• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quelle réforme des retraites soutenable à l’ère de l’anthropocène

Quelle réforme des retraites soutenable à l’ère de l’anthropocène ?

Le système économique, financier, productiviste et de plus en plus inégalitaire qui s’accélère depuis le milieu du 20ème siècle n’est plus soutenable. Il a fait entrer l’humanité dans l’ère de l’anthropocène, comme le montrent les scientifiques du GIEC, de l’IPBES. Les prévisions du rapport Meadows qui tirait la sonnette d’alarme en 1972 se sont toutes confirmées. Alors même que ces prévisions ne prenaient pas en considération les incidences du changement climatique !

Sauf à nous désintéresser de l’état du monde que nous laisserons à nos enfants et petits-enfants, nous avons le devoir de nous informer. Des dizaines de conférences enregistrées le permettent, notamment celles de Jean-Marc Jancovici, de Gaël Giraud, d’Aurélien Barrau, de Pablo Servigne, de Jean Jouzel, de Cyril Dion...

Ceci nous impose, sans échappatoire possible, de changer intégralement et aussi vite que possible nos modes de consommation, de production, ainsi que l’échelle des revenus. Seule une réduction drastique des inégalités, des consommations excessives et donc des revenus permettra un système économique et social soutenable. La seule voie est celle de la sobriété heureuse parce que solidaire.

Nos systèmes de protection sociale aussi, doivent revenir à beaucoup plus de solidarité, après des décennies vers toujours plus d’individualisation. Or, la réforme Macron/Philippe c’est encore plus d’individualisation et moins de solidarité. Même si quelques touches très cosmétiques de solidarité sont mises en vitrine. Cette réforme aggraverait la crise écologique. Elle est en contradiction absolue avec les évidences écologiques.

Examinons les principaux aspects de la réforme et la pertinence des arguments du gouvernement.

« Pour les retraites il faut aller vers un système universel »

Quasiment tous les Français sont d’accord sur ce principe. En effet, la complexité du système est telle, hormis pour la Fonction Publique d’Etat, que moins d’un Français sur 100 comprend comment sera calculée sa retraite et quel sera son montant (retraite de base, plus les différentes retraites complémentaires). Les changements de profession beaucoup plus fréquents justifient également que l’on fasse converger les 42 régimes actuels.

Mais, hormis pour les régimes spéciaux, les conditions d’âge et d’annuités ont été uniformisées depuis longtemps. Pour avoir la retraite à taux plein, le nombre d’annuités nécessaires a été uniformisé par la loi Fillon du 21 août 2003. Avec, pour les salariés du privé et du public, passage de 40 ans de cotisation en 2008 à 41 ans en 2012 et à 42 ans en 2020. La condition d’âge a été repoussée, pour tous, de 60 à 62 ans par la réforme Sarkozy de 2010.

Il est intéressant de connaitre les professions et le nombre de salariés concernés par les régimes spéciaux ... dont beaucoup ne peuvent pas être pas qualifiées de privilégiées (les hospitaliers, les exploitants agricoles, ...). Certains régimes spéciaux concernant un nombre de salariés inférieur à 2 000 !

De la même façon que les conditions d’âge et d’annuités ont été uniformisées, le calcul du montant des pensions pourrait l’être également. Par exemple, à « 75% du salaire annuel moyen des 10 meilleures années ». Ces 2 chiffres, comme le niveau des cotisations, pouvant être renégociés tous les 5 ans par exemple, afin de piloter l’équilibre du système. Ce serait plus simple, plus transparent et surtout beaucoup plus solidaire que le système de retraite par points hyper inégalitaire que Macron/Philippe veulent nous imposer, poussés par les fonds de pension anglo-saxons.

Les règles actuelles d’acquisition des annuités seraient conservées. Par exemple, celles liées à la maternité. Elles doivent prendre en compte aussi la pénibilité et l’espérance de vie. Les professions reconnues comme sous payées (enseignants, infirmières, agriculteurs, ...) pourraient, pendant la période de rattrapage des salaires, bénéficier de bonifications de leurs annuités.

« Le nouveau système par points sera plus favorable pour ceux qui auront eu des carrières hachées, notamment les femmes »

Même un élève de 3ème comprend facilement qu’une retraite calculée sur la totalité de la carrière sera toujours plus défavorable que celle calculée sur les 25 ou les 10 meilleures années. Explications sur La réforme des retraites pénalisera encore plus les femmes

Voir aussi Qu’est-ce qu’une retraite juste ? de Thomas Piketty. Et il n’y a en fait aucune raison de considérer que le niveau « juste » des retraites doive refléter l’ensemble de la carrière salariale. de l’économiste Guillaume Duval.

« Aucune pension de retraite ne baissera ... Personne ne sera perdant ... »

C’est impossible, comme l’explique l’économiste Elie Cohen, pourtant proche du gouvernement, dans « Retraites : un triangle d’incompatibilité ».

« La valeur du point ne pourra pas baisser »

Cette vidéo de François Fillon de 2016 confirme qu’il s’agit d’un mensonge.

Il est facile de faire baisser les pensions tout en conservant la valeur du point. Il suffit d’appliquer un bonus/malus, avec l’instauration de l’âge pivot à 64 ans. Ou, comme cela a été fait dans ARRCO/AGIRC, en appliquant un coefficient de minoration à la valeur de service du point. Ou un coefficient de majoration pour le prix d’acquisition des points.

La réforme des retraites du "modèle suédois", vanté par Macron/Philippe, présente un bilan très mitigé, avec des gagnants mais aussi beaucoup de perdants.

« La valeur du point sera indexée sur les salaires, ce qui est plus favorable que l’indexation actuelle sur les prix »

Quel économiste sérieux peut prédire que dans 30 ans l’indexation sur les salaires sera plus favorable que l’indexation sur les prix ?

« Le système de retraites sera déficitaire de milliards à l’horizon 2025 »

D’abord on omet de dire qu’il y a ici et là de grosses réserves : 32 milliards sur le Fonds de Réserve des Retraites créé par Lionel Jospin. Et 116 milliards dans AGIRC/ARRCO. Et plein de milliards encore dans d’autres caisses de retraite.

Il s’agit d’un pseudo-déficit dont les causes sont multiples, notamment :

  • la baisse des ressources affectées au système
  • le droit de cumuler, sans aucune limite, une pension élevée et un emploi. En remettant des limites, du type de celles qui existaient jusqu’en 2009, on économiserait des milliards d’euros chaque année. La réforme aggraverait encore les inégalités, en permettant de continuer l’acquisition de points pendant le cumul. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que dans les années 1950-1990, les CDI et les carrières longues prévalaient. Aujourd’hui, après les décennies de précarisation et d’uberisation de l’emploi, il est plus que temps, pour la protection sociale, de mettre à contribution le capital, via la taxation des dividendes, des transactions financières et des robots. Sans oublier qu’un autre partage du temps de travail permettrait une baisse du chômage, donc des cotisations supplémentaires.

« Pour les cadres à hauts salaires, ils auront la liberté, pour la partie de leur salaire supérieure à 10 000 euros, à des systèmes complémentaires par capitalisation, ... »

L’argent ne se stockant pas, les droits acquis en cotisant à des systèmes par capitalisation, sont seulement des droits de tirage sur le PIB, donc la production dans 40 ans. Dans l’ère de l’anthropocène, ni les économistes ni les banquiers ne peuvent prédire le niveau du PIB dans 30 ans. A l’ère de l’anthropocène, les systèmes par capitalisation sont plus que jamais un mirage.

Pour démêler le vrai du faux dans la communication gouvernementale, il est nécessaire de bien « Comprendre comment fonctionne notre système de retraites actuel - 82 diapos ».

Le système par points tel que proposé dans la réforme c’est la poursuite, pendant la retraite, des écarts de salaires insensés et incompatibles avec la sauvegarde de la planète. Il n’est de ce fait pas amendable, ... n’en déplaise aux dirigeants de la CFDT.

Alors, quelle réforme pour un système de retraite universel, plus simple, plus solidaire et donc plus soutenable ?

Il est tout à fait souhaitable de conserver une condition d’âge et une condition d’annuités. D’autant qu’elles ont déjà été uniformisées, sauf pour certains régimes spéciaux. Pour ceux-ci, une convergence progressive est nécessaire, dans le cadre d’un réexamen des bonifications d’annuités qui existent déjà pour de nombreuses professions, ou liées à la maternité. Les bonifications devant être réexaminées pour tenir compte de la pénibilité (dont travail de nuit, de WE, etc ...), de l’espérance de vie, etc ...

Pour le montant de la pension, différents modes de calcul plus solidaires, par tranche, mériteraient d’être étudiés. Par exemple, la pension pourrait être de « 75% du salaire moyen des 10 meilleures années » pour les salaires moyens jusqu’à 3 000 €. De « 70% du salaire moyen des 10 meilleures années » pour les salaires moyens entre 3 000 € et 6000 €, ... Jusqu’à « 50% du salaire moyen des 10 meilleures années » pour les salaires moyens de 8 000 à 10 000 €.

Il faut expliquer partout les énormes dangers de la réforme Macron/Philippe et s’y opposer par la mobilisation et la grève ... mais Si les directions syndicales n’appellent pas à la solidarité financière avec les grévistes, ça se terminera comme en 2010 et 2016


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • André Martin 16 décembre 2019 08:42

    J’avais omis d’ajouter : Il faut avoir conscience que le passage du système actuel à 42 régimes (chacun comportant une retraite de base ainsi qu’une ou plusieurs retraites complémentaires) vers un système universel à points est un processus extrêmement complexe. En Suède la période de transition s’est étalée sur une quinzaine d’années et avait été précédée d’une concertation nationale qui avait duré 13 ans !


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 16 décembre 2019 09:45

      @André Martin

      « RETRAITE », de la naissance à la mort, grâce au DIVIDENDE UNIVERSEL financé par l’ÉPARGNE ou Refondation du Capitalisme et Instauration d’un DIVIDENDE Universel financées par l’ÉPARGNE.




    • Arogavox 16 décembre 2019 09:49

      @André Martin
      La question des retraites n’est que l’arbre qui cache la forêt d’un mensonge banalisé beaucoup plus profond et pernicieux

      >>> bis repetita concernant les fondements du fisc ... en attendant de remonter à la Constitution et à son interprétation dévoyée (ou pas ?)

      « changer intégralement et aussi vite que possible nos modes de consommation, de production, ainsi que l’échelle des revenus.
       réduction drastique ... des revenus »

      >>> s’il ne suffisait pas de mieux contenir la fraude ou l’évasion fiscale ... rendre enfin honnête la règle fiscale permettrait à un Etat honnête de financer tous les ’miracles’ nécessaires au peuple !
      cf
      https://www.geogebra.org/classic/enhsesy7

      (et  

      un 3e paramètre serait-il indispensable ? :

       https://www.geogebra.org/classic/vh4cm8yx

      ...

       )


    • velosolex velosolex 16 décembre 2019 10:58

      @André Martin
      Etonnant de voir nos dirigeants nous bassiner avec la Suède, un pays où le dialogue social est omniprésent, où l’imposition est lourde, mais l’aide sociale très distributive, avec par exemple énormément d’aide à la réinsertion des chômeurs, par exemple. On ne nous parlera pas de tout cela mais juste de cette spécificité du régime de retraite, totalement extraite de son contexte.
      Pas d’allusion non plus de nos dirigeants véreux, aux critères d’éthique de cette société d’inspiration protestante où Eva Jolly, retrouvant un poste de député dans son pays d’origine avait eu la surprise de se faire rappeler à l’ordre pour une note de taxi qu’elle avait voulu se faire rembourser, alors qu’il existait un système de bus, qui lui aurait permis de remplir sa mission…Des ministres là bas ont été viré, pour des fautes vénielles, liées au ticket de repas restaurant mal utilisé.
      .On est à des années lumière ( de cotisation ?) de la vie Française avec les 13 travaux d’Hercule de Delevoye, dont on n’ai tenté de faire un jeu de mots facile avec voyou...Mais notre bon premier ministre répète son entière confiance au cher homme, dans un pays, où personne ne bronche, quant une caissière de supermarché se fait virer pour avoir pris un croissant dans une poubelle. Plus ça va plus ça s’enkyste dans la morgue et la ploutocratie. Des gens déconnectés du territoire, des enjeux à venir. L’épisode des gilets jaunes et la surprise qu’il a crée est révélatrice de ce milieu autistique, qui s’attaque à une réforme majeure, non nécessaire, avec des grenades de désencerclement. 



    • mmbbb 18 décembre 2019 12:45

      @André Martin pourquoi notre systeme serait déficitaire La France accueille chaque année des milliers d immigres , une chance inoiue pour ce pays ; In fine les francais sont assez con de travailler, ils vont toucher une retraite minable, leur voisin venant d un autre continent aura les memes benefices sociaux sans avoir rien foutu Les francais sont des cretins 


    • gaijin gaijin 16 décembre 2019 09:03

      la question de la réforme des retraites a l’époque de l’obsolescence de l’humain , dans un pays ou de moins en moins de gens travaillent et où ceux qui travaillent arrivent de moins en moins a vivre de leur travail ( voire a survivre a leur travail )

      ne devrait pas être une priorité ....c’est d’une réforme de la société dont nous avons besoin ....mais là les syndicats ....

      les syndicats sont un élément du système construit pour contrôler les mécontentements sociaux ....


      • gaijin gaijin 16 décembre 2019 09:06

        @gaijin
        ps quand a l’utilité de réforme elle est basée sur une projection d’une continuité de la croissance de l’espérance de vie alors que dors et déjà l’espérance de vie en bonne santé baisse et que vu la qualité des soins l’espérance de vie tout court ne va pas tarder a suivre ...........


      • kalagan75 16 décembre 2019 09:20

        @gaijin
        syndicalistes et politiciens ont les mêmes objectifs ... conserver leurs postes bien au chaud . La projection dans le futur ne les intéressent pas, ils ne seront plus là !


      • Arogavox 16 décembre 2019 10:23

        @kalagan75
         « Conserver leur poste bien au chaud » ?
        _ Peut-être ? ... mais tant qu’à faire de ’prêter’ des intentions à des êtres d’exception (représentants ou incarneurs du peuple : excusez du peu !),
         une erreur à éviter serait de limiter le champ de leurs intentions à celui auquel se limite le peuple (« On ne prête que ce que l’on a »).
         Des individus qui ’résonnent’ avec un paradigme de mondialisation (internationale des riches) se contenteront-ils de ’postes’ au sein de frontières qu’ils veulent abolir ?
          
        La projection d’un futur qu’ils risquent bien d’avoir le temps de connaître ne pas leur faire écarter de façon certaine les conséquences de la tempête sociale qui s’annonce.  Alors, si malgré tout, ils veulent « passer en force » c’est que leur projection du futur inclue sans doute d’autres perspectives ...
          à quoi servent tous les investissements militaires, (dont nucléaires) investis depuis si longtemps dans tant de pays ?
         Que nous dit l’Histoire sur la façon par laquelle finissent par être résorbés les déséquilibres finaciers mondiaux ?
        Penser à ce passage de l’Antigone de Anouilh où Créon développe la métaphore des chefs d’équipage qui s’apprêtent à quitter le navire !


      • eau-pression eau-pression 16 décembre 2019 11:02

        @Arogavox

        Qui sait ?

        Perso, je ne prête pas tant d’intelligence aux boss. Vous me jugerez faraud peut-être, mais j’en ai tellement peu vu d’intelligent ! Ce qui interpelle, c’est le besoin qu’on a de structure hiérarchique. Coupez une tête de chef, un soumis va prendre la place et l’attitude. Sortez un chef de son contexte, il a l’air tout aussi perdu (c.n) que ces gens qui selon vous sont incapables de voir leurs intentions.

        La manipulation semble être une force extérieure à l’homme, un moteur de l’évolution de l’humanité qui échappe aussi bien aux manipulateurs qu’aux manipulés. Viva Villa !


      • velosolex velosolex 16 décembre 2019 11:38

        @Arogavox
        Le cas Delevoye interroge comme celui de Cahuzac. Des hommes parlant de chasse aux tricheurs, et prônant la « transparence », s’avérant être à double fond, et plus opaques qu’une vitre en plexiglass…
        .Deux mandats non déclarés, avec salaires à l’avenant….La phobie administrative a encore fait une victime au sein de la plus haute administration…...
        Comment ne pas être effaré devant l’accumulation de mandats, comme autant de slips sales cachés sous le lit.
        Avec qui tous ces gens couchent ils ?...Que font ils vraiment, sinon ouvrir leur carnet d’adresse, ou de bal, passant d’une administration à l’autre, voir d’une entreprise d’’état, avant de se vendre au privé, avec leurs petits secrets ?...
        Peut on penser benoitement que les 11 mandats restants, révèlant une activité stakhanoviste de la profession politique, soient bénévoles, qu’il n’y a pas un retour évident en contrepartie, lié à un savant montage ?....
        Il semble qu’il faut sauver le soldat Delevoye. On nous dit que c’est lié aux retraites que le cher homme serait seul dans ce pays à maitriser le cours de l’euro et du bon pont banania qui serviront à étalonner les retraites futures. 
        Si cette majorité serre les fesses, non plus en avant, mais au garde à vous, c’est qu’elle a peur que cette statue de commandeur des retraites qui tombe, n’entraine dans sa chute les autres, et veaux vaches cochons, distribués par les fonds de pension, qui attendent dans l’ombre


      • Arogavox 16 décembre 2019 12:44

        @eau-pression
        en tous cas, (forces de pression interne ou externes ?) pas difficile de trouver des cas où l’évolution de représentants incarneurs n’est pas restée cantonnée à l’intérieur des frontière, mais a débordé sur l’Europe, ou ailleurs ; au hasard : Strauss Kahn, Jupé , Valls , Nicole Notat ...


      • gaijin gaijin 16 décembre 2019 12:51

        @kalagan75
        clair et net !


      • kalagan75 16 décembre 2019 09:18

        il est facile d’appeler à la grève afin de refuser les réformes de ce système inégalitaire ... mais proposer de véritables solutions financièrement équilibrées, il n’y a plus personne.

        D’un côté, les syndicalistes et autres gauchistes nous expliquent qu’il y a plein de pognon et qu’il suffit de le ramasser ; de l’autre, des politiciens qui oublient de remettre à plat totalement leurs propres systèmes ...

        Bref, si on ne prend pas conscience que notre pays a des recettes annuelles autour de 290 milliards et va devoir lever sur les marchés 205 milliards en 2020 pour son bon fonctionnement , c’est se moquer de l’avenir de nos propres enfants ... « finalement, après nous ...les mouches ... »


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2019 20:27

          @kalagan75
          mais proposer de véritables solutions financièrement équilibrées, il n’y a plus personne.

          La question n’est pas là, sauf sur BFM TV.
          Dans sa campagne électorale, Macron avait expliqué qu’il n’y avait pas de problème de financement. Parce que le problème n’est pas là.
          .
          Les réformes ( Sécu, indemnités chômage et retraites) consistent à passer d’un système à gestion paritaire à un système géré par l’ Etat seul, qui ajustera, comme Fillon l’a expliqué, le niveau des remboursements, au bon vouloir du gouvernement et du patronat.


        • Raymond75 16 décembre 2019 10:04

          Je ne suis pas compétent pour dire si la retraite doit techniquement pouvoir se prendre à 60, 62, 64 ans, voire plus. Nous sommes en meilleure santé plus longtemps, nous vivons plus longtemps, et les conditions ou la nature même du travail ne sont plus celles des années 50.

          Peut on piloter un avion de ligne à 60 ans ? conduire un TGV ? Être cariste ? Ouvrier à la chaine ? J’ai quand même des doutes.

          Ce qui est en cause, c’est l’évolution des carrières au long de la vie : avec l’âge nous avons plus d’expérience, mais moins de réflexes et de résistance physique. Un conducteur de TGV par exemple pourrait, au delà de x ans, prendre des responsabilités dans un dépôt par exemple ; un cariste accéder à la logistique, un pilote de ligne à la formation sur simulateur.

          Actuellement, on épuise les salariés, puis on les jette ! C’est inadmissible. Et vers 45 ans, les DRH considèrent que vous êtes trop vieux pour être embauché, alors que vous avez encore une vingtaine d’années à travailler !

          Le salarié est considéré comme une charge, comme un poste de travail humain, et non comme un être humain qui se transforme au long de sa vie.


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 10:33

            @Raymond75. Et il y a aussi un âge où un prof du secondaire ou du technique n’est plus apte au close-combat devenu nécessaire pour survivre face à des élèves de plus en plus violents, paresseux, et cloaquaux. Mais là, l’administration de l’EN s’en branle : « Pas content ? Il y a mille chômeurs qui attendent derrière la porte... »


          • velosolex velosolex 16 décembre 2019 11:20

            @JC_Lavau
            Demain le nombre de chômeurs aura encore un peu plus grimpé, au prorata des gens cramponnés de gré ou de force à leur boulot….Le rallongement de la retraite avec le bonus qui s’y colle n’est pas une catastrophe pour tous. Si dans les hôpitaux on est sur les genoux, il existe des corps de ronds de cuir où la plus grande difficulté est d’aller jusqu’à leur boulot. Tant pis si on m’accuse de faire mon poujadisme, mais le salaire démentiel des coiffeurs et chauffeurs de l’elysée gagnant autant qu’un chirurgien travaillant dans le public me hérisse
            A l’Elysée, une bonne vingtaine de personnes tournent autour de l’impératrice Brigitte ( 1 directeur de cabinet, 2 secrétaires, 2 conseillers, « six à sept agents » du département de la correspondance présidentielle sont chargés des lettres qui sont adressées à Brigitte Macron. ) Sans m’avancer sur la difficulté de ces taches, je ne m’étonnerais pas que tout ce personnel de privilégiés n’aient pas la même promptitude à faire valoir leurs droits (autant pour le bonus) qu’une aide soignante travaillant dans une epadh. Celle ci a toutes les chances d’accéder à une retraite totalement dévalorisée, avec un malus due à une retraite anticipée, en rapport à la charge insupportable. C’est bien fait pour elle. Elle avait qu’à travailler à l’école, ou avoir des bons parents, riches en « bons points cotisés égaux pour tous », comme dirait notre bon Edouard Philippe, un homme de grand cœur. Il suffit de l’entendre répéter sa totale sympathie avec Delevoye, l’homme qui a oublié onze fois de signaler une peccadille, pour être séduit, et avaler ses couleuvres, qui s’avèrent être des vipères d’ailleurs. 


          • Arogavox 16 décembre 2019 11:26

            @Raymond75
            même si, robotisé (Mot tchèque robot formé sur robota fém. « travail pénible, corvée », empl. en 1920 par l’écrivain Karel Tchapek [1890-1938] ), le salarié ne se transformait pas au long de sa vie, il devrait au moins être traité financièrement avec autant d’égards qu’une machine !
            Or les machines sont achetées ou louées, avec un coût dont l’amortissement est parfaitement géré en comptabilité, en plus des frais d’entretien et de fonctionnement. Par contre, le salarié, jetable (en intérim ou sous-traitance) ou « acheté » en CDI (postulants à l’embauche : « il faut se vendre » !) ne suscite pas cette attention comptable : son ’achat’ ou sa ’location’ ne sont pas amortis par la comptabilité de l’employeur, et restent à la charge de l’Etat ... donc quelque part du salarié lui-même ! Les seules ’charges’ concédées par l’employeur ne couvrent que les ’frais de fonctionnement et d’entretien’ du salarié.
              
             L’acquisition ou la location d’une machine passe par un contrat privé ou public,
             tandis que l’acquisition (CDI) ou la location (Interim) d’un salarié passe par un contrat de travail indissociable à la fois de l’existence et du fonctionnement effectif d’un dispositif d’Etat composé d’un Droit du Travail, d’une Inspection de Travail et des Prud’hommes ...
             CQFD : les questions relatives au « travail » et aux retraites sont des questions politiques avant que de soulever des considérations économiques et finacières.
             


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 11:34

            @velosolex. Et tu proposes quoi pour l’évolution de carrière des profs trop âgés pour le « close combat » ?


          • velosolex velosolex 16 décembre 2019 11:57

            @JC_Lavau
            Vous parlez de votre église. J’aurai pu vous parle de la mienne en tant qu’infirmier, un métier où la reconnaissance des aidés se caractérise aussi parfois par une baffe dans le gueule, comme on le sait trop bien. Si j’étais pompier, ce serait du pareil au même. Nous parlons ici de métiers qui auparavant n’étaient pas liés à ce problème de violence, et qui avaient un statut que n’avaient déjà pas d’autres métiers très méprisés, et qui n’ont d’ailleurs pas encore de voix représentatives pour parler de leurs difficultés. Et de leur burn out, mental ou simplement physique, liés à la maladie professionnelle. 
            Pour la violence endémique, on ne s’interroge pas assez sur ses composantes. La bétise, et l’absence de règles, de morale et la capacité chez certains à « péter les plombs », ne peut qu’interroger sur les causes : Le monde de la culture et du spectacle, voulant faire du chiffre la aussi, entrainant esthétisation de la violence,, de la pornographie, et fascination des mœurs mafieuses, non démenties d’ailleurs souvent au plus haut niveau de la politique, a sa part de responsabilité.
            Ajoutez y creusement abyssal des inégalités, dans un monde qui centrifuge ces informations, et se fait vitrine du luxe tapageur et de la bétise décomplexée, davantage que des vertus, et vous avez la recette d’enfer. Je pourrais parler aussi des perspectives futures, qui foutent les boules aux jeunes générations, et lèvent les dernières barrières mentales. Je pourrais continuer à améliorer la recette de la sauvagerie et de la décadence, mais chacun le fera à ma place. A part ça, il y a de braves gens, évidemment. Restons optimistes. Et vive la cop et le roi. 


          • Eric F Eric F 16 décembre 2019 13:03

            @JC_Lavau
            « ...l’évolution de carrière des profs trop âgés pour le close combat »
            Il faudrait décloisonner les « silos » de la fonction publique, un enseignant du secondaire en dernière partie de carrière pourrait effectuer de la formation pour adultes, du téléenseignement, de la contre-correction d’examens, etc.


          • velosolex velosolex 16 décembre 2019 14:04

            @Eric F
            Vous croyez vraiment que les jeunes profs sont plus armés pour affronter certaines classes ?.
            On a d’ailleurs entendu seriner que « l’expérience » serait utile pour désamorcer la violence, et favoriser l’écoute et les apprentissages….
            Disons que c’est de l’humour à mi temps. J’ai pas la solution. je vois juste les problèmes, mais je doute qu’il fasse les séparer de leurs causes. 
            On sait que dans les pays du tiers monde, appellation maintenant non politiquement correcte, les gamins ne pipent pas mot, et font preuve de grande curiosité, 50 à 60 par classe, assis parfois par terre, ou dans les écoles inondées du Bengladesh, liées à la montée des eaux...N’en déplaise à certains comme Lavau qui nient le réchauffement. J’espère que ce n’est pas un prof de biologie ou de géographie, tout de même. 
            La misère peut prendre cent visages. Un ventre plein ne suffit pas à créer les conditions de l’apprentissage. Voilà la leçon du cours de morale. M’enfin même en France il semble bien qu’a l’heure actuelle, cette condition ne soit pas toujours présente. Un pays qui n’a jamais été si riche, et qui crie misère, en montrant ses pauvres source de déficit, ajoutant un étage supplémentaire au forfait. Car il n’y a rien de pire que de se tromper de désigner de mauvaises raisons à un malaise de société, qui est incapable de nommer même les vrais problèmes, fondamentaux, liés à notre survie. Les gamins ne sont pas dupes. Ils voient un monde d’adultes bornés, parfois opportunistes ou démagogues recroquevillés sur leur richesse, leur faire la morale, alors qu’ils sont incapables de bouger la direction du navire qui fonce vers le vide. Toute la violence brute de certains, se comprend ( je ne dis qu’il faut l’accepter) par la violence latente des autres, dans un monde absurde ou Kafka fait référence. Ou peut être Ionesco, ou Beckett, avec son théatre de l’absurde. Au début de tout, il faut s’interroger sur les conditions du bonheur, qui quand elles sont en place, génèrent une baisse de l’agressivité, tolérance, et dynamisme. Créer donc des relations obligées, lutter contre les clivages, et les inégalités...Ce sont les fondations de la barraque qui sont à revoir, avant de s’attaquer au toit !


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 14:28

            @velosolex. Grâce à sa crédulité envers la propagande hégémonique, v’la qu’il se contemple dans le beau rôle de « Moi je suis l’élite des citoyens conscients »...
             
            Tous les deltas se tassent : sédiments argileux compressibles. Quel que soit le mouvement régional de transgression ou de régression. Une stabilité de leur extension côtière ne peut provenir que de l’apport de nouvelles alluvions apportées par le fleuve (les deux fleuves parfois). Si des barrages sur les fleuves interrompent ces flux d’alluvions, ces deltas rétrécissent par tassement. Cette loi est vérifiée à l’échelle planétaire, toujours indépendamment des subsidences ou surrections régionales, qui sont autant de cas particuliers locaux.

            J’oubliais de préciser : les deltas n’existent qu’aux temps où l’érosion est violente et mécanique, en rhexistasie, par exemple en ce Quaternaire où il y a des glaciations. Au Crétacé, il n’y avait pas de deltas, ni deltas ni calottes glaciaires : érosion purement chimique, et sols épais, partout fortement végétalisés. Ah, et il y avait beaucoup plus de dioxyde de carbone dans l’air qu’à présent.


          • Eric F Eric F 16 décembre 2019 14:36

            @velosolex
            Le choix pour les établissements difficiles ne se cantonne pas aux enseignants en tout début de carrière, effectivement pas encore aguerris, et les profs en fin de carrière épuisés et ayant un grand gap générationnel par rapport aux élèves. Mais mon propos au delà du cas des enseignants était plus général, à savoir qu’il ne faut pas confiner les carrières dans des « silos », mais prévoir une évolution non uniquement verticale mais également transversale. J’ai connu ça dans le privé, en étant peu à peu largué sur la technique, mais évoluant vers le pilotage de projet, puis l’expertise, les méthodes, le tutorat.


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 14:48

            @Eric F. Seulement la gestion des carrières de son personnel, l’E.N. n’en a rien à carrer. L’habitude d’avoir mille chômeurs qui attendent derrière la porte...


          • Eric F Eric F 16 décembre 2019 21:08

            @JC_Lavau
            C’est un problème du reste plus large que l’Education Nationale, il faudrait quasiment une gestion humaine au niveau global de la fonction publique d’état, pour des reclassements transversaux.


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 21:16

            @Eric F. Exactement. La stratification en castes est fort rigide et opaque.
            Tout est descendant, aucune info, aucune idée, aucune objection ne remontent.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 07:20

            @velosolex
            Seulement 29% des salariés sont au boulot lorsqu’ils prennent leur retraite.
            Tous les autres sont en pré retraite, en congé maladie, chômeurs ou au RSA.

            Prolonger de 2 ans, ça va servir à quoi ?
            Sinon à provoquer la ligne rouge de la CFDT ?


          • mmbbb 18 décembre 2019 17:23

            @JC_Lavau pauvre enseignant ! 


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 11:07

            « Vous faites la propagande que je vous dis de faire, sinon c’est la porte ! ». Telle est la relation des milliardaires qui tiennent la presse aux ordres, à leur journalistes aux ordres. Et tout soudain, selon André Martin voilà-t-il pas que ces milliardaires mondialistes, sont soudain devenus des philanthropes qui laisseraient dire la vérité !

            André Martin gobe tous leurs canulars avec enthousiasme : "anthropocène, les scientifiques du GIEC, changement climatique, des dizaines de conférences enregistrées, consommations abusives qui contribuent au réchauffement climatique, le Jour du dépassement, émettent 40 fois plus de carbone...".

             

            Des changements climatiques, il y en a toujours eu, à toutes les échelles. Des mammouths ont été figés sur place, estomac plein. Les Ostrogoths et les Wisigoths ont majoritairement quitté leur Suède natale, chassés par le refroidissement climatique. Les Wisigoths sont allés jusqu’à fonder un royaume en Espagne, et les Vandales jusqu’en Tunisie, tandis que les Hounis sont venus ici jusqu’à Troyes.


            L’auteur : Qu’est ce qui ne va pas en toi, pour que tu cramponnes à ce point à la propagande hégémonique ? Tu prends ces maîtres pour d’honnêtes philanthropes ? Ils t’utilisent comme idiot utile pour installer leur dictature mondiale. Tu ne regardes donc jamais leur politique monétaire ni leur politique militaire ? Tu n’examines jamais le versant médiatique de leurs guerres hybrides ?


            • velosolex velosolex 16 décembre 2019 12:14

              @JC_Lavau
              C’est plus fort que vous. Tout est prétexte à replonger dans le déni du réchauffement climatique !
              Le grand déni psychotique
              Je ne vous dirais pas de regarder les choses en face, et le zouave du pont de l’alma qui écope, ça ne sert à rien, c’est enkysté dans votre Adn.
              Seriez vous le dernier au monde à le nier, même avec l’eau rentant dans vos bottes, vous resterez fidèle à votre principe de cécité.
               
              Arrive ce moment étonnant où vous commencez à passer du vouvoiement au tutoiement. Et je pense à docteur Jekyll and mister Hyde. 
              C’est le prodrome du basculement, cet énervement qu’on rencontre chez les épileptiques avant leur crise.
              Resaissivez vous, on parle retraite. 


            • eau-pression eau-pression 16 décembre 2019 12:21

              @velosolex
              Franchement, le tutoiement ne me gêne pas. A partir du moment où on s’exprime sous pseudo, on n’est pas vraiment nous-même.
              Si c’est de la folie, elle est très ordinaire : la vie en société ne nous impose-t-elle pas d’avoir un visage social, simple à décoder ?


            • eau-pression eau-pression 16 décembre 2019 12:29

              @eau-pression
              Il est vrai que l’intervenant @Lavau s’exprime sans doute sous son nom.

              Alors il joue le rôle du savant fou ; l’est-il vraiment ? Un peu : se rebeller contre les femmes ...


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 12:44

              @velosolex. La propagande, ça sert à mentir et télécommander.
              Tu préfères demeurer télécommandé. C’est ton choix : il sert à nuire à toi-même et surtout aux autres.


            • eau-pression eau-pression 16 décembre 2019 12:54

              @JC_Lavau
              Si c’est toi qui m’as moinssé, ça va chier.
              Car je sais que tu n’es pas fou depuis ton article sur la vision. Pas fou, donc responsable.


            • eau-pression eau-pression 16 décembre 2019 13:32

              @JC
              Tu viens de donner un indice de non-humour. En moinssant quelqu’un de neutre (sur le climat) tu montres que t’as pas d’argument.
              On le savait. A mon avis, tu es tellement caricatural dans ton opposition à la thèse de réchauffement d’origine anthropique que tu ne peux qu’être au service de Soros.
              Et lui de rigoler : même pas la peine de la payer, le gus, pour ridiculiser ceux qui ne croient pas au GIEC, il suffit de mélanger femme et climat dans un post.
              Tu me fais penser à certains chiens qui sont tellement agressifs qu’ils mordent autant les femelles que les mâles.


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 13:40

              @eau-pression. « LES femmes » sont des personnes.
              Le féminisme est une idéologie, sexiste.
              La guerre sexiste est une guerre civile généralisée, chargée d’épuiser et paralyser les peuples.
              La C.I.A. y retrouve largement sa mise, par les stupéfiants qu’elle fait fourguer à nos enfants déboussolés. Elle tient la Colombie et l’Afghanistan. Sûrement par philanthropie...


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 14:33

              @Lavau : « à leurs journalistes aux ordres ». Inattention et faute d’accord en nombre. Désolé.


            • eau-pression eau-pression 16 décembre 2019 17:33

              @JC_Lavau
              En réponse à ton début  : à quelqu’un qui me parle de condition féminine, je demande systématiquement : vous êtes sociologue ? Ce qui me semble proche de ce que tu dis.

              Sinon, la meilleure réponse qu’on puisse apporter individuellement aux manipulations tous azimuts est la conscientisation de ce qui est câblé en nous, car c’est toujours en exploitant nos réactions hormonales qu’on prend le pouvoir sur nous. Je ne suis pas endocrinologue.


            • Alain 16 décembre 2019 18:02

              @JC_Lavau
              Il était une époque bien heureuse : le crétacé. Une époque bien heureuse où JC_LAVEAU ne venait ouvrir sa trappe pour toujours déblitérer ses mêmes conneries : Le giec est un menteur, vous êtes un troupeau d’idiots. Au pire, vous faites partie de la secte.
              Mais à chaque fois, qu’il écrit, c’est pour dire des conneries : la CIA tient l’Afguanistan.... Alors qu’ils se sont pris une sévére déculottée.... Mais JC_LAVEAU connait tout : Alors que les USA allait en Afguanistan pour des histoires de tracé de gazoduc, JC_LAVEAU connait la vérité : c’était pour de la drogue.

              Ah oui, j’oubliais : la guerre sexiste est une guerre civile pour paralyser les peuples..C’est vraiment le royaume de la connerie humaine parfois ce forum.

              Le monde est sacrément triste, mais heureusement qu’on t’as : au moins, t’as le mérite de nous faire rire.


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 19:22

              @Alain. Et ça t’étonne, que des menteurs professionnels mentent ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 07:23

              @velosolex
              Qui nie le réchauffement climatique ?
              Le débat porte sur le rôle du CO2.

              Depuis qu’on vous le répète, je me demande qui est dans « le déni psychotique » ??


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 07:26

              @eau-pression
              Vous avez un niveau scientifique suffisant pour comprendre ce document ?
              Sinon, faites-vous expliquer.
              « Le CO2 et le climat, avec et sans effet de serre »


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 07:47

              @eau-pression
              à quelqu’un qui me parle de condition féminine, je demande systématiquement : vous êtes sociologue ?

              Je ne suis pas sociologue, mais je suis une femme, et « le féminisme », je le conchie. Depuis des dizaines d’années, les féministes ont fait des choses positives comme soutenir la contraception et l’avortement, mais elles nous ont fourgué toute une panoplie de conseils pour être une femme « moderne » et surtout « performante » !
              .
              Si on les écoute, il faut exceller partout, au boulot, au lit, à la cuisine, avec les enfants, la belle mère, le sport, la forme, le syndicalisme, l’associatif, la beauté, partout elles doivent être performantes ! Les journées n’ayant que 24 heures, je me suis demandé si elles n’étaient pas tombées sur la tête...
              .
              J’ai bien observé comment faisaient les hommes. Et j’ai constaté qu’entre toutes les activités possibles, ils choisissaient 3 ou 4 trucs qui leur conviennent, le boulot, les copains, le bricolage, le sport... et tout le reste était en options !
              .
              J’ai donc fait pareil, j’ai choisi uniquement ce qui me convenait, tout le reste est en options ! C’est vachement plus satisfaisant, et beaucoup moins fatiguant que de suivre leurs conseils à la noix.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 07:57

              @Alain
              la CIA tient l’Afguanistan....

              Photos de l’Afghanistan avant la guerre.
              Ce pays n’a pas toujours été le pays le plus dangereux du monde...
              .
              « L’immonde vérité ... »

              "Lorsque les États-Unis sont arrivés en Afghanistan en 2001, ce pays ne produisait plus d’opium. Il n’y avait pas de toxicomane, pas de cultivateur de pavot, pas d’usine de transformation de l’héroïne et pas d’infrastructure pour les stupéfiants.

              Près de deux décennies plus tard, un dilemme complexe se pose : sevrer l’Afghanistan de ses 5 millions d’héroïnomanes et de l’énorme infrastructure narcotique qui contrôle totalement toutes les institutions parrainées par les États-Unis et, deuxièmement, priver la CIA de ses 60 milliards de dollars de revenus provenant de la distribution mondiale d’héroïne qui parraine les opérations de l’État Profond, du terrorisme au changement de régime, dans le monde.

              .

              Aux USA, chaque année, il meurt plus d’américains par overdose que pendant les 19 ans de la guerre du Vietnam...


            • Alain 17 décembre 2019 21:21

              @JC_Lavau
              Non, ca ne m’étonne pas. Tu en l’exemple parfait. Rien qu’à lire ce que tu peux raconter sur les pluies acides....


            • Alain 17 décembre 2019 21:29

              @Fifi Brind_acier
              N’importe quoi... Il n’y avait plus d’opium en 2001... L’opium sert aux afguans depuis la guerre avec les russes pour se payer des armes. Sous les talibans, la production a même augmentée.
              La production afguane part principalement en Europe.

              Les américains n’ont jamais réussi à contrôler le pays. Mais la CIA contrôle le champ du producteur pendant que le GI se fait tirer dessus et abandonne son matos pour rentrer chez lui la queue entre les jambes ???
              On rigole à quel moment ?


            • eau-pression eau-pression 18 décembre 2019 00:18

              @Fifi Brind_acier

              faites-vous expliquer
              Si j’en crois le commentaire en fin du document (recopié ci-dessous) c’est pas demain que j’aurai un avis, même provisoire. Il m’est arrivé, il y a longtemps, d’être impliqué dans des calculs sur les écoulements turbulents. C’est un cas beaucoup beaucoup plus simple que les prévisions climatiques à long terme Et pourtant les prédictions, même globales, y sont déjà aventureuses.

              Les gens compétents sur le sujet qu’on peut approcher sont d’ailleurs très prudents.

              Ce qui est clair, c’est que c’est une très mauvaise idée de parler d’effet de serre.
              Une question quand même : le gars de la citation ne retient que le blocage de la convection et de l’évaporation dans une serre. Traditionnellement, on nous disait que le sol de la serre émettait dans l’IR, radiations que le verre réfléchit (renvoie vers le sol, donc). Si on ne respecte même plus les traditions ...

              J’avoue avoir suivi les raisonnements que faisait Time Magazine dans les années 1990. Avec Sainte Greta, ça ne marche plus. On ne rappellera jamais trop que, pour GW.Bush le mode de vie américain n’est pas négociable , facile à comprendre sans calcul.

              Cette notion d’”Effet de Serre” est un piège absolu :
              Une serre conventionnelle fonctionne par confinement (blocage de la convection et de l’évaporation (et de sa chaleur latente)), et non pas de façon radiative (cf les expériences de Woods et de Nahle).
              Aucun gaz n’a cet effet.
              Et donc, l’expression “gaz à effet de serre” est très mal venue et devrait être rejetée avec vigueur : car elle permet aux “scientifiques” alarmistes de raconter n’importe quoi sans qu’on puisse les contredire.

              Cela dit, je ne suis pas sûr d’avoir totalement compris votre article, … ni tous les commentaires, et j’aimerais le confronter à mon livre (en libre accès sur laphysiqueduclimat.fr), où j’ai une approche quelque peu différente.


            • eau-pression eau-pression 18 décembre 2019 00:32

              @Fifi Brind_acier

              Vous avez observé que les hommes se limitent à quelques activités. Regardez mieux : ils ne visent même pas l’excellence.

              Alors que vous, ayant observé FA, vous peaufinez votre marque-page pour qu’aucune lacune sur le dossier européen ne s’y glisse.

              Confidence pour confidence, je n’ai jamais pu virer ma mère de son évier pour faire la vaisselle à sa place. Et pourtant, question femme soumise, c’était pas ça.


            • Spartacus Spartacus 16 décembre 2019 11:35

              Normalement la répartition ça devrait être simple.

              Tout le monde cotise dans le même endroit, et chacun reçoit au prorata de ce qu’il a payé...en fonction d’une balance en équilibre entre recette des cotisations et montant des pensions...

              Pas besoin de 1000 pages.

              C’est ce qu’on fait les Suédois....

              Un régime a points, et la distribution en équilibre des recettes détermine le niveau du point..

              Pour l’instant, le point a baissé, mais rien ne dit qu’au futur il ne montera pas si il y a une élévation des revenus généraux en cas de forte croissance.

              Mais en France y’a toujours une bonne raison de favoriser Paul par rapport à Pierre...

              Y’aurai des exceptions à l’égalité pour divers prétextes à la con genre nombre d’adhérents, culture sociale, genre, pénibilités, professions spécifiques etc...

              Un système d’assurance doit être identique pour tous ou rien. Les particularités à la règle générale n’ont pas à être financées par les cotisations des autres, mais par la solidarité, c’est a dire l’impôt ou cotisations optionnelles complémentaires des castes concernées et pas des autres.

              Mais dans un pays socialiste, la règle est modifié en fonction des groupes de pression et des gens a qui les élus ou la morale du moment on a envie de faire plus plaisir qu’a d’autres...

              Voila pourquoi rien n’est simple et que les exceptions données aux uns, entraîne une inflation de demandes d’exceptions et c’est la chienlit.

              Et cette réforme est foutue....

              Quand ceux qui exposent l’égalité mais sont des exceptions ,exemplarité, les gens manifestent pour tous être des exceptions aussi et être aussi inexemplaires.


              • kalagan75 16 décembre 2019 12:11

                @Spartacus
                quand le gars chargé de mettre en oeuvre, « oublie » 140 000€ de revenus annuels qu’il n’avait pas le droit d’ailleurs de cumuler, ça tue complètement, auprès du grand public, cette réforme pourtant nécessaire !


              • Alain 16 décembre 2019 18:08

                @Spartacus
                En suéde, elle a baissée mais rien ne dit qu’au futur, elle ne montera pas... Quelle grande théorie économique pour expliquer la pauvreté qui s’en suit....

                A moins que... si on indexait le point sur la Lune (dès fois, elle est montante et des fois descendante), ca serait plus équitable... Et puis on pourrait donner une prime quand la lune est pleine, non ???
                Je dis çà, je dis rien....

                Enfin bref, pour un mec (toi) qui voit le Canada comme un pays communiste, nous faire l’apologie d’un système commun et égalitaire, on a l’impression de réver debout... D’ailleurs, pour faire un régime commun et égalitaire, a t-on besoin de point ? Ou est-ce pour rendre la retraite à point compatible avec le permis à point et faire des économies d’échelle dans les services de l’état ?


              • McGurk McGurk 16 décembre 2019 18:16

                @Alain

                En fait, à part baisser les pensions, le régime sera basiquement le même vu qu’on fait des exceptions...et des exceptions dans les exceptions...


              • Spartacus Spartacus 16 décembre 2019 18:41

                @kalagan75
                Oui
                Au delà des sommes qu’il cache, des emplois fictifs rémunérés qui n’étonne plus personne, c’est le comportement corporatiste de fonctionnaire des mêmes caste a le soutenir quoi qu’il soi un pourri qui est encore plus hallucinant.


              • Alain 16 décembre 2019 19:05

                @McGurk
                Faire baisser les pensions ? Alors qu’on a combien de milliards mis de côté pour les retraites ? Et qu’on pourrait récupérer combien de milliards en arrêtant de filer du pognon à des boites qui n’en ont pas besoin comme le CICE pour Total, Carrefour, Peugeot....

                Et puis venir nous parler de 1000 euros par mois de retraite alors qu’ils sont pas foutus de mettre le minimum vieillesse à 1000 euros et qu’ils viennent juste de changer les règles de la conversion qui fragilise combien de femmes tout de suite quand on nous parle d’une réforme en faveur des femmes pour dans 10 ans ????

                Allons, allons... soyons un peu sérieux et regardons la réalité plutôt que la télé..


              • Alain 16 décembre 2019 19:10

                @Spartacus
                Mais oui, mais oui, les fonctionnaires sont une corporation qui détruit la France mais les politiciens sont tous des gens bien qui ne pensent qu’à notre bonheur ?
                Les fonctionnaires sont tous une caste de pourris ? Les étudiants sans APL sont des fainéants ? Les chomeurs dont on change les règles sont des profiteurs ? Les commerçants qui subissent le RSI et la dématérialisation obligatoire sont tous des voleurs ? Les femmes à qui ont changent les règles de la conversion sont toutes des salopes ? et toi, t’es juste le roi du gag ?


              • McGurk McGurk 16 décembre 2019 19:21

                @Alain

                Ca fait dix ans que je ne la regarde plus.

                Le niveau intellectuel était déjà assez bas. Avec la « nouvelle télé » (la TNT et ses nombreuses chaînes), le QI requis est largement au ras du bitume. Que des émissions pour la ménagère de base qui s’ennuie, de grosses blagues visibles à des kilomètres et des divertissements pour les demeurés.

                A chaque fois que je vais voir des connaissances et qu’ils regardent les infos, je me rends compte à quel point informer les gens est secondaire...en troisième position plutôt derrière le buzz et l’argent en première ligne.

                La dernière fois, il fallait être bête à crever pour voir, rien que par les mimiques de Philippe, que le gouvernement mentait (très mal en plus) et qu’il n’y avait aucun espoir ni d’abandon du projet ni concession possible. Et puis un gars qui dit une chose et son inverse dans un même discours n’est nullement crédible.

                Le bourrage de crâne se fait par des plateaux télé comme BFM où les messages gouvernementaux sont relayés en boucle, telle la propagande nazie. Mêmes procédés, méthodes, refus de voir la réalité et invention d’une fiction « réelle », brutalité en dernier ressort vu qu’ils n’ont plus d’arguments depuis longtemps à part leur arme de la rhétorique.

                A vrai dire, Philippe n’est même pas bon dans l’exercice de la rhétorique vu qu’il utilise la langue de bois (très mal également) contre les questions qui dévireraient d’un pouce (ou plus) des « objectifs fixés » qui sont délirants.

                J’aimerais savoir combien ils vont avoir de retraite, eux, les grands pontes de la politique qui va se casser la gueule dans quelques années. Combien ils emporteront avec leurs privilèges d’anciens ministres/députés/sénateurs/conseillers, combien il nous coûtera d’entretenir cette aristocratie qui parle de démocratie alors qu’ils n’écoutent que leur portefeuille.

                Aussi tailler dans leur salaire et réserves personnelles pour avoir aveuglé, leurré et détruit un peuple qui ne demandait qu’à leur faire confiance dans un avenir "meilleur qu’ils nous promettaient. Mais ça n’arrivera jamais...


              • Spartacus Spartacus 16 décembre 2019 23:19

                @Alain
                La motivation des politiciens est de maximiser leurs chances d’être élus ou réélus, et les fonctionnaires souhaitent maximiser leur utilité (revenu, pouvoir, reconnaissance sociale etc.)
                Les fonctionnaires n’ont pas a disposer de droits différenciés. Au Danemark les statuts n’existent pas. 

                Les APL ne détermine pas si un étudiant est faignant ou pas.
                Les chômeurs ont le malheur de ne pas avoir une assurance chômage privée. Comme ce n’est pas contractuel, les fonctionnaires et élus changent les règles en fonction de leurs intérêts.
                Les commerçants au RSI sont a plaindre. 


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 08:20

                @Spartacus
                c’est le comportement corporatiste de fonctionnaire des mêmes caste


                Cahuzac n’était pas fonctionnaire, mais chirurgien.
                Benalla, on sait pas trop, barbouze ?
                .
                Quant aux 60% des Ministres qui ont eu un redressement fiscal, Macron avait fait appel « à la société civile » ? Ben, ils sont tout aussi atteints « d’allergies administratives » et menacés d’Alzheimer que les autres.
                .
                Je croyais pourtant que « la société civile », c’était bien plus mieux que les professionnels de la politique ? Sauf qu’ils ont des réseaux, des carnets d’adresses, et des conflits d’intérêts..., avec qui, je vous le demande ?
                .
                Avec les entreprises, les assurances, les labo pharmaceutiques, les fabricants de vaccins, toussa, toussa.. Je croyais que ça vous convenait, non ??


              • Alain 17 décembre 2019 21:34

                @Spartacus
                Pfff. Que de bêtises à te lire. Quelle tristesse un niveau intellectuel aussi faible.
                « l’homme est un Dieu quand il rêve, un mendiant quand il réfléchit » Holderlin


              • mmbbb 18 décembre 2019 17:30

                @Spartacus si nous etions en Suede, il aurait demissionné d office en perdant tous ses droits . C est le problème de ce pays Juppé, Fillon Giscard etc etc et cette grosse truie de Delevoye , ont cette politique : soupe maigre pour la populace et soupe aux truffes VGE par Bocuse pour ces liberaux francais . Nous avons fait la revolution ; mais il y a des ratées Chacun se prend pour un nobliaux des qu il occupe un poste 
                Assez d accord 


              • mmbbb 18 décembre 2019 19:02

                @Alain nous sommes dans une societe ou le reve n aide pas trop a vivre hormis Disney dont le métier est de vendre du rêve 


              • Eric F Eric F 16 décembre 2019 12:57

                « Pour les retraites il faut aller vers un système universel. Quasiment tous les Français sont d’accord sur ce principe »

                Ah non, la plupart des manifestants veulent conserver leur système de retraite corporatiste, qu’il s’agisse de la SNCF, des avocats, etc.


                • André Martin 16 décembre 2019 15:46

                  @Eric F

                  Parmi les gens qui gagnent entre 1 000 et 5 000 euros par mois, c’est quand même effarant de constater qu’il y en a probablement 30 à 60% qui n’arrêtent pas de baver sur ceux qui ont pu conserver quelques avantages de plus qu’eux. Donc de fait de revendiquer un alignement par le bas. Au lieu de se battre eux-mêmes pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Au lieu de s’informer sur l’explosion des inégalités (cf livres et blog de Thomas Piketti) et de dénoncer les super riches. C’est tout l’art de l’idéologie et de la classe dominante que de faire se jalouser les « pauvres » entre eux.


                • velosolex velosolex 16 décembre 2019 16:29

                  @André Martin
                  Disons que le monde changerait si les gens qui gagnaient 5000 se battaient pour que les gens gagnent plus de 1000 euros, et même moins, ce qui permet juste de se maintenir en vie, comme esclave….Voilà le clivage.
                  Mais on sait bien dans ce jeu du mouchoir, que certains sont sacrifiés sans pouvoir ouvrir la bouche, et sans que les autres ne bougent. Cette réforme inique permettra tout de même à ceux qui touchent 5000 de participer à des fonds de pension, alors que les autres vont voir leur espérance de vie s’adapter naturellement au nivellement de l’avenir. N’en doutons pas, quand tous les indicateurs sociaux sont au rouge ( prise en compte de l’éducation, de la santé, et du chômage), synonymes de régression) les conséquences vont naturellement suivre. 
                  Le morcellement du monde ouvrier, lié à la mondialisation, au libéralisme débridé a totalement cassé le pouvoir de revendication du prolétariat, un mot rangé au magasin des antiquités d’ailleurs. Dans le monde des ubérisés, où avoir un toit sur sa tête relève d’un luxe inenvisageable pour certains, le fatalisme se dispute à la débrouillardise. C’est un paysage oublié depuis plus d’un siècle qui ressurgit. 
                  La révolte des gilets jaunes a été pour certains une surprise, dans un monde où les stigmatisé officiel correspondait à l’habitant folklorique des banlieues. C’est dire l’aveuglement, la bétise, et la déconnexion venus parfois de gens se gargarisant de sciences sociales. Mais depuis que Bourdieu est mort, la lecture s’est contentée de l’art des statistiques biaisées. Piketty c’est sûr est pertinent. Mais de là à le traduire dans les intentions….


                • Spartacus Spartacus 16 décembre 2019 18:44

                  @André Martin
                  Il existe un mot « intégrité ».....
                  Avec ce mot on n’excuse pas les avantages abusifs des uns sous prétexte qu’ils auraient moins d’avantages abusifs des autres....

                  C’est tout un état d’esprit qui différencie un comportement de caste avec celui de l’équité morale......


                • André Martin 16 décembre 2019 21:07

                  @velosolex
                  J’apprécie la pertinence de la totalité de tes commentaires. C’est vrai que j’aurais plutôt du écrire "Parmi les gens qui gagnent entre 1 000 et

                  3 000 € ...". Mais il faut faire court et je ne suis pas choqué qu’un chirurgien gagne 10 000 € par mois ou plus, comme d’autres métiers à haute responsabilité et à très longues études.


                • velosolex velosolex 16 décembre 2019 22:22

                  @André Martin
                  Rien à dire sur le salaire du chirurgien, surtout quant on se trouve sur le billard. Je me souviens d’un président du medef qui avait brusquement changé d’opinion sur l’hopital et ses fonctionnaires, après avoir été hospitalisé en urgence. J’entends bien qu’il faut encourager le savoir, surtout quand il est couplé à la technique et à la vie, et qu’on jongle avec la mort.
                  J’ai travaillé assez à l’hopital pour reconnaitre l’immense mérite des personnels qui préfèrent rester à l’hopital public, avec ses charges, et ses obligations, plutôt que de rejoindre le privé, et ses parts de marché lucratifs, et sa facturation à l’acte, souvent opportuniste. Quand la santé devient un marché, alors méfiez vous, c’est votre maladie qui les intéresse, pas votre guérison. Les labos big pharma sont encore dans une logique bien pire. 
                  Actuellement, pourtant, malgré des salaires souvent sous évalués, les personnels se battent non pour celui ci, mais pour la pérennité de leur institution, menacé par les fonds privés. 
                  Sur les salaires, il y aurait beaucoup à dire, mais force est de reconnaitre que si c’était les mécaniciens qui établissaient les différentes grilles, leur sort serait requalifié. Les différences de salaires phénoménales, dépassant disons l’ordre de 1 à 20 n’ont aucune justification. Un homme honnête, ayant comblé ses besoins fondamentaux, et davantage, n’a pas besoin de tant se démarquer des autres, si ce n’est par vanité et par bétise, prouvant ainsi par le négatif sa pauvre valeur, et entrainant le déclin évident des valeurs, par contagion et entrainement. Les cas Cahuzac ou Tibery relèvent ainsi de la pathologie, ou de la comédie shakespearienne, relevant que rien ne bouge.
                  Pire cela s’aggrave...Le salaire de Calvé qui faisait jaser il y a 25 ans serait maintenant jugé anecdotique.
                  La logique libérale, totalement folle, est en rupture totale avec l’état du monde, et génère une violence multiforme, porteuse de toujours plus de licenciements, d’ajustements et de violences, multipliant les plans drastiques, comme dans l’ex URSS. Ce plan retraite n’est qu’un avatar de plus. Là où il faudrait penser, sens, égalité, et redistribution, on clive, on attise la haine des générations entre elles, se moquant de ce que les sciences sociales nous on appris des sociétés heureuses, ou chacun doit dépendre des autres, mais être indispensable à l’ensemble. D’un monde totalitaire à l’autre, nous dérivons vers le pire, incapable de déjouer la marche du navire, avec nos enfants maintenant qui nous tapent sur l’épaule. 


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 08:25

                  @velosolex
                  Le morcellement du monde ouvrier, lié à la mondialisation, au libéralisme débridé a totalement cassé le pouvoir de revendication du prolétariat,


                  C’est tout le contraire ! C’est la mondialisation & le libéralisme débridé qui ont provoqué un appauvrissement dans de nombreux pays, en particulier en Europe !
                  La France, en 20 ans, a perdu 40% de ses usines, et ruiné des régions entières.


                • velosolex velosolex 17 décembre 2019 11:21

                  @Fifi Brind_acier
                  C’est un peu superfétatoire . Il me semble que je suis compréhensible. 
                  « Lié à la mondialisation » ne signifie pas que c’est la cause de celle ci, mais bien la conséquence.


                • mmbbb 18 décembre 2019 17:35

                  @Spartacus un autre pour que l elite soit respectée : exemplarité . Comme le disait Herriot , politique Lyonnais la politique c est comme l andouillette , ca doit sentir la merde mais pas de trop Actuellement l andouillette est immangeable ! 
                  Cela dégenere dans ce pays 


                • Arogavox 16 décembre 2019 13:05

                  Quand le pouvoir politique passe avant tout par les mots, peut-on permettre un manque de rigueur dans l’emploi des mots ?

                  "Tout le monde cotise dans le même endroit, et chacun reçoit au prorata de ce qu’il a payé

                  «   ???

                   cotiser : »Organiser entre soi une collecte de fonds en vue d’une dépense commune ou pour un don

                  "

                   Si ce n’est que pour retrouver plus tard ce qu’on a soi-même mis de côté, il n’y a ni dépense ni don !
                   Pourquoi ne pas déposer cela dans un coffre chez soi ou dans une banque ? Juste pour mutualiser l’effort de surveillance et de défense du coffre ? Mais alors, si le coffre est en fait confié à l’Etat, ce ne sont pas seulement ceux qui l’utilisent qui contribuent à financer la défense du coffre (par tout le système de Justice, Police, Armée, etc ...) !  Serait-ce honnête ?


                  • Arogavox 16 décembre 2019 17:00

                    @Arogavox
                     une erreur dans le rapide calcul suivant ? :
                     https://www.geogebra.org/m/pfy3cfkj

                     Combien (quel pourcentage) des retraites en cours sont-elles payées par les générations encore au boulot ou par les retraités morts avant d’avoir épuisé leur cumul de cotisations ?
                     Question statistique à analyser sérieusement avant de traiter de « assistés » les générations actives !


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 08:30

                    @Arogavox
                    Mais alors, si le coffre est en fait confié à l’Etat,

                    C’est le fond de la question, soigneusement camouflé aux citoyens.
                    On passe d’un système à gestion tripartite à un système géré par l’Etat.
                    .
                    Aussi bien pour les retraites, que pour la santé et les indemnités chômage.
                    Mais chut, faut pas le répéter, il y en a qui croient que c’est une « réforme progressiste »


                  • Eric F Eric F 16 décembre 2019 14:45

                    « Cette réforme aggraverait la crise écologique »

                    Le maintien de régimes de retraite différents selon les corporations serait donc écologiquement préférable ? 



                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2019 20:31

                        @kéké02360
                        Oui, cette parodie est géniale, mais ouvrir un lien, c’est bien trop fatiguant...


                      • Eric F Eric F 16 décembre 2019 20:52

                        @kéké02360

                        je n’ai pas trouvé la vidéo à l’adresse que vous indiquez, mais ici https://www.facebook.com/parispremiere/videos/915528602181749/
                        c’est excellent ...et ça ne dure pas des heures smiley


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 08:31

                        @Eric F
                        et ça ne dure pas des heures


                        Apprendre des choses pendant des heures, c’est inutile, vaut mieux regarder Hanouna.


                      • ETTORE ETTORE 16 décembre 2019 15:21

                        Vous en faites pas !

                        Rien n’est encore passé, et ça va durer !

                        Cette affaire de retraite seras clôturée, quand le

                        « Grand Mégaphone Communicateur Macron », auras décidé de faire une             « apparition à la bla bla » !

                        Pour l’instant, ,il envoie au front, tous les volontaires désignés d’office, pour le déminage. Et peu importe le handicap de ses kamikazés..

                        ( Et encore un « DELEVOYE » de plus qui s’est envoyé en l’air, soutenu en lévitation, pour le moment, par la « nomenklatura », le temps que la fumée de l’explosion se dissipe, après, il ne soulèveras plus, que la poussière de SA chute)

                        Il faudra vraiment s’inquiéter de la chose (manifs à part) une fois que l’oiseau Macron siffleras « gay »ement, pour faire croire .........que le printemps est !


                        • André Martin 16 décembre 2019 15:49
                          Une vidéo de 18 minutes assez pédagogique

                          • André Martin 16 décembre 2019 15:54

                            C’est seulement sur mon site que je peux faire des ajouts à ma contribution

                            Je viens d’ajouter "Ceci nous impose, sans échappatoire possible, de changer intégralement et aussi vite que possible nos modes de consommation, de production, de transport, de voyages. Or, même en faisant ses courses chez Biocoop, en achetant son électricité chez Enercoop, ..., au final chaque famille dépense, donc consomme, d’une façon plus ou moins éco-responsable l’intégralité de ses revenus. Une réduction des inégalités de revenus (salaires, retraites, revenus du patrimoine) est donc indispensable, sauf à se désintéresser de l’état du monde que nous laisserons à nos enfants et petits-enfants.

                            "


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2019 20:51

                              @André Martin
                              "Ceci nous impose, sans échappatoire possible, de changer intégralement et aussi vite que possible nos modes de consommation, de production, de transport, de voyages.

                              C’est la fin des ressources disponibles qui doit inciter à faire attention à la manière dont nous consommons et dont nous évitons de polluer.
                              .
                              Sinon, votre CO2, c’est juste un piège à mougeons, et je suis polie. Il y a rarement eu dans l’histoire de la planète depuis 600 millions d’années, aussi peu de CO2 qu’aujourd’hui.
                              .
                              Mais les couillonnades sur le CO2, c’est utile pour plein de gens !
                              Pour l’Etat qui va ponctionner la taxe carbone plein pot !

                              Pour les capitalistes, qui vont repeindre leurs entreprises en vert, et vous faire consommer plus qu’avant, car vous ne serez pas culpabilisé. Même Air France va proposer des voyages verts... !

                              Et pour les riches, qui entendent bien se garder pour eux la planète, avec seulement 500 millions d’habitants, et faire crever tous les autres, de faim, de froid , de soif ou de maladies. Pour eux, ce n’est pas la retraite à points qui nous attend, c’est « Soleil Vert » ! Ceux qui tirent les ficelles de Ste Gréta ne sont pas ceux que vous croyez, ce sont les riches.
                              .
                              PS : Ste Gréta n’est pas sponsorisée par les Gilets jaunes, mais par des milliardaires comme Al Gore. Le bateau avec lequel elle a traversé l’Atlantique vaut 3 millions d’euros. Et pour rentrer de la COP25, elle a couiné que les trains allemands étaient surpeuplés, mais elle a voyagé quand même en 1ere classe...


                            • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 21:01

                              @André Martin. Il faut choisir : Soit tu te préoccupes réellement de l’état du monde, soit tu demeures dans le délire carbocentrique et prétendu « climatique » que les banksters mondialistes te dictent.
                               
                              Si c’est vraiment l’état du monde qui te préoccupe, alors ce serait bien de t’intéresser aux décharges sauvages, ainsi qu’aux mafias qui déversent là où la police et l’état sont faibles. Les plages du Liban servent de décharge ; structures étatiques beaucoup trop faibles. On pourrait citer des milliers d’exemples. Tahiti...


                            • Eric F Eric F 16 décembre 2019 21:05

                              @Fifi Brind_acier
                              « Il y a rarement eu dans l’histoire de la planète depuis 600 millions d’années, aussi peu de CO2 qu’aujourd’hui »
                              ...mais Il n’y en n’a jamais eu autant depuis 150 000 ans (ref)

                              .


                            • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 21:08

                              @Eric F. Et selon toi, ce serait un défaut ?
                              Tu n’ouvres jamais de cours de physiologie végétale ?


                            • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2019 21:39

                              @André Martin. Application aux invasions d’algues vertes dans les baies bretonnes.
                              Preuve a été faite par l’expérience que la récupération pour engrais vert est un échec économique, notamment parce que la récupération en côtes donne bien trop d’ions sodium et chlorure dans la masse prétendue engraissante. Un excès toxique.
                              Ergo, il fallait récupérer tôt, à Terre, à la source même, ces sulfates, nitrates et phosphates qui contaminent nappe et rivières, et les affecter au plus près aux cultures qui sauraient les métaboliser.
                              Pour des solutions efficaces, tu n’échappes pas à réunir des compétences d’agronomes, chimistes, géologues, hydrologues, pédologues, agriculteurs, ingénieurs chimistes, plus les élus et pouvoirs publics. Cela s’appelle l’aménagement du territoire, et sa planification stratégique.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 08:52

                              @ Eric F,

                              Ah bon, où voyez vous une progression dans le graphique que vous donnez ? Je vois des hausses et des baisses, rien de plus. Le CO2 varie constamment dans le temps et d’un point à un autre, en voilà une découverte... .

                              .

                              A la fin du 19e siècle, il y avait du CO2 jusqu’à 550 pm,y compris avant 1850 !

                              Mais pour faire croire à une augmentation depuis, le GIEC a choisi les données les plus basses, et pas les plus hautes....

                              .

                              De plus, les agriculteurs insufflent du CO2 dans les serres, pour booster la production. Le CO2 verdit la planète !

                              "Optimisation du processus de photosynthèse

                              Améliorer le rendement de leurs cultures afin d’être plus compétitif, tel est l’objectif des producteurs ayant recours à la culture en serre. Outre la lumière et l’eau, la concentration en CO2 dans l’air ambiant est un facteur clé influençant la photosynthèse, processus à la base de la croissance et du développement des végétaux.

                              Dans des conditions idéales (luminosité, eau et température), la teneur en CO2 dans l’air est, pour la plupart des végétaux, le facteur limitant leur croissance. Ajouter du CO2 est donc essentiel pour optimiser le processus de photosynthèse.

                              Messer a ainsi développé une méthode pour vous aider à atteindre cet objectif ; elle permet d’enrichir l’atmosphère de vos serres en CO2 pur en toute saison sans ajout d’humidité. Les avantages de l’enrichissement au CO2

                              Cette solution est idéale pour la culture en serre des produits tels que :

                              • Légumes (tomates, poivrons, concombres, salades, céleris, asperges…)
                              • Fruits (fraises)
                              • Fleurs (roses, œillets, chrysanthèmes, gerberas, orchidées, plantes en pot…)

                              Elle offre plusieurs avantages :

                              • Augmentation de production : grâce à un meilleur rendement, jusqu’à 35 % d’augmentation pendant toute la période de croissance
                              • Croissance accélérée : pour les légumes à feuilles. La plante peut en effet mieux profiter de la lumière disponible
                              • Meilleure qualité : à titre d’exemple, les tiges sont plus épaisses et plus longues ; les fleurs sont mieux formées et plus colorées
                              • Plants plus beaux et plus robustes

                            • troletbuse troletbuse 17 décembre 2019 09:05

                              @Fifi Brind_acier
                              N’oubliez pas de signaler à Doctorix qu’il y a une manif près de chez lui. En général c’est à 14h00. Des fois qu’il aurait des pertes de mémoire comme Le Devoyé  smiley
                              J’ai 30 bornes à faire et je vais même partir tout de suite des fois que je sois bloqué par les infâmes camionneurs  smiley


                            • André Martin 16 décembre 2019 15:57

                              Autre ajout à ma contribution :

                              "En plus d’être hyper inégalitaire et complexe, le big bang Macron n’est pas sans risques. Il génèrera, pendant les 15 ans de transition, de l’angoisse, des contestations et mécontentements de tous ordres. Et des surcoûts imprévisibles, comme tous les grands chantiers pharaoniques (jupitériens) ou les grands projets inutiles.

                              "


                              • banban 16 décembre 2019 16:04

                                La solution ; elle s’appel démocratie.

                                on laisse les français choisir le taux de cotisation de la retraites par repartions.

                                on laisse les cotisant choisir les modalité de recouvrement de la cotisations

                                on laisse les retraité choisir la répartitions des cotisations.

                                Il n’y a qu’une chose qui pourrie notre société, il n’y a qu’une poignée d’inculte incompétent et vendu qui choisie se que doit être nos vie.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2019 20:56

                                  @banban
                                  La solution ; elle s’appel démocratie.

                                  Il n’y a pas de démocratie en Europe.
                                  « Junker : Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens ».
                                  .
                                  La réforme est imposée par Bruxelles. Vous avez signé les Traités ? Alors exécution, sinon sanctions financières de la Cour de Justice européenne !
                                  .
                                  Pour la France, le fait de ne pas exécuter les ordres de Bruxelles = 4 milliards d’euros de sanction financière.


                                • McGurk McGurk 16 décembre 2019 16:17

                                  Ces messieurs qui nous disent que « faire des réformes est urgent » ne sont pas au même tarif que nous. Un exemple « anodin » de leurs propres excès :

                                  https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/elys%C3%A9e-matignon-minist%C3%A8res-parlement-la-v%C3%A9rit%C3%A9-sur-les-chauffeurs-de-la-r%C3%A9publique/ar-AAK7Qiw

                                  Voilà où passent nos impôts et ensuite on nous raconte qu’on doit être tous à la même enseigne et solidaires. A crever de rire...


                                  • banban 16 décembre 2019 16:21

                                    @McGurk
                                    Des salaires de cadres pour les chauffeurs. le silence se paie.


                                  • McGurk McGurk 16 décembre 2019 16:26

                                    @banban

                                    De cadres dirigeants vous voulez dire. Sinon « cadre » n’est qu’un mot désignant l’évolution du salaire d’après une grille tarifaire.


                                  • ribouldingue ribouldingue 16 décembre 2019 18:14

                                    Ce qui est étrange avec la bande de charlatans du pouvoir c’est qu’ils parlent toujours de la dette de la sécurité sociale toutes branches confondues sauf celle des accidents de travail et des maladies professionnelles qui elles sont en excédant normal puisque cette caisse est gérée par le medef. La réforme voulue par le roitelet est un système de capitalisation et donc l’obligation de flinguer la sécurité sociale. Demandez à un banquer ce qu’est un système de répartition. Il vous répondra benoîtement. imaginez que vous faites un crédit à la consommation et que votre dette soit répartie entre tous les citoyens. Impensable pour un banquier et d’où sort notre bon saigneur ? De la banque Rothschild. Ce que monsaigneur ne dit pas c’est qu’en 2024 la CADES ( Caisse d’amortissement de la dette sociale) créée en 1996 pour amortir la dette sociale sera en excédant de 24 milliards d’euros mais chuttttt ! Faut pas le dire ce bel argent pourrait servir pour les gueuletons et autres joyeusetés dont le gouvernement à le secret voyages, voitures de fonction, emplois fictifs etc...

                                    PARIS (Reuters) - Au lendemain des mesures annoncées par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des “Gilets jaunes”, le président de la Cades a réaffirmé mardi que l’extinction de l’organisme en 2024 obligerait bien à reprendre 15 milliards d’euros de dette de la sécurité sociale comme prévu et libérerait une manne de 24 milliards d’euros à cet horizon.

                                    Message du Président de la CADES. Année 2019

                                    Je vous souhaite la bienvenue sur le site internet de la Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale (CADES) sur lequel vous trouverez toutes les informations essentielles vous permettant de mieux comprendre notre mission, notre environnement financier et réglementaire et les mécanismes de financement et d’amortissement de la dette sociale.

                                    Au 31 décembre 2018, 155,2 milliards d’euros de dette sociale ont été amortis, soit plus de 60% de la dette reprise depuis 1996 illustrant l’efficacité de nos mécanismes d’amortissement.  Au 22 mai 2019, la barre symbolique des 100 milliards a été franchie : il restait ainsi 98,1 milliards d’euros de dette à amortir.

                                    Afin d’apurer la dette de la sécurité sociale, le gouvernement a décidé, en accord avec le Parlement, de transférer entre 2020 et 2022 le solde de dette sociale encore détenu par l’ACOSS. Ce sont 15 milliards d’euros qui devraient être ainsi transférés à la CADES en 3 ans, financés sans hausse de prélèvement pour les contribuables ni dépassement de la date d’extinction, maintenue pour 2024.

                                    Ce transfert sera financé par l’affectation à la CADES d’une fraction accrue de CSG, rendu possible par le retour à l’équilibre de la sécurité sociale prévu par le gouvernement dans la LFSS pour 2019.

                                    Nous devrions ainsi durant ces prochaines années rester encore très actifs, tant sur les marchés court que moyen et long terme et continuer à proposer à nos investisseurs internationaux des gammes d’instruments financiers toujours extrêmement variées, tant en devises qu’en maturité.
                                    Fort de ces décisions, nous confirmons ainsi l’objectif de notre mission, tel que fixé par le Parlement, de rembourser l’intégralité de la dette sociale restante d’ici à 2024.

                                    Jean-Louis Rey
                                    Président du Conseil d’Administration

                                    Popaul l’ex monsieur retraite vient de démissionner. Les casseroles qu’il traînaient derrière lui devenaient trop bruyantes.


                                    • titi 16 décembre 2019 18:49

                                      @ribouldingue

                                      "Ce que monsaigneur ne dit pas c’est qu’en 2024 la CADES ( Caisse d’amortissement de la dette sociale) créée en 1996 pour amortir la dette sociale sera en excédant de 24 milliards d’euros mais chuttttt ! Faut pas le dire ce bel argent pourrait servir pour les gueuletons et autres joyeusetés dont le gouvernement à le secret voyages, voitures de fonction, emplois fictifs etc..."

                                      Sauf que vous croyez au Père Noel.
                                      La CADES a été créée initialement pour disparaitre en 2006.
                                      A force de lui transférer du déficit des différentes branches de la sécu, on parle de 2024.
                                      Rien ne prouve que d’ici là de la dette ne sera pas à nouveau transférée.


                                    • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2019 09:21

                                      @titi
                                       Macron fait l’élevage de homards dans sa piscine toute neuve au fort de Briguant son ....


                                    • hocagi@1shivom.com 17 décembre 2019 08:38

                                      qui paye ? les riches si oui leur head quarter et revenus depuis longtemps non déclarés en France, vous voulez déclarer la guerre au reste du monde ?


                                      • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2019 09:19

                                        Philippe a bien la tète d’un croque mort , d’un fossoyeur qui creuse la fosse pour enterrer la France et les fleurs seront artificielles bien sur ....



                                          • André Martin 18 décembre 2019 10:10

                                            Des points de repère chiffrés très sérieux sur Analyse de la réforme par les statisticiens de l’Insee


                                            • eau-pression eau-pression 18 décembre 2019 11:10

                                              @André Martin
                                              Insee pas tout à fait mort, donc. Sans ironie : s’il y a quelque chose à critiquer, c’est le largage inconsidéré vers le privé, par les états successifs de missions de synthèse et de contrôle.
                                              Ce n’est pas la cour des comptes, évoquée dans le doc, qui peut compenser cette absence de regard, car elle n’a aucun rôle d’anticipation.

                                              L’Insee aussi n’a qu’un rôle indirect dans la conception des politiques publiques, mais un automaticien sait bien que, pour bien réguler un processus, il faut disposer de bonnes mesures de son état. On me dira à juste titre que la société est et doit rester un système ouvert, en évolution. La réponse est qu’on peut quand même définir une mesure du système valable sur un temps court.
                                              Pour cela, il faudrait rapprocher les agents de l’Insee des « lieux » où se passent les activités productrices.

                                              Le document fait bien ressortir que le chômage est la cause principale de la difficulté à donner du pouvoir d’achat aux retraités. Si on ajoute les actifs mal employés à ce constat, on se dit que la richesse produite pourrait sans difficulté être augmentée.


                                            • André Martin 18 décembre 2019 15:32

                                              Ajout important à ma contribution : au-delà de 120.000 € de salaire annuel le taux de cotisation serait limité à 2,8% ... sans acquisition de points. Il s’agit d’un petit geste de solidarité. Sauf que, actuellement les cadres à haut salaire cotisent à l’AGIRC jusqu’à 26 400 € mensuels (8 fois le plafond de la Sécurité Sociale). Avec la réforme, ils contribueront énormément moins au financement collectif des retraites. Autant d’argent économisé pour souscrire individuellement à des fonds de retraites par capitalisation ... avec les incitations financières de la loi Pacte (financées par le contribuable !). Comme très bien expliqué dans Loi Pacte : quelle réforme de l’épargne retraite ?


                                              • uleskiserge uleskiserge 22 décembre 2019 13:21

                                                 La fin de la croissance, la fin de l’abondance énergétique et son utilisation non-soutenable, la transition écologique qui se fera dans la récession, contrairement à ce qui nous est quotidiennement asséné et qui justifierait une réforme des retraites sur la base d’un « Nous vivrons plus longtemps, aussi travaillons plus tard encore ! », dans les faits, aucune garantie n’est envisageable dans les décennies à venir que l’on vive plus longtemps et en meilleure santé qui plus est ; de nombreuses études semblent craindre le contraire car... pas de croissance, pas de moyens, pas de moyens pas d’investissement et pas de prise en charge d’une santé aux coûts plus élevés année après année, le tout dans le contexte d’une population vieillissante croissante.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès