• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quel avenir pour nous après la pandémie nihiliste et le confinement (...)

Quel avenir pour nous après la pandémie nihiliste et le confinement meurtrier ?

« Bientôt, vous devrez choisir entre la liberté et l’esclavage ». La conseillère en placement et ancienne secrétaire adjointe au logement dans le gouvernement américain, Catherine Austin Fitts affirme que très bientôt, les américains vont se retrouver face à un choix cornélien...

 

   « Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui se disent, oh, mon dieu, si je suis une personne qui n’a rien à se reprocher, alors ils me laisseront tranquille. Mais la réalité, que d’ailleurs beaucoup de gens ne comprennent toujours pas (les « citoyens » menacés par la destruction des services de santé notamment. NDLR) c’est qu’à un moment donné, vous allez devoir choisir entre deux options : soit la ‘liberté’, soit ‘l’esclavage’ et la soumission totale. Mais de toute façon, tout le monde devra faire un choix ! Il est impossible de passer de l’un à l’autre ou d’hésiter. Un abonné m’a demandé : que devrais-je faire ? Investir dans l’immobilier ou dans les métaux précieux ? Je lui ai répondu que s’il n’avait pas déjà diversifié son épargne, peu importe où il placera ses actifs, il finira par tout perdre. » Voilà une limite à cette ‘liberté’ que préconise Madame Fitts.

Il y a plusieurs mois que nous vous mettons en garde chers lecteurs. Comme en témoigne cette technocrate américaine, la guerre pour la succession au poste de direction de l’empire est déjà engagée et si elle a d’abord pris la forme d’une guerre commerciale, diplomatique, politique, technologique, puis la forme d’une guerre bactériologique et virale, elle prendra bientôt la forme d’une guerre financière totale (boursière et monétaire) https://les7duquebec.net/archives/255908 avant de prendre finalement la forme d’une guerre militaire mondialisée. Seul le prolétariat pourra freiner cette marche inéluctable à la guerre.

 

Un nouveau système monétaire ou retour à celui de Breton Woods ?

Catherine Fitts ajoute ceci : « Ils veulent passer à un nouveau système monétaire. Ils veulent passer à un nouveau système où plus de 7 milliards de personnes sur toute la planète seront littéralement interconnectées les uns aux autres en permanence, grâce à un système entièrement numérisé et satellisé par lequel ils pourront accorder ou refuser un crédit à n’importe quelle entreprise ou individu. C’est donc un système qui contrôlera tout, et si vous les écoutez parler de la façon dont ils vont vous injecter des puces RFID sous-cutanée, je peux vous dire que cette nouvelle technologie High Tech va vous rendre complètement esclave de ce système. Je vous rappelle qu’il s’agit de puces informatiques qui seront placées à l’intérieur de votre corps. J’ai toujours prévenu les gens que Bill Gates avait mis en place un système informatique (Windows) très élaboré à l’intérieur de votre ordinateur personnel, ce qui lui a permis de tout savoir sur vous (notamment, vos habitudes de consommation. NDLR), et sur votre mode de vie, sans compter le fait que vous êtes amenés à le remettre à jour très régulièrement. Souvent l’excuse a été de dire qu’il y avait un virus informatique dans l’air. (Les virus pour justifier des intrusions dans la vie privée et contrôler ne datent pas d’hier. NDLR). Eh bien, je pense qu’ils vont faire la même chose, mais cette fois-ci avec votre corps… Je veux parler d’un système très au point qui, grâce au tout numérisé à travers la planète satellisée, peut totalement gérer vos comptes bancaires à distance. (…) Voilà ce qu’ils essayent de faire maintenant. Ils essayent de prolonger la durée de vie du dollar… et de connecter tout le monde sur un « cloud computing », ce qui leur permettra d’avoir un accès tout particulier à toutes vos données, via le net, à partir d’un fournisseur privé. Ce sera la fin de vos libertés », gémie Catherine Fitts.

 

This article is available in 5 languages on this webmagazine : https://les7duquebec.net/archives/255951

 

Même si ces soi-disant libertés sont très illusoires, au moins, quand nos données personnelles sont éparpillées et dissimulées elles sont plus difficiles à manipuler, à contrôler, à formater pour nous faire faire ce que le grand capital mondialisé souhaite. Voilà l’étroite limite de ces soi-disant ‘libertés’ que nous perdrons selon Madame Fitts  :  https://les7duquebec.net/archives/255274

 

Lorsque l’on entend que le nouveau projet d’Amazon veut transformer vos mains en cartes de crédit

 

Catherine Fitts conclut que : « Ce à quoi nous assistons est une réingénierie du système financier mondial, comme si tout était normal. On a vu également beaucoup d’argent sortir des marchés dans les hautes sphères en janvier et en février 2020. Ensuite, nous avons vu comment la police et le système de santé ont participé activement à la mise à l’arrêt complet de toute l’économie, partout sur la planète. À partir de ce moment-là, les petites entreprises et les petites exploitations agricoles ont fermé partout et plusieurs de ces petites entreprises nationales se sont retrouvées piégées par un endettement sans précédent. Nous observons désormais une catastrophe économique jamais vue, à savoir ce piège lié à la dette mondiale qui s’est développée dans tous les pays, et je peux vous dire qu’il va y avoir une transformation radicale du système financier aux États-Unis. Et ça, ce n’est vraiment pas une mince affaire. » 

 

De fait, cette transformation radicale du système financier a été amorcée en 2009 – la dernière grande récession. C’est simplement que toutes ces transformations mises en place progressivement arriveront à terme prochainement comme le rétablissement de l’étalon or et la déchéance du dollar comme monnaie de réserve s’adossant à l’économie américaine en décrépitude. https://les7duquebec.net/archives/255865 la pandémie bidon et le confinement policier meurtrier vous paraîtront dérisoires – tout comme les peurs virales de madame péquenot affamée, écrasée sous la pluie nucléarisée.

Catherine Fitts, la conseillère financière ajoute : « l’or va vivre une année mémorable. Son véritable envol est pour très bientôt. »

 

Pour nous prolétaires ?

Évidemment, ces spéculations de boursicoteurs et de banquiers sur les devises et sur les métaux précieux ne nous concernent pas nous prolétaires de la misère qui n’avons que notre force de travail à offrir sur le marché de l’emploi anémier par le confinement policier meurtrier. https://les7duquebec.net/archives/255339 

Cependant, nous devons comprendre que plus l’échéance de leur déchéance approche et plus le grand capital mondial (deux milliers de multimilliardaires environ) précipite l’établissement d’une économie de guerre – le rationnement et le confinement notamment – accélère l’armement (y compris bactériologique et viral) et les préparatifs de guerre. https://les7duquebec.net/archives/255871 

Irons-nous à la guerre quand ils nous le commanderont ? Sinon, aujourd'hui, il faut résister au confinement meurtrier comme le font des millions de jeunes dans la rue. https://les7duquebec.net/archives/255893  

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 26 juin 2020 09:02

    La Liberté ?

    Qu’est-ce que les ahuris aliénés ultra-connectés pourraient bien en faire ?

    Surtout ne leurs faites pas cette farce de leurs proposer ce concept, le mot suffira, et encore, dans un cours de philo, dans la « vraie » vie, ils n’en ont plus l’usage !

    Va falloir repasser tout ce petit monde à la moulinette et voir ce qu’on peut faire avec les restes, mais bon, la plupart d’entre-eux sont à peine viables hors du bocal.

    La parole sera bientôt aux malthusiens.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 2020 09:59

      @Clocel

      pour les libertariens aux manettes, la liberté se limite à la déréglementation sociale et à la dérégulation financière et économique 
      c’est le renard libre dans le poulailler libre
      le fermier providence qui protégeait les poules pour récupérer leurs oeufs et les vendre est trop vieux maintenant
      il laisse le renard se gaver
      et quand il n’y aura plus de poules, le renard mangera ce qu’il pourra, ou plutôt, les enfants du renard n’auront qu’à se démerder.


    • Clocel Clocel 26 juin 2020 10:22

      @Séraphin Lampion

      J’ai bien peur que l’« hidden agenda » qui se met en place sous nos yeux, soit bien plus ancien et toxique que les délires des libertariens...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 2020 10:39

      @Clocel

      les créationnistes aussi délirent, ça ne les empêche pas de’occuper des postes-clés : 

      Deux « fondamentalistes chrétiens » détiennent la vice-présidence des Etats-Unis (Mike Pence) et la direction des Affaires étrangères (Mike Pompeo).

      « J’ai donné ma vie à Jésus-Christ » (Mike Pence durant la campagne de 2016)

      « Dans mon bureau, je garde une Bible ouverte pour me rappeler de Dieu, de sa Parole et de sa Vérité. Et c’est la vérité, avec un petit « v », que je vais énoncer aujourd’hui. C’est une vérité qui est rarement évoquée dans cette partie du monde, mais comme je suis un militaire de formation, j’irai aujourd’hui droit au but : l’Amérique est une force au service du bien au Moyen-Orient . L’Amérique a cessé d’avoir honte d’elle-même » au Moyen-Orient, pour mieux célébrer « la bonté innée de l’Amérique ». Pompeo, à l’Université américaine du Caire, le 10 janvier 2019.

      alors, plus ancien ou plus récent, le scénario reste dans la même famille de félés


    • Luniterre 26 juin 2020 09:19

      Cette Catherine Fitts, contrairement à l’auteur de l’article, sait à peu près de quoi elle parle, même si c’est pour amener ses lecteurs à elle dans son business d’ « étalon or » bidon :

      Catherine Fitts… : « Ils veulent passer à un nouveau système monétaire. Ils veulent passer à un nouveau système où plus de 7 milliards de personnes sur toute la planète seront littéralement interconnectées les uns aux autres en permanence, grâce à un système entièrement numérisé et satellisé par lequel ils pourront accorder ou refuser un crédit à n’importe quelle entreprise ou individu. C’est donc un système qui contrôlera tout, … »

      « Ensuite, nous avons vu comment la police et le système de santé ont participé activement à la mise à l’arrêt complet de toute l’économie, partout sur la planète. À partir de ce moment-là, les petites entreprises et les petites exploitations agricoles ont fermé partout et plusieurs de ces petites entreprises nationales se sont retrouvées piégées par un endettement sans précédent. Nous observons désormais une catastrophe économique jamais vue, à savoir ce piège lié à la dette mondiale qui s’est développée dans tous les pays, et je peux vous dire qu’il va y avoir une transformation radicale du système financier aux États-Unis. Et ça, ce n’est vraiment pas une mince affaire. »

      De fait, cette transformation radicale du système financier a été amorcée en 2009 – la dernière grande récession. »

      Ici, in fine, M. Bibeau essaye donc de se raccrocher à des éléments d’analyse cohérents, mais c’est aussitôt pour embrayer sur l’arnaque « aurifère » de Catherine Fitts :

      « C’est simplement que toutes ces transformations mises en place progressivement arriveront à terme prochainement comme le rétablissement de l’étalon or et la déchéance du dollar comme monnaie de réserve s’adossant à l’économie américaine en décrépitude. »

      alors que la partie « sensée » de l’analyse de cette Catherine Fitts s’arrête précisément au projet réel et évident du système banco-centraliste : celui d’une nouvelle monnaie « virtuelle » qui soit à la fois une monnaie « Banques Centrales » et une monnaie de réserve internationale en remplacement du dollar.

      Ce nouvel accord monétaire inclura nécessairement la Banque Centrale de Chine, (PBoC), qui est déjà au contrôle du capitalisme financier, sur place, et qui négocie de fait le taux de change Yuan/Dollar au jour le jour depuis des décennies…

      Il n’y aura donc pas de conflagration mondiale nucléaire ( … sauf « accident de presse-bouton », mais depuis les fusées de Cuba en 1962, on espère que ce genre de problème technique a été résolu !) , mais simplement l’achèvement de la mise en place du pouvoir des Banques Centrales, contrôlant, directement ou non, le monopole de toutes valeurs d’usage en ce monde, des plus nécessaires aux plus futiles.

      Question choix entre « liberté » et « esclavage », la question vient déjà d’être posée, avec le confinement, et le constat, simplement évident, est que la très grande majorité a d’ores et déjà choisi l’esclavage.

      Est-ce un choix sans appel ?

      En tous cas ce n’est pas avec les cris d’orfraies d’un M. Bibeau qu’il sera remis en cause… !

      Confrontés à de tels « visionnaires » les Lagarde, Powell & Co peuvent dormir tranquillement…

      « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

      https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

      Luniterre


      • Odin Odin 26 juin 2020 16:06

        @Luniterre

        Bonjour,

        Je pense que certains pays ont des informations que nous ne possédons malheureusement pas et se préparent depuis longtemps à la chute du dollar.

        Minimiser la détention de bons du trésor US

        La création d’un système de paiement indépendant du système SWIFT qui monte en puissance (Chine, Russie et Inde pour l’instant

        Depuis plusieurs années, achat massif d’or (Russie, Chine …)


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 juin 2020 17:44

        @Luniterre
         Merci pour ce post qui a le mérite de traiter du sujet de l’article.

        Je reprends ici une partie de ta conclusion : « mais simplement l’achèvement de la mise en place du pouvoir des Banques Centrales, contrôlant, directement ou non, le monopole de toutes valeurs d’usage en ce monde, des plus nécessaires aux plus futiles.  » 

        1) Je sais que tu fais campagne à propos d’un soi-disant coup d’État des banques centrales. Ce qui me semble impossible et de toute façon sans intérêt à débattre si l’objet du débat est la RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE  seul débat qui m’intéresse du moins.
        2) Les banques  toutes les banques  sont un maillon de la chaine de valorisation et de reproduction du capital total. Elles ont un rôle à jouer et ce rôle n’est pas de « contrôler » la valeur d’usage (une expression n’ayant aucun sens soi dit en passant) mais de rendre fluide la représentation monétaire (capital virtuel) de la valeur d’usage = marchandises. 
        3) Les banques rendent le capital plus ou moins fluide (dans le dessein de contribuer à le valoriser-reproduire-accumuler) à l’aide d’instruments financiers que Mme FITTS décrit correctement mais en prétendant que ces instruments sont nouveaux et qu’ils entrainent une RÉINGÉNÉRIE du système bancaire capitaliste sans renverser le capitalisme  ce qui est tu le sais le summum du rêve petit-bourgeois RÉFORMISTE = Le capitalisme exploiteur sans exploitation mais en gardant le capital qui est exploitation par son essence même.
        4) Tu as raison Mme FITTS veut vendre de l’or en fin de compte. ET la-dessus je lui donne raison = pour ceux qui en ont les moyens financiers l’OR et les diamants sont la seule option pour sortir de la crise qui s’en vient ... et durant cette crise les banques feront faillites c’est tout ce qu’il y a à dire. 

        5) Comme je le dis en conclusion NOUS PROLÉTAIRES RÉVOLUTIONNAIRES n’avons rien à foutre de l’argent de monopoly  de l’or  de la bourse et des banques tous des instruments au service du capital que nous devons abattre (le capital international) et en fin de compte 2000 milliardaires qui possèdent les moyens de production  de commercialisation  de communication qui produisent la valeur d’usage = la marchandise sous le capitalisme moribond.

        A plus 

        Robert Bibeau https://les7duquebec.net


      • Luniterre 27 juin 2020 05:49

        @Robert Bibeau

        Selon votre point 2 il est manifeste que vous n’avez strictement rien compris au rôle économique actuel des Banques Centrales :

        "2) Les banques — toutes les banques — sont un maillon de la chaine de valorisation et de reproduction du capital total. Elles ont un rôle à jouer et ce rôle n’est pas de « contrôler » la valeur d’usage (une expression n’ayant aucun sens soi dit en passant) mais de rendre fluide la représentation monétaire (capital virtuel) de la valeur d’usage = marchandises."

        Il et également manifeste que vous n’avez strictement rien compris à la loi de la valeur et à la relation entre valeur d’échange et valeur d’usage, et surtout dans les conditions de développement des forces productives actuelles.

        De plus, une cause, entre autres, de votre incompréhension, semble bien être que vous ne savez toujours pas lire :

        J’écris sur « le pouvoir des Banques Centrales, contrôlant, directement ou non, le monopole de toutes valeurs d’usage ».

        Et vous lisez « contrôler » la valeur d’usage", Ce qui n’a évidemment rien à voir, et effectivement, aucun sens.

        En espérant pour vous que ce ne soit qu’un simple problème d’optique, et dont la solution pourra se trouver chez un bon fournisseur de lunettes.

        Et sinon, pour ceux que le sujet intéresse vraiment, il y a donc cet article :

        « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

        https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

        Luniterre


      • Luniterre 27 juin 2020 07:11

        @Robert Bibeau
        Concernant le rôle de l’or et ce que peut être une monnaie de réserve internationale, on voit bien, également à vos réflexions, que vous n’y comprenez strictement rien :

        « Mme FITTS veut vendre de l’or en fin de compte. ET la-dessus je lui donne raison = pour ceux qui en ont les moyens financiers l’OR et les diamants sont la seule option pour sortir de la crise qui s’en vient ... et durant cette crise les banques feront faillites c’est tout ce qu’il y a à dire. »

        L’or, les diamants, etc… sont effectivement des valeurs refuges possibles et même assez solides, c’est le cas de le dire, mais notoirement insuffisantes, en quantité globale, dans le monde, pour constituer une base réelle pour une monnaie de réserve, comme c’était déjà le cas dès après la 2ème guerre mondiale, et donc à plus forte raison aujourd’hui, à moins de réduire le volume du commerce international à ce qu’il était à peu près en 1920, et encore…

        Confondre « valeur refuge » et monnaie de réserve, c’est bien l’une des « confusions » de Catherine Fitts, certainement délibérée, dans son cas, mais manifestement due à l’incompréhension, dans le vôtre !

        Et sinon, pour ceux que le sujet intéresse vraiment, il y a donc cet article :

        « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

        https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

        Luniterre

         


      • Luniterre 27 juin 2020 07:39

        @Robert Bibeau
        Enfin, sur le fond du problème, à savoir, effectivement, la lutte de classe, vous prétendez que je « fais campagne à propos d’un soi-disant coup d’État des banques centrales. Ce qui [vous] semble impossible et de toute façon sans intérêt à débattre si l’objet du débat est la RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE — seul débat qui [vous] intéresse du moins. »

        Alors que je ne fais que constater le déplacement du centre du pouvoir économique, politique et financier qui s’est opéré depuis 2008 et qui s’est accentué et enraciné avec la présente « crise du covid ».

        En renonçant à vous en prendre à ce qui est désormais réellement le centre du pouvoir vous faites donc exactement le jeu de la stratégie du capital et de la domination de classe de la bourgeoisie, que vous prétendez combattre.

        Alors que le seul moyen d’établir une stratégie révolutionnaire efficace, c’est bien d’analyser la nature des forces de l’ennemi et de leur stratégie.

        Autrement, et par vos propos aussi dilatoires qu’enflammés vous ne faîtes qu’entretenir les illusions idéologiques déjà répandues dans les masses par la « gauche » archaïque devenue complice du système, alors même que vous prétendez la critiquer. Sans pour autant proposer quoi que ce soit de réellement différent, et encore moins, adapté à l’évolution de la situation actuelle.

        « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

        https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

        Luniterre



      • Kapimo Kapimo 28 juin 2020 00:59

        @Luniterre

        L’article de votre lien fournit une bonne analyse de ce qui se passe sur un plan économique et financier, meme s’il n’aborde pas la question (cruciale) de l’énergie.
        .
        Il est dommage/archaique par contre que vous balayiez d’un revers de la main les démarches souverainistes, alors même que vous prônez la nationalisation du crédit. Parvenir à convaincre la société française de nationaliser le crédit et parvenir à le réaliser face aux pouvoirs financiers s’avère extrêmement compliqué, alors conditionner en plus cette démarche à un accord avec les autres pays de la zone euro me semble relever du sabordage.
        Il faut que des pays montrent la voie en s’émancipant, ce qui passe par la reprise du pouvoir national aujourd’hui inféodé aux puissances financières. Et pour ce faire, l’alliance de toutes les bonnes volontés et lucidités sera indispensable.


      • Luniterre 28 juin 2020 01:19

        @Kapimo
        Je pense que vous surinterprétez mon propos :

        « ...conditionner en plus cette démarche à un accord avec les autres pays de la zone euro me semble relever du sabordage. »

        Je ne dis pas du tout que cette démarche est conditionnée par un accord avec d’autres pays, et notamment, pas spécialement de la zone euro, mais ce serait néanmoins un gros « plus » évident !

        Je montre simplement pourquoi le « souverainisme du crédit », qui permet de regagner une indépendance économique relative, n’est pas du tout lié au prétendu « souverainisme monétaire », qui met la priorité sur la « sortie de l’euro », en termes de signe monétaire (...« revenir au franc »), non seulement tout à fait inutile, mais même néfaste au projet de nationalisation du crédit, qu’il plomberait carrément au départ.

        Luniterrre


      • caillou14 rita 26 juin 2020 09:37

        Les puissants qui nous gouvernent ne sont que des joueurs de bonneteau normal que l’économie s’effondre avec de tels zigotos ?


        • Luniterre 26 juin 2020 10:52

          @rita
          Dans un monde endetté à 342% de son PIB, ce sont ceux qui détiennent la dette et le crédit qui détiennent le pouvoir, et en l’occurrence ce sont les Banques Centrales les plus importantes, FED, BCE, PBoC, etc…

          Ce sont également elles qui contrôlent les marchés financiers par leurs « injections de liquidités ».

          De ce fait, elles contrôlent aussi les monopoles mondiaux, dont les capitaux sont à la merci de leurs politiques, en fin de comptes.

          Leur nouveau pouvoir ne fait que commencer et il va en se renforçant encore avec la présente crise.

          L’écroulement de l’économie est donc en réalité « sélectif » comme le remarque fort justement cette Catherine Fitts citée par M. Bibeau.

          Mais ce système n’est pas nécessairement une fatalité. L’alternative, possible, nécessite néanmoins une volonté politique actuellement absente.

          « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

          https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

          Luniterre

           


        • caillou14 rita 26 juin 2020 11:12

          @Luniterre..Vous avez raison, ces organismes sont dirigés par des mafias pour qui seul le profit compte !


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 2020 11:37

          @rita

          « des mafias pour qui seul le profit compte !  »

          ... et à court terme, de plus en plus, sans stocks, sans nouveaux investissement, en flux tendus : ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis (ou de tuer la poule aux œufs d’or, si vous préférez). Le problème c’est que nous, on est au bout des branches, on n’est pas le troc (ou on est la poule, si vous préférez l’autre métaphore).


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 2020 11:45

          @Luniterre

          « ce sont les Banques Centrales les plus importantes, FED, BCE, PBoC, etc…  »
          pas seulement,
          ce sont aussi Goldman Sachs et BlackRock avec, pour ce dernier exemple le fait qu’il ne réalise que des transactions, sans fonds propres, le types même de parasite générateur de plus-values réalisées sans production de richesses mais uniquement pas spéculation.


        • Clocel Clocel 26 juin 2020 12:07

          @Séraphin Lampion

          GILEAD a fait encore plus fort ! Ils ont fait du fric sur la promesse d’un hypothétique médicament qui serait potentiellement efficace sur la maladie à la mode du moment.
          Terrible la vie des chercheurs à gages, il faut à présent « inventer » la maladie qui va avec la molécule que l’on vient de découvrir...
          Prenez soin de vous les gars ou faites les excès qui vous feront tomber comme un chêne sinon vous finirez votre vie dans la peau d’un rat de labo...


        • Luniterre 26 juin 2020 13:11

          @rita

          @Séraphin Lampion

          Comme vous le remarquez, l’essentiel des profits réalisés aujourd’hui sont eux-mêmes aussi « fictifs » que le capital qui les a généré :

          « …pour ce dernier exemple le fait qu’il ne réalise que des transactions, sans fonds propres, le types même de parasite générateur de plus-values réalisées sans production de richesses mais uniquement pas spéculation. »

          Ce qu’il faut donc comprendre, c’est que le pouvoir des monopoles et le pouvoir des Banques Centrales n’est pas de même nature. Jusqu’à la fin du XXème siècle le pouvoir des monopoles, même spéculatif, s’exerçait en parasite des richesses créées par l’activité économique réelle.

          Avec l’évolution des forces productives en voie de robotisation la crise économique est devenue chronique et désormais ce profit est d’autant plus « fictif » qu’il ne représente qu’un aspect transitoire de la dette mondiale, et en fin de compte une fraction de cette dette elle-même.

          En pratique il contribue davantage à la creuser qu’à la résorber, même s’il y a des mouvements de capitaux dans les deux sens.

          Ce sont donc bien les Banques Centrales, en tant que faiseuses de crédits et de rachats des dettes en dernier ressort, qui détiennent le pouvoir sur l’ensemble de l’économie mondiale.

          Leur but est le renforcement de leur pouvoir, avant même les profits, dont elles disposent à satiété et à leur gré, de toute façon, par ce biais de la maîtrise du crédit.

          Si le libéralisme, même « ultra », continue d’être la doxa idéologique du système, ce n’est déjà plus qu’un trompe-l’œil, si l’on veut bien considérer l’avenir objectif du dit système dans son ensemble.

          Bien évidemment, il n’y a rien à défendre, ni dans le « libéralisme » décadent, ni dans le banco-centralisme, en voie de renforcement, mais il y a lieu de chercher à comprendre, et, avec réflexion et volonté politique, d’agir !

          « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

          https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

          Luniterre



        • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 juin 2020 20:23

          @Clocel

          Excellente métaphore Inventer la maladie qui va avec la molécule  remède  que je veux commercialiser 

          OUI OUI C’est cela 


        • Kapimo Kapimo 28 juin 2020 00:28

          @Luniterre

          Merci pour vos excellents commentaires, auxquels je souscris.
          Les réseaux des banques centrales veulent effectivement augmenter leur pouvoir, en détruisant les contre-pouvoirs. Et les contre-pouvoirs des banquiers sont d’une part les états souverains, et d’autre part les humains autonomes financièrement.
          Cette crise permet d’endetter encore plus les états, et de faire disparaitre nombre de petites entreprises autonomes ou travailleurs indépendant. Les habitants de cette planète sont en train de devenir beaucoup plus dépendants de l’état auquel ils appartiennent, lesquels états sont eux-mêmes de plus en plus soumis aux banques.
          Nous assistons en fait à un coup d’état planétaire orchestré par les banques centrales, proche de ce qu’avait anticipé Liliane Held-Kawham (https://lilianeheldkhawam.com/2019/10/05/le-nouveau-livre-coup-detat-planetaire-est-disponible/). Les sociétés comme blackrock et Goldmann Sachs (qui appartiennent aux meme réseaux de grandes familles que celui des banques centrales) ne sont que des outils.
          Les banquiers centraux sont donc bien plus en mesure qu’hier d’imposer leur agenda, qui est à court terme la mise en place d’une monnaie électronique mondiale (qui leur permettra d’augmenter encore leur pouvoir).

          Une incertitude demeure cependant, à savoir la réaction des Chinois et des Russes.
          On sait que les Chinois étaient d’accord pour une monnaie mondiale en 2011 (ce qui a couté son poste à DSK, piégé par les nationalistes US), mais pas certain qu’ils le soient toujours aujourd’hui. La situation a en effet beaucoup évolué depuis (leadership en technologie militaire des Russes et Chinois, serrage de vis interne par Xi, guerres de Lybie/Syrie/Yemen). L’avènement de la monnaie mondiale, prélude à un gouvernement mondial, n’est peut-etre pas pour demain.
          Il faut souhaiter à cet effet la ré-élection de Trump.


        • Luniterre 28 juin 2020 01:55

          @Kapimo
          La présente crise constitue un « coup d’accélérateur » fabuleux pour le mondialisme banco-centraliste, effectivement en marche vers un gouvernement mondial monopoliste des valeurs d’usage.

          Les soubresauts de la rivalité USA-Chine, qui se situent à un niveau différent, celui de la survie des Etats-Nations impérialistes en décrépitude inévitable, ne constituent pas réellement un frein au pouvoir du banco-centralisme, car ces Etats-Nations en sont déjà totalement dépendants.

          Le rôle de la Russie, bien qu’alliée formellement de la Chine, est encore indéterminé et nécessairement très différent, car bien que ce soit un pays-continent géostratégiquement essentiel et doté d’une armée réellement « résistante », elle n’est pas encore rentrée dans la sphère du capitalisme financier des grandes nations (encore) impérialistes.

          Le paradoxe est que grâce aux « sanctions » imposées par les occidentaux elle a même déjà reconquis une relative indépendance économique, même si à un niveau de développement très bas, en proportion des autres grandes nations.

          De plus, elle est la seule des grandes nations à échapper au syndrome de l’endettement public et privé. Une économie pauvre donc, mais exceptionnellement saine !!! (...même si la prédation des mythiques « oligarques » serait à réduire encore, et même à supprimer, évidemment, à terme et à l’occasion... !)

          Elle constitue donc une chance d’alliance réelle pour une autre nation qui voudrait se libérer de l’emprise mondialiste des Banques Centrales, et donc une des meilleures chances d’alliance en cas de « libération économique » de notre pays.

          Luniterre


        • Kapimo Kapimo 29 juin 2020 00:05

          @Luniterre
          Les soubresauts de la rivalité USA-Chine, qui se situent à un niveau différent, celui de la survie des Etats-Nations impérialistes en décrépitude inévitable, ne constituent pas réellement un frein au pouvoir du banco-centralisme, car ces Etats-Nations en sont déjà totalement dépendants.


          Pas tout à fait. Les USA de Trump peuvent reprendre la main sur la Fed. Quant aux Chinois, ils sont encore maitres de leur monnaie, et je les vois mal désormais accepter de confier l’émission d’une nouvelle monnaie à une entité mondialiste.
          En fait, je pense que le projet totalitaire mondialiste va été tenté mais uniquement en Occident (avec ses colonies).


        • HELIOS HELIOS 26 juin 2020 19:07

          Plus haut quelqu’un a écrit... dette de 347 mm... (Je ne me souviens plus exactement)... mais en fait, il n’y a aucune dette car si je dois 100 et que d’autres me doivent 100, vous comprendrez bien qu’il n’y a pas de dette du tout ! La réalité est qu’il faut le plus rapidement possible nettoyer tout cela... faire une gigantesque compensation, mais hélas on sait que cela fera mal !!!


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 juin 2020 20:51

            @ tous 

            La confusion de LUNITERRE est propre à l’ensemble des économistes bourgeois 

            Tous s’imaginent que parce que les banques émettent du crédit à profusion des milliers de milliards de dollars = c’est donc elles  ces banques  qui achètent les obligations d’épargnes des États troufions et les actions des firmes privées et publiques  qui détiennent la propriété et le pouvoir absolu sur tout ce qui existent = sur toute les marchandises.

            Acceptons cette prémices : Qui possède l’argent de Monopoly possède les marchandises 

            Nous avons vu en 2008-2009 une manifestation à échelle réduite de cette prémices aux États-Unis d’Amérique 

            Des millions de consommateurs américains détenaient une hypothèque hypergonflèe par rapport non seulement de la valeur réelle de leur marchandise=maison = mais surtout par rapport à leur revenu = leur capacité de payer.

            Le taux d’intérêt des banques augmente d’un demi point (presque rien)

            Des millions d’hypothèqués ne peuvent plus payer leur mensualité ... ils déclarent faillite 

            Les banques propriétaires de ce capital hypothécaire (contrat d’emprunt et maison-propriété) récupère ces millions de maisons dont elles ne savent que faire = qui tout à coup n’ont plus aucune valeur commerciale parce que aucune valeur d’usage puisque le consommateur ne peut l’acheter faute d’argent. 

            Résultat ; les banques ont du accepter de renégocier les hypothèques (non sans avoir détruit un certain nombre de maisons) avec les ex-propriétaires  réhypothèquées

            Du capital qui ne peut produire de profits (quelqu’en soit la forme) est du capital mort = inexistant et le fait que des monceaux de papiers dollars soient à la banque n’a aucune importance. 

            Robert Bibeau 


            • Luniterre 27 juin 2020 08:29

              @Robert Bibeau

              Et vous parlez de « CONFUSION » ???!!! 

              >>> "Les banques propriétaires de ce capital hypothécaire (contrat d’emprunt et maison-propriété) récupère ces millions de maisons dont elles ne savent que faire = qui tout à coup n’ont plus aucune valeur commerciale parce que aucune valeur d’usage puisque le consommateur ne peut l’acheter faute d’argent." 



              Se passe de commentaires...

              .

              Luniterre

              « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

              https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/


            • The White Rabbit The White Rabbit 26 juin 2020 21:39

              Une pincée de « confinement meurtrier », une once de puce RFID par respect de la charte complotiste, quelques vagues notions d’éco et nous arrivons à ce papier émitique mais traduit dans plusieurs langues.

              Bon appétit smiley


              • julius 1ER 27 juin 2020 09:44

                Bibeau fait parti de ces gens qui sur ce site dénonce tout ... et son contraire comme tous les libertariens- constitutionnalistes que l’on a vu aux States qui protestaient contre le confinement(qui soit-disant était le summum de l’atteinte à la Démocratie) .... en cela soutenu par le démago Trump qui appelait à renverser les gouverneurs de certains Etats ......

                aujourdhui on voit ce qu’il en est et le Virus frappe fort la côte ouest des USA et les yankees vont passer pour des cancres .... entre les leurres d’un vaccin rapidement mis en pratique et un système de santé proche des pays sous-développés(pour la classe moyenne et prolétaire )

                on voit bien que l’on est proche du chaos car les prévisions les plus éclairées tablaient sur 150/ 200 000 morts aux USA en mars ..... dixit Faucit or je pense que l’on sera bien au delà de ces prévisions vu la vitesse de contaminations qui existe en ce moment !!!!

                opposer Liberté et Confinement, Virus et Economie n’a aucun sens, on le voit bien en ce moment avec une économie qui travaille à flux tendu .... quel est le seuil où une économie frise le chaos, lorsque les travailleurs sont mis à l’arrêt à cause d’une trop grande pregnance du Virus ... 15/20% ????? l’Histoire des abattoirs que ce soit en France, en Allemagne ou aux USA montre bien à quel point la Santé est primordiale et qu’une économie ne peut fonctionner sur le long terme avec des travailleurs KO debout .... alors restez modeste M Bibeau !!!!


                • Robert Bibeau Robert Bibeau 27 juin 2020 18:22

                  @julius 1ER

                  Le cancre faut pas le chercher aux USA il est ici sur Agoravox.... Julius Cesar  qui manque le plus de modestie entre nous Julius 1er et Robert Bibeau ???

                  Votre post nous vomit la propagande répandue par les médias bourgeois à propos des flux tendus et le chaos économique que vous n’avez même pas l’intelligence de voir sous votre né ici en France  en Europe tout comme aux USA ... Crise économique systémique qui se prépare depuis bien avant cette pandémie bidon et ce confinement meurtrier dont on ne fait que commencer à apprécier le désastre colatéral.

                  Robert Bibeau 


                • Kapimo Kapimo 28 juin 2020 01:08

                  Merci de cet article qui diffuse les propos de Mme Austin-Fitts.

                  Dans l’interview, Mme Fitts parle du fait que le scénario financier de cette crise a été préparé par des banquiers centraux dès l’été 2019, en s’appuyant sur le contenu d’un article du site « Wall street on Parade ».

                  Voilà le lien de l’article en question :

                  https://wallstreetonparade.com/2020/06/blackrock-authored-the-bailout-plan-before-there-was-a-crisis-now-its-been-hired-by-three-central-banks-to-implement-the-plan/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité