des chrétiens et des musulmans, j’ai noté que se sont les Musulmans qui étaient le plus déstabilisés par le discours. Les Chrétiens avaient entendu ce qu’ils désiraient entendre n’ont pas réagi mais les Musulmans étaient complètement déstabilisés par ses propos et ont beaucoup réagi dans la séance des questions. Si cet Imam avait cru à ce qu’il disait, il pouvait être considéré comme apostat...
                                      Il est vrai que le Coran est principalement une norme juridique et certainement pas un livre de spiritualité. Mais en refusant l’amour de Dieu pour l’humanité tel que l’a enseigné Jésus, il ne reste plus que la loi pour guider le peuple...


                                    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 23 septembre 17:12

                                      « Qu’unnnn sang impurrrr, abreuuuu’ve nos sillons ! »


                                      • ETTORE ETTORE 23 septembre 17:17

                                        Toutes ces religions qui raclent le fond, et qui se font , bucher des femmes, ne se gênent pas pour mettre, robes et breloques, quand il s’agit d’officier leurs rites.


                                        • eddofr eddofr 23 septembre 17:39

                                          Otez moi d’un doute, les livres sacrés n’appellent pas au meurtre, ils appellent à l’exécution.

                                          Puisqu’ils sont la loi (du moins pour ceux qui y prêtent foi), la mise à mort n’est que l’exécution d’une « décision de justice » et n’est donc pas un meurtre.

                                          CQFD.

                                          Du coup j’ai écris ma bible, et elle tient en 3 versets :

                                          Verset 1 : « Ce qui est bon pour moi est bien. »

                                          Verset 2 : « Ce qui est mauvais pour moi est mal. »

                                          Verset 3 : « Tout ce que je peux ou pourrais faire ou dire pour éviter ce qui est mauvais pour moi ou pour obtenir ce qui est bon pour moi est juste. » 


                                          • I.A. 23 septembre 18:15

                                            @eddofr

                                            Hé hé hé ! C’est exactement ça, les religions : des textes de lois écrits par des déséquilibrés égocentriques !


                                          • I.A. 23 septembre 18:16

                                            Article vraiment savoureux, merci !


                                            • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 23 septembre 18:39

                                              Les filles, en France, ont obtenu le droit de vote en 1945.

                                              Elles n’ont été considérées comme égales en droit que’a la fin des les années 70.


                                              Aller reprocher au Coran d’avoir donné une part d’héritage aux filles, tandis que dans le système pré-islamique, elles avaient droit à un coup de pied au c*l,... C’est bien mal connaitre les sociétés sémites de l’époque, et la portée sociale de la « révolution islamique ».


                                              Bref, le savoir n’en ressort pas grandi...



                                              • Eric F Eric F 23 septembre 19:06

                                                On peut toujours regarder les textes anciens, mais ce qui importe davantage, c’est leur interprétation aujourd’hui : quels groupes religieux appliquent au pied de la lettre des préceptes plurimillénaires, et tuent en s’y référant ?


                                                • amiaplacidus amiaplacidus 23 septembre 19:24

                                                  @Eric F

                                                  Réponse : Ceux qui sont en position de le faire. Par exemple certains musulmans appuyés par des monarchies rétrogrades.

                                                  Mais, soyez-en sûr, sans Voltaire et quelques autres, les chrétiens se comporteraient exactement de la même manière. Ils l’ont largement prouvé dans le passé et parfois actuellement, dans une moindre mesure parce que dans nos pays ils sont bridés dans leurs délires.


                                                • Jonas Jonas 24 septembre 00:10

                                                  @amiaplacidus « sans Voltaire et quelques autres, les chrétiens se comporteraient exactement de la même manière. »

                                                  Les catholiques ne doivent rien à l’inspirateur de l’hitlérisme.
                                                  Le royaume de France était la première puissance mondiale, et ce n’est sûrement pas grâce à Voltaire !

                                                  « C’est à regret que je parle des Juifs : cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre. »
                                                  Voltaire - « Dictionnaire philosophique » « Tolérance », section I (1765).

