• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Que dire de la conférence de presse organisée par l’UPR en vue de sa (...)

Que dire de la conférence de presse organisée par l’UPR en vue de sa participation aux Elections européennes ?

Un parti en pleine expansion, des listes aux européennes dans toutes les circonscriptions, un discours original mais peu d'écho dans les médias !

Un premier constat s’impose : sur les 1500 journalistes invités, seuls quatre se sont déplacés, un journaliste du magazine en ligne Slat.fr, un journaliste du site d'information Agence infolibre, ainsi que deux journalistes indépendants affiliés à aucun site.

Aucun représentant de la presse « mainstream  » ne semble prendre en compte l'offre démocratique proposée aux législatives européennes. Pourtant il est d'autant plus important de s'intéresser aux petits partis lors de cette élection, que c'est la seule dont le scrutin se joue à la proportionnelle et il suffit d'un score d'environ 6% pour obtenir un siège au Parlement européen. Les partis de petite taille ont donc bien leur chance !

 

Le président-fondateur du parti, François Asselineau, réservait un véritable scoop aux journalistes : Vincent Brousseau, ancien économiste en charge de la politique monétaire à la BCE – place éminemment stratégique et prestigieuse –, vient de quitter son poste pour rejoindre les rangs de l'UPR et tenir la tête de liste « Centre-Massif central » aux Elections européennes. Après avoir été, pendant 15 ans, l'un des deux artisans français de l'Euro-système, au département Stratégie de la politique monétaire de la BCE, il a décidé de faire volte-face et de se battre contre ce pour quoi il a lui-même œuvré. Au cœur du système, Vincent Brousseau a décelé le caractère utopique de l'Euro et de l'Union Européenne et leurs effets dévastateurs. Il a donc fait le choix courageux d'abandonner tous les privilèges inhérents à la haute fonction publique européenne pour entrer aux cotés de François Asselineau dans la bataille politique contre l'Euro et l'Union Européenne. Qu’un économiste de renom, fondateur de la politique monétaire européenne, rejoigne le combat anti-euro en se présentant au Parlement européen sous l’étiquette UPR, mériterait bien l’attention de la presse. Pourtant, aucun journaliste des grands médias ne semble prêt à relayer l’information.

 

L'UPR est un parti relativement récent. Sa création remonte au 25 mars 2007, date anniversaire du Traité de Rome de 1957. Cette date à été choisie pour symboliser l'opposition du mouvement à la construction européenne. Depuis, son nombre d'adhérents n’a cessé d’augmenter et l'UPR dépasse aujourd'hui, en nombre d'adhérents, certains partis bien plus présents parmi les médias. Le NPA, par exemple, n'en compterait que 2500 contre 4650 pour l'UPR. Si l'UMP en dénombre 3900 à Paris contre seulement 393 à l’UPR, cet effectif – qui pourrait tout d’abord sembler insignifiant – représente tout de même 10%, ce qui est loin d’être négligeable, compte tenu de la « jeunesse » de l’UPR.

Parmi les sites internet des mouvements politiques français, celui de l'UPR est le deuxième le plus consulté, résultat dû, en partie, au grand succès des 17 conférences en ligne de François Asselineau visionnées en cumulé plus de 4 millions de fois. Le désir de l’UPR d’informer les citoyens dépasse les frontières, comme le rappelle M. Asselineau : 5% de ses adhérents sont expatriés, contre 2% en moyenne pour les autres partis, ce qui démontrerait la pertinence de ses analyses et l’accueil favorable qui leur est réservé à l’étranger. Le président du parti souligne, enfin, que le mouvement est assez jeune puisque 50% des adhérents ont moins de 41 ans.

Mettant en avant la perte de souveraineté comme cause principale de l'incapacité des dirigeants politiques français à rétablir la situation économique et sociale, l'UPR propose un programme de « libération nationale » qui s’inspire du programme du CNR du 15 mars 1944 et comprend, essentiellement, la sortie de l'Union européenne, la sortie de l'Euro et la sortie de l'OTAN afin de retrouver notre capacité à agir. La souveraineté en matière de négociations commerciales multilatérales par exemple, nous permetrait de redresser la situation de l'emploi en protégeant des secteurs clés de l'industrie française.

Parmi les nombreuses mesures annoncées, la réforme du Conseil constitutionnel aboutirait à une véritable Cour de justice dont les membres seraient des magistrats élus par le Parlement, tandis que la réforme du CSA ferait des médias un quatrième pouvoir, séparé des trois autres (éxécutif, législatif et judiciaire). Sont également avancés la suppression de la procédure de révision de la Constitution par le Congrès, l'instauration d'un véritable référendum d'initiative populaire, la pleine reconnaissance du vote blanc, la remise en cause de la vidéo surveillance et du fichage des individus, le retrait de la France du programme de surveillance généralisée de la population INDECT, le rétablissement du secret des correspondances, ainsi que la renationalisation des services publics (EDF, GDF, La Poste, la SNCF, les autoroutes, TF1, les banques bénéficiant d’aides publiques).

Si le programme de l’UPR peut paraître très à gauche, notamment en matière de nationalisation, François Asselineau souligne qu’il s’agit seulement de rétablir l'Etat dans ses prérogatives, en ce qui concerne les Services publics, et de redonner un sens à l'intérêt général et à la démocratie.

 

Outre François Asselineau, candidat à l'élection européenne pour la circonscription « Ile de Françe », les autres circonscriptions seront représentées par Vincent Brousseau (Centre-Massif central), François-Xavier Grison (Nord-Ouest), Régis Chamagne (Sud-Ouest), Daniel Romani (Sud-Est), Yanick Hervé (Est), Jena-François Gourvenec (Ouest) et Dominique Frut (Outre-Mer). La diversité des origines sociales, politiques et professionnelles des candidats est révélatrice de la variété qui compose la base militante de l’UPR. Le parti cherche, en effet, à dépasser le clivage gauche-droite et réunit, pour les Européennes, une équipe variée et de qualité, dans laquelle tous s’entendent sur le programme de libération proposé par l'UPR. Seul bémol à la clé, l’absence manifeste de femmes en tête de liste, déplorée également par l’UPR et justifiée par la difficulté à trouver des personnalités prêtes à assumer la responsabilité incombant à la conduite d'une campagne nationale.

 

Face aux partis qui accaparent l’espace public et médiatique, l’UPR peine à trouver sa place sur la scène politique et à asseoir sa visibilité médiatique. Il me semble alors bien regrettable que les médias n’informent pas la population de l’existence de ce parti qui, rappelons-le, ne dispose même pas d’une page Wikipédia en français. A la veille des Elections européennes, le rôle du journaliste n’est-il pas, au-delà de toute prise de parti, de rendre compte de l’ensemble de la scène politique française ? Que l’on adhère ou non aux idées proposées par l’UPR, il me paraît bien important de saisir le désir de discours nouveaux en politique qui est de plus en plus important chez les français et s’exprime dans la popularité grandissante de l’UPR. Loin d’être un parti fantoche, l’UPR propose un programme cohérent qu’un journaliste peut certes contester ou désapprouver, mais ne doit en aucun cas taire. Dans une période de crise qui voit une perte de confiance croissante de la population vis-à-vis du gouvernement et de l’Union européenne et une montée inquiétante des extrêmes, ne faut-il pas donner la parole à ceux qui, tels Vincent Brousseau, semblent les plus à même de saisir les enjeux économiques, sociaux et politiques qui se jouent au sein de l’Union européenne ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 3 mai 2014 11:26

    vous en avez pas marre de toutes ces elites ?Asselineau, a fait ses études à H.E.C. (1980) et l’E.N.A (1985). En 1985 il est inspecteur général à l’inspection générale des Finances. De 1989 à 1990, il est le chef de la mission pour le Crédit National. Il a aussi été le président de la Société pour l’Analyse Économique et Financière (SADEF). Ensuite, il occupa le poste de directeur de cabinet auprès de ministres du gouvernement Juppé (1995-1996), avant de rejoindre en 1999 le R.P.F. de Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Entre 2000 et 2004, il occupe des postes importants de conseillers aux côtés de Pasqua, alors président du Conseil Général des Hauts-de-Seine. Toujours avec le même, alors allié à Jean Tibéri, il est élu sur une liste de droite dissidente aux municipales parisiennes de 2001. C’est sans étonnement qu’on le voit nommé par Nicolas Sarkozy le 20 octobre 2004 à la tête de la Direction Générale à l’Intelligence Economique à Bercy ; il travaille alors en étroite collaboration avec Jean-Pierre Raffarin. Le 31 décembre 2004, il a décidé de rejoindre le groupe l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) au Conseil de Paris. En mars 2007, il crée l’UPR....

    voir : ASSELINEAU, L’ULTRA-DROITE SOUVERAINISTE


    • foufouille foufouille 3 mai 2014 12:11

      vous en avez pas marre de toutes ces elites ?

      on en aura plus besoin lorsqu’il y aura plus de moutons


    • Doume65 3 mai 2014 13:51

      « vous en avez pas marre de toutes ces elites ? »

      Que quelqu’un comme Asselineau, qui connait bien le fonctionnement de notre société cherche des solutions pour notre pays ne me rebute pas. Qu’il ait travaillé pour un gouvernement de droite à une époque où la droite était à la gauche du Parti Socialiste actuel (au moins sur le néolibéralisme) ne me chagrine pas non plus. Ce n’est pas par des procès d’intention qu’on va améliorer le système. Étudie d’abord le programme de ce parti (tu verras qu’il est ouvert aux personnes de sensibilité de droite comme gauche, sans nier leur différence) puis viens ici le critiquer (dans le sens constructif du terme), plutôt que de balancer ce genre d’invectives. Tu seras plus utile. Merci.

      Au fait Sarko l’a rétrogradé, et non promus. Mais tu devrais le savoir que tout ce que tu signales est bien documenté dans son blog, donc tu ne dénonces rien du tout.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 19:17

      Robert Gil,
      Toujours 3 oublis :
      * Un haut fonctionnaire travaille sous les ordres de tous les Ministres, quels qu’ils soient, de Gauche ou de Droite.

      *Asselineau a été placardisé par Sarkozy pour avoir écrit un rapport qui n’a pas plu à la Seigneurie, sur l’avenir sans avenir de l’ UE et de l’euro, et son service a été dissous.

      * Il était sur une liste qui devait sortir la France de l’ UE, il s’est rendu compte qu’il n’en n’était rien. Il est parti au bout de 2 ans.

      Vous même avez bien crû pendant 40 ans que le PS était de Gôooche, même Mélenchon a estimé que Maastricht était « un bon compromis de Gauche... »


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 19:22

      Robert Gil,
       Qui relaye sur son blog les saloperies des antifas, comme celles venants du site INDYMEDIA, financé par les Fondations Ford, Soros, Rockefeller et plusieurs départements du Gouvernement Américain...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 20:54

      Topaze,
      Quelle subtilité... ! Mais vous arrivez après la bataille, la plupart des lecteurs d’ Agoravox ont vu le film PSYWAR de Scott Noble...

      Et comme disait Goebbels, qui en connaissait un rayon en matière de propagande : « Quand on voit les ficelles, la propagande ne fonctionne plus ».
      Vous, ce ne sont pas des ficelles, mais des câbles sous-marins...


    • doctorix doctorix 3 mai 2014 23:54

      Parenthèse : j’ai changé de logo pour trois jours, pour vous montrer ce qu’est un syndrome de Stevens Johnson qui peut survenir deux jours après une vaccination.

      Les détails ici :

      Mais ce n’est pas le sujet. Quatre journalistes pour Asselineau, c’est un scandale.
      J’avais décidé de m’abstenir, mais je voterai Asselineau.

      « Lui président, lui président, lui président » on aurait quelqu’un qui a des couilles, qui ne serait pas un de ces larbins qui se succèdent au pouvoir, qui a fréquenté tous les milieux (et il ne faut pas le lui reprocher, ça s’appelle l’expérience), et fait le choix du bien ensuite en connaissance de cause.
      Voici ce qui m’a convaincu, en quatre heures de conférence.
      Il est dans la lignée de De gaulle, dont il parle admirablement ici, et lui seul pourrait nous sortir du piège ou l’arraignée US nous a patiemment enfermés depuis 50 ans.
       (et les trois suivants).
      Alors en attendant 2017, il faut le propulser à Bruxelles, afin qu’il détricote la toile.
      Pour ensuite remplacer le minable. Et même avant, si possible.
      Je crois que ce serait enfin un Président dont je puisse être fier, un qui mérite une majuscule.


    • Vipère Vipère 4 mai 2014 01:32

       

      Doctorix dit : 

      « Alors en attendant 2017, il faut le propulser à Bruxelles, afin qu’il détricote la toile.
      Pour ensuite remplacer le minable. Et même avant, si possible.
      Je crois que ce serait enfin un Président dont je puisse être fier, un qui mérite une majuscule. »
       
      Si un eurodéputé quelconque avait la hardiesse et le courage de terrasser le dragon Bruxellois, je serai prête à avaler autant de parapluies qu’il lui plaira ! - :)
       

       

       

       


    • Gugu Gugu 4 mai 2014 08:25

      par Topaze : « La seule alternative à cette élection européenne du 25 mai 2014 c’est l’ABSTENTION MASSIVE »

      En voilà une bonne idée qu’elle est réfléchie et tient bien compte de ce qui se passe dans le cirque politico médiatique depuis 40 ans.
      Même avec 95% d’abstention, nos « journalistes » et politiques de tous bords déploreront la dite abstention puis commenteront les résultats en pourcentages, inviteront les « gagnants » et les « perdants » à disserter sur les plateaux tv, et tout pourra continuer dans le meilleur des mondes.

      Proposer l’abstention aux européennes dénote au mieux une naïveté rare, au pire une duplicité assumée pour faire que rien ne change.


    • Edmon Edmon 4 mai 2014 08:58

      Parenthèse : j’ai changé de logo pour trois jours, pour vous montrer ce qu’est un syndrome de Stevens Johnson qui peut survenir deux jours après une vaccination.

      Les sectaro-new ages sont dans la place , Asselineau les attire comme des mouches.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mai 2014 09:45

      Vipère,
      Il faut un début à tout, quand De Gaulle est parti à Londres, il savait pourquoi il y allait, mais pas s’il serait suivi...

      Au Parlement, tous les Députés européens ne sont pas enchantés de la situation dans leurs pays respectifs, les députés UPR ne seront pas seuls longtemps.

      Les europathes sont organisés, eux, depuis longtemps, depuis 1949 dans le Mouvement européen.


    • doctorix doctorix 4 mai 2014 10:27

      Les sectaro-new ages...

      A force de ranger les gens de bonne volonté et qui se basent sur des faits et des observations dans des tiroirs,vous finirez au goulag ou à l’hospice.
      Vous feriez mieux d’écouter les conseils de ceux qui bravent le consensus au risque de leur réputation et de leur carrière, mais qui ont étudié leur sujet.
      Asselineau est de ceux-là (et accessoirement moi-aussi).
      Asselineau est un historien émérite, et ne puise pas ses idées dans les instituts de sondage, 
      Moi j’ai étudié les vaccins jour après jour pendant cinq ans.
      C’est ce que nous avons en commun : nous savons de quoi nous parlons.

    • Edmon Edmon 4 mai 2014 11:04

      Vous feriez mieux d’écouter les conseils de ceux qui bravent le consensus au risque de leur réputation et de leur carrière, mais qui ont étudié leur sujet.

      Le fameux syndrome de Galilée.
      Encore une invention pour faire taire les « dissidents » .J’ai bon ?


    • Laurent 47 4 mai 2014 22:59

      L’abstention, c’est précisément ce qu’attendent tous ceux qui sont mariés à l’oncle Sam, car cela renforcera le vote pro-européen à la sauce américaine, de tous ces lèche-bottes qui, conditionnés depuis des années, confondent les intérêts européens avec ceux, bien différents, des Etats-Unis ! La preuve ? Regardez ce qui se passe en Ukraine ! Est-ce que ce sont les russes qui ont pris le pouvoir à Kiev ? Bien sûr que non ! Ce sont les néo-nazis de Svoboda et de Pravy Sektor qui défilaient sur le Maïdan avec leurs drapeaux à croix gammée, avec la bénédiction d’Obama, de Laurent Fabius, de Catherine Ashton, et compagnie. Je ne veux pas de cette Europe-là, qui veut que la Russie soit notre ennemie, alors qu’elle ne nous a absolument rien fait, à part nous livrer du gaz naturel ! Réveillez-vous un peu ! Je ne veux pas me salir les mains en votant pour ces nazis déguisés, et celui qui aura mon bulletin de vote sera celui qui aura le courage de dire non à ce semblant de démocratie, qu’il soit de gauche ou de droite ! Quand on est à la veille d’une guerre, ce que souhaitent apparemment les Etats-Unis, il est temps d’ouvrir les yeux, de se déboucher les oreilles, et de faire marcher son cerveau !


    • Doume65 5 mai 2014 09:38

      @Topaze

      « le censé nouvel économiste de l’UPR, Vincent Brousseau, ancien fonctionnaire de la BCE, recommande des « taxes confiscatoires ». On aurait pu espérer d’un économiste de la BCE qu’il montre un plus grand respect du droit de propriété contre l’arbitraire et la spoliation étatique. Bravo à son nouveau chef Asselineau !
      Voila ce que les adversaires de l’Europe nous vendent : la « souveraineté nationale », c’est à dire le pouvoir absolu d’une classe politique française qui puisse nous contrôler d’avantage (dévaluer notre monnaie, user de la planche à billet à des fins électorales, limiter notre liberté d’expression, voler le fuit de notre travail par toujours plus d’impôt...).
       »

      En quoi l’idée de vouloir mettre en place des taxes confiscatoires (c’est pas notre gouvernement PS qui voulait mettre en place un impôt confiscatoire ?) peut-il dévaluer notre monnaie, user de la planche à billet à des fins électorales, limiter notre liberté d’expression, voler le fuit de notre travail ?

      Et désolé, mais ce sacro-saint droit de propriété que tu revendique doit avoir, comme tous les autres, des limites. Ferais-tu partie de cette toute petite minorité de personnes les plus riches qui en veulent toujours plus ?


    • Doume65 5 mai 2014 09:52

      Bonjour à tous.
      Je viens d’aller voir les 50 dernières interventions de Topaze.
      UN SEUL SUJET : L’UPR et son chef.
      50 interventions sur 50 pour démolir Asselineau et lui associer les notions d’extrême droite et de propagande.
      Mais quand on en là dans le discours, quand il n’y a pas le moindre essai de discutions, qu’on ne fit qu’au fil des post que toujours tenir la même rhétorique, on devrait voir la propagande dans son propre miroir.

      Je vous invite tous à cliquer sur le nom de ce troller et découvrir l’ensemble de son œuvre.


    • Robert GIL ROBERT GIL 5 mai 2014 19:38

      fifi,
      quand tu dit :« financé par les Fondations Ford, Soros, Rockefeller et plusieurs départements du Gouvernement Américain »...tu oublie Israel, le KGB, l’Iran, le FBI, le PS, l’UMP et la famille Lepen, la banque Lazare et le Credit Agricole, et la fondation EDF."
       
      Et Asselineau, qui fait parti du systeme, il est financé par qui ? Ah, le pauvre, il c’est fait tout seul ! Le premier charlatant venu vous fait gober n’importe quoi...Asselineau, n’importe quoi !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 mai 2014 19:25

      Robert Gil,
      L’enquête sur INDYMEDIA montre que vos chers pseudo anarchistes antifas sont bel et bien financés par les USA. Toutes les preuves sont dans le dossier.

      Si vous avez des preuves d’un financement illicite de l’ UPR, donnez les, sinon, fermez la !


    • Doume65 12 mai 2014 15:52

      « Si vous avez des preuves d’un financement illicite de l’ UPR, donnez les, sinon, fermez la ! »
      Il semblerait qu’il ait préféré la fermer.


    • zozoter 3 mai 2014 11:40

      F.A. sait que les médias sont aux ordres. Pourquoi court-il après eux depuis 7 ans ? C’est le peuple qu’il faut convaincre. Mais c’est un oligarque. Il n’est pas démocrate pour un sou.

      Que fait Monsieur Brousseau à Paris ? Il devrait sillonner la région Massif Central-Centre et épauler les militants sur place.

      • sylvie 3 mai 2014 20:17

        @zozoter, et comment contacter et dialoguer avec le peuple ???exister c’est communiquer


      • taktak 4 mai 2014 13:45

        En étant sur le terrain tout simplement....

        Le CNR-RUE, de part sa présence de terrain, ses actions militantes réussie à se faire connaitre....


      • zozoter 4 mai 2014 13:45

        En parlant au peuple !


      • scylax 3 mai 2014 11:54

        L’UPR, le faux nez gaulliste de toutes les droites...


        • Petrus Amritam Romanus Petrus Romanus 3 mai 2014 13:34

          Chacun parlant de soi, de qui êtes-vous donc le « faux-nez » ?


        • scylax 3 mai 2014 15:03

          de vous !!!


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 19:33

          scylax
          La caractéristique d’ Asselineau, c’est qu’il source toutes ses analyses, si vous avez des preuves de ce que vous affirmez, donnez-les !


        • JVSDE 4 mai 2014 02:15

          Affligeant de conneries.

          Vous avez bien beaucoup de temps pour écrire autant ! Vous n’avez rien d’autre à faire ? Et toujours pour critiquer ! Très suspect...


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mai 2014 08:48

          Conférence d’ Asselineau sur l’euro : « La tragédie de l’ euro »


        • foufouille foufouille 3 mai 2014 12:10

          pour être visible, il faut faire du bruit


          • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 4 mai 2014 20:29

            Et pour être entendu, il faut se faire voir !


          • Bergegoviers Bergegoviers 8 mai 2014 13:44

            François Asselineau n’a besoin ni de se faire voir ni de se faire entendre puisqu’il ne sert à rien, sinon à garder soumis au système électoral ceux qui partagent certaines de, ou toutes, ses idées.

            Et pour le peu d’idées qu’il exprime en boucle, les vidéos youtube et Agoravox sont amplement suffisants.
            Il joue exactement le même rôle que tous les membres de tous les partis politiques, ainsi qu’Alain Soral, M’Bala et autres fervents supporters des élections, qu’ils en soient conscients ou non.

          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 mai 2014 19:30

            bergegiviers,
            Encore un troll ! Décidément nous ne payons pas des impôts en pure perte, ça créé de l’emploi ! C’est Hollande qui doit être content !

             Vous ne devez pas avoir regardé beaucoup de conférences d’Asselineau, sinon, intelligent et brillant comme vous êtes, vous nous auriez fait une critique argumentée...


          • G.L. Geoffroy Laville 3 mai 2014 12:27

            Premièrement, les (trois premiers) commentaires précédents sont navrants. Le Credo « Tous Pourri » marche toujours. Ou peut-être « Tous Pourri, sauf moi ».

            L’UPR est un parti que je qualifierais de « Socialo-Gaulliste » bien plus légitime à représenter une grande partie de la population française que ne pourra jamais plus faire l’UMP, le PS et les actuels FN et FDG (pour ces derniers en l’état actuel de leurs idéologies).

            Souverainistes, car ils voudraient que le peuple français seul décide de la politique du pays. Encore beaucoup trop Etatiste à mon goût, l’UPR est néanmoins un parti aux valeurs démocratiques et républicaines bien plus développés que tout ces carriéristes et égoïstes qui nous ont trahi.

            Je suis adhérent au Parti Libéral Démocrate http ://www.partiliberaldemocrate.fr/ 

            et j’accorde le bénéfice du doute à l’UPR quant à sa volonté de servir les intérêts du Peuple et de la République.

            Deuxièmement, il n’est pas navrant que des médias largement subventionnés par l’Etat depuis des décennies, ne veulent pas couvrir des partis dissidents comme l’UPR. Ce n’est pas navrant parce que c’est particulièrement EFFRAYANT, LIBERTICIDE d’être une des rares démocraties où les médias sont à ce point liés à l’Etat.

            Je renouvelle mes respects à tout les sympathisants et adhérents de l’UPR.


            • scylax 3 mai 2014 13:23

              L’UPR parti « dissident », j’hallucine, il est au coeur du pouvoir. Relisez les cv des ses dirigeants. C’est la mafia des hauts fonctionnaires gaullistes qui exploite ce pays depuis près de 60ans.


            • Doume65 3 mai 2014 13:53

              @scylax

              « C’est la mafia des hauts fonctionnaires gaullistes qui exploite ce pays depuis près de 60ans. »

              C’est nouveau ! Ce ne sontt plus les capitalistes qui exploitent le peuple, maintenant, mais les fonctionnaires !
              Tu peux développer ta réflexion ?


            • foufouille foufouille 3 mai 2014 14:06

              « Je suis adhérent au Parti Libéral Démocrate »

              mdr ! libéral et démocrate ne vont pas du tout ensemble. le libéralisme est la dictature du fric


            • scylax 3 mai 2014 15:05

              C’est très simple. Si ce n’est que les capitalistes qui exploitent le peuple, qui l’exploitait en URSS par exemple ?


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 19:43

              scylax
              C’est quand même bizarre que vous vous en preniez à Asselineau et Brousseau qui sont des lanceurs d’alerte, qui informent les citoyens et font découvrir le dessous des cartes de la construction européenne, et pas à ceux qui préfèrent leur carrière de Hauts fonctionnaires ??
               
              Tous les deux, avec leur CV et leur niveau de compétences pourraient pantoufler à la tête d’une banque ou d’une grande entreprise, comme tant de Hauts fonctionnaires que vous ne critiquez pas.

              Voici le fonctionnement des Instances européennes, analysées par Régis Chamagne, comme personne ne vous les a jamais expliquées.



            • Edmon Edmon 3 mai 2014 18:39

              Y’a des journaliste à Agence Info Libre ? Non , c’est juste un organe de propagande conspirationniste tendance extrème droite de la trempe du Cercle des Volontaires ou MetaTV.

              Pour ce qui est du reste , je suis assez content que l’UPR présente des candidats , ça leur donnera d’abord une bonne occasion de revenir à la réalité et ça assèchera leurs comptes.
              Pareil pour un passage dans un grand média , je le souhaite de tout coeur.Je veux revoir Asselineau lever le petit doigt pour prendre la parole comme sur le plateau de CSOJ , c’était mignon.
              Et puis je veux re entendre sa réponse lorsqu’on lui demandera ce qui se passera aux niveau des marchés. « On verra » .Tout un programme.

              Et d’ ailleurs , lorsqu’il passera dans un média , passera t’il de facto dans le camp du « système » ou le média sera porté aux nues ? A moins qu’on ne dise qu’ il ne pouvait faire autrement face à la puissance des analyses d’Asselineau et de la montée exponentielle de ses adhérents ?

              Et sous quelle étiquette se présenteront les candidats ?Ca aussi ce sera intéressant à voir parce que pour l’instant , ce parti trans courant avec un homme de droite à sa tête qui comptabilise une bonne partie de personnes de gauche ( Ne me demandez pas comment ils le savent ) qui se font insultés régulièrement tout en bouffant du De Gaulle , et bien il s’est présenté sous étiquette divers droites.

              Franchement j’ai hâte d’y être moi à ces élections .Et vous ?


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 19:45

                Edmon,
                Mais qu’attendent nos Mélenchon, Laurent, Besancenot, et autres PS de Gôoooche, pour défendre la France et les Français, plutôt que l’Europe des banksters ?
                S’ils l’avaient fait, Asselineau n’aurait sans doute pas eu à le faire !


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 20:26

                Edmon
                L’Agence Info Libre travaille sur de nombreux sujets, nationaux, comme Dieudonné ou sur le nucléaire, ou internationaux .

                Avant d’écrire n’importe quoi, vous pourriez vérifier, c’est dans les conditions de rédaction des commentaires sur Agoravox :
                « Vérifiez la véracité de vos sources, et citez toutes vos sources ».


              • Edmon Edmon 3 mai 2014 21:44


                Oops , pardon  !

                Et n’oubliez pas de demander à l’auteur les sources selon lesquelles il y aurait des journalistes à A.I.L


              • Edmon Edmon 3 mai 2014 21:52


                Mais surtout n’oubliez pas de citer les votre selon lesquelles Besancenot , Mélenchon et le PS ne défendent pas la France mais les banksters de l’ Europe.

                Mais j’y pense ... y’a pas Réopen et toute une flopée de soucoupistes , fascistes , new ages qui publient et qui commentent sur ce site ?
                Vous devez avoir un sacré travail à rappeler tout le monde à l’ordre.Vous êtes payés au moins .


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mai 2014 08:53

                Edmon,
                Vous auriez quelques documents à nous montrer qui prouvent que le PS, Mélenchon et Besancenot veulent l’indépendance et la souveraineté de la France ?

                Conférence d’ Asselineau :
                « Les Partis politiques respectent-ils l’intelligence des Français ? » Partie 2


              • Edmon Edmon 5 mai 2014 01:02

                Je vais me taper 45 minutes d’un propagandiste , comptez là dessus.

                De plus je n’ai jamais dit que le PS, Mélenchon et Besancenot veulent l’indépendance et la souveraineté de la France , pourquoi me demander les documents ?

                En fait vous êtes complètement barré vous.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 mai 2014 19:47

                Edmon,
                Il faut un diplôme de journaliste pour faire des interviews ?
                On se demande bien à quoi servent leurs diplômes de journalistes, à tous ceux qui dans les médias, nous mentent à longueur de temps, à la demande de leur rédaction ? Et qui se feraient virer s’ils parlaient de ce qu’ils savent.

                Je vous rappelle à quoi servent les Conférences de Bilderberg ?
                « Il convient de rappeler que la Conférence ne visera pas à élaborer des solutions aux problèmes de l’ Alliance occidentale, mais étudiera les répercussions de ces problèmes sur l’opinion publique, et les voies par lesquelles celle-ci peut être influencée favorablement ».

                « Ils ont acheté la presse » Chollet & Dormann


              • Ouallonsnous ? 3 mai 2014 18:50

                Le vote aux élections de l’UE et non aux européennes, car il n’y a pas de nation européenne passe en France par une signification clair de désaveu de cette mascarade et de cette imposture.

                 Mais comment l’exprimer alors que la participation au vote sera considérée comme une adhésion, alors que les français, en 2005 ont exprimé leur opposition à cette dictature colonialiste de l’oligarchie financière anglo-yankee, sous couvert d’unification d’une partie des pays de l’Europe, excluant les autres non alignés sur l’impérialisme anglo-yankee (cf. l’attitude actuelle à l’égard de la Russie qui est le plus grand et important pays d’Europe, avec l’agression de l’UE-USA contre l’Ukraine) ?

                La seule possibilité d’exprimer notre refus de l’UE, réside dans l’abstention de la participation à cette imposture, donc ne pas prendre part au vote !

                L’attitude de l’UPR est ambigüe en ce sens que sa direction politique en est bien consciente, F. Asselineau ayant démontré l’impossibilité d’amender l’UE, d’où pourquoi cette représentation de l’UPR dans ces assemblées de « potiches » niant la souveraineté des états membres de l’UE, que sont les institutions de l’UE ?

                C’est du temps et de l’argent perdus que de se confronter à ces non représentants des états nations, véritables apparatchiks du système, soucieux en priorité de leurs carrières personnelles et des bénéfices que cela va leur rapporter en fonction de la souplesse d’échine qu’il manifesteront envers les lobbys qui pullulent à Bruxelles à la commission de l’UE !

                Si l’UPR reste fidèle à sa ligne directrice de restauration de notre souveraineté et de restauration du gouvernement de notre pays sous les auspices du CNR, il n’a pas à soutenir de « challenge » comme les collabos et godillots du système UMPSFNEELV qu’il envoi à Bruxelles ! C’est quelque part se déshonorer, en remettant en cause ses motivations.

                Que l’UPR ne s’aligne pas sur le FDG qui poursuit apparemment les mêmes buts que l’UPR mais en espérant naïvement pouvoir modifier l’UE qui a été conçue justement pour que personne ne puisse la transformer en autre chose qu’un outil d’exploitation des pays d’Europe pour le plus grand profit des anglo-yankees !


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 20:02

                  ouallonsnous,
                  Le Parlement européen n’est pas plus utile que les Députés ou les Sénateurs ou les Maires. 80% des lois sont décidées à Bruxelles, ils décident de quoi ?
                  Du mariage gay et des programmes scolaires.

                  Tous les domaines qui relèvent des droits régaliens, la monnaie, le budget, l’armée, les lois, les frontières tout est passé à Bruxelles ou à l’OTAN...
                  Dans l’ UE, ceux qui ont le pouvoir de décision ne sont pas élus, et les élus n’ont pas de pouvoir de décision....

                  Il y a bien pourtant une opposition à l’ Assemblée Nationale ? Au Sénat ? Dans les Municipalités, qui vont appliquer l’austérité sur le terrain, non ?

                  Pourquoi les opposants qui veulent sortir de l’ UE n’aurait-il pas le droit de s’organiser au sein du Parlement européen ? Et de se servir du Parlement comme tribune ?

                  Au nom de quelle conception de la vie politique, seuls les Partis qui veulent « changer l’ UE à la St Glinglin », ou détruire la France en tant qu’ Etat Nation seraient -ils seuls légitimes ?

                  Le PCF qui n’approuvait aucune instance bourgeoise, présentait des candidats à toutes les élections. Vous préférez sans doute être représenté par Emmanuelle Cosse, qui clame à la télé :
                  « Il faut en finir avec le sentiment national et les Etats Nations ! » ??


                • Ouallonsnous ? 3 mai 2014 23:46

                  Fifi, vous n’avez pas lu correctement mon post, il n’est pas question de reccoonaître l’UE ce que l’on veut nous imposer depuis Sarkozy et la forfaiture de Lisbonne, nous en restons au non du 29 mai 2005.

                  Or participer serait nier notre non de 2005 !


                • Vipère Vipère 4 mai 2014 00:51

                   

                   

                  Le vrai visage de l’Union européenne - YouTube
                  www.youtube.com/watch ?v=yDVo_2voJD4

                   

                   

                  Les vrais donneurs d’ordres auxquels obéissent au doigt et l’œil, nos politiciens sont là, visibles sur la vidéo.

                   

                   A quoi sert le vote des eurodéputés ? le régime totalitaire de Bruxelles nécessite une façade de légitimité populaire.

                   


                • Vipère Vipère 4 mai 2014 01:17

                   

                  « Une façade démocratique » et rien d’autre, voilà à quoi servent les députés européens !

                  Le discours des prétendants aux places est tout autre. Le dépliant de JL MELENCHON et de sa tête de liste, reçu en main propre, malgré mes dénégations est un immonde torchon propagandiste, d’une démagogie crasse.

                  Quelques extraits :

                  « Bruxelles avec ses compromis pourris au service des lobbys est responsable ! l’air empoisonné, c’est TOTAL et les lobbys automobiles ! la malbouffe ; c’est la faute à la Politique Agricole Commune, à MONSANTO et aux lobbys de l’agroalimentaires ! les cancers toujours plus nombreux ! »

                  Un constant aussi alarmant nécessiterait une proposition de sortie immédiate de l’Europe, pour reprendre en main, les affaires du pays, ce qui serait pour le moins cohérent...

                  Eh bien, M. MELENCHON veut envoyer ses sbires à l’Europe, pour combattre Goliath de l’intérieur !

                   


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mai 2014 09:04

                  Ouallonous,
                  On peut voir les choses autrement.
                  L’abstention ne fera pas disparaître le Titanic, ou alors cela relève de la pensée magique...

                  Constituer pour la première fois une opposition au sein du Parlement européen est une piqure de rappel du NON de 2005. Pour la première fois les Nonnistes pourront être représentés par des Députés.


                • Ouallonsnous ? 4 mai 2014 09:28

                  Non Fifi, car c’est alors de la collaboration !

                  Il y a d’autre moyens d’éradiquer l’UE, ils passent par la suppression de ses activistes dans notre république, et ce n’est pas pour en créer d’autres.

                  Boycott donc de tout ce qui contribue à accroitre l’emprise de l’UE sur notre vie nationale, en premier lieu, élimination des parlementaires et du gouvernement stipendié par l’UE et les lobbys financiers anglo-yankees !

                  La première mesure à prendre est de ne pas voter pour cette imposture !

                  Ensuite dénonçons les « pseudos » traités que des agents de l’étranger mis à la tête de notre état nous ont fait contracter, puis rétablissons nos frontières et envoyons les européistes au diable !

                  Tout le reste n’est qu’enfumage !


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mai 2014 09:48

                  Vipère,
                  Tous ceux qui sont « Pour Une Autre Europe », nous racontent qu’ils vont changer l’Europe depuis 1979, Mélenchon aussi, il est pour une Europe sociale...

                  Pour l’ UPR, il ne s’agit pas de la changer, mais d’y organiser la résistance, d’y faire connaître les analyses d’ Asselineau, pour en sortir.


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mai 2014 09:56

                  Ouallonsnous,
                  « Éradiquer les européeistes en boycottant »..
                  Vous vivez dans la pensée magique des enfants !

                  Pour se débarrasser des Partis européistes, il faut construire d’autres Partis.
                  Pour cela il faut accéder aux médias dominants.
                  Pour accéder aux médias, il faut se faire connaître et multiplier les adhésions.
                  C’est ce que fait l’ UPR, 353 nouveaux adhérents en Avril, ce qui prouve que tous les terrains d’intervention sont utiles.
                  La campagne des élections européennes est l’occasion de faire connaître les analyses de l’ UPR.


                • taktak 4 mai 2014 13:50

                  Ouallonsnous a tout à fait raison.

                  Si on veut sortir de l’UE, le plus clair est de redire NON le 25 mai en refusant d’aller voter.
                  Le mouvement pour l’abstention prend de l’ampleur. Le MRC de Chevénement vient de lancer un appel à l’abstention.

                  A l’étranger, c’est le Parti Communiste de Hongrie qui vient de lancer également sa campagne pour le boycott.

                  Rejoignez la résistance à l’Union Européenne, participer à la campagne de boycott de l’élection européenne, refuser de voter pour refuser de cautionner cette farce pour démontrer que l’UE est illiégitime.

                  www.cnr-rue.fr


                • Ouallonsnous ? 4 mai 2014 23:00

                  Merci taktak, mais fifi est arc bouté sur ses illusions !


                • Edmon Edmon 5 mai 2014 01:06

                  « Fifi, vous n’avez pas lu correctement mon post,... »

                  Alors ça c’est étonnant.


                • louisebear louisebear 3 mai 2014 20:06

                   Ne pas oublier que l’UPR est une source d’informations sérieuses, relatées entre autres dans des conférences que tous reconnaissent comme remarquables de clarté étant donnée la compétence de François Asselineau . Le boycott des médias est évidemment à la mettre sur le fait qu’il est dangereux pour l’oligarchie en place . Les Lepen propulsés sur la scène médiatique ne sont que leurre et empêche tout débat intelligent. Ne reste alors que propagande...


                  • Edmon Edmon 4 mai 2014 08:40

                    Informations sérieuses remarquables de clarté , qui en juge , vous ?Mais sur quelle base ? Je n’ai pas le souvenir d’une confrontation ou Asselineau sortirait vainqueur , bien au contraire.

                    Quand au boycott il n’existe pas , Asselineau n’est tout simplement pas légitime à passer dans les médias.Les postures victimaires c’est bon pour les gogos.
                    Et encore une fois , vous vous retrouverez bien dans la mouise lorsqu’il y passera puisque « logiquement » il passera dans le camps du « système ».
                    Système qu’il a très , très bien servi , apparemment à l’insu de son plein gré , tout en passant miraculeusement entre les gouttes.
                    « Débat intelligent » .Un conseil , ne soyez pas si catégorique , assurez vous une porte de sortie car lorsqu’il se ramassera comme une merde vous y perdrez encore plus en crédibilité en nous expliquant que , soit le médias ou les contradicteurs étaient ceci ou celà.

                    Déjà que vous avez bien du mal à nous expliquer comment il peut se présenter malgré ce qu’il développe sur l’ U-E et ses représentants.

                    Ce qui est valable aux uns n’est pas valable à l’autre .Et la liste est tellement longue ...



                  • Edmon Edmon 4 mai 2014 11:11

                    « Conférence d’ Asselineau :
                    « Les Partis politiques respectent-ils l’intelligence des Français ? » partie 3 »

                    Je me disais aussi , que 49 minutes ?Ben non , ce n’est que la partie trois.

                    Quoi qu’il en soit Asselineau , lui ne la respecte pas , la meilleure démonstration est sa candidature aux européennes.En autre.


                  • agocount 3 mai 2014 20:40

                    La vérité : depuis déjà plus d’un siècle les élites bancaires règnent sur le monde, pour s’en convaincre avec une multitude de preuves, lire les livres d’Anthony C Sutton.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mai 2014 20:42

                      Le FN empêche tout débat, selon la technique de manipulation qui s’appelle « psychologie reverse ».

                      Quand un Gouvernement ne veut pas d’un débat, ( comme actuellement sur la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN), il charge du sujet un Parti rejeté qui va salir le débat, et ne discute qu’avec lui, comme étant seul adversaire légitime.

                      Ce qui le dispense d’avoir un vrai débat, de donner la parole à tous les points de vue, a permis à Moscovici de traiter Sapir « d’économiste d’extrême-droite », ce qui le disqualifie aux yeux de ceux qui ne le connaissent pas.

                      «  Ce que Sartre aurait appelé des saloperies » par jacques Sapir.


                      • foufouille foufouille 3 mai 2014 22:00

                        yiens, une merde libertaryenne



                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 mai 2014 21:10

                        Tiens ma poule ,l’histoire c’est aussi cela :
                        http://www.liberation.fr/economie/2014/05/02/vous-reprendrez-bien-un-peu-de-caviar_1009464.
                        Les chiffres sont les chiffres ...


                      • Doume65 3 mai 2014 21:29

                        Et maintenant, si après cette propagande, on parlait du programme de l’UPR ?
                        (Ah oui, faudra d’abord le lire)


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 3 mai 2014 22:11

                        @ Topaze

                        " Nul étonnement alors à ce qu’elles reprennent à leur compte des analyses anti-impérialistes et/ou anti-capitalistes, voire même parfois slogans et codes graphiques de l’extrême gauche ...."

                        N’êtes vous pas un peu jaloux ?

                        Une grande partie des adhérents de l’UPR est issue des mouvement gauchistes.

                        Moi par exemple j’étais durant quelques années militant PCF et LCR. Ses deux mouvement n’ont pas pu s’imposer faute entre autres des « nuances idéologiques » . C’est ainsi que beaucoup de gens, moi inclus, ont tourné les dos à ses parties politiques qui étaient incapables de résoudre les problèmes des français.

                        Oui, je porte des vrais valeurs de gauche dans ce nouveau partie politique qui est l’UPR avec une nuance de taille, j’ai déposé mon étiquette de gauchiste, et nous essayons à n’aborder que les questions essentielles. Notre but prioritaire est de libérer la France des tentacules Euro-oligarchique pour restaurer la démocratie en France.

                        Je poursuit le même combat à l’UPR que avant, je suis reste moi même, je ne pas retourné ma veste, je me bat pour la justice sociale. C’est en arrivent à l’UPR que j’ai réellement prix conscience des valeurs républicains, donc un des piliers essentiels sont les services publics que nous souhaitons restaurer.

                        Évidemment cela déplait à l’oligarchie, ceci explique en partie pourquoi nous sommes boycotté par les grands médias. Et comme cela dérange et comme ils n’ont rien de concret à nous reprocher des gens comme vous utilisent la diffamation pour nous classer « mouvement extrême droite » !

                        Je m’imagine que cela doit être mission impossible pour vous de vouloir faire passer aux yeux de l’opinion public des vrai démocrates que nous sommes pour un groupuscule d’extrême droite !

                        L’UPR fait appel à intelligence des français et pas aux cerveau reptiliens !

                        Merci à l’auteur pour cet excellent article ou il est entre autres question du scrutin proportionnel aux Européennes ce qui est une très bonne chose pour que des mouvements minoritaires soient également prise en compte à condition d’éteindre 6% ...

                        L’UPR dans son programme de libération propose entre autres la mesure suivante :

                        *Instaurer l’équité du financement public pour les activités politiques.
                        Ce financement sera strictement proportionnel aux voix reçues à chaque élection, décomptées dès la première voix.

                        Nous souhaitons comme mentionnée dans cet article la prise en compte du vote blanc.

                        * Reconnaître le vote blanc comme un vote à part entière.
                        * Annuler le scrutin et convoquer de nouveau les électeurs en cas de vote blanc majoritaire, avec interdiction aux candidats du vote précédent de se représenter

                        Ce sont quelques mesures de bon sens pour rétablir une réelle démocratique.

                        Notre programme na rien d’un programme d’extrême droite !!! Pour nous les étrangers ( je suis moi même un, je suis allemand,) ne sont pas des bouc émissaires comme c’est le cas chez le FN.

                        Lügen haben kurze Beine !
                        Traduction d’un proverbe allemand en français
                        Les mensonges ont des jambes courtes !

                        J’invite les gens qui découvrent l’UPR à regarder la vidéo suivante


                      • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 3 mai 2014 21:00

                        Un peu de lecture pour tous ceux qui associent l’UPR au fascisme. Lisez ces extraits de la charte de l’UPR . JE VIENS DE LA GAUCHE que j’ai laissé tomber parce qu’ELLE M’A LAISSE TOMBER. Le 25 mai je voterai pour l’UPR ; Parce que franchement un mec qui a le cœur a gauche ne peut qu’adhérer à ça :

                        « Reprenant à son compte la fameuse parole de Jaurès qui déclarait que «  la patrie est le seul bien de ceux qui n’ont rien  », l’UPR insiste sur le fait que la patrie et la nation sont les seules instances où peuvent s’exercer réellement la démocratie et la solidarité entre les générations et les catégories sociales.

                        Proclamant […] son rejet de tout nationalisme, l’UPR refuse évidemment tout extrémisme, tout racisme et tout communautarisme, et proclame son attachement à la laïcité et à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

                        L’UPR affirme solennellement que [...] la seule instance internationale légitime est plus que jamais l’Organisation des Nations Unies, dont le principe éthique suprême est de traiter tous les peuples et toutes les nations sur un strict pied d’égalité.

                        C’est pourquoi l’UPR entend promouvoir les coopérations internationales de toute nature avec tous les États de la planète, sans procéder à une quelconque distinction, moralement et éthiquement suspecte, en fonction de leur appartenance ou non au continent européen.

                        L’UPR proclame qu’il n’est pas de progrès possible ni acceptable aux yeux des Français s’il n’est pas conforme aux idéaux de liberté, d’égalité et de fraternité de la République, et s’il n’est pas compatible avec la laïcité, l’humanisme, le respect de la diversité culturelle, la justice sociale.

                        L’UPR souligne que cet ensemble de valeurs fait d’ailleurs de la France une référence mondiale pour tous ceux qui refusent la marchandisation généralisée du monde et la réduction des êtres humains à de simples variables économiques.

                        L’UPR combat pour une conception humaniste de la vie sociale, ainsi que pour la liberté, l’émancipation et la dignité de tout être humain sur terre. »

                        ça a de la gueule hein, les bobos du PS ! Ou les lâches qui ont du courage à dix contre un ! C’est vous les fachos.


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 mai 2014 09:05

                          Bonjour riff,

                          Merci pour votre témoignage que je partage. smiley

                          On nous à mène au bout du nez durant plusieurs décennies et ce stratagème de vouloir nous manipuler avec des fausses promesses, comme celle de vouloir changer l’Europe ne fonctionne plus.

                          Sans parler de la désinformation des médias, puis en ce que concerne notre partie politique nous « jouissons » de la non information de la part des grands médias. Ils veulent nous faire le même coup que pour les derniers élection présidentielles !

                          L’avenir appartient à ceux qui se battent pour la démocratie ; On ne restaure pas la démocratie avec l’abstention on réconforte plutôt l’oligarchie

                          Programme de libération UPR


                        • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 3 mai 2014 21:38

                          Rien ne t’en empêche Doume65. A moins que tu ne préfères mourir idiot. Pour moi c’est fait depuis longtemps. Maintenant je ne suis pas ta mère. Prends toi un peu en main mon gars ; Par contre si tu as des questions et que tu veux debattre c’est autre chose ; mais généralement c’est pas trop votre truc le débat.


                          • Doume65 5 mai 2014 11:38

                            « Rien ne t’en empêche Doume65 »

                            Euh...

                            Bonjour riff_r@ff.93 !

                            Elle répond à quoi, cette phrase sibylline ?

                            « A moins que tu ne préfères mourir idiot. Pour moi c’est fait depuis longtemps. »

                            Euh...

                            Tu es mort idiot !? Depuis longtemps !?

                            « Prends toi un peu en main mon gars »

                            Je veux bien. Qu’entends-tu par là ?

                            « Par contre si tu as des questions et que tu veux debattre c’est autre chose ; mais généralement c’est pas trop votre truc le débat »

                            Euh...

                            Encore une fois, de quoi parles-tu ? ET à quel groupe m’assimiles-tu lorsque tu dis « votre truc ».


                          • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 3 mai 2014 21:57

                            Bon ben Doume bonne lecture. Moi j’y vais j’ai ma blonde qui m’attend. Avis aux amateurs : si un jour vous essayez de piquer ses tracs à un mec et que vous vous retrouvez à l’hosto en train de bouffer de la purée avec une paille, c’est peut-être qu’on aura fait connaissance.


                            • Doume65 5 mai 2014 11:51

                              «  Doume bonne lecture »

                              Mais que veux-tu donc me faire lire ?

                              « Moi j’y vais j’ai ma blonde qui m’attend »

                              M’aurait étonné qu’elle ne soit pas blonde !
                              Bon d’accord c’est gratuit, mais ça me démangeait.

                              « Avis aux amateurs : si un jour vous essayez de piquer ses tracs à un mec et que vous vous retrouvez à l’hosto en train de bouffer de la purée avec une paille, c’est peut-être qu’on aura fait connaissance. »

                              C’est codé ? Tu as une clé de décryptage ?

                              Dois-ton comprendre que tu fais des menaces à ceux qui voudraient te voler tes tracts ? Tu militerais, donc. Ok, très bien. Un militant, ça défend des idées, et c’est fier de les énoncer. Mais alors, que défends-tu, à part la violence ?

                              Et en quoi cela a un rapport avec ce que j’ai pu écrire ? Je n’ai fait que, justement, comme toi, inviter à la lecture ! (de leur programme, mais j’aurais dû dire de leur charte)


                            • lcm1789 3 mai 2014 23:55

                              Ne racontez pas n’importe quoi.

                              L’UPR a un positionnement difficile de par sa volonté de faire cavalier seul et de par sa volonté de ne pas se tourner vers les seuls qui ont toujours défendu la France, celle de Ferrat qui monte des mines et descend des colline ie le peuple.

                              Cela n’enlève rien à l’engagement sincèrement anti européen et anti GMT
                              Ne confondons pas Asselineau et lepen ou dupont aigan ce serait une grave erreur, là même grave erreur que font tous les gauchistes qui ne comprennent pas que la Nation est un bien commun de la classe ouvrière de France.


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 mai 2014 09:10

                              @Topaze

                              On doit vous payer cher pour que vous répétez vos âneries en boucle, sans fin !




                            • lcm1789 4 mai 2014 00:50

                              Topaze qu’est ce que tu penses de la sortie de l’UE de l’euro de l’Otan et du capitalisme ?


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 mai 2014 09:12

                                Et si Topaze été un TROLL ?




                              • Gugu Gugu 4 mai 2014 09:31

                                "Par contre si un changement important avait lieu dans un pays majeur de l’Europe, je suis sûr que l’on peut espérer un effet boule de neige, qui donnerait de l’espoir à tous ceux qui se battent contre le capitalisme. "

                                Dans la mesure où 80% des lois votées au parlement français sont des traductions de lois européennes dans le droit français, dans la mesure où les différents traités et accords signés depuis plus de 20 ans empêchent la France d’intervenir dans une foultitude de domaines, dans le mesure où le droit européen prime sur le droit national, dans la mesure où l’unanimité du conseil est requise pour tout changement de virgule dans un traité européen, il ne peut y avoir de changement important dans notre pays sans sortie de l’UE.

                                Quel changement important peut il y avoir dans un pays qui ne maitrise pas sa monnaie, sa politique étrangère, sa politique économique, son marché du travail ?
                                Vous parlez de défendre les salaires, mais comment faire quand des travailleurs payés moins cher ont le droit de venir travailler ?
                                Et non l’UE n’envoie pas des agents pour mettre un fusil sur la tête de nos braves patrons et capitalistes français pour les obliger à mal payer leurs salariés, à délocaliser des entreprises rentables afin de faire plus de profits, à avoir recours à des contrats précaires et à des méthodes de management destructrices pour leurs employés. Non, nos braves patrons et capitalistes français le font d’eux mêmes, parce que cela correspond à leurs intérêts et à leur idéologie ! Mais surtout parce que les lois européennes leur permettent de le faire, refuser de voir cela c’est porter des œillères, se focaliser sur les conséquences en voulant éviter de voir la cause.
                                Vous fustigez, à juste titre, les patrons qui profitent du système, mais vous défendez le système qui leur permet de le faire, quel grand écart idéologique vous faites là.

                                "Oui, il faut le dire clairement, l’UE est une dictature capitaliste qui respecte de moins en moins ce que l’on appelle démocratie, et donne des droits démesurés au patronat.« 
                                Vous reconnaissez cela, mais vous hurlez au loup contre ceux qui veulent sortir de ce système, votre position est pour le moins schizophrène.
                                Vous reconnaissez que l’UE est la cause du problème mais vous estimez que nul n’est habilité à combattre ce problème s’il n’est pas dans le camp du »bien" (à savoir le votre).
                                Vous dites vouloir combattre quelque chose, mais vous êtes prêt à en sacrifier la réussite en refusant de vous allier à d’autres qui n’ont pas votre étiquette. Au final, votre combat n’est pas de lutter contre les dérives du capitalisme, votre combat c’est que votre idéologie soit dominante.


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 mai 2014 10:06

                                Les produits périmés ne sont pas forcément ceux définis par Topaze...

                                Comme dit Poutine, « le Nouvel Ordre Mondial conçu par Washington n’a pas d’avenir. Seul compte le principe consacré de la souveraineté des Etats :
                                non alignement sur les USA, non confrontation, et non ingérence dans les affaires des autres Nations ».

                                Les produits périmés selon Denis Kessler, idéologue du Medef, seraient tous les acquis sociaux issus du CNR, qu’il faut éradiquer.

                                « Il faut protéger nos acquis sociaux et nos retraites » par Asselineau


                                • Vipère Vipère 4 mai 2014 11:01

                                  L’europe actuelle dont la France fait partie est à rapprocher des Etats du bloc communistes de l’ex URSS !

                                  Les Etats ont recouvré leur indépendance à la chute du mur de Berlin le 8 décembre 1991.

                                  Et L’Europe des 28 implosera comme les Etats des pays de l’Est ! il suffit que les peuples veuillent se libérer du joug totalitariste...

                                  Rappel historique des évènements :

                                  « c. La fin du bloc communiste en Europe
                                  L’un après l’autre, les Etats du bloc communiste européen se détachent de l’ex-URSS, devenue Communauté des Etats Indépendants le 8 décembre 1991 par le traité de Minsk. La Pologne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, qui se scinde en deux Etats distincts en 1993, plus tard la Roumanie, la Bulgarie, l’Ukraine s’émancipent et aspirent à plus de liberté, les partis communistes encore en place se rapprochent parfois des partis d’opposition plus démocratiques.
                                  Seule la Biélorussie conserve un régime proche du communisme.
                                  3. L’Europe redessinée
                                  a. L’Allemagne réunifiée
                                  La chute du mur de Berlin et la fin des deux Allemagnes entraînent, l’année suivante, le3 octobre 1990, la réunification en une seule entité politique qui devient ainsi l’Etat le plus peuplé d’Europe avec 82 millions d’habitants.
                                  Berlin retrouve son statut de capitale. Mais cette réunification coûte cher : du coté de l’ex-RDA routes, infrastructures, réseaux, usines, tout est à moderniser. Cette réunification déplace vers l’est le centre de gravité de l’Europe ; cette Allemagne unifiée se retrouve en effet au cœur de l’Union Européenne.
                                  b. Les poussées nationalistes se font jour
                                  Pendant la période communiste, le joug soviétique a étouffé durant plusieurs décennies les aspirations nationalistes des peuples de l’Europe de l’Est mais la fin du totalitarisme les réveille.
                                  C’est dans ce contexte qu’éclate la guerre dans l’ex-Fédération de Yougoslavie : Serbes, orthodoxes, Bosniaques musulmans et Croates catholiques se livrent une guerre sans merci. Ce conflit révèle très rapidement un caractère ethnique : on pratiquel’épuration et on recourt aux camps d’enfermement comme pendant la Seconde Guerre mondiale.
                                  L’ONU tarde à intervenir et ce n’est qu’en 1995 que les accords de Dayton installent une paix précaire. Les tensions demeurent vives encore aujourd’hui entre Serbes et Albanais à propos de l’indépendance du Kosovo initialement rattaché à la République de Serbie. A l’opposé, la Slovénie petite république du Nord-Ouest de l’ex-fédération de Yougoslavie a déjà rejoint l’Union Européenne. »


                                  • Vipère Vipère 4 mai 2014 11:15

                                    « Les poussées nationalistes se font jour

                                    Pendant la période communiste, le joug soviétique a étouffé durant plusieurs décennies les aspirations nationalistes des peuples de l’Europe de l’Est mais la fin du totalitarisme les réveille. »
                                     
                                    L’histoire semble se répéter puisque qu’en France, nous constatons aujourd’hui, « des poussées nationalistes » du peuple qui aspire à être libéré de l’Europe, auquel il a été soumis par la force d’un pouvoir non démocratique et non par les urnes.

                                     

                                     


                                  • millesime 4 mai 2014 12:24

                                    Je crois que l’ UPR subit le boycote de la presse comme suite à son article sur Robert SCHUMAN fort bien documenté au demeurant.

                                    http://millesime57.canalblog.com


                                    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 4 mai 2014 12:33

                                      @topaze
                                      Ce n’est pas en votant blanc qu’on fera bouger les choses. Le « Je ne suis ni pour ni contre bien au contraire » merci bien. C’est vrai qu’avec des états d’esprit comme ça on finit par s’accommoder de tout ! Tous les candidats veulent l’Europe, UN SEUL VEUT EN SORTIR. IL FAUT SAUTER SUR L’OCCASION. On n’a plus de temps à perdre. Asselineau a bossé avec Pasqua, la belle affaire ! Moi Pasqua j’ai eu affaire à lui quand j’étais dans la rue contre le projet Devaquet. Je connais merci. Donc Asselineau au début j’étais réticent. Après de très très très nombreuses heures de lecture, de visionnage de ses conférences, de mise en perspective par rapport à mon vécu personnel, je suis convaincu à 200% non seulement de la justesse de ses analyses, mais aussi de sa sincérité. Les fachos, ceux du FN, on les laisse parler dans les médias t’inquiète pas. Asselineau est boycotte par les médias parce qu’un démocrate contre l’Europe ça fait désordre. Au passage je rends son salut @eau-du-robinet. Salut l’ami, je suis content d’incarner avec toi l’amitié franco-allemande version UPR. Celle-là au moins est authentique !


                                      • christian pène 4 mai 2014 12:37

                                        l’Union européenne , une absurdité délirante......une pléthore d’élus et de fonctionnaires plus attentifs aux lobbies qu’aux desiderata des citoyens......

                                        Quelle unité y a-t-il dans le fonctionnement de cette Union ? AUCUNE......chaque État fait ce qu’il veut , il n’y a aucun diktat possible de Bruxelles , on l’a vu lorsque Jospin a fini par faire voter par ordonnance au printemps 2001................ !!!!!!! la fin du monopole de la sécurité sociale SANS QUE LA LOI SOIT JAMAIS APPLIQUÉE, et en cachant aux Français cette disposition de la loi.....

                                        Je me dire demande si les humains ont un jour imaginé quelque chose d’aussi absurde ..........la trinité Gribouille-Kafka-Ubu (par ordre alphabétique)....

                                        par conséquent il faut provoquer l’euthanasie de l’UE qui fait le malheur des citoyens de « l’Union » déjà en leur volant leur argent pour RIEN....et donc aux élections européennes , je voterai FN ( soit-disant d’extrême droite) pour que l’UE en sorte affaiblie un max......parce que je suis francophile avant tout :

                                        1)« une vie sans amour et respect de l’autre n’a aucun sens » .

                                        2) « les cons ça ose tout, même que c’est à ça qu’on les reconnaît » (Michel Audiard)

                                        3) « Quand on naît con, on est con » (Brassens)


                                        • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 4 mai 2014 13:16

                                          @christian pène
                                          Je ne sais pas où tu as vu que le FN voulait que la France quitte l’UE. Leur programme parle juste « d’ initier une renégociation des traités ». Bref eux aussi nous font le coup de l’autre Europe. L’UPR est le seul parti politique qui propose de façon claire et nette la sortie de l’UE !
                                          Si vous avez deux minutes allez voir cette pub - propagande - européiste  sur youtube. Avec Dany Boon dans son meilleur rôle comique ! Le summum du ridicule. L’UE nous prend vraiment pour des gogos ! http://www.youtube.com/watch?v=L4Wcfw17Sqs


                                          • Vipère Vipère 4 mai 2014 22:31

                                             

                                            Si vous avez deux minutes allez voir cette pub - propagande - européiste  sur youtube. Avec Dany Boon dans son meilleur rôle comique ! Le summum du ridicule. L’UE nous prend vraiment pour des gogos ! http://www.youtube.com/watch?v=L4Wcfw17Sqs

                                             

                                            Une vidéo parfaite pour faire le plein d’euroseptiques ! l’inverse du résultat visé... 

                                            Le jeu des acteurs et le texte lu sans conviction, ni talent par la troupe, donne l’impression que l’Union s’adresse à des bestiaux, bêtes à manger du foin et non à des citoyens dotés d’un esprit clairvoyant !

                                            En être réduit à faire de la publicité pour vendre les pseudo bienfaits de l’Europe... autant vouloir faire boire un âne qui n’a pas soif !

                                             


                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 mai 2014 14:01

                                            VOTEZ FRONT NATIONAL !


                                            • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 4 mai 2014 20:56

                                               Personnellement, je suis très dubitatif.

                                              Il est clair que l’Europe, vendue comme la démocratie, la prospérité, et la paix, est son exact renversement. La ploutocratie, la récession, et maintenant, la guerre.

                                              Il est donc urgent d’en sortir.

                                              Mais comment et pour faire quoi ?

                                              Car ce n’est pas l’Europe, en soi, qui pose problème, mais le fonctionnement anti-démocratique qui émane de ses institutions. Elles mêmes étant issues d’une volonté de la rattacher aux USA et au système capitaliste, keynésien d’abord (intervention de l’Etat), puis ultra-libéral à partir des années quatre-vingt.

                                              Au fond, Asselineau nous propose de revenir au capitalisme keynésien, centré sur un État interventionniste et protecteur. Soit.

                                              Mais dans la méga-structure actuelle, un tel État risque d’être encore plus isolé que ne l’est la Russie dans les rêves d’Obama.

                                              Pour une action réellement émancipatrice, il faut au minimum s’associer à d’autres pays majeurs, qui remettent en cause le dollar par exemple, et constituent un poids important face aux USA et au reste de l’UE.

                                              En Amérique Latine, il a fallu de nombreuses transformations pour que se crée un ensemble, hétéroclite et fragile, qui se dresse contre les diktats étasuniens.

                                              En Europe, quels peuvent être les alliés potentiels pour une résistance international au servage ultra-libéral ? Au fond, très peu. la Grèce, dans une situation de désastre absolu, ne voit pas un mouvement populaire conscient devenir majoritaire contre l’Euro.

                                              Les autres pays du sud sont tétanisés par leur crise, et sous le joug d’imposition de plans de destruction sociale massive.

                                              Bref, il faut une stratégie ...européenne pour sortir de l’Europe (européenne ne veut pas dire tous les pays européens, loin de là ; et la Russie (justement) est aussi en Europe) et de la ploutocratie ultra-libérale.

                                              Pour ma part, je ne vois aucune formation qui ait une stratégie à la fois nationale et européenne crédible. Pas plus l’UPR (splendide isolement d’une nation) que les forces de gauche antilibérales (qui nient l’impasse européenne). D’autre part l’abstention crée un vide que des forces anti-démocratiques ont vite fait de remplir.

                                              L’Europe semble pour le moment un problème sans solution qui nous enfonce dans un marécage sans fond.

                                              Bref, pour les élections à venir, je ne vois aucune issue.


                                              • Vipère Vipère 4 mai 2014 22:06

                                                 

                                                 

                                                Un député européen dénonce et annonce à ses confrères députés quelques vérités concernant leurs passe-droits, concluant ainsi :

                                                « le peuple va vous pendre »..

                                                http://www.youtube.com/watch?v=9AATa7bDEFE

                                                 


                                                • caramico 5 mai 2014 09:59

                                                  Votre acharnement anti-Asselineau vous enlève toute crédibilité, Topaze

                                                  Croyez moi, non seulement ce que vous faites ne sert à rien mais au contraire nous pousse à nous intéresser à l’UPR.
                                                  Alors arrêtez de brasser de l’air.

                                                  • Clemoutch 5 mai 2014 11:01

                                                    Topaze : Oui je veux ta photo !
                                                    Tu es beaucoup trop actif et tu te serts de bien trop d’argumentaires polémiques retrouvés sur des sites propagandistes visant à decridibiliser l’UPR pour être un simple citoyen qui présente sont avis. Tu es un trolleur : (cf wikipedia)

                                                    En argot Internet, un troll est un internaute qui laisse des messages (par exemple sur un forum) dont le caractère est susceptible de provoquer des polémiques, ou auquel on ne veut pas répondre et qu’on tente de discréditer en le nommant ainsi.

                                                    L’expression peut aussi s’appliquer à une personne qui participe à une discussion ou un débat dans le but de susciter ou nourrir artificiellement une polémique, et plus généralement de perturber l’équilibre de la communauté concernée1,2,3. Mais pour cet usage on utilise plus communément les termes trolleur/trolleuse.

                                                    Le cybermilitantisme est officiellement reconnu, on y trouve donc forcement des perturbateurs.

                                                    Techniquement c’est très facile, ces gents ont accès à des moteurs de recherches légèrement spécialisés qui leur permet de remonter toutes les pages internet concernant certain mot clef, style : UPR , Asselineau, etc...
                                                    Une fois en possession de ces pages ils se mettent au boulot toute la journée en rabachant des textes plus ou moins préparés par des superieurs qui sont en charge de polémiquer le débat.
                                                    Nous sommes plus ou moins en bas de l’échellon de ce que l’on appel des « Chiens de gardes. »

                                                    Je suis content de voir que ce type de manoeuvre est malgrés tout décridibilisé par les internautes qui donne une note très négative à Topaze. Il est vrai que son argumentation est risible.
                                                    A part un simple d’esprit peut informé, je ne voit pas vraiment qui peut suivre ce raisonnement basé sur des faits trés marginaux et une logique absurde...


                                                    • lenormand 5 mai 2014 23:42

                                                      Il est extraordinairement suicidaire que DLR et UPR présentent des listes séparées ! Certains sont si fiers d’être près de 5000 militants qu’ils en oublient de se rendre compte qu’ils ne comptent guère face à l’UMPS et au FN !

                                                       Evidemment il y’a des différences entre l’UPR et DLR mais tout de même un peu de sérieux ... Heureusement que le ridicule ne tue pas ....


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 mai 2014 19:58

                                                        lenormand,
                                                        Le jour où Dupont Aignan cessera de ricaner sur l’article 50 qui permet de sortir de l’ UE, et expliquera comment il veut arriver à une Europe des Nations sans sortir d’abord de l’ UE, on y verra plus clair.

                                                        DLR espère-t-elle « changer l’ Europe » ? L’UE n’est pas réformable.
                                                        Vous allez vous heurter à l’article 48 qui verrouille tout changement dans les Traités, en imposant l’unanimité des 28 pays.

                                                        Quelle est la probabilité que les 28 pays soir DLR en même temps... = 0%
                                                        On a plus de chance de gagner au loto.

                                                        « Une autre Europe est-elle possible ? non, démonstration ! »


                                                      • Ruoma Ruoma 7 mai 2014 16:35

                                                        L"abstention active, l’abstention massive, l’abstention révolutionnaire, l’abstention résistante.
                                                        Bon...
                                                        Une fois qu’on a enlevé les belles formules, que reste-t-il ?
                                                        L’abstention, c’est affirmer qu’on n’en a rien à faire. En gros, c’est être d’accord avec le choix majoritaire. Vous proposez de s’exprimer en se taisant. Curieux paradoxe.
                                                        Quand bien même l’abstention serait à un niveau record, ce seront les mêmes qui proposeront leurs solutions pour résoudre ce petit problème... On n’est pas arrivés.
                                                        D’autant que, l’expérience l’a amplement démontré, nos parlementaires européens n’en ont rien à faire de l’abstention. J’irai même jusqu’à dire qu’elle les arrange : « Laissez-nous faire, on s’occupe de tout !... »
                                                        Faudra peut-être, à un moment ou à un autre, ne plus les laisser faire.


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 mai 2014 20:24


                                                        Avec 31 listes, l’abstention est ce qui arrange le mieux les Partis dominants.
                                                        Pensez un peu, si tous les mécontents de l’ UE, du PS, de l’ UMP et du FN vont voter pour d’autres listes, les voix vont se disperser, et leurs scores seront minables, même s’ils sont majoritaires....

                                                        Sauf modification du CSA, Asselineau va passer dans les médias pendant la campagne électorale des Européennes.

                                                         * France 3 le 12 Mai à 17h45
                                                        * France Inter le 12 Mai à 14h
                                                        * RFI 12 Mai 13h10
                                                        * RFI le 20 Mai 13h10
                                                        * France Inter le 20 mai après le bulletin de 14h
                                                        * France 3 le 20 Mai 17h45
                                                        * France 5 le 15 mai vers 22h20
                                                        * France 5 le 21 mai vers 17h30
                                                        * France 2 le 15 mai après le JT de 20h
                                                        * France 24 le 15 mai vers 10 h55
                                                        * France 2 le 19 mai après la première partie de soirée.


                                                      • ahtupic ahtupic 8 mai 2014 19:41

                                                        Jean Gabin l’avait dit en 1961... ce qu’était l’Europe :
                                                        A regarder absolument 11mn

                                                        http://www.youtube.com/embed/Dq8CyzMJNWY?rel=0


                                                        • COURTILLE COURTILLE 10 mai 2014 01:33

                                                          C’est vrai que BEAUFORT (joué par GABIN ) dénonce un peu le système dans 
                                                           « Le suicide politique du Président du Conseil » :
                                                          ---« Permettez moi Messieurs de préférer le langage des hommes , je le comprends mieux ! Pendant toutes ces années de folie collective et d’autodestruction, je pense avoir vu tout ce qu’un homme peut voir......Tout le monde parle de l’Europe mais c’est sur la manière de faire cette Europe que l’on ne s’entend plus. Sur les principes essentiels qu’on s’oppose . Pourquoi croyez vous Messieurs que l’on demande au gouvernement de retirer son projet d’Union douanière ? parce qu’il constitue une atteinte à la souveraineté nationale ??? Non Pas du tout, simplement parce qu’un autre projet est prêt ! ( c’est faux) Un projet qui vous sera présenté par le prochain gouvernement et ce projet je peux vous en donner à l’avance les principes :
                                                          La constitution de trusts horizontaux et verticaux et de groupes de pression qui maintiendront sous leur contrôles non seulement le produit du travail mais les travailleurs eux mêmes. On ne vous demandera plus de soutenir un ministère mais d’appuyer un gigantesque conseil d’administration.
                                                          Si cette assemblée avait conscience de son rôle elle repousserait cette Europe des Maîtres de forges et des compagnies petrolières , cette Europe qui a l’étrange particularité de vouloir se situer au de là des mers c’est à dire partout sauf en Europe. Car je les connais ces européens à têtes d’explorateurs... ( La France de 1789 avait une mission civilisatrice à remplir)... et quelques profits à en tirer..( il y avait des places à prendre , le devoir de la France était de les occuper pour de nouveaux débouchés pour son industrie , un champ d’expérience pour ses armes)... et une école d’énergie pour ses soldats, je connais la formule et bien personnellement je trouve cette mission sujette à caution et le profit dérisoire sauf évidement pour quelques affairistes en quête de fortunes et quelques missionnaires en mal de conversion. Or je comprends très bien que le passif de ces entreprises n’effraie pas une assemblée où les partis ne sont plus que des syndicats d’Intérêt. »---
                                                          ---« J’attendais cette protestation et je ne suis pas surpris qu’elle vienne de vous Monsieur JUSSIEU. Vous êtes conseil juridique des aciéries KRENER ... je ne vous le reproche pas..je vous reproche simplement de vous être fait élire sur une liste de gauche et de ne soutenir à l’assemblée que des projets d’inspiration patronale ! ...(il y a des patrons de gauche, je tiens à vous l’apprendre..) Il y a aussi des poissons volants mais qui ne constituent pas la majorité du genre !
                                                          J’ai parlé tout à l’heure des syndicats d’intérêt, voulez vous messieurs que je fasse l’appel de cette assemblée ? Nous allons même le faire par ordre alphabétique....
                                                          ( sommes nous ici pour une revue de détail ?) Monsieur VALIMONT , merci ! Votre insignifiance vous tenait lieu de paravent et j’avais justement une question à vous poser. Comment pouvez vous concilier votre fonction de député catholique démocrate avec votre métier d’avocat d’une grosse banque ISRAELITE ???
                                                          (Voyez vous là quelque chose d’infamant ?) Aucune infâmie ... simplement une légère contradiction dans les termes... enfin..puisqu’elle ne vous apparaît pas ! Je suis certain qu’elle n’apparaitra pas non plus pour des raisons similaires à Monsieur AUDRANT DE HAUTEVILLE qui défend avec talent d’ailleurs la cause du désarmement et dont la famille fabrique depuis plusieurs générations des armes automatiques de réputation mondiale (Les HAUTEVILLE n’ont pas de leçons à recevoir monsieur BEAUFORT par contre ils pourraient vous en donner) J’en suis certain, venant de gens qui allient la vocation de pacifiste au métier d’armurier, j’aurai en effet beaucoup de choses à apprendre !..... enfin Monsieur ZIGGLER, le dernier de la liste et qui ferait figure de parent pauvre si sa femme ne possédait pas 33 pour cent des bazars de SAO PAULO . Je vous demande pardon, à l’énoncé de tous ces titres, je réalise la folie de mon entreprise......bla bla... la politique messieurs devrait être une vocation , je suis sur qu’elle l’est pour certains d’entre vous mais pour le plus grand nombre elle est un métier.Un métier qui ne rapporte pas aussi vite que beaucoup le souhaiteraient et qui nécessite de grosses mises de fond. Une campagne électorale coute cher, mais pour certaines grosses sociétés c’est un placement amortissable en quatre ans et pour peu que le protégé se hisse à la présidence du Conseil alors là le placement devient inespéré. les financiers d’autrefois achetaient des mines à DJELIDZERE ou à ZOAR et bien ceux d’aujourd’hui on compris qu’il valait mieux régner à Matignon que dans l’OUBANGUI et que de fabriquer un député coutait moins cher que de dédommager un Roi nègre !!!
                                                          Vous voyez Messieurs nous auront enfin été d’accord une fois, je partirai au moins avec l’estime de mes adversaires et maintenant permettez moi de conclure. Vous allez faire avec les amis de Monsieur CHALAMON l’Europe de la Fortune contre celle du travail ? l’Europe de l’industrie lourde contre celle de la Paix et bien cette Europe là vous la ferez sans moi, je vous la laisse !.... »----

                                                          C’est vrai que c’est trop bon d’entendre ça !
                                                          Il y a bien l’anglais , le « délateur » Nigel FARAGE qui s’en approcherait de ce personnage joué par GABIN mais voilà qu’en fouillant sur Internet on apprend que son parti l’UKIP soutient inconditionnellement USRAEL et est stipendié par la City de LONDRES !!!!
                                                          Pas un de bon ! Tous pourris ! Le plus pourri en France étant le plus petit et celui qui gueule le plus fort sur tous les autres .... suivez mon regard... C’est un fonctionnaire en fin de carrière missionné par sa secte ripoublicaine qui à l’heure du passage de relais à la PAX JUDAICA l’a autorisé à dire que tout les problèmes de la France dans l’Europe viennent des USA ! Le but principal de la manip étant de nuire à ce qu’il appelle la SARL LEPEN ,et pour faire plus vrai, plus anti-système , il égratigne un peu les BHL , ATTALI qu’il nous demande de voir comme de simples « épiphénomènes » !


                                                        • France Républicaine et Souverainiste Fulbert de Chartres 9 mai 2014 00:08

                                                          L’UPR a un site net ; le meilleur moyen de diffuser des idées. Ne comptez pas sur les chiens de garde du pouvoir pour vous éveiller...


                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2014 09:49

                                                            Fulbert,
                                                            Le site de l’ UPR est le 2e site politique le plus visité de France.


                                                          • Julien30 Julien30 9 mai 2014 09:52

                                                            Ah bon, 2ème, vous avez trouvé ça où ? Et sinon combien d’adhérents à l’UPR ?


                                                          • BA 9 mai 2014 07:06
                                                            Le peuple français est en train de basculer.

                                                            Malgré la propagande des médias français, le peuple commence à comprendre que la construction européenne n’est pas du tout ce qu’on lui raconte.

                                                            Les sondages de mai 2014 sont très intéressants : l’opinion publique est en train de se retourner.

                                                            Le vent tourne.

                                                            Vendredi 9 mai 2014 :

                                                            SONDAGE. Quatre Français sur cinq n’ont plus confiance en l’Europe.

                                                            A l’occasion de la journée de l’Europe, retrouvez ce vendredi dans vos éditions Nice-Matin, Var-matin et Corse-Matin, un sondage sur la perception qu’ont les Français de l’Union Européenne. 

                                                            Les eurosceptiques sont de plus en plus nombreux.

                                                            L’étude, menée par l’institut CSA pour Nice-Matin et BFMTV, montre l’accroissement de la défiance des Français à l’égard de l’Europe. 

                                                            A la question : « Diriez-vous que l’appartenance de la France à l’Union Européenne est une bonne ou une mauvaise chose ? », 38% des sondés y voient une mauvaise chose (dont 10% une très mauvaise chose). 51% des sondés y voient une bonne chose (dont 9% une très bonne chose).

                                                            Dix ans plus tôt, on comptait seulement 25% d’eurosceptiques.

                                                            Parmi les grandes inquiétudes des sondés : l’augmentation du chômage, la diminution de la protection sociale, l’augmentation du nombre d’immigrés due à l’espace Schengen, ou encore la perte de leur identité nationale ou leur culture.

                                                            Ils sont 47% à préférer un renforcement des pouvoirs de décision des Etats membres, quitte à limiter ceux de l’Union Européenne.

                                                            Une Union Européenne qu’ils jugent, en grande majorité, trop éloignée de leurs préoccupations quotidiennes (78%) et trop occupée « à faire des règlements tatillons sans raison » (72%).

                                                            A l’occasion du 69e anniversaire de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie ce jeudi, François Hollande a lancé un véritable plaidoyer en faveur d’une Union « du progrès ». Dans une tribune publiée par Le Monde, le chef de l’Etat met en garde les Français contre la tentation de sortir de l’Europe, qui selon lui serait synonyme de « sortir de l’Histoire ».



                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2014 09:55

                                                              BA,
                                                              C’est depuis le referendum de 2005, que les choses basculent lentement, mais sûrement...
                                                              Ce qui n’empêche pas nos Mamamouchis europathes de faire peur, en annonçant l’apocalypse, si nous sortons de l’ UE et de l’euro...

                                                              Les réponses sont dans cette courte vidéo de Philippe Murer, qui explique qu’il y a une vie après l’ UE et l’euro : « La vie après l’euro » !


                                                              • COURTILLE COURTILLE 10 mai 2014 03:25

                                                                Voilà encore un jeune « intello » très instruit en tout qui nous explique façon ASSELINEAU que tout ne va pas bien en France mais que ça ne serait pas pire si la France sortait de l’Europe et peut-être même que ça irait mieux....Pour ça je le crois facilement.
                                                                Pour commencer il nous parle de rembourser la dette publique le bougre d’âne !
                                                                Je croyais que tout avait déjà été dit sur cette putain de dette et l’emprunt à des banques privées mais voilà que ce MURER nous parle de 85 pour cent de la dette française serait en « contrat de droit français » et les 15 pour cent restants en « droit international » qui ne sera pas transformé en euros....
                                                                 A la 7 eme minute le rigolo nous explique que « vu le bordel qu’ont mis les banques et les marchés financiers dans l’économie française, on ne va pas maintenant ,en plus , demander aux particuliers de payer pour ça . Donc on prend l’argent de la Banque de France, on fait de la création monétaire pour recapitaliser ces banques. ces banques deviennent publiques... bla bla ...le problème bancaire n’est pas un problème à partir du moment où vous avez la souveraineté monétaire. Si vous ne l’avez pas on va faire de la création monétaire en vous demandant à chacun de payer une part d’impôt pour les bêtises qu’aura fait BNP Paribas ou Crédit Lyonnais par contre vous n’aurez pas eu les bonus évidement que ce sont versés les patrons de ces banques.. c’est là où nous avons un problème.... »
                                                                Pour paraitre plus professionel peut-être , il indique qu’il a étudié la question avec le juif Jacques SAPIR soi disant excellent économiste dont on nous rabat les oreilles depuis quelques mois sur tous les sites « euroseptiques » ! Est ce qu’il n’y a que ceux de la synagogue pour nous expliquer l’économie et l’histoire de France ???
                                                                Il n’y a pas de raison de rembourser la plus grande partie de cette dette puisqu’elle est injuste et ne correspond pas à du travail accumulé mais tout simplement au racket des banksters !Ce n’est que de l’intérêt, de l’usure et ça c’est haram !
                                                                MURER précise bien que cet Intérêt est une forme d’impôt que nous faisaient payer les banques pour leurs bêtises !!!
                                                                Je dirai plutot que c’est le « pizzo » ou le « krysha » et pas de l’impôt . Pourquoi cet euphémisme de la part de MURER ?
                                                                N’est ce pas parce que finalement le but de la manipulation des MURER et SAPIR consiste bien à nous faire payer la dette actuelle jusqu’au dernier centime car il ne dit pas qu’il ne faut pas payer ce qui est dû mais qu’on va payer avec un autre argent , un argent sorti de la création monétaire nationale (intérêt zéro) et non plus avec un argent sorti de la création monétaire de banques privées (gros intérêt)
                                                                Je dis à MURER qu’il n’y a pas plus de raisons de payer les bêtises faites par ces banques avant notre sortie de l’euro qu’après et que leur intérêt bancaire est comme l’article 50 de la constitution européenne , ils peuvent s’assoir dessus....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

paixdupeuple


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès