• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand un député, fils de résistant compare la loi « anti-casseurs » au (...)

Quand un député, fils de résistant compare la loi « anti-casseurs » au régime de Vichy

Mercredi 30 janvier, en pleine séance de discussion de la nouvelle loi "anti-casseurs", un député prend la parole pour interpeller ses collègue : "Mais réveillez-vous ! On se croit revenus sous le régime de Vichy !" 

Un député centriste, fils de résistant

Mais qui est cet allumé, qui décide d'entrée de jeu de marquer un magnifique point Godwin ?! Encore un Insoumis hargneux ? Un Bolchevique sanguinaire ?

Non, non ! Il s'agit de Charles de Courson, député centriste de la Marne. Président de la commission d'enquête parlementaire lors de l'affaire Cahuzac en 2013, le député a déjà un petit passif anti-liberticide : En 2015, il s'opposait au projet de loi relative au renseignement du gouvernement Valls.

"En 2013, La Croix évoquait un législateur « incorruptible », et L'Opinion décrivait Charles de Courson comme un « ours », un « solitaire », rarement tendre avec ses collègues de l'Assemblée nationale, et un adepte des mots forts," nous rappelle le magasine Le Point.

Une incorruptibilité et un républicanisme qu'il semble tirer de son passé familial :

- Descendant de Louis Michel Le Pelletier de Saint Fargeau, qui milita pour la liberté de la presse et pour une école égalitaire lors de la Grande Révolution, et qui vota pour l’exécution du Roi.

- Petit-fils de Léonel de Moustier, qui, député du Doubs sous la troisième République, fût le seul député de droite à voter contre l'octroie des pleins pouvoirs au maréchal Pétain, le 10 juillet 1940. Déporté pendant l'occupation, il mourra des séquelle de son emprisonnement.

- Fils d'Aymar de Courson, résistant sous le régime de Vichy.

Alors, c'est clair, ce passé familial ne donne pas plus de poids à ses décisions politiques qu'à celles d'un autre. Mais on pourra accorder un peu plus de crédit à ce monsieur lorsqu'il parle du régime de Vichy, qu'au start-uppeur Griveaux quand il compare l'opposition parlementaire à des contemporains de l'Allemagne nazi...

Mais alors concrètement, qu'est-ce qu'il dénonce ?

Ce qui est mis en cause par ce député, c'est les dispositions prévues sur l'interdiction préventive de manifester. Le texte prévoit en effet de donner le pouvoir aux préfets de prononcer ces interdictions en cas de menace grave pour la sécurité.

Mais qu'est-ce qu'une menace grave ? Mystère... Et c'est sur ce point là que s'indigne le député :

"On va priver un individu de sa liberté de circulation et de manifester, au motif qu'il y a une présomption, des raisons sérieuses [...] de penser que son comportement constitue une menace. [...] Mais où sommes nous, mes cher collègue ? C'est la dérive complète ! On se croit revenus sous le régime de Vichy ! Vous êtes présumé, de par votre attitude, être résistant donc on vous en-taule ?!"

Le gouvernement n'avait apparemment donc pas pris le temps de préciser ce point, pensant cencore marcher sur l'eau... Seulement, une fois n'est pas coutume, les députés LREM font les gros yeux.

Aurélien Taché, député de la majorité, s'inquiète : "Le droit commun ne peut instaurer un régime de restriction par principe et de liberté par exception. C’est ce qui est en germe dans cette loi."

Après débat, les troupes rentrent néanmoins vite dans le rang. Alors que beaucoup demandaient la disparition pure et simple de cette mesure, celle-ci est bel et bien validée, avec quelques garde-fous :

Des « critères objectifs » ont été ajoutés : la personne devra avoir commis des « atteintes graves à l’intégrité physique des personnes ainsi que des dommages importants aux biens » ou encore « un acte violent » lors de manifestations précédentes. Le préfet sera en droit d’imposer une convocation à la personne concernée, afin qu’elle ne se rende pas à la manifestation, nous apprend Valeurs Actuelles.

« On renverse la logique de la présomption d’innocenceSans procédure contradictoire, le préfet va pouvoir vous interdire de manifester et c’est à vous de contester. Les critères sont extrêmement flous et permettent de viser large. » estime quant à lui Vincent Charmoillaux, secrétaire général du syndicat de la Magistrature, au micro de Reporterre.

Une maigre consolation, donc, que ces garde-fous... Ou une pure foutaise. L'histoire du verre à moitié plein et du verre à moitié vide.

Après moi, le déluge !

Charles de Courson finit son intervention en mettant en garde la majorité contre son sentiment de toute puissance ?

"Le jour où vous aurez un gouvernement différent, vous verrez ! Et quand vous serez dans l'opposition avec une droite extrême au pouvoir, vous verrez mes chers collègues. !C'est une pure folie de voter ce texte, une pure folie !"

"Après moi le déluge" pourrait être le slogan de la start-up Macron. Car ce qu'est en train de faire ce gouvernement, c'est bien de mettre tout un arsenal répressif en place, dont ses successeurs pourront se servir allègrement. Mais cette considération ne semble pas effleurer l'esprit des Macroniens, toujours désespérément bloqués dans la toute puissance court-termiste...

Ce qui semble inquiéter Charles de Courson, c'est de voir tomber tout cet arsenal répressif dans les mains de l'extrême droite. Et ça nous inquiète aussi.

Mais il ne faut pas se leurrer. La dérive autoritaire est déjà là, elle n'a pas attendu l'extrême-droite pour s'installer en France. Jupiter et sa clique s'érigent petit à petit en despotes...


Pour en savoir plus sur vos futures pertes de liberté, on vous conseille ce très bon article de Reporterre


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 31 janvier 17:22

    Bonjour Pepito Gavroche

    « Après moi le déluge » pourrait être le slogan de la start-up Macron. Car ce qu’est en train de faire ce gouvernement, c’est bien de mettre tout un arsenal répressif en place, dont ses successeurs pourront se servir allègrement. Mais cette considération ne semble pas effleurer l’esprit des Macroniens, toujours désespérément bloqués dans la toute puissance court-termiste...

    Ce qui semble inquiéter Charles de Courson, c’est de voir tomber tout cet arsenal répressif dans les mains de l’extrême droite. Et ça nous inquiète aussi.

    Mais il ne faut pas se leurrer. La dérive autoritaire est déjà là, elle n’a pas attendu l’extrême-droite pour s’installer en France. Jupiter et sa clique s’érigent petit à petit en despotes...

    Votre article reprend au plus juste ce que dis aussi dans le mien en modération, nous les avons posté en même temps. Mais il serait necessaire le coût financier d’une telle mesure qui est IMPOSSIBLE à mette en place. Sans oublier qu’il n’est pas évident que le Conseil Constitutionnel ne le casse. Car c’est La liberté d’être citoyen qui est mise en cause, doc modestement le droit d’exsiter en contruisanr un bunker prioritaire.
    Cdt
    Le Panda


    • Pepito Gavroche Pepito Gavroche 31 janvier 19:03

      @Le Panda

      Salut ! 

      En effet, je n’avais pas pensé au financement de telles mesures, ce qui est quand même un point essentiel ! Je n’ai pas pu trouver d’infos là dessus, est-ce que vous en avez ?

      Pour ce qui est du possible retocage par le Conseil Constitutionnel, ce que soulignaient certains articles, notamment de Reporterre, c’est que la plupart des amendements qui ont été faits avaient en fait pour but de rendre le contenu de la loi acceptable par le CC, sans vraiment changer l’application... Après, c’est sûr que c’est pas au CC qu’on risque de la mettre a l’envers avec des subterfuges grossiers...

      Affaire à suivre, donc ;) 


    • Le Panda Le Panda 1er février 11:02

      @Pepito Gavroche
      Bonjour
      Merci de votre franchise, mais affaire à suivre absolument. Car les éclats d’hier démontrent que ces affaires ne s’arrêteront pas à ce stade. Je pose à nouveau l’article avec les dernières informations irréfutables. Où Benalla ou bien Macron cesseront de nous prendre pour des débiles. Il est protégé par le Chef de l’Etat, sous 10 MNS je le poste.
      Merci à nouveau de votre réponse.
      Le Panda


    • Alren Alren 1er février 13:47

      @Le Panda
      « Sans oublier qu’il n’est pas évident que le Conseil Constitutionnel ne le casse. »

      Voire ...
      Le Conseil Constitutionnel est avant tout une assemblée politique, constituée non de juristes mais d’ex-élus pantouflards dont aucun ne soutient le mouvement des gilets jaunes, même en secret, pour ce qu’il représente :un authentique réveil populaire dans le cadre de la guerre des classes. Tous sont du côté des parasites sociaux.

      Je ne ferai pas le pari que les amendements à la loi du CC seront seulement cosmétiques : j’aurais trop peur de le gagner !


    • velosolex velosolex 1er février 14:30

      @Le Panda
      Toubon, qui n’est pas vraiment d’extrême gauche s’est déjà indigné contre l’utilisation d’armes de guerre dans les manifestations. Car ces armes sont évidemment létales, et sont à l’origine de blessures qui feront de vous un mutilé à vie. Pas un mot ce matin dans les médias radios traditionnels de l’affaire Benalla le boy friend qui semble maintenant le numéro deux de l’état.
      De Courson s’est indigné, car sa famille qui a souffert de la guerre, ne lui permet pas de se taire, et de pantoufler, tandis que la rue se fait massacrer. Il s’agit de savoir où l’on se situe, du coté de l’arrivisme et de la complaisance, ou des valeurs républicaines, en refusant la loi des marcheurs qui veulent nous mettre au garde à vous, avec un BRD dirigé vers les yeux. 10000 balles tirées....UN professeur de médecine, vient de lancer une pétition contre ses armes qui créent des blessures de guerre abominables, faisant des handicapés à vie. 
      Il n’est guère besoin de parler de la menace d’arrivée d’une extrême droite fantasmée, quand ce gouvernement fait exactement le même boulot. Nous avons donc l’original est exercice, pas la peine d’avoir peu de ce qui ne sera qu’une imitation.
      Ploutocratie, voir mœurs mafieux, quand on lit les frasques de Benalla, n’ayant même pas besoin de gilet jaune, pour « faire son jojo » pour reprendre la terminologie désastreuse de notre soi disant président en dérapage constant.
      Nous traversons bien une période trouble, évoquant non seulement Vichy, mais toute l’ambiance des années trente, mais le gouvernement du front populaire en moins. C’est comme si Pétain n’avait même pas eu besoin de la guerre, pour arriver au pouvoir. Quand la brutalité ne connait plus de limite, et que l’on se moque de la démocratie


    • Le Panda Le Panda 1er février 15:00

      @Alren
      Bonjour
      Vous avez raison et je n’écrirai pas le contraire, d’ailleurs ils ont décidé de maintenir les armes utilisées par les policiers. Mais il me semblait bon de signaler que ce recours existait tout un chacun ne le sait pas forcément. Je ne parierai pas un kopep là-dessus car je serai volé
      Le Panda 


    • Le Panda Le Panda 1er février 15:06

      @velosolex
      Bonjour
      Toubon a tout mauvais en dehors du fric qu’il nous a pompé sur nos impôts. Tout ce dont vous parler je l’ai signalé auparavant à l’auteur de l’article. J’en parle dans mon article qui n’est pas encore allez voire le temps qu’il faisait dehors. Je soulève le contexte en comparant l’entente de Macron avec Benalla ou l’inverse, dans un cadre similaire à Vichy, le coût de contrôler les manifestants c’est IMPOSSIBLE.
      à suivre
      Le Panda


    • Le Panda Le Panda 1er février 15:16

      @velosolex
      Re
      Ploutocratie, voir mœurs mafieux, quand on lit les frasques de Benalla, n’ayant même pas besoin de gilet jaune, pour « faire son jojo » pour reprendre la terminologie désastreuse de notre soi disant président en dérapage constant.
      Nous traversons bien une période trouble, évoquant non seulement Vichy, mais toute l’ambiance des années trente, mais le gouvernement du front populaire en moins. C’est comme si Pétain n’avait même pas eu besoin de la guerre, pour arriver au pouvoir. Quand la brutalité ne connait plus de limite, et que l’on se moque de la démocratie.
      Nous tenons les mêmes propos où il y a des espions que l’on ne voit qui sont allez lire mon article, car sans plaisanterie aucune vous pouvez aller le lire ne voyez là aucune incitation à quoi que cela soit. La violence en France ressemble à la tonne de viande qui a passée la frontière de Pologne et comme le couple Macron adore « Les courtes paille » vous voyez ce que je veux dire. J’ai même placé dans l’article la vidéo de De Courson le BRD a été avalisé par notre Pétain de C.C. Vous dites on se moque de la démocratie en France mais encore faut-il que nous soyons en Liberté démocratique c’est de l’ancienne époque non ?
      Ce sont des échanges de poids et le reflet de la réalité. Vous voulez la suite ?
      Le Panda


    • velosolex velosolex 1er février 16:12

      @Le Panda
      Tout me révulse et me stupéfie.

      Pourtant il faut bien cherche le sens, même de ce qui nous échappe, quand les limites sont dépassées.
      Ces gens sans idéaux, sans principes, gouvernent la France comme un alcoolique, n’aimant pas les animaux, qui voudrait faire avancer son âne sur un sentier de montagne, en le fouettant, alors que l’avalanche menace. 

      Peut être ferais je aussi un article sur ce sujet, en interrogeant l’histoire. Il faut remonter loin pour retrouver pareille forfaiture. 

      Il semble qu’on ai envoyé Marianne, de nuit, sous escorte policière, 36 rue quai des orfèvres. Depuis personne ne l’a revue. 
      Est elle tombée dans la seine ?...


    • Le Panda Le Panda 1er février 16:26

      @velosolex
      Il n’y plus ni honneur ni patrie avec des clowns similaire qui ne sont que la suite de ce qui est passé depuis pas loin de 50 ans. Quant au 36 du Quai des Orfèvres en la matière les trois policiers ont été condamnés à 7 ans pour viols à la date d’hier. Moralité il coûte plus cher de faire crac crac entre ivrognes que de diriger la France et par voie de conséquence l’Europe quant à MARIANNE ATTENTION que personne ne vous voit car si le timbre n’est pas autocollant vous serez obligé de lui lecher le derrière donc il faut mieux qu’elle tombe dans la seine de l’extase.
      Je vous assure que si je suis toujours là, je vote pour votre article dans ce sens. Mais j’ose croire que vous avez constaté que nous sommes dirigés par des ânes élus par des mulets non zébrés.
      Le Panda


    • waymel bernard waymel bernard 31 janvier 18:43

      Trouver le moyen de s’attaquer aux gilets jaunes sans déranger les blacks blocks, les milices d’extrême-gauche et les racailles venues des zones ethniques. On a besoin d’images violentes pour la télévision et pour faire peur aux français.


      • velosolex velosolex 31 janvier 19:19

        Le Monde : « Gilets jaunes » : « l’incompréhension » de deux hommes jugés sans même avoir manifesté .https://bit.ly/2Sj73XI

        Il arrive parfois qu’une information comme celle ci, absurde, folle, fasse justement sens, de la réalité de la France d’aujourd’hui. Vous faites allusion à la France de Vichy. Mais il semble bien que la couleur jaune, qui était celle de l’étoile pour les juifs, soit celle des nouveaux pestiférés. Au delà de ce fait divers, qui est un fait de justice, prétendument, comble de l’absurde, on s’aperçoit qu’il n’est même pas besoin de porter un gilet jaune, et de participer à une manifestation pour arriver devant un juge aux ordres. Porter de la même façon une cagoule un jour de grand froid, vous attirera des ennuis, pour « dissimulation de visage ». Le principe de peur, sans justification, est au centre des régimes autoritaires. Elle vise à faire des individus diminués, apeurés, ayant même peur de leur ombre. C’est à ce que travaille ce genre de fait. 


        • baldis30 31 janvier 19:48

          Bonsoir,

          excellent article ... de même que l’intervention du Panda.

          Encore heureux l’un et l’autre que ne fussent ressortis à vos égards les traditionnels points Godwin dès qu’on évoque Vichy ou le nazisme ... car on peut s’attendre à tout !

          La répression consécutive à la défaite de 1940 mit deux ans pour s’établir en force, et sévit deux ans de plus .... Ce qui s’établit dans le contexte d’un échec actuel c’est la prise de conscience correspondant à « l’attentisme » dont les pratiquants pouvaient être définis par  : « attentiste : n’est plus vichyssiste mais pas encore résistant » . La chronologie ferait-elle partie de la génétique nationale ... ?

          « n’est plus macroniste, n’a pas encore enfilé son gilet jaune »


          • baldis30 1er février 10:26

            @baldis30

            Voici une information qui va peser lourd, très lourd dans les jours à venir, y compris dans l’itinérance mémorielle .....

             D’abord bonjour, à tous sauf à l’intrus qui s’est permis de moinser une fois de plus un propos relatif au nazisme ......
             
            https://www.francetvinfo.fr/sciences/histoire/apres-70-ans-de-silence-des-enregistrements-secrets-font-revivre-la-signature-de-l-armistice-de-1940_3169255.html


          • Le Panda Le Panda 1er février 11:05

            @baldis30
            Bonjour, il est dommage que je constate que mon article n’ait vu le jour, le reste suit :
            Je ne peux dire et écrire que ce que je viens de dire à Pepito : Merci de votre franchise, mais affaire à suivre absolument. Car les éclats d’hier démontrent que ces affaires ne s’arrêteront pas à ce stade. Je pose à nouveau l’article avec les dernières informations irréfutables. Où Benalla ou bien Macron cesseront de nous prendre pour des débiles. Il est protégé par le Chef de l’Etat, sous 10 MNS je le poste. J’évoque les deux points que vous soulevez à juste titre.
            Le Panda


          • Le Panda Le Panda 1er février 11:09

            @baldis30
            Re
            D’abord bonjour, à tous sauf à l’intrus qui s’est permis de moinser une fois de plus un propos relatif au nazisme ...…
            Ne vous formalisez pas, vous n’êtes pas restaurateur alors les étoiles sont dans le « guide Michelin » faites fi de certains malades sans autres, merci du lien.
            Le Panda


          • sophie 1er février 18:44

            @Le Panda
            salut ! dès que traduits vos articles seront publiés, patience....


          •  C BARRATIER C BARRATIER 31 janvier 20:23

            Il n’est pas étonnant que devant une dérive autoritaire, on appelle à résister. Précisément, cela me rappelle la résistance 39/45 et des faits surprenants, inattendus, extraordinaires

            Voir en table des news :

            France, terre de Résistance http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=305

            • baldis30 31 janvier 22:38

              @C BARRATIER

              bonsoir,
              Il y aurait encore en France un homme qui se dresse ... au moins un ...


            • HELIOS HELIOS 31 janvier 21:54

              ... manifester, se rebeller... ??? mais il faut en avoir dans le pantalon pour cela.... ceux qui en ont encore defilent et defileront encore pendant quelques semaines, le temps de s’apercevoir qu’ils sont freres de Don Quichotte ! !

              Et je suis prêts a parier, que, quel que soit le sondage, l’élection présidentielle se referait avec les mêmes candidats, ce week end, c’est encore Macron qui gagnerait, c’est pour dire...

              Alors,, bien au delà de quelques spécimens honorables fortement républicains, personne ne se lève, ni pour Danette, ni pour notre constitution et encore moins pour la France.

              La France mérite Macron et les français aussi a quelques centaines prés. Comment voulez vous que les étrangers qui arrivent sur notre sol respectent ce que même les français ne respectent pas eux-mêmes.

              Allez, chao, cogitez bien, et répétez après moi : le patriotisme c’est du nationalisme et le nationalisme c’est du racisme, je ne voterai jamais pour des patriotes !... mettez votre tube de vaseline dans la poche pour applaudir....


              • nono le simplet nono le simplet 1er février 07:32

                j’ai entendu hier que le port de foulard, cagoule serait interdit dans les manifs pour ceux qui auraient une attitude agressive ou qui seraient suspectés d’en avoir une...

                comme pour les bons et les mauvais chasseurs smiley


                • Aristide Aristide 1er février 12:07

                  @nono le simplet

                  Vous n’avez rien compris.

                  Dissimuler son visage dans une manifestation est déjà interdit par la loi ART R645-14 du code penal.  C’est une contravention simple.

                  La modification demandée et qui provoque tout ce ramdam est une interdiction de manifester, rétention préventive donc, au seul motif d’une présomption de violence futures. C’est ce caractère qui préjuge d’une action violente qui est à mon avis inconstitutionnelle et assez ... liberticide.

                  On est tombé dans le syndrome Sarkozy, un fait divers une loi. Les lois actuelles permettraient (*) tout à fait de verbaliser dans les manifs ceux qui dissimulent leur visage... Le problème est tout simplement que le pouvoir serait immédiatement accusé de museler la liberté d’expression.

                  (*) je souhaite bon courage au flic qui le ferait.


                • Le Panda Le Panda 1er février 12:15

                  @Aristide
                  Bonjour
                  Je pense qu’il a compris et qu’il y une note d’humour.
                  (*) je souhaite bon courage au flic qui le ferait.

                  C’est irréalisable pour un tas de raison et j’en parle le coût, les moyens mais mon article est encore en modé Macron veut faire du Sarkozy plus le positif de Pétain s’il en subsiste. Quand à museler la liberté cela est infaisable, on peut tout voler sauf la liberté de pensée qui en ce qui me concerne est identique à la liberté d’expression.
                  Le Panda 


                • titi 1er février 09:49

                  @L’auteur

                  « Quand un député, fils de résistant »

                  En quoi le fait d’être fils de résistant donnerait du poids à ses paroles ?

                  Y’aurait il une nouvelle forme de noblesse héréditaire ?


                  • baldis30 1er février 10:30

                    @titi

                    bonjour, 
                     Vous n’avez pas l’air de savoir ce qu’est l’honneur !
                     y compris celui d’une famille qui y tient ...
                     Ensuite , vous lisez Montesquieu sur le concept d’honneur ... cela devrait vous apprendre quelque chose ... dans la mesure où il vous reste quelques capacités de réflexion ...


                  • Pepito Gavroche Pepito Gavroche 1er février 13:00

                    @titi
                    pas l’air d’avoir lu l’article non plus...
                     
                    Je cite  : « Alors, c’est clair, ce passé familial ne donne pas plus de poids à ses décisions politiques qu’à celles d’un autre »

                    Bonne journée ;) 


                  • titi 2 février 18:26

                    @Pepito Gavroche

                    On ne peut pas démarrer un article en agitant un pedigree et faire semblant de ne pas l’avoir fait.
                    Si ca ne donne pas de poids, alors il ne fallait pas l’écrire.


                  • titi 2 février 18:29

                    @baldis30

                    Intervention nulle et non avenue.

                    Et qui ne répond pas à ma question.
                    Y’a-t-il une nouvelle noblesse héréditaire ?
                    Pourquoi ne pas étendre au fils du cousin au 5ème degré ?


                  • Pepito Gavroche Pepito Gavroche 3 février 01:38

                    @titi

                    L’entourage de tout un chacun conditionne la vision qu’on a du monde, des concepts, je pense qu’on peut être d’accord sur ce principe de psychologie de base.

                    Ainsi, j’ai trouvé utile de rappeler d’où ce monsieur vient, car ça permet d’éclairer sa conception du républicanisme et de la liberté. Ainsi que sa compréhension de ce qu’il dénonce ici.

                    Pour autant, et comme écrit dans le texte, ça ne donne pas de poids politique supplémentaire à ce qu’il fait en tant que parlementaire, ni à sa parole...

                    Donc aucune référence à une « noblesse héréditaire », si ce n’est dans votre tête.

                    Ce qui est dommage, c’est que vous prenez juste la partie qui vous arrange dans ce que je dis, pour argumenter votre propos... C’est pas franchement une bonne base pour commencer une discussion.

                    Parce que si votre ambition et de m’expliquer ce que j’ai écrit, je vous avoue que vous partez pas gagnant, à priori ^^

                    Pour ce qui est de ce que je dois écrire ou pas, permettez-moi de vous préciser que j’en suis seul juge...

                    Bonne nuit


                  • titi 3 février 14:56

                    @Pepito Gavroche

                    Très généralement je me méfie de ceux qui se réclament « des fusillés ».

                    Et même les héros peuvent devenir des salauds… alors les fils de héros..


                  • révolQé révolQé 1er février 10:23

                    L’extrème droaaaaate....

                    Cela me fait sourire quand j’entends ça alors que nous sommes depuis fort longtemps dans un régime dictatorial et totalitariste.

                    Je ne vois pas ce qu’une extrême chose pourrait faire de plus que mac à ronds le despote et sa bande de mafieux.

                    Et dire qu’il a été « élu » pour nous éviter la haiiiiiine...  smiley


                    • zygzornifle zygzornifle 1er février 10:43
                      compare la loi « anti-casseurs » au régime de Vichy

                      Oui mais sans les pastilles qui parfument l’haleine ...


                      • zygzornifle zygzornifle 1er février 10:47

                        C’est un député sang triste , il faut de suite le transfuser.

                        Allo Dr Guaretta il ne vous resterai pas quelques poches de sang contaminé ?

                        On a un député a calmer ....


                        • Habana Habana 1er février 12:23

                          Le régime de Vichy, on est en plein dedans avec Macron.

                          Des collabos à la botte d’une Europe qui enfume et paupérise les peuples et importe des immigrés par millions !

                          De « Travail, famille, patrie » il ne reste que la famille !


                          • alanhorus alanhorus 1er février 16:58

                            @Habana
                            https://www.youtube.com/watch?v=N7ZGwAnL500
                            E. Macron a repris un slogan du régime de Vichy


                          • titi 3 février 15:07

                            @Habana

                            Vous et vous amis nous ont déjà fait le coup en 2007, lorsque vous avez essayé d’enfumé les gens avec la francisque de Pétain soit disant ressuscité par Sarjo….. alors que c’est un symbole de la république depuis 1871.

                            Donc si vous pouviez arrêté d’écrire des bêtises énormes ce serait pas mal.

                            Sinon je propose que Macon supprime la loi Belin, du nom d’un ignoble collaborateur de Vichy, loi qui instaure le 1er mai chômé.
                            Qu’en pensez vous ?


                          • McGurk McGurk 1er février 13:32

                            En fait, d’après la vidéo de l’avocat qui expliquait (cf. AV) cette loi, tout cela va même beaucoup plus loin : la moindre personne ayant des liens de sympathie (dans le sens « approuvant ») avec un manifestant (ex : un gilet jaune) sera passible de sanctions.

                            Cette loi fait donc d’une pierre deux coups : interdire les manifestations tout en faisant croire qu’on le peut encore tout en écrasant d’un coup toute personne exprimant une opinion à ce sujet qui serait contraire à celle du pouvoir en place.

                            Bienvenue en Chine.


                            • zygzornifle zygzornifle 1er février 13:59

                              Ouais Castaner et sa bande de CRS auraient fait partis de la Gestapo et auraient trainés les « traitres » devant les nazis et applaudis pendant les exécutions ....


                              • baldis30 1er février 14:24

                                @zygzornifle

                                bonsoir,
                                 une nuance malgré tout : les bureaux-sic de la rue Lauriston ne sont pas disponibles actuellement ... une grosse entreprise de bâtiments aurait été contacté pour des constructions d’urgence ...


                              • Christian Labrune Christian Labrune 1er février 23:46

                                Pendant ce temps-là, Macron en Egypte, sans complexe, prétend donner des leçons sur les droits de l’homme à Al-Sissi !!!

                                On est encore en hiver. Ce qu’il faut espérer dès les beaux jours, c’est un printemps républicain en France.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pepito Gavroche

Pepito Gavroche
Voir ses articles







Palmarès