                                                  « On ne voit, au contraire, dans toutes les annales du peuple hébreu, aucune action généreuse. Ils ne connaissent ni l’hospitalité, ni la libéralité, ni la clémence. Leur souverain bonheur est d’exercer l’usure avec les étrangers ; et cet esprit d’usure, principe de toute lâcheté, est tellement enraciné dans leurs cœurs, que c’est l’objet continuel des figures qu’ils emploient dans l’espèce d’éloquence qui leur est propre. Leur gloire est de mettre à feu et à sang les petits villages dont ils peuvent s’emparer. Ils égorgent les vieillards et les enfants ; ils ne réservent que les filles nubiles ; ils assassinent leurs maîtres quand ils sont esclaves ; ils ne savent jamais pardonner quand ils sont vainqueurs ; ils sont les ennemis du genre humain. Nulle politesse, nulle science, nul art perfectionné dans aucun temps chez cette nation atroce.« 
                                                  Voltaire - « Essai sur les mœurs et l’esprit des nations » Chapitre VI, 1740, Œuvres de Voltaire, Paris, 1819, tome 13, page 298.

                                                  « surtout qu’aucun Juif ne fasse le tour de ma maison en sonnant de la trompette, ne fasse tomber les murs, et ne m’égorge, moi, mon père, ma mère, ma femme, mes enfants, mon chat et mon chien, selon l’ancien usage des Juifs. ».
                                                  Voltaire - « Dictionnaire philosophique » « Tolérance », section V (1765).

                                                  « Notre aumônier prétend que les Hottentots (namibiens, peuplade d’Afrique), les Nègres et les Portugais descendent du même père. Cette idée est bien ridicule. »
                                                  Voltaire - « Les lettres d’Amabed » (1769) - Romans et contes - garnier-Flammarion p537

                                                  « C’est une grande question parmi eux s’ils sont descendus des singes, ou si les singes sont venus d’eux. Nos sages ont dit que l’homme est l’image de Dieu : voilà une plaisante image de l’Être éternel qu’un nez noir épaté, avec peu ou point d’intelligence ! Un temps viendra, sans doute, où ces animaux sauront bien cultiver la terre, l’embellir par des maisons et par des jardins, et connaître la route des astres. »
                                                  Voltaire - « Les lettres d’Amabed » (1769) - Romans et contes - garnier-Flammarion

                                                  « La race des nègres est une espèce d’homme différente de la nôtre, comme la race des épagneuls l’est des lévriers. La forme de leurs yeux n’est point la nôtre, leur laine noire ne ressemble point à nos cheveux, et si on peut dire que leur intelligence n’est pas d’une autre espèce que notre entendement, elle est fort inférieure. Ils ne sont pas capables d’une grande attention. »
                                                  Voltaire - « Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » (1740-1756)


                                                • Eric F Eric F 24 septembre 10:58

                                                  @amiaplacidus
                                                  De manière générale, l’Humanisme et les Lumières se sont développés dans le cadre d’une évolution générale de la pensée dans le monde occidental, Erasme ou Montaigne par exemple étaient chrétiens.
                                                  Nous avons souvent tendance en France à particulariser notre propre histoire, mais les mêmes évolutions ont eu lieu dans le reste de l’Europe, sans le radicalisme qu’a connu la France à la fin du 18è siècle. Globalement l’enseignement de la religion s’est éloigné d’une lecture littéraliste et d’une conquète par la force.


                                                • Pascal L 24 septembre 16:19

                                                  @amiaplacidus
                                                  Voltaire a voulu placer le « pouvoir » spirituel sous le contrôle du pouvoir temporel. Il y a là une intention totalitaire qui se voit également dans sa correspondance avec quelques puissants personnages. Il a été écouté par la Révolution qui a commencé par couper les têtes des ecclésiastiques et des religieux. Plus de 30000 têtes, ce n’est pas grave, juste une statistique. Nous sommes donc très loin d’une vision démocratique.
                                                  Pour que les Chrétiens se comportent de la même manière que les salafistes, il faudrait que cela soit une injonction des Evangiles. Or je ne vois qu’une injonction à l’amour dans les Evangiles.

                                                  Il est facile, pour flatter notre orgueil, d’accuser les autres de péchés plus grand que les nôtres. Nous nous trouvons ainsi valorisés et tant pis si la vérité est un peu écornée. C’est pour la bonne cause, la nôtre... Et puis, les Chrétiens ne se vengent pas car leur espoir est la vie après la mort. Rendez-vous donc après la mort car nous saurons alors qui avait raison. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir car le Dieu des Chrétiens aime l’humanité. Reste juste encore à se situer par rapport à l’amour de Dieu. Si Jésus a raison, l’enjeu est un peu plus long que les 80 ans environ de la vie terrestre.


                                                • amiaplacidus amiaplacidus 24 septembre 18:46

                                                  @Eric F qui dit : « ... Erasme ou Montaigne par exemple étaient chrétiens. ... ».

                                                  Peut-être n’avaient-ils pas le choix, souvenez-vous de Galilée.


                                                • OJBA 23 septembre 20:34

                                                  Enfin ! Quel délice ! Mais rien sur le religion juive ? Ou alors j’ai mal lu, mes connaissances religieuses en tant qu’athée sont très limitées.


                                                  • OMAR 23 septembre 21:51

                                                    Omar9
                                                    .
                                                    @OJBA :"Mais rien sur le religion juive ?


                                                    .
                                                    Question totalement antisémite..
                                                    .
                                                    N’est-ce-pas @V. Ayoli ?


                                                  • Captain Marlo Captain Marlo 26 septembre 00:02

                                                    @OJBA
                                                    Mais rien sur le religion juive ?

                                                    .
                                                    La Palestine était occupée par les Romains qui étaient les maîtres du monde !

                                                    "Auguste à Rome. Hérode à Jérusalem. Ils sont les maîtres du monde. Leader global pour le premier à la tête de l’Empire romain, qui s’étend de l’actuel Portugal à l’Anatolie, de l’Ecosse à la Libye. Patron régional, chef du royaume de Judée pour l’autre. Avec une similitude : des règnes de très longue durée. Quarante-cinq ans pour Auguste et 33 ans pour Hérode.

                                                    Pour comprendre l’état du monde à la naissance de Jésus, remontons dans le temps. Jusqu’à Alexandre le Grand, qui crée un immense empire, empochant dans son élan le contrôle de Tyr en Phénicie, puis de la Samarie et de la Judée, précédemment sous gouvernement perse...etc.

                                                    .
                                                    Traduction perso : Jésus était juif, comme tout son entourage et sa famille. Mais comme il mettait le boxon dans les rues en prêchant, car il remettait en question la richesse, il prônait le partage, toussa, toussa, il était devenu pour l’Empire romain, un casse-couilles dont il fallait se débarrasser. C’est Hérode, le boss du moment en Palestine, qui s’en est chargé.
                                                    .
                                                    La religion catholique, une fois devenue religion officielle à Rome, en 392 , par l’Empereur Théodose, au lieu d’accuser Hérode, a accusé Judas le traitre, et du coup tout le peuple juif, plutôt que les Romains...
                                                    .
                                                    Le Vatican a pourrit la vie des juifs depuis cette époque ! C’est Venise qui a inventé l’insigne jaune distinctif pour les juifs, et la création du 1er ghetto.

                                                    "(...) Les Juifs du ghetto devaient se signaler en portant une rouelle (petite roue) jaune sur la poitrine, puis par un béret ou un chapeau jaune (Au Moyen-Âge, le jaune était la couleur infamante de la folie et du crime)...etc



                                                  • Kapimo Kapimo 23 septembre 21:09

                                                    L’ancien testament est effectivement un ensemble de textes qui pour certains sont épouvantables et prônent le suprémacisme tribal judéen (Deutéronome, Lévitique notamment) par le biais de massacres et autres mises à mort.

                                                    Les textes fondateurs du christianisme sont les évangiles (vie et paroles de Jesus), Jesus dont la venue était annoncée dans les textes de prophètes Hébreux et qui a entre autres choses condamné sans nuance certaines lois et certains préceptes judéens inscrits dans l’ancien testament.

                                                    Bref, votre courtissime exégèse est pour le moins insuffisante, n’explique rien et se contente de pointer du doigt. Elle fait de vous un combattant de l’ignorance par l’ignorance.


                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 septembre 21:53

                                                      @Kapimo 

                                                      Bonjour Kapimo
                                                      Vous êtes bien intentionné mais, hélas peut-être, vous n’êtes pas pape et, à ma connaissance, pas évêque non plus et, je crois bien, pas même prêtre. Je n’en suis pas moins heureux de voir ici quelques défenseurs du véritable christianisme.
                                                      Comme les autres vous êtes cependant, face au faux christianisme d’aujourd’hui, dans une erreur grave car, je l’ai démontré, l’Église actuelle, sa hiérarchie et ses théologiens fous trahissent très explicitement Jésus et les Évangiles. Voyez ci-dessous, dans la présentation que fait la Bible de Jérusalem (en 2001 !) comment cette Église associe Jésus aux massacres présentés et justifiés dans le Livre de Josué (c’est moi qui souligne)


                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 septembre 21:55

                                                      @Kapimo (suite)

                                                      Le Livre de Josué raconte, certes, l’entrée des Hébreux en Terre promise, mais renvoie surtout au Christ, le Sauveur, venu dans le monde pour combattre le mal au nom de son Père, afin que l’homme ne s’éloigne pas de son amour. Ce qui doit en effet conduire la lecture, c’est l’identité entre le nom de Josué et celui de Jésus  : deux noms qui n’en sont qu’un seul et unique qui signifie « Dieu sauve », « Dieu le Sauveur ». L’ensemble du livre de Josué est une figure de la vie et de l’oeuvre qui seront celles de Jésus Christ. Le Dieu Sauveur fait entrer son peuple, l’humanité, dans la Terre promise, figure du royaume à venir, le Royaume des Cieux.

                                                      Lire Josué, c’est donc lire aussi l’histoire de Jésus qui n’est cependant livrée, dans son intégralité, que dans le Nouveau Testament et dont on ne peut négliger l’absolue nouveauté. C’est dans les évangiles que nous apprenons à connaître l’Homme-Dieu.


                                                    • Kapimo Kapimo 24 septembre 04:30

                                                      @Pierre Régnier

                                                      Je n’ai effectivement aucun lien avec l’église. Cette eglise catholique a, au-delà de la totale corruption de ses plus hautes autorités, sombré dans le syncrétisme et l’identification à une branche subalterne du judeo-christianisme (sans parler des divagations immigrationnistes papales).

                                                      Quant à dire que Josué et Jesus sont une seule et meme figure, permettez-moi de considérer qu’il n’en est rien. Parce que « combattre le mal » en massacrant tout ce qui n’est pas partie du peuple élu, n’est pas le message universel que je perçois dans les évangiles.


                                                    • Don verdillo Cyrus 24 septembre 04:37

                                                      @Kapimo

                                                      oui c’ est pas mal resumé , surtout quand les supposé elu ne conaisse pas le chemin et le détourné de son but initiale ..

                                                      on est pas sauver par la naissance , ou par l’ endoctrinement , on peut eventuelement l’ etre en suivant le chemin avec l’ apotheose ...

                                                      tres peux reussirons l’ ascension , et il ne le devrons qu’ as leur seul merite envers eux meme , les autre et bien sur le grand tout .

                                                      les vendeur d’ indulgence sont des arnaqueur et des damné en devenir .


                                                    • Eric F Eric F 24 septembre 11:04

                                                      @Kapimo
                                                      Le christianisme a une lecture symbolique de l’« ancien testament », Josué est perçu comme œuvrant pour la pureté du peuple de Dieu ; littéralement le récit se place à un niveau de conquête terrestre en éradiquant les païens, la lecture symbolique transpose en purification spirituelle (un peu comme la « guerre sainte » contre le mal en soi-même dans le quiétisme musulman)


                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 septembre 12:01

                                                      @Kapimo 
                                                      Vous écrivez : Quant à dire que Josué et Jésus sont une seule et même figure, permettez-moi de considérer qu’il n’en est rien. Parce que « combattre le mal » en massacrant tout ce qui n’est pas partie du peuple élu, n’est pas le message universel que je perçois dans les évangiles.
                                                      Vous avez bien raison de refuser ainsi le répugnant enseignement de l’église catholique actuelle qui, elle persiste à enseigner que c’est bien ainsi qu’il faut comprendre les évangiles : quand il se donne mission, jusqu’à accepter d’en mourir sous la torture, de faire comprendre que Dieu ne veut que l’amour et la fraternité universels, le croyant juif Jésus de Nazareth poursuit « le juste combat » de Josué massacrant massivement pour « vaincre le mal » ! L’islam a parfaitement compris combien il pouvait tirer avantage de cette folie et de cette trahison de l’Église catholique actuelle.


                                                    • Kapimo Kapimo 24 septembre 15:10

                                                      @Pierre Régnier

                                                      Merci de ces précisions, qui clarifient votre pensée et qui consolident ma perception de l’état du catholicisme.


                                                    • JPCiron JPCiron 26 septembre 21:26

                                                      @Pierre Régnier

                                                      Le Dieu Sauveur fait entrer son peuple, l’humanité, dans la Terre promise, figure du royaume à venir >

                                                      Pour ma part, je vois Josué comme un miroir qui renvoie l’image du roi Josias disparu prématurément, qui avait le projet grandiose d’unifier les populations du Nord et du Sud pour en faire un grand Royaume dans la Terre Promise.

                                                      .

                                                      .


                                                    • OMAR 23 septembre 21:49

                                                      Omar9

                                                      .

                                                      @Victor Ayoli :"L’héritage. « Allah vous ordonne d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles »

                                                      .

                                                      C’est exact...

                                                      Mais ce commandement est applicable uniquement si les parents n’ont pas laissé de testament après leur décès.

                                                      Sinon, toutes les options sont valables y compris celle de déshériter totalement le ou les garçons au profit de ou des filles, du vivant des parents.

                                                      .

                                                      Enfin, l’explication donnée à ce commandement est que le garçon doit construire son foyer, alors que la fille est, en partie, prise en charge par son (futur) époux...

                                                      .

                                                      PS :al-Bukhari est juste un imam qui s’est consacré aux recueils des hadiths qui sont le plus souvent apocryphes, et à sa place je vous aurai conseillé E. Zemmour ou Houellebecq, cela aurait encore rehaussé la crédibilité de votre narticle...

                                                      Ma parole...


                                                      ,


                                                      • Jonas Jonas 23 septembre 22:55

                                                        Vous venez faire de l’exégèse biblique sans rien comprendre à la Bible, ne sachant même pas différencier l’Ancienne Alliance (Ancien Testament), de la Nouvelle Alliance (Nouveau Testament), et en occultant que l’Église Catholique romaine a été le ciment de la civilisation européenne, en unifiant pendant des siècles les différents clans et tribus qui se combattaient (pictes, bretons, normands, alamans, saxons, germains, burgonds, etc...), à l’origine de ses valeurs morales et spirituelles, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).

                                                        Les papes ont plusieurs siècles d’avance sur toutes les autres civilisations, l’Église romaine a par exemple interdit l’esclavage sur le sol européen dès le VIIème siècle, sous peine d’excommunication.
                                                        L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois et reines très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Aliénor d’Aquitaine, Philippe Auguste, Blanche de Castille, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
                                                        Il n’y a pas en France un village sans son Église au centre de la commune.
                                                        Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, tribunaux, parlement, cour des comptes, poste, ponts et chaussées, banques, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
                                                        Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale, sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
                                                        C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.
                                                        Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?
                                                        Pourquoi le plus vieil hôpital de Paris s’appelle Hôtel-Dieu ?
                                                        La gastronomie raffinée que vous dégustez (vins d’abbayes, bières, liqueurs, miel, jambons, fromages...), ont été dans la grande majorité des cas bonifiés par des moines.

                                                        La littérature chrétienne, le « Paradis perdu » de Milton, « Polyeucte » de Corneille, « Esther », « Athala » de Racine, Bossuet, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Cristobal de Morales, Bach, Mozart, Vivaldi, Verdi, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.

                                                        Le calendrier de tous les pays européens est basé sur la naissance du Christ.
                                                        Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
                                                        Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
                                                        Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
                                                        Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
                                                        Noël est fêtée depuis 15 siècles.
                                                        Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.

                                                        La république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.


                                                        • zygzornifle zygzornifle 24 septembre 08:42

                                                          Les livres sacrés appellent a massacré ....


                                                          • Jean Keim Jean Keim 24 septembre 09:15

                                                            Pour mémoire, la bible donc l’ancien testament font intégralement partie du Coran...


                                                            • Jean Keim Jean Keim 24 septembre 09:17

                                                              Il est vrai avec quelques aménagements.


                                                            • Eric F Eric F 24 septembre 11:16

                                                              @Jean Keim
                                                              « la bible donc l’ancien testament font intégralement partie du Coran »


                                                              « intégralement » est abusif, c’est une recension adaptée. Ce n’est pas étonnant dans la mesure où le Coran dérive de courants judéo-nazaréens qui existaient alors au Moyen-Orient.


                                                            • Jonas Jonas 24 septembre 22:44

                                                              @Jean Keim « Pour mémoire, la bible donc l’ancien testament font intégralement partie du Coran... »

                                                              Les musulmans ne reconnaissent pas la Bible, qu’ils considèrent comme falsifiée.


                                                            • Jean Keim Jean Keim 25 septembre 08:59

                                                              @Jonas

                                                              Une fois pour toute, lorsque l’on a compris que tous les livres dits saints, sacrés et consacrés, tous sans exception, ont été écrits par des mains d’hommes, quel que soit le support et l’outil utilisés, alors leur contenu qui n’est pas pour autant inintéressant, n’est plus pris à la lettre mais relativisé, le Coran est comme la Bible, c’est un livre qui fait des emprunts mais se les attribut, les deux sont des ouvrages synthétiques et syncrétiques, le Coran a une particularité qui est peut être unique, il a été écrit (l’histoire dit avec beaucoup de retouches) pour créer d’emblée une nouvelle religion qui s’appuie sur le passé pour se donner une image de respectabilité, par rapport au message évangélique il est une régression spirituelle quel que soit le sens donné à ce mot.

                                                              Le Coran n’est finalement qu’un ouvrage politique servant des desseins guerriers, il est d’une redoutable efficacité pour scléroser la pensée, il a un point commun avec le cirque du covid-19, il exploite le registre de la peur.


                                                            • eddofr eddofr 24 septembre 12:29

                                                              Jésus a dit « Aime ton prochain comme toi-même » (MARC 12.31).

                                                              Bizarrement, celle-là, personne ne va la chercher pour nous expliquer qu’il faut être gentil, altruiste, non violent et ne chercher ni l’accaparement des richesses ni le pouvoir personnel ...


                                                              • JPCiron JPCiron 24 septembre 22:39

                                                                @eddofr

                                                                Jésus a dit « Aime ton prochain comme toi-même » (MARC 12.31).>
                                                                .
                                                                Il y a un monde entre ce que l’on entend par ’’prochain’’ dans le Nouveau Testament et dans l’Ancien Testament...
                                                                .
                                                                On croit que l’on parle de la même chose.
                                                                Mais ce sont deux mondes très différents.


                                                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 septembre 14:04

                                                                Me semble bien que pour les deux premières religions ( ordre d’apparition ) que leurs écrits mortifères ne sont plus appliqués. Par contre pour la dernière soit disant de paix de d’amour ces écrits mortifères sont toujours hélas d’actualité.

                                                                @+P@py


                                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 septembre 14:05

                                                                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                                                  Ses écrits


                                                                • Kapimo Kapimo 24 septembre 15:55

                                                                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                                                  « Me semble bien que pour les deux premières religions ( ordre d’apparition ) que leurs écrits mortifères ne sont plus appliqués. »
                                                                  Allez dire ça aux palestiniens....


                                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 septembre 21:03

                                                                  @Kapimo

                                                                  Je te l’accorde la conduite de l’état Hébreux est inadmissible. Je l’ai déjà mentionné plusieurs fois sur le site. Je vais recherche un article sur E.Maccias.

                                                                  @+P@py .



                                                                • JPCiron JPCiron 24 septembre 22:29

                                                                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                                                  Me semble bien que pour les deux premières religions ( ordre d’apparition ) >

                                                                  Si vous voulez dire les deux premiers monothéismes, il s’agit de :
                                                                   Le Zoroastrisme originel (basé sur les seuls Gathas)
                                                                   La religion de Akhenaton

                                                                  Toutes deux sont des religions de paix et de raison.
                                                                  Jamais, sur aucun verset, ces deux là ne montrent même l’ombre d’une seule des horreurs de l’A.T.

                                                                  Le monothéisme Israélite est apparu vers l’an 600 av. JC, du temps du roi Josias.
                                                                  Le Judaïsme (y compris les concepts d’au-delà, de jugement post-mortem, de vie éternelle,...) n’est apparue qu’au 1er siècle de notre ère.
                                                                  Ces derniers concepts ont été empruntés aux deux religions mentionnées plus haut.

                                                                  .


                                                                • JPCiron JPCiron 24 septembre 22:35

                                                                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                                                  Il semble en effet que les enfants, s’ils sont Palestiniens, ’’ne comptent pas’’.
                                                                  En tout cas, le monde s’en fout. Nos élus et nos religieux aussi.
                                                                  https://ifamericansknew.org/


                                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 25 septembre 14:16

                                                                  Ce qui s’est passé il y a plusieurs dizaines de siècle n’est pas très important pour la situation actuelle, car le passé est le passé.

                                                                  Le plus important est la situation actuelle, et la terreur ne vient pas des deux premières religions mais bien de l’islam.

                                                                  Contester ce fait est tout simplement à l’instar des munichois ceux qui en 1936 disait que l’Adof était tout mignon tout plein, se nomment maintenant les islamo-compatibles.

                                                                  @+P@py


                                                                  • Yann Esteveny 25 septembre 17:43

                                                                    Message à tous,

                                                                    Sur le dessin, la marque des maîtres du dessinateur est sur les nez des personnages.

                                                                    Respectueusement


                                                                    • JPCiron JPCiron 26 septembre 12:11

                                                                      < Jésus a dit « Aime ton prochain comme toi-même » (MARC 12.31).> @eddofr


                                                                      Tant que l’on n’a pas défini ce que l’on entend précisément par ’’prochain’’, on n’a rien dit !

                                                                      Car il y a ’’trente-six’’ sortes de ’’Prochains’’ qui n’ont pas les mêmes droits religieux/ politiques/ sociaux que les autres ’’Prochains’’ :

                                                                      https://www.cairn.info/revue-pardes-2012-2-page-115.htm


                                                                      • Francis Francis 26 septembre 13:11

                                                                        @JPCiron
                                                                         
                                                                        ’’Tant que l’on n’a pas défini ce que l’on entend précisément par ’’prochain’’, on n’a rien dit ! »

                                                                         
                                                                        Rien dit ? Pas sans conséquences : Celui qui se déteste serait légitimé à haïr ledit prochain !

                                                                         
                                                                        Cette phrase qui laisse à l’auditeur le soin d’interpréter à sa guise le sens de ce mot prochain dans l’espace ? Dans le temps ? A occuper ma ^place ? etc. quel qu’en soit l’auteur,

                                                                        n’a pas de sens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